Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Groupe Form ation Em pl oi 05 «Travailde s m étaux, s tructure s m étal l iq ue s, fonde rie» O utilm is à l a dis pos ition du parte nariat, ce tte publ ication e s t cons truite afin de facil ite r l a réal is ation d un diagnos tic partagé. C e s t une am orce du travailq ue l e s acte urs régionaux pe uve nt e ngage r e n confrontant l e urs anal ys e s à ce l l e s ras s e m bl ée s dans ce docum e nt. Ce travail com pl ém e ntaire vie ndra e nrich ir l a connais s ance de s évol utions e n cours dans l 'e m pl oi e tl a form ation, e ts urtoutl a m e ttre e n pe rs pe ctive. Ce docum e nt e s t tél éch arge abl e de puis l e s ite de l ARFTLV (w w w.arftl v.org, Etude s e t s tat O REF). Toute util is ation de s inform ations doit porte r l a m e ntion «Extrait de Conve rge nce s, l a publ ication de l ARFTLV»e tcite r l e s s ource s de donnée s. Nos de rnière s publ ications : - Conve rge nce s n 11 à 27 : Contributions de l 'ARFTLVà l 'él aboration du CPRDFP, par GFE - Conve rge nce s n 10 : Portraitdu s e cte ur s anitaire e ts ociale n Poitou-Ch are nte s - Conve rge nce s n 9 : L'ins e rtion dans l 'e m pl oi de s je une s form és

2 ore arftl v.org

3 Prés e ntation du GFE

4 El ém e nts de conte xte

5

6 Chapitre I L offre de formation professionnelle en 2010 et son évolution sur 5 ans Les informations présentées dans ce chapitre proviennent d un assemblage de statistiques fournies par les services de la Région Poitou-Charentes, du Rectorat de Poitiers, de la DRAAF pour la formation professionnelle initiale et par la DIRECCTE, la Région Poitou-Charentes, l AFPA, Pôle emploi et l ASP (ex- CNASEA) pour la formation professionnelle continue. Les chiffres de la formation initiale portent sur les années s 2009/2010 et 2004/2005. Les données sur la formation professionnelle continue portent sur l année civile La formation professionnelle initiale Liste des formations par niveau et par établissement, avec leurs effectifs en dernière année de cycle (rentrée 2009) Niveau 3 CFA CIPECMA LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE PAUL GUERIN CHATELAILLON- PLAGE NIORT 2BTS2 REALISATION D'OUVRAGES CHAUDRONNES 2BTS2 CONCEPTION & REALISATION DE CARROSSERIE 2BTS2 REALISATION D'OUVRAGES CHAUDRONNES LYCEE PROFESSIONNEL CARROSSERIE G BARRE NIORT FCIL3 FORM.A REPARAT.CARROSSERIES AUTO 10 Niveau 4 CFA CCI 16 CFA CIPECMA LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE PAUL GUERIN LYCEE POLYVALENT EMILE COMBES LYCEE PROFESSIONNEL CARROSSERIE G BARRE L'ISLE-D'ESPAGNAC CHATELAILLON- PLAGE NIORT PONS NIORT 3BPR3 REAL.OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. 11 TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. 3BPR3 REAL.OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. 4 TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. TERM TECHNO STI GENIE MECANIQ: STRUCTURES METALL. TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. 3BPR3 REPARATION DES CARROSSERIES 19 TERPRO REPARATION DES CARROSSERIES 13 LYCEE PROFESSIONNEL EMILE COMBES PONS 3BPR3 TECH.CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 2 LYCEE PROFESSIONNEL JEAN CAILLAUD LYCEE PROFESSIONNEL LEONARD DE VINCI LYCEE PROFESSIONNEL PAUL GUERIN LYCEE PROFESSIONNEL REAUMUR RUELLE-SUR- TOUVRE BRESSUIRE NIORT POITIERS TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. 3BPR3 TECH.CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 10 TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL

7 Niveau 5 CDD - PERIGNY PERIGNY TERBEP CARROSSERIE 10 TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL 12 CFA AFP-BTP SAINT-BENOIT 2CAP2 SERRURIER METALLIER 11 CFA CCI 16 CFA CM16 BARBEZIEUX CFA CM 17 CFA CM 86 CFA PARTHENAY L'ISLE-D'ESPAGNAC BARBEZIEUX-SAINT- HILAIRE LA ROCHELLE SAINT-BENOIT PARTHENAY 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION 14 2CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE 6 TERBEP CARROSSERIE 5 TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL 4 2CAP2 SERRURIER METALLIER 11 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION 18 2CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE 17 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION 2 2CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE 9 2CAP2 CONSTRUCT. ENSEMBLES CHAUDRONNES 11 2CAP2 SERRURIER METALLIER 9 LYCEE POLYVALENT EMILE COMBES PONS TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL 13 LYCEE PROFESSIONNEL CARROSSERIE G BARRE NIORT 1CAP1 PEINTURE EN CARROSSERIE 20 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION 25 TERBEP CARROSSERIE 14 LYCEE PROFESSIONNEL CHARLES A COULOMB ANGOULEME 2CAP2 CONDUIT.SYS.IND.OP.PR.TRANSF.METX 7 LYCEE PROFESSIONNEL CITE SCOLAIRE JEAN MOULIN THOUARS 2CAP2 SERRURIER METALLIER 7 LYCEE PROFESSIONNEL DE L'ATLANTIQUE ROYAN 2CAP2 SERRURIER METALLIER 6 LYCEE PROFESSIONNEL DU BATIMENT ANGOULEME 2CAP2 SERRURIER METALLIER 7 LYCEE PROFESSIONNEL JEAN CAILLAUD LYCEE PROFESSIONNEL LEONARD DE VINCI RUELLE-SUR- TOUVRE BRESSUIRE TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL 7 MC SOUDAGE (MC5) 12 TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL 14 LYCEE PROFESSIONNEL PAUL GUERIN NIORT TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL 10 LYCEE PROFESSIONNEL REAUMUR LYCEE PROFESSIONNEL ROMPSAY POITIERS LA ROCHELLE 2CAP2 CONSTRUCT. ENSEMBLES CHAUDRONNES 9 MC SOUDAGE (MC5) 14 TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL 15 2CAP2 SERRURIER METALLIER 11 TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL 16 Sources : DRAAF, Rectorat, Région Année 2009 / 2010 En Poitou-Charentes, les 18 formations du GFE 05 vont du niveau V (CAP, BEP et Mention complémentaire) au niveau III (BTS et FCIL). Elles sont dispensées dans 21 établissements : 8 centres de formation pour apprentis et 13 lycées. 7

