La Mutuelle des Motards déménage >

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Mutuelle des Motards déménage >"

Transcription

1 Lettre 1212 lundi.qxd:sb 3/10/11 11:03 Page 1 Mardi 4 octobre 2011 n 1212 AU SOMMAIRE ENQUÊTE 2 Circuits courts : UN MARCHÉ D AVENIR POUR L AGROALIMENTAIRE L INFORMATION ÉCONOMIQUE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON L ESSENTIEL La Mutuelle des Motards déménage La Mutuelle des Motards va quitter ses locaux historiques, sur le Parc Euromédecine de Montpellier, pour s installer dans un bâtiment de 9000 m 2 de Shon sur le Parc de l Aéroport, à Pérols, dans l Agglo de Montpellier. «Entre 25 et 30 M» seront investis dans l opération, selon Manuel Marsetti, responsable de la communication corporate à la Mutuelle. La construction du bâtiment commencera «à la mi-2013» pour un aménagement «à la mi-2014». Six cabinets d architecte ont été présélectionnés à l issue d une première consultation pour la conception du nouveau siège, qui sera situé au bord de l artère centrale du Parc, en face de Pailletrice. Les terrains sont en cours d acquisition auprès de la Serm. «Nous serons ainsi plus accessibles, et proches de la future gare TGV et de l aéroport». Le nouveau siège sera «taillé pour le développement important attendu dans les prochaines années. C est aussi un signe de notre ancrage sur ce territoire. Il offrira également des solutions à nos partenaires de l économie sociale et solidaire». Motards en colère. Créée dans les années 1980, dans la foulée du mouvement des Motards en colère, la Mutuelle des Motards s est installée en 1985 sur le Parc Euromédecine. «Nous avons déjà étendu plusieurs fois ces locaux historiques, en annexant un deuxième bâtiment, puis deux autres à proximité», précise Manuel Marsetti. Commencée avec 10 MF collectés dans la rue, la Mutuelle des Motards affiche aujourd hui un taux de pénétration de 14,5% sur le marché français de l assurance 2-roues. Elle emploie 425 personnes, dont 280 au siège et 145 dans ses bureaux décentralisés. L assurance moto représentait, en 2010, 84% du CA de la société, qui s élevait à 80,7M. Il sera «en hausse» en Henri Frasque POINTS CHAUDS Promotion: Angelotti prend une dimension régionale. Le groupe immobilier biterrois Angelotti confie ses perspectives de croissance. Une agence va s ouvrir à Avignon, la nouvelle agence de Perpignan monte en puissance et les services montpelliérains seront regroupés à Castelnau fin PAGE 3 Groupe Pourcel : hausse de 15 % des activités en Le groupe d hôtellerie et de restauration dirigé par les frères Pourcel s attend à une progression importante de son chiffre d affaires en PAGE 5 Aéroport:Carcassonne vise un million de passagers.la Région, et trois autres collectivités, vont investir 55M entre 2011 et 2017 pour moderniser, sécuriser et développer l aéroport de Carcassonne dans l objectif d atteindre un million de passagers. PAGE 6 Paru sur CCIR: 2010, année de la reprise Innovation : cinq entreprises chinoises au Mibi Conjoncture: faibles perspectives de croissance Perpignan: les travaux reprennent sur l A9 Environnement : Biotope récompensé Sète : 12 M investis Abonnés: recevez par mail la quotidienne de La Lettre M VOS RENDEZ-VOUS Devcom Méditerranée Forum organisé par la CCI de Nîmes : «E-commerçants, community managers, trafic managers, webmasters et DSI des réponses concrètes pour tous les métiers du web!». Le 13 octobre à la CCI de Nîmes, de 8h30 à 18h30. Trophées du Conseil de l innovation Les Trophées, remis le 19 octobre à Alès, mettront en lumière les outils régionaux au service des entreprises innovantes. À 18h, à l École des Mines d Alès. Gestion de l eau Le réseau des irrigants méditerranéens (RIM), copiloté par le Cirad, l ENAM, l ENSA, la Fondation Farm et Montpellier SupAgro, organise du 3 au 7 octobre, à Montpellier (Agropolis International), un séminaire de bilan et perspectives de son projet éponyme sur les économies d eau en irrigation. Retrouvez l agenda complet de La Lettre M dans le cahier central Retrouvez l actualité du Languedoc-Roussillon tous les jours sur

2 Lettre 1212 lundi.qxd:sb 3/10/11 11:03 Page 2 2 L ENQUÊTE APRÈS LE BIO, LES CIRCUITS COURTS ÉMERGENT L agroalimentaire et la logistique à l heure des circuits courts Panorama SITE INTERNET La Région L.-R. et la Chambre régionale d agriculture mettent en ligne un site dédié le 7 octobre: lors de la manifestation «la Qualité fait sa Comédie», mettant à l honneur les labels des produits agricoles, du 7 au 9 octobre à Montpellier. LOGISTIQUE Perpignan Méditerranée lance un appel d offres pour la mise aux normes, courant 2012, de la «halle au carreau» de m 2, en vue de développer les circuits courts. Le coût estimé est de 3,5M. À Montpellier, une plateforme bio doit voir le jour en 2012 au marché d intérêt national, pour alimenter les centres de vacances et les restaurants scolaires. SYSTÈME U SUD Système U Sud travaille à la mise en place de filières courtes, à l image de ce qu elle a déjà mis en place en Ardèche et en Corse. «Notre démarche s apparente davantage à du commerce équitable qu à du développement durable. Notre métier de distributeur consiste à proposer les meilleurs produits locaux», souligne Bertrand Gardès, DG de Système U Sud. Difficulté pour le groupe: concilier cet objectif avec l existence de la marque ombrelle Sud de France. C onsommer local : un vrai marché d avenir pour l abondante filière agroalimentaire régionale. L idée est connue: proposer des produits de qualité dans le cadred unedémarchemilitante.lemarchéestnaissant,donc énorme.«les gens s intéressent de plus en plus à la provenance des produits qu ils achètent», remarque Roch Domergue (Label Route, Montpellier). Pour Jean- Pierre Girard (Alter Ego, Saint-Jean-de-Védas), «le circuit court est incontournable. C est ridicule de remonter des produits sur 300 km. Et ils perdent en qualité, en marge Le circuit court permet au producteur de traiter directement avec la grande surface, sans passer par les grossistes. Intermarché et Système U (cf. cicontre) sont précurseurs dans ce domaine-là. Le producteur amène ses propres produits dans le magasin. Une relation de proximité se crée, les gens sont voisins. Cela donne un côté humain et local au business.» Défi logistique «Les belles idées seules ne suffisent pas. Comment faiton?», questionne Guy Barbotteau, président de la Cres (chambre régionale de l économie sociale) L.-R. Il s agit d organiser la filière pour la rendre réellement attractive. «Le circuit de distribution agricole est tourné vers la grande distribution ou les marchés d intérêt national. Il y a un aspect concentrationnaire du circuit classique. Dans ce schéma, les fruits et légumes sont ramassés et cueillis à J-5 ou J-10 pour supporter le transport. Il faut revenir sur l organisation si on veut créer des circuits courts.» Les filières professionnelles concernées Translog Sud de France pour la logistique, LRIA pour l agroalimentaire ont un rôle clé à jouer. Les changements concernent tous les acteurs. Tout d abord, la grande distribution : «Travailler avec des petits producteurs induit des changements de facturation et de gestion administrative», précise Jean-Pierre Girard. Ensuite, les coopératives agricoles : «Celles dont le fonds de commerce est la grande distribution parlent palettes Or, dans la restauration, on raisonne en cagettes, analyse Fabrice Combet, chargé de développement d affaires interfilières en économie sociale et solidaire à la Cres L.-R. Les mesures sont différentes. Passer au circuit court exige une logistique appropriée.». Enfin, les consommateurs : «Il faut désamorcer certaines exigences, comme les livraisons quotidiennes. Celles-ci ne sont pas signe de fraîcheur des produits!» Profusion d initiatives Les Boutiques paysannes producteurs en vente directe, douze en L.-R. essaiment. La dernière ouverture est celle de Montpellier. Perpignan et Mende doivent suivre. «L objectif est de proposer une gamme Un circuit de distribution est dit «court» quand il n y a pas plus d un intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Selon le recensement agricole 2010, une exploitation sur cinq commercialise en circuit court, en vente directe ou par un seul intermédiaire. variée : fromage, viande, fruits et légumes, huile d olive, vin, miel, oignons,», détaille Marie Largeaud, animatrice du réseau. Le concept, né il y a 20 ans, a fait ses preuves. «Des agriculteurs louent un magasin dont ils se répartissent les temps de présence pour la vente. Il doit s agir de produits locaux, produits à moins de 80 km du lieu de vente.» Dans le Gard, la CCIT d Alès «travaille à la mise en place d une filière courte pour approvisionner la restauration collective scolaire autour de cuisines centrales de territoire, qui pourraient servir repas par an», selon son président, Francis Cabanat. Dans l Aude, la société Saveurs du L.-R. joue, depuis deux ans, le rôle d intermédiaire entre les producteurs locaux et les enseignes de distribution à la recherche d un interlocuteur unique. Via son site de e-commerce, la société propose également ses services aux particuliers. La Région L.-R. travaille à la mise en place de boutiques Sud de France, véritables épiceries régionales. Ce concept se rapprochera des Maisons des producteurs promues par LRIA. Autre initiative : la Cres L.-R. œuvre pour le rapprochement entre coopératives agricoles et Union nationale des associations à vocation touristique. Deux circuits courts ont ainsi été mis en place cet été, l un dans l Hérault, entre le centre du Lazaret (Sète) et la Sica du Caroux (Bédarieux), l autre dans les P.-O., entre l UCPA Saint- Cyprien et Théza Fruits. Mais huit autres projets pré-identifiés n ont pu se mettre en place comme le bio, le circuit court semble inéluctable à terme, mais avance doucement. «Lorsque l initiative vient des producteurs eux-mêmes (création de boutique, de gamme, détermination des jours de livraison, de permanences ), tout peut se mettre en route rapidement, avec peu de moyens», conclut Fabrice Combet. + sur La rédaction Retrouvez l actualité du Languedoc-Roussillon tous les jours sur La Lettre M n Mardi 4 octobre 2011

