ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE"

Transcription

1 PLAN ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE Définition Épidémiologie Étiopathogénie Diagnostic Service de Chirurgie Thoracique et Vasculaire CHU Arnaud de Villeneuve Montpellier Complications Principes thérapeutiques DÉFINITIONS Traditionnelle (Broca 1845) «Tumeur circonscrite, pleine de sang liquide ou concrété, communiquant directement avec la lumière d une artère et entourée par une membrane en forme de sac» Moderne Perte acquise du parallélisme des parois d une artère Dilatation localisée permanente > 50% diamètre normal (Faux anévrysme = poche anévrysmale sans paroi propre) ÉPIDÉMIOLOGIE AAA sous-rénal dans 95% des cas Prédominance masculine Surtout après 65 ans FDR : HTA, tabac Terrain polyvasculaire associé BPCO = facteur prédictif de rupture Incidence annuelle de rupture 4% si < 5 cm 20% si > 7 cm

2 ÉTIOPATHOGÉNIE (1) AAA «spécifiques» < 5 % MARFAN EHLERS-DANLOS TAKAYASU Syphilis Infectieux ÉTIOPATHOGÉNIE (2) AAA «non spécifiques» 95% ORIGINE ATHÉROMATEUSE souvent évoquée, actuellement abandonnée HYPOTHÈSE GÉNÉTIQUE - formes familiales d'aaa - anomalies génétiques (chrom. 2, 15, 16, X) - marqueurs génétiques (gr 0, rh -, MN et Kell +, Haptoglobine 2-1) => Hérédité multi-factorielle -Netter ÉTIOPATHOGÉNIE (3) HYPOTHÈSE PROTÉOLYTIQUE - diminution élastine dans AAA => dilatation - diminution collagène dans AAA => rupture - activités enzymatiques élevées : élastase et collagénase HYPOTHÈSE HÉMODYNAMIQUE Aorte terminale : - plus petite => élévation TA - < 30 unités lamellaires => fragilité - pas de vasa vasorum => mal vascularisée - peu d'élastine => rigidité - bifurcation => réflexion de l'onde de pression ( DÉFICIENCE EN CUIVRE) ( SURCHARGE EN CALCIUM) => Étiopathogénie multi-factorielle indépendante de la maladie athéromateuse DIAGNOSTIC DES AAA NON COMPLIQUÉS (1) CLINIQUE Découverte fortuite +++ (examen ou imagerie) Signes d emprunt : artériopathie, pesanteur, ballonnement abdominal Palpation MASSE ABDOMINALE BATTANTE et EXPANSIVE sus-ombilicale, médiane ou parag, indolore Signe de de Bakey +++ Toucher rectal (an. hypogastrique) Auscultation : souffle systolique (inconstant)

3 DIAGNOSTIC DES AAA NON COMPLIQUÉS (2) IMAGERIE Angio-TDM ASP face et profil (calcifications) Échographie +++ TDM +++ IRM (peu utilisée) Artériographie (bilan pré-op) Artériographie DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL Tumeurs battantes = transmises Rétro-péritoine : pancréas, Mésentère Anévrysmes volumineux des branches viscérales de l aorte TC, AMS, artères rénales Dissections aortiques Anévrysmes de causes spécifiques = sacciformes traumatiques, infectieux, congénitaux, dysplasiques (Marfan, Ehlers-Danlos) COMPLICATIONS (1) Compressions Os = érosion vertébrale Uretère = dilatation d amont VCI = varices, thrombose veineuse Nerfs = branches du plexus lombaire Tube digestif = exception!

4 COMPLICATIONS (2) Thromboses Chroniques = syndrome de Leriche Aiguës = ischémie des 2 membres inférieurs Embolies Fibrino-cruoriques = ischémie aiguë Cristaux cholestérol = «blue toe syndrom» COMPLICATIONS (3) Douleurs = brutale distension pariétale Douleurs +++ = pseudo-cn ou cruralgie Anévrysmes inflammatoires Anévrysmes fissurés Rupture Rétro-péritonéale 80% Intra-péritonéale 15% Tube digestif, VCI 5% PRINCIPES THÉRAPEUTIQUES (1) PRINCIPES THÉRAPEUTIQUES (2) Indications chirurgicales très larges car évolution naturelle vers la rupture Moyens chirurgicaux Mise à plat-greffe prothétique Bilan d opérabilité (AAA non compliqués) cardiaque respiratoire rénal vasculaire cérébral Parfois Tt préalable : coronaire, carotide Parfois chirurgie combinée : mbres. inf., rénales Exclusion-pontage (rarement) Résection-pontage (infection)