8 Effectifs d élèves et apprentis en dernière année de cycle de formation par spécialité et par département (rentrées 2009 et 2004) CAP EN 1 AN Spécialité, Diplôme, Niveau Effectifs d'élèves, d'apprentis et d'étudiants, (BTS, DUT, Licence Pro) Dernière année de cycle de formation, par spécialité et département CHARENTE CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES VIENNE POITOU-CHARENTES Total Scolaire Total Totaux Part des filles 1CAP1 PEINTURE EN CARROSSERIE CAP EN 2 ANS 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION % 2CAP2 CONSTRUCT. ENSEMBLES CHAUDRONNES CAP2 SERRURIER METALLIER % 2CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE % 2CAP2 CONDUIT.SYS.IND.OP.PR.TRANSF.METX BEP TERBEP CARROSSERIE TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL % MENT COMP NIV. 5 MC SOUDAGE (MC5) % BAC PRO TERPRO REPARATION DES CARROSSERIES TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL % BAC PRO EN 3 ANS 3BPR3 REAL.OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL BPR3 REPARATION DES CARROSSERIES BPR3 TECH.CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE BAC TECHNO TERM TECHNO STI GENIE MECANIQ: STRUCTURES METALL BTS EN 2 ANS 2BTS2 REALISATION D'OUVRAGES CHAUDRONNES 2BTS2 CONCEPTION & REALISATION DE CARROSSERIE FORM COMP NIV 3 FCIL3 FORM.A REPARAT.CARROSSERIES AUTO % % % Total CAP EN 1 AN Total CAP EN 2 ANS % Total BEP % Total MENT COMP NIV % Total BAC PRO % Total BAC PRO EN 3 ANS Total BAC TECHNO Total BTS EN 2 ANS % Total FORM COMP NIV % Total Formations niveau V % Total Formations niveau IV % Total Formations niveau III % Toutes Formations % Sources : DRAAF, Rectorat, Région Année 2009 / 2010 A la rentrée 2009, 517 jeunes sont inscrits en dernière année de formation. Entre 2004 et 2009, la part de l apprentissage dans ces métiers s est beaucoup accrue, passant de 39,5 % à 55 %. Cette augmentation porte essentiellement sur des formations de niveau IV et III. Les formations de niveau V concentrent la majorité des effectifs (67 %), mais, compte tenu de la mise en place du Bac pro en 3 ans (fin des BEP), cette proportion va se réduire. 8

9 Il s agit d un GFE extrêmement masculin puisque la part des jeunes filles en formation n est que de 2,5 %. Seul le département des Deux-Sèvres propose la filière complète (du niveau V au niveau III) par voie. Par l apprentissage, cette filière peut-être suivie intégralement en Charente-Maritime. CAP EN 1 AN Spécialité, Diplôme, Niveau Effectifs d'élèves, d'apprentis et d'étudiants, (BTS, DUT, Licence Pro) Dernière année de cycle de formation, par spécialité et département CHARENTE CHARENTE- MARITIME DEUX-SEVRES VIENNE POITOU-CHARENTES Total Scolaire Total 1CAP1 CARROSSERIE REPARATION CAP1 SERRURIER METALLIER CAP1 PEINTURE EN CARROSSERIE CAP EN 2 ANS 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION CAP2 CONSTRUCT. ENSEMBLES CHAUDRONNES Totaux CAP2 SERRURIER METALLIER CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE CAP2 CONDUIT.SYS.IND.OP.PR.TRANSF.METX BEP EN 1 AN Part des filles % 1BEP1 CARROSSERIE BEP TERBEP CARROSSERIE TERBEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.METAL MENT COMP NIV % MC SOUDAGE (MC5) BAC PRO TERPRO CARROSSERIE OPTION CONSTRUCTION TERPRO CARROSSERIE OPTION REPARATION TERPRO REAL. OUVR.CHAUDRON.STRUCT.METAL. BAC TECHNO TERM TECHNO STI GENIE MECANIQ: STRUCTURES METALL. BTS EN 2 ANS 2BTS2 REALISATION D'OUVRAGES CHAUDRONNES % % 2BTS2 CONSTRUCTIONS METALLIQUES BTS2 CONCEPTION & REALISATION DE CARROSSERIE FORM COMP NIV 3 FCIL3 FORM.A REPARAT.CARROSSERIES AUTO Total CAP EN 1 AN Total CAP EN 2 ANS % Total BEP EN 1 AN Total BEP % Total MENT COMP NIV Total BAC PRO % Total BAC TECHNO Total BTS EN 2 ANS % Total FORM COMP NIV Total Formations Niveau % Total Formations Niveau % Total Formations Niveau % Toutes Formations % Sources : DRAAF, Rectorat, Région Année 2004 /