3 Lettre 1212 lundi.qxd:sb 3/10/11 11:03 Page 3 RÉGION 3 Après une baisse significative de plus de 14 % en 2009, les exportations régionales progressent de 11,6 % en Les importations augmentent de 15,2 %. (Source : CCIR). Emploi L intérim en baisse de 5 % depuis un an Les chiffres de l intérim entre août 2010 et août 2011 enregistrent une baisse de 5 % en Languedoc-Roussillon. «Nous sommes à nouveau en décroissance», confirme Jean-Yves Deleuze, représentant régional du Prisme. «On marque le pas, le volume de commandes de nos clients n est pas bon et rien ne préfigure une reprise en 2012». Dans les secteurs du transport et du BTP, l intérim baisse de 12,9 % et 9,8 %. Dans les services, elle baisse de 4,5 %, de 1,7 % dans l industrie et de 1,2 % dans le commerce. Au niveau des départements, la plus forte baisse est constatée en Lozère avec -14,4 %, suivie de l Hérault avec -11,7 % et du Gard avec -3,1 %. Seules l Aude et les P.-O. enregistrent des hausses d effectif intérimaire avec respectivement + 11,6 % et + 2,6 %. + sur Services Quatre ouvertures pour Apef Services Le réseau de services à la personne héraultais Apef (Lattes) a ouvert trois agences en rafale dans l Ouest de la France en septembre : le 12 au Mans, le 19 à Vannes et le 26 à Rouen. L Apef était déjà présente dans le Grand Ouest avec six agences (Rennes, Bruz, Nantes, La Roche-sur-Yon, Laval et Caen). D autre part, le 5 septembre, Apef Services a implanté à Saint-Maur-des-Fossés sa 14 e agence en Île-de-France. Apef compte désormais 57 agences, dont 45 franchisées. Le réseau a 12 agences en L.-R. (9 dans l Hérault, 2 dans le Gard et 1 dans l Aude). Le réseau, né en 1992 et qui se développe en franchise depuis fin 2006, ira rencontrer de nouveaux candidats les 14 et 15 novembre sur le salon Top Franchise Méditerranée à Marseille. + sur Distribution La crise impacte plus ou moins les foires au vin Résultats contrastés pour les foires au vin, qui s achèvent dans les grandes surfaces de la région. «Ça n a pas été terrible en termes de chiffre d affaires, estime Jean-François Fraïoli, responsable Produits grande consommation au Leclerc de Saint-Aunès dans l Hérault. Avec 300K, nous faisons -10 % par rapport à l année dernière. Le contexte économique se fait ressentir.» À Perpignan, Patrice Rosello, chef du rayon liquides, est plutôt content : «le CA est en légère progression, malgré cette période de crise». Prochain rendez-vous important: les fêtes de fin d année, notamment pour le Muscat de Noël. Agriculture La surface agricole utile baisse de 10 % en 10 ans Selon les dernières données de la Draaf, récoltées lors du recensement agricole de 2010, la surface agricole régionale a baissé de 10 % depuis 2000, atteignant ha de surface agricole utile, soit 43 % du territoire. Le nombre d exploitations agricoles baisse de 30 % avec exploitations. En 10 ans, ha de vignobles et exploitations spécialisées en viticulture ont disparu. Le bio représente 7 % de la SAU. Si les prévisions se concrétisent, la part de SAU en bio sera, selon la Draaf, de 13 % en personnes ( ETP) travaillent de façon régulière dans le secteur de l agriculture, dont plus de 51% dans la viticulture. Cela représente une baisse de 26 % par rapport à % des chefs d exploitation ont moins de 40 ans. Négoce Union Matériaux vise 9 % de croissance en 2011 La société de négoce en matériaux de construction (Montpellier) table sur une progression importante de son CA en 2011 avec une prévision de croissance de l ordre de 9 % (130M en 2010). Dans un contexte difficile marqué par les difficultés de trésorerie de sa clientèle, entreprises du bâtiment notamment, Alexandre Vachet, PDG d Union Matériaux (35 points de vente, 450 collaborateurs), se montre moins optimiste pour l année prochaine : «2012 s annonce comme un exercice délicat et sera placée sous le signe de la consolidation de notre réseau». Le dirigeant n exclut cependant pas d éventuelles opérations de croissance «à moyen terme et en fonction des opportunités qui se présenteront à nous». + sur T E XTO S Selon une étude prospective réalisée par les services de l État, la pression démographique devrait rester élevée en L.-R. entre 2010 et 2050 avec une hausse de 40 % de la population, soit un million d habitants supplémentaires pour les départements situés sur le littoral. Ces derniers compte - ront 3,5 millions d habitants en La Région organise ses 5 e Assises du tourisme mardi 4 octobre au Pont du Gard. POINT CHAUD Immobilier Groupe Angelotti veut croître en dehors du Biterrois Le groupe immobilier Angelotti* estime pouvoir passer «de 800 à 1200 ventes de parcelles de terrains à bâtir» à l horizon , indique Louis-Pierre Angelotti, son président. La croissance se fera géogra - phiquement. «Aujourd hui, c est la région biterroise qui tire l activité, avec le lancement de 400 lots à Servian et de 300 lots à Saint- Thibéry», confie-t-il. Courant 2012, Angelotti va ainsi ouvrir une agence à Avignon et lancer, dans le secteur de Perpignan, quatre à cinq lotissements d envergure (100 à 150 lots chacun). Dans l agglo de Montpellier, Angelotti quittera fin 2012 Lattes pour Castelnau-le-Lez, où un immeu - ble de bureaux de 2500 m 2 (architecte : Philippe Rubio) va être construit. À Castelnau, Angelotti occupera m 2 dans le nouveau bâtiment. «Le reste est déjà mis en vente ou à la location», explique Louis-Pierre Angelotti. Les effectifs de l agence de Montpellier-Lattes passeront de 17 à 25 salariés dans les mois qui suivront le transfert à Castelnau. Ce 1 er octobre, Louis-Pierre Angelotti a posé la première pierre de la 1 re tranche de la résidence «Nouvelle Vague» (229 logements au total), à Palavas. * 60 salariés. CA cumulé 2010 : 100 M. Siège social à Béziers. Implantations à Toulouse, Perpignan, Carcassonne et Lattes. Métiers : aménagement (80 %), promotion et transactions. n Mardi 4 octobre 2011 La Lettre M Retrouvez l actualité du Languedoc-Roussillon tous les jours sur

