Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif"

Transcription

1 Matinale recherche Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Intervenante : Adina GRIGORIU, Directrice de recherche, AAAiC, Membre de l Institut des Actuaires Les crises successives qui ont secoué les marchés financiers ces dernières années ainsi que les évolutions réglementaires, forcent les investisseurs à remettre en question leur gestion d actifs. Le marché avance à pas forcés vers des environnements dans lesquels la gestion des risques prend une place de plus en plus prépondérante. Des vieilles techniques d assurance de portefeuille reviennent ainsi au devant de la scène. Dans l optique de développement d outils d aide à la décision basés sur la gestion des risques, Adina GRIGORIU et son équipe de recherche ont généralisé les modèles TPPI (Time Variant Proportion Portfolio Insurance), avec des applications dans le domaine de la gestion d actifs et de la gestion actif-passif. Cette généralisation permet d inclure plusieurs classes d actifs, d utiliser différents types de protection en fonction de l objectif recherché et d incorporer une variété de contraintes, y compris réglementaires. L utilisation de ces approches avancées permet par exemple aux fonds de pension de diminuer de 30 à 50% les contributions nécessaires pour passer d une situation de déséquilibre actif/passif à une situation d équilibre et de s y maintenir. Une partie de ces travaux se fait dans le cadre d une thèse ayant reçu le soutien financier de l ANRT INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale DATE 18 janvier 2013 LIEU Club Confair 54, Rue Laffitte Paris 9ème PARTICIPATION 60 HT OBJECTIFS Faire le point sur les modèles TPPI (Time Variant Proportion Portfolio Insurance) de gestion des risques, pour permettre aux gérants d actifs, assureurs et caisses de retraite d optimiser leur allocation de portefeuille et leur gestion actif-passif. PUBLIC VISÉ Gérants d actifs Assureurs Caisses de retraite

2 A PROPOS DE Adina GRIGORIU Une actuaire de l'université Louis Pasteur (Starsbourg I), membre de l'institut des Acturaires, avec plus de 14 ans d expérience dans la finance. Spécialiste de l allocation d actifs, elle a commencé sa carrière comme trader de produits structurés, avant de rejoindre BNP Paribas Asset Management où elle a occupé plusieurs postes, allant du product management, à la gestion et à la direction du pôle de gestion Actif/Passif. Elle a ensuite rejoint une spinoff du centre de recherche Edhec-Risk Institute, pour développer l approche Core Satellite Dynamique et son application dans les portefeuilles des investisseurs institutionnels. En 2010, Adina a créé Active Asset Allocation (AAAiC) afin de mettre au service des investisseurs et des gérants son expertise en allocation d'actifs. La société a reçu le label Finance Innovation et est incubée par Paris Incubateur. Active Asset Allocation est une société d ingénierie financière offrant aux investisseurs institutionnels et aux gérants des solutions d allocation d actifs qui reposent sur l état de l art académique et sur des principes de gestion des risques. En gérant les risques de manière active et dynamique, AAAiC met en pratique une approche responsable de la finance pour préserver les ressources gérées sur le long terme, comme celles destinées aux retraites des générations futures. Cette gestion des risques permet également aux clients de AAAiC de bénéficier de sources de performance inexploitées. La recherche AAAiC a d'ailleurs été récompensée l'année dernière par l'obtention du label Finance Innovation de Paris Europlace

3 PRÉSENTATION Les matinales de l Recherche Généralisation des modèles TPPI et leurs applications à la gestion d actifs et la gestion actif-passif des fonds de pension 18 janvier 2013 Adina Grigoriu We Protect, You Perform! Le vocabulaire de l assurance de portefeuille CPPI, TIPP, TPPI, VPPI, EPPI... Floor (ou plancher de protection), coussin, actif sans risque (ou core), actif risqué (ou satellite), Goal (ou plafond de performance) 2

4 We Protect, You Perform! Quelques papiers de référence dans l assurance de portefeuille Merton, Optimum consumption and portfolio rules in a continuous time model. Journal of Economic Theory Perold, Constant proportion portfolio insurance. Harvard Business School Black and Jones, Simplifying portfolio insurance. Journal of portfolio Management Perold and Sharpe, Dynamic strategies for asset allocation. Financial Analyst Journal Estep and Kritzman, TIPP: insurance without complexity. Journal of portfolio Management Hamidi, Maillet and Prigent, A Time-varying Proportion Portfolio Insurance Strategy based on a VACiaR Approach Hainaut, Risk management of CPPI funds in switching regime markets Amenc, Goltz and Grigoriu, 2010, Risk Control Through Dynamic Core-Satellite Portfolios of ETFs: Applications to Absolute Return Funds and Tactical Asset Allocation. Journal of Alternative Investments De Franco and Tankov, Portfolio insurance under a risk-measure constraint 3 We Protect, You Perform! Ce que les approches d assurance de portefeuille ont en commun E = m * C 4