5 PRINCIPES THÉRAPEUTIQUES (3) PRINCIPES THÉRAPEUTIQUES (4) Moyens chirurgicaux Endoprothèse couverte (indications spécifiques) Indications AAA non compliqués si Ø > 50 mm ou de plus de 5mm en 6 mois AAA rompus => URGENCE +++ Si anévrysme infecté : résection-pontage Si comorbidités majeures : Tt endovasculaire Résultats Mortalité = 2 à 5% à froid (chirurgie élective) 25 à 50% en urgence

Anévrismes de l aorte abdominale

Anévrismes de l aorte abdominale Anévrismes de l aorte abdominale Epidémiologie Prévalence des AAA d une population de 65-80ans 4% 7% hommes 2% femmes Circonstances de découverte Découverte fortuite Échographie abdominale TDM abdominal

Plus en détail

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP Les anévrismes de l Aorte (AA) se traduisent par une rupture du parallélisme des bords de l Aorte. L étiologie la plus fréquente en est l athérome. Ils exposent

Plus en détail

Anévrysmes de l aorte abdominale (131a) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005

Anévrysmes de l aorte abdominale (131a) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005 Anévrysmes de l aorte abdominale (131a) Professeur Jean-Luc MAGNE, Docteur Carmine SESSA, Docteur Sébastien PENILLON Mai 2005 Pré-requis : Mots-clés : Anatomie de l'aorte et ses branches Histologie de

Plus en détail

ARTÉRIOPATHIE OBLITÉRANTE DES MEMBRES INFÉRIEURS

ARTÉRIOPATHIE OBLITÉRANTE DES MEMBRES INFÉRIEURS ARTÉRIOPATHIE OBLITÉRANTE DES MEMBRES INFÉRIEURS Physiopath Étiologies Diminution calibre artères en aval Ao : Insuffisance circulatoire DL et troubles trophiques TABAC ++++ Ischémie => hypoxie musculaire

Plus en détail

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique?

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique? Dossier n 4 Un homme de 66 ans vous est adressé par son médecin traitant devant la découverte lors d un examen systématique d une masse abdominale pulsatile et expansive. Ses antécédents se résument à

Plus en détail

Anévrisme aorte thoracique Dissection aortique

Anévrisme aorte thoracique Dissection aortique D.U. Prise en charge des situations d urgences médico-chirurgicales Anévrisme aorte thoracique Dissection aortique 6 décembre 2016 Dr Alice HUTIN SAMU de Paris SMUR Necker Anévrisme de l aorte Anévrisme

Plus en détail

Journée nationale de dépistage de l anévrisme de l aorte abdominale

Journée nationale de dépistage de l anévrisme de l aorte abdominale DOSSIER DE PRESSE Journée nationale de dépistage de l anévrisme de l aorte abdominale 21 novembre 2013 www.hpsj.fr Contact presse : The Desk I Marine Dufour I 01 40 54 19 67 I m.dufour@thedesk.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Anévrysmes iliaques : épidémiologie, indications, traitement et résultats. B. POUSSIER Collège de Chirurgie Vasculaire 12 Mars 2005

Anévrysmes iliaques : épidémiologie, indications, traitement et résultats. B. POUSSIER Collège de Chirurgie Vasculaire 12 Mars 2005 Anévrysmes iliaques : épidémiologie, indications, traitement et résultats. B. POUSSIER Collège de Chirurgie Vasculaire 12 Mars 2005 Introduction Hors AAASR associés Rares si iliaques isolés Challenge chirurgical

Plus en détail

Anévrysme des Artères Viscérales

Anévrysme des Artères Viscérales Anévrysmes des artères splanchniques Anévrysme des Artères Viscérales JP Becquemin, F Cochennec, H Kobeiter JP Becquemin, Hopital H Mondor F Cochennec, Creteil H Kobeiter Anévrysmes des artères splanchniques

Plus en détail

Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives. N. Grenier

Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives. N. Grenier Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives N. Grenier Échographie normale de l AA Définition Perte du parallélisme des bords de l aorte avec augmentation de calibre > 1,5 fois le diamètre

Plus en détail

ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE DU NOUVEAU-NE ET NPURISSON: Présentation de 2 cas

ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE DU NOUVEAU-NE ET NPURISSON: Présentation de 2 cas ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE DU NOUVEAU-NE ET NPURISSON: Présentation de 2 cas M. K. DHAHBI, M. SOUEI MHIRI, K. MRAD DALI, K. MONASTIRI, S. ABROUG, F. LIMAYEM, K. ENNABLI, K. TLILI GRAIESS Service d

Plus en détail

L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË. S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir

L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË. S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir But Connaître les signes en imagerie de la pathologie aigue de l aorte. Envisager les

Plus en détail

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant N.ALLALI, R.DAFIRI Service de Radio-pédiatrie Hôpital d Enfant-Maternité, CHU-Rabat INTRODUCTION L hypertension artérielle

