-Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "-Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne!"

Transcription

1 INFOS CGT JUILLET Infos diverses : -Grève du 19 juin pour peser sur la Classification : - C est un succès phénoménal en Champagne-Ardenne! - Merci à tous les agents qui se sont mis en grève pour soutenir les actions des organisations syndicales, dont la CGT pôle-emploi bien sûr. - En Champagne-Ardenne, nous avons eu 236 grévistes, soit 22,41% de l effectif! - Pour vous rendre compte de ce succès, d habitude nous n avons que 25 grévistes soit 2,5% de l effectif Donc, pour faire simple, nous avons mobilisé 10 fois plus que d habitude! - Le 19 juin nous avons même fait mieux que la moyenne des grévistes pôle-emploi de France qui est d environ 20%! Il y eu 9548 agents en grève au total. - TOUT CA C EST GRACE A VOUS! - C est grâce à vous que la Direction Générale a reculé! - Enfin, elle se dit qu elle ne peut pas faire ce qu elle veut avec les agents de pôleemploi! - Depuis le temps que la CGT pôle-emploi vous dit que sans vous nous ne pouvons rien faire! - ENCORE MERCI! - RESTONS VIGILANTS ET MOBILISES car les «négos» ne sont pas finies 2. Comité d Etablissement (CE) du 26/06/14 : - Une discussion entre les élus s est engagée au sujet des chèques vacances. - Votre élu CGT a fait remarquer aux élus du syndicat FO qu il n était pas normal que ce soit uniquement des élus FO qui distribuent les chèques vacances! - En effet, il y a un trop gros risque que les agents identifient cette distribution à ce même syndicat. Pour faire simple, les agents pourraient croire que ce n est que grâce à FO que les agents ont leurs chèques vacances Heureusement, c est faux, c est grâce au Comité d Entreprise et à tous ses élus.

2 -Votre élu CGT a fait remarquer qu il aurait été plus judicieux de faire un mail à tous les agents pour les informer qu une distribution sur site serait réalisée par les élus du CE, tous syndicats confondus. -Commission budgétaire et financière : - Chèques vacances enfant n ayant pas de filiation avec l agent: - Si un enfant n'a pas de lien de filiation avec l'agent, mais qu'il figure sur le fichier social de l'agent (et donc sur l'avis d'imposition), la dotation est versée en y retirant les 21% de cotisations URSSAF. - Chèques vacances pour les enfants de moins de 18 ans: - Des rattrapages vont être effectués. En effet, la prise en compte de l âge de l enfant était un peu aléatoire. - Aussi, il a été décidé de retenir la date de l enfant au 2 janvier de l année. -Commission Activités Sociales et Culturelles (ASC) : - (Voir le cpte rendu). - Voyage en Inde : - les propositions de 4 prestataires ont été étudiées par les membres de la commission ASC. Deux ont été écartées, et les deux autres ont été présentées aux élus du CE en vue d un vote. - Les élus du CE ont voté «pour» le prestataire qui présentait le plus de garanties pour les agents au jour du vote. Votre élu CGT s est abstenu car il émet un doute (espérons non fondé) sur la compagnie aérienne retenue. -Reliquat 2013 : - Les élus du CE ont voté à la majorité «pour» que le reliquat 2013 ( euros) mis sur le budget 2014 soit redistribué proportionnellement sur les 3 voyages prévus en 2015, 2016, Votre élu CGT s est abstenu.