4 Lettre 1212 lundi.qxd:sb 3/10/11 11:03 Page 4 4 GARD & LOZÈRE Le président de la République, Nicolas Sarkozy, se rend à Alès, mardi 4 octobre, dans le cadre du classement au patrimoine mondial de l Unesco des Causses et des Cévennes. T E XTO S L enseigne Bazarland ouvre son premier point de vente dans le département du Calvados. Implanté à Lisieux, le magasin occupe m 2 de surface commerciale. L Insee va dresser une typologie des emplois de la filière électronucléaire de Marcoule et du Tricastin : une centaine de sous-traitants du Gard, du Vaucluse, de la Drôme et de l Ardèche ayant dépassé de CA avec EDF, Areva et le CEA, ont été interrogés en septembre. POINT CHAUD Crouzet installe son pôle R&D mondial à Alès Custom Sensors & Technologies (CST, Schneider Electric) signe un accord avec la communauté d agglomération du Grand Alès et la Sem du conseil général, la Segard, pour la construction, à Alès, d un bâtiment de 4300 m 2 de Shon, qui accueillera à partir de 2013 le centre d expertises moteurs de Crouzet pour l ensemble du groupe. L Agglo du Grand Alès acquiert une partie du site de Crouzet : le bâtiment de m 2 et le foncier, qui s étend sur 6 ha. La Segard acquiert, elle, le reste de l emprise foncière ( m 2 ) auprès de Crouzet, et réalise l ensemble immobilier accueillant le centre technique dont elle reste propriétaire. Le bâtiment sera loué, pour neuf ans, à l industriel, pour un loyer de 357 K par an. Le permis de construire va être déposé, et les appels à candidature lancés pour la construction du bâtiment, livré en mars Le site d Alès, qui emploie 200 personnes, appartient à la Division Moteurs de CST. «Tous les produits Crouzet commercialisés dans le monde seront développés, conçus et testés à Alès», indique CST. «Nous allons recruter de plus en plus d ingénieurs», annonce Philippe Roux, DG de la Division Moteurs de CST (CA : 43,81 M en 2010). + sur Déchets Nîmes Océan poursuit sa progression L entreprise familiale créée en 2000 par Émilien Marcos et son épouse compte aujourd hui 150 salariés pour un chiffre d affaires en constante augmentation : 11,1M en 2011 contre 10,34M en Spécialisée dans la collecte de déchets ménagers et le nettoyage des aires d autoroutes pour le compte d ASF, Nîmes Océan entend poursuivre cette progression. «Nous gagnons régulièrement la confiance de nouveaux clients, que ce soit sur le marché des collectivités ou des entreprises privées», explique le dirigeant. Derniers exemples en date avec la communauté de communes de Lens-Gardonnenque, qui vient de lui confier le service de collecte des ordures ménagères, et la Ville d Avignon, où l entreprise nîmoise assure désormais le ramassage des déchets en centre-ville. Transports TCSP : Nîmes-Métropole paie ses erreurs Contrainte par la justice (La Lettre M du 12 juillet 2011) de stopper les travaux dans le cœur de Ville de Nîmes entraînant un retard de plusieurs mois, puis de réviser le tracé (lalettrem.fr du 5 septembre) de son projet de TCSP, la communauté d agglomération Nîmes Métropole doit dédommager les entreprises dont les marchés ont été résiliés. Deux groupements d entreprises vont entrer en négociation avec l Agglo sur la base légale de 5 % des travaux signés mais non réalisés. Le groupement d entreprises Malet-Spie-Valérian dont le contrat s élevait à 8,9 M dont 900K réalisés négociera son indemnité sur la base de 400K, alors que le groupement SNGG-SN Volpilière qui devait honorer pour 633 K de travaux négociera sur la base d environ 30K. Industrie Soluglass et Sud PVC s implantent à Nîmes Les sociétés Soluglass (miroiterie d art) et Sud PVC (fabrication de vitrages), qui étaient respectivement implantées à Cavaillon (Vaucluse) et Garons, près de Nîmes, s installent dans m 2 de locaux appartenant à Arcelor-Mittal, route d Avignon, à Nîmes (commercialisation : DTZ). «Nous voulons nous développer, et nous manquions de place», explique le codirecteur général de Soluglass, et cogérant de Sud PVC, Jean-Luc Ribelin. Il dirige une troisième société, le Comptoir nîmois du verre, qui reste basée à Garons. Les trois sociétés emploient 40 personnes. Sud PVC, qui a réalisé un CA de 1,2M en 2010, avec sept salariés, vise une croissance de 20 à 30 %. Commerce Carré Costières livré à la mi-2013 Le groupe alsacien Rapp finalise l ouverture d un centre commercial de m 2 de surface de vente près du magasin Fly, sur la Zac nîmoise du Mas de Vignolles (cf. La Lettre M n 1192). Baptisé Carré Costières, le centre accueillera, à la fin du 1 er se - mestre 2013, des enseignes principalement dédiées à l équipement de la maison: Mobilier de France (1 200 m 2 ), Roche Bobois (800 m 2 ), Cuir Center (1 000 m 2 ), Les Ateliers de la nuit, un magasin de literie, un pôle de restauration, un cuisiniste et un magasin de cheminées. «Le nouveau PPRI a compliqué l aménagement de la zone», glisse Georges Cassou, directeur de DTZ. Immobilier Le siège d EDF en vente Le siège nîmois d EDF, rue de Verdun -entre le centre ville et l hôpital Carrémeau-, est en vente. Propriété de la Foncière des Régions, ce bâtiment de m² de bureaux, n est d ores et déjà plus occupé en totalité par son locataire, qui n aurait à ce jour pas déposé de préavis. «Aujourd hui, on ne souhaite pas communiquer sur cette opération», explique le propriétaire. De son côté, un cadre régional d EDF explique que «le personnel sera déplacé sur des sites déjà occupés par EDF.» Situé tout près du centre-ville, le prix du siège nîmois d EDF pourrait avoisiner les 3M. Parmi les projets envisagés à l emplacement du bâtiment : une résidence hôtelière. Retrouvez l actualité du Languedoc-Roussillon tous les jours sur La Lettre M n Mardi 4 octobre 2011

5 Lettre 1212 lundi.qxd:sb 3/10/11 11:03 Page 5 HÉRAULT 5 Montpellier Agglomération organise une journée de travail et d information sur le projet de restructuration de la route de la Mer (avenue Georges-Frêche) le 20 octobre au Parc des expositions. Environnement Biotope ouvre une nouvelle agence à Brest La société basée à Mèze et spécialisée dans l expertise écologique et la communication liée à l environnement (220 salariés, CA 2010 : 11,3 M ) annonce à La Lettre M l ouverture d une nouvelle agence à Brest (Finistère) «le 3 ou le 5 octobre». Objectif : «Nous permettre de nous rapprocher de nos clients bretons et de répondre à de nouvelles sollicitations. Avec cette agence, nous allons continuer à développer notre pôle brestois lié à l environnement marin, porté par l éolien offshore et les aires marines protégées. En novembre prochain». Le CA 2011 de Biotope devrait continuer à progresser avec un prévisionnel de l ordre de 14 M. Présente à l international (Serbie et Madagascar), Biotope, compte une quinzaine d agences en France, dont deux dans les Dom-Tom. La société envisage également l ouverture d une agence à Casablanca (Maroc). Le recrutement d un futur chef d agence est en cours. Commerce Un Intermarché de m 2 à Portiragnes Le Groupement des Mousquetaires vient d acquérir une parcelle de m 2 sur la commune de Portiragnes (ZAE du Puech). Le groupe de distribution souhaite conforter le maillage de l ouest héraultais en créant un supermarché de m 2 exploité sous enseigne Intermarché. À terme, le projet prévoit la création d une quinzaine d emplois. Ouverture prévue en juin Point fort du projet, son intégration paysagère. L investissement devrait s élever à près de 5 M. TIC JV Web prévoit d atteindre les 50 salariés d ici 2014 L agence JVWeb, spécialisée dans le marketing à la performance sur Internet (liens sponsorisés, référencement naturel, etc.), prend possession de ses nouveaux locaux dans le Parc 2000 à Montpellier m 2 flambants neufs pour un investissement de 1,8 M. L entreprise, qui emploie 25 salariés aujourd hui, compte doubler son effectif dans les trois ans. «Nous allons renforcer le pôle commercial et être plus offensif dans la commercialisation. Jusqu à présent, neuf clients sur dix venaient par le bouche-à-oreille», indique le président fondateur Jonathan Vidor. En 2011, JV Web réalise un chiffre d affaires de 4M. ENR 17 projets photovoltaïques pour Belectric Le développeur d installations photovoltaïques Belectric (15 M de CA attendu en 2011, 70 salariés), installé à Vendres, achève deux installations : l une à Valdegour (Alpes-Maritimes, 1,6 MWc) et l autre à Valmalle (Hérault) de 5,6 MWc pour un investissement total de près de 21,5M. Sept projets en toiture sont en cours de construction dont quatre en L.-R. (Gard, Lozère, deux dans l Hérault : Vendres et Mauguio). «Ils doivent être achevés fin octobre», précise le DG, Martin Andersch. Restera une dizaine de projets à traiter jusqu en juin pour une puissance de 1,5 MWc. «Après juin, nous entrons dans la phase des appels d offres. Nous ne savons rien là-dessus pour le moment». Le DG estime avoir perdu une vingtaine de projets depuis le moratoire. Immobilier Zac Rive Gauche : la Serm attribue 241 logements La Serm attribue les lots de la 1 re tranche de la Zac Rive Gauche, située le long de l avenue Raymond-Dugrand à Montpellier. Bouygues Immobilier construira 62 logements (architecte : Christian Devillers), Nexity George V 68 logements (Pierre Tourre), ACM 56 logements locatifs sociaux (concours d architecture en cours) et Dominium Les Nouveaux Constructeurs 56 logements (Cuno Brullmann et Jean-Luc Crochon). Les premières constructions débuteront au 2 e trimestre T E XTO S Safege (Groupe Suez, 43 agences en France dont une à Montpellier) rachète le bureau d études 3 AME (aménage ments maritimes et portuaires, Saint-Jean-de-Védas). Le centre médico-chirurgical d ophtalmologie Bord (Saint-Jean-de- Védas) déménagera au cours du 1 er semestre 2012 dans l ancienne gendarmerie (1 000 m 2 ). Transaction : Altimmo Conseil (Montpellier). POINT CHAUD Groupe Pourcel : l activité progresse Le groupe d hôtellerie et de restauration dirigé par Jacques et Laurent Pourcel et leur associé, Olivier Château, devrait clôturer l exercice en cours avec une progression de l ordre de 1,5M de son CA (10 M en 2010). «Le chiffre d affaires du Jardin des Sens est en hausse de 30 % cette année, celui de la plage privée du Carré blanc à Villeneuve-les-Maguelone de 20 %, soit une évolution globale d environ 15 % au niveau du groupe. Le taux d occupation de l hôtel du Jardin des Sens avoisine pour sa part les 90 %» constate Jacques Pourcel. Un con - texte favorable, propice à la concrétisation de nouveaux projets : «Nous devons créer une extension de cet établissement afin d augmenter nos capacités d accueil. Une quinzaine de chambres supplémentaires vont être aménagées. Les travaux, qui devraient démarrer début 2012, s achèveront à la fin du 3 e trimestre.» Investissement : 2 M. Toujours à Montpellier, le projet de création d un hôtel 3 étoiles comprenant 60 cham - bres et suites au cœur du complexe commercial d Odysseum devrait aboutir en «C est l un de nos objectifs prioritaires. L investissement sera de l ordre de 20M pour une centaine d emplois créés». Le 16 septembre dernier, le groupe a inauguré le restaurant le Yazhou à Beyrouth. «Un concept de restauration axé sur la fusion entre les cuisines française et asiatique que nous allons dupliquer dans notre restaurant montpelliérain de la Compagnie des comptoirs.» + sur n Mardi 4 octobre 2011 La Lettre M Retrouvez l actualité du Languedoc-Roussillon tous les jours sur