Plus en détail

Imagerie vasculaire. N. Grenier

Imagerie vasculaire. N. Grenier Imagerie vasculaire N. Grenier US et imagerie vasculaire Mode B : Imagerie de la paroi vasculaire des grosses artères Imagerie des anévrysmes de l aorte Imagerie de la perméabilité veineuse Mode Doppler

Plus en détail

Traitement Endovasculaire des Anévrysmes de l Aorte Abdominale

Traitement Endovasculaire des Anévrysmes de l Aorte Abdominale Traitement Endovasculaire des Anévrysmes de l Aorte Abdominale Marc SIROL, MD, PhD Service de Radiologie Vasculaire Interventionnelle Imagerie Cardiaque Hôpital Lariboisière Paris Aucuns Conflits d intérêts

Plus en détail

ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE

ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE Madame, Monsieur, ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE Les examens ont permis de mettre en évidence une dilatation importante de l aorte abdominale (anévrisme) qui nécessite une intervention chirurgicale. Afin

Plus en détail

Dissection Aortique Laurent Barandon Chirurgie Cardiaque Service Pr Roques Hôpital Cardiologique Haut-Lévèque DU CEC Pr Ouattara Session Fevrier 2016

Dissection Aortique Laurent Barandon Chirurgie Cardiaque Service Pr Roques Hôpital Cardiologique Haut-Lévèque DU CEC Pr Ouattara Session Fevrier 2016 Dissection Aortique Laurent Barandon Chirurgie Cardiaque Service Pr Roques Hôpital Cardiologique Haut-Lévèque DU CEC Pr Ouattara Session Fevrier 2016 C est l issue brutale, à travers une brèche de l intima

Plus en détail

Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte.

Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER 2013 CETTE EPREUVE COMPREND 22 QCM SUR 6 PAGES. Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. QCM 1 : L anévrysme

Plus en détail

ABDOMINALE CHEZ UNE PATIENTE PORTEUSE DE LA MALADIE DE TAKAYASU

ABDOMINALE CHEZ UNE PATIENTE PORTEUSE DE LA MALADIE DE TAKAYASU ANÉVRYSME DISSÉQUANT DE L AORTE THORACO-ABDOMINALE ABDOMINALE CHEZ UNE PATIENTE PORTEUSE DE LA MALADIE DE TAKAYASU D. BASRAOUI, N. EL GHAZOULI, F. EL AMRAOUI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI Service de Radiologie

Plus en détail

- Définition - Physiopathologie - Etiologie - Athérome - Autres causes - Circonstances de découverte - Examen clinique - Examens complémentaires -

- Définition - Physiopathologie - Etiologie - Athérome - Autres causes - Circonstances de découverte - Examen clinique - Examens complémentaires - Pr. Y. BENSAID - Définition - Physiopathologie - Etiologie - Athérome - Autres causes - Circonstances de découverte - Examen clinique - Examens complémentaires - Formes cliniques : * Formes compliquées

Plus en détail

PLAN ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE

PLAN ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille Hôpital Cardiologique Clinique de Chirurgie Cardio-Vasculaire PLAN Définition de l anévrysme H. SOULARY (IBODE) C. MEURISSE (IADE) V. PERCQ (IADE) Etiologies

Plus en détail

Imagerie vasculaire. N. Grenier

Imagerie vasculaire. N. Grenier Imagerie vasculaire N. Grenier 2013-2014 US et imagerie vasculaire Mode B : Imagerie de la paroi vasculaire des grosses artères Imagerie des anévrysmes de l aorte abdominale Imagerie de la perméabilité

Plus en détail

Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique

Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique Définitions Anatomie Item n 131 bis : Anévrisme de lʼaorte thoracique Segment 1 : aorte ascendante, de la valve aortique au départ du TABC Segment 2 : aorte horizontale, du TABC à la sous clavière gauche

Plus en détail

Anévrysmes de l aorte abdominale S. RIAS CH CHAMBERY 18/03/2009

Anévrysmes de l aorte abdominale S. RIAS CH CHAMBERY 18/03/2009 Anévrysmes de l aorte abdominale S. RIAS CH CHAMBERY 18/03/2009 Définition Dilatation permanente, localisée, segmentaire, avec perte du parallélisme des bords d une artère dont le diamètre est augmenté

Plus en détail

Notre expérience dans le traitement des pathologies complexes de l aorte par les stents multicouches

Notre expérience dans le traitement des pathologies complexes de l aorte par les stents multicouches Notre expérience dans le traitement des pathologies complexes de l aorte par les stents multicouches M.N.Bouayed, L.A.Bouziane Paris.Janvier 2014 EHU 1 er novembre 1954 Usto Hai Essabah, Oran 31000 Algérie

Plus en détail

Ischémie mésentérique

Ischémie mésentérique Ischémie mésentérique Veineuse Artérielle Chronique: Angor Mésentérique Aigue Radiologie interventionnelle Pre-test Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une