10 Evolution structurelle de l offre de formation professionnelle initiale (rentrées 2004 et 2009) Formation en 1 Formation en 2 ans Formation en 3 ans an 1ère année 1ère année 2ème année 1ère année 2ème année 3ème année CAP EN 1 AN CAP EN 2 ANS BEP MENT COMP NIV BAC PRO BAC PRO EN 3 ANS BAC TECHNO 3 3 BTS EN 2 ANS FORM COMP NIV Total formations de niveau Total formations de niveau Total formations de niveau Total GFE Sources : DRAAF, Rectorat, Région Année 2009 / 2010 Total Formation en 1 an Formation en 2 ans 1ère année 1ère année 2ème année Total CAP EN 1 AN CAP EN 2 ANS BEP EN 1 AN 1 1 BEP MENT COMP NIV BAC PRO BAC TECHNO BTS EN 2 ANS FORM COMP NIV Total formations de niveau Total formations de niveau Total formations de niveau Total GFE Sources : DRAAF, Rectorat, Région Année 2004 / 2005 La comparaison des deux tableaux permet d observer la mise en place du Bac pro en 3 ans et la fin du BEP. 10

11 Diplôme, Niveau Charente Charente-Maritime Deux-Sèvres Vienne Poitou-Charentes CAP EN 1 AN CAP EN 2 ANS BEP MENT COMP NIV BAC PRO BAC PRO EN 3 ANS BAC TECHNO BTS EN 2 ANS FORM COMP NIV Total Formations Niveau Total Formations Niveau Total Formations Niveau Toutes Formations Sources : DRAAF, Rectorat, Région Année 2009 / 2010 Totaux Diplôme, Niveau Charente Charente-Maritime Deux-Sèvres Vienne Poitou-Charentes Totaux CAP EN 1 AN CAP EN 2 ANS BEP EN 1 AN BEP MENT COMP NIV BAC PRO BAC TECHNO BTS EN 2 ANS FORM COMP NIV Total Formations Niveau Total Formations Niveau Total Formations Niveau Toutes Formations Sources : DRAAF, Rectorat, Région Année 2004 / 2005 Tous les départements proposent des formations relevant du GFE 05. Cette offre s est étoffée en Charente, surtout du fait de l apprentissage, notamment sur des niveaux IV. Elle est restée stable en Charente-Maritime. Dans les Deux-Sèvres, les effectifs en formation par la voie ont enregistré une nette baisse (- 42 % entre 2004 et 2009) pour partie compensée par le développement de l apprentissage qui a enregistré une hausse de 61 %. Dans la Vienne, on observe une relative stabilité. 11

12 Réussite aux examens (session 2009) Les données présentées ci-dessous portent uniquement sur les examens des CAP, BEP, Bac pro, les mentions complémentaires et BTS. Sont pris en compte tous les candidats, quelle que soit leur voie de formation : statut, alternance, candidat libre ou formation continue. A titre de référence, les taux moyens de réussite aux examens, tous GFE confondus sont : CAP : 82% BEP : 81,5% Mention complémentaire niv V : 87,2% Bac pro : 90,1% BTS : 69,5% Réussite aux examens Diplôme Présents Reçus Taux de réussite BACPRO CARROSSERIE OPTION CONSTRUCTION % BACPRO CARROSSERIE OPTION REPARATION % BACPRO STRUCTURES METALLIQUES % BEP CARROSSERIE % BEP REALIS.OUV.CHAUDRON. STRUCT.META % BTS REALISAT.D'OUVRAGES CHAUDRONNES % BTS CONCEPT.& REALISAT.DE CARROSSERIE % CAP CONSTRUCTEUR OUV.BAT.ALU.VER.M.S % CAP CONSTRUCTION ENSEMBLES CHAUDONNES % CAP SERRURIER METALLIER % CAP PEINTURE EN CARROSSERIE % CAP REPARATION DES CARROSSERIES % MC5 SOUDAGE (MC5) % Source : Rectorat, session 2009 Le taux moyen de réussite aux examens est de 76 % (moyenne régionale tous GFE = 81 %). Ce sont les BEP qui enregistrent les taux les moins élevés, notamment le BEP carrosserie dont le taux n est que de 49 %. Capacité d accueil par formation sous statut et sélectivité des formations (rentrée 2009) Ces données portent sur les formations sous statut et dans les établissements publics. Sont également exclus les baccalauréats technologiques. Source : Rectorat de Poitiers. Effectifs à la rentrée Charente Charente-Maritime Deux-Sèvres Vienne Poitou-Charentes Capacité d'accueil Effectifs à la rentrée Capacité d'accueil Effectifs à la rentrée Capacité d'accueil Effectifs à la rentrée Capacité d'accueil Effectifs à la rentrée CAP2 REALISAT. EN CHAUDRONNERIE INDUS CAP2 REPARATION DES CARROSSERIES CAP2 SERRURIER METALLIER NDPRO REPARATION DES CARROSSERIES NDPRO TECH.CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE BTS2 CONCEPT.& REAL.CHAUDRONNERIE IND BTS2 CONCEPT.& REALISAT.DE CARROSSERIE Ensemble du GFE Source : Rectorat, pour la rentrée 2009 / 2010 Capacité d'accueil

