Chapitre IV. Les principes de dissection génétique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre IV. Les principes de dissection génétique"

Transcription

1 Chapitre IV. Les principes de dissection génétique 1

2 La génétique est aussi une approche expérimentale puissante pour disséquer les fonctions biologiques, cad identifier les gènes et les protéines impliquées dans ces fonctions. On utilise pour cela des organismes modèles qui ont la particularité de se prêter aisément à l analyse génétique : Principaux organismes modèles eucaryotes Les gènes identifiés chez un organisme modèle sont souvent conservés chez des espèces plus complexes dont les mammifères isolement de mutants Gène Fonction séquence clonage du gène & analyse bioinformatique interprétation (biochimie, biologie cellulaire) Protéine 2

3 La levure : modèle d étude en biologie cellulaire des eucaryotes Fonctions à l'étude : - réplication et réparation de l ADN - transcription de l ADN et régulation - recombinaison de l ADN - maturation et traduction des ARNm - voies métaboliques (enzymes) - perméabilité cellulaire (perméases, canaux,..) - communication, réponse cellulaire (nutriments, hormones, stress,..) - cycle cellulaire (mitose, méiose) - transport intracellulaire des protéines - maturation et dégradation des protéines - peroxisomes, mitochondries - ER, Golgi, endosomes, vacuole - cytosquelette / transport vésiculaire - développement, apoptose,.. - prions isolement de mutants Gène Fonctions cellulaires séquence clonage du gène & analyse bioinformatique interprétation (biochimie, biologie cellulaire) Protéine 3

4 4

5 1. Exemple de dissection génétique chez la levure : étude du contrôle de l'expression du gène Description du système : Milieu "high " Milieu "low " - Le gène phosphatase (Pse) de l'espace périplasmique, catalyse la déphosphorylation de molécules phosphorylées -> libération de phosphate inorganique - qui est absorbé par la cellule présence dans le milieu d'un substrat chromogénique de la Pse - n'est pas exprimé si le milieu est riche en, il est hautement exprimé si le milieu est pauvre en = ion phosphate (PO 4 3- ) - test de coloration des colonies (substrat chromogénique de la Pse codée par ) 5

6 Objectif de la dissection génétique : identifier les gènes/protéines impliquées dans la régulation du gène Procédure suivie : 1 - Isolement de mutants (phénotype: gène dérégulé) 2 Classement des mutants ( combien de gènes interviennent dans la régulation de?) 3 Relations entre les gènes ainsi répertoriés 4 Clonage des gènes séquence, protéine, 6

7 1.1 Mutagenèse et isolement de mutants Pse - et Pse c - Traitement chimique mutagène de cellules sauvages haploïdes des deux signes (a et a) (donc, deux cultures et deux mutagenèses séparées) levures sauvages haploïdes - Agent mutagène = EMS = éthyl-méthane sulfonate = agent alkylant - Obtention d'un grand nombre de colonies - Réplique par tampon de velours sur milieux pauvre ou riche en (avec substrat chromogénique de Pho5) Répliques par tampon de velours - Obtention d'un grand nombre de clones de phénotype "phosphatase moins" et "phosphatase constitutive" Milieu "high " Milieu "low " mutant Pse constitutive mutant Pse - 7

8 1.2. Classement des mutants - phénotype récessif ou dominant? croisement de chaque mutant avec la souche sauvage de signe sexuel contraire et analyse du 2n hétérozygote Principe : Mutant Sauvage Phénotype du diploïde Type de mutation Pse- Pse+ Pse+ Récessive Pse- Pse+ Pse- Dominante Pse C Pse+ Pse+ Récessive Pse C Pse+ Pse C Dominante Ú Ú Ú mutation récessive = mutation de perte de fonction (complémentée par l allèle sauvage) mutation dominante = mutation de gain de fonction (non complémentée par l allèle sauvage) Résultat : 3 types de mutants sont obtenus : - mutants Pse - récessifs - mutants Pse c récessifs - mutants Pse c dominants 8

9 - Combien de gènes (une fois mutés) provoquent le phénotype Pse -? test de complémentation entre les différents mutants récessifs Pse - Principe : Mutants affectés dans le même gène n n x x 2n x x Pas de complémentation (Phénotype mutant) Mutants affectés dans des gènes différents n n x x 2n x x Complémentation (Phénotype sauvage) 9

10 Phénotype Pse des diploïdes wt wt Conclusions : Ex. : les mutations récessives Pse- : croisement deux à deux de 8 mutants (1-8, signe a) avec 10 autres mutants (9-18, signe a) et analyse du phénotype Pse : 4 classes de complémentation : I : 2, 10, 15 II : 1, 3, 7, 8, 11, 17, 18 III : 4, 5, 9, 13, 14, 16 IV : 6, 12 classe I = gène classe II = gène PHO4 classe III = gène PHO2 classe IV = gène PHO81 (il sera établi que est le gène de la Pse) (facteur positif de l'expression de ) (facteur positif de l'expression de ) (facteur positif de l'expression de ) Même type d'analyse pour les mutations récessives Pse C complémentation I, II 2 classes de classe I = gène PHO80 classe II = gène PHO85 (facteur négatif de l'expression de ) (facteur négatif de l'expression de ) 10

11 + + Pse+ Pse- Pse- Pse+ Un facteur positif active l expression de quand le milieu est pauvre en (il n agit pas quand le milieu est riche en ). Si sa fonction est perdue (mutant pho2, pho4, pho81), n est plus exprimé sur ce milieu, et ce défaut peut-être complémenté par l apport du gène sauvage codant pour ce facteur positif (le phénotype mutant est récessif) 11

12 Pse+ Pse c Pse c Pse+ Un facteur négatif empêche l expression de quand le milieu est riche en (il n agit plus quand le milieu est pauvre en ). Si sa fonction est perdue (mutant pho80, pho85), l expression de est constitutive, et ce défaut peut-être complémenté par l apport du gène sauvage codant pour ce facteur négatif (phénotype récessif) 12

13 - quid des mutants Pse C dominants? Il est probable que ces mutations altèrent l un ou l autre gène PHO ( gain de fonction) identifiés grâce aux mutations récessives. Pour tester cette hypothèse, on réalise un test de liaison génétique entre chaque mutant dominant constitutif et un représentant de chaque classe de mutants pho récessifs (croisement, isolement d'un 2n, analyse de tétrades). ex : pho4 (Pse - ) 2n mutant Pse c Résultat de l'analyse : - certaines mutations Pse C dominantes sont très étroitement liées au (et donc affectent très vraisemblablement le) gène PHO4, et les autres au gène PHO81 (ces mutations sont désignées Pho4 C et Pho81 C ). - aucune des mutations Pse C isolées n est liée à PHO2 ou à (!) DP Pse - Pse - Pse c Pse c Si la majorité des méioses aboutit à un DP, alors on Grosse peut majorité conclurede que les mutations tétrades Pse- = DP et Pse c sont génétiquement liées (uniquement phénotypes parentaux) Ex : PHO4 * * Pse - Pse C 13

14 Pse+ Pse c Pse c Pse+ Un facteur positif active l expression de quand le milieu est pauvre en. Ce facteur est inhibé quand le milieu est riche en. Si une mutation rend ce facteur insensible à cette inhibition, l expression de est constitutive. Et ce défaut n est pas complémenté par l apport du gène sauvage codant pour ce facteur positif (phénotype dominant). Conclusion : intervention de deux facteurs négatifs (Pho80, Pho85) et de trois facteurs positifs (Pho2, Pho4, Pho81), et deux des facteurs positifs (Pho4 et Pho81) sont inhibés quand le milieu est riche en cascade de régulation? 14

15 1.3. Etablissement des relations d'épistaticité entre les gènes PHO pour ordonner les éléments de régulation Pho Comment? analyse du phénotype de doubles mutants Pse - Pse c : quel phénotype l'emporte? Ex. : Phénotype du bouble mutant pho4 pho80. Comment isoler ce double mutant? Croisement entre les deux mutants et analyse des quatre ascospores issues de la méiose: si une tétrade DNP est obtenue, deux spores sont obligatoirement doubles mutantes pho4 pho80 pho4 (Pse - ) pho80 (Pse c ) pho4 PHO80 + x PHO4 + pho80 2n pho4 PHO80 + PHO4 + pho80 DNP Pse + Pse + Si dans une méiose, on trouve deux cellules Pse +, on peut déduire ce s deux que spores les deux autres sont sont obligatoirement des doubles mutants pho4 doubles pho80 mutantes (DNP) PHO4 PHO80 PHO4 PHO80 pho4 pho80 pho4 pho80 15

16 Résultat de l analyse des tests d'épistaticité : phénotype des doubles mutants Mutation Pse - Mutation Pse C Phénotype du double mutant pho2 pho80 Pse - pho2 pho85 Pse - pho2 pho4 C Pse - pho2 pho81 c Pse - pho2 est épistatique sur les quatre autres mutations pho4 pho80 Pse - pho4 est épistatique sur pho4 pho85 Pse - les trois autres mutations pho4 pho81 c Pse - pho81 pho80 Pse C pho81 pho85 Pse C pho81 pho4 C Pse C pho81 est hypostatique par rapport aux trois autres mutations 16

17 Modèle de régulation du gène (Oshima, 1982) modèle de régulation du gène (Oshima, 1982) P P Pho81 Pho81 Pho81 Pho80, Pho85 Pho80, Pho85 Pho80, Pho85 Pho4 Pho2 Pho4 Pho2 Pho4 Pho2 17

18 4. Clonage des gènes PHO : clonage par complémentation levures de génotype pho2 ura3 Ex. Mutant pour cloner Pse - le gène PHO2 (pho2, pho4, pho81) + mut ation ur a3 levures de génotype pho80 ura3 Ex. Mutant pour Pse cloner c le gène PHO80 (pho80, pho85) + mutation ura3 banque génomique : différents fragments d'adn génomique ( ura3 = mutation provoquant une auxotrophie pour l uracile ) Transformation des cellules par les plasmides (URA3+) contenant des segments d'adn génomique (banque génomique) Plasmide navette E. coli levure = plasmide puc19 1 dans lequel on a inséré : Sélection des clones URA3 + (milieu sans uracile) Milieu "low " Milieu "high " - le gène URA3 de sélection dans la levure - une origine de réplication propre à la levure mutant mutant pho2 Pse - complémenté : mutant pho80 mutant Pse c complémenté complémenté : extraction de l'adn et transformation de E. coli : sélection des clones AmpR pho2 - PHO2 PHO80 pho80-1 plasmide contenant ori, Amp R, mcs, cf. TP extractiondesplasmides: - re-transformationdesmutants - séquençage 18

19 PHO80 Pour récupérer le plasmide porteur du gène PHO80 : pho extraction et purification de l ADN - transformation de bactéries E. coli et sélection de colonies Amp R E. coli - culture de ces bactéries transformées et purification à partir de ces bactéries du plasmide milieu + ampicilline - séquençage des deux extrémités du fragment d ADN génomique inséré dans le plasmide - comparaison des séquences obtenues avec la séquence génomique complète de la levure

20 S1 Le fragment cloné est issu du chr. 15 et contient 8 ORFs : laquelle correspond au gène PHO80? S2 Test de complémentation de la mutation pho80 Chaque fragment est inséré dans un plasmide et réintroduit dans la levure oui non non oui oui non Conclusion : ORF de PHO80 séquence d aa de la protéine Pho80 20

21 Les protéines Pho impliquées dans la régulation transcriptionnelle de étant identifiées, la suite de l étude visera à comprendre leur mode d action moléculaire (par des analyses biochimiques, de biologie cellulaire,..) isolement de mutants Régulation de interprétation (biochimie, biologie cellulaire) Gène séquence Protéine clonage du gène & analyse bioinformatique 21

22 Conclusions de l'analyse : - Pho2 et Pho4 = activateurs de transcription se liant à des séquences spécifiques en amont du gène - Pho85 = kinase de type CDK (cyclindependent kinase) activée par la sousunité Pho80 (protéine de type cycline) - Le complexe Pho85-Pho80 phosphoryle Pho4 : la protéine Pho4 est alors inactive (car séquestrée dans le cytoplasme) - Pho81 : se lie au complexe Pho80-Pho85 et inhibe Pho85 (qui ne peut plus se lier à Pho4) dans les conditions de carence en. Pho81 reste lié au complexe mais sans l'inhiber si le est abondant ; Pho4 n'est alors plus phosphorylé, il migre dans le noyau est active la transcription (conjointement avec Pho2) de - Inhibition de Pho81 par le? Une molécule hautement phosphorylée (inositol-7-phosphate, IP7) se lie à Pho81 et change sa conformation > inhibition de Pho81, Pho85 reste alors actif IP7 _ 22

23 Avant les travaux de génomique fonctionnelle : Forward genetics Fonction è Mutants è Gène è Séquence On isole des mutants présentant un phénotype particulier, et on tente d'identifier le gène déficient dans ce mutant Suite aux travaux de génomique fonctionnelle (ex. isolement des 6000 mutants de la levure) : Reverse genetics Fonction ç Mutants (knockout) ç Gène ç Séquence On recherche parmi tous les mutants possibles de levure (cf. chap II, 3.6) ceux qui présentent le phénotype recherché (perte de fonction). Quand un mutant est ainsi trouvé, on sait immédiatement de quel gène il s'agit. 23

24 Plaque 96 puits > 1 mutant de levure par puit : collection d environ 4800 mutants (viables) x ~50 Chaque clone correspond à un mutant où un gène particulier (ici, YKR039w) a été éliminé du génome Test de coloration sur milieu riche ou pauvre en -> identification de tous les gènes impliqués dans le contrôle de l expression du gène 24

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 Introduction Théorie cellulaire : toute cellule est issue d une cellule L information génétique est transmise aux 2 cellules filles à chaque division Le génome

Plus en détail

CHAPITRE III: Le Clonage

CHAPITRE III: Le Clonage BIOLOGIE MOLECULAIRE CHAPITRE III: Le Clonage I) Définition: Cloner un fragment d'adn consiste à: isoler physiquement ce fragment. en augmenter le nombre de copie (cf: amplification) II) Principe: Le clonage

Plus en détail

Les outils du génie génétique.

Les outils du génie génétique. Les outils du génie génétique. I\ Les enzymes. On va se servir des enzymes pour couper, coller et synthétiser des acides nucléiques. A\ Les polymérases. Toutes les polymérases agissent de 5 vers 3. En

Plus en détail

Expérience de Griffith, Avery, Mac Leod,...

Expérience de Griffith, Avery, Mac Leod,... Expérience de Griffith, Avery, Mac Leod,... En 1928, un microbiologiste anglais, Fred Griffith, qui recherchait un vaccin contre la pneumonie, démontra que des pneumocoques tués par la chaleur pouvaient

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

RÉGULATION DE L EXPRESSION DES GÈNES

RÉGULATION DE L EXPRESSION DES GÈNES RÉGULATION DE L EXPRESSION DES GÈNES Comme nous l avons vu, le programme de transcription n est pas fixe. La cellule sait adapter ce programme aux conditions extérieures, au mieux de son économie. Chez

Plus en détail

Module 1 Biologie cellulaire

Module 1 Biologie cellulaire Module 1 Biologie cellulaire Chapitre 3: Cycle cellulaire et mort des cellules eucaryotes II. Régulation du cycle cellulaire II. Régulation du cycle cellulaire 1. Acteurs 2. Moments d intervention et action

Plus en détail

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06 Correction -«Vraies» questions de cours -«fausses» questions de cours: questions pour voir si pouviez imaginer une réponse crédible qui n était

Plus en détail

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011 CYCLE CELLULAIRE et CANCER L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Introduction Le cycle cellulaire est l'ensemble des modifications qu'une cellule subit entre sa

Plus en détail

Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk

Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk actif Différentes Cdk peuvent s associer avec différentes Cyclines Cdk active: tyrosine et thréonine Kinase (phosphoryle

Plus en détail

Chapitre 2. Les mutations, source de variabilité génétique

Chapitre 2. Les mutations, source de variabilité génétique Chapitre 2 Les mutations, source de variabilité génétique Les allèles sont dus à des modifications delaséquencedesgènes:lesmutations. Quelle est l origine de ces mutations? I. Les mutations sont des modifications

Plus en détail

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Contrôle des Connaissances. 2 ème session) (Durée : 1h30, tous documents autorisés, ordinateur interdit) Important

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 3 L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE I. LA RELATION GENES-PROTEINES Les protéines interviennent dans le fonctionnement d

Plus en détail

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule»

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» Technologie de l ADN recombinant Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» 1 Les techniques de l ADN Recombinant But: isoler des fragments d ADN de génomes complexes et les recombiner

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Variation génétique de la couleur des grains de maïs. Chaque grain représente un individu de constitution génétique distincte. La sélection

Plus en détail

Chapitre 3 - Mécanismes de surveillance contrôlant les transitions G1/S, G2/M et Métaphase/Anaphase

Chapitre 3 - Mécanismes de surveillance contrôlant les transitions G1/S, G2/M et Métaphase/Anaphase site ressources sciences de la vie ENS-DESCO Chapitre 3 - Mécanismes de surveillance contrôlant les transitions G1/S, G2/M et Métaphase/Anaphase L'existence de mécanismes de surveillance En plus des Cdk,

Plus en détail

Chapitre 14: La génétique

Chapitre 14: La génétique Chapitre 14: La génétique A) Les gènes et les protéines, ça te gêne? 1) a) Quel est l élément de base des vivants? Les cellules b) Qu a-t-elle en son centre? Un noyau c) Qu y retrouve-t-on sous forme de

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies 114-1 - - 1 -Les Utilisation des processus biologiques pour produire des biens et des services. Les biotechologies tirent leur efficacité des techniques clés engendrées par les progrès conjoints de la

Plus en détail

AP SVT. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3.

AP SVT. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 1. AP SVT On cherche à comprendre le mode de transmission de deux caractères chez la Drosophile, organisme diploïde. Effectuez une analyse génétique pour expliquer les résultats des croisements

Plus en détail

Génie de la biocatalyse et génie des procédés. «Production d enzymes industrielles»

Génie de la biocatalyse et génie des procédés. «Production d enzymes industrielles» Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Virtuelle de Tunis Génie de la biocatalyse et génie des procédés «Production d enzymes industrielles» Concepteur du cours:

Plus en détail

L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique.

L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique. L L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique. Figure 1 Mitochondries observées au microscope électronique à transmission Plus tard, cet ADN

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

DAEU- cours de Sciences de la Nature et de la Vie- Marie Claire Garnier

DAEU- cours de Sciences de la Nature et de la Vie- Marie Claire Garnier Partie 3 : génétique Chapitre 1 : la transmission d un caractère au cours de la reproduction sexuée Rappel : la reproduction sexuée comprend 2 phénomènes fondamentaux successifs : La méiose lors de la

Plus en détail

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN MANIPULATION D ADN Clonage du gène «venus» dans des plasmides et expression de celui-ci chez les bactéries E.Coli. Assistants: U. Loizides M. Umebayashi C. Gehin - 1 - 1. Résumé Lors de notre expérience,

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

GENETIQUE. la division cellule. durant la division cellule. Ai Aristote Mendel. Platon. Information génétique. Chromosome

GENETIQUE. la division cellule. durant la division cellule. Ai Aristote Mendel. Platon. Information génétique. Chromosome Molécules ADN Division cellulaire Synthèse des protéines. En Lien: Campbell, Reece,2déd./Biologie./chap.13 1 En Lien: Campbell, Reece,2déd./Biologie./chap.13 2 1 Chromosome Phénotype: l'apparence : structures

Plus en détail

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation 2- Les molécules d ADN constituent le génome 2-1 La séquence d ADN représente l information génétique Lettres: A, T, G, C Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine).

Plus en détail

Cours 5. Transmission et remaniement de l information génétique. http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/

Cours 5. Transmission et remaniement de l information génétique. http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/ Cours 5 Transmission et remaniement de l information génétique http://rna.igmors.u-psud.fr/gautheret/cours/ 1 Plan Rappels sur la réplication de l ADN Le cycle cellulaire et ses contrôles La mitose Recombinaisons

Plus en détail

Le cycle cellulaire - Checkpoints

Le cycle cellulaire - Checkpoints Le cycle cellulaire - Checkpoints Evènement 1 Evènement 2 Signal Effecteurs Senseur moléculaire Voie d amplification Régulation: complexes protéiques à activité kinasique Phosphorylation de cibles Activation

Plus en détail

Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire. LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction

Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire. LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction "chercher une aiguille dans une meule de foin"? Chercher à repérer un gène particulier

Plus en détail

Chapitre 3 L assortiment indépendant des gènes. Des génotypes supérieurs de cultures telles que le riz ont révolutionné l agriculture.

Chapitre 3 L assortiment indépendant des gènes. Des génotypes supérieurs de cultures telles que le riz ont révolutionné l agriculture. Chapitre 3 L assortiment indépendant des gènes Des génotypes supérieurs de cultures telles que le riz ont révolutionné l agriculture. La variation de deux caractères Croisements monohybrides: entre 2 individus

Plus en détail

Corrélation entre l activité MPF et le taux de cycline Mesures dans l embryon de xénope après fécondation

Corrélation entre l activité MPF et le taux de cycline Mesures dans l embryon de xénope après fécondation Corrélation entre l activité MPF et le taux de cycline Mesures dans l embryon de xénope après fécondation Mitose Mitose Mitose Interphase Interphase Interphase Activité MPF Quantité de cycline B Corrélation

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 3 - SVT DATE SEQUENCE jeudi 8 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Jeudi 8 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Acides Nucléiques. ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères

Acides Nucléiques. ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères Acides Nucléiques ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères Structure d un nucléotide Tous composés d une base azotée, d un sucre

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT DATE SEQUENCE lundi 12 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Lundi 12 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose

Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose Information Génétique et hérédité 1- Réplication, mitose, méiose REPLICATION DE L ADN et CYCLE CELLULAIRE quantité d'adn 4C 2C G 1 S G 2 M G 1 5 12 15 16 duplication de l'adn mitose temps heures CYCLE

Plus en détail

Cycle cellulaire Partie 2

Cycle cellulaire Partie 2 17/02/2015 THIERRY Guilhem L2 CR : BORG Manon BMCP Pr. A. AUTILLO TOUATI 16 pages Cycle cellulaire Partie 2 Plan : A. Les protéines codées par des gènes dits "suppresseurs de tumeurs" I. La protéine p53

Plus en détail

Régulation GAL4 chez S. cerevisiae. Annie Sainsard-Chanet

Régulation GAL4 chez S. cerevisiae. Annie Sainsard-Chanet Régulation GAL4 chez S. cerevisiae Annie Sainsard-Chanet Contrôle de l expression génique Mécanismes qui régulent, augmentent ou diminuent l expression d un gène donné suivant le milieu, le tissu, le stade

Plus en détail

! recenser, extraire, saisir l informa3on u3le d un document !!! Que code un gène? Comment? Activité 1 :

! recenser, extraire, saisir l informa3on u3le d un document !!! Que code un gène? Comment? Activité 1 : Que code un gène? Comment? C2 recenser, extraire, saisir l informa3on u3le d un document C12 C26 C27 savoir exploiter un logiciel déduire interpréter Activité 1 : Le phénotype de la maladie héréditaire

Plus en détail

I. La levure Saccharomyces cerevisiae: mode de vie

I. La levure Saccharomyces cerevisiae: mode de vie LES LEVURES UE «levures» -5 avril: généralités (MN Simon) -6 avril: analyse génétique (MN Simon) -6 avril: Cycle cellulaire I: la réplication (E. bailly) -7 avril: Cycle cellulaire II: la mitose (E. Bailly)

Plus en détail

Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant. Chapitre 3 : La vie des cellules, leur milieu de vie et l'information génétique.

Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant. Chapitre 3 : La vie des cellules, leur milieu de vie et l'information génétique. Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant. Chapitre 3 : La vie des cellules, leur milieu de vie et l'information génétique. SOMMAIRE 1- Les caractéristiques fonctionnelles des

Plus en détail

Amgen A propos de la biotechnologie

Amgen A propos de la biotechnologie Amgen A propos de la biotechnologie A propos de la biotechnologie La biotechnologie a permis de découvrir et de développer une nouvelle génération de médicaments à usage humain. Grâce aux progrès réalisés

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique)

Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique) 6- Structure et organisation des génomes 6-1 Génomes eucaryotes Dans chaque cellule: -génome nucléaire -génome mitochondrial (-génome chloroplastique) 6-1-1 Génomes nucléaires 6-1-1-1 Nombre d exemplaires

Plus en détail

Interprétation des résultats et troubleshooting

Interprétation des résultats et troubleshooting Interprétation des résultats et troubleshooting Le Service de séquençage du Centre d innovation Génome Québec et Université McGill utilise des appareils 3730xl DNA Analyzer d Applied Biosystems. Cette

Plus en détail

Eléments primordiaux de biologie moléculaire

Eléments primordiaux de biologie moléculaire Eléments primordiaux de biologie moléculaire Pourquoi s intéresser au matériel génétique? Base de l information génétique Tissu Cellule Noyau Organisme entier Lieu où est localisé l ADN Mol d ADN qui est

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines Génie génétique Définition : Ensemble de méthodes d investigation et d expérimentation sur les gènes. Outils nécessaires : ADN recombinant, enzyme de restriction, vecteur, banque ADNc, sonde nucléique...

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 3 : La réplication du matériel génétique Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche

Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche Cours d introduction à la génétique de la souris Notion de Souche Introduction: - Réponse d un animal à l expérimentation (diapo 1) Facteurs environnementaux et propres à l animal - Notion d animal standardisé

Plus en détail

Du génotype au phénotype, relation avec l environnement

Du génotype au phénotype, relation avec l environnement Du génotype au phénotype, relation avec l environnement Pré-requis (troisième et seconde) : Chaque individu présente les caractères de l'espèce avec des variations qui lui sont propres. C'est le résultat

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358)

Nom : Groupe : Date : 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358) CHAPITRE 811 STE Questions 1 à 17, A, B. Verdict 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358) 1. Observez les deux cellules ci-contre. a) Sous quelle forme apparaît l ADN dans

Plus en détail

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli.

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Samueal Joseph, Romain Laverrière, Elias Laudato, Noé Mage Assisstants : Gisele Dewhurst, Charlotte Gehin, Miwa Umebayashi Résumé [1] L expérience consiste

Plus en détail

Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN

Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN Les organismes ne peuvent survivre que si leur ADN est soigneusement répliqué et protégé des altérations chimiques et physiques qui pourraient changer

Plus en détail

L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire

L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire # Andrew Tolonen (atolonen@gmail.com) # avril 2013 L2 microbiologie TD08: méthodes de la microbiologie moléculaire Exercise 1: amplification d'un gène d'intéret par PCR Vous êtes un médecin travaillant

Plus en détail

Partie 2: Expression génétique Réplication

Partie 2: Expression génétique Réplication Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014 - Rabat - MAROC Filière

Plus en détail

DEVOIR A LA MAISON. BMGG (temps recommandé : 2H00)

DEVOIR A LA MAISON. BMGG (temps recommandé : 2H00) Pour jeudi 12/02/2014 DEVOIR A LA MAISON BMGG (temps recommandé : 2H00) Calculatrice non autorisée Dictionnaire anglais/français autorisé. Clonage et PCR En 1983, Kary Mullis conçut l'idée de la réaction

Plus en détail

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles Séquençage de l ADN 1- Un brin complémentaire de l ADN à séquencer est fabriqué

Plus en détail

BIOLOGIE MOLECULAIRE

BIOLOGIE MOLECULAIRE BIOLOGIE MOLECULAIRE I. Eléments importants de la structure des génomes eucaryotes 1. Chromosomes et chromatines a) Caractéristiques générales d'un chromosome Les chromosomes des eucaryotes sont des grosses

Plus en détail

Explications théoriques

Explications théoriques Explications théoriques L'ADN: Définitions L'ADN (Acide Désoxyribo Nucléique) est la molécule qui est utilisée dans la nature comme support matériel de l'information génétique des êtres vivants, un peu

Plus en détail

3. L'ARN: Structure, Diffférents Types Et Propriétés tructure assification des ARN ARN ribosoinaux (ARNr) synthétisés dans le noyau

3. L'ARN: Structure, Diffférents Types Et Propriétés tructure assification des ARN ARN ribosoinaux (ARNr) synthétisés dans le noyau 3. L'ARN: Structure, Diffférents Types Et Propriétés Structure Les ARN sont des polymères de RiboNucléotides liés par des liaisons phosophodiester 5'-3'. Les bases azotées sont A-U, C-G. Le sucre est le

Plus en détail

Bases Structurales de l hérédité

Bases Structurales de l hérédité Bases Structurales de l hérédité I- La Génétique Partie de la biologie relative à l hérédité et à la variation. Unités héréditaires transmises d une génération à la suivante sont les gènes. Localisés le

Plus en détail

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Qu est ce que la biologie cellulaire? La biologie cellulaire étudie les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s'y déroulent ainsi que les mécanismes

Plus en détail

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES La transcription Information : dans le noyau (sous forme d'adn) Synthèse des protéines : dans le cytoplasme (au niveau des ribosomes du reticulum endoplasmique) L'ADN ne sort

Plus en détail

DEVOIR DE SCIENCES DE LA VIE et de LA TERRE. Septembre 2014.

DEVOIR DE SCIENCES DE LA VIE et de LA TERRE. Septembre 2014. DEVOIR DE SCIENCES DE LA VIE et de LA TERRE. Septembre 2014. Vous devez choisir pour chaque question proposée, zéro, une ou plusieurs réponses exactes parmi celles proposées ou bien répondez à la question.

Plus en détail

- Contrôle des connaissances : - Examen de fin d'année : QR courtes (problème transversal), 30 minutes, note sur 14; - Note ED sur 6

- Contrôle des connaissances : - Examen de fin d'année : QR courtes (problème transversal), 30 minutes, note sur 14; - Note ED sur 6 10/02/2015 BUJON Solène L2 CR : CHABERT Julie BMCP Pr Autillo-Touati 12 pages Le cycle cellulaire Plan A. Le cycle cellulaire I. Le rôle du cycle cellulaire II. Contrôle du cycle cellulaire III. Rappel

Plus en détail

3: Clonage d un gène dans un plasmide

3: Clonage d un gène dans un plasmide 3: Clonage d un gène dans un plasmide Le clonage moléculaire est une des bases du génie génétique. Il consiste à insérer un fragment d'adn (dénommé insert) dans un vecteur approprié comme un plasmide par

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction CEC André-Chavanne BIO 3 OS La synthèse des protéines transcription code génétique traduction I. La «Transcription» : de l ADN à l ARNm. L'adresse suivante permet d accéder à une ANIMATION sur la TRANSCRIPTION.

Plus en détail

1ere S THEME 1A CHAPITRE N 2: VARIABILITE GENETIQUE ET MUTATION DE L ADN

1ere S THEME 1A CHAPITRE N 2: VARIABILITE GENETIQUE ET MUTATION DE L ADN 1ere S THEME 1A CHAPITRE N 2: VARIABILITE GENETIQUE ET MUTATION DE L ADN Introduction Toutes ces coccinelles appartiennent au même genre cependant elles présentent toutes des différences. Ces différences

Plus en détail

Plate-forme de Cytogénétique Moléculaire Végétale (Axe Bio-imagerie) Resp. Olivier CORITON UMR 1349 IGEPP INRA LE RHEU olivier.coriton@rennes.inra.

Plate-forme de Cytogénétique Moléculaire Végétale (Axe Bio-imagerie) Resp. Olivier CORITON UMR 1349 IGEPP INRA LE RHEU olivier.coriton@rennes.inra. Plate-forme de Cytogénétique Moléculaire Végétale (Axe Bio-imagerie) Resp. Olivier CORITON UMR 1349 IGEPP INRA LE RHEU olivier.coriton@rennes.inra.fr Offre actuelle, Contour Cytogénétique Moléculaire?

Plus en détail

LES BACTERIOPHAGES. Petit phage à ADN: Phage à ARN:

LES BACTERIOPHAGES. Petit phage à ADN: Phage à ARN: LES BACTERIOPHAGES. Par définition, ce sont les virus des Bactéries. Chaque Bactéries possèdent son propre phage. Ils sont facilement isolables car ils se développent parallèlement aux Bactéries. Ils se

Plus en détail

LE GENIE GENETIQUE ET LE CLONAGE D'ADN

LE GENIE GENETIQUE ET LE CLONAGE D'ADN LE GENIE GENETIQUE ET LE CLONAGE D'ADN Le génie génétique est un ensemble de techniques de biologie moléculaire permettant d'isoler des gènes spécifiques, de les reconstruire puis de les réinsérer dans

Plus en détail

Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle.

Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle. Chapitre 2 Les rôles des testicules et la régulation de l hormone sexuelle mâle. I. Les deux rôles des testicules. 1) Le rôle exocrine. A la puberté, la paroi des tubes séminifères s épaissie car les spermatogonies

Plus en détail

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE TOUT D ABORD UN PETIT HISTORIQUE 1910: Peyton ROUS découvre le virus qui porte son nom 1976: les oncogènes de certains virus ont une contrepartie cellulaire

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3

TABLE DES MATIERES PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 3. LESIONS ET REPARATIONS DE L ADN 41 AVANT-PROPOS 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS XI PARTIE A BIOLOGIE MOLECULAIRE 1. LES ACIDES NUCLEIQUES 3 1.1 STRUCTURE DE LA CHAINE POLYNUCLEOTIDIQUE 4 Les bases 4 Les pentoses 5 Nucléosides et nucléotides 5 La chaîne

Plus en détail

Les débuts de la génétique

Les débuts de la génétique HPITRE 9 DES DÉBTS DE L ÉNÉTIQE X ENJEX TELS DES BIOTEHNOLOIES 1 Les débuts de la génétique est avec les travaux de regor Mendel vers la fin du XIX e siècle que furent posées les bases de la génétique.

Plus en détail

Stratégie de reproduction humaine: In vitro

Stratégie de reproduction humaine: In vitro Stratégie de reproduction humaine: In vitro La fécondation in vitro (FIV), est une forme de procréation assisté. C'est à dire, une technologie reproductive offert aux couples incapable de concevoir un

Plus en détail

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes Comparaison procaryotes/ 2TSbc Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes La majeure partie des connaissances de biologie moléculaire a d'abord débuté par l'étude des phénomènes chez

Plus en détail

L'insulino-résistance

L'insulino-résistance L'insulino-résistance Par le terme insulino-résistance, on désigne une réponse biologique à l'insuline diminuée ou défectueuse in vivo. Elle est caractéristique du diabète non insulinodépendant et concerne

Plus en détail

L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code.

L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code. L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code. Une mutation, peut entraîner une modification de la séquence des

Plus en détail

Université du Québec à Montréal

Université du Québec à Montréal RECUEIL D EXERCICES DE BICHIMIE 6. Les acides nucléiques 6.2. Réplication, transcription et traduction P P P CH 2 H N H N N NH NH 2 Université du Québec à Montréal 6.2. Réplication, transcription et traduction

Plus en détail

Chapitre 6 L interaction des gènes

Chapitre 6 L interaction des gènes Chapitre 6 L interaction des gènes La variation dans la coloration de la coquille Saint-Jacques (Argopecten irradians) due à trois allèles d un même gène Des gènes aux phénotypes 1- La relation entre les

Plus en détail

Le cycle cellulaire: Introduction

Le cycle cellulaire: Introduction Le cycle cellulaire: Introduction Dr Gerardo Ferbeyre Département de biochimie, E515 g.ferbeyre@umontreal.ca A étudier pour l examen L étude du cycle cellulaire est fascinante: Permet la compréhension

Plus en détail

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin.

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin. INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I La transfection Responsable : Valérie Chopin LBH semestre 6 Faculté des Sciences Laboratoire de Physiologie Cellulaire et

Plus en détail

Manipulation des acides nucléiques

Manipulation des acides nucléiques Manipulation des acides nucléiques (voir chapitre 6 du Voet et Voet) - les acides nucléiques forment des polymères : ADN et ARN - ils sont composés de 4 nucléotides: A, C, G et T pour l ADN A, C, G et

Plus en détail

Obtention de données génétiques à grande échelle

Obtention de données génétiques à grande échelle Obtention de données génétiques à grande échelle Stéphanie FERREIRA Ph.D. Campus de l Institut Pasteur de Lille 1, rue du Professeur Calmette 59000 LILLE Tel : 03 20 87 71 53 Fax : 03 20 87 72 64 contact@genoscreen.fr

Plus en détail

BASES DE GENETIQUE. Y.LAMBREY- genetique-ifsi-2006 1

BASES DE GENETIQUE. Y.LAMBREY- genetique-ifsi-2006 1 BASES DE GENETIQUE Y.LAMBREY- genetique-ifsi-2006 1 ADN ET PROTEINES Y.LAMBREY- genetique-ifsi-2006 2 2 éléments fondamentaux pour la vie, les protéines et l ADN - PROTEINES, présentes partout, exercent

Plus en détail

Les acides nucléiques : structure et fonction

Les acides nucléiques : structure et fonction Les acides nucléiques : structure et fonction Acide nucléique = ADN - ARN. Il s agit d une macromolécule formée par polymérisation de nucléotide. Il comporte 2 messages. Le message intrinsèque nécessite

Plus en détail

Biologie moléculaire et Génie génétique

Biologie moléculaire et Génie génétique Module 1 : Biologie moléculaire et Génie génétique Section 1 : STRUCTURES ET FONCTIONS DES ACIDES NUCLEIQUES Plutôt que de rechercher l'exhaustivité, on s'attachera à la clarification et la structuration

Plus en détail

Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek

Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek I) Les cellules procaryotes II) Les cellules eucaryotes o 1) Caractéristiques générales des cellules eucaryotes o 2) Organisation des cellules eucaryotes

Plus en détail

Professeur François BERGER

Professeur François BERGER UE2 : Biologie cellulaire Chapitre 2 : Le cycle cellulaire Professeur François BERGER Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Coordonnée: Activité de

Plus en détail

ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale

ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale Unité d enseignement UE 8 : Biologie Moléculaire - Microbiologie ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale 1h30 de cours et 1h15 de Travaux pratiques Un examen écrit ; un examen

Plus en détail

Chapitre 5. Réplication, Réparation et Recombinaison de l ADN

Chapitre 5. Réplication, Réparation et Recombinaison de l ADN Chapitre 5 Réplication, Réparation et Recombinaison de l ADN Réplication de l ADN 1. La complémentarité des bases permet la réplication de l ADN 2. La synthèse de l ADN commence aux origines de réplication

Plus en détail

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone.

La fonction de reproduction chez l homme. I. Le testicule produit des spermatozoïdes et une hormone : la testostérone. La fonction de reproduction chez l homme Introduction On étudie le fonctionnement de l appareil génital chez l homme adulte. Problématiques : Comment fonctionne l appareil génital de l homme adulte? Son

Plus en détail