Pays Berry Saint-Amandois ÉTUDE SUR LES SERVICES A LA POPULATION DU PAYS. Tome 1 Diagnostic

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pays Berry Saint-Amandois ÉTUDE SUR LES SERVICES A LA POPULATION DU PAYS. Tome 1 Diagnostic"

Transcription

1 Pays Berry Saint-Amandois ÉTUDE SUR LES SERVICES A LA POPULATION DU PAYS Tome 1 Diagnostic mars 2007

2 SOMMAIRE PHASE 1 : INVENTAIRE DES SERVICES PAYS ET SERVICES La situation géographique et administrative L impact de la démographie sur les services Un cœur urbain au centre d un territoire essentiellement rural Une population moins nombreuse et plus âgée BASSINS DE SERVICES ET BASSINS DE VIE Communes fréquentées et accessibilité L INVENTAIRE DES SERVICES Développement économique, emploi, formation et insertion Les services de l emploi Structures d insertion Lieux de formation L offre de services privés Les grandes surfaces Les pôles commerciaux Les marchés Les services publics Trésor et justice Service postal Subdivisions DDE Gendarmerie Nationale Service départemental d incendie et de secours Les services liés aux prestations sociales et familiales Les services liés à l enfance / jeunesse Services éducatifs L accueil périscolaire L Offre Petite Enfance / Enfance / Jeunesse...31 Les centres de loisirs sans Hébergement (CLSH)...31 L accueil collectif...31 Les assistantes maternelles...32 Les contrats éducatifs locaux Les services liés à la santé Les services liés aux techniques de l information et de la communication Le réseau ADSL La téléphonie mobile Les services lies aux transports SYNTHESE PHASE 2 : ENQUETE «MENAGES» CARACTERISTIQUES DES MENAGES ENQUETES La structure par âge Les types de ménages et les catégories socioprofessionnelles L ACCES AUX SERVICES LA PROXIMITE : PAS POUR TOUS LES SERVICES UTILISATION ET (IN)SATISFACTION L EXPRESSION DES MENAGES VERBATIM LES SERVICES A MAINTENIR ET CREER Quels seraient selon vous les services à maintenir? Quels seraient selon vous les services à créer? Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 1

3 PHASE 1 : INVENTAIRE DES SERVICES Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 2

4 1 PAYS ET SERVICES La vocation des Pays dans l'organisation des services à la population a émergé depuis maintenant plus d une dizaine d années avec la LOADT du 4 février Cette vocation a été progressivement confirmée, d abord par la LOADDT du 25 juin 1999, puis par la loi «Urbanisme et Habitat» en qui rappelle que «L'État et les collectivités locales tiennent compte du projet de Pays pour l'organisation des services publics» en privilégiant la contractualisation entre l'état et les collectivités comme moyen de l'action publique. Dans ce cadre, le Conseil Régional Centre invite et soutient les Pays a réaliser un schéma de services qui constitue l une des bases des contractualisation à venir. Cependant, le domaine des services est complexe, en raison notamment de la diversité des champs concernés et du nombre important d'acteurs impliqués. Il pose donc d amblée de nombreuses questions. Dans les faits, comment cette «vocation» peut-elle se traduire? Quelle stratégie de services les Pays peuvent-ils développer? Quel rôle peuvent-ils jouer dans l'organisation des services à la population et notamment dans l éventuelle organisation de partenariats avec les opérateurs publics et privés? A la question de la stratégie des Pays s ajoutent celles de l adaptation et de l évolution de l offre de services, dans un contexte en mutation rapide dans différents domaines : - missions, techniques et cadre réglementaire des prestataires ; - demande des usagers ; - techniques de l information et de la communication ; - intercommunalité et solidarités territoriales. Par ailleurs, indépendamment de ces questions d envergure nationale, le Pays Berry Saint-Amandois présente des caractéristiques d ordre géographique, social, démographique qui pèsent également fortement sur «la question des services» notamment sur l échelle et les modalités d intervention. 1 Titre V de la Loi «Dispositions relatives aux Pays» (articles et 97). Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 3

5 1.1 La situation géographique et administrative Le Pays Berry Saint-Amandois est situé au Sud-Est de la région Centre, au Sud du département du Cher. Il est frontalier avec les régions Auvergne et Limousin, et plus précisément avec les départements de l Allier et de la Creuse. Centre géographique de la France, le territoire compte 83 communes regroupant au total un peu moins de habitants. Le Pays est constitué de 8 cantons (cf. carte page suivante) : - Charenton-du-Cher (9 communes), - Châteaumeillant (11), - Châteauneuf-sur-Cher (11), - Le Châtelet-en-Berry (7), - Dun-sur-Auron (12), - Lignières (à l exception de la commune de Chezal-Benoit) (8), - Saint-Amand-Montrond (13), - Saulzais-le-Potier (11). La commune de Lapan, située sur le canton de Levet, appartient également au Pays du fait de son intégration dans la Communauté de Communes des Rives-du-Cher (cf. page 4). Cette commune est, par ailleurs, la seule à ne pas appartenir à l arrondissement de Saint-Amand-Montrond, le canton de Levet étant rattaché à celui de Bourges. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 4