13 La capacité d accueil des établissements qui proposent des formations par voie est en 2009 de 222 places. A la rentrée, le taux d occupation était de 88 %. C est en Charente que ces taux sont les plus bas (71 %) alors qu en Charente-Maritime et dans la Vienne, les effectifs sont au complet. Spécialité, diplôme,niveau Sélectivité des formations et préférences des élèves CHARENTE CHARENTE- MARITIME Séléctivité DEUX-SEVRES VIENNE POITOU- CHARENTES CAP EN 2 ANS 1CAP2 REALISAT. EN CHAUDRONNERIE INDUS ,5% 1CAP2 REPARATION DES CARROSSERIES ,5% 1CAP2 SERRURIER METALLIER ,0% BTS EN 2 ANS 1BTS2 CONCEPT.& REAL.CHAUDRONNERIE IND. 1BTS2 CONCEPT.& REALISAT.DE CARROSSERIE BAC PRO EN 3 ANS 2NDPRO REPARATION DES CARROSSERIES 2NDPRO TECH.CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE Enseignement public Préférences par niveau Niveau 5 Niveau 4 Niveau ,4% ,6% ,2% ,8% Total CAP EN 2 ANS ,0% Total BTS EN 2 ANS ,0% Total BAC PRO EN 3 ANS ,0% Total Niveau ,0% Total Niveau ,0% Total Niveau ,0% Total Toutes Formations Source : Rectorat, pour la rentrée 2009 / 2010 Globalement, les formations de ce GFE sont peu sélectives (en moyenne 113 demandes pour 100 places), excepté le CAP réparation des carrosseries où l on compte 43 demandes pour 10 places. En revanche, il semble plus difficile d attirer des jeunes en Charente où les formations ne sont remplies qu à 71 %. Cette situation est liée au déficit d image dont souffrent les métiers de ce GFE. Sélectivité = (nombre des premiers vœux / par la capacité d accueil) X 100 Préférence = répartition des premiers vœux selon la spécialité de formation 13

14 Insertion professionnelle des jeunes formés Ce paragraphe s appuie sur les résultats de : L enquête IVA (insertion dans la vie active), enquête pilotée par la Direction de l Evaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP) du Ministère de l Education Nationale. Il s agit de connaitre, au 1er février de chaque année d enquête, la situation professionnelle des jeunes qui sont sortis de formation initiale à la fin de l année précédente. Sont interrogés tous les sortants de classes terminales technologiques et professionnelles : essentiellement CAP, BEP, mentions complémentaires (MC), Bac techno, Bac pro et BTS des lycées publics et privés sous contrat, hors agricoles. Dans l académie de Poitiers l enquête IVA bénéficie d un partenariat entre le Rectorat, le Conseil Régional, l Onisep Poitou-Charentes et le Gip-Agévif-Formation, du recueil des données jusqu à la diffusion des résultats. Ce partenariat permet une interrogation exhaustive ainsi qu un taux de réponse avoisinant 80 %. L exploitation par l OREF des résultats de l enquête Génération réalisée par le CEREQ en Poitou-Charentes. Les résultats ont fait l objet d un Convergences intitulé «Insertion des jeunes formés en Poitou-Charentes, Convergences n 9, 2010 téléchargeable à l adresse suivante : année 2010 moyenne Pêche - aquaculture - mer 66,7 44,7 Bâtiment gros œuvre, génie civil, extraction 62,6 68,3 Bâtiment : équipements et finitions 44,2 56,3 Structures métalliques, travail des métaux, fonderie 42,4 63,2 Mécanique, automatismes 49,3 65,5 Electricité, électrotechnique, électronique 46,9 58,8 Travail des matériaux, industries de process, laboratoire 32,4 58,2 Production alimentaire, cuisine 59,2 41,0 Textile, habillement, cuir 32,9 31,9 Travail du bois 39,2 46,9 Industries graphiques ns 48,3 Transports, conduite, manutention, magasinage 56,3 73,0 Tertiaire de bureau, tertiaire spécialisé 51,4 56,0 Commerce et distribution 51,8 54,4 Paramédical, travail social, soins personnels 60,2 55,3 Hôtellerie, restauration, tourisme, loisirs 56,9 59,4 Entretien, nettoyage, services, sécurité 39,5 33,7 Techniques de la communication, média 41,9 49,3 Arts appliqués, spectacles 54,3 58,3 Ensemble des GFE 51,2 57,1 Source : Rectorat enquête IVA L enquête conduite par le Rectorat pour mesurer l insertion professionnelle des jeunes sortis des formations s permet d identifier une situation particulière pour ce GFE. La moyenne qui atténue les effets conjoncturels de la crise fait apparaître que les formations de ce GFE présentent un taux d insertion plus favorable que l ensemble des GFE (+ 6,1 points). Néanmoins, pour l année 2010, si le taux pour l ensemble des GFE a enregistré une baisse de - 5,9 points, on observe que cette tendance baissière est beaucoup plus accusée pour le GFE 05 puisque les taux d insertion en sortie de formation sont en ,6 points en dessous de la moyenne On mesure ici l impact de la crise économique qui a lourdement touché le domaine industriel et gelé les embauches des jeunes. 14