6 Lettre 1212 lundi.qxd:sb 3/10/11 11:03 Page 6 6 AUDE &P.-O. La 4 e édition du Medfel, salon international d affaires de la filière fruits et légumes de l Euroméditerranée se déroulera à Perpignan les 24, 25 et 26 avril T E XTO S Selon le CDT des P.-O., l activité touristique a connu une hausse de 5 % au mois de septembre Une fréquentation record. TLM Transport, société de transport routier de fret implanté à Rivesaltes est placée en redressement judiciaire (CA : 2,1 M, effectif : 25 salariés). Union routière Provence Roussillon, implantée zone du marché international Saint-Charles, est placée en redressement judiciaire (CA 4,3 M, effectif : 35 salariés). POINT CHAUD Carcassonne : 55 M pour moderniser l aéroport La Région, et trois autres collectivités, vont investir 55 M pour moderniser, sécuriser et développer l aéroport de Carcassonne, a annoncé le premier vice-président du conseil régional en charge des transports, Robert Navarro, le 28 septembre. «Cet investissement doit permettre à la plateforme de doubler la capacité d accueil de passagers, de à , voire à un million de passagers. Mais aussi de doubler la capacité d accueil des avions et surtout de servir l emploi», a-t-il indiqué. Géré par Veolia Transport depuis le mois de mai, l aéroport sera la première des cinq plateformes régionales à bénéficier de crédits à la reconstruction. «Véolia Transport est en relation avec six nouvelles compagnies», a ajouté l élu régional. Les investissements, qui seront réalisés entre 2011 et 2018, sont portés à hauteur de 70 % par la Région L.-R., 10 % par le conseil général de l Aude, 10 % par l Agglomération de Carcassonne et 10% par l Agglomération de Narbonne. 30 M seront engagés en investissement et 25 en fonctionnement. Les premiers chantiers, portant sur 9,2 M, concernent notam ment la construction d une nouvelle caserne pour les sapeurspompiers, la mise aux normes des parkings avions et de la plateforme D ici 2017, le site sera doté d un nouveau terminal (12 M ). ENR AE 3000 France atteindra 15 M de CA en 2011 L entreprise perpignanaise de 35 salariés, filiale du groupe catalan AE 3000, devrait atteindre un «CA 2011 de 15M», annonce son DG, Jérôme Galban. «Nous avons en stock 3 MWc à réaliser, dont 1 MWc réparti sur le Sud-Ouest et le L.-R. Notre visibilité est de 5 MWc jusqu en juin C est moins que nos prévisions en raison notamment de l absence de refinancement des banques. Il n existe plus de projets supérieurs à 1 MWc. Mais nous allons voir apparaître un nouveau marché, la revente des centrales connectées.» Le groupe, qui avait misé sur la diversification, avec le thermique, y voit un débouché. «Le thermique devrait atteindre 15 % du CA 2012, soit au moins 1,5M. L activité de ce secteur a triplé depuis 2010». Industrie Carmelec veut développer l export en 2012 «2012, comme 2011, sera pour Carmelec une année de consolidation pour l entreprise qui devrait atteindre un chiffre d affaires de 1,3 M», indique Robert Vallé, gérant de la société spécialisée dans les appareils de mesures (CA 2010 : 1,1M ). «Actuellement, l export représente entre 5 et 10 % de notre activité, notamment vers l Allemagne et la Suisse. Nous aspirons à nous développer à l export dans les années qui viennent». Principal client de la société, EDF, relance un appel d offres européen pour lequel Carmelec va concourir. «C est un réel enjeu pour notre équipe de 13 salariés». Bâtiment RG Groupe réduit la voilure Après la mise en liquidation de sa filiale Énergie Elec (génie électrique), début septembre, RG Groupe voit sa filiale principale, Pomès Énergie (génie climatique), placée en redressement judiciaire. «Nous avons préféré cette solution pour assurer la pérennité du groupe», indique Laurent Griffanti, PDG. Le groupe, qui comptait 130 salariés, n en a plus qu une petite centaine après la liquidation de sa filiale (25 licenciements). «Notre visibilité s arrête au premier semestre Mais nous allons nous battre pour sortir du redressement de Pomès Énergie d ici un an.» La filiale n a pas subi de plan social. Une levée de fonds est prévue fin 2011-début Le CA consolidé attendu pour 2011 est de 8,5M contre 12M en sur Commerce Narbonne Accessoires loue m 2 à Rivesaltes Le groupe audois Narbonne Accessoires* loue un entrepôt logistique de m 2 à Rivesaltes. Transaction : BNP Paribas Real Estate Montpellier. L entrepôt de Narbonne est conservé. «Le nouveau site de Rivesaltes, ouvert cet été, accueille les surstocks et les produits plus gros : fauteuils, canapés d extérieur, auvents», explique Emmanuelle Gautier-Viot, DRH et directrice des opérations marketing. Ce nouveau site génère peu d emplois (deux ou trois, à venir) mais est jugé indispensable du fait du poids de Narbonne Accessoires en France (52 magasins). L export (Espagne, Italie, Allemagne, Grande-Bretagne) devrait porter la croissance sur les prochains exercices. * Vente d accessoires pour caravanes et camping-cars. Dirigeants : Bruno et Yannick Masse. CA : 180 M. 650 salariés au total (export, magasins, concessions, centres de carrosserie ) CATALUNYA Fonds Européens : + 73 % pour les Catalans Selon ACC1O, l agence catalane de soutien à la compétitivité de l entreprise, 384 M de fonds européens ont été attribués à projets. 16 % des fonds ont abondé l économie en direct (61,4M ), 28 % la recherche et 30 % les universités. La captation de ces fonds par les Catalans du Sud a augmenté de 73 % sur la période 2007 à 2010 par rapport à la précédente, leur permettant d accroître leur compétitivité dans une période de turbulence économique. En Languedoc-Roussillon, la mobilisation des fonds européens est inférieure, avec 260 M (Feder et FSE) et concerne trois fois plus de projets : projets, dont 413 projets programmés au titre de la recherche et de l innovation et des entreprises pour un montant total de 62M. + sur Retrouvez l actualité du Languedoc-Roussillon tous les jours sur La Lettre M n Mardi 4 octobre 2011