6 Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 5

7 Le territoire ne compte que cinq Communautés de Communes, regroupant 46 communes (soit 55% des communes du Pays). Ces Communautés de Communes sont toutes concentrées au Nord du Pays : - Communauté de Communes du Dunois (12 communes, correspond au canton de Dun-sur- Auron) ; - Communauté de Communes des Rives du Cher (5) ; - Communauté de Communes du Cœur de France (13, correspond au canton de Saint-Amand- Montrond) ; - Communauté de Communes des Portes du Boischaut (7) ; - Communauté de Communes Berry Charentonnais (9, correspond au canton de Charenton-du- Cher). Le territoire présente un caractère essentiellement rural et s organise autour de son pôle urbain central : Saint-Amand-Montrond (voir détails dans la partie suivante). Du point de vue des axes de circulation le territoire est convenablement desservi, avec notamment la présence de l A71 Paris Clermont-Ferrand. Cette autoroute permet notamment de rejoindre les agglomérations de Bourges, située au nord à 55 km de Saint-Amand-Montrond, et de Montluçon, située au sud à 65 km. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 6

8 1.2 L impact de la démographie sur les services Un cœur urbain au centre d un territoire essentiellement rural Au recensement de 1999, la population du Pays Berry Saint-Amandois était de habitants, ce qui représente une faible densité 2 de seulement 25 habitants au km², alors que celle-ci est de 43 pour le département et de 62 pour l ensemble de la région. Ces chiffres traduisent le caractère rural du territoire, réaffirmé au travers de plusieurs autres données : - Selon l INSEE, 55 des 83 communes du territoire sont rurales. L agglomération urbaine, constituée des deux communes de Saint-Amand-Montrond / Orval, est le seul pôle important du territoire notamment en terme de migrations alternantes. - Le secteur primaire regroupait encore 13% des emplois en 1999, contre 5% en Région des 83 communes, soit 78%, ont moins de 500 habitants, dont 25 en ont moins de 200, soit près d un tiers des communes du Pays. - Seuls trois chefs-lieux de canton sur huit comptent plus de habitants. Autour du pôle urbain de Saint-Amand-Montrond / Orval qui regroupe près de 30% de la population du territoire, le Pays est donc essentiellement rural. Une couronne périurbaine existe autour de Saint-Amand-Montrond et s étend du Nord au Sud, suivant ainsi le tracé de la Nationale Bourges / Saint-Amand / Montluçon. 2 La densité est d autant plus faible que pour une très large majorité des communes du Pays la densité est en fait en dessous de 20 habitants au km². Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 7

9 1.2.2 Une population moins nombreuse et plus âgée Entre 1975 et 1999 la population est passée de à habitants, ce qui représente une diminution marquée et continue jusque dans les années 90. Cette décroissance est due à un solde naturel fortement déficitaire lié au vieillissement de la population, le solde migratoire demeurant positif mais trop faible. Les premiers chiffres du recensement de 2004/2005 ne semblent pas montrer un retournement de cette tendance, puisque les 33 communes concernées présentent une diminution globale de leur population de 1%. L absence de données pour le pôle urbain de Saint-Amand-Montrond altère cependant cette indication. On peut cependant d ores et déjà remarquer que si les évolutions de population entre 1999 et 2004 sont très hétérogènes, il ne semble pas, toutefois, exister de corrélation entre la situation géographique des communes sur le territoire et la dynamique démographique. Le vieillissement est actuellement très marqué. Si ce phénomène est général dans la région, il est particulièrement accentué dans le Pays Berry Saint-Amandois. Ainsi, les plus de 60 ans représentent désormais près de un habitant sur trois et l indice de jeunesse n est que de 0,62 contre 1,03 pour la Région Centre. Des disparités territoriales existent. On notera ainsi que quatre cantons, situés au Sud-Est du territoire, présentent un indice de jeunesse inférieur à 0,6. Il s agit des cantons de Lignières, Châteaumeillant, Le Châtelet-en-Berry et de Saulzais-le-Potier. Parallèlement, la part des plus de 60 ans a diminué dans cinq cantons entre 1982 et 1999 : Charentondu-Cher, Saulzais-le-Potier, Dun-sur-Auron, le Châtelet et Châteaumeillant. Cela n a cependant pas empêché cette proportion d augmenter sur l ensemble du territoire. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 8

