Ouverture d esprit. Orientation claire.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ouverture d esprit. Orientation claire."

Transcription

1 Rétrospective Financière 214

2 Ouverture d esprit. Orientation claire. À La Souveraine, nous nous efforçons d être une source de solutions fiables en assurance axée sur le risque pour nos courtiers et clients. En 214, en partenariat avec nos courtiers, nous avons augmenté de près de 8% nos affaires en Lignes Spécialisées et des Entreprises. Cette croissance de part de marché est un résultat vraiment satisfaisant compte tenu des conditions de marché hautement concurrentielles qui ont persisté tout au long de l année. Ceci fait suite à une augmentation du chiffre d affaire de 1% en 213. L expansion de notre organisation ne serait pas possible sans le soutien continu de nos courtiers partenaires. Nous avons des contrats avec environ 18 courtiers à l échelle nationale lesquels représentent les principaux courtiers commerciaux au Canada en termes de professionnalisme et de compétence. Je voudrais saisir cette occasion pour remercier nos courtiers partenaires pour leur soutien. Une équipe de professionnels de l assurance hautement qualifiés et engagés est nécessaire pour la réussite de notre société. Une fois de plus en 214 notre organisation a été reconnue comme l un des 5 meilleurs employeurs des petites et moyennes entreprises au Canada et parmi les organisations axée sur le développement durable au pays grâce à notre inclusion dans la liste des 3 plus Verts au Canada. Bien que cette reconnaissance soit reçue par notre société, elle est acquise par notre équipe et lui appartient. Je suis heureux de partager que notre organisation a réalisé des résultats financiers solides en 214. La Souveraine a terminé l année avec un ratio combiné de base de 97,6% * et a produit un rendement sain des capitaux propres d un peu plus de 9%. Nous avons fini l année avec près de 8 millions de dollars d actifs et des capitaux propres approchant 25 millions $. Nous nous réjouissons à l idée de gagner la confiance de nos courtiers partenaires et clients en trouvant des solutions pour répondre à leurs besoins en 215. Merci et salutations distinguées, Rob Wesseling Chef de l exploitation *Ratio combiné de base exclut l ajustement au rendement du marché.

3 Coup d œil sur La Souveraine À La Souveraine, nos professionnels en souscription et règlement des sinistres à travers le Canada sont en mesure de créer des solutions novatrices pour répondre à vos besoins particuliers en matière d assurance. Lorsque vous êtes confronté à un défi complexe, notre équipe d experts s engage à le relever! NOTRE AVANTAGE CONCURRENTIEL La Souveraine est un assureur de dommages appartenant à des Canadiens et exploité par des Canadiens depuis L un des meilleurs employeurs des petites et moyennes entreprises au Canada en 215. Elle s est vu attribuer la note A (Excellent) par A.M. Best pour sa solidité financière. Ses produits et services sont distribués exclusivement par des courtiers indépendants. Elle a des capacités et de l appétit pour les risques inhabituels, complexes et spécialisés. Les régions jouissent d un pouvoir de souscription leur permettant de répondre aux besoins immédiats des courtiers. La Souveraine compte, dans tout le Canada, des professionnels d assurance expérimentés capables de trouver des solutions novatrices aux besoins d assurance spécialisés. Son service de règlement des sinistres est hors pair. Elle offre des services de prévention des sinistres dans certaines régions. La Souveraine dispose de capacités internationales pour couvrir les risques. Elle possède un permis fédéral et des permis l autorisant à opérer dans les dix provinces ainsi que dans les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut. L équipe de direction en 214 De gauche à droite : Rod Bresciani (V.-P., Exploitation régionale et services généraux), Craig Bran ((V.-P., Finances), Jo-Anne Yanuziello (V.-P., Ressources humaines), Rob Wesseling (Chef de l exploitation), Murray Goertzen (V.-P., Opérations d assurance), Peter Primdahl (V.-P., Assurances spécialisées) et Herb Cline (V.-P., Opérations commerciales)

4 Revue de l année 214 BILAN Au 31 décembre 214 (en milliers de dollars) ACTIF Encaisse Obligations Actions Créances hypothécaires Produits de placements à recevoir Placement dans une société en propriété partielle Quote-part des réassureurs - Primes non acquises Quote-part des réassureurs - Sinistres en suspens Récupération et subrogation Impôts sur les bénéfices futurs Frais d acquisition reportés Sommes à recevoir des plans de répartition des risques Dépôts des réassureurs Autres éléments d actif Nous sommes résolus à aller de l avant, confiants en notre organisation et notre capacité à répondre aux besoins de nos courtiers et de nos clients. Actif total PASSIF Primes non acquises Sinistres en suspens Commissions non acquises Sommes à payer aux réassureurs Dépôts des réassureurs Avantages sociaux futurs Autres éléments de passif Passif total CAPITAUX PROPRES Capital social Bénéfices non répartis Cumul des autres éléments du résultat étendu Total des capitaux propres Total du passif et des capitaux propres

5 Revue de l année 214 RÉSULTATS D EXPLOITATION PRODUITS Primes brutes émises Réassurance cédée Évolution des primes non acquises Primes nettes acquises CHARGES Sinistres Frais de règlement Taxes sur les primes et autres taxes Commissions aux courtiers et autres commissions Frais généraux Charges totales BÉNÉFICE NET Au 31 décembre 214 (en milliers de dollars) Nous avons augmenté de près de 8% nos affaires en Lignes Spécialisées et des Entreprises dans une autre année de conditions de marché extrêmement concurrentielles. Bénéfice technique Produits de placements nets de charges Bénéfice avant impôts Impôt sur les bénéfices Exigibles Futurs Total Bénéfice avant autres éléments du résultat étendu Autres éléments du résultat étendu nets d impôts Résultat étendu total

6 Revue de l année 214 CHIFFRES CLÉS Au 31 décembre 214 (en milliers de dollars) BÉNÉFICE D EXPLOITATION (AVANT IMPÔTS) RATIO DE SINISTRES GLOBAL RATIO D EXPLOITATION COMBINÉ BÉNÉFICE (PERTE) TECHNIQUE ACTIVITÉS D INVESTISSEMENT ,3 % 99, % ,1 % 11,3 % Nous sommes fiers du travail dévoué de nos employés talentueux et sommes emballés de pouvoir être une fois de plus reconnus parmi les 5 meilleurs employeurs des petites et moyennes entreprises en 215. Ratio d exploitation combiné 99, % 11,3 % 99, % Augmentation des primes écrites directe de Souveraine* 7,5 pour cent Primes écrites directe $ pour cent 96,6 % 92,6 % 94,4 % Augmentation des primes écrites directe du marché Canadien 3,7 pour cent *Excluant les Lignes Personnelles En milliers de dollars (Les valeurs inclus l ajustement au rendement du marché)

7 Responsabilité sociale Grâce à la réputation de notre marque sur le marché et à la confiance qu elle inspire, nous avons continué à protéger les Canadiens et à prospérer malgré les turbulences qui ont agité notre industrie. Nous allons demeurer fidèles à nos promesses et maintenir une expérience positive avec vous, nos estimés courtiers et assurés, afin de toujours mériter votre confiance pour le placement des risques. Face aux défis du marché actuel, nous devons faire preuve de souplesse et faire en sorte que notre entreprise assume une responsabilité sociale. En tant que membre du groupe Co-operators, nous sommes résolus à développer notre entreprise de façon à augmenter sa stabilité financière, tout en cherchant à réduire les effets néfastes que pourraient avoir nos activités sur l environnement et nos collectivités. Croissance de l initiative PDF de La Souveraine Depuis le lancement du programme Green PDF, en 28, nous avons réussi à réduire notre empreinte carbone au fil des ans. L initiative verte : L option d impression en format PDF donne la possibilité à nos courtiers de recevoir leurs polices commerciales directement à une adresse électronique désignée. Nous sommes fiers d annoncer qu à l heure actuelle, plus de 7 % de nos courtiers participent à cette initiative. Nous avons aussi été en mesure d accroître le nombre de polices émises en format PDF de près de 15 % par rapport à l année dernière. Cette réussite est en majeure partie attribuable à nos courtiers partenaires qui appuient déjà cette initiative. Réduction de nos déchets À l automne 212, La Souveraine a créé un programme de réduction des déchets pour notre siège social situé à Calgary. Après avoir reçu l appui des diverses parties en cause c est-à-dire nos employés, le gestionnaire d immeuble, les services de conciergerie, et les autres locataires de l édifice, nous sommes parvenus à détourner 52 % de nos déchets des sites d enfouissement en date de février 214. En 213, notre siège social a détourné lb de sachets de café des sites d enfouissement. Dans la même veine, notre siège social a participé au programme de recyclage Shred-it et épargné ainsi la destruction de 175 arbres. Notre objectif est de mettre en vigueur des programmes de ce genre dans nos bureaux régionaux partout au pays et de continuer à exercer des répercussions favorables sur la gestion de nos installations. Notre organisation caritative de choix La Souveraine, est un fier partenaire de la Fondation Rêves d enfants du Canada depuis 25. Depuis le début de son partenariat, elle a donné 2 $ à chaque année à la Fondation. Notre personnel et nos courtiers partenaires se sont aussi ralliés à cette cause en organisant et en participant à des activités et des événements-bénéfice, un peu partout au pays.

8 Nos Coordonnées Pour obtenir de plus amples renseignements sur La Souveraine, visitez notre site Web BUREAUX Siège social 14 Sovereign Centre 67, MacLeod Trail SE Calgary (Alberta) T2H L3 Tél. : Téléc. : Calgary 14 Sovereign Centre 67, MacLeod Trail SE Calgary (Alberta) T2H L3 Tél. : Téléc. : Kelowna 178, av. Dolphin, bureau 22 Kelowna (Colombie-Britannique) V1Y 9S4 Tél. : Téléc. : Toronto 4, King St. West, 17e étage Toronto (Ontario) M5H 1B6 Tél. : Téléc. : Edmonton 15, 112 St., bureau 68 Edmonton (Alberta) T5K 2J1 Tél. : Téléc. : Montréal 21, av. McGill College bureau 175 Montréal (Québec) H3A 1G1 Tél. : Téléc. : Vancouver 195 West Pender St., bureau 14 Vancouver (Colombie-Britannique) V6E 2M6 Tél. : Téléc. : Halifax 1718 Argyle St., 4e étage Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3N6 Tél. : Téléc. : Winnipeg 21, av. Portage, bureau 19 Winnipeg (Manitoba) R3B 3K6 Tél. : Téléc. :

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3 Alberta Afin de bénéficier de la couverture en matière de soins de santé de l Alberta, le résident doit demeurer physiquement en Alberta pendant au moins 183 jours au cours d une période de douze mois

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 214 Vol. 11.2 7 juillet 214 L enquête menée cet été fait encore ressortir des signes encourageants en ce qui concerne les perspectives

Plus en détail

VIVRE À FOND L EXPÉRIENCE CANADIENNE. Date limite de mise en candidature : 28 février PROGRAMME DE MONITEURS DE LANGUES

VIVRE À FOND L EXPÉRIENCE CANADIENNE. Date limite de mise en candidature : 28 février PROGRAMME DE MONITEURS DE LANGUES VIVRE À FOND L EXPÉRIENCE CANADIENNE Date limite de mise en candidature : 28 février Suivez-nous! #monodyssee www.fb.com/monodyssee.myodysse @OLP-PLO PROGRAMME DE MONITEURS DE LANGUES voyager travailler

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017 Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007-2017 APERÇU

Plus en détail

Coordonnées de l administrateur SEDI

Coordonnées de l administrateur SEDI Coordonnées de l administrateur SEDI Pour des problèmes techniques tels que : réinitialisation du mot de passe réinitialisation de la clé d accès messages d erreur Pour des questions ayant trait à l inscription

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Spécialiste du stationnement en environnement hospitalier

Spécialiste du stationnement en environnement hospitalier Spécialiste du stationnement en environnement hospitalier VINCI Park : partenaire-investisseur, gestionnaire et consultant VINCI Park est une filiale de VINCI, le numéro un mondial des concessions, de

Plus en détail

Banque Rogers Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III

Banque Rogers Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III Informations à communiquer au titre du troisième pilier de Bâle III En date du 30 juin 2015 Table des matières 1. Champ d application... 2 Entité faisant la déclaration... 2 Cadre de travail pour la gestion

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie RAPPORT ANNUEL

La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie RAPPORT ANNUEL La Compagnie d Assurance du Canada sur la Vie 2007 RAPPORT ANNUEL MISE EN GARDE À L ÉGARD DES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Le présent rapport renferme des déclarations prospectives visant la Compagnie, ses

Plus en détail

Rapport D ACTIVITÉ 2012 2013

Rapport D ACTIVITÉ 2012 2013 Rapport D ACTIVITÉ 2012 2013 Table Des matières 2 Message de Groupe Optimum inc. 3 Groupe Optimum inc. 4 Faits saillants Optimum Général inc. 16 Rapports de l actuaire désignée et de l auditeur indépendant

Plus en détail

Répertoire des Spécialistes de Credit-bail Scotia

Répertoire des Spécialistes de Credit-bail Scotia Aidez-nous à trouver le spécialiste de credit-bail pour vous. Nos spécialistes du crédit-bail comprennent les exigences particulières de chaque client. Pour faire une demande de crédit-bail, communiquez

Plus en détail

RRI. Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises

RRI. Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises RRI Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises Pour une majorité

Plus en détail

étude sur l incidence économique et sur la croissance d un secteur à forte valeur au Nouveau-Brunswick : les assurances

étude sur l incidence économique et sur la croissance d un secteur à forte valeur au Nouveau-Brunswick : les assurances RAPPORT SOMMAIRE étude sur l incidence économique et sur la croissance d un secteur à forte valeur au Nouveau-Brunswick : les assurances plus de 340 compagnies croissance de l emploi de 49 % au cours des

Plus en détail

Principales modifications apportées en 2014

Principales modifications apportées en 2014 2014 Principales modifications apportées en 2014 Modifications importantes : Regroupement des instructions des relevés P&C-1 et P&C-2 en un seul guide intitulé Relevé des sociétés d assurances multirisques.

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider.

Nous sommes là pour vous aider. Processus de résolution des plaintes de BMO Groupe financier Nous sommes là pour vous aider. Chaque fois que vous aurez besoin de nous parler, nous tendrons l oreille et nous vous écouterons. Vous avez

Plus en détail

Rapport d activité 2010-2011

Rapport d activité 2010-2011 Rapport d activité 2010-2011 Table des matières 2 3 4 5 8 16 18 22 24 Message de Groupe Optimum inc. Profil de Groupe Optimum inc. Profil d Optimum Général inc. et faits saillants Revue 2010 et perspectives

Plus en détail

GUIDE DE VENTE SUR LES PRÊTS REER DE L EMPIRE VIE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GUIDE DE VENTE SUR LES PRÊTS REER DE L EMPIRE VIE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS GUIDE DE VENTE SUR LES PRÊTS REER DE L EMPIRE VIE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS RESSOURCES CLÉS Service d aide téléphonique SERT de l Agence du revenu du Canada (ARC) : 1 800 267-6999 Ligne générale de l ARC

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

Programmeurs : un marché en plein essor

Programmeurs : un marché en plein essor Programmeurs : un marché en plein essor Graphique La croissance de l emploi des programmeurs en informatique a été forte. milliers milliers 400 400 Programmeurs en informatique et Autres professions scientifiques

Plus en détail

UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières

UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières Guide sur l application des TAXES À LA CONSOMMATION (incluant la TVH pour la province de l Ontario en vigueur le 1 er juillet 2010) Mai 2010 Guide sur l application

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays?

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Actuellement, 8,8 % offres d emploi affichées au pays exigent des candidats qu ils parlent les deux langues officielles. Il s agit d une baisse

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL Renseignements et documents exigés Novembre 2008 Ouvrir un compte personnel TABLE DES MATIÈRES I. À PROPOS DE L OCRCVM 1 II. OUVERTURE D UN COMPTE 1 III. DEMANDE D OUVERTURE

Plus en détail

ÉDUCATION. Étude de cas Des élèves développent des habiletés de recherche en environnement à l aide d ArcGIS.com

ÉDUCATION. Étude de cas Des élèves développent des habiletés de recherche en environnement à l aide d ArcGIS.com ÉDUCATION Étude de cas Des élèves développent des habiletés de recherche en environnement à l aide d ArcGIS.com Un SIG dans le nuage aide des élèves à analyser les effets environnementaux et économiques

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES UNE APPROCHE MÉTHODIQUE EN MATIÈRE DE PLACEMENT

TABLE DES MATIÈRES UNE APPROCHE MÉTHODIQUE EN MATIÈRE DE PLACEMENT Bienvenue à bord TABLE DES MATIÈRES 1 UNE APPROCHE MÉTHODIQUE EN MATIÈRE DE PLACEMENT Quels que soient vos objectifs, épargner pour les études de vos enfants, votre retraite ou acquérir une résidence secondaire,

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien Les assurances multirisques au Canada Aperçu Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assurances multirisques couvre les risques de toutes les branches d assurance,

Plus en détail

Des fondations solides, gage d un avenir prospère

Des fondations solides, gage d un avenir prospère Des fondations solides, gage d un avenir prospère Table des matières 2 n groupe financier présent au Canada, U aux États-Unis et en France 2 Des fondations solides, gage d un avenir prospère 3 Les fondations

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 26-27 Loi sur la statistique, L.R.C. 1985, c. S19 Confidentiel une fois rempli STC/CCJ-16-614; CCJS/55452-3 OBJECT

Plus en détail

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06

Profil d'entreprise. 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024. juin 06 Profil d'entreprise 1100, boul. Crémazie Est Bureau 400 Montréal (Québec) H2P 2X2 Téléphone : (514) 722-0024 juin 06 Table des matières GROUPE ULTIMA INC.... 3 MISSION... 3 AVANTAGES DISTINCTIFS... 3 Le

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

Décembre 2014 Votre source d information en matière de rémunération des hauts dirigeants

Décembre 2014 Votre source d information en matière de rémunération des hauts dirigeants Communiqué sur la rémunération des hauts dirigeants Canada Numéro 2 Décembre 2014 Votre source d information en matière de rémunération des hauts dirigeants > Rémunération des hauts dirigeants Composition

Plus en détail

Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de la Banque CIBC

Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de la Banque CIBC Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de la Banque CIBC Page 1 de 11 Table des matières Note : Ce document est important. Veuillez le conserver dans un endroit

Plus en détail

Rapport annuel de La Compagnie d assurance générale Co-operators

Rapport annuel de La Compagnie d assurance générale Co-operators 013 Rapport annuel de La Compagnie d assurance générale Co-operators >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> Mission ision et Valeurs >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> Notre mission Co-operators : sécurité financière

Plus en détail

Centrale des caisses de crédit du Canada

Centrale des caisses de crédit du Canada Centrale des caisses de crédit du Canada Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Martha Durdin, présidente et chef de la direction Le mercredi 6 août 2014 Tout le contenu du

Plus en détail

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Intégrez la puissance du «Où» dans votre entreprise Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Quand la question est «Quoi», la réponse est «Où» Dans le contexte actuel d explosion

Plus en détail

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE Au fur et à mesure que le Canada passe à une économie tertiaire, les travailleurs du savoir prospèrent. Aidés par la technologie et exploitant leur

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces

Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés par le biais du système MLS au Canada et dans les provinces Les incidences économiques des ventes et achats résidentiels réalisés

Plus en détail

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Table des matières Faits saillants... 5 1) La rénovation, une composante importante du secteur de l habitation... 8 Graphique 1 : Répartition des

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 BULLETIN DE DROIT FISCAL ET MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME INTRODUCTION Le 21 avril 2005, M. Michel Audet, le ministre des Finances, a présenté le budget

Plus en détail

NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles

NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles NOTRE OFFRE DE SERVICE Nos solutions d assurance collective complètes et concurrentielles Connaître Desjardins Assurances Composante du Mouvement Desjardins et partenaire financier solide Desjardins Assurances

Plus en détail

Rapport national de l immobilier écoresponsable BOMA BESt 2015

Rapport national de l immobilier écoresponsable BOMA BESt 2015 Rapport national de l immobilier écoresponsable BOMA BESt 2015 ANNEXE RAPPORT NATIONAL DE L IMMOBILIER ÉCORESPONSABLE BOMA BESt 2015 ANNEXE A LISTE DES FIGURES EN ANNEXE Figure A1 : Distribution des immeubles

Plus en détail

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013 Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats Préparé par : QRI International Décembre 2013 Veuillez adresser vos questions à : Paul Long Responsable, Marketing et études

Plus en détail

Tendances immobilières mondiales

Tendances immobilières mondiales Adrienne Warren 1..1 adrienne.warren@scotiabank.com Le 9 septembre 1 immobilières mondiales Les conditions restent inégales sur les marchés de l habitation à l échelle mondiale À l échelle mondiale, les

Plus en détail

Statistiques de finances publiques consolidées

Statistiques de finances publiques consolidées Statistiques de finances publiques consolidées Introduction Le concept de la consolidation est couramment utilisé dans le domaine de la comptabilité, tant dans le secteur privé que public. Définie simplement,

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

Des Canadiens qui ont la bougeotte

Des Canadiens qui ont la bougeotte Des Canadiens qui ont la bougeotte Aperçu de la leçon : Les élèves examinent la notion de recensement ainsi que les tendances de la migration intérieure au Canada. Niveau ciblé : 4 e année Durée : De 30

Plus en détail

Spécialiste de réinstallation au Canada

Spécialiste de réinstallation au Canada Spécialiste de réinstallation au Canada Toujours offrir un service exceptionnel aux clients. Voilà notre mission. Et qui disait que rédiger un énoncé de mission serait compliqué? dadarelo.ca Toujours offrir

Plus en détail

PRÉVISIONS SALARIALES

PRÉVISIONS SALARIALES - Dossier spécial - PRÉVISIONS SALARIALES 2 0 1 4 Mot du président L accès à une main-d œuvre de qualité, à un coût concurrentiel, constitue une des principales conditions de la prospérité. Voilà pourquoi

Plus en détail

L équipe de la haute direction de La Souveraine s agrandit

L équipe de la haute direction de La Souveraine s agrandit Volume 12 Protection des Canadiens Par des Canadiens depuis 1953 L équipe de la haute direction de La Souveraine s agrandit C est avec plaisir que je vous annonce la nomination de Peter Primdahl à titre

Plus en détail

Services de dépôt et de compensation CDS inc. (la «CDS») Modifications importantes aux Règles de la CDS Institutions financières

Services de dépôt et de compensation CDS inc. (la «CDS») Modifications importantes aux Règles de la CDS Institutions financières Services de dépôt et de compensation CDS inc. (la «CDS») Modifications importantes aux Règles de la CDS Institutions financières L'Autorité des marchés financiers publie le projet, déposé par la CDS, de

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

Desautels faculté de gestion McGill

Desautels faculté de gestion McGill Profil du projet Desautels faculté de gestion McGill Fournites de bureau Mobilier de bureau Impression et documents Fournitures d entretien Technologie Secteur D Activité Éducation Envergure du project

Plus en détail

Avis de consultation de télécom CRTC 2011-73

Avis de consultation de télécom CRTC 2011-73 Avis de consultation de télécom CRTC 2011-73 Version PDF Ottawa, le 8 février 2011 Appel aux observations Instance visant à examiner le bien-fondé d exiger des fournisseurs de services VoIP mobiles et

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3

Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3 Volume 5 Numéro 1 Avril 2007 en partenariat avec la Chaire internationale CMA d étude des processus d affaires Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3 Cas produit par Johanne CASSIS 4 et par

Plus en détail

L INSTITUT D ASSURANCE DU CANADA Addenda de décembre 2012. C122 : L appréciation du risque : aspects pratiques de la gestion

L INSTITUT D ASSURANCE DU CANADA Addenda de décembre 2012. C122 : L appréciation du risque : aspects pratiques de la gestion L INSTITUT D ASSURANCE DU CANADA Addenda de décembre 2012 C122 : L appréciation du risque : aspects pratiques de la gestion (À intégrer à l édition 2009 du guide de référence de l étudiant.) Leçon 1, p.

Plus en détail

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010

2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 2010 2 e TRIMESTRE : Survol du marché de l habitation de la Canada Guaranty AVRIL À JUIN 21 L économie mondiale continue d exercer une tension sur la reprise nord américaine, puisque les préoccupations liées

Plus en détail

BILAN ANNUEL 2014. Conseil canadien des directeurs de l apprentissage (CCDA) NORME D EXCELLENCE CANADIENNE POUR LES MÉTIERS SPÉCIALISÉS

BILAN ANNUEL 2014. Conseil canadien des directeurs de l apprentissage (CCDA) NORME D EXCELLENCE CANADIENNE POUR LES MÉTIERS SPÉCIALISÉS Conseil canadien des directeurs de l apprentissage (CCDA) BILAN ANNUEL 2014 NORME D EXCELLENCE CANADIENNE POUR LES MÉTIERS SPÉCIALISÉS sceau-rouge.ca red-seal.ca Table des matières MESSAGE DE LA PART

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Rentes immédiates à prime unique (RIPU)

Rentes immédiates à prime unique (RIPU) Transamerica VIE CANaDA Rentes immédiates à prime unique (RIPU) Réservé aux conseillers L une des craintes les plus fortes de vos clients est de voir leur épargne-retraite s épuiser pendant leur retraite.

Plus en détail

Avis aux organisations participantes et aux membres

Avis aux organisations participantes et aux membres Avis aux organisations participantes et aux membres Le 13 août 2007 2007-027 MARCHÉS BOURSIERS TSX AVIS DE MODIFICATION DES FRAIS DE NÉGOCIATION DES ACTIONS En prévision du lancement de TSX Quantum, la

Plus en détail

SOMMAIRE MESSAGE DU PRÉSIDENT... 3 RAPPORT DES AUDITEURS... 5 CERTIFICAT DE L ACTUAIRE... 6 ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉSUMÉ DU BILAN...

SOMMAIRE MESSAGE DU PRÉSIDENT... 3 RAPPORT DES AUDITEURS... 5 CERTIFICAT DE L ACTUAIRE... 6 ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2010 RÉSUMÉ DU BILAN... RAPPORT ANNUEL 2010 FONDS D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE DE L ORDRE DES ARCHITECTES DU QUÉBEC 740 RUE MAURICE, BUREAU 310, MONTRÉAL (QUÉBEC) H3C 1L5 TÉL. : (514) 842-4979 1-800-842-4979

Plus en détail

PLACEMENTS AGF. Une envergure mondiale

PLACEMENTS AGF. Une envergure mondiale Une envergure mondiale La Société de Gestion AGF Limitée un aperçu Depuis plus d un demi-siècle, AGF offre des services de gestion de placements à des particuliers et à une clientèle institutionnelle du

Plus en détail

Répertoire des Spécialistes de Credit-bail Scotia

Répertoire des Spécialistes de Credit-bail Scotia Aidez-nous à trouver le spécialiste de credit-bail pour vous. Nos spécialistes du crédit-bail comprennent les exigences particulières de chaque client. Pour faire une demande de crédit-bail, communiquez

Plus en détail

Nous changeons de nom. Mais nous ne changerons jamais qui nous sommes.

Nous changeons de nom. Mais nous ne changerons jamais qui nous sommes. Nous changeons de nom. Mais nous ne changerons jamais qui nous sommes. Nous changeons de nom. Mais nous ne changerons jamais qui nous sommes. Bienvenue chez Tangerine. Tout ce que vous aimez d ING DIRECT

Plus en détail

Rapport Annuel d'activités 2004

Rapport Annuel d'activités 2004 Bâloise Assurances Luxembourg S.A. 1,rue Emile Bian Boîte postale 28 L-2010 Luxembourg www.baloise.lu Rapport Annuel d'activités 2004 R.C.S. Luxembourg: B 68 065 Sommaire Conseil d'administration et Membres

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE 30 juin 2014

DEUXIÈME TRIMESTRE 30 juin 2014 SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Supplément d information sur les activités d assurance prêt hypothécaire DEUXIÈME TRIMESTRE 30 juin 2014 Afin de compléter ses états financiers consolidés

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

SECTION III. Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés.

SECTION III. Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés. SECTION III Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés en assurance et en

Plus en détail

Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI. Août 2015

Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI. Août 2015 Vérification de l identité dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d argent CI Août 2015 géré par CI Investments Inc. émis par la Sun Life du Canada, compagnie d assurance-vie Formulaire de vérification

Plus en détail

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 16 décembre 2013 PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 10 décembre 2013, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments

Plus en détail

La Capitale en un coup d œil

La Capitale en un coup d œil La Capitale en un coup d œil Guidée par les valeurs mutualistes qui l animent, La Capitale accompagne les personnes pour bâtir, protéger et valoriser ce qu elles considèrent comme essentiel à leur sécurité

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LES EXIGENCES EN MATIÈRE DE SUFFISANCE DU CAPITAL ASSURANCES DE DOMMAGES

LIGNE DIRECTRICE SUR LES EXIGENCES EN MATIÈRE DE SUFFISANCE DU CAPITAL ASSURANCES DE DOMMAGES PROJET LIGNE DIRECTRICE SUR LES EXIGENCES EN MATIÈRE DE SUFFISANCE DU CAPITAL ASSURANCES DE DOMMAGES Révisée Juin 2012 Table des matières Table des matières... 1 Chapitre 1. Introduction et instructions

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE

2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE Introduction Le Conseil d administration de l Association canadienne des foires et expositions (A.C.F.E.) est heureux de vous présenter son Plan stratégique, dans lequel il décrit

Plus en détail

Société canadienne de la sclérose en plaques. États financiers combinés 31 décembre 2012, 31 décembre 2011 et 1 er janvier 2011

Société canadienne de la sclérose en plaques. États financiers combinés 31 décembre 2012, 31 décembre 2011 et 1 er janvier 2011 Société canadienne de la sclérose en plaques États financiers combinés 31 décembre, 31 décembre et 1 er janvier Le 29 mai 2013 Rapport de l auditeur indépendant Aux membres de la Société canadienne de

Plus en détail

Avis légal aux titulaires de police de Canada-Vie

Avis légal aux titulaires de police de Canada-Vie C A N A DA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL No. : 500-06-000051-975 (Recours collectif) C O U R S U P É R I E U R E MATTHEW COPE Requérant c. LA COMPAGNIE D ASSURANCE DU CANADA SUR LA VIE Intimée

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

Groupe Co-operators limitée 2012

Groupe Co-operators limitée 2012 Groupe Co-operators limitée ANNUAL REVIEW 5 MISSION, VISION ET VALEURS Notre mission Co-operators : sécurité financière pour les Canadiens et leurs collectivités Notre vision Co-operators aspire à être

Plus en détail

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Directives et Guide explicatif des lignes General Insurance Statistical Agency/Agence statistique d'assurance générale 5160, rue Yonge, 17 e étage Toronto

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE 6 juin 2000 (00-2236) Conseil du commerce des services CANADA Liste d engagements spécifiques Supplément 4 Révision (Seuls les textes français et anglais font foi) CANADA

Plus en détail

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard

Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Sondage sur le développement des entreprises d Équipe Commerce Île-du-Prince-Édouard Le présent sondage vise à évaluer l efficacité des services de soutien du travail de promotion du commerce extérieur

Plus en détail

Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier. 31 décembre 2014

Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier. 31 décembre 2014 Dispositif de Bâle III Divulgation obligatoire en vertu du troisième pilier 31 décembre 2014 Portée de l application Le dispositif de Bâle III fixe en matière de capitaux propres un cadre international

Plus en détail

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec

C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec Spécimen de questionnaire d examen C14 : L assurance automobile, 1 re partie Québec IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen,

Plus en détail

à la gestion du risque

à la gestion du risque INTRODUCTION à la gestion du risque À L INTÉRIEUR Qu est-ce qu un risque? Qu est-ce que la gestion du risque? Avantages de la gestion du risque Rôle de l assurance dans lagestion du risque Pourquoi gérer

Plus en détail