Les deux points les plus proches

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les deux points les plus proches"

Transcription

1 MPSI Option Informatique Année 2001, Deuxième TP Caml Vcent Simonet (http://cristal.ria.fr/~simonet/) Les eux pots les plus proches Lors e cette séance, nous allons nous téresser au problème suivant : étant onné un ensemble e pots u plan, entifier le couple e pots les plus proches au sens e la istance eucliienne. Ce type algorithme voit son utilité ans les transports aériens ou maritimes par exemple. Nous représenterons un pot en Caml par un couple e flottants (x, y) représentant ses cooronnées ans un repère orthonormé. L ensemble es pots consiérés sera quant à lui stocké ans un tableau t. Nous supposerons toujours que tous les couples stockés ans t sont istcts. 1 Une première solution Consiérons eux pots p et p e cooronnées respectives (x, y) et (x, y ). Leur istance eucliienne est onnée par la formule p p = (x x ) 2 + (y y ) 2. Question 1 Écrivez une fonction ist qui calcule la istance eucliienne séparant eux pots. Une méthoe «naïve» permettant e étermer les eux pots les plus proches ans un tableau t consiste à consiérer successivement tous les couples e pots possibles, ce qui peut se faire facilement à l aie e eux boucles for. Question 2 Écrivez une fonction plus proches qui pr pour argument un tableau e pots t et retourne un couple e pots ((x, y), (x, y )) situés à une istance mimale l un e l autre. Vous pourrez Commencer par créer une référence (itialisée par exemple avec ist t.(0) t.(1)) qui contira tout au long u éroulement e l algorithme la plus petite istance trouvée ; asi que eux références s i et s j contenant les ices es pots qui permettent attere cette istance. Utiliser eux boucles imbriquées pour consiérer tous les couples e pots communs. Mettre à jour les trois références à chaque fois qu un couple (i, j) tel que t.(i) t.(j) <! est trouvé. Question 3 Évaluez le coût un appel à la fonction plus proches en fonction e la taille u tableau t. Nous allons matenant nous téresser à la mise au pot un algorithme permettant e résoure ce même problème en temps O(n log n). Cet algorithme nécessite e isposer e eux copies u tableau t, l une triée par abscisses croissantes et l autre par oronnées croissantes. Nous allons onc écrire ans un premier temps quelques fonctions permettant e trier un tableau. 2 Tri un tableau Soit t = [ ; x 1 ;... ; x n 1 ] un tableau. Trier t consiste à permuter le contenu es cases u tableau t e façon à obtenir le tableau [ x σ(0) ; x σ(1) ;... ; x σ(n 1) ] avec x σ(0) x σ(1)... x σ(n 1). L algorithme e tri par sélection aopte le prcipe suivant : pour i variant e 0 à n 2, chercher l ice k i e la case e la partie u tableau située à roite e la case i contenant le plus petit élément ; puis permuter le contenu es cases k et i. c Vcent Simonet 2001 Ce ocument est istribué selon les termes e la GNU Free Documentation License.

2 Par exemple, pour trier le tableau [ 4; 3; 1; 2 ], on passe par les étapes suivantes : [ 4; 3; 1; 2 ] i = 0 k = 2 [ 1; 3; 4; 2 ] i = 1 k = 3 [ 1; 2; 4; 3 ] i = 2 k = 3 [ 1; 2; 3; 4 ] Question 4 Écrivez une fonction swap qui pr pour argument un tableau t, eux entiers a et b et permute le contenu es cases ices a et b. Votre fonction ne créera pas un nouveau tableau, elle se contentera e moifier sur place le tableau t. Elle sera onc e type a vect t t unit. Question 5 Écrivez une fonction sel qui pr pour argument un tableau t ; eux entiers a et b et retourne l ice e la case u sous-tableau t.(a)... t.(b) qui contient le plus petit élément pour l orre <. Question 6 Déuisez-en une fonction tri qui effectue le tri un tableau. La fonction que vous venez écrire vous permet e trier un tableau pour la relation orre <. Sur les couples, cet orre est en Caml l orre lexicographique. On peut cepant imager autres relations orre sur es couples, comme par exemple : l e t orre x ( x, y ) ( x, y ) = x < x l e t orre y ( x, y ) ( x, y ) = y < y Question 7 Aaptez les fonctions sel et tri e sorte qu elle prennent également en argument une fonction implantant une relation orre (comme orre x ou orre y). 3 Diviser pour régner Nous revenons matenant à notre premier problème, étermer parmi un ensemble e pots un couple e pots situés à une istance mimale. Nous supposons que nous isposons e eux copies e l ensemble es n pots : un tableau t x, trié par abscisses croissantes, un tableau t y, trié par oronnées croissantes. On pose k = n/2 et on consière les eux sous-tableaux t 1 = [ t.(0);... ; t.(k) ] et t 2 = [ t.(k + 1);... ; t.(k + 2) ]. Soit un flottant plus gran que les abscisses es pots e t 1 et plus petit que les abscisses es pots e t 2. Le plan est ivisé en eux parties : Notons p 1 = (x 1, y 1 ) et p 1 = (x 1, y 1) les eux pots les plus proches ans le tableau t 1 (avec x 1 x 1) asi que p 2 = (x 2, y 2 ) et p 2 = (x 2, y 2) eux pots les plus proches ans t 2. On note = m( p 1 p 1, p 2 p 2 ). Si eux pots u tableau t sont à une istance strictement férieure à alors nécessairement l un fait partie e t 1 et l autre e t 2 et ils sont ans la bane abscisses [ ; + ]. p 1 p 1 p 2 p 2 Question 8 Écrivez une fonction qui pr pour argument un tableau t y asi que eux flottants x m, x max et qui sélectionne ans ce tableau les pots ont l abscisse est comprise entre x m et x max. Le résultat sera ru ans un tableau t z. Notons t z le tableau es pots situé ans la bane, obtenu grâce à un appel à la fonction précéente. Dans chaque tranche e hauteur e cette bane, il ne peut y avoir plus e 7 pots. On en éuit que si eux pots e t z sont à une istance férieure ou égale à alors ils sont situés à au plus sept cases l un e l autre ans le tableau t z. Question 9 Écrivez une fonction plus proches centre qui pr pour argument le tableau t z et retourne le couple e pots les plus proches, tels que ces eux pots soient situés à au plus 7 cases l un e l autre ans le tableau t z. Vous pourrez vous spirer e la fonction plus proches précéente. On éuit e ce qui précèe un algorithme récursif permettant e trouver les eux pots les plus proches à partir es eux tableaux t x et t y : 1. Découper le tableau t x en eux tableaux t x,1 et t x,2 e longueur moitié. 2. Détermer p 1 = (x 1, y 1 ), p 1 = (x 1, y 1), p 2 = (x 2, y 2 ) et p 2 = (x 2, y 2) asi que la istance. 3. Calculer t z. S il contient au mos eux pots, appliquer la fonction plus proches centre à t z pour obtenir p = (x, y) et p = (x, y ). 2