10 2 BASSINS DE SERVICES ET BASSINS DE VIE A partir des travaux de l INSEE et de la DATAR, l étude des bassins de services intermédiaires permet, de déterminer les pôles attractifs en matière de services et leurs périmètres d influence 3. Plusieurs aspects intéressants ressortent de l analyse de ces bassins de services intermédiaires : - Tout d abord, le territoire est relativement autonome en matière de services, puisque seulement six communes appartiennent à des bassins de services dont le pôle est situé à l extérieur du Pays. Ces six communes sont toutes de tailles modestes et ne regroupent au total que habitants. Les bassins de services intermédiaires du Pays englobent quant à eux sept communes situées à l extérieur du territoire. - Ensuite le pôle de Saint-Amand-Montrond présente une capacité d attraction assez forte, 33 communes étant rattachées à ce bassin. Aucune commune située à l extérieur du Pays n est en revanche rattachée à ce pôle de services du fait de sa position centrale. - Enfin, seuls deux chefs-lieux de canton ne font pas office de pôles de services. Les communes du canton de Saulzais-le-Potier sont en effet dans leur grande majorité englobées dans le bassin de services de Saint-Amand-Montrond, même si deux communes appartiennent au bassin de services de Vallon-en-Sully situé dans le département de l Allier. Celles du canton de Charentondu-Cher sont réparties entre Saint-Amand et Dun-sur-Auron, mais aussi entre Sancoins, situé dans le Pays Loire Val d Aubois, et Ainay-le-Chateau (Allier). - La commune de Culan, appartenant au canton de Châteaumeillant, constitue un petit pôle de services complémentaire à son chef-lieu de canton. 3 Bassin de services intermédiaires : territoire présentant une cohérence géographique, sociale, culturelle et économique, exprimant des besoins homogènes en matière de services. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 9

11 La prise en compte de l emploi au travers des migrations alternantes domicile-travail permet de déterminer les bassins de vie 4, qui constituent des espaces généralement plus larges que les bassins de services intermédiaires. De fait, les communes de Culan et de Châteauneuf-sur-Cher n ont alors plus d influence particulière sur le territoire puisqu elles sont englobées respectivement par les bassins de Châteaumeillant et de Saint- Amand-Montrond. Ce dernier regroupe près d une commune sur deux du Pays (39). Il est également intéressant de noter que deux communes du Sud du Pays font partie du bassin de vie de Montluçon. Ce pôle d emploi présente donc un certain impact sur le territoire malgré son éloignement. 4 Bassin de vie. la délimitation d'un bassin de vie correspond à des zones d'activités homogènes reposant sur des besoins locaux et structurés à partir du flux migratoire quotidien de la population et de la capacité d'attraction des équipements et services publics et privés (transport, enseignement, santé, action sociale). Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 10

12 2.1 Communes fréquentées et accessibilité Cette représentation de la fréquentation fait ressortir plusieurs points intéressants. On notera tout d abord le rayonnement de Saint-Amand- Montrond. Les pôles secondaires apparaissent également, notamment Dun-sur-Auron, Lignières et Châteaumeillant. Enfin, les limites administratives ne sont pas, a priori, des «frontières décisives», plusieurs villes à la périphérie du Berry Saint-Amandois sont «fréquentées par les habitants du Pays. Les communes où le taux d équipement en voiture est le plus élevé correspondent en partie à la zone dites «périurbaine». Cela s explique par la nécessité d un moyen de locomotion pour rejoindre son lieu de travail à Bourges, Saint-Amand- Montrond ou Montluçon. Inversement, le taux d équipement est faible dans les chefs-lieux de canton. Cela s explique, notamment, par une plus forte concentration de populations aux revenus modestes que dans les autres communes et également par le fait que la nécessité d avoir une voiture est moindre dans les pôles d emploi et de service. La carte de l éloignement aux équipements (voir listes des 36 équipements en annexes) et celle de l éloignement aux services et produits (équipements et services de substitution) est strictement identique. On peut donc faire l hypothèse d une opposition entre d une part les communes ayant un bon niveau d équipement, et d autre part des communes n ayant aucun service. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 11

13 3 L INVENTAIRE DES SERVICES Cette première étape de la mission consiste en la réalisation d un inventaire thématique des services constitué de documents cartographiques analytiques accompagnés d une notice qualitative donnant toutes les précisions nécessaires sur «l état» du service traité et ses perspectives d évolutions. Ce document reprend donc les 7 grandes thématiques validées par le Pays telles qu elles figuraient dans le cahier des charges : - Développement économique, emploi, formation et insertion ; - Le service postal ; - Les services liés aux prestations sociales et familiales ; - Les services liés à la santé ; - Les services liés à l enfance/jeunesse - Les services liés aux techniques de l information et de la communication - Les services liés aux transports Cependant, compte tenu de leur aspect très «structurant» notamment dans les territoires ruraux mais aussi en considérant leurs modalités et perspectives récentes d évolution, l analyse des services publics a été élargie. De ce fait, le service postal a été intégré à la partie «services publics». Cet inventaire s appuie essentiellement sur l enquête communale exhaustive passée sur le territoire entre les mois de mars et mai. A la saisie des enquêtes auprès des communes, il est apparu très rapidement que certains documents étaient incomplets ou erronés (simple oubli des élus, confusion dans les appellations, les permanences ) 5. Dans l optique de la réalisation d un «observatoire des services», base de références accessible aux élus et techniciens du Syndicat Mixte du Pays, il nous a semblé nécessaire de valider chaque information afin d être le plus précis et le plus exhaustif possible. Ainsi, si l information ayant permis la rédaction de l inventaire des services résulte très largement de l enquête communale, elle a été vérifiée voire corrigée avec celle fournie par les principaux prestataires. Les principales sources cartographiques : Charte de Développement du Pays, Agence Régionale de l hospitalisation du Centre, oct Préfecture Région Centre/Atlas régional, 2003 Préfecture du Cher/ Schéma Commercial Départemental, janv DDASS du Cher/Atlas de la santé, Toutes les communes ne nous ont pas retourné l enquête malgré un allongement très important des délais. Au final, 69 communes nous ont répondu, soit 83% des communes pour 92% de la population. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 12

