SEMINAIRE. GESTION DE COLLATERAUX : un enjeu compétitif. Comment faire face? OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEMINAIRE. GESTION DE COLLATERAUX : un enjeu compétitif. Comment faire face? OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ"

Transcription

1 SEMINAIRE GESTION DE COLLATERAUX : un enjeu compétitif. Comment faire face? Les nouvelles réglementations (CRD IV, DODD FRANCK, EMIR,..) couplées aux modifications structurelles du marché et aux limites de réutilisation des actifs soulignent l importance des process de mobilisation et de circulation de collatéral. Dans ce contexte, l amélioration attendue repose principalement sur la capacité de transformation et de mobilisation des acteurs, ainsi que sur des incitations réglementaires permettant d avoir à disposition un volume adapté d actifs de la plus haute qualité. Le séminaire de l EIFR vise à identifier les différentes mesures, internes ou externes, qui permettront d améliorer la situation actuelle et remédier aux inefficiences qui bloquent encore l optimisation du collatéral selon l environnement macro-prudentiel, celui des infrastructures, ou le modèle d organisation des établissements eux-mêmes. OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Séminaire DATE 22 janvier 2014 LIEU CCIP 2, Place de la Bourse Paris 2ème PARTICIPATION 400 HT Pris en charge dans le cadre de la formation continue (DIF) INSCRIPTION CONTACT Ce séminaire a pour objet de faire le point sur : - Les évolutions récentes de l environnement (réglementations, structure de marché ) - Les principales composantes de la fonction et critères d efficience recherchés - Les conditions d une meilleure efficacité au niveau des normes et domaines d optimisation macro-économiques - Les solutions de Place en cours à Paris et ses liens transfrontières - Les voies d optimisation au sein même des établissements PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ Sociétés de gestion et directions financières des entreprises Gestion ALM Département des risques, filières marchés Services titres Consultants, Avocats Régulateurs Les séminaires de l EIFR peuvent être pris en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue (DIF). L EIFR est organisme de formation agréé sous le numéro

2 PROGRAMME Accueil Café 8h30 Introduction Edouard de LENCQUESAING, Délégué général, EIFR 8h45 1. Situation actuelle du marché des collatéraux : besoin d une nouvelle efficience - Impact de la crise sur la gestion du risque - Offre et demande de collatéraux - Nouvelles stratégies et cohérence entre métiers Diane NOLAN, MC FS Capital Markets, ACCENTURE France 9h15 10h10 10h55 2. Vision des autorités de régulation : zones de risques et principales orientations de l EBA - Rapport du Comite du système financier international de la BRI (mai 2013) : encombrement des actifs, réformes financières et la demande de collatéral - Collatéraux et liquidité - Pourquoi la collatéralisation peut être source de risques? Lien avec le Shadow banking? - Orientations de régulation de l EBA? 3. Une réponse collective via les infrastructures de marché de Place : nouvelle offre tri party-repo? - Les initiatives de Place avec la Banque de France - Intégration Règlement Livraison et gestion de pools : projet «Collatéral high way» d EuroClear Pause Philippe MONGARS, Adjoint au Directeur des opérations de marché, Banque de France Massimiliano RIMARCHI, Policy Expert, EBA Alexandre GAUTIER, Directeur des opérations post-marché, Banque de France Jacques LAWRENCE, Head of Sales & Relationship Management France, Euroclear France 11h10 4. Réponses métiers (Banque et Assurance) : problématiques et axes d optimisation - Besoins : rapprochement Risques/Finances/Trésorerie, indicateurs ressources ; liquidité. - Axes d optimisation et mobilisation de collatéraux : volume d actifs éligibles, transformation, consolidation de la gestion et pilotage opérationnel - Adaptation des modèles stratégiques 12h00 5. Solutions pour une meilleure efficience : prestations de services titres, optimisation et valorisation produits 12h30 Conclusion 12h30 Buffet déjeuner pour poursuivre les échanges Olivier IRISSON, Directeur Financier Exécutif, BPCE Pierre NUYTS, Directeur financier, Malakoff-Médéric Emmanuelle CHOUKROUN, Dir. nouveaux services, Société Générale Securities Services Edouard de LENCQUESAING, Délégué général, EIFR

3 BIOGRAPHIES Emmanuelle CHOUKROUN Directrice nouveaux services, Société Générale Securities Services Emmanuelle est Directrice chez Société Generale Securities Services (SGSS), où elle travaille au développement de nouveaux services pour les gérants et les investisseurs institutionnels, avec un focus sur les nouvelles réglementations relatives aux dérivés OTC. Auparavant Emmanuelle s est occupée du développement des ETFS Lyxor. Emmanuelle est diplômée de l ESC Toulouse et heureuse mère de 3 enfants énergiques. Alexandre GAUTIER Directeur des opérations post-marché, Banque de France Alexandre Gautier est Directeur des opérations de marché de la Banque de France ce qui recouvre la mise en œuvre décentralisée de la politique monétaire, le suivi des marchés de capitaux et la conduite des autres activités de marché de la Banque de France. Il a rejoint la Commission Bancaire en 1996 comme spécialiste en opérations de marché après avoir travaillé deux ans à la bourse de Paris. Il s'est ensuite engagé dans la filière des opérations de marché de la Banque de France tout d'abord comme gestionnaire des réserves de change puis Chef du Service des risques et Directeur adjoint des opérations de marché. En 2009 il a été nommé Directeur des activités post-marché. Il occupe sa position actuelle depuis avril Alexandre Gautier est diplômé de l'escp et de l'université Dauphine. Il enseigne à l'université Paris I Panthéon Sorbonne en Économie Bancaire. Il est ne en 1968 et est de nationalités française et américaine.