3 4. Retourner le résultat, c est à ire la paire e pots à istance mimale parmi p 1, p 1 ; p 2, p 2 et p, p. Question 10 Écrivez en appliquant ce procéé une nouvelle fonction plus proches. Évaluez sa complexité en fonction u nombre e pots. 3

4 MPSI Option Informatique Année 2001, Deuxième TP Caml Vcent Simonet (http://cristal.ria.fr/~simonet/) Les eux pots les plus proches Un corrigé Question 1 On utilise la fonction sqrt e Caml qui permet e «calculer» la race carrée un flottant et l opérateur. exponentiation. l e t i s t ( x, y ) ( x, y ) = s q r t ( ( x. x ) ( y. y ) ) l e t s e l t a b = l e t r = r e f a for i = a + 1 to b o i f t. ( i ) < t. (! r ) then r := i! r Question 2 Notre fonction se contente envisager tous les couples entiers (i, j) avec 0 i < j n 1 à l aie e eux boucles for imbriquées. La référence contient à chaque stant la plus petite istance trouvée et les références s i et s j les ices es eux pots la réalisant. Question 4 l e t plus proches t = l e t n = vect length t an = r e f ( i s t t. ( 0 ) t. ( 1 ) ) an s i = r e f 0 an s j = r e f 1 for j = i + 1 to ( n 1) o i f i s t t. ( i ) t. ( j ) <! then := i s t t. ( i ) t. ( j ) ; s i := i ; s j := j ( t. (! s i ), t. (! s j )) l e t swap t a b = l e t x = t. ( a ) t. ( a) < t. ( b ) ; t. ( b) < x ; Question 5 La référence r contient à chaque itération l ice e la case contenant le plus petit élément parmi t.(a)... t.(i). Question 6 Question 7 Question 8 l e t t r i t = l e t n = vect length t l e t k = s e l t i ( n 1) swap t i k l e t s e l comp t a b = l e t r = r e f a for i = a + 1 to b o i f comp t. ( i ) t. (! r ) then r := i! r l e t t r i comp t = l e t n = vect length t l e t k = s e l comp t i ( n 1) swap t i k l e t selectionne ty x m x max = l e t n = vect length ty l e t r e s u l t a t = r e f [ ] for i = n 1 ownto 0 o i f x m <= f s t ty. ( i ) && f s t ty. ( i ) <= x max then r e s u l t a t := ty. ( i ) : : (! r e s u l t a t ) v e c t o f l i s t (! r e s u l t a t )

5 Question 9 Notre fonction plus proches centre est très semblable à la fonction plus proches. La seule ifférence résie ans la borne supérieure e la boucle exée par j : il n est plus nécessaire e poursuivre jusqu à j = n 1 mais on peut se limiter à j = m(n 1, i + 7). l e t plus proches centre t = l e t n = vect length t an = r e f ( i s t t. ( 0 ) t. ( 1 ) ) an s o l u t i o n i = r e f 0 an s o l u t i o n j = r e f 1 for j = i + 1 to m ( n 1) ( i + 7) o i f i s t t. ( i ) t. ( j ) <! then := i s t t. ( i ) t. ( j ) ; s o l u t i o n i := i ; s o l u t i o n j := j ( t. (! s o l u t i o n i ), t. (! s o l u t i o n j )) Question 10 l e t rec plus proches tx ty = l e t n = vect length tx i f n <= 3 then ( plus proches tx ) e l s e l e t tx1 = sub vect t ( n/2) an tx2 = sub vect tx ( n /2) ( n n/2) an x0 = f s t tx. ( n/2 1) l e t p1, p1 = plus proches tx1 ty an p2, p2 = plus proches tx2 ty l e t p12, p12 = i f ( i s t p1 p1 ) < ( i s t p2 p2 ) then ( p1, p1 ) e l s e ( p2, p2 ) l e t = i s t p12 p12 l e t tz = s e l e c t i o n n e ty (max ( x0. ) ( f s t tx. ( 0 ) ) ) (m ( x0 +. ) ( f s t tx. ( n 1))) i f vect length tz <= 1 then ( p12, p12 ) e l s e l e t p, p = plus proches centre tz i f i s t p p < then ( p, p ) e l s e ( p12, p12 ) 2