14 3.1 Développement économique, emploi, formation et insertion Les services de l emploi Une agence ANPE est présente à Saint-Amand-Montrond et gère les offres et les demandes d emplois de l ensemble du territoire du Pays. Elle est ouverte tous les jours de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h 45, à l exception d une fermeture le jeudi après-midi. Cette agence travaille en collaboration avec le Pays en faisant notamment partie de sa commission «emploi». Actuellement personnes sont inscrites en catégorie 1, dont 21% de moins de 26 ans. Ce chiffre est légèrement inférieur à celui du département (22,2%) grâce à des taux assez bas dans les cantons de Châteaumeillant et de Saulzais-le-Potier, et dans une moindre mesure dans les cantons de Lignières, Saint-Amand-Montrond et du Châtelet. Parmi ces personnes, 77% ont un niveau de formation inférieur ou égal au CAP/BEP. Différentes structures sont prestataires et partenaire de l ANPE dans différentes actions et/ou mesures d accompagnement. C est le cas notamment du centre de formation Hécate qui réalise des bilans et des évaluations de compétences pour les demandeurs d emploi ; de Cap-Emploi partenaire de l ANPE dans le cadre de la gestion du Plan d Actions Personnalisées pour les demandeurs d emploi handicapés ou bien encore de la FOL du Cher dans l accompagnement de certaines catégories de demandeurs d emploi. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 13

15 Une agence ASSEDIC est également présente à Saint-Amand-Montrond mais aucune permanence n est assurée sur les autres communes du Pays. Une PAIO est implantée à Saint-Amand-Montrond. Celle-ci organise un accompagnement global des ans sortis du système scolaire en leur facilitant l accès au travail, à la formation, au logement ou encore à la santé. Environ 700 jeunes par an sont ainsi aidés par trois conseillers et une chargée d accueil. L objectif principal de la PAIO consiste à accompagner et à aider individuellement les jeunes à accéder au marché de l emploi, ce qui passe par deux étapes : - D une part, proposer des formations, ce qui est favorisé par la mise à disposition de places au sein des formations organisées et financées par les différents partenaires : Conseil Général, Direction Départementale du Travail, CFA 6, AFPA 7. - D autre part, permettre un accès aux offres d emplois de l ANPE sur un poste informatique public, ou bien encore proposer une aide à la réalisation de CV et de lettres de motivations. Cette structure est gérée par la commune de Saint-Amand-Montrond, et répond à l ensemble des besoins du Pays, à l exception du canton de Dun-sur-Auron qui dispose de sa propre PAIO (voir ci-dessous). Elle est ouverte tous les jours de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, dans des locaux bien adaptés aux besoins. A cela vient s ajouter une permanence dans les différents chefs-lieux de cantons une ou deux fois par mois. L objectif des permanences est de couvrir au mieux le territoire afin de répondre aux difficultés de mobilité souvent rencontrées par le public. Des locations de mobylettes sont par ailleurs proposées aux demandeurs d emploi désirant se rendre à un entretien d embauche. Une PAIO est également présente sur la commune de Dun-sur-Auron pour l ensemble des communes du canton, même si son aire d attraction est en réalité plus large que les conventions officielles. Trois services municipaux sont regroupées au sein d ACTIF : une PAIO 8, un Point Information Jeunesse (PIJ) et un EREF 9. Leur objectif commun est d assister tout public et notamment les demandeurs d emploi : - Mise en relation avec l ANPE (accès aux offres d emplois ANPE en réponse aux difficultés de mobilité) - Information sur les formations existantes ; - Mise à disposition de matériel informatique (deux ordinateurs) ; - Assistance à la réalisation de CV et de lettres de motivation. - Accompagnement individuel Cet espace, géré par trois personnes dont deux conseillères, est ouvert tous les matins de 9 h à 12 h, et les mardi, mercredi et jeudi après midi de 14 h à 17 h. Il accueille environ 250 personnes par mois et 60 rendez-vous entre demandeurs d emploi et conseillères bien que les locaux ne permettent pas de répondre aux besoins de manière idéale. En dépit de son rôle, sa pérennisation est posée en regards des financements européens. Enfin, le Centre d Information et d Orientation (CIO) de Saint-Amand-Montrond, destiné aux élèves scolarisés, peut également être considéré comme un service d information sur les carrières professionnelles. Deux points d informations fixes sont donc présents sur le territoire, et des permanences ponctuelles sont organisées dans l ensemble des chefs-lieux de cantons, ce qui permet une couverture géographique correcte du service public de l emploi. Cependant les acteurs interrogés insistent sur les problèmes de mobilité des demandeurs d emploi qui limitent parfois leur accès à ces permanences Structures d insertion 6 Centre de Formation des Apprentis 7 Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes 8 PAIO : Permanence d Accueil, d Information et d Orientation 9 EREF : Espace Rural pour l Emploi Formation Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 14

