L infirmier de recherche clinique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L infirmier de recherche clinique"

Transcription

1 L infirmier de recherche clinique DIU FARC Séminaire 4 I.BROUSSOLES-GOUDIN 29 Janvier 2015

2 Les missions de l hôpital public Le soin L enseignement et la formation La recherche = Mission de l infirmier de l hôpital public

3 Législation CODE DE LA SANTE PUBLIQUE : version en vigueur du 8/08/2004 Article R L'exercice de la profession d'infirmier ou d'infirmière comporte l'analyse, l'organisation, la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation, la contribution au recueil de données cliniques Article R De contribuer à la mise en œuvre des traitements en participant à la surveillance clinique et à l'application des prescriptions médicales contenues, le cas échéant, dans des protocoles établis à l'initiative du ou des médecins prescripteurs Article R Selon le secteur d'activité où il exerce l infirmier participe dans les domaines de Recherche en soins infirmiers et à des actions de recherche pluridisciplinaire

4 Définition L infirmier de recherche clinique assiste l investigateur tout au long de l essai, de l initiation à la clôture de l essai clinique. Il accomplit ses tâches dans le cadre des bonnes pratiques cliniques et des lois régissant les essais cliniques. Personne référente de l essai sous la responsabilité de l investigateur

5 Formation Infirmier diplômé d Etat = 3 ans Formation de recherche clinique conseillée : DIU FARC DIU Infirmier RC et TEC

6 Compétences Connaissances paramédicales : langage médical, pathologies, actes techniques Habitué à travailler en collaboration avec les médecins Connaissance de l environnement : hôpital, laboratoire Formé à la relation avec les malades

7 Pourquoi des infirmiers de recherche clinique? Essai clinique = Investissement en temps important pour l investigateur et l équipe soignante

8 Infirmier de recherche clinique Rôle de TEC MAIS Avec des compétences infirmières

9 La spécificité IDE

10 Interface patient Approche adaptée du patient et de sa pathologie Information sur les procédures de la recherche et le déroulement des visites Expliquer, Ecouter, Répondre aux questions du patient et de sa famille

11 Interface patient Explication sur l utilisation des traitements et des effets indésirables attendus Contact téléphonique : détecte les effets indésirables Déplacement au domicile du patient selon les modalités de l étude (Expérience : INR en aveugle)

12 Interface équipe IDE Formation à la recherche clinique : Formation à la recherche clinique des nouvelles IDE Classeur disponible dans chaque secteur avec résumé des différents essais Présentation des études sous forme de diaporama Information sur les résultats des études avec panneaux affichages dédiés Se rendre disponible à tous moments pour répondre à tous questionnements

13 Formation à l essai : Interface équipe IDE Aux différents matériels de l étude Aux différentes procédures liées au protocole : Temps d injection Surveillance signes vitaux Examens sanguins requis Etude de PK: respect des horaires pour le traitement comme pour les prélèvements Garder les poches de traitement : ne rien jeter Traçabilité +++

14 Exemple du logiciel ICIP

15 Exemple du logiciel ICIP

16 Exemple de planification

17 Formation et implication de l équipe IDE Pour une prise en charge optimale du protocole d essai

18 Connaissance de l hôpital

19 Connaissance du personnel et des différentes fonctions de chacun Infirmier de recherche clinique issu des soins Connaissance de l environnement Connaissance du circuit des prélèvements Connaissance des différents laboratoires Connaissance de la pharmacie

20 Actes paramédicaux Formation initiale de l infirmier

21 Actes paramédicaux Prélèvements biologiques (possibilité pour les TECs de passer le diplôme préleveur-piqueur) ECG Prises des constantes : TA, Pouls, T, FC Autres examens requis par le protocole Exemple: Prélèvements écouvillons

22 Capacité d analyse des signes vitaux par sa formation Alerte l investigateur en cas d anomalie de fonctions vitales EI/EIG

23 Gérer les traitements de l essai

24 Gérer les traitements de l essai Préparer les traitements : POS spécifique, condition d asepsie, conservation après reconstitution, traçabilité Interagir avec le service préparateur dans le cas de traitement en double insu Exemple : service de réanimation et service des urgences du Chu de Limoges. Comptabiliser les flacons de traitement vides et retour à la pharmacie

25 Gérer les traitements de l essai Administration des traitements : seringue électrique, pompe Surveillance des effets secondaires en collaboration avec l infirmière en charge du patient et le médecin Déclaration EI et EIG

26 Communiquer

27 L infirmier, le lien entre : le patient le médecin de Recherche Clinique l équipe soignante le pharmacien responsable des essais cliniques le médecin biologiste responsable des essais cliniques l ARC moniteur du promoteur (visite de monitoring)

28 Study Nurse

29 Terme anglo-saxon pour désigner les Infirmiers de recherche clinique Métier développé depuis plusieurs années dans certains pays tel que l Angleterre Retard français : Pas de reconnaissance officiel du métier Pas de diplôme d Etat spécifique comme IADE, IBODE Pas de valorisation du métier

30 Exemple : l infirmière praticienne en Hollande L'Infirmière Praticienne est sous la responsabilité du Médecin Investigateur qui lui délègue des tâches plus importantes dans le cadre strict d'un protocole : Examens cliniques Prescriptions d'examens radiologiques Prescription pharmaceutique autorisée par le protocole Evaluation de la demande du patient Prise en charge des symptômes liés aux effets secondaires Le Médecin référant présente le protocole au patient et évalue régulièrement le traitement

31 Les qualités d un infirmier de recherche clinique

32 Rigueur ++++ Connaitre le cadre légal des essais cliniques et des BPC Savoir communiquer et interagir avec son environnement professionnel Savoir utiliser les logiciels de bureautique

33 Les limites de l infirmier de recherche clinique

34 Les limites de l infirmier de recherche clinique Cursus non scientifique (recherche fondamentale) A l école d IDE : Pas de formation aux statistiques Pas de formation aux logiciels de bureautique Peu de formation d anglais

35 En conclusion

36 IDE de recherche clinique Garant de : La qualité de la réalisation de l essai La qualité des soins dispensés au patient Le recueil des données cliniques TOUT CECI EN ETROITE COLLABORATION AVEC LE MEDECIN DE RECHERCHE CLINIQUE

37 Formé à la relation avec les malades et compétent pour réaliser des actes de soins techniques L infirmier un acteur indispensable de la recherche clinique UNE SPECIALISATION D AVENIR POUR LE MONDE INFIRMIER

38 QUESTIONS? Coordonnées: Isabelle Broussoles-Goudin

L infirmier de recherche clinique

L infirmier de recherche clinique L infirmier de recherche clinique DIU FARC Séminaire 4 C.PARRAT 30 janvier 2014 Les missions de l hôpital public Le soin L enseignement et la formation La recherche = Mission de l infirmier de l hôpital

Plus en détail

Différences entre les missions. d un Attaché de Recherche Clinique et d un Technicien d Etude Clinique

Différences entre les missions. d un Attaché de Recherche Clinique et d un Technicien d Etude Clinique Différences entre les missions d un Attaché de Recherche Clinique et d un Technicien d Etude Clinique DIU FARC Séminaire 4 A. BENTALEB 29 janvier 2015 Page 1 Différences entre les missions d un ARC et

Plus en détail

Un exemple de structuration en Recherche clinique : le modèle du CH La Roche-sur-Yon

Un exemple de structuration en Recherche clinique : le modèle du CH La Roche-sur-Yon le 70 km du CHU Nantes 775 Lits MCO, Centre Hospitalier Départemental VENDEE 285 Praticiens, budget de 275 M consolidé 50 000 hospitalisations (complètes et partielles) 13 000 interventions chirurgicales

Plus en détail

D.U. Chef de projet - IRC. «Audits et Inspections»

D.U. Chef de projet - IRC. «Audits et Inspections» D.U. Chef de projet - IRC «Audits et Inspections» URC Groupe Hospitalier F.Widal Lariboisière Saint Louis 1 Préparation d un audit ou d une inspection 2 Préparation d un audit ou d une inspection à la

Plus en détail

Les métiers du développement clinique

Les métiers du développement clinique Les métiers du développement clinique Olivia CARPENTIER Conseiller en RH L Attaché de recherche clinique (ARC) Missions il étudie la faisabilité des projets soumis par l équipe médicale il participe à

Plus en détail

Gestion du personnel dans un essai

Gestion du personnel dans un essai Fiches de poste Recrutement Formations existantes DU Chef de Projet - 2014-2015 1 Véronique JOUIS Chef de Projet URC - Lariboisière Saint -Louis DU Chef de Projet - 2014-2015 2 Définition La fiche de poste

Plus en détail

Forum HAD. organisé par l ARS Poitou Charentes. le 5 novembre 2015

Forum HAD. organisé par l ARS Poitou Charentes. le 5 novembre 2015 Forum HAD organisé par l ARS Poitou Charentes Poitiers le 5 novembre 2015 Intervention Mode d organisation de l HAD Intervenants Dr Nelly GRIMAUD, Médecin de l HAD Mutualiste 16 Ludovic GERBOU, IDE Libéral

Plus en détail

Journée Régionale du réseau POHO

Journée Régionale du réseau POHO Journée Régionale du réseau POHO Le rôle de l attaché de recherche clinique (Isabelle Debroise CHU Rennes ) Brest le 15 janvier 2010 La recherche clinique en hémato- oncologie pédiatrique au CHU Rennes

Plus en détail

LE METIER INFIRMIER. Loi du 31 mai 1978

LE METIER INFIRMIER. Loi du 31 mai 1978 Loi du 31 mai 1978 «Est considérée comme exerçant la profession d infirmier ou d infirmière toute personne qui, en fonction des diplômes qui l y habilitent, donne habituellement des soins infirmiers sur

Plus en détail

4 MARS 2016 IFSI-IFAS CARCASSONNE

4 MARS 2016 IFSI-IFAS CARCASSONNE CADRE DE LA RECHERCHE CLINIQUE INFIRMIER DE RECHERCHE CLINIQUE 4 MARS 2016 IFSI-IFAS CARCASSONNE Claudine GNIADEK Albert PRADES Unité de Réanimation et Transplantation Dr B Jung Dr Y Coisel Département

Plus en détail

La recherche clinique : joies et peines!

La recherche clinique : joies et peines! La recherche clinique : joies et peines! Jean Marc DAESSLE Infirmier en recherche clinique (à mi-temps) Pôle cardio-neuro-vasculaire CH Haguenau Joies Peines Ici, hôpital Salaire, Pouvoir d achat, Retraite

Plus en détail

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 29 janvier 2016

Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 29 janvier 2016 Visite de pré-sélection Visite de Mise en place Véronique JOUIS, Chef de Projet- Responsable Logistique Unité de Recherche Clinique St Louis - Lariboisière Fernand Widal Le 29 janvier 2016 1 Le monitoring

Plus en détail

RECHERCHE CLINIQUE, DE QUOI PARLE T-ON?

