7 Les titres de placement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "7 Les titres de placement"

Transcription

1 7 Les titres de placement Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les caractéristiques 1 des titres de placement de l entreprise Le traitement comptable des 3 placements temporaires La méthode de la valeur minimale 1, 3 Les produits de dividendes 5 3 Les produits d intérêts 3 L aliénation de placements temporaires 7 3 Le traitement comptable des placements à long terme Les placements de portefeuille La méthode de la valeur d acquisition 11 7 Les sources de produits 9, 11 7, 9, 11 L amortissement de la prime ou 9 5, 9, 11 de l escompte Les participations dans un satellite L influence notable 13 La méthode de la valeur de consolidation Les autres placements La moins-value durable 11 La présentation des titres de placement

2 Les principales caractéristiques des travaux suggérés Exercices 1. Le classement des placements dans la catégorie appropriée 3. Les critères de classification des placements temporaires 5. L inscription des produits de dividendes 7. Le calcul du gain ou de la perte sur aliénation de placements temporaires 9. L amortissement de l escompte selon la méthode de l intérêt réel 11. Les opérations sur un placement de portefeuille en actions 13. La détermination de l influence notable de placements à long terme 15. Les opérations touchant les postes Participation dans un satellite et Produits tirés d une participation dans un satellite Durée Degré de (en min) difficulté Problèmes de compréhension 1. L application de la méthode de la valeur minimale 15 Facile 3. L inscription d opérations sur les placements temporaires 60 Difficile 5. La préparation d un tableau d amortissement de la prime ou de l escompte d un placement en obligations selon la méthode linéaire 30 Moyen 7. Les opérations sur des placements de portefeuille en actions 25 Moyen 9. Les opérations sur un placement de portefeuille en obligations avec prime 50 Difficile 11. L acquisition et l aliénation d un placement en obligations entre deux dates d intérêt 30 Difficile 13. La détention d une participation dans un satellite en difficulté financière 20 Difficile EXERCICES E1. Le classement des placements dans la catégorie appropriée a) Placement temporaire, puisque la date d échéance est à court terme et que le certificat est rapidement réalisable. b) Participation dans une filiale puisqu il y a, à moins d avis contraire, contrôle sur une autre entreprise. c) Placement de portefeuille. d) Placement temporaire, puisque le surplus de fonds est pour une période de deux mois. L entreprise Biogramme peut rapidement encaisser le produit des obligations avant ou à la fin de cette période. e) Participation dans un satellite puisqu il y a influence notable sur une autre entreprise. f) Placement temporaire. g) Placement de portefeuille. E3. Les critères de classification des placements temporaires Afin d être considérés comme des placements temporaires, ceux-ci doivent satisfaire à deux critères. D abord, les placements doivent être rapidement réalisables et, deuxièmement, l investisseur doit avoir l intention de disposer du placement à court terme, soit avant la fin de l exercice suivant. Bien que la deuxième condition soit satisfaite, ce n est pas nécessairement le cas de la première. Effectivement, les actions de la petite entreprise ne sont certainement pas cotées à la bourse, ce qui rend l aliénation éventuelle plus difficile. De plus, M. Fortin éprouve de la difficulté à trouver un acheteur réellement intéressé! Pour cette raison, nous pouvons conclure que le critère de réalisation rapide n est pas satisfait. En conséquence, le bilan personnel de M. Fortin devra présenter le placement dans la catégorie des placements à long terme. 7-2 Chapitre 7

3 E5. L inscription des produits de dividendes L entreprise Touchette inscrira les produits de dividendes le 30 juin puisque c est à cette date qu elle apprend qu elle recevra un dividende de 1 $ l action de Rembrant ltée. En effet, c est à la date de déclaration que les dividendes sont gagnés, car l investisseur est assuré de recevoir le dividende. Les écritures de journal nécessaires aux trois dates mentionnées sont : 4 juin (date de clôture des registres) Aucune écriture n est requise puisque Touchette ne sait pas encore qu elle recevra des dividendes de Rembrant ltée. 30 juin (date de déclaration) Dividendes à recevoir 100 Produits de dividendes 100 Déclaration d un dividende de 1 $ l action par Rembrant ltée (100 actions 1 $). 30 septembre (date de paiement) Banque 100 Dividendes à recevoir 100 Encaissement d un dividende de 1 $ l action de Rembrant ltée (100 actions 1 $). E7. Le calcul du gain ou de la perte sur aliénation de placements temporaires Valeur moyenne des unités de placement des actions de Naturo ltée : [(200 actions 25 $) + (100 actions 30 $)] 300 actions 30 avril 20X6 Aliénation à 26 $ : = 26,67 $ l action Produit de la vente (50 actions 26 $) 1 300,00 $ Valeur comptable du placement vendu (50 actions 26,67 $) 1 333,50 Perte sur aliénation de placements temporaires (33,50) $ 31 octobre 20X6 Aliénation à 30 $ : Produit de la vente (50 actions 30 $) 1 500,00 $ Valeur comptable du placement vendu (50 actions 26,67 $) 1 333,50 Gain sur aliénation de placements temporaires 166,50 $ Les titres de placement 7-3

4 E9. L amortissement de l escompte selon la méthode de l intérêt réel Toutes les réponses se trouvent aisément dans le tableau d amortissement présenté ci-dessous. Tableau d amortissement de l escompte d émission d obligations Méthode de l intérêt réel Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 5 ans, portant intérêt à un taux nominal de 10 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 12 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Produits Amortissement Escompte Valeur reçus d intérêts de l escompte non amorti comptable (10 % de (12 % de [(2) (1)] [(4) (3)] des obligations la valeur la valeur [ $ (4)] nominale) comptable) X $ $ X $ $ $ X Y Y Y Calculs : 1 ( $ 10%) 2 [(12% colonne (5)] a) L amortissement annuel de l escompte se trouve dans la colonne (3). b) La valeur comptable du placement en obligations à la fin de chacune des cinq années se trouve dans la colonne (5). c) Les produits d intérêts annuels sont présentés dans la colonne (2). E11. Les opérations sur un placement de portefeuille en actions a) 30 juin 20X4 (date de déclaration) Dividendes à recevoir 500 Produits de dividendes 500 Déclaration d un dividende de 1 $ l action par Douce Moitié inc. (500 actions 1 $ l action). 15 juillet 20X4 (date de clôture des registres) Aucune écriture n est requise. Comme À la rencontre ltée figure parmi la liste des actionnaires à cette date, elle recevra effectivement sa part des dividendes de Douce Moitié inc. le 31 juillet suivant. 31 juillet 20X4 (date de paiement) Banque 500 Dividendes à recevoir 500 Encaissement du dividende de 1 $ l action de Douce Moitié inc. (500 1 $ l action). 7-4 Chapitre 7

5 b) Il faut d abord calculer le coût moyen des actions de Douce Moitié inc., comme suit : [(100 actions 10 $ l action) + (200 actions 11 $ l action) + (200 actions 12 $ l action)] (100 actions actions actions) $ 500 actions = 11,20 $ l action 20X5 Banque 900 Perte sur aliénation de placements de portefeuille 220 Placement de portefeuille Actions de Douce Moitié inc Aliénation de 100 actions de Douce Moitié inc. (100 actions 9 $ l action), ayant une valeur comptable de $ (100 actions 11,20 $ l action). c) Afin de constater une moins-value durable, il faut qu un ou plusieurs des facteurs ci-dessous indiquent qu une telle situation se maintient depuis trois ou quatre ans : la valeur boursière du titre est inférieure, depuis longtemps, à la valeur comptable de 11,20 $ l action ; Douce Moitié inc. a subi des pertes importantes au cours du(des) dernier(s) exercice(s) ; Douce Moitié inc. accumule des déficits depuis plusieurs années ; les transactions portant sur les actions de Douce Moitié inc. sont suspendues ; Douce Moitié inc. connaît des difficultés liées à la trésorerie et des problèmes touchant la continuité de l exploitation ; la juste valeur actuelle du placement est inférieure à la valeur comptable de 11,20 $ l action. d) 31 décembre 20X8 Moins-value durable d un placement de portefeuille Placement de portefeuille Actions de Douce Moitié inc Moins-value durable des actions de catégorie C de l entreprise Douce Moitié inc. [400 actions (11,20 $ 8 $)]. E13. La détermination de l influence notable de placements à long terme Pour chacune des situations présentées, le comptable doit faire preuve de jugement professionnel. a) La détention de 500 actions de catégorie A de Cascades ne donne certainement pas d influence notable à Highteck inc. Puisque le nombre d actions détenues est très petit, il s agit d un placement de portefeuille. b) Il s agit probablement d une participation dans un satellite, mais attention! il manque une information importante, soit le pourcentage d actions détenues par Highteck inc. Si ce pourcentage se situe tout près de 20 %, jusqu à un maximum de 50 %, nous pourrons considérer qu il existe une influence notable. En effet, les deux entreprises échangent beaucoup d informations techniques. c) Puisque Highteck inc. détient 45 % des actions de Beaubronzage ltée et que l entreprise participante a nommé un membre sur le conseil d administration, nous considérons qu il y a une influence notable. Il s agit d une participation dans un satellite. d) À première vue, le faible pourcentage de 10 % n est pas suffisant pour donner une influence notable à Highteck inc. Également, aucun autre facteur ne démontre la présence d une telle influence, comme la présence au conseil d administration ou la participation à l élaboration des politiques. Le fait de consommer le produit en question n est vraiment pas suffisant pour donner à ses propriétaires une influence notable. Il s agit d un placement de portefeuille. e) Puisque Highteck inc. détient 35 % des actions de l agence de voyages Visite ltée et que les opérations intersociétés sont importantes, nous considérons qu il y a une influence notable. Il s agit d une participation dans un satellite. Les titres de placement 7-5

6 E15. Les opérations touchant les postes Participation dans un satellite et Produits tirés d une participation dans un satellite D autres postes que Participation dans un satellite ou Produits tirés d une participation dans un satellite peuvent être affectés par les opérations présentées dans la question. En imaginant l écriture exigée par chaque opération, vous pourrez identifier ces postes. À titre d exemple, le poste Banque est affecté en a) et en f). Participation dans un satellite Produits tirés d une participation dans un satellite Débit Crédit Débit Crédit a) Acquisition de nouvelles actions b) Constatation d une moins-value durable 1 c) Bénéfice net réalisé par le satellite d) Déclaration de dividendes par le satellite 2 e) Observation d une moins-value temporaire 3 f) Aliénation d une partie du placement 4 Perte Gain g) Perte nette subie par le satellite Explications : 1 La moins-value durable figure également à l état des résultats. Il s agit d une perte pouvant être inscrite à titre de poste distinct ou regroupée avec un poste plus important, tel Produits tirés d une participation dans un satellite. 2 Les dividendes déclarés par le satellite sont débités au poste Dividendes à recevoir et crédités au poste Participation dans un satellite. Lorsqu ils sont encaissés, les dividendes sont débités au poste Banque et crédités au poste Dividendes à recevoir. 3 Les moins-values temporaires n affectent pas les placements à long terme. Seules les moins-values durables sont considérées. 4 Le gain ou la perte résultant de l aliénation d une participation dans un satellite sera inscrit à l état des résultats. Ce poste pourrait être regroupé avec Produits tirés d une participation dans un satellite s il est peu important. PROBLÈMES DE COMPRÉHENSION P1. L application de la méthode de la valeur minimale (15 minutes facile) a) Approche globale : Valeur comptable (2 000 $ $ $) = $ Valeur marchande (2 500 $ $ $) = $ La valeur comptable de l ensemble des placements temporaires est inférieure à la valeur marchande des mêmes placements. Dans ce cas, aucune moins-value n est nécessaire aux états financiers de l entreprise Sourire enr. 7-6 Chapitre 7

7 b) Approche individuelle : Actions de Plaisir ltée Valeur comptable < Valeur marchande Plus-value de 500 $ non comptabilisée $ < $ Actions de Lajoie inc. Valeur comptable > Valeur marchande Moins-value de 300 $ à comptabiliser $ > $ Obligations de BoFix enr. Valeur comptable = Valeur marchande Aucune moins-value 600 $ = 600 $ M me Bonnehumeur devra inscrire une moins-value de 300 $ sur les actions de Lajoie inc. aux états financiers de l entreprise Sourire enr. L écriture alors nécessaire est la suivante : Fin d exercice Moins-value des placements temporaires 300 Placement temporaire Actions de Lajoie inc. 300 Moins-value des placements temporaires en actions (1 800 $ $). P3. L inscription d opérations sur les placements temporaires (60 minutes difficile) a) Voici les écritures nécessaires à l entreprise Safari ltée afin d inscrire toutes les opérations sur les placements temporaires de l exercice 20X8 : 30 novembre 20X7 Placement temporaire Obligations de Ours Polaire ltée Banque Acquisition de 100 obligations de Ours Polaire ltée d une valeur nominale de $ chacune (100 obligations 970 $), échéant le 30 novembre 20Z0, portant intérêt au taux de 12 % payable semestriellement le 31 mai et le 30 novembre. 1 er décembre 20X7 Placement temporaire Actions de L Éléphant Rose inc Banque Acquisition de 200 actions de catégorie B de L Éléphant Rose inc. [(200 actions 40 $) + 70 $]. 28 février 20X8 Banque Perte sur aliénation de placements temporaires 535 Placement temporaire Actions de L Éléphant Rose inc Aliénation de 100 actions de catégorie B de L Éléphant Rose inc. (100 actions 35 $), d une valeur comptable de $ (8 070 $ 2). 31 mai 20X8 Banque Produits d intérêts Encaissement des intérêts semestriels sur les obligations de Ours Polaire ltée (100 obligations $ 12 % 6/12 mois). Les titres de placement 7-7

8 31 mai 20X8 Banque Placement temporaire Obligations de Ours Polaire ltée Gain sur aliénation de placements temporaires Aliénation de 50 obligations de Ours Polaire ltée (50 obligations 990 $), d une valeur comptable de $ ( $ 2). 30 septembre 20X8 Dividendes à recevoir 50 Produits de dividendes 50 Déclaration d un dividende de 0,50 $ l action par L Éléphant Rose inc. (100 actions 0,50 $). 31 octobre 20X8 Intérêts à recevoir Produits d intérêts Régularisation des produits d intérêts des obligations de Ours Polaire ltée (50 obligations $ 12 % 5/12 mois). 31 octobre 20X8 À cette date de fin d exercice, l entreprise Safari ltée doit appliquer la méthode de la valeur minimale à ses placements temporaires afin de déterminer si une moins-value est nécessaire. Voici les résultats de l application de l approche globale : Valeur comptable ( $ $ $ $) $ Valeur marchande [(50 obligations $) + (100 actions 30 $)] $ La valeur comptable de l ensemble des placements temporaires est inférieure à la valeur marchande des mêmes placements. Dans ce cas, aucune moins-value n est nécessaire aux états financiers de l entreprise Safari ltée. b) Voici un extrait de la balance de vérification de l entreprise Safari ltée contenant tous les postes reliés aux placements temporaires de l exercice clos le 31 octobre 20X8 : SAFARI LTÉE Extrait de la balance de vérification au 31 octobre 20X8 Débit Crédit Placements temporaires $ Dividendes à recevoir 50 Intérêts à recevoir Produits de dividendes 50 $ Produits d intérêts Gain sur aliénation de placements temporaires Calculs : 1 ( $ $ $ $) 2 (6 000 $ $) 3 (1 000 $ 535 $) Le gain et la perte sur aliénation de placements temporaires sont présentés l un contre l autre à l état des résultats. Il en est souvent ainsi puisqu on considère globalement les opérations d acquisition et d aliénation des placements temporaires. 7-8 Chapitre 7

9 c) Voici les résultats de l application de la méthode de la valeur minimale en utilisant l approche individuelle pour l exercice clos le 31 octobre 20X8 : Obligations de Ours Polaire ltée Valeur comptable < Valeur marchande Plus-value de $ non comptabilisée $ < $ Actions de L Éléphant Rose inc. Valeur comptable > Valeur marchande Moins-value de $ à comptabiliser $ > $ L entreprise Safari ltée devra inscrire une moins-value de $ aux états financiers, ce qui exigera l écriture suivante : 31 octobre 20X8 Moins-value des placements temporaires Placement temporaire Actions de L Éléphant Rose inc Moins-value des placements temporaires en actions en fin d exercice (4 035 $ $). Compte tenu de cette écriture, les postes suivants de la balance de vérification de l exercice terminé le 31 octobre 20X8 seront différents de ceux établis en b) : Débit Crédit Placements temporaires $ Moins-value des placements temporaires Calcul : 1 ( $ $ $ $ $) ou ( $ $) d) Voici les écritures de a) qui seraient différentes si les produits d intérêts étaient calculés selon le nombre de jours écoulés, plutôt que selon le nombre de mois : 31 mai 20X8 Banque 5 983,56 Produits d intérêts 5 983,56 Encaissement des intérêts semestriels sur les obligations de Ours Polaire ltée (100 obligations $ 12 % 182/365 jours). 31 octobre 20X8 Intérêts à recevoir 2 515,07 Produits d intérêts 2 515,07 Régularisation des produits d intérêts des obligations de Ours Polaire ltée (50 obligations $ 12 % 153/365 jours). Vous remarquerez que la différence entre a) et d) est faible quant au montant des produits d intérêts. En effet, calculé en mois, les intérêts sont de $. En jours, ils sont de 8498,63 $ (5983,56 $ ,07 $). P5. La préparation d un tableau d amortissement de la prime ou de l escompte d un placement en obligations selon la méthode linéaire (30 minutes moyen) Le tableau d amortissement de la prime ou de l escompte d un placement en obligations est généralement préparé à la date d acquisition. Il demeure utile pendant toute la durée de détention du placement, en particulier lorsque le comptable doit inscrire l amortissement aux livres comptables. Les titres de placement 7-9

10 a) Acquisition à 107,5, compte tenu d un taux d intérêt effectif de 10 %. Tableau d amortissement de la prime d émission d obligations Méthode de l amortissement linéaire Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 5 ans, portant intérêt à un taux nominal de 12 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 10 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Amortissement Produits Prime Valeur reçus de la prime d intérêts non amortie comptable (12 % de ( $ 5 ans) [(1) (2)] [(4) (2)] des obligations la valeur [ $ + (4)] nominale) 20X $ $ 20X $ $ $ X Y Y Y b) Acquisition à 90, compte tenu d un taux d intérêt effectif de 15 %. Tableau d amortissement de l escompte d émission d obligations Méthode de l amortissement linéaire Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 5 ans, portant intérêt à un taux nominal de 12 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 15 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Amortissement Produits Escompte Valeur reçus de l escompte d intérêts non amorti comptable (12 % de ( $ 5 ans) [(1) + (2)] [(4) (2)] des obligations la valeur [ $ (4)] nominale) 20X $ $ 20X $ $ $ X Y Y Y P7. Les opérations sur des placements de portefeuille en actions (25 minutes moyen) a) 1 er décembre 20X5 Placement de portefeuille Actions de Orange Brûlée inc Banque Acquisition de actions de Orange Brûlée inc. (4 000 actions 4,75 $). Placement de portefeuille Actions de Brun Rouillé ltée Banque Acquisition de actions de Brun Rouillé ltée (8 000 actions 8 $) Chapitre 7

11 25 mai 20X6 Placement de portefeuille Actions de Orange Brûlée inc Banque Acquisition de actions de Orange Brûlée inc. (2 000 actions 5,50 $). 31 mars 20X6 Banque Produits de dividendes Encaissement du dividende de 0,50 $ l action de Orange Brûlée inc. (4 000 actions 0,50 $). 30 septembre 20X6 Banque Produits de dividendes Encaissement du dividende de 0,50 $ l action de Orange Brûlée inc. (6 000 actions 0,50 $). b) Voici un extrait de la balance de vérification de l entreprise Jaune Citron ltée contenant tous les postes reliés aux placements à long terme de l exercice clos le 30 novembre 20X6 : JAUNE CITRON LTÉE Extrait de la balance de vérification au 30 novembre 20X6 Débit Crédit Placement de portefeuille Actions de Orange Brûlée inc $ Placement de portefeuille Actions de Brun Rouillé inc Produits de dividendes $ Calculs : 1 ( $ $) 2 (2 000 $ $) c) Valeur moyenne des unités de placements des actions de Orange Brûlée inc. au 31 octobre 20X8 : ( $ $) actions = 5 $ l action Si le prix de l aliénation est de 5,50 $ : Produit de la vente (3 000 actions 5,50 $) $ Valeur comptable du placement vendu (3 000 actions 5,00 $) (15 000) Gain sur aliénation du placement de portefeuille $ 31 octobre 20X8 Banque Placement de portefeuille Actions de Orange Brûlée inc Gain sur aliénation de placements de portefeuille Aliénation de 300 actions de Orange Brûlée inc. (3 000 actions 5,50 $), d une valeur comptable de $ (3 000 actions 5 $). Si le prix de l aliénation est de 4,50 $ : Produit de la vente (3 000 actions 4,50 $) $ Valeur comptable du placement vendu (3 000 actions 5,00 $) (15 000) Perte sur aliénation du placement de portefeuille (1 500) $ Les titres de placement 7-11

12 31 octobre 20X8 Banque Perte sur aliénation de placements de portefeuille Placement de portefeuille Actions de Orange Brûlée inc Aliénation de 300 actions de Orange Brûlée inc. (3 000 actions 4,50 $), d une valeur comptable de $ (3 000 actions 5 $). P9. Les opérations sur un placement de portefeuille en obligations avec prime (50 minutes difficile) a) Valeur actualisée du principal (1 000 obligations 500 $) ( ) = $ 0, * = ,50 $ Valeur actualisée des intérêts ( $ 9 %) ( ) = $ 3, ** = ,95 Total ,45 $ * Facteur d actualisation extrait de la table 2.1 de l annexe 2. va =? = P ( ) = $ ( ) paiement futur P = $, nombre de périodes n = 5, taux d intérêt i = 8 % ** Facteur d actualisation extrait de la table 2.2 de l annexe 2. VA =? = vf ( ) = $ ( ) versement futur annuel vf = $, nombre de périodes n = 5, taux d intérêt i = 8 % Le prix d acquisition des obligations de Danse inc. est de $. b) ( $ $) 5 ans = $ par année d amortissement de la prime. Tableau d amortissement de la prime d émission d obligations Méthode de l amortissement linéaire Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 5 ans, portant intérêt à un taux nominal de 9 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 8 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Amortissement Produits Prime Valeur reçus de la prime d intérêts non amortie comptable (9 % de ( $ 5 ans) [(1) (2)] [(4) (2)] des obligations la valeur [ $ + (4)] nominale) 20X $ $ 20X $ $ $ X X X X Chapitre 7

13 c) Tableau d amortissement de la prime d émission d obligations Méthode de l intérêt réel Versements annuels d intérêts Obligations d une valeur nominale de $, échéant dans 5 ans, portant intérêt à un taux nominal de 9 % et rapportant un taux d intérêt effectif de 8 % (1) (2) (3) (4) (5) Date Intérêts Produits Amortissement Prime Valeur reçus d intérêts de la prime non amortie comptable (9 % de (8 % de [(1) (2)] [(4) (3)] des obligations la valeur la valeur [ $ + (4)] nominale) comptable) (5) 20X $ $ 20X $ $ $ X X X X Explications : 1 Par différence ( $ $). 2 Ce montant doit égaler la prime non amortie au 31 mars 20X7. d) Écritures de l exercice terminé le 31 mars 20X4 : 1 er avril 20X3 Placement de portefeuille Obligations de Danse inc Banque Acquisition de obligations de Danse inc. d une valeur nominale de 500 $ chacune, échéant dans 5 ans, portant intérêt au taux de 9 % payable annuellement le 31 mars. 31 mars 20X4 Banque Produits d intérêts Encaissement des intérêts annuels sur les obligations de Danse inc. ( $ 9 %). Produits d intérêts Placement de portefeuille Obligations de Danse inc Amortissement de la prime des obligations de Danse inc. ( $ 5 ans ou selon le tableau en b). Écritures de l exercice clos le 31 mars 20X6 : 31 mars 20X6 Banque Produits d intérêts Encaissement des intérêts annuels sur les obligations de Danse inc. ( $ 9 %). Produits d intérêts Placement de portefeuille Obligations de Danse inc Amortissement de la prime des obligations de Danse inc. ( $ 5 ans ou selon le tableau en b). Les titres de placement 7-13

14 e) Écritures de l exercice terminé le 31 mars 20X4 : 1 er avril 20X3 Placement de portefeuille Obligations de Danse inc Banque Acquisition de obligations de Danse inc. d une valeur nominale de 500 $ chacune, échéant dans 5 ans, portant intérêt au taux de 9 % payable annuellement le 31 mars. 31 mars 20X4 Banque Produits d intérêts Encaissement des intérêts annuels sur les obligations de Danse inc. ( $ 9 %). Produits d intérêts Placement de portefeuille Obligations de Danse inc Amortissement de la prime des obligations de Danse inc. (selon le tableau en c). Écritures de l exercice clos le 31 mars 20X6 : 31 mars 20X6 Banque Produits d intérêts Encaissement des intérêts annuels sur les obligations de Danse inc. ( $ 9 %). Produits d intérêts Placement de portefeuille Obligations de Danse inc Amortissement de la prime des obligations de Danse inc. (selon le tableau en c). f) Méthode Exercice terminé Placement de Produits d amortissement le 31 mars portefeuille d intérêts Linéaire 20X $ $ Linéaire 20X Intérêt réel 20X Intérêt réel 20X L information provient de b) dans le cas de la méthode linéaire et de c) dans le cas de la méthode de l intérêt réel Chapitre 7

15 P11. L acquisition et l aliénation d un placement en obligations entre deux dates d intérêt (30 minutes difficile) Le calcul des intérêts courus peut être effectué en utilisant le nombre de jours plutôt que le nombre de mois de la période. Vous auriez alors des montants légèrement différents de ceux obtenus ci-dessous. a) 30 avril 20X4 Placement de portefeuille Obligations de Fleuri ltée Intérêts à recevoir Banque Acquisition de 200 obligations d une valeur nominale de $ chacune de Fleuri ltée à 107 (200 obligations $ 1,07), échéant le 31 décembre 20X8, portant intérêt au taux de 12 % payable semestriellement le 30 juin et le 31 décembre, compte tenu des intérêts courus (200 obligations $ 12 % 4/12 mois). 30 juin 20X4 Banque Intérêts à recevoir Produits d intérêts Encaissement des intérêts semestriels sur les obligations de Fleuri ltée (200 obligations $ 12 % 6/12 mois) et récupération des intérêts à recevoir depuis l acquisition. 30 juin 20X4 Produits d intérêts 500 Placement de portefeuille Obligations de Fleuri ltée 500 Amortissement de la prime semestriels sur les obligations de Fleuri ltée [( $ $) 2/56 mois]. 31 décembre 20X4 Banque Produits d intérêts Encaissement des intérêts des obligations de Fleuri ltée (200 obligations $ 12 % 6/12 mois). Produits d intérêts Placement de portefeuille Obligations de Fleuri ltée Amortissement de la prime des obligations de Fleuri ltée ( $ 6/52 mois). b) 31 mars 20X6 Intérêts à recevoir Placement de portefeuille Obligations de Fleuri ltée 750 Produits d intérêts Mise à jour des intérêts courus (200 obligations $ 12 % 3/12 mois) et de l amortissement de la prime ( $ 3/56 mois) de la totalité des obligations de Fleuri ltée. Banque Perte sur aliénation de placements de portefeuille Intérêts à recevoir Placement de portefeuille Obligations de Fleuri ltée Encaissement du produit d aliénation plus les intérêts courus de 100 obligations de Fleuri ltée [(100 obligations $ 99/100 $) $ 50/100 obligations)], d une valeur comptable de $ [ $ + ( $ 50/100 obligations 23/56 mois)]. Les titres de placement 7-15

16 30 juin 20X6 Banque Intérêts à recevoir Produits d intérêts Encaissement des intérêts semestriels sur les obligations de Fleuri ltée (100 obligations $ 12 % 6/12 mois) et récupération des intérêts à recevoir depuis l aliénation d une partie des obligations. Produits d intérêts 375 Placement de portefeuille Obligations de Fleuri ltée 375 Amortissement de la prime des obligations de Fleuri ltée [( $ $) 3/56 mois]. 31 décembre 20X6 Banque Produits d intérêts Encaissement des intérêts semestriels sur les obligations de Fleuri ltée (100 obligations $ 12 % 6/12 mois). Produits d intérêts 750 Placement de portefeuille Obligations de Fleuri ltée 750 Amortissement de la prime des obligations de Fleuri ltée (7 000 $ 6/56 mois). Il se peut que vous ayez procédé différemment en ce qui a trait à la mise à jour des intérêts. Au 31 mars 20X6, l alternative serait d inscrire les produits d intérêts et l amortissement de la prime pour la moitié du placement en obligations seulement, soit la portion vendue. Si vous procédez comme tel, vous aurez un total de Produits d intérêts de $ (3 000 $ $ $) et un total d amortissement de la prime de $ (375 $ $ $) pour l exercice 20X6. Les totaux ainsi obtenus sont exactement les mêmes que ceux établis selon la solution développée ci-dessus. À vous de vérifier cette assertion! P13. La détention d une participation dans un satellite en difficulté financière Remarquez que le poste Participation dans un satellite diminue lorsque le satellite subit une perte. a) Exercice 20X1 (20 minutes difficile) 1 er janvier 20X1 Participation dans un satellite Nimbus inc Banque Acquisition de 25 % des actions avec droit de vote de Nimbus inc. 31 décembre 20X1 Pertes découlant d une participation dans un satellite Participation dans un satellite Nimbus inc Quote-part dans la perte nette de l exercice du satellite Nimbus inc. ( $ 25 %). Exercice 20X3 31 décembre 20X3 Pertes découlant d une participation dans un satellite Participation dans un satellite Nimbus inc Quote-part dans la perte nette de l exercice du satellite Nimbus inc. ( $ 25 %) Chapitre 7

17 b) Calcul du poste Participation dans un satellite au 31 décembre 20X4 : Prix d acquisition $ Perte nette de 20X1 ( $ 25 %) (20 000) Perte nette de 20X2 ( $ 25 %) (25 000) Perte nette de 20X3 ( $ 25 %) (30 000) Perte nette de 20X4 ( $ 25 %) (40 000) Solde du poste Participation dans un satellite au 31 décembre 20X $ c) 1 er janvier 20X5 Banque Perte sur aliénation d une participation dans un satellite Participation dans un satellite Nimbus inc Aliénation des actions du satellite Nimbus inc., d une valeur comptable de $. Les titres de placement 7-17

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 18 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 570 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question N o 17 Exercices 1. Choix multiples 8. Une opération de refinancement 10

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o

de de Analyse Sujet abordé révision Exercice compréhension de cas n o n o n o n o 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7//09 7:31 PM Page 475 Chapitre : Les placements Les placements Les sujets abordés pour chacun des travaux suggérés Dans tous les exercices et problèmes, nous calculons

Plus en détail

Les placements LES ASSURANCES MARTINEZ JOURNAL GÉNÉRAL

Les placements LES ASSURANCES MARTINEZ JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 5 Les placements chap. 5, n o 1 a) LES ASSURANCES MARTINEZ 20X4 Févr. 01 Placements temporaires obligations 100 000 Banque opérations 100 000 (pour enregistrer l acquisition de 1 000 certificats

Plus en détail

11 Les résultats et les bénéfices

11 Les résultats et les bénéfices 11 Les résultats et les bénéfices non répartis des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les résultats des sociétés par

Plus en détail

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.27 La société Jus Frais inc. La société Jus Frais inc. (JFI), constituée le 1 er novembre 1990 par Monsieur Léon Kerr, est spécialisée dans l embouteillage, la distribution

Plus en détail

1 La régularisation des comptes

1 La régularisation des comptes 1 La régularisation des comptes Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le principe de l indépendance 1 des exercices L exercice comptable et

Plus en détail

2 Le chiffrier, les écritures de clôture

2 Le chiffrier, les écritures de clôture 2 Le chiffrier, les écritures de clôture et les écritures de contrepassation Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le chiffrier 1, 3, 11 1,

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas.

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 8 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 134 Remplacer l exercice E6 par le suivant. E6. L écriture d ajustement à partir de l information tirée du rapprochement bancaire Le comptable

Plus en détail

10 Le capital d apport des

10 Le capital d apport des 10 Le capital d apport des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les composantes des capitaux propres 1, 3 des sociétés

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

MALDONA JOURNAL GÉNÉRAL

MALDONA JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 7 Le passif chap. 7, n o 1 a) MALDONA 20X4 Déc. 31 Salaires 2 400 Salaires à payer 2 400 (pour enregistrer les salaires à payer au 31 décembre 20X4 : 5 employés 4 jours 120 $ = 2 400 $) Déc. 31

Plus en détail

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014 États financiers de La Fondation du Grand Montréal Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière... 4 État des flux

Plus en détail

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society

États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society États financiers de Société de recherche sur le cancer/cancer Research Society 31 août 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension 4 Les créances Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La gestion des créances Les comptes clients La comptabilisation des comptes clients

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 9

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 9 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 9 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 266 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question de révision N o 14 Exercices 11. La comptabilisation des créances 19. La

Plus en détail

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2008 1 QEPC/MAJ 2008 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Placements

Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales. Les Placements 1 Les Placements Les placements sont des actifs détenus par une entreprise dans l objectif d en tirer des bénéfices sous forme d intérêts de dividendes ou de revenus assimilés, des gains en capital ou

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

4 - L affectation du résultat des sociétés

4 - L affectation du résultat des sociétés Les écritures liées à la vie d une société 3.2 4 - L affectation du résultat des sociétés Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel

Gestion de Placements TD. FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Gestion de Placements TD FONDS ÉMERAUDE TD Rapport financier semestriel Période close le 30 juin 2015 Table des matières Responsabilité de la direction en matière d information financière.................................

Plus en détail

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2006 1 QEPC/maj 2006 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

13 Les flux de trésorerie

13 Les flux de trésorerie 13 Les flux de trésorerie Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension L utilité et le contenu de 1, 5 1, 5, 9 b) l état des flux de trésorerie

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Gestion de portefeu ille

Gestion de portefeu ille CYCLE SUPERIEUR AUDIT ET CONTRÔLE DE GESTIO Semestre : 8 Module : Gestion de portefeu ille Évaluation des actifs à revenu fixe I- Mesure du rendement des obligations II- Les risques de placement des titres

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 OBJECTIF DE LA NORME 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

GUIDE EN COMPTABILITÉ

GUIDE EN COMPTABILITÉ PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN COMPTABILITÉ Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est la comptabilité. Certaines notions seront nécessaires à la complétion du cas académique en comptabilité;

Plus en détail

plutôt qu immédiatement. Il s agit d un effet à payer en bonne et due forme. Un dividende en

plutôt qu immédiatement. Il s agit d un effet à payer en bonne et due forme. Un dividende en 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:21 PM Page 790 5. Le dividende en numéraire constitue la forme la plus courante de dividende. Il s agit d une distribution d argent aux actionnaires. Un certificat

Plus en détail

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA

Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Explication des principales obligations d information prévues dans les chapitres 3862 et 1532 du Manuel de l ICCA Les paragraphes qui suivent présentent les principaux changements en ce qui a trait aux

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises

Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises Règlement n 90 15 du 18 décembre 1990 relatif à la comptabilisation des contrats d échange de taux d intérêt ou de devises modifié par les règlements n 92 04 du 17 juillet 1992, n 95-04 du 21 juillet 1995,

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

2 L enregistrement des opérations

2 L enregistrement des opérations 2 L enregistrement des opérations relatives aux comptes du bilan Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les comptes Les notions de débit et

Plus en détail

Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Relations du travail

Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Relations du travail Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Rapport financier 31 décembre 2013 Rapport de l'auditeur indépendant 1-2 Résultats 3 Situation financière 4 Flux de trésorerie 5 Notes

Plus en détail

Bases des conclusions. Placements de portefeuille Chapitre SP 3041. Avril 2012 CCSP

Bases des conclusions. Placements de portefeuille Chapitre SP 3041. Avril 2012 CCSP Placements de portefeuille Chapitre SP 3041 Avril 2012 CCSP AVANT-PROPOS Le chapitre SP 3041, PLACEMENTS DE PORTEFEUILLE, qui modifie et remplace le chapitre SP 3040, PLACEMENTS DE PORTEFEUILLE, fait partie

Plus en détail

Comment se contrôler? Comptabilisation et présentation des impôts différés dans les états financiers

Comment se contrôler? Comptabilisation et présentation des impôts différés dans les états financiers Comprendre les impôts différés Les impôts différés constituent un sujet qui fait généralement peur dans la mesure où ils sont le plus souvent perçus comme abstraits et complexes. Pour autant, le développement

Plus en détail

Comptes d immobilisations (Classe 2)

Comptes d immobilisations (Classe 2) Comptes d immobilisations (Classe 2) Les comptes d immobilisations sont débités, à la date d entrée des biens dans le patrimoine de l entité : de la valeur d apport ; du coût d acquisition ; du coût de

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation

Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation Comptabilité générale Semestre 2 Tronc commun Gestion/Logistique/Informatique Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation REGULARISATION DES COMPTES DE CHARGES

Plus en détail

COMMISSION DE NORMALISATION DE LA COMPTABILITE DES INSTITUTIONS PUBLIQUES DE SECURITE SOCIALE

COMMISSION DE NORMALISATION DE LA COMPTABILITE DES INSTITUTIONS PUBLIQUES DE SECURITE SOCIALE COMMISSION DE NORMALISATION DE LA COMPTABILITE DES INSTITUTIONS PUBLIQUES DE SECURITE SOCIALE REUNION PLENIERE Portefeuille titres : règles de comptabilisation approuvée par la Commission plénière du 7

Plus en détail

États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants

États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière...

Plus en détail

Comptabilité. 4- Les provisions

Comptabilité. 4- Les provisions 4- Les provisions 4-1 Définition : En vertu du principe de prudence : - Les produits ne sont pris en compte que s ils sont définitivement acquis à l entreprise ; - Les charges sont comptabilisées dès lors

Plus en détail

INTEMA SOLUTIONS Inc.

INTEMA SOLUTIONS Inc. Intégration des technologies au marketing INTEMA SOLUTIONS Inc. États financiers Consolidés Intermédiaires (non vérifiés) Périodes de trois mois terminées les 31 mars 2009 et 2008 AVIS EXIGIBLES EN VERTU

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.3 Conception J.A. inc Le 2 janvier 2001, Jérôme Anderson démarre sa propre entreprise Conception J.A. inc. Jérôme est un informaticien ayant accumulé plus de dix années d expérience

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension. La petite caisse 1, 3 3 3 L encaisse Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments constitutifs 1 de l encaisse La gestion de l encaisse 1 Le contrôle interne

Plus en détail

Pargesa. Holding SA. - Résultat net consolidé de CHF 535 millions, contre CHF 426 millions au 1 er semestre 2007

Pargesa. Holding SA. - Résultat net consolidé de CHF 535 millions, contre CHF 426 millions au 1 er semestre 2007 Pargesa Holding SA Genève, le 31 juillet 2008 Communiqué de presse No 4/2008 Résultats du 1er semestre 2008 : - Progression de 6.5% du résultat courant économique à CHF 438 millions - Résultat net consolidé

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

RECOMMANDATION. N 2015-01 du 7 janvier 2015

RECOMMANDATION. N 2015-01 du 7 janvier 2015 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES RECOMMANDATION N 2015-01 du 7 janvier 2015 Relative au traitement comptable des titres, parts, actions et avances en comptes courants dans les Sociétés civiles de placement

Plus en détail

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Le paragraphe 27 est modifié. Les paragraphes 27A et 27B sont ajoutés. Importance des instruments

Plus en détail

L impôt des sociétés. Détermination du revenu. Revenu d un bien. Calcul du revenu imposable

L impôt des sociétés. Détermination du revenu. Revenu d un bien. Calcul du revenu imposable L impôt des sociétés Calcul du revenu imposable Détermination du revenu Revenu d un bien Revenu d entreprise Autres revenus (négligeable) Plus: excédent des gains en capital imposables sur les pertes en

Plus en détail

6 Les écritures de clôture

6 Les écritures de clôture 6 Les écritures de clôture Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La raison d être de la clôture des comptes Les étapes du processus de

Plus en détail

LES OBLIGATIONS. Acquisition, évaluation, revenus et cession d'obligations, Exemples. Synthèse. TABLE DES MATIERES

LES OBLIGATIONS. Acquisition, évaluation, revenus et cession d'obligations, Exemples. Synthèse. TABLE DES MATIERES LES OBLIGATIONS Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Opérations relatives aux droits de créances. Connaissances juridiques et financières. Acquisition, évaluation, revenus et cession d'obligations,

Plus en détail

Dossier 1 - Augmentation de capital

Dossier 1 - Augmentation de capital DCG session 2013 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif Dossier 1 - Augmentation de capital 1. Indiquer les critères de fixation du prix d émission. Le prix d émission est situé entre la valeur

Plus en détail

CHAPITRE 7 La société par actions

CHAPITRE 7 La société par actions CHAPITRE 7 La société par actions Problème 7.1 Les droits et les privilèges liés aux actions ainsi que la déclaration du dividende a) L ordre de distribution du dividende est le suivant : 1. Dividende

Plus en détail

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire

FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION. Classe de terminale technologique hôtellerie IMMOBILISATIONS. 1/3 l amortissement linéaire FORMATION INDIVIDUALISEE A LA GESTION Classe de terminale technologique hôtellerie L AMORTISSEMENT DES IMMOBILISATIONS 1/3 l amortissement linéaire OBJECTIF DU DOSSIER : «ETRE CAPABLE D ETABLIR LE PLAN

Plus en détail

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA

FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU CANADA États financiers de la FONDATION DES CLUBS GARÇONS ET FILLES DU KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet

Plus en détail

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Chapitre 14

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions, exercices, problèmes, cas. Chapitre 14 Mise à jour 2006 1 Chapitre 14 QEPC/MAJ 2006 MGLBD Page 233 Remplacer la question 9 par la suivante. 9. Les sociétés Boyer inc. et Mailhot inc. échangent des immobilisations. À quel montant Boyer inc.

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

6 Les immobilisations

6 Les immobilisations 6 Les immobilisations Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Quelques notions relatives à l ensemble 5 des immobilisations Les immobilisations

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES LES ACQUISITIONS DE TITRES Objectif(s) : o Classification des titres. Pré-requis : o Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). Modalités : o Immobilisations financières :

Plus en détail

NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION

NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION NORME IAS 17 CONTRATS DE LOCATION UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 17 : CONTRATS DE LOCATION...3 1.1. PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit de la norme...3

Plus en détail

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS

LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS LES REGULARISATIONS DE CHARGES ET DE PRODUITS Introduction Charges et produits constatés d avance Charges constatées d avance Produits constatés d avance Charges à payer et produits à recevoir Charges

Plus en détail

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES Capital Réserves Résultat Capitaux propres Totaux Dont Part des tiers Au 1 er janvier 2005 873.168 3.551.609-842.682 3.582 095 456.924 Affectation résultat 2004-842.682

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 QU EST-CE QUE LA COMPTABILITÉ?... 2 Les grandes fonctions de la comptabilité... 2 La distinction

Plus en détail

1. Définition des composantes de la trésorerie

1. Définition des composantes de la trésorerie Avis n 2015-06 du 3 juillet 2015 relatif à la norme 10 «Les composantes de la trésorerie» du Recueil des normes comptables de l Etat Le Conseil de normalisation des comptes publics a adopté le 3 juillet

Plus en détail

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale COURS 470 Série 17 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens)

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens) Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets États financiers 31 décembre 2014 Le 5 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au fiduciaire de Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets

Plus en détail

Opérations financières à intérêts simples

Opérations financières à intérêts simples 9 Opérations financières à intérêts simples cχ Activité 1 Placement à la banque Intérêts simples Baptiste a en sa possession 15 000. En prévision de l acquisition d une voiture, il place cette somme pendant

Plus en détail

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Portefeuille Fidelity Revenu de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel 31 mai 2015 Avis au lecteur Les présents états financiers intermédiaires n ont pas fait l objet

Plus en détail

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER RAPPOR T TRIMESTRIEL 30 SEPTEMBRE 1998 Message aux détenteurs de parts Au nom des Fiduciaires, des officiers et employés du Fonds de placement immobilier Cominar (le

Plus en détail

Tradition Securities and Futures

Tradition Securities and Futures COMPTES ANNUELS au 31 décembre 2007 de Tradition Securities and Futures Tradition Securities & Futures BILAN AU 31 DECEMBRE 2007 (En milliers d euros) Notes 31.12.2007 31.12.2006 ACTIF Opérations interbancaires

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2013/12 - Reconnaissance des produits et des charges correspondant à des intérêts et des redevances, de l affectation de résultats au titre de dividendes et tantièmes

Plus en détail

4.3 4.3.1 BILAN 200 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014. Actif. ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux

4.3 4.3.1 BILAN 200 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2014. Actif. ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux 4/ ÉLÉMENTS FINANCIERS États financiers sociaux / 4.3 États financiers sociaux 4.3.1 BILAN Actif (en euros) Actif Immobilisé Immobilisations incorporelles 5 209 299 Participations dans entreprises liées

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale COURS 470 Série 19 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

DÉCLARATION DE RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DU FONDS DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

DÉCLARATION DE RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DU FONDS DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE FONDS DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE L EXERCICE CLOS LE 31 MARS 2014 DÉCLARATION DE RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DU FONDS DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2010 et 2009

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2010 et 2009 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2010 et 2009 sommaire DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 66 Responsabilité de la direction à l égard de l information financière 67 Rapport des vérificateurs aux

Plus en détail

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.23. J ai mon voyage inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.23 J ai mon voyage inc. La société J'ai mon voyage inc., une agence de voyages, a été fondée le 1 er juillet 20-0 par Madame Dodo Michel. Le 20 juin 20-3, le comptable de l'entreprise

Plus en détail

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Objectifs du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) et du Taux d Intérêt Effectif (TIE) Le coût réel d un crédit inclut non seulement l intérêt,

Plus en détail

Exercice 3.24. Les impôts sur les bénéfices. Question 1. Question 2. Problèmes et solutions

Exercice 3.24. Les impôts sur les bénéfices. Question 1. Question 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 3.24 Les impôts sur les bénéfices Question 1 Un de vos amis a récemment pris connaissance du rapport annuel d une société publique où il compte obtenir un emploi. Il vous demande

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

EXAMEN D ADMISSION EN MP2 (MP POST CFC)

EXAMEN D ADMISSION EN MP2 (MP POST CFC) Enseignement secondaire II REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale Ecole de commerce EXAMEN D ADMISSION

Plus en détail

SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB

SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB SOUS-SECTION 2 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES À REVENU FIXE DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2372] Références du document 4A2372 Date du document 09/03/01

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Capital Desjardins inc.

RAPPORT ANNUEL. Capital Desjardins inc. RAPPORT ANNUEL Capital Desjardins inc. RAPPORT ANNUEL ANALYSE PAR LA DIRECTION Nous avons le plaisir de vous livrer le rapport financier de l'exercice terminé le 31 décembre. Capital Desjardins inc., filiale

Plus en détail

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurance-vie) Catégorie : Comptabilité N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice énonce les

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

valeur, c est-à-dire que le produit de cession diffère de la juste valeur de l actif, on comptabilise

valeur, c est-à-dire que le produit de cession diffère de la juste valeur de l actif, on comptabilise 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:27 PM Page 601 Chapitre : Les contrats de location 24. La sous-location d un actif loué ne pose selon nous aucun problème particulier : il faut évaluer la substance

Plus en détail