LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE"

Transcription

1 LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE Professeur Michel Drancourt Laboratoire de Microbiologie-Hygiène Hôpital de la Timone

2

3

4

5 DEFINITION Infections nosocomiales = infections hospitalières : toutes les infections résultant de l hospitalisation d un patient dans une structure de soins : - pas en incubation lors de l hospitalisation - diagnostiquée > 72 heures d hospitalisation - pendant le mois suivant l hospitalisation - pendant l année suivant l implantation de matériel étranger (prothèse, autre )

6 TYPES D INFECTIONS NOSOCOMIALES Infections urinaires Bactériémies / septicémies Pneumonies Infections de site opératoire Entérites Autres

7 DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES - Prévalence (nombre de patients présentant une infection nosocomiale un jour donné) ~ 5 % - Mortalité ~ morts / an

8

9

10 CONSEQUENCES Médicales : - Décès - Morbidité et co-morbidité - Soins : diagnostic et traitement Economiques : - Coût direct : actes diagnostiques et thérapeutiques - Allongement de la durée d hospitalisation - Perte de jours de travail

11 MICROORGANISMES RESPONSABLES DES INFECTIONS NOSOCOMIALES Bactéries : - Staphylococcus : Staphylococcus aureus (Staphylocoque doré), Staphylococcus non-aureus - Enterobactéries: Escherichia coli, Klebsiella, Enterobacter - Streptococcus spp. - Enteroccus spp. - Pseudomonas aeruginosa (bacille pyocyanique) - Legionella pneumophila - Mycobacterium spp. Virus : - Respiratoires - Entériques - Sanguins Champignons microscopiques : - Candica albicans - Aspergillus spp.

12 BACTERIES RESPONSABLES D INFECTIONS NOSOCOMIALES

13

14

15

16

17 VIRUS RESPONSABLES D INFECTIONS NOSOCOMIALES

18 ENTEROVIRUS

19 ROTAVIRUS

20 Virus Respiratoire Synticial

21 INFLUENZA VIRUS

22 CHAMPIGNONS MICROSCOPIQUES RESPONSABLES D INFECTIONS NOSOCOMIALES

23

24 Aspergillus fumigatus

25 CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE RESERVOIR TRANSMISSION PATIENTS Bactéries Virus Directe - Inhalation - Ingestion Vecteur Instruments Champignons microscopiques

26 CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE Source unique Transmission croisée Cas sporadique Plusieurs cas sporadiques Épidémie

27 INFECTIONS NOSOCOMIALES : MECANISMES PATHOGENS OBLIGATOIRES : Le génome code l attachement et le franchissement des barrières muqueuses Bactéries : - M. tuberculosis - L. pneumophila Virus : - Influenza virus

28 INFECTIONS NOSOCOMIALES : MECANISMES Pathogènes opportunistes : - Tirent opportunité de la rupture des barrières cutanées et muqueuses - Bactérie - Virus SOINS HOSPITALIERS Rupture de la barrière cutanée : - Chirurgie conventionnel - Coeliochirurgie - voies veineuses et artérielles Rupture de la barrière muqueuse : - sondage urinaire - intubation trachéale

29 TYPES D INFECTIONS NOSOCOMIALES Infections urinaires Bactériémies / septicémies Pneumonies Infections de site opératoire Entérites Autres

30 INFECTIONS NOSOCOMIALES : INFECTIONS URINAIRES AGENTS MECANISME CONSEQUENCE PREVENTION Bactérie - Enterobactérie: - Sonde urinaire - Bactériémie - Respect des E. coli indications - Staphylococcus spp. médicales du - Enterococcus spp. sondage urinaire - P. aeruginosa - Champignons microscopiques - C. albicans

31 SONDAGE URINAIRE Sonde de foley Sonde avec thermistance Cathétérisme Sus Pubien

32 LES PORTES D ENTREE DU DANGER EN L ABSENCE DE SONDAGE CLOS

33 INFECTIONS NOSOCOMIALES : BACTERIEMIES / SEPTICEMIES AGENTS MECANISME CONSEQUENCES PREVENTION Bactéries Voies veineuses Mortalité ~ 10 % - Indication médicale - Staphylococcus aureus - périphériques de pose et de retrait - Staphylococcus spp. - centrales des voies veineuses - Entérobactérie - Pseudomonas aeruginosa Voies artérielles Localisation secondaires - Soins lors de la - Champignons microscopiques - endocardites pose / utilisation des - Candida albicans - spondylodiscite voies veineuses

34 V.V périphérique

35 V.V centrale Cathéter de mesure

36 INFECTIONS NOSOCOMIALES : PNEUMONIE AGENTS MECANISME CONSEQUENCE PREVENTION Bactérie - S. aureus - Enterobactéries Ventilation assistée Mortalité - Isolement de - P. aeruginosa patients contagieux - Legionella Pneumophila - Hygiène des - Mycobacterium mains tuberculosis Contacts avec Virus patients contagieux - Influenza-virus - Hygiène de l eau - Herpes virus - Cytomegalovirus - V.R.S.

