Définition du CTV : CTVT (1)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définition du CTV : CTVT (1)"

Transcription

1 EPU TECHNIQUES DEDIEES EN RADIOTHERAPIE HEGP Mars 2011 Cancers du col Indications d irradiation des cancers gynécologiques Cancers de l endomètre CONTOURAGE DES VOLUMES D INTERET DES TUMEURS GYNECOLOGIQUES ET ANO-RECTALES Pr I Barillot Centre Régional de cancérologie, H.S. Kaplan CHU Tours RT-CT traitement standard des stades localement avancés RT optionnelle lors du traitement des stades précoces Irradiation post opératoire des stades IA, IB grade 3, stades II and III Définition du CTV : CTVT (1) CTV = Tumeur du col définie par l examen clinique et par l IRM (GTVT) stade Ib2 stade IIb Définition du CTV Cancers du col utérin Lim K et al : IJROBP 2011;79:

2 Définition du CTV : CTVT (2) Définition du CTV : CTVT (3) CTVT = GTVT et 1. Corps Utérin 2. Paramètres 3. Vagin : quelle longueur? utérus CTVT = GTVT et 1. Corps Uterin 2. Paramètres 3. Vagin : quelle longueur? Définition du CTV : CTVT (4) Définition du CTV : CTVT (5) CTVT = GTVT et 1. Corps Uterin 2. Paramètres 3. Vagin : quelle longueur? paramètres CTVvagin : Quelle longueur? - Pas d envahissement : 2 cm au dessous du col (1/3 sup) - Envahissement du 1/3 sup : 2/3 sup - Envahissement de plus du 1/3 sup : vagin en totalité 2

3 Définition du CTV : CTVN (1) Définition du CTV : CTVN (2) CTVN = ganglions envahis définis par le (les) meilleur(s) examen d imagerie + ganglions à haut risque d extension microscopique CT GG Positif 1 cm IRM GG Positif 1 cm TEP-Scan sensibilité spécificité sensibilité spécificité sensibilité spécificité 24-80% 78-93% 24-75% % 90% 100% Place du picking ganglionnaire (ganglion sentinelle) pour les stades précoces Définition du CTV : CTVN (3) CTVN Si gg négatif: relai iliaque externe Si gg positif : un relai au dessus des gg envahis 3

4 CTVN : Ganglions pré-sacrés CTVN : Ganglions inguinaux Si envahissement des ligaments utérosacrés ou de plus du paramètre distal ou si lésion à développement très postérieur Si envahissement du 1/3 inférieur du vagin CTVN: ganglions lombo-aortiques Si envahissement des ganglions lombo-aortiques: Oui Irradiation prophylactique? Non Resultats à long terme du RTOG trial Arm A Pelvic +Para-aortic EBRT 45 Gy + 2 BT Arm B Pelvic EBRT 45 Gy + CDDP 75 mg/m2 J1, 5 FU 1g/m2 J1-J4, week 1 and 5 + BT OS 41% 67% p< DFS 36% 61% p< LC 65% 82% p< METAS 35% 20% P= TOX 12% 13% P=0.65 DFS OS IB-IIB (272 pts) 46% vs 74% p< % vs 78% p< III-IV (116 pts) 37% vs 54% p= % vs 59% p=0.07 4

5 Définition du CTV : CTVN (4) Définition du CTV : CTVN (5) Délinéation du CTVN Vaisseaux + 7 mm GG iliaques interne-externe GG iliaques primitifs GG lombo-aortiques Small W et al : IJROBP 2008;71: Taylor A et al : IJROBP 2005;63: Délineation : ganglions pré-sacrés Définition du CTV Cancers de l endomètre Small W et al : IJROBP 2008;71:

6 Définition du CTV : Cancers de l endomètre (1) CTV = Lit chirurgical et 1. Vagin : 1/3 supérieur. Discuter irradiation du vagin en totalité pour prévenir les métastases sus-urétrale pour les grades 3 2. Aires ganglionnaires en fonction du statut ganglionnaire post-chirurgical Définition du CTV : Cancers de l endomètre (2) Mouvements du vagin après hystérectomie Vagin + 1 cm + aires ganglionnaires OU ITV Vagin + aires ganglionnaires - Mouvements prédominants en antérieurs et postérieurs 2,3 cm - 1,8 cm en latéral et 1,5 cm en cranio-caudal Small W et al : IJROBP 2008;71: Jurgenliemk-schultz I et al : Radiother Oncol 2011;98:

