Limites, continuité, dérivabilité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Limites, continuité, dérivabilité"

Transcription

1 Limites, continuité, dérivabilité (3) () Analyse 1 / 47

2 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions dérivables 7 Dérivées successives 8 Propriétés des fonctions dérivables à valeurs réelles () Analyse 2 / 47

3 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions dérivables 7 Dérivées successives 8 Propriétés des fonctions dérivables à valeurs réelles () Analyse 3 / 47

4 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions dérivables 7 Dérivées successives 8 Propriétés des fonctions dérivables à valeurs réelles () Analyse 4 / 47

5 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions dérivables 7 Dérivées successives 8 Propriétés des fonctions dérivables à valeurs réelles () Analyse 5 / 47

6 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions dérivables 7 Dérivées successives 8 Propriétés des fonctions dérivables à valeurs réelles () Analyse 6 / 47

7 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions dérivables 7 Dérivées successives 8 Propriétés des fonctions dérivables à valeurs réelles () Analyse 7 / 47

8 Dérivabilité en un point f désigne une fonction à valeurs réelles, définie sur un intervalle I et a un élément de I. Définition La fonction f est dite dérivable en a si, et seulement si, la fonction τ a, appelée taux d accroissement de f en a et définie sur I {a} par x I {a}, τ a (x) = f (x) f (a) x a admet une limite finie en a. Cette limite est appelé nombre dérivé de f en a, et notée f (a), Df (a) ou df (a). Autrement dit, si la limite existe, on a dx f f (x) f (a) f (a + h) f (a) (a) = lim = lim. x a x a h 0 h () Analyse 8 / 47

9 Exemple: 1 Soit α et β deux réels. La fonction f : x αx + β est dérivable en tout point a R et f (a) = α. 2 La fonction f : x x est définie sur R +. Si a > 0 alors f est dérivable en a et f (a) = lim x a x a x a = lim x a x a ( x a)( x + a) = lim x a = 1 2 a. x En 0, f n est pas dérivable car lim x 0 x = + 3 Le fonction définie sur R par ( 1 ) x R f (x) = x sin et f (0) = 0 x 1 x + a ( 1 ) est continue sur R mais n est pas dérivable en 0 car τ 0 : x sin x n a pas de limite en 0. () Analyse 9 / 47

10 Dérivée à droite et à gauche en un point Définition Si a n est pas une extrémité de I, on dit que f est dérivable à droite en a si le taux d accroissement τ a de f en a possède une limite finie à droite en a. Cette limite s appelle alors le nombre dérivé à droite de f en a et se note f d (a). Autrement dit, on a f d f (x) f (a) f (a + h) f (a) (a) = lim = lim. x a + x a h 0 + h dérivable à gauche en a si le taux d accroissement τ a de f en a possède une limite finie à gauche en a. Cette limite s appelle alors le nombre dérivé à gauche de f en a et se note f g (a). Autrement dit, on a f (a + h) f (a). h 0 f g f (x) f (a) (a) = lim = lim x a x a h () Analyse 10 / 47

11 Proposition Lorsque a n est pas une extrémité de I, la fonction f est dérivable en a si, et seulement si elle est dérivable à droite et à gauche en a et que f d (a) = f g (a). Exemple: 1 La fonction f : x x est dérivable à gauche et à droite en a mais n est pas dérivable en 0 puisque f d (0) = 1 et f g (0) = 1. { 2 exp( 1/x) si x > 0 La fonction f définie sur R par f (x) = 0 si x 0 est dérivable en 0. () Analyse 11 / 47

12 Dérivabilité et continuité Proposition Si f est dérivable (resp. à droite, resp. à gauche) en a alors elle est continue (resp. à droite, resp. à gauche) en a. ATTENTION : Une fonction peut être continue en a sans être dérivable en a. Par exemple la fonction valeur absolue est continue en 0 mais n est pas dérivable en 0. Il existe des fonctions qui sont continues en tout point de R et nulle part dérivable. () Analyse 12 / 47

13 Interprétation graphique Le taux d accroissement τ a (x) représente la pente de la sécante joignant les points A(a, f (a)) et M(x, f (x)) de la courbe représentative de f. Si f est dérivable, cette sécante a une position limite, que l on appelle tangente à la courbe en A. Le nombre dérivé f (a) représente la pente de cette tangente. Proposition L équation de la tangente en A(a, f (a)) à la courbe représentative de f a pour équation y = f (a) + f (a)(x a). () Analyse 13 / 47

14 f (x) f (a) Remarque: Si lim = + ou x a x a f (x) f (a) ( respectivement si lim = + ou x a + x a f (x) f (a) respectivement si lim = + ou ), x a x a alors la fonction f n est pas dérivable en a mais la courbe en possède une tangente (resp. à droite, resp. à gauche) en a. () Analyse 14 / 47

15 Développement limité d ordre 1 Définition On dit que f admet un développement limité à l ordre 1 en a si, seulement si, il existe deux constantes réelles α et β tels que f (a + h) α βh = Proposition o h 0 (h). On écrit dans ce cas : f (a + h) = α + βh + o h 0 (h) La fonction f admet un développement limité à l ordre 1 en a si, et seulement si f est dérivable en a et dans ce cas, pour h au voisinage de 0, on a f (a + h) = f (a) + f (a)h + o h 0 (h). On peut aussi écrire, pour x au voisinage de a : f (x) = f (a) + f (a)(x a) + o ((x a)). x a () Analyse 15 / 47

16 Démonstration. Supposons que f admet un développement limité à l ordre 1 en a. Alors, il existe α et β tels que f (a + h) α βh = o (h) h 0 En faisant tendre h vers 0, on obtient f (a) = α et donc Ainsi, on a f (a + h) f (a) = βh + o h 0 (h) τ a (a + h) = f (a + h) f (a) h = β + o h 0 (1) autrement dit τ a (a + h) tend vers β quand h tend vers 0 ce qui signifie que f est dérivable et que β = f (a). () Analyse 16 / 47

17 Si f est dérivable en a, alors τ a (a + h) tend vers f (a) quand h tend vers 0 c est-à-dire f (a + h) f (a) h f (a) = o (1) h 0 On a donc f (a + h) f (a) f (a)h = o (h) h 0 Remarque: Ce résultat permet de retrouver que si f (a) 0, alors f (a + h) f (a) h 0 f (a)h. () Analyse 17 / 47

