PAOLA-1. peritoneal cancer

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAOLA-1. peritoneal cancer"

Transcription

1 PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo in combination with bevacizumab in women following first-line chemotherapy plus bevacizumab for advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer I. RAY-COQUARD, Centre L. Bérard, Lyon 1

2 STUDY DESIGN Délai min pour identification statut BRCA Tumeur: 2 mois Randomisation stratifiée selon : La réponse au traitement de 1ère ligne comme définie ci-dessous : Pas d évidence de la maladie avec une résection complète de la maladie à la chirurgie d exérèse initiale. Pas d évidence de la maladie avec une résection complète de la maladie à la chirurgie d exérèse d intervalle. Pas d évidence de la maladie ou réponse clinique complète chez les patientes ayant eu une résection chirurgicale incomplète (à la chirurgie initiale ou d intervalle) ou n ayant pas eu de chirurgie d exérèse. Rémission partielle Statut mutationnel BRCA au niveau du tissu tumoral Mutation délétère Absence de mutation délétère 2

3 BRCA: 5 centres de criblage MITO MANGO GEICO IGR GOTIC Bergonié Baclesse AGO-Au GINECO BGOG APHP Curie NSGO AGO-De

4 Principaux critères d inclusion Age 18 ans. Diagnostic histologique d un cancer séreux ou endométrioïde de l ovaire, des trompes de Fallope ou du péritoine de stade FIGO IIIB, IIIC ou IV (classification 1988), de haut grade, ou tout autre cancer épithélial non mucineux chez une patiente présentant une mutation germinale délétère BRCA1 ou 2. Patiente ayant reçu avant randomisation un traitement de chimiothérapie de 1ère ligne comprenant un sel de platine et un taxane. Les patientes doivent avoir reçu avant randomisation un minimum de 3 cycles de bevacizumab en concomitance avec au moins les 3 derniers cycles de chimiothérapie par sel de platine. Le traitement par bevacizumab doit être administré à la dose de 15 mg/kg toutes les 3 semaines pour une durée totale de 15 mois. Avant randomisation, les patientes doivent être en non évidence de maladie (NED) ou en réponse complète ou partielle Les patientes doivent être randomisées au moins 3 semaines et pas plus tard que 9 semaines après la dernière dose de chimiothérapie

5 Principaux critères d exclusion Cancer non-épithélial de l ovaire, des trompes de Fallope ou du péritoine (tumeurs germinales) Tumeurs de l ovaire à bas potentiel de malignité (tumeurs borderline), carcinome mucineux. Patiente présentant un cancer synchrone de l endomètre excepté si les critères suivants sont rencontrés: stade < II, Age < 60 ans au moment du diagnostic d un cancer de l endomètre de stade IA ou IB, de grade 1 ou 2, ou un carcinome de l endomètre de stade IA de grade 3, Age > 60 ans au moment du diagnostic d un cancer de l endomètre endométrioïde de stade IA de grade 1 ou 2. Les adénocarcinomes à cellules claires ou les carcinosarcomes de l endomètre ne sont pas éligibles. Patiente ayant présenté un délai de plus de 2 semaines pour cause de toxicité hématologique au cours d au moins un cycle de chimiothérapie

6 OBJECTIFS OBJECTIF PRINCIPAL Efficacité en termes de survie sans progression (PFS1), évaluée par l investigateur selon les critères RECIST OBJECTIFS SECONDAIRES délai de survenue de la progression la plus précoce (imagerie, CA-125 ou décès) délai entre la randomisation et l initiation du traitement à la rechute délai entre la randomisation et la seconde rechute (PFS2) délai entre la randomisation et l initiation du traitement de la 2 nde rechute survie globale Evaluer la sécurité et la tolérance du traitement d entretien par olaparib comparé au placebo. Comparaison de la qualité de vie des patientes entre celles qui recevront l olaparib et celles qui auront le placebo. Evaluer l impact pharmaco-économique du traitement et de la maladie. 6

