Réunion d information à destination des Maires Nevers - Palais Ducal. 28 mai 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réunion d information à destination des Maires Nevers - Palais Ducal. 28 mai 2010"

Transcription

1 Réunion d information à destination des Maires Nevers - Palais Ducal

2 SOMMAIRE Historique et territoire du S.I.A.E.P.A. de Pannecière. Caractéristiques générales. Objectifs de l étude diagnostique. Contenu et déroulement de l étude - Intervenants. Coûts et délais. Résultats. Suites de l étude diagnostique.

3 HISTORIQUE ET TERRITOIRE DU S.I.A.E.P.A. DE PANNECIERE

4 Ex Syndicat de Pannecière ( ) 1957 : constitution du Syndicat par les communes de Blismes, Montigny-en- Morvan et Montreuillon. février 1992 : affermage à la Société C.I.S.E. (Centre de Châtillon-en- Bazois) février 2004 : fin affermage Société S.A.U.R. (Ex C.I.S.E). Ex Syndicat de Mhère, Vauclaix, Gacogne ( ) 1969 : constitution du Syndicat par les communes de Mhère et Vauclaix. février 1992 : affermage à la Société C.I.S.E. (Centre de Châtillon-en- Bazois) février 2004 : fin affermage Société S.A.U.R. (Ex C.I.S.E). Le 1 er mars 2004 fusion des Syndicats

5 COMMUNES ADHERENTES EAU POTABLE BLISMES DOMMARTIN DUN/GRANDRY GACOGNE MHERE MONTIGNY-EN-M. MONTREUILLON ST-HILAIRE-EN-M. ST-PEREUSE VAUCLAIX ASSAINISSEMENT TOUTES LES COMMUNES SAUF GACOGNE, MHERE ET VAUCLAIX COM. COM. PAYS CORBIGEOIS EQUIPE OPERATIONNELLE Un technicien supérieur Deux secrétaires (mi temps) Deux fontainiers Une stagiaire Un agent assainissement (mi temps)

6 CARACTERISTIQUES GENERALES

7 CARACTERISTIQUES EN 2010 Nombre d abonnés : environ (4 500 habitants). Vente d eau : m 3 aux abonnés, m 3 pour 3 "ventes en gros". Ressources : Lac de Pannecière, Source du Mont Vauclaix. Qualité de l eau : Forte turbidité lors de la vidange annuelle du barrage, Ph compris entre 5.5 et 6.5, Agressive.

8 Ouvrages et réseaux : Station de production de Pannecière, 216 km de canalisations, 14 châteaux d eau ; m 3 de stockage, 5 surpresseurs, 3 stations de reprise. Interconnexion : S.I.A.E.P. du BAZOIS. Compteurs de secteurs / pompages : 60. Dont compteurs équipés de télégestion : 36. Particularité : Territoire sur Agences de l Eau Seine Normandie et Loire Bretagne.

9 Rendement réseau : 55 %. Indice Linéaire de Perte (I.L.P.) : 1.43 m 3 /j/km. Pertes annuelles : m 3. Qualité des réseaux : CARACTERISTIQUES EN 2005 Réseaux anciens et/ou installés sans précaution de remblai, Linéaires importants avec un unique comptage (maxi 37 km). Plan des réseaux : Inexistant sur certains secteurs, Multiples plans des travaux d implantation sur l ex M.V.G., "Repris" sur informatique sur l ex "Pannecière" par le fermier. Historiques des interventions : Aucun avant 2004, Sur papier depuis le retour en régie.

10 OBJECTIFS DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE

11 RAPPEL : LES INDICATEURS D ATTRIBUTION DES AIDES DES AGENCES DE L EAU (ZONE RURALE) Rendement (%) = Volume annuel facturé (m 3 ) Volume annuel produit (m 3 ) Doit être supérieur à : 70 % pour l Agence de l Eau Seine Normandie Doit être supérieur à : 75 % pour l Agence de l Eau Loire Bretagne Indice linéaire des pertes (m 3 /j/km) = Volume annuel produit (m 3 ) - volume annuel facturé (m 3 ) Longueur réseau x 365 Doit être inférieur à 3 m 3 /j/km pour l Agence de l Eau Seine Normandie Non considéré par l Agence de l Eau Loire Bretagne

12 OBJECTIFS DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE Optimiser la gestion globale des infrastructures : Améliorer le rendement de réseau (> à 75 %), Réduire les pertes et donc les coûts de production, Assurer une production/alimentation autonome sur les 10 communes du Syndicat, Repérer les dysfonctionnements sur les ouvrages. Maintenir l accessibilité aux subventions des Agences de l Eau.

13 OBJECTIFS DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE (SUITE) Détenir des outils de gestions à long terme : Créer une cartographie et un historique informatique, Créer un document référent pour les financeurs afin d anticiper les besoins futurs. Définir les programmes d investissements : Chiffrer les investissements nécessaires sur les stations et réservoirs et planifier leurs réalisations, Chiffrer et programmer le renouvellement des canalisations et branchements.

14 CONTENU ET DEROULEMENT DE L ETUDE - INTERVENANTS

15 Phase préliminaire : Installation de 6 compteurs reliés à la télégestion Connaître l état des débits pour pré localiser les secteurs fuyards, Service Technique, D.D.A.F. 58, Entreprise extérieure. Phase 1 : Recueil, synthèse des données, analyses des besoins et perspectives d évolution Faire s approprier l étude par les Elus et le Service Technique, Permettre de pallier le manque d historique par des investigations de terrain, Valoriser le travail des agents, Service Technique.

16 Phase 1 bis : Cartographie des réseaux (Système d information Géographique ; S.I.G.) Rassembler l ensemble des plans sur un support unique, Permettre la mise à jour de la base informatique, Créer un historique se développant au fur et à mesure des interventions, Bureau d étude, Service Technique. Phase 2 : Campagnes de mesures et recherches de fuites Repérer lors de recherches nocturnes les fuites principales et les réparer, Service Technique, Service de l Eau (C.G. 58).

17 Phase 3 : Modélisation informatique du réseaux, diagnostics des ouvrages et proposition d amélioration Vérifier le dimensionnement des infrastructures, Chiffrer les investissements à réaliser (réhabilitation ou travaux neufs), D.D.A.F. 58, Service Technique. Phase 4 :Schéma directeur d investissement et d exploitation Synthétiser l ensemble des phases antérieures, Planifier les investissements souhaitables pour les 50 prochaines années (Stations ET réseaux), Bureau d étude, Service Technique.

18 COUTS ET DELAIS

19 Phase préliminaire (Compteurs de secteurs): Coût : Subventions A.E.S.N. et C.G. 58 : (70 %), Autofinancement : (30 %), Délai : 1 an (2006). Etude diagnostique globale (Phases 1 à 4): Coût : Subventions A.E.S.N. et C.G. 58 : (75 %), Autofinancement : (25 %), Délai : 3 ans (2007 à 2010).

20 RESULTATS

21 REDUCTION DES FUITES SUR LES RESEAUX (m 3 ) m 3 Evolution m 3-73 % m Années Volume perdu (m3/an)

22 EVOLUTION DES INDICATEURS RESEAUX Rendement d éligibilité aux subventions de l Agence de l Eau Loire Bretagne 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% Rendement > 75% Rendement 2005 = 55 % 1.50 Rendement 2009 = 81 % % Années 0.00 Rendement réseaux indice linéaire de pertes (m3/km/j)

23 EVOLUTION GENERALE 87 % de réseaux sous surveillance informatique : 36 compteurs pour 186 km, Réseaux et ouvrages reportés sur le S.I.G., Localisation cartographique des fuites réparées depuis 2004, Chiffrage et pré programmation des investissements sur les stations et réservoirs ( ), Définition du programme de renouvellement des canalisations et des branchements.

24 SUITES DE L ETUDE DIAGNOSTIQUE

25 ANNEE 2009 INVESTISSEMENT : 2 ième tranche de compteurs de secteurs Coût : , Subventions A.E.S.N. et C.G. 58 : (70 %), Autofinancement : (30 %), Délais : 1 an (2009). FONCTIONNEMENT : Recherches nocturnes, Mise à jour de la base de données informatique.

26 INVESTISSEMENT : ANNEE 2010 Réalisation des 1 ier travaux repérés prioritaires (Sécurisation de la station de Pannecière ; ), Achat d un appareil de localisation de fuite (4 000 ). FONCTIONNEMENT : Triangulation et intégration des vannes de branchements abonnés sur le S.I.G. (130/an), Recherches nocturnes.

27 FUTURS TRAVAUX DU S.I.A.E.P.A. DE PANNECIERE Stations et réservoirs : Maintien de l engagement financier depuis 2004 ( /an). Renouvellement des réseaux et branchements : Coût annuel nécessaire ( /an = /m 3 ), Recherche de solutions alternatives pour les travaux.

28 MERCI DE VOTRE ATTENTION

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX S.I.A.E.P.A. de Pannecière - NIEVRE Clermont Ferrand - 24 septembre 2013 1 SITUATION Département de la Nièvre Parc du Morvan 10 Communes

Plus en détail

Bonnes pratiques en matière d eau

Bonnes pratiques en matière d eau Salon ENVIROSUD 7 mars 2008 Bonnes pratiques en matière d eau 1. le comptage 2. le diagnostic des réseaux d eau 3. les actions individuelles d économie d eau 4. les aides de l Agence au 9ème programme

Plus en détail

Rencontre de la Vilaine. Gestion patrimoniale des réseaux d eau potable REZO+ Patrimoine. Le 9 septembre 2016

Rencontre de la Vilaine. Gestion patrimoniale des réseaux d eau potable REZO+ Patrimoine. Le 9 septembre 2016 Rencontre de la Vilaine Gestion des réseaux d eau potable REZO+ Patrimoine Le 9 septembre 2016 Sommaire Le contexte Notre politique d exploitation des réseaux, REZO+ Une gestion sur mesure, REZO+.Patrimoine

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE Volumes mis en distribution Ressource Principale

Plus en détail

Présentation télégestion

Présentation télégestion Présentation télégestion Télégestion et sectorisation : Solutions pour le contrôle et la gestion à distance des réseaux d eau Présentation télégestion des réseaux d eau 1 Sommaire Qu est ce que la télégestion?

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL le prix et la qualité des services publics de l eau potable. Siaep. du Val Saint Martin

RAPPORT ANNUEL le prix et la qualité des services publics de l eau potable. Siaep. du Val Saint Martin RAPPORT ANNUEL 2011 le prix et la qualité des services publics de l eau potable L organisation de la distribution de l eau potable Créé le 23 novembre 1939, le syndicat est responsable de la distribution

Plus en détail

Etude patrimoniale des réseaux d eau potable : A la croisée des chemins!

Etude patrimoniale des réseaux d eau potable : A la croisée des chemins! Etude patrimoniale des réseaux d eau potable : A la croisée des chemins! Intervention du Syndicat départemental de l eau de la Manche (SDeau50) Bruno CARBONNEL GESTION PATRIMONIALE DES RESEAUX Office International

Plus en détail

Politique de l eau du Conseil général de l Essonne. Commission extra municipale d Orsay 11 février 2015

Politique de l eau du Conseil général de l Essonne. Commission extra municipale d Orsay 11 février 2015 Politique de l eau du Conseil général de l Essonne Commission extra municipale d Orsay 11 février 2015 Éléments de présentation du contexte départemental : le paysage des collectivités et du «prix» de

Plus en détail

Rencontre n 2 : La recherche de fuites

Rencontre n 2 : La recherche de fuites Cycle de rencontres techniques : Gestion patrimoniale AEP Rencontre n 2 : La recherche de fuites 22 Mars 2011 Besançon 1 Déroulement de la rencontre 1 Accueil et tour de table de présentation des différents

Plus en détail

Règlement d aides du Conseil général en matière d alimentation en eau potable 1

Règlement d aides du Conseil général en matière d alimentation en eau potable 1 22/10/2010 Règlement d aides du Conseil général en matière d alimentation en eau potable 1 1 Principes de financement : Le Département aide financièrement la réalisation des opérations dans le domaine

Plus en détail

Mission de Roannaise de l Eau

Mission de Roannaise de l Eau Mission de Roannaise de l Eau «Répondre aux besoins en eau des populations et des acteurs économiques en assurant la préservation des ressources et la gestion du cycle de l eau, dans une perspective de

Plus en détail

SAINT-NIZIER DU MOUCHEROTTE PLAN LOCAL D URBANISME

SAINT-NIZIER DU MOUCHEROTTE PLAN LOCAL D URBANISME SAINT-NIZIER DU MOUCHEROTTE PLAN LOCAL D URBANISME 5.1.1 Notice EAU POTABLE Projet arrêté par délibération en date du : 12 juillet 2013 Projet approuvé par délibération en date du : 30 janvier 2014 Vincent

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ANNEE 2013

RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ANNEE 2013 RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ANNEE 2013 ( Référence : décret n 95-635 du 6 mai 1995 et son annexe 1) 1. INDICATEURS TECHNIQUES 2. 1.1 DESCRIPTION

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme. Modification

Plan Local d Urbanisme. Modification La Montagne Plan Local d Urbanisme Modification 7 - Annexes 7.2 Réseau d eau potable 7-2-1 Notice du réseau d eau potable Pôle Sud-Ouest Révision du 23 octobre 2006 Modification du 9 avril 2010 LA MONTAGNE

Plus en détail

S.I.A.E.P BALGAU-FESSENHEIM-NAMBSHEIM RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU POTABLE POUR L'EXERCICE 2011

S.I.A.E.P BALGAU-FESSENHEIM-NAMBSHEIM RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU POTABLE POUR L'EXERCICE 2011 S.I.A.E.P BALGAU-FESSENHEIM-NAMBSHEIM RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU POTABLE POUR L'EXERCICE 2011 SOMMAIRE 1. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU SERVICE... 7 A. PRESENTATION DU

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS ANNEE 2015

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS ANNEE 2015 Page 1 sur 9 DEPARTEMENT DE LA HAUTE VIENNE COMMUNE DE RILHAC-RANCON REGIE DE L EAU Assistance technique Ville de Limoges RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS ANNEE 2015 Destinataires

Plus en détail

eau et assainissement

eau et assainissement 67 eau et assainissement De la gestion de l eau potable à l assainissement des eaux usées et pluviales, le Grand Avignon veille au bon fonctionnement de l ensemble du cycle. Offrir une eau potable de qualité,

Plus en détail

Appel à projets 2017

Appel à projets 2017 Appel à projets 2017 Réduction des fuites dans les réseaux d eau potable Agence de l Eau Artois Picardie RÉGLEMENT Date de lancement de l appel à projets : 15 Novembre 2016 Date limite de réception des

Plus en détail

Etude sur la compétence eau potable. Service eau potable - ANC - Environnement Communauté de Communes Ouche et Montagne 1

Etude sur la compétence eau potable. Service eau potable - ANC - Environnement Communauté de Communes Ouche et Montagne 1 Etude sur la compétence eau potable 1 Sommaire Introduction : contexte Etat des lieux Législation Tarifs actuels Les taxes et redevances Conclusion 2 Introduction : contexte Après fusion, la compétence

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AMO

CAHIER DES CHARGES AMO REPUBLIQUE FRANCAISE Département du Var MAIRIE D AUPS 83630 CAHIER DES CHARGES AMO Pour la sortie de contrat de délégation des services publics d Eau potable et d Assainissement Et l accompagnement pour

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE D'ADDUCTION D EAU POTABLE DE ST CLAUDE DE DIRAY

SYNDICAT MIXTE D'ADDUCTION D EAU POTABLE DE ST CLAUDE DE DIRAY SYNDICAT MIXTE D'ADDUCTION D EAU POTABLE DE ST CLAUDE DE DIRAY RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC (Application du décret n 95-635 du 06.05.1995) ALIMENTATION EN EAU POTABLE EXERCICE

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT CRITERES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT CRITERES AN N E X E ALIMENTATION EN EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT CRITERES I - ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1) Nature des opérations concernées - Protection de la ressource - Amélioration de la qualité de l eau

Plus en détail

Synthèse sur l eau potable de l ensemble du territoire de Ouest Provence

Synthèse sur l eau potable de l ensemble du territoire de Ouest Provence Synthèse sur l eau potable de l ensemble du territoire de Ouest RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE EXERCICE 2011 Direction Opérationnelle Service Eau et Assainissement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE DEPARTEMENT DE VAUCLUSE COMMUNE DE SARRIANS RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE 1. GENERALITES ET HISTORIQUE La commune de Sarrians est située entre les villes de

Plus en détail

Service public d eau potable de ESTERNAY. Synthèse Rapport annuel du délégataire 2013

Service public d eau potable de ESTERNAY. Synthèse Rapport annuel du délégataire 2013 Service public d eau potable de ESTERNAY Synthèse Rapport annuel du délégataire 2013 L essentiel Présentation générale Délégataire : VEOLIA EAU - Compagnie Générale des Eaux Périmètre du service : ESTERNAY

Plus en détail

Gestion patrimoniale des réseaux d eau potable sur le bassin Loire Bretagne

Gestion patrimoniale des réseaux d eau potable sur le bassin Loire Bretagne Gestion patrimoniale des réseaux d eau potable sur le bassin Loire Bretagne Intervention du vendredi 9 septembre 2016 Olivier Brunner Agence de l Eau Loire Bretagne Mon intervention Quelques chiffres Etat

Plus en détail

Rapport annuel. SIAEP de Parçay les Pins et Breil

Rapport annuel. SIAEP de Parçay les Pins et Breil Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2010 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales. Copyright 1996-2010

Plus en détail

Le SEa, votre partenaire pour l eau potable et l assainissement

Le SEa, votre partenaire pour l eau potable et l assainissement Le SEa, votre partenaire pour l eau potable et l assainissement L eau est une ressource essentielle. SA GESTION DURABLE EST UN OBJECTIF MAJEUR DU CONSEIL DEPARTEMENTAL. En tant qu acteur public, vous êtes

Plus en détail

Préserver et/ou améliorer la qualité des milieux dans le cadre des dispositifs d'assainissement.

Préserver et/ou améliorer la qualité des milieux dans le cadre des dispositifs d'assainissement. Assainissement Collectivité / organisme public Accompagner les collectivités pour leurs projets d études et d aménagements dans le domaine de l assainissement. Attention : Compte tenu de la loi N 2015-991

Plus en détail

EXERCICE PREFET DU CALVADOS DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER

EXERCICE PREFET DU CALVADOS DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER PREFET DU CALVADOS DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Copyright 1996-21 Diadème Ingénierie et Ministère de l Agriculture et de la Pêche DDTM du Calvados Document établi le 19 décembre

Plus en détail

Agenda 21Limoges MétropoleM Pour une gestion durable de l eaul

Agenda 21Limoges MétropoleM Pour une gestion durable de l eaul Agenda 21Limoges MétropoleM Pour une gestion durable de l eaul Mutualisation et solidarité des territoires Mercredi 9 novembre 2011 1 ère Partie: Un exemple de solidarité à l échelle départementale SYTEPOL

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE D'ADDUCTION D EAU POTABLE DE ST CLAUDE DE DIRAY

SYNDICAT MIXTE D'ADDUCTION D EAU POTABLE DE ST CLAUDE DE DIRAY SYNDICAT MIXTE D'ADDUCTION D EAU POTABLE DE ST CLAUDE DE DIRAY RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC (Application du décret n 95-635 du 06.05.1995) ALIMENTATION EN EAU POTABLE EXERCICE

Plus en détail

MISSION D ETUDE POUR LA MISE A JOUR DU SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES

MISSION D ETUDE POUR LA MISE A JOUR DU SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES MISSION D ETUDE POUR LA MISE A JOUR DU SCHEMA DIRECTEUR D ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES Cahier des clauses particulières (Marché à procédure adaptée en application de l article 28 du Code des Marchés Publics)

Plus en détail

IER DE PRESSE

IER DE PRESSE www.roannaise-de-leau.fr IER DE PRESSE 2 SOMMAIRE UN NOUVEAU SITE INTERNET 5 UNE AGENCE EN LIGNE 6 UNE CARTE DYNAMIQUE ET INTERACTIVE 9 PROPOSER PLUS DE SERVICES EN LIGNE 10 LES RUBRIQUES HABITUELLES ENRICHIES

Plus en détail

RAPPORT d ACTIVITES. Station d épuration de La Côtinière

RAPPORT d ACTIVITES. Station d épuration de La Côtinière RAPPORT d ACTIVITES Station d épuration de La Côtinière ANNEE 2013 Service INFORMATIQUE/SYSTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE 1 Introduction Parce que l activité des entreprises des secteurs public et privé

Plus en détail

R é g i o n a l e P o u r l E n v i r o n n e m e n t M i d i - P y r é n é e s. L environnement, nous sommes tous acteurs

R é g i o n a l e P o u r l E n v i r o n n e m e n t M i d i - P y r é n é e s. L environnement, nous sommes tous acteurs Test d un plan d utilisation rationnelle de l eau en vallée d Agout Comité de pilotage Labruguière -15 février 2008 Test d un plan d utilisation rationnelle de l eau en vallée d Agout Contexte: Directive

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT COLLECTIF? ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? LOUBENS LAURAGAIS le 26/03/2015 SOMMAIRE Pourquoi vous réunir? Pourquoi assainir? Quelques chiffres : Schéma directeur - Assainissement

Plus en détail

Projet de sécurisation de l alimentation en eau potable du Sud-Ouest. Dossier de présentation - Réunion publique Couëron 19 octobre

Projet de sécurisation de l alimentation en eau potable du Sud-Ouest. Dossier de présentation - Réunion publique Couëron 19 octobre Projet de sécurisation de l alimentation en eau potable du Sud-Ouest Dossier de présentation - Réunion publique Couëron 19 octobre 2016 1 SECURISATION DU SUD-OUEST Présentation d atlantic eau Le projet

Plus en détail

Amiante, HAP: du projet au Chantier

Amiante, HAP: du projet au Chantier Journée technique inter- professionnelle - 14 Octobre 2014 Amiante, HAP: du projet au Chantier Responsabilité des Maîtres d Ouvrage Les pratiques du Conseil Général de Côte d Or Pôle Aménagement et Développement

Plus en détail

RENCONTRES TECHNIQUES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES TECHNIQUES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES TECHNIQUES DÉPARTEMENTALES Les outils d aide à la gestion de l eau potable LES RÉSEAUX D EAU POTABLE - les chiffres clés en Seine-et-Marne - Olivier CAUDY Chef du Service de l Eau Potable et

Plus en détail

Petit cycle de l eau vs développement durable Retours d expériences Agence eau RMC - 29 Septembre 2016

Petit cycle de l eau vs développement durable Retours d expériences Agence eau RMC - 29 Septembre 2016 Petit cycle de l eau vs développement durable Retours d expériences Agence eau RMC - 29 Septembre 2016 O des Aravis «L eau : une compétence critique, un mode de gestion publique adaptée» Le cadre - Massif

Plus en détail

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d'eau Potable (article L du Code Général des Collectivités Territoriales)

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d'eau Potable (article L du Code Général des Collectivités Territoriales) Exercice Exercice 2014 2014 Commune de Canéjan Mise en forme par la société ICARE Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d'eau Potable (article L2224-5 du Code Général des Collectivités

Plus en détail

Commune de MARLIOZ ---- L alimentation en eau potable de la commune de Marlioz : Diagnostic et actions engagées. Réunion publique du 11/12/2014

Commune de MARLIOZ ---- L alimentation en eau potable de la commune de Marlioz : Diagnostic et actions engagées. Réunion publique du 11/12/2014 Commune de MARLIOZ ---- L alimentation en eau potable de la commune de Marlioz : Diagnostic et actions engagées Réunion publique du 11/12/2014 PLAN DE LA PRESENTATION 1. PRÉSENTATION DU SYSTÈME D ALIMENTATION

Plus en détail

Les indicateurs : outils de management, de pilotage et d exploitation

Les indicateurs : outils de management, de pilotage et d exploitation Les indicateurs : outils de management, de pilotage et d exploitation L exemple du contrat de l Eau de la Communauté urbaine de Bordeaux Les indicateurs de performance 2009 et après? 3 février 2009 Maison

Plus en détail

Photo : Michel JAMONEAU SATESE. Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux

Photo : Michel JAMONEAU SATESE. Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux Photo : Michel JAMONEAU SATESE Service d Appui Technique à l épuration et au Suivi des Eaux satese // septembre 2014 Le Morbihan est doté d un réseau hydrographique et d un littoral extrêmement riches

Plus en détail

3 février Etude de la gouvernance du cycle de l eau sur le territoire de l EPTB Seine Grands Lacs

3 février Etude de la gouvernance du cycle de l eau sur le territoire de l EPTB Seine Grands Lacs 3 février 2015 1 Etude de la gouvernance du cycle de l eau sur le territoire de l EPTB Seine Grands Lacs 2 Sommaire 1. Objectifs et processus de l étude 2. Etat des lieux et cartographique des acteurs

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché d assistance à maîtrise d ouvrage «Procédure adaptée» CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître de l ouvrage Commune de : Objet de la consultation Assistance à Maîtrise d Ouvrage Sommaire

Plus en détail

Assistance & Conseil. pour les collectivités locales Aveyronnaises

Assistance & Conseil. pour les collectivités locales Aveyronnaises Assistance & Conseil pour les collectivités locales Aveyronnaises Environnement et Aménagement de l espace rural Bâtiments et Urbanisme Voirie, Réseaux et Espaces publics Conseil juridique, administratif

Plus en détail

CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE. Saint-Jean de Braye

CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE. Saint-Jean de Braye CONSEIL LOCAL DE SECURITE ET DE PREVENTION DE LA DELINQUANCE Saint-Jean de Braye Sommaire La prévention sécurité à Saint Jean de Braye Présentation du CLSPD Les actions du CLSPD Perspectives La prévention

Plus en détail

Journée Technique SIG pour la gestion des milieux aquatiques

Journée Technique SIG pour la gestion des milieux aquatiques Journée Technique SIG pour la gestion des milieux aquatiques Le SIG comme outil d aide à la décision et de suivi de l état des masses d eau Benoît GAUTHIER Technicien Rivière Institution pour l Entretien

Plus en détail

Étude sur les méthodes de construction des prix de l eau

Étude sur les méthodes de construction des prix de l eau 1 Étude sur les méthodes de construction des prix de l eau Séminaire : De la durabilité économique à la durabilité sociale 3 décembre 2013 - Seyssins 2 La Communauté de l Eau Potable Pourquoi? Comment?

Plus en détail

ETUDE DIAGNOSTIQUE DES RESEAUX D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

ETUDE DIAGNOSTIQUE DES RESEAUX D ALIMENTATION EN EAU POTABLE MAÎTRE DE L OUVRAGE Communauté de Communes du PAYS DE COMBRAY ETUDE DIAGNOSTIQUE DES RESEAUX D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE COMBRAY Date : Novembre 2010 Réf : RBU110029/11062010

Plus en détail

COMMISSION ENVIRONNEMENT. 17 Juin 2014

COMMISSION ENVIRONNEMENT. 17 Juin 2014 COMMISSION ENVIRONNEMENT 17 Juin 2014 1. RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT EAU POTABLE ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF EAU POTABLE -

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT DANS LA NIEVRE. Document SDE L assainissement des communes rurales 22 mars 2013 à Challuy

L ASSAINISSEMENT DANS LA NIEVRE. Document SDE L assainissement des communes rurales 22 mars 2013 à Challuy L ASSAINISSEMENT DANS LA NIEVRE 1 PLAN DE LA PRESENTATION Partie 1 Le Schéma Départemental d Assainissement Partie 2 L assainissement dans la Nièvre : quelques chiffres Partie 3 Les besoins exprimés 2

Plus en détail

Réunion des villes et territoires durables de Midi-Pyrénées. Programme d éd

Réunion des villes et territoires durables de Midi-Pyrénées. Programme d éd Réunion des villes et territoires durables de Midi-Pyrénées Mercredi 12 septembre 2007 Programme d éd économies d eau d dans les nappes profondes de Gironde 1 SAGE NAPPES PROFONDES DE GIRONDE Adopté en

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme

le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme le Parc naturel régional du Massif des Bauges et l urbanisme «Favoriser la mixité des usages» pour rendre la ville durablement habitable et la campagne durablement habitée» Caisse des Dépôts Mairieconseils

Plus en détail

Etude pour la mise en place d un service public de l eau potable sur l Agglomération Est Ensemble Restitution des résultats

Etude pour la mise en place d un service public de l eau potable sur l Agglomération Est Ensemble Restitution des résultats C.A. EST ENSEMBLE Bureau Communautaire 11 décembre 2013 Etude pour la mise en place d un service public de l eau potable sur l Agglomération Est Ensemble ----- Restitution des résultats Claude KAYSER Directeur

Plus en détail

L ATLAS COMMUNAL DU PAYSAGE DES PLAINES DE L ESCAUT

L ATLAS COMMUNAL DU PAYSAGE DES PLAINES DE L ESCAUT Subvention Région wallonne - DGATLP «LES LIENS ENTRE PAYSAGE, URBANISME ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Séminaire de réflexion partagée du 17 décembre 2007 Le paysage comme porte d entrée pour une gestion

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 EAU POTABLE. Aides financières Rhône Méditerranée Corse. Établissements publics de coopération intercommunale

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 EAU POTABLE. Aides financières Rhône Méditerranée Corse. Établissements publics de coopération intercommunale PROGRAMME D ACTION 2013-2018 Aides financières Rhône Méditerranée Corse EAU POTABLE Collectivités locales Établissements publics de coopération intercommunale PROTECTION DES CAPTAGES D EAU POTABLE Mettre

Plus en détail

Comité de pilotage «LOIRE» Vendredi 12 février 2016 à BOURBON-LANCY

Comité de pilotage «LOIRE» Vendredi 12 février 2016 à BOURBON-LANCY Comité de pilotage «LOIRE» Vendredi 12 février 2016 à BOURBON-LANCY 1 Rappel historique de la démarche Le 3 juillet 2014 à Nevers, Signature d une convention cadre de coopération entre les villes et territoires

Plus en détail

Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public de l eau. Exercice 2014

Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public de l eau. Exercice 2014 SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA VILLE DE FECAMP Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public de l eau Exercice 2014 Présenté conformément à l article L.2224-5 du Code Général

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE LA REHABILITATION DES PATRIMOINES LOCATIFS SOCIAUX ENTRE 1981 ET 2008 ET LA QUALIFICATION DES PATRIMOINES NON REHABILITES

REGION DES PAYS DE LA LOIRE LA REHABILITATION DES PATRIMOINES LOCATIFS SOCIAUX ENTRE 1981 ET 2008 ET LA QUALIFICATION DES PATRIMOINES NON REHABILITES 1/23 REGION DES PAYS DE LA LOIRE LA REHABILITATION DES PATRIMOINES LOCATIFS SOCIAUX ENTRE 1981 ET 2008 ET LA QUALIFICATION DES PATRIMOINES NON REHABILITES 2/23 SOMMAIRE Préambule p.3 Synthèse p.5 CHAPITRE

Plus en détail

Mise en place de l autosurveillance sur le réseau SIARP. Présentation : Conseil Général du Val d Oise Date : 16 octobre 2014

Mise en place de l autosurveillance sur le réseau SIARP. Présentation : Conseil Général du Val d Oise Date : 16 octobre 2014 Mise en place de l autosurveillance sur le réseau SIARP Présentation : Conseil Général du Val d Oise Date : 16 octobre 2014 SOMMAIRE Rappel des objectifs de l Etude Contexte Réglementaire Méthodologie

Plus en détail

L EAU NON POTABLE. Service Technique de l Eau et de l Assainissement

L EAU NON POTABLE. Service Technique de l Eau et de l Assainissement L EAU NON POTABLE Service Technique de l Eau et de l Assainissement Évolution de la mise en distribution 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006

Plus en détail

Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PÉZILLA DE LA RIVIÈRE

Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PÉZILLA DE LA RIVIÈRE Rapport Annuel 2013 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE PÉZILLA DE LA RIVIÈRE Caractéristiques Techniques du service d'eau potable Le Service

Plus en détail

Rapport sur le prix et la qualité du service public d eau potable

Rapport sur le prix et la qualité du service public d eau potable Rapport 2015 sur le prix et la qualité du service public d eau potable atlantic eau : un acteur départemental de la gestion de l eau Ressource et Production Transport Distribution Relation abonnés Bilan

Plus en détail

Détail Quantitatif Estimatif

Détail Quantitatif Estimatif MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Commune de LOUVEMONT Mairie 4 Rue du Grand Puits 52130 LOUVEMONT ETUDE DIAGNOSTIQUE DU RESEAU D EAU POTABLE N de marché Détail Quantitatif Estimatif 1/5 Détail

Plus en détail

Des problématiques identifiées malgré une situation départementale mal connue

Des problématiques identifiées malgré une situation départementale mal connue Des problématiques identifiées malgré une situation départementale mal connue Une organisation administrative complexe avec 218 mpersonnes responsables de la distribution d eau Des données largement incomplètes

Plus en détail

Stratégie du Département pour l aménagement numérique des Pyrénées Atlantiques

Stratégie du Département pour l aménagement numérique des Pyrénées Atlantiques Stratégie du Département pour l aménagement numérique des Pyrénées Atlantiques Forum des pratiques numériques pour l éducation : EIDOS64 28 janvier 2015 Sommaire I. Accès internet sur les Pyrénées Atlantiques,

Plus en détail

Un SIG mutualisé pour les territoires des Alpes du Sud?

Un SIG mutualisé pour les territoires des Alpes du Sud? Un SIG mutualisé pour les territoires des Alpes du Sud? Ordre du jour C'est quoi un SIG? Aspects réglementaires Exemples concrets Présentation du projet GéoMAS Échanges autour des enjeux Vous avez dit

Plus en détail

Hôtel de Ville de Valenciennes Acteurs

Hôtel de Ville de Valenciennes Acteurs Le projet part sur la base d une étude lancée par le SIAV sur son territoire qui abouti en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des

Plus en détail

Synthèse 2013 SYNTHESE SUR LES SERVICES D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE PREFET DE TARN-ET-GARONNE

Synthèse 2013 SYNTHESE SUR LES SERVICES D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE PREFET DE TARN-ET-GARONNE PREFET DE TARN-ET-GARONNE SYNTHESE SUR LES SERVICES D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE Synthèse 2013 Copyright 1996-2010 Diadème Ingénierie et Ministère de l Agriculture et de

Plus en détail

Thierry de Tombeur STAR-APIC 26 septembre 2011

Thierry de Tombeur STAR-APIC 26 septembre 2011 Thierry de Tombeur STAR-APIC 26 septembre 2011 Constat Le droit à l eau potable est un droit économique et social reconnu par l ONU. 1,5 milliard de personnes n ont pas accès à l eau potable. Dans les

Plus en détail

MODERNISATION DE L ASSAINISSEMENT: BILAN DU PLAN PERSPECTIVES A L HORIZON Observatoire parisien de l eau Rencontre du 11 janvier 2012

MODERNISATION DE L ASSAINISSEMENT: BILAN DU PLAN PERSPECTIVES A L HORIZON Observatoire parisien de l eau Rencontre du 11 janvier 2012 MODERNISATION DE L ASSAINISSEMENT: BILAN DU PLAN 1990-2010 PERSPECTIVES A L HORIZON 2030 Observatoire parisien de l eau Rencontre du 11 janvier 2012 Bilan du plan 1990-2010 Contexte Vieillissement du réseau

Plus en détail

Synthèse sur l assainissement de l ensemble du territoire de Ouest Provence

Synthèse sur l assainissement de l ensemble du territoire de Ouest Provence Synthèse sur l assainissement de l ensemble du territoire de Ouest RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT EXERCICE 2011 Direction opérationnelle Service Eau et Assainissement

Plus en détail

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHÉRENTS POUR L ANNÉE 2011 ADOPTÉES PAR LE COMITÉ SYNDICAL DU 6 JANVIER

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHÉRENTS POUR L ANNÉE 2011 ADOPTÉES PAR LE COMITÉ SYNDICAL DU 6 JANVIER ANNEXE COMPÉTENCES A LA CARTE DE LA BRANCHE EAU PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHÉRENTS POUR L ANNÉE 2011 ADOPTÉES PAR LE COMITÉ SYNDICAL DU 6 JANVIER 2011 Page 1 / 11 11/01/2011 OPTION MAINTENANCE

Plus en détail

REFERENCES DE LA SONEDE

REFERENCES DE LA SONEDE الشركة الوطنية الستغالل وتوزيع المياه SOCIETE NATIONALE D'EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX S O N E D E REFERENCES DE LA SONEDE INFRASTRUCTURES D ALIMENTATION EN EAU POTABLE REALISEES PAR LA SONEDE

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE. Schéma local de mobilité du Pays de Beauce

NOTE DE SYNTHESE. Schéma local de mobilité du Pays de Beauce NOTE DE SYNTHESE Schéma local de mobilité du Pays de Beauce Syndicat Mixte du Pays de Beauce Version 2a du 21/07/2011 Référence : KY_20110721_Synthèse_02a FICHE DOCUMENTAIRE Version Auteur Modification

Plus en détail

Expérience de l ONAS. Khalil ATTIA Président Directeur Général

Expérience de l ONAS. Khalil ATTIA Président Directeur Général Expérience de l ONAS Khalil ATTIA Président Directeur Général Tunis, 9 juillet 2009 Sommaire 1. Présentation de l ONAS 2. Financement des activités 3. Partenaires financiers 4. Participation du secteur

Plus en détail

SDAN de la Haute-Garonne

SDAN de la Haute-Garonne 11 Sommaire 1. Contexte de la Haute-Garonne 2. Historique du numérique 3. Le SDAN de Haute-Garonne 4. Etat de lieux 5. Mix technologique 6. Objectifs phase1 7. Focus Financier 8. Mode de dévolution 9.

Plus en détail

Projet d extension du parc d activité Jules Verne. Réunion de concertation du 15 Février 2013 Commune de Blangy Tronville

Projet d extension du parc d activité Jules Verne. Réunion de concertation du 15 Février 2013 Commune de Blangy Tronville Projet d extension du parc d activité Jules Verne Réunion de concertation du 15 Février 2013 Commune de Blangy Tronville 1 Sommaire 00 _ Bilan du Pôle Jules Verne 01 _ La politique de développement du

Plus en détail

Service INFORMATIQUE/SIG

Service INFORMATIQUE/SIG Service INFORMATIQUE/SIG 1 Introduction Créé en 1997, le service Informatique/SIG a pour missions l intégration, l exploitation et la maintenance des solutions informatiques déployées au Syndicat. Il est

Plus en détail

Union ou fusion: une opportunité de pérennisation des ASA? Monique DOUCHE Secrétariat des Canaux Prades

Union ou fusion: une opportunité de pérennisation des ASA? Monique DOUCHE Secrétariat des Canaux Prades Union ou fusion: une opportunité de pérennisation des ASA? Monique DOUCHE Secrétariat des Canaux Prades Retour d expérience sur 2 exemples de regroupement d ASA Avantages et inconvénients de ces regroupements

Plus en détail

risque inondation Agglomération Nevers Modeliser : une maquette dans laquelle on fait couler les crues sur l

risque inondation Agglomération Nevers Modeliser : une maquette dans laquelle on fait couler les crues sur l Le risque Modeliser : d inondation une maquette sur l Agglomération dans laquelle on fait de Nevers couler les crues Minea - Octobre 2010 Page 1 Sommaire Modèliser, c est faire une maquette dans laquelle

Plus en détail

Département des Deux-Sèvres ALIMENTATION EN EAU POTABLE TRAVAUX D INTERCONNEXION POUR LE SECOURS DE L USINE DES EAUX DU BARRAGE DU CÉBRON

Département des Deux-Sèvres ALIMENTATION EN EAU POTABLE TRAVAUX D INTERCONNEXION POUR LE SECOURS DE L USINE DES EAUX DU BARRAGE DU CÉBRON Département des Deux-Sèvres ALIMENTATION EN EAU POTABLE TRAVAUX D INTERCONNEXION POUR LE SECOURS DE L USINE DES EAUX DU BARRAGE DU CÉBRON Vue aérienne de l'usine du Cébron - (2007-P. WALL) DOSSIER D ENQUÊTE

Plus en détail

Correspondance avec le BTS Communication

Correspondance avec le BTS Communication Correspondance avec le BTS Communication A F1 PROJET DE COMMUNICATION S 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1 S approprier la demande de l annonceur Comprendre le contexte concurrentiel,

Plus en détail

AORIF Chantiers tests intervention SS4

AORIF Chantiers tests intervention SS4 AORIF Chantiers tests intervention SS4 Élogie Réunion prestataire du 21 novembre 2014 28 novembre 2014 / A. CHARRIER SOMMAIRE Intervention sur matériau amianté - Politique Élogie - Démarche expérimentale

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Maître d Ouvrage DEPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE CC du Val des Usses PLU de Musièges 35 place de l Eglise 74270 Frangy Tél. 04 50 44 79 86 Nature des Ouvrages ALIMENTATION EN EAU POTABLE NOTE EXPLICATIVE

Plus en détail

Rapport Prix Qualité Service 2012 Eau & Assainissement

Rapport Prix Qualité Service 2012 Eau & Assainissement Rapport Prix Qualité Service 2012 Eau & Assainissement CAPE RPQS 2012 Page 1 Page 2 Sommaire NOTE LIMINAIRE... 4 EAU POTABLE... 7 SYNTHESE GENERALE... 7 COMMUNES D AIGLEVILLE, CHAIGNES, VILLEGATS ET VILLIERS

Plus en détail

BTS Maintenance des Systèmes

BTS Maintenance des Systèmes LYCÉE MODESTE LEROY EVREUX BTS Maintenance des Systèmes Ex BTS Maintenance Industrielle Christian JOSSIN 1 Les fonctions de la Le BTS Maintenance donne accès au métier de technicien supérieur en charge

Plus en détail

Présentation de la DDAF

Présentation de la DDAF Préfecture du Doubs Direction Départementale de l Agriculture & de la Forêt ASCOMADE - Groupe de travail «eau potable» Régie ou affermage : quelle mode de gestion choisir pour la gestion d un service public

Plus en détail

CHEF DU POLE PROGRAMMATION BUDGETAIRE, GESTION FINANCIERE, COMPTABILITE

CHEF DU POLE PROGRAMMATION BUDGETAIRE, GESTION FINANCIERE, COMPTABILITE Direction des Ressources humaines RESPONSABLE DE POLE J CHEF DU POLE PROGRAMMATION BUDGETAIRE, GESTION FINANCIERE, POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE DGA : AMENAGEMENT Direction : Direction des

Plus en détail

PROGRAMME DE RECHERCHE EN EAU SOUTERRAINE DANS LE SOCLE VENDÉEN ( ): Synthèse, bilan et optimisations E. MACE, J. BORTOLI Vendée Eau

PROGRAMME DE RECHERCHE EN EAU SOUTERRAINE DANS LE SOCLE VENDÉEN ( ): Synthèse, bilan et optimisations E. MACE, J. BORTOLI Vendée Eau PROGRAMME DE RECHERCHE EN EAU SOUTERRAINE DANS LE SOCLE VENDÉEN (2003-2013): Synthèse, bilan et optimisations E. MACE, J. BORTOLI Vendée Eau "Conférence Internationale Aquifères de socle: le point sur

Plus en détail

1. Présentation de l organisme

1. Présentation de l organisme COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE ET SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Appel à projets 2014 Date limite de dépôt 15/11/2014 1. Présentation de l organisme Nom de l organisme pilote / Raison

Plus en détail

PLU DES ROUSSES approuvé le 20 mars 2014 Notice sanitaire 2 IR CONCEPT Aménagement et Urbanisme 33 Route de Chevennes CRAN-GEVRIER

PLU DES ROUSSES approuvé le 20 mars 2014 Notice sanitaire 2 IR CONCEPT Aménagement et Urbanisme 33 Route de Chevennes CRAN-GEVRIER PLU DES ROUSSES approuvé le 20 mars 2014 Notice sanitaire 2 SOMMAIRE 1. L assainissement... 4 1.1. Traitement des eaux usées :... 4 1.2. Réseaux de collecte des eaux usées :... 4 1.3. Secteurs en assainissement

Plus en détail

JOURNÉES ACÉRICOLES 2001

JOURNÉES ACÉRICOLES 2001 JOURNÉES ACÉRICOLES 2001 AMÉNAGEMENT DE LA TUBULURE AVEC G.P.S. Par Jacques Goulet, technicien Centre de services agricoles 460, boulevard Louis-Fréchette Nicolet J3T 1Y2 50 Aménager un nouveau système

Plus en détail

Mobilité au Mené ETUDE-ACTION MOBILITÉ _ CC MENÉ

Mobilité au Mené ETUDE-ACTION MOBILITÉ _ CC MENÉ Mobilité au Mené POUR DE NOUVEAUX SERVICES DE MOBILITÉS AVEC LES ACTEURS DU TERRITOIRE. ETUDE-ACTION MOBILITÉ _ CC MENÉ 2014 1 Une nouvelle ruralité = Une nouvelle mobilité ETUDE-ACTION MOBILITÉ _ CC MENÉ

Plus en détail

Viabilité hivernale à la Métropole de Lyon

Viabilité hivernale à la Métropole de Lyon Viabilité hivernale à la Métropole de Lyon Matthieu Dauzères Responsable d'unité Délégation Développement Urbain & Cadre de Vie Direction de la Propreté Division Nettoiement 1 Viabilité hivernale à la

Plus en détail

Etat des réseaux dans le grand Ouest : Un patrimoine à entretenir

Etat des réseaux dans le grand Ouest : Un patrimoine à entretenir Etat des réseaux dans le grand Ouest : Un patrimoine à entretenir Intervention du mercredi 25 janvier 2017 Olivier Brunner Agence de l Eau Loire Bretagne Mon intervention Quelques chiffres Quelques chiffres

Plus en détail