37

38

39

40 LA REANIMATION

41 INFECTIONS NOSOCOMIALES : INFECTIONS DE SITE OPERATOIRE AGENTS MECANISME CONSEQUENCE PREVENTION Bactéries Brèche cutanée Dysfonction Hygiène des mains - S. aureus - Staphylococcus Hygiène vestimentaire non-aureus - Enterobactéries du personnel de bloc - Streptococcus spp. Hygiène du patient - Enterococcus spp. préopératoire - P. aeruginosa Hygiène de l environnement

42 PROTHESE DE HANCHE

43 INFECTIONS NOSOCOMIALES : ENTERITES AGENTS MECANISME CONSEQUENCE PREVENTION Virus Contamination Déshydration Hygiène des - Rotavirus par voie orale des mains - Enterovirus Bactérie Clostridium difficile Non-hospitalisation et isolement des patients contagieux Hygiène de l environnent (C. difficile)

44 PREVENTION DES INFECTIONS NOSOCOMIALES : POINTS D IMPACT LE LONG DE LA CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE RESERVOIR Bactéries Virus TRANSMISSION PATIENTS Directe - Inhalation - Ingestion Vecteur Champignons microscopiques Instruments HYGIENE HYGIENE HYGIENE

45 PREVENTION DES INFECTIONS NOSOCOMIALES : HYGIENE DES PERSONNELS SOIGNANTS Le personnel comme réservoir : - Vaccinations - Éviction Le personnel comme vecteur : - hygiène des mains hygiène vestimentaire : - en service - au bloc et activités interventionnelles

46 VACCINATIONS DU PERSONNEL Obligatoires : - B.C.G. - Tétanos - Diphtérie - Hépatite B +++ Conseillées : - Grippe +++

47 EVICTION Fièvre + signes généraux d infection virale Furoncle Herpès

48 L HYGIENE DES MAINS DES PERSONNELS SOIGNANTS Friction des mains par une solution hydro-alcoolique AVANT TOUT CONTACT AVEC LE PATIENT

49

50 SUR DES MAINS SALES OU CONTAMINEES LAVAGE savon codex savon doux savon ATS

51 Hygiène du personnel soignant

52

53 PREVENTION DES INFECTIONS NOSOCOMIALES : HYGIENE DE L EAU

54 TRAITEMENT DE L EAU 1. Chloration 2. Filtration 3. Chauffage > 65 C (producteurs d eau chaude) 4. Stérilisation par autoclavage 5. Entretien des circuits d eau chaude

55 ENTRETIEN DES POMMEAUX DE DOUCHE

56 Usage unique Douche filtrée

57 EAU STERILE Flacons verseurs pour le rinçage du matériel chirurgical et irrigation des plaies. Flacons 500 ml 1 L Nacl 0.9% Unidoses RINÇAGE ET IRRIGATION pour le rinçage des plaies

58 EAU STERILE POUR INJECTION

59 PREVENTION DES INFECTIONS NOSOCOMIALES : HYGIENE ENVIRONNEMENT

60 PREVENTION DES INFECTIONS NOSOCOMIALES : HYGIENE ENVIRONNEMENT Entretien quotidien Travaux

61 CHANTIER A L HOPITAL : LE GROS ŒUVRE

62 TRAVAUX ET MAINTENANCE

63 PREVENTION DES INFECTIONS NOSOCOMIALES : HYGIENE DE L INSTRUMENTATION Matériel à usage unique Matériel autoclavable Matériel décontamination

64

65 PREVENTION DES INFECTIONS NOSOCOMIALES : HYGIENE DU PATIENT

66 Limiter les durées d hospitalisation: - Hospitalisation pré-opératoire le jour de l intervention Préparation pré-opératoire: - Dépistage / décontamination du portage nasal de S. aureus - Deux douches pré-opératoires - Pas de rasage du champs opératoire Différer la chirurgie réglée si infection intercurrente

67 ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES

68 le Site C-CLIN Sud Est

69 COMITE TECHNIQUE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET DES INFECTIONS LIEES AUX SOINS

70 LES 5 C-CLIN

71 Le C.L.I.N. de l Assistance-Publique Hôpitaux de Marseille CLIN Central Prof. P-E Fournier Tél.: CLIN Hôpital Nord Dr SN Cassir Tél.: CLIN Hôpital Conception Dr C. Sartor Tél.: CLIN Hôpital Timone Dr C. Zandotti Tél.: CLIN Hôpital Sud Dr JC Lagier Tél.:

72 MISSIONS DU C.L.I.N Surveillance : - Décès dus aux infections nosocomiales. - Infections nosocomiales. - Etiologies bactériennes, virales, mycotiques. - Résistance des bactéries aux antibiotiques. - Consommation des antibiotiques, anti-viraux, anti-mycotiques. Risques infectieux pour les patients : - Protocoles de soins. - Protocoles, autres. - Mise en œuvre des protocoles. Formation - Etudiants PCEM2, stage infirmier. - Etudiants hospitaliers, internes. - Personnels para-médicaux.

73

74 EN PRATIQUE POUR L INFIRMIER

75 PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX POUR L INFIRMIER Risque : Virus : -H.B.V - Grippe Bactéries : - Tuberculose Prévention du risque : - Vaccination hépatite B - Précautions standard - Vaccination grippe - Isolement des patients contagieux par voie respiratoire - Vaccination BCG

76 PREVENTION DES RISQUES INFECTIEUX POUR LES PATIENTS Risque : Virus : - Influenza virus (Grippe) Prévention du risque : - Vaccination - Eviction (syndrome grippal) Bactéries : -S. aureus - Eviction (furoncle) -Alcool / main - Toutes bactéries - Alcool / main - Hygiène vestimentaire au bloc

77 RESPECT DES «PRECAUTIONS STANDARDS» Sécurité - Prévention des AES : Matériel de sécurité. Conteneur pour objets piquants tranchants. Le port des gants est obligatoire.

