HTA du sujet jeune Actualités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HTA du sujet jeune Actualités"

Transcription

1 HTA du sujet jeune Actualités Pr Alain FURBER UPRES EA 3860 et Service de Cardiologie CHU et Université d Angers

2 Déclaration des Conflits d Intérêts de 2010 à 2014 Pr Alain FURBER Recherche/Etudes : Astra-Zeneca, B Braun, Hexacath, Lilly, Merk, Roche, Servier Communication : Astra-Zeneca, Bayer, BMS, Boehringer Ingelheim, Lilly, MSD, Pfizer, Sanofi, The Medicines Company Conseil/Consulting : Astra-Zeneca, Daiichi Sankyo, The Medicines Company, Boehringer Ingelheim Actionnariat/Jetons de présence : Aucun Fonctions : Membre de l HAS, Membre du CA de la Fédération Française de Cardiologie, Président de l ARCAM (FFC)

3

4

5

6 Traitement de l HTA Mesures hygiéno-diététiques Toujours indiquées, elles visent à diminuer la PA et à corriger les autres facteurs de risque Réduction de la surcharge pondérale (5 kg) Suppression ou réduction de l alcool Régime peu salé (5-6 g/j) Natriurèse des 24h en mmol / 17 = NaCl en g Régime alimentaire riche en légumes, fruits et pauvres en graisses saturées d origine animale (attention IR sévère) Arrêt du tabac Augmentation de l activité physique ( 30 mn / j) L effet de ces mesures sur la PA reste très modéré mais elles sont essentielles pour diminuer le risque CV

7 Traitement de l HTA Le bénéfice d un traitement anti-hypertenseur est principalement lié à la baisse tensionnelle Le traitement est adapté à la gravité de l HTA Notion de risque absolu

8 Risque cardio-vasculaire ESC 2013

9 SCORE Risque de décès CV à 10 ans

10 ESC 2013

11 Choix individualisé du 1 er traitement Respecter les contre-indications I A Diurétiques thiazidiques Hyperuricémie, goutte Béta-bloquants Asthme, BAV 2 et 3 Inhibiteurs calciques bradycardisants BAV 2 et 3, IC, Diminution FE VG IEC / ARA II Grossesse (allaitement), Hyperkaliémie, Sténose bilatérale des artères rénales, Œdème angioneurotique (IEC)

12 Choix individualisé du 1 er traitement Les pathologies cardio-vasculaires IIa C Infarctus du myocarde Béta-bloquants, IEC, ARA II Angor Béta-bloquants Antagonistes calciques d action prolongée Insuffisance cardiaque IEC, ARA2 Béta-bloquants (bisoprolol, carvédilol) Antialdostérones (Spironolactone, Eplérénone)

13 Choix individualisé du 1 er traitement Les pathologies cardio-vasculaires IIa C Fibrillation auriculaire - Paroxystique : IEC, ARA II, BB - Permanente : BB, AC bradycardisants Anévrysme aortique : BB Artériopathie périphérique - Antagoniste calcique, IEC Insuffisance rénale DFG < 60 ml/mn - IEC, ARA2, diurétiques de l anse

14 Choix individualisé du 1 er traitement Atteinte infra-clinique des organes cibles IIa C HVG - IEC, ARA II, AC Athérome asymptomatique - IEC, AC Dysfonction rénale ou Microalbuminurie - IEC, ARA II

15 Choix individualisé du 1 er traitement Les autres situations cliniques IIa C Diabète avec ou sans protéinurie - IEC (type 1), ARA2 (type 2) - Syndrome métabolique - IEC, ARA II, AC Grossesse BB (Labetolol), AC (Nifedipine), Méthyldopa Patients de race noire Diurétique, AC

16 Choix du 1 er traitement : ESC I A Inhibiteurs de l enzyme de conversion +++ Inhibiteurs de l angiotensine II +++ Diurétiques +++ (thiazidique, indapamide) Béta-bloquants +++ Inhibiteurs calciques +++ Bi-thérapie (fixe) +++ Les autres Alpha-bloquants : non Anti-hypertenseurs centraux : non Inhibiteurs de la rénine : non

17

18 Le problème des béta-bloquants Les béta-bloquants sont moins efficaces que les inhibiteurs calciques et les bloqueurs du SRA pour la prévention des AVC JNC 8 (2014) : grade B (A à E); SF HTA; ESC Les béta-bloquants sont moins efficaces sur la régression de l atteinte des organes cibles HVG, Microalbuminurie, Effets secondaires ++ Prise de poids, Survenue d un diabète (diurétiques)

19 ESC 2013

20

21 Probabilité cumulée de la persistance du traitement Probabilité de poursuite de la monothérapie selon la classe thérapeutique : les ARA2 ont la meilleure persistance ARA 2 IEC IC β-bloquants Thiazidique α-antagoniste Diurétiques épargneurs K+ Divers Période de suivi (années) 4 Burke et al. J Hypertens 2006;24:

22 Bi-thérapie (II a) fixe (II b) ADVANCE (IEC + Diurétique / Placebo) FEVER (In calcique + Diurétique / Diurétique) ACCOMPLISH (IEC + In calcique / IEC + Thiaz) Les avantages : Contrôle plus efficace (% répondeurs) Réduction de la posologie Diminution des effets secondaires : Tolérance Meilleure observance

23 Grade 1 Grade 3 (Avis spécialisé) SF HTA

24 Concept de transition épidémiologique Diminution de la mortalité des AVC et IDM Evolution des causes de décès +++ Fibrillation auriculaire Insuffisance cardiaque Insuffisance rénale Démence Objectifs thérapeutiques tensionnels plus ambitieux? Choix thérapeutique en fonction de la maladie à prévenir et non des comorbidités? IEC et ARA II pour prévenir la FA Diurétiques thiazidiques et Calciques pour prévenir la démence

25 Patient à haut risque PAS < 120 mmhg PAS < 140 mmhg PAS < 120 mmhg PAS 121 mmhg PAS 136,2 mmhg

26

27 La Lettre du Cardiologue v

28 La Lettre du Cardiologue v

29 La Lettre du Cardiologue v

30 La Lettre du Cardiologue v

31 La Lettre du Cardiologue v

32 La Lettre du Cardiologue v

33 AVC, IDM, IC, Décès CV Suivi médian 4 ans

34

35 Conclusion Apprécier le risque cardio-vasculaire +++ Confirmer l HTA grade 1 et 2 Auto-mesure ou MAPA Situations cliniques particulières Privilégier en 1 ère intention IEC, ARA2, AC Haut risque cardio-vasculaire et HTA grade 3 Association IEC AC ou IEC Thiazidique

Le premier traitement de l HTA

Le premier traitement de l HTA Déclaration des Conflits d Intérêts de 2010 à 2014 Pr Alain FURBER Le premier traitement de l HTA Quelle(s) molécule(s) pour quel hypertendu? Pr Alain FURBER UPRES EA 3860 et Service de Cardiologie CHU

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle. Dr. Ioana ZGAIA

Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle. Dr. Ioana ZGAIA Stratégie thérapeutique dans l hypertension artérielle Dr. Ioana ZGAIA 22 Mars 2012 Définition de l HTA Objectif TA: inferieure à 140/90mmhg au cabinet ou 130/80 pour les diabétiques et les insuffisants

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTERIELLE

PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTERIELLE PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTERIELLE QUELLES NOUVEAUTES EN 2013? Dr Olivier DUBREUIL Hôpital st Luc St Joseph LYON Premières recommandations ESC en 2003 Secondes recommandations ESC en 2007 Mise

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ADULTES ATTEINTS D HTA ESSENTIELLE HAS 2005 La prise en charge du patient hypertendu repose à la fois sur les valeurs de la pression artérielle et sur le niveau de risque cardiovasculaire

Plus en détail

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque?

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque? CAS N 1 Monsieur Henri T, 57 ans, vient pour contrôler sa TA. En effet, celle-ci a déjà été mesurée à 3 reprises à la médecine du travail et par vous-même à 155/90 dans les 3 mois précédents. Il fume 5

Plus en détail

TRAITEMENT DE L HTA Ce qu il ne faut pas oublier. EL MENIA 2 Mai 2009

TRAITEMENT DE L HTA Ce qu il ne faut pas oublier. EL MENIA 2 Mai 2009 TRAITEMENT DE L HTA Ce qu il ne faut pas oublier Professeur M.TEMMAR Centre de Cardiologie le Télomère Ghardaia EL MENIA 2 Mai 2009 Significant regional differences in prevalence emerged SOUTH- EAST; 39,5

Plus en détail

Les 10 commandements HTA

Les 10 commandements HTA Formation HTA-OASIS II Sous l égide de l EMST Touggourt le 07/01/2016 Les 10 commandements HTA Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook: Docteurbenaouda

Plus en détail

Optimisation du traitement antihypertenseur

Optimisation du traitement antihypertenseur Optimisation du traitement antihypertenseur Rappel d éd études importantes Mode d action d des produits Bien fondé des associations Cas particuliers Les recommandations Hypertension Optimal Treatment International

Plus en détail

Hypertension artérielle essentielle chez l adulte

Hypertension artérielle essentielle chez l adulte Hypertension artérielle essentielle chez l adulte Recommandations pour la pratique clinique HAS - Actualisation 2005 1 Hypertension artérielle 13,5 % actes médicaux 11 millions de personnes en France Prévalence

Plus en détail

Traitement de l HTA : Associations Blocage de la rénine. Point de vue du Néphrologue Vincent Esnault, CHU de Nice

Traitement de l HTA : Associations Blocage de la rénine. Point de vue du Néphrologue Vincent Esnault, CHU de Nice Traitement de l HTA : Associations Blocage de la rénine Point de vue du Néphrologue Vincent Esnault, CHU de Nice Est-ce grave d avoir une microalbuminurie / protéinurie? Pour le rein Pour le coeur Population

Plus en détail

Recommandations afssaps 2005/ESH 2003: quels objectifs tensionnels?

Recommandations afssaps 2005/ESH 2003: quels objectifs tensionnels? Comment tenter d améliorer l efficacité du traitement de l HTA? M.A. BOUDJELLA Service de Médecine Interne Hôpital Bachir MENTOURI Kouba - Alger Recommandations afssaps 2005/ESH 2003: quels objectifs tensionnels?

Plus en détail

Prise en charge HTA Synthése

Prise en charge HTA Synthése Formation HTA-OASIS II Sous l égide de l EMST Touggourt le 08 /01/2016 Prise en charge HTA Synthése Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook:

Plus en détail

Gonzague Claisse Service d HTA et médecine vasculaire, CHRU de Lille, Décembre 2013

Gonzague Claisse Service d HTA et médecine vasculaire, CHRU de Lille, Décembre 2013 Gonzague Claisse Service d HTA et médecine vasculaire, CHRU de Lille, Décembre 2013 ESC/ESH 2013 (réactualisation des guidelines de 2007) SFHTA 2013 NICE 2011 Avis d expert de la SFHTA sur la dénervation

Plus en détail

Les diurétiques Dr. Djeghri

Les diurétiques Dr. Djeghri Les diurétiques Dr. Djeghri Physiopathologie de l HTA essentielle : La pression artérielle moyenne est égale au produit du débit cardiaque par les résistances artérielles systémiques. Le débit cardiaque

Plus en détail

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque?

CAS N 1. données ci-dessus. Quelle stratégie thérapeutique en découle? préconisez-vous pour réduire ce risque? CAS N 1 Monsieur Henri T, 57 ans, vient pour contrôler sa TA. En effet, celle-ci a déjà été mesurée à 3 reprises à la médecine du travail et par vous-même à 155/90 dans les 3 mois précédents. Il fume 5

Plus en détail

Le choix de l association indapamide + perindopril dans HYVET Arguments pharmacologiques et cliniques

Le choix de l association indapamide + perindopril dans HYVET Arguments pharmacologiques et cliniques Le choix de l association indapamide + perindopril dans HYVET Arguments pharmacologiques et cliniques Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU Grenoble 14es Assises du CNCHG, Paris, 2008 PAS

Plus en détail

Recommandations canadiennes le traitement de l hypertension artérielle RECOMMANDATIONS DE 2005 HYPERTENSION

Recommandations canadiennes le traitement de l hypertension artérielle RECOMMANDATIONS DE 2005 HYPERTENSION 2005 pour Recommandations canadiennes le traitement de RECOMMANDATIONS DE 2005 HYPERTENSION Mesure élevée de la TA prise en dehors du cabinet du médecin Visite 1 - Hypertension Mesure de la TA Historique

Plus en détail

HTA >= 140 >= >= 130/80). HTA

HTA >= 140 >= >= 130/80). HTA HTA (1) PAS >= 140 mmhg et/ou PAD >= 90 mmhg, au cabinet et confirmée, 2 mesures par consultation, au cours de 3 consultations en 3 à 6 mois (hors diabète ou insuffisance rénale, HTA si >= 130/80). HTA

Plus en détail

Hypertension artérielle Up date

Hypertension artérielle Up date Les examens complémentaires de base comprennent: Hypertension artérielle Up date en 2013 Anne Françoise Allaz Service de Réhabilitation Antoinette Pechère Bertschi Unité d Hypertension www.swisshypertension.ch

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 23 juillet 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 23 juillet 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 23 juillet 2003 COZAAR 50 mg, comprimé enrobé sécable (B/28 ; B/50) COZAAR 100 mg, comprimé enrobé sécable (B/28 ; B/50) Laboratoires

Plus en détail

Quoi de neuf dans l HTA pour la. néphroprotection. Vincent Esnault Néphrologie, CHU Nice

Quoi de neuf dans l HTA pour la. néphroprotection. Vincent Esnault Néphrologie, CHU Nice Quoi de neuf dans l HTA pour la néphroprotection Vincent Esnault Néphrologie, CHU Nice Blocage du SRAA Qui peut le plus, peut le moins! Vincent Esnault Néphrologie, CHU Nice Diabète de type 2 normoalbuminurie

Plus en détail

Recommandations 2007 du PECH :

Recommandations 2007 du PECH : Recommandations 2007 du PECH : Mise à jour annuelle Programme éducatif canadien sur l hypertension (PECH) marque la huitième année consé- de mise à jour des 2007cutive recommandations pour la prise en

Plus en détail

Traitement médicamenteux Artériopathie du diabétique. Lyse BORDIER HIA Bégin, Saint Mandé

Traitement médicamenteux Artériopathie du diabétique. Lyse BORDIER HIA Bégin, Saint Mandé Traitement médicamenteux Artériopathie du diabétique Lyse BORDIER HIA Bégin, Saint Mandé Déclaration de conflits d intérêt L orateur déclare avoir effectué des interventions ponctuelles à la demande de

Plus en détail

EMC Cardiologie. HTA en Bernadette FALLER Trois-Epis 7 novembre 2015

EMC Cardiologie. HTA en Bernadette FALLER Trois-Epis 7 novembre 2015 EMC Cardiologie HTA en 2015 Bernadette FALLER Trois-Epis 7 novembre 2015 HTA - 2015 Epidémiologie Définitions Diagnostic Etiologies Retentissement Traitement Modalités Bénéfices HTA - EPIDEMIOLOGIE HTA

Plus en détail

Dr. Djeghri. III- Diagnostic : mesure de la TA : - Le seuil de la définition de l HTA diffère selon la méthode utilisée.

Dr. Djeghri. III- Diagnostic : mesure de la TA : - Le seuil de la définition de l HTA diffère selon la méthode utilisée. HTA Dr. Djeghri I- Introduction épidémiologie : - C est un problème de santé publique particulièrement fréquent : 26,4% entre 1980-2002 (près d un milliard d hypertendus), prévalence en augmentation et

Plus en détail

Suite du cours sur l HTA

Suite du cours sur l HTA Suite du cours sur l HTA I) Bilan de gravité de l HTA 1.Degré d évaluation des chiffres tensionnels (grade 1,2,3 ) 2. FR associés 3. Atteinte des organes cibles en pratique interrogatoire et examen clinique

Plus en détail

Néphropathie diabétique. Lionel Couzi CHU de Bordeaux, CNRS-UMR 5164, Université de Bordeaux

Néphropathie diabétique. Lionel Couzi CHU de Bordeaux, CNRS-UMR 5164, Université de Bordeaux Néphropathie diabétique Lionel Couzi CHU de Bordeaux, CNRS-UMR 5164, Université de Bordeaux plan Epidémiologie Histoire naturelle Diagnostic Histologie Complications Traitement Epidémiologie La néphropathie

Plus en détail

Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations de l HAS

Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations de l HAS Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations 2007 2008 de l HAS Dr JF ALBUCHER Service de Neurologie Vasculaire (Pr F Chollet) CHU TOULOUSE

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 2 octobre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 2 octobre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 octobre 2002 KREDEX 6,25mg, comprimés pelliculés sécables Boîte de 14 et de 28 KREDEX 12,5mg, comprimés pelliculés sécables Boîte

Plus en détail

Traitement médical de l insuffisance cardiaque : Les nouvelles recommandations

Traitement médical de l insuffisance cardiaque : Les nouvelles recommandations Traitement médical de l insuffisance cardiaque : Les nouvelles recommandations Pr Michel GALINIER Pôle Cardiovasculaire et métabolique CHU Rangueil, Toulouse Le traitement de l insuffisance cardiaque obéit

Plus en détail

Traitement de l insuffisance cardiaque

Traitement de l insuffisance cardiaque Faculté de médecine Paris Descartes Traitement de l insuffisance l cardiaque Michel DESNOS Pôle cardiovasculaire Hôpital E.G. Pompidou DCEM 4 - mardi 26 octobre 2010 17 h 18 h 1 Traitements de l insuffisance

Plus en détail

AOMI : Prévention primaire - Cas de l aspirine -

AOMI : Prévention primaire - Cas de l aspirine - U1116 AOMI : Prévention primaire - Cas de l aspirine - Dr Stéphane ZUILY, MCU-PH Unité de Médecine Vasculaire CHU de Nancy Centre de compétence régional maladies vasculaires rares Université de Lorraine

Plus en détail

Revue critique du traitement de l hypertension artérielle chez le sujet âgé

Revue critique du traitement de l hypertension artérielle chez le sujet âgé Revue critique du traitement de l hypertension artérielle chez le sujet âgé Pr Xavier Girerd Pôle d Endocrinologie Unité de Prévention Cardio-Vasculaire Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris Université

Plus en détail

Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque. (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC)

Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque. (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC) Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC) dans le cadre du projet CNAMTS PRADO DOCUMENT DE FORMATION : Insuffisance cardiaque

Plus en détail

HTA & SEL. 19/05/2015 Lynda CHEDDANI

HTA & SEL. 19/05/2015 Lynda CHEDDANI HTA & SEL 19/05/2015 Lynda CHEDDANI HTA & SEL: QUELQUES MESSAGES BIEN CONNUS INTERSALT Etude observationnelle 32 pays ~ 10 000 H/F de 20 à 59 ans Apports NaCl 0,5 à 25g/j ( ~ 6 à 12g/j sauf 4 pays) AUGMENTATION

Plus en détail

Péricardites aiguës. Observation 1. Observation 2. Observation 4. Observation 3 03/09/2014. Pr Alain FURBER

Péricardites aiguës. Observation 1. Observation 2. Observation 4. Observation 3 03/09/2014. Pr Alain FURBER Déclaration des Conflits d Intérêts de 2010 à 2014 Pr Alain FURBER Péricardites aiguës Pr Alain FURBER UPRES EA 3860 et Service de Cardiologie CHU et Université d Angers Recherche/Etudes : Astra-Zeneca,

Plus en détail

Traitement de l hypertension artérielle du sujet âgé

Traitement de l hypertension artérielle du sujet âgé Traitement de l hypertension artérielle du sujet âgé Capacité de Gériatrie Dr Olivier TOULZA 22 Mai 2015 Prévalence de l HTA après 80 ans >70% JAMA. 2005;294:466-472 La PAS augmente avec l âge La PAD augmente

Plus en détail

Prise en charge de l HTA : Les nouvelles recommandations de l ESH/ESC 2007

Prise en charge de l HTA : Les nouvelles recommandations de l ESH/ESC 2007 Prise en charge de l HTA : Les nouvelles recommandations de l ESH/ESC 2007 Les patients hypertendus ont une morbidité cardiovasculaire plus élevée Incidence ajustée / 2ans/ pour1000 50 40 30 20 10 0 22,7

Plus en détail

ANTI-HYPERTENSEURS. Pression artérielle sanguine (PA): PA = DC x RP. DC (débit cardiaque)

ANTI-HYPERTENSEURS. Pression artérielle sanguine (PA): PA = DC x RP. DC (débit cardiaque) ANTI-HYPERTENSEURS - Diurétiques - Antagonistes calciques - Sympathomodulateurs - Sympathomimétiques à action centrale - Alpha-bloquants - Beta-bloquants - et Antagonistes de l AII 1 Pression artérielle

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 3 avril 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 3 avril 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 3 avril 2002 ALDACTONE 25mg, comprimé pelliculé sécable Boîte de 30 Laboratoires PHARMACIA spironolactone Liste II 65% - Coll. Date

Plus en détail

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Dr Eric Marsaudon Causes de mortalité des diabétiques 50 % Décès 40 65% à 75% de causes cardiovasculaires 30 20 10 0 Cardiopathie Ischémique Autre Cardiopathie Diabète

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 08 juin 2005 INSPRA 25 mg, comprimés pelliculés B/28 ; B/50 INSPRA 50 mg, comprimés pelliculés B/28 ; B/50 Laboratoires PFIZER éplérénone Liste

Plus en détail

Hypertension artérielle du sujet âgé et très âgé

Hypertension artérielle du sujet âgé et très âgé Hypertension artérielle du sujet âgé et très âgé Claire Mounier-Vehier Médecine Vasculaire et HTA Hôpital Cardiologique cmouniervehier@chru-lille.fr 03 20 44 43 65 / 03 20 44 51 51 L Hypertension et les

Plus en détail

Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA

Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA Augmentation du risque d AVC X 2.5 Première cause d insuffisance rénale terminale (42% des cas)

Plus en détail

TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE

TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE TELEMEDECINE ET CARDIOLOGIE Résultats sur la prise en charge de 350 patients en télésurveillance DR DARY Cardiologue Bilan sur la prise en charge de 350 patients Hypertension: 170 Patients Arythmie par

Plus en détail

Nouvelles recommandations de l ESH/ESC : des changements en douceur pour le malade hypertendu

Nouvelles recommandations de l ESH/ESC : des changements en douceur pour le malade hypertendu mise au point Nouvelles recommandations de l ESH/ESC : des changements en douceur pour le malade hypertendu Les dernières recommandations de la Société européenne d hypertension et de la Société européenne

Plus en détail

Les révélations d Hyvet A 80ans: Cela A 80ans: Cela vaut encore le vaut encore le coup!!!! coup!!!

Les révélations d Hyvet A 80ans: Cela A 80ans: Cela vaut encore le vaut encore le coup!!!! coup!!! Les révélations r d Hyvet A A 80ans: 80ans: Cela Cela vaut vaut encore encore le le coup!!!! coup!!!! HYVET Méthodologie 3 845 hypertendus 80 ans Etude internationale, multicentrique, randomisée en double

Plus en détail

SEXE, MENSONGE et CARDIOLOGIE ou Que faire devant un patient «cardiaque» avec DE. Pr Franck PAGANELLI Service de Cardiologie CHU Nord, Marseille

SEXE, MENSONGE et CARDIOLOGIE ou Que faire devant un patient «cardiaque» avec DE. Pr Franck PAGANELLI Service de Cardiologie CHU Nord, Marseille SEXE, MENSONGE et CARDIOLOGIE ou Que faire devant un patient «cardiaque» avec DE Pr Franck PAGANELLI Service de Cardiologie CHU Nord, Marseille ETAT DE LA QUESTION CAT devant DE iatrogène? : Diurétique,

Plus en détail

Introduction. Messages clés. Messages clés

Introduction. Messages clés. Messages clés Introduction Messages clés Messages clés Diagnostic / évaluation HTA = hypertension artérielle; MAPA = mesure ambulatoire de la pression artérielle; MPA = mesure de la pression artérielle; PA = pression

Plus en détail

Association des médecins privés d Eloued - réseau HTA - Dr Mahmoudi.F Eloued Mai 2014

Association des médecins privés d Eloued - réseau HTA - Dr Mahmoudi.F Eloued Mai 2014 Association des médecins privés d Eloued - réseau HTA - Dr Mahmoudi.F Eloued Mai 2014 L hypertension artérielle est un facteur de risque cardiovasculaire majeur et touche près d un tiers des adultes pour

Plus en détail

Pharmacologie cardiovasculaire: 7. Antihypertenseurs - antiangineux

Pharmacologie cardiovasculaire: 7. Antihypertenseurs - antiangineux Pharmacologie cardiovasculaire: 7. Antihypertenseurs - antiangineux Paul M. Tulkens, Dr Med. Lic. Sc. Biomed., Agr. Ens. Sup. Faculté de pharmacie et sciences biomédicales Faculté de médecine et de médecine

Plus en détail

reco communes société francophone du diabète et société francophone de néphrologie dialyse et transplantation*

reco communes société francophone du diabète et société francophone de néphrologie dialyse et transplantation* reco communes société francophone du diabète et société francophone de néphrologie dialyse et transplantation* Dr Maryse Pholséna, pour Réucare le 30/04/16 *Diabetes and Metabolism 37 (2011) S1-S25 Paulette

Plus en détail

HTA du sujet âgé. Absence de lien d intérêt 8 ème Journée de cardiologie du 9 Juin Pr Eric Cailliez

HTA du sujet âgé. Absence de lien d intérêt 8 ème Journée de cardiologie du 9 Juin Pr Eric Cailliez HTA du sujet âgé Absence de lien d intérêt 8 ème Journée de cardiologie du 9 Juin 2016 Épidémiologie Prévalence de l HTA augmente avec l âge 70 % des sujets de plus de 80 ans sont hypertendus En France,

Plus en détail

Médicaments du système rénineangiotensine-aldostérone. en néphrologie. Dr Catherine Masset 21/10/2014

Médicaments du système rénineangiotensine-aldostérone. en néphrologie. Dr Catherine Masset 21/10/2014 Médicaments du système rénineangiotensine-aldostérone (SRAA) en néphrologie Dr Catherine Masset 21/10/2014 SRAA : rappel physiologique SRAA : rappel physiologique SRAA : rappel physiologique et cibles

Plus en détail

Thionville, le 29 avril 2008

Thionville, le 29 avril 2008 HTA Thionville, le 29 avril 2008 L HTA, c est : La première cause d activité médicale 36 000 000 de C en médecine générale 2 000 000 de Cs en cardiologie la pathologie la plus fréquemment prise en charge

Plus en détail

Faut-il prendre en charge l hypertension du sujet très âgé?

Faut-il prendre en charge l hypertension du sujet très âgé? Faut-il prendre en charge l hypertension du sujet très âgé? DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES Evolution de la PA avec l âge La systolique augmente avec l âge La diastolique augmente jusqu à 60 ans puis se stabilise

Plus en détail

Maladie coronaire en transplantation rénale. Comment apprécier et prendre en charge le risque coronarien?

Maladie coronaire en transplantation rénale. Comment apprécier et prendre en charge le risque coronarien? Maladie coronaire en transplantation rénale Comment apprécier et prendre en charge le risque coronarien? Prévalence de la maladie coronaire Difficultés méthodologiques Définition des évènements Études

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L'INSUFFISANCE CARDIAQUE. Alain Juillard. C.M. de Bligny

PRISE EN CHARGE DE L'INSUFFISANCE CARDIAQUE. Alain Juillard. C.M. de Bligny PRISE EN CHARGE DE L'INSUFFISANCE CARDIAQUE Alain Juillard. C.M. de Bligny ong-term survival in pts hospitalized with CHF: lation to preserved and reduced LV systolic function ustafsson F et al, for the

Plus en détail

Evaluation par classe des médicaments antihypertenseurs

Evaluation par classe des médicaments antihypertenseurs EVALUATION DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ ANALYSE MÉDICO-ÉCONOMIQUE Evaluation par classe des médicaments antihypertenseurs Synthèse Mars 2013 Service de l évaluation économique et de la santé publique Service

Plus en détail

Enjeux de la prise en charge du tabagisme chez les patients infectés par le VIH Aspects cardiovasculaires

Enjeux de la prise en charge du tabagisme chez les patients infectés par le VIH Aspects cardiovasculaires Enjeux de la prise en charge du tabagisme chez les patients infectés par le VIH Aspects cardiovasculaires Dr Caroline Dourmap Prévention CV CHU Rennes Journée Régionale de Tabacologie 28 janvier 2016 Epidémiologie

Plus en détail

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES MODERES EN MEDECINE GENERALE EN FRANCHE COMTE Thèse de Médecine Générale Soutenue le 27 septembre 2012 Par Raphaël BARTIER Introduction

Plus en détail

Dr S Joron, Pharmacien hospitalier, CH Calais 4 ème séminaire Franco-Ivoirien sur l HTA 2 èmes Journées de L hypertension artérielle à Bouaké, du 24

Dr S Joron, Pharmacien hospitalier, CH Calais 4 ème séminaire Franco-Ivoirien sur l HTA 2 èmes Journées de L hypertension artérielle à Bouaké, du 24 Dr S Joron, Pharmacien hospitalier, CH Calais 4 ème séminaire Franco-Ivoirien sur l HTA 2 èmes Journées de L hypertension artérielle à Bouaké, du 24 au 26 Novembre 2016 L hypertension artérielle est un

Plus en détail

Y a-t-il un risque néoplasique des médicaments cardio-vasculaires?

Y a-t-il un risque néoplasique des médicaments cardio-vasculaires? Y a-t-il un risque néoplasique des médicaments cardio-vasculaires? Dr Benoît Rousseau, CCA Pharmacologie Clinique Oncologie médicale Hôpital Henri Mondor, APHP INSERM U955 Equipe 18 Nicolas Mignot, Isabelle

Plus en détail

Cœur et Diabète Une prise en charge ciblée. Dr Michel Varroud-Vial CHSF

Cœur et Diabète Une prise en charge ciblée. Dr Michel Varroud-Vial CHSF Cœur et Diabète Une prise en charge ciblée Dr Michel Varroud-Vial CHSF Complications du diabète Etudes ECODIA 1999-2005 Complication Rétinopathie Protéinurie Polynévrite Cardiopathie ischémique Artérite

Plus en détail

Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal

Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal Hypertension artérielle chez l insuffisant rénal Dr F. Debelle Service de Néphrologie - Dialyse Clinique Louis Caty Baudour Baudour 15 mars 2012 HTA et maladie rénale chronique Présent dans 80 à 85% des

Plus en détail

Physiopathologie mécanismes adaptatifs périphériques

Physiopathologie mécanismes adaptatifs périphériques Physiopathologie mécanismes adaptatifs périphériques Physiopathologie mécanismes adaptatifs périphériques Rénine Angiotensinogène Angiotensine I + Angiotensine II Enzyme de conversion Vasoconstriction!

Plus en détail

Mise a jour: Insuffisance cardiaque. Dr. Roland Sabbagh HôpitalMontfort

Mise a jour: Insuffisance cardiaque. Dr. Roland Sabbagh HôpitalMontfort Mise a jour: Insuffisance cardiaque Dr. Roland Sabbagh HôpitalMontfort Objectifs Discuter le prognostic de l insuffisance cardiaque selon la fraction d éjection, ainsi que le traitement Réviser les lignes

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 02 novembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 02 novembre 2005 COMMIION DE LA TRANPARENCE Avis 02 novembre 2005 ATACAND 4 mg, comprimé sécable B/28 ; B/98 ATACAND 8 mg, comprimé sécable B/28 ; B/98 ATACAND 16 mg, comprimé sécable B/28 ; B/98 ATACAND 32 mg, comprimé

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis Novembre 2015

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis Novembre 2015 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 304 26 Novembre 2015 Titre I : Nom du médicament, DCI, dosage, forme pharmaceutique, présentation : PRIRIL 1.25 mg, Ramipril

Plus en détail

Syndromes coronariens : critères de choix médicamenteux et stratégies thérapeutiques dans l angor

Syndromes coronariens : critères de choix médicamenteux et stratégies thérapeutiques dans l angor Maxime Valerio Module 6 du 22/09/2011 Claire Savatier Dr Antier Syndromes coronariens : critères de choix médicamenteux et stratégies thérapeutiques dans l angor Epidémiologie Maladies du système cardio

Plus en détail

Cas clinique n 2. Cas clinique N 2. Que rechercher de particulier à l examen clinique? Comment orienter l interrogatoire?

Cas clinique n 2. Cas clinique N 2. Que rechercher de particulier à l examen clinique? Comment orienter l interrogatoire? Cas clinique n 2 Cas clinique N 2 Anne Wojtusciszyn CCA Maladies Endocriniennes CHU Lapeyronie Monsieur P. 72 ans, artisan à la retraite, vous consulte. Il vient d être dêtre grand père et voudrait se

Plus en détail

Dr Benoît BROUANT HTA et Plongée Propositions validées en CMPN le 5 avril 2013

Dr Benoît BROUANT HTA et Plongée Propositions validées en CMPN le 5 avril 2013 HTA et Plongée Propositions validées en CMPN le 5 avril 2013 Groupe de travail "HTA et plongée" 2013 Dr Vincent Lafay Marseille CCS Dr Rémy Krafft Metz ACMS Dr Benoît Brouant Creutzwald Pr Gérard Finet

Plus en détail

LES DIURÉTIQUES DANS L HTA

LES DIURÉTIQUES DANS L HTA LES DIURÉTIQUES DANS L HTA 1 Les Diurétiques La plus ancienne des classes Très utilisés gros volumes de prescription Faible coût représentent un CA relativement faible Utilisés seuls ou en association

Plus en détail

Dossier ECN - Thérapeutique

Dossier ECN - Thérapeutique Auteurs : Nicolas GIRERD CHU NANCY Items : N 319. La décision thérapeutique personnalisée : bon usage dans des situations à risque N 321. Éducation thérapeutique, observance et automédication N 326. Prescription

Plus en détail

Le système Rénine Angiotensine Aldostérone. Pharmacologie des inhibiteurs de l enzyme de conversion et des

Le système Rénine Angiotensine Aldostérone. Pharmacologie des inhibiteurs de l enzyme de conversion et des Le système Rénine Angiotensine Aldostérone Pharmacologie des inhibiteurs de l enzyme de conversion et des antagonistes t des récepteurs de l angiotensine gote e Antoine Pariente Département de pharmacologie

Plus en détail

Optimiser la prescription des examens biologiques HTA

Optimiser la prescription des examens biologiques HTA 1 Séminaire DPC AMMPPU 27&28 /09/2013 Optimiser la prescription des examens biologiques HTA Dr J.Birgé (j autorise l AMMPPU à publier ce diaporama sur son site WEB) Mes liens d intérêts 2 Spécialiste en

Plus en détail

Référentiels du cours sur les traitements anti-hypertenseurs

Référentiels du cours sur les traitements anti-hypertenseurs Faculté de Médecine Paris 5 René Descartes MODULE 11 Année universitaire 2010-2011 Référentiels du cours sur les traitements anti-hypertenseurs Dr Jean-Louis MEGNIEN Dr Gilles CHIRONI Références des recommandations.

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE L ADULTE. Docteur Souraya Bédar 27 Mai 2012

HYPERTENSION ARTERIELLE L ADULTE. Docteur Souraya Bédar 27 Mai 2012 HYPERTENSION ARTERIELLE ESSENTIELLE DE L ADULTE Docteur Souraya Bédar 27 Mai 2012 I -EPIDEMIOLOGIE Dans le monde environ un milliard, soit 978 millions de personnes hypertendues selon l OMS («Lancet 2011»

Plus en détail

ECN INTERREGIONAL 2009 DOSSIER N 9

ECN INTERREGIONAL 2009 DOSSIER N 9 ECN INTERREGIONAL 2009 DOSSIER N 9 Mr X... âgé de 42 ans, présente à son domicile à 7h45 un malaise avec perte de connaissance brève, associée à une oppression thoracique avec douleur atypique, médio-thoracique,

Plus en détail

Stratégie devant une HTA résistante

Stratégie devant une HTA résistante Stratégie devant une HTA résistante Helene LELONG, Jacques BLACHER. 21 janvier 2017 Hôtel-Dieu, Centre de Diagnostic et de Thérapeutique Unité d HTA et PCV Paris, France PRISE EN CHARGE DE L HTA RÉSISTANTE

Plus en détail

Insuffisance cardiaque aigue. DR ATTARD Nathalie DR KARSENTY Géraldine Services des urgences spécialisées SU Timone

Insuffisance cardiaque aigue. DR ATTARD Nathalie DR KARSENTY Géraldine Services des urgences spécialisées SU Timone Insuffisance cardiaque aigue DR ATTARD Nathalie DR KARSENTY Géraldine Services des urgences spécialisées SU Timone 21 mars 2014 Liens d intérêts NOVARTIS LILLY BAYER BOEHRINGER SANOFI DAIICHI SANKYO Le

Plus en détail

Les nouveaux produits cardiovasculaires mis sur le marché. Professeur Atul PATHAK UF de Pharmacologie Cardiovasculaire et Autonome

Les nouveaux produits cardiovasculaires mis sur le marché. Professeur Atul PATHAK UF de Pharmacologie Cardiovasculaire et Autonome Les nouveaux produits cardiovasculaires mis sur le marché Professeur Atul PATHAK UF de Pharmacologie Cardiovasculaire et Autonome En complément De la lecture du BIP Des ASMR De la publication de certains

Plus en détail

Hypertension artérielle (item 130)

Hypertension artérielle (item 130) Cardiologie 17 Référence Hypertension artérielle (item 130) Recommandations de la Société Européenne d Hypertension Artérielle et de la Société Européenne de Cardiologie (2007). Contexte La morbi-mortalité

Plus en détail

SOUS QUEL TRAITEMENT ANTIHYPERTENSEUR SONT NOS PATIENTS DIABETIQUES DE TYPE 2 HYPERTENDUS?

SOUS QUEL TRAITEMENT ANTIHYPERTENSEUR SONT NOS PATIENTS DIABETIQUES DE TYPE 2 HYPERTENDUS? SOUS QUEL TRAITEMENT ANTIHYPERTENSEUR SONT NOS PATIENTS DIABETIQUES DE TYPE 2 HYPERTENDUS? S. DEGHIMA, S. AOUICHE, K. MEZEGHRANI, H. DJORANE, H. F. GHERMOUL, N. ZENATI, N. ALOUI, R. HANNACHI, A.BOUDIBA.

Plus en détail

Suivi coordonné de l IC à domicile chez la personne âgée. Réseau VISage 1 er octobre 2014 Dr C. Mestre-Fernandes

Suivi coordonné de l IC à domicile chez la personne âgée. Réseau VISage 1 er octobre 2014 Dr C. Mestre-Fernandes Suivi coordonné de l IC à domicile chez la personne âgée Réseau VISage 1 er octobre 2014 Dr C. Mestre-Fernandes L insuffisance cardiaque 2 types d insuffisance cardiaque A fonction systolique préservée

Plus en détail

FIBRILLATION ATRIALE RECOMMANDATIONS ESC 2010

FIBRILLATION ATRIALE RECOMMANDATIONS ESC 2010 FIBRILLATION ATRIALE RECOMMANDATIONS ESC 2010 Dr J Taieb Centre hospitalier d Aix en Provence European Heart Rhythm Association (EHRA); Endorsed by the European Association for Cardio-Thoracic Surgery

Plus en détail

HTA Quel bénéfice est obtenu avec le traitement pharmacologique? Apports de l étude ASCOT - HTA

HTA Quel bénéfice est obtenu avec le traitement pharmacologique? Apports de l étude ASCOT - HTA HTA Quel bénéfice est obtenu avec le traitement pharmacologique? Apports de l étude ASCOT - HTA Novembre 2005 François Diévart 1 Pression artérielle et âge 2 Prévalence de l hypertension artérielle (>160/95

Plus en détail

Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur

Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur Individualisation et adaptation du traitement antihypertenseur Pr Xavier Girerd Service d Endocrinologie Métabolisme Unité de Prévention Cardio-Vasculaire Hôpital de la Pitié, Paris L Hypertension artérielle

Plus en détail

TAREG 40 mg, comprimé pelliculé sécable TAREG 80 mg et 160 mg, comprimé pelliculé Rapport public d évaluation (juin 2006)

TAREG 40 mg, comprimé pelliculé sécable TAREG 80 mg et 160 mg, comprimé pelliculé Rapport public d évaluation (juin 2006) TAREG 40 mg, comprimé pelliculé sécable TAREG 80 mg et 160 mg, comprimé pelliculé Rapport public d évaluation (juin 2006) INTRODUCTION Le 23 janvier 2006, sur la base des résultats de l étude VALIANT,

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS. Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique : les trois points-clés de la recommandation de l'afssaps (2005) 1

RÉFÉRENTIELS. Prise en charge thérapeutique du patient dyslipidémique : les trois points-clés de la recommandation de l'afssaps (2005) 1 Cette recommandation, diffusée par l'afssaps en mars 2005, est une actualisation des recommandations Prise en charge des dyslipidémies (Afssaps, septembre 2000) et Modalités de dépistage et de diagnostic

Plus en détail

PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3

PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3 PREVENTION CARDIOVASCULAIRE DCEM 3 Madame Rose V, 62 ans, comptable, vient vous consulter dans le cadre du suivi d un diabète de type 2 traité depuis 11 ans, ainsi qu une HTA traitée depuis 8 ans. C est

Plus en détail

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention

INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE. Rôle des médecins généralistes dans la prévention INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ET RISQUE CARDIO- VASCULAIRE Rôle des médecins généralistes dans la prévention Insuffisance Rénale Chronique le risque de mourir d'un accident cardiovasculaire est nettement

Plus en détail

RAPPORT PUBLIC D EVALUATION

RAPPORT PUBLIC D EVALUATION RAPPORT PUBLIC D EVALUATION (Décembre 2005) COTRIATEC, comprimé INTRODUCTION Une Autorisation de Mise sur le Marché a été octroyée aux laboratoires Aventis le 8 août 2005 pour la spécialité pharmaceutique

Plus en détail

BETA-BLOQUANTS. Touggourt le 07/01/2016. Formation intensive en hypertensiologie Touggourt Décembre Janvier 2016

BETA-BLOQUANTS. Touggourt le 07/01/2016. Formation intensive en hypertensiologie Touggourt Décembre Janvier 2016 Formation HTA-OASIS II Sous l égide de l EMST Touggourt le 07/01/2016 BETA-BLOQUANTS Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook: Docteurbenaouda

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE DU SUJET ÂGÉ. Capacité de Gériatrie 22/05/2015 Dr Olivier TOULZA

INSUFFISANCE CARDIAQUE DU SUJET ÂGÉ. Capacité de Gériatrie 22/05/2015 Dr Olivier TOULZA INSUFFISANCE CARDIAQUE DU SUJET ÂGÉ Capacité de Gériatrie 22/05/2015 Dr Olivier TOULZA Pourquoi cette augmentation? Meilleure prise en charge des pathologies coronariennes au long cours Survie de malades

Plus en détail

Mise en place et adaptation du traitement antihypertenseur

Mise en place et adaptation du traitement antihypertenseur Mise en place et adaptation du traitement antihypertenseur P r Xavier Girerd Pôle Cœur Métabolisme Unité de Prévention des Maladies Cardiovasculaires Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière xavier.girerd@psl.aphp.fr

Plus en détail

Facteurs de risque cardiovasculaire

Facteurs de risque cardiovasculaire Facteurs de risque cardiovasculaire 20/11/2008 Dr STIN Caroline Définition Un facteur de risque cardio-vasculaire se définit comme un facteur pour lequel l exposition d une personne à ce facteur augmente

Plus en détail