5 We Protect, You Perform! Qu est-ce que la formule ne dit pas? E = m * C Comment trouver m - il ne doit pas être choisi au hasard! Comment calculer C : l importance de poursuivre le bon objectif Que doit-on trouver dans E - quel rôle pour la diversification? 5 We Protect, You Perform! Différences clés entre le CPPI et la gestion dynamique des risques Le multiplicateur : fixe vs. variant en fonction des conditions de marché Le Floor : du risque absolu au risque relatif Le «core» : une question de corrélation L actif risqué: il n y a pas que les actions dans la vie! 6

6 We Protect, You Perform! Avec des Hypothèses 8

7 We Protect, You Perform! Rétrospectivement 9

8 We Protect, You Perform! Comment l utilisons-nous? AAAiC a développé un ensemble d outils de simulation en univers stochastique, permettant la conception de solutions d allocation dynamiques basées sur la gestion des risques Nous utilisons les classes d actifs définies par l investisseur et les contraintes qui sont les siennes (allocation minimale/maximale, limites de risque,...) comme base de travail Nos études permettent de définir par exemple : la combinaison optimale entre les classes d actif le benchmark stratégique la typologie de frais si les objectifs recherchés sont réalisables, et le cas échéant, les ajustements éventuels à faire pour qu ils le deviennent 11 We Protect, You Perform! Comment l utilisons-nous? La technologie s applique à des problématiques très différentes : pour un gérant d actif : conception d un fonds diversifié, conception d un fonds actions avec contraintes de draw-down (perte maximale autorisée par rapport au niveau le plus haut jamais atteint) pour une fondation : préservation des dotations pour une caisse de retraite ou fonds de pension: prise en compte du passif et gestion de l équilibre actif/passif 12

9 We Protect, You Perform! Exemples d implémentation Dans l univers de l allocation d actifs Dans l univers actif-passif 13 We Protect, You Perform! En guise de conclusion L approche de gestion dynamique de l allocation et des risques (DARM), inspirée du concept théorique du TPPI, est une technique d allocation d actifs qui offre une alternative intéressante à l allocation fixe basée sur le passé et à l allocation tactique basée sur des paris de rendement des actifs Elle permet de prendre en compte les problématiques de l investisseur (préservation du capital, règlementation,...) en re-définissant le risque par rapport à ses contraintes (allant au delà de la volatilité, la VAR,...) Son extension à l ALM (gestion actif passif) permet de maîtriser la volatilité du ratio de couverture et de minimiser les contributions requises notre expérience avec les fonds de pensions américains montre une diminution de 30% à 50% des contributions sur 10 ans par rapport à des approches standard (LDI classique, allocation fixe, de-risking) les résultats des applications aux mutuelles, fondations, caisses de retraite françaises dépassent également largement ceux des autres approches 15

10

11 L EIFR Objectifs & Missions Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés. Favoriser le dialogue entre régulateurs et régulés, Organiser des conférence et séminaires pour améliorer la compréhension en matière de régulation financière, Contribuer à diffuser et à valoriser la recherche sur la régulation financière, Promouvoir la mise en œuvre des meilleures pratiques de la régulation financière en France et à l étranger. L activité de l EIFR Périmètre couvert : régulation générale, marchés financiers, banque, assurance, gestion d actifs, entreprises et financement de l économie, économie durable, international Conférences à Paris autours d experts de la régulation : Matinales actualité : Députés européens, Rapporteurs sur les directives européennes, Régulateurs, des Experts présentent leur vision, Matinales recherche : un Académique présente ses travaux de recherche, Les RDV de la régulation : des Avocats exposent les points d actualité. Séminaires de formation (éligibles au DIF) : Séminaires spécialisés pour les professionnels de la régulation et des risques (pour réunir dans un contexte d échange régulateurs et régulés), Séminaires généraux sur la régulation financière pour les décideurs économiques et politiques (prochainement). Actions à l international pour promouvoir le modèle de régulation français et européen : Conférences internationales, Accueil de délégations de régulateurs étrangers. Création en 2008 à l initiative de Paris EUROPLACE avec les principaux acteurs de la place financière Membres fondateurs :