16 Six SIAE (Structures d Insertion par l Activité Economique) existent sur le territoire, toutes situées à Saint- Amand-Montrond : - L association SOS travail, association intermédiaire, intervient auprès de particuliers, d associations ou d entreprises, d autre part, un chantier d insertion permet la rénovation du petit patrimoine rural pour plusieurs communes du Pays Berry Saint-Amandois. - L association Le Relais a pour vocation de favoriser la réinsertion de personnes en situation de grande exclusion, comme par exemple les sortants de prisons. L objectif est à la fois de leur faire reprendre contact avec les réalités du monde du travail et d accompagner leur réintégration. Un chantier d insertion est organisé près du Châtelet, et accueille principalement des personnes isolées en milieu rural. Son activité tourne autour de l environnement (broyage de déchets verts et agriculture biologique). - L association Aser appartient à la MSA (Mutualité Sociale Agricole) du Cher. Des permanences sont organisées régulièrement sur l ensemble du territoire du département, et notamment à Saint-Amand-Montrond et à Châteaumeillant. L association propose à des personnes en difficultés de réaliser des petits travaux chez des particuliers ou des associations. L entreprise de travail temporaire d insertion Laser 18 propose ensuite à ces personnes de prolonger leur expérience dans des entreprises rurales. - SIAEP 18 est une entreprise d insertion ayant une antenne à Saint-Amand et qui intervient sur le bâtiment second œuvre. Son objectif est de permettre à ses bénéficiaires ayant connu d importantes difficultés sociales de pouvoir intégrer par la suite une entreprise classique. En 2003, elle a accueilli 15 personnes pour un taux de sortie en CDI ou CDD long de 75% Lieux de formation Il existe notamment deux établissements de formation professionnelle, tout deux situés sur la commune de Saint-Amand-Montrond. - Le GRETA a réduit son activité et propose actuellement trois formations qualifiantes : Un BEP carrière sanitaire et sociale, un titre homologué employé familial polyvalent et un certificat de qualification professionnelle assistant de vie. Ces formations sont à temps plein, et sont financées notamment par le Conseil Régional et l ASSEDIC. Une session annuelle regroupant entre 15 et 20 personnes est organisée pour chacune des formations. Il assure également des formations du soir au collège de Lignières en informatique et langues étrangères. - L association ANNA offre deux types de formations : D une part des formations pour les créateurs d entreprises. Celles-ci sont financées par le Conseil Régional et durent 240 h, à raison de deux sessions par an. La capacité de chaque session est de onze personnes, ce qui est suffisant par rapport à la demande. D autre part des formations en bureautique (Internet et informatique), également financées par le Conseil Régional. Ces formations durent 30 h, à raison de 10 à 15 sessions par an regroupant 11 personnes chacune. Cette formation est essentiellement suivie par des demandeurs d emplois, des jeunes et des retraités. Plusieurs autres établissements permettent également de suivre certaines formations professionnelles : centre de formation agricole et horticole, école d aide-soignant, lycées professionnels (cf. page 25, les services éducatifs). Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 15

17 3.2 L offre de services privés Les grandes surfaces 10 Les enseignes dont la surface commerciale dépasse 300 m² (voir liste en annexe) sont au nombre de 30 et représentent m². Du point de vue des grandes surfaces, le Pays n est donc pas particulièrement bien équipé. L offre est répartie en deux types de commerces: - commerces non alimentaires : 397 m² pour habitants - nettement inférieur à la moyenne départementale (546 m² pour 1000 habitants). - commerces alimentaires : 322 m² pour habitants - légèrement supérieur à la moyenne départementale (316 m² pour habitants). L examen de leur répartition permet d énoncer les deux remarques suivantes : - Le pôle de Saint-Amand / Orval occupe une place prépondérante avec 20 enseignes, soit 61% des enseignes mais 73% de la surface. L offre y est relativement complète : quatre supermarchés, bricolage-jardinerie, équipements de la maison, équipements de la personne - Les chefs-lieux de cantons de Châteaumeillant et Dun-sur-Auron ont un rôle de pôles secondaires avec plus de m² d enseignes. - Charenton-du-Cher et Saulzais-le-Potier sont les deux seuls chefs-lieux de cantons qui ne disposent pas de supermarché. D un point de vue spatial, l attractivité des supermarchés du pôle Saint-Amand-Montrond/Orval s étend à une large partie du Pays notamment sur les communes des cantons dépourvus de ce type de magasins. On notera par ailleurs que l impact de celui de Dun-sur-Auron déborde des limites du Pays. Cependant, compte-tenu de l ancienneté de ces données (INSEE 1998 ), le supermarché du Châtelet n apparaît pas. Sa création a vraisemblablement contribué à amoindrir le rayonnement de Saint- Amand-Montrond sur l est du territoire tout en renforçant le rôle commercial de la commune du Châtelet Les pôles commerciaux Le Schéma de Développement Commercial du département du Cher a permis d élaborer une typologie des pôles commerciaux en 4 catégories : Pôles urbains (chiffre d affaires supérieur à 80 millions d euros) Parmi les trois pôles appartenant à cette catégorie dans le département Saint-Amand-Montrond/Orval apparaît en troisième position. Il représente 8,1% de l activité commerciale du département avec 89,5 millions d euros de chiffre d affaires, soit 63% de l ensemble du Pays. Cette activité commerciale est répartie en trois secteurs. Tout d abord le centre commercial de la route de Bourges, qui représente plus de la moitié du chiffre d affaires, puis le centre-ville et enfin le pôle d Orval. Pôles secondaires (Chiffre d affaires compris entre 15 et 40 millions d euros) Ces pôles sont au nombre de six dans le département, dont, pour le Pays, le seul pôle de Dun-sur-Auron qui développe à lui seul un chiffre d affaires de 17 millions d euros 10 Source : Schéma de développement commercial du département du Cher (2005). Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 16