4 Olivier IRISSON Directeur Financier Exécutif, BPCE Olivier Irisson est nommé Directeur Financier Exécutif au sein du Pôle Finances Groupe, membre du Comité exécutif de BPCE. Olivier Irisson, 44 ans, est diplômé de l université Paris Dauphine, avec une spécialisation Finance et Contrôle de Gestion, titulaire d un DESS Stratégie, Planification et Contrôle et d un doctorat en Sciences de gestion. Il a débuté sa carrière en 1994 au Cetelem (Groupe BNP Paribas), avant de rejoindre le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) en 2000, comme manager au sein du pôle Financial Risk Management. En 2002, Olivier Irisson entre à la Société Générale, en tant que responsable des modélisations du risque de crédit. Il occupe diverses fonctions au sein de la direction des Risques et devient membre du Comité de direction en 2006, en tant que directeur du département de Systèmes de mesures des risques et du capital. En 2009, il est nommé directeur du département d analyse globale des risques. Il rejoint BPCE en juin 2010, comme directeur adjoint des Risques Groupe. Il était, depuis juin dernier, directeur de la Gestion Actif Passif Groupe au sein du Pôle Finances Groupe. Jacques LAWRENCE Head of Sales & Relationship Management France, Euroclear France Jacques Lawrence is Head of Sales and Relationship Management France, responsible for the commercial development of international and domestic Euroclear services. Mr Lawrence looks after the promotion of collateral management services for the Paris market place. Collateral management services include triparty for Eurosystem credit operations, triparty repo, triparty with CCPs and collateral highway. Before joining Euroclear, Jacques Lawrence was a Foreign Exchange sales executive with Thomas Cook Financial services. Jacques Lawrence joined Euroclear France in 2001, starting as Relationship

5 Manager and dealing exclusively with French customers. In 2009, Mr Lawrence was appointed supervisor of the French Sales and Relationship Management team. In January 2011, he became Head of the French Commercial Team, composed of Account Managers and Sales and Relationship Managers, to support clients business. Jacques Lawrence has a master in marketing and communication from the ICD Paris International Business School. Edouard-François de LENCQUESAING Délégué général, EIFR Edouard-François de LENCQUESAING est conseillé auprès de PARIS-Europlace et du Pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION et est délégué général de l EIFR (European Institute of Financial Regulation), pour : - participer aux différents travaux d amélioration des conditions de compétitivité de la place financière Européenne et du positionnement de la Place financière de Paris dans ce réseau. - conduire les réflexions stratégiques dans le contexte d après crise financière. - lancer les travaux initiaux pour la constitution du Pôle de compétitivité FINANCE INNOVATION en 2006 et le développer - créer en 2008 une Institut de régulation financière européen, l EIFR dont l objet est la facilitation de mise eu œuvre en Europe d une régulation harmonisée. - animer le comité EUROPE de la Place de Paris. Il a débuté sa carrière comme consultant chez ACCENTURE en 1975 puis a rejoint le CCF en Comme Directeur central au CCF il était en charge des métiers de banque de transactions (conservation des titres et systèmes de paiements) ainsi que des systèmes d informations et des services immobiliers, un département d environ 2000 collaborateurs. Par ailleurs il a présidé des filiales d administration de Fonds et d Epargne salariale et était administrateur de l UBP. Très impliqué dans les systèmes de Place il était administrateur en particulier de la SICOVAM, de la CRI, du SIT et de SWIFT et président du Cluc des 10 dans la conservation des titres, vice-président de l AFTI et membre de ISSA. Il est administrateur d EUROCCP (filiale à Londres du dépositaire de titres américain DTCC) depuis Mars Il a créé sa société de consulting NETMANAGERS en 2003 et est impliqué dans diverses initiatives de business angel. Il est capitaine de Frégate de réserve et ex- adjoint au maire d une commune rurale du Pas de Calais. Il est délégué départemental pour le Pas de Calais pour l Ordre de Malte France.

6 Philippe MONGARS Adjoint au Directeur des opérations de marché, Banque de France Philippe Mongars est actuellement l adjoint au directeur des opérations de marché à la Banque de France. Il gère des équipes d environ 90 personnes en charge de la mise en œuvre de la politique monétaire, de la gestion des réserves de change et des services bancaires rendus à la clientèle institutionnelle internationale de la Banque de France. Avant de tenir ce poste et jusqu en début 2012, il a représenté la Banque de France dans les sous groupes techniques du Comité de Bale pour la Supervision Bancaire et en particulier le Macroprudential Group (Global Systemically important banks), le Policy Development Group (anti chambre du Comité de Bâle) et le groupe en charge de la création des ratios de liquidité. Pendant cette période, il était également membre du comité éditorial de la Revue de Stabilité Financière de la Banque de France et a été très impliqué dans les travaux du FSB en lien avec la feuille de route du G20 en matière de réglementation financière. Avant de travailler sur les sujets de stabilité financière, il a occupé différents postes à la salle des marchés de la Banque de France, Chef du service de gestion des réserves de change ( Juin 2007 à décembre 2008), Adjoint puis chef de service FX et MM (mars 2003 à mai 2007). Il a commencé sa carrière à la Banque de France en tant que cambiste entre 1997 et 2000 avant de rejoindre la BCE entre 2000 et 2003 en tant qu expert Front Office sur la mise en œuvre de la politique monétaire. Il a obtenu un MBA de l Université de Bradford (R Uni) en 1994 et est diplômé de l Institut Commercial de Nancy (ICN). Il parle couramment anglais et espagnol.