12 Chiffres clés En 2012, l EIFR aura touché près de 3600 personnes au travers de 45 évènements L EIFR aura touché en 2012 plus de personnes dans le cadre des 33 manifestations organisées : 13 Séminaires réunissant plus de 700 participants, 11 Matinales réunissant plus de 600 participants, 9 Conférences internationales avec plus de participants, à New York, Bruxelles, Londres, Bologne, Tokyo, Hong-Kong et Paris. L EIFR aura également été invité à intervenir dans 12 conférences internationales, touchant plus de personnes, à Londres, Francfort, Moscou, New-York et Paris. L EIFR depuis son lancement, a organisé 91 évènements et touché plus de participants 39 Séminaires réunissant près de participants, 33 Matinales réunissant près de participants, 19 Conférences internationales réunissant plus de participants. Prochains évènements de l EIFR Plus d informations et inscription en ligne sur notre site. Possibilité de prise en charge de nos évènements dans le cadre de la formation continue (l EIFR est un organisme de formation agréé). Séminaire - «Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste?» Matinale Actualité- «Des remèdes à la crise de l Europe : et après?» avec Sylvie GOULARD, Députée européenne (ADLE), membre titulaire et coordinatrice ADLE de la Commission ECON 12 février 2013, Paris, France 13 février 2013, Paris, France Morning Meeting - «Reconciling Stability and Growth : Banking Union and European Parliament priorities for 2013» with Sven GIEGOLD, Member of European Parliament, Member of the Committee on Economic and Monetary Affairs Février 2013, Paris, France Séminaire Dirigeants PME-1ère session - «Comprendre les conditions de financement des PME post-crise» 14 mars 2013 Paris, France Contacts Edouard-François de LENCQUESAING, Délégué général : / Anaële COJAN-BAUDANT, Directeur de projet : /

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE

Matinale Recherche. avec Mathieu VAISSIE Matinale Recherche «Diversification à un Prix Raisonnable» Comment intégrer les stratégies alternatives de façon optimale dans une gestion actif/passif? avec Mathieu VAISSIE La dernière crise systémique

Plus en détail

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Atelier Risques En partenariat avec : Optimisation de la gestion des risques opérationnels La conjugaison de l accroissement des exigences réglementaires imposées aux institutions financières, de l augmentation

Plus en détail

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec :

Atelier Risques. Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance. En partenariat avec : Atelier Risques En partenariat avec : Qualité des données dans le cadre réglementaire : les enjeux de conformité et de performance La qualité des données est un enjeu essentiel des projets réglementaires

Plus en détail

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao

Matinale Recherche. «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao Matinale Recherche «G20 & Global Systemic Risk : how to differentiate Insurance vs Banking challenges?» avec Amélie de Montchalin et Zhili Cao INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale Recherche DATE 15 octobre

Plus en détail

Matinale Recherche. «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises»

Matinale Recherche. «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises» Matinale Recherche «Investissement socialement responsable : Impact sur les investisseurs et les entreprises» Intervenant : Sébastien POUGET, Professeur de Finance à Toulouse School of Economics, Université

Plus en détail

Matinale Recherche. Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels

Matinale Recherche. Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels Matinale Recherche Expérimentation comportementaledes modes de gouvernance des investisseurs institutionnels Intervenant : Florence LEGROS, Professeur des scienceséconomiques à l université Paris Dauphine

Plus en détail

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste?

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? SEMINAIRE Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? Dans un contexte ou le financement de l économie est au cœur des préoccupations européennes, la titrisation apparait comme

Plus en détail

Koris International. Historique

Koris International. Historique Koris International Historique Koris International est une société de conseil en investissements financiers spécialisée dans la conception et le développement de modèles d allocation d actifs. La société

Plus en détail

Contrôle dynamique des risques. La protection de votre portefeuille contre les risques de baisse

Contrôle dynamique des risques. La protection de votre portefeuille contre les risques de baisse Contrôle dynamique des risques La protection de votre portefeuille contre les risques de baisse Le Centre Européen d Entreprises et d Innovation, Nice - France, 2015 Nous concilions sécuritéet performance

Plus en détail

SEMINAIRE. Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel OBJECTIFS

SEMINAIRE. Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel OBJECTIFS SEMINAIRE Gouvernance des risques dans les sociétés de gestion : Organisation des fonctions de contrôle et risque opérationnel Analyser l impact des derniers textes français ou européens (AIFM / UCITS

Plus en détail

SEMINAIRE. Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Les Rendez-vous de la Régulation financière 5ème édition Ce séminaire semestriel a pour objectif de développer en une matinée une vision d ensemble sur l agenda et l actualité de la régulation