18 Bourgs-centres (offre commerciale non-alimentaire assez diversifiée et chiffre d affaires compris entre 4 et 10 millions d euros) Ces bourgs-centres sont au nombre de 9 dans le département, dont trois sur le Pays : Châteaumeillant (7,8 millions d euros), Lignières (7,7 millions) et Châteauneuf-sur-Cher (4,7 millions). Pôles relais (communes dont l activité commerciale est comprise entre 1 et 3 millions d euros et fonctionne autour d une supérette). Parmi les 11 pôles de ce type présents sur le département, 2 sont situés dans le Pays : Le Châtelet (1,4 millions d euros) et Culan (1,2 millions). Cette typologie correspond assez fidèlement à la structure urbaine du territoire. Il apparaît cependant que, conformément à la délimitation des bassins de services intermédiaires, les cantons de Charenton-du-Cher et de Saulzais-le-Potier ne disposent d aucun pôle commercial. Il existe à l échelle du département une catégorie «petits pôles périurbains» ayant une vocation essentiellement alimentaire de commerces de proximité mais aucune commune du Pays n y figure. L étude de l attractivité commerciale permet d établir les constats suivants : - 37% des achats des habitants du Pays sont effectués à l extérieur du territoire, et notamment sur le Pays de Bourges ou sur les départements frontaliers. Ce chiffre monte à 50% pour le commerce non-alimentaire, ce qui traduit un taux d évasion important qui peut également entraîner une consommation de services à l extérieur du territoire. - 93% du chiffre d affaires commercial du Pays provient de ses habitants. L attractivité du Pays reste relativement limitée. - La zone d attraction de Saint-Amand-Montrond s étend de manière importante sur l ensemble du territoire à l exception du canton de Dun-sur-Auron qui est par ailleurs, le seul à disposer d un pôle commercial relativement structurant. Par ailleurs, deux indicateurs permettent de mesurer une situation délicate pour le petit commerce : - sur les dix dernières années, parmi les 5 chefs-lieux de canton du département ayant perdu leur dernière boucherie-charcuterie, 4 se situaient sur le Pays : Le-Châtelet, Charenton-du-Cher, Saulzais-le-Potier et Châteauneuf-sur-Cher. - seules 10 communes sur 83 disposent d un équipement alimentaire complet 11 : soit environ 12% des communes du Pays. Ce taux est le plus faible de tous les Pays du département. De plus, 3 de ces 10 communes sont dites «menacées» du fait de risques de fermetures de leur boucheries-charcuteries liés à la nécessité de trouver prochainement un repreneur pour ces activités. 11 Présence d au moins une boucherie-charcuterie et d une boulangerie-pâtisserie. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 17

19 Sur un autre registre, le schéma de développement commercial relève que le Pays Berry Saint-Amandois se caractérise par une part élevée de chefs d entreprise commerciale de plus de 55 ans avec un taux de 24% qui est le plus élevé de tous les pays du département. Il est donc nécessaire d être vigilant en matière de succession des entreprises, notamment pour celles proposant un service marchand à la population. Les données 2003 de la Chambre des Métiers confirment également la tendance au vieillissement des chefs d entreprise. L articulation cessation/reprise d activités est donc un véritable enjeu sur le territoire. En effet, aujourd hui la couverture des services publics et marchands est jugée encore satisfaisante, mais 48% des communes ayant répondu à notre questionnaire n ont qu entre 1 et 5 services. Quelques cessations d activités pourraient donc remettre en cause le maillage territorial Les marchés Communes Jour et horaires Charenton-du-Cher mardi 8 h -12 h 2 Châteaumeillant vendredi 8 h h 40 Châteauneuf-sur-Cher samedi 8 h h 15 Nombre moyen de vendeurs Le Châtelet en Berry jeudi 8 h - 12 h 4 à 8 selon la saison Culan vendredi 2 Dun-sur-Auron samedi 8 h ou 8 h h 60 vendredi 8 h -12 h 15 à 20 Lignières lundi 7 h h 37 Orval vendredi 8 h 13 h 3 Préveranges lundi 9 h 13 h 1 à 5 Lundi de foire 3 ème lundi du mois Saint-Amand-Montrond mercredi 8 h -13 h une dizaine samedi 8h-13h Saulzais-le-Potier jeudi matin 2 à 4 Vallenay vendredi 9 h h 5 à 6 Vesdun mercredi 9 h 12 h 5 à 10 une centaine Les principaux marchés se déroulent dans les chefs-lieux de canton de Dun-sur-Auron, Châteaumeillant et Lignières. Le marché du samedi à Saint-Amand-Montrond est le plus important avec une centaine de vendeurs. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 18

