Équipements et services au public

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Équipements et services au public"

Transcription

1 PRÉFÈTE DU CHER Direction départementale des Territoires Équipements et services au public 1/30

2 Méthodologie et éléments de définition (INSEE) Équipement «Un équipement est un lieu d achat de produits ou de consommation de services. Les équipements répertoriés dans la base permanente gérée par l Insee relèvent de six domaines (services aux particuliers, commerce, enseignement, santé-social, transport, sport, loisirs et culture) et sont regroupés en trois gammes, selon leur fréquence sur leur territoire et la proximité du service rendu. La base des équipements regroupe : La gamme de proximité comporte 29 équipements : poste, banque-caisse d épargne, épicerie-supérette, boulangerie, boucherie, enseignement du premier degré, médecin omnipraticien, pharmacie, taxi La gamme intermédiaire correspond à 32 équipements : police-gendarmerie, supermarché, librairie, collège, laboratoire d analyses médicales, ambulance, bassin de natation La gamme supérieure recense 36 équipements : pôle emploi, hypermarché, lycée, urgences, maternité, médecin spécialiste, cinéma». Les bassins de vie 2012 «Le bassin de vie constitue le plus petit territoire sur lequel les habitants ont accès aux équipements et services les plus courants. Il est structuré par un pôle, commune ou unité urbaine 1, disposant d un panier d équipements intermédiaires.» Les pôles ont été identifiés comme disposant d au moins 16 des 31 équipements intermédiaires. La typologie des bassins de vie s appuie sur le zonage en aire urbaine 2 (ZAU2010), pour qualifier les pôles structurants des bassins de vie. Les pôles de service autour desquels ont été construits les bassins de vie ont été caractérisés par leur appartenance à une des catégories du zonage en aire urbaine : grand pôles urbains, pôles moyens, petits pôles, espaces péri-urbains et autres. Pour en savoir plus : Site INSEE : les bassins de vie L'unité urbaine est une commune ou un ensemble de communes qui comporte sur son territoire une zone bâtie d'au moins habitants où aucune habitation n'est séparée de la plus proche de plus de 200 mètres. En outre, chaque commune concernée possède plus de la moitié de sa population dans cette zone bâtie. Si l'unité urbaine s'étend sur plusieurs communes, l'ensemble de ces communes forme une agglomération multicommunale ou agglomération urbaine. Si l'unité urbaine s'étend sur une seule commune, elle est dénommée ville isolée. 2 Une aire urbaine ou "grande aire urbaine" est un ensemble de communes, d'un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle urbain (unité urbaine) de plus de emplois, et par des communes rurales ou unités urbaines (couronne périurbaine) dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celuici. Le zonage en aires urbaines 2010 distingue également : - les "moyennes aires", ensemble de communes, d'un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle (unité urbaine) de à emplois, et par des communes rurales ou unités urbaines dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci. - les "petites aires", ensemble de communes, d'un seul tenant et sans enclave, constitué par un pôle (unité urbaine) de à emplois, et par des communes rurales ou unités urbaines dont au moins 40 % de la population résidente ayant un emploi travaille dans le pôle ou dans des communes attirées par celui-ci. 2/30

3 Les bassins de vie du Cher Voir en annexe, la composition communale des bassins de vie 3/30

4 1 La répartition des différents types d'équipements sur le territoire départemental (source : INSEE, Base permanente des équipements 2014) Le commerce Taux d'équipement pour habitants Cher Centre Val-de-Loire France Grandes surfaces3 0,29 0,27 0,26 1,65 1,40 1,59 2,67 2,64 3,35 Commerces alimentaires 4 Commerces spécialisés non alimentaires5 En 2014, 49 % des communes du Cher sont dépourvues d équipements de commerce. 28 % des commerces sont concentrés sur la commune de Bourges (39 % sur la communauté d agglomération Bourges Plus). On trouve les commerces alimentaires (hors grandes surfaces) dans plus de 66 % des communes. En revanche, les commerces spécialisés non alimentaires comme les librairies, les magasins de vêtements... sont concentrés dans les pôles des bassins de vie. Par exemple, sur les 11 commerces spécialisés non alimentaires du bassin d'henrichemont, 9 sont sur la commune pôle d'henrichemont Hypermaché Supermarché Grande surface de bricolage. Supérette Épicerie -Boulangerie -Boucherie charcuterie Produits surgelés Poissonnerie. Librairie papeterie journeaux Magasin de vêtements, équipement du foyer, chaussures, électroménager et matériel audiovidéo, meubles, articles de sport et de loisirs, revêtements murs et sols, droguerie quincaillerie, bricolage, parfumerie, horlogerie bijouterie, fleuriste, magasin d'optique, station-service. 4/30