7 BILAN BRCA au 08/03/2016 Nbr de ptes screenées BRCA sanguin (France uniquement) Nbr Temps Nb de test Médian d échantillons moyen réalisés envoyés délai min Délai max Nbr de ptes screenées Nbr de blocs envoyés BRCA tumeur Temps Nb de test moyen réalisés Médiane Délai min Délai max Merci de prévoir au min 2 mois entre l envoi de la tumeur et la randomisation! 7

8 Points spécifiques QoL: QoL international committee QOLIMEA en cours de mise en place dans certains centres Geriatric assessment - patients > 70 yrs: GVS (albumine, lymphocyte, HADS, ADL, IADL) Recherche translationnelle - 2 blocs au screening: 1 pour BRCA et 1 pour recherche translationnelle - Collecte de sang au screening: 1 pour BRCA (France uniquement) et 1 pour recherche (20ml) - Blocs et ascite à la progression - Collecte de sang à la progression (France uniquement) Nouvelle procédure pour la RT! 8

9 Etat des lieux PAOLA-1_ International Courbe des screening et randomisations 319 Début du recrutement : 1er screening: 06/05/2015 1ère patiente randomisée: 13/07/2015 Fin prévue du recrutement: Nov Courbe des screening par pays

10 Etat des lieux PAOLA-1 _ International Randomisations par mois Déjà 10 patientes randomisées au 9 mars.

11 Etat des lieux PAOLA-1_France Liste des centres qui ont inclus + de 3 patientes 41 centres ouverts sur 43 déclarés 36 centres actifs 186 patientes enregistrées dont 66 randomisées

12 Prochaines étapes IDMC : safety analysis sur les 42 premieres patientes 26 avril 2016 Steering Committee: 4 juin 2016 (ASCO) Merci à tous pour les efforts sans cesse répétés!

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

PAOLA-1. Cancer de l ovaire 1 ère ligne-maintenance

PAOLA-1. Cancer de l ovaire 1 ère ligne-maintenance PAOLA- Cancer de l ovaire ère ligne-maintenance Etude randomisée de phase III, en double aveugle, comparant olaparib vs placebo chez des patientes atteintes de cancer séreux ou endométrioïde de haut grade

Plus en détail

Avis 5 décembre 2012

Avis 5 décembre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 décembre 2012 AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon de 4 ml (CIP : 566 200-7) Boîte de 1 flacon de 16 ml (CIP : 566 201-3) Laboratoire

Plus en détail

Surveillance des cancers gynécologiques, référentiel SFOG : annexes

Surveillance des cancers gynécologiques, référentiel SFOG : annexes Surveillance des cancers gynécologiques, référentiel SFOG : annexes A. FLOQUET a *, E. STOECKLE b, D. GARBAY a, S. CROCE c, M. KIND d, A.L. CAZEAU d, F. GUYON b (Bordeaux) Résumé Les modalités de surveillance

Plus en détail

BRCA : du test prédictif au test thérapeutique

BRCA : du test prédictif au test thérapeutique Réunion régionale Oncomip oncogénétique, 27/01/2016 BRCA : du test prédictif au test thérapeutique Dr Laurence GLADIEFF Institut Claudius Regaud Amylee BRCA : test prédictif 1 DCD 61 ans 2?? DCD 52 ans

Plus en détail

Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie

Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie À partir d une étude bi-centrique de 1474 patientes

Plus en détail

Impact de la CHIP dans la prise en charge de la première récidive de cancer de l ovaire

Impact de la CHIP dans la prise en charge de la première récidive de cancer de l ovaire Impact de la CHIP dans la prise en charge de la première récidive de cancer de l ovaire Jean-Marc Classe Institut de Cancérologie de l Ouest, Centre Gauducheau Nantes - France Quel est le pronostic de

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire Suspicion de tumeur séreuse de bas grade de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : CA 125 Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique) Exploration chirurgicale de diagnostic

Plus en détail

Ms Claire CROPET Centre Léon Bérard Phone: +33 (0)4 26.55.68.37 E-mail: claire.cropet@lyon.unicancer.fr

