Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Matinale recherche. Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif"

Transcription

1 Matinale recherche Gestion des risques comme source inexploitée de performance : impact sur la gestion d actifs et la gestion actif-passif Intervenante : Adina GRIGORIU, Directrice de recherche, AAAiC, Membre de l Institut des Actuaires Les crises successives qui ont secoué les marchés financiers ces dernières années ainsi que les évolutions réglementaires, forcent les investisseurs à remettre en question leur gestion d actifs. Le marché avance à pas forcés vers des environnements dans lesquels la gestion des risques prend une place de plus en plus prépondérante. Des vieilles techniques d assurance de portefeuille reviennent ainsi au devant de la scène. Dans l optique de développement d outils d aide à la décision basés sur la gestion des risques, Adina GRIGORIU et son équipe de recherche ont généralisé les modèles TPPI (Time Variant Proportion Portfolio Insurance), avec des applications dans le domaine de la gestion d actifs et de la gestion actif-passif. Cette généralisation permet d inclure plusieurs classes d actifs, d utiliser différents types de protection en fonction de l objectif recherché et d incorporer une variété de contraintes, y compris réglementaires. L utilisation de ces approches avancées permet par exemple aux fonds de pension de diminuer de 30 à 50% les contributions nécessaires pour passer d une situation de déséquilibre actif/passif à une situation d équilibre et de s y maintenir. Une partie de ces travaux se fait dans le cadre d une thèse ayant reçu le soutien financier de l ANRT INFORMATIONS PRATIQUES FORMAT Matinale DATE 18 janvier 2013 LIEU Club Confair 54, Rue Laffitte Paris 9ème PARTICIPATION 60 HT OBJECTIFS Faire le point sur les modèles TPPI (Time Variant Proportion Portfolio Insurance) de gestion des risques, pour permettre aux gérants d actifs, assureurs et caisses de retraite d optimiser leur allocation de portefeuille et leur gestion actif-passif. PUBLIC VISÉ Gérants d actifs Assureurs Caisses de retraite

2 A PROPOS DE Adina GRIGORIU Une actuaire de l'université Louis Pasteur (Starsbourg I), membre de l'institut des Acturaires, avec plus de 14 ans d expérience dans la finance. Spécialiste de l allocation d actifs, elle a commencé sa carrière comme trader de produits structurés, avant de rejoindre BNP Paribas Asset Management où elle a occupé plusieurs postes, allant du product management, à la gestion et à la direction du pôle de gestion Actif/Passif. Elle a ensuite rejoint une spinoff du centre de recherche Edhec-Risk Institute, pour développer l approche Core Satellite Dynamique et son application dans les portefeuilles des investisseurs institutionnels. En 2010, Adina a créé Active Asset Allocation (AAAiC) afin de mettre au service des investisseurs et des gérants son expertise en allocation d'actifs. La société a reçu le label Finance Innovation et est incubée par Paris Incubateur. Active Asset Allocation est une société d ingénierie financière offrant aux investisseurs institutionnels et aux gérants des solutions d allocation d actifs qui reposent sur l état de l art académique et sur des principes de gestion des risques. En gérant les risques de manière active et dynamique, AAAiC met en pratique une approche responsable de la finance pour préserver les ressources gérées sur le long terme, comme celles destinées aux retraites des générations futures. Cette gestion des risques permet également aux clients de AAAiC de bénéficier de sources de performance inexploitées. La recherche AAAiC a d'ailleurs été récompensée l'année dernière par l'obtention du label Finance Innovation de Paris Europlace

3 PRÉSENTATION Les matinales de l Recherche Généralisation des modèles TPPI et leurs applications à la gestion d actifs et la gestion actif-passif des fonds de pension 18 janvier 2013 Adina Grigoriu We Protect, You Perform! Le vocabulaire de l assurance de portefeuille CPPI, TIPP, TPPI, VPPI, EPPI... Floor (ou plancher de protection), coussin, actif sans risque (ou core), actif risqué (ou satellite), Goal (ou plafond de performance) 2