7 Définition du CTV : Cancers de l endomètre (3) Margins GTV CTV Ant 12 mm 24 mm post 14 mm 17 mm CTV = cavité péritonéale - Ascite positive - Métastases ovariennes - Extension multisite sup 4 mm 11 mm inf 8 mm 8 mm Lat right 12 mm 12 mm Lat left 11 mm 16 mm Van de Bunt L et al : Radiother Oncol ; Chimiothérapie meilleure alternative? Discussion d irradiation pelvienne locorégionale de clotûre Quelle marge pour le PTV des cancers gynécologiques? Pas de RCMI sans RGI si marges du PTV de 5 à 10 mm Tyagi N et al : IJROBP 2011;in press Lim K et al : IJROBP 2009;74:

8 Délinéation des organes à risque lors de l irradiation des cancers gynécologiques Vessie Rectum De la jonction rectosigmoïdienne à 1) la limite sup du canal anal 2) Jusqu à la marge anale 8

9 Intestin grêle = Intestin? Définition du volume intestinal = intestin grêle Sanguineti G et al : Radiother oncol 2008;88: Sigmoide grêle Produit de contraste? Colon Définition du volume intestinal = cavité péritonéale Méthode de Chicago Cavité péritonéale excluant les volumes cibles le rectum et la vessie En pratique cavité péritonéale en avant du PTV OAR «small intestine» comprend le colon Meilleure méthode pour intégrer dans la dosimétrie les mouvements intestinaux Mell LK et al : IJROBP 2008;71: Définition du volume intestinal = cavité péritonéale Méthode de Vienne Considération du sigmoïde comme OAR En pratique «small bowel» = cavité péritonéale en avant du CTV excluant le sigmoïde Georg P et al : Radiother Oncol 2006;

10 Définition du volume intestinal = cavité péritonéale Os = crêtes iliaques Lujan A et al : IJROBP 2003;57: Anatomie (1) Définition du CTV Cancers ano-rectaux Roels S et al : IJROBP 2006;65: Diapositive extraite d une présentation de D Lim Joon 10

11 Définition du CTV : CTVT (1) Définition du CTV : CTVT (2) CTV = Tumeur du rectum ou du canal anal définie par l examen clinique et par l IRM (GTVT) CTVT = GTVT et 1. Rectum 2. Mésorectum 3. Fosses ischio-rectales pour les tumeurs rectales basses ou du canal anal Définition du CTV : CTVT (3) Définition du CTV : CTVN (1) CTVT = GTVT et 1. Rectum 2. Mésorectum 3. Fosses ischio-rectales pour les tumeurs rectales basses ou du canal anal 4. Extension de 3-5 cm vers le haut, 1-2 cm vers le bas CTVN = ganglions envahis définis par le (les) meilleur(s) examen d imagerie + ganglions à haut risque d extension microscopique 11

12 Anatomie (2) Délineation : ganglions lombo-aortique bas Diapositive extraite d une présentation de D Lim Joon Délineation : ganglions iliaques internes Délinéation : ganglions pré-sacrés 12

13 Délinéation : ganglions inguinaux A retenir (1) Le GTV des tumeurs pelviennes doit être défini à partir d une IRM diagnostique. Dans les cancers du col utérin de stade Ib2 ou plus, le TEP-Scanner doit être réalisé pour améliorer la détection des ganglions envahis. Les recommandations du RTOG doivent être utilisées pour la délinéation du CTV des cancers gynécologiques A retenir (2) La délinéation de la cavité péritonéale est un bon substitut à la délinéation de l intestin grêle. L utilisation de l RGI devrait permettre de diminuer les marges du PTV (radiothérapie adaptative) et est indispensable en cas d irradiation avec modulation d intensité. Merci de votre attention 13

RTC 3D COL PRE OPERATOIRE. Principes généraux

RTC 3D COL PRE OPERATOIRE. Principes généraux RTC 3D COL PRE OPERATOIRE Principes généraux Données cliniques Me B, Age, OMS Antécédents Apparition de douleurs pelviennes et de métrorragies? Ex complémentaires: IRM SCC TEP-FDG Classification stade

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon Service d Oncologie Radiothérapique CHU Pitié-Salpêtrière GHU Est Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

RTC 3D CANCER DU RECTUM

RTC 3D CANCER DU RECTUM RTC 3D CANCER DU RECTUM INDICATIONS de la RTE Adénocarcinome du rectum T3-4 ou N+ RT-CT concomitante pré-opératoire Adénocarcinome rectal avec facteur de risque de récidive locale (R1, T4, N+) Mais SANS