3 - Le budget du voyage en Inde passe donc euros à environ euros, pour une soixantaine d agents au lieu de 73. -Point vendanges d Epernay : - Voir le doc en pièce jointe. - Concernant la journée du 15 août, la Direction ne sait pas encore si le point vendanges sera ouvert ou pas. A priori, si les vendanges ne sont pas commencées, il ne sera pas ouvert. A suivre. - Un petit rappel concernant les heures supplémentaires : la solution privilégiée est le paiement. La récupération sera vue au cas par cas. - Les élus du CE, dont votre élu CGT, ont voté «pour» à l unanimité pour l ouverture du point vendanges tel que décrit dans le document. -Information sur la base unique de documentation et d information (BUDI) : - La région Champagne-Ardenne est une des régions pilotes. - Le but est d améliorer l accès de l information opérationnelle pour les conseillers et les managers. - BUDI va remplacer la «base de connaissances accueil», «doc en ligne», et «règlement action». - «Note en ligne» ne sera pas impactée. - Les régions pourront alimentation BUDI de divers docs à destination des agents. -Information sur la mutuelle prévoyance : - Voir le document en pièce jointe. - Ce qui change : - La portabilité de la mutuelle pour les personnes qui sortent de Pôle-emploi passe de 9 à 12 mois. La charge de cette portabilité sera supportée par l employeur et les salariés, pendant 12 mois maxi. - Le mode de calcul des IJSS est maintenant plafonné à 1,8 fois le SMIC.

4 - Une nouvelle classification entre en vigueur pour l activité bucco-dentaire. Celle-ci sera reprise par les mutuelles. -Conséquences : - Au 01/06/2014, les cotisations mutuelles augmentent de 8% du fait de la modification de la portabilité, et plus 1% par rapport aux activités bucco-dentaires. - Au 01/07/2014, les cotisations prévoyances augmentent de 4,8% du fait de la modification du mode de calcul des IJSS. - Au 01/07/2015, Les cotisations prévoyances augmenteront encore de 6 à 10%. -Point d étape sur le service complémentaire de l A2S Aube : - Ce point sera vu lors d un prochain CE, juillet ou août Information en vue d une consultation sur la réorganisation de la DDO : - Le but est d avoir un service unifié pour les entreprises et les demandeurs d emploi (ODSE, ODSDE). - Ces 2 services sont liés : - Expérimentation RE et promotion de la prospection active. - Prospection facilitée par le développement de l Offre utile. - Etc. - Cela conduirait à avoir : => Un service unique pour AUDE, DUNE, IOP. => Un service unique pour tous les aspects règlementaires. => Un décloisonnement des organisations. -Information sur la grève du 17 juin 2014 : - C était la grève psychos.

5 - Il y a eu 9 grévistes en Champagne-Ardenne, soit 0,85% de notre effectif. - La CGT pôle-emploi n a pas soutenu la journée du 17 juin. La CGT pôle-emploi a fait un courrier aux psychos pour leur expliquer - En résumé, la CGT pôle-emploi soutient les revendications de nos collègues psychologues, par contre, la CGT pôle-emploi ne soutient pas les grèves catégorielles. - En effet, les psychos sont aussi des agents de pôle-emploi qui savent que la future classification est dangereuse pour eux, tout comme pour les agents pôle-emploi! - Donc, les psychos auraient dû se joindre à leurs autres collègues de pôle-emploi le 19 juin pour TOUS ENSEMBLE se soutenir, car nous tous sommes impactés! - La CGT pôle-emploi estime que plus nous serons nombreux à défendre des garanties collectives, plus nous pourrons garantir à tous, individuellement, un avenir convenable (salaire, déroulement de carrière, qualification, etc.)! - Il ne faut surtout pas se diviser et que chacun prêche pour sa paroisse - D autant, que les psychos, hors pôle-emploi, appelaient à la grève le 19 juin -La Base de Données Unique (BDU) : - La BDU permet la consultation des orientations stratégiques de l Entreprise. - Elle contient des données économiques et sociales de l Entreprise. - Elle contient également les documents transmis au CCE et aux CE. - D ailleurs, la présence de ces documents dans la BDU vaut transmission aux instances si 3 conditions cumulatives sont remplies : => Publication des données. => Publication des explications nécessaires. => Information des utilisateurs sur la publication effective. - La BDU sera mise en place entre 2014 et Ces données pourront être consultées par les membres du CCE, des CE, des CHSCT, des DS.