RECHERCHE CLINIQUE, DE QUOI PARLE T-ON? RECHERCHE CLINIQUE, DE QUOI PARLE T-ON? Les Acteurs et leurs rôles Partie 2 L offre de formations existantes pour les personnels médicaux et paramédicaux Nathalie CHARVIN PERO Chef de Projets Direction

Plus en détail

LES METIERS DE CRO. Les métiers de CRO

LES METIERS DE CRO. Les métiers de CRO LES METIERS DE CRO gboublil@gecem.com ORGANIGRAMME TYPE Dirigeant Direction Administrative et Financière Direction Médicale Biométrie Comptabilité ARC Manager Chef de Projet Data management Statistiques

Plus en détail

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT MALADIES CHRONIQUES ET PARCOURS PATIENT Louise ULRIC, Suzanne GERMANY 1 Réflexion née de l expérience des filières existantes en Martinique, en lien avec les réseaux ville - hôpital : - AVC : réseau Ermancia

Plus en détail

Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014

Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014 Nessima Yelles URC Paris Nord 05/12/2014 Protocoles Le contenu des protocoles est fixé par arrêté, selon le type de recherche (classification) 2 Classification réglementaire de la recherche clinique en

Plus en détail

Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014. Protocoles. Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification)

Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014. Protocoles. Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification) Amandine FAUQUEMBERGUE URC Paris Nord 28/11/2014 Protocoles Le contenu des protocoles est fixé selon le type de recherche (classification) 2 1 Recherche clinique Interventionnelle Non interventionnelle

Plus en détail

OUVERTURE ET MISE EN PLACE

OUVERTURE ET MISE EN PLACE OUVERTURE ET MISE EN PLACE Estelle Marcault 20/01/2012 URC PARIS NORD 1 Ouverture et mise en place Trois types de visites/ réunions peuvent avoir lieu : Visite de sélection Réunion investigateur Visite

Plus en détail

Liège, le 3 février APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2016/016

Liège, le 3 février APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2016/016 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 3 février 2016

Plus en détail

Les Métiers de la Recherche Clinique

Les Métiers de la Recherche Clinique Les Métiers de la Recherche Clinique 1 Présentation réalisée par Marie Pflieger, Pharmacien Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation 18 février 2014 Qu est ce qu une recherche clinique? Une

Plus en détail

RECHERCHE CLINIQUE, NOUVELLE RÉGLEMENTATION

RECHERCHE CLINIQUE, NOUVELLE RÉGLEMENTATION RECHERCHE CLINIQUE, NOUVELLE RÉGLEMENTATION 8ème JNI - Dijon 13-15 juin 2007 C.GUERIN - Cochin AP-HP 1 TRANSPOSITION EN DROIT FRANCAIS DE LA DIRECTIVE EUROPEENNE 2001/20/CE RELATIVE AUX ESSAIS CLINIQUES

Plus en détail

PRESENTATION. Marie-Josée NONONE DEI 1983

PRESENTATION. Marie-Josée NONONE DEI 1983 PRESENTATION Marie-Josée NONONE DEI 1983 1 9 infirmière 1983/1990 DE Infirmier de 8 bloc opératoire 1990 infirmière de bloc opératoire 1990/2001 DE Cadre de santé formatrice ce jour Février 2015 1 9 8

Plus en détail

PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE SMUR/TRANSPORT PEDIATRIQUE/ EVASAN POLE URGENCES, MEDECINE AIGÜE, PATHOLOGIES MEDICO SOCIALES

PROFIL DE POSTE CADRE DE SANTE SMUR/TRANSPORT PEDIATRIQUE/ EVASAN POLE URGENCES, MEDECINE AIGÜE, PATHOLOGIES MEDICO SOCIALES 1. DEFINITION DU POSTE ET MISSIONS PRINCIPALES Anime l équipe de soins en tenant compte des orientations du projet de service et de la politique de l établissement. Travaille en étroite collaboration avec

Plus en détail

NERO Patricia Cadre de Santé Formateur 21/04/2016. Raisonnement et démarche clinique infirmière - Promotion Compétences 1,2,9 1

NERO Patricia Cadre de Santé Formateur 21/04/2016. Raisonnement et démarche clinique infirmière - Promotion Compétences 1,2,9 1 NERO Patricia Cadre de Santé Formateur Promotion 2015-2018 - Compétences 1,2,9 1 Intentions pédagogiques 1. Objectif global : être capable d'élaborer une planification de soins. 2. Objectifs intermédiaires

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE D ORTHOPEDIE

PRÉSENTATION DU SERVICE D ORTHOPEDIE PRÉSENTATION DU SERVICE D ORTHOPEDIE Les locaux : C est un service de chirurgie traumatologique et orthopédique. Il est composé de 29 lits (7 chambres particulières et 11 chambres doubles). Chambres chambres

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Poste CDD. Renseignements à :

RECRUTE. UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE. Poste CDD. Renseignements à : RECRUTE UN(E) MANIPULATEUR(TRICE) en IMAGERIE MEDICALE POLE MEDICO-TECHNIQUE Poste CDD CI-JOINT LA FICHE DE POSTE Renseignements à : Monsieur Christian RULL Cadre de Santé Imagerie Médicale Pôle Médico-Technique

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE LA CÔTE BASQUE BAYONNE

CENTRE HOSPITALIER DE LA CÔTE BASQUE BAYONNE CENTRE HOSPITALIER DE LA CÔTE BASQUE BAYONNE DR YVES AKAPO médecin urgentiste référent en traumatologie Laetitia AUDOUX IDE référente douleur (DU douleur) Marras Jean-Michel Cadre de Santé (DU douleur

Plus en détail

La recherche clinique :

La recherche clinique : La recherche clinique : Aspects Administratifs et Financiers Pascal Thomas EMRC PACA 20 juin 2014 Essai thérapeutique Tester un nouveau traitement (ou existant), ou un dispositif L'objectif principal =

Plus en détail

LEGISLATION RÔLE DE L AIDE-SOIGNANT. Législation VAE AS PN

LEGISLATION RÔLE DE L AIDE-SOIGNANT. Législation VAE AS PN LEGISLATION RÔLE DE L AIDE-SOIGNANT NOTION D EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE L équipe: ensemble de personnes travaillant en vue d un objectif commun, ici il s agit de la meilleure prise en charge possible du

Plus en détail

06/11/2013. Le cadre réglementaire dans la recherche clinique. Aspects Réglementaires

06/11/2013. Le cadre réglementaire dans la recherche clinique. Aspects Réglementaires Aspects Réglementaires Fabien Chaillot Chargé des Affaires Réglementaires Cellule Promotion de la Recherche Clinique C.P.R.C du CHU de Caen Historique du cadre réglementaire encadrant la Recherche Clinique

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT

FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT FICHE DE PRESENTATION DE L AIDE SOIGNANT LE METIER L'aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l'infirmier, dans le cadre du rôle qui relève de l'initiative de celui-ci, défini par les

Plus en détail

La mise en place des RMM «erreurs médicamenteuses»

La mise en place des RMM «erreurs médicamenteuses» La mise en place des RMM «erreurs médicamenteuses» O. KRESEC-CAPELLE, pharmacien A. TICCA, gestionnaire des risques 3èmes rencontres régionales 8 octobre 2015 Contexte Erreur médicamenteuse (EM) Omission

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue de l Armor BP GUINGAMP ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP 17 rue de l Armor BP 10548 22205 GUINGAMP Avril 2009 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

L analyse de scénarios cliniques

L analyse de scénarios cliniques L analyse de scénarios cliniques Dr Jean-Luc Quenon Introduction Méthode des scénarios Représentations des futurs possibles, et des cheminements qui y conduisent Méthode utilisée en prospective Deux grands

Plus en détail

F I C H E D E P O S T E

F I C H E D E P O S T E DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnot - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 F I C H E D E P O S T E I D E N T I F I C A T I O N D U P O S T E N d e l e m p l o i : 08570R S a n t é a

Plus en détail

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion

Le projet de soins. UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion Le projet de soins UE 3.2 S2 Projet de soins Promotion 2015-2018 Plan 1. Introduction 2. Définition du projet 3. Les projets en structure de soins 4. Le projet de soins individualisé : 4.1. L argumentation

Plus en détail

Marie-Cécile Beurrois - JE Grenoble-juin

Marie-Cécile Beurrois - JE Grenoble-juin 2009 1 «L infirmière doit être capable d observer, de rechercher des éléments pertinents autres que des données médicales. Pour cela, elle utilise un autre cadre de référence : un modèle conceptuel spécifique

Plus en détail

Les essais cliniques. Fonctionnement Réglementation Rôle de l infirmier

Les essais cliniques. Fonctionnement Réglementation Rôle de l infirmier Les essais cliniques Fonctionnement Réglementation Rôle de l infirmier I. Historique des essais cliniques II. II. III. IV. Aspects scientifiques du développement d un médicament a. Définition d un essai

Plus en détail

Le chemin clinique et l approche interdisciplinaire de la prise en charge des patients en chirurgie cardiaque

Le chemin clinique et l approche interdisciplinaire de la prise en charge des patients en chirurgie cardiaque Le chemin clinique et l approche interdisciplinaire de la prise en charge des patients en chirurgie cardiaque Prise en charge d un patient pour un remplacement valvulaire aortique à l hôpital Louis Pradel

Plus en détail

ETAPES 1. Prescription : ensemble de traitement a administrer Modification de prescription : molecule,, posologie, galénique, horaire.

ETAPES 1. Prescription : ensemble de traitement a administrer Modification de prescription : molecule,, posologie, galénique, horaire. INTRODUCTION Autour du patient Finalité: administrer le bon médicament, a la bonne dose, au bon moment, au bon patient et dans de bonnes conditions Règlementation Code de la sante publique Arrêté du 31

Plus en détail

Financement d un projet de Recherche Clinique

Financement d un projet de Recherche Clinique Financement d un projet de Recherche Clinique Véronique JOUIS Chef de Projets - Responsable logistique Unité de Recherche Clinique Groupe hospitalier Lariboisière Saint-Louis Fernand Widal Financement

Plus en détail

Dr. Philippe HAVETTE. Président de la SFMTU. Médecin coordinateur RTE Réseau de Transport d Electricité PACA-CORSE

Dr. Philippe HAVETTE. Président de la SFMTU. Médecin coordinateur RTE Réseau de Transport d Electricité PACA-CORSE Dr. Philippe HAVETTE Président de la SFMTU Médecin coordinateur RTE Réseau de Transport d Electricité 1 L ORGANISATION ET LA PRISE EN CHARGE DES URGENCES EN 2013 Dr. Philippe HAVETTE Pr. Alexis DESCATHA

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NIMES Place du Professeur Robert Debré NIMES Cedex 9

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NIMES Place du Professeur Robert Debré NIMES Cedex 9 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NIMES Place du Professeur Robert Debré 30029 NIMES Cedex 9 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L UNITE D ONCOLOGIE MEDICALE A TEMPS PARTIEL Vu les dispositions du code de la santé

Plus en détail

Prise en charge médicamenteuse : comment concilier autonomie du patient et sécurisation du circuit du médicament?

Prise en charge médicamenteuse : comment concilier autonomie du patient et sécurisation du circuit du médicament? Prise en charge médicamenteuse : comment concilier autonomie du patient et sécurisation du circuit du médicament? Retour d expérience V2010 sur l hôpital de jour de psychiatrie aux Hôpitaux Universitaires

Plus en détail

Les différents intervenants dans la recherche clinique et Relation entre ces différents acteurs

Les différents intervenants dans la recherche clinique et Relation entre ces différents acteurs Les différents intervenants dans la recherche clinique et Relation entre ces différents acteurs Sonia Makhlouf - janvier 2016 1 Les acteurs d une recherche biomédicale Promoteur Projet de recherche biomédicale

Plus en détail

L importance des essais cliniques dans le développement des médicaments

L importance des essais cliniques dans le développement des médicaments L importance des essais cliniques dans le développement des médicaments Marine Berro- Chef de Projets JIP MaRIH- Paris / 30 janvier 2016 Comment une substance chimique devient un médicament Source: fondation

Plus en détail

NORMANTIBIO. Docteurs Emmanuel Piednoir, Elise Fiaux et Pascal Thibon Réunion de l ARLIN Normandie, 26 avril 2016, CHU de Caen

NORMANTIBIO. Docteurs Emmanuel Piednoir, Elise Fiaux et Pascal Thibon Réunion de l ARLIN Normandie, 26 avril 2016, CHU de Caen NORMANTIBIO Docteurs Emmanuel Piednoir, Elise Fiaux et Pascal Thibon Réunion de l ARLIN Normandie, 26 avril 2016, CHU de Caen PLAN Historique française Rationnel et Efficacité des politiques antibiotiques

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DU POSTE Titre d emploi : Assistant(e) du supérieur immédiat (ASI) Statut : Temps complet, temps partiel Quart de travail : Jour - Nuit Supérieur immédiat : Chef

Plus en détail

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Les différents types de prise en charge des patients à domicile L hospitalisation

Plus en détail

Profil de Poste Cadre de santé formateur à l école d IADE et à l IFA

Profil de Poste Cadre de santé formateur à l école d IADE et à l IFA Page : 1/8 Sommaire 1- Identification du poste 2- Abréviations et références 3- Missions et activités 4- Niveau de compétences et capacités requises 5- Position hiérarchique et fonctionnelle 6- Caractéristiques

Plus en détail

Prise En Charge Médicamenteuse Gestion des Evènements Indésirables Médicamenteux F GRAPPIN 16 Février 2015

Prise En Charge Médicamenteuse Gestion des Evènements Indésirables Médicamenteux F GRAPPIN 16 Février 2015 Prise En Charge Médicamenteuse Gestion des Evènements Indésirables Médicamenteux F GRAPPIN 16 Février 2015 L origine de la PECM Approche organisationnelle Des accidents (médiatisés) : erreur de rangement

Plus en détail

Référentiel Métier. Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février Nom : Prénom : Date : Ce document est la propriété exclusive de la C3SI

Référentiel Métier. Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février Nom : Prénom : Date : Ce document est la propriété exclusive de la C3SI Référentiel Métier Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février 2014 Nom : Prénom : Date : DEFINITION DE L EMPLOI-METIER : L infirmier répond à la demande de soins, organise et dispense les soins

Plus en détail

PRISE EN CHARGE A DOMICILE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIES

PRISE EN CHARGE A DOMICILE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIES PRISE EN CHARGE A DOMICILE DES PATIENTS SOUS CHIMIOTHERAPIES Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque C.JUBE Infirmière coordinatrice du Réseau Territorial de Nantes Réseau Territorial

Plus en détail

Liège, le 10 juin APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013/064

Liège, le 10 juin APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013/064 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 10 juin 2013

Plus en détail

Plaies et cicatrisations

Plaies et cicatrisations Formation extra-muros Plaies et cicatrisations Programme DPC N 47341500036 Hôtel Ibis Nice Centre Gare 14 avenue Thiers - 06000 Nice constat s plaies chroniques sont, en grande majorité, des ulcères, des

Plus en détail

Education thérapeutique et VHC en milieu carcéral: l expérience du pharmacien

Education thérapeutique et VHC en milieu carcéral: l expérience du pharmacien Education thérapeutique et VHC en milieu carcéral: l expérience du pharmacien Nicolas TERRAIL Pharmacien US de VLM 1 27/10/2015 Le pharmacien Ne prescrit pas Ne fait pas de soins N a pas été bien formé

Plus en détail

Date de mise à jour : Nombre de pages : Rédacteur : Validation par : 05/07/12 5 M. CRETANT FFCDS Médecine Interne

Date de mise à jour : Nombre de pages : Rédacteur : Validation par : 05/07/12 5 M. CRETANT FFCDS Médecine Interne Fiche de poste : Infirmier Service : RHUMATOLOGIE - MEDECINE INTERNE - INFECTIOLOGIE Pôles d activité : Médecine Date de mise à jour : Nombre de pages : Rédacteur : Validation par : 05/07/12 5 M. CRETANT

Plus en détail

Le rôle du cadre de santé dans l EPP

Le rôle du cadre de santé dans l EPP Le rôle du cadre de santé dans l EPP Adeline Krikilion, Cadre de santé Service des Brûlés Annie Couton, Cadre supérieure de Santé Nicolas Pruvot, Directeur des soins Groupement hospitalier Cochin-Hôtel

Plus en détail

SECTEUR PHARMACOTECHNIE UNITE DE PREPARATION DES ANTICANCEREUX

SECTEUR PHARMACOTECHNIE UNITE DE PREPARATION DES ANTICANCEREUX FICHE DE POSTE PHARMACIEN ASSISTANT SPECIALISTE Septembre 2013 SECTEUR PHARMACOTECHNIE UNITE DE PREPARATION DES ANTICANCEREUX SITUATION DU POSTE CHU CLERMONT-FERRAND, CHU Estaing Pôle Pharmacie Rue Lucie

Plus en détail

L analyse de scénarios cliniques

L analyse de scénarios cliniques L analyse de scénarios cliniques analyser a priori les risques évaluer les pratiques améliorer la sécurité P Occelli, JL Quenon Strasbourg 25 mai 2010 I. Origine et Principes méthodologiques Origine Méthode

Plus en détail

Conférence régionale des pharmaciens des EDS de Bretagne Groupe de travail régional sur la thématique des Never Events

Conférence régionale des pharmaciens des EDS de Bretagne Groupe de travail régional sur la thématique des Never Events Conférence régionale des pharmaciens des EDS de Bretagne Groupe de travail régional sur la thématique des Never Events Dr Marie-Hélène ALEMAN-TREVIDIC Pharmaciens des hôpitaux 1 Législation: Rappel «arrêté

Plus en détail

Analyse d un Évènement Indésirable Analyse du film Mr Lucien

Analyse d un Évènement Indésirable Analyse du film Mr Lucien Analyse d un Évènement Indésirable Analyse du film Mr Lucien 2012 Intérêt de l analyse des causes Objectifs Comprendre ce qui s est passé Identifier les dysfonctionnements survenus lors de la prise en

Plus en détail

L identité professionnelle de l IST :

L identité professionnelle de l IST : L identité professionnelle de l IST : entre professionnalisation et développement du métier, au regard de 4 années de DIU en Ile De France Journées Nationales du GIT Mars 2014, Saint-Malo Carine Boucher

Plus en détail

Contenu du MAQ de la salle de naissance

Contenu du MAQ de la salle de naissance Contenu du MAQ de la salle de naissance G. Hatem Montpellier 07/12/2016 2014: Secteur de naissance = secteur à risque d où l intérêt d un MAQ Contenu du MAQ: Laissé à l appréciation des acteurs Contenu

Plus en détail

OMEDIT, le 20 novembre 2012

OMEDIT, le 20 novembre 2012 OMEDIT, le 20 novembre 2012 1 Signalement de l erreur médicamenteuse Sur une fiche de déclaration de l établissement, spécifique au médicament ou non, à la différence d un effet indésirable qui se déclare

Plus en détail

ACCORD CADRE SUR LES MISSIONS ET LES ROLES DU MEDECIN COORDINATEUR

ACCORD CADRE SUR LES MISSIONS ET LES ROLES DU MEDECIN COORDINATEUR ACCORD CADRE SUR LES MISSIONS ET LES ROLES DU MEDECIN COORDINATEUR entre L Entente des Hôpitaux Luxembourgeois a.s.b.l.(ehl), établie et ayant son siège social à L-2514 Luxembourg, 13-15, rue Jean-Pierre

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé Enquête A.R.H 2004 1 Circuit du médicament MÉDECIN Prescription de médicaments PHARMACIEN Dispensation de médicaments PATIENT Administration de médicaments

Plus en détail

ASSOCIATION FRANCAISE DES INFIRMIERS DE SANTÉ PUBLIQUE

ASSOCIATION FRANCAISE DES INFIRMIERS DE SANTÉ PUBLIQUE ASSOCIATION FRANCAISE DES INFIRMIERS DE SANTÉ PUBLIQUE Rennes 9 octobre 2008 Edith Chapitreau Infirmières de santé publique Cadre législatif Synthèse des fiches de postes Compétences spécifiques des IDESP

Plus en détail

Mise en place d une plateforme de recherche dans un service hospitalier d imagerie

Mise en place d une plateforme de recherche dans un service hospitalier d imagerie Mise en place d une plateforme de recherche dans un service hospitalier d imagerie Emmanuelle Le Bars, Thierry Chaptal, Olivier Martin, Véronique Miravete, Yves El Kaim, Alain Bonafé, Nicolas Menjot de

Plus en détail

La Commission Nationale des Coordonnateurs Paramédicaux de la Recherche (CNCPR)

La Commission Nationale des Coordonnateurs Paramédicaux de la Recherche (CNCPR) La Commission Nationale des Coordonnateurs Paramédicaux de la Recherche (CNCPR) Pour la CNCPR, Sophie SCHOENHENZ, Cadre de santé, CHU de Nîmes Anne PRESTEL, Cadre de santé, CHU de Rennes Pourquoi une recherche

Plus en détail

Le musicothérapeute travail sur prescription et responsabilité médicale en tenant compte des normes réglementaires et législatives en vigueur

Le musicothérapeute travail sur prescription et responsabilité médicale en tenant compte des normes réglementaires et législatives en vigueur Intitulé Musicothérapeute Famille de métier : Soins Statut (métier/emploi type) : Musicothérapeute 1 - Objectifs / Résultats attendus - La est une pratique de soins, d'aide, de soutien ou de rééducation

Plus en détail

Première Année commune aux Études de Santé (PACES) Ordre national des pharmaciens

Première Année commune aux Études de Santé (PACES) Ordre national des pharmaciens Première Année commune aux Études de Santé (PACES) Ordre national des pharmaciens LE CONTEXTE: une réforme des études de santé dans le cadre de la mise en œuvre du cursus Licence-Master-Doctorat Loi n

Plus en détail

RETOUR d EXPERIENCE Déploiement de la conciliation médicamenteuse d entrée et de la présence du pharmacien dans les unités de soins

RETOUR d EXPERIENCE Déploiement de la conciliation médicamenteuse d entrée et de la présence du pharmacien dans les unités de soins RETOUR d EXPERIENCE Déploiement de la conciliation médicamenteuse d entrée et de la présence du pharmacien dans les unités de soins C. Chenailler Pharmacien CHU Hôpitaux de Rouen CHU Hôpitaux de Rouen

Plus en détail

GUIDE DU STAGE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE

GUIDE DU STAGE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE GUIDE DU STAGE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Votre cinquième année hospitalo-universitaire s effectue habituellement en des stages en Service clinique, en Laboratoire de biologie et/ou à la Pharmacie à Usage

Plus en détail

Le master en sciences cliniques infirmières. J CAILLEUX-KREITMANN Responsable pédagogique MASTER PCS- AMU

Le master en sciences cliniques infirmières. J CAILLEUX-KREITMANN Responsable pédagogique MASTER PCS- AMU Le master en sciences cliniques infirmières J CAILLEUX-KREITMANN Responsable pédagogique MASTER PCS- AMU Création Co-habilitation Aix-Marseille Université et EHESP 2009: première «rentrée» en M1 des étudiants

Plus en détail

Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique conformément aux bonnes pratiques

Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique conformément aux bonnes pratiques DISCIPLINE : Sciences et techniques infirmières intervention Compétence : n 4 : mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique UE 4.4 S5 : Thérapeutiques et contribution au diagnostic

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX. 18 rue du Général Catroux Limoges

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX. 18 rue du Général Catroux Limoges ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX 18 rue du Général Catroux 87039 Limoges AVRIL 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom

Plus en détail

BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER

BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER BON USAGE DES MEDICAMENTS ANTALGIQUES EN MILIEU HOSPITALIER Dr. Eric BRANGER Pharmacien - C.H. Plöermel Journée IRD Pays Loire / Bretagne - REDO - Vannes 29 Janvier 2010 1) RAPPELS REGLEMENTAIRES Circuit

Plus en détail

Journée régionale d hémovigilance

Journée régionale d hémovigilance 1 Journée régionale d hémovigilance Nouvelle organisation de la délivrance / dispensation du plasma SD Dominique DARDELLE responsable du secteur médicament PUI Hôpital Foch - Suresnes Quelques éléments

Plus en détail

Saint-Malo, le 14 Octobre ème congrès du CREU F

Saint-Malo, le 14 Octobre ème congrès du CREU F Acquisition et évaluation des compétences pour les IDE de Réanimation Saint-Malo, le 14 Octobre 2011 17ème congrès du CREU F Dr Jean-Noël Drault Réanimation Polyvalente, Centre Hospitalier de Pau Enquête

Plus en détail

Recherche clinique infirmière Comment se lancer?

Recherche clinique infirmière Comment se lancer? Recherche clinique infirmière Comment se lancer? Les fondements (1) La recherche en soins infirmiers débute en France dans les années 1970 Avec l avènement des formations universitaires et la réingénierie

Plus en détail

Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo

Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo Santé connectée Exemple d un nouveau mode de prise en charge du patient diabétique de type 1: La Solution Diabeo Journées franco-suisses de pharmacie hospitalière Berne, le 2/12/2016 Véronique HUBER, Sanofi

Plus en détail

AUVERGNE-LOIRE FORMATIONS EN TRANSFUSION SANGUINE A DESTINATION DES PERSONNELS DES DEPOTS DE SANG. Etablissement Français du Sang.

AUVERGNE-LOIRE FORMATIONS EN TRANSFUSION SANGUINE A DESTINATION DES PERSONNELS DES DEPOTS DE SANG. Etablissement Français du Sang. Etablissement Français du Sang AUVERGNE-LOIRE LE LIEN ENTRE LA GENEROSITE DES DONNEURS DE SANG ET LES BESOINS DES MALADES FORMATIONS EN TRANSFUSION SANGUINE A DESTINATION DES PERSONNELS DES DEPOTS DE SANG

Plus en détail

Fiche de Poste SITUATION : Catégorie statutaire : Titulaire du diplôme de Cadre de Santé

Fiche de Poste SITUATION : Catégorie statutaire : Titulaire du diplôme de Cadre de Santé Fiche de Poste INTITULE DU POSTE Cadre de santé en EHPAD - USLD SITUATION : Positionnement géographique : EHPAD /USLD - Pavillon Chamberland : 45 lits (15 lits d EHPAD et 30 lits USLD) - Pavillon Dornier

Plus en détail

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique

Introduction au métier d ARC. en recherche clinique Introduction au métier d ARC en recherche clinique Déroulement d un projet de recherche clinique Idée Faisabilité Avant Pendant Après Protocole accepté Démarches réglementaires Déroulement de l étude Analyse

Plus en détail

D r Lazli-Bouchene N.Z., D r Kheddouci L, D r Ghorab-Amrouni A, D r Mansouri K, D r Chader H, D r Allal M., P r Mansouri M.B.,

D r Lazli-Bouchene N.Z., D r Kheddouci L, D r Ghorab-Amrouni A, D r Mansouri K, D r Chader H, D r Allal M., P r Mansouri M.B., Le pharmacien pharmacologue en Algérie: formation actuelle et perspectives d avenir D r Lazli-Bouchene N.Z., D r Kheddouci L, D r Ghorab-Amrouni A, D r Mansouri K, D r Chader H, D r Allal M., P r Mansouri

Plus en détail

Coopération entre professionnels de santé. Vers de nouveaux métiers?

Coopération entre professionnels de santé. Vers de nouveaux métiers? Coopération entre professionnels de santé Vers de nouveaux métiers? Qu est-ce que la coopération entre les professionnels de santé? La loi n 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et

Plus en détail

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX Formation d Aide Soignant La rentrée a lieu la première semaine du mois de septembre. La durée de la formation est de 41 semaines soit 1435 heures d enseignement théorique et clinique en institut de formation

Plus en détail

L Examen clinique dans la pratique infirmière. Clément Zappa

L Examen clinique dans la pratique infirmière. Clément Zappa L Examen clinique dans la pratique infirmière Clément Zappa Objectifs valoriser le rôle propre infirmier re-qualifier la définition du rôle propre infirmier et des compétences ou activités afférentes permettre

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SERVICE DE SOINS INFIRMIERS À DOMICILE DE SAINT-GALMIER SOMMAIRE. Route de Cuzieu SAINT-GALMIER Tél

LIVRET D ACCUEIL SERVICE DE SOINS INFIRMIERS À DOMICILE DE SAINT-GALMIER SOMMAIRE. Route de Cuzieu SAINT-GALMIER Tél LIVRET D ACCUEIL SERVICE DE SOINS INFIRMIERS À DOMICILE DE SAINT-GALMIER Route de Cuzieu 42330 SAINT-GALMIER Tél. 04.77.36.05.78 Fax. 04.77.36.05.99 E-mail : ssiad@hopital-saint-galmier.fr SOMMAIRE Le

Plus en détail

Revue de morbidité mortalité et gestion des risques

Revue de morbidité mortalité et gestion des risques L EPP : la mise en place de la RMM dans un Centre Régional de Lutte Contre le Cancer (CRLCC). Son articulation avec la certification dans sa version 2010 et avec la gestion des évènements indésirables

Plus en détail

L acte transfusionnel

L acte transfusionnel L acte transfusionnel Françoise VALLA IDE E.I.H.H. CH Valence 2 ème journée régionale d Hémovigilance Lyon, le 19 Juin 2014 1 Objectifs pédagogiques Sécuriser l acte transfusionnel. Respecter les étapes

Plus en détail

Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical

Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical Formation Médico- technique Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical Branche du Négoce et Prestations de service dans les domaines Médico-techniques Contexte

Plus en détail

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives

«L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives «L infirmière au bloc opératoire» : enjeux et perspectives Myriam HUBINON Directrice du Département Infirmier Cliniques Universitaires Saint-Luc 1 Activités péri-opératoires autour du patient - Inf. circulante

Plus en détail

Visite de risques : analyse des risques a priori

Visite de risques : analyse des risques a priori Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Visite de risques : analyse des risques a priori Elisabeth Laprugne-Garcia Cadre supérieur de santé en

Plus en détail

LE BON USAGE DU MEDICAMENT

LE BON USAGE DU MEDICAMENT LE BON USAGE DU MEDICAMENT L optimisation du rapport bénéfice risque des médicaments La minimisation du risque thérapeutique pour le patient. Une meilleure allocation des ressources disponibles Reposent

Plus en détail

DIFFICULTES DE L ACCOMPAGNEMENT PARAMEDICAL DANS LE CADRE DU DISPOSITIF D ANNONCE

DIFFICULTES DE L ACCOMPAGNEMENT PARAMEDICAL DANS LE CADRE DU DISPOSITIF D ANNONCE DIFFICULTES DE L ACCOMPAGNEMENT PARAMEDICAL DANS LE CADRE DU DISPOSITIF D ANNONCE Anne PACH - Infirmière Hôpital de jour Hématologie clinique CHU AMIENS 25/01/2011 1 4ème Journée Régionale de cancérologie

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) APPEL À CANDIDATURE L'OMRH et le MSPP conformément aux dispositions de l Arrêté du 11 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1)

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1) 1. DEFINITION DE LA FONCTION Au service du Projet de Vie Institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel, droit

Plus en détail