5 Les services de santé Taux d'équipement pour habitants Cher Centre Val-de-Loire France Établissements de santé 6 0,16 0,17 0,22 3,49 3,85 5,04 0,57 0,53 0,54 0,24 0,23 0,28 Médecins et spécialistes 7 Établissements et services à caractère sanitaire Action sociale pour personnes âgées 9 Action sociale pour enfants en bas âge Action sociale pour handicapés ,07 0,13 0, ,23 0,24 0, ,07 0,10 0,11 Autres services d'action sociale 67 % des communes du Cher ne disposent d aucun équipement de santé et 76 % n ont pas de médecins omnipraticiens. Les établissements de santé sont implantés dans les trois plus grandes communes ou dans leur périphérie (13 communes possèdent des établissements de santé). 6 Établissements de santé court, moyen et long séjour Établissements psychatriques Centre de lutte contre le cancer Urgences Maternités -Centres de santé - Centres de médecine préventive Dialyse Hospitalisation à domicile. 7 Médecins omnipraticiens Spécialistes en cardiologie, dermatologie-vénérologie, gynécologie, gastro-entérologie, psychatrie, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie, pédiatrie, pneumologie, stomatologie, radio-diagnostic et imagerie médicale, chirurgien-dentiste, sage-femme, infirmier, masseur-kinésithérapeute, orthoptiste, orthophoniste, pédicurepodologue, ergothérapeute, audio-prothésiste, psychomotricien et manipulateur ERM. 8 Pharmacie Laboratoire d'analyses médicales Ambulance Transfusion sanguine Établissement thermal Établissement de lutte contre l'alcoolisme. 9 Hébergement, soins à domicile, service d'aide, foyer-restaurant et repas à domicile pour les personnes âgées. 10 Garde d'enfants d'âge préscolaire. 11 Hébergements et services pour adultes et enfants handicapés Travail protégé. 12 Aide sociale à l'enfance : hébergement et action éducative Centre d'hébergement et de réinsertion sociale Centre provisoire d'hébergement Centre d'acceuil de demandeurs d'asile Autres établissements. 5/30

6 Zoom sur le secteur de la médecine (Données RPPS/INSEE/ARS Centre au 29 mai 2015) Au 29 mai 2015, 228 médécins généralistes exercent dans le Cher, soit une densité de 73 médecins pour habitants, taux largement inférieur à la moyenne régionale (81 pour habitants). 51 % a plus de 55 ans (moyenne régionale : 52%). Sur les 177 médecins spécialistes, 57% ont plus de 55 ans. La densité est de 57 médecins spécialistes pour habitants (région Centre-Val de Loire : 69). Les professionnels de santé sont inégalement répartis dans le département et sont plus nombreux dans les zones urbaines. Lien vers l'ars Centre : toutes les donnes de l'ars Centre sur la démographie médicale par départements en région Centre Il existe 5 centres hospitaliers, dont 3 avec des services d'urgence et 3 cliniques privées. Fin 2014, on compte cinq maisons de santé pluriprofessionnelles (Avord, Mehun-sur-Yèvre, Sancerre, Sancoins et la Guerche-sur-l'Aubois). La maison médicale des Aix-d'Angillon a ouvert début juin Les données issues de la base permanente des équipements montrent une concentration des médecins sur les agglomérations. Plus de la moitié des médecins exerce sur l'agglomération de Bourges et sur les communes de Vierzon et de Saint-Amand-Montrond. 6/30

7 Les services aux particuliers Taux d'équipement pour habitants Cher Centre Val-de-Loire France Services publics13 0,27 0,22 0,20 1,27 1,09 0,92 1,77 1,72 1,67 6,86 6,60 7,66 5,30 5,00 6,47 Services généraux 14 Services automobiles Artisanat du bâtiment Autres services à la population 17 On les trouve un peu partout dans le département, sauf les services publics concentrés dans les communes pôles. Certains services sont exclusivement localisés à Bourges. Le taux d'équipement (15,5 ) est supérieur à la moyenne régionale (14,6 ). 58 % des communes ont un taux d équipement inférieur à la moyenne départementale dont les communes de Saint-Amand-Montrond et Vierzon (15,2 ), Bourges (14,8 ). Certaines communes ont des taux d équipement en services aux particuliers élevés comme à SaintVitte (37,6 ), Sancerre (36,3 ) et Preuilly (33,4 ). 13 Police, Trésorerie, Gendarmerie, Cour d'appel, Tribunal de Grande Instance, Tribunal d'instance, Conseil de Prud'hommes, Tribunal de commerce, Pôle emploi, Agence de services spécialisés (A2S), Agence thématique. 14 Banque Caisse d'épargne Bureau de poste Relai poste commerçant- Agence postale communale - Pompes funèbres. 15 Réparation automobile et de matériel agricole, contrôle technique automobile, location automobiles et utilitaires légers, école de conduite. 16 Maçon, plâtrier-peintre, menuisier, charpentier, serrurier, plombier, couvreur, chauffagiste, électricien, entreprise du bâtiment. 17 Coiffure, vétérinaire, agence de travail temporaire, restaurant, agence immobilière, blanchisserie, soins de beauté. 7/30

8 Le taux d'équipement en services généraux est largement supérieur à la moyenne régionale et nationale. Ces services sont de proximité et d'usage fréquent (poste, banque...). 8/30