7 Lettre 1212 lundi.qxd:sb 3/10/11 11:03 Page 7 DÉCIDEURS RÉGIONAUX 7 André Deljarry, CCIT de Montpellier Le promoteur André Deljarry, 55 ans, président du Medef Montpellier et coprésident du Medef Hérault, devrait être élu, le 6 décembre prochain, président de la chambre de commerce et d industrie de Montpellier. S il le reste jusqu au terme de son mandat, en 2015, son élection mettra fin à une longue période de troubles à la chambre montpelliéraine, qui a vu se succéder quatre présidents en quatre ans, et deux dissolutions. André Deljarry prendra la tête d une liste unique réunissant les principaux syndicats héraultais, dont le Medef et la CGPME. Ni Gabrielle Deloncle, ni Joseph Francis, ni Jean- Yves Labattut n y figureront. La CGPME aura 20 sièges, le Medef et ses alliés 30. Six élus CGPME, et sept élus Medef (dont Michel Fromont), siégeront à la CCIR. CGPME et Medef seront à égalité au bureau de la future chambre, et recruteront, ensemble, un nouveau directeur général. Jean- Marie Sevestre (Sauramps, CGPME), devrait retrouver le poste de premier vice-président qu il occupait avec Gabrielle Deloncle. André Deljarry a annoncé le retrait de la plainte déposée, au pénal, après les dernières élections. + sur Philippe Augé, Pres Il est nommé administrateur provisoire du pôle de recherche de l enseignement supérieur suite à la démission de Dominique Deville de Perrière. De nouvelles élections doivent avoir lieu début Le président de l université Montpellier 1 s est également engagé, dans le cadre du projet d initiative d excellence Idex-Sud de France, à fusionner avec l université Montpellier 2 au 1 er janvier Dominique Douard, Val hor À 64 ans, le Perpignanais, gérant de la Société des espaces verts du Roussillon, devient president de Val'hor (l'interprofession nationale de la filière horticole). Val'hor réunit entreprises, réalisant près de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires et représentant emplois. Cyrille Meynadier, Proméo Il est nommé directeur général de Village Center Patrimoine (VCP), la filiale du groupe Proméo dédiée à l immobilier de loisirs. Il était auparavant directeur de la promotion du groupe Pragma. Didier Bascop, Nîmes-Métropole À 55 ans, il devient DGS à la communauté d agglomération Nîmes-Métropole. En poste depuis le 1 er octobre, il était jusqu à présent DG adjoint de l Agglo et de la Ville de Nîmes. Employé depuis 2001 par Nîmes Métropole il a participé à la création de la collectivité. Originaire de Lille, Didier Bascop a occupé différentes fonctions de DG adjoint au sein de villes du nord de la France, comme Boulogne-sur-Mer et Châlons-en-Champagne. Il remplace Jean- Pierre Caillois, écarté suite à la gestion du dossier du TCSP. Igor Knibiehly, CDT 66 En fonction depuis huit ans à la direction du comité départemental du tourisme des P.-O., présidé par Pierre Aylagas, il rejoint, à 41 ans, le comité régional du tourisme de la région Midi- Pyrénées. MISE À JOUR A9b : l État choisit la version longue Rappel des faits La Lettre M n 1155, du 22 juin 2010, annonce le choix, par le ministre de l Écologie de l époque, Jean-Louis Borloo, d un déplacement court (12 km à 2 x 2 voies) de l A 9 au droit de Montpellier, l A 9 actuelle étant destinée à devenir un boulevard urbain. Une déclaration d utilité publique antérieure, prise en 2007, prévoyait un doublement plus important. Aujourd hui Le ministre des Transports Thierry Mariani annonce le 30 septembre à Montpellier le choix, par l État, du projet dit de «déplacement long» pour doubler l A9 au niveau de Montpellier. L A9 sera doublée par une autoroute à 2x3 voies sur une distance de 23 km, dont 12 km sur un nouveau tracé entre Saint-Jean-de-Védas et Baillargues, conformément à la DUP de 2007 confirmée fin 2010 par le Conseil d État. ASF (Vinci Autoroutes) financera et réalisera les travaux, d un coût compris entre 500 et 700M. Sont déclarés d utilité publique «les travaux de construction du dédoublement de l A9 au droit de Montpellier, compris entre Lunel-Viel à l est, et Fabrègues à l ouest». Principale raison invoquée pour justifier ce choix : «Ce projet peut être engagé sans délais, conformément à la volonté générale dégagée lors de la concertation publique», précise le ministre. Cette option permet par ailleurs «de séparer efficacement les trafics de transit et les trafics locaux pour mieux satisfaire aux enjeux de sécurité.» Sa mise en service devrait être effective à l horizon , les travaux devant être engagés dès TABLEAU DE BORD La région attire des actifs et des chômeurs Un migrant sur deux arrivant dans la région en 2007 est un actif en emploi, selon une étude de l Insee. Mais le pourcentage des actifs au chômage est plus élevé chez les arrivants que dans le reste de la population régionale : c est le nombre de personnes qui arrivent chaque année dans la région. Dans le même temps, la quittent. En 2007, la part des habitants natifs de leur région de résidence était de 51 % en L.-R., le taux le plus bas de France. 61 % : c est la part des actifs, qu ils soient en emploi ou au chômage, dans les nouveaux arrivants. 67 % des partants sont des actifs. Les étudiants représentent à eux seuls 11 % des nouveaux arrivants et 14 % des sortants : c est le nombre d actifs arrivés dans la région entre 2002 et 2007, dont agents de la fonction publique actifs en sont partis dans le même temps. 20 % : c est le nombre d actifs arrivant en L.-R. se déclarant au chômage. C est six points de plus que la population résidente. (Source : Insee) n Mardi 4 octobre 2011 La Lettre M Retrouvez l actualité du Languedoc-Roussillon tous les jours sur