Plus en détail

Pr Didier PEIFFERT 1

Pr Didier PEIFFERT 1 Pr Didier PEIFFERT 1 Anatomie 3-4 cm margin Histologie C.épidermoïdes = 95 % - kératinisants - non kératinisants (transitionnels) (cloacogéniques) - basaloïdes Adénocarcinomes Sarcomes Lymphomes Mélanomes

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon / Idriss Troussier Service d Oncologie Radiothérapique HU Pitié-Salpêtrière Charles Foix Radiothérapie de la femme âgée

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE. Principes généraux

RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE. Principes généraux RTC 3D ENDOMETRE POST OPERATOIRE Principes généraux Données cliniques Me C, Age, OMS 0 Antécédents Métrorragies post ménopausique? Ex complémentaires = hystéroscopie curetage et TDM TAP Chirurgie: hystérectomie

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

Cancer du rectum Indications et volumes cibles

Cancer du rectum Indications et volumes cibles Cancer du rectum Indications et volumes cibles Laurent Quéro 10ème Printemps Déclaration d intérêts Aucun conflit d intérêt à déclarer Le cancer du rectum dans les années 1980 Récidives locales après chirurgie

Plus en détail

Avancées radiothérapie/curiethérapie cancer du col utérin

Avancées radiothérapie/curiethérapie cancer du col utérin 21/11/2015 CFB Avancées radiothérapie/curiethérapie cancer du col utérin Traitement des stades localisés Nejla Allouache /Delphine Lerouge Service de radiothérapie C.F. Baclesse 1 / xx 21/11/2015 CFB cancers

Plus en détail

RTC 3D - CT EXCLUSIVE VESSIE. Principes généraux

RTC 3D - CT EXCLUSIVE VESSIE. Principes généraux RTC 3D - CT EXCLUSIVE VESSIE Principes généraux Classification TNM-UICC 2002 (I) T - Tumeur primitive T0 Pas de tumeur primitive Ta Carcinome de type papillaire non infiltrant intra-épithélial Tis Carcinome

Plus en détail

Cancers du canal anal 07/03/2014

Cancers du canal anal 07/03/2014 Cancers du canal anal DR XAVIER LIEM 07/03/2014 Généralités 1. Epidémiologie 2. Anatomopathologie 3. Anatomie 4. Clinique et Bilan 5. Classification Généralités 1. Epidémiologie Prédominance féminine 1,2

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

Vagin. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la

Vagin. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la Vagin Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels

Plus en détail

Bilan radiologique avant exentération pelvienne des cancers gynécologiques

Bilan radiologique avant exentération pelvienne des cancers gynécologiques Bilan radiologique avant exentération pelvienne des cancers gynécologiques Sophie Taïeb, Mariem Ben Haj Amor, Fabrice Narducci, Anne Lesoin, Lucie Bresson, Eric Leblanc Lille Exentération Pelvienne Lésions

Plus en détail

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 %

Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Adénocarcinome du rectum: prise en charge Caecum 14 % Colon ascendant 10 % colon transverse 12 % colon Descendant 7 % Sigmoide 25 % Rectosigmoide 9 % Rectum 23 % Séminaire de formation IRFC/Oncolie Christophe

Plus en détail

Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie»

Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie» Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie» Delphine Lerouge /Nedjla Allouache Service de radiothérapie / 1 / xx Nouvelle classification anatomopathologique Type 1 adénocarcinomes endométrioïdes

Plus en détail

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES Elise Zareski, Service de Radiologie, Gustave Roussy Corinne Balleyguier, Philippe Morice, Sébastien Gouy, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Catherine Lhommé,

Plus en détail

Radio-anatomie IRM et TDM des cancers de l utérus

Radio-anatomie IRM et TDM des cancers de l utérus Radio-anatomie IRM et TDM des cancers de l utérus Sophie Taïeb Centre Oscar Lambret Lille - France UTERUS Bilan Initial & Suivi Sala E et al. MRI of malignant neoplasms of the uterus corpus and cervix.

Plus en détail

Bases de la radiothérapie: Dr S. Rivera, Pr C. Hennequin Oncologie Radiothérapie Hopital Saint-Louis, Paris

Bases de la radiothérapie: Dr S. Rivera, Pr C. Hennequin Oncologie Radiothérapie Hopital Saint-Louis, Paris Bases de la radiothérapie: l exemple lexemple des cancers du rectum Dr S. Rivera, Pr C. Hennequin Oncologie Radiothérapie Hopital Saint-Louis, Paris La radiothérapie Qu est ce que c est? Comment ça marche?