6 -Postes à pourvoir : - Conseiller : Sedan (1), Charleville Montjoly (2), Romilly-sur-Seine (1). - Directeur d agence : Rethel (1), Troyes Romain Rolland (1). -Etat des effectifs : - Au mois de mai, nous étions 1078 agents, dont 984 CDI, 51 CDD, 43 CUI-CDD agents sont de statut privé, dont 749 femmes et 279 hommes agents sont de statut public, dont 34 femmes et 16 hommes. -Etat des absences (mai 2014) : - Maladie de 0 à -30 jours : 85 agents. - Maladie de 0 à -21 jours : 85 agents. - Maladie de 21 à 119 jours : 8 agents. - Longue maladie +120 jours : 4 agents. - Maternité : 12 agents. - Accident du travail : 3 agents. => Soit 112 agents en arrêt sur un effectif de 1078, soit 10,38%! - Suivi du plan de formation au 31/05/2014 et suivi NCAC au 17/06/2014: - Concernant les reports de formation, 37 sessions ont été reportées, dont 23 pour faute de participants, 10 pour faute de formateurs, 4 pour modules incomplets. - Concernant les formations Nouvelle Convention Assurance Chômage, 4 sessions manager, 1 session RRA, 3 sessions GDD ont été réalisées. - Questionnaire RITHa: - RITHa signifie Réussir l Intégration des Travailleurs Handicapés. - Le questionnaire est anonyme, comporte une vingtaine de questions, et dure environ 20 à 25 minutes.

7 - Ce questionnaire a été envoyé à 3000 agents. Environ la moitié des personnes interrogées ont répondu. - L analyse des réponses à ce questionnaire permettra d alimenter la future négociation sur l accord TH qui prend fin en décembre Bilan CHSCT 2013: - Effectif droit privé: - Employés: 569 femmes et 143 hommes. - Agents de maîtrise: 106 femmes et 72 hommes. - Cadres: 64 hommes et 48 femmes. - Cadres dirigeants: 0 femmes et 3 hommes. - Effectif droit public: - Niveau I et I bis: 2 femmes et 0 hommes. - Niveau II: 24 femmes et 9 hommes. - Niveau III: 7 femmes et 5 hommes. - Niveau IV: 3 femmes et 1 homme. - Niveau V: 0 femmes et 1 homme. - Départs: - Accidents du travail: CDI CDD Contrats aidés Fin de contrat Démission Licenciement Fin période essai Retraite Mutation Décès Nombre de déclarations: 32 femmes et 4 hommes.

8 - Nombre d arrêts: 10 femmes et 3 hommes. - Nombre de jours d arrêts: 300,5 jours pour les femmes et 17 jours pour les hommes. - Répartition des accidents du travail: Femmes Hommes Chutes 9 0 Déplacements 9 2 Manutention 1 0 Malaise 9 0 Choc 2 0 Coupure 1 0 Autres Visites médicales: - Visites médicales annuelles CDI: Visites de reprise: Visites d embauche: Visites à la demande de l agent: Pré-visites: 5. => TOTAL: Travailleurs Handicapés: - 62 femmes et 22 hommes (Total: 84). - Aménagement de postes pour les Travailleurs Handicapés: - 23 femmes et 8 hommes. - Agressions: Déplaceme nt/prospect ion Accueil physique Courrier /courriel Téléphone TOTAL

9 Verbales Physiques Verbales ou physiques avec ITT TOTAL Suite et traitement des incidents: - Entretiens DAPE avec les agresseurs: Nombre de courriers adressés aux agresseurs: Nombre de dépôts de plaintes et mains courantes: 4 plaintes et 7 mains courantes. - Nombre de soutien psychologiques et débriefing: 5. - Nombre de protections fonctionnelles mises en œuvre: 1.

- Pensez à nous retourner le questionnaire avant le 20 février (voir pièce jointe) à l adresse suivante:

- Pensez à nous retourner le questionnaire avant le 20 février (voir pièce jointe) à l adresse suivante: INFOS CGT JANVIER 2015. 1.Infos diverses: - Risques Psycho-sociaux: - Notre grande enquête sur les RPS est en cours. - Pensez à nous retourner le questionnaire avant le 20 février (voir pièce jointe) à

Plus en détail

I/ Fonctionnement du CE :

I/ Fonctionnement du CE : CR CFDT du CE du 17 décembre 2015 I/ Fonctionnement du CE : Déclaration CFDT sur la négociation du protocole électoral Grand Est (pièce jointe annexée). Déclaration pour le CEP, lue la CFDT. DR : un travail

Plus en détail

Sommaire EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES

Sommaire EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES Sommaire 1 1 2 3 4 5 6 7 EMPLOI RÉMUNÉRATIONS CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL FORMATION RELATIONS PROFESSIONNELLES AUTRES CONDITIONS DE VIE PAGE 3 PAGE 13 PAGE 15 PAGE

Plus en détail

Infos CGT sur les commissions (juin 2013).

Infos CGT sur les commissions (juin 2013). Infos CGT sur les commissions (juin 2013). Nous rappelons que toutes les propositions faites en commission doivent passer en CE pour adoption ou pas. 1. Commission ASC: - Elle a eu lieu le 11 juin 2013.

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE UES ESR. Procès-verbal de désaccord pour l année 2012

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE UES ESR. Procès-verbal de désaccord pour l année 2012 NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE UES ESR Procès-verbal de désaccord pour l année 2012 ENTRE L UES ESR Composée des sociétés suivantes : La société ESR, société anonyme au capital de 243.727,10, ayant son

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 OCTOBRE 2012 EXPOSE DES MOTIFS

SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 OCTOBRE 2012 EXPOSE DES MOTIFS SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 OCTOBRE 2012 POINT PERSONNEL Participation de l employeur à la mutuelle des agents Rappel du contexte : EXPOSE DES MOTIFS En juin 2009, le Maire a annoncé la volonté de

Plus en détail

Lorsqu un nouveau salarié est embauché que ce soit en CDD ou en CDI, une fiche de gestion est à établir accompagné du contrat de travail.

Lorsqu un nouveau salarié est embauché que ce soit en CDD ou en CDI, une fiche de gestion est à établir accompagné du contrat de travail. EHPAD La Bastide Etablir une fiche de gestion Code : RH-PP-FT-03 Version n 1 Date : 10/04/2013 Lorsqu un nouveau salarié est embauché que ce soit en CDD ou en CDI, une fiche de gestion est à établir accompagné

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

Suggestion d ordre du jour de Janvier

Suggestion d ordre du jour de Janvier Suggestion d ordre du jour de Janvier Entreprise de moins de 300 salariés * Commandes, situation financière et exécution des programmes de production Information trimestrielle portant sur : - l évolution

Plus en détail

presentation CE 15 04 10 BILAN SOCIAL 2009

presentation CE 15 04 10 BILAN SOCIAL 2009 BILAN SOCIAL 30/04/2010 1 SOMMAIRE Chapitre 1 - EMPLOI Page 3 11- Effectif Page 3 12- Personnel exterieur Page 10 13- Embauches au cours de l'année considérée Page 11 14- Départ au cours de l'année considérée

Plus en détail

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1

Le délégué syndical. Document SPIF-CFTC (extrait de travail.gouv.fr) fiche n 1 Page 1 Le délégué syndical Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement d au moins 50 salariés peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué syndical

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2014 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE Le projet de loi sur la sécurisation de l emploi, transposant l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 1, comporte

Plus en détail

Propositions de BPCE Dans le cadre d un projet d accord, BPCE propose les points suivants.

Propositions de BPCE Dans le cadre d un projet d accord, BPCE propose les points suivants. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 FÉVRIER 2011 RELATIF À LA NÉGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE

Plus en détail

1. Fonctionnement du CE

1. Fonctionnement du CE CR CFDT du CE du 19/02 Champagne Ardenne 1. Fonctionnement du CE Approbation du PV des réunions des CE de novembre et décembre 2014 : Les PV sont adoptés à la majorité Commission financière : information

Plus en détail

LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES :

LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES : LA LOI DU 9 NOVEMBRE 2010 PORTANT REFORME DES RETRAITES : Quels impacts pour l entreprise? Marie-Laure LAURENT Avocat au Département Droit Social Tel : 02.33.88.36.36 Mail : marie-laure.laurent@fidal.fr

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

Loi relative à la Sécurisation de l emploi

Loi relative à la Sécurisation de l emploi Synthèse Loi relative à la Sécurisation de l emploi 1 Santé et prévoyance (incapacité de travail, invalidité, décès) => Généralisation de la couverture complémentaire santé => Généralisation de la couverture

Plus en détail

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants Lexbase La convention collective des hôtels, cafés, restaurants Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3264-4 Sommaire PREMIÈRE PARTIE Convention collective des hôtels, cafés, restaurants commentée

Plus en détail

Aide pour les formations

Aide pour les formations Aide pour les formations 1 Janvier 2008 Qu elles viennent des bases nouvelles ou des représentants syndicaux nouveaux, la Fédération souhaite répondre efficacement aux multiples demandes de formations

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? La qualification, c est quoi? p.8 C

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE INSTITUANT UN REGIME DE PREVOYANCE COLLECTIVE

ACCORD D ENTREPRISE INSTITUANT UN REGIME DE PREVOYANCE COLLECTIVE Caisse Régionale de CREDIT AGRICOLE MUTUEL de la TOURAINE et du POITOU ACCORD D ENTREPRISE INSTITUANT UN REGIME DE PREVOYANCE COLLECTIVE Entre les Soussignés : La CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL

Plus en détail

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté ACCORD RELATIF A L HARMONISATION DES STATUTS DES SALARIES MEDIAPOST TRANSFERES AU SEIN DE MEDIAPOST SA DANS LE CADRE DU RAPPROCHEMENT DES 2 ENTREPRISES Entre les soussignés, Le syndicat C.F.T.C Le syndicat

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Introduction............................................... 7 Définition des emplois à domicile.................................

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3150 Convention collective nationale IDCC : 2162. PROFESSIONS DE LA PHOTOGRAPHIE (9 e édition. Décembre

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Aides à l embauche des jeunes et des seniors

Aides à l embauche des jeunes et des seniors COMMUNICATION - INFORMATION Juillet 2011 Aides à l embauche des jeunes et des seniors Des mesures visant à développer l emploi des jeunes et des salariés de plus de 45 ans viennent d être créées (Décret

Plus en détail

Le salarié et le DIF

Le salarié et le DIF Le salarié et le DIF Qu'est ce que le DIF? Le DIF est une modalité d accès à la formation offerte aux salariés, à leur initiative et avec l accord de leur employeur. C'est au salarié de choisir sa formation

Plus en détail

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)?

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)? MUTACMA LA MUTUELLE DES AGENTS DE L'ANPE : Questions / Réponses Nos réponses n ont aucun caractère contractuel L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE N 12/ _

CONVENTION DE STAGE N 12/ _ CONVENTION DE STAGE obligatoire pour la préparation du Diplôme de Gestion et Comptabilité (DGC-Intec) ou du Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) N 12/ _ RAPPEL : Les conventions de stages doivent

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

La convention collective des cabinets d avocats

La convention collective des cabinets d avocats Lexbase La convention collective des cabinets d avocats N Lexbase E4883ATZ Brochure JO 3078 Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3284-9 Introduction...1 Mode d emploi...9 PREMIÈRE PARTIE Convention

Plus en détail

Bilan Social données 2010

Bilan Social données 2010 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité Bilan Social données 2010 Le Bilan Social permet à l OEMM de donner une description précise du champ de la Mutualité. L ensemble des organismes appliquant

Plus en détail

Accompagner durablement les organisations dans le développement des compétences des professionnels en composant avec eux des formations calibrées

Accompagner durablement les organisations dans le développement des compétences des professionnels en composant avec eux des formations calibrées Accompagner durablement les organisations dans le développement des compétences des professionnels en composant avec eux des formations calibrées pour leur réussite Mode d'emploi -«D.I.F» Droit Individuel

Plus en détail

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS (7BB) ACCORD DE COMPTE EPARGNE TEMPS Entre les parties L UNITE ECONOMIQUE ET SOCIALE UES du GROUPE MALAKOFF représentée par Monsieur Stéphane ROSTAND Directeur des Ressources Humaines Et Les représentants

Plus en détail

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration.

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration. Notre Cabinet vous propose de vous accompagner et de vous conseiller de la manière la plus efficace possible à travers cette large gamme de procédure que vous aurez à réaliser tout au long du développement

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2014 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2014 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

INFOS CGT Pôle-Emploi Champagne-Ardenne.

INFOS CGT Pôle-Emploi Champagne-Ardenne. INFOS CGT Pôle-Emploi Champagne-Ardenne. 1. Commission ASC: Elle a eu lieu le 12 mars 2013. Pour rappel, les propositions de la commission ASC doivent passer au vote des élus du CE pour être validés. -

Plus en détail

- - Syndicat national CGT FORCE OUVRIERE des Agents de la Formation Professionnelle des Adultes

- - Syndicat national CGT FORCE OUVRIERE des Agents de la Formation Professionnelle des Adultes COMITE CENTRAL D'ENTREPRISE 21 ET 22 DECEMBRE 2011 La délégation FORCE OUVRIERE était composée de : Isabelle NOGRETTE, Yan COURIO, Christophe LABOISSETTE, Alain LACOUTURE, Hervé LE BRUN. Représentant syndical

Plus en détail

INFOS CGT JUILLET 2012.

INFOS CGT JUILLET 2012. INFOS CGT JUILLET 2012. 1. Infos diverses: - Précision utile sur l article 29.2 de la CCN: «Congé pour enfant, conjoint, concubin ou parent malade ou pour garde d enfant. 1 En cas de maladie d un enfant

Plus en détail

Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC

Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC Articulation avec d autres accords et maintien des avantages acquis 1 - Introduction d une clause dite de fermeture. La

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015 Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l assemblée nationale du 23 juillet 2015 SOMMAIRE Création de CPRI (commissions paritaires régionales interprofessionnelles)

Plus en détail

EMPLOI DES SENIORS PORTABILITE DES GARANTIES COMPLEMENTAIRES EMPLOI DES JEUNES : NOUVELLES AIDES

EMPLOI DES SENIORS PORTABILITE DES GARANTIES COMPLEMENTAIRES EMPLOI DES JEUNES : NOUVELLES AIDES N-Nour JUIN 2009 EMPLOI DES SENIORS La loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 impose aux entreprises l obligation d élaborer un plan ou de conclure un accord collectif incitant l embauche

Plus en détail

ANIMATION Avec la CFDT, l animation pour tous!

ANIMATION Avec la CFDT, l animation pour tous! ANIMATION Avec la CFDT, l animation pour tous! Le salaire SOMMAIRE : Le salaire P.3 La fiche de paie P.4 La F3C CFDT défend les salaires de tous les personnels de l animation qu ils soient ouvriers, employés,

Plus en détail

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014

Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 Atelier «Retraites» de la commission sociale Mercredi 9 juillet 2014 La nouvelle réforme Loi du 20 janvier 2014 Impact pour les chefs d entreprises et pour les salariés 01 La nouvelle réforme des retraites

Plus en détail

Atelier échanges La réglementation des travailleurs handicapés en ESAT

Atelier échanges La réglementation des travailleurs handicapés en ESAT Atelier échanges La réglementation des travailleurs handicapés en ESAT Le 17 octobre 2014 1 Les normes de référence Circulaire DGAS-3B-2008-259 du 1/08/08 Code de l action sociale et des familles Code

Plus en détail

Volontaire en service civique. Un engagement au service des associations

Volontaire en service civique. Un engagement au service des associations Volontaire en service civique Un engagement au service des associations 2 Service civique : c est quoi? Un engagement volontaire au service de l intérêt général. Les missions de service civique doivent

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Caisse Régionale de CREDIT AGRICOLE MUTUEL de la TOURAINE et du POITOU ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Entre les Soussignés : La CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE

Plus en détail

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS ENTRE L Association. dont le siège social est situé.., représentée par M.. en sa qualité de.., ET L organisation syndicale représentée par M.., en sa qualité

Plus en détail

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée?

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée? Le contrat en CDD La conclusion d un contrat à durée déterminée (CDD) n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement

Plus en détail

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Résumé de l ouvrage : Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes L égalité professionnelle entre hommes et femmes est un enjeu historique. En effet, il fait l objet de toutes les attentions

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 8 en entreprise Quelques éléments de contexte L objectif de simplification de la loi Rebsamen passait aussi par une rationalisation

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat d'apprentissage au DUT TC de l IUT de Kourou de l'université des Antilles et de la Guyane

Préparer une licence professionnelle en Contrat d'apprentissage au DUT TC de l IUT de Kourou de l'université des Antilles et de la Guyane Préparer une licence professionnelle en Contrat d'apprentissage au DUT TC de l IUT de Kourou de l'université des Antilles et de la Guyane -Bénéficiaires : Personnes de 16 à 25 ans révolus et jusqu'à 30

Plus en détail

TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article)

TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article) TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article) Absence Autorisation d absence, II.3 Absence pour recherche d emploi Période d essai, IV.7

Plus en détail

Outil R10 - Livret d accueil. Juillet 2014

Outil R10 - Livret d accueil. Juillet 2014 Outil R10 - Livret d accueil Juillet 2014 Juillet 2014 Outil R10 - Livret d accueil Le livret d'accueil est un guide transmis à chaque nouvel embauché, quelques soient la durée et le type de contrat (CDI,

Plus en détail

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Article 1 : Il est créé un chapitre 10 dans la convention collective de l animation intitulé compte épargne temps dont les dispositions sont les suivantes : Préambule

Plus en détail

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2014

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2014 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LA DUREE DU TRAVAIL, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL POUR 2014 Entre : D une part, La Direction de la Société Distribution

Plus en détail

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014

Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Loi sur la formation professionnelle, l emploi et la démocratie social 05 mars 2014 Entretien professionnel Suppression de l obligation de réaliser certains entretiens La loi du 5 mars 2014 rend l entretien

Plus en détail

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME

CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME SYNDICAT LA CGT DU PERSONNEL DÉPARTEMENTAL Clermont-Ferrand, le 16 décembre 2010 CAHIER REVENDICATIF DES PERSONNELS DU CONSEIL GENERAL DU PUY DE DÔME Validé par la Commission Exécutive du 7 décembre 2010

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeurs/employés CDC Entreprises, en tant que société de gestion agréé AMF, est soumise au respect de la réglementation de l'autorité des Marchés

Plus en détail

Pays N-Allo Transcom Call It NV. Non. Fruits distribués 2x/mois

Pays N-Allo Transcom Call It NV. Non. Fruits distribués 2x/mois Monnaie Salaire sectoriel mais : Cat. B pour OutBound (1.656 bruts salaire départ, 1 er emploi). Salaire minimum (et du pays) Cat. C pour InBound (1.679 bruts salaire départ, 1 er emploi). Barème sectoriel

Plus en détail

Dossier spécial réforme de la formation professionnelle

Dossier spécial réforme de la formation professionnelle Dossier spécial réforme de la formation professionnelle ABILWAYS vous propose un dossier spécial sur la réforme de la formation professionnelle. Issu de l Accord National Interprofessionnel du 14/12/2013

Plus en détail

Critères de prise en charge INTERPROFESSION

Critères de prise en charge INTERPROFESSION Critères de prise en charge INTERPROFESSION REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON Validés par le Bureau du 24 janvier 2012 Pour toutes les actions débutant entre le 01/01/2012 et le 31/12/2012 1 Plan de formation

Plus en détail

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux

Fiche 18. Notions clés sur la protection sociale des élus locaux Fiche 18 Notions clés sur la protection sociale des élus locaux En matière de protection sociale, une des premières avancées pour les élus locaux a été constituée par la mise en place d un régime de retraite

Plus en détail

C2V Cendrine VELTHIER Claire VEIZOVIC 05-46-66-82-99 www.societec2v.com contact@societec2v.com

C2V Cendrine VELTHIER Claire VEIZOVIC 05-46-66-82-99 www.societec2v.com contact@societec2v.com Externalisation de la paie, de l administration du personnel Formation en social Audits et diagnostics C2V Cendrine VELTHIER Claire VEIZOVIC 05-46-66-82-99 www.societec2v.com contact@societec2v.com C2V

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION CONNAITRE LES DISPOSITIFS BRANCHE PROFESSIONNELLE DU TOURISME GUIDE D'UTILISATION DU DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION 2012 POURQUOI? L objectif du droit individuel à la formation (DIF) est de permettre

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

«ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS

«ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS «ReDoc Paris - Est» Réseau Doctoral de l Université PARIS-EST STATUTS Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 ier juillet 1901

Plus en détail

a) d assurer le meilleur fonctionnement possible de l organisation ;

a) d assurer le meilleur fonctionnement possible de l organisation ; DES MEMBRES DU CONSEIL EXÉCUTIF DU SECS Adopté au Conseil d administration 13 avril 4 1.0 Principes directeurs Ce protocole s inspire de la volonté du SECS-CSQ : a) d assurer le meilleur fonctionnement

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

2012 DONNÉES CHIFFRÉES

2012 DONNÉES CHIFFRÉES DRHG DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 2012 DONNÉES CHIFFRÉES BILAN SOCIAL A travers le Bilan Social, Société Générale partage les indicateurs sociaux reflétant la dimension sociale de l entreprise, sur

Plus en détail

ACCORD DU 27 SEPTEMBRE 1993 SUR L AMELIORATION DES DROITS INDIVIDUELS ET COLLECTIFS DANS LES RELATIONS DE TRAVAIL

ACCORD DU 27 SEPTEMBRE 1993 SUR L AMELIORATION DES DROITS INDIVIDUELS ET COLLECTIFS DANS LES RELATIONS DE TRAVAIL ACCORD DU 27 SEPTEMBRE 1993 SUR L AMELIORATION DES DROITS INDIVIDUELS ET COLLECTIFS DANS LES RELATIONS DE TRAVAIL PREAMBULE Au terme d une période de deux ans, les parties s accordent à estimer positive

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

Le salaire. en 7 questions

Le salaire. en 7 questions Le salaire en 7 questions Sommaire Comment lire ma fiche de paie? p.4 Comment se calcule mon salaire? p.6 Quelle est la différence entre salaire brut et salaire net? p.7 La qualification, c est quoi? p.8

Plus en détail

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015 Petit déjeuner GRANDS COMPTES Février/Mars 2015 Créée : MAJ : 13/02/2015 Créé le 13/02/2015 LS /PACAC Sommaire 1- Le Contexte/ La Réforme, 2- Les fonds mutualisés 2015, 3- En mode Projet : propositions,

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

TABLE DES MATIERES TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. Champ d'application (art. 1er)... 3. Durée de la convention (art. 2)... 4. Révision (art. 3)...

TABLE DES MATIERES TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. Champ d'application (art. 1er)... 3. Durée de la convention (art. 2)... 4. Révision (art. 3)... TABLE DES MATIERES Signataires...... 1 Pages Convention Collective Nationale de commerces de gros du 23 juin 1970 : TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES Champ d'application (art. 1er)... 3 Durée de la convention

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES (Picardie et Aisne) (17

Plus en détail