8 Lettre 1212 lundi.qxd:sb 3/10/11 11:03 Page 8 8 EN COULISSES Collectivités : les banques moins prêteuses Les collectivités du L.-R. vont-elles avoir plus de difficultés, ces prochaines années, à financer leurs grands projets d infrastructure? Jean-Pierre Troisville, directeur régional de la Société générale, et président du Comité régional des banques, le pense. Motif : les accords de Bâle III, arrêtés fin 2010 pour réglementer l activité bancaire mondiale. «Ils nous imposent notamment de doubler nos fonds propres d ici à La liquidité devient rare et chère. Pour anticiper les conséquences de Bâle III, les banques auront tendance à se retirer du financement des collectivités locales». Thierry Camuzat, directeur adjoint du conseil régional, en charge des finances, confirme que l argent devient plus difficile à trouver : «Nous avons récemment testé le marché bancaire sur un emprunt de 60M. Au final, nous en avons trouvé 10». Mais il assure que les grands projets de la Région ne sont pas menacés : «le financement du contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier est assuré, à 50 %, par la Caisse des dépôts. Nous parviendrons à boucler son financement». La Région étudie une participation éventuelle à l agence de financement mise en place par plusieurs grandes collectivités. TCSP. Contre, il vote pour : c est la position originale tenue par le maire de Saint-Gilles (Gard), Alain Gaido (PS) dans le dossier du Transport en commun en site propre (TCSP) en cours d installation (67M pour la ligne 1) à Nîmes. Lundi 26, la communauté d agglomération votait les premiers coûts liés à l annulation de travaux décidée par la justice en juillet dernier (environ 500K ). Seul Serge Reder (maire de Rodilhan) s est abstenu, considérant que ces erreurs ne devaient pas être payées par l agglo. Alors qu il soutient cette position, Alain Gaido a voté «pour». Explication : «Même si on dit qu on est contre, qu est-ce que ça change?». Village Kaufman. Le promoteur Kaufman &Broad présentera le 12 octobre son propre concept de village à Prades-le-Lez (architecte : Philippe Rubio) : toits plats, architecture contemporaine, parties ouvertes dans l esprit anglo-saxon 42 maisons individuelles seront construites, sur 2,5 ha. + sur Inspection. L'Agence du médicament mènera durant toute la semaine une inspection du site R&D montpellierain de Sanofiaventis. De l'avis d'un employé de l'agence la longue durée de cette inspection, «chez Sanofi comme ailleurs en ce moment», n'est pas étrangère à l'affaire du Mediator qui touche les laboratoires Servier. Travail illégal. La Fédération du Bâtiment de l Hérault organise une rencontre avec l ordre des avocats, sur le thème de la fraude et du travail illégal, le 3 novembre à 18h à la Maison du Bâtiment à Montpellier. La «rentrée économique», prévue le 26 octobre (La Lettre M du 27 septembre) sur fond d élection à la CCIT de Montpellier, est annulée. La liste unique menée par André Deljarry est passée par là Vignes arrachées. Certaines terres viticoles arrachées sont aujourd hui en manque de vignes, constate le préfet de région, Claude Baland. «C est le cas de la zone du Picpoul de Pinet, avec le succès du co-branding». D où la mobilisation du préfet contre l aliénation des terres agricoles, et face à la «concurrence effrénée que se livrent l agriculture, le tourisme, l aménagement du territoire, le logement, pour une même parcelle». Nautisme : inquiétudes. Réunis le 28 septembre à La Grande-Motte, les professionnels régionaux de la filière nautique ont fait part de leurs préoccupations. Premier motif d inquiétude pour le tourisme fluvial : la fermeture possible de l étang de Thau à la navigation des péniches sous la pression des conchyliculteurs. Autre grief, la fermeture progressive des cales de mise à l eau des bateaux à moteurs dans la plupart des ports héraultais. + sur CS Guillaume Mollaret Montpellier Cedex 2 Tél Maquette: Atelier Antonin. Fax PAO & Internet: Paul Coudsi. Rédaction: Henri Frasque (rédacteur en chef, secteurs: Annuaire M, commerciale abonnements: Corinne Cachau. collectivités, services financiers, Gard), Hubert Vialatte Directeur commercial: Alain Rouche. Publicité: Karine Coine. (rédacteur en chef adjoint, BTP, immobilier, industrie, Abonnements, gestion: Annie Dalbin (ainsi que le 2 e cahier, transports), Nelly Barbé (agroalimentaire, viticulture, L Agenda économique). services, NTIC, ENR), Véronique Coll (Aude, P.-O.), David Gérant-directeur de la publication : Pierre Serre. Danielzik(communication, tourisme, santé, environnement, Édité par la Sarl M, au capital de ,80. commerce). Ont collaboré à ce numéro: Agence Jam, CPPAP 1112T ISSN Imprimeur : Imp act. Abonnement: 365 TTC/an (46 n + 6 hors série + annuaire M + site web + newsletter) Reproduction strictement interdite, notamment par photocopie. LE GRAND SUD DANS LA PRESSE DRIVES & CONTROLS CST (Crouzet) à vendre. Alors que Crouzet annonce transformer son site alésien (200 salariés) en centre technique de la division moteurs de CST, le journal spécialisé britannique Drives & Controls rapporte (le 21/9) que «Schneider Electric a reporté la vente de la division CST en raison de l actuelle volatilité des marchés financiers. Il espère 1 milliard d euros de la vente de la division.» LA TRIBUNE Servian v/s Dexia. Le quotidien économique rapporte (le 28/9) qu «alors qu une véritable tempête médiatique s abat sur Dexia, accusée d avoir accordé des crédits toxiques à plusieurs collectivités locales, la banque franco-belge vient de gagner un procès. La commune de Servian (Hérault) a été déboutée début juin de sa plainte contre Dexia auprès de laquelle elle avait contracté six prêts classiques, par le juge des référés du tribunal de grande instance de Nanterre.» FRANCE INTER Privatisation des aéroports : l avis de Mariani. Interviewé le 3 octobre, sur France Inter, le ministre des Transports Thierry Mariani évoque la privatisation de quatre aéroports de province, dont celui de Montpellier. Selon lui, cette privatisation «ne se fera pas contre l'avis des collectivites territoriales.» L EXPANSION Ceux qui ont le pouvoir à Montpellier. Le mensuel (octobre) identifie à Montpellier les «patrons qui animent l économie». parmi eux Mohed Altrad (Altrad), Louis Nicollin (Nicollin), Stéphane Rebout (Dell), Jean- Pierre Martin (Bec Frères), les frères Pourcel, Bertrand de Castelnau (Horiba), Jean-Marie Estève (Solatrag) Jean-Marie Sevestre (Sauramps) et Éric Genot (Multitec). IFW-NET Vers un résultat positif pour Lorry Rail. Le directeur financier de SNCF Geodis indique le 27/09 à la revue de la logistique et du fret international que Lorry Rail, qui exploite la ligne Perpignan-Luxembourg, «atteindrait le point mort l année prochaine, après avoir été dans le rouge depuis son lancement en 2007». En 2011, le CA dépasserait 30 M (12-14 M en 2010). «Lorry Rail a étendu son service jusqu au sud de la Suède via Krefeld en Allemagne et devrait ajouter bientôt Hanovre à l itinéraire.» Retrouvez l actualité du Languedoc-Roussillon tous les jours sur La Lettre M n Mardi 4 octobre 2011

BEZIERS : «J ai envie de vivre ici...»

BEZIERS : «J ai envie de vivre ici...» BEZIERS : «J ai envie de vivre ici...» 68% des français rêvent d habiter dans le Sud! ******* 1 logement créé = 2,1 emplois pérennisés ******* 10 raisons pour comprendre. Raison 1: Situation géographique

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER

OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER Immeuble de bureaux : Les 2 Galets - Architecte : François Fontès Immeuble de bureaux : Le Liner - Architecte : A+ Architecture OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER ET DU FONCIER D ENTREPRISE DE MONTPELLIER ET

Plus en détail

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU

UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU CONFERENCE DE PRESSE MULTIMODALITE 5 juillet 2013 UN PROJET SANS PRECEDENT EN FAVEUR DU TRANSPORT PAR VOIE D EAU La Compagnie Nationale du Rhône, la CCI de la Drôme et Valence Agglo s associent pour un

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts

Soutenir une agriculture locale de qualité. Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Soutenir une agriculture locale de qualité Mettre en œuvre des points de vente pour les producteurs locaux et développer les circuits courts Plan 1- Présentation du Pays «Une autre Provence» 2- La problématique

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de l Hérault.

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de l Hérault. 2015-10 Séance du 18 mars 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de l Hérault. Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267 du

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse dans

L'offre de soins en dialyse dans L'offre de soins en dialyse dans la région Languedoc Roussillon Remerciements à la coordination : François DE CORNELISSEN, Jean-Pierre DAURES, Yann DUNY, Luc MARTY Document préparé par Florian BAYER, Malthilde

Plus en détail

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE Montpellier, le Vendredi 4 décembre 29 PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE dossier de presse Sommaire Fréquentation touristique : une destination de tourisme urbain qui progresse! p.3 Une fréquentation

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

PLATEFORME EUROPÉENNE

PLATEFORME EUROPÉENNE PLATEFORME EUROPÉENNE de RESTAURATION et de MAINTENANCE des VÉHICULES D ÉPOQUE en Cévennes DOSSIER DE PRESSE Le Pays Viganais, la passion de l automobile! sommaire Communiqué de presse p.3 Dossier de presse

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte géographique et économique 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie

Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie Développement des Energies Renouvelables dans le Bâtiment et l Industrie DERBI : Accélérer l innovation Le Pôle de Compétitivité DERBI, dont le siège est situé à Perpignan en Région Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable

La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable La logistique à Paris : une charte en faveur de la logistique urbaine durable François PROCHASSON, Chef du pôle mobilité durable, Agence de la mobilité, ville de Paris Le contexte Paris, une forte densité

Plus en détail

TOURISME & AFFAIRES. www.terresens.com

TOURISME & AFFAIRES. www.terresens.com TOURISME & AFFAIRES www.terresens.com 2 LYON La situation PONT DU GARD MARSEILLE Autoroute A9, Sortie 23 à Remoulins, direction Uzès, puis suivre le flèchage rive droite ou rive gauche Situation : Nîmes

Plus en détail

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Mardi 17 novembre 2015 Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Les élus du Bureau de la Métropole Rouen Normandie se sont réunis hier soir, lundi 16 novembre. Les délibérations prises par les élus confirment

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme Grand Angle Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme commercial touche aussi fortement les consommateurs, qu ils soient résidents ou de passage, et plus largement toute l économie de notre territoire,

Plus en détail

Au cœur du Languedoc Roussillon, terre de tourisme entre Provence et Pays Catalan...

Au cœur du Languedoc Roussillon, terre de tourisme entre Provence et Pays Catalan... N a r b o n n e Au cœur du Languedoc Roussillon, terre de tourisme entre Provence et Pays Catalan... 5km A 200 m du Canal Canal du Midi Sallèles d Aude A 30 min des plages A 1h15 de l Espagne Mer Méditerranée

Plus en détail

AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT

AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT Direction de la Mobilité et des Transports 4 ième réunion 21 et 22 octobre 2010 AVIS DE LA REGION BRETAGNE SUR LE PROJET DE SCHEMA NATIONAL DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT Merci de prendre en compte ce

Plus en détail

Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008

Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008 Projet de création d hôtel : Pôle d activités du Griffon (Laon) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte géographique et économique 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement

Plus en détail

OFP La Rochelle : Le 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation!