9 L'enseignement Taux d'équipement pour habitants Cher Centre Val-de-Loire France Enseignement du premier degré18 1,08 0,87 0,80 0,10 0,11 0,11 0,09 0,09 0,09 Enseignement du second degré 19 Enseignement supérieur formation et services de l'éducation % des communes sont dépourvues d'quipements d'enseignment. On observe des taux d équipement plus importants dans le sud et la frange est du département. Pour en savoir plus, des compléments sont disponibles dans le Portrait relatif à la formation. 18 Écoles maternelles et élémentaires, regroupements pédagogiques intercommaunaux (RPI). 19 Collège SET (section enseignement technologique) 20 Lycée d'enseignement général et-ou technologique - lycée d'enseignement professionnel- lycée technique et /ou professionnel agricole - SGT (section enseignement général et ou technologique) - SEP (section enseignement professionnel) - section technicien supérieur - classes préparatoires aux grandes écoles - formation santé - formation commerce - autre formation post bac non universitaire - UFR, Insitut universitaire école d'ingénieurs enseignement général supérieur privé autres enseignements supérieurs- GRETA centres de formation d'apprentis - formation continue agricole - formation aux métiers du sport - restaurant universitaire résidence universitaire. 9/30

10 Le sport et les loisirs Taux d'équipement pour habitants Cher Centre Val-de-Loire France Équipements sportifs21 3,12 2,96 2,35 0,44 0,32 0,21 0,03 0,04 0,05 Équipements de loisirs 22 Équipements culturels et socio-culturels 23 Le maillage en équipements sportifs est relativement dense et le taux d'équipement est supérieur aux moyennes régionale et nationale. Les équipements sportifs sont présents sur tout le territoire (plus des 3/4 des communes ont au moins un équipement), avec une plus grande densité sur l'agglomération de Bourges. Le bassin de vie de Bourges concentre 1/4 des équipements sportifs du département. Les équipements de loisirs se retrouvent majoritairement dans les zones les plus touristiques : Pays Fort et Sancerrois et sud du département (nombreuses boucles de randonnées). Les équipements culturels sont concentrés sur Bourges, Vierzon et Saint-Amand-Montrond. 21 Bassin de natation - Boulodromme Tennis Équipements de cyclisme - Domaine skiable Centre équestre Athlétisme Terrain de golf Parcours sportif -Sport de glace Plateau extérieur ou salle multisports Salle de terrains de petits jeux Terrains de grands jeux Salle de combat Salle ou terrain spécialisé Salle non spécialisée Roller -skate-vélo bicross et freestyle Sport nautique. 22 Baignade aménagée Boucle de randonnée Port de plaisance, mouillage. 23 Cinéma - Théâtre 10/30

11 Le tourisme Taux d'équipement pour habitants Cher Centre Val-de-Loire France Équipements de tourisme24 0,51 0,53 0,64 Les campings homologués se situent surtout dans le sud, l'ouest et le nord du département. Seules 33 communes regroupent les 75 hôtels homologués 25 et 1 hôtel sur 2 est situé à Bourges, Vierzon, Saint-Doulchard, le Subdray, Sancerre, Saint-Satur et Saint-Amand-Montrond. Pour en savoir plus sur la composition des gammes d'équipements : la base des équipements sur le site de l'insee et la composition des différentes gammes 24 Agences de voyage Campings et hôtels homologués Information touristique. 25 Les hôtels sont classés ou homologués tourisme sont classés en 6 catégories, de 0 à 5 étoiles, en fonction de leur confort, de leur équipement et de leurs services (...). Pour être qualifié d'hôtel de tourisme", un établissement hôtelier doit comporter au moins 5 chambres (INSEE). 11/30

12 2 Le niveau d'équipement des bassins de vie Pour l'ensemble des cartes ci-dessous, le nombre total d'équipements correspond à la somme des équipements d'enseignement, de santé, de commerce, de services aux particuliers, de tourisme et de sports et loisirs, issus de la base permanente des équipements (INSEE) Les bassins de vie structurés par un grand pôle urbain Bourges : 43 communes dans le Cher Nevers : 38 communes dont 5 dans le Cher, Vierzon : 30 communes dont 4 dans le Loir-et-Cher et 11 dans l'indre. Ce sont des bassins structurés autour de grands pôles urbains proposant de nombreux emplois. Ces bassins perdent de la population entre 2007 et 2012: le bassin de vie de Bourges par un solde migratoire négatif, non compensé par le solde naturel, le bassin de vie de Vierzon, dont le solde migratoire positif ne compense le déficit des naissances. le bassin de vie de Nevers qui cumule solde naturel et migratoire négatifs. La population est globalement plus jeune que dans les autres types de bassins. En moyenne sur les trois bassins de vie, environ 1/3 de la population a moins de 30 ans en Vierzon reste à part avec une population globalement moins jeune (30 % de moins de 30 ans et 33 % de plus de 60 ans). Les équipements des bassins structurés par un grand pôle sont nombreux et bien représentés. Ils correspondent aux territoires les plus peuplés. En effet, la population est concentrée sur les communes pôles et leurs communes péri-urbaines. Par exemple, la commune de Bourges et ses communes limitrophes concentrent les 3/4 de la population du bassin de vie. Les trois communes de Bourges, de Vierzon et de Nevers sont des pôles de services supérieurs. 12/30