7 Diane NOLAN Managing Director, Accenture, Conseil en Management pour les Marchés de Capitaux Diane Nolan est managing director au sein de la practice Marchés de Capitaux d Accenture, responsable monde de l offre de services Conseil en Management pour les Marchés de Capitaux. Au niveau régional, Diane est également responsable d Accenture Trading Services pour la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays Bas (Gallia). Accenture Trading Services propose des solutions pour aider ses clients à gérer et transformer leurs activités de front, middle et back-office. Nous offrons aux entités buy-side et sell-side une gamme complète incluant conseil en management, technologie et externalisation de processus métiers, afin de les aider à délivrer des services très performants, du trading au règlement/livraison, pour toutes les classes d actifs. Cela inclut le conseil en stratégie, la conception d architecture informatique, la revue de modèles opératoires, l amélioration de processus, la construction de systèmes informatiques, l intégration de logiciels de trading, la gestion et l externalisation d applications informatiques, et couvre d un point de vue fonctionnel les services de Front-Office, la recherche, les données clients, la gestion du collateral, les services post trade (y compris l offre de services TARGET2Securities d Accenture dont Diane est responsable mondiale) et les services relatifs à la réforme des produits dérivés. Diane est également responsable monde d Accenture High Performance Capital Markets Architecture Services, qui couvre les modèles opératoires de référence (métier, fonctionnel, applicatif et infrastructure) des acteurs les plus performants en Banque d Investissement, Banque Privée, Gestion d Actif et Infrastructure de Marché. Pierre NUYTS Directeur financier, Malakoff-Médéric Ingénieur de formation, Pierre Nuyts affiche plus de 25 années d expérience dans le secteur financier. Il a débuté sa carrière en 1986 en tant que consultant au sein de la Compagnie Bancaire (aujourd hui groupe BNP Paribas), en charge de la conception et de la commercialisation de logiciels ALM (Asset Liability Management gestion de bilan), puis comme responsable du département Finances du groupe jusqu en 1991.

8 Il a ensuite rejoint le groupe Caisse d Epargne en tant que Responsable du département gestion de A3C (Crédit Bail Immobilier), pour devenir directeur financier de la Caisse d Epargne de Flandre 1997, avant de prendre en 2000 la direction du Contrôle de Gestion de la Caisse Nationale des Caisses d Epargne. En 2004, Pierre Nuyts devenait membre du directoire en charge du pôle Finance et Organisation de la Caisse d Epargne des Pays du Hainaut, jusqu en 2007, date à laquelle il a été nommé directeur financier du Crédit Foncier de France. Depuis 2008, il était directeur Finances Groupe à la Caisse Nationale des Caisses d Epargne, avant d être nommé directeur Financier du groupe Malakoff Médéric en octobre Il est depuis septembre 2011, directeur adjoint de la Direction Générale Finance Technique Risques. Massimiliano RIMARCHI Policy Expert, EBA Massimiliano Rimarchi est Policy Expert au sein de l unité Credit, Market and Operational Risk de l Autorité Bancaire Européenne (ABE), où il s occupe principalement d obligations garanties (covered bonds) et de titrisation. Avant de rejoindre cette unité, Massimiliano a travaillé au sein de l unité Impact Assessment de l ABE, où il a réalisé l analyse d impact de plusieurs standards techniques et orientations publiés par l ABE, en particulier, certains standards techniques relatifs au règlement EMIR sur les produits dérivés de gré à gré, les contreparties centrales et les référentiels centraux. Avant de rejoindre l ABE, Massimiliano était Senior Associate auprès de la UK Financial Services Authority. Il est citoyen italien et a obtenu un doctorat de recherche à l Institut Universitaire Européen (IUE) de Florence.

9 7th Financial Risks International Forum BIG DATA IN FINANCE AND INSURANCE Paris, March 20 & 21, 2014 The Financial Risks International Forum on Liquidity Risk is an International Research Forum for academics and professionals organised by The Louis Bachelier "Finance and Sustainable Growth" Laboratory*. The aim of this conference is to highlight the methodological, organizational and regulatory challenges posed by the availability of large data sets in Finance.. The sets of available data increased for different reasons such as the possibility to collect data on individual contracts, to enlarge the set of observed individual variables, to consider differentiated financial products or to increase the observation frequency. The forum pursues three objectives: - to identify the main streams of research that will structure the Finance and Insurance s evolutions in the future; - to organize presentations and debates on these new trends; - to assess the market and regulatory impacts of these evolutions. A non limitative list of topics of interest is given below: - Large Scale Linear and Nonlinear Factor Models, Granularity, Nonlinear Principal Component Analysis, Construction of Indexes from Large Data Sets; - Social Networks, Behavioral Scores, Real Time Updating of Scores and Rankings (Driving Behavior Monitoring from Onboard Sensor's Data, Academic Research Ranking, etc.); - Analysis of Retail Contracts, of Balance Sheets Histories, of Investors and Fund Managers Behavior, of Risk Appetite Indicators Given on Google; - Contagion and Systemic Risk: How to Structure Large Networks?; - Regulation in a Large Dataset Environment: Quick Detection of Anomalies, Control of the Available Information, Technological Risks, Non Regulated Web Currencies; - Microprudential Foundations of Macroprudential Regulation; - Analysis of Markets with Highly Differentiated Products: Pricing the Quality Characteristics, Hedonic Price Indexes, Application to Markets of Physical Goods (Real Estate Markets, Art Markets, Commodity Markets, etc.); - Effect of Big Data on the Organization of the Markets (Web Market Monitoring), on the Role of Intermediaries (Crowdfunding), on the Product Design (Effect of an On-Board GPS on the Design and Market of Car Insurance Contracts, etc.); - High Frequency Data (Asymmetric Information vs Asymmetric Treatment of Information), Market Microstructure; - IO Implications of Big Data (Economic Challenges posed by Big Data Access). *The Louis Bachelier "Finance and Sustainable Growth" Laboratory promotes a long-term model associating economic activity, theoretical research and government action. This international research center is the result of a strong cooperation between the Institut Louis Bachelier, the Europlace Institute of Finance and the Fondation du Risque. Registration :