Le jeu de Marienbad. 1 Écriture binaire d un entier

Le jeu de Marienbad. 1 Écriture binaire d un entier MPSI Option Informatique Année 2002, Quatrième TP Caml Vcent Simonet (http://cristal.ria.fr/~simonet/) Le jeu de Marienbad Dans le film d Ala Resnais «L année dernière à Marienbad» (1961), l un des personnages,

Plus en détail

Arbres binaires et codage de Huffman

Arbres binaires et codage de Huffman MP Option Informatique Premier TP Caml Jeudi 8 octobre 2009 Arbres baires et codage de Huffman 1 Arbres baires Soit E un ensemble non vide. On défit la notion d arbre baire étiqueté (aux feuilles) par

Plus en détail

Introduction Tableaux / Vecteurs Listes chaînées Un principe général Quelques algorithmes de tri À faire pour lundi prochain. Tableaux VS Listes

Introduction Tableaux / Vecteurs Listes chaînées Un principe général Quelques algorithmes de tri À faire pour lundi prochain. Tableaux VS Listes Tableaux VS Listes Tableaux VS Listes Petit chapitre. Plan Introduction Tableaux / Vecteurs Définition abstraite Qu a-t-on fait avec des vecteurs? Que peut-on faire avec des vecteurs? Listes chaînées Définition

Plus en détail

Concours Pascal (9 e année Sec. III)

Concours Pascal (9 e année Sec. III) Le CENTRE ÉDUCATION en MATHÉMATIQUES et en INFORMATIQUE cemc.uwaterloo.ca Concours Pascal (9 e année Sec. III) le jeui 20 février 201 (Amérique u Nor et Amérique u Su) le venrei 21 février 201 (Hors e

Plus en détail

Une voiture parcourt en 2 heures, 140 km ; en 3 heures, 210 km et en 5 heures, 350 km.

Une voiture parcourt en 2 heures, 140 km ; en 3 heures, 210 km et en 5 heures, 350 km. Calcul es Vitesses Tout objet en mouvement ( voiture, train, piéton, avion, tortue, bille, ) est appelé un mobile. Nous irons qu un mobile a un mouvement uniforme ( ou est animé un mouvement uniforme )

Plus en détail

Licence STIC, Semestre 1 Algorithmique & Programmation 1

Licence STIC, Semestre 1 Algorithmique & Programmation 1 Licence STIC, Semestre 1 Algorithmique & Programmation 1 Exercices Alexandre Tessier 1 Introduction 2 instruction de sortie 3 expressions 4 variable informatique 5 séquence d instructions, trace Exercice

Plus en détail

Algorithmique avancée en Python TDs

Algorithmique avancée en Python TDs Algorithmique avancée en Python TDs Denis Robilliard sept. 2014 1 TD 1 Révisions 1. Ecrire un programme qui saisit un entier, et détermine puis affiche si l entier est pair où impair. 2. Ecrire un programme

Plus en détail

TP4 : Focométrie des lentilles minces

TP4 : Focométrie des lentilles minces TP4 : Focométrie es lentilles minces Objectifs : Déterminer la nature (convergente CV ou ivergente DV) une lentille mince. Déterminer par ifférentes méthoes la istance focale image une lentille convergente

Plus en détail

1 de 46. Algorithmique. Trouver et Trier. Florent Hivert. Mél : Florent.Hivert@lri.fr Page personnelle : http://www.lri.fr/ hivert

1 de 46. Algorithmique. Trouver et Trier. Florent Hivert. Mél : Florent.Hivert@lri.fr Page personnelle : http://www.lri.fr/ hivert 1 de 46 Algorithmique Trouver et Trier Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Page personnelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 46 Algorithmes et structures de données La plupart des bons algorithmes

Plus en détail

Épreuve d informatique 2011

Épreuve d informatique 2011 A 2011 INFO. MP ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE

Plus en détail

Tri en Python. # on cherche k tel que a k = min(a j ) ji

Tri en Python. # on cherche k tel que a k = min(a j ) ji Tri en Python On considère ici des tableaux ou listes d entiers ou de ottants. En Python, on peut trier une liste à l aide de la méthode sort : si a est une liste d entiers ou de ottants, a.sort() modi

Plus en détail

Introduction à l Algorithmique

Introduction à l Algorithmique Introduction à l Algorithmique N. Jacon 1 Définition et exemples Un algorithme est une procédure de calcul qui prend en entier une valeur ou un ensemble de valeurs et qui donne en sortie une valeur ou

Plus en détail

Algorithmique et Structures de Données

Algorithmique et Structures de Données 1.1 Algorithmique et Structures de Données Jean-Charles Régin Licence Informatique 2ème année 1.2 Itérations Jean-Charles Régin Licence Informatique 2ème année Itération : définition 3 En informatique,

Plus en détail

Théorie des graphes et optimisation dans les graphes

Théorie des graphes et optimisation dans les graphes Théorie es graphes et optimisation ans les graphes Christine Solnon Tale es matières 1 Motivations 2 Définitions Représentation es graphes 8.1 Représentation par matrice ajacence......................