15 La formation professionnelle continue Formation continue financée sur fonds publics Niveau Nombre de stagiaires en 2008 Femmes Hommes Moins de 25 ans Plus de 50 ans Nombre % Nombre % Nombre % Nombre % I-II : Bac+3 ou bac % 2 100% III : Bac % IV : Bac-BTN-BT-BP % 19 90% 14 67% V : BEPC-BEP-CAP % % % 13 4% GFE % % % 13 4% Ensemble des GFE % % % % Sources : DIRECCTE, Région Poitou-Charentes, AFPA, Pôle emploi, ASP (ex-cnasea) En 2008, 93 % des 344 stagiaires de la formation continue financée sur fonds publics suivaient une formation de niveau V. 82 % étaient des hommes et 44 % avaient moins de 25 ans. La VAE Les statistiques présentées dans ce paragraphe proviennent des principaux certificateurs : SAFIRE, DIRECCTE, DRAAF, DAVA, CNAM, DRAM, DRJSCS Sport et DRJSCS SASO. Elles portent sur les passages en jury au cours de l année civile En 2009, aucun candidat ne s est présenté pour faire valider un diplôme relevant du GFE

16 Chapitre II La situation de l emploi en 2006 Les statistiques présentées dans ce paragraphe proviennent du traitement des chiffres du recensement de la population sortis en Le recensement de la population fait l'objet d'une rénovation en 2004 ce qui génère quelques règles de précaution. La notion d'actifs en emploi est plus large dans le nouveau recensement et les comparaisons avec 1999 semblent donc difficiles. D autres évolutions, telles que le recensement dans la population active des étudiants occupant un emploi précaire, conduisent à restreindre l'analyse aux ans, moins affectés par les changements de concept. Les actifs occupés Actifs occupés par profession 2006, part des femmes et par classe d âges Artisans Professions Actifs occupés en 2006 Part des femmes Part des moins de 25 ans Part des plus de 50 ans Artisans serruriers, métalliers % 2 % 43 % Artisans chaudronniers % Artisans tôliers-carrossiers d'automobiles % Contremaîtres, agents de maîtrise Agents de maîtrise en fabrication : métallurgie, matériaux lourds et autres industries de transformation Ouvriers qualifiés Chaudronniers-tôliers industriels, opérateurs qualifiés du travail en forge, conducteurs qualifiés d'équipement de formage, traceurs qualifiés % 1 % 25 % % 13 % 19 % Tuyauteurs industriels qualifiés % 16 % Soudeurs qualifiés sur métaux % 12 % 19 % Monteurs qualifiés en structures métalliques % 13 % Ouvriers qualifiés des traitements thermiques et de surface sur métaux % 7 % 25 % Carrossiers d'automobiles qualifiés % 24 % 16 % Métalliers, serruriers qualifiés % 13 % 17 % Ouvriers non qualifiés Ouvriers de production non qualifiés travaillant par formage de métal % 28 % 12 % Métalliers, serruriers, réparateurs en mécanique non qualifiés % 41 % 10 % Artisans % 1 % 39 % Contremaîtres, agents de maîtrise % 1 % 25 % Ouvriers qualifiés % 14 % 18 % Ouvriers non qualifiés % 39 % 10 % Total GFE % 24 % 16 % Ensemble des GFE % 11 % 25 % Source : INSEE RP 2006 En 2006, le GFE 05 comptait actifs occupés. Le poids des emplois d exécution est écrasant puisque 91 % des actifs sont des ouvriers. 5 % des actifs sont des artisans. Avec seulement 1,7 % de femmes en emploi, il s agit du GFE le plus masculin. C est également celui où la proportion de jeunes de moins de 25 ans est la plus forte et celle des plus de 50 la plus réduite. Néanmoins, cette situation varie d une profession à l autre. Si les métalliers, serruriers, réparateurs en mécanique non qualifiés sont généralement très jeunes, la situation s inverse pour les artisans ou contremaitres. Les carrières professionnelles semblent être moins longue ici que dans d autres GFE, notamment sur des emplois d ouvriers non qualifiés (10 à 12 % d actifs de 50 ans et plus). 16

17 Répartition des actifs par niveau de diplômes en 2006 Artisans Professions Actifs occupés en 2006 Part des niveaux I-II Part des niveaux III Part des niveaux IV Part des niveaux V Part des niveaux VBis et VI Artisans serruriers, métalliers % 4 % 13 % 65 % 14 % Artisans chaudronniers % 9 % 7 % 55 % 25 % Artisans tôliers-carrossiers d'automobiles % 3 % 66 % 28 % Contremaîtres, agents de maîtrise Agents de maîtrise en fabrication : métallurgie, matériaux lourds et autres industries de transformation Ouvriers qualifiés Chaudronniers-tôliers industriels, opérateurs qualifiés du travail en forge, conducteurs qualifiés d'équipement de formage, traceurs qualifiés % 10 % 21 % 51 % 18 % % 16 % 65 % 17 % Tuyauteurs industriels qualifiés % 15 % 69 % 15 % Soudeurs qualifiés sur métaux % 1 % 10 % 61 % 26 % Monteurs qualifiés en structures métalliques % 1 % 16 % 56 % 26 % Ouvriers qualifiés des traitements thermiques et de surface sur métaux % 1 % 8 % 60 % 29 % Carrossiers d'automobiles qualifiés % 1 % 9 % 66 % 24 % Métalliers, serruriers qualifiés % 1 % 10 % 71 % 17 % Ouvriers non qualifiés Ouvriers de production non qualifiés travaillant par formage de métal Métalliers, serruriers, réparateurs en mécanique non qualifiés % 1 % 11 % 55 % 32 % % 1 % 11 % 54 % 33 % Artisans % 4 % 9 % 63 % 20 % Contremaîtres, agents de maîtrise % 10 % 21 % 51 % 18 % Ouvriers qualifiés % 1 % 11 % 65 % 22 % Ouvriers non qualifiés % 1 % 11 % 54 % 33 % Total GFE % 2 % 12 % 59 % 26 % Ensemble des GFE % 14 % 19 % 34 % 23 % Source : Insee, RP 2006 Le GFE 05 est celui dans lequel la proportion d actifs de niveau V est la plus élevée (59 %). La part des actifs ayant un niveau IV ou supérieur est la plus élevée chez les contremaitres (31 %) et les artisans à l exception des artisans tôlier carrossiers d automobiles (6 %). 17