Plus en détail

Imagerie vasculaire. N. Grenier

Imagerie vasculaire. N. Grenier Imagerie vasculaire N. Grenier 2014-2015 Ultrasons et imagerie vasculaire Mode B : Imagerie de la paroi vasculaire des grosses artères Imagerie des anévrysmes de l aorte abdominale Imagerie de la perméabilité

Plus en détail

R HUBRECHT, Y LEBRAS, F CORNELIS, N GRENIER Service d imagerie diagnostique et thérapeutique de l adulte CHU BORDEAUX

R HUBRECHT, Y LEBRAS, F CORNELIS, N GRENIER Service d imagerie diagnostique et thérapeutique de l adulte CHU BORDEAUX Prise en charge endovasculaire des anévrysmes des artères rénales R HUBRECHT, Y LEBRAS, F CORNELIS, N GRENIER Service d imagerie diagnostique et thérapeutique de l adulte CHU BORDEAUX Journées françaises

Plus en détail

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF Référence du Cas-Clinique- Progressif : Faculté Nom et prénom du rédacteur Nom et prénom du relecteur Spécialité du rédacteur

Plus en détail

Item n 131 : Artériopathie oblitérante de lʼaorte et des MI. Anévrisme de lʼaorte abdominale

Item n 131 : Artériopathie oblitérante de lʼaorte et des MI. Anévrisme de lʼaorte abdominale Définition Item n 131 : Artériopathie oblitérante de lʼaorte et des MI Anévrisme de lʼaorte abdominale Anévrisme : dilatation localisée de lʼaorte > 3 cm, avec perte de parallélisme des parois, dʼaspect

Plus en détail

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF Référence du Cas-Clinique- Progressif : Faculté Nom et prénom du rédacteur Nom et prénom du relecteur Spécialité du rédacteur

Plus en détail

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse...

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse... Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 Définition...10 Épidémiologie...10 Physiopathologie...10 Complication de la plaque...12 Le malade poly-athéromateux...12

Plus en détail

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare.

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare. La maladie de Takayasu est une artérite inflammatoire des vaisseaux de gros calibre qui atteint avec prédilection l aorte et ses principales branches. Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle

Plus en détail

ANALYSE MORPHOLOGIQUE SCANOGRAPHIQUE DES AAA SOUS RÉNALE : LE DIAMÈTRE MAXIMAL EST-IL LE SEUL FACTEUR PRÉDICTIF DE RUPTURE?

ANALYSE MORPHOLOGIQUE SCANOGRAPHIQUE DES AAA SOUS RÉNALE : LE DIAMÈTRE MAXIMAL EST-IL LE SEUL FACTEUR PRÉDICTIF DE RUPTURE? ANALYSE MORPHOLOGIQUE SCANOGRAPHIQUE DES AAA SOUS RÉNALE : LE DIAMÈTRE MAXIMAL EST-IL LE SEUL FACTEUR PRÉDICTIF DE RUPTURE? Dr. Herail, Dr. Guelle, B. Leclerc, Pr. RINCKENBACH Service de Chirurgie Vasculaire

Plus en détail

Douleurs thoraciques aigues. Dissection aortique aigue

Douleurs thoraciques aigues. Dissection aortique aigue Douleurs thoraciques aigues Dissection aortique aigue Phalla Ou Hôpital Bichat, Paris, France Plan Généralités: causes de douleur thoracique Généralités: aorte et définitions utiles Dissection aortique:

Plus en détail

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi Femme de 25 ans; accouchement il y a 5 jours ; douleurs abdominales depuis deux jours, syndrome inflammatoire biologique, fièvre. Quels sont les éléments sémiologiques à retenir images CH Metz - Scanner

Plus en détail

Syndromes aortiques aigus

Syndromes aortiques aigus Syndromes aortiques aigus Quatre diagnostics: ulcères aortiques, hématome aortique, Pseudo-anévrysmes et ruptures traumatiques de l aorte Dissections aortiques (DA) DA plus fréquentes que les ruptures

Plus en détail

FICHE MÉDECIN TRAITANT

FICHE MÉDECIN TRAITANT FICHE MÉDECIN TRAITANT Dépistage et prévention des anévrismes de l aorte abdominale OBJECTIFS Améliorer le dépistage des anévrismes de l aorte abdominale. Cette fiche d information médecin a pour objet

Plus en détail

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs A) Définition. Un anévrisme artériel est une dilatation focale et permanente de l artère avec une

Plus en détail

Une croissance trop rapide

Une croissance trop rapide Une croissance trop rapide homme, 57 ans. tabagisme actif à 30 PA, surpoids Syndrome infectieux évoluant depuis 8 jours, myalgies, douleurs abdomino-pelviennes, TR douloureux, BU négative: traitement d

Plus en détail

EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES

EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES EXAMEN DE CONTROLE APRES CHIRURGIE DE L AORTE OU DES ARTERES INTRA ABDOMINALES TECHNIQUE Conditions Générales : L examen doit être réalisé en véritable collaboration avec le chirurgien vasculaire et implique

Plus en détail

Les urgences en chirurgie vasculaire

Les urgences en chirurgie vasculaire CONGRES DE AFMED NOVEMBRE 2015 Hôtel du Fleuve Kinshasa RDC Les urgences en chirurgie vasculaire Les urgences vasculaires Pathologie aortique : Dissections aortiques, anévrismes de l aorte thoracique et/ou

Plus en détail

exploration thoracique lors de la mise en évidence de la dissection de l'aorte abdominale

exploration thoracique lors de la mise en évidence de la dissection de l'aorte abdominale Homme de 35 ans; Colectomie totale à l'âge de 8 ans pour hématome des parois intestinales.dissection coronarienne droite en mars 2014. Splénectomie pour rupture de l'artère splénique, transféré en urgence

Plus en détail

C H I R U R G I E V A S C U L A I R E

C H I R U R G I E V A S C U L A I R E - 1 - Dr Jean-Michel Zabot Spécialiste FMH en chirurgie vasculaire, cardiaque et thoracique C H I R U R G I E V A S C U L A I R E I. Pathologie veineuse 1) Varices des membres inférieurs 1.1 Bilan : -

Plus en détail

Le point de vue du radiologue

Le point de vue du radiologue Le point de vue du radiologue Noémie Butori Assistante en radiologie - CH Mâcon Le téléphone sonne à 0h30 60 ans, douleur abdominale et vomissements, multiples ATCD chir abdo. «Je suis interne d ortho,

Plus en détail

La dissection aortique. Dr Benlahcen

La dissection aortique. Dr Benlahcen La dissection aortique Dr Benlahcen Définition C est la déchirure longitudinale de la média de l aorte responsable d'un clivage longitudinal plus ou moins étendu. Ce clivage aboutit à la création d'un

Plus en détail

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Situations cliniques Choc hypovolémique Douleur épigastrique aiguë Pancréatite Perforation Ischémie Occlusion Douleurs localisées: Hypocondres Fosses

Plus en détail

Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans,

Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans, Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans, Indications Sténose de l artères rénale et HTA Occlusion de l artère rénale Surveillance après traitement Néphropathies Étude

Plus en détail

AOMI. AOMI: définition. Artériopathie oblitérante des 09/11/2010

AOMI. AOMI: définition. Artériopathie oblitérante des 09/11/2010 Artériopathie oblitérante des membres inférieurs () Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire, Hôpital St André, CHU Bordeaux Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution, complications

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

APPORT DU DOPPLER DANS LES ATTEINTES VASCULAIRES EXTRA CARDIAQUES DE LA MALADIE DE KAWASAKI

APPORT DU DOPPLER DANS LES ATTEINTES VASCULAIRES EXTRA CARDIAQUES DE LA MALADIE DE KAWASAKI APPORT DU DOPPLER DANS LES ATTEINTES VASCULAIRES EXTRA CARDIAQUES DE LA MALADIE DE KAWASAKI M. Fikri, N. Allali, R. Dafiri Service de Radiologie pédiatrique. Hôpital d enfants. CHU Rabat-Salé. Maroc INTRODUCTION

Plus en détail

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Cas 1 Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Embolie pulmonaire scanner thoracique avec IV ou angioscanner thoracique Coupe axiale, fenêtre médiastinale Défect endoluminal

Plus en détail

Hémorragies après duodéno-pancréatectomie-céphalique (dpc) Pièges et astuces de la prise en charge endovasculaire

Hémorragies après duodéno-pancréatectomie-céphalique (dpc) Pièges et astuces de la prise en charge endovasculaire Hémorragies après duodéno-pancréatectomie-céphalique (dpc) Pièges et astuces de la prise en charge endovasculaire J Soussan*, C Prost*, A Varoquaux*, A Jacquier*, T Bège**, V Moutardier**, V Vidal* * Pôle

Plus en détail

Echocardiographie et douleurs thoraciques

Echocardiographie et douleurs thoraciques Introduction Echocardiographie et douleurs thoraciques Notre expérience SAU cardio-thoracique 6000 passages par an Plus de 50% pour DT DIU d échographie en anesthésie réanimation Lionel Leroux Urgences

Plus en détail

BILAN PRÉ OPÉRATOIRE ET SUIVI DES ENDOPROTHÈSES AORTIQUES. Yann LE BRAS - Nicolas GRENIER CHU PELLEGRIN CAFCIM 23 mars 2013

BILAN PRÉ OPÉRATOIRE ET SUIVI DES ENDOPROTHÈSES AORTIQUES. Yann LE BRAS - Nicolas GRENIER CHU PELLEGRIN CAFCIM 23 mars 2013 BILAN PRÉ OPÉRATOIRE ET SUIVI DES ENDOPROTHÈSES AORTIQUES Yann LE BRAS - Nicolas GRENIER CHU PELLEGRIN CAFCIM 23 mars 2013 BILAN PRÉ OPÉRATOIRE DES ENDOPROTHÈSES AORTIQUES TEVA Thérapeutique Endo Vasculaire

Plus en détail

Stratégie d imagerie : pathologie vasculaire. N. Grenier

Stratégie d imagerie : pathologie vasculaire. N. Grenier Stratégie d imagerie : pathologie vasculaire N. Grenier 2015 Artériopathie oblitérante des membres inférieurs Classification clinique de Leriche et Fontaine Stade I : Asymptomatique, disparition des pouls

Plus en détail

Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale

Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale Thérapeutiques interventionnelles en pathologie vasculaire cérébrale D.U. de pathologie mini-invasive; Bordeaux, 8 mars 2011 Dr Jérôme Berge, Service de neuroradiologie diagnostique et thérapeutique, Hôpital

Plus en détail

QCM 2 : Quelles propositions sont vraies concernant le lymphoedème secondaire?

QCM 2 : Quelles propositions sont vraies concernant le lymphoedème secondaire? Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 14 juin 2013 CETTE EPREUVE COMPREND 26 QCM SUR 7 PAGES. Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. QCM 1 : Quelles

Plus en détail

Syndromes aortiques aigus ( SAA)

Syndromes aortiques aigus ( SAA) Syndromes aortiques aigus ( SAA) Dissection aortique Hématome de paroi Ulcère pénétrant Dr Y JOBIC BREST Chenal de dissection «néochenal» Classification de De Bakey -Type I (40 à 60%) -Type II (10 à 15%)

Plus en détail

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux I/Introduction : Malgré le développement de nouvelles techniques, la radiographie standard thoracique constitue avec l examen clinique et l ECG la

Plus en détail

B03 - CAT devant une dissection aortique aiguë

B03 - CAT devant une dissection aortique aiguë B03-1 B03 - CAT devant une dissection aortique aiguë La dissection aortique se définit comme le clivage longitudinal de la paroi aortique prenant naissance dans la tunique moyenne (ou média) et créant

Plus en détail

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner Orientation Urgences abdominales - III Yves Gandon Urgence = douleurs quasiconstantes Localisation oriente +++ Associées à Occlusion (sur bride post-chir, hernie ) Fièvre (appendicite, cholécystite, sigmoïdite

Plus en détail

HEMATOME INTRAMURAL DE L AORTE (HIA) Aortic intramural hematoma An increasingly recognized and potentially fatal entity Neilander et al.

HEMATOME INTRAMURAL DE L AORTE (HIA) Aortic intramural hematoma An increasingly recognized and potentially fatal entity Neilander et al. HEMATOME INTRAMURAL DE L AORTE (HIA) Aortic intramural hematoma An increasingly recognized and potentially fatal entity Neilander et al.chest 2001 INTRODUCTION Pathologie de + en + reconnue, il s agit

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. -foyers

Plus en détail

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 191 (ex Item 119) Artérites à cellules géantes Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Généralités... 3 2. Maladie de Horton... 3 2.1. Manifestations cliniques de

Plus en détail

- La place du médecin vasculaire -

- La place du médecin vasculaire - ATTEINTE VASCULAIRE PERIPHERIQUE DANS LES SYNDROMES DE MARFAN - La place du médecin vasculaire - 19/03/2014 Sébastien GAERTNER Praticien Hospitalier Service d Hypertension Artérielle et Maladies Vasculaires

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. Chloé

Plus en détail

Stratégie de prise en charge des affections aortiques aiguës non traumatiques compliquées d état de choc

Stratégie de prise en charge des affections aortiques aiguës non traumatiques compliquées d état de choc Stratégie de prise en charge des affections aortiques aiguës non traumatiques compliquées d état de choc C. BIENDEL, B. HONTON, DESC réa, Toulouse, mars 2008 Affections aortiques compliquées d état de

Plus en détail

Carine Boulon, Joël Constans. Hôpital St André,

Carine Boulon, Joël Constans. Hôpital St André, Artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire, Hôpital St André, CHU Bordeaux AOMI Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution,

Plus en détail

Biopathologie. Cours n 4 : Athérome. Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY

Biopathologie. Cours n 4 : Athérome. Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY Biopathologie Cours n 4 : Athérome Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY Athérome / Athérosclérose Lésion des grosses et moyennes artères

Plus en détail

Stratégie en Imagerie vasculaire. N. Grenier

Stratégie en Imagerie vasculaire. N. Grenier Stratégie en Imagerie vasculaire N. Grenier 2010-2011 Artériopathie riopathie oblitérante des membres inférieurs Classification clinique de Leriche et Fontaine Stade I : Asymptomatique, disparition des

Plus en détail

L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE. Martineau Chloé DES 02/2013

L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE. Martineau Chloé DES 02/2013 L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE Martineau Chloé DES 02/2013 Les enjeux Diagnostic difficile, fréquence en augmentation de cette pathologie méconnue Evolution en trois temps, angor mésentérique menant

Plus en détail

MATINEE DE L AORTE Samedi 20 Mai 2017 Hopital Européen Georges Pompidou

MATINEE DE L AORTE Samedi 20 Mai 2017 Hopital Européen Georges Pompidou MATINEE DE L AORTE Samedi 20 Mai 2017 Hopital Européen Georges Pompidou Compte-rendu PARTIE I : Quoi de neuf concernant les dissections aortiques? Modérateur : Christian Latrémouille 1. Histoire naturelle

Plus en détail

scanner multibarettes et aorte thoracique M.MERNANI;EL.OURRAD;O.GUEDOUARI ;N.BOUBENDIR SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Hôpital Central De L Armée

scanner multibarettes et aorte thoracique M.MERNANI;EL.OURRAD;O.GUEDOUARI ;N.BOUBENDIR SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Hôpital Central De L Armée scanner multibarettes et aorte thoracique M.MERNANI;EL.OURRAD;O.GUEDOUARI ;N.BOUBENDIR SERVICE D IMAGERIE MEDICALE Hôpital Central De L Armée introduction introduction Le scanner multibarettes représente

Plus en détail

ou de la main : étiologies et stratégie diagnostique en imagerie M.EDJLALI, O.FAVELLE, P.OMOUMI, A.DELHOMMAIS, D.ALISON TOURS - FRANCE

ou de la main : étiologies et stratégie diagnostique en imagerie M.EDJLALI, O.FAVELLE, P.OMOUMI, A.DELHOMMAIS, D.ALISON TOURS - FRANCE Ischémie distale des doigts ou de la main : étiologies et stratégie diagnostique en imagerie M.EDJLALI, O.FAVELLE, P.OMOUMI, A.DELHOMMAIS, D.ALISON TOURS - FRANCE Introduction L ischémie digitale est une

Plus en détail

Dissection Aortique. Madjid Si Hocine-Département de Médecine Interne-Hôpital St Camille (Bry sur Marne)

Dissection Aortique. Madjid Si Hocine-Département de Médecine Interne-Hôpital St Camille (Bry sur Marne) Dissection Aortique Madjid Si Hocine-Département de Médecine Interne-Hôpital St Camille (Bry sur Marne) msihocine@yahoo.fr Définition: Urgence médico-chirurgicale, rare mais à mortalité élevée Importance

Plus en détail

LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP

LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP Urgence médico-chirurgicale, la dissection de l aorte (DA) impose un diagnostic précoce afin de poser au mieux les indication thérapeutique. C est dire l importance

Plus en détail

RMM Infectiologie, septembre 2013

RMM Infectiologie, septembre 2013 RMM Infectiologie, septembre 2013 Complications neurologiques des endocardites infectieuses (EI). Dr Levent. EOH Référent antibiotique.chsa. Dr Dewilde. Urgences, CHSA. Références bibliographiques. 1.

Plus en détail

PATHOLOGIE ARTERIELLE PERIPHERIQUE

PATHOLOGIE ARTERIELLE PERIPHERIQUE PATHOLOGIE ARTERIELLE PERIPHERIQUE AORTE ET ARTERES DES MEMBRES INFERIEURS EXAMEN CLINIQUE EXAMENS COMPLEMENTAIRES Examen clinique : complet et systématique, conditionne la réalisation d examens complémentaires

Plus en détail

Anévrysmes Veineux. JL Gillet (Bourgoin-Jallieu)

Anévrysmes Veineux. JL Gillet (Bourgoin-Jallieu) Anévrysmes Veineux JL Gillet (Bourgoin-Jallieu) CFPV 20 Mars 2015 1 Conflit d intérêt : aucun 2 Les anévrysmes veineux (AV) sont des lésions relativement rares qui sont rapportés dans tout le système veineux.

Plus en détail

Hémorragies rétropéritonéales spontanées : du diagnostic au traitement

Hémorragies rétropéritonéales spontanées : du diagnostic au traitement Hémorragies rétropéritonéales spontanées : du diagnostic au traitement Épidémiologie Fréquence Causes : Tumorales Vasculaires Troubles de la coagulation +++ Syndromes hémorragiques Traitements anti-coagulants

Plus en détail

LA GRANDE CIRCULATION

LA GRANDE CIRCULATION LA GRANDE CIRCULATION La circulation sanguine est le fait de trois constituants : - Sang artériel vecteur d oxygène - Sang veineux : gaz carbonique et autres métabolites qui retournent au cœur - Circuit

Plus en détail

Anévrysme des Artères Viscérales

Anévrysme des Artères Viscérales Anévrysmes des artères splanchniques Anévrysme des Artères Viscérales JP Becquemin, HPPE Groupe Ramsay GDS JP Becquemin, Champigny 94500 F Cochennec, France H Kobeiter Anévrysmes des artères splanchniques

Plus en détail

Bilan scientique du 3 e Congrès franco-panafricain de pathologie vasculaires. Dr Evariste Bouenizabila CHU de Brazzaville

Bilan scientique du 3 e Congrès franco-panafricain de pathologie vasculaires. Dr Evariste Bouenizabila CHU de Brazzaville Bilan scientique du 3 e Congrès franco-panafricain de pathologie vasculaires Dr Evariste Bouenizabila CHU de Brazzaville Pas de conflit d interêt SOUS LE HAUT PATR du Ministre de la Santé et de la Population

Plus en détail

Pathologie Aortique: échocardiographie

Pathologie Aortique: échocardiographie Pathologie Aortique: échocardiographie ETO: indispensable: limite = zone aveugle ETT: indispensable : - valves - ventricule G - péricarde troncs supra aortiques diamètres - anneau - sinus de Valsalva -

Plus en détail

Collège des Enseignants de Médecine & de Chirurgie Vasculaire

Collège des Enseignants de Médecine & de Chirurgie Vasculaire Diagnostiquer un anévrysme de l'aorte, identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge, argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient, décrire les principes

Plus en détail

Traumatismes de l abdomen et du thorax. Pr. Fabrice MENEGAUX, Dr. Thomas PROT Service de chirurgie générale du Pr. CHIGOT

Traumatismes de l abdomen et du thorax. Pr. Fabrice MENEGAUX, Dr. Thomas PROT Service de chirurgie générale du Pr. CHIGOT Traumatismes de l abdomen et du thorax Pr. Fabrice MENEGAUX, Dr. Thomas PROT Service de chirurgie générale du Pr. CHIGOT Contusions de l abdomen 2 risques vitaux : Immédiat : hémorragie A distance : sepsis

Plus en détail

LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP

LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP LA DISSECTION DE L AORTE Dr Dassier HEGP Urgence médico-chirurgicale, la dissection de l aorte (DA) impose un diagnostic précoce afin de poser au mieux les indication thérapeutique. C est dire l importance

Plus en détail

DISSECTION DE L AORTE THORACIQUE

DISSECTION DE L AORTE THORACIQUE DISSECTION DE L AORTE THORACIQUE INTRODUCTION Définition: rupture de la partie interne de la média aortique Aiguë : si inférieure à 14 jours EPIDEMIOLOGIE Age moyen de survenue : 55 ans pour l aorte ascendante

Plus en détail

Ultrasons en pathologie vasculaire. N. Grenier

Ultrasons en pathologie vasculaire. N. Grenier Ultrasons en pathologie vasculaire N. Grenier US et imagerie vasculaire Mode B : Imagerie de la paroi vasculaire des grosses artères Imagerie des anévrysmes de l aorte Imagerie de la perméabilité veineuse

Plus en détail

Echocardiographie et douleurs thoraciques

Echocardiographie et douleurs thoraciques Echocardiographie et douleurs s Introduction Notre expérience SAU cardio- 6000 passages par an Plus de 50% pour DT DIU d échographie en anesthésie réanimation Warren Chasseriaud Urgences cardio, soins

Plus en détail

Collège National de Chirurgie et de Médecine Vasculaire. I Généralités

Collège National de Chirurgie et de Médecine Vasculaire. I Généralités Diagnostiquer un anévrysme de l aorte, identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge, argumenter l attitude therapeutique et planifier le suivi du patient, décrire les principes

Plus en détail

Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice

Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice Le Malade Polyathéromateux M Baudouy Nice I. Objectifs - Connaître les fréquences d'associations des différentes localisations de la maladie athéroscléreuse. - Connaître l'incidence des associations sur

Plus en détail

Techniques et résultats d implantation des endoprothèses thoraco-abdominales. Expérience Lilloise. Nîmes les 13 et 14 juin 2010

Techniques et résultats d implantation des endoprothèses thoraco-abdominales. Expérience Lilloise. Nîmes les 13 et 14 juin 2010 Nîmes les 13 et 14 juin 2010 Techniques et résultats d implantation des endoprothèses thoraco-abdominales Expérience Lilloise Équipe du service de Chirurgie Vasculaire Professeur HAULON Hôpital Cardiologique

Plus en détail

Métastases septiques. G. WIRTH Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses Hôpital Haut-Lévèque

Métastases septiques. G. WIRTH Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses Hôpital Haut-Lévèque Métastases septiques G. WIRTH Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses Hôpital Haut-Lévèque o 20 à 50% des EI o À l origine d une surmortalité (atteinte neurologique ) o Emboles silencieux

Plus en détail