18 Le formulaire non officiel des o(). L avantage des développements limités (par rapport aux équivalents), c est qu il s agit d une véritable égalité. Toutes les opérations sont autorisées (addition, multiplication, fonctions...) à conditions qu on sache gérer les o(... ), qui sont DES fonctions inconnues qui tendent vers 0 à une certaine vitesse. On a essentiellement à savoir gérer les o(x n ) avec n Z (ou o((x a) n, ça fonctionne de la même manière). Soient n et p deux entiers relatifs et a un réel. o(x n ) ± o(x p ) = o(x n ) o(x n ) ± ax p = o(x n ) si n p Le o() avale les puissances supérieures ou égale à lui dans les additions et les soustractions. () Analyse 18 / 47

19 o(ax n ) = o(x n ) Le o() avale les constantes en multiplication/division. o(x n ) o(x p ) = o(x n+p ) o(x n ) ax p = o(x n+p ) o(x n ) ax p = o(x n p ) On peut regrouper, simplifier des puissances, on peut aussi en factoriser en les faisant sortir du o(). Exemple: Déterminer la limite en 0 de la fonction x tan(x) sin(x) + e x 1 () Analyse 19 / 47

20 Fonction dérivée Définition Lorsque la fonction f est dérivable en tout point de I on dit que f est dérivable sur I et la fonction I R est appelée fonction dérivée x f (x) de f, et se note f, Df ou df dx. Proposition Si f est une fonction dérivable sur I alors elle est continue sur I. () Analyse 20 / 47

21 Opérations sur les dérivées Proposition Soit f et g définies deux fonctions définies sur I. Si f et g sont dérivables en a I (resp. sur I ), alors 1 f + g est dérivable en a (resp. sur I ) et (f + g) (a) = f (a) + g (a) (resp. (f + g) = f + g ). 2 fg est dérivable en a (resp. sur I ) et (fg) (a) = f (a)g(a) + f (a)g (a) (resp. (fg) = f g + fg ). 3 si g ne s annule pas au voisinage a (resp. sur I ) alors f /g est dérivable en a (resp. sur I ) et ( f ) (a) f (a)g(a) f (a)g (a) ( = g g(a) 2 resp. ( f ) f g fg ) = g g 2. Démonstration. () Analyse 21 / 47

22 Proposition Soit f définie sur I et g définie sur J avec f (I ) J. 1 Si f est dérivable en a I et si g est dérivable en f (a) alors g f est dérivable en a et (g f ) (a) = f (a)g (f (a)). 2 Si f et g sont respectivement dérivables sur I et f (I ), alors g f est dérivable sur I et (g f ) = f.(g f ). () Analyse 22 / 47

23 Théorème (Dérivabilité de la bijection réciproque) Soit I un intervalle de R, et f une bijection continue de l intervalle I sur l intervalle J = f (I ). Soit a un point de I en lequel f est dérivable. Si f (a) = 0, alors f 1 n est pas dérivable en f (a) et le graphe de f 1 présente une tangente verticale au point d abscisse f (a). Si f (a) 0, alors f 1 est dérivable en f (a) et ( f 1) ( f (a) ) = 1 f (a). Corollaire Soit I et J deux intervalles de R, et f une bijection continue de I sur J. Soit K un intervalle inclus dans I. Si f est dérivable sur K et si sa dérivée f ne s annule pas sur K alors f 1 est dérivable sur f (K) et pour tout y f (K), ( f 1 ) (y) = 1 f (f 1 (y)). () Analyse 23 / 47

24 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions dérivables 7 Dérivées successives 8 Propriétés des fonctions dérivables à valeurs réelles () Analyse 24 / 47

25 Dérivée successives Définition Si une fonction f : I R est dérivable sur I, sa dérivée f peut elle-même être dérivable sur I. On appelle alors dérivée seconde de f la dérivée de f et on la note f. On dit alors que f est deux fois dérivable sur I. Soit n N. Si f est n fois dérivable sur I, on note f (n) sa dérivée n-ième. Par convention, f (0) désigne la fonction f. Autrement dit, les dérivées successives de f sont définies par récurrence par f (0) = f et n 1, f (n) = ( f (n 1)). La dérivée n-ième de f est aussi notée D n f ou encore dn f dx n () Analyse 25 / 47

26 Définition On dit que f est de classe C n sur I si f est n fois dérivable sur I et si f (n) est continue sur I. L ensemble des fonctions de classe C n sur I est noté C n (I, R) On dit que f est de classe C sur I si f possède des dérivées de tous ordres sur I. Une telle fonction est dite indéfiniment dérivable. L ensemble des fonctions de classe C sur I est noté Remarque: C (I, R) 1 Les fonctions de classe C 1 sur I sur sont dites continûment dérivables sur I. 2 On a les inclusions suivantes : C (I, R) C n+1 (I, R) C n (I, R) C n 1 (I, R) C 2 (I, R) C 1 (I, R) C(I, R). () Analyse 26 / 47

27 Exemple: Les polynômes, les fonctions cos, sin, exp et ln sont de classe C sur leur ensemble de définition. La fonction f définie sur R par x R, f (x) = x 2 sin( 1 ), f (0) = 0 x est dérivable sur R mais n est pas de classe C 1 sur R. () Analyse 27 / 47

28 Etude de la fonction f : On a déjà vu que la fonction était continue sur R. Le graphe de la fonctions est le suivant Montrons que f est dérivable sur R. () Analyse 28 / 47

29 () Analyse 29 / 47

30 Opérations Proposition Soit f et g deux fonctions définies sur I de classe C n sur I et λ un réel. La fonction λf + g est également de classe C n sur I et l on a (λf + g) (n) = λf (n) + g (n). En particulier, l ensemble C n (I, R) est un sous-espace vectoriel de l espace vectoriel (F(I, R), +, ) des fonctions définies sur I et l application D n : C n (I, R) C(I, R) est linéaire. f f (n) Corollaire L ensemble C (I, R) est un sous-espace vectoriel de l espace vectoriel (F(I, R), +, ) et donc toute combinaison linéaire de fonctions de classe C sur I est de classe C sur I. () Analyse 30 / 47

31 Théorème (Formule de Leibniz) Si f et g sont deux fonctions définies sur I de classe C n sur I, alors la fonction f.g est également de classe C n sur I et (f.g) (n) = n k=0 ( ) n f (k) g (n k) (f.g) (n) = k Ce théorème se démontre par récurrence sur n. n Cn k f (k) g (n k) Corollaire Tout produit de fonctions de classe C sur I est de classe C sur I. k=0 () Analyse 31 / 47