Plus en détail

OBJECTIFS IMAGERIE ET CANCERS : INDICATIONS IMAGERIE ET CANCERS : INDICATIONS PRONOSTIC STADIFICATION FIGO

OBJECTIFS IMAGERIE ET CANCERS : INDICATIONS IMAGERIE ET CANCERS : INDICATIONS PRONOSTIC STADIFICATION FIGO OBJECTIFS BILAN D EXTENSION D UN CANCER DU COL PROUVE - Classification et IRM - I. Fauquet, S. Taïeb, L. Ceugnart Service d Imagerie Médicale Quand demander une imagerie? Quelle imagerie demander? Que

Plus en détail

Cancer du col de l utl

Cancer du col de l utl 4 journée e inter régionale r en gynécologie et sénologies La Baule, le 27 mai 2011 Cancer du col de l utl utérus Etat de l artl Radiothérapie Dr Mesgouez-Nebout Nathalie Plan les indications thérapeutiques

Plus en détail

Les traitements du cancer de l endomètre : préparation et mise en œuvre des techniques d irradiation

Les traitements du cancer de l endomètre : préparation et mise en œuvre des techniques d irradiation Les traitements du cancer de l endomètre : préparation et mise en œuvre des techniques d irradiation I. BARILLOT (Tours) Résumé Les indications de la radiothérapie adjuvante à la chirurgie initiale des

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Radioanatomie du Rectum. Pigneur F., Djabbari M., Tran Van Nhieu J., Brunetti F., Luciani Alain

Radioanatomie du Rectum. Pigneur F., Djabbari M., Tran Van Nhieu J., Brunetti F., Luciani Alain Radioanatomie du Rectum Pigneur F., Djabbari M., Tran Van Nhieu J., Brunetti F., Luciani Alain Apport de l IRM dans le bilan d extension initial locorégional du cancer du rectum Pigneur F., Djabbari M.,

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

Les cancers du col de l utérus

Les cancers du col de l utérus Chapitre 1 Les cancers du col de l utérus Généralités Introduction - Classification La classification utilisée est celle de la FIGO 1 Stade I : limité au col IA : micro-invasif (défini sur pièce de conisation

Plus en détail

Aspects techniques de la radiothérapie externe du cancer de prostate

Aspects techniques de la radiothérapie externe du cancer de prostate CAS CLINIQUE Aspects techniques de la radiothérapie externe du cancer de prostate Club des Oncologues Radiothérapeutes Parisiens R. de Crevoisier 23 novembre 2006 Homme de 71 ans, asymptomatique sur le

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

RTC 3D CANCER DU PANCRÉAS. Principes généraux

RTC 3D CANCER DU PANCRÉAS. Principes généraux RTC 3D CANCER DU PANCRÉAS Principes généraux Classification T1 : T. limitée au pancréas 2 cm T2 : T. limitée au pancréas > 2 cm IA T1 N0 M0 T3 : T. étendue hors du pancréas mais sans envahissement de l

Plus en détail

cancer du col utérin Service de radiologie l institut national de l oncologie, CHU Ibn Sina, Rabat

cancer du col utérin Service de radiologie l institut national de l oncologie, CHU Ibn Sina, Rabat Apport de l IRM dans le cancer du col utérin H.Hadj Kacem, B. Benayada, J. Azizi Alaoui, R. Latib, I.Chami, M.N.Boujida, L.Jroundi H.Hadj Kacem, B. Benayada, J. Azizi Alaoui, R. Latib, I.Chami, M.N.Boujida,

Plus en détail

Tumeur du canal anal. V Servois Institut Curie Paris. Journée de printemps de la SIAD HEGP 1 avril 2016

Tumeur du canal anal. V Servois Institut Curie Paris. Journée de printemps de la SIAD HEGP 1 avril 2016 Tumeur du canal anal V Servois Institut Curie Paris Journée de printemps de la SIAD HEGP 1 avril 2016 Carcinome du canal anal - généralités - 2% des tumeurs digestives - L incidence est de1.5/100 000 personnes/année

Plus en détail

Place du «staging» ganglionnaire dans les cancers du col utérin en 2013

Place du «staging» ganglionnaire dans les cancers du col utérin en 2013 Place du «staging» ganglionnaire dans les cancers du col utérin en 2013 Montpellier, le 24 Janvier 2013 Dr P.E Colombo, A. Mourregot et P. Rouanet CRLC Val D Aurelle Montpellier Cancers du col utérin et

Plus en détail

Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl

Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl Nouvelles approches chirurgicales dans la prise en charge du cancer du col de l utl utérus C. Y. Akladios,, E. Baulon,, V. Thoma,, A. Wattiez,, JJ. Baldauf Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Département

Plus en détail

CURIETHERAPIE 3D. I David Département de radiothérapie Institut Claudius Regaud

CURIETHERAPIE 3D. I David Département de radiothérapie Institut Claudius Regaud CURIETHERAPIE 3D dans les Cancers du col utérin I David Département de radiothérapie Institut Claudius Regaud Quelques bases Etape thérapeutique fondamentale dans le ttt des cancers du col utérin. Possibilité

Plus en détail

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008 Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM IRM DES TUMEURS RECTALES 15 000 nouveaux cas/an en France Amélioration du pronostic Evolutions

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

Place de la TEP au FDG en 2010 dans la prise en charge des Cancers Gynécologiques

Place de la TEP au FDG en 2010 dans la prise en charge des Cancers Gynécologiques Place de la TEP au FDG en 2010 dans la prise en charge des Cancers Gynécologiques Dr Claire Gibold de la Souchère Service de Médecine Nucléaire CH Troyes Principes de la TEP au 18 FDG Augmentation de la

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

Cancers de Hypopharynx et du Larynx. Bénéfices, simulation, volumes cibles, doses et fractionnement, Validation du plan de traitement.

Cancers de Hypopharynx et du Larynx. Bénéfices, simulation, volumes cibles, doses et fractionnement, Validation du plan de traitement. Cancers de Hypopharynx et du Larynx Bénéfices, simulation, volumes cibles, doses et fractionnement, Validation du plan de traitement Pr G Calais Etude TROG RT + CDDP vs RT +CDDP/TPZ Peters L, JCO, 2010

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique 10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique NIORT 3 Mars 2016 Chirurgie oncologique gynécologique Réflexions autour de la qualité a partir d exemples Dr Cédric NADEAU Service de Gynécologie

Plus en détail

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Diane Goéré Département Chirurgie Viscérale diane.goere@gustaveroussy.fr Critères d opérabilité et de résécablité Opérablité : liée au patient : consultation

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES CANCERS

LA CHIRURGIE DES CANCERS Item 141 LA CHIRURGIE DES CANCERS Professeur B.Saint-Aubert 1 Principale arme thérapeutique en cancérologie, de plus en plus souvent associée aux autres types de traitement (radiothérapie - chimiothérapie).

Plus en détail

Application au cancer du col. Anatomie ganglionnaire. Rappels. Rappels. Rappels Rappels. Anatomie lymphatique et territoires de drainage à connaître :

Application au cancer du col. Anatomie ganglionnaire. Rappels. Rappels. Rappels Rappels. Anatomie lymphatique et territoires de drainage à connaître : Application au cancer du col Anatomie ganglionnaire Anatomie lymphatique et territoires de drainage à connaître : Service de gynécologie Hôpital Jeanne de Flandre Application dans l hystérectomie élargie

Plus en détail

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016

Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie octobre 2016 Imagerie: intérêt du PETscan en Urologie Congres Francophone d Oncologie Multidisciplinaire: session urologie 13-15 octobre 2016 Dr Isabelle Brenot-Rossi Institut Paoli-Calmettes plan Cancers des voies

Plus en détail

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique :

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique : Lésions macroscopiques Le référentiel ne concerne que les carcinomes épidermoïdes et les adénocarcinomes du col de l utérus. Tous les dossiers sont à présenter en RCP avant toute décision thérapeutique.

Plus en détail

Radiothérapie des tumeurs cérébrales après 75 ans. Jean-Jacques MAZERON

Radiothérapie des tumeurs cérébrales après 75 ans. Jean-Jacques MAZERON Radiothérapie des tumeurs cérébrales après 75 ans Jean-Jacques MAZERON Service de radiothérapie oncologique Groupe Hospitalier Pitie-Salpêtrière, Paris Les irradiations les plus fréquentes 1. Les irradiations

Plus en détail

RADIOTHÉRAPIE DES TUMEURS GYNÉCOLOGIQUES

RADIOTHÉRAPIE DES TUMEURS GYNÉCOLOGIQUES RADIOTHÉRAPIE DES TUMEURS GYNÉCOLOGIQUES Dr F. Le Tinier Cours de DES du 8 novembre 2013 LES GRANDES INDICATIONS La radio-chimiothérapie concomitante des cancers localement évolués du col de l utérus La

Plus en détail

Dr F. Le Tinier, Centre Oscar Lambret

Dr F. Le Tinier, Centre Oscar Lambret Dr F. Le Tinier, Centre Oscar Lambret ORIGINAL ARTICLE A margin-of-the-day online adaptive intensity-modulated radiotherapy strategy for cervical cancer provides superior treatment accuracy compared to

Plus en détail

Tumeur Testiculaire Version / 2005

Tumeur Testiculaire Version / 2005 Tumeur Testiculaire I Diagnostic et bilan αfp, β HCG, HCG, LDH. Scanner thoraco-abdomino-pelvien. Scanner cérébral : pronostic intermédiaire et mauvais pronostic et/ou signe clinique. Scintigraphie osseuse

Plus en détail

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de :

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de : 1 Les référentiels de bonnes pratiques cliniques des tumeurs de l endomètre. Version 2013 Sous la conduite de : Cédric NADEAU Service de Gynécologie - Obstétrique - CHU de Poitiers & Yannick THIROUARD

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Nom : Nom de jeune fille : Code postal domicile : Prénom : Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Nom établissement

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions. Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY

Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions. Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY + Tumeurs de la verge : conduite à tenir vis-à-vis des ganglions Pr Eric HUYGHE Dr Boris DELAUNAY + Introduction Cancer du pénis = rare Incidence : 1/100 000 hommes en Europe Pic de fréquence entre 60-70

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, du col et de l ovaire Cancer de l endomètre Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du col utérin

Thésaurus du Cancer du col utérin Thésaurus du Cancer du col utérin - 1 - Bilan pré thérapeutique Diagnostic d un micro infiltrant sur pièce de conisation - Ia1, limites saines : pas d autre investigation - Ia1, limites non saines ou emboles

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Données cliniques Mr A.M, 48 ans. ATCD : médical : diabète sous insuline tabac : 20 PA Mode de vie : commerçant Histoire de la maladie : dysphonie

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

La radiothérapie ciblée

La radiothérapie ciblée DES MACHINES ET DES HOMMES : La radiothérapie ciblée Dr. Bernard CASTELAIN Centre Oscar Lambret, Lille L oncologie radiothérapique est une discipline en plein développement clinique, technique et biologique

Plus en détail

Les cancers de l endomètre

Les cancers de l endomètre Chapitre 2 Les cancers de l endomètre Généralités Prise en charge Il convient d évaluer les facteurs de comorbidité et l espérance de vie. La stratégie thérapeutique repose principalement sur l opérabilité

Plus en détail

Cancer du col utérin. Épidémiologie et facteurs de risques EPIDEMIOLOGIE EPIDEMIOLOGIE. EPIDEMIOLOGIE Cancer in situ. EPIDEMIOLOGIE Cancer invasif

Cancer du col utérin. Épidémiologie et facteurs de risques EPIDEMIOLOGIE EPIDEMIOLOGIE. EPIDEMIOLOGIE Cancer in situ. EPIDEMIOLOGIE Cancer invasif Cancer du col utérin Deuxième journée de cancérologie gynécologique et mammaire 18 Novembre 2005 Épidémiologie et facteurs de risques M BOUKERROU, F NARDUCCI, D VINATIER Incidence du cancer du col Le cancer

Plus en détail

Autres modalités d hypofractionnements - BOOST INTEGRE pour les cancers du sein T1-T2 N0 M0

Autres modalités d hypofractionnements - BOOST INTEGRE pour les cancers du sein T1-T2 N0 M0 Autres modalités d hypofractionnements - BOOST INTEGRE pour les cancers du sein T1-T2 N0 M0 Congrès de la SFSPM avec le parrainage de la SFRO 16 au 18 novembre 2016 Jean-Christophe FAIVRE oncologue radiothérapeute

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

QUELLES SONT LES MEILLEURS STRATÉGIES DE RT ET RTC DANS LE CANCER RECTAL? (ADAPTÉES À LA SITUATION ALGÉRIENNE)

QUELLES SONT LES MEILLEURS STRATÉGIES DE RT ET RTC DANS LE CANCER RECTAL? (ADAPTÉES À LA SITUATION ALGÉRIENNE) QUELLES SONT LES MEILLEURS STRATÉGIES DE RT ET RTC DANS LE CANCER RECTAL? (ADAPTÉES À LA SITUATION ALGÉRIENNE) F.Mekki Faut-il un traitement complémentaire à la chirurgie? o Le taux de rechutes locales

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 IMAGERIE des TUMEURS epidermiques des parties molles DERMATOLOGIE Utilise peu les techniques

Plus en détail

Cancer colo-rectal: quoi de neuf?

Cancer colo-rectal: quoi de neuf? Cancer colo-rectal: quoi de neuf? Herve.trillaud@chu-bordeaux.fr Cancer colique ou rectal: des différences d approche Dépistage, diagnostic et bilan d extension du cancer colique: TDM Bilan d extension

Plus en détail

Radiothérapie et cancers des VADS : expérience du service de raidothérapie-onclogie de Blida. S Mesli, O Ladj, M Ayad, K boualge

Radiothérapie et cancers des VADS : expérience du service de raidothérapie-onclogie de Blida. S Mesli, O Ladj, M Ayad, K boualge Radiothérapie et cancers des VADS : expérience du service de raidothérapie-onclogie de Blida S Mesli, O Ladj, M Ayad, K boualge Epidémiologie 2392 Nouveaux cas de cancers traités a notre niveau en 2012:

Plus en détail

DOSIMETRIE sein et lit tumoral

DOSIMETRIE sein et lit tumoral DOSIMETRIE sein et lit tumoral DOSIMETRIE sein et lit tumoral IMAGERIE PORTALE AVEC DRR Contexte La Radiothérapie Particularités Aspects logistiques Positionnement Acquisition des données anatomiques Paramètres

Plus en détail

Radiothérapie adjuvante et cancer de la vessie. Dr Igor Latorzeff Groupe ONCORAD Garonne Clinique Pasteur, Toulouse UROMIP, le 10/01/2014

Radiothérapie adjuvante et cancer de la vessie. Dr Igor Latorzeff Groupe ONCORAD Garonne Clinique Pasteur, Toulouse UROMIP, le 10/01/2014 Radiothérapie adjuvante et cancer de la vessie Dr Igor Latorzeff Groupe ONCORAD Garonne Clinique Pasteur, Toulouse UROMIP, le 10/01/2014 TNM du cancer de la vessie Facteurs prognostiques connus T category

Plus en détail

Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie. avancé du col utérin «pour»

Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie. avancé du col utérin «pour» Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie pour cancer localement avancé du col utérin «pour» Dr P.E Colombo ICM - Montpellier SFCO 22/05/2015 Chirurgie de clôture après radiochimiothérapie pour cancer

Plus en détail

Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables?

Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables? Symposium International de Cancérologie Digestive SAHGE-FFCD 12 Décembre 2010 Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables? K. Bentabak, A. Graba Service de Chirurgie Oncologique

Plus en détail

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 Épidémiologie Tumeur rare 10% des sarcomes utérins 0,2% des néoplasies utérines Ashraf-Ganjoei T et al. World J Surg Oncol. 2006

Plus en détail

Radiothérapie stéréotaxique des localisations osseuses

Radiothérapie stéréotaxique des localisations osseuses Radiothérapie stéréotaxique des localisations osseuses Yoann POINTREAU Institut inter-régional de Cancérologie - Le Mans CHRU Bretonneau Tours 1 Déclaration d intérêts NOVARTIS TAKEDA ROCHE SANOFI ARCHIMEDES/KYOWA

Plus en détail

La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification.

La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification. La prise en charge des patients en récidive de cancer de la prostate : l'enjeu et les moyens pour sa localisation et la re-stadification. Pierre CONORT Service d Urologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche HAS, Septembre 2011 Rationnel de l étude Rationnel de l étude Années 1980 : Survie à 5 ans des cancers de l œsophage tous stades confondus traités par chirurgie

Plus en détail

LES TUMEURS DU CANAL ANAL

LES TUMEURS DU CANAL ANAL DU de Carcinologie Clinique 2014-2015 LES TUMEURS DU CANAL ANAL INTRODUCTION L amputation abdomino périnéale (AAP) constituait il y a 30 ans le traitement standard des lésions du canal anal. Des progrès

Plus en détail

Recommandations nationales Cancer de l endomètre

Recommandations nationales Cancer de l endomètre Recommandations nationales Cancer de l endomètre Querleu Denis, Daraï Emile, Dorangeon Pierre-Hervé, Genestie Catherine, Haie-Meder Christine, Joly Florence, Marret Henri, Morice Philippe, Narducci Fabrice,

Plus en détail

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante M.OUKKAL, K. BOUZID Service d Oncologie Médicale EHS CPMC Alger Symposium International de Cancérologie Digestive Alger

Plus en détail

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures) Référentiel en Oncologie Digestive Réseau ONCO LR (mise à jour : 2007) Cancer du côlon non métastatique Stade I pt1-t2-n0 Stade II pt3-t4-n0 Stade III pt-n1-n2 Bon pronostic Mauvais pronostic Occlusion,