18 Répartition des actifs par catégorie socioprofessionnelle en 2006 Catégorie socioprofessionnelle Actifs occupés en 2006 % Artisans % Contremaîtres, agents de maîtrise % Ouvriers qualifiés % Ouvriers non qualifiés % Total GFE Source : INSEE RP 2006 Artisans 5% Contremaîtres, agents de maîtrise 4% Ouvriers non qualifiés 44% Ouvriers qualifiés 47% Source : INSEE RP % des professionnels de ce GFE sont des ouvriers. La profession de «métalliers, serruriers, réparateurs en mécanique non qualifiés» regroupe plus d un tiers des actifs du GFE. 18

19 Prévisions de départs à la retraite ( ) Ces statistiques sont extraites des travaux de l Insee, Décimal n 303, mars 2010 «Un actif sur trois partirait en retraite à l horizon 2020». Le taux de départ est calculé en rapportant le nombre de départs de fin d'activité au nombre d'actifs en emploi en 2005 le scénario spontané (scénario "haut"). Le scénario haut applique aux effectifs en emploi en 2005 les taux de départ réels observés dans l'enquête emploi de 1993 à Le scénario central repousse d'un an l'âge de fin de carrière. Le scénario bas repousse de deux ans l'âge de fin de carrière. FAP D00 : ONQ enlèvement ou formage de métal D10 : OQ travaillant par enlèvement de métal D20 : OQ travaillant par formage de métal Actifs en emploi au lieu de travail en 2005 Dont 50 ans et plus % de 50 ans et plus Scénario haut Scénario central Scénario bas Taux de départ en % Taux de départ en % Taux de départ en % , , , , , , , , , , , ,0 Total du GFE , , , ,3 Ensemble des GFE , , , ,2 Source : Insee - Enquêtes annuelles de recensement 2004 à 2007 Modèle prospectif «simulations de fins de carrière» Selon les scénarios définis par l'insee, plus d un tiers des actifs du GFE 05 de 2005 (36,7 %) seront partis à la retraite à l horizon de Ce taux est conforme à celui observé en région (36,9 %). 19

20 Les secteurs clés du GFE On entend par secteurs clés les secteurs d activité qui emploient le plus grand nombre de professionnels relevant de ce GFE. Il y a 4 secteurs clés sur ce GFE du fait qu ils emploient des métalliers, serruriers et réparateurs en mécanique non qualifiés, des soudeurs : le commerce et la réparation automobile (28 %), les industries des équipements mécaniques (21 %), la construction (8 %), la métallurgie et transformation des métaux (8 %). Caractéristiques socioprofessionnelles des secteurs Effectif salarié Part des femmes Part des salariés de - 26 ans Part des salariés de 50 ans et + Part des ouvriers et employés Part des salariés à temps partiel Activites_NES37 en 2007 Evol (TCAM) Poids dans l'emploi régional (2007) % en 2007 Evol (en pts) Industries des équipements mécaniques ,3% 2,2% 12% 0,98 13% -0,35 22% 1,24 70% -1,38 6% -1,34 Métallurgie et transformation des métaux ,9% 1,5% 16% 2,50 12% -0,37 20% 3,96 80% -1,48 8% -0,84 Construction ,9% 8,2% 9% 0,75 25% 4,53 17% -0,54 86% 0,00 7% -2,12 Commerce et réparation automobile ,2% 2,4% 20% 0,78 23% -0,70 17% 1,30 79% -0,03 10% -1,78 Ensemble des secteurs de Poitou-Charentes ,2% 100,0% 47% 1,40 14% 0,63 23% 2,24 70% 1,15 22% -0,88 % en 2007 Source : Insee DADS Entre 2002 et 2007, deux secteurs (industries des équipements mécaniques et du commerce et réparation automobile) montrent une stabilité alors que celui de la métallurgie et de la transformation des métaux ainsi que le secteur de la construction enregistrent une croissance supérieure à la moyenne régionale. La part des femmes est plus importante par cette entrée secteur que par l entrée GFE puisqu elle comptabilise ici les emplois administratifs souvent plus féminins. Evol (en pts) % en 2007 Evol (en pts) % en 2007 Evol (en pts) % en 2007 Evol (en pts) Nombre d établissements des secteurs clés par tranche d effectifs Nombre total établissements dans le secteur Part des établissements de 0 salarié Part des établissements de 1 à 9 salariés Part des établissements de 10 à 19 salariés Part des établissements de 20 à 49 salariés Part des établissements de 50 salariés et + Part des établissements à effectifs inconnus Industries des équipements mécaniques % 49% 10% 8% 4% 3% Métallurgie et transformation des métaux % 43% 15% 9% 4% 2% Construction % 50% 5% 3% 1% 4% Commerce et réparation automobile % 60% 7% 3% 1% 2% Ensemble des secteurs de Poitou-Charentes % 31% 3% 2% 1% 7% Source : INSEE - Sirène au 1er janvier 2007 Les établissements des principaux secteurs ont le plus souvent des salariés. Il s agit néanmoins de petites unités de moins de 20 salariés. 20