78

79

80 Florence Nightingale Infirmière britannique, pionnière des soins infirmiers modernes

81

82 Maîtrise de la transmission: hygiène des instruments Un stérilisateur d'antenne chirurgicale avancée de la première Guerre Mondiale

83

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE

LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET LEUR PREVENTION PAR L HYGIENE HOSPITALIERE DCEM 1 Professeur Michel Drancourt Michel.drancourt@univmed.fr Années 2012-2013 http://www.mediterranee-infection.com/ DEFINITION

Plus en détail

SYNTHESE HYGIENEINFECTIOLOGIE LES INFECTIONS AUX SOINS

SYNTHESE HYGIENEINFECTIOLOGIE LES INFECTIONS AUX SOINS SYNTHESE HYGIENEINFECTIOLOGIE LES INFECTIONS AUX SOINS INFECTION ASSOCIÉE AUX SOINS (IAS) Infection qui survient : au cours ou au décours d une prise en charge diagnostique, thérapeutique, palliative,

Plus en détail

Le risque infectieux

Le risque infectieux Le risque infectieux I- Définitions Risque : probabilité de survenue d un événement indésirable causant un préjudice au patient, au soignant, au visiteur. Contamination : processus entraînant la présence

Plus en détail

Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes

Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes Cours PCEM 2 Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes Anne-Laure Michon, AHU Laboratoire de Bactériologie, CHU de Montpellier, Université Montpellier I Objectifs

Plus en détail

COMMENSALISME ET INFECTION

COMMENSALISME ET INFECTION COMMENSALISME ET INFECTION I -Les réservoirs bactériens L environnement Bactéries saprophytes L homme, les animaux Bactéries commensales 1 - Flore environnementale Réservoir de micro-organisme : Eau Surface

Plus en détail

La chaîne de transmission des micro-organismes

La chaîne de transmission des micro-organismes Les agents infectieux Les agents infectieux conventionnels (ATC) La chaîne de des micro-s Les bactéries Les virus les champignons microscopiques Les parasites IADE-Octobre 2011 1 Les agents transmissibles

Plus en détail

INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) Infections associées aux soins (IAS)

INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) Infections associées aux soins (IAS) INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) Infections associées aux soins (IAS) IN / IAS Hospitalisation Absente à l admission Délai 48h après l admission Délai > période d incubation Exemple : légionnellose 10 jours

Plus en détail

Infections nosocomiales

Infections nosocomiales 17/05/2017 (11h-12h) GAZE Laura L2 CR : CHAZAL Justine Pr Fenollar 8 Pages AIH Infections nosocomiales Infections nosocomiales Plan A. Définitions I. Infections associées aux soins II. Autres définitions

Plus en détail

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 PRECAUTIONS STANDARD BON USAGE DES GANTS Isabelle RABERIN - Infirmière hygiéniste Stéphanie GUINAND

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENT L LEGOUT, SERVICE DE MALADIES INFECTIEUSES CH ALPES LÉMAN

RISQUE INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENT L LEGOUT, SERVICE DE MALADIES INFECTIEUSES CH ALPES LÉMAN RISQUE INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENT L LEGOUT, SERVICE DE MALADIES INFECTIEUSES CH ALPES LÉMAN AUCUN CONFLIT D INTERETS AVEC LA PRÉSENTATION RISQUE INFECTIEUX ET ENVIRONNEMENT Environnement = air; eau non

Plus en détail

GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES

GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES 1 1. Rappel Définitions de l infection 2 Infection (1) Maladie d origine infectieuse Signes cliniques douleur au niveau du site d infection rougeur chaleur présence

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque l Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque lue 2.10 - C3 le.doyen-brunet lpromotion 2010-2013 IFSI - C.Foix l11 l PLAN 1 La fore bactérienne 1 Les défenses de l hôte 1 Réservoirs et mode

Plus en détail

Infections Nosocomiales : un problème d actualité. O. Traoré Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Fd 21/11/2014

Infections Nosocomiales : un problème d actualité. O. Traoré Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Fd 21/11/2014 Infections Nosocomiales : un problème d actualité O. Traoré Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Fd 21/11/2014 Infections Nosocomiales / Infections Associées aux Soins: définitions Evolution : IN (acquise

Plus en détail

BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL

BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL I. INTRODUCTION Biocontaminant Contaminant d origine biologique Biocontamination Présence d un élément biologique indésirable dans un produit ou dans l environnement du produit

Plus en détail

HYGIENE HOSPITALIERE. Sept 2012

HYGIENE HOSPITALIERE. Sept 2012 HYGIENE HOSPITALIERE Sept 2012 PLAN Historique Définitions et généralités Rappel microbiologie Modes de transmissions Notions de résistance Facteurs de risque et prévention HISTORIQUE Historique Moyen-âge:

Plus en détail

Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ Contexte HAD = alternative à l hospitalisation (article R.6121-4du CSP) Eviter une hospitalisation à temps complet ou en diminuer

Plus en détail

Prévalence des infections nosocomiales, France, 2006 (résultats définitifs)

Prévalence des infections nosocomiales, France, 2006 (résultats définitifs) Prévalence des infections nosocomiales, France, 2006 (résultats définitifs) Institut de veille sanitaire (InVS), pour le Réseau d alerte, d investigation et de surveillance des infections nosocomiales

Plus en détail

Laboratoire de microbiologie, CHR Orléans

Laboratoire de microbiologie, CHR Orléans Ecologie Bactérienne et Nosocomialité Dr Laurent tbret Laboratoire de microbiologie, CHR Orléans INTRODUCTION Flore cutané Flore ORL 10 13 Cellules 10 14 à 10 15 Bactéries Flore digestive i Flore génitale

Plus en détail

22/11/2012. Notions générales. Modes de transmission. Transmission = transfert de microorganismes

22/11/2012. Notions générales. Modes de transmission. Transmission = transfert de microorganismes Prise en charge du patient à risque particulier au bloc opératoire (BMR ectoparasites tuberculose pulmonaire Clostridium difficile) Béatrice CROZE Infirmière hygiéniste Service d hygiène et d épidémiologie

Plus en détail

>>> Bachelor Hygiène Hospitalière

>>> Bachelor Hygiène Hospitalière >>> Bachelor Hygiène Hospitalière Cette nouvelle formation proposée par le Cnam est possible grâce au partenariat de quatre entités régionales : Le Centre hospitalier de Béthune L IFSI Croix Rouge de Béthune

Plus en détail

RAPPORT ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES 2009

RAPPORT ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES 2009 RAPPORT ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES 2009 EQUIPE OPERATIONNELLE D HYGIENE 1 Coordonnateur de l enquête : Dr Liguori Géraldine (pharmacien) Enquêteurs : Dr Soubirou Sandrine

Plus en détail

Les infections associées aux soins: Quelle est l ampleur du problème?

Les infections associées aux soins: Quelle est l ampleur du problème? Les infections associées aux soins: Quelle est l ampleur du problème? Geneviève Christiaens Médecin coordinateur de l équipe d hygiène hospitalière Présidente du Comité d Hygiène Hospitalière Direction

Plus en détail

LES INFECTIONS LES INFECTIONS NOSOCOMIALES NOSOCOMIALES

LES INFECTIONS LES INFECTIONS NOSOCOMIALES NOSOCOMIALES LES INFECTIONS LES INFECTIONS NOSOCOMIALES NOSOCOMIALES Charles Santré Réanimation Polyvalente Centre Hospitalier de la Région Annécienne - F 74011 Cedex I - DEFINITIONS. Infection qui n'est pas présente

Plus en détail

Les Précautions Complémentaires

Les Précautions Complémentaires Les Précautions Complémentaires Version IADE Mai 2012 Les précautions complémentaires en établissement de soins Les précautions complémentaires, associent des mesures géographiques et techniques. Elles

Plus en détail

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins

RISQUES INFECTIEUX. Infections liées aux soins 1 RISQUES INFECTIEUX Infections liées aux soins 2 Quels sont les objectifs? Evaluer les risques infectieux Mettre en place les mesures préventives adaptées Le risque infectieux est lié à 3 éléments indissociables

Plus en détail

L infection. Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1)

L infection. Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1) L infection Ecole d infirmiers anesthésistes du CHU de Bordeaux Octobre 2011 Qu es ce qu une infection nosocomiale? (1) Toute maladie contractée à l hôpital, due à des micro-organismes,cliniquement ou

Plus en détail

Prévention des infections nosocomiales

Prévention des infections nosocomiales 06/05/2015 CREVITS Léna L2 AIH Pr H. Richet 10 pages AIH - Prévention des infections nosocomiales Prévention des infections nosocomiales Plan : A. Les infections associées aux soins I. Définition II. Les

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 91 page 1 Copyright CMIT ITEM N 91 : INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) ET LIEES AUX SOINS (LS) OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition Item 91 page 1 Copyright CMIT ITEM N 91 : INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) ET LIEES AUX SOINS (LS) OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 91 page 1 ITEM N 91 : INFECTIONS NOSOCOMIALES (IN) ET LIEES AUX SOINS (LS) OBJECTIFS TERMINAUX I. Reconnaître le caractère nosocomial d une infection II. Savoir appliquer

Plus en détail

Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins

Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins Les avancées thérapeutiques 2006 dans le domaine des vaccins Bertrand Alexandre Président du Comité Vaccins Leem 29 janvier 2007 1 Les vaccins : une contribution majeure à l éradication ou l atténuation

Plus en détail

Formation des Correspondants en Hygiène 20 novembre 2015 Dr I. MARTIN Unité d Hygiène inter-établissements Loire Sud

Formation des Correspondants en Hygiène 20 novembre 2015 Dr I. MARTIN Unité d Hygiène inter-établissements Loire Sud Infections associées aux soins Mesures de prévention Formation des Correspondants en Hygiène 20 novembre 2015 Dr I. MARTIN Unité d Hygiène inter-établissements Loire Sud Contexte Deux «types» d infections

Plus en détail

Questions Réponses INFECTIONS NOSOCOMIALES

Questions Réponses INFECTIONS NOSOCOMIALES INFECTIONS NOSOCOMIALES Qu est ce qu une infection nosocomiale? Les infections nosocomiales sont les infections contractées au cours d un séjour dans un établissement de santé (hôpital, clinique ). Elle

Plus en détail

FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST

FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST FORMATION DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE CCLIN SUD-OUEST réalisée Centre par l ARLIN de Formation Midi-Pyrénées des Professions CCLIN Sud-Ouest de Santé en partenariat avec la Formation Permanente des Professions

Plus en détail

Hygiène Stérilisation

Hygiène Stérilisation Formation des correspondants en hygiène hospitalière Répondre aux exigences de la circulaire DGS/DH n 6454 du 29 décembre 2000 relative à la prévention des infections nosocomiales dans les établissements

Plus en détail

Hygiène des mains et port de gants

Hygiène des mains et port de gants Hygiène des mains et port de gants Dr Agnès VINCENT 2 e Journée de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS et IME 2 Octobre 2014 -Lyon Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales

Plus en détail

sujets âgés Altération des mécanismes de défense du fait

sujets âgés Altération des mécanismes de défense du fait Infections nosocomiales en gériatrie Les infections chez les sujets âgés Altération des mécanismes de défense du fait Processus de vieillissement Altération de la fonction immunitaire Achlorhydrie gastrique

Plus en détail

Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux

Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux Dr Zoher KADI Responsable ARLIN Picardie Définitions Contamination Colonisation Infection Infection Associée aux Soins Formation des Référents

Plus en détail

Rappel des fondamentaux

Rappel des fondamentaux Rappel des fondamentaux 08/09/09 Mme Tur Hygiène I. Introduction II. Réponses aux questions d hygiène I. Introduction Chaque année 10 000 personnes meurent des suites d une infection nosocomiale contractée

Plus en détail

Pourquoi l hygiène en imagerie médicale

Pourquoi l hygiène en imagerie médicale Pourquoi l hygiène en imagerie médicale Forcomed Dr Florence Lair La découverte de l asepsie au XIXème siècle Philippe Ignace Semmelweis (1818-1865) Médecin dans le service d obstétrique de l hôpital général

Plus en détail

Enquête régionale de prévalence. des infections nosocomiales 2009

Enquête régionale de prévalence. des infections nosocomiales 2009 Enquête régionale de prévalence des infections nosocomiales 2009 Résultats Régionaux 4904 patients, provenant de 30 établissements, ont été inclus dans l enquête de prévalence réalisée en 2009 en Franche

Plus en détail

Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées. Objectif. A savoir

Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées. Objectif. A savoir Annexe 1 - IRA Annexe n 1-1 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées Objectif Prévenir âgées A savoir

Plus en détail

Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique

Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique Dr M-C LAURAIN Praticien Hospitalier 17 juin 2016 I -Données démographiques Il y a de plus en plus de personnes âgées Année

Plus en détail

GESTION PRE OPERATOIRE DU RISQUE INFECTIEUX

GESTION PRE OPERATOIRE DU RISQUE INFECTIEUX COMITÉ D ORGANISATION SFHH Présidente, Marie-Louise GOETZ Coordonnateur, Jacques FABRY SOCIETES PARTENAIRES ANAES Sociétés Françaises de chirurgie AFU,SFCP,SOFCOT,SFORL,SFC SF Neuro-chir, SF Ophtalmo,

Plus en détail

MICRO-ORGANISMES NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES DE TYPE CONTACT

MICRO-ORGANISMES NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES DE TYPE CONTACT MICRO-ORGANISMES NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE PRÉCAUTIONS COMPLÉMENTAIRES DE TYPE CONTACT en établissements de santé Selon les recommandations 2009 de la SFHH «Prévention de la transmission croisée

Plus en détail

Les infections associées aux soins et l hygiène des mains

Les infections associées aux soins et l hygiène des mains 3 eme JOURNEE DE L INFIRMIER EN HEMATOLOGIE NOVOTEL-CONSTANTINE DU 7 AU 8 OCTOBRE 2016 Les infections associées aux soins et l hygiène des mains P r Z. Zouaoui S. Errouane A. Kendi Dr A. El mestari Dr

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS (IAS) EN PEDIATRIE. Stamm D - 09 juin 2011

EPIDEMIOLOGIE DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS (IAS) EN PEDIATRIE. Stamm D - 09 juin 2011 EPIDEMIOLOGIE DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS (IAS) EN PEDIATRIE Stamm D - 09 juin 2011 Données générales Prévalence Globale et selon les spécialités Incidence Globale et selon les spécialités Les sites

Plus en détail

Les Infections Associées aux Soins : prévention et réglementation

Les Infections Associées aux Soins : prévention et réglementation Les Infections Associées aux Soins : prévention et réglementation Bulletin d information [Septembre 2009] Introduction Les Infections Associées aux Soins (IAS) sont les infections contractées par les patients

Plus en détail

PROCEDURE SIGNALEMENT A L EOHH DES PATIENTS NECESSITANT UN ISOLEMENT INFECTIEUX OU UNE INVESTIGATION EPIDEMIOLOGIQUE

PROCEDURE SIGNALEMENT A L EOHH DES PATIENTS NECESSITANT UN ISOLEMENT INFECTIEUX OU UNE INVESTIGATION EPIDEMIOLOGIQUE Page : 1 de 5 MISE A JOUR N version : 1 OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace la version V1 du 18/04/2006 OBJET Décrire les modalités de signalement des patients présentant

Plus en détail

Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et

Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et Prévention de la transmission croisée, rappel sur les précautions standard en Hygiène et Journées médecins coordonnateurs et cadres des EHPAD 2010 ARLIN Lorraine arlin@chu-nancy.fr Niveau 1: Le risque

Plus en détail

Portage de bactéries potentiellement pathogènes chez les personnes âgées

Portage de bactéries potentiellement pathogènes chez les personnes âgées Portage de bactéries potentiellement pathogènes chez les personnes âgées Pr. Jacques Fabry Lyon contre les Infections Nosocomiales Sud-Est 1 Rôle du portage dans les infections Pas de portage acquises

Plus en détail

Hygiène en salle de cathétérisme cardiaque

Hygiène en salle de cathétérisme cardiaque Hygiène en salle de cathétérisme cardiaque I. Définition 1) Notion d acte invasif 2) Infection nosocomiale & IAS 3) Actes réalisés en salle II. Risques infectieux 1) Liés à l acte 2) Transmissions interhumaines

Plus en détail

Tableau de bord des infections nosocomiales : expérience du CHRU de Lille dans la restitution des indicateurs aux services

Tableau de bord des infections nosocomiales : expérience du CHRU de Lille dans la restitution des indicateurs aux services Tableau de bord des infections nosocomiales : expérience du CHRU de Lille dans la restitution des indicateurs aux services Bruno GRANDBASTIEN Service de Gestion du Risque Infectieux et des Vigilances (SGRIVi)

Plus en détail

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée Sandra Perreau-Coudre 8 octobre 2013 BESANCON S A N T E S E R V I C E CLIN

Plus en détail

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe QUESTIONS HYGIENE Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe Question 10: Dans un service un patient est porteur de la gale, des précautions

Plus en détail

RISQUES SANITAIRES LIES A L EAU ET A L ALIMENTATION. TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES

RISQUES SANITAIRES LIES A L EAU ET A L ALIMENTATION. TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES DCEM2 Module 7 - Item n 73 2013 2014 RISQUES SANITAIRES LIES A L EAU ET A L ALIMENTATION. TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES Professeur Michel Drancourt Faculté de Médecine Aix-Marseille Université http://www.mediterranee-infection.com/

Plus en détail

INCIDENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES AU SERVICE DE RÉANIMATION MÉDICALE

INCIDENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES AU SERVICE DE RÉANIMATION MÉDICALE CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE DE BAB EL OUED SERVICE D ÉPIDÉMIOLOGIE ET MÉDECINE PRÉVENTIVE Deuxième forum paramédical international de Sétif 08 et 09 décembre 2010 INCIDENCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES

Plus en détail

22/11/2012. Hygiène des mains au bloc opératoire. Les flores cutanées. Les flores cutanées

22/11/2012. Hygiène des mains au bloc opératoire. Les flores cutanées. Les flores cutanées Hygiène des mains au bloc opératoire Béatrice CROZE Infirmière hygiéniste Service d hygiène et d épidémiologie novembre 2012 Les flores cutanées Flore résidente Propre à chaque individu, profonde Bactéries

Plus en détail

Conclusion CONCLUSION

Conclusion CONCLUSION 117 CONCLUSION L infection nosocomiale d une manière générale et surtout en milieu Chirurgical constitue un grave problème de santé publique dans les pays en voie de développement. C est dans le but d

Plus en détail

Module 9. Contrôle et prévention des infections. Guide pédagogique de l'oms pour la sécurité des patients

Module 9. Contrôle et prévention des infections. Guide pédagogique de l'oms pour la sécurité des patients Module 9 Contrôle et prévention des infections 1 Objectifs d'apprentissage Démontrer les conséquences désastreuses de la mauvaise prévention et lutte contre les infections en milieux de soins Montrer aux

Plus en détail

L Hygiène en anesthésie

L Hygiène en anesthésie L Hygiène en anesthésie M. Frédéric FLORAC Mme Marie-Laure LANNEAU Dr Sarah THEVENOT Journée Régionale Poitevine de formation IADE Samedi 23 janvier 2016 Introduction Infections associées aux soins (IAS)

Plus en détail

Hygiène des mains et prévention du risque infectieux

Hygiène des mains et prévention du risque infectieux JOURNEE DE FORMATION DU PRINTEMPS DES CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE Jeudi 2 avril 2015 Hygiène des mains et prévention du risque infectieux Sandrine BIANGOMA, PH hygiène Monique BRUN, cadre hygiène

Plus en détail

L HYGIENE DE L ENVIRONNEMENT (prévention surveillance) L eau à l hôpital EOH_PSL_2012 1

L HYGIENE DE L ENVIRONNEMENT (prévention surveillance) L eau à l hôpital EOH_PSL_2012 1 L HYGIENE DE L ENVIRONNEMENT (prévention surveillance) L eau à l hôpital EOH_PSL_2012 1 QUEL ENVIRONNEMENT? EAU HYGIENE SURFACES AIR opourquoi? Parce qu ils sont tous des vecteurs potentiels EOH_PSL_2012

Plus en détail

Organisation de la lutte contre les infections liées aux soins 10/01/2017 CFPBNA P. COUGOUL

Organisation de la lutte contre les infections liées aux soins 10/01/2017 CFPBNA P. COUGOUL Organisation de la lutte contre les infections liées aux soins 1 DEFINITION L infection associée aux soins (IAS) englobe tout événement infectieux en rapport plus ou moins proche avec un processus, une

Plus en détail

17/11/2012. Facteurs de risque des ISO et des INLA. Définition. Ampleur du problème

17/11/2012. Facteurs de risque des ISO et des INLA. Définition. Ampleur du problème Facteurs de risque des ISO et des INLA Dr Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Définition Ampleur du problème 234 millions d actes / an dans le monde 6,5 millions d opérés / an en France

Plus en détail

Sensibilisation à la prévention des. Infections Nosocomiales

Sensibilisation à la prévention des. Infections Nosocomiales Sensibilisation à la prévention des Sensibilisation aux Infections Nosocomiales Infections Nosocomiales Définitions Quelques chiffres Mécanismes d acquisition Règles d hygiène de base Stage d initiation

Plus en détail

Recommandations pour le personnel de la DDI 2014

Recommandations pour le personnel de la DDI 2014 Hygiène Hospitalière Recommandations pour le personnel de la DDI 2014 S. BROWET INFIRMIERE HYGIENISTE Avril 2014 1.Rôle de l Hygiène Hospitalière Prévention des infections nosocomiales 5 à 7 % des hospitalisations

Plus en détail

Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées. Objectif. A savoir

Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées. Objectif. A savoir Annexe 1 - IRA Annexe n 1-1 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Prévention et gestion des infections respiratoires aiguës dans une collectivité de personnes âgées Objectif Prévenir ou contrôler

Plus en détail

Maîtrise du risque lié à l eau

Maîtrise du risque lié à l eau Maîtrise du risque lié à l eau Journée de Formation Médicale et Paramédicale CHU d Angers 20 novembre 2015 GROSBOIS Maguy IDE UPLIN 1 Maîtrise du risque lié à l eau Définition : -Elément essentiel au fonctionnement

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD

LES PRECAUTIONS STANDARD LES PRECAUTIONS STANDARD A RESPECTER PAR TOUT LE PERSONNEL POUR TOUS LES PATIENTS ou RESIDENTS M. MARTEAU IDE hygiéniste Février 2014 1 DÉFINITION Selon le guide «100 recommandations pour la surveillance

Plus en détail

BMR = Bactéries Multi-Résistantes aux antibiotiques BHRe = Bactéries Hautement Résistantes (émergentes) aux antibiotiques

BMR = Bactéries Multi-Résistantes aux antibiotiques BHRe = Bactéries Hautement Résistantes (émergentes) aux antibiotiques Définition BHRe Journée de formation du printemps de perfectionnement des Correspondants en Hygiène Hospitalière 13 avril 2017 Dr Agathe MATTEI V. JOUANADE BMR = Bactéries Multi-Résistantes aux antibiotiques

Plus en détail

L hygiène des mains dans le cadre des précautions générales et additionnelles. Formation pour soignants

L hygiène des mains dans le cadre des précautions générales et additionnelles. Formation pour soignants L hygiène des mains dans le cadre des précautions générales et additionnelles Formation pour soignants Toutes les petites bêtes MRSA, VRE, CPE, C. difficile, M. tuberculosis, S. epidermidis, P. acnes,

Plus en détail

Bactéries Hautement Résistantes et Bactéries multirésistantes aux antibiotiques Place des Précautions Complémentaires au bloc opératoire

Bactéries Hautement Résistantes et Bactéries multirésistantes aux antibiotiques Place des Précautions Complémentaires au bloc opératoire 32èmes Journées d Etude et de Perfectionnement de l UNAIBODE, Lyon, mai 2015 Bactéries Hautement Résistantes et Bactéries multirésistantes aux antibiotiques Place des Précautions Complémentaires au bloc

Plus en détail

Mise en place de. Précautions Complémentaires? Etudes de cas concrets

Mise en place de. Précautions Complémentaires? Etudes de cas concrets Mise en place de Précautions Complémentaires? Etudes de cas concrets ❶ Diarrhée infectieuse Enfant de 8 ans hospitalisé en médecine et traité pour une diarrhée avec de la fièvre Précautions complémentaires?

Plus en détail

Pneumonies aigues communautaires (PAC) Cours IFSI Dr Agathe Sénéchal CCA Maladies infectieuses et tropicales Hôpital de la Croix Rousse

Pneumonies aigues communautaires (PAC) Cours IFSI Dr Agathe Sénéchal CCA Maladies infectieuses et tropicales Hôpital de la Croix Rousse Pneumonies aigues communautaires (PAC) Cours IFSI Dr Agathe Sénéchal CCA Maladies infectieuses et tropicales Hôpital de la Croix Rousse Pneumonie = pneumopathie = atteinte du parenchyme pulmonaire( bronchite)

Plus en détail

Précautions complémentaires, Place réciproque des PS et des PC. Journée Hôpital propre, Mai 2012 X. BERTRAND

Précautions complémentaires, Place réciproque des PS et des PC. Journée Hôpital propre, Mai 2012 X. BERTRAND Précautions complémentaires, Place réciproque des PS et des PC Journée Hôpital propre, Mai 2012 X. BERTRAND Historique Depuis l antiquité «mise en quarantaine» des patients contagieux pour éviter les épidémies

Plus en détail

Mesures préventions. Avant. Pendant. Après

Mesures préventions. Avant. Pendant. Après Module 3 Mesures préventions Avant Pendant Après AVANT: Vaccination Immunité acquise soit soit Active Passive est De longue durée S effectue Par intervention du système immunitaire C est à dire que Lymphocyte

Plus en détail

Corinne TAMAMES Cadre expert en hygiène (Hôpital de la Pitié Salpêtrière Paris) Marcelino TAMAMES Chirurgien orthopédiste (Bry sur Marne)

Corinne TAMAMES Cadre expert en hygiène (Hôpital de la Pitié Salpêtrière Paris) Marcelino TAMAMES Chirurgien orthopédiste (Bry sur Marne) Corinne TAMAMES Cadre expert en hygiène (Hôpital de la Pitié Salpêtrière Paris) Marcelino TAMAMES Chirurgien orthopédiste (Bry sur Marne) Introduction ISO = 3 ème infection associée aux soins 13.5% des

Plus en détail

Prélèvements bactériologiques

Prélèvements bactériologiques Prélèvements bactériologiques Diagnostique direct : on recherche la bactérie responsable de l infection. Le prélèvement peut se faire soit au niveau du foyer infectieux soit à distance. Importance de :

Plus en détail

C.CLIN-Ouest Bretagne

C.CLIN-Ouest Bretagne C.CLIN-Ouest Bretagne Basse-Normandie Centre Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Résultats de la surveillance

Plus en détail

C.CLIN-Ouest. Surveillance des infections nosocomiales en Réanimation. Nadine Garreau, Bernard Branger, C.CLIN-Ouest. Basse-Normandie.

C.CLIN-Ouest. Surveillance des infections nosocomiales en Réanimation. Nadine Garreau, Bernard Branger, C.CLIN-Ouest. Basse-Normandie. C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Basse-Normandie Centre Bretagne Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Surveillance des infections

Plus en détail

C.CLIN-Ouest. Surveillance des infections nosocomiales en Réanimation. Emmanuelle Leray, Bernard Branger, C.CLIN-Ouest.