OFP La Rochelle : Le 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation! La Rochelle, le 11 octobre 2010 Dossier de presse OFP La Rochelle : Le 1 er Opérateur Ferroviaire Portuaire en exploitation! OFP La Rochelle Maritime Rail Services Afin d accompagner le développement portuaire,

Plus en détail

des parcs d activités économiques du Val d Orge Atlasdes parcs d activités

des parcs d activités économiques du Val d Orge Atlasdes parcs d activités Atlasdes parcs d activités des parcs d activités économiques du Val d Orge 2011 2012 Sainte-Geneviève-des-Bois l Brétigny-sur-Orge l Saint-Michel-sur-Orge l Morsang-sur-Orge l Fleury-Mérogis Villemoisson-sur-Orge

Plus en détail

Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011

Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011 Icade inaugure la résidence «Auguste RODIN» Mardi 12 juillet 2011 LE TERRAIN : Localisation : Située au sud-ouest de Rennes, la commune de Saint-Jacques de la Lande pénètre largement intrarocade et se

Plus en détail

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, MOTEUR ÉCONOMIQUE DE BORDEAUX MÉTROPOLE

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, MOTEUR ÉCONOMIQUE DE BORDEAUX MÉTROPOLE vous présente SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, MOTEUR ÉCONOMIQUE DE BORDEAUX MÉTROPOLE La Résidence LORD ASHTON se trouve à 5 minutes du centre-ville de Mérignac, une situation stratégique : A 5 minutes

Plus en détail

ÉTUDIANT. BASSINS à Flot. Bordeaux. www.terresens.com

ÉTUDIANT. BASSINS à Flot. Bordeaux. www.terresens.com ÉTUDIANT BASSINS à Flot Bordeaux www.terresens.com 2 la situation PARIS lyon La Résidence BORDEAUX A10 depuis Paris et les régions de l Ouest et du Nord via Poitiers, Nantes, Orléans A62 depuis la Méditerranée

Plus en détail

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP).

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). 2015-04 Séance du 11 février 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie Tarbes Hautes Pyrénées (CCI THP). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis

Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis Fédération Régionale de l Hôtellerie Djerba Zarzis 1 Présentation de l Ile de Djerba DjerbaestuneIlede514km2desuperficieetde140 kms de littoral, elle représente la porte au Sahara étant sa proximité du

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises

BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS. Faciliter la logistique urbaine de marchandises BAYONNE CRÉTEIL LUXEMBOURG LYON MARSEILLE PARIS ROISSY ROUEN RUNGIS Faciliter la logistique urbaine de marchandises L édito Ancrer la logistique au cœur de la ville Fort de son expertise de près de cinquante

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Une selection Le Guide Du Patrimoine, Contact Laurent COHEN, Tel 06 50 79 29 79 ou Tel 09 51 70 15 49. Les Feuillantines. EHPAD en Exploitation

Une selection Le Guide Du Patrimoine, Contact Laurent COHEN, Tel 06 50 79 29 79 ou Tel 09 51 70 15 49. Les Feuillantines. EHPAD en Exploitation Les Feuillantines Eligible au dispositif Amortissement LMNP Résidence de 40 chambres médicalisées A partir de 143 124 HT (mobilier compris) EHPAD en Exploitation Béziers (34) Rendement (1) : 4,50 % HT/HT

Plus en détail

le mois de la création!

le mois de la création! du 1 er Au 30 novembre 2014 7 e édition programme plus de 100 rendez-vous... forums / conférences / formations rendez-vous experts / ateliers le mois de la création! organisateur les CCi, un réseau d appui,

Plus en détail

Observation de l Economie Touristique

Observation de l Economie Touristique Observation de l Economie Touristique Suivi mensuel de la fréquentation touristique - Saison 2014 Station du Grau du Roi-Port Camargue PARTIE 1 : TENDANCE GLOBALE : N 1-Mai 2014 Sur l ensemble des professionnels

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du 12 décembre 2008

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du 12 décembre 2008 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du 12 décembre 2008 L an deux mille huit, Le douze décembre à vingt heures trente, Le Conseil Municipal légalement convoqué en date du 9 décembre 2008, s est réuni dans

Plus en détail

19 acteurs économiques privés présents à Marseille fondent l association «Objectif Métropole» pour renforcer et valoriser l attractivité de la ville

19 acteurs économiques privés présents à Marseille fondent l association «Objectif Métropole» pour renforcer et valoriser l attractivité de la ville Communiqué de Presse Marseille, le 26 septembre 2011 19 acteurs économiques privés présents à Marseille fondent l association «Objectif Métropole» pour renforcer et valoriser l attractivité de la ville

Plus en détail

REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE

REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE Pôle entreprises, emploi, économie Département Développement Economique, Compétitivité et International (DECI) / Février 2015 REPERES SUR L ANNEE TOURISTIQUE 2014 EN ILE-DE-FRANCE www.idf.direccte.gouv.fr

Plus en détail

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise

Grand Lyon, L Esprit d Entreprise 3 e Etats Généraux de l économie lyonnaise Grand Lyon, L Esprit d Entreprise Introduction par Olivier TORRES Chercheur associé EM LYON Spécialité: Management des PME et Territoires 2 3 e Etats Généraux

Plus en détail

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Marne-la-Vallée, puissant pôle d'attraction 40 ans d aménagement novateur : territoire d expérimentation et véritable précurseur

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

2008 Agriculture, Professionnels, Gestion de Patrimoine, Collectivités Locales et Associations Réseau et Distribution Ressources Humaines

2008 Agriculture, Professionnels, Gestion de Patrimoine, Collectivités Locales et Associations Réseau et Distribution Ressources Humaines Chiffres clés 2008 Le Crédit Agricole Atlantique Vendée 1 ère Banque et Assurances de notre région 810 353 clients dont 40 319 personnes morales 1 157 779 comptes épargne 484 100 prêts gérés 428 954 cartes

Plus en détail

Le pôle métropolitain

Le pôle métropolitain Le pôle métropolitain Lyon Bourgoin-Jallieu Vienne Saint-Étienne Pourquoi faire un pôle métropolitain? Comment fonctionnera le pôle métropolitain? Pourquoi faire un pôle métropolitain? La loi du 16 décembre

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

ESCALES. Études, statistiques, clés d analyse locale économique et sociale n 2 juin 2013

ESCALES. Études, statistiques, clés d analyse locale économique et sociale n 2 juin 2013 Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi du Languedoc-Roussillon ESCALES Études, statistiques, clés d analyse locale économique et sociale n

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION

LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION DOSSIER DE PRESSE - OCTOBRE 2015 LE GROUPE PIERRE & VACANCES-CENTER PARCS LANCE LA COMMERCIALISATION DE DEUX NOUVEAUX APARTHOTELS ADAGIO À LILLE ET MONTPELLIER. Leader européen de la résidence de tourisme

Plus en détail

CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale. Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne

CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale. Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne CADev : au service de la compétitivité et de l attractivité régionale Agence de développement économique de la région Champagne-Ardenne Une Région à la croisée des principaux bassins de consommation Population

Plus en détail

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une métropole attractive Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une Métropole européenne LYON, UNE METROPOLE EUROPEENNE Rhône-Alpes > 6.1 millions habitants LE

Plus en détail

les raisons du succès

les raisons du succès Cuisines Raison : les raisons du succès Il avait donc raison d y croire! Quand Claude Raison a lancé l idée de fédérer, autour d une franchise, des dizaines de cuisinistes sans magasin dans toute la France,

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intervention I : Carte d identité du Pays Cathare II : Contexte de la marque : un programme à trois dimensions : Le Pays Cathare III : La marque Pays Cathare/Sud de France IV : Plus value de

Plus en détail

Contrat de Plan Interrégional État - Régions Vallée de la Seine 2015-2020 : signature le 25 juin 2015 à Rouen

Contrat de Plan Interrégional État - Régions Vallée de la Seine 2015-2020 : signature le 25 juin 2015 à Rouen Contrat de Plan Interrégional État - Régions Vallée de la Seine 2015-2020 : signature le 25 juin 2015 à Rouen Le CPIER Vallée de la Seine, conclu pour la période 2015-2020, a vocation à intégrer les projets

Plus en détail

LANGUEDOC-ROUSSILLON LES ATOUTS DE LA FILIERE FRUITS ET LEGUMES

LANGUEDOC-ROUSSILLON LES ATOUTS DE LA FILIERE FRUITS ET LEGUMES LANGUEDOC-ROUSSILLON LES ATOUTS DE LA FILIERE FRUITS ET LEGUMES Situé sur le pourtour Méditerranéen, au sud de la France, la région Languedoc-Roussillon est historiquement une terre agricole avec 2 produits