13 La plupart des services et des équipements sont concentrés dans les pôles urbains. Cette concentration est nette pour les commerces, et notamment les commerces non alimentaires, les équipements de santé, et l'enseignement à partir du collège. Dans les autres communes de ces bassins de vie, on trouve les services plus courants. Par exemple, pour les services aux particuliers, les banques et les services de la poste y sont plus représentés. Pour le domaine de la santé, on y rencontre les infirmiers, les médecins... Les bassins de vie structurés par un pôle péri-urbain La Guerche-sur-l'Aubois : 12 communes (Cher) Saint-Florent-sur-Cher : 13 communes (Cher) Mehun-sur-Yèvre : 15 communes dont 14 dans le Cher et 1 dans l'indre Les Aix-d'Angillon : 10 communes (Cher) Hormis le bassin de vie des Aix-d'Angillon, les trois autres bassins de vie structurés par un pôle périurbains gagnent des habitants entre 2007 et Les bassins de vie de Saint-Florent-sur-Cher et Mehun-sur-Yèvre gagnent des habitants grâce aux mouvements migratoires et naturels positifs. Celui des Aix-d Angillon connaît un léger recul migratoire. Le solde naturel déficitaire du bassin de vie de la Guerche-sur-l'Aubois est compensé par le solde dû aux entrées-sorties. La population, plutôt jeune (plus de 30% de moins de 30 ans) travaille dans les pôles urbains. Ce sont des bassins de vie peu peuplés (de 24 à 46 habitants par km²). On retrouve des services aux particuliers, un peu dans toutes les communes des bassins de vie. En revanche, le commerce est concentré sur les communes pôles. On retrouve à côté de ces pôles 13/30

14 une ou plusieurs communes qui complètent l'offre en équipements. Par exemple, dans le bassin de vie de la Guerche-sur-l'Aubois, Nérondes regroupe 20% de la population du bassin de vie (41% pour la Guerche-sur-l'Aubois). Sur le bassin de Mehun-sur-Yèvre, plusieurs communes de plus de habitants (Foëcy, Vignoux-sous-Barangeon, Reuilly) offrent des services et des équipements. Les équipements de commerce et de santé se retrouvent majoritairement dans les pôles. La commune des Aix-d'Angillon possède 100% des équipements de santé de son bassin de vie. Ces bassins de vie structurés par un pôle péri-urbain ont un niveau faible de services de gamme supérieure, notamment dans les secteurs de la santé et de l enseignement, services que l'on retrouve dans les grands pôles. Le niveau d'équipements intermédiaires n'est pas très bon. Ces populations travaillant et étudiant dans les pôles urbains, ont alors accès aux services et équipements des bassins de vie de grands pôles, ce qui peut expliquer une moins bonne représentation des équipements. Les bassins de vie structurés par un pôle moyen Issoudun : 34 communes dont 9 dans le Cher et 25 dans l'indre Saint-Amand-Montrond : 54 communes dont 44 dans le Cher et 10 dans l Allier Cosne-Cours-sur-Loire : 39 communes dont 9 dans le Cher et 30 dans la Nièvre Ces bassins souffrent d un faible dynamisme démographique. Ils perdent des habitants par déficit naturel et migratoire. Seul le bassin de Cosne-Cours-sur-Loire connaît un solde dû aux entrées-sorties pôsitif mais qui ne compense pas le déficit des naissances. La population y est plus âgée (plus de 30 % de la population a plus de 60 ans en moyenne sur ces trois bassins). Ces bassins ont un bon niveau d équipement, où presque tous les services de proximité et intermédiaires sont représentés. Les habitants ont aussi accès à une large gamme de services supérieurs. Les secteurs de la santé et de l enseignement y sont bien présents. 14/30

15 La plus grande partie des équipements est concentrée dans le pôle du bassin de vie. Pour certains habitants, les temps d'accès aux services peuvent s'avérer longs, comme dans le bassin de vie de Saint-Amand-Montrond qui est très étendu. Cette concentration est particulièrement nette sur le bassin de vie d'issoudun dont le pôle regroupe 48 % de la population mais aussi plus de la moitié des services aux particuliers, les 3/4 du commerce, et 80 % des équipements de santé. Environ 1/3 des services aux particuliers, hormis dans le bassin de vie d'issoudun, est localisé dans les pôles des bassins de vie, mais on les retrouve aussi dans d'autres communes du bassin (Cérilly, Vallon-en-Sully et Châteauneuf-sur-Cher pour le bassin de Saint-Amand-Montrond). Plus de la moitié des équipements de commerce et de santé est située dans la commune pôle. Les bassins de vie structurés par un petit pôle Aubigny-sur-Nère : 16 communes dans le Cher, Sancerre : 25 communes dont 23 dans le Cher et 2 dans la Nièvre, Salbris : 7 communes dont 1 dans le Cher et 6 dans le Loir-et-Cher Briare : 17 communes dont 1 dans le Cher et 16 dans le Loiret La Châtre : 31 communes dont 3 dans le Cher et 28 l Indre La Charité-sur-Loire : 32 communes dont 16 dans le Cher et 16 dans la Nièvre. Hormis le bassin de vie de Briare qui gagne des habitants entre 2007 et 2012, tous les bassins de vie structurés par un petit pôle perdent des habitants. Toutefois, les pertes de population sont liées aux déficits naturels, mais ces bassins affichent un certain dynamisme au niveau migratoire (retraités, jeunes s éloignant des grands pôles). Seul le bassin d'aubigny-sur-nère perd des habitants par déficit migratoire et naturel. La commune pôle ne regroupe pas plus de la moitié de la population (49% pour Salbris), voire 15/30