Plus en détail

Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13. Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45

Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13. Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45 Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13 Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45 La banque de Financement et d Investissement est au cœur du modèle de banque

Plus en détail

Active Asset Allocation

Active Asset Allocation Active Asset Allocation Designer de Solu.ons d Inves.ssement We protect, You perform www.active-asset-allocation.com Qui sommes- nous? Ac.ve Asset Alloca.on est un concepteur de solu.ons d inves.ssement

Plus en détail

Séminaire Wegelin. Quelle gestion tactique de l'allocation d'actifs? PPCmetrics SA Pascal Frei, CFA, Associé. Lausanne, le 11 octobre 2011

Séminaire Wegelin. Quelle gestion tactique de l'allocation d'actifs? PPCmetrics SA Pascal Frei, CFA, Associé. Lausanne, le 11 octobre 2011 Séminaire Wegelin Quelle gestion tactique de l'allocation d'actifs? PPCmetrics SA Pascal Frei, CFA, Associé Lausanne, le 11 octobre 2011 Agenda Introduction Gestion de l allocation et exemple d approches

Plus en détail

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise GESTION DES RETRAITES Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise Ces dernières années, la gestion du risque liée au poids des retraites a pris une place de plus en plus

Plus en détail

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles LE CERCLE INVESCO 006 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management Section 01 Section 0 Section 03 Les principaux indicateurs

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS

lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS lyxor asset management CHERCHER LA PERFORMANCE DANS TOUS LES MARCHÉS etf & gestion InDICIelle Parmi les acteurs les plus expérimentés du marché, Lyxor ETF est le troisième fournisseur d ETF en Europe avec

Plus en détail

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés Cours Gestion de patrimoine Les produits structurés Plan Introduction Importance de la garantie pour les épargnants Utilité des fonds garantis Méthodes de gestion des fonds garantis Méthode du coussin

Plus en détail

Mesures de performance

Mesures de performance Mesures de performance Présenter les mesures de performance d'un portefeuille. Analyser la performance implique de : indiquer la rentabilité réalisée (performance «absolue») tenir compte des objectifs

Plus en détail

Des solutions conçues pour résister durablement aux conditions de marché

Des solutions conçues pour résister durablement aux conditions de marché Des solutions conçues pour résister durablement aux conditions de marché Atelier Natixis Global Asset Management - 10 octobre 2012 Construire des portefeuilles durables. Durable Portfolio Construction

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF LE 20 NOVEMBRE 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal L investissement guidé par le passif Conférenciers

Plus en détail

Think Tank 13. Pilotage de l allocation d actifs. Gabriele Farei-Campagna

Think Tank 13. Pilotage de l allocation d actifs. Gabriele Farei-Campagna Think Tank 13 Pilotage de l allocation d actifs Gabriele Farei-Campagna L histoire du Think Tank 2 211 ALM: ENVERS ET CONTRE- TOUT? " Une étude sur la pértinence de l ALM suite à la crise financière 212

Plus en détail

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE NOS ATOUTS UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ POUR VOTRE GESTION ASSURANTIELLE CANDRIAM

Plus en détail

La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants. Force, solidité, qualité

La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants. Force, solidité, qualité Force, solidité, qualité La gestion active des risques au service de la création de valeur La multigestion au service des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants Invesco Multi Patrimoine Préserver

Plus en détail

SEMINAIRE. COMPENSATION DES PRODUITS DÉRIVÉS : Impacts d EMIR sur la gestion des risques CCP,buy et sell-side OBJECTIFS PUBLIC VISÉ FORMATION

SEMINAIRE. COMPENSATION DES PRODUITS DÉRIVÉS : Impacts d EMIR sur la gestion des risques CCP,buy et sell-side OBJECTIFS PUBLIC VISÉ FORMATION SEMINAIRE COMPENSATION DES PRODUITS DÉRIVÉS : Impacts d EMIR sur la gestion des risques CCP,buy et sell-side EMIR, avec ses Règlements d application diffusés début 2013, constitue la principale réglementation

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? > Nos chiffres clefs (au 31 décembre 2006)

QUI SOMMES NOUS? > Nos chiffres clefs (au 31 décembre 2006) 1 QUI SOMMES NOUS? La Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraites, plus connue sous le nom de C.I.M.R., est une Association à but non lucratif. Elle a été créée en 1949, par des chefs d entreprises

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Matinale Actualité PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Intervenant : Pierre HEILBRONN, Secrétaire général adjoint, Secrétariat

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

L allocation d actifs dans un environnement de taux bas

L allocation d actifs dans un environnement de taux bas L allocation d actifs dans un environnement de taux bas Novembre 2015 Christophe Belhomme, Head of Investment Office Sandra Craignou, Head of Investments (France) Aberdeen Asset Management Réservé aux

Plus en détail

Solvabilité II un changement de paradigme

Solvabilité II un changement de paradigme Réglementation Solvabilité II un changement de paradigme En Europe, près de 7 700 milliards d euros d actifs sont gérés par des investisseurs institutionnels qui ont un horizon d investissement de long

Plus en détail

Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF)

Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) mercredi 8 octobre 2014 8h30 12h30 Hôtel Fouquet s Barrière - Paris Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) Avec le soutien de : Gratuit

Plus en détail

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Inform informations générales pour les investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2006 Swisscanto le centre de compétence des Banques Cantonales

Plus en détail

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants GREMAQ Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-12-85-67 e-mail: stephane.villeneuve@univ-tlse1.fr

Plus en détail

Cercle Finance du Québec. La gestion active dans le cadre de la gestion des risques

Cercle Finance du Québec. La gestion active dans le cadre de la gestion des risques Cercle Finance du Québec La gestion active dans le cadre de la gestion des risques Patrick De Roy, FSA, FICA, CFA, FRM, CERA Chef de la pratique des placements et de la gestion des risques Colloque du

Plus en détail

Quand le recrutement en finance dépasse les frontières

Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Site international leader d offres d emploi dans les secteurs de la banque, de la finance et

Plus en détail

JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund

JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund JPMorgan Investment Funds Income Opportunity Fund Un placement obligataire flexible et une exposition pilotée aux taux d intérêt Insight + Process = Results Sortir de la gestion obligataire classique Après

Plus en détail

sur les placements de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (Règlement de placement)

sur les placements de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (Règlement de placement) Etat au 0.0.05 Règlement du 8 décembre 04 sur les placements de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (Règlement de placement) Le comité de la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat Vu la

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

HÉBERGEMENT AUBERGE SAINT-ANTOINE

HÉBERGEMENT AUBERGE SAINT-ANTOINE Séminaire d une journée S é m i n a i r e M. Charles Gilbert, CFA Président Fondateur Creating Risk Efficient Portfolios for Institutional Investors M. Pierre Chamberland, CFA Vice-président Indice de

Plus en détail

Matinale Actualité. EVALUATION DES AUTORITES DE REGULATION EUROPEENNES (EBA, EIOPA, ESMA) : Publication du rapport Mazars pour le Parlement Européen

Matinale Actualité. EVALUATION DES AUTORITES DE REGULATION EUROPEENNES (EBA, EIOPA, ESMA) : Publication du rapport Mazars pour le Parlement Européen Matinale Actualité EVALUATION DES AUTORITES DE REGULATION EUROPEENNES (EBA, EIOPA, ESMA) : Publication du rapport Mazars pour le Parlement Européen Présentation du rapport : Fabrice DEMARIGNY, Associé,

Plus en détail

Aperçu du rôle des conseillers en gestion de placements

Aperçu du rôle des conseillers en gestion de placements Aperçu du rôle des conseillers en gestion de placements 17 mars 2015 Préparé par Conseils en gestion de placements Sébastien Roy, M.Sc., CFA Chez depuis février 2014 Baccalauréat en administration des

Plus en détail

Benoît Hugonin. Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services, Commission européenne

Benoît Hugonin. Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services, Commission européenne Solvabilité II: Bilan et enjeux pour l investissement de long terme Conférence EIFR; Paris, 7 avril 2011 Benoît Hugonin Expert national détaché, Unité Assurances et Pensions, DG Marché intérieur et services,

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

et solutions innovantes

et solutions innovantes Expertise et solutions innovantes pour aligner le conseil en investissement sur les attentes de vos clients Expertise et solutions innovantes en conseil d investissement, gestion de portefeuille et gestion

Plus en détail

Orchidée I Long/Short

Orchidée I Long/Short Orchidée I Long/Short Concilier performance, décorrélationet faible volatilité Emerging Manager Day 14 décembre 2011 Orchidée I Long/Short Orchidée I est un fonds Long/Short européen, agréé par l AMF et

Plus en détail

BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire

BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire _ FR PRIVATE BANKING BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire Nous avons les mêmes intérêts. Les vôtres. Private Banking BIL Harmony BIL Harmony est destiné aux investisseurs désirant

Plus en détail

L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners. Communication à caractère promotionnel

L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners. Communication à caractère promotionnel L'offre d OPCVM Les solutions d investissement de BNP Paribas Investment Partners Communication à caractère promotionnel 2 sommaire 1 Pourquoi investir dans les OPCVM? 4 Qu'est-ce qu'un OPCVM? Quels sont

Plus en détail

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret 1 Contenu 1. Gouvernance de la gestion de risques dans le Groupe AXA 2. AXA Canada - Structure organisationnelle de la gestion de risques

Plus en détail

408,6 M 66,4 M. Chiffres clés 2010. de PNB. de résultat net. collaborateurs. Nicolas Chanut. L année 2010 a été marquée par deux faits importants :

408,6 M 66,4 M. Chiffres clés 2010. de PNB. de résultat net. collaborateurs. Nicolas Chanut. L année 2010 a été marquée par deux faits importants : Exane en bref Chiffres clés 2010 408,6 M de PNB 66,4 M de résultat net 880 collaborateurs L année 2010 a été marquée par deux faits importants : L Asset Management a atteint une taille critique en termes

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2011 Une société de gestion quantitative entrepreneuriale basée à Paris A equam Capital est une société de gestion quantitative française indépendante. Contrôlée à 90% par ses

Plus en détail

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE MASTER FINANCE 222 GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT Formation en alternance, initiale et continue master222.dauphine.fr Le mot du directeur La gestion d actifs fait appel à des techniques et à des procédures

Plus en détail

SEMINAIRE. Chambre de compensation (CCP): Evaluation du risque pour les utilisateurs (membres, contreparties) INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS

SEMINAIRE. Chambre de compensation (CCP): Evaluation du risque pour les utilisateurs (membres, contreparties) INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS SEMINAIRE Chambre de compensation (CCP): Evaluation du risque pour les utilisateurs (membres, contreparties) Le Dodd Franck Act et EMIR, en instituant la compensation des produits OTC, ont déplacé le risque

Plus en détail

Actualité de la Fondation du risque

Actualité de la Fondation du risque Actualité de la Fondation du risque La politique d investissement des fonds de pension canadiens 1 Najat El Mekkaoui de Freitas 2 Katarzyna Romaniuk 3 Face au choc démographique et à l'allongement de l'espérance

Plus en détail

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille P R O D U I T S Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS Spécialisée dans l assurance de portefeuille, Dynagest est considérée

Plus en détail

De BÂLE II à SOLVABILITE II FRACTALES 2005

De BÂLE II à SOLVABILITE II FRACTALES 2005 De BÂLE II à SOLVABILITE II Solvabilité II s inspire largement des accords de Bâle II et en reprend les grands principes avec la structure en «trois piliers» La tentation est forte de reproduire également

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES CONVICTION ET RESPONSABILITÉ EN MATIÈRE DE GESTION D ACTIFS Avec 80 milliards EUR d actifs sous gestion, CANDRIAM est un gestionnaire d

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002 Département d économie politique DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS Semestre d hiver 2001-2002 Professeurs Marc Chesney et François Quittard-Pinon Séance

Plus en détail

!!!!!!!! "#$"#%&'!()*(!+,'!-.-#/&,'!+,!01."#$#-/,!,2!+,!03!4/$3$",! Chers enseignants,

!!!!!!!! #$#%&'!()*(!+,'!-.-#/&,'!+,!01.#$#-/,!,2!+,!03!4/$3$,! Chers enseignants, "#$"#%&'()*(+,'-.-#/&,'+,01."#$#-/,,2+,034/$3$", Chers enseignants, le Club des Jeunes Financiers organise chaque année, avec le Centre des Professions Financières, le Concours des Meilleurs Mémoires de

Plus en détail

www.louisbachelier.org

www.louisbachelier.org L institut Louis Bachelier : acteur engagé de la recherche en économie et finance Pour une finance au service d une croissance durable. L a France compte près de 2 500 chercheurs en économie et finance.

Plus en détail

Réflexions pour la Mention Finance de l Université []

Réflexions pour la Mention Finance de l Université [] Réflexions pour la Mention Finance de l Université [] MATTHIEU LEBLANC SEPTEMBRE 2014 CETTE PRÉSENTATION PROPOSE DES VOIES D ÉVOLUTION POUR UNE FORMATION EN FINANCE D UNE UNIVERSITÉ FRANÇAISE. LE GRAND

Plus en détail

I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE

I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE École des Hautes Études Commerciales de Montréal 53-214-96 GESTION DE PORTEFEUILLE Professeur: Kodjovi Assoé I. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DE GESTION DE PORTEFEUILLE A. Définition des objectifs de placement

Plus en détail

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012 I N T E R M É D I A T I O N A C T I O N S p D É R I V É S A C T I O N S p A S S E T M A N A G E M E N T H I S T O R I Q U E 1990 Arrivée de deux équipes (actions et dérivés actions) chez Finacor Bourse.

Plus en détail

Easy Fund Plan 1. Type d assurance-vie. Garanties

Easy Fund Plan 1. Type d assurance-vie. Garanties Ceci concerne un produit d'assurance d AG Insurance, distribué par BNP Paribas Fortis. AG Insurance sa - Bd. E. Jacqmain 53, 1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE 0404.494.849 www.aginsurance.be Entreprise

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs

Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs Fondation de placement Winterthur FWi Placements collectifs, avantages collectifs Si vous attachez de l importance à la performance et au conseil d une organisation à but non lucratif La Fondation de placement

Plus en détail

Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival

Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival La conception de rapports d attribution de performance Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival Agenda Drivers, Attentes des clients et Pratiques de marché

Plus en détail

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Sommaire Le sens de l Histoire Le Groupe UFG-LFP La déclinaison de la stratégie

Plus en détail

Stratégies. www.lyxoretf.fr

Stratégies. www.lyxoretf.fr Stratégies www.lyxoretf.fr Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États- Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement fonds négociables en bourse). Le premier tracker

Plus en détail

Gestion. Gestion. dynamique. des risques

Gestion. Gestion. dynamique. des risques Gestion des risques Gestion dynamique des risques 22 UPDATE I/2015 GESTION DES RISQUES Nombre d investisseurs institutionnels sont en quête de primes de risque satisfaisantes que la plupart des marchés

Plus en détail

Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente

Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente Croissance des FNB Croissance des FNB à l'échelle mondiale Croissance des FNB à l'échelle mondiale (milliards

Plus en détail

Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants

Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants Données de performance amleague Euro Equities Année en cours Période du 31 Décembre 2013 au 31 décembre 2014 Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants Un univers de compétition équitable

Plus en détail

Règlement de participation : Label et cérémonie de remise de prix de la gestion institutionnelle

Règlement de participation : Label et cérémonie de remise de prix de la gestion institutionnelle Règlement de participation : Label et cérémonie de remise de prix de la gestion institutionnelle SOMMAIRE I/ Qui est Instit Invest? II/ Des initiatives en faveur de la reconnaissance des investisseurs

Plus en détail

Matinale Recherche Christian WALTER

Matinale Recherche Christian WALTER Matinale Recherche Christian WALTER Paris, le 11 février 2015 Une régulation financière socialement responsable : le risque créé par une mauvaise régulation du risque Prochains événements de l EIFR Matinale

Plus en détail

Stratégies Quantitatives de Gestion

Stratégies Quantitatives de Gestion Stratégies Quantitatives de Gestion Thierry Roncalli 6 février 2012 Merci de rédiger entièrement vos réponses et de fournir les fichiers Excel. 1 Construction d un backtest 1. Quelle est la différence

Plus en détail

Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF)

Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) mercredi 3 juillet 2013 8h30 12h30 Hôtel Fouquet s Barrière - Paris Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) Avec le soutien de : Gratuit

Plus en détail

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs P R O D U I T S Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS L environnement économique mondial actuel et ses modifications structurelles

Plus en détail

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Conseil en investissement (fiduciary management) La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Les besoins des clients institutionnels, et en particulier ceux des fonds de pension, sont

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

13! Think Tank. Praticiens et Académiciens: Joignons nos forces. Gabriele Farei - Synopsis Asset Management SA

13! Think Tank. Praticiens et Académiciens: Joignons nos forces. Gabriele Farei - Synopsis Asset Management SA 13! Think Tank Praticiens et Académiciens: Joignons nos forces Agenda 1 Vue synoptique 2 Profil de risque: éléments à retenir 3 L outil de pilotage 1. Analyse par scénario de l actif 2. Modèle de congruence

Plus en détail

L état connu de la recherche en gestion des risques. Georges Dionne professeur de finance à HEC Montréal

L état connu de la recherche en gestion des risques. Georges Dionne professeur de finance à HEC Montréal L état connu de la recherche en gestion des risques Georges Dionne professeur de finance à HEC Montréal Table des matières Histoire et définition de la gestion des risques Recherche 1. Gouvernance de la

Plus en détail

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement

HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement HSBC World Selection Diversifier vos investissements en un seul placement Une gamme composée de 5 fonds diversifiés La gamme HSBC World Selection (1) est composée de 5 fonds afin de correspondre aux différents

Plus en détail

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen DiFiQ Ensae Dauphine Bärchen Diplôme Finance Quantitative Une formation en partenariat bonnes raisons 5de s inscrire au DiFiQ 1. Gagnez une maîtrise incontournable des techniques quantitatives en finance

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Garanties En cas de

Plus en détail

Gestion Actif-Passif De Arrow à Enron : 50 ans de produits dérivés.

Gestion Actif-Passif De Arrow à Enron : 50 ans de produits dérivés. Gestion Actif-Passif De Arrow à Enron : 50 ans de produits dérivés. Jean-Paul Laurent Professeur à l ISFA, Université Lyon 1 Consultant scientifique, BNP PARIBAS! «Imaginons que nous puissions introduire

Plus en détail

Formations. mercredi 25 mai 2011 8h30 12h30 Hôtel Le Meurice - Paris. Small & Mid Caps: Effet de mode ou tendance long terme?

Formations. mercredi 25 mai 2011 8h30 12h30 Hôtel Le Meurice - Paris. Small & Mid Caps: Effet de mode ou tendance long terme? mercredi 25 mai 2011 8h30 12h30 Hôtel Le Meurice - Paris Les formations de MutiRatings sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) Avec le soutien de : Gratuit pour les investisseurs

Plus en détail

Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne

Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne Congrès Institut des Actuaires 2013 Jean-Pierre DIAZ, BNP Paribas Cardif Emmanuelle LAFERRERE, BNP Paribas Cardif Gildas ROBERT, Optimind Winter

Plus en détail

Profil. Solutions d investissements guidés par le passif. Gestion de Placements TD INVESTISSEMENTS GUIDÉS PAR LE PASSIF SOLUTION SUR MESURE

Profil. Solutions d investissements guidés par le passif. Gestion de Placements TD INVESTISSEMENTS GUIDÉS PAR LE PASSIF SOLUTION SUR MESURE SOLUTION SUR MESURE Solutions d investissements guidés par le passif Les investissements guidés par le passif : de quoi s agit-il? Les investissements guidés par le passif (IGP) constituent un cadre de

Plus en détail

Le métier d Actuaire Conseil

Le métier d Actuaire Conseil Le métier d Actuaire Conseil Gilles KANTER 6 octobre 2010 Sommaire 1. Mazars et la ligne de métier Actuariat 2. En quoi consiste le métier d actuaire conseil? 3. Quelques exemples de missions 2 1. Mazars

Plus en détail

Une formation continue du Lu xembour g Lifelong Learning Cent er / w w w.lllc.lu

Une formation continue du Lu xembour g Lifelong Learning Cent er / w w w.lllc.lu Une formation continue du Lu xembour g Lifelong Learning Cent er / w w w.lllc.lu DIPLÔME D ÉTUDES SPÉCIALISÉES JANVIER 2014 Inscrivez-vous en ligne / www.lllc.lu DIPLÔME D ÉTUDES SPÉCIALISÉES Le contexte

Plus en détail

Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity

Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity Pascal Frei, CFA, senior consultant PPCmetrics SA Financial Consulting, Controlling & Research www.ppcmetrics.ch

Plus en détail

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT CERN/PFIC/21.6/Approuvé Original: anglais 10 Septembre 2013 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES

Plus en détail

2. Risques et performances de portefeuille

2. Risques et performances de portefeuille 2. Risques et performances de portefeuille Objectifs du chapitre : à la fin de ce chapitre, vous devrez savoir... Calculer la rentabilité d un portefeuille Présenter et calculer des mesures de performance

Plus en détail

Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT

Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT Bénéficiez d une gestion rigoureuse à travers un large choix de portefeuilles Il existe de nombreux

Plus en détail

Le meilleur des (deux) mondes...

Le meilleur des (deux) mondes... Janvier 2012 A BNP Paribas Investment Partner TheaMag La newsletter de Theam Sommaire ACTUALITÉS...2 Indices «marketcap» : chronique d une mort annoncée?...3 À la recherche de la performance absolue...4

Plus en détail

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain PORTFOLIO RESEARCH AND CONSULTING GROUP Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain Tirer parti de l approche Durable Portfolio Construction * Nous pensons que les investisseurs

Plus en détail

Smart Fund Plan 1. Type d assurance-vie. Garanties

Smart Fund Plan 1. Type d assurance-vie. Garanties AG Life Equities World 5 100% en actions, répartition 1,75 % AG Life Opportunities World 5 Ce fonds investit dans plusieurs groupes d'actifs. 2,00 % AG Life Equities Euro 6 100% en actions européennes

Plus en détail