10 PRESENTATION EIFR Objectifs & Missions Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés. Favoriser le dialogue entre régulateurs et régulés, Organiser des conférence et séminaires pour améliorer la compréhension en matière de régulation financière, Contribuer à diffuser et à valoriser la recherche sur la régulation financière, Promouvoir la mise en œuvre des meilleures pratiques de la régulation financière en France et à l étranger. L activité de l EIFR Périmètre couvert : régulation générale, marchés financiers, banque, assurance, gestion d actifs, entreprises et financement de l économie, économie durable, international Conférences à Paris autours d experts de la régulation : Matinales actualité : Députés européens, Rapporteurs sur les directives européennes, Régulateurs, des Experts présentent leur vision, Matinales recherche : un Académique présente ses travaux de recherche, Les RDV de la régulation : des Avocats exposent les points d actualité. Séminaires de formation (éligibles au DIF) : Séminaires spécialisés pour les professionnels de la régulation et des risques (pour réunir dans un contexte d échange régulateurs et régulés), Séminaires généraux sur la régulation financière pour les décideurs économiques et politiques (prochainement). Actions à l international pour promouvoir le modèle de régulation français et européen : Conférences internationales, Accueil de délégations de régulateurs étrangers. Membres fondateurs : Création en 2008 à l initiative de Paris EUROPLACE avec les principaux acteurs de la place financière

11 CHIFFRES CLES En 2013, l EIFR aura touché près de personnes au travers de 41 évènements L EIFR a touché en 2013 plus de personnes dans le cadre des 30 manifestations organisées : 13 Séminaires réunissant plus de 530 participants, 12 Matinales réunissant 600 participants, 5 Conférences internationales avec plus de 500 participants, à Zurich, Tokyo, Paris, Beijing, Moscou, Strasbourg, Sotchi, New York et Tunis. L EIFR aura également été invité à intervenir dans 11 conférences internationales, touchant plus de 720 personnes, à Londres, Francfort, Moscou, New-York et Paris. L EIFR depuis son lancement en 2008, a organisé près de 130 évènements et touché plus de participants. CALENDRIER Séminaire «Les fonds immobiliers et AIFMD : comment s adapter» avec la collaboration du Cabinet FRANKLIN société d avocats 6 Fev Paris Conférence «The Future of Banking. Adapting to change: tomorrow's banking model» - Forum The Economist en partenariat avec Paris Europlace et l EIFR 13 Mars 2014 Paris Retrouver le détail de nos manifestations (programme détaillé, biographie des intervenants, documents de référence) sur notre site internet INSCRIPTIONS Retrouvez toute l actualité de la régulation financière internationale (agenda européen et international, news, derniers textes règlementaires, conférence française et internationales, documents de référence, articles de recherche, etc ) le sur notre site internet et les réseaux sociaux.

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Matinale Actualité PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Intervenant : Pierre HEILBRONN, Secrétaire général adjoint, Secrétariat

Plus en détail

Matinale Actualité. EVALUATION DES AUTORITES DE REGULATION EUROPEENNES (EBA, EIOPA, ESMA) : Publication du rapport Mazars pour le Parlement Européen

Matinale Actualité. EVALUATION DES AUTORITES DE REGULATION EUROPEENNES (EBA, EIOPA, ESMA) : Publication du rapport Mazars pour le Parlement Européen Matinale Actualité EVALUATION DES AUTORITES DE REGULATION EUROPEENNES (EBA, EIOPA, ESMA) : Publication du rapport Mazars pour le Parlement Européen Présentation du rapport : Fabrice DEMARIGNY, Associé,

Plus en détail

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Atelier Risques En partenariat avec : Optimisation de la gestion des risques opérationnels La conjugaison de l accroissement des exigences réglementaires imposées aux institutions financières, de l augmentation

Plus en détail

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec :

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec : Atelier Risques En partenariat avec : Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance La qualité des données est un enjeu essentiel des projets réglementaires

Plus en détail

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE Matinale Recherche «Diversification à un Prix Raisonnable» Comment intégrer les stratégies alternatives de façon optimale dans une gestion actif/passif? avec Mathieu VAISSIE La dernière crise systémique

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

SEMINAIRE. Les Rendez-vous de la Régulation financière. 3 ème édition OBJECTIFS PUBLIC VISÉ FORMATION

SEMINAIRE. Les Rendez-vous de la Régulation financière. 3 ème édition OBJECTIFS PUBLIC VISÉ FORMATION SEMINAIRE Les Rendez-vous de la Régulation financière 3 ème édition Ce séminaire semestriel a pour objectif de développer en une matinée une vision d ensemble sur l agenda et l actualité de la régulation

Plus en détail

Atelier. Engagement actionnarial et gouvernance plus responsable

Atelier. Engagement actionnarial et gouvernance plus responsable Atelier Engagement actionnarial et gouvernance plus responsable INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Atelier DATE LIEU The Royal Bank of Scotland 94 Boulevard Haussmann - 75008 PARIS PARTICIPATION 210 HT (Association

Plus en détail

Matinale Recherche. «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises»

Matinale Recherche. «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises» Matinale Recherche «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises» Intervenant : Sébastien POUGET, Professeur de Finance à Toulouse School of Economics, Université

Plus en détail

SEMINAIRE. Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition Ce séminaire semestriel a pour objectif de développer en une matinée une vision d ensemble sur l agenda et l actualité de la régulation

Plus en détail

SEMINAIRE. Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel OBJECTIFS

SEMINAIRE. Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel OBJECTIFS SEMINAIRE Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel Analyser l impact des derniers textes français ou européens (AIFM / UCITS

Plus en détail

Séminaire. Les nouveaux défis de la Conformité : cadre réglementaire, responsabilités et organisation OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Séminaire. Les nouveaux défis de la Conformité : cadre réglementaire, responsabilités et organisation OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Séminaire Les nouveaux défis de la Conformité : cadre réglementaire, responsabilités et organisation La fonction Conformité dans les établissements financiers se trouve mise à l épreuve par de nombreux

Plus en détail

Matinale Recherche. Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels

Matinale Recherche. Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels Matinale Recherche Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels Intervenant : Florence LEGROS, Professeur des scienceséconomiques à l université Paris Dauphine

Plus en détail

SEMINAIRE. COMPENSATION DES PRODUITS DÉRIVÉS : Impacts d EMIR sur la gestion des risques CCP,buy et sell-side OBJECTIFS PUBLIC VISÉ FORMATION