4 We Protect, You Perform! Quelques papiers de référence dans l assurance de portefeuille Merton, Optimum consumption and portfolio rules in a continuous time model. Journal of Economic Theory Perold, Constant proportion portfolio insurance. Harvard Business School Black and Jones, Simplifying portfolio insurance. Journal of portfolio Management Perold and Sharpe, Dynamic strategies for asset allocation. Financial Analyst Journal Estep and Kritzman, TIPP: insurance without complexity. Journal of portfolio Management Hamidi, Maillet and Prigent, A Time-varying Proportion Portfolio Insurance Strategy based on a VACiaR Approach Hainaut, Risk management of CPPI funds in switching regime markets Amenc, Goltz and Grigoriu, 2010, Risk Control Through Dynamic Core-Satellite Portfolios of ETFs: Applications to Absolute Return Funds and Tactical Asset Allocation. Journal of Alternative Investments De Franco and Tankov, Portfolio insurance under a risk-measure constraint 3 We Protect, You Perform! Ce que les approches d assurance de portefeuille ont en commun E = m * C 4

5 We Protect, You Perform! Qu est-ce que la formule ne dit pas? E = m * C Comment trouver m - il ne doit pas être choisi au hasard! Comment calculer C : l importance de poursuivre le bon objectif Que doit-on trouver dans E - quel rôle pour la diversification? 5 We Protect, You Perform! Différences clés entre le CPPI et la gestion dynamique des risques Le multiplicateur : fixe vs. variant en fonction des conditions de marché Le Floor : du risque absolu au risque relatif Le «core» : une question de corrélation L actif risqué: il n y a pas que les actions dans la vie! 6

6 We Protect, You Perform! Avec des Hypothèses 8

7 We Protect, You Perform! Rétrospectivement 9

8 We Protect, You Perform! Comment l utilisons-nous? AAAiC a développé un ensemble d outils de simulation en univers stochastique, permettant la conception de solutions d allocation dynamiques basées sur la gestion des risques Nous utilisons les classes d actifs définies par l investisseur et les contraintes qui sont les siennes (allocation minimale/maximale, limites de risque,...) comme base de travail Nos études permettent de définir par exemple : la combinaison optimale entre les classes d actif le benchmark stratégique la typologie de frais si les objectifs recherchés sont réalisables, et le cas échéant, les ajustements éventuels à faire pour qu ils le deviennent 11 We Protect, You Perform! Comment l utilisons-nous? La technologie s applique à des problématiques très différentes : pour un gérant d actif : conception d un fonds diversifié, conception d un fonds actions avec contraintes de draw-down (perte maximale autorisée par rapport au niveau le plus haut jamais atteint) pour une fondation : préservation des dotations pour une caisse de retraite ou fonds de pension: prise en compte du passif et gestion de l équilibre actif/passif 12

9 We Protect, You Perform! Exemples d implémentation Dans l univers de l allocation d actifs Dans l univers actif-passif 13 We Protect, You Perform! En guise de conclusion L approche de gestion dynamique de l allocation et des risques (DARM), inspirée du concept théorique du TPPI, est une technique d allocation d actifs qui offre une alternative intéressante à l allocation fixe basée sur le passé et à l allocation tactique basée sur des paris de rendement des actifs Elle permet de prendre en compte les problématiques de l investisseur (préservation du capital, règlementation,...) en re-définissant le risque par rapport à ses contraintes (allant au delà de la volatilité, la VAR,...) Son extension à l ALM (gestion actif passif) permet de maîtriser la volatilité du ratio de couverture et de minimiser les contributions requises notre expérience avec les fonds de pensions américains montre une diminution de 30% à 50% des contributions sur 10 ans par rapport à des approches standard (LDI classique, allocation fixe, de-risking) les résultats des applications aux mutuelles, fondations, caisses de retraite françaises dépassent également largement ceux des autres approches 15

10

11 L EIFR Objectifs & Missions Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés. Favoriser le dialogue entre régulateurs et régulés, Organiser des conférence et séminaires pour améliorer la compréhension en matière de régulation financière, Contribuer à diffuser et à valoriser la recherche sur la régulation financière, Promouvoir la mise en œuvre des meilleures pratiques de la régulation financière en France et à l étranger. L activité de l EIFR Périmètre couvert : régulation générale, marchés financiers, banque, assurance, gestion d actifs, entreprises et financement de l économie, économie durable, international Conférences à Paris autours d experts de la régulation : Matinales actualité : Députés européens, Rapporteurs sur les directives européennes, Régulateurs, des Experts présentent leur vision, Matinales recherche : un Académique présente ses travaux de recherche, Les RDV de la régulation : des Avocats exposent les points d actualité. Séminaires de formation (éligibles au DIF) : Séminaires spécialisés pour les professionnels de la régulation et des risques (pour réunir dans un contexte d échange régulateurs et régulés), Séminaires généraux sur la régulation financière pour les décideurs économiques et politiques (prochainement). Actions à l international pour promouvoir le modèle de régulation français et européen : Conférences internationales, Accueil de délégations de régulateurs étrangers. Création en 2008 à l initiative de Paris EUROPLACE avec les principaux acteurs de la place financière Membres fondateurs :