20 Au final, le schéma de développement commercial fixe les trois objectifs suivants : - Renforcer le pôle central de Saint-Amand-Montrond afin de limiter l évasion commerciale vers Bourges, notamment en ce qui concerne les produits non-alimentaires ; - Améliorer l offre dans les bourgs-centres ; - Agir pour le maintien de l offre en milieu rural. Pays Berrry St Amandois Etude sur les services à la Population du Pays. Tome 1 Diagnostic 19

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique Service-Public Local Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique La Caisse des Dépôts, au service de l intérêt général et du développement

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Problématique : la mutualisation comme solution pour le maintien des services publics en milieu rural

Problématique : la mutualisation comme solution pour le maintien des services publics en milieu rural Évaluation de la politique de soutien du CPER 2007-2013 de la région Centre aux Maisons des services publics, Relais services publics et leur articulation avec les autres entrées de service sur le territoire

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

Une exposition : «Les services à la personne»

Une exposition : «Les services à la personne» Une exposition : «Les services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 4 panneaux (100 x 40 cm) disponible gratuitement. Un aperçu des activités,

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays Page 1 sur 13 Communauté de Communes du Pays Thibérien Maison des Services 24800 THIVIERS Tél.: 05-53-622-822 Fax: 05-53-62-31-57 Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de

Plus en détail

Lutter contre les exclusions

Lutter contre les exclusions D 2 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Si, globalement, la population vélizienne semble peu exposée au risque d exclusion (taux d emploi élevé, revenu médian moyen,

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

Formez-vous avec le Greta

Formez-vous avec le Greta GRETA AUNIS ATLANTIQUE 2013 2014 Formez-vous avec le Greta Donnez de l avenir à vos projets en vous formant tout au long de la vie Greta Aunis Atlantique Service Commercial 86 rue de Bel Air 17000 La Rochelle

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

Ville de Vailly-sur-Aisne

Ville de Vailly-sur-Aisne Ville de Vailly-sur-Aisne Maison des Services aux Publics Rencontres Echanges Solidarité Proximité Présentation Présentation Vailly-sur-Aisne Ville du sud de l Aisne Au centre du triangle Soissons (20kms)

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?...

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?... SOMMAIRE I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions 1 Quelles ont été les évolutions importantes du métier d ATSEM?... 15 2 Comment devient-on ATSEM?... 16 3 L obtention du CAP Petite Enfance

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Structures petite enfance MEMENTO

Structures petite enfance MEMENTO Structures petite enfance MEMENTO Préambule : Les documents qui suivent ont été élaborés à partir de documents de la CNAF. Les fiches qui suivent ne sont en rien exhaustives. Elles ont pour but de vous

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

SIVU Enfance-Jeunesse Aod Ar Brug. Mairie 1 place de l'église 22300 Ploumilliau 02.96.35.32.92 06.60.25.48.55 sivu.ploumilliau@wanadoo.

SIVU Enfance-Jeunesse Aod Ar Brug. Mairie 1 place de l'église 22300 Ploumilliau 02.96.35.32.92 06.60.25.48.55 sivu.ploumilliau@wanadoo. SIVU Enfance-Jeunesse Aod Ar Brug Mairie 1 place de l'église 22300 Ploumilliau 02.96.35.32.92 06.60.25.48.55 sivu.ploumilliau@wanadoo.fr Reglement intérieur Centre de loisirs Maternel 11 Hent Bras Nevez

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Newsletter N 157 Semaine du 18 au 22 mai 2015

Newsletter N 157 Semaine du 18 au 22 mai 2015 Newsletter N 157 Semaine du 18 au 22 mai 2015 Pour toutes ces offres renseignez-vous auprès d'un Conseiller Mission Locale! NOS OFFRES EN CDD Téléprospecteur Un poste à pourvoir au centre d appels SATEL,

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE. Mise en œuvre du contrat «enfance et jeunesse» (Cej) Version 1. Caisse nationale des allocations familiales.

GUIDE METHODOLOGIQUE. Mise en œuvre du contrat «enfance et jeunesse» (Cej) Version 1. Caisse nationale des allocations familiales. Caisse nationale des allocations familiales 19 Juillet 2006 Direction de l action sociale GUIDE METHODOLOGIQUE Mise en œuvre du contrat «enfance et jeunesse» (Cej) Version 1 SOMMAIRE INTRODUCTION Page

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

RECOLEMENT DES ARCHIVES COMMUNALES SUITE AUX ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014.