SEMINAIRE. COMPENSATION DES PRODUITS DÉRIVÉS : Impacts d EMIR sur la gestion des risques CCP,buy et sell-side OBJECTIFS PUBLIC VISÉ FORMATION SEMINAIRE COMPENSATION DES PRODUITS DÉRIVÉS : Impacts d EMIR sur la gestion des risques CCP,buy et sell-side EMIR, avec ses Règlements d application diffusés début 2013, constitue la principale réglementation

Plus en détail

SEMINAIRE. Chambre de compensation (CCP): Evaluation du risque pour les utilisateurs (membres, contreparties) INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS

SEMINAIRE. Chambre de compensation (CCP): Evaluation du risque pour les utilisateurs (membres, contreparties) INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS SEMINAIRE Chambre de compensation (CCP): Evaluation du risque pour les utilisateurs (membres, contreparties) Le Dodd Franck Act et EMIR, en instituant la compensation des produits OTC, ont déplacé le risque

Plus en détail

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste?

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? SEMINAIRE Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? Dans un contexte ou le financement de l économie est au cœur des préoccupations européennes, la titrisation apparait comme

Plus en détail

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Paris, le 4 août 2015 Communiqué de presse Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Réuni lundi 3 août 2015 sous la présidence

Plus en détail

SEMINAIRE. CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES

SEMINAIRE. CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES SEMINAIRE CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? Après la crise, les autorités se sont attachées à mieux appréhender le processus d information sur les risques

Plus en détail

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris

Formation. Langues. Compétences. Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Gilbert Issard 199, rue Saint Charles 75015 Paris Téléphone Domicile : 01 46 51 72 75 Portable : 06 64 89 06 58 Email : gilbert@issard.com Blog : blog.issard.com Site : www.issard.com Né le 2 novembre

Plus en détail

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1 Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE Octobre 2012 1 Identité du Cabinet CAPTEO Cabinet de Conseil en Stratégie, en Organisation et en Management exclusivement dédié à la Finance Notre expertise La Banque

Plus en détail

SEMINAIRE. Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir Le risque opérationnel se confirme comme filière à part entière en parallèle des risques de marché, de crédit, de compliance... son

Plus en détail

SEMINAIRE. Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Plans de résolution des banques : enjeux structurels et organisationnels La mise en conformité des états membres dans le cadre de la BRRD est à partir du 1er janvier 2015. Bien que certains points

Plus en détail

Les priorités de l ACPR L évolution des règles internationales

Les priorités de l ACPR L évolution des règles internationales EIFR Risques opérationnels Enjeux structurels et défis à venir Paris, 5 novembre 2014 Les priorités de l ACPR L évolution des règles internationales Philippe BILLARD Chef du service des affaires internationales

Plus en détail

SEMINAIRE. COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires.

SEMINAIRE. COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires. SEMINAIRE COVERED BONDS ET TITRISATION : Enjeux pour l économie, les ratios bancaires et les investisseurs. Dernières initiatives réglementaires. Le régulateur européen (commission, ESMA et EBA) mène dans

Plus en détail

Séminaire. Les rouages européens: mieux comprendre pour pouvoir agir INFORMATIONS PRATIQUES

Séminaire. Les rouages européens: mieux comprendre pour pouvoir agir INFORMATIONS PRATIQUES Séminaire Les rouages européens: mieux comprendre pour pouvoir agir INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Séminaire DATE 14 avril 2016 LIEU Espace Hamelin 13-17, rue de l Amiral Hamelin 75116 PARIS PARTICIPATION

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006 Création de, numéro 1 de l administration de fonds en France Conférence de presse 4 avril 2006 Sommaire > 1. CACEIS, un acteur majeur des métiers titres > 2. : le rapprochement des activités d administration

Plus en détail

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures

Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Normalisation internationale de la gestion des risques des infrastructures Frédéric Hervo Directeur des systèmes de paiement et des infrastructures de marché Séminaire EIFR 9 octobre 2013 Banque de France

Plus en détail

Le Collateral Management

Le Collateral Management Le Collateral Management Éclairage, par Harwell Management 1 Table des Matières Grises Collateral Management 2 GESTION DU COLLATERAL En quelques mots Collatéral : actif financier servant de garantie dans

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

SEMINAIRE. MIF/AIFM, EMIR, Titrisation, FATCA : pour ajuster vos offres et réussir les défis de la conformité. En collaboration avec : OBJECTIFS

SEMINAIRE. MIF/AIFM, EMIR, Titrisation, FATCA : pour ajuster vos offres et réussir les défis de la conformité. En collaboration avec : OBJECTIFS SEMINAIRE En collaboration avec : MIF/AIFM, EMIR, Titrisation, FATCA : pour ajuster vos offres et réussir les défis de la conformité L EIFR et l ASF proposent de faire le point en une matinée sur les priorités

Plus en détail

Règlement EMIR. Conférence Annuelle. Une journée inédite pour anticiper la révolution des marchés dérivés OTC à l échéance 2014

Règlement EMIR. Conférence Annuelle. Une journée inédite pour anticiper la révolution des marchés dérivés OTC à l échéance 2014 2 Autorités, 7 témoignages pionniers 100% opérationnels Conférence Annuelle Une journée inédite pour anticiper la révolution des marchés dérivés OTC à l échéance 2014 En partenariat avec : Conférence Annuelle

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014.