Présentation et évolutions pour le GFE 05. «Travail des métaux - Structures métalliques - Fonderie»

Présentation et évolutions pour le GFE 05. «Travail des métaux - Structures métalliques - Fonderie» Présentation et évolutions pour le GFE 05 «Travail des métaux - Structures métalliques - Fonderie» I - Chiffres clés Les savoirs technologiques mis en œuvre par les professionnels du GFE 05 ont trait à

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Groupe Form ation Em pl oi 16bis «Soins pe rs onne l s» O utilm is à l a dis pos ition du parte nariat, ce tte publ ication e s t cons truite afin de facil ite r l a réal is ation d un diagnos tic partagé.

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Structures métalliques Travail des métaux Fonderie. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées

GFE. Tendances régionales. Structures métalliques Travail des métaux Fonderie. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines Structures métalliques Travail des métaux Fonderie GFE 05 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Groupe Form ation Em pl oi 03 «Bâtim e ntgros œ uvre, génie civil, e xtraction» O utilm is à l a dis pos ition du parte nariat, ce tte publ ication e s t cons truite afin de facil ite r l a réal is ation

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

«Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012

«Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012 «Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012 Enquête Réalisée par Nouveaux Armateurs 24 rue Sénac de Meilhan 17000 La Rochelle Page 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Document réalisé par le Service documentation de l'arftlv Les Groupes Formation Emploi GFE 01 : Production agricole et sylvicole Elevage

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

DP 05 : Travaux des métaux Mécanique générale

DP 05 : Travaux des métaux Mécanique générale DP 05 : Travaux des métaux Mécanique générale Les métiers de ce domaine s exercent dans bon nombre de secteurs emblématiques de l identité industrielle régionale : industries des biens d équipements mécaniques,

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Groupe Form ation Em pl oi 04 «Bâtim e nt: éq uipe m e nts e tfinitions» O utilm is à l a dis pos ition du parte nariat, ce tte publ ication e s t cons truite afin de facil ite r l a réal is ation d un

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

ARGOS. GFE 05 Structures métalliques. Travail des métaux Fonderie. Pistes de réflexion

ARGOS. GFE 05 Structures métalliques. Travail des métaux Fonderie. Pistes de réflexion ARGOS Analyse régionale pour les grandes orientations du schéma des formations Pistes de réflexion GFE 05 Structures métalliques Juillet 2005 Travail des métaux Fonderie Réalisation CarifOref Midi-Pyrénées

Plus en détail

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Synthèse - Septembre 2012 Une étude pour anticiper les besoins en compétences à horizon 2015-2020 Contexte économique et opportunités

Plus en détail

Services de l automobile

Services de l automobile ÉDITION 2009 LA BRANCHE DES Services de l automobile L 1 473 entreprises I 6 876 Les activités de la Branche Entreprises Salariés Commerce de véhicules automobiles 158 2 574 Entretien et réparation automobile

Plus en détail

Groupe Form ation Em pl oi 07 «El e ctricité, él e ctrote ch niq ue, él e ctroniq ue» O utilm is à l a dis pos ition du parte nariat, ce tte publ ication e s t cons truite afin de facil ite r l a réal

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL Service Statistiques, Etudes et Evaluations LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL SOMMAIRE 01 LA DEMANDE D EMPLOI DES METIERS DE L INDUSTRIE 02 L OFFRE D EMPLOI DES LES METIERS DE L INDUSTRIE

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les services de l'automobile n : 35 décembre 2012 Le champ couvert correspond à celui de la convention collective des services de l automobile.

Plus en détail

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012. Région Poitou-Charentes Observatoire de l artisanat Les artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2012 Région Poitou-Charentes Edito Avec les chiffres clés de l artisanat au 30 juin 2012, l observatoire économique régional de l

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal ( FAP n 23) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

Prospective des métiers en région et orientation professionnelle. Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France

Prospective des métiers en région et orientation professionnelle. Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France Prospective des métiers en région et orientation professionnelle Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France Un exercice conçu pour le pilotage de la formation Contexte : préparation du PRDFP Besoin de vision

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Tourcoing le 09 avril 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. Sortis entre 2004 & 2006 UNION EUROPÉENNE

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. Sortis entre 2004 & 2006 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la e chance Midi-Pyrénées Le devenir des élèves Sortis entre 00 & 006 Septembre 008 UNION EUROPÉENNE Sommaire Introduction...

