Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)"

Transcription

1 Référentiel en Oncologie Digestive Réseau ONCO LR (mise à jour : 2007)

2 Cancer du côlon non métastatique Stade I pt1-t2-n0 Stade II pt3-t4-n0 Stade III pt-n1-n2 Bon pronostic Mauvais pronostic Occlusion, perforation Embols lymphatiques, périnerveux ou vasculaires pt4 Nombre de ganglions < 12 Chirurgie seule Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures) Chirurgie + XELODA monothérapie Chirurgie + XELODA monothérapie selon état général, âge, refus de cathéter, ou contre-indication à l oxaliplatine

3 Cancer du rectum Traitement néo-adjuvant, tumeur non métastatique ust1-t2n0 T2N0 ust3-t4 et/ou N+ < 10 cm de la marge anale us T3-T4 et/ou N+ > 10 cm de la marge anale Chirurgie IRM Marge circonférentielle (MC) > 1 mm Radiothérapie et chirurgie Pas de recommandation: à discuter en RCP MC 1 mm Radiochimiothérapie (Xeloda) et chirurgie

4 Cancer du rectum Traitement néo-adjuvant adjuvant, tumeur métastatique Métastases résécables Métastases non résécables us T3-T4NXM1 mobile bl MC 1 mm Radio-chimiothérapie puis chirurgie en fonction de la réponse ust1-t2n0 us T3NXM1 M1 mobile MC > 1 mm Chirurgie et chimiothérapie Chirurgie +/- chimiothérapie Radiothérapie courte, puis chirurgie +/- chimiothérapie Chimiothérapie + chirurgie Radio-chimiothérapie Radiochimiothérapie ou prothèse si tumeur symptomatique Chimiothérapie

5 Cancer colorectal avec Métastases hépatiques ou pulmonaires Métastases résécables (classe I) Chirurgie seule Métastases non résécables pouvant le devenir ou difficilement résécables é (classe II) FOLFOX 4 ou FOLFIRI +/- Avastin Traitement adjuvant Avis chirurgical Chimiothérapie par LV5FU 2 ou Xeloda ou FOLFOX Résécables Chirurgie puis même chimio post-op Non Résécables Changement de chimiothérapie

6 Cancer colorectal métastatique (toutes métastases) Bon état physiologique Si pas de FOLFOX en adjuvant 1 ère ère ligne 2 e ligne 3 e ligne 1- Si pas de CI à l Avastin FOLFIRI + Avastin FOLFOX (ou XELOX) ou CERB* CERB ou FOLFOX (ou XELOX) 2- Si CI à l Avastin FOLFIRI ou FOLFOX (ou XELOX) FOLFOX (ou XELOX) ou FOLFIRI ou CERB CERB ou FOLFOX (ou XELOX) 3- Si CI au 5FU (toxicité cardiaque) TOMOX ou Campto seul Campto seul ou TOMOX ou CERB CERB 4- Si CI au Campto FOLFOX Etat physiologique limite : Xeloda (ou UFT) si pas de CI *Campto + Erbitux = CERB

7 Cancer colorectal métastatique (toutes métastases) Si FOLFOX en adjuvant Bon état physiologique 1 ère ère ligne 2 e ligne 3 e ligne 1- Si pas de CI à l Avastin FOLFIRI + Avastin 2- Si CI à l Avastin 3- Si CI au 5FU (toxicité cardiaque) Campto + Erbitux FOLFIRI Campto + Erbitux Campto seul Campto + Erbitux FOLFOX (ou XELOX) FOLFOX (ou XELOX) TOMOX

8 Cancer de l estomac Résécable mais volumineuse tumeur (>ut3 +/- ADP au TDM ou N+ en écho-endoscopie) Chimiothérapie ECF (X) (Magic) pré et post op si pas de CI LV5FU2 CDDP pré et post opératoire Résécable, ut1, N- ut2: RCP Chirurgie seule pt3-t4 T4-N0 ou tout T N+ Non résécable ou métastatique 1 ère ligne : Chimiothérapie par TCF (+GCSF) (GCSF)ou LV5FU2- CDDP ou ECF, ECX, EOX 2 ème ligne : Chimiothérapie par Taxotère monothérapie ou FOLFOX (Fonction état nutritionnel) (Fonction état nutritionnel) Chirurgie puis Radio-chimiothérapie par 5FU (Mac Donald)

9 Cancer du pancréas Résécable Localement avancé, non résécable, M- Métastatique Chirurgie première chimio adjuvante par Gemzar Chimiothérapie par Gemzar et Xeloda (CAPGEM) Radio-chimiothérapie par 5FU-CDDP Gemzar monothérapie (schéma Burrhis) 1 ère ligne : Chimiothérapie par Gemzar et Xeloda (CAPGEM) ou Gemzar monothérapie 2 ème ligne : FOLFOX

10 Cancer de l œsophage opérable (tumeur 24 cm des arcades dentaires) Pas de différence pour l histologie: adenok et epidermoide ustis ust1-t2n0 ust3 ou ustn+ Résection endoscopique Si diamètre < 2 cm m1 ou m2 (écho-endoscopie haute fréquence) Chirurgie seule Radio- chimiothérapie par 5FU- CDDP puis chirurgie Chimiothérapie néoadjuvante par 5FU-CDDP Radio-chimiothérapie exclusive (Herskovic) (50 Gy 5FU-CDDP)

11 Cancer de l œsophage inopérable non métastatique (ust4, tumeur < 24 cm des arcades Cancer de l œsophage dentaires, ou inopérabilité é sur l état métastatique physiologique) Radio-chimiothérapie exclusive par 5FU-CDDP (Herskovic) Prothèse ou Radiothérapie seule LV5FU2-CDDP ECF, TCF ou FOLFOX si ADK Mitomycine si EPID Prothèse si dysphagie

12 Cancer des voies biliaires Résécable Chirurgie Non résécable non métastatique -Radio Radio-chimiothérapie i hé i -Chimiothérapie LV5FU2- CDDP ou GEMOX Métastatique ti -Chimiothérapie par LV5FU2 CDDP -Chimiothérapie par GEMOX ou Gemzar Résécable Non résécable

13 Tumeurs endocrines digestives Classification anatomo- pathologique OMS 2000 Carcinome endocrine peu différencié Carcinome endocrine bien différencié = Chimiothérapie Etoposide - Cisplatine Résécable : - Chirurgie (R0) (primitif et métastases) - Pas de traitement adjuvant Si non résécable R0 :

14 Tumeurs endocrines digestives Carcinome endocrine bien différencié non résécable R0 1-Discuter chirurgie du primitif si possible 2-Abstention et surveillance possible 3-Traitement d emblé si symptomatique, envahissement métastatique hépatique >50%, atteinte osseuse ou Maladie évolutive Primitif grêle : ( Carcinoïde ) - Chimioembolisation (en cas de métastases hépatiques isolées) - Chimiothérapie systémique (5Fu STZ ou Adriamycine-STZ) - IFN alpha - Analogues Sandostatines Primitif duodéno-pancréatique - Chimiothérapie systémique (Adriamycine-STZ i ou 5Fu- STZ en cas contre indication Adriamycine) - Ou chimioembolisation (en cas de métastases hépatiques isolées) - Analogues Sandostatines

15 Cancer epidermoide du canal anal Tumeurs N0 et < 4cm et ust1-2 N0 (SE respecté) RT exclusive RT externe 45 Gy (1.8 à 2 Gy/fx) + Boost (prilivégier une curiethérapie ou, à défaut, RTE) 15 Gy si RC 20 Gy si RP À revoir, AAP à discuter qu après TTT complet => Aucun essai actif sur le CRLC au 03/10/ 2006 Tumeurs N+ ou >_ 4cm Tous T4 = RT-CT RT 45 Gy (1,8/fx) CT«classique» : 5FU 800 mg/m²/j (J1 à 4) CDDP 80 mg/m²j1 repr J28 Alternative : 5FU 1g/m²/j J1-4, repris J28 MitomycineC 12mg/m² J1 Boost 60 Gy mini dose cumulée. sur volume réduit RT externe Chirurgie AAP après 45 Gy Si tumeur initiale 7 cm et volumineux Adénopathies pelvis (avis RCP)

16 Cancer de l anus métastatique Tumeur anale asymptomatique Tumeur anale symptomatique CT exclusive 5FU - CDDP Association RT + CT

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES

NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES NOUVEAU THÉSAURUS DES TUMEURS ENDOCRINES PANCRÉATIQUES Objectifs pédagogiques : Classifications OMS TNM Options thérapeutiques et indications Réseaux TENPATH et RENATEN Catherine Lombard-Bohas Service

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Regimbeau JM Service de chirurgie digestive et Oncologique CHU Amiens Nord, université de Picardie Amiens

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais SL-SM-JMT / 10_03_02 OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais BASE DE TRAVAIL OMEDIT RHONE-ALPES-AUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela???

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela??? Cancer du pancréas Cancer fréquent et grave: 40 000 décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Survie à 5 ans: < 5 % voire < 1 % Diagnostic tardif et génie évolutif particulier

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées Cliquez pour modifier le style du titre PROJET D EVALUATION DE LA QUALITE DE LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS COLORECTAUX EN AQUITAINE ET MIDI-PYRENEES (EVACCOR):

Plus en détail

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU CANCER DE L OESOPHAGE. COURS DU DES ( 26/04/07) KANAFI Leïla CHU LIMOGES

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU CANCER DE L OESOPHAGE. COURS DU DES ( 26/04/07) KANAFI Leïla CHU LIMOGES PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU CANCER DE L OESOPHAGE COURS DU DES ( 26/04/07) KANAFI Leïla CHU LIMOGES GENERALITES! 5000 nouveaux cas par an! 3 ème cancer digestif (côlon; estomac)! 12H/1F! Epidermoide

Plus en détail

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux

Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Stratégie Thérapeutique des métastases hépatiques résécables des cancers colo-rectaux Dr Philippe KOSYDAR- chirurgie Digestive SEL des Drs BRIEZ et KOSYDAR Polyclinique du Bois Oncomel Introduction Foie

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F.

Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F. MERCI Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F. SEITZ Service d Oncologie Digestive CHU Timone MARSEILLE Cours Intensif

Plus en détail

RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE

RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007

Traitement du cancer des voies biliaires. Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement du cancer des voies biliaires Aziz Zaanan, le 7 décembre 2007 Traitement chirurgical = seul traitement à visée curative Classification de Thomkins Classification de Bismuth et Corlette pour

Plus en détail

Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm)

Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm) Stratégies thérapeutiques médicales du cancer colo-rectal métastatique (CCRm) Distinguer les formes accessibles à un traitement à visée curative, potentiellement curative, définitivement palliative Connaître

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

R2c Digestif Cancer du Cardia. Cancer du cardia

R2c Digestif Cancer du Cardia. Cancer du cardia Cancer du cardia Où se situe le cardia? Anatomiquement, la jonction entre les muqueuses oesophagienne (malpighienne) et gastrique (cylindrique) se situe au niveau de la zone de haute pression déterminée

Plus en détail

Radiothérapie des tumeurs digestives non colorectales chez le sujet âgé

Radiothérapie des tumeurs digestives non colorectales chez le sujet âgé des tumeurs digestives non colorectales chez le sujet âgé Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris DIU d Onco-Gériatrie 2011-2012 Mécanismes d action des radiations ionisantes 10-15 10-12 10-9 10-6 10-3 10

Plus en détail

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives C. Klotz interne Dr E. Mitry Indications Métastases évolutives selon les criteres OMS et RECIST Echec du traitement symptomatique Métastases

Plus en détail

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S.

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Pernot Traitement adjuvant du cancer colique Stade (AJCC 6 th ) Survie

Plus en détail

Réunion du CORP 25 sept 2014

Réunion du CORP 25 sept 2014 Réunion du CORP 25 sept 2014 Prise en charge chirurgicale des métastases pulmonaires Dr Ludovic Fournel Pr Jean-François Regnard Hôpital Cochin Paris Généralités Résections pulmonaires pour métastases

Plus en détail

L. Basson Tuteur: Pr A. Adenis Journée de DES Digestif 07/03/2014

L. Basson Tuteur: Pr A. Adenis Journée de DES Digestif 07/03/2014 L. Basson Tuteur: Pr A. Adenis Journée de DES Digestif 07/03/2014 Incidence en France en 2012: 4615 cas, 16 ème rang Mortalité en France en 2012: 3140 décès, 10 ème rang Incidence et mortalité estimées

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER COLO-RECTAL. Dr P. Catala Dr H. Van Damme FMC 12/04/12

PRISE EN CHARGE DU CANCER COLO-RECTAL. Dr P. Catala Dr H. Van Damme FMC 12/04/12 PRISE EN CHARGE DU CANCER COLO-RECTAL Dr P. Catala Dr H. Van Damme FMC 12/04/12 CAS CLINIQUE Mr B., 65 ans, douleurs abdominales depuis quelques mois, rectorragies intermittentes Excellent EG, P=75kg,T=1,80m(IMC=23)

Plus en détail

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante

Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante Adénocarcinome inopérable du pancréas Intérêt de la chimiothérapie néo-adjuvante M.OUKKAL, K. BOUZID Service d Oncologie Médicale EHS CPMC Alger Symposium International de Cancérologie Digestive Alger

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DIGESTIFS DR. Mathieu BECK RESEAU ONCOLOR INTRODUCTION FREQUENCE Les plus fréquents (frq. cumulée) PRONOSTIC Très variable d un cancer à l autre Exemples: c. colorectaux

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires

Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires Chimiothérapie adjuvante des cancers de la vésicules et des voies biliaires L.Debbah, H.Djedi CAC Annaba CIC Alger le 11/03/2017 Introduction Pathologie rare: -< 1% de tout les cancers dans le monde -

Plus en détail

Le carcinome hépato-cellulaire

Le carcinome hépato-cellulaire Chapitre 7 Le carcinome hépato-cellulaire Bilan minimal Bilan minimal : - Examen clinique : état général, recherche de métastases - Biologie : NFS, créatinine, bilan hépatique (AST, ALT, TP, Bilirubine,

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules - avril 2009 - Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Tout nouveau patient ayant un cancer bronchique

Plus en détail

RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO

RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO 1 RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO L ASCO 2003 aura été un grand cru en cancérologie digestive avec son lot d informations de grande importance concernant surtout le cancer colorectal

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

Indications de la radiothérapie

Indications de la radiothérapie traitements, soins et innovation MAI 2009 Indications de la radiothérapie CANCER DU rectum COLLECTION recommandations & référentiels OUTIL D AIDE À LA DÉCISION CONSENSUS D EXPERTS À PARTIR DE RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016

Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016 Cancer du col métastatique ou en rechute: Bevacizumab, quand et pour qui? Alexandra Leary, MD, PhD Gustave Roussy Cancer Campus Février 2016 Chimiothérapie de première ligne Sans exposition préalable au

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie 5 ans

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

Prise en charge thérapeutique des TNE digestives

Prise en charge thérapeutique des TNE digestives Alger 3è CIC 23 janvier 2013 Prise en charge thérapeutique des TNE digestives Emmanuel MITRY Département d'oncologie médicale Institut Curie Bien distinguer les TE du tube digestif et les TE pancréatiques

Plus en détail

Prise en charge des métastastases pulmonaires des CCR en chirurgie thoracique

Prise en charge des métastastases pulmonaires des CCR en chirurgie thoracique Prise en charge des métastastases pulmonaires des CCR en chirurgie thoracique Rabinel Pierre Charot F Renaud C, Berjaud J, Dahan M, Brouchet L Service de chirurgie thoracique CHU Larrey Toulouse Vendredi

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones. JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE

Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones. JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE Cancer du rectum avec métastases hépatiques synchrones JM Phelip, S Bageacu CHU de SAINT-ETIENNE Mr. V. 62 ans ATCD: HTA équilibrée et artérite des MI Mai 2005 Asthénie, pâleur et perte de poids Anémie

Plus en détail

Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO

Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO 2005 1 F. Cvitkovic Cancer de l estomac Encore des progrès à faire dans les bonnes pratiques chirurgicales et anatomopathologiques d après une étude

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC(60/600) EC 100 FEC 50 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Epiadriamycine 40mg dose totale Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 10mg/kg Sein Bevacizumab

Plus en détail

Le cancer de l œsophage

Le cancer de l œsophage Chapitre 1 Le cancer de l œsophage Classifications Classification ptnm (UICC 2010) Tumeurs ptis : carcinome in situ dysplasie de haut grade pt1 : envahissement de la lamina propria et de la sous-muqueuse

Plus en détail

Métastases synchrones des cancers rectaux

Métastases synchrones des cancers rectaux Métastases synchrones des cancers rectaux Dr Olivier Dubreuil Oncologie Digestive La Pitié-Salpêtrière, Paris Objectifs pédagogiques Avantages et inconvénients stratégiques de la radiothérapie, de la chimiothérapie

Plus en détail

Localisation par TEP/TDM au FDG de l œsophage après radio chimiothérapie

Localisation par TEP/TDM au FDG de l œsophage après radio chimiothérapie Localisation par TEP/TDM au FDG des sites de récidive éidi des cancers de l œsophage après radio chimiothérapie (RCT) et analyse des facteurs de risque Lamyaa NKHALI Département de Médecine Nucléaire Département

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Cours INSERM 7 mars 2006 Géraldine PERKINS, Ph ROUGIER Les facteurs pronostiques STADE TNM +++ Taille de la tumeur Qualité de la chirurgie

Plus en détail

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique De l évaluation la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique Jean-Marc BEREDER, Nadia ARAB, Jean-François QUARANTA 1 CHOIX DE LA PATHOLOGIE Le cancer du colon est au premier rang s cancers

Plus en détail

Cancers du canal anal 07/03/2014

Cancers du canal anal 07/03/2014 Cancers du canal anal DR XAVIER LIEM 07/03/2014 Généralités 1. Epidémiologie 2. Anatomopathologie 3. Anatomie 4. Clinique et Bilan 5. Classification Généralités 1. Epidémiologie Prédominance féminine 1,2

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Chapitre 3 Cancers de la cavité buccale Généralités Les cancers de la cavité buccale représentent environ 30 % des cancers ORL (REF). Le type histologique le plus fréquent est le carcinome épidermoide

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis février 2013

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis février 2013 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 19 26 février 2013 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation : - Erbitux 5mg/ml (DCI

Plus en détail

PREAMBULE. Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins. Il constitue une aide à la prescription pour les situations couramment

PREAMBULE. Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins. Il constitue une aide à la prescription pour les situations couramment PREAMBULE Ce référentiel a été établi en collaboration par les médecins nucléaires et oncologues du CHU, CRLC et libéraux de la région, en connaissance des données actuelles de la littérature, des Standards

Plus en détail

Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal

Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal Prise en charge du carcinome épidermoïde du canal anal Dr Véronique Vendrely Service de Radiothérapie-CHU de Bordeaux Email: veronique.vendrely@chu-bordeaux.fr OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définition histologique

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Pr Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr 20/10/2017 Pr Thomas APARICIO thomas.aparicio@aphp.fr

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements périopératoire

Cancer de l estomac traitements périopératoire Cancer de l estomac traitements périopératoire P. Michel Unité d oncologie Digestive Service d Hépato-gastroentérologie CHU de Rouen 1. Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie

Plus en détail

Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac. Traitement des formes avancées

Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac. Traitement des formes avancées Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac Traitement des formes avancées Emmanuel MITRY Ambroise Paré Séminaire DES 21/11/2008 1. CANCERS DE L'OESOPHAGE Traitement symptomatique Objectif = Qualité

Plus en détail

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche HAS, Septembre 2011 Rationnel de l étude Rationnel de l étude Années 1980 : Survie à 5 ans des cancers de l œsophage tous stades confondus traités par chirurgie

Plus en détail

PRONOPALL en gastro-entérologie

PRONOPALL en gastro-entérologie Approche du pronostic à court terme, des tumeurs solides métastatiques en chimiothérapie palliative,dans une unité d oncologie en C.H.G.: intérêt du score PRONOPALL en gastro-entérologie L. Vivès et M.

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN. Retour d expérience Dr. Y. RINALDI novembre 2016

Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN. Retour d expérience Dr. Y. RINALDI novembre 2016 Avec le Soutien de ROCHE RECHERCHE CLINIQUE À L HÔPITAL EUROPÉEN Retour d expérience novembre 2016 Gercor DREAM, OPTIMOX3 OPTIMOX 3 TARCEVA STUDY. C04-2 PHASE III STUDY OF AN OPTIMIZED CHEMOTHERAPY + AVASTIN

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 1 Cancer de l hypopharynx localement avancé : un changement de paradigme? Florence ROUSSEAU-COSTE (Poitiers) CAS CLINIQUE

Plus en détail

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie pancréatique NEO-ADJUVANT ADJUVANT

Plus en détail

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR.

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Chapitre 9 Cancers du cavum Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Généralités Classification OMS basées sur le degré de différenciation

Plus en détail

Bonnes pratiques en oncologie médicale. Oncologie urologique. Tumeurs urothéliales Adénocarcinomes rénaux L. GEOFFROIS.

Bonnes pratiques en oncologie médicale. Oncologie urologique. Tumeurs urothéliales Adénocarcinomes rénaux L. GEOFFROIS. Bonnes pratiques en oncologie médicale Oncologie urologique Tumeurs urothéliales Adénocarcinomes rénaux L. GEOFFROIS 17 Juin 2003 Adénocarcinomes rénaux Age médian 60 à 65 ans 30 à 50% métastatiques d

Plus en détail

Les cancers du col de l utérus

Les cancers du col de l utérus Chapitre 1 Les cancers du col de l utérus Généralités Introduction - Classification La classification utilisée est celle de la FIGO 1 Stade I : limité au col IA : micro-invasif (défini sur pièce de conisation

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II)

Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) - Marseille, le 21 juin 2013 - Chimiothérapie adjuvante d indication contreversée (sujets âgés, stade II) Thierry Lecomte Service d Hépato-gastroentérologie et de Cancérologie digestive - CHU de Tours

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers non colorectaux. Leïla BENGRINE LEFEVRE Centre Georges François Leclerc UCOG Bourgogne

Chimiothérapie des cancers non colorectaux. Leïla BENGRINE LEFEVRE Centre Georges François Leclerc UCOG Bourgogne Chimiothérapie des cancers non colorectaux Leïla BENGRINE LEFEVRE Centre Georges François Leclerc UCOG Bourgogne lbengrine@cgfl.fr Cancer de l œsophage Cancer de l estomac Cancer du pancréas Cancer des

Plus en détail

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008

Radiothérapie dans le Cancer du Rectum. Olivier Dubreuil Février 2008 Radiothérapie dans le Cancer du Rectum Olivier Dubreuil Février 2008 Plan Pourquoi? Comment? Quand faire de la radiochimiothérapie? Conclusions Pourquoi faire de la radiothérapie? Diminution des récidives

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

Tumeurs neuro endocrines :

Tumeurs neuro endocrines : Tumeurs neuro endocrines : Epidémiologie Nouveautés thérapeutiques Côme LEPAGE Service d hépato gastroentérologie et oncologie digestive CHU Dijon Tumeur neuroendocrine et cancer Benin / malin : TNE Digestives

Plus en détail

Eléments clés du Compte Rendu lors du bilan initial. Cancers Coliques

Eléments clés du Compte Rendu lors du bilan initial. Cancers Coliques Imagerie en Cancérologie Digestive - Journée de printemps de la SIAD- PARIS 01.04.16 Eléments clés du Compte Rendu lors du bilan initial Cancers Coliques C.Ridereau-Zins - P. Bazeries CHU Angers Nouvelles

Plus en détail

PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs. Actualisation : mars 2009

PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs. Actualisation : mars 2009 PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs Actualisation : mars 2009 ndications Cancer colo-rectal om Phase Objectif Principal Localisé stade Stratégie Chimiothérapie Adjuvante DEA Durée de la chimiothérapie

Plus en détail

COURS INTENSIFS DE LA FFCD Amiens, le 11 et 12 mai 2017

COURS INTENSIFS DE LA FFCD Amiens, le 11 et 12 mai 2017 COURS INTENSIFS DE LA FFCD Amiens, le 11 et 12 mai 2017 Université de Picardie Jules Verne d Amiens - Amphithéâtre C, Bâtiment G, Chemin du Thil, 80000 AMIENS Comité d organisation : Dr Vincent Hautefeuille

Plus en détail

CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES. GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB

CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES. GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB GENERALITES Incidence : 6400 / an Sex ratio : deux hommes pour

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones. Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes

Cancer du rectum avec métastases synchrones. Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes Cancer du rectum avec métastases synchrones Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes Cancer du rectum métastatique Situation clinique complexe Traitement tumeur rectale

Plus en détail

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Cancer des voies biliaires: le thésaurus Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Introduction Dernière mise à jour: 11/07/2007 Cancer rare: 3% des cancers digestifs 2000 nouveaux cas

Plus en détail

Démarche OMEDIT de Rhône Alpes

Démarche OMEDIT de Rhône Alpes Démarche OMEDIT de Rhône Alpes Véronique Noirez Réunion groupe qualité 23 avril 2009 Limites des référentiels r rentiels de bon usage Compilation de fiches de bon usage par médicament remboursés en sus

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

Séminaire digestif. N. Fabié Groupe qualité 16/11/2010

Séminaire digestif. N. Fabié Groupe qualité 16/11/2010 Séminaire digestif N. Fabié Groupe qualité 16/11/2010 Classification TNM 2009 (ex : Colon) Classification ptnm 2002 Tis T1 T2 T3 T4 tumeur intra-épithéliale ou envahissant la lamina propria tumeur envahisssant

Plus en détail

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008

Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM. FFCD Orléans-Tours 2-3 Octobre 2008 Cours Intensif de Cancérologie Digestive APPORT DE L IRM DANS LE BILAN PRE-THERAPEUTIQUE DES CANCERS DU RECTUM IRM DES TUMEURS RECTALES 15 000 nouveaux cas/an en France Amélioration du pronostic Evolutions

Plus en détail

Les 5 questions à se poser avant traitement d une TNE bien différenciée avancée.

Les 5 questions à se poser avant traitement d une TNE bien différenciée avancée. Les 5 questions à se poser avant traitement d une TNE bien différenciée avancée. Relative survival (%) Préalable (ce qui ne sera pas abordé) CE Peu Différenciés Doutes / incertitudes anapath 100 90 80

Plus en détail

STRATEGIES THERAPEUTIQUES DANS LE CANCER DE L OESOPHAGE L. BEDENNE

STRATEGIES THERAPEUTIQUES DANS LE CANCER DE L OESOPHAGE L. BEDENNE STRATEGIES THERAPEUTIQUES DANS LE CANCER DE L OESOPHAGE L. BEDENNE Société algérienne d Hépatogastroentérologie ALGER 18-12-2008 Cancer oesophagien - Cas clinique Mi.. Mat.., né le 8/04/1950 Tabac 40 PA

Plus en détail

Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine

Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine Prise en charge initiale du cancer colorectal en Aquitaine Résultats de l étude 17 mars 2006 version finale 1 Introduction Un des objectifs du RCA est de contribuer à l amélioration de la qualité des soins,

Plus en détail

Atelier FMC-HGE/GTE JFHOD Traitement médical des tumeurs neuroendocrines avancées

Atelier FMC-HGE/GTE JFHOD Traitement médical des tumeurs neuroendocrines avancées Atelier FMC-HGE/GTE JFHOD 2014 Traitement médical des tumeurs neuroendocrines avancées Olivia HENTIC Hôpital Beaujon, Clichy Emmanuel Mitry Institut Curie, St Cloud Liens d intérêts Honoraires perçus,

Plus en détail

Conduite à tenir devant une carcinose localisée

Conduite à tenir devant une carcinose localisée XVIème Journée de l Association Picarde de Cancérologie Digestive Conduite à tenir devant une carcinose localisée Diane Goéré Département de Chirurgie Oncologique Institut Gustave Roussy Université Paris

Plus en détail

Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques

Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques Dr Nadia BOUARIOUA Service de Gastroentérologie et Oncologie digestive CHU Saint-Etienne Cours intensif de la FFCD Orléans le 18/11/2016

Plus en détail

Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique?

Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique? Comment amener le sujet âgé à la chirurgie hépatique? Dr Louis Marie DOURTHE Clinique St Anne Pôle de Cancérologie privé Strasbourgeois MAO 19 MARS 2015 Un peu d épidémio.. 1. Vieillissement de la population

Plus en détail

Françoise MONTRAVERS

Françoise MONTRAVERS Françoise MONTRAVERS Indications de la tomographie par émission de positons (TEP) en cancérologie digestive Connaître les indications validées. Préciser sa place par rapport aux autres techniques d'imagerie.

Plus en détail

«Guérir à coût contrôlé»

«Guérir à coût contrôlé» «Guérir à coût contrôlé» Quelles Chimiothérapies pour quel bénéfice dans les cancers digestifs ou quid du rapport coût/efficacité Philippe Rougier Service d Oncologie Digestive Hôpital Européen Georges

Plus en détail

Informations générales sur le patient

Informations générales sur le patient Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac H.Mahfouf, M.Oukkal, S.Belhadef, B.Benzidane,L. Haddouche K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Atteinte

Plus en détail