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014. Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives 2014 Contexte du BCBS 239 2 Une nouvelle exigence Les Principes aux fins de l agrégation des données sur les et de la notification des

Plus en détail

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS Donnez un nouvel élan à votre projet professionnel avec les formations de l ENFI ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT

Plus en détail

Atelier. Risques et sociétés de gestion : défis et bonnes pratiques

Atelier. Risques et sociétés de gestion : défis et bonnes pratiques Atelier Risques et sociétés de gestion : défis et bonnes pratiques INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Atelier DATE LIEU CCIP 2 Place de la Bourse - 75002 PARIS PARTICIPATION 210 HT (Association Loi 1901, non

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Une nouvelle gouvernance pour QUATREM. Paris, le 3 novembre 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE. Une nouvelle gouvernance pour QUATREM. Paris, le 3 novembre 2011 Paris, le 3 novembre 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE Une nouvelle gouvernance pour QUATREM Depuis l acquisition de 100% de son capital, QUATREM doit davantage encore se consacrer à l intermédiation pour le compte

Plus en détail

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels

Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Fonctions Informatiques et Supports Opérationnels Nos métiers par activité Nos métiers de l informatique comprennent d une part un volet études et d autre part la gestion des infrastructures ; les fonctions

Plus en détail

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Paris, le 3 mai 2007 Gaz de France va mettre en place une nouvelle organisation de ses activités, qui fera prochainement l objet d une consultation

Plus en détail

Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers. Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services

Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers. Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services Offre des dépositaires pour les fonds immobiliers Jean-Pierre Jacquet Responsable produit pour les fonds alternatifs BNP Paribas Securities Services 08/01/2014 Dépositaire de fonds immobilier : une solide

Plus en détail

Monique COHEN. Monique Cohen détient 1 action Altran.

Monique COHEN. Monique Cohen détient 1 action Altran. Monique COHEN Monique Cohen, 55 ans, a rejoint Apax Partners en 2000. Elle est en charge des investissements dans le secteur des Services aux Entreprises et des Services Financiers et de l activité Business

Plus en détail

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif

Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Matinale recherche Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Intervenante : Adina GRIGORIU, Directrice de recherche, AAAiC,

Plus en détail

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/ MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

7e HEPTA CONSULT. Offre de services & équipe de consultants. 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE

7e HEPTA CONSULT. Offre de services & équipe de consultants. 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE Actuaires Conseils 5, Z.A.I. de Bourmicht L 8070 BERTRANGE Tél. : 263 179-1 http://www.heptaconsult.lu Fax. : 263 179-24 Offre de services & équipe de consultants Nos activités principales Conseils aux

Plus en détail

Offre «Directive UCITS V»

Offre «Directive UCITS V» Offre «Directive UCITS V» Undertakings for the Collective Investment In Transferable Securities V Aurélie GONCALVES T : +32 (0) 499 74 83 28 @ : a.goncalves@kpdp-consulting.fr UCITS V Opportunités et défis

Plus en détail

Société Générale annonce la nomination des membres du comité de direction des Ressources du Groupe

Société Générale annonce la nomination des membres du comité de direction des Ressources du Groupe Communiqué de presse Paris, le 12 novembre 2007 Société Générale annonce la nomination des membres du comité de direction des Ressources du Groupe Créée le 2 mai 2007, la direction des Ressources du Groupe

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii post-évolutions réglementaires

Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii post-évolutions réglementaires 11 retours d expérience 9h de networking 100% des acteurs présents 10 e Anniversaire de la Conférence Annuelle Directive AIFM, loi Pinel, distribution via l assurance-vie : premiers bilans et scenarii

Plus en détail

Les avantages de l introduction en Bourse

Les avantages de l introduction en Bourse RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE Commission d Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse Séminaire sur: Les avantages de l introduction en Bourse Avec le soutien de : El Aurassi

Plus en détail

Crédit Foncier Immobilier s organise autour de deux pôles structurants

Crédit Foncier Immobilier s organise autour de deux pôles structurants Paris, le 31 janvier 2011 Crédit Foncier Immobilier s organise autour de deux pôles structurants Le 9 novembre dernier était annoncée la création de Crédit Foncier Immobilier, un nouvel acteur majeur du

Plus en détail

Président du conseil d administration et administrateur

Président du conseil d administration et administrateur 1. NOM ET PRENOM USUEL : BAKALEYNIK IOSIF 2. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 2/12/1951 3. AGE : 64 ans 4. NATIONALITE : RUSSE M. Bakaleynik est titulaire d un M.B.A de la Harvard Business School et d un doctorat

Plus en détail

Présentation du Master Finance. Université d Orléans Alexis Direr

Présentation du Master Finance. Université d Orléans Alexis Direr Présentation du Master Finance Université d Orléans Alexis Direr 1 Objectifs généraux de la formation Une préparation aux métiers de la banque, de l assurance et de la finance à travers des enseignements

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE LAGARDERE SCA Société en commandite par actions au capital de 799.913.044,60 Siège social : 4 rue de Presbourg à Paris 16 e (75) 320 366 446 R.C.S. Paris ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE du 3 mai

Plus en détail

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015 Optimisation de la gestion des risques opérationnels EIFR 10 février 2015 L ADN efront METIER TECHNOLOGIE Approche métier ERM/GRC CRM Gestion Alternative Approche Technologique Méthodologie Implémentation

Plus en détail

LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE

LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE L organisation du groupe Une mission étendue, une organisation adaptée Le développement du groupe et la politique de croissance externe conduite depuis quelques années ont

Plus en détail

Atelier Risques. Sécurité des systèmes d information et cybersécurité. En partenariat avec :

Atelier Risques. Sécurité des systèmes d information et cybersécurité. En partenariat avec : Atelier Risques En partenariat avec : Sécurité des systèmes d information et cybersécurité INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Atelier Risques DATE 9 septembre 2015 LIEU The Royal Bank of Scotland ADRESSE Entrée

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise L investissement des collectivités locales : un enjeu national «L investissement des collectivités locales est nécessaire à l avenir économique et à la cohésion sociale du

Plus en détail

DIALOGUE FRANCO RUSSE le 20 Février 2014

DIALOGUE FRANCO RUSSE le 20 Février 2014 DIALOGUE FRANCO RUSSE le 20 Février 2014 1 LA CROISSANCE de nos PAYS IMPLIQUE UNE FINANCE ROBUSTE APRES la CRISE LE MONDE EST DIFFERENT : «Monde MULTIPOLAIRE» FONDE SUR LA DIVERSITE et COMPATIBILITE des