Plus en détail

Arbres binaires. Chapitre 1. 1. Introduction. option informatique. 1.1 Définition formelle d un arbre binaire

Arbres binaires. Chapitre 1. 1. Introduction. option informatique. 1.1 Définition formelle d un arbre binaire Chapitre option informatique Arbres binaires. Introduction Dans son acceptation la plus générale, un arbre est un graphe acyclique orienté enraciné : tous les sommets, à l exception de la racine, ont un

Plus en détail

Langage C et aléa, séance 4

Langage C et aléa, séance 4 Langage C et aléa, séance 4 École des Mines de Nancy, séminaire d option Ingénierie Mathématique Frédéric Sur http://www.loria.fr/ sur/enseignement/courscalea/ 1 La bibliothèque GMP Nous allons utiliser

Plus en détail

JAVA année 2015 CP 2 série n 2

JAVA année 2015 CP 2 série n 2 JAVA année 2015 CP 2 série n 2 Exercices sur les conditionnelles, le contrôle de flot et les méthodes statiques Exercice 1 Écrire un programme Ex0201.java qui lit 3 nombres au clavier, les classes dans

Plus en détail

I Arbres binaires. Lycée Faidherbe 2014-2015. 1 Rappels 2 1.1 Définition... 2 1.2 Dénombrements... 2 1.3 Parcours... 3

I Arbres binaires. Lycée Faidherbe 2014-2015. 1 Rappels 2 1.1 Définition... 2 1.2 Dénombrements... 2 1.3 Parcours... 3 I Arbres binaires 2014-2015 Table des matières 1 Rappels 2 1.1 Définition................................................ 2 1.2 Dénombrements............................................ 2 1.3 Parcours.................................................

Plus en détail

Architecture des Systèmes d Information Architecture des Systèmes d Information

Architecture des Systèmes d Information Architecture des Systèmes d Information Plan... Tableaux et tris I3 - Algorithmique et programmation 1 Rappels Nicol Delestre 2 Tableaux à n dimensions 3 Initiation aux tris Tableaux - v2.0.1 1 / 27 Tableaux - v2.0.1 2 / 27 Rappels : tableau

Plus en détail

Algorithmique Travaux Dirigés

Algorithmique Travaux Dirigés Algorithmique Travaux Dirigés Master Technologie et Handicap : Intensifs 1 Corrigé Exercice 1 Affectations 1. Considérons les algorithmes ci-dessous. (a) Quel sera le contenu des variables a, b et éventuellement

Plus en détail

Chapitre. Chapitre 12. Fonctions de plusieurs variables. 1. Fonctions à valeurs réelles. 1.1 Définition. 1.2 Calcul de dérivées partielles

Chapitre. Chapitre 12. Fonctions de plusieurs variables. 1. Fonctions à valeurs réelles. 1.1 Définition. 1.2 Calcul de dérivées partielles 1 Chapitre Chapitre 1. Fonctions e plusieurs variables La TI-Nspire CAS permet e manipuler très simplement les onctions e plusieurs variables. Nous allons voir ans ce chapitre comment procéer, et éinir

Plus en détail

Programmation en Caml pour Débutants

Programmation en Caml pour Débutants Programmation en Caml pour Débutants Arthur Charguéraud 6 Ju 2005 Ceci est une version léaire imprimable du cours, mais il est fortement conseillé d utiliser la version teractive, sur laquelle la plupart

Plus en détail

introduction Chapitre 5 Récursivité Exemples mathématiques Fonction factorielle ø est un arbre (vide) Images récursives

introduction Chapitre 5 Récursivité Exemples mathématiques Fonction factorielle ø est un arbre (vide) Images récursives introduction Chapitre 5 Images récursives http ://univ-tln.fr/~papini/sources/flocon.htm Récursivité http://www.poulain.org/fractales/index.html Image qui se contient elle-même 1 Exemples mathématiques

Plus en détail

Simulation Matlab/Simulink d une machine à induction triphasée. Constitution d un référentiel

Simulation Matlab/Simulink d une machine à induction triphasée. Constitution d un référentiel Simulation Matlab/Simulink une machine à inuction triphasée Constitution un référentiel Capocchi Laurent Laboratoire UMR CNRS 6134 Université e Corse 3 Octobre 7 1 Table es matières 1 Introuction 3 Moélisation

Plus en détail

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des Écoles Normales Supérieures Durée de l épreuve: 4 heures Cœfficient: 4 Juillet

Plus en détail

FSAB1402: Informatique 2. Algorithmes sur les Listes. Peter Van Roy. Département d Ingénierie Informatique, UCL. P. Van Roy, FSAB1402 1.

FSAB1402: Informatique 2. Algorithmes sur les Listes. Peter Van Roy. Département d Ingénierie Informatique, UCL. P. Van Roy, FSAB1402 1. FSAB1402: Informatique 2 Algorithmes sur les Listes Peter Van Roy Département d Ingénierie Informatique, UCL pvr@info.ucl.ac.be P. Van Roy, FSAB1402 1 Annonces P. Van Roy, FSAB1402 2 1 L interro Pour les

Plus en détail

Fondements de l informatique: Examen Durée: 3h

Fondements de l informatique: Examen Durée: 3h École polytechnique X2013 INF412 Fondements de l informatique Fondements de l informatique: Examen Durée: 3h Sujet proposé par Olivier Bournez Version 3 (corrigé) L énoncé comporte 4 parties (sections),

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3. 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Produit ou comoment de deux torseurs 4

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3. 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Produit ou comoment de deux torseurs 4 SOAIRE 1 INTRODUCTION 3 2 NOTION DE TORSEUR 3 2.1 Définition 3 2.1.1 Propriétés liées aux torseurs 4 2.1.2 Prouit ou comoment e eux torseurs 4 2.2 Torseurs élémentaires 4 2.2.1 Torseur couple 4 2.2.2 Torseur

Plus en détail

Recherche dans un tableau

Recherche dans un tableau Chapitre 3 Recherche dans un tableau 3.1 Introduction 3.1.1 Tranche On appelle tranche de tableau, la donnée d'un tableau t et de deux indices a et b. On note cette tranche t.(a..b). Exemple 3.1 : 3 6

Plus en détail

Enveloppes convexes dans le plan

Enveloppes convexes dans le plan ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE B (XECLR)

Plus en détail

EXAMEN FINAL. 2 Février 2006-2 heures Aucun document autorisé

EXAMEN FINAL. 2 Février 2006-2 heures Aucun document autorisé MIE - E ANNÉE ALGORITHMIQUE GÉNÉRALE Vincent Mousseau EXAMEN FINAL Février 006 - heures Aucun document autorisé Exercice : On s intéresse à la gestion informatique des réservations sur l année d une salle

Plus en détail

Option Informatique Arbres binaires équilibrés

Option Informatique Arbres binaires équilibrés Option Informatique Arbres binaires équilibrés Sujet novembre 2 Partie II : Algorithmique et programmation en CaML Cette partie doit être traitée par les étudiants qui ont utilisé le langage CaML dans

Plus en détail

INF601 : Algorithme et Structure de données

INF601 : Algorithme et Structure de données Cours 2 : TDA Arbre Binaire B. Jacob IC2/LIUM 27 février 2010 Plan 1 Introuction 2 Primitives u TDA Arbin 3 Réalisations u TDA Arbin par cellules chaînées par cellules contiguës par curseurs (faux pointeurs)

Plus en détail

Partie I : Automates et langages

Partie I : Automates et langages 2 Les calculatrices sont interdites. N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut

Plus en détail

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Ces exercices portent sur les items 2, 3 et 5 du programme d informatique des classes préparatoires,

Plus en détail

Coloriages et invariants

Coloriages et invariants DOMAINE : Combinatoire AUTEUR : Razvan BARBULESCU NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 013 CONTENU : Exercices Coloriages et invariants - Coloriages - Exercice 1 Le plancher est pavé avec des dalles

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

Travaux dirigés n o 6

Travaux dirigés n o 6 Travaux dirigés n o 6 Lycée Kléber MPSI, Option Info 2014/2015 Exercice 1 (Indexation d un arbre binaire) Ecrire une fonction Caml indexation : ( f, n) arbre_binaire -> (string,string) arbre_binaire qui

Plus en détail

Machine de Turing. Informatique II Algorithmique 1

Machine de Turing. Informatique II Algorithmique 1 Machine de Turing Nous avons vu qu un programme peut être considéré comme la décomposition de la tâche à réaliser en une séquence d instructions élémentaires (manipulant des données élémentaires) compréhensibles

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TP 3

Architecture des ordinateurs TP 3 Architecture des ordinateurs ESIPE - IR1 TP 3 Objectif de cette séance L objectif de cette séance est d apprendre à utiliser la pile et à écrire des fonctions en assembleur En particulier, nous verrons

Plus en détail

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : )

Définitions. Numéro à préciser. (Durée : ) Numéro à préciser (Durée : ) On étudie dans ce problème l ordre lexicographique pour les mots sur un alphabet fini et plusieurs constructions des cycles de De Bruijn. Les trois parties sont largement indépendantes.

Plus en détail

Cours 01 - Les structures de données

Cours 01 - Les structures de données Cours 01 - Les structures de données MPSI - Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 1 er mars 2015 Les programmes informatiques, traitent des données, créent des données et renvoient des données. Pour

Plus en détail

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/

Machines composées de (depuis 1940 env.) : http://cui.unige.ch/isi/cours/std/ données pr ogramme 11111101 11001101 01000101 b us disque ma gnétique processeur écran Structures de données et algorithmes Ordinateurs Gilles Falquet, printemps-été 2002 Machines composées de (depuis

Plus en détail

Exercice 2 : Comment déterminer le relief du fond marin avec un sondeur? (5,5 pts) Les trois parties de l exercice sont indépendantes

Exercice 2 : Comment déterminer le relief du fond marin avec un sondeur? (5,5 pts) Les trois parties de l exercice sont indépendantes Exercice 2 : Comment éterminer le relief u fon marin avec un soneur? (5,5 pts) Amérique u nor 2007 http://labolycee.org Les trois parties e l exercice sont inépenantes 1. Étue e l one ultrasonore ans l

Plus en détail

Algorithmes de tris. Chapitre 4

Algorithmes de tris. Chapitre 4 Chapitre 4 Algorithmes de tris Trier un ensemble d objets consiste à ordonner ces objets en fonction de clés et d une relation d ordre définie sur cette clé. Par exemple, chaque étudiant inscrit à l université

Plus en détail

Introduction à l Informatique (INF 311) Amphi 9 : stockage efficace de l information. Amphi 9: stockage efficace de l information

Introduction à l Informatique (INF 311) Amphi 9 : stockage efficace de l information. Amphi 9: stockage efficace de l information F. Morain École polytechnique Introduction à l Informatique (INF 311) Promo X2013 3/46 F. Morain École polytechnique Introduction à l Informatique (INF 311) Promo X2013 4/46 Introduction à l Informatique

Plus en détail

# let rec concat l1 l2 = match l1 with [] -> l2 x::l 1 -> x::(concat l 1 l2);; val concat : a list -> a list -> a list =

# let rec concat l1 l2 = match l1 with [] -> l2 x::l 1 -> x::(concat l 1 l2);; val concat : a list -> a list -> a list = <fun> 94 Programmation en OCaml 5.4.8. Concaténation de deux listes Définissons maintenant la fonction concat qui met bout à bout deux listes. Ainsi, si l1 et l2 sont deux listes quelconques, concat l1 l2 constitue

Plus en détail

Observe la carte 2. En est-il de même? Explique pourquoi et décris alors les deux trajets.

Observe la carte 2. En est-il de même? Explique pourquoi et décris alors les deux trajets. Chapitre 1. Introuction au cours e troisième. Se représenter l espace. 1 Les notions que nous allons rencontrer ans ce chapitre onnent un aperçu u travail que l on va poursuivre en troisième année. Elles

Plus en détail

Module ITC34 - Algorithmique et Programmation

Module ITC34 - Algorithmique et Programmation Module ITC34 - Algorithmique et Programmation TDs Algorithmique (trois séances) Benoît Darties - benoit.darties@u-bourgogne.fr Univ. Bourgogne Franche-Comté Année universitaire 2015-2016 Avant-propos :

Plus en détail

Points fixes de fonctions à domaine fini

Points fixes de fonctions à domaine fini ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION 2013 FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE

Plus en détail

Quelques notions de conductimétrie

Quelques notions de conductimétrie Quelques nots e conuctimétrie - Mobilité un Deux électroes planes, parallèles, e surface et istantes e sont reliées aux pôles un générateur alternatif (*). I Les surfaces sont en regar l une e l autre

Plus en détail

Statistiques inférentielles : tests d hypothèse

Statistiques inférentielles : tests d hypothèse Statistiques inférentielles : tests hypothèse Table es matières I Tests hypothèse 2 I.1 Test bilatéral relatif à une moyenne...................................... 2 I.2 Test unilatéral relatif à une moyenne.....................................

Plus en détail

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

SOMMES ET PRODUITS. 1 Techniques de calcul. 1.1 Le symbole. 1.2 Règles de calcul. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot SOMMES ET PRODUITS 1 Techniques de calcul 1.1 Le symbole Notation 1.1 Soient m et n deux entiers naturels. Alors { a m + a m+1 + + a + a n si m n, a = 0 sinon. On peut aussi noter m n =m a ou encore m,n

Plus en détail

ÉPREUVE FACULTATIVE D INFORMATIQUE. Codage cyclique

ÉPREUVE FACULTATIVE D INFORMATIQUE. Codage cyclique ÉCOLE POLYTECHNIQUE CONCOURS D ADMISSION 2003 FILIÈRES PSI ET PT ÉPREUVE FACULTATIVE D INFORMATIQUE (Durée : 2 heures) L utilisation des calculatrices n est pas autorisée pour cette épreuve. Avertissements

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Dérivées et intégrales non entières

Dérivées et intégrales non entières que "non entière". Dérivées et intégrales non entières. Notations. Outils Robert Janin La terminologie est plutôt "fractionnaire" On notera f (k) ou k x k f la érivée orre k e la fonction f et nous pourrons

Plus en détail

Composition d Informatique (2 heures), Filière MP (XC)

Composition d Informatique (2 heures), Filière MP (XC) école polytechnique concours d admission 2014 ens : cachan Composition d Informatique (2 heures), Filière MP (XC) Rapport de M. Didier CASSEREAU, correcteur. 1. Bilan général A titre de rappel, cette épreuve

Plus en détail

1 Recherche en table par balayage

1 Recherche en table par balayage 1 Recherche en table par balayage 1.1 Problème de la recherche en table Une table désigne une liste ou un tableau d éléments. Le problème de la recherche en table est celui de la recherche d un élément

Plus en détail

Mathématiques pour l informatique 1 notes de cours sur la seconde partie

Mathématiques pour l informatique 1 notes de cours sur la seconde partie Mathématiques pour l informatique notes de cours sur la seconde partie L Université Paris-Est, Marne-la-Vallée Cyril Nicaud Organisation Ce demi-cours est composé de 6 séances de cours et 6 séances de

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S POUR L ENSEIGNEMENT DE L INFORMATIQUE MPSI première année I. Objectifs de la formation II-1 Développement de compétences et d aptitudes

Plus en détail

Logiciel Libre Cours 3 Fondements: Génie Logiciel

Logiciel Libre Cours 3 Fondements: Génie Logiciel Logiciel Libre Cours 3 Fondements: Génie Logiciel Stefano Zacchiroli zack@pps.univ-paris-diderot.fr Laboratoire PPS, Université Paris Diderot 2013 2014 URL http://upsilon.cc/zack/teaching/1314/freesoftware/

Plus en détail

À propos des matrices échelonnées

À propos des matrices échelonnées À propos des matrices échelonnées Antoine Ducros appendice au cours de Géométrie affine et euclidienne dispensé à l Université Paris 6 Année universitaire 2011-2012 Introduction Soit k un corps, soit E

Plus en détail

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction

2.1. Les fonctions. Les fonctions se définissent de la manière suivante : NomDeLaFonction(param1, param2,...)= { \\ Code de la fonction TP1, prise en main de Pari/GP et arithmétique Le programme que nous allons utiliser pour les TP se nomme PARI/GP dont le point fort est la théorie des nombres (au sens large). Il est donc tout à fait adapter

Plus en détail

Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance 10 INFO0201-1. B. Baert & F. Ludewig Bruno.Baert@ulg.ac.be - F.Ludewig@ulg.ac.

Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance 10 INFO0201-1. B. Baert & F. Ludewig Bruno.Baert@ulg.ac.be - F.Ludewig@ulg.ac. Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance 10 INFO0201-1 B. Baert & F. Ludewig Bruno.Baert@ulg.ac.be - F.Ludewig@ulg.ac.be Programme de la séance Correction de la simulation d examen Questions

Plus en détail

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques

Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques 1 Programmation C++ (débutant)/les tableaux statiques Le cours du chapitre 6 : les tableaux statiques Les tableaux Une variable entière de type int ne

Plus en détail

Auto-évaluation d acquisition des connaissances

Auto-évaluation d acquisition des connaissances Section e Physique 25.09.2015 Auto-évaluation acquisition es connaissances Inications préalables : L objectif est une auto-évaluation u progrès concernant les connaissances acquises penant le cours. Ce

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION. Option économique MATHEMATIQUES III. Année 2006

CONCOURS D ADMISSION. Option économique MATHEMATIQUES III. Année 2006 ESSEC M B A CONCOURS D ADMISSION Option économique MATHEMATIQUES III Année 2006 La présentation, la lisibilité, l orthographe, la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entreront

Plus en détail

Corrigé des exercices

Corrigé des exercices hapitre 1 option informatique orrigé des eercices Arbres binaires Eercice 1 La première solution qui vient à l esprit est sans doute celle-ci : let rec profondeur p = function Nil > [] a when p = 0 > [a]

Plus en détail

LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION

LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION Licence STS Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION 1 COURS 5 : Les Tableaux PLAN DE LA SÉANCE Comprendre l utilité des tableaux Apprendre à manipuler

Plus en détail

Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A

Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A Informatique TP1 : Découverte de Python CPP 1A Romain Casati, Wafa Johal, Frederic Devernay, Matthieu Moy Avril - juin 2014 1 Découverte de l IDE : IDLE IDLE est un environnement de développement (Integrated

Plus en détail

Programmation Fonctionnelle Fonctions récursives

Programmation Fonctionnelle Fonctions récursives Programmation Fonctionnelle Fonctions récursives Luigi Santocanale LIF, Aix-Marseille Université Marseille, FRANCE 22 septembre 2014 Plan Récursion : une introduction Récursion et listes Récursion avec

Plus en détail

Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A

Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A Informatique TP4 : Manipulations de fichiers Manipulations de chaînes et de tableaux CPP 1A Djamel Aouane, Frederic Devernay, Matthieu Moy Mars - avril 2015 1 Manipulations de fichiers Pour organiser des

Plus en détail

Parcours d un arbre Arbres de recherche CHAPITRE 6. Arbres binaires. Karelle JULLIAN. MPSI, Option Info 2014/2015. Karelle JULLIAN

Parcours d un arbre Arbres de recherche CHAPITRE 6. Arbres binaires. Karelle JULLIAN. MPSI, Option Info 2014/2015. Karelle JULLIAN CHAPITRE 6 Arbres binaires Lycée Kléber MPSI, Option Info 2014/2015 1 Définitions 2 Parcours en largeur Parcours en profondeur Parcours préfixe, infixe, postfixe Reconstitution 3 Recherche Complexité Insertion

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO

ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION 2012 FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE

Plus en détail

Cours 1: Introduction à l algorithmique

Cours 1: Introduction à l algorithmique 1 Cours 1: Introduction à l algorithmique Olivier Bournez bournez@lix.polytechnique.fr LIX, Ecole Polytechnique 2011-12 Algorithmique 2 Aujourd hui Calcul de x n Maximum Complexité d un problème Problème

Plus en détail

Algorithmique et structures de données I

Algorithmique et structures de données I Algorithmique et structures de données I Riadh Ben Messaoud Université 7 novembre à Carthage Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de Nabeul 1ère année Licence Fondamentale IAG 1ère année Licence

Plus en détail

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique Fonction polynôme du second degré : Forme canonique I) Introduction. Soit g(x) = a(x - s)²+h. Toute fonction polynôme du second degré peut s écrire sous cette forme. Le passage de la forme développée à

Plus en détail

Tableau d'enregistrements

Tableau d'enregistrements Tableau d'enregistrements Regrouper plusieurs enregistrements dans un tableau est parfaitement possible! Exemple : représenter les données concernant 50 personnes algorithme monalgorithme // déclaration

Plus en détail

TD Tous. Exercice 1 (Récursivité). 1. Que calcule la fonction suivante (donnée en pseudo-code et en C)?

TD Tous. Exercice 1 (Récursivité). 1. Que calcule la fonction suivante (donnée en pseudo-code et en C)? Institut Galilée Année 006-007 TD Tous Algorithmique, arbres et graphes L Exercice 1 (Récursivité). 1. Que calcule la fonction suivante (donnée en pseudo-code et en C)? Fonction Toto(n) si n = 0 alors

Plus en détail

ALGORITHMIQUE II. Récurrence et Récursivité. SMI AlgoII

ALGORITHMIQUE II. Récurrence et Récursivité. SMI AlgoII ALGORITHMIQUE II Récurrence et Récursivité Récurrence Suite récurrente: la déition d une suite est la donnée d un terme général déi en fonction du (ou des) terme(s) précédant(s) D un terme initial qui

Plus en détail

Informatique / Structures de donnees / Presentation (French)

Informatique / Structures de donnees / Presentation (French) Informatique / Structures de donnees / Presentation (French) 1 de 3 STRUCTURES DE DONNEES INTRODUCTION Ce document est un résumé concernant les structures les plus classiques rencontrées en informatique

Plus en détail

Exo7. Calculs de déterminants. Fiche corrigée par Arnaud Bodin. Exercice 1 Calculer les déterminants des matrices suivantes : Exercice 2.

Exo7. Calculs de déterminants. Fiche corrigée par Arnaud Bodin. Exercice 1 Calculer les déterminants des matrices suivantes : Exercice 2. Eo7 Calculs de déterminants Fiche corrigée par Arnaud Bodin Eercice Calculer les déterminants des matrices suivantes : Correction Vidéo ( ) 0 6 7 3 4 5 8 4 5 6 0 3 4 5 5 6 7 0 3 5 4 3 0 3 0 0 3 0 0 0 3

Plus en détail

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 5. Tableaux

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 5. Tableaux Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation Cours 5 Tableaux Pierre Delisle, Cyril Rabat et Christophe Jaillet Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Dans l ensemble du sujet, et pour chaque question, toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse, sera prise en compte dans l évaluation

Plus en détail

Algorithmique & Programmation (INF431) Contrôle classant CC2. 25 juin 2014

Algorithmique & Programmation (INF431) Contrôle classant CC2. 25 juin 2014 Algorithmique & Programmation (INF431) Contrôle classant CC2 25 juin 2014 Les parties I, II et III sont indépendantes les unes des autres. Elles peuvent être traitées dans l ordre de votre choix. Elles

Plus en détail

Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications

Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications Optimisation non linéaire Irène Charon, Olivier Hudry École nationale supérieure des télécommunications A. Optimisation sans contrainte.... Généralités.... Condition nécessaire et condition suffisante

Plus en détail

Affichage rapide de scènes 3D

Affichage rapide de scènes 3D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2010 - Partie D TITRE : Affichage rapide de scènes 3D Temps de préparation :.. 2 h 15 minutes Temps de présentation devant les examinateurs :.10 minutes Entretien avec les examinateurs

Plus en détail

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures)

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures) L2 - lgorithmique et structures de données (nnée 2010/2011) Delacourt, Phan Luong, Poupet xamen (2 heures) Les documents (cours, TD, TP) sont autorisés. Les quatre exercices sont indépendants. À la fin

Plus en détail

Les références et la mémoire

Les références et la mémoire Chapitre 3 Les références et la mémoire 3.1 Introduction En Java, pour déclarer une variable, il faut donner son nom, précédé du type qu on souhaite lui attribuer. Ces types peuvent être des types primitifs

Plus en détail

école polytechnique-ens-espci concours d admission 2013 Composition d Informatique (2 heures), Filières MP et PC (XEC)

école polytechnique-ens-espci concours d admission 2013 Composition d Informatique (2 heures), Filières MP et PC (XEC) école polytechnique-ens-espci concours d admission 2013 Composition d Informatique (2 heures), Filières MP et PC (XEC) Rapport de MM. Didier CASSEREAU, Étienne LOZES et Dominique ROSSIN, correcteurs. 1.

Plus en détail

Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments de correction

Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments de correction Master Sciences, Technologies, Santé Mention Mathématiques, spécialité Enseignement des mathématiques Algorithmique et graphes, thèmes du second degré Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments

Plus en détail

Algorithmique... Complexité. Luc Brun. luc.brun@greyc.ensicaen.fr. A partir de travaux de Habib Abdulrab(Insa de Rouen) Complexité p.

Algorithmique... Complexité. Luc Brun. luc.brun@greyc.ensicaen.fr. A partir de travaux de Habib Abdulrab(Insa de Rouen) Complexité p. Algorithmique... Complexité Luc Brun luc.brun@greyc.ensicaen.fr A partir de travaux de Habib Abdulrab(Insa de Rouen) Complexité p.1/25 Plan... Notion de complexité Comment évaluer la complexité d un algorithme

Plus en détail

Complément C7 Infodauphine.com

Complément C7 Infodauphine.com Complément C7 Infodauphine.com Pourquoi se soucier des performances? L'utilisateur n'aime pas attendre Le timing peut-être critique Trading VBA est un outil de productivité La notion de temps d'exécution

Plus en détail

TP1 - Introduction au langage C

TP1 - Introduction au langage C ENS Lyon L-Info PROJ1 2014-2015 TP1 - Introduction au langage C Sujet à terminer pour le dimanche 20 à 2h59, sous forme d une archive.zip contenant votre code source, par email à aurelien.cavelan@ens-lyon.fr.

Plus en détail

Fiche de TD-TP no. 4

Fiche de TD-TP no. 4 Master 1 Informatique Programmation Fonctionnelle, p. 1 Fiche de TD-TP no. 4 Exercice 1. Voici trois façons différentes de définir le type Image : type Image = [[ Int ]] data Image = Image [[ Int ]] newtype

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

} 7 Variables (composantes)

} 7 Variables (composantes) Chapitre 4 Tableaux Jusqu ici, nous avons employé les variables pour stocker les valeurs individuelles de types primitifs : une variable de type int pour stocker un entier, une variable de type boolean

Plus en détail

Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011

Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011 Université Paris Diderot Langage Mathématique (LM1) Département Sciences Exactes 2011-2012 Corrigé de l examen partiel du 19 novembre 2011 Durée : 3 heures Exercice 1 Dans les expressions suivantes, les

Plus en détail