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne Les métiers de l économie verte www.teebourgogne.com Pays de Bourgogne Qui sommes nous? Nos missions Capitaliser les connaissances Accompagner les porteurs de projet Informer et promouvoir l économie verte

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

POE collectives du Vaucluse

POE collectives du Vaucluse POE collectives du Vaucluse PréambuIe : Le département du Vaucluse, et plus particulièrement le bassin d emploi d Avignon, est constitué d un tissu de petites industries qui ont un besoin crucial de main

Plus en détail

Haute Normandie Années 2008 2009 2010

Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Crefor Haute-Normandie Avant-Propos 1 2 Crefor Haute-Normandie 3 4 Haute Normandie Années 2008 2009 2010 Crefor Pôle Régional des savoirs 115 Boulevard de l Europe

Plus en détail

Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle

Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi et de la Santé. Evolution et positionnement du CAP

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

vous elles ils ils nous font elles font sont vous elles nous devenir élèves des Sortis Mars 2011

vous elles ils ils nous font elles font sont vous elles nous devenir élèves des Sortis Mars 2011 font ils elles elles nous vous tu font tu elles nous je vous ils sont Le devenir des élèves Sortis en 2009 Mars 20 Centre d animation, de ressources et d information sur la formation Observatoire régional

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 14 198 386 387 1 297 398 Part dans l emploi 1,1 1,5 Répartition par âge

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 Principaux résultats de l'étude OTT- CRÉDOC - GESTE 25 janvier 2011 Le marché du travail à l'horizon 2015 Le marché du travail en 2015 Aujourd'hui 24

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Taux de réussite au BEP, CAP et BTS

Taux de réussite au BEP, CAP et BTS Note d information n 30 Juin 2014 au BEP, CAP et BTS EN BREF En Champagne-Ardenne, à la session 2013, 3 315 candidats se sont présentés à l examen du BEP, 4 991 au CAP et 3 070 candidats au BTS, hors examens

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... source : Pôle emploi - Décembre 2009 - Données provisoires ALSACE EMPLOI - FORMATION Eléments d une réflexion sur... La filière automobile n 25 Décembre 2010 Le champ couvert correspond à un ensemble d

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

CPRDFP. Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011. Eléments pour le diagnostic partagé

CPRDFP. Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011. Eléments pour le diagnostic partagé CPRDFP Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011 Eléments pour le diagnostic partagé M - Informatique Les formations dans l'académie Libfap1 Niv Dipl Specialité Scolaires Apprentis

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc Version automne 2009 L égalité professionnelle Tableau de bord Pays de Saint-Brieuc Édito 45,8% de femmes salariées, 81,7% de femmes parmi les personnes à temps partiel, salaire inférieur de 14% à celui

Plus en détail

Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El Hassane BENMOUSSA, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle

Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El Hassane BENMOUSSA, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle Séminaire organisé par la Banque Européenne d Investissement les 18 et 19 Novembre 2008 sur le thème: Adaptation des compétences aux besoins du marché Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION

ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION Ensemble gagnons l avenir GERER LES COMPETENCES QUALIFIER - CERTIFIER ACCOMPAGNER - FORMER Réseaulument Formation «AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION»

Plus en détail

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION > L OBSERVATOIRE DU TRAVAIL TEMPORAIRE > LA PROSPECTIVE DE BRANCHE SUR LES METIERS ET LES QUALIFICATIONS > UN EXEMPLE DE DEMARCHE PROSPECTIVE : Origine et nature de

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Propreté en Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Propreté en Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Diagnostic Propreté en Midi-Pyrénées Synthèse Contrat d Objectifs Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Anne Serandon L ACTIVITE ECONOMIQUE DE LA FILIERE L activité économique

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI

LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE DANS LES PAYS DE LA LOIRE ANALYSE DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE BMO DE PÔLE EMPLOI LES BESOINS EN RECRUTEMENT DES ENTREPRISES DE LA MÉTALLURGIE

Plus en détail

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier www.strategie.gouv.fr 18 octobre 2013, Conseil National Education Economie De quoi parle-t-on? La «relation formation emploi»

Plus en détail

Les évolutions dans les services de l automobile. ) Éléments de cadrage et prospective

Les évolutions dans les services de l automobile. ) Éléments de cadrage et prospective Les évolutions dans les services de l automobile ) Éléments de cadrage et prospective des métiers dans les services de l automobile Socio-économiques Relais d'information et d'orientation Politiques de

Plus en détail

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles

Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles ÉLECTRICITÉ, ÉLECTRONIQUE Le domaine de l électricité et de l électronique est composé de trois familles professionnelles définies selon le niveau de qualification des emplois. Ces trois familles ont connu

Plus en détail

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013 Charte Automobile 2012-2015 CPREFP 7 mai 2013 1 Bilan de la Charte Automobile 2008 2011 2 L UIMM est engagée depuis 2008 dans le pilotage de la charte automobile avec les branches qui constituent cette

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés de la réparation automobile (G0B) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés de la réparation automobile (G0B) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Ouvriers qualifiés de la réparation automobile (G0B) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 9 768 171 926 1 297 398 Part dans l emploi 0,8 0,7 Répartition par

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs

Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs Tableau de bord Vae en Franche-Comté Points relais conseil et Certificateurs 2012 emploi formation insertion Franche-Comté Ce tableau de bord de la Vae fournit les données de l année 2011. La première

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe"

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe Fonds social Européen Etude sur la réalité de lʼégalité entre les hommes et les femmes en Guadeloupe" - Synthèse des premiers résultats Phase 1 COPIL du 17 juillet 2012! 1! CONTEXTE Au regard de la méconnaissance

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1 ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer 2011 29 septembre 2011 1 1. Démarche méthodologique 2. Portrait synthétique de la Filière Mer 3. Quelques constats sur la formation professionnelle 4. Quelques

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail