Comment ventiler un SDRA en Dr Balick-weber CHU Bordeaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment ventiler un SDRA en Dr Balick-weber CHU Bordeaux"

Transcription

1 Comment ventiler un SDRA en 2009 Dr Balick-weber CHU Bordeaux

2 Définition du SDRA

3 Définition du SDRA 1. Début aigu. 2. Opacités pulmonaires bilatérales à la RP. 3. Absence d'insuffisance cardiaque, d hypervolémie ou PAPO < 18 mmhg 4. PaO2/FiO2 : < 200 mmhg : ARDS (< 300 mmhg : ALI (Acute Lung Injury)) sans tenir compte de la PEEP.

4 Étiologies du SDRA Atteinte directe : Infection pulmonaire Inhalation (aspiration) Inhalation gaz /fumées Noyade Contusion pulmonaire Atteinte secondaire: Poly traumatisme Poly transfusion Embolie graisseuse Sepsis / choc septique ACR récupéré Hémorragie méningée Pancréatite aigue Immuno-cytokinique : Alvéolite allergique Sortie d agranulocytose Médicaments, hémolyse

5 Physiologie du SDRA

6

7 Acute Pulmonary Edema Lorraine B. Ware, M.D., and Michael A. Matthay, M.D. NEJM 2005

8 Conséquences de l atteinte intra alvéolaire et interstitiel. Diminution de la ventilation avéolaire avec apparition d un shunt provoqué par le comblement et les collapsus alvéolaires. Modification des propriétés élastique du poumon avec baisse globale de la compliance pulmonaire. répartition non homogène des lésions avec apparition de zones mal ventilées et de zones surdistendues lors de la ventilation mécanique. apparition de trouble de la diffusion des gaz Apparition d une hypertension artérielle pulmonaire précapillaire

9 Comment traiter le SDRA Le traitement passe par le traitement de la cause et surtout en évitant l entretient du SDRA par une ventilation inadaptée (éviter le VILI).

10 Le VILI «ventilator-induced lung injury» Trois principaux mécanisme: >VOLOTRAUMA Dreyfuss et coll. V.I.L.I. lessons from experimental studies. Ajrccm : >ATELECTRAUMA >BIOTRAUMA Muscedere et coll. Ajrccm : Slutsky et coll. Ajrccm :

11 Limiter le barotraumatisme et le volotraumatisme pour limiter l orage inflammatoire et l autoentretien du SDRA Dreyfuss et saumon, AJRCCM 1998

12 Comment limiter le VILI? La ventilation protectrice

13 Le volume courant Le volume pulmonaire dépend de la taille et du sexe du patient et non du poids. Vt cible 4 à 7 ml/kg de poids idéal Homme : (taille en centimetres-152.4) Femme : (taille en centimetres-152.4) N Engl J Med 2000;342: Objectif de pression plateau < 30cmH2O

14 Le volume courant

15

16 Pas d intérêt de ventiler en ventilation protectrice un patient avec des facteurs de risque de SDRA non encore en SDRA tant que pas de problème de pression. Stewart T et al. Evaluation of a ventilation strategy to prevent barotrauma in patients at high risk for acute respiratory distress syndrome. Pressure- and Volume-Limited Ventilation Strategy Group. N Engl J Med, 1998.

17 Quel type de mode de ventilation Pas d intérêt à utiliser la pression contrôlée plus que le volume contrôlé si Pplateau< à 30cm H2O et Vt bas Esteban et al. Prospective randomized trial comparing pressure-controlled ventilation and volume-controlled ventilation in ARDS. Chest, Le mode volume contrôlé semble le plus simple à utiliser

18 Le débit inspiratoire doit être élevé (>50l/min) Conférence d expert de la SRLF de 2005 La FiO2 doit être réglée après le réglage de la PEP pour assurer une SaO2 supérieure à 88%. La FiO2 utilisée doit être la minimale pour atteindre cet objectif. Conférence d expert de la SRLF de 2005

19 Notion de pression transpulmonaire Objectif :pression plateau < 30cmH2O Cela risque de surévaluer le risque de distension alvéolaire surtout si augmentation de la pression intraabdominale. Ranieri, Suter et al. Impairment of lung and chest wall mechanics in patients with acute respiratory distress syndrome: role of abdominal distension. Am J Respir Crit Care Med, 1997 la pression transpulmonaire est le reflet de la distension créée au niveau de l alvéole.

20 Pression transpulmonaire= Pplat P transthoracique

21 Pression transpulmonaire pression transpulmonaire serait intéressante pour permettre d ajuster l objectif de pression plateau en cas de pression transthoracique augmentée Pas de valeur seuil nette de pression transpulmonaire. Une pression transpulmonaire inférieure à 25 cm H2O semble physiologique.

22 Fréquence respiratoire Du fait de la baisse de la compliance, la fréquence respiratoire peut être augmentée pour augmenter la ventilation alvéolaire. Risque d induire une hyperinflation dynamique(nécessité de surveiller l autopep) Notion d hypercapnie permissive: Sauf exception (hypertension intracrânienne, acidose métabolique associée), la correction de l acidose respiratoire ne doit en aucun cas s opposer aux objectifs de protection pulmonaire (accord fort). Cette recommandation signifie, par exemple, qu'en cas d acidose hypercapnique, l augmentation du Vt n est jamais justifiée si elle induit une augmentation de la Pplat au dessus des valeurs recommandées. Conférence d expert de la SRLF de 2005

23 Intérêt de la PEP?

24 Limiter le barotraumatisme et le volotraumatisme pour limiter l orage inflammatoire et l auto entretien du SDRA Dreyfuss et saumon, AJRCCM 1998

25 Quel est le meilleur niveau de PEP: best PEEP? PEP haute ou basse? Question difficile: pas de réponse claire actuellement.

26 PEP haute ou basse?

27 Pas de différence de mortalité tant que Pplat <30 cm H2O 549 patients étudiés

28 Si PEEP haute: risque de défaillance cardiaque droite

29 Si PEEP basse: risque majoré d hypoxie

30 Alors comment régler la PEEP? Une atteinte diffuse du poumon serait liée à une atteinte plus importante de la compliance. Une PEEP plus importante recruterait plus en provoquent que peu de surdistention. Une imagerie par TDM peut permettre de quantifier le type d atteinte et d aider au réglage la PEEP

31 Le TDM thoracique pourrait aider

32

33 La forme de la courbe de pression peut permettre d avoir une idée de la recrutabilité pulmonaire. Le stress index

34 Comparaison de 2 types de ventilation chez 15 patients en SDRA

35 Et si on utilisait la pression transthoracique comme aide au réglage de la PEEP? Pression transpulmonaire=pression voie aerienne pression oesophagienne (=pression transthoracique) En insufflation objectif de pression transpulmonaire inférieure à 25 cm H2O

36

37

38 Le décubitus ventral Durée de DV de 18 heures Permet d améliorer le rapport PaO2/FiO2 Permet de diminuer l existence d un cœur pulmonaire aigu et la surcharge du ventricule droit. Groupe 1 patient avec un cœur pulmonaire aigu échographique Groupe 2 patients sans cœur pulmonaire aigu

39

40 Le décubitus ventral Pas de différence significative en terme de mortalité mais une tendance vers la diminution de la mortalité.

Syndrome de détresse respiratoire aiguë

Syndrome de détresse respiratoire aiguë Syndrome de détresse respiratoire aiguë I Physiopathologie Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est un syndrome se manifestant comme une détresse respiratoire aiguë, conséquence d une lésion

Plus en détail

Recrutement alvéolaire et choix de la PEP optimale au cours du SDRA

Recrutement alvéolaire et choix de la PEP optimale au cours du SDRA Recrutement alvéolaire et choix de la PEP optimale au cours du SDRA M. Gainnier P. Michelet Réanimation Médicale Réanimation des Urgences (Pôle RUSH) Hôpital Ste Marguerite Marseille Objectif de la VM

Plus en détail

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Ventilation idéale : Contexte Maintien d une pression trans-pulmonaire suffisante pour l oxygénation Minimiser le collapsus alvéolaire Lutter

Plus en détail

Le NO dans l ARDS. Présenté par J.C Mirgaux Infirmier SIAMU aux Soins Intensifs site Brien 20 décembre 2013

Le NO dans l ARDS. Présenté par J.C Mirgaux Infirmier SIAMU aux Soins Intensifs site Brien 20 décembre 2013 Le NO dans l ARDS Présenté par J.C Mirgaux Infirmier SIAMU aux Soins Intensifs site Brien 20 décembre 2013 Plan 1. Introduction 2. ARDS (Acute respiratory distress syndrome) Définition traitement 3. Le

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Dr Lennart Magnusson, PD & MER Médecin associé Service d Anesthésiologie CHUV-BH-10.303 CH - 1011 Lausanne Tél : +41-21 - 314.20.06 Tél. secrét. : +41-21 -314.20.07

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA

Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA La controverse Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA ou Pourquoi il ne faut pas faire de manœuvres de recrutement dans le SDRA DESC de Réanimation médicale Bordeaux 18 mars 2009 Frédéric

Plus en détail

SDRA: les critères de Berlin. N de Prost Réanimation Médicale Hôpital Henri Mondor, Créteil

SDRA: les critères de Berlin. N de Prost Réanimation Médicale Hôpital Henri Mondor, Créteil SDRA: les critères de Berlin N de Prost Réanimation Médicale Hôpital Henri Mondor, Créteil SDRA: critères de Berlin Historique Qu est-ce que le SDRA? Définition actuelle Critères de Berlin Objectifs et

Plus en détail

TRAITEMENT VENTILATOIRE DU SDRA.

TRAITEMENT VENTILATOIRE DU SDRA. TRAITEMENT VENTILATOIRE DU SDRA. Cours de collège, Sfax 9 mars 2013 M Boussarsar Réanimation médicale, Hôpital Farhat Hached. Faculté de Médecine Sousse, Tunisie Quizz Quels sont les objectifs thérapeutiques

Plus en détail

13-14 Novembre Le SDRA aujourd hui. Romain HERNU Service de Réanimation médicale Groupement Hospitalier Édouard Herriot CHU de Lyon

13-14 Novembre Le SDRA aujourd hui. Romain HERNU Service de Réanimation médicale Groupement Hospitalier Édouard Herriot CHU de Lyon 13-14 Novembre 2014 Le SDRA aujourd hui Romain HERNU Service de Réanimation médicale Groupement Hospitalier Édouard Herriot CHU de Lyon Plan 1. Diagnostic 2. Définitions 3. Physiopathologie 4. Evolution-Pronostic

Plus en détail

Optimisation des greffons pulmonaires en réanimation.

Optimisation des greffons pulmonaires en réanimation. Optimisation des greffons pulmonaires en réanimation. Pouvons nous mieux faire? JMPG Nice 15 Oct 2015 Jacques Durand-Gasselin Un donneur en EME sur 5 est prélevé du poumon 100,0% 90,0% 80,0% 70,0% 60,0%

Plus en détail

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI Pierre Michelet Réanimation des Urgences Objectifs Pédagogiques Ventilation «protectrice» Arguments en faveur de lésions induites par la ventilation

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Ventilation non conventionnelle: De l OHF à la ventilation liquide

Ventilation non conventionnelle: De l OHF à la ventilation liquide Ventilation non conventionnelle: De l OHF à la ventilation liquide Table ronde: Détresses respiratoires aiguës Dr Rambaud CCA réanimation pédiatrique et néonatale Hôpital Armand-Trousseau Cet intervenant

Plus en détail

SDRA pour l interniste. Martin Albert M.D. FRCPC Interniste-Intensiviste Professeur agrégé de clinique UdeM Chercheur régulier CRHSCM Mai 2014

SDRA pour l interniste. Martin Albert M.D. FRCPC Interniste-Intensiviste Professeur agrégé de clinique UdeM Chercheur régulier CRHSCM Mai 2014 SDRA pour l interniste Martin Albert M.D. FRCPC Interniste-Intensiviste Professeur agrégé de clinique UdeM Chercheur régulier CRHSCM Mai 2014 Conflit d intérêt Heureusement pour vous mais malheureusement

Plus en détail

Les bases de la ventilation mécanique

Les bases de la ventilation mécanique Les bases de la ventilation mécanique JM Constantin, M.D. Ph.D. GRED CNRS 6293 INSERM U1103 Département de Médecine Périopératoire Responsable des Réanimations CHU Clermont-Ferrand ventilation mécanique

Plus en détail

I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N

I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N DESC REANIMATION Décembre 2014 Etudiant: JAFFAL Karim Tuteur: Pr D. MATHIEU IMPACT EN PATHOLOGIE RESPIRATOIRE IMPACT EN PATHOLOGIE CARDIAQUE PRECHARGE DEPENDANCE

Plus en détail

post-opératoireopératoire

post-opératoireopératoire Utilisation de la VNI en post-opératoireopératoire Claude-charles Balick-Weber Réanimation médicale CHU BORDEAUX D après Daprès la SRLF Indication i de VNI en POST-OPÉRATOIRE OPÉRATOIRE : En post-opératoire

Plus en détail

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat Physiologie des échanges gazeux A. Mercat Déterminants de l hypoxémie Le shunt Effet PvO2 Relation shunt-débit Effets de la PEEP PaCO2 espace mort Evaluation de l hypoxémie Déterminants de l hypoxémie

Plus en détail

Interactions Cardio-respiratoires

Interactions Cardio-respiratoires Interactions Cardio-respiratoires Dr. Marc Lilot Frédéric Gougain Hôpital Louis Pradel Hospices Civils de Lyon Plethysmography Waveform Airway Pressure Arterial Pressure Remerciements: Dr Bertrand Delannoy

Plus en détail

Maladies respiratoires aiguës rencontrées en réanimation : IRC décompensée, AAG, SDRA

Maladies respiratoires aiguës rencontrées en réanimation : IRC décompensée, AAG, SDRA Maladies respiratoires aiguës rencontrées en réanimation : IRC décompensée, AAG, SDRA Dr B. LEBAS CCU-AH, Réanimation Médicale Hautepierre Pôle Urgences, Réanimations Médicales, CAP Plan DRA / IRA Admission

Plus en détail

INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION

INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION INDICATION DE LA BIOPSIE PULMONAIRE CHIRURGICALE AU LIT DU PATIENT EN REANIMATION ALOPH VALERIE (Bordeaux ) DESC REANIMATION TOULOUSE INTRODUCTION SYNDROME DE DETRESSE RESPIRATOIRE AIGUE ( SDRA) d éd étiologies

Plus en détail

RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA. BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007

RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA. BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007 RESTRICTION HYDRIQUE DANS LE SDRA BERENGUER Daniel DESC Réanimation 2007 Hyperperméabilité paroi alvéolo-capillaire Fuite plasmatique vers interstitium et alvéoles Œdème pulmonaire lésionnel Altération

Plus en détail

Monitorage de la ventilation au cours du SDRA : de la pression de plateau à la pression motrice

Monitorage de la ventilation au cours du SDRA : de la pression de plateau à la pression motrice Le Congrès Médecins. Conférence d Actualisation 2016 Sfar. Tous droits réservés. Monitorage de la ventilation au cours du SDRA : de la pression de plateau à la pression motrice Hadrien Rozé 1* ; Jean-Christophe

Plus en détail

Quelle place pour la VNI dans le SDRA? Frédéric Vargas, Gilles Hilbert

Quelle place pour la VNI dans le SDRA? Frédéric Vargas, Gilles Hilbert Quelle place pour la VNI dans le SDRA? Frédéric Vargas, Gilles Hilbert Réanimation Médicale Groupe Hospitalier Pellegrin (Bordeaux) Quelle place pour la ventilation non invasive dans le SDRA? Il s agit

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Guillaume CARTEAUX Service de Réanimation Médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr DES de pneumologie 05-04-2013 Ventilateurs

Plus en détail

La ventilation protectrice et Le monitoring au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë

La ventilation protectrice et Le monitoring au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë La ventilation protectrice et Le monitoring au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë François Michel Beloncle, Hadrien Rozé, Jean-Christophe Richard, Alain Mercat Auteur correspondant : Pr.

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE INDICATIONS DE LA VNI Envisageable chez un patient en IRA capable de comprendre et de collaborer : Fatigué mais non épuisé, Signes de détresse notamment FR > 25/minute, respiration

Plus en détail

LA VENTILATION PER- OPÉRATOIRE

LA VENTILATION PER- OPÉRATOIRE LA VENTILATION PER- OPÉRATOIRE M. C. C A R D A. C A M B O N I E D R J. D U F O U R J O U R N É E R É G I O N A L E P O I T E V I N E D E F O R M A T I O N I A D E S A M E D I 2 4 J A N V I E R 2 0 1 5

Plus en détail

Ventilation artificielle

Ventilation artificielle Ventilation artificielle généralités Objectifs et principes Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

Années 70. ECMO et SDRA. Dr V.Perrier, H.Rozé SAR 2, Unité thoracique

Années 70. ECMO et SDRA. Dr V.Perrier, H.Rozé SAR 2, Unité thoracique ECMO et SDRA Dr V.Perrier, H.Rozé SAR 2, Unité thoracique Nombreuses revues de la littératures Années 70 1971 Hill JD, O'Brien TG, Murray JJ, Dontigny L, Bramson ML, Osborn JJ, Gerbode F. Prolonged extracorporeal

Plus en détail

Tomodensitométrie(TDM) et Syndrome de Détresse Respiratoire Aigu(SDRA)

Tomodensitométrie(TDM) et Syndrome de Détresse Respiratoire Aigu(SDRA) Tomodensitométrie(TDM) et Syndrome de Détresse Respiratoire Aigu(SDRA) Module respiratoire DESC de réanimation médicale mars 2007 T.SAGHI (Bordeaux) introduction -Physiopathologie + morphologie + quantitatif

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière

VENTILATION ARTIFICIELLE. Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière VENTILATION ARTIFICIELLE Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière VENTILATION ARTIFICIELLE HISTORIQUE OBJECTIFS - INDICATIONS MOYENS COMPLICATIONS MONITORAGE VENTILATION

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités VENTILATION ARTIFICIELLE généralités OBJECTIFS ET PRINCIPES Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

CPAP en pré-hospitalier et aux urgences. 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires

CPAP en pré-hospitalier et aux urgences. 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires CPAP en pré-hospitalier et aux urgences 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires Ventilation Non Invasive (VNI) Définition Ventilation sans intubation trachéale. Par l intermédiaire d un masque

Plus en détail

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT Notions de base de ventilation assistée Dr Jean Papadopoulos Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT La Louvière L ENFANT N EST PAS UN ADULTE EN MINIATURE Différences : Anatomiques Physiologiques

Plus en détail

SYNDROME DE DÉTRESSE RESPIRATOIRE AIGUË (SDRA)

SYNDROME DE DÉTRESSE RESPIRATOIRE AIGUË (SDRA) 1 SYNDROME DE DÉTRESSE RESPIRATOIRE AIGUË (SDRA) 25-03-2015 Dr. Bun Soeun, DES ARMU, Réanimation, Hôpital Calmette SDRA 2 Pathologie fréquente et grave en Réa Objectifs :. décrire les principaux mécanismes

Plus en détail

Modes ventilatoires conventionnels et dérivés. A. Mercat

Modes ventilatoires conventionnels et dérivés. A. Mercat Modes ventilatoires conventionnels et dérivés A. Mercat Cycles ventilatoires Déclenchement (trigger) P 0 Variable contrôlée (limit) V 0 Cyclage (cycling) t Classification des cycles Spontaneous Mandatory

Plus en détail

Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD

Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD Monitoring du SDRA Simple ou compliqué? Jean-Christophe M Richard, MD PhD Emergency and Pre-Hospital divisions SAMU 74 INSERM UMR 955 Eq13 REVA: European Network on Mechanical Ventilation CONFLICTS OF

Plus en détail

Physiologie respiratoire (2)

Physiologie respiratoire (2) Physiologie respiratoire (2) Différences régionales de ventilation BUI HN Réanimation Médicale Force liée à la cage thoracique Force liée à rétraction du parenchyme pulmonaire Force liée au poids du parenchyme

Plus en détail

Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon. Frédéric ric Vargas Service de Réanimation Bordeaux

Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon. Frédéric ric Vargas Service de Réanimation Bordeaux Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon Frédéric ric Vargas Service de Réanimation R Bordeaux La VNI au cours de l OAPl cardiogénique débute avec.un aspirateur 1936 1936 The «pulmonary plus pressure

Plus en détail

Prévention des infections respiratoires chez les patients avec cardiopathie congénitale

Prévention des infections respiratoires chez les patients avec cardiopathie congénitale Prévention des infections respiratoires chez les patients avec cardiopathie congénitale ANNE FOURNIER, MD CARDIOLOGUE PÉDIATRE CHU MÈRE- ENFANT STE- JUSTINE Objectifs Revoir le programme de vaccination

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Pr. K. MENIF - Pr. M.DOUAGI Service de réanimation pédiatrique polyvalente - Hôpital d enfants de Tunis Service de néonatologie-hôpital militaire de

Plus en détail

COLLAPSUS DE REVENTILATION

COLLAPSUS DE REVENTILATION COLLAPSUS DE REVENTILATION Entre mes poumons, mon coeur balance! Y.Yordanov @YordaYou COLLAPSUS DE REVENTILATION Chute de la pression artérielle dans les suites immédiates de la mise en route d une ventilation

Plus en détail

INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE

INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE Et SYNDROME DE DETRESSE RESPIRATOIRE AIGUE Dr Thanh CAO - HUU 08/08/2016 Empruntés de : Sémiologie Médicale, Loïc GUILLEVIN, Ed. Lavoisier (Médecine Sciences Publications);

Plus en détail

SDRA - Aspects pratiques

SDRA - Aspects pratiques Journées Lilloises d Anesthésie-Réanimation 2014 SDRA - Aspects pratiques Eric Kipnis Réanimation Chirurgicale, Pôle d'anesthésie-réanimation, CHRU de Lille Groupe de Recherche Translationelle Relation

Plus en détail

Critères prédictifs. Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations. Réanimation 2017

Critères prédictifs. Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations. Réanimation 2017 Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations Critères prédictifs Session thématique Infirmiers et Kinésithérapeutes Réanimation 2017 Matthieu REFFIENNA Kinésithérapeute

Plus en détail

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 La ventilation non invasive Technique destinée à augmenter la ventilation alvéolaire sans utiliser de dispositif intratrachéal Ventilation en

Plus en détail

Insuffisance respiratoire Les points clés. Pr Charles-Hugo MARQUETTE

Insuffisance respiratoire Les points clés. Pr Charles-Hugo MARQUETTE Insuffisance respiratoire Les points clés Pr Charles-Hugo MARQUETTE L insuffisance respiratoire incapacité de l appareil respiratoire à assurer l hématose le seuil de 70 mmhg de PaO 2 (9.3 kpa), mesurée

Plus en détail

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem P Vignon CHU Limoges Circulation pulmonaire = réserve de remplissage du cœur gauche Alimentée par l éjection du ventricule droit Tout évènement qui

Plus en détail

VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES

VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES P. Beuret Réanimation polyvalente Lyon 02/06 LESIONS RESPONSABLES D IRA Fractures costales Volet costal Pneumo/hémothorax Contusion pulmonaire Douleur Mouvement paradoxal

Plus en détail

ASSYNCHRONIES PATIENTS VENTILATEURS : Interprétation des courbes

ASSYNCHRONIES PATIENTS VENTILATEURS : Interprétation des courbes ASSYNCHRONIES PATIENTS VENTILATEURS : Interprétation des courbes Jean-Christophe M Richard, MD PhD Emergency and Pre-Hospital divisions SAMU 74 INSERM UMR 955 Eq13 REVA: European Network on Mechanical

Plus en détail

Diagnostic d un d. cas de TRALI. 3 ème Journée Régionale d Hémovigilance Besançon, le 30 mars 2007

Diagnostic d un d. cas de TRALI. 3 ème Journée Régionale d Hémovigilance Besançon, le 30 mars 2007 3 ème Journée Régionale d Hémovigilance Besançon, le 30 mars 2007 Diagnostic d un d cas de TRALI Drs B. Barrucand et F. Bartholin Service de Réanimation Chirurgicale CHU Besançon Antécédents Monsieur S.,

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Défaillance VD au cours du SDRA

Défaillance VD au cours du SDRA Défaillance VD au cours du SDRA D Demory Réanimation polyvalente CH Toulon Font-Pré HEMODYNAMIQUE / SDRA ARDS mechanical ventilation : 3704 références ARDS PEEP : 1666 références ARDS tidal volume : 721

Plus en détail

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale Ventilation mécanique en réanimation. Les modes ventilatoires. Bui HN Réanimation médicale Respiration spontanée Paw ( cmh 2 0 ) Ppl ( cmh 2 0 ) 0-10 100 Ptp Débit ( l.min -1 ) 0 INSP EXP 100 Régime de

Plus en détail

- Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée

- Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée Principaux modes ventilatoires - Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée La ventilation spontanée automatique 20 C 0 à

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE Principes généraux Jérôme CUNY 29 mai 2015 Collège Régional de Médecine d Urgence Nord-Pas-de-Calais Ventilation Mécanique Prise en charge du Travail inspiratoire du patient AMELIORATION

Plus en détail

Dr Vincent JAHANDIEZ Carole VACHOD, IDE. Service de Réanimation Médicale Hôpital Edouard Herriot, Lyon

Dr Vincent JAHANDIEZ Carole VACHOD, IDE. Service de Réanimation Médicale Hôpital Edouard Herriot, Lyon Dr Vincent JAHANDIEZ Carole VACHOD, IDE Service de Réanimation Médicale Hôpital Edouard Herriot, Lyon Modifica(ons anatomiques Compliance : capacité du poumon à se laisser distendre î compliance thoracique

Plus en détail

Syndrome de Détresse D Respiratoire Aiguë

Syndrome de Détresse D Respiratoire Aiguë Syndrome de Détresse D Respiratoire Aiguë Sommaire 1 DéfinitionsD 2 Étiologies 3 Causes de mortalité et morbidité dans le SDRA 4 Le Cœur C dans le SDRA 5 Le Poumon dans le SDRA 6 Stratégies thérapeutiques

Plus en détail

Particularités. Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières. Serge Dalmas, JLAR 2012

Particularités. Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières. Serge Dalmas, JLAR 2012 La ventilation chez l enfant Particularités Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières Serge Dalmas, JLAR 2012 1 Physiologie respiratoire

Plus en détail

Attitude décubitus ventral SDRA

Attitude décubitus ventral SDRA Attitude décubitus ventral SDRA Auteur(s) : A. Marcovitch, V. Pinto Feliciano Médecin référent : Dr A-P Meert. Documents associés : attitude sédation Date de validation :.2016 Date de mise en application

Plus en détail

COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DU TRAUMATISME THORACIQUE:

COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DU TRAUMATISME THORACIQUE: COMPLICATIONS RESPIRATOIRES DU TRAUMATISME THORACIQUE: épidémiologie, physiopathologie et pronostic. HOAREAU Stéphanie (DESC MU 1) Majorité des traumatismes thoraciques Accident de la voie publique Chute

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Particularités respiratoires des sportifs

Particularités respiratoires des sportifs Particularités respiratoires des sportifs Patrick Mucci, Pr Ph D Université de Lille 2 EA 7369 Unité de Recherche Pluridisciplinaire Sport, Santé, Société 1 Débit ventilatoire et sportifs d endurance Réponse

Plus en détail

EXPLORATION EXPLORATION FONCTION- NELLE SOUS VENTILATION ARTIFICIELLE- RESPIRATOIRE

EXPLORATION EXPLORATION FONCTION- NELLE SOUS VENTILATION ARTIFICIELLE- RESPIRATOIRE EXPLORATION EXPLORATION FONCTION- NELLE SOUS VENTILATION ARTIFICIELLE- RESPIRATOIRE GUY ANNAT Lyon Seules seront examinées ici les données d exploration fonctionnelle obtenues à partir des signaux de pression

Plus en détail

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 Plan La mise en place Les modes Les réglages Les problèmes rencontrés

Plus en détail

Ventilation mécanique

Ventilation mécanique Ventilation mécanique en médecine d urgence Modes ventilatoires Indications / Contre-indications Paramètres de surveillance Christelle PALIN, IDE Dr ANDRE, PH et Dr TAKUN, PH Service d Accueil des Urgences,

Plus en détail

Place et intérêt du Décubitus Ventral dans la pratique de la kinésithérapie respiratoire

Place et intérêt du Décubitus Ventral dans la pratique de la kinésithérapie respiratoire Place et intérêt du Décubitus Ventral dans la pratique de la kinésithérapie respiratoire Thomas FAYE-GUILLOT. MKDE. Service de Neuro-rééducation, Pr. J. LUAUTE Service de Réanimation, Dr. F. DAILLER Hôpital

Plus en détail

Les modes de ventilation contrôlée

Les modes de ventilation contrôlée Les modes de ventilation contrôlée Martin Lessard m.d. Service de soins intensifs Hôpital de l Enfant-Jésus 8 mars 2012 PLAN Classification des modes de ventilation Paramètres de la ventilation contrôlée

Plus en détail

JRUR 2015 Marseille symposium Covidien. la PAV en pratique

JRUR 2015 Marseille symposium Covidien. la PAV en pratique JRUR 2015 Marseille symposium Covidien la PAV en pratique Pr Alexandre DEMOULE service de Pneumologie et Réanimation médicale, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Paris, France conflits d intérêt Covidien

Plus en détail

La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND

La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND Dr M. SEBBANE LA VNI C EST QUOI? Assistance ventilatoire sous forme de pression positive

Plus en détail

Conséquences hémodynamiques de la ventilation mécanique

Conséquences hémodynamiques de la ventilation mécanique Conséquences hémodynamiques de la ventilation mécanique Karim Serri, MD Cardiologue-Intensiviste Hôpital Sacré-Coeur de Montréal DIVA 6 juin 2012 Plan Physiologie cardiovasculaire Interactions cardiopulmonaires

Plus en détail

Noyade. Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44

Noyade. Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44 Noyade Dr François JAVAUDIN Urgences SAMU 44 Définition OMS Insuffisance respiratoire résultant de la submersion (totalité du corps dans l eau) ou de l immersion (face de la victime) en milieu liquide

Plus en détail

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée Séminaire interrégional DESC MU 2016 Limoges, 17 18 Mars 2016 Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée P Vignon Réanimation Polyvalente CIC-P 0801 CHU Limoges

Plus en détail

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA F. Vargas Service de Réanimation Médicale 59 ème réunion interrégionale de Réanimation Médicale AJRCCM 2000 Fin d inspiration Retard à l expiration Retard à

Plus en détail

IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert?

IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert? R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert? Jessica BEHRENS-VIEUDRIN Kinésithérapeute Allp Objectifs

Plus en détail

Intérêt de la biopsie pulmonaire chirurgicale en réanimation. DESC Réanimation médicale 2009 Mathilde ROL (Toulouse)

Intérêt de la biopsie pulmonaire chirurgicale en réanimation. DESC Réanimation médicale 2009 Mathilde ROL (Toulouse) Intérêt de la biopsie pulmonaire chirurgicale en réanimation DESC Réanimation médicale 2009 Mathilde ROL (Toulouse) Technique : en théorie 2 possibilités chirurgicales : Thoracotomie Thoracoscopie 2 localisations

Plus en détail

Gaz du sang : interprétation des analyses

Gaz du sang : interprétation des analyses Gaz du sang : interprétation des analyses Conditions d interprétation Pour évaluer correctement une anomalie des gaz du sang, il faut connaître : 1. Gazométrie artérielle : ph, PaO 2, PaCO 2. HCO 3-, BE

Plus en détail

D Booklet sur la ventilation protectrice. Frank Ralfs

D Booklet sur la ventilation protectrice. Frank Ralfs D-344-2010 Booklet sur la ventilation protectrice Frank Ralfs Remarques importantes Les connaissances médicales évoluent constamment grâce aux progrès de la recherche médicale. Les auteurs de cette publication

Plus en détail

Prédiction de la réponse à l expansion volémique

Prédiction de la réponse à l expansion volémique Prédiction de la réponse à l expansion volémique Pr Xavier MONNET Service de réanimation médicale Hôpital de Bicêtre Assistance publique Hôpitaux de Paris Les 5 messages-clés 1 Tous les patients ne répondent

Plus en détail

Provilho Trial : PEEP et anesthésie générale en chirurgie abdominale.

Provilho Trial : PEEP et anesthésie générale en chirurgie abdominale. Guillaume Cintrat DES Anesthésie-réanimation Service du Dr Tabary Anesthésie CHIPS Provilho Trial : PEEP et anesthésie générale en chirurgie abdominale. High versus low positive end-expiratory pressure

Plus en détail

PEEP et auto-peep. Dr Marilyn Fortin, MD, FRCPC Anesthésiste-intensiviste Hôtel-Dieu de Lévis 18 Novembre 2010

PEEP et auto-peep. Dr Marilyn Fortin, MD, FRCPC Anesthésiste-intensiviste Hôtel-Dieu de Lévis 18 Novembre 2010 PEEP et auto-peep Dr Marilyn Fortin, MD, FRCPC Anesthésiste-intensiviste Hôtel-Dieu de Lévis 18 Novembre 2010 Objectifs Définir PEEP et auto-peep Connaître des stratégies pour minimiser l auto-peep Connaître

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages François CHABOT Maladies Respiratoires et Réanimation Respiratoire CHU de Nancy 15 octobre 2011 Ventilation non invasive Ventilation en pression négative

Plus en détail

Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë. Définition

Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë. Définition Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë Dr H.Rozé Réanimation MHL Unité Thoracique Définition Incapacité du poumon à assurer une oxygénation satisfaisante et/ou de

Plus en détail

Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques. Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse

Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques. Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse Rappels Physiologie Plèvre pariétale = clé de voûte Production de 0,15 ml/kg/h Réabsorption

Plus en détail

Sevrage de la ventilation mécanique

Sevrage de la ventilation mécanique Sevrage de la ventilation mécanique Formation d expert EPD ES en soins intensifs 11 Avril 2014 Govind Sridharan Sébastien Doll Service des Soins Intensifs et Continus Hôpital fribourgeois Sevrage de la

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Pr. Vincent Castelain Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg Plan Historique Concept et Mécanique Physiopathologie Les différents modes

Plus en détail

Ventilation Mécanique de l asthme aigu grave. Galas T. Toulouse, Mars 2007

Ventilation Mécanique de l asthme aigu grave. Galas T. Toulouse, Mars 2007 Ventilation Mécanique de l asthme aigu grave Galas T. Toulouse, Mars 2007 Plan I. Physiopathologie II. VM: indications III. VM: modalités Réglages respi Traitements complémentaires IV. Complications I.

Plus en détail

VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE. Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009

VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE. Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009 VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009 EPIDEMIOLOGIE En France 3-4 millions d asthmatiques 50 000 à 100000 AAG services d urgence 8000 à 16 000

Plus en détail

Le sevrage de la ventilation mécanique en ICU

Le sevrage de la ventilation mécanique en ICU Le sevrage de la ventilation mécanique en ICU Dr.Bernhard Stein Médecin Anesthésiste HVEA 11.08.2003 Le sevrage de la ventilation 1 Le sevrage de la ventilation Il ne faut jamais grimper sur une montagne

Plus en détail

SDRA - Grippe A H1N1 Drs T LANZ - Patrice SERRE Centre Hospitalier Bourg en Bresse

SDRA - Grippe A H1N1 Drs T LANZ - Patrice SERRE Centre Hospitalier Bourg en Bresse SDRA - Grippe A H1N1 Drs T LANZ - Patrice SERRE Centre Hospitalier Bourg en Bresse Antécédents Femme 26 ans Antécédents IMC 33,2 Grossesse actuelle 33 SA, G1P0 Tabagisme 15cig/j Aucun traitement habituel

Plus en détail

FICHE DE RECUEIL COMPLEMENTAIRE D UNE SUSPICION D OEDEME PULMONAIRE APRES LE DEBUT D UNE TRANSFUSION

FICHE DE RECUEIL COMPLEMENTAIRE D UNE SUSPICION D OEDEME PULMONAIRE APRES LE DEBUT D UNE TRANSFUSION FICHE DE RECUEIL COMPLEMETAIRE D UE SUSPICIO D OEDEME PULMOAIRE APRES LE DEBUT D UE TRASFUSIO 1. Atteinte respiratoire Signes d atteinte respiratoire apparus ou aggravés après la transfusion: Si oui, dyspnée,

Plus en détail