RECOLEMENT DES ARCHIVES COMMUNALES SUITE AUX ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014. Pôle ressources & développement Email : rbudzinski@cdg54.fr Tél. : 03.83.67.48.21 Archives REFERENCES : PRINCIPE : RECOLEMENT DES ARCHIVES COMMUNALES SUITE AUX ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014.

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

1. MODALITES D INSCRIPTION EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE

1. MODALITES D INSCRIPTION EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE Début des inscriptions : Jeudi 2 janvier 2014 Clôture des inscriptions : Mercredi 12 février 2014 Épreuves écrites d admissibilité : Mercredi 26 mars 2014 à 14h30 Résultats d admissibilité : Vendredi 18

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION

REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION Vu le code de l Education, Vu le code général des collectivités territoriales, Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment l article 82,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Les principaux partenaires de la Maison de Services sont :

Les principaux partenaires de la Maison de Services sont : SIVOM du Canton de Riaillé 5 communes, de la Communauté de Communes du Pays d Ancenis (29 communes), regroupées en SIVOM, au Nord du Pays d Ancenis Les services du SIVOM» Coordination des cinq bibliothèques

Plus en détail

Aides forfaitaires incitatives géographiques ou sectorielles (sans condition de ressources)

Aides forfaitaires incitatives géographiques ou sectorielles (sans condition de ressources) Les Autres Aides Bourse à la mobilité de la Région Midi Pyrénées Etudiants boursiers sur critères sociaux, inscrits en DUT, DUETE, en L3, M1, M2 dans un établissement d enseignement supérieur de la région,

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011

COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE 2011 REPUBLIQUE FRANÇAISE Département de la Corrèze Arrondissement de Tulle Canton de Tulle Campagne Nord COMMUNE DE ST-GERMAIN-LES-VERGNES COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 19 SEPTEMBRE

Plus en détail

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s

Notice d information concernant les épreuves d admission en. Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Institut de Formation Aides-Soignant(e)s 50200 COUTANCES Rentrée 2013 Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Calendrier des épreuves Inscriptions

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012

Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012 Direction Générale Organisation et Ressources Humaines Direction des Ressources Humaines Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012 Personnel municipal - Adaptation du tableau des effectifs -

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Elections Départementales Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Bulletin n 170 Procédure de vote: Vous ne pouvez pas panacher, les noms des candidats, pas de

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

FORMATION DIPLOMANTE BAC PRO LOGISTIQUE

FORMATION DIPLOMANTE BAC PRO LOGISTIQUE FORMATION DIPLOMANTE BAC PRO LOGISTIQUE Public concerné : Pour les jeunes : Après la 3ème ou après un BEP, voire un CAP (BEP Tertiaire, BEP Conduite et Services dans le Transport Routier) Pour les adultes

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR ET HEBERGEMENT TEMPORAIRE POUR PERSONNES AGEES EN POITOU-CHARENTES

ACCUEIL DE JOUR ET HEBERGEMENT TEMPORAIRE POUR PERSONNES AGEES EN POITOU-CHARENTES OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE Poitou-Charentes ACCUEIL DE JOUR ET HEBERGEMENT TEMPORAIRE POUR PERSONNES AGEES EN POITOU-CHARENTES Enquête auprès des établissements de Poitou-Charentes Etude commanditée

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public).

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Bref historique A partir de 1959 (ordonnance et décret du 6 janvier), développement réel des

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. mode d emploi

LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. mode d emploi LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE mode d emploi Découvrir la Fonction Publique Territoriale Trois fonctions publiques en France Il existe en France trois fonctions publiques : la Fonction Publique d Etat

Plus en détail

Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre

Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre Dossier de présentation Année 2006 Janvier 2006 Nanterre Terre d Entreprisesd d Emplois Nanterre 80 000 emplois publics ou privés à proximité de la Défense

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE.

L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. L APPRENTISSAGE C EST UNE FORMATION, UN CONTRAT DE TRAVAIL, UNE REMUNERATION UNE INSERTION REUSSIE. CENTRE DE FORMATION D APPRENTIS DES METIERS TERRITORIAUX Tourisme Espaces verts gestion des eaux Mécanique

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord

Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord 1 Centre Communal d Action Sociale Consultation pour une mutuelle santé pour les habitants de Lagord DOCUMENT UNIQUE VALANT : ACTE D ENGAGEMENT CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Date

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Pays du Grand Beauvaisis Fiche sectorielle Edition 2013 SERVICES AUX PERSONNES Définition du secteur Les services à la personne regroupent l ensemble des services contribuant au mieux-être des citoyens

Plus en détail

Fédération Française de Baseball et Softball 41, rue de Fécamp - 75012 Paris - France Tel : +33 1 44 68 89 30 - Fax : +33 1 44 68 96 00

Fédération Française de Baseball et Softball 41, rue de Fécamp - 75012 Paris - France Tel : +33 1 44 68 89 30 - Fax : +33 1 44 68 96 00 TOULOUSE Présentation saison 2007/2008 Pour obtenir un dossier d inscription, veuillez prendre contact AVANT LE 15 Avril 2007 Avec Boris Rothermundt Tel : 06.08.85.57.16 Mail : boris.rothermundt@ffbsc.org

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail