Signature de convention de services comptable et financier POUR renforcer la gestion transparente, sincère et moderne des finances régionales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Signature de convention de services comptable et financier POUR renforcer la gestion transparente, sincère et moderne des finances régionales"

Transcription

1 LA RÉGION AMÉLIORE SON DISPOSITIF DE GESTION DES FINANCES PUBLIQUES Signature de convention de services comptable et financier POUR renforcer la gestion transparente, sincère et moderne des finances régionales DOSSIER DE PRESSE 15 novembre 2011 Signature de convention de services comptable et financier 1

2 Préambule La Région Réunion signe officiellement ce mardi 15 novembre 2011 une convention «de services comptable et financier». Un acte important entre le Président de la Région, Didier ROBERT, le Directeur Régional des Finances Publiques de La Réunion, Jean-Luc CHEVALLIER et le Payeur Régional Ahmed ABDALLAH. L objectif : Cette convention, signée pour une durée de 5 ans marque un partenariat volontaire et fixe les orientations et les engagements de chacun pour renforcer l efficacité et la fiabilité dans la gestion des finances publiques locales. VERS UNE CERTIFICATION DES COMPTES DE LA REGION. Jusqu alors réservé aux services de l État, cette convention intègre la notation de la comptabilité régionale. C est une première étape pour l obtention de la certification des comptes de la collectivité et ainsi accroître sa crédibilité vis à vis de ses partenaires (Union Européenne, banques, autres collectivités) De manière claire et pragmatique la convention inscrit les actions qui seront menées pour renforcer la qualité «comptable». Un engagement qui vise une plus grande maîtrise des dépenses, des améliorations dans l efficacité des circuits et la modernisation des pratiques de la collectivité pour plus de rapidité et un respect du développement durable. «Notre objectif est d améliorer la qualité de la gestion comptable et financière de la Région en renforçant le respect des principes de prudence, de sincérité, de régularité, et de transparence. Le respect de ces principes est d autant plus essentiel que le programme d investissement de la Région pour les années à venir est très important.» Didier ROBERT Un comité de pilotage : pour veiller à la bonne application de ce programme d action : co-présidé par le Président du Conseil régional, la Direction Régionale des Finances Publiques et le Payeur Régional, il se réunira au moins une fois par an pour faire le bilan des réalisations des actions prévues dans la convention et faire des recommandations. DOSSIER DE PRESSE 15 novembre 2011 Signature de convention de services comptable et financier 2

3 Sommaire 3 UNE CONVENTION POUR RENFORCER LA GESTION TRANSPARENTE, SINCÈRE ET MODERNE DES FINANCES RÉGIONALES 4 axes : 18 actions concrètes DOSSIER DE PRESSE 15 novembre 2011 Signature de convention de services comptable et financier 3

4 UNE CONVENTION POUR RENFORCER LA GESTION TRANSPARENTE, SINCÈRE ET MODERNE DES FINANCES RÉGIONALES DOSSIER DE PRESSE 15 novembre 2011 Signature de convention de services comptable et financier 4

5 Une convention pour renforcer la gestion transparente, sincère et moderne des finances régionales Elle offre des services sur mesure pour répondre de façon spécifique à la demande de services comptables et financiers de la Région. 4 axes de progrès qui portent sur : 1 - Le renforcement des synergies sur la qualité comptable et budgétaire. 2 - La maîtrise concertée des chaînes de dépenses et de recettes. 3 - Le développement du conseil et de l expertise financière, outils d aide à la décision. 4 - L optimisation des échanges d informations. Cet engagement se traduit par une série d actions qui apportera à la Région une assistance technique et une qualité comptable à ses finances. La Région a l assurance de bénéficier d une expertise de qualité sur les questions budgétaires et financières. Autant d actions qui contribuent non seulement à une meilleure efficacité et une meilleure maîtrise de la dépense publique mais qui permettent également de raccourcir les délais de paiement et de placer les entreprises au cœur de l action administrative. DOSSIER DE PRESSE 15 novembre 2011 Signature de convention de services comptable et financier 5

6 4 axes : 18 actions concrètes Axe 1 Le renforcement des synergies sur la qualité comptable et budgétaire Une régularisation des subventions d investissement transférables des travaux en cours et des études engagées permettront de renforcer la sincérité budgétaire et la qualité comptable. Axe 2 - La maîtrise concertée des chaînes de dépenses et de recettes 1/ Améliorer le délais de paiement La Région et la paierie travaillent ensemble afin de réduire à moins de 30 jours le délai global de paiement des entreprises et prestataires. Au 31 décembre 2010 ce délai était de 36 jours. Il s élève à 31 jours au 30 septembre L objectif est de parvenir à un délai un paiement inférieur à 30 jours. 2 / Développement des moyens modernes d encaissement des recettes : paiement en ligne > Le paiement des titres de recettes est possible directement sur le site internet de la Région à compter du mois de novembre > La modernisation des moyens d encaissement favorise la qualité du recouvrement tout en offrant aux usagers un service de qualité. > Le projet TIPI, paiement des titres sur Internet, c est la mise en place d un moyen de paiement dans les 4 conservatoires de musique de la Région. Les régisseurs émettront un titre transmis aux familles permettant le règlement des inscriptions au Conservatoire de Musique. > Dès la mise en ligne du titre sur le site de la Région, le paiement pourra se faire. Cette offre de service concernera 1000 élèves. > Un mode de paiement simplifié et moderne entièrement sécurisé. > Jusqu à maintenant, les règlements se faisaient uniquement par chèque ou en espèces. > Les autres redevables de la Région pourront également payer leurs titres sur Internet. DOSSIER DE PRESSE 15 novembre 2011 Signature de convention de services comptable et financier 6

7 Axe 3 - Développement du conseil et de l expertise, outils d aide à la décision. Le payeur s engage à offrir à la Région une analyse financière de ses comptes tous les 2 ans. Il examine les comptes de la Région et fournit une prestation de conseil. Au-delà de ses missions traditionnelles concernant le visa de la dépense, le recouvrement des titres et la tenue de la comptabilité, le Payeur Régional peut apporter son expertise et son appui en matière juridique, budgétaire, financière ou fiscale. Les analyses financières effectuées par le Payeur Régional permettent d évaluer la capacité d autofinancement de la collectivité, les marges de manœuvre en matière d endettement et de pression fiscale. Elles permettent donc aux élus de bénéficier d une analyse neutre et objective de la situation financière de leurs collectivités et de connaître leurs atouts mais aussi leurs fragilités. Une analyse financière de la Région portant sur les comptes 2007 à 2010 a été remise à M r Jean-Louis LAGOURGUE, le Vice-Président chargé des finances, le 22 septembre La convention a prévu qu une analyse financière effectuée par le Payeur Régional sera remise tous les 2 ans à votre collectivité. Le comptable peut également procéder à des analyses prospectives. À partir du programme d investissements établi par votre collectivité, le comptable procède à des simulations. Des scénarios de financement sont élaborés en fonction de la capacité de financement dégagée, de la ressource fiscale mobilisable ainsi que des contraintes liées à l endettement. L analyse des risques par la Direction Régionale des finances Publiques, évalue l impact des risques générés par les satellites et partenaires d une collectivité locale. Cette prestation n est réservée qu aux grosses collectivités. Elle éclaire les élus sur la situation des comptes de la Région. Cette expertise apporte une fiabilité et une sincérité aux comptes de la Région. DOSSIER DE PRESSE 15 novembre 2011 Signature de convention de services comptable et financier 7

8 Axe 4 L optimisation de l échange d information - La dématérialisation et la transparence Faire progresser la dématérialisation dans le secteur public local. Les volumes en cause sont considérables : chaque année, il y a 2500 tonnes de papier qui circulent entre les collectivités, les services de la DGFIP et les chambre régionales des comptes soit l équivalent d une forêt de 140 hectares. Le coût global annuel de ces éditions papier représente environ 27 millions d euros. La gestion de cette masse de documents papiers représente donc des coûts importants pour l ensemble des acteurs de la gestion locale : stockage, archivage, achat de consommables. Grâce aux travaux engagés par le pôle de la dématérialisation et auxquels les représentants des élus locaux ont été étroitement associés, plusieurs conventions cadres nationales ont été validées par tous les partenaires : elles portent sur la paye, la dématérialisation des titres de recettes, des mandats et des pièces justificatives de recettes ainsi que des pièces concernant les marchés publics. Le Protocole d Echanges Standard (PES) V2, permettra la transmission des données de la Région vers la Paierie par voie dématérialisée et vise ainsi à la suppression progressive de documents papiers pour les mandats et les titres. Plusieurs avantages : Source économie en matière d éditions et d achat de consommables informatiques, développement durable, gain de temps et d espace pour archivage. Ce protocole sera mis en place au cours de l année Actuellement, seuls les bulletins de paie sont dématérialisés. Les données sont transmises par CD-ROM, permettant ainsi une économie sur bulletins de paie. En 2012, seront aussi concernées par cette dématérialisation, les délibérations et les décisions des ressources humaines. En 2012 : une note sera attribuée 2012 sur la qualité des comptes de la Région. Un mécanisme qui s applique déjà aux comptes des communes et des départements. Le renforcement du partenariat entre les services de la Région et ceux de la Paierie Régionale permettra de renforcer la qualité comptable et d avancer progressivement vers la certification des comptes de la collectivité. Les comptes de l Etat sont certifiés par la Cour des Comptes. La certification des comptes des grandes collectivités se fera sur la base du volontariat. La certification des comptes de la Région devrait permettre de renforcer l image de la collectivité auprès de ses partenaires (Union Européenne, Etat, autres collectivités publiques, banques et organismes financiers). DOSSIER DE PRESSE 15 novembre 2011 Signature de convention de services comptable et financier 8

Convention de services comptable et financier. La Ville du Mans. La Direction générale des Finances publiques

Convention de services comptable et financier. La Ville du Mans. La Direction générale des Finances publiques Page 1 of 5 Convention de services comptable et financier entre La Ville du Mans et La Direction générale des Finances publiques Page 2 of 5 Préambule La Ville du MANS et le réseau de la Direction générale

Plus en détail

Action X : Rapprochement des services

Action X : Rapprochement des services Axe 1 Faciliter la vie de l ordonnateur, en développant, en enrichissant et en dématérialisant les échanges Action X : Rapprochement des services Descriptif de l action et contexte Descriptif La qualité

Plus en détail

Mise en œuvre du PES V2 intégrant les pièces justificatives

Mise en œuvre du PES V2 intégrant les pièces justificatives Date >> modifier en mode masque Mise en œuvre du PES V2 intégrant les pièces justificatives Brigitte MAGNE, Directrice générale adjointe de la Ville de Viroflay Partenaires institutionnels DONNEES - VIROFLAY

Plus en détail

Est analysée dans ce supplément, la loi n du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (dite loi NOTRe).

Est analysée dans ce supplément, la loi n du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (dite loi NOTRe). Supplément au n 245 - Décembre 2015 Le point sur La loi NOTRe (3 ème partie) Est analysée dans ce supplément, la loi n 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République

Plus en détail

Le protocole PES V2 et la dématérialisation des pièces comptables et pièces justificatives entre l ordonnateur et le comptable public

Le protocole PES V2 et la dématérialisation des pièces comptables et pièces justificatives entre l ordonnateur et le comptable public Le protocole PES V2 et la dématérialisation des pièces comptables et pièces justificatives entre l ordonnateur et le comptable public 1 Préambule L arrêté du 3 août 2011 (en application de l Art. D1617-23

Plus en détail

RAPPORTN CP CONVENTION DE DEMATERIALISATION DE LA CHAINE COMPTABLEET FINANCIERE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEFINANCES

RAPPORTN CP CONVENTION DE DEMATERIALISATION DE LA CHAINE COMPTABLEET FINANCIERE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEFINANCES RAPPORTN 14.418 CP CONVENTION DE DEMATERIALISATION DE LA CHAINE COMPTABLEET FINANCIERE DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLEFINANCES Direction : Etudes, prospective et financement DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE

Plus en détail

GESTION DES PROJETS COFINANCES PRÉSENTATION INTRODUCTION

GESTION DES PROJETS COFINANCES PRÉSENTATION INTRODUCTION GESTION DES PROJETS COFINANCES PRÉSENTATION INTRODUCTION Les Projets d investissement public peuvent être définis comme des unités administratives rattachées à un ministère pour lequel ils contribuent

Plus en détail

Le PESV2 et la dématérialisation Journée CCI du 15 octobre DDFIP de l'isère

Le PESV2 et la dématérialisation Journée CCI du 15 octobre DDFIP de l'isère Le PESV2 et la dématérialisation ------------- Journée CCI du 15 octobre 2015 DDFIP de l'isère 1 - Les enjeux de la dématérialisation - Pièces justificatives dématérialisées - La signature électronique

Plus en détail

Les dispositifs financiers d accompagnement des collectivités locales ou

Les dispositifs financiers d accompagnement des collectivités locales ou Les dispositifs financiers d accompagnement des collectivités locales ou vers une nouvelle gouvernance financière publique locale «Gouvernance locale et Financement du développement territorial» Bruxelles

Plus en détail

PROJET STRUCTURANT PES v2 ou LA DEMATERIALISATION DE LA CHAINE COMPTABLE. Présentation de la procédure et du dispositif mis en place

PROJET STRUCTURANT PES v2 ou LA DEMATERIALISATION DE LA CHAINE COMPTABLE. Présentation de la procédure et du dispositif mis en place PROJET STRUCTURANT PES v2 ou LA DEMATERIALISATION DE LA CHAINE COMPTABLE Présentation de la procédure et du dispositif mis en place Réunion du 6 novembre 2015 Préambule : La dématérialisation sert à :

Plus en détail

La DEMATERIALISATION Un PARTENARIAT DDFiP / AMF / Centre de Gestion 43 / Communes

La DEMATERIALISATION Un PARTENARIAT DDFiP / AMF / Centre de Gestion 43 / Communes La DEMATERIALISATION Un PARTENARIAT DDFiP / AMF / Centre de Gestion 43 / Communes Direction Départementale des Finances Publiques de la Haute-Loire Présentation générale La dématérialisation : un projet

Plus en détail

Fiche 1 : Descriptif des méthodes d allocation des emplois

Fiche 1 : Descriptif des méthodes d allocation des emplois CTPC EMPLOIS DE LA DGFIP (PLF 2009) Fiche 1 : Descriptif des méthodes d allocation des emplois Pour l exercice emplois 2009, au titre de l exercice des missions, les suppressions d emplois de la DGFiP

Plus en détail

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUYANE, VU les lois et règlements relatifs aux budgets et à la comptabilité des communes ;

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUYANE, VU les lois et règlements relatifs aux budgets et à la comptabilité des communes ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUYANE ----- COMMUNE D AWALA-YALIMAPO (1.319 habitants) - COMPTE ADMINISTRATIF 2011 (Article L.1612-14 alinéa 1 du Code général des collectivités territoriales) AVIS

Plus en détail

DEMATERIALISATION ET DOCUMENTS NATIFS NUMERIQUES. Présentation de la procédure et du dispositif mis en place à Orgères. Réunion du 1 er décembre 2016

DEMATERIALISATION ET DOCUMENTS NATIFS NUMERIQUES. Présentation de la procédure et du dispositif mis en place à Orgères. Réunion du 1 er décembre 2016 DEMATERIALISATION ET DOCUMENTS NATIFS NUMERIQUES Présentation de la procédure et du dispositif mis en place à Orgères Réunion du 1 er décembre 2016 1- Dématérialisation de la chaine comptable : un exemple

Plus en détail

Xème Colloque AIST. L offre de la DGFiP en matière de moyens de paiements dématérialisés

Xème Colloque AIST. L offre de la DGFiP en matière de moyens de paiements dématérialisés Xème Colloque AIST L offre de la DGFiP en matière de moyens de paiements dématérialisés par Laurent FABREGAT Chef du Secteur Moyens de paiement du bureau CL1C Trésorerie, activités bancaires et moyens

Plus en détail

Comprendre la dématérialisation. Forum des collectivités Juin 2013

Comprendre la dématérialisation. Forum des collectivités Juin 2013 Comprendre la dématérialisation Forum des collectivités Juin 2013 La dématérialisation des Marchés Publics Objectifs : mise en ligne des AAPC et DCE Définition: sur un profil acheteur, permettre la réponse

Plus en détail

Rencontre DRFiP / Agents comptables d EPLE : synthèse des principales recommandations d audit

Rencontre DRFiP / Agents comptables d EPLE : synthèse des principales recommandations d audit Rencontre DRFiP / Agents comptables d EPLE : synthèse des principales recommandations d audit 1. Introduction 2. Recommandations et plan d action 3. Questions 1. Introduction Définition de l audit : Activité

Plus en détail

Protocole d échange Standard V2 (PES V2) Direction générale de l offre de soins - DGOS

Protocole d échange Standard V2 (PES V2) Direction générale de l offre de soins - DGOS Protocole d échange Standard V2 (PES V2) Pourquoi la dématérialisation? Dématérialisation de toute la chaîne comptable et financière sans rupture de la chaîne de confiance. PJ émises par tiers Ordonnateur

Plus en détail

Liberté Égalité - Fraternité

Liberté Égalité - Fraternité COLLECTIVITÉ TERRITORIALE DE SAINT-PIERRE ET MIQUELON ======== Pôle Développement Économique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité - Fraternité RAPPORT AU CONSEIL TERRITORIAL Séance Officielle du 27 octobre

Plus en détail

C O N V E N T I O N ADIL 86 N 2014-C-DGAA-DULNT-001

C O N V E N T I O N ADIL 86 N 2014-C-DGAA-DULNT-001 ANNEXE 1 ADIL86 C O N V E N T I O N ADIL 86 N 2014-C-DGAA-DULNT-001 ENTRE : LE DEPARTEMENT DE LA VIENNE, dont le siège est situé Place Aristide Briand BP 319 86008 POITIERS CEDEX, représenté par le Président

Plus en détail

Les outils informatiques au service des élus :

Les outils informatiques au service des élus : Les outils informatiques au service des élus : La comptabilité analytique dans vos outils de gestion, Le module décisionnel, La dématérialisation des flux comptables et signature électronique des bordereaux.

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 2EME SESSION ORDINAIRE DE 2010 REUNION DES 28 ET 29 OCTOBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 2EME SESSION ORDINAIRE DE 2010 REUNION DES 28 ET 29 OCTOBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/O2/151 ASSEMBLEE DE CORSE 2EME SESSION ORDINAIRE DE 2010 REUNION DES 28 ET 29 OCTOBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : APPROBATION

Plus en détail

Dématérialisation des marchés publics : anticiper la généralisation prévue au 1 er octobre 2018

Dématérialisation des marchés publics : anticiper la généralisation prévue au 1 er octobre 2018 Département du Conseil Juridique AN/SA Note n 49 Dossier suivi par Alexandre NORGUET Novembre 2017 Dématérialisation des marchés publics : anticiper la généralisation prévue au 1 er octobre 2018 La présente

Plus en détail

AVIS LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE, VU le code général des collectivités territoriales ;

AVIS LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE, VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE COMMUNE D ANSE BERTRAND BUDGET PRIMITIF 2011 Article L. 1612-5 du code général des collectivités territoriales AVIS N 2011-0086 SAISINE N 11.043.971. L. 1612-5

Plus en détail

Fédération Régionale des Centres d Initiatives pour la Valorisation de l Agriculture en Milieu Rural (F.R.C.I.V.A.M.)

Fédération Régionale des Centres d Initiatives pour la Valorisation de l Agriculture en Milieu Rural (F.R.C.I.V.A.M.) Fédération Régionale des Centres d Initiatives pour la Valorisation de l Agriculture en Milieu Rural (F.R.C.I.V.A.M.) Préservation et développement des activités agricoles sur le territoire de Bordeaux

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION DEMANDE DE SUBVENTION Depuis la loi 2006-586 du 23 mai 2006 et du décret 2006-887 du 17 juillet 2006, une liste comportant le nom, l adresse et le montant des subventions et aides versées aux associations

Plus en détail

Le dispositif de restructuration financière et d accompagnement des communes de Guyane

Le dispositif de restructuration financière et d accompagnement des communes de Guyane Le dispositif de restructuration financière et d accompagnement des communes de Guyane Sommaire Introduction Contexte Objectifs et historique I. Le dispositif de restructuration financière Moyens Mise

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN AUX EXPERIMENTATIONS ET AUX PARTENARIATS EN FAVEUR DE LA MOBILITE INTERNATIONALE

REGLEMENT D ATTRIBUTION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN AUX EXPERIMENTATIONS ET AUX PARTENARIATS EN FAVEUR DE LA MOBILITE INTERNATIONALE REGLEMENT D ATTRIBUTION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN AUX EXPERIMENTATIONS ET AUX PARTENARIATS EN FAVEUR DE LA MOBILITE INTERNATIONALE 1. Objectifs Deux catégories de projets peuvent être mises en œuvre dans

Plus en détail

DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2016

DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2016 DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2016 Conseil municipal du 10 mars 2016 MAIRIE DE SAMATAN SOMMAIRE Méthode d élaboration budgétaire Échéances Calendrier L intérêt du débat d orientation budgétaire Les projets

Plus en détail

GUIDE ENTREPRISE LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE (DSN)

GUIDE ENTREPRISE LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE (DSN) GUIDE ENTREPRISE LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE (DSN) 2 NOTICE D INFORMATION / LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE SOMMAIRE La Déclaration Sociale Nominative 4 Calendrier de la DSN 4 L obligation de passer

Plus en détail

L avancée de la dématérialisation dans le chaîne comptable et financière

L avancée de la dématérialisation dans le chaîne comptable et financière Date >> modifier en mode masque L avancée de la dématérialisation dans le chaîne comptable et financière Françoise AMBAL-BODIN, Responsable du pôle de la dématérialisation des pièces justificatives Hervé

Plus en détail

Chambre d'agriculture de la Gironde - Programme d'actions Modalités de versement de la subvention communautaire CONVENTION

Chambre d'agriculture de la Gironde - Programme d'actions Modalités de versement de la subvention communautaire CONVENTION Chambre d'agriculture de la Gironde - Programme d'actions 2014 Modalités de versement de la subvention communautaire CONVENTION Entre : La Chambre d Agriculture de la Gironde, dont le siège est situé au

Plus en détail

Assemblée générale des maires de Gironde. 30 janvier 2016

Assemblée générale des maires de Gironde. 30 janvier 2016 Assemblée générale des maires de Gironde 30 janvier 2016 Plan de présentation 1. Le recouvrement des produits locaux 2. La dématérialisation dans le secteur public local 3. Les régies du secteur local

Plus en détail

Règlement des subventions départementales

Règlement des subventions départementales Règlement des subventions départementales SOMMAIRE 1. Définition de la subvention... 3 Qualification des subventions... 3 Caractéristiques des subventions... 3 Nature des subventions... 3 2. Le cadre règlementaire

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION. Nom de l association :. Sigle N SIRET :...

1. IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION. Nom de l association :. Sigle N SIRET :... Date de réception du dossier : DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2018 A remettre impérativement avant le 30 novembre 2017 NB : les dossiers hors délai ou incomplets ne seront pas instruits 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

COMITE TECHNIQUE PARITAIRE LOCAL DU 14 JUIN 2010 FILIERE FISCALE CENTRE SUPPORT PARTAGE ET SERVICE DEPENSES EN MODE FACTURIER - BLOC 3 CHORUS

COMITE TECHNIQUE PARITAIRE LOCAL DU 14 JUIN 2010 FILIERE FISCALE CENTRE SUPPORT PARTAGE ET SERVICE DEPENSES EN MODE FACTURIER - BLOC 3 CHORUS COMITE TECHNIQUE PARITAIRE LOCAL DU 14 JUIN 2010 FILIERE FISCALE CENTRE SUPPORT PARTAGE ET SERVICE DEPENSES EN MODE FACTURIER - BLOC 3 CHORUS INTRODUCTION CHORUS : Périmètre : toute la chaîne de traitement

Plus en détail

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Article L du Code Général des Collectivités Territoriales ANNÉE 2016

RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Article L du Code Général des Collectivités Territoriales ANNÉE 2016 RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Article L. 2312-1 du Code Général des Collectivités Territoriales ANNÉE 2016 SOMMAIRE Préambule Introduction Les orientations pour 2016 Les engagements pluriannuels La

Plus en détail

COMPTE ADMINISTRATIF 2016

COMPTE ADMINISTRATIF 2016 COMPTE ADMINISTRATIF 2016 NOTE EXPLICATIVE DE SYNTHESE Conseil communautaire du 14 avril 2017 Page 1 sur 18 SOMMAIRE I. Les résultats 2016 du budget général... 3 A. Budget général (Hors ordures ménagères)...

Plus en détail

Convention entre

Convention entre Convention 2016 entre le Conseil départemental des Yvelines, représenté par son Président, Monsieur Pierre Bédier, habilité par délibération du Conseil départemental du 18 décembre 2015, et l Agence technique

Plus en détail

Sorties et voyages scolaires dans le second degré

Sorties et voyages scolaires dans le second degré Sorties et voyages scolaires dans le second degré Sommaire Définition et principes des sorties et voyages scolaires L organisation d un voyage ou d une sortie scolaire p 3-4 - Elaboration d une charte

Plus en détail

Nom et Prénoms de l Agent Comptable. Destinataires :

Nom et Prénoms de l Agent Comptable. Destinataires : Ministère auprès du Premier Ministre chargé de l Economie et des Finances ---------------------------------- DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE COMPTABILITE PUBLIQUE ----------------------------------

Plus en détail

Budget 2016 Nous sommes tous concernés!

Budget 2016 Nous sommes tous concernés! Budget 2016 Nous sommes tous concernés! Invitation à la réunion publique mardi 26 janvier à 20h Auditorium. 74, avenue du Général Leclerc. www.ville-viroflay.fr >>> Les étapes du budget Débat d orientation

Plus en détail

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE,

PROJET DE DECRET RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER MINISTRE, MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE ----------- NOR ECO RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ~~~~~~~~~~~~~~ PROJET DE DECRET relatif à la direction de la prévision et de l analyse économique LE PREMIER

Plus en détail

PRESTATIONS PROPOSEES PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA VENDEE TARIFS ANNEE 2017

PRESTATIONS PROPOSEES PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA VENDEE TARIFS ANNEE 2017 PRESTATIONS PROPOSEES PAR LE CENTRE DE GESTION DE LA VENDEE TARIFS ANNEE 2017 NATURE DE LA PRESTATION TARIFS 2017 Etiquettes-adresses l unité les 1 000 premières : les 1 000 suivantes : au-delà : 0,18

Plus en détail

Livret de la Direction des services comptables A destination des usagers

Livret de la Direction des services comptables A destination des usagers Livret de la Direction des services comptables A destination des usagers Sommaire Présentation de la DSC p 3 Organisation de la DSC p 4 Organigramme de l équipe de direction p 5 Organigramme des services

Plus en détail

La Télétransmission des actes: l expérience de la ville d Elven

La Télétransmission des actes: l expérience de la ville d Elven La Télétransmission des actes: l expérience de la ville d Elven La Ville d ELVEN en quelques chiffres Population légale au 01/01/2015: 5 689 habitants Nombre d agents: 74 agents Nombre d agents au sein

Plus en détail

L Eure-et-Loir fait bouger ses services publics! A cette occasion, le Préfet, Nicolas Quillet, vous donne rendez-vous! (voir p.8)

L Eure-et-Loir fait bouger ses services publics! A cette occasion, le Préfet, Nicolas Quillet, vous donne rendez-vous! (voir p.8) L Eure-et-Loir fait bouger ses services publics! A cette occasion, le Préfet, Nicolas Quillet, vous donne rendez-vous! (voir p.8) LE CENTRE DE CONTACT Le centre de contact, un nouveau service de la Direction

Plus en détail

Atelier de mise en pratique de la comptabilité simplifiée

Atelier de mise en pratique de la comptabilité simplifiée Atelier de mise en pratique de la comptabilité simplifiée SOMMAIRE La saisie des opérations Rappel des principes d enregistrement en comptabilité de trésorerie Cas pratique de saisie en comptabilité de

Plus en détail

La Carte d Achat Les grands principes Les spécificités du secteur hospitalier. Sandrine Bailly

La Carte d Achat Les grands principes Les spécificités du secteur hospitalier. Sandrine Bailly La Carte d Achat Les grands principes Les spécificités du secteur hospitalier Sandrine Bailly Qu est-ce qu une Carte d Achat? La Carte d Achat est une carte de paiement interbancaire, mais c est surtout

Plus en détail

ACCORD SUR LA CREATION DE L ASSOCIATION PARITAIRE DE GESTION DES MOYENS DE HCR PREVOYANCE ET HCR SANTE PREAMBULE

ACCORD SUR LA CREATION DE L ASSOCIATION PARITAIRE DE GESTION DES MOYENS DE HCR PREVOYANCE ET HCR SANTE PREAMBULE ACCORD SUR LA CREATION DE L ASSOCIATION PARITAIRE DE GESTION DES MOYENS DE HCR PREVOYANCE ET HCR SANTE PREAMBULE Les parties contractantes se sont rencontrées en vue d examiner la création, d une association

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires. Préambule

Charte des voyages et sorties scolaires. Préambule Charte des voyages et sorties scolaires Préambule Objet : Cette charte a pour but de rationnaliser la procédure pour l organisation des voyages et sorties scolaires. Elle concerne tous les voyages et sorties

Plus en détail

Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Mayotte APPEL A PROJETS PDR AAP

Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Mayotte APPEL A PROJETS PDR AAP Union Européenne FEADER Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Mayotte APPEL A PROJETS PDR AAP 2014-121 Type d opération 1.2.1 : Actions d information et projets de démonstration

Plus en détail

LES STATUTS DE L ASSOCIATION

LES STATUTS DE L ASSOCIATION LES STATUTS DE L ASSOCIATION 1 STATUTS DE L ASSOCIATION RESEAU MUSIQUES 94 ARTICLE 1er Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 105. Convention cadre Régie Autonome Personnalisée du Théâtre Ledoux - Théâtre musical de Besançon

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 105. Convention cadre Régie Autonome Personnalisée du Théâtre Ledoux - Théâtre musical de Besançon BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 105 Convention cadre Régie Autonome Personnalisée du Théâtre Ledoux - Théâtre musical de Besançon M. l Adjoint DAHOUI, Rapporteur : En raison de l expiration,

Plus en détail

hôpitaux La qualité comptable : une ambition partagée par l hôpital et le Trésor Public

hôpitaux La qualité comptable : une ambition partagée par l hôpital et le Trésor Public La qualité comptable : une ambition partagée par l hôpital et le Trésor Public Denis DAHAN, Trésorier-payeur général de Champagne-Ardenne Christiane COUDRIER, Directeur général du CHRU de Reims DIAPOSITIVE

Plus en détail

AMELIORATION DES RELATIONS DES ADMINISTRATIONS AVEC LES ENTREPRISES : COMMENT L URSSAF PICARDIE RENFORCE LA QUALITE DE SES SERVICES AUX TPE/PME.

AMELIORATION DES RELATIONS DES ADMINISTRATIONS AVEC LES ENTREPRISES : COMMENT L URSSAF PICARDIE RENFORCE LA QUALITE DE SES SERVICES AUX TPE/PME. Mardi 21 avril 2015 Dossier de presse AMELIORATION DES RELATIONS DES ADMINISTRATIONS AVEC LES ENTREPRISES : COMMENT L URSSAF PICARDIE RENFORCE LA QUALITE DE SES SERVICES AUX TPE/PME. Contacts presse Cabinet

Plus en détail

Conseil d administration. Séance du 23 février 2017

Conseil d administration. Séance du 23 février 2017 Conseil d administration Séance du 23 février 2017 Point n 5 Compte financier 2016 et compte de bilan Cette note présente le rapport de l ordonnateur sur le compte financier 2016 du Cerema et son compte

Plus en détail

CONVENTION D ORGANISATION TEMPORAIRE DE LA MAITRISE D OUVRAGE

CONVENTION D ORGANISATION TEMPORAIRE DE LA MAITRISE D OUVRAGE Collectivité : CONVENTION D ORGANISATION TEMPORAIRE DE LA MAITRISE D OUVRAGE DOSSIER N. INTITULE :.. Entre : D une part, La Collectivité : Représentée par son Maire, son Président. Désignée ci-après par

Plus en détail

GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE FEDER/FSE/IEJ/FEADER

GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE FEDER/FSE/IEJ/FEADER GUIDE DU BÉNÉFICIAIRE FEDER/FSE/IEJ/FEADER 2014-2020 En tant que porteur de projet, vous avez transmis au Conseil régional, à la Chambre d agriculture ou à la Direction Départementale des Territoires (DDT)

Plus en détail

Chambre d agriculture de la Gironde. Préservation et développement des activités agricoles sur le territoire de Bordeaux Métropole

Chambre d agriculture de la Gironde. Préservation et développement des activités agricoles sur le territoire de Bordeaux Métropole Chambre d agriculture de la Gironde Préservation et développement des activités agricoles sur le territoire de Bordeaux Métropole Modalités de versement de la subvention métropolitaine Convention Entre

Plus en détail

Collectivité de Saint Martin Pôle Solidarité et Famille

Collectivité de Saint Martin Pôle Solidarité et Famille 1 Collectivité de Saint Martin Pôle Solidarité et Famille CONVENTION D HABILITATION A L AIDE SOCIALE Vu la loi organique n 2007-223 du 21 février 2007 portant création de la Collectivité d outre-mer de

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION PORTANT DECISION DE SUBVENTION

MODELE DE CONVENTION PORTANT DECISION DE SUBVENTION Direction de la Population Agée et des Personnes Handicapées Avril 2010 MODELE DE CONVENTION PORTANT DECISION DE SUBVENTION ENTRE Le Département de la Seine-Saint-Denis, représenté par le Président du

Plus en détail

NOTICE pour remplir la demande de subvention(s) et liste des pièces et documents à joindre

NOTICE pour remplir la demande de subvention(s) et liste des pièces et documents à joindre NOTICE pour remplir la demande de subvention(s) et liste des pièces et documents à joindre Ce formulaire de demande de subvention(s) peut être enregistré sur un ordinateur ou tout autre support (clé USB,

Plus en détail

MODERNISATION DE LA COMPTABILITE DE L ETAT Exemples concrets

MODERNISATION DE LA COMPTABILITE DE L ETAT Exemples concrets MODERNISATION DE LA COMPTABILITE DE L ETAT Exemples concrets Ecole Nationale des Finances Le 13 Décembre 2016 Free Powerpoint Templates Page 1 PLAN I. Choix stratégiques pour l expérimentation de la comptabilité

Plus en détail

DELIBERATION N JUIN 2014

DELIBERATION N JUIN 2014 DELIBERATION N 14-585 27 JUIN 2014 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Participation de la Région à l'augmentation de capital de la SAS PACA EMERGENCE Convention Bulletin de souscription Affectation d'autorisation

Plus en détail

Association Observatoire Régional de l'environnement Poitou-Charentes «ORE Poitou-Charentes» Réseau Biodiversité Gironde

Association Observatoire Régional de l'environnement Poitou-Charentes «ORE Poitou-Charentes» Réseau Biodiversité Gironde Association Observatoire Régional de l'environnement Poitou-Charentes «ORE Poitou-Charentes» Réseau Biodiversité Gironde Modalités de versement de la subvention communautaire Convention Entre L'association

Plus en détail

8 - Vente en l état d achèvement futur

8 - Vente en l état d achèvement futur 8 - Vente en l état d achèvement futur Quels textes de référence? Instruction M14 Tome 2 Le cadre budgétaire Titre 3 l exécution budgétaire chapitre 3 description d opérations spécifiques Instruction M52

Plus en détail

FONDS EAU DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

FONDS EAU DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 FONDS EAU DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 INFORMATIONS PRATIQUES Au titre de ses politiques de développement durable et de solidarité internationale, le Grand Nancy, suite au dispositif de la loi

Plus en détail

Le contrôle des établissements d enseignement. Karlsruhe den 10 June

Le contrôle des établissements d enseignement. Karlsruhe den 10 June Le contrôle des établissements d enseignement Karlsruhe den 10 June 2005 1 L enseignement en France L école Primaire L école maternelle ( 2/3 ans jusqu à 6ans ) L école élémentaire (6 ans jusqu à 11 ans

Plus en détail

Bordeaux, le 4 mai Le Président Références à rappeler : FP/ROD-II Monsieur le Maire,

Bordeaux, le 4 mai Le Président Références à rappeler : FP/ROD-II Monsieur le Maire, Le Président Références à rappeler : FP/ROD-II 033058422 Bordeaux, le 4 mai 2009 Monsieur le Maire, Par lettre du 14 mai 2008, la Chambre régionale des comptes d Aquitaine a informé le précédent maire

Plus en détail

Formation Actionner vos leviers d'action pour dégager des marges de manœuvre financières

Formation Actionner vos leviers d'action pour dégager des marges de manœuvre financières Formation Actionner vos leviers d'action pour dégager des marges de manœuvre financières Gestion de la dette, levier fiscal, productivité, baisse des coûts...cette formation vous permettra de faire le

Plus en détail

SERVICES ENVIRONNEMENTAUX

SERVICES ENVIRONNEMENTAUX GUIDE DU PORTEUR FEDER Massif central 2014-2020 SERVICES ENVIRONNEMENTAUX dans le Massif Central SOMMAIRE Sommaire Qu est-ce que le FEDER? 2 3 Services environnementaux 5 Sommaire - Guide du Porteur 2

Plus en détail

Compte Administratif 2014

Compte Administratif 2014 Compte Administratif 2014 Introduction - Réglementation Le Compte Administratif Le compte administratif est un document de synthèse qui présente les résultats de l'exécution du budget. Il compare, à cette

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires

Charte des voyages et sorties scolaires Charte des voyages et sorties scolaires Charte adoptée au conseil d administration du 28 Juin 2016 Préambule Objet : Cette charte a pour but de rationaliser la procédure pour l organisation des voyages

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES La nouvelle gestion budgétaire et comptable publique pour les organismes soumis à la comptabilité budgétaire DIRECTION DU BUDGET Les organismes de l État occupent

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT EN VUE DE LA MODERNISATION DE L AIDE A DOMICILE EN DORDOGNE

CONVENTION DE PARTENARIAT EN VUE DE LA MODERNISATION DE L AIDE A DOMICILE EN DORDOGNE CONVENTION DE PARTENARIAT EN VUE DE LA MODERNISATION DE L AIDE A DOMICILE EN DORDOGNE Entre, d une part, - Le Département de la Dordogne, représenté par son Président, Monsieur Bernard CAZEAU, en vertu

Plus en détail

Cycle de Formation - GUADELOUPE Du Lundi 7 au Jeudi 10 Novembre journées de formation

Cycle de Formation - GUADELOUPE Du Lundi 7 au Jeudi 10 Novembre journées de formation 4 journées de formation 7 Novembre 2016 : Budget et finances locales 8 Novembre 2016 : Budget et analyse financière 9 Novembre 2016 : Prise de parole en public niveau 1 10 Novembre 2016 : Prise de parole

Plus en détail

SOMMAIRE TITRE 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE LE CADRE JURIDIQUE DES RÉGIES LES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES DES RÉGIES...

SOMMAIRE TITRE 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE LE CADRE JURIDIQUE DES RÉGIES LES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES DES RÉGIES... SOMMAIRE TITRE 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE...3 1. LE CADRE JURIDIQUE DES RÉGIES...4 2. LES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES DES RÉGIES...4 3. MODALITÉS DE GESTION DES SPIC...5 3.1. Les services exploités en

Plus en détail

Action X : Optimisation de la chaîne du paiement des dépenses

Action X : Optimisation de la chaîne du paiement des dépenses Axe 2 : Améliorer l efficacité des procédures : maîtriser les délais de paiement et améliorer les conditions de recouvrement en modernisant et en optimisant les chaînes de recettes et de dépenses Action

Plus en détail

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL Avec le soutien de : SEPTEMBRE 2010 SOMMAIRE A- LE PROJET «PAPERLESS

Plus en détail

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE,

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE, CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE GUADELOUPE CAISSE DES ECOLES DE SAINTE-ANNE (23 457 habitants) COMPTE ADMINISTRATIF 2011 (Articles L. 1612-14 et L. 1612-20 du code général des collectivités territoriales)

Plus en détail

ANNEXE IV AU CONTRAT D APPUI AU PROJET D ENTREPRISE : COMPTABILITE

ANNEXE IV AU CONTRAT D APPUI AU PROJET D ENTREPRISE : COMPTABILITE ANNEXE IV AU CONTRAT D APPUI AU PROJET D ENTREPRISE : COMPTABILITE Bénéficiaire : I) Généralités Cette annexe au Contrat d Appui au Projet d Entreprises fixe les règles concernant la réalisation du chiffre

Plus en détail

LE PES ASAP Avis des Sommes A Payer

LE PES ASAP Avis des Sommes A Payer LE PES ASAP Avis des Sommes A Payer Actuellement, lorsque vous facturez à vos usagers une prestation, vous éditez vos ASAP au format papier et les transmettez à la trésorerie. Avec le PES ASAP, vous «agrafez»

Plus en détail

GABON DESCRIPTIF DE L ATELIER

GABON DESCRIPTIF DE L ATELIER FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL Centre Régional d Assistance Technique pour l Afrique Centrale AFRITAC Centre Libreville, Gabon GABON DESCRIPTIF DE L ATELIER SUR LA MODERNISATION DES PROCEDURES DE DECLARATION

Plus en détail

5ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes. Vendredi 17 janvier 2014

5ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes. Vendredi 17 janvier 2014 5ème Rencontre des Entrepreneurs de la Communauté de Communes Vendredi 17 janvier 2014 Yonne Développement Faciliter les initiatives d implantations et de développements sur l ensemble de l Yonne À l

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires

Charte des voyages et sorties scolaires Charte des voyages et sorties scolaires 1 Vu la circulaire n 2011-117 du 3 août 2011 modifiée par la circulaire n 2013-106 du 16 juillet 2013 portant sur les modalités d organisation des sorties et voyages

Plus en détail

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E. Nom de l association :... Nom usuel ou sigle :... Numéro SIRET ou INSEE :... Adresse Internet :...

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E. Nom de l association :... Nom usuel ou sigle :... Numéro SIRET ou INSEE :... Adresse Internet :... R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E DEPARTEMENT DU VAR DEMANDE DE SUBVENTION A LA COMMUNE ANNEE 2016 MAIRIE Nom de l association :... Nom usuel ou sigle :... Numéro SIRET ou INSEE :... Adresse Internet

Plus en détail

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE,

LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE, CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LA GUADELOUPE CAISSE DES ECOLES DE SAINTE - ANNE (23 457 habitants) BUDGET PRIMITIF 2012 Article L. 1612.14 alinéa 2 du code général des collectivités territoriales AVIS

Plus en détail

Cadre d évaluation de la gestion des finances publiques. Amélioration de la gestion des finances publiques. Promotion du développement durable.

Cadre d évaluation de la gestion des finances publiques. Amélioration de la gestion des finances publiques. Promotion du développement durable. Cadre d évaluation de la gestion des finances publiques Amélioration de la gestion des finances publiques. Promotion du développement durable. Le PEFA est un outil d évaluation de la gestion des finances

Plus en détail

Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale

Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale synthèse / 5 Cahier 2017 relatif à la sécurité sociale Partie I Situation budgétaire et financière 2016 synthèse Le chapitre 1 de cette partie I présente les recettes et dépenses de la sécurité sociale

Plus en détail

Acquisition d un service pour l assistance comptable, fiscale, financière et sociale de l association ID2Santé

Acquisition d un service pour l assistance comptable, fiscale, financière et sociale de l association ID2Santé Marché de prestations de services Acquisition d un service pour l assistance comptable, fiscale, financière et sociale de l association ID2Santé Cahier des clauses particulières Marché à procédure adaptée

Plus en détail

Le métier de comptable et la décentralisation

Le métier de comptable et la décentralisation Le métier de comptable et la décentralisation Tradition et évolution 2 mars 1982. Promulgation de la loi nº 82-213 relative aux droits et libertés des communes, des départements et des régions. 13 août

Plus en détail

La Dématérialisation dans le secteur public local. AGVF 9 novembre 2006

La Dématérialisation dans le secteur public local. AGVF 9 novembre 2006 La Dématérialisation dans le secteur public local Etat d avancement d des travaux AGVF 9 novembre 2006 1 La dématd matérialisation : un enjeu important 500 Millions de feuilles de papier par an (+ 2 M/jour

Plus en détail

Comptabilités Gestion de trésorerie

Comptabilités Gestion de trésorerie Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Comptabilités Gestion de trésorerie Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

Pégase Entreprises Gestion de la paie et du personnel pour les PME

Pégase Entreprises Gestion de la paie et du personnel pour les PME Pégase Entreprises Gestion de la paie et du personnel pour les PME Une offre de services complète, sécurisée et 100 % dématérialisée Paie et Ressources humaines Pégase Entreprises Avec Pégase Entreprises,

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la Carte d Achat BNP Paribas, contactez votre Chargé d Affaires ou connectez-vous sur :

Pour en savoir plus sur la Carte d Achat BNP Paribas, contactez votre Chargé d Affaires ou connectez-vous sur : Pour en savoir plus sur la Carte d Achat BNP Paribas, contactez votre Chargé d Affaires ou connectez-vous sur : http://carteachat.bnpparibas.com BNP PARIBAS S.A. au capital de 1 849 296 660 euros - Siège

Plus en détail

Facture électronique Retour d expérience de Brest métropole en tant que pilote national sur l utilisation de CHORUS PORTAIL PRO. MEGALIS 24 Mai 2016

Facture électronique Retour d expérience de Brest métropole en tant que pilote national sur l utilisation de CHORUS PORTAIL PRO. MEGALIS 24 Mai 2016 Facture électronique Retour d expérience de Brest métropole en tant que pilote national sur l utilisation de CHORUS PORTAIL PRO MEGALIS 24 Mai 2016 Le contexte MEGALIS - Facture électronique - CHORUS PORTAIL

Plus en détail

1 CADRE PEDAGOGIQUE ET GENERAL. Article 1 : Inscription des sorties et voyages dans le projet l établissement

1 CADRE PEDAGOGIQUE ET GENERAL. Article 1 : Inscription des sorties et voyages dans le projet l établissement Le Principal Jean Luc Delerue Téléphone 05 63 40 20 01 Fax 05 63 40 20 07 Mél. 0810041E @ac-toulouse.fr Adresse Avenue Rhin et Danube 81370 ST SULPICE CHARTE DES SORTIES ET VOYAGES (Adoptée en Conseil

Plus en détail

I- Quelles sont les obligations comptables des associations?

I- Quelles sont les obligations comptables des associations? Sommaire I- Quelles sont les obligations comptables des associations? 1- Obligations comptables et financières ; 2- La comptabilité «recettes-dépenses» pour les petites associations 3- La présentation

Plus en détail

Sujet : Vous êtes rédacteur territorial au sein du service des finances de la commune de X. Le directeur général des services vous demande de rédiger

Sujet : Vous êtes rédacteur territorial au sein du service des finances de la commune de X. Le directeur général des services vous demande de rédiger CONCOURS INTERNE ET TROISIEME CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL SESSION 2013 Rédaction d'une note à partir des éléments d'un dossier portant sur LES FINANCES ET L INTERVENTION ECONOMIQUE des collectivités

Plus en détail