Plus en détail

Les défis du reporting macro-prudentiel

Les défis du reporting macro-prudentiel Les défis du reporting macro-prudentiel EIFR 25 mars 2014 Bruno LONGET Banque de France Direction de la Balance des paiements Réf : D14-014 Introduction : pourquoi renforcer le dispositif de surveillance

Plus en détail

BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING. France Maroc - Italie

BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING. France Maroc - Italie BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING France Maroc - Italie Exton Consulting a été fondé par quatre associés experts des services financiers, dotés d un même esprit entrepreneurial. Exton Consulting compte

Plus en détail

Présentation du Master Finance. Université d Orléans Alexis Direr

Présentation du Master Finance. Université d Orléans Alexis Direr Présentation du Master Finance Université d Orléans Alexis Direr 1 Objectifs généraux de la formation Une préparation aux métiers de la banque, de l assurance et de la finance à travers des enseignements

Plus en détail

RISKALIS CONSULTING. Executive Summary

RISKALIS CONSULTING. Executive Summary Page 1 RISKALIS CONSULTING Executive Summary Historique Fort du constat qu aucune société de conseil existante ne possédait une compétence importante et exhaustive centrée sur les métiers du risque, Jean-Christophe

Plus en détail

Conférence Reporting réglementaire

Conférence Reporting réglementaire Conférence Reporting réglementaire «Impact de Solvency 2» 25 mars 2014 Alban JARRY Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale Plan Le pilier 2 fixe les règles du reporting du futur Le choc

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers CENTRE DE FORMATION Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Nos formations à Genève Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Objectifs La volonté du Centre de Formation

Plus en détail

BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING. France Maroc - Italie

BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING. France Maroc - Italie BIOGRAPHIES ASSOCIES EXTON CONSULTING France Maroc - Italie Exton Consulting a été fondé par quatre associés experts des services financiers, dotés d un même esprit entrepreneurial. Exton Consulting compte

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence?

Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence? Le système bancaire parallèle : vers plus de transparence? CNIS, commission Système financier et financement de l'économie Jeudi 25 septembre 2014 Omar Birouk DGS-Banque de France Yamina Tadjeddine EconomiX,

Plus en détail

Projet C++ :Salle de marchés

Projet C++ :Salle de marchés Université Paris Diderot Langages à Objets Avancés Master 1 II Année 2010-2011 Projet C++ :Salle de marchés November 24, 2010 1 Salle de marchés C est un lieu qui regroupe différents services spécialisés

Plus en détail

DOMAINES D EXPERTISE

DOMAINES D EXPERTISE DOMAINES D EXPERTISE Banque & Finance Président du Directoire de Wafa Immobilier : - Domaines de compétence : financement des crédits immobiliers acquéreurs, financement de la promotion immobilière, expertises

Plus en détail

LE RENDEZ-VOUS DE L ASSURANCE TRANSPORT CANNES 28 & 29 avril 2009

LE RENDEZ-VOUS DE L ASSURANCE TRANSPORT CANNES 28 & 29 avril 2009 LE RENDEZ-VOUS DE L ASSURANCE TRANSPORT CANNES 28 & 29 avril 2009 Les réponses du risk management et des couvertures d assurances à l évolution du transport et de la logistique? How could the risk mangement

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

BANKING BUSINESS CONSULTING. Luxembourg Paris Brussels. POINT OF VIEW MAY 2012 Bâle III : la réforme de la liquidité dans les banques

BANKING BUSINESS CONSULTING. Luxembourg Paris Brussels. POINT OF VIEW MAY 2012 Bâle III : la réforme de la liquidité dans les banques BANKING BUSINESS CONSULTING Luxembourg Paris Brussels POINT OF VIEW MAY 2012 Bâle III : la réforme de la liquidité dans les banques 11/05/2012 Luxembourg Paris Brussels La réforme Bâle III a énoncé de

Plus en détail

Maxime MERLI Professeur de Finance CNU, Section 06, Sciences de Gestion

Maxime MERLI Professeur de Finance CNU, Section 06, Sciences de Gestion Maxime MERLI Professeur de Finance CNU, Section 06, Sciences de Gestion Adresse Professionnelle : LaRGE, EM Pôle Européen de Gestion et d Economie 61, avenue de la forêt noire 67085 - Cedex E-mail : merli@unistra.fr

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES INSTRUMENTS FINANCIERS

MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES INSTRUMENTS FINANCIERS MASTER FINANCE PARCOURS GESTION DES INSTRUMENTS FINANCIERS Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Présentation Pour toutes demandes d'informations sur le Master 1 Finance, cliquer

Plus en détail

Récapitulatif: Du 1 er au 12 Juin 2015. Dispositions du livre vert relatif à la construction d une union des marchés des capitaux.

Récapitulatif: Du 1 er au 12 Juin 2015. Dispositions du livre vert relatif à la construction d une union des marchés des capitaux. Du 1 er au 12 Juin 2015 Récapitulatif: Dispositions du livre vert relatif à la construction d une union des marchés des capitaux. Mise en place d un référentiel de données en Turquie. Test de continuité

Plus en détail

Risk Control and Business Innovation How to Build a Sustainable Financial Industry?