32 Proposition Soit f et g deux fonctions respectivement définies sur deux intervalles I et J et de classe C n (resp. C ) sur ces intervalles, telles que f (I ) J. La fonction g f est également de classe C n (resp. C ) sur I. Proposition Soit f et g deux fonctions définies sur I, de classe C n (resp. C ) sur I, g ne s annulant pas sur I. La fonction f g est également de classe Cn (resp. C ) sur I. () Analyse 32 / 47

33 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions dérivables 7 Dérivées successives 8 Propriétés des fonctions dérivables à valeurs réelles () Analyse 33 / 47

34 Extrema Théorème Soit f une fonction réelle dérivable sur un intervalle I et a un point de I qui n en est pas une extrémité. Si f admet un extremum local en a, alors f (a) = 0. Démonstration. Supposons que f possède un maximum local en a. Il existe alors un réel α > 0 tel que ]a α, a + α[ I et x ]a α, a + α[, f (x) f (a). Soit τ a le taux d accroissement de f en a. Comme pour x a, on a f (x) f (a) τ a (x) =, il est clair que τ a est positif à gauche de a et négatif x a à droite de a. Donc la limite à gauche de τ en a est positive et la limite à droite de τ en a est négative. Or ces deux limites sont égales à f (a) donc f (a) est nul. () Analyse 34 / 47

35 Remarque: 1 Graphiquement, la tangente en un extremum est horizontale. 2 Ce théorème ne concerne que les fonctions dérivables. Par exemple la fonction x x possède un minimum local en 0 et n est pas dérivable en 0. 3 Ce théorème ne s applique pas aux extrema locaux qui sont une extrémité du domaine de définition. Une extrémité peut être un extremum local sans que la dérivée ne s y annule. Par exemple, la fonction f : [0, 1] [0, 1] admet un maximum local en 1 et x x f (1) = Ce théorème n admet pas de réciproque : si une fonction admet une dérivée nulle en un point a, elle n admet pas nécessairement un extremum en ce point. Par exemple, f : x x 3 est définie et dérivable sur R, sa dérivée s annule en 0 et 0 n est pas un extremum local. () Analyse 35 / 47

36 Théorèmes des accroissements finis Théorème (égalité des accroissements finis) Soit f une fonction réelle continue sur un segment [a; b] (où a < b), et dérivable sur l intervalle ouvert ]a; b[. Il existe un nombre réel c ]a; b[ tel que f (c) = f (b) f (a) b a Remarque: 1 Graphiquement, ce théorème signifie que tout arc de la courbe représentative d une fonction dérivable possède au moins une tangente parallèle à la corde joignant les extrémités de cet arc. 2 Du point de vue cinématique, un mobile se déplaçant sur un axe pendant un intervalle de temps possède au moins une fois une vitesse instantanée égale à sa vitesse moyenne sur cet intervalle. Ainsi si une voiture réalise un parcours à la moyenne de 90 km/h, il existe un instant du trajet où sa vitesse instantanée a été de 90 km/h. () Analyse 36 / 47

37 Théorème (Inégalité des accroissements finis) Soit f une fonction continue sur le segment [a; b] (avec a < b), dérivable sur l intervalle ouvert ]a; b[. 1 Si pour tout t ]a; b[, on a m f (t) M, alors pour tout x, y [a; b] tel que x y, on a m(y x) f (y) f (x) M(y x). 2 Si pour tout t ]a; b[, on a f (t) k, alors pour tout x, y [a; b], on a f (y) f (x) k y x. () Analyse 37 / 47

38 Démonstration. Supposons que pour tout t ]a; b[, on ait m f (t) M. Soit x, y [a, b] tel que x < y. D après l égalité des accroissements finis appliquée sur [x, y], il existe c ]x; y[, tel que Or m f (c) M d où m f (y) f (x) y x f (y) f (x) y x M donc = f (c). m(y x) f (y) f (x) M(y x) puisque y x > 0. Le cas où x = y est évident. () Analyse 38 / 47

39 Applications du théorème des accroissements finis Proposition Soit f une fonction réelle dérivable sur un intervalle I. La fonction f est croissante sur I si, et seulement si, x I, f (x) 0. La fonction f est décroissante sur I si, et seulement si, x I, f (x) 0. La fonction f est constante sur I si, et seulement si, x I, f (x) = 0. () Analyse 39 / 47

40 Démonstration. Traitons le premier cas, le deuxième s en déduisant en considérant f. Supposons f croissante sur I. Soit x 0 I. Le taux d accroissement de f en x 0 τ x0 : x f (x) f (x 0) x x 0 est une fonction positive ou nulle sur I {x 0 } donc sa limite f (x 0 ) en x 0 est positive ou nulle. Ceci prouve : x I, f (x) 0. Supposons que l on a : x I, f (x) 0. Soit x 1 et x 2 deux éléments de I tels que x 1 < x 2. D après les hypothèses, la fonction f est continue sur [x 1 ; x 2 ] et dérivable sur ]x 1 ; x 2 [. L égalité des accroissements finis assure l existence d un réel c ]x 1 ; x 2 [ tel que f (x 2 ) f (x 1 ) = (x 2 x 1 )f (c) Or x 2 x 1 0 et f (c) 0, donc f (x 2 ) f (x 1 ) et f est croissante sur I. () Analyse 40 / 47

41 Remarque: Ce résultat n est valable que sur un intervalle. Par exemple, la dérivée de la fonction f : x 1 x sur R est négative sur R, mais f n est pas décroissante sur R : la négativité de f entraine la décroissance de f sur l intervalle ], 0[ et sur l intervalle ]0, + [ mais pas sur leur réunion R. () Analyse 41 / 47

42 Corollaire Soit f une fonction continue sur un intervalle I. Si f est dérivable sur I sauf éventuellement en un nombre fini de points et si f est strictement positive (respectivement strictement négative) sur I sauf éventuellement en un nombre fini de points, alors f est strictement croissante sur I (resp. strictement décroissante sur I ). () Analyse 42 / 47

43 Remarque: Il ne faut pas croire que la positivité stricte de f en un point donné suffit à justifier la stricte monotonie de f au voisinage de ce point. Par exemple, la fonction f : R R { x + 2x x 2 sin(1/x) si x 0 0 pour x = 0 est continue et dérivable sur R. On a f (0) = 1 et pourtant f n est de signe constant dans aucun intervalle autour de 0. () Analyse 43 / 47

44 () Analyse 44 / 47

45 Théorème de prolongement de la dérivée Théorème (Théorème de prolongement C 1 ) Soit f une fonction continue sur [a, b] (où a < b) et de classe C 1 sur ]a, b]. Si f (x) admet une limite finie l lorsque x tend vers a, alors f est dérivable en a et l on a f (a) = l. Dans ce cas, f est de classe C 1 sur [a, b]. Si f (x) tend vers + (resp. ) lorsque x tend vers a, alors f (x) f (a) lim = + (resp. ) et f n est pas dérivable en a. Le x a x a graphe de f admet en ce point une tangente verticale. Remarque: Attention, la proposition précédente n est qu une condition suffisante. Il se peut que f (a) existe sans que la fonction f ne soit continue en a. () Analyse 45 / 47

46 Convergence de suites récurrentes de la forme u n+1 = f (u n ) L inégalité des accroissements finis peut s avérer utile pour prouver la convergence de certaines suites définies par la relation de récurrence : u n+1 = f (u n ) où f est une fonction dérivable sur un intervalle I. () Analyse 46 / 47

47 Dans les exercices, cela se passe souvent de la façon suivante : On fait démontrer qu un certain intervalle [a, b] inclus dans I est stable par f (c est-à-dire { si x [a, b], alors f (x) [a, b]) ce qui u0 = c prouve que la suite où c [a, b], est bien n N, u n+1 = f (u n ) définie. On fait ensuite montrer que f admet un unique point fixe α dans [a, b] (i.e. f (α) = α a une seule solution dans [a, b]). Puisque f est continue sur [a, b], si (u n ) a une limite l, alors nécessairement l = α. On fait alors démontrer que l on a : x [a, b], f (x) k pour un certain réel k [0, 1[. On demande ensuite d établir que pour tout n N, on a u n+1 α k u n α. Pour cela, on invoque l inégalité des accroissements finis, et on utilise que u n+1 α = f (u n ) f (α). On fait alors établir : n N, u n α k n u 0 α. Cela se démontre par récurrence, à partir de la relation obtenue précédemment, et prouve que la suite (u n ) converge vers α. () Analyse 47 / 47

UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques. m = y B y A f(b) f(a)

UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques. m = y B y A f(b) f(a) 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques Chapitre VII : Dérivation Notations : On reprend dans ce chapitre les notations

Plus en détail

CHAPITRE 19 Dérivation des fonctions d une variable réelle

CHAPITRE 19 Dérivation des fonctions d une variable réelle CHAPITRE 19 Dérivation des fonctions d une variable réelle Sommaire 19.1 Nombre dérivé et fonction dérivée........................... 2 19.1.1 Définitions......................................... 2 19.1.2

Plus en détail

DÉRIVABILITÉ. 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée. 1.1 Définitions et premières propriétés. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

DÉRIVABILITÉ. 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée. 1.1 Définitions et premières propriétés. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot DÉRIVABILITÉ 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée 1.1 Définitions et premières propriétés Définition 1.1 Dérivabilité en un point Soient f : I R une application et a I. On dit que f est dérivable

Plus en détail

Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité

Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Gestion MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité Notations

Plus en détail

Chap 5. Dérivation. Pré requis : généralités sur les fonctions ; fonctions usuelles ; limite réelle d'une fonction en a.

Chap 5. Dérivation. Pré requis : généralités sur les fonctions ; fonctions usuelles ; limite réelle d'une fonction en a. Chap 5 Dérivation Pré requis : généralités sur les fonctions ; fonctions usuelles ; limite réelle d'une fonction en a. Objectifs : faire le lien entre nombre dérivé et tangente à la courbe en un point

Plus en détail

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S I Notion de continuité 1) Fonctions continues Définition 1 : Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant a. Remarques : On dit que f est continue en a si lim f(x) = f(a) On dit que f est

Plus en détail

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2013-2014 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie Finance et Gestion L1-S1 : MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Notes de cours : Chapitre II : Limites Notations

Plus en détail

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles Mathématiques - ECS 6 Dérivation et accroissements finis. Lycée La Bruyère 30 avenue de Paris 78000 Versailles c 06, Polycopié du cours de mathématiques de première année. 6 Dérivation et accroissements

Plus en détail

Dérivées et applications

Dérivées et applications Dérivées et applications I) Dérivée d une fonction strictement monotone 1) Exemples graphiques Soit une fonction dérivable sur un intervalle I. Pour tout I, (x) est le coefficient directeur de la tangente

Plus en détail

Dérivabilité d une fonction numérique.

Dérivabilité d une fonction numérique. 34 Chapitre 6 Dérivabilité d une fonction numérique. 6.1 Taux d accroissement Définition : Soient f une fonction numérique et I D f un intervalle ouvert. Soit c I, on appelle taux d accroissement de f

Plus en détail

Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites

Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R, x 0 R, f est une fonction définie sur son domaine de définition D f à valeurs réelles. C f désigne

Plus en détail

Cours de Mathématiques Continuité, dérivabilité, convexité

Cours de Mathématiques Continuité, dérivabilité, convexité Table des matières I Continuité....................................... 2 I.1 Continuité en un point............................ 2 I.2 Propriétés................................... 3 I.3 Continuité sur

Plus en détail

Dérivabilité des fonctions réelles

Dérivabilité des fonctions réelles Chapitre 3 Dérivabilité des fonctions réelles La notion de dérivée est une notion fondamentale en analyse. Elle permet d étudier les variations d une fonction, de construire des tangentes à une courbe

Plus en détail

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION 1) Du sens de variation au signe de la dérivée Théorème (admis) : soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. o Si f est une fonction croissante sur I,

Plus en détail

Fonctions réelles de deux variables. () Fonctions réelles de deux variables 1 / 50

Fonctions réelles de deux variables. () Fonctions réelles de deux variables 1 / 50 Fonctions réelles de deux variables () Fonctions réelles de deux variables 1 / 50 1 Fonctions de deux variables réelles à valeurs dans R 2 Calcul différentiel 3 Extrema d une fonction de deux variables

Plus en détail

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui Chapitre 6 : CONTINUITE - DERIVATION 1. CONTINUITE 1. 1 Continuité en un point Définition Soit f une fonction numérique définie sur un intervalle I de R, et a un élément de I (distinct des bornes de I)

Plus en détail

Chapitre 1 Suites numériques, Fonctions numériques de la variable réelle

Chapitre 1 Suites numériques, Fonctions numériques de la variable réelle Chapitre 1 Suites numériques, Fonctions numériques de la variable réelle Notations. K désigne R ou C. S (K désigne l'ensemble des suites d'éléments de K et u, v des éléments de S (K. I, J désignent des

Plus en détail

DÉRIVATION CHAPITRE 8. 1 Dérivée d une fonction. 1.1 Dérivabilité

DÉRIVATION CHAPITRE 8. 1 Dérivée d une fonction. 1.1 Dérivabilité CHAPITRE 8 DÉRIVATION Dans tout ce chapitre, sauf mention contraire, D, E, F désigneront des parties de R et I, J des intervalles de R On supposera donné, quand nécessaire, un repère du plan et l on notera

Plus en détail

GENERALITES SUR LES FONCTIONS NUMERIQUES D UNE VARIABLE REELLE

GENERALITES SUR LES FONCTIONS NUMERIQUES D UNE VARIABLE REELLE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES FNCTINS NUMERIQUES D UNE VARIABLE REELLE L étude générale d une fonction numérique de la variable réelle a été abordée en Terminale. Nous nous contenterons ici de brefs rappels

Plus en détail

Cours de mathématique en TS d Eric ZERBIB, professeur au lycée Pardailhan à Auch,

Cours de mathématique en TS d Eric ZERBIB, professeur au lycée Pardailhan à Auch, Un peu d histoire La notion de dérivée a vu le jour au XVII e siècle dans les écrits de Leibniz et de Newton qui la nomme fluxion et qui la définit comme «le quotient ultime de deux accroissements évanescents».

Plus en détail

1.2 Plan d étude et exemples types.

1.2 Plan d étude et exemples types. Université de Rennes Licence Biologie Mathématiques Année 2008-2009.2 Plan d étude et exemples types..2. But Le but de ce chapitre est d étudier les fonctions comme celles données dans les exemples précédents.

Plus en détail

Limite d une fonction en un point

Limite d une fonction en un point Limite d une fonction en un point Définiton Soit f une fct déf. sur un intervalle I de R, sauf p-ê en a I. l R est la limite de f en a si, quand x I se rapproche de a, f (x) se rapproche de l. Dans ce

Plus en détail

Fonctions convexes. Jean-Paul Vincent

Fonctions convexes. Jean-Paul Vincent 2008 Definition Une partie C du plan est dite convexe si le segment [A, B] est contenu dans C dès que les points A et B sont dans C. Definition Une partie C du plan est dite convexe si le segment [A,

Plus en détail

Fonctions puissances Croissances comparées

Fonctions puissances Croissances comparées Fonctions puissances Croissances comparées Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 200/20 Table des matières Puissances réelles 2. Définition Premières propriétés.................................... 2.2 Propriétés

Plus en détail

ENSEMBLES ET APPLICATIONS

ENSEMBLES ET APPLICATIONS ENSEMBLES ET APPLICATIONS 1 Applications : définitions ensemblistes Définition 1.1 Application Soient E et F deux ensembles. On appelle application de E dans F un objet { mathématique f qui à tout élément

Plus en détail

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ A. Limites d'une fonction I. Limite en et en. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ où a R. DÉFINITIONS Soit l un réel.

Plus en détail

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Dans ce module, retour sur la notion de nombre dérivé vue en première. La classe de terminale s attardant plus longuement sur le problème de la dérivabilité

Plus en détail

FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE

FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE Toutes les fonctions considérées dans ce chapitre seront des d une variable réelle (i.e. l ensemble de départ est R) à valeurs dans R ou C. 1 Généralités 1.1 Ensemble de

Plus en détail

Recherche des extremums d une fonction

Recherche des extremums d une fonction DOCUMENT 32 Recherche des etremums d une fonction 1. Introduction De nombreuses situations issues des mathématiques, des sciences epérimentales ou de la vie économique et sociale conduisent à la recherche

Plus en détail

Dérivabilité 10 décembre 2016

Dérivabilité 10 décembre 2016 Dérivabilité 10 décembre 2016 1 Dans tout ce capitre f désigne une fonction définie sur un intervalle I et a 2 I. 1. Définitions et premiers résultats 1.1 Définitions On connait depuis le lycée la définition

Plus en détail

Suites réelles. I Rappels de vocabulaire. II Suites remarquables. Définition 5

Suites réelles. I Rappels de vocabulaire. II Suites remarquables. Définition 5 I Rappels de vocabulaire Suites réelles Définition 1 Une suite réelle u est une application de I R où I est une partie de N. Au lieu de noter u(n), pour les suites on note u n l image de n par l application

Plus en détail

Continuité - Dérivabilité

Continuité - Dérivabilité Continuité - Dérivabilité I) Continuité 1.1) Fonction continue en un point Soit une fonction définie sur un intervalle et un élément de. Définition : On dit que est continue en si 1.2) Fonction continue

Plus en détail

Formules de Taylor. Applications.

Formules de Taylor. Applications. CAPES 27 Décembre 27 Oral Analyse Formules de Taylor. Applications. Remarques Le niveau naturel de cette leçon est celui du Deug. Pré-requis. Continuité, dérivabilité, inégalité des accroissements finis,

Plus en détail

Dérivabilité et convexité

Dérivabilité et convexité Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Dérivabilité et convexité Bernard Ycart D accord, vous n avez pas attendu ce chapitre pour dériver des fonctions Attention cependant à deux nouveautés

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions

CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions 1 Langage de la continuité... 2 1.1 Définition... 2 1.2 Illustration grapique... 2 1.3 Fonctions usuelles... 2 2 Téorème des valeurs intermédiaires...

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires. 1. Méthode de dichotomie

Résolution d équations non linéaires. 1. Méthode de dichotomie Agrégation interne UFR MATHÉMATIQUES Résolution d équations non linéaires On considère une fonction réelle f définie sur un intervalle [a, b], avec a < b, et continue sur cet intervalle et on suppose que

Plus en détail

LEÇON N 75 : 75.1 Extremums. Pré-requis : Notions de continuité et de dérivabilité ; Formule de Taylor-Young ; f continue m,m f([a,b]) [m,m].

LEÇON N 75 : 75.1 Extremums. Pré-requis : Notions de continuité et de dérivabilité ; Formule de Taylor-Young ; f continue m,m f([a,b]) [m,m]. LEÇON N 75 : Applications de la dérivation à l étude d extrémums éventuels d une fonction numérique d une variable réelle. Exemples. L exposé pourra être illustré par un ou des exemples faisant appel à

Plus en détail

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions les fonctions LPO de Chirongui - Exercices : Savoir Faire (livre)- Déterminer une ite Interprétation graphique Livre Indice BORDAS - Page 45 Exercice 34, 35, 36 et 37 page 56 - Limite finie à l infini

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL Chapitre 15 : FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL ECS2 Lycée La Bruyère, Versailles Année 2013/2014 1 Objets du calcul différentiel du premier ordre 2 1.1 Dérivées partielles et gradient..................................

Plus en détail

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Définitions et premières propriétés Définition. Développement limité Soient f une fonction définie au voisinage de a R (éventuellement non définie en a) et n N. On dit que f possède

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle 1 Fonction exponentielle Définition et variation Théorème Définition Il existe une unique fonction définie et dérivable sur telle que et Cette fonction est appelée fonction exponentielle

Plus en détail

Chapitre 1 : Fonctions (généralités) Troisième partie : La dérivation

Chapitre 1 : Fonctions (généralités) Troisième partie : La dérivation Chapitre : Fonctions (généralités) Troisième partie : La dérivation Nombre dérivé Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant le réel a. On dit que f est dérivable en a lorsque

Plus en détail

LEÇON N 60 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone.

LEÇON N 60 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone. LEÇON N 6 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone. Pré-requis : I est un intervalle si a,b I a b, [a,b] I ; Toute partie non

Plus en détail

Les dérivées. 4.1 Introduction. Vitesse et accélération. g lim. lim

Les dérivées. 4.1 Introduction. Vitesse et accélération. g lim. lim 4. Introduction Les dérivées Vitesse et accélération Lorsque l on considère le mouvement rectiligne d un point matériel M, la distance d parcourue par ce point à partir d une position initiale est liée

Plus en détail

Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle

Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle 7 Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle Pour ce chapitre I désigne un intervalle réel et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. 7. Continuité en un point,

Plus en détail

Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction

Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction I. Continuité Définition : Continuité d une fonction Dire que f est continue en a signifie que f a une limite finie en a ; cette limite est alors

Plus en détail

Limite et continuité de fonctions réelles

Limite et continuité de fonctions réelles Limite et continuité de fonctions réelles Denis Vekemans Introduction : on désigne par "fonction réelle" tout fonction d une variable réelle à valeurs réelles. 1 Limite finie 1.1 Définitions 1.1.1 Définition

Plus en détail

Tangente à une courbe. Dérivées. Etude du sens de variation d une fonction

Tangente à une courbe. Dérivées. Etude du sens de variation d une fonction Tangente à une courbe. Dérivées. Etude du sens de variation d une fonction On dit qu une fonction est dérivable sur un intervalle I si elle est définie sur I et admet en chaque point de I un nombre dérivé.

Plus en détail

x x ; Chapitre 2 GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS

x x ; Chapitre 2 GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS Chapitre GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS I. GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS DE VARIABLE RÉELLE Sau indication particulière, pour simpliier, les onctions sont déinies sur un intervalle I de non réduit à un

Plus en détail

En particulier : x, y R, e x+y = e x e y et e x = 1 e x.

En particulier : x, y R, e x+y = e x e y et e x = 1 e x. I. Propriétés algébriques La fonction logarithme néperien est dérivable et strictement croissante de R + sur R. Le théorème de la bijection, qu on abordera au chapitre 7, permet de prouver l existence

Plus en détail

Convexité. Plan du chapitre

Convexité. Plan du chapitre Convexité Plan du chapitre I - Parties convexes d un espace vectoriel...page Barycentres...... page Convexes.......page 3 -a Segments...... page 3 -b Parties convexes d un espace vectoriel....page 3 -c

Plus en détail

(exercice : calculer u 2 puis u 5 )

(exercice : calculer u 2 puis u 5 ) Suites Prérequis : Division euclidienne Soient a et b deux entiers avec b 0. Il existe un unique couple (q, r) Z N tel que a = q b + r et 0 r < b. q s appelle le quotient de la division enclidienne de

Plus en détail

I. Les fonctions de référence

I. Les fonctions de référence I. Les fonctions de référence. Fonctions affines, affines par morceau Une fonction affine est croissante lorsque., décroissante lorsque... Sa représentation graphique est la droite d équation y = a b,

Plus en détail

Interprétations du nombre dérivé Exemples d utilisation du nombre dérivé

Interprétations du nombre dérivé Exemples d utilisation du nombre dérivé Elément de cours des exercices Nombre dérivé Soit I un intervalle ouvert non vide de R. On considère une application f définie sur I et à valeurs réelles et un point a de I. Définition du nombre dérivé

Plus en détail

n a k x k = 0, k=0 n a k x k. k=0

n a k x k = 0, k=0 n a k x k. k=0 Université Claude Bernard Lyon I CAPES de Mathématiques : Oral Année 2006 2007 Fonctions polynômes On travaille sur un corps K infini, par exemple R ou C. Définition, structures (a) Définition On appelle

Plus en détail

Analyse 1 re année IUT GEA Notes de cours

Analyse 1 re année IUT GEA Notes de cours Analyse re année IUT GEA Notes de cours Jean-Marie Favreau Année 200 20 Remarque : l introduction de ce cours, présentée en quelques minutes, de manière interactive, permet de placer quelques rappels simples,

Plus en détail

Dérivation Continuité

Dérivation Continuité Dérivation Continuité Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/2010 Table des matières 1 Nombre dérivé Fonction dérivé 2 1.1 Nombre dérivé.......................................... 2 1.2 Fonction dérivée.........................................

Plus en détail

Tom utilise Xcas, un logiciel de calcul formel, qui affiche les résultats suivants :

Tom utilise Xcas, un logiciel de calcul formel, qui affiche les résultats suivants : Cours DERIATION 0 ACTIITE DERIATION et CALCUL FORMEL - Odyssée Le professeur de mathématiques a donné le «devoir maison» suivant : Tom utilise Xcas, un logiciel de calcul formel, qui affiche les résultats

Plus en détail

Portail des étudiants d'économie Mathématiques Ch. 3 : Limites et Dérivées. On appellera voisinage d un réel a tout intervalle ouvert contenant a.