Plus en détail

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009

Radiothérapie dans le cancer du col utérin. A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Radiothérapie dans le cancer du col utérin A. BENIDER Cours d université d été DOURDAN 2009 Évolution des idées dans le traitement des cancers du col utérin 19 siècle: chirurgie traitement de base 20 siècle:

Plus en détail

TEP et cancers digestifs

TEP et cancers digestifs TEP et cancers digestifs TEP-TDM Un radiotraceur : 18FDG 18FCHOLINE 18FDOPA Imagerie hybride ONCOMEL 22 mars 2016 TEP-TDM Un radiotraceur : 18 FDG Glycémie 18 FCHOLINE => membrane cellulaire 18 FDOPA SUV

Plus en détail

F. ALI BENAMARA, S. BERKANE, A.BOUAZZA, L. ABID Service de chirurgie viscérale & oncologique Hôpital Bologhine

F. ALI BENAMARA, S. BERKANE, A.BOUAZZA, L. ABID Service de chirurgie viscérale & oncologique Hôpital Bologhine F. ALI BENAMARA, S. BERKANE, A.BOUAZZA, L. ABID Service de chirurgie viscérale & oncologique Hôpital Bologhine INTRODUCTION L extension des Kc digestifs ou génitaux au haut appareil urinaire (rein exclu)

Plus en détail

Cancer du col utérin (147a) Philippe MAINGON, Isabelle BARILLOT, Gilles HOUVENAEGHEL Novembre 2005 (mise à jour novembre 2005)

Cancer du col utérin (147a) Philippe MAINGON, Isabelle BARILLOT, Gilles HOUVENAEGHEL Novembre 2005 (mise à jour novembre 2005) Cancer du col utérin (147a) Philippe MAINGON, Isabelle BARILLOT, Gilles HOUVENAEGHEL Novembre 2005 (mise à jour novembre 2005) 1. Epidémiologie Dans la plupart des pays industrialisés, l incidence du cancer

Plus en détail

Evaluation IRM préthérapeutique de. l endomètre et nouvelle classification FIGO. Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne

Evaluation IRM préthérapeutique de. l endomètre et nouvelle classification FIGO. Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Evaluation IRM préthérapeutique de l infiltration ti myométriale des cancers de l endomètre et nouvelle classification

Plus en détail

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9 ZONE: A de 5 à 9 5 - CAT DEVANT UNE LESION SUSPECTE:Suspicion de mélanome Exérè se complète de la lésion suspecte Mélanome in situ? : Marge d exérèse: 0,5cm (+si mélanome sur Dubreuilh*) Breslow 1mm? Ulcération

Plus en détail

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version 0.0.207 Ce document présente les principales interventions chirurgicales sur le côlon et le rectum. Il sert

Plus en détail

ACTUALITÉS 2016 en PATHOLOGIE ORL. Dr Alexandre COUTTE Radiothérapie CHU Sud Amiens CRONOR 05/11/2016

ACTUALITÉS 2016 en PATHOLOGIE ORL. Dr Alexandre COUTTE Radiothérapie CHU Sud Amiens CRONOR 05/11/2016 ACTUALITÉS 2016 en PATHOLOGIE ORL Dr Alexandre COUTTE Radiothérapie CHU Sud Amiens CRONOR 05/11/2016 Induction CT Chemotherapy Biotherapy Immunotherapy Head & Neck Radiotherapy IMRT SBRT Fractionation

Plus en détail

Radiothérapie des cancers du sein et gynécologiques métastatiques. Pour qui et laquelle? Apport des nouvelles techniques de radiothérapie

Radiothérapie des cancers du sein et gynécologiques métastatiques. Pour qui et laquelle? Apport des nouvelles techniques de radiothérapie Radiothérapie des cancers du sein et gynécologiques métastatiques Pour qui et laquelle? Apport des nouvelles techniques de radiothérapie Romuald LE SCODAN Centre Hospitalier Privé Saint Grégoire Radiothérapie

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER DU rectum COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

RTC 3D ORGANE Radiothérapie conformationnelle. au curage axillaire

RTC 3D ORGANE Radiothérapie conformationnelle. au curage axillaire RTC 3D ORGANE Radiothérapie conformationnelle du cancer du sein Envahissement massif des ganglions axillaires Envahissement massif des ganglions axillaires au curage axillaire Recommandations de Saint

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique 13 ème congrès national de la SAERM Alger le 23 Mai 2015 PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique KHODJA.R DAMENE DEBBIH FARAH LAKHDARA HADJAR 2015 CANCER DE L

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail