Le dirigeant et son revenu

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le dirigeant et son revenu"

Transcription

1 Le dirigeant et son revenu Du conseil en rémunération à l Approche Globale Pierre-Yves Lagarde Chambre Nationale des Conseils et Experts Financiers Dominique Auffret SWISS LIFE

2 STATUT SOCIAL = PATRIMOINE DIVIDENDES POST 2013??? HOLDINGS PERSONNELLES D EXERCICE!!! Le dirigeant et son revenu 26 juin

3 1 STATUT SOCIAL OÙ EN SOMMES NOUS? ETUDE DE CAS 16 Le dirigeant et son revenu 26 juin

4 1 STATUT SOCIAL OÙ EN SOMMES NOUS? ETUDE DE CAS 16 Le dirigeant et son revenu 26 juin

5 Impressionnant Le % des SAS dans les sociétés créées 1. Statut social 1.1. Où en sommes nous? 56% 48% 39% 29% 19% 10% Le dirigeant et son revenu 26 juin

6 Que s est-il passé? 1. Statut social 1.1. Où en sommes nous? 1. Hausse continue des cotisations du gérant majoritaire 2. L assujettissement des dividendes de SARL aux charges sociales 3. La mauvaise réputation du RSI Le dirigeant et son revenu 26 juin

7 Évolution des charges entre 2011 et Statut social 1.1. Où en sommes nous? Augmentation des charges entre 2011 et Revenu net Charges supplémentaires entre 2011 et 2017 Le dirigeant et son revenu 26 juin

8 Est-ce devenu plus cher que la salaire (A)? 1. Statut social 1.1. Où en sommes nous? Comparaison avec le salarié assimilé "à l'os" Revenu net Surcoût assimilé salarié Le dirigeant et son revenu 26 juin

9 Le RSI c est un avantage 1. Statut social 1.1. Où en sommes nous? Exemple de calcul des charges sociales et de l impôt, pour un revenu disponible de 100 K - Marié 2 enfants a charge Coût de fabrication de 100 K SARL SAS Le dirigeant et son revenu 26 juin

10 Ne pas confondre économie et arbitrage! Les économies et les arbitrages 1. Statut social 1.1. Où en sommes nous? Le dirigeant et son revenu 26 juin Revenu net Economie de charges Arbitrage charges/garanties

11 L arbre de décision simplifié 1. Statut social 1.1. Où en sommes nous? Veut-on organiser finement les relations entre les associés? Si c est l objectif prioritaire Si ce n est pas l objectif prioritaire SAS (voire SC) Si difficulté à assurer le risque lourd : SAS Voire SAS + SARL (groupe) Si proche de la retraite : SAS Si distributions faibles et revenu faible : SAS Si recherche économies (arbitrages) : SARL Si rémunérations importantes : SARL Si cumul emploi retraite : SARL Si taxe sur les salaires : SARL Le dirigeant et son revenu 26 juin

12 1 STATUT SOCIAL OÙ EN SOMMES NOUS? ETUDE DE CAS 16 Le dirigeant et son revenu 26 juin

13 Les données du cas 1. Statut social 1.2. Etude de cas Marié, 2 enfants à charge Revenu imposable préexistant : 100 K TNS RSI Revenu disponible à fabriquer : 100 K Cotisations sociales «à l os» SAS moins de 11 salariés Pas de taxe sur les salaires Le dirigeant et son revenu 26 juin

14 Les résultats synthétiques 1. Statut social 1.2. Etude de cas Le dirigeant et son revenu 26 juin

15 Soit l équation financière suivante 1. Statut social 1.2. Etude de cas LA SARL permet d économiser dont sont un arbitrage de cotisations productives et non une économie Le dirigeant et son revenu 26 juin

16 Processus de l étude 1. Statut social 1.2. Etude de cas 1. Nous disposons d un budget entreprise de Sur lequel il faut d abord financer la prévoyance, voire la complémentaire santé. 3. Puis recomposer la retraite. 4. Et enfin affecter le complément de budget (s il existe) au financement d un revenu supplémentaire, immédiat et/ou différé. Le dirigeant et son revenu 26 juin

17 Données de calcul 1. Statut social 1.2. Etude de cas Prévoyance TNS : + 50 % Prévoyance TNS : 2/3 déductibles Retraites répartition et capitalisation : iso rendement sur le long terme Le dirigeant et son revenu 26 juin

18 Résultats synthétiques 1. Statut social 1.2. Etude de cas Le dirigeant et son revenu 26 juin

19 Prévoyance - évolution des cotisations de 50 à 65 ans Evolution des cotisations de 50 à 65 ans 1. Statut social 1.2. Etude de cas K de cotisations cumulées pour le non fumeur 275 K de cotisations cumulées pour le fumeur Le dirigeant et son revenu 26 juin 2017 Non fumeur Fumeur 19

20 Un autre écart s est creusé 1. Statut social 1.1. Où en sommes nous? Rendement pour 100 payés en 2017 et départ en ,00% 10,00% 8,00% 6,00% 4,00% 2,00% 0,00% Capitalisation AGIRC CIPAV CAVEC CNBF Rendement Le dirigeant et son revenu 26 juin

21 La balle Assurance-vie est dans le camp de l ingénierie patrimoniale Contrat de capitalisation PEA Retraite Épargne salariale Holding d accumulation 1. Statut social 1.1. Où en sommes nous? Épargne financière privée Épargne financière professionnelle Épargne immobilière IR Épargne immobilière IS Immobilier locatif Immobilier locatif défiscalisant Immobilier professionnel Immobilier loué à un tiers Le dirigeant et son revenu 26 juin

22 2 DISTRIBUTIONS CHARGES SOCIALES SUR DIVIDENDES RÉMUNÉRATION OU DIVIDENDES 25 Le dirigeant et son revenu 26 juin

23 2 DISTRIBUTIONS CHARGES SOCIALES SUR DIVIDENDES RÉMUNÉRATION OU DIVIDENDES 25 Le dirigeant et son revenu 26 juin

24 Rappel du barème social du TNS RSI 2. Distributions 2.1. Charges sociales sur dividendes Moins de Moins de Moins de Plus de Tx CS = 38,75 % Tx CS = 21,05 % Tx CS = 13,05 % Tx CS = 12,35 % Le dirigeant et son revenu 26 juin

25 Conséquences de l assujettissement des dividendes SARL (1/2) 2. Distributions 2.1. Charges sociales sur dividendes Dividendes et charges sociales du TNS RSI Synthèse chiffrée (sans revenu préexistant) Revenu social inférieur à Revenu social compris entre et Revenu social compris entre et Revenu social supérieur à SAS SARL SAS SARL SAS SARL SAS SARL 23 % 51 % 32 % 40 % 38 % 39 % 40 % 40 % TMS : 50 % TMS : 31 % TMS : 22 % TMS : 21 % TMI : 14 % TMI : 30 % TMI : 41 % TMI : 45 % Le dirigeant et son revenu 26 juin

26 Conséquences de l assujettissement des dividendes SARL (2/2) 2. Distributions 2.1. Charges sociales sur dividendes Méthode de calcul : application à la tranche 4 du barème RSI avec TMI 45 % Dividendes non assujettis aux charges Dividendes assujettis aux charges Distribution 100,00 100,00 Imposition au taux marginal de 45,00% -27,00-27,00 Prélèvements sociaux patrimoniaux à 15,50% -15,50 0,00 Prélèvements sociaux professionnels 0,00-8,99 Charges sociales au taux marginal RSI de 12,35% 0,00-12,35 Prélèvements et charges déductibles 5,10 18,08 Economie d'impôt / déduction (à TMI constant) 2,30 8,14 Taxation globale -40,20% -40,20% Cotisation utile de retraite 0,00% Le dirigeant et son revenu 26 juin

27 2 DISTRIBUTIONS CHARGES SOCIALES SUR DIVIDENDES RÉMUNÉRATION OU DIVIDENDES 25 Le dirigeant et son revenu 26 juin

28 Comparaison SARL / SAS rémunération et/ou dividendes 2. Distributions 2.2. Rémunération ou dividendes TNS RSI 1 part fiscale pas autres revenus Kal social 10 K - A l os Gérant SARL 100 % rémunération Gérant SARL Mixte Rému/dividendes Président SAS 100 % rémunération Président SAS Mixte Rému/dividendes Coût entreprise 150 K 150 K 150 K 150 K Rémunération nette 108 K 30 K 89 K 30 K Distribution nette X 52 K X 63 K Revenu disponible 80 K 72 K 68 K 78 K Cotisation retraite 16 K 16 K 26 K 9 K Perte de 11 % du revenu disponible Dispo : 81 K Retraite : 8 K Le dirigeant et son revenu 26 juin

29 3 HOLDINGS PERSONNELLES D'EXERCICE LE SCHÉMA VISÉ L'ÉQUIPE DU CONTENTIEUX EST AU COMPLET QUELQUES PISTES DE SÉCURISATION 34 Le dirigeant et son revenu 26 juin

30 3 HOLDINGS PERSONNELLES D'EXERCICE LE SCHÉMA VISÉ L'ÉQUIPE DU CONTENTIEUX EST AU COMPLET QUELQUES PISTES DE SÉCURISATION 34 Le dirigeant et son revenu 26 juin

31 Le schéma 3. Holdings personnelles d'exercice 3.1. Le schéma visé Expert-comptable 100 % Holding personnelle d exercice Rémunération X % Contrat de prestation de services Société commune d expertisecomptable Mandat social : oui Rémunération Le dirigeant et son revenu 26 juin

32 3 HOLDINGS PERSONNELLES D'EXERCICE LE SCHÉMA VISÉ L'ÉQUIPE DU CONTENTIEUX EST AU COMPLET QUELQUES PISTES DE SÉCURISATION 34 Le dirigeant et son revenu 26 juin

33 Du fiscal, du social et du pénal! 3. Holdings personnelles d'exercice 3.1. Le schéma visé Le dirigeant et son revenu 26 juin

34 3 HOLDINGS PERSONNELLES D'EXERCICE LE SCHÉMA VISÉ L'ÉQUIPE DU CONTENTIEUX EST AU COMPLET QUELQUES PISTES DE SÉCURISATION 34 Le dirigeant et son revenu 26 juin

35 Distinguer mandat social et activité technique 2. Distributions 2.2. Rémunération ou dividendes Circulaire ACOSS du 4 janvier 2010 Le dirigeant et son revenu 26 juin

36 Le statut d Associé Professionnel Interne (API) 2. Distributions 2.2. Rémunération ou dividendes Rôles de l associé Mandat social Activité technique Régime social : assimilé salarié Régime fiscal : traitements et salaires Régime social : non salarié Régime fiscal : traitements et salaires Le dirigeant et son revenu 26 juin

37 4 VERS L'APPROCHE GLOBALE LES RÉGIMES DE PROTECTION LE CIVIL D'ABORD L'ATOUT FACTURATION DU CONSEIL EN RÉMUNÉRATION 52 Le dirigeant et son revenu 26 juin

38 4 VERS L'APPROCHE GLOBALE LES RÉGIMES DE PROTECTION LE CIVIL D'ABORD L'ATOUT FACTURATION DU CONSEIL EN RÉMUNÉRATION 52 Le dirigeant et son revenu 26 juin

39 95 % des régimes de protection sont déficients 4. Vers l'approche globale 4.1. Les régimes de protection 95 % des dispositifs de protection sont déficients Satisfaisants Déficients Le dirigeant et son revenu 26 juin

40 Pourquoi? 4. Vers l'approche globale 4.1. Les régimes de protection Pourquoi? Le dirigeant et son revenu 26 juin

41 Un territoire infini de conseil 4. Vers l'approche globale 4.1. Les régimes de protection Leurs interactions sont-elles efficaces? Le dirigeant et son revenu 26 juin

42 4 VERS L'APPROCHE GLOBALE LES RÉGIMES DE PROTECTION LE CIVIL D'ABORD L'ATOUT FACTURATION DU CONSEIL EN RÉMUNÉRATION 52 Le dirigeant et son revenu 26 juin

43 Société «cash box» 4. Vers l'approche globale 4.2. Le civil d'abord Communauté EURL de conseil Monsieur Cash en réserve : 1 M Souscription 10 K Clause de préciput portant sur la PP de la société Testament attribuant la société au conjoint EURL de conseil Monsieur Cash en réserve : 1 M Souscription 10 K EURL de conseil Monsieur Cash en réserve : 1 M Souscription 10 K Le dirigeant et son revenu 26 juin

44 4 VERS L'APPROCHE GLOBALE LES RÉGIMES DE PROTECTION LE CIVIL D'ABORD L'ATOUT FACTURATION DU CONSEIL EN RÉMUNÉRATION 52 Le dirigeant et son revenu 26 juin

45 Ce que nous rencontrons Ce qui est difficile à facturer 4. Vers l'approche globale 4.3. L'atout facturation du conseil en rémunération Les gains ne sont pas chiffrés Les gains sont incertains La personne physique paie Le dirigeant et son revenu 26 juin

46 La bonne équation du conseil en rémunération 4. Vers l'approche globale 4.3. L'atout facturation du conseil en rémunération Actuel Optimisé Facturable Coût entreprise Revenu disponible Revenu global Le dirigeant et son revenu 26 juin

EXPERTS-COMPTABLES. Stratégies de la rémunération du dirigeant

EXPERTS-COMPTABLES. Stratégies de la rémunération du dirigeant Stratégies de la rémunération du dirigeant 24 mars 2016 1 Le système de rémunération obligatoire La stratégie d enrichissement La grille d analyse de la rémunération globale Des risques latents à intégrer

Plus en détail

ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales

ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales ETRE GERANT D UNE SARL OU PRESIDENT D UNE SAS: Incidences Fiscales et sociales SAS : INTRODUCTION La SAS est issue de la loi 94-1 du 3 janvier 1994 La loi 99 587 du 12 juillet 1999 a étendu les SAS a «une

Plus en détail

Statut du dirigeant et stratégies de rémunération. Réunion cabinet le../../.

Statut du dirigeant et stratégies de rémunération. Réunion cabinet le../../. Statut du dirigeant et stratégies de rémunération Réunion cabinet le../../. 1 Plan de la réunion Constats Objectifs Quiz Exposé technique Cas pratiques Conclusion 2 Les intervenants manager conseiller

Plus en détail

Le choix du statut juridique de l Entreprise. Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1

Le choix du statut juridique de l Entreprise. Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1 Le choix du statut juridique de l Entreprise Groupe RECCI Ste Geneviève des Bois, Breuillet, Méréville, Bagnère de Bigorre 1 Sommaire Le cabinet RECCI Historique et fonctionnement Nos métiers Sujets d

Plus en détail

Statut social du dirigeant d entreprise

Statut social du dirigeant d entreprise Statut social du dirigeant d entreprise Vous envisagez de créer une entreprise, et vous vous interrogez sur le statut social du dirigeant. A travers ce guide, vous pourrez aborder cette question importante,

Plus en détail

DIRIGEANT D ENTREPRISE : STATUT et PROTECTION SOCIALE EURUS 17 Octobre 2014

DIRIGEANT D ENTREPRISE : STATUT et PROTECTION SOCIALE EURUS 17 Octobre 2014 DIRIGEANT D ENTREPRISE : STATUT et PROTECTION SOCIALE EURUS 17 Octobre 2014 Ma mission : Accompagner la personne dans sa stratégie de protection des ses revenus et de sa famille Gérante de CB CONSEILS,

Plus en détail

RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES

RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES Paramètres de la répartition Répartition du bénéfice ditribuable Incidence sur l I.R Revenu net immédiat Incidence sur la retraite Incidence sur la prévoyance Synthèse

Plus en détail

comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS

comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS comment choisir entre la sarl et la sas? Comparaison des règles de fonctionnement de la SARL et de la SAS Comment choisir entre la SARL et la SAS? Nombre de créations en 2016 (en milliers) Evolution Ensemble

Plus en détail

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS?

La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? La rémunération et le statut social du Dirigeant : SARL ou SAS? Article juridique publié le 02/11/2017, vu 130 fois, Auteur : Maître ARBEZ-NICOLAS I. Cas de l EURL / SARL soumise à l impôt sur les sociétés

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE MIEUX ADAPTÉ À VOTRE PROJET AU PROGRAMME Une entreprise c est une forme et un statut juridique Une entreprise c est un choix social Une entreprise c est

Plus en détail

Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS : La gestion des flux professionnels

Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS : La gestion des flux professionnels Formation professionnelle Les stratégies «d encapsulement» des résultats dans une structure passible de l IS :? La société FAC JD propose une formation de 7 HEURES à PARIS le 17 mars 2015 de 9h00 à 17h30

Plus en détail

Les critères de choix du statut juridique. Animé par : Arnaud SOLLET, Notaire Christophe LE MEUT, Expert-Comptable Bertrand DUCOIN, Avocat

Les critères de choix du statut juridique. Animé par : Arnaud SOLLET, Notaire Christophe LE MEUT, Expert-Comptable Bertrand DUCOIN, Avocat Les critères de choix du statut juridique Animé par : Arnaud SOLLET, Notaire Christophe LE MEUT, Expert-Comptable Bertrand DUCOIN, Avocat Le choix du statut juridique est sans aucun doute LE sujet qui

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE Dirigeants d entreprises et approche patrimoniale Gestion et transmission du patrimoine professionnel STRATEGIES DE REMUNERATION ET DE PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT OPERATIONNEL

Plus en détail

I ACCOMPAGNEMENT DU PORTEUR DE PROJET, AVANT LA CREATION II ACCOMPAGNEMENT DU CHEF D ENTREPRISE, PENDANT LA CREATION :

I ACCOMPAGNEMENT DU PORTEUR DE PROJET, AVANT LA CREATION II ACCOMPAGNEMENT DU CHEF D ENTREPRISE, PENDANT LA CREATION : Catalogue de Formations et Ateliers Droit des Affaires et Gestion Financière de l Entreprise SOMMAIRE I ACCOMPAGNEMENT DU PORTEUR DE PROJET, AVANT LA CREATION A De l idée à la création B Les étapes de

Plus en détail

Gestion f iscale Processus 3

Gestion f iscale Processus 3 Gestion f iscale Processus 3 Emmanuel Disle Agrégé d économie et gestion Jacques Saraf Agrégé d économie et gestion À jour au 1 er juin 2016 Dunod, 2016 11 rue Paul Bert, 92240 Malakoff www.dunod.com ISBN

Plus en détail

OFFRE PROPOSEE. Grâce à nous outils nous vous proposons une analyse complète adaptée à votre situation personnelle.

OFFRE PROPOSEE. Grâce à nous outils nous vous proposons une analyse complète adaptée à votre situation personnelle. PACK OPTIMISATION OFFRE PROPOSEE Le cabinet Exalys Audit et Expertise en partenariat avec Philippe Bensoussan, Ingénieur certifié en gestion de patrimoine, propose une offre dédiée aux gérants majoritaires

Plus en détail

Les caractéristiques de l EIRL. Synthèse fiscale et sociale

Les caractéristiques de l EIRL. Synthèse fiscale et sociale Les caractéristiques de l EIRL Synthèse fiscale et sociale 53 Synthèse fiscale et sociale Régime Fiscal Impôt sur le revenu Régime forfaitaire (1) Microentrepreneur (Autoentrepreneur) (2) Prélèvement libératoire

Plus en détail

Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions comptables fiscales juridiques sociales de gestion

Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions comptables fiscales juridiques sociales de gestion FICHE CONSEIL Rigoureux et Créatif Précis et Imaginatif Gérance minoritaire ou majoritaire? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions comptables fiscales juridiques

Plus en détail

LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE

LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE LE DIRIGEANT ET L'ENTREPRISE RÉPARTITION SALAIRE / DIVIDENDES Paramètres de la répartition Répartition du bénéfice ditribuable Incidence sur l'i.r Revenu net immédiat Incidence sur la retraite Incidence

Plus en détail

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is?

Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Bénéfice imposable à l'ir ou à l'is? Publié le 23 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 25 février 2017 Les principes FICHE PRATIQUE Les revenus des particuliers sont soumis à l impôt sur le revenu. Les

Plus en détail

Pôle les Missions de Demain. Faut il encore se mettre en société?

Pôle les Missions de Demain. Faut il encore se mettre en société? Pôle les Missions de Demain Faut il encore se mettre en société? Intervenants Michel GIORDANO Expert comptable Commissaire aux comptes Maître Claude NOEL Avocat Maître Pascal JULIEN SAINT AMAND Notaire

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPAUX STATUTS JURIDIQUES. E NTREPRISE INDIVIDUEL Micro E I EIRL Entreprise

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPAUX STATUTS JURIDIQUES. E NTREPRISE INDIVIDUEL Micro E I EIRL Entreprise Nombre de Formalités de E NTREPRISE INDIVIDUEL Formulaire PO Déclaration de l entrepreneur 1 1 Formulaire P0 et P EIRL, déclaration d affectation, déclaration de l entrepreneur, rapport de l sur les biens

Plus en détail

PPE MANDATAIRES SOCIAUX : du nouveau pour couvrir les assimilés salariés!

PPE MANDATAIRES SOCIAUX : du nouveau pour couvrir les assimilés salariés! Au regard de la particularité du statut obligatoire des mandataires sociaux non TNS (président de SA*, SAS* et SASU*, gérants minoritaires ou égalitaires ), Il est difficile pour ces assimilés salariés

Plus en détail

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS)

Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 1 / 5 Contribution sociale généralisée (CSG) et Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) 19/05/2016 La CSG est un prélèvement de nature fiscale mais dont l objet est social, il s est substitué,

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

Créer son entreprise. L étude de marché Les statuts juridiques La prévoyance

Créer son entreprise. L étude de marché Les statuts juridiques La prévoyance Créer son entreprise L étude de marché Les statuts juridiques La prévoyance L étude de marché (1/6) Qu est ce que c est? Un gros mot Oui Non La photographie de votre marché à un instant donné Oui Non Un

Plus en détail

Optimisation des Revenus des dirigeants OR - EXEMPLE Pierre 01/02/2017

Optimisation des Revenus des dirigeants OR - EXEMPLE Pierre 01/02/2017 Optimisation des Revenus des dirigeants OR - EXEMPLE 1 2016 - Pierre 01/02/2017 SOMMAIRE I. OBJECTIF DE L'ETUDE...3 II. ETUDE COMPARATIVE DES SIMULATIONS...4 III. SOLUTION RETENUE : EIRL...7 IV. CONSEILS...12

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES

TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES SYNTHÈSE D EXPERTS du 10 juillet 2015 TABLEAU COMPARATIF DES PRINCIPALES FORMES DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES Régies par les dispositions du code de commerce, les sociétés commerciales connaissent plusieurs

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE

Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Le régime fiscal de la MICRO-ENTREPRISE Déroulement de la journée Présentation générale du statut de la micro entreprise Cas pratique Les formalités d immatriculation Les cas de sortie de la micro entreprise

Plus en détail

Statut fiscal et social du créateur d'entreprise

Statut fiscal et social du créateur d'entreprise Statut fiscal et social du créateur d'entreprise Publié le 15 octobre 2012 - Dernière mise à jour le 22 août 2017 LA FORME JURIDIQUE FICHE PRATIQUE L entreprise individuelle Un fondateur souhaitant mener

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en banques et finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL et de l EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU et de l EARL Compléments

Plus en détail

Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite

Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cinq situations, cinq scénarios pour préparer sa retraite Cadre dirigeant, entrepreneur, profession libérale, artisan... Les problématiques diffèrent ; les solutions aussi. Pour chacun, les pistes pour

Plus en détail

CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL

CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL GUIDE PRATIQUE CHOIX D UN STATUT JURIDIQUE, FISCAL ET SOCIAL POUR LA CRÉATION D UNE ACTIVITÉ INDÉPENDANTE ACTIVITÉS COMMERCIALES, ARTISANALES ET LIBÉRALES EI, AE, EIRL, EURL ou SASU? MARS 2017 Francis

Plus en détail

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE)

3. Plus-values de cession de valeurs mobilières. 7. Crédit d Impôt Compétitivité Emploi (CICE) Janvier 2013 1 1. Impôt sur le revenu 2. Imposition des dividendes 3. Plus-values de cession de valeurs mobilières 4. Plus-values immobilières 5. Cession d usufruit temporaire 6. Impôt de Solidarité sur

Plus en détail

OG DONNEES GENERALES 2010

OG DONNEES GENERALES 2010 OG DONNEES GENERALES 2010 OG00 DONNEES D IDENTIFICATION Libellés Réponse IDENTIFICATION DU DOSSIER COMPTABLE Forme juridique (1) Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet PERIODE

Plus en détail

Royal Formation Holding de famille

Royal Formation  Holding de famille Royal Formation www.royalformation Holding de famille 8 heures Henry Royal Formations & Conseil juridique et fiscal du chef d entreprise Henry Royal Tél : 06 12 59 00 16 henry.royal@orange.fr 1 Henry Royal,

Plus en détail

INTERVENTION CGPME. Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges

INTERVENTION CGPME. Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges INTERVENTION CGPME Politique de rémunération: Structurer la rémunération des salariés et du dirigeant en optimisant les charges Emilie PALAISINE Mercredi 8 Février 2012 1 PLAN LA REMUNERATION DES SALARIES

Plus en détail

Journée Nationale CEP

Journée Nationale CEP Journée Nationale CEP Retraite et réversion Quels enjeux? Arnaud de WAZIERES Quelles stratégies patrimoniales après la loi de finances 2013? 1 Retraite des cadres : pouvoir d achat et protection du conjoint

Plus en détail

Marjorie HOCH. Avocat au Barreau de Paris

Marjorie HOCH. Avocat au Barreau de Paris Marjorie HOCH Avocat au Barreau de Paris Introduction Rappel: société v. entreprise individuelle Modes d exercices Entreprise individuelle Ex: micro entrepreneur, EIRL Société Responsabilité illimitée

Plus en détail

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012

TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 TAX AND CHAT 2 OCTOBRE 2012 PROJET LOI DE FINANCES 2013 2 I. Fiscalité des entreprises Plafonnement de la déductibilité des intérêts d emprunt Modification du calcul de la quote-part de frais et charges

Plus en détail

Préparation de la retraite de vos clients

Préparation de la retraite de vos clients Préparation de la retraite de vos clients Constitution d un capital mobilier I Retraite individuelle A- PERP B- Assurance vie II Retraite financée au travers d une entreprise A- Article 83 B- Article 39

Plus en détail

Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions.

Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions. Projet de Loi de Finances 2018 : Synthèse des principales dispositions. Le Gouvernement a présenté, ce mercredi 27 septembre 2017, le projet de Loi de Finances pour l année 2018. Nous attirons votre attention

Plus en détail

Les rémunérations des dirigeants de sociétés passibles de l IS ( tableaux / schémas)

Les rémunérations des dirigeants de sociétés passibles de l IS ( tableaux / schémas) Les rémunérations des dirigeants de sociétés passibles de l IS ( tableaux / schémas) Membres des organes de direction de SA SA classique : Directeur général Directeurs généraux délégués Président du conseil

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Présentation 5. Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) S ommaire Présentation 5 Partie 1 La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Thème 1 La TVA : principes, champ d application, territorialité 15 Exercice 1 Opérations imposables à la TVA 15 Exercice 2 Territorialité

Plus en détail

Développez la mission «Optimisation de la rémunération du dirigeant»!

Développez la mission «Optimisation de la rémunération du dirigeant»! Développez la mission «Optimisation de la rémunération du dirigeant»! Introduction Le sujet de l optimisation de la rémunération est une préoccupation importante des dirigeants d entreprises L expert-comptable

Plus en détail

BILAN PATRIMONIAL. Situation au 11/01/2010. Mr et Mme EXEMPLE. Etude effectuée par HAPI CONSEIL. Edition du Bilan. AMC Capital Explorer

BILAN PATRIMONIAL. Situation au 11/01/2010. Mr et Mme EXEMPLE. Etude effectuée par HAPI CONSEIL. Edition du Bilan. AMC Capital Explorer BILAN PATRIMONIAL Situation au 11/01/2010 Etude effectuée par Edition du Bilan AMC Capital Explorer Disquette d'or de l'ordre des Experts-Comptables Conformément à la loi "Informatique et Libertés" n 78-17

Plus en détail

CHAPITRE 11 LE CHOIX D UNE STRUCTURE JURIDIQUE & LES MOTIVATIONS PATRIMONIALES, SOCIALES & FISCALES LES STRUCTURES & LES ORGANISATIONS

CHAPITRE 11 LE CHOIX D UNE STRUCTURE JURIDIQUE & LES MOTIVATIONS PATRIMONIALES, SOCIALES & FISCALES LES STRUCTURES & LES ORGANISATIONS CHAPITRE 11 LE CHOIX D UNE STRUCTURE JURIDIQUE & LES MOTIVATIONS PATRIMONIALES, SOCIALES & FISCALES LES STRUCTURES & LES ORGANISATIONS I. LES STRUCTURES & LES MOTIVATIONS PATRIMONIALES A. Le risque patrimonial

Plus en détail

Quand? Comment? Combien?

Quand? Comment? Combien? Quand? Comment? Combien? Espérance de vie HOMME FEMME En Moyenne 69 66 63 72 69 65 73 70 67 75 76 72 72 68 68 77 73 69 78 74 70 80 76 71 81 77 73 82 78 74 83 79 75 84 81 77 85 85 82 82 78 78 En 2010 :

Plus en détail

L'imposition des bénéfices

L'imposition des bénéfices L'imposition des bénéfices A jour de juin 2016 I- L imposition des bénéfices réalisés par un professionnel exerçant son activité sous une forme sociétale Une société peut être soumise soit à l impôt sur

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

Comparaison SARL, SA, SAS

Comparaison SARL, SA, SAS Comparaison SARL, SA, SAS Direction SARL SA classique SAS Dirigeants Responsabilité Pouvoirs avec les associés Nomination dirigeants Décision rémunération Durée des fonctions Gérant(s) : obligatoirement

Plus en détail

COMMENT FAIRE POUR : REALISER UNE ANALYSE INDIVIDUELLE AVEC OPUS EXPRESS

COMMENT FAIRE POUR : REALISER UNE ANALYSE INDIVIDUELLE AVEC OPUS EXPRESS A quoi sert OPUS EXPRESS? Le module OPUS EXPRESS vous permet de traiter l ensemble d un portefeuille de clients sur la base d un tableau comportant un identifiant et seulement 5 colonnes par individu.

Plus en détail

DONNEES D'IDENTIFICATION

DONNEES D'IDENTIFICATION DONNEES D'IDENTIFICATION Tableau OG 00 Numéro de cabinet comptable dans un OGA Forme juridique Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet IDENTIFICATION PERIODE Date de début exercice

Plus en détail

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h

Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Choisir son statut juridique, social et fiscal Mercredi 30 novembre - 12h30 à 14h Sandrine Lagier (Expert comptable), Alexandra Pichot-Pascal (Juriste CCI Lyon Métropole) Quizz 1) Vous êtes seul sur le

Plus en détail

BSPI INFOS. La Loi de finances 2016 BSPI FINANCE. Ses principales dispositions

BSPI INFOS. La Loi de finances 2016 BSPI FINANCE. Ses principales dispositions Janvier 2016 BSPI INFOS B.S.P.I FIN AN CE La Loi de finances 2016 Ses principales dispositions 30, avenue François Lascour 84130 Le Pontet : 04 90 32 35 41 : 06 20 64 42 71 laurentstanek@bspifinance.com

Plus en détail

OPTION A L IS POUR LES SCI SEPTEMBRE Audit Expertise comptable Conseil

OPTION A L IS POUR LES SCI SEPTEMBRE Audit Expertise comptable Conseil OPTION A L IS POUR LES SCI SEPTEMBRE 2016 Audit Expertise comptable Conseil OPTION A L IS POUR LES SCI Sommaire SOMMAIRE Champ d application de l option Modalités d exercice de l option Effet de l option

Plus en détail

L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Janvier 2011

L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Janvier 2011 L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération Janvier 2011 Sommaire Les dispositifs d épargne salariale et leurs principaux avantages Présentation de DEBORY-ERES ERES

Plus en détail

Les cotisations sociales. Deuxième partie. Vidéo 5 Support Alain HENRY

Les cotisations sociales. Deuxième partie. Vidéo 5 Support Alain HENRY Les cotisations sociales Deuxième partie Vidéo 5 Support Alain HENRY THÈMES ABORDES Le calcul d un bulletin de paie cadre Le calcul d un bulletin de paie de dirigeant mandataire L annualisation du calcul

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l Artisanat Val d Oise : Création & Reprise d Entreprises 11/07/

Chambre de Métiers et de l Artisanat Val d Oise : Création & Reprise d Entreprises 11/07/ - 1 - - 2 - Créer - Reprendre E.I S.A.S.U. E.U.R.L. E.I.R.L. S.A.R.L. Quelle forme juridique d entreprise choisir? S.A. S.A.S. - 3 - Les Formes Juridiques Val d Oise 18 903 Seine Saint-Denis 23 762 Paris

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : -

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET. SUPPORT DISPONIBLE SUR : - ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTE A VOTRE PROJET SUPPORT DISPONIBLE SUR : - www.assuredentreprendre.fr Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

Plan de formation Transmission d entreprise

Plan de formation Transmission d entreprise Plan de formation Transmission d entreprise Journée 1 : - Transmission de l entreprise individuelle ou du fonds de commerce - Conséquence du décès d un chef d entreprise individuelle - Comparatif entre

Plus en détail

1. L imposition des résultats

1. L imposition des résultats 1. L imposition des résultats de l entreprise ÿ Rappels de cours L entreprise ainsi nommée correspond à l entité économique. Il peut s agir d une entreprise individuelle comme d une société. L activité

Plus en détail

La fiscalité de la cession

La fiscalité de la cession La fiscalité de la cession La fiscalité de la cession est un sujet en soi car elle varie fortement selon qu il s agit d une entreprise individuelle ou d une société, et suivant le régime fiscal adopté.

Plus en détail

Le statut de conjoint collaborateur

Le statut de conjoint collaborateur Le statut de conjoint collaborateur Publié le 29 mars 2015 - Dernière mise à jour le 31 mars 2017 Champ d application FICHE PRATIQUE Peuvent bénéficier du statut de conjoint collaborateur, le conjoint

Plus en détail

FAIRE LE POINT AVEC UN EXPERT

FAIRE LE POINT AVEC UN EXPERT FAIRE LE POINT AVEC UN EXPERT RÉALISER L ÉTUDE PERSONNALISÉE DE VOTRE SITUA- TION LES PLUS AG2R LA MONDIALE Au-delà de votre protection sociale, l étude réalisée avec votre conseiller peut également vous

Plus en détail

NOS MISSIONS CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE PARTICULIERS. Créer, développer et gérer votre patrimoine

NOS MISSIONS CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE PARTICULIERS. Créer, développer et gérer votre patrimoine NOS MISSIONS CONSEIL EN GESTION DE PATRIMOINE PARTICULIERS Créer, développer et gérer votre patrimoine B Edito Le monde de la gestion de patrimoine fait l objet depuis quelques années d une évolution permanente.

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. Chapitre 1 La TVA 19. Présentation 3. 1 Le champ d application La territorialité 21 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE!

COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE! COMMENT CHOISIR SON STATUT JURIDIQUE, SOCIAL ET FISCAL? UNE DES PROBLEMATIQUES DU CREATEUR D ENTREPRISE! Les différents statuts juridiques L entreprise Individuelle (EI) L EIRL (Entreprise Individuelle

Plus en détail

Article 83 : régime de retraite. septembre 2011

Article 83 : régime de retraite. septembre 2011 Article 83 : régime de retraite septembre 2011 PELT : CHIFFRES CLES 2009 et 2010 2009 2010 Versements (M ) 0.30 0.34 % participants 58 % 56 % Constat : Le dispositif n est utilisé que par à peine plus

Plus en détail

M2 DFCGA Cours de M. Didier KLODAWSKI

M2 DFCGA Cours de M. Didier KLODAWSKI M2 DFCGA Cours de M. Didier KLODAWSKI FISCALITÉ Chapitre : TVA Base imposable Cas n 1 : une entreprise fabrique des produits pour l alimentation du bétail. Elle doit expédier une commande à son revendeur

Plus en détail

PRATIQUE DU CONSEIL PATRIMONIAL La découverte du client au travers de l audit de sa situation fiscale

PRATIQUE DU CONSEIL PATRIMONIAL La découverte du client au travers de l audit de sa situation fiscale Formation professionnelle PRATIQUE DU CONSEIL PATRIMONIAL La découverte du client au travers de l audit de sa situation fiscale La société FAC JD propose une formation de 7 HEURES Formation éligible pour

Plus en détail

PRATIQUE DU CONSEIL PATRIMONIAL La découverte du client au travers de l audit de sa situation fiscale

PRATIQUE DU CONSEIL PATRIMONIAL La découverte du client au travers de l audit de sa situation fiscale Formation professionnelle PRATIQUE DU CONSEIL PATRIMONIAL La découverte du client au travers de l audit de sa situation fiscale La société FAC JD propose une formation de 7 HEURES Formation éligible pour

Plus en détail

Loi de Finances 2013

Loi de Finances 2013 Loi de Finances 2013 Introduction : LDF 2013, la rétrospective 2 Dispositions censurées par le Conseil Constitutionnel La taxe de 75 % sur les très haut revenus d activité est censurée Les prélèvements

Plus en détail

LA RÉMUNÉRATION ET LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT

LA RÉMUNÉRATION ET LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT LA RÉMUNÉRATION ET LA PROTECTION SOCIALE DU DIRIGEANT Véronique ARGENTIN, Consultante en droit social, Infodoc-experts Stéphane MARIE Chargé de Mission auprès du Club Social, AG2R la Mondiale Novembre

Plus en détail

CORRECTION Remise et TVA

CORRECTION Remise et TVA CORRECTION Remise et TVA 1) vente marchandises : Quantité : 10 Prix unitaire : 20 euros HT Remise de 3% TVA à 20% Etablir la facture au client 2) vente marchandises : Quantité : 30 Prix unitaire : 17 euros

Plus en détail

Cas pratique de synthèse LONG

Cas pratique de synthèse LONG Cas pratique de synthèse LONG I. L impôt sur le revenu M. LONG Jean est chef d entreprise. Il détenait en début d année 60% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège social est situé

Plus en détail

Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU

Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU Entreprise de Service : démarrer en micro-entreprise ou en SASU Vous souhaitez développer une activité proposant des prestations pour particuliers ou professionnels à votre compte. Vous vous interrogez

Plus en détail

LE GUIDE DE LA SASU. Tout ce qu il faut savoir sur la SASU

LE GUIDE DE LA SASU. Tout ce qu il faut savoir sur la SASU LE GUIDE DE LA SASU Tout ce qu il faut savoir sur la SASU Table des matières Introduction 3 I. Le statut de SASU : les caractéristiques et ses avantages II. Comparaison SASU / EURL : les principales différences

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SCI Modèles prêts à l emploi sur CD-Rom Quatrième édition, 1998, 2001, 2004, 2008

Plus en détail

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région.

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région. Cas pratique FER Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL TRIDENT assujettie à l impôt sur les sociétés et dont le siège est à MONTPELLIER. Elle en est la gérante. Elle est mariée

Plus en détail

RSI de Basse-Normandie

RSI de Basse-Normandie RSI de Basse-Normandie Objectif entreprise Caen : 1 rue Ferdinand Buisson St Contest Tél : 36 48 pour les prestations 36 98 pour les cotisations Site internet : www.rsi.fr 1 Régime Social des Indépendants

Plus en détail

La Fiscalité de la SARL de famille

La Fiscalité de la SARL de famille La Fiscalité de la SARL de famille 10 mai 2017 Quel intérêt d opter pour une SARL de famille Avant toute analyse fiscale, la Société à responsabilité limitée (SARL) est une société commerciale par sa forme

Plus en détail

Platinium Gestion. Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017

Platinium Gestion. Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017 Platinium Gestion Présentation des réformes fiscales Le 27/09/2017 Nous avons le plaisir de vous présenter une note d analyse réalisée «à chaud» à la suite de la publication (mercredi 27 septembre) du

Plus en détail

QUE POUVEZ-VOUS FAIRE POUR CONSERVER LE MAXIMUM SUR VOTRE RÉMUNÉRATION D ENTREPRENEUR? Présentation par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC.

QUE POUVEZ-VOUS FAIRE POUR CONSERVER LE MAXIMUM SUR VOTRE RÉMUNÉRATION D ENTREPRENEUR? Présentation par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. 1 QUE POUVEZ-VOUS FAIRE POUR CONSERVER LE MAXIMUM SUR VOTRE RÉMUNÉRATION D ENTREPRENEUR? Présentation par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. Le 23 novembre 2016 Introduction Sommaire Nouveaux taux d imposition

Plus en détail

Séminaire de rentrée Pratique de l ingénierie patrimoniale

Séminaire de rentrée Pratique de l ingénierie patrimoniale Séminaire de rentrée Pratique de l ingénierie patrimoniale Jeudi 31 août et vendredi 1er septembre 2017 CLERMONT FERRAND Impacts de l actualité civile et fiscale sur les stratégies patrimoniales & Impacts

Plus en détail

BECOM GROUPE. Comment agir sur sa retraite? Intervenant Sophie JAMIN : Expert-Comptable

BECOM GROUPE. Comment agir sur sa retraite? Intervenant Sophie JAMIN : Expert-Comptable BECOM GROUPE Comment agir sur sa retraite? Intervenant Sophie JAMIN : Expert-Comptable La Retraite chiffrée Quels seront mes revenus à la retraite? Ai-je constitué un capital suffisant? Quelle sera la

Plus en détail

RECAPITULATIF DES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL RELATIVE A L EXIGENCE D UN IMPOT NON CONFISCATOIRE

RECAPITULATIF DES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL RELATIVE A L EXIGENCE D UN IMPOT NON CONFISCATOIRE RECAPITULATIF DES DÉCISIONS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL RELATIVE A L EXIGENCE D UN IMPOT NON CONFISCATOIRE Source L impôt confiscatoire par Pierre Léonard Rouzaud DATE DE LA NUMÉRO DE LA ARTICLES DISPOSITIONS

Plus en détail

Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil. Jeudi 12 février 2015

Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil. Jeudi 12 février 2015 Petit-déjeuner du Club des Entrepreneurs de Clichy-sous-Bois - Montfermeil Jeudi 12 février 2015 Périmètre de la ZFU Territoire Entrepreneurs LE REGIME D EXONERATIONS ZFU AVANT LE 1 ER JANVIER 2015 Rappel

Plus en détail

LE GUIDE DE L EURL. Tout ce qu il faut savoir sur l EURL

LE GUIDE DE L EURL. Tout ce qu il faut savoir sur l EURL LE GUIDE DE L EURL Tout ce qu il faut savoir sur l EURL Table des matières Introduction I. Le statut de EURL: les caractéristiques et ses avantages 3 4 II. Comparaison EURL / différences SASU : principales

Plus en détail

L Optimisation Retraite

L Optimisation Retraite L Optimisation Retraite «Stratégie et Réforme» Pascal SOULAINE APS tel : 03 26 82 84 84 mail : aps-consultants@wanadoo.fr 1 L APPROCHE GLOBALE Le Bilan et l Analyse de l Existant Les Objectifs et Les Expériences

Plus en détail

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL

TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL TRAITEMENT DE L EXCEDENT SOCIAL ET FISCAL Paramétrage : Comment paramétrer la fiche salariée pour obtenir un bon calcul Date de création : décembre 2015 Référence : REINTEGRATION 2015 Auteur : Service

Plus en détail

BORDEREAU D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES DOSSIER BIC

BORDEREAU D'INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES DOSSIER BIC Site de Vaux-le-Pénil : Site de Lisses : Site de Paris : 259 Rue Pierre et Marie Curie 3 Avenue du Général de Gaulle 37 Rue Godot de Mauroy Parc d'activités Vaux-Le-Pénil CS 70328 Lisses 75009 PARIS CS

Plus en détail

TEO. Transmission d entreprise organisée ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE

TEO. Transmission d entreprise organisée ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE TEO Transmission d entreprise organisée ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE QUI SOMMES-NOUS? Pour répondre à tous les besoins en assurance de personnes, tout au long de la vie des sociétés,

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale?

Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? Le 8 octobre 2013 Projet de loi de finances 2014 : Qui profite de la pause fiscale? 1. Fiscalité des entreprises Le Projet de Loi de Finances 2014 («PLF 2014»), présenté lors du Conseil des ministres du

Plus en détail

REPRISE ET CREATION D ENTREPRISE : Comment optimiser les aides de Pôle-Emploi 29/01/2016

REPRISE ET CREATION D ENTREPRISE : Comment optimiser les aides de Pôle-Emploi 29/01/2016 REPRISE ET CREATION D ENTREPRISE : Comment optimiser les aides de Pôle-Emploi 29/01/2016 VALOXY: Cabinet d expertise comptable Valoxy a été crée en 2005. Le cabinet s est développé autour d un projet fort

Plus en détail