Portail des étudiants d'économie Mathématiques Ch. 3 : Limites et Dérivées. On appellera voisinage d un réel a tout intervalle ouvert contenant a. (*) WWW.SEGBM.NET 1 Portail des étudiants d'économie Mathématiques Ch. 3 : Limites et Dérivées 1 Notion de limites 1.1 Voisinages On appellera voisinage d un réel a tout intervalle ouvert contenant a.

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA DERIVATION

APPLICATIONS DE LA DERIVATION APPLICATIONS DE LA DERIVATION 1 I. Sens de variation d une fonction ; extréma : 1) Cas d une fonction constante : On a vu que si f est une fonction constante définie sur un intervalle I de IR alors f (x)

Plus en détail

CHAPITRE 2 SUITES NUMÉRIQUES

CHAPITRE 2 SUITES NUMÉRIQUES CHAPITRE 2 SUITES NUMÉRIQUES Définition 2.0. Une suite réelle est une application u : N R qui à tout n de N associe un élément u n de R, appelé terme général de la suite. On notera donc la suite (u n ),

Plus en détail

Fonctions convexes. Table des matières

Fonctions convexes. Table des matières Maths PCSI Résumé de cours Table des matières Fonctions convexes 1 Propriétés des fonctions convexes 2 1.1 Définition des fonctions convexes............................ 2 1.2 Inégalités de pentes....................................

Plus en détail

Dérivabilité, dérivée,

Dérivabilité, dérivée, Ai-Marseille Université 2016-2017 Analyse I PLANCHE 3 : DÉRIVATION - DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Dérivabilité, dérivée, Eercice 1 [Opérations sur les dérivées] Soit a < b, ]a, b[ et f, g deu applications de

Plus en détail

(ln x) 3 + x. x+ 1 x. xe 1 x

(ln x) 3 + x. x+ 1 x. xe 1 x Calculs et entraînement. Eercice 1. [limites ] Calculer les limites suivantes : 1. lim + e + ln. lim + (ln ) 3 + sin 3. lim + 1 + + 4. lim + e 1 sin + cos 7. lim + + 1 1 10. lim + 1 13. lim 5. lim e 1

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

1 Généralités sur les fonctions réelles

1 Généralités sur les fonctions réelles Arnaud de Saint Julien - MPSI Lycée La Merci 016-017 1 Synthèse de cours sur l analyse réelle Dans tout le chapitre, I désigne un intervalle non réduit à un point. On note I l intervalle I auquel on a

Plus en détail

Fonction d une variable réelle

Fonction d une variable réelle Fonction d une variable réelle 1 Fonction d une variable réelle : généralités Définitions Fonctions et opérations Fonctions et ordre Propriétés particulières Monotonie Limites Limites et opérations Limites

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction.

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. A 00-0 FONCTIONS USUELLES Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. Exponentielles, logarithmes, puissances. Exponentielle

Plus en détail

Dérivation et fonctions trigonométriques

Dérivation et fonctions trigonométriques Dérivation et fonctions trigonométriques 1. Compléments sur la dérivation Théorème. Soit une fonction à valeurs positives dérivable sur un intervalle. Alors est dérivable sur et. Soit. La fonction est

Plus en détail

Dérivabilité, dérivée,

Dérivabilité, dérivée, Ai-Marseille Université 203-204 Analyse I PLANCHE 3 : DÉRIVATION Dérivabilité, dérivée, Eercice [Opérations sur les dérivées] Soit a < b, ]a, b[ et f, g deu applications de ]a, b[ dans R. On suppose que

Plus en détail

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle Chapitre 4 Fonction exponentielle Objectifs du chapitre : item références auto évaluation propriétés numériques de la fonction exponentielle propriétés de la fonction exponentielle calculs de ites avec

Plus en détail

T.S L 2. Limite d une fonction. Limites de fonctions, continuité et dérivabilité. I.1 Activités. I.2 Définitions

T.S L 2. Limite d une fonction. Limites de fonctions, continuité et dérivabilité. I.1 Activités. I.2 Définitions T.S Limites de fonctions, continuité et dérivabilité. L 2 Le second degré, vu en classe de ère S, est à connaître IMPÉRATIVEMENT : solutions événtuelles d une équation du second degré, signe d une epression

Plus en détail

Cours PCSI( ) Limites et continuité d'une fonction réelle Lycée Baimbridge

Cours PCSI( ) Limites et continuité d'une fonction réelle Lycée Baimbridge Table des matières Introduction...2 I- Limite d'une fonction en un point...3 1- s...3 a- Limite réelle...3 b- Limite infinie...4 c- a est égal à plus ou moins l'infini...4 d- Limites à gauche, limites

Plus en détail

Devoir Surveillé /Evaluation

Devoir Surveillé /Evaluation Lycée Pierre-Gilles de Gennes BCPST Mathématiques 4-5 Devoir Surveillé /Evaluation Le 4 septembre 4 Documents écrits, électroniques, calculatrices et téléphones portables interdits La plus grande attention

Plus en détail

Différentes formules de Taylor pour une fonction d une variable réelle

Différentes formules de Taylor pour une fonction d une variable réelle 25 Différentes formules de Taylor pour une fonction d une variable réelle Il y a beaucoup de résultats dans cette proposition de leçon (en prévision de questions que pourrait poser le jury). Comme il n

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle I) Définition de la fonction exponentielle 1) Théorème 1: Il existe une unique fonction f dérivable sur R telle que : Pour tout nombre x, f (x) = f(x), et f(0) = 1 Cette fonction

Plus en détail

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Cité Scolaire Gambetta Année scolaire 0-03 I Limite à l infini : ) Limite finie en Définition : Dire qu une fonction f a pour limite le réel l en signifie

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation Ce que dit le programme : Nouveautés par rapport à la première : Dérivée de la composée et écriture différentielle (pour la physique)

Plus en détail

COURS DE BTS, premie re anne e.

COURS DE BTS, premie re anne e. COURS DE BTS, premie re anne e. Contenu ALGORITHMIQUE...3 I GENERALITES...3 II AVEC UNE CALCULATRICE....3 III L instruction conditionnelle....4 IV La boucle itérative....5 V La boucle conditionnelle....5

Plus en détail

Fonctions usuelles Limites

Fonctions usuelles Limites Fonctions usuelles Limites I) Généralités Dans tout ce cours, I désignera un intervalle de Y (intervalle ouvert, fermé, semi-ouvert ). Si I = [a, b], on appellera I un segment de Y. On considère la fonction

Plus en détail

Soit I une partie non vide de IN. On appelle suite réelle définie sur I, toute application U de I dans IR.

Soit I une partie non vide de IN. On appelle suite réelle définie sur I, toute application U de I dans IR. I Notion de suite réelle ) Définition : Soit I une partie non vide de IN. On appelle suite réelle définie sur I, toute application U de I dans IR. Le réel U(n) est noté U n il est appelé terme général

Plus en détail

Exercices : Suites réelles

Exercices : Suites réelles Exercices : Suites réelles Exercice : Démontrer par récurrence les résultats suivants : n+. n N, k k = n n+ + n. n N, (k +) = n. Soit a R + fixé, n N, (+a) n +na 4. n, n! n Analyse : Chapitre Exercices

Plus en détail

Exercices du chapitre 4 avec corrigé succinct

Exercices du chapitre 4 avec corrigé succinct Exercices du chapitre 4 avec corrigé succinct Exercice IV.1 Ch4-Exercice1 Montrer que l intersection d un nombre fini de voisinages de a est un voisinage de a. Soient (V k=1,...,p ) p voisinages de a.

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION Ph DEPRESLE 30 septembre 05 Table des matières Dérivée en un point Continuité et dérivabilité 3 Fonction dérivée 4 Sens de variation d une fonction dérivable 3 5 Dérivées

Plus en détail

Cours sur les limites de fonctions et la continuité M. HARCHY TS 2 -Lycée Agora-2015/2016

Cours sur les limites de fonctions et la continuité M. HARCHY TS 2 -Lycée Agora-2015/2016 Cours sur les limites de fonctions et la continuité M. HARCHY TS 2 -Lycée Agora-205/206 Limite d une fonction. Limite à l infini.. Limite finie d une fonction à l infini Définition Soit f une fonction

Plus en détail

Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues.

Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues. DOCUMENT 23 Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues. 1. Introduction et notations Considérons la fonction f : x sin x définie sur R. La valeur 0 n appartient pas à x l ensemble de définition

Plus en détail

1. Soit l un nombre réel. On dit que f tend vers l en + si f est aussi proche que l on veut de l dès que x est suffisamment

1. Soit l un nombre réel. On dit que f tend vers l en + si f est aussi proche que l on veut de l dès que x est suffisamment Limites s Soit f une fonction définie sur un intervalle I et 0 un point de I ou une etrémité de I.. Limite réelle en un point Soit l un nombre réel. On dit que f admet l pour limite en 0 si f() est aussi

Plus en détail

Résumé du cours. Fonction dérivable

Résumé du cours. Fonction dérivable Résumé du cours Fonction dérivable Nombre dérivé et fonction dérivée Soit f une fonction définie sur un intervalle ouvert I contenant a. On dit que f est dérivable en a et de nombre dérivé f (a) si Définition

Plus en détail

TD 3: Suites réelles

TD 3: Suites réelles Université Pierre et Marie Curie Année 2011/2012 LM115 TD 3: Suites réelles MIME Convergence des suites : Par définition, une suite (u n ) converge vers un réel l si : Pour tout ɛ réel strictement positif,

Plus en détail

Développements limités de fonctions réelles

Développements limités de fonctions réelles Développements limités de fonctions réelles Denis Vekemans 1 Définitions - propriétés Soit n N et P une fonction réelle polynomiale de degré inférieur ou égal à n. La fonction réelle f admet P comme développement

Plus en détail

LEÇON N 71 : Fonctions exponentielles

LEÇON N 71 : Fonctions exponentielles LEÇON N 71 : Fonctions onentielles Pré-requis : Notions de dérivabilité ; Une fonction dont la dérivée est nulle est constante ; Théorème de Cauchy-Lipschitz pour l existence d une solution d une équation

Plus en détail

Etude de fonction : notion de continuité

Etude de fonction : notion de continuité Etude de fonction : notion de continuité Leur faire lire des rappels sur les fonctions pour le jour en question. Toutes les fonction considérées dans ce chapitre sont définies sur ou une partie de et sont

Plus en détail

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : Accès à l'université chez DUNOD Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD Les supports de cours ne sont pas complets, ils ne contiennent ni les démonstrations,

Plus en détail

LIMITES DE FONCTIONS

LIMITES DE FONCTIONS T ale S LIMITES DE FONCTIONS Analyse - Chapitre 6 Table des matières I Limite d une fonction à l infini 2 I Limite finie à l infini........................................ 2 I a..........................................

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions

CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions CHAPITRE 2 : Continuité, dérivabilité et étude de fonctions 1 Langage de la continuité... 2 1.1 Définition... 2 1.2 Illustration grapique... 2 1.3 Fonctions usuelles... 2 2 Téorème des valeurs intermédiaires...

Plus en détail

Suites réelles et complexes. () Suites 1 / 36

Suites réelles et complexes. () Suites 1 / 36 Suites réelles et complexes () Suites 1 / 36 1 Limites et relation d ordre 2 Comparaison des suites 3 Suites de nombres complexes () Suites 2 / 36 Plan 1 Limites et relation d ordre 2 Comparaison des suites

Plus en détail

Fonctions d une variable réelle

Fonctions d une variable réelle Fonctions d une variable réelle BTS Table des matières Fonctions usuelles. Fonctions en escalier.......................................... Fonctions affines............................................

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. 1 Fonctions logarithme, exponentielle et puissances. 1.1 Fonction logarithme et exponentielle

FONCTIONS USUELLES. 1 Fonctions logarithme, exponentielle et puissances. 1.1 Fonction logarithme et exponentielle FONCTIONS USUELLES Fonctions logarithme, eponentielle et puissances. Fonction logarithme et eponentielle Définition. Logarithme La fonction ln est l unique primitive de sur R + s annulant en. Proposition.

Plus en détail

Chapitre 2 CONTINUITE - CONVEXITE TES

Chapitre 2 CONTINUITE - CONVEXITE TES Chapitre 2 CONTINUITE - CONVEXITE TES I Quelques rappels Définition Soit a et (a + h) appartenant à I. Dire que f est dérivable en a signifie que le taux d'accroissement entre a et a + h, τ a,h, tend vers

Plus en détail