16 beaucoup moins (19% pour La Châtre). Dans le bassin de vie de Sancerre, les communes de Sancerre et de Saint-Satur hébergent 25% de la population. Leur niveau d équipement est relativement bon, meilleur que la moyenne des bassins de vie péri-urbains, notamment en ce qui concerne les services aux particuliers, le commerce et les équipements de sports et loisirs. Le commerce est implanté en majorité dans les pôles mais reste présent dans les autres communes. Les communes pôles de ces bassins de vie possèdent un peu plus de la moitié des équipements de santé, soit nettement moins que dans les autres types de bassins de vie. Globalement, on retrouve des équipements et services dans tout le bassin de vie avec la présence de communes constituant des pôles "secondaires" comme Pouilly-sur-Loire pour le bassin de la Charité-sur-Loire, Argent-surSauldre pour celui d'aubigny-sur-nère. Les autres bassins de vie Henrichemont : 6 communes dans le Cher, Sancoins : 17 communes dont 11 dans le Cher et 6 dans l Allier, Dun-sur-Auron : 23 communes dans le Cher, Châteaumeillant : 27 communes dont 14 dans le Cher, 11 dans l Indre et 2 dans la Creuse, Boussac : 27 communes dont 2 dans le Cher, 21 dans la Creuse, 3 dans l'allier et 1 dans l Indre. La population de ces bassins de vie a diminué entre 2007 et 2012, sauf pour les bassins de vie d'henrichemont et de Dun-sur-Auron, plus proches de l'agglomération de Bourges. Tous affichent un mouvement migratoire positif. La population est beaucoup plus âgée que dans les autres bassins, notamment là où la population a diminué. La part des plus de 60 ans atteint 42 % de la population dans le bassin de vie de Châteaumeillant. 16/30

17 Le niveau d'équipement est faible et se rapproche de celui des bassins péri-urbains. La population étant dispersée (1/3 de la population réside dans les pôles : 23% à Boussac, et jusqu'à 38% à Dun-sur-Auron), les temps d'accès aux équipements sont allongés, d'autant plus que le taux d'équipement est faible. On retrouve des services aux particuliers dans plusieurs communes des bassins de vie. Entre 1/3 et 1/4 de ces équipements sont proposés dans les communes centres des bassins de vie. Comme dans les autres bassins, les commerces et les services de santé se retrouvent majoritairement dans les communes pôles. Dans certains bassins, une deuxième commune se partage les services, notamment dans les bassins de vie interdépartementaux. Par exemple, Châteaumeillant propose 24% des services aux particuliers du bassin, et Sainte-Sévère-sur-Indre dans l'indre, 18%. Il en est de même avec Sancoins et Lurcy-Lévis dans l'allier. 17/30

18 Annexe La composition communale des bassins de vie 18/30

19 19/30

20 20/30

21 21/30

22 22/30

23 23/30

24 24/30

25 25/30

26 26/30

27 27/30

28 28/30

29 29/30

30 30/30

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010 Sources et concepts L étude est basée sur le croisement de deux zonage d étude : celui en zones d emploi, mis à jour en 2010, et celui en bassins de vie (2012). La région Midi-Pyrénées est couverte par

Plus en détail

Les déplacements dans la Haute-Marne

Les déplacements dans la Haute-Marne Les déplacements dans la Haute-Marne L AC C E S S I B I L I T É AU X É Q U I P E M E N T S E T S E R V I C E S Une partie importante des déplacements de ménages, outre ceux liés aux loisirs, au travail

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2010 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2013 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Équipements 2014 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

DIRRECTE. Cordialement,

DIRRECTE. Cordialement, DIRRECTE Veuillez trouver en pièce jointe la liste des activités commerciales et artisanales, par commune, présentes sur le territoire de l'agglomération du Beauvaisis. L'agglomération envisage de lancer

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

La Base Permanente des Équipements

La Base Permanente des Équipements La Base Permanente des Équipements La base permanente d'équipements (BPE) est produite et gérée par l INSEE en collaboration avec différents ministères. En effet, cette base ne provient pas d une enquête

Plus en détail

Les pôles commerciaux et leurs magasins

Les pôles commerciaux et leurs magasins Les pôles commerciaux et leurs magasins Julien Fraichard* Pour les commerçants, l'implantation de leur établissement dans le tissu urbain est primordiale. Certains types de commerces, comme les magasins

Plus en détail

L a forte urbanisation du Nord permet la présence

L a forte urbanisation du Nord permet la présence L a forte urbanisation du Nord permet la présence dans les communes d'un nombre de commerces et services plus important qu'en moyenne nationale. Toutefois, rapporté à la densité de la population, le taux

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2008-2011 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL Territem, au service des entreprises Information territoriale 2011-2014 > Offre globale Chiffres-clés Composition commerciale > Equipements structurants > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL Panorama OFFRE

Plus en détail

Tarn-et-Garonne, un territoire multipolaire sous l influence croissante de Toulouse