C.CLIN-Ouest. Surveillance des infections nosocomiales en Réanimation. Emmanuelle Leray, Bernard Branger, C.CLIN-Ouest. C.CLIN-Ouest Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales (Inter région Ouest) Basse-Normandie Centre Bretagne Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Surveillance des infections

Plus en détail

Infections Urinaires Associées aux Soins [IUAS]

Infections Urinaires Associées aux Soins [IUAS] 16e Journée Caennaise de prévention des Infections Associées aux Soins (IAS) 11 octobre 2016 Infections Urinaires Associées aux Soins [IUAS] Epidémiologie IUAS : Feuille de route CONNUE Physiopathologie

Plus en détail

MODALITÉS DE PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION ET DE LA SÉLECTION DES BMR

MODALITÉS DE PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION ET DE LA SÉLECTION DES BMR MODALITÉS DE PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION ET DE LA SÉLECTION DES BMR Dr Gebrael Saliba Service des Maladies Infectieuses Hotel Dieu de France gebrael.saliba@usj.edu.lb gebraelsaliba@gmail.com DÉFINITION

Plus en détail

les infections nosocomiales Les pathogènes opportunistes

les infections nosocomiales Les pathogènes opportunistes Principaux microorganismes impliqués dans les infections nosocomiales Les pathogènes opportunistes Micro-organisme pathogène Tout micro-organisme capable de provoquer une infection : Se multiplier chez

Plus en détail

Le signalement n est pas une surveillance mais...

Le signalement n est pas une surveillance mais... 5 èmes Journées d hygiène hospitalière et de qualité des soins Pointe à Pitre - 19 et 20 décembre 2002 Le signalement n est pas une surveillance mais... P. PARNEIX, * C.CLIN Sud-Ouest - CHU Bordeaux Réglementation

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012

Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012 Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 212 Résultats nationaux et de l inter région Ouest Nadine GARREAU, Anne INGELS, Sophie GLORION et Pascal

Plus en détail

Historique. de travaux sur la gangrène, l importance de l asepsie.

Historique. de travaux sur la gangrène, l importance de l asepsie. Historique Philip Semmelweis : médecin hongrois qui reconnut, avant les découvertes de pasteur, le caractère infectieux et transmissible de la fièvre puerpérale et l action préservatrice des sels de chaux.

Plus en détail

Hygiène des mains. Equipe Opérationelle d Hygiène

Hygiène des mains. Equipe Opérationelle d Hygiène Hygiène des mains Equipe Opérationelle d Hygiène La flore cutanée La flore résidente : Flore permanente, stable chez un même individu, sans danger pour un individu sain. Utile rôle de barrière en s opposant

Plus en détail

Aspects juridiques des infections nosocomiales

Aspects juridiques des infections nosocomiales Aspects juridiques des infections nosocomiales CoCLINNOR le 19 juin 2012 L. Guet CH Le Havre 1 L état des lieux Les IN sont fréquemment à l origine de contentieux 2 Quelques éléments de droit Le système

Plus en détail

Valorisation du Codage des IAS dans le Cadre de la T2A

Valorisation du Codage des IAS dans le Cadre de la T2A Valorisation du Codage des IAS dans le Cadre de la T2A Collaboration CLIN / SIM N. Roattino, M-T. Jimeno, P-E. Fournier, L. Durif Présentation Congrès SF2H juin 2014 - Marseille Assistance Publique des

Plus en détail

3. Les infections nosocomiales

3. Les infections nosocomiales 3. Les infections nosocomiales 3.1. Fréquence des infections nosocomiales Parmi les patients, 21 010 avaient une ou plusieurs infections nosocomiales le jour de l enquête soit un taux de prévalence de

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 172 - Avril 2017 SOMMAIRE Les maladies infectieuses infantiles 1. Les maladies à éviction des collectivités p 2 2. Les fiches Grand Public p 4 3. Test de lecture p 5 Le mot de

Plus en détail

Cas n 1 : analyse des risques et mesures de prévention «secteur de l aide à la personne»

Cas n 1 : analyse des risques et mesures de prévention «secteur de l aide à la personne» Cas n 1 : analyse des risques et mesures de prévention «secteur de l aide à la personne» Contexte Monsieur EVARISK, responsable d une association d aide à la personne, veut mettre à jour son document unique

Plus en détail

Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD)

Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD) Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD) Anne BETTINGER, CSH, ARLIN Alsace, Strasbourg Dr Olivier MEUNIER,

Plus en détail

2ÈME CONGRÈS MAGHRÉBIN DE LA MAFOS DU 22 AU 24 NOVEMBRE 2013 HÔTEL EL AURASSI - ALGER

2ÈME CONGRÈS MAGHRÉBIN DE LA MAFOS DU 22 AU 24 NOVEMBRE 2013 HÔTEL EL AURASSI - ALGER 2ÈME CONGRÈS MAGHRÉBIN DE LA MAFOS DU 22 AU 24 NOVEMBRE 2013 HÔTEL EL AURASSI - ALGER INFECTION DU SITE OPERATOIRE EN ORL CHU BENI MESSOUS M.S. HARAOUBIA A. MOUZALI K.OUENNOUGHI- R.BELKAID- A. SAHEB- O.ZEMIRLI

Plus en détail

Les aspects cliniques des infections associées aux soins

Les aspects cliniques des infections associées aux soins Les aspects cliniques des infections associées aux soins Dr Wissem HACHFI Sce des Maladies Infectieuses CHU Farhat Hached Sousse Les infections associées aux soins Rançon du développement des techniques

Plus en détail

Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention. Olivier LEROY Maladies Infectieuses

Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention. Olivier LEROY Maladies Infectieuses Principes de l antibiothérapie curative post-opératoire de première intention Olivier LEROY Maladies Infectieuses Conflits d intérêt Laboratoires Novartis: Orateur Laboratoires Sanofi-Aventis: Orateur,

Plus en détail

Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse

Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse Virologie Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse 06/09/2006 Qu est-ce qu un virus? Aspect fonctionnel : entité qui se caractérise par : un seul type d acide nucléique

Plus en détail