Plus en détail

ACHETER VENDRE LOUER GERER INVESTIR ASSURER DOSSIER DE PRÉSENTATION FRANCHISE AKERYS IMMOBILIER

ACHETER VENDRE LOUER GERER INVESTIR ASSURER DOSSIER DE PRÉSENTATION FRANCHISE AKERYS IMMOBILIER ACHETER VENDRE LOUER GERER INVESTIR ASSURER DOSSIER DE PRÉSENTATION FRANCHISE AKERYS IMMOBILIER AKERYS AKERYS, un Groupe Immobilier de tout premier plan. Initialement dédiée à l investissement locatif,

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI REUNION DU 7 FEVRIER 2014 RAPPORT N CR-14/17.030 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'innovation dans

Plus en détail

Emploi et Formation pour le transport et la logistique à La Réunion

Emploi et Formation pour le transport et la logistique à La Réunion LA RÉUNION QUE NOUS CONSTRUISONS ENSEMBLE www.regionreunion.com Emploi et Formation pour le transport et la logistique à La Réunion DOSSIER DE PRESSE 22 JUIN 2012 SÉMINAIRE Sommaire 3 Préambule 4 Des formations

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE SOCIAL DE L ASSURANCE MUTUELLE DES MOTARDS A MONTPELLIER

POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE SOCIAL DE L ASSURANCE MUTUELLE DES MOTARDS A MONTPELLIER Montpellier, le 26 juin 2014 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE SOCIAL DE L ASSURANCE MUTUELLE DES MOTARDS A MONTPELLIER Patrick JACQUOT, Président Directeur Général de l Assurance Mutuelle des Motards

Plus en détail

MARCHE A BONS DE COMMANDE * * * * * «Prestations d agence de voyages» Marché passé sous forme de procédure adaptée * * * * *

MARCHE A BONS DE COMMANDE * * * * * «Prestations d agence de voyages» Marché passé sous forme de procédure adaptée * * * * * MARCHE A BONS DE COMMANDE * * * * * «Prestations d agence de voyages» Marché passé sous forme de procédure adaptée * * * * * DOSSIER DE CONSULTATION Valant acte d engagement, CCTP & CCAP * * * * * Personne

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine

ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine TOURISME, UN CHALLENGE COLLECTIF ACCUEILLIR DE NOUVEAUX TOURISTES CHINOIS : Un protocole d accord avec TUNIU Numéro 1 du Voyage en ligne en Chine DOSSIER DE PRESSE 10 MARS 2015 PROTOCOLE D ACCORD TRIPARTITE

Plus en détail

ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline. COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006

ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline. COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006 Version du 1 er Août 2007 Concession d Aménagement Ville de Rouen ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006

Plus en détail

Livraison prévisionnelle : 4 ème trimestre 2016 DUFLOT. 20, mail Pablo Picasso. 44000 NANTES (Zone B1) New R

Livraison prévisionnelle : 4 ème trimestre 2016 DUFLOT. 20, mail Pablo Picasso. 44000 NANTES (Zone B1) New R DUFLOT Livraison prévisionnelle : 4 ème trimestre 2016 20, mail Pablo Picasso 44000 NANTES (Zone B1) Sommaire Les intervenants La gestion La ville L étude de marché La réservation Les annexes - Contrat

Plus en détail

REFERENCES DE L AGENCE. Sophie Fages Relations Presse www.sfages.com

REFERENCES DE L AGENCE. Sophie Fages Relations Presse www.sfages.com REFERENCES DE L AGENCE Sophie Fages Relations Presse www.sfages.com Mise à jour : Septembre 2010 A6T : service informatique à domicile Domaine : informatique Prestation : relations presse régionales, nationales

Plus en détail

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER 10 e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER DE PRESSE MERCREDI 8 AVRIL 8H30 ASSEMBLÉE NATIONALE WWW.CENTRE-VILLE.ORG SOMMAIRE QUI SOMMES-NOUS? PAGE 1 LES 10e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE PAGE

Plus en détail

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE Résidence Les terrasses de solène AGDE - MéDitErrAnéE LE DÉPARTEMENT DE L HÉRAULT ATTIRE PLUs DE 1 000 NOUVEAUX HABITANTs PAR MOIs (source INsEE) Avec 130 km de littoral, des paysages à couper le souffle,

Plus en détail

RRésidence. ealista. Rennes centre (35)

RRésidence. ealista. Rennes centre (35) RRésidence ealista Rennes centre (35) Rennes : Une ville résolument étudiante Elue régulièrement parmi les villes les plus dynamiques et les plus agréables de France par le magazine l Express, Rennes offre

Plus en détail

Rencontre entreprises des Ardoines EPA ORSA. Vitry sur Seine, le 16 juin 2015

Rencontre entreprises des Ardoines EPA ORSA. Vitry sur Seine, le 16 juin 2015 Rencontre entreprises des Ardoines EPA ORSA Vitry sur Seine, le 16 juin 2015 Programme 8h15 Ouverture Jacques Touchefeu, directeur général de l EPA ORSA Claude Samson, représentant du conseil consultatif

Plus en détail

La Région Languedoc-Roussillon soutient le développement des énergies renouvelables

La Région Languedoc-Roussillon soutient le développement des énergies renouvelables La Région Languedoc-Roussillon soutient le développement des énergies renouvelables Inauguration de la centrale photovoltaïque d Ombrières Solaires, gardiennage de caravanes du Domaine de Saint-Pierre

Plus en détail

Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 27 MAI 2011 DELIBERATION N CR-11/05.286 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie des parcs régionaux d'activités économiques et de

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF 1 ER TRIMESTRE 2015 : EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS JEUDI 21 MAI 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

TAMARINE. payez moins, vivez plus

TAMARINE. payez moins, vivez plus TAMARINE payez moins, vivez plus SOMMAIRE L Île de la Réunion 3 Bienvenue à la Réunion 4 Bras-Panon, La Ville Jardin 6 Résidence Tamarine 10 Le confort au coeur de la nature 12 Le dispositif GIRARDIN en

Plus en détail

Euromediterranee choisit le groupement d opérateurs qui aménagera l éco-quartier du futur. Communiqué de presse. Marseille le 18 novembre 2015

Euromediterranee choisit le groupement d opérateurs qui aménagera l éco-quartier du futur. Communiqué de presse. Marseille le 18 novembre 2015 Communiqué de presse Marseille le 18 novembre 2015 Euromediterranee choisit le groupement d opérateurs qui aménagera l éco-quartier du futur Une étape importante a été franchie sur Euromed 2. Le vendredi

Plus en détail

Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches.

Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches. Edito C Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches. Cela peut être : construire ou valoriser son patrimoine, réduire ses impôts, protéger ses proches, préparer

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Les Monts d Aurelle. Book Commercial LMNP. Montpellier (34) Résidence EHPAD. Classique. La plate-forme dédiée à l investissement immobilier

Les Monts d Aurelle. Book Commercial LMNP. Montpellier (34) Résidence EHPAD. Classique. La plate-forme dédiée à l investissement immobilier Résidence EHPAD LMNP Classique Book Commercial Résidence EHPAD Les Monts d Aurelle Montpellier (4) Montpellier (4) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier La Résidence Un environnement paisible

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN GUADELOUPE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN GUADELOUPE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon. La filière photovoltaïque en Languedoc-Roussillon Une action régionale volontariste Stratégie régionale pour l efficacité énergétique et les énergies renouvelables relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité et la compétitivité

Plus en détail

EPF Languedoc Roussillon Communautés de Communes Clermontais et de la Vallée de l Hérault Mandataire : Diagnostics Fonciers lot 4 Co-traitants : Lancement et échanges Comité de pilotage 3 Décembre 2013

Plus en détail

CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014

CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014 CONFÉRENCE DES ÉLUS DU JEUDI 9 OCTOBRE 2014 PROGRAMME Soirée animée par Sébastien Hembert 17h30 INTRODUCTION «Du projet de territoire jusqu à la plus petite parcelle de vie : associer les élus et les habitants»

Plus en détail

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques :

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques : Principales missions opérationnelles : Action économique, tourisme, e ACTION ECONOMIQUE Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique :66 postes Surfaces en hectares (cumul)

Plus en détail

Direction régionale Languedoc-Roussillon

Direction régionale Languedoc-Roussillon Direction régionale Languedoc-Roussillon A la première place des régions françaises en termes de croissance démographique, le Languedoc-Roussillon accueille une population de 2 616 000 habitants en progression

Plus en détail

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008

Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Projet de création d hôtel Zone Industrielle de l Omois (Château- Thierry) Mai 2008 Sommaire 1. Contexte général 2. Marché hôtelier de l Aisne 3. Analyse du site 4. Hypothèses de développement 2 Projet

Plus en détail

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural LE PROJET : «Le Plan B : Bureaux partagés de Montpeyroux» est un projet d espace collaboratif pour dynamiser le

Plus en détail