Tarn-et-Garonne, un territoire multipolaire sous l influence croissante de Toulouse Numéro 110 : mai 2008 Tarn-et-Garonne, un territoire multipolaire sous l influence croissante de Toulouse Une armature de cinq pôles autour du pôle central de organise l emploi en Tarn-et-Garonne. Le département

Plus en détail

EQUIPEMENTS - SERVICES

EQUIPEMENTS - SERVICES EQUIPEMENTS - SERVICES Page 89 Diagnostic Pièce 1.1 du rapport de présentation SCOT du Syndicat mixte d Étude et de Programmation de Fontainebleau et de sa Région Point méthodologique Page 90 La source

Plus en détail

Base Permanente des Equipements Année 2007 Composition des gammes d'équipements

Base Permanente des Equipements Année 2007 Composition des gammes d'équipements Base Permanente des Equipements Année 2007 Composition des gammes d'équipements équipement regroupement_1 libellé équipement gamme domaine_libellé A203 Banque, Caisse d'epargne proximité Services aux particuliers

Plus en détail

Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales

Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales Etab=DR21, TimbreDansAdresse=Non, Version=W2000-C-5.1/9.0, VersionTravail=W2000-C-5.1/9.0 Direction Régionale de Bourgogne Service Études et Diffusion Division Analyses et Synthèses Économiques et Sociales

Plus en détail

L ARTISANAT EN REGION CENTRE

L ARTISANAT EN REGION CENTRE L ARTISANAT EN REGION CENTRE 1 842 communes 2 457 516 habitants (est. 1.1.2) 32 813 entreprises artisanales employant 9 113 salariés (eff. moyen : 2,7) Dreux Nogent le Rotrou CHARTRES Châteaudun Pithiviers

Plus en détail

ACTIVITES REGLEMENTEES

ACTIVITES REGLEMENTEES ACTIVITES REGLEMENTEES Par le décret N 98-246 du 02 Avril 1998, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise, un certain nombre d activités, dites réglementées ne peuvent

Plus en détail

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Atlas du commerce Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Analyse du pôle commercial NOGENT Edition 2014 Présentation du pôle de Nogent A proximité de Chaumont et Langres, la ville de Nogent est la 4 ème

Plus en détail

Economie, commerce et emploi

Economie, commerce et emploi 1 Economie, commerce et emploi Le tissu économique asniérois est aujourd hui en pleine mutation : les industries traditionnelles, en perte de vitesse, disparaissent depuis longtemps au profit des services.

Plus en détail

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo.

JUILLET 2008 PIVADIS PIVADIS SM CONSEIL. 24, Rue de la Bredauche. Tél: 02.38.43.41.38 Fax: 02.38.70.50.95 Email: pivadis@wanadoo. JUILLET 2008 AMIENS -0 PIVADIS SM CONSEIL ETUDE DE POTENTIEL ET DE RESTRUCTURATION DU CENTRE COMMERCIAL «LE COLVERT» AMIENS Proposition de programme commercial PIVADIS 24, Rue de la Bredauche 45380 LA

Plus en détail

URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON?

URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON? URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON? B.H. Nicot 1 Juin 2005 «Entre 1990 et 1999, le rural en France métropolitaine a connu une croissance démographique de 4,2 % sur la période, tandis que l urbain ne croissait

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Annexe 6 : Données statistiques

Annexe 6 : Données statistiques RAPPORT IGAS N RM2009-102P / CGAAER N 1883 «ANNEXES» 89 Annexe 6 : Données statistiques Population et migrations dans l espace rural Tableau I : Structure par âge de la population rurale et de la population

Plus en détail

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL Copyright Insee, Octobre 2009 1 Préambule Le but de ce document est de vous aider à prendre en main l'application ODIL (Outil d'aide au Diagnostic d'implantation Locale).

Plus en détail

Canton de Fontenay le Comte

Canton de Fontenay le Comte Superficie : 56,88 km² Autoroutes X voies Routes principales Routes secondaires Population totale en : Densité de population : 5 habitants 8,8 habitants / km² Source : Insee, Recensement de la population.

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

Indicateurs de consommation d espaces sur les SCOT du Nord-Pas-de-Calais Fiche 6 Proximité par rapport aux emplois et services

Indicateurs de consommation d espaces sur les SCOT du Nord-Pas-de-Calais Fiche 6 Proximité par rapport aux emplois et services DREAL Nord-Pasde-Calais DDTM 59 DDTM 62 Novembre 201 Indicateurs de consommation d espaces sur les SCOT du Nord-Pas-de-Calais Fiche 6 Proximité par rapport aux emplois et services Maître d ouvrage Références

Plus en détail

La population des Hautes-

La population des Hautes- Numéro 30- : juillet 1999 Inventaire communal 1998 : les Hautes-Pyrénées Concentration des équipements autour de Tarbes et dans les vallées Madiran D93 Vic-en-Bigorre Maubourguet D93 Rabastens-de-Bigorre

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique PSDC99 NSEC99 CPGaa CPGEaa CPGELaa CPGEOaa HCaa HCCHaa CPG1aa CPGE1aa CPGEL1aa CPGEO1aa HC0aa HCCH0aa CPG2aa CPGE2aa CPGEL2aa CPGEO2aa HC1aa

Plus en détail

Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire

Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire Gwennaël Solard Insee - Division Commerce Chargé d études 18 boulevard Adolphe Pinard 75675 Paris Cedex 14 tél : 01 41 17

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives)

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) Taux de majoration et contingent des s supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) La mention «taux légal» renvoie aux conditions de majoration des s supplémentaires fixées

Plus en détail

La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers.

La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers. 4.2. Liste des métiers par domaines, familles et sous-familles La nomenclature des métiers se compose de : 5 domaines fonctionnels, 22 familles de métiers, 64 sous-familles de métiers, 183 fiches métiers.

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Evolution des commerces à Paris. Inventaire des commerces 2014 et évolutions 2011-2014

DOSSIER DE PRESSE. Evolution des commerces à Paris. Inventaire des commerces 2014 et évolutions 2011-2014 DOSSIER DE PRESSE Evolution des commerces à Paris Inventaire des commerces 2014 et évolutions 2011-2014 Contacts presse : Ville de Paris : Marie Francolin : presse@paris.fr / 01.42.76.49.61 CCI Paris :

Plus en détail

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais Logement Un logement est défini par son utilisation : c est un local séparé et indépendant utilisé pour l habitation. Il doit être séparé d autres locaux par des murs ou cloisons et doit disposer d un

Plus en détail

Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes. Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé

Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes. Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé Les Entreprises d Economie Sociale en Poitou Charentes Vendredi 6 novembre 2009 NIORT Espace Alizé 70.000 salariés 2 ième Région de France pour le taux des emplois E.S. sur l ensemble des emplois. 14,3%

Plus en détail

La création d entreprise en milieu rural

La création d entreprise en milieu rural La création d entreprise en milieu rural Une définition du milieu rural Définir le monde rural à partir de la taille des communes nous paraît insuffisant. En effet, il est important de prendre en compte

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours

Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Mise à jour le : 20/01/2015 Equivalences et dispenses de diplômes pour l accès à un concours Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Cher B.P 2001 18026

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Agence d urbanisme de la région nantaise AURAN - 88.07 n Le nombre de seniors dans l Agglomération nantaise progresse et plus particulièrement

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

MES BESOINS ET MES VALEURS

MES BESOINS ET MES VALEURS MES BESOINS ET MES VALEURS Besoins : C est ce qu il faut pour me sentir bien avec moi-même. Exemples : - Pour me sentir bien, j ai besoin d être assuré d une grande sécurité d emploi. - Pour me sentir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE POLE RESSOURCES - FORMATION CHU DE GRENOBLE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE GRENOBLE CS 10217-38043 Grenoble Cedex 9 I.F.C.S - 04.76.76.50.70 - Fax : 04.76.76.88.79

Plus en détail

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN Quartier situé sur la commune de CAEN 4 611 habitants en 2011, soit 2 % de la population de solida territ rités oriales ui n 2015 J La Grâce de Dieu O RVATO I RE Portraits de quartiers prioritaires de

Plus en détail

Introduction... p5. I Un territoire rural en développement situé à proximité d agglomérations de taille moyenne... p7

Introduction... p5. I Un territoire rural en développement situé à proximité d agglomérations de taille moyenne... p7 1 Introduction... p5 I Un territoire rural en développement situé à proximité d agglomérations de taille moyenne... p7 1 - Un territoire connecté et dépendant des agglomérations voisines... p9 Un territoire

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

02 COMMERCE. ÉDITO : Toujours dans une volonté d approfondir notre connaissance du COMMERCE. Fevrier 2013

02 COMMERCE. ÉDITO : Toujours dans une volonté d approfondir notre connaissance du COMMERCE. Fevrier 2013 Fevrier 2013 02 COMMERCE COMMERCE Juillet 2013 ÉDITO : Toujours dans une volonté d approfondir notre connaissance du commerce et de mieux appréhender son évolution, ce deuxième numéro de l observatoire

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

Les professions. de santé. à mayotte et à la réunion. au 1er janvier 2012. N 6 Juillet 2012

Les professions. de santé. à mayotte et à la réunion. au 1er janvier 2012. N 6 Juillet 2012 N 6 Juillet 2012 Les professions de santé à mayotte et à la réunion au 1er janvier 2012 Service Etudes et Statistiques Direction de la Stratégie et de la Performance Agence de Santé Océan Indien 1 Directeur

Plus en détail

titre : Conseil éligibles

titre : Conseil éligibles Les aides financières du Parc naturel régional de la Haute Vallée de d Chevreuse sont attribuées au titre : du programme d actions du PNR financé par le Conseil régional d Île de France, le Conseil général

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Traitement et analyse des Questionnaires «citoyens agents»

Traitement et analyse des Questionnaires «citoyens agents» Traitement et analyse des Questionnaires «citoyens agents» Document émis par :, Anastasia MARY, étudiante stagiaire, Licence Professionnelle Gestion et Pilotage de Projets. Travaux suivi par Aurélie COURZADET,

Plus en détail

ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE

ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE ANNEXE 3 ASSISTANCE MÉDICALE - 30 - ANNEXE N 3 ASSISTANCE MÉDICALE (Mutuelle Assistance International, Mutuelle Assistance France) I. CONDITIONS GÉNÉRALES En cas de besoin, chaque bénéficiaire peut, 24