12 Chiffres clés En 2012, l EIFR aura touché près de 3600 personnes au travers de 45 évènements L EIFR aura touché en 2012 plus de personnes dans le cadre des 33 manifestations organisées : 13 Séminaires réunissant plus de 700 participants, 11 Matinales réunissant plus de 600 participants, 9 Conférences internationales avec plus de participants, à New York, Bruxelles, Londres, Bologne, Tokyo, Hong-Kong et Paris. L EIFR aura également été invité à intervenir dans 12 conférences internationales, touchant plus de personnes, à Londres, Francfort, Moscou, New-York et Paris. L EIFR depuis son lancement, a organisé 91 évènements et touché plus de participants 39 Séminaires réunissant près de participants, 33 Matinales réunissant près de participants, 19 Conférences internationales réunissant plus de participants. Prochains évènements de l EIFR Plus d informations et inscription en ligne sur notre site. Possibilité de prise en charge de nos évènements dans le cadre de la formation continue (l EIFR est un organisme de formation agréé). Séminaire - «Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste?» Matinale Actualité- «Des remèdes à la crise de l Europe : et après?» avec Sylvie GOULARD, Députée européenne (ADLE), membre titulaire et coordinatrice ADLE de la Commission ECON 12 février 2013, Paris, France 13 février 2013, Paris, France Morning Meeting - «Reconciling Stability and Growth : Banking Union and European Parliament priorities for 2013» with Sven GIEGOLD, Member of European Parliament, Member of the Committee on Economic and Monetary Affairs Février 2013, Paris, France Séminaire Dirigeants PME-1ère session - «Comprendre les conditions de financement des PME post-crise» 14 mars 2013 Paris, France Contacts Edouard-François de LENCQUESAING, Délégué général : / Anaële COJAN-BAUDANT, Directeur de projet : /

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ

Atelier Risques. Optimisation de la gestion des risques opérationnels. En partenariat avec : INFORMATIONS PRATIQUES OBJECTIFS PUBLIC VISÉ Atelier Risques En partenariat avec : Optimisation de la gestion des risques opérationnels La conjugaison de l accroissement des exigences réglementaires imposées aux institutions financières, de l augmentation

Plus en détail

Koris International. Historique

Koris International. Historique Koris International Historique Koris International est une société de conseil en investissements financiers spécialisée dans la conception et le développement de modèles d allocation d actifs. La société

Plus en détail

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste?

SEMINAIRE. Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? SEMINAIRE Financements alternatifs : vers une titrisation transparente et robuste? Dans un contexte ou le financement de l économie est au cœur des préoccupations européennes, la titrisation apparait comme

Plus en détail

Active Asset Allocation

Active Asset Allocation Active Asset Allocation Designer de Solu.ons d Inves.ssement We protect, You perform www.active-asset-allocation.com Qui sommes- nous? Ac.ve Asset Alloca.on est un concepteur de solu.ons d inves.ssement

Plus en détail

Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13. Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45

Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13. Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45 Conférence ActuariaCnam EFAB CNAM site : http://assurfinance2013.actuariacnam.net @AssurFinance13 Mardi 09 avril 2013 08h30-12h45 La banque de Financement et d Investissement est au cœur du modèle de banque

Plus en détail

Solvabilité II un changement de paradigme

Solvabilité II un changement de paradigme Réglementation Solvabilité II un changement de paradigme En Europe, près de 7 700 milliards d euros d actifs sont gérés par des investisseurs institutionnels qui ont un horizon d investissement de long

Plus en détail

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique

Matinale Actualité. PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Matinale Actualité PRIORITÉS FRANÇAISES SUR LA RÉGULATION FINANCIÈRE : consolider l Europe et renforcer la convergence transatlantique Intervenant : Pierre HEILBRONN, Secrétaire général adjoint, Secrétariat

Plus en détail

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise

Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise GESTION DES RETRAITES Le financement des retraites: une problématique clé de la finance d entreprise Ces dernières années, la gestion du risque liée au poids des retraites a pris une place de plus en plus

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF LE 20 NOVEMBRE 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal L investissement guidé par le passif Conférenciers

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? > Nos chiffres clefs (au 31 décembre 2006)

QUI SOMMES NOUS? > Nos chiffres clefs (au 31 décembre 2006) 1 QUI SOMMES NOUS? La Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraites, plus connue sous le nom de C.I.M.R., est une Association à but non lucratif. Elle a été créée en 1949, par des chefs d entreprises

Plus en détail

Quand le recrutement en finance dépasse les frontières

Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Quand le recrutement en finance dépasse les frontières Site international leader d offres d emploi dans les secteurs de la banque, de la finance et

Plus en détail

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret 1 Contenu 1. Gouvernance de la gestion de risques dans le Groupe AXA 2. AXA Canada - Structure organisationnelle de la gestion de risques

Plus en détail

HÉBERGEMENT AUBERGE SAINT-ANTOINE

HÉBERGEMENT AUBERGE SAINT-ANTOINE Séminaire d une journée S é m i n a i r e M. Charles Gilbert, CFA Président Fondateur Creating Risk Efficient Portfolios for Institutional Investors M. Pierre Chamberland, CFA Vice-président Indice de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2011 Une société de gestion quantitative entrepreneuriale basée à Paris A equam Capital est une société de gestion quantitative française indépendante. Contrôlée à 90% par ses

Plus en détail

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE NOS ATOUTS UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ POUR VOTRE GESTION ASSURANTIELLE CANDRIAM

Plus en détail

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options

Activités d encadrement et de recherche - Membre du projet PREMIA (1999-2003), logiciel d évaluation d options Stéphane VILLENEUVE Né le 25 Février 1971 Marié, 2 enfants GREMAQ Université des Sciences Sociales Manufacture des Tabacs 21 allée de Brienne 31000 TOULOUSE Tél: 05-61-12-85-67 e-mail: stephane.villeneuve@univ-tlse1.fr

Plus en détail

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille

Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille P R O D U I T S Gestion quantitative La gestion à cliquets et l assurance de portefeuille MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS Spécialisée dans l assurance de portefeuille, Dynagest est considérée

Plus en détail

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

pprentissage MASTER Formation initiale, formation continue et formation en apprentissage INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE MASTER ÉCONOMIE ET INGÉNIERIE FINANCIÈRE INGÉNIERIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE PARCOURS 272 Une formation moderne, pour maîtriser les savoirs et les méthodes des métiers de la finance d aujourd hui. Formation

Plus en détail

Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants

Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants Données de performance amleague Euro Equities Année en cours Période du 31 Décembre 2013 au 31 décembre 2014 Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants Un univers de compétition équitable

Plus en détail

Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés

Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés Développer et promouvoir une «smart regulation» à travers l échange entre régulateurs et régulés Knowledge Sharing between Regulators and Regulated and Promotion of a Smart Regulation Institut Européen

Plus en détail

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT

CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES DE PLACEMENT ET SUR LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT CERN/PFIC/21.6/Approuvé Original: anglais 10 Septembre 2013 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CAISSE DE PENSIONS DECLARATION SUR LES PRINCIPES

Plus en détail

Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT

Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT Bénéficiez d une gestion rigoureuse à travers un large choix de portefeuilles Il existe de nombreux

Plus en détail

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Inform informations générales pour les investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2006 Swisscanto le centre de compétence des Banques Cantonales

Plus en détail

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Sommaire Le sens de l Histoire Le Groupe UFG-LFP La déclinaison de la stratégie

Plus en détail

408,6 M 66,4 M. Chiffres clés 2010. de PNB. de résultat net. collaborateurs. Nicolas Chanut. L année 2010 a été marquée par deux faits importants :

408,6 M 66,4 M. Chiffres clés 2010. de PNB. de résultat net. collaborateurs. Nicolas Chanut. L année 2010 a été marquée par deux faits importants : Exane en bref Chiffres clés 2010 408,6 M de PNB 66,4 M de résultat net 880 collaborateurs L année 2010 a été marquée par deux faits importants : L Asset Management a atteint une taille critique en termes

Plus en détail

Mesure et gestion des risques d assurance

Mesure et gestion des risques d assurance Mesure et gestion des risques d assurance Analyse critique des futurs référentiels prudentiel et d information financière Congrès annuel de l Institut des Actuaires 26 juin 2008 Pierre THEROND ptherond@winter-associes.fr

Plus en détail

Réflexions pour la Mention Finance de l Université []

Réflexions pour la Mention Finance de l Université [] Réflexions pour la Mention Finance de l Université [] MATTHIEU LEBLANC SEPTEMBRE 2014 CETTE PRÉSENTATION PROPOSE DES VOIES D ÉVOLUTION POUR UNE FORMATION EN FINANCE D UNE UNIVERSITÉ FRANÇAISE. LE GRAND

Plus en détail

Easy Fund Plan 1. Type d assurance-vie. Garanties

Easy Fund Plan 1. Type d assurance-vie. Garanties Ceci concerne un produit d'assurance d AG Insurance, distribué par BNP Paribas Fortis. AG Insurance sa - Bd. E. Jacqmain 53, 1000 Bruxelles RPM Bruxelles TVA BE 0404.494.849 www.aginsurance.be Entreprise

Plus en détail

Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival

Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival La conception de rapports d attribution de performance Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival Agenda Drivers, Attentes des clients et Pratiques de marché

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity

Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity Analyse critique de la rentabilité dans le secteur des hedge funds et du private equity Pascal Frei, CFA, senior consultant PPCmetrics SA Financial Consulting, Controlling & Research www.ppcmetrics.ch

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF)

Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) mercredi 3 juillet 2013 8h30 12h30 Hôtel Fouquet s Barrière - Paris Les formations de Morningstar Professional sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) Avec le soutien de : Gratuit

Plus en détail

Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne

Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne Le produit diversifié comme nouvelle solution d Epargne Congrès Institut des Actuaires 2013 Jean-Pierre DIAZ, BNP Paribas Cardif Emmanuelle LAFERRERE, BNP Paribas Cardif Gildas ROBERT, Optimind Winter

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Garanties En cas de

Plus en détail

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management TALENTS F RST PROFIL du Groupe Créée en 1990, Exane est une entreprise d investissement spécialisée sur trois métiers : l i n t e r m é d i at i o n ac t i o n s, exercée sous la marque Exane BNP Paribas,

Plus en détail

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002

DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS. Semestre d hiver 2001-2002 Département d économie politique DIPLOME D'ETUDES APPROFONDIES EN ECONOMIE ET FINANCE THEORIE DES MARCHES FINANCIERS Semestre d hiver 2001-2002 Professeurs Marc Chesney et François Quittard-Pinon Séance

Plus en détail

BCGE. Profession de foi de la BCGE

BCGE. Profession de foi de la BCGE L investissement en entreprise Profession de foi de la BCGE Septembre 2012 Sommaire 1. La BCGE est bien placée pour connaître les entreprises 2. La performance est produite par l économie réelle et ses

Plus en détail

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012

2002/2003 2005/2007 2008/2009 2011/2012 I N T E R M É D I A T I O N A C T I O N S p D É R I V É S A C T I O N S p A S S E T M A N A G E M E N T H I S T O R I Q U E 1990 Arrivée de deux équipes (actions et dérivés actions) chez Finacor Bourse.

Plus en détail

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil

La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Conseil en investissement (fiduciary management) La sélection de gérants dans le contexte d un mandat de conseil Les besoins des clients institutionnels, et en particulier ceux des fonds de pension, sont

Plus en détail

SEMINAIRE. Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ

SEMINAIRE. Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES PUBLIC VISÉ SEMINAIRE Risques Opérationnels : Enjeux structurels et Défis à venir Le risque opérationnel se confirme comme filière à part entière en parallèle des risques de marché, de crédit, de compliance... son

Plus en détail

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE

MASTER. master222.dauphine.fr GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT. Formation en alternance, initiale et continue FINANCE MASTER FINANCE 222 GESTION D ACTIFS ASSET MANAGEMENT Formation en alternance, initiale et continue master222.dauphine.fr Le mot du directeur La gestion d actifs fait appel à des techniques et à des procédures

Plus en détail

Smart Fund Plan 1. Type d assurance-vie. Garanties

Smart Fund Plan 1. Type d assurance-vie. Garanties AG Life Equities World 5 100% en actions, répartition 1,75 % AG Life Opportunities World 5 Ce fonds investit dans plusieurs groupes d'actifs. 2,00 % AG Life Equities Euro 6 100% en actions européennes

Plus en détail

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen

DiFiQ. Diplôme Finance Quantitative. Une formation en partenariat. Ensae Dauphine Bärchen DiFiQ Ensae Dauphine Bärchen Diplôme Finance Quantitative Une formation en partenariat bonnes raisons 5de s inscrire au DiFiQ 1. Gagnez une maîtrise incontournable des techniques quantitatives en finance

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23. AG Fund+ 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23. AG Fund+ 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour la branche 23 AG Fund+ 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Garanties En cas de

Plus en détail

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

MASTER. BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE Une formation continue du Luxembourg Lifelong Learning Center / www.lllc.lu MASTER BANQUE, FINANCE, ASSURANCE, parcours Fonds et Gestion privée DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR L'UNVERSITÉ PARIS OUEST-NANTERRE LA DÉFENSE

Plus en détail

SEMINAIRE. CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES

SEMINAIRE. CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? OBJECTIFS INFORMATIONS PRATIQUES SEMINAIRE CRD IV, AIFMD, SOLVENCY II - Un défi de pilotage : vers une rupture organisationnelle? Après la crise, les autorités se sont attachées à mieux appréhender le processus d information sur les risques

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

HSBC Global Asset Management

HSBC Global Asset Management HSBC Global Asset Management Présentation destinée à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. HSBC Global Asset Management combine présence mondiale et savoir-faire local

Plus en détail

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs P R O D U I T S Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS L environnement économique mondial actuel et ses modifications structurelles

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE

LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE LES STRATEGIES DE REEQUILIBRAGE OU DE LAISSER-FAIRE Dr. Jean Benetti, Dr. Andreas Reichlin 13 FEVRIER 2002 La gestion du risque au niveau stratégique dans les caisses de pension Introduction Plusieurs

Plus en détail

Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en risque

Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en risque DOCUMENT RESERVE EXCLUSIVEMENT AUX CLIENTS PROFESSIONNELS AU SENS DE LA DIRECTIVE MIF Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en

Plus en détail

Les compartiments Wealth de BNP PariBas Portfolio foff

Les compartiments Wealth de BNP PariBas Portfolio foff Les compartiments Wealth de BNP PariBas Portfolio foff Document promotionnel Juin 2015 Wealth Stability et Wealth Balanced: compartiments de la sicav de droit luxembourgeois BNP PariBas Portfolio fof Votre

Plus en détail

LA GESTION INSTITUTIONNELLE SOUS MANDAT

LA GESTION INSTITUTIONNELLE SOUS MANDAT LA GESTION INSTITUTIONNELLE LA GESTION INSTITUTIONNELLE Face à la complexité de l environnement des marchés et aux exigences réglementaires sans cesse plus contraignantes, la gestion sous mandat offre

Plus en détail

Séminaire IST Insight du 23 avril 2013

Séminaire IST Insight du 23 avril 2013 Séminaire IST Insight du 23 avril 2013 Comment investir sur le marché des actions suisses Serge Ledermann Directeur s.ledermann@retraitespopulaires.ch Caroline 9 CP 288-1001 Lausanne Tél. 021 348 21 11

Plus en détail

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/ MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions

Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions TABLE DES MATIERES... 1 INTRODUCTION... 2 1 FINANCEMENT ET FINANCEMENT MINIMUM... 3 1.1 FINANCEMENT... 3 1.2 FINANCEMENT DE PLAN... 3 1.3 FINANCEMENT MÉTHODE

Plus en détail

Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE

Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE Quels liens entre les modèles et la réalité? Mathilde Jung Université d été / Lundi 9 Juillet 2012 AG2R LA MONDIALE Solvabilité 2, une réforme en 3 piliers Les objectifs : Définir un cadre harmonisé imposant

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain PORTFOLIO RESEARCH AND CONSULTING GROUP Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain Tirer parti de l approche Durable Portfolio Construction * Nous pensons que les investisseurs

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

BCGE Synchrony Finest of TM. Gestion de portefeuilles institutionnels balancés globaux. Une approche originale et sûre.

BCGE Synchrony Finest of TM. Gestion de portefeuilles institutionnels balancés globaux. Une approche originale et sûre. BCGE Synchrony Finest of TM Gestion de portefeuilles institutionnels balancés globaux. Une approche originale et sûre. BCGE Asset Management Comment s assurer que la gestion des actifs correspond parfaitement

Plus en détail

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT C onfiez votre epargne a un professionnel www.fortuneo.be POURQUOI CHOISIR LA GESTION SOUS MANDAT? Vous souhaitez INVESTIR mais vous

Plus en détail

OPCI 2013. Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland

OPCI 2013. Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland 8 e Conférence Annuelle OPCI 2013 Le Marché de l OPCI face à la crise et suite à la disparition du 210E Dii conférences Dominique BONIN Directeur Général Cleaveland Paris, 22 janvier 2013 Dii Conférences

Plus en détail

L antenne des investisseurs institutionnels PANEL N 4 - octobre 2012

L antenne des investisseurs institutionnels PANEL N 4 - octobre 2012 L antenne des investisseurs institutionnels PANEL N 4 - octobre 2012 Les conséquences de la crise sur la gestion des risques Coup d oeil sur le panel Coup d oeil sur le panel...2 Les panelistes...3 Henri

Plus en détail

La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative

La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative Stratégie 24 Update II/2014 La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative Depuis la fin de l année 2007, le secteur des hedges funds a entamé une traversée du désert. Pourtant, le nouveau

Plus en détail

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014

Présentation à l EIFR. 25 mars 2014 Présentation à l EIFR 25 mars 2014 1 Contexte BCBS 239 Les établissements font face depuis les cinq dernières années aux nombreux changements réglementaires visant à renforcer la résilience du secteur:

Plus en détail

INSTITUTIONNELLES MORNINGSTAR - AF2I LYXOR AM. Les formations de Morningstar sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF)

INSTITUTIONNELLES MORNINGSTAR - AF2I LYXOR AM. Les formations de Morningstar sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) Formations Mercredi 7 Octobre 2015 8h30 12h30 Hôtel Fouquet s Barrière - Paris INVITATION Les formations de Morningstar sont éligibles aux budgets du Droit Individuel à la Formation (DIF) MODULE N 3 :

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

Allocation Robuste et Restrictions sur les Contributions au Risque

Allocation Robuste et Restrictions sur les Contributions au Risque Allocation Robuste et Restrictions sur les Contributions au Risque QuantValley/QMI Workshop, Geneve, 26 Septembre, 2013 http://ssrn.com/abstract=2192399 1/33 Les contributions du papier: Nous définissons

Plus en détail

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements

Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Commission AQ pour l examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Directives relatives au règlement d'examen professionnel supérieur d expert en finance et investissements Où l'obtenir:

Plus en détail

Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay.

Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay. Bienvenue chez DayByDay, Ce document synthétise les principaux aspects de DayTrader Live, le service le plus haut de gamme de DayByDay. Il est en deux parties : - Les idées de trading : quels sont les

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Thèmes de recherche. Projets en cours

Thèmes de recherche. Projets en cours Formation Michel Baroni Professeur, Département Finance Responsable Pédagogique des Mastères Spécialisés en Techniques Financières et Finance & Asset Management Habilitation à Diriger des Recherches, Université

Plus en détail

Notre expertise au service des personnes morales

Notre expertise au service des personnes morales ENTREPRISES Associations placements gestion sous mandat Notre expertise au service des personnes morales entreprises associations fondations mutuelles Sommaire introduction 3 qu est-ce que La gestion sous

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION Club AM No17, Novembre 2007 David Angel, ITG (c) 2007 All rights reserved. Not to be reproduced without permission. Sommaire ITG experts en Best Execution Notion

Plus en détail

PLAN DE COURS. Description du cours. Approche pédagogique. Matériel pédagogique. 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005

PLAN DE COURS. Description du cours. Approche pédagogique. Matériel pédagogique. 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005 3-203-99 Gestion de portefeuille Automne 2005 PLAN DE COURS Professeurs : Kodjovi Assoé Téléphone : 340-6615, bureau 4.222, kodjovi.assoe@hec.ca Jean-Philippe Tarte Téléphone : 340-6612, bureau 4.261,

Plus en détail

SOLVABILITE II Besoins des Assureurs et Impacts sur la Gestion d'actifs EIFR-05 Octobre 11

SOLVABILITE II Besoins des Assureurs et Impacts sur la Gestion d'actifs EIFR-05 Octobre 11 SOLVABILITE II Besoins des Assureurs et Impacts sur la Gestion d'actifs EIFR-05 Octobre 11 Avertissement Ce document est destiné exclusivement aux investisseurs qualifiés au sens des articles L. 411-2

Plus en détail

Amundi Oblig Internationales

Amundi Oblig Internationales Amundi Oblig Internationales Une gestion obligataire de convictions Janvier 2015 Document à usage strictement professionnel au sens de la Directive Européenne MIF Amundi Oblig Internationales Caractéristiques

Plus en détail

DynAmiser vos investissements

DynAmiser vos investissements DynAmiser vos investissements Aequam en quelques mots Jeune entreprise indépendante et innovante Agréée AMF n GP-10000038 Incubée par le Pôle Sponsorisée par Fondatrice de Savoir-faire / Innovation 5 associés

Plus en détail

Hedge funds: des faiblesses dans la gestion des risques

Hedge funds: des faiblesses dans la gestion des risques Avec leurs rendements supérieurs aux actifs traditionnels et leur faible volatilité, les hedge funds attirent toujours de nombreux investisseurs. Néanmoins, ils restent risqués. Hedge funds: des faiblesses

Plus en détail

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014 AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part A : FR0011619345 Part B : FR0011619352 Part C : FR0011619402 Dénomination : AFIM MELANION DIVIDENDES Forme juridique

Plus en détail

INFORMATIONS DIAMANT BLEU GESTION JUILLET 2013

INFORMATIONS DIAMANT BLEU GESTION JUILLET 2013 INFORMATIONS DIAMANT BLEU GESTION JUILLET 2013 www.diamantbleugestion.com Suivez nous sur twitter : www.twitter.com/diamantbleugest Une société de gestion entrepreneuriale adossée à un acteur de référence

Plus en détail

Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents

Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents Gestion obligataire Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents Nous pensons que la répression financière se prolongera encore plusieurs années. Dans cet intervalle, il sera de plus en

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Relations Presse : Tel : +33(1) 77 13 51 72 Tel : +33(1) 75 54 77 94 Cell : +33(6)17 78 48 44 Cell : +33(6) 10 70 29 72

DOSSIER DE PRESSE. Relations Presse : Tel : +33(1) 77 13 51 72 Tel : +33(1) 75 54 77 94 Cell : +33(6)17 78 48 44 Cell : +33(6) 10 70 29 72 DOSSIER DE PRESSE FOURPOINTS Investment Managers 13-15 rue de La Baume 75008 Paris France Tél. + 33 (0) 1 40 28 16 50 Fax + 33 (0) 1 40 28 00 55 www.fourpointsim.com Relations Presse : Alexandra Origet

Plus en détail

www.styleanalytics.com

www.styleanalytics.com www.styleanalytics.com Style Analytics EuroPerformance a le plaisir de vous présenter Style Analytics, outil de mesure des risques et de la performance des fonds d investissement. Style Analytics offre

Plus en détail

De la mesure à l analyse des risques

De la mesure à l analyse des risques De la mesure à l analyse des risques Séminaire ISFA - B&W Deloitte Jean-Paul LAURENT Professeur à l'isfa, Université Claude Bernard Lyon 1 laurent.jeanpaul@free.fr http://laurent.jeanpaul.free.fr/ 0 De

Plus en détail

Bilan d activité 2012

Bilan d activité 2012 Bilan d activité 2012 UNE SOCIÉTÉ MAJEURE ET BIENTÔT VACCINÉE Bulletin N o 7 Mars 2013 Bulletin N o 7 Mars 2013 BILAN D ACTIVITÉ 2012 SYNOPSIS : UNE SOCIÉTÉ MAJEURE ET BIENTÔT VACCINÉE Moins de trois ans

Plus en détail

CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009. IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE

CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009. IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE CONGRES DES ACTUAIRES du 29 juin 2009 IMPACT DE SOLVABILITE II SUR l OFFRE PRODUIT EXEMPLE DE L EPARGNE RETRAITE SOMMAIRE 1- Préambule /Contexte 2- Macro analyse d impact sur l épargne 3- Transition vers

Plus en détail

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative

Plateforme Lyxor. Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Plateforme Lyxor Un accès simple et sécurisé à la gestion alternative Gestion alternative Une classe d actifs attractive Avec plus de 7,600 hedge funds à travers le monde (source HFR Industry Report Q4

Plus en détail

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015 Point de Analyse vue sur le marché du pétrole Septembre 2015 Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Les investisseurs en obligations ne seront pas étonnés de

Plus en détail

Capital économique en assurance vie : utilisation des «replicating portfolios»

Capital économique en assurance vie : utilisation des «replicating portfolios» Capital économique en assurance vie : utilisation des «replicating portfolios» Anne LARPIN, CFO SL France Stéphane CAMON, CRO SL France 1 Executive summary Le bouleversement de la réglementation financière

Plus en détail