Ms Claire CROPET Centre Léon Bérard Phone: +33 (0)4 26.55.68.37 E-mail: claire.cropet@lyon.unicancer.fr Etude de phase III, multicentrique, randomisée, en double aveugle, comparant Olaparib vs Placebo chez des patientes présentant un cancer avancé de l ovaire, des trompes de Fallope ou du péritoine de stade

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie»

Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie» Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie» Delphine Lerouge /Nedjla Allouache Service de radiothérapie / 1 / xx Nouvelle classification anatomopathologique Type 1 adénocarcinomes endométrioïdes

Plus en détail

Tests BRCA1/2 théranostiques

Tests BRCA1/2 théranostiques SEMINAIRE ACTUALITES EN ONCOGENETIQUE ET MEDECINE PREDICTIVE JEUDI 7 JUILLET 2016 Tests BRCA1/2 théranostiques Valérie Bonadona, MD, PhD Centre Léon Bérard & UMR 5558 CNRS / UCBL1 Christine Lasset, PU-PH

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail

Enquête déviations au protocole

Enquête déviations au protocole Enquête déviations au protocole Objectifs : Sensibiliser nos investigateurs à la qualité dans les essais cliniques du GINECO Définir ce que nous considérons comme déviations majeures au protocole Méthodologie

Plus en détail

Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst. Frédéric Selle Stéphane Provent

Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst. Frédéric Selle Stéphane Provent Protocoles dans le cancer de l ovaire CancerEst Frédéric Selle Stéphane Provent ALLIANCE POUR LA RECHERCHE EN CANCEROLOGIE Octavia (Phase II ouvert Taxol hebdo-carbo-béva 1 ère Ligne OXYDELIS (Phase I/II)

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016

Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016 Soirée de formation en Oncogériatrie PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE CHEZ LA FEMME AGEE NIORT LE 28 JUIN 2016 Soirée de formation en Oncogériatrie TRAITEMENT ONCOLOGIQUE Claire Jamet Oncologue médicale

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er avril 2015 AVASTIN 25 mg/ml, solution à diluer pour perfusion B/ 1 flacon de 4 ml (CIP : 34009 566 200 7 4) B/ 1 flacon de 16 ml (CIP : 34009 566 201 3 5) Laboratoire

Plus en détail

EUROPEAN STUDY GROUP FOR PANCREATIC CANCER - TRIAL 4.

EUROPEAN STUDY GROUP FOR PANCREATIC CANCER - TRIAL 4. CONFIDENTIEL EUROPEAN STUDY GROUP FOR PANCREATIC CANCER - TRIAL 4. Monochimiothérapie ou chimiothérapie combinée dans le cancer du pancréas résécable. National Cancer Research Institute (NCRI) Promoteur

Plus en détail

EWOC-1. SYNOPSIS N EudraCT Version 1.0 datée du 08/03/2013

EWOC-1. SYNOPSIS N EudraCT Version 1.0 datée du 08/03/2013 EWOC-1 (Elderly Women Ovarian Cancer) Essai multicentrique randomisé évaluant 3 schémas d administration du carboplatine +/- paclitaxel chez les femmes âgées vulnérables en stade III-IV avancé d un cancer

Plus en détail

Actualités Gynécologie pelvienne

Actualités Gynécologie pelvienne Actualités 2015 2016 Gynécologie pelvienne Dr Thibault de la Motte Rouge (oncologue médical) Granville, 13 mai 2016 UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Cancers de l ovaire UNICANCER

Plus en détail

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001 Cancer de l ovaire I-Introduction La stratégie de traitement choisie à l Institut Paoli Calmettes s applique aux tumeurs ovariennes, de la trompe et aux adénocarcinomes péritonéaux. Le traitement médical

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, 17 novembre 2014

Communiqué de presse. Bâle, 17 novembre 2014 Communiqué de presse Bâle, 17 novembre 2014 Roche obtient l homologation par la FDA d Avastin plus chimiothérapie pour le traitement des femmes atteintes d un cancer de l ovaire récidivant résistant au

Plus en détail

Thérapies ciblées dans le cancer de l ovaire. Dr Paul COTTU Département d Oncologie Médicale Institut Curie Paris

Thérapies ciblées dans le cancer de l ovaire. Dr Paul COTTU Département d Oncologie Médicale Institut Curie Paris Thérapies ciblées dans le cancer de l ovaire Dr Paul COTTU Département d Oncologie Médicale Institut Curie Paris Le cancer de l ovaire : un état stable France 2008 : 4430 nouveaux cas 7 ème cause de cancer

Plus en détail

Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016

Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016 Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016 RCP DE RECOURS GYNECOLOGIE/RESEAU TMRG ICM LES MARDIS 17h30-20h 12/01/2016 26/01/2016 09/02/2016 23/02/2016 08/03/2016 22/03/2016 12/04/2016 26/04/2016

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Premier exemple en cancérologie de thérapie ciblée sur une altération génétique. Mutation BRCA et Inhibiteur PARP OLAPARIB. Dr LAZARD Alexandre

Premier exemple en cancérologie de thérapie ciblée sur une altération génétique. Mutation BRCA et Inhibiteur PARP OLAPARIB. Dr LAZARD Alexandre Premier exemple en cancérologie de thérapie ciblée sur une altération génétique Mutation BRCA et Inhibiteur PARP OLAPARIB Dr LAZARD Alexandre INTRODUCTION Nos cellules sont en permanence soumises à des

Plus en détail

Première étude de phase III sur Avastin plus chimiothérapie lors de cancer de l ovaire résistant au platine

Première étude de phase III sur Avastin plus chimiothérapie lors de cancer de l ovaire résistant au platine Communiqué de presse Bâle, le 2 juin 2012 Une étude Roche montre que l adjonction d Avastin à une chimiothérapie réduit de moitié le risque de progression d un cancer de l ovaire récurrent, maladie difficile

Plus en détail

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION?

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? Rédigé par le Docteur Nathalie Marques (Lyon) TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? D après les communications orales de Ph. Métellus (Marseille)

Plus en détail

Cas cliniques. Bordeaux, 29 novembre 2012

Cas cliniques. Bordeaux, 29 novembre 2012 Cas cliniques Certificat t Cancérologie. Bordeaux, 29 novembre 2012 Cas clinique 1 Mme C, née le 17 juin 1921 À 82 ans (2003) : Atcdts : Angine de poitrine, AVC ischémique régressif, sténose carotidienne

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF

Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF Institut Claudius Regaud Oncomip, 24 novembre 2016 Introduction Préservation de la fertilité chez la femme

Plus en détail

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen

Nouveautés en Cancérologie. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Nouveautés en Cancérologie P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition CHU de Rouen Survival distribution function Etude CORRECT: Question : Regorafenib en n ligne SG 1.00 0.75 Regorafenib

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

Cancer du col et du corps utérin

Cancer du col et du corps utérin Cancer du col et du corps utérin Catherine Genestie Gustave Roussy Cancer du col Rappel anatomique Condylome et CIN Carcinome du col Facteurs histopronostiques Rappel anatomique Exocol Papillomavirus

Plus en détail

REFERENTIELS GYNECOLOGIE. CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009

REFERENTIELS GYNECOLOGIE. CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009 REFERENTIELS GYNECOLOGIE CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009 Référentiels GYNECOLOGIE Groupe de travail BAALBAKI Issam Service:GYNECOLOGIE CH COMPIEGNE JARRY TOSSOU

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique 13 ème congrès national de la SAERM Alger le 23 Mai 2015 PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique KHODJA.R DAMENE DEBBIH FARAH LAKHDARA HADJAR 2015 CANCER DE L

Plus en détail

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd

Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée. Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd Le Cancer du Sein HER2+ Nouvelles modalités de traitement par voie sous-cutanée Dr Lionel MOREAU, Pôle Santé République, Clermont-Fd 2 3 Développement Formulation sous-cutanée (SC) Trastuzumab est actuellement

Plus en détail

Facteurs pronostics de survie lors du traitement chirurgical de la première récidive du cancer de l ovaire.

Facteurs pronostics de survie lors du traitement chirurgical de la première récidive du cancer de l ovaire. UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2012 N 146 THESE pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE (Diplôme d Enseignement Supérieur de Gynécologie-Obstétrique) par Aurore Frayssinet née le

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs germinales. Suspicion de tumeur germinale. Bilan

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs germinales. Suspicion de tumeur germinale. Bilan Suspicion de tumeur germinale Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 125 Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique) PET scan en option Exploration chirurgicale de

Plus en détail

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202

SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 SYNOPSIS DU PROTOCOLE Lung ART N CSET 2006/1202 Essai de phase III comparant une radiothérapie médiastinale conformationnelle post-opératoire à l absence de radiothérapie après chirurgie complète chez

Plus en détail

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Recommandations françaises pour la prise en charge d un CANCER DE L OVAIRE PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Méthodologie I Différente de la méthodologie des autres recommandations

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon consensus (thésaurus) 2005 Cours INSERM 7 mars 2006 Géraldine PERKINS, Ph ROUGIER Les facteurs pronostiques STADE TNM +++ Taille de la tumeur Qualité de la chirurgie

Plus en détail

Les inhibiteurs de PARP

Les inhibiteurs de PARP Les inhibiteurs de PARP Cancer de l ovaire et du sein Florence Ledoux, Nicolas Sevenet Rationnel et mécanismes d action Défaut de recombinaison homologue Mutation contitutionnelle hétérozygote de BRCA1/2

Plus en détail

ESSAI AETHERA : ANALYSE DE LA PFS PAR ENTRETIEN POST- AUTOGREFFE DANS LE LES INVESTIGATEURS LYMPHOME DE HODGKIN

ESSAI AETHERA : ANALYSE DE LA PFS PAR ENTRETIEN POST- AUTOGREFFE DANS LE LES INVESTIGATEURS LYMPHOME DE HODGKIN ESSAI AETHERA : ANALYSE DE LA PFS PAR LES INVESTIGATEURS ENTRETIEN POST- AUTOGREFFE DANS LE LYMPHOME DE HODGKIN D après la communication orale de A. Sureda, abstract #O112 EBMT 15 22-25 Mars 15 Rédigé

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

Etat des lieux en Basse-Normandie

Etat des lieux en Basse-Normandie Dr E. ANGER Cabinet de Pathologie ALENCON - Constitution fin 2011 suite appel à candidature INCa 2010 - Responsable : Pr Florence Joly Centre F. Baclesse Caen - Expert anat-path : Dr Cécile Blanc-Fournier

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs des Cordons Sexuels Suspicion de tumeur maligne des cordons sexuels de l ovaire.

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs des Cordons Sexuels Suspicion de tumeur maligne des cordons sexuels de l ovaire. Suspicion de tumeur maligne des cordons sexuels de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : CA125, Inhibine B, AMH si signe hyperoestrogénie et/ou T de la granulosa, Δ4 androstènedione,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

Angiogénèse et cancers gynécologique

Angiogénèse et cancers gynécologique Angiogénèse et cancers gynécologique Dr Thibault de La Motte Rouge Compréhension de la biologie tumorale : les années 2000 Perte de l apoptose Auto-suffisance en signal de croissance Insensibilité aux

Plus en détail

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES

Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Prise en charge des patients avec cancer du rectum et métastases hépatiques synchrones RESECABLES Regimbeau JM Service de chirurgie digestive et Oncologique CHU Amiens Nord, université de Picardie Amiens

Plus en détail

Essais dans toutes les phases. Boucle recherche fondamentale. Importance du lien: quipe de recherchee clinique / chercheur

Essais dans toutes les phases. Boucle recherche fondamentale. Importance du lien: quipe de recherchee clinique / chercheur Essais en cours Actualités K Ovaire Gwénaël FERRON, Lau urence GLADIEFF, Eliane MERY, J Pierre D RCP Onco-g EA 4553 (Individua alisation des Traitements des Cancers Ov Institut Claudius Re Tou Actualité

Plus en détail

Cancer ovarien: nouveaux concepts. Nouvelle classification moléculaire

Cancer ovarien: nouveaux concepts. Nouvelle classification moléculaire Cancer ovarien: nouveaux concepts Nouvelle classification moléculaire J.Bauer Octobre 2011 Caractéristiques biologiques du CEO Hétérogénéité importante des sous types histologiques et de leur comportement

Plus en détail

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy

Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire. Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante et cancer de l ovaire Patricia Pautier Oncologue médical Institut Gustave-Roussy Chimiothérapie néoadjuvante Pro Réalisation d une chirurgie complète Moins de morbidité post

Plus en détail

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015

Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Référentiel cancers du sein localement avancé et métastatique - Septembre 2015 Introduction Les grandes lignes des recommandations ABC 2, ASCO, ESMO et NCCN, serviront de cadre général aux recommandations

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Classe d'âge : Adultes SHAPE Essai randomisé de phase III comparant une hystérectomie élargie avec lymphadénectomie pelvienne à une hystérectomie simple avec lymphadénectomie pelvienne chez des patientes atteintes de cancer

Plus en détail

Prise en charge des CBNPC oligométastatiques

Prise en charge des CBNPC oligométastatiques Prise en charge des CBNPC oligométastatiques À partir d'un cas clinique Dr Stéphane HOMINAL, Centre Hospitalier Annecy-Genevois Les incontournables 7 octobre 2014 Cas clinique / femme 66 ans - juillet

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, du col et de l ovaire Cancer de l endomètre Emile Daraï Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, CancerEst, Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules - avril 2009 - Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Tout nouveau patient ayant un cancer bronchique

Plus en détail

Conduite à tenir devant une carcinose localisée

Conduite à tenir devant une carcinose localisée XVIème Journée de l Association Picarde de Cancérologie Digestive Conduite à tenir devant une carcinose localisée Diane Goéré Département de Chirurgie Oncologique Institut Gustave Roussy Université Paris

Plus en détail

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage?

Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage? Carcinomes bronchiques non à petites cellules: Quelle chimiothérapie de rattrapage? Dr Michaël Duruisseaux Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de Grenoble Conflits

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Tumeurs rares de l ovaire

Tumeurs rares de l ovaire Tumeurs rares de l ovaire Réseau national et Organisations régionales Dr D BERTON RIGAUD Mai 2013 ICO Nantes Tumeurs gynécologiques rares Souvent curables Femmes jeunes Peu d études randomisées = recommandations

Plus en détail

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie

Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie Lu pour vous Association bévacizumab paclitaxel dans le traitement du cancer du sein HER2 négatif en première ligne métastatique : les données de la vraie vie doi:10.1684/veg.2016.0059 Sakina Sekkate Département

Plus en détail

Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer

Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer Essai PENELOPE- Pertuzumab in Platinum-resitant low HER3mRNA epithelial ovarian cancer AGO-OVAR 2.20/ ENGOT ov 14 Essai international en partenariat réseau européen ENGOT et Roche PENELOPE. AGO-OVAR 2.20

Plus en détail

" La consultation oncogénétique pour toutes, oui mais quand?"

 La consultation oncogénétique pour toutes, oui mais quand? " La consultation oncogénétique pour toutes, oui mais quand?" 4 février 2016 - Dr Thibault de la Motte Rouge UNICANCER Groupe des Centres de Lutte Contre le Cancer Liens d intérêts Roche AstraZeneca MSD

Plus en détail

Tumeurs de l ovaire. C. Genestie Gustave Roussy

Tumeurs de l ovaire. C. Genestie Gustave Roussy Tumeurs de l ovaire C. Genestie Gustave Roussy Tumeurs primitives ovariennes classification OMS 2014 Tumeurs épithéliales 50 à 70% Tumeurs du stroma et cordons sexuels 10% Tumeurs germinales 20 à 30% Tumeur

Plus en détail

Immunothérapie, TIL, Ad-IFN, mélanome. Pr Brigitte Dréno, UF Cancéro-Dermatologie, CHU de Nantes. Un seul centre : Nantes

Immunothérapie, TIL, Ad-IFN, mélanome. Pr Brigitte Dréno, UF Cancéro-Dermatologie, CHU de Nantes. Un seul centre : Nantes Annexe 1 : Résumé Titre de l étude Mots clés Promoteur de l étude Investigateur principal (si étude monocentrique) Nombre de centres prévus Planning de l étude Design de l étude Objectifs de l étude Nombre

Plus en détail

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN

Cancer de l endomètre localisé à haut risque. Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Cancer de l endomètre localisé à haut risque Arnaud BEDDOK DES oncologie - radiothérapie Tutrices: Dr RAMDANE, Dr BIHAN Plan Introduction: de quoi parle t on? Cas clinique: Mme L 76 ans Recommandations

Plus en détail

Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences

Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences Registre national CHIP-Ovaires Les récurrences Naoual Bakrin (MD), Olivier Glehen (MD, PhD) Service de chirurgie oncologique et viscérale Centre hospitalier Lyon Sud, Pierre Bénite Université Claude Bernard

Plus en détail

Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS

Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS Association + GEMOX ou seul dans le traitement de première ligne du carcinome hépatocellulaire

Plus en détail

www.cours-rpc-nice-saintpaul.fr Et les cancers de l Ovaire et du col de l Utérus RPC Cancers Gynécologiques : Mise à jour 2012 Intégration des slides au format 16/9 Sélectionner toute la présentation (Ctrl

Plus en détail

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé

Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Communiqué de presse Bâle, le 25 février 2010 Une étude de phase III sur Avastin donne des résultats positifs lors de cancer de l ovaire de stade avancé Roche (SIX: RO, ROG; OTCQX: RHHBY) a annoncé aujourd

Plus en détail

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée.

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas 1 2 foyers tumoraux dans une biopsie Maintien d expression des 4 protéines MMR

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon Service d Oncologie Radiothérapique CHU Pitié-Salpêtrière GHU Est Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome

Plus en détail

Marqueurs sériques tumoraux dans le diagnostic des tumeurs ovariennes présumées bénignes

Marqueurs sériques tumoraux dans le diagnostic des tumeurs ovariennes présumées bénignes Marqueurs sériques tumoraux dans le diagnostic des tumeurs ovariennes présumées bénignes Najiba LAHLOU Département de Biologie Hormonale Hôpital COCHIN - Paris Jean-Luc BRUN Pôle d Obstétrique, Reproduction,

Plus en détail

Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives

Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives Actualités dans la prise en charge thérapeutique des Tumeurs endocrines Digestives R.SAI; K.BOUZID EHS C.P.M.C INTRODUCTION Tumeurs Rares : 2 /100000 et de Diagnostic difficile Prise en Charge Thérapeutique

Plus en détail

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de :

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de : 1 Les référentiels de bonnes pratiques cliniques des tumeurs de l endomètre. Version 2013 Sous la conduite de : Cédric NADEAU Service de Gynécologie - Obstétrique - CHU de Poitiers & Yannick THIROUARD

Plus en détail

M Deslandres OM CHU Rangueil

M Deslandres OM CHU Rangueil M Deslandres OM CHU Rangueil Introduction Données épidémiologiques INVS 2005: pic d incidence > 75 ans, 4400 nvx cas /an dont 42% > 70 ans (Bélot 2008) Proportion des stades avancés augmente avec l âge,

Plus en détail

Tumeur de l ovaire Dr Catherine GENESTIE

Tumeur de l ovaire Dr Catherine GENESTIE Tumeur de l ovaire Dr Catherine GENESTIE 4000 cas / an en France : moins fréquent que le cancer du sein et endomètre, un peu plus fréquent que le cancer du col. Femme > 45 ans en général (âge moyen de

Plus en détail

DEMOGRAPHIE IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR

DEMOGRAPHIE IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR Initiales du patient : - Inclusion Code : Page 1 DEMOGRAPHIE Sexe : 1 Masculin 2 Féminin Date de naissance : - - 19 IDENTIFICATION DU CENTRE INVESTIGATEUR Etablissement : Investigateur : CRITERES D INCLUSION

Plus en détail

Communiqué de presse. Bâle, le 17 novembre 2012

Communiqué de presse. Bâle, le 17 novembre 2012 Communiqué de presse Bâle, le 17 novembre 2012 Une étude Roche a montré qu Avastin, associé à une radiothérapie et une chimiothérapie, a aidé des personnes avec diagnostic récent de glioblastome à vivre

Plus en détail

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle

INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM. DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle INDICATIONS DE LA RADIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU RECTUM DES, le 3 Mars 2006 Baumgaertner Isabelle Introduction Le traitement du cancer rectal pose le problème de la récidive loco-régionale Son taux est

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016 Date d examen par la Commission : 25 mai 2016 L avis de la Commission de la Transparence adopté le 8 juin 2016 a fait l objet d une audition le 6 juillet

Plus en détail

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013

Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique. Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie de l adénocarcinome pancréatique Pascale Rivera CHU Toulouse Avril 2013 Traitement(s) complémentaire(s) à la chirurgie pancréatique NEO-ADJUVANT ADJUVANT

Plus en détail

Doxorubicine liposomale pégylée

Doxorubicine liposomale pégylée DENOMINATION DU MEDICAMENT CAELYX = Doxorubicine liposomale pégylée CARACTERISTIQUES Dénomination commune : CAELYX Composition qualitative et quantitative : Doxorubicine liposomale pégylée Statut : A.M.M.

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal

Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Prise en charge des métastases hépatiques de cancer colo-rectal Dr Frédéric Meaux Jeudi 12 Avril 2012 Clinique Ambroise Paré Beuvry Rappel épidémiologique : En France, le cancer colo-rectal: 36.000 nouveaux

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 juillet 2009 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé Boite de 60 comprimés (CIP : 365 745-6) XELODA 500 mg, comprimé pelliculé Boite de 120 comprimés (CIP : 365 746-2) Laboratoires

Plus en détail

Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker

Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker Qu est-ce qu un pronostic? Principes des études pronostiques Caroline Elie URC Paris Centre Hôpital Necker Chez un homme de 50 ans, fumeur, traité pour une hypercholestérolémie, et à 15 jours d un infarctus

Plus en détail

SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY

SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY A) IDENTIFICATION DE L ESSAI SYNOPSIS PROTOCOLE RUBY NUMERO DE CODE PROMOTEUR : UC-0105/1501 EUDRACT N : 2015-000580-14 VERSION & DATE : Version n 2.0 Juin 2015 TITRE DE L ESSAI: Etude de phase II évaluant

Plus en détail

La place actuelle de la CHIP dans le cancer de l ovaire

La place actuelle de la CHIP dans le cancer de l ovaire La place actuelle de la CHIP dans le cancer de l ovaire Glehen Olivier Naoual Bakrin Chirurgie Générale et Oncologique Centre Hospitalier Lyon Sud LE CANCER de l Ovaire Dans le monde : 200 000 nvx cas/an

Plus en détail

Les cancers de l endomètre

Les cancers de l endomètre Chapitre 2 Les cancers de l endomètre Généralités Prise en charge Il convient d évaluer les facteurs de comorbidité et l espérance de vie. La stratégie thérapeutique repose principalement sur l opérabilité

Plus en détail

Le cancer de l ovaire chez la femme âgée. Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN.

Le cancer de l ovaire chez la femme âgée. Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN. Le cancer de l ovaire chez la femme âgée Claire FALANDRY, Michel FABBRO, Olivier GUERIN, Jean-Emmanuel KURTZ, Anne LESOIN. Position du problème Une population en augmentation et hétérogène Diagnostic retardé,

Plus en détail