Risk Control and Business Innovation How to Build a Sustainable Financial Industry? 1 2 nd nd SINO-FRENCH FINANCIAL FORUM Risk Control and Business Innovation How to Build a Sustainable Financial Industry? «Contrôle des risques et innovation produit : Exemple d organisation d un Asset

Plus en détail

Séminaire. Le Whistleblowing dans le secteur financier en France : le cadre juridique et la mise en oeuvre OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Séminaire. Le Whistleblowing dans le secteur financier en France : le cadre juridique et la mise en oeuvre OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Séminaire Le Whistleblowing dans le secteur financier en France : le cadre juridique et la mise en oeuvre Le whistleblowing (ou alerte professionnelle ou alerte éthique) est le signalement par un employé

Plus en détail

Target 2 Securities Une révolution dans l univers du post-marché

Target 2 Securities Une révolution dans l univers du post-marché Target 2 Securities Une révolution dans l univers du post-marché Pour Pour obtenir obtenir la la présentation complète, écrire écrire àà insight@sia-conseil.com Sommaire Target 2 Securities Les impacts

Plus en détail

lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS

lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS etf & gestion InDICIelle Parmi les acteurs les plus expérimentés du marché, Lyxor ETF est le troisième fournisseur d ETF en Europe avec

Plus en détail

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014 Présentation à l EIFR 25 mars 2014 1 Contexte BCBS 239 Les établissements font face depuis les cinq dernières années aux nombreux changements réglementaires visant à renforcer la résilience du secteur:

Plus en détail

GESTION DU COLLATERAL

GESTION DU COLLATERAL SOCIÉTÉ GÉNÉRALE SECURITIES SERVICES GESTION DU COLLATERAL Solutions pour une meilleure efficience Prestations de services titres, optimisation et valorisation produits Emmanuelle Choukroun, SGSS SOMMAIRE

Plus en détail

Réflexions pour la Mention Finance de l Université []

Réflexions pour la Mention Finance de l Université [] Réflexions pour la Mention Finance de l Université [] MATTHIEU LEBLANC SEPTEMBRE 2014 CETTE PRÉSENTATION PROPOSE DES VOIES D ÉVOLUTION POUR UNE FORMATION EN FINANCE D UNE UNIVERSITÉ FRANÇAISE. LE GRAND

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES. Point 6 de l'ordre du jour NOMINATION DES MEMBRES DU COMITÉ D AUDIT ADDITIF

F Distribution: GÉNÉRALE RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES. Point 6 de l'ordre du jour NOMINATION DES MEMBRES DU COMITÉ D AUDIT ADDITIF Session annuelle du Conseil d administration Rome, 7 11 juin 2010 RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES Point 6 de l'ordre du jour Pour approbation F Distribution: GÉNÉRALE WFP/EB.A/2010/6-C/1/Add.1

Plus en détail

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques

BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques 1 BCBS 239 Repenser la gestion des données Risques Etude Ailancy du 19 janvier 2015 2 1. Quelques mots sur Ailancy 2. Présentation de BCBS 239 et de ses impacts pour les Banques QUELQUES MOTS SUR AILANCY

Plus en détail

AGEFI TechDay. TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha

AGEFI TechDay. TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha AGEFI TechDay TechDay Nexfi THEAM Asset Alpha Industrialisation et réduction du risque opérationnel 2 Solutions Progicielles pour la Gestion d Actifs Présentation de Nexfi Editeur de progiciels créé en

Plus en détail

AIFM/MIFID :vers une harmonisation règlementaire?

AIFM/MIFID :vers une harmonisation règlementaire? AIFM/MIFID :vers une harmonisation règlementaire? Laurence Caron-Habib Responsable Affaires Publiques, BNP Paribas Securities Services JIR ASFFOR 18 septembre 2014 1 Agenda Introduction Directive AIFM

Plus en détail

Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative. Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014

Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative. Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014 Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014 Qui sommes nous? [ Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est

Plus en détail

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE MASTER FINANCE 222 GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT Formation en alternance, initiale et continue master222.dauphine.fr Le mot du directeur La gestion d actifs fait appel à des techniques et à des procédures

Plus en détail

La clé de votre réussite, notre engagement!

La clé de votre réussite, notre engagement! La clé de votre réussite, notre engagement! Quelques mots sur la société Ofineo Conseil est une société d organisation en système d information et d ingénierie en technologies innovantes créée en mai 2011.

Plus en détail

NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A.

NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A. Paris, le 1 er décembre 2010 Communiqué de presse NOMINATIONS DANS LE GROUPE CREDIT AGRICOLE S.A. Les Conseils d Administration de LCL, de Crédit Agricole Assurances, de Pacifica et de Crédit Agricole

Plus en détail

Directive AIFM: Les recommandations de l AMF

Directive AIFM: Les recommandations de l AMF Date : Jeudi 5 juillet 2012 Heure : 16h45 18h45 Directive AIFM: Les recommandations de l AMF Par Silvestre TANDEAU de MARSAC Avocat au Barreau de Paris Président de l AFIDU Introduction : La Directive

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Réunion Solvabilité 2

Réunion Solvabilité 2 Réunion Solvabilité 2 «Présentation Matrice du Club AMPERE» 9 septembre 2014 Alban JARRY Directeur du Programme Solvency 2 de La Mutuelle Générale La Mutuelle Générale, une entreprise de l économie sociale

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members

Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members Evaluation des risques des CCPs vue des Clearing Members Séminaire EIFR Lundi 30 mars 2015 Hubert de Kersaint-Gilly Head of Risks, BNP Paribas Securities Services 30 mars 2015 Agenda Introduction Evaluation

Plus en détail

Fiduciaires. Bénéficiez d un service sur mesure

Fiduciaires. Bénéficiez d un service sur mesure Fiduciaires & Avocats Bénéficiez d un service sur mesure Société Générale Private Banking Luxembourg : Une équipe de spécialistes qui vous est dédiée. Apportez à vos clients les services bancaires qu ils

Plus en détail

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE

LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE LA VOLATILITE DU PRIX DU PETROLE Rapport du groupe de travail présidé par Jean-Marie Chevalier Présenté à Madame Christine Lagarde Le 9 février 2010 Lettre de Mission de Madame Christine Lagarde à Jean

Plus en détail

Gestion de collatéral tripartite : Intégration règlement livraison et gestion des pools de collatéral

Gestion de collatéral tripartite : Intégration règlement livraison et gestion des pools de collatéral Gestion de tripartite : Intégration règlement livraison et gestion des pools de Jacques LWRENCE Head of Sales & Relationship Management aris, le 22 janvier 2014 genda Contexte et approche Services de gestion

Plus en détail