Plus en détail

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 Note réalisée par le Comité Départemental du Tourisme à l attention des

Plus en détail

LES MIGRATIONS RÉSIDENTIELLES DANS LA NIÈVRE

LES MIGRATIONS RÉSIDENTIELLES DANS LA NIÈVRE ÉTUDE SUR LES MIGRATIONS RÉSIDENTIELLES DANS LA NIÈVRE R A P P O R T D É T U D E N O V E M B R E 2 0 1 0 Chef de projet : David BRION INSEE BOURGOGNE-SED ETUDE SUR LES MIGRATIONS RÉSIDENTIELLES DANS LA

Plus en détail

Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme

Modification de la Réforme du classement des Offices de Tourisme Réunion des Présidents d Offices de Tourisme Bourges - Lundi 4 juillet 2011 Nouveaux critères de classement I - Introduction - modalités d application Extrait du Flash Infotourisme N 53-28 juin 2011 FNOTSI

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

Remerciements à nos partenaires

Remerciements à nos partenaires Remerciements à nos partenaires Publication : ADIL03 Directeur de la publication : Roland AJUS (Directeur de l ADIL) Comité de lecture : Marie-Christine FROMONT-DANJOU (Directeur de l Habitat et du Logement

Plus en détail

Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF

Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF Liste 625 créée le 03/02/2015 par CPNE BRANCHE SANITAIRE SOCIALE ET MEDICO SOCIALE PRIVEE A BUT NON LUCRATIF Pour le public : SALARIE Pour la région : TOUTES LES REGIONS Pour les branches : Sanitaire Sociale

Plus en détail

Conciergerie privée. Quand l émotion dépasse la raison!

Conciergerie privée. Quand l émotion dépasse la raison! Conciergerie privée Quand l émotion dépasse la raison! SOMMAIRE Mot du président Conciergerie privée Nos concierges Les services Demandes insolites Nos plus 1 2 MOT DU PRÉSIDENT Créée en 2007, la SMSA

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE FORMATION PATIENT INTERVENANT 2015 A retourner à l adresse suivante : CARSAT Nord-Picardie - CERFEP 11 Allée Vauban 59662 VILLENEUVE D ASCQ Cedex 2 photos d identité obligatoires

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Annexe 3 30/11/04/DGAS 1

Annexe 3 30/11/04/DGAS 1 Annexe 3 LES INDICATEURS CHRS GUIDE PRATIQUE 30/11/04/DGAS 1 SOMMAIRE N 1 répartition des populations par classe d âge N 2 répartition des populations par sexe N 2 bis répartition des populations par situation

Plus en détail

Votre prestataire fichiers pour toutes vos campagnes de Marketing Direct

Votre prestataire fichiers pour toutes vos campagnes de Marketing Direct Votre prestataire fichiers pour toutes vos campagnes de Marketing Direct Fichiers e-mails Fichiers postaux Fichiers sms Fichiers fax OFFRE IMPACT NET Notre offre de fichiers permet de répondre aux différentes

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Berry Province. Dossier de presse

Berry Province. Dossier de presse Berry Province Dossier de presse PLAN DE COMMUNICATION NATIONAL BERRY 2014 Berry Province est (aussi) en campagne! Le 17 mars prochain sonnera le départ de l édition 2014 de la campagne médiatique de promotion

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse dans

L'offre de soins en dialyse dans L'offre de soins en dialyse dans la région Poitou Charentes Remerciements à la coordination régionale : Bénédicte AYRAULT, Marc BAUWENS, Fabien DUTHE Document préparé par Florian BAYER, Malthilde LASSALLE,

Plus en détail

BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER Page 2. COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Page 2/3. COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA Page 3

BANQUE, ASSURANCE, IMMOBILIER Page 2. COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Page 2/3. COMMUNICATION, MEDIA ET MULTIMEDIA Page 3 Orientez votre recherche vers les secteurs d activité qui offrent des opportunités d emploi la zone géographique de votre choix Sommaire Les secteurs d activité : AGRICULTURE ET PÊCHE, ESPACES NATURELS

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg 28 mai 2015 Bussière-Galant APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg Mairie de Bussière-Galant Le Bourg 87230 BUSSIERE-GALANT Tél. : 05 55

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008 11111 Employé de ménage à domicile 42079 11112 Intervenant à domicile 43437 44019 44026 44028 11113 Intervenant auprès d'enfants 44030 44041 44042 44051 11122 Agent de service de collectivité 42069 42093

Plus en détail

CONDITIONS D ACCES AUX CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS ORGANISES PAR LES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

CONDITIONS D ACCES AUX CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS ORGANISES PAR LES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ONDITIONS D AES AUX ONOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS ORGANISES PAR LES ENTRES DE GESTION DE LA FONTION PULIQUE TERRITORIALE HOMOLOGATION : Titre ou diplôme public ou privé reconnu par l Etat et classé

Plus en détail

Publication des liens

Publication des liens Le Leem vous informe Publication des liens entre professionnels de santé et entreprises du médicament Vous êtes médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme, pharmacien, professionnel paramédical ou tout autre

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail