i 2 i 1 Exercices sur le régime sinusoïdal forcé Détermination d une intensité I. Rame de TGV L,R L,R S. Benlhajlahsen

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "i 2 i 1 Exercices sur le régime sinusoïdal forcé Détermination d une intensité I. Rame de TGV L,R L,R S. Benlhajlahsen"

Transcription

1 Exercices sur le régime sinusoïdal forcé S. Benlhajlahsen Dans tous les exercices, on étudie les circuits en régime sinusoïdal forcé. II. Détermination d une intensité I. ame de TGV Un moteur de rame de TGV est modélisé comme l association en série d une bobine idéale = 0.0 H et d une résistance = Ω alimentée sous une fréquence de 50 Hz. On note u m l amplitude de la tension sinusoïdale aux bornes de l ensemble.. Déterminer l amplitude du courant qui la parcourt. Tracer l amplitude du courant i m = f(ω) en fonction de la pulsation. ommenter physiquement les comportements asymptotiques. 2. Déterminer le déphasage ϕ entre la tension et l intensité. ommenter physiquement les comportements asymptotiques. 3. EDF demande à la SNF de brancher en parallèle à son installation un condensateur 0 de telle sorte que le déphasage du courant dans l ensemble par rapport à la tension aux bornes de l ensemble soit nul. Déterminer l expression et la valeur de 0. Faire un représentation de Fresnel de la situation. 4. On envisage une variation de la capacité, celle-ci devenant = 0 + δ. Exprimer l impédance de l ensemble et le nouveau déphasage entre tension et courant. On considère le circuit de la figure. On pose u(t) = u m cos(ωt). u i i 2, Figure,. Déterminer, en SF, les intensités complexes i et i Pour quelle valeur de, les intensités i et i 2 sont-elles en quadrature? 3. Quelle relation supplémentaire doit-on avoir entre, et pour que les intensités maximales soient égales?

2 III. On considère le circuit de la figure 2. On pose u(t) = u m cos(ωt) et i(t) = i m cos(ωt + ϕ). u i Figure 2. Quelle condition doivent vérifier, et ω pour que i m soit indépendant de? 2. ette condition étant remplie, calculer i m et ϕ en fonction de u m, et. 3. A quelle condition supplémentaire sur, et ω, le déphasage ϕ est-il nul? IV. Etude d un pont On considère le circuit de la figure 3 alimenté en régime sinusoïdal forcé : u A = u e = u m cos(ωt + ϕ) d amplitude complexe U e = u m e jϕ. i i 2 A Z Z 2 B D Figure 3. es impédances sont celles-ci : Z = résistor de résistance en série avec un condensateur de capacité ; Z 4 = résistor de résistance en parallèle avec un condensateur de capacité ; Z 2 = 2 ; Z 3 = 3. (a) Déterminer la condition d équilibre du pont (c est-à-dire la condition pour laquelle u BD = 0). (b) e pont peut-il être équilibré en régime périodique non sinusoïdal? 2. On a maintenant : Z = Z 3 =, Z 2 = Z 4 = Z = X + jy. On posera u s (t) = u BD (t) dont l amplitude complexe est U s. Z 4 Z 3 (a) Exprimer u s en fonction de u e, et Z. (b) Quelle doit-être la nature de Z pour que le module de u s /u e soit égale à l unité quelque soit la valeur de et de Z? (c) e composant d impédance Z est un condensateur de capacité. Exprimer le déphasage entre u s (t) et u e (t). Quelle est alors l intérêt du montage si est variable? 2

3 V. eprésentation de Thévenin On considère le montage de la figure 4. Données : = 00 Ω, = 0 µf. En déduire l expression puis la valeur de l inductance de la bobine. e Z A VII. Sélection de fréquence On considère les deux dipôles ci-dessous. ' Figure 4 B A 2 M. Donner la représentation de Thévenin équivalente au dipôle actif AB. On note Z e l impédance de la représentation de Thévenin. 2. Quelle est la valeur de Z pour que Z e = 0? M 2 B Par quelle élément peut alors être constitué Z? VI. Mesure d une inductance On réalise le montage représenté en figure 5 et on constate sur l oscilloscope que pour une fréquence f 0 = 80 Hz, les signaux recueillis sur les voies X et Y sont en phase.. Pour quelle valeur ω 0 de la pulsation ω, les deux dipôles (AM et MB) ont-ils même impédance? 2. es deux dipôles sont utilisés dans le montage en pont ci-dessous, alimenté par une tension sinusoïdale e(t) = e m cos(ωt). Exprimer la tension complexe u MN. Quel est l intérêt d un tel montage? X, r Y A 2 M 2 B r N r e(t) Figure 5 e(t) 3

4 VIII. Source à ultrasons Une sonde à ultrasons est destinée à être appliquée sur le corps, à proximité de la zone à examiner. ette sonde est constituée d un ensemble de transducteurs élémentaires à ultrasons. On admet que, dans une certaine zone de fonctionnement, le schéma électrique équivalent du transducteur vu entre ses bornes, se ramène au circuit ci-dessous, avec 0 = 22 pf, = 5 pf, = 90 µh et = 350 Ω. A remonter à la température. Pour faire l analyse du phénomène, on étudie le circuit fictif formé par un générateur réel (générateur idéal e(t) et résistance interne ) et un condensateur de capacité. On étudie donc d abord le cas d un générateur de tension sinusoïdale e f (t) = e mf cos (2πft), de fréquence f ; l énergie électrique moyenne stockée dans le condensateur est notée E cf = q 2 Dans tout ce qui suit, X désigne la valeur moyenne temporelle de la grandeur X, moyennée entre t = 0 et t. 2 u B 0. Exprimer E cf puis en déduire E cf en fonction de,, f et e 2 mf. 2. a f.é.m. fluctuante e(t) peut être considérée comme la superposition de sinusoïdes ; pour l intervalle fréquentiel [f; f + df], la contribution δe 2 mf à e 2 mf est donnée par : δe 2 mf = u(f) df. Exprimer l impédance Z AB (jω) en fonction de,, 0 si l on néglige. Tracer l évolution de Z AB en fonction de ω. 2. Vue la forme de la courbe précédente, il existe deux pulsations ω p et ω s du système, qui correspondent à des comportements mathématiques extrêmes. Donner ces deux pulsations et les valeurs de Z AB correspondantes. es calculer numériquement et commenter. IX. Mesure de température dans une sonde à bruit Johnson où u(f) est la densité spectrale. Ici, on prendra u(f) = u 0 = cte. Exprimer alors la moyenne E c. On rappelle que : dx = arctan (x) + cte + x2 3. On peut montrer statistiquement que E c = k BT 2. En déduire, en fonction de la densité spectrale u 0, de et de k B, une expression de T. agitation thermique des électrons dans une résistance engendre des fluctuations de tension à ses bornes, appelées bruit Johnson qui permet de. c est le cas d un bruit "blanc" où toutes les fréquences ont le même poids dans la décomposition spectrale. 4

5 Oraux concours entrale-supélec XI. Modélisation d une bobine X. Modélisation d un haut-parleur Un haut-parleur est un dipôle électrocinétique dont l impédance dépend de la fréquence du signal sinusoïdal auquel il est soumis. impédance du haut-parleur a été mesurée expérimentalement à différentes fréquences (figure 6). es points de mesures sont représentés par des disques noirs et la barre d erreur prend en compte les incertitudes expérimentales. a courbe (en rouge) est le résultat d une modélisation. On souhaite étudier le comportement d une bobine d auto-induction, d inductance, en fonction de la fréquence. Pour cela, on envisage de mesurer le module de son impédance équivalente Z en fonction de la pulsation ω puis de tracer Z en fonction de ω.. En considérant que la bobine utilisée est idéale, représenter l allure du graphe que l on obtiendrait expérimentalement. omment pourrait-on en déduire la valeur de? 2. De même, en considérant que la bobine utilisée est modélisable par l association en série d une résistance s et d une inductance pure, représenter l allure du graphe que l on obtiendrait. omment pourrait-on en déduire les valeurs expérimentales de s et de? 3. Dans la Data-Sheet du composant, on trouve le graphe représentant log Z, en fonction de log ω comme représenté figure 8. log ( Z ) Figure 6 Impédance d entrée du haut-parleur en fonction de la fréquence.. Parmi les quatre dipôles de la figure 7, un seul modélise le comportement fréquentiel du haut-parleur. (a) equel et pourquoi? (b) Déterminer les valeurs des résistances, capacités et inductances des composants du dipôle équivalent log (ω) Figure 8 Impédance de la bobine d aprés la Data-Sheet (a) Montrer que la modélisation représentée figure 9, est compatible avec la Data-Sheet, et notamment préciser l expression de la 5

6 Figure 7 Quel dipôle équivalent? pulsation propre ω 0 et du facteur de qualité Q du circuit parallèle intervenant dans la modélisation. s Figure 9 Modélisation large-bande de la bobine étudiée p Éléments de réponses I. On se place en notation complexe. e moteur est alimenté avec une tension complexe u = u m e jωt et on cherche le courant complexe i = i m e j(ωt+ϕ). Si on note Z = + jω alors le courant vérifie : i = u = Z u +jω. amplitude du courant vérifie alors : (b) En déduire un ordre de grandeur de s, et p. (c) ompte-tenu des ordres de grandeur trouvés, l obtention expérimentale de ce graphe vous paraît-elle possible au laboratoire? i m = omportements asymptotiques : u m ω 2 pour ω 0, la bobine se comporte comme un fil et i m = um. pour ω, la bobine se comporte comme un interrupteur ouvert et i m = 0. 6

7 u m u m 2 i m Y = ω 2 + jδω e nouveau déphasage entre courant et tension vaut alors : ϕ = arg (Y ) = ω 2 δω II 2. On remarque que tan ϕ = ω < 0 et cos ϕ = ϕ = arctan ( ) ω. u m 2 ϕ ω ω 2 ω > 0 donc. En SF, on trouve avec i m = De même, avec i 2m = u m ω 2 u m 2 +(ω ω) 2 i = i m e j(ωt+ϕ ) et ϕ = arctan ( ω i 2 = i 2m e j(ωt+ϕ 2) ). et tan (ϕ 2) = ω ω. 2. Seul le cas d une quadrature avance de i 2 sur i est possible. a condition est alors = 3. i m = i 2m si 2ω 2 = ω 2 III 3. admittance de l ensemble vaut Y = jω +. e courant est +jω en phase avec la tension si Y est réel ce qui est le cas si = 0 = 4. Dans ce cas, l admittance devient : ω F. impédance totale Z doit être indépendant de. Méthode : d Z 2 d = 0. Méthode 2 : Z 2 a la meême valeur. Donc on peut étudier les cas limites, 0 et +. On trouve alors ω 2 = 2 2. Dans ces conditions, l impédance Z vaut : Z = jω 2 jω + jω = jω + jω jω 7

8 3. omme i = u Z, alors i m = i = ωu m et ϕ = Arg (Z) soit : ϕ = π 2 2 arctan (ω) ϕ = 2 arctan (ω) e déphasage entre la tension et l intensité est nul lorsque ω =. e montage est un déphaseur, c est-à-dire que la modifie de modifie ϕ sans modifier l amplitude. IV. (a) On montre facilement que : u BD = ( Z2 Z ) u Z 2 + Z 3 Z + Z e 4 e pont est alors équilibré si Z Z 3 = Z 2 Z 4. (b) a relation précédente fait intervenir la pulsation ω du signal sinusoïdal en entrée. omme cette condition est une équation polynomiale complexe vérifiée par ω, seul un nombre limité de pulsation peuvent vérifier cette condition. D autre part, dans le cas d un signal périodique non sinusoïdal, celui-comporte une infinité d harmoniques de pulsations différentes. a condition ci-dessus ne pourra pas alors être vérifiée par toutes les harmoniques. e pont ne sera alors pas équilibrée. 2. (a) Dans ce cas : u s = ( Z Z + ) u Z + e (b) Dans le cas où Z est imaginaire pur, le rapport u s /u e. (c) Pour Z = jω, alors : us = jω u e + jω e module est bien unitaire. Si on note ϕ le déphasage entre u s et u e, alors : VI es deux voies sont en phases si e(t) et i(t) sont en phase. ela impose que l impédance totale des dipôles linéaires en série soit réelle. On obtient alors :. ω 0 = 2. = 2 44 mh + 4π f 2 VII 2. u MN = ( 2 Z AM Z AM +Z MN ) e. Si on se place à la pulsation ω0, u MN = 0. e montage peut servir de fréquencemètre. VIII. En négligeant la résistance, l impédance vaut : Z AB = ω 2 j ( + 0 ) ω ( ) 0ω

9 Z AB car cos 2 (2πft + ϕ) = e signal peut s écrire sous la forme : e(t) = δe Ici, on travaille sur e 2 donc f s f p f e 2 (t) = δe 2 = δe 2 mf cos 2 (2πft) On voit apparaître deux pulsations : ω s = 2πf s = et ω s = 2πf s = ω s = rad s et Z AB = 0. ω p = rad s et Z AB. IX. Si on note q(t) = q mf cos (2πft + ϕ) la charge de l une des armatures du condensateur alors une étude en SF prouve rapidement e que q mf = mf et ϕ = arctan (2πf). 2 +(2πf) a moyenne temporelle est définie ici par : s(t) = lim t t t t=0 s(t)dt énergie moyenne stockée dans le condensateur vérifie : E cf = = = q 2 mf 2 cos2 (2πft + ϕ) e 2 mf 2 ( + (2πf) 2) cos 2 (2πft + ϕ) e 2 mf 4 ( + (2πf) 2) Soit encore, e 2 (t) = u 0 (f) cos 2 (2πft) df Dans ces conditions, l énergie stockée vaut alors : E c = = = = u 0 6 de cf 4 ( + (2πf) 2) δe mf u 0 4 ( + (2πf) 2) df X. (a) Analyse qualitative des quatre montages (on note Z = Z ) : Montage Z à BF Z à HF Z pour ω = ω 0 ω

10 On observe une résonance et après cette résonance, Z est constante (c est une résistance = 9.0 Ω d après le graphique), voir augmente un peu (on pourrait associer en série avec une inductance ) : e premier montage ne convient pas. impédance à la résonance reste finie, elle est de l ordre de 23 Ω : e troisième montage ne convient pas. a valeur de Z à la résonance est supérieure à celle de que l on obtient en continu ou à très haute fréquence : le quatrième montage ne convient pas. Ainsi, le montage qui convient est le second montage. On a alors : De la forme : Avec : Z = 0 + ( + j ω ) ω = 0 + ( + j ω ) ω Z = 0 + ω = ( ω + jq ω0 et Q = ω 0 = ω 0 = ω ) 0 ω (b) a pulsation de résonance est telle que ω 0 = 2πf 0 = avec f 0 = 60 Hz d après le graphique. a bande passante est f = f 0 = 30 Hz d après le graphique Q avec le facteur de qualité Q =. Enfin, lors de la résonance, Z max = + 0 = 23 Ω soit = 4 Ω. Ainsi, la résolution de 2 = 4 et 2π.60 =. donne = 4,5 0 4 F et = 6 mh. emarque : la modélisation a été faite avec 0 = 9,27 Ω, = 3,6 Ω, Q = 2,6 et f 0 = 60,4 Hz. XI. Dans le cas d une bobine idéale, on a Z = ω : le graphe obtenu est donc une droite de pente. 2. Dans le cas d un circuit série, on a : Z = s + jω. A basse fréquence, on a Z = s. A haute fréquence, on a Z ω. On obtient donc le graphe représenté figure. Z s Figure 0 pente= log ω 3. (a) impédance du circuit proposé est de la forme : 0

11 Z = s + p + jq ( ) ω ω 0 ω 0 ω = s + p Q j ω ω 0 + Q j ω ω 0 + ( j ω ω 0 ) 2 où ω 0 = et Q = p. a modélisation met en évidence deux autres pulsations caractéristiques : ω = s et ω 2 =. s Variation de Z en fonction de ω : ω ω = ω 0 ω ω TBF BF és HF THF ω ω ω 0 ω 0 ω 2 s s + s + p s + s jω jω e graphe obtenu est donc bien compatible avec la modélisation. D après l étude théorique, et en exploitant le graphe expérimental (voir figure 2) on obtient : log s = s = 0 Ω. log ( s + p ) = 6 p + s = Ω p Ω. log (ω ) = 2 ω = rad s = s ω = 00 mh. log (ω 2 ) = 9 ω 2 = rad s = sω 2 = 00 pf. Notons que l on peut confirmer les valeurs de et avec la pulsation de résonance : ω 0 = = rad s. (b) a difficulté principale est l ordre de grandeur des fréquences intervenant dans l expérience : en effet les effets capacitifs de la bobine ne se font sentir que pour des pulsations supérieures à ω 0 et donc des pulsations qui s étendent bien au delà de la bande passante des appareils utilisés en TP.

12 log ( s + p ) = 6 ( log ) = 4.5 log s = log (ω ) = 2 log (ω 0 ) = 5.5 log (ω 2 ) = 9 Figure 2

i 2 i 1 Exercices sur le régime sinusoïdal forcé L,R L,R I. Rame de TGV III. C L Détermination d une intensité S. Benlhajlahsen

i 2 i 1 Exercices sur le régime sinusoïdal forcé L,R L,R I. Rame de TGV III. C L Détermination d une intensité S. Benlhajlahsen Exercices sur le régime sinusoïdal forcé S. Benlhajlahsen Dans tous les exercices, on étudie les circuits en régime sinusoïdal forcé. I. ame de TGV u i i,, Un moteur de rame de TGV est modélisé comme l

Plus en détail

EXERCICES Électrocinétique 2 Filtrage

EXERCICES Électrocinétique 2 Filtrage EXEIES Électrocinétique 2 Filtrage El2 1 Diagrammes de Bode de systèmes fondamentaux du second ordre eprésenter les diagrammes de Bode en amplitude et en phase des fonctions de transfert suivantes (une

Plus en détail

TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal

TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal Exercice 1: Détermination des valeurs efficaces et des déphasages Exercice 2: Dipôles R, L série et:/ou parallèle 1. Soit le dipôle AB constitué d'une résistance

Plus en détail

EC - TD1 - Stabilité des systèmes linéaires. Electrocinétique

EC - TD1 - Stabilité des systèmes linéaires. Electrocinétique Electrocinétique TD n o 1 : Stabilité des systèmes linéaires Ex 1 Filtre ADSL Un particulier un peu bricoleur, mais tout aussi maladroit, vient de casser son filtre ADSL. Il souhaite du coup en fabriquer

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit.

Les calculatrices sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit. Les calculatrices sont autorisées L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit. De très nombreuses parties sont indépendantes. Il est conseillé aux candidats de prendre connaissance

Plus en détail

Série : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée

Série : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée Exercice n 1 On considère un circuit électrique série constitué par un G.B.F délivrant une tension sinusoïdale U(t) = U m sin (2πNt), un condensateur de capacité C, un résistor de résistance R = 80 Ω et

Plus en détail

Exercice 1 Calculs d intensité (3 points)

Exercice 1 Calculs d intensité (3 points) Page 1/ 5 Devoir électrocinétique n o 1 M1 EFTIS/IUFM Nice Le contrôle est constitué de cinq exercices indépendants, le barême étant approximatif et donné à titre indicatif seulement. Toute erreur éventuelle

Plus en détail

On prélève le signal utile aux bornes de l'élément le plus proche de la masse.

On prélève le signal utile aux bornes de l'élément le plus proche de la masse. Rappel de cours Chapitre 1 1- Circuit RC et circuit CR Circuit RC Quadripôle transmettant des signaux électriques dont le spectre est compris entre des limites déterminées. Circuit CR Il atténue certaines

Plus en détail

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL cos PC A DOMICILE - 779165576 WAHAB DIOP LSLL P13-OSCILLATIONS E L E C T R I Q U E S F O R C E E S E N R TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 On donne deux tensions sinusoïdales, exprimées en volts u 1 = 3cos(250t)

Plus en détail

Cours d électrocinétique

Cours d électrocinétique Cours d électrocinétique C5-Résonance du circuit RLC série Introduction Ce chapitre sera l occasion de reprendre en partie les contenus des deu chapitres précédents : à l aide de la notation complee, nous

Plus en détail

Table des matières. 2.1 Amplitude, phase, pulsation et fréquence. MPSI - Électrocinétique II - Régime sinusoïdal forcé page 1/7

Table des matières. 2.1 Amplitude, phase, pulsation et fréquence. MPSI - Électrocinétique II - Régime sinusoïdal forcé page 1/7 MPSI - Électrocinétique II - égime sinusoïdal forcé page /7 égime sinusoïdal forcé Table des matières ôle générique pour l étude des régimes périodiques forcés Signau sinusoïdau. Amplitude, phase, pulsation

Plus en détail

M ) {( R ), ( B ), ( C )} = UDM

M ) {( R ), ( B ), ( C )} = UDM Exercice 1 :(bac 98) Le circuit électrique de la figure-2 comporte en série : - un résistor ( R ) de résistance R = 80 Ω - une bobine ( B ) d inductance L et de résistance propre r. - un condensateur (

Plus en détail

Préparez votre baccalauréat

Préparez votre baccalauréat Exercice N 1 Un générateur basse fréquence, délivrant une tension sinusoïdale u(t) =U m sin(2 Nt), d amplitude U m constante et de fréquence N réglable, alimente un circuit électrique comportant les dipôles

Plus en détail

Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre

Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre I. Présentation de l étude d un circuit linéaire 1) Ordre d un circuit Considérons un circuit soumis à une excitation (grandeur

Plus en détail

1 Présentation expérimentale

1 Présentation expérimentale ycée Naval, Sup. Signaux Physiques. 7. Oscillateurs amortis Oscillateurs amortis Présentation expérimentale. Oscillateur mécanique, exemple d un pendule On s intéresse aux oscillations d un pendule en

Plus en détail

Électrocinétique de base

Électrocinétique de base Sujet Électrocinétique de base... 1 A.Rappel de quelques méthodes de résolution en continu...1 1)Passage entre modèles de Thévenin et de Norton... 1 2)Association de résistances en série et en parallèle...

Plus en détail

Révisions d électrocinétique

Révisions d électrocinétique TD 0 évisions d électrocinétique 3 harge d un condensateur On considère le circuit ci-contre À t = 0, on Dipôles et circuits du premier ordre met le circuit sous tension par l intermédiaire du générateur

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

TD d Électrocinétique : Filtres

TD d Électrocinétique : Filtres TD d Électrocinétique : Filtres Ex-TD/E6 Filtre On considère le filtre suivant tension de sortie v s : 5 Dans toute la suite de l exercice, on fera l hypothèse que τ τ Le gain en décibel du a filtre sera

Plus en détail

Fonction Filtrage FILTRER. Un signal périodique quelconque a(t) peut être décomposé en une somme :

Fonction Filtrage FILTRER. Un signal périodique quelconque a(t) peut être décomposé en une somme : Fonction Filtrage Dans le cas du traitement des signaux analogiques, la fonction filtrage permet de privilégier ou d éliminer certaines fréquences indésirables d un signal d entrée au moyen de montages

Plus en détail

TPN02 : Résonance série et parallèle

TPN02 : Résonance série et parallèle Licence Télécommunications Module : Télécommunications fondamentales Section A&B TPN : ésonance série et parallèle But du TP L objectif de cette manipulation est l étude théorique et pratique d un circuit

Plus en détail

1- Le régime sinusoïdal forcé : généralisation 2- Impédance et admittance complexes 3- Lois de l'électrocinétique en complexe

1- Le régime sinusoïdal forcé : généralisation 2- Impédance et admittance complexes 3- Lois de l'électrocinétique en complexe OH2 Oscillateurs en régime sinusoïdal forcé Plan I- Signaux sinusoïdaux 1- Dénition 2- Grandeurs caractéristiques 3- Notation complexe d'un signal sinusoïdal 4- Application de la notation complexe à un

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Mécanique Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE EN ANNEXE DE L ARRETE

Plus en détail

Série n 3. sciences physiques

Série n 3. sciences physiques Niveau :4 éme sciences info, Tech, Expert et Math Série n 3 sciences physiques Prof : Daghsni Sahbi Physique : Thème : Oscillations électriques Libres Exercice n 1 : (Bac 97) On réalise le montage expérimental

Plus en détail

-Exercices d électricité -

-Exercices d électricité - Université Claude ernard Lyon-I INSTITUT TECHNIQUES DE ÉDPTTION adresse postale: 8 av ockefeller-69373 LYON cedex 08-1re NNÉE DIPLÔME D ÉTT D UDIOPOTHÉSISTE -Exercices d électricité - 1 1 Electrocinétique

Plus en détail

Le courant alternatif

Le courant alternatif Le courant alternatif Exercices d'application : 1 la fréquence d un courant alternatif est de 40 Hz. Calculer ses période et pulsation 2 un courant d appel téléphonique à une fréquence de 25 Hz et une

Plus en détail

Thème II : analyse du signal

Thème II : analyse du signal Thème II : analyse du signal Importance du sinusoïdal 2 ième partie : Le signal sinusoïdal Figure Les signaux sinusoïdaux ont une grande importance en physique. En électrotechnique : la majeure partie

Plus en détail

Électrocinétique - partie 2 Chapitre 6

Électrocinétique - partie 2 Chapitre 6 Électrocinétique - partie Introduction On s intéresse ici à la réponse fréquentielle des réseau linéaires par opposition à la réponse temporelle étudiée usqu à présent. Plan du chapitre : I. : on ustifie

Plus en détail

CIRCUITS EN RÉGIME SINUSOÏDAL FORCÉ

CIRCUITS EN RÉGIME SINUSOÏDAL FORCÉ CICUIS EN ÉGIME SINUSOÏDAL FOCÉ Dans ces circuits électriques, les sources d énergie fournissent des tensions ou des courants alternatifs sinusoïdaux qui, après un bref régime transitoire, imposent leur

Plus en détail

Génie électrique TD Source d'énergie

Génie électrique TD Source d'énergie Exercice 1 (difficulté *) On considère le circuit suivant : A i(t) C On donne : u(t) u L (t) L R=200 Ω D u R (t) R B M 1. Indiquer les branchements de l oscilloscope pour visualiser u(t) en voie1 et u

Plus en détail

tout droit est réservé à l auteur ( SFAXI SALAH : professeur hors classes)

tout droit est réservé à l auteur ( SFAXI SALAH : professeur hors classes) 4eme/math Sc/tec/info PROBLEME N1 On réalise entre deux points A et M d un circuit un montage série comportant un résistor de résistance r=40ω, une bobine d inductance L et de résistance R=13Ω et un condensateur

Plus en détail

B. Mesure de l impédance d entrée d un oscilloscope

B. Mesure de l impédance d entrée d un oscilloscope Problème : Mesures d impédances A. Mesure de l impédance de sortie d un générateur basse fréquence (GBF) On modélise un GBF par une source idéale de tension de force électromotrice ( ) ( ωt ) E t = E m

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL pé ψ 213-214 Devoir n 2 TAITEMENT DU IGNAL Le thérémine est l ancêtre des instruments de musique électronique. et instrument a été inventé en 1919 par le physicien russe Léon Theremin. Il a réalisé son

Plus en détail

Etude d une bobine par différentes méthodes

Etude d une bobine par différentes méthodes P a g e 1 TS Physique Etude d une bobine par différentes méthodes Electricité Exercice résolu Enoncé On se propose de déterminer l inductance d une bobine par différentes méthodes. On dispose pour cela

Plus en détail

TD03 : Électronique numérique, modulation Restitution du cours. Conversion analogique-numérique et numérique-analogique.

TD03 : Électronique numérique, modulation Restitution du cours. Conversion analogique-numérique et numérique-analogique. Lycée Naval, Spé. TD3 : Électronique numérique, modulation estitution du cours Elec. Conditions de Shannon (*). On souhaite réaliser l échantillonnage d un signal. Les paramètres de l échantillonnage sont

Plus en détail

Etude de la résonance série

Etude de la résonance série Circuit électrique comprenant une bobine (L, r), un condensateur C et une résistance R montés en série Etude de la résonance série i A u L Bobine L = 1 H r = 1,5 Ω i GBF u u C Condensateur C =,1 µf B u

Plus en détail

CHAPITRE 11 : PUISSANCE EN REGIME FORCE

CHAPITRE 11 : PUISSANCE EN REGIME FORCE CSI CHAIE : SSANCE EN EGIME FOCE /6 CHAIE : SSANCE EN EGIME FOCE I. INODUCION Le lecteur attentif se souvenant de l électrocinétique de première partie aura remarqué que nous avons systématiquement omis

Plus en détail

maximale. Qu appelle-t-on le phénomène qui se produit? c. À quelle condition ce phénomène se produit-t-il? Montrer que N 1 obéit à cette condition.

maximale. Qu appelle-t-on le phénomène qui se produit? c. À quelle condition ce phénomène se produit-t-il? Montrer que N 1 obéit à cette condition. Prof : Barhoumi Ezzedine Classe : 4 ème Math A.S. : 213/214 Tunisie - Sidi Bouzid - Lycée de Cebbala Les oscillations électriques forcées Exercice n 1 : Un dipôle RLC est constitué d un résistor de résistance

Plus en détail

I Introduction. TP Ondes 1 Câble coaxial. 1 Présentation. 2 Méthodes

I Introduction. TP Ondes 1 Câble coaxial. 1 Présentation. 2 Méthodes TP Ondes 1 Câble coaxial I Introduction 1 1 Présentation 1 2 Méthodes 1 II Rappel 2 1 Équation de propagation 2 2 Réflexion en bout de ligne 2 III Régime impulsionnel 3 1 Impédance caractéristique 3 2

Plus en détail

Chapitre 2 : Courant alternatif

Chapitre 2 : Courant alternatif Chapitre 2 : Courant alternatif I. Définition Un courant alternatif est un courant dont l intensité : varie périodiquement en fonction du temps =+ avec la période présente alternativement des valeurs positives

Plus en détail

Quadripôles/ Réponse en fréquence et diagramme de Bode

Quadripôles/ Réponse en fréquence et diagramme de Bode Quadripôles/ Réponse en fréquence et diagramme de Bode Chapitre Dans ce chapitre la définition des quadripôles, leurs différents types ainsi que leurs paramètres sont étudiés. L analyse fréquentielle et

Plus en détail

Calculs de puissance. Chapitre Introduction

Calculs de puissance. Chapitre Introduction Chapitre 2 Calculs de puissance On explore ici les concepts de puissance qui seront la base pour la résolution de plusieurs types de problèmes. En fait, on verra qu il est souvent plus simple de résoudre

Plus en détail

GELE2112 Chapitre 7 : Analyse sinusoïdale

GELE2112 Chapitre 7 : Analyse sinusoïdale GELE2112 Chapitre 7 : Analyse sinusoïdale Gabriel Cormier, Ph.D. Université de Moncton Hiver 2009 Gabriel Cormier (UdeM) GELE2112 Chapitre 7 Hiver 2009 1 / 82 Introduction Contenu Ce chapitre présente

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

Filtres : exercices supplémentaires. Ex-E5.12. Filtre On considère le filtre suivant

Filtres : exercices supplémentaires. Ex-E5.12. Filtre On considère le filtre suivant 009-00 Exercices Électrocinétique PTSI Filtres : exercices supplémentaires Ex-E5. Filtre On considère le filtre suivant tension de sortie v s ) : ) Prévoir le comportement haute et basse fréquence de ce

Plus en détail

TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF

TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF I. Tester ses connaissances et sa compréhension du cours 1) Quels sont les régimes observés lorsqu'on soumet un oscillateur à une excitation sinusoïdale? 2) Pourquoi

Plus en détail

Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé

Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé 1. Valeur efficace d une tension et d un courant (rappels de PCSI) 1.1. Valeur moyenne d une tension (ou d un courant) périodique 1..

Plus en détail

Exposé sur la mesure de la capacité d un condensateur et de l inductance d une bobine par différentes méthodes

Exposé sur la mesure de la capacité d un condensateur et de l inductance d une bobine par différentes méthodes Exposé sur la mesure de la capacité d un condensateur et de l inductance d une bobine par différentes méthodes I- Présentation du condensateur et de la bobine (I-1) Le condensateur (I-2) La bobine II-

Plus en détail

Les circuits oscillants

Les circuits oscillants Chapitre Les circuits oscillants SamyLab 6/0/009 Cours et exercices de communications sur Samylab.com SamyLab.com I. La résonance I.. Circuit résonants série Soit un circuit RLC série, une tension v t

Plus en détail

Résonance électrique

Résonance électrique lectrocinétique 5 ésonance électrique I. éponse du dipôle LC série à une excitation sinusoïdale Soit un circuit LC série, et un générateur de tension e(t) = cos t de résistance interne négligeable. A t

Plus en détail

Quadripôles électriques

Quadripôles électriques Retour au menu! Définition des quadripôles Quadripôles électriques De nombreux circuits peuvent être représentés par une «boîte» munie de deux bornes d entrée et de deux bornes de sortie, que l on nomme

Plus en détail

Chimie VII.10. Chimie VII.11. Chimie VII Tracer le domaine de prédominance ou d'existence des espèces Sn 4+, Sn 2+ et Sn

Chimie VII.10. Chimie VII.11. Chimie VII Tracer le domaine de prédominance ou d'existence des espèces Sn 4+, Sn 2+ et Sn Questions de cours 1. Définir oxydant et réducteur, oxydation et réduction. 2. Définir le nombre d'oxydation et calculer le no de S dans H 2 SO 4 3. Identifier l'oxydant et le réducteur puis écrire la

Plus en détail

Lycée Maknassy ALIBI.A.

Lycée Maknassy ALIBI.A. Lycée Maknassy ALIBI.A. 2010-2011 - 4 éme TEC - Sc.physiques EXERCICE 1 Un dipôle AB est constitue par l association en série d un résistor de résistance R = 10 ohms, d une bobine d inductance L = 0,5

Plus en détail

En régime transitoire

En régime transitoire TD 08 - Oscillateurs amortis En régime transitoire 1 Analyse dimensionnelle 1. Donner et interpréter les trois temps que l'on peut dimensionnellement construire avec une résistance R, une inductance L

Plus en détail

DS n o 5 Samedi 07 janvier 2011

DS n o 5 Samedi 07 janvier 2011 DS n o 5 Samedi 07 janvier 2011 Consignes de rédaction : «La sensibilité de l homme au petites choses et l insensibilité pour les grandes choses, marque d un étrange renversement.» Pascal Pensées sur la

Plus en détail

2,42. B t(s) Figure 1 Figure 2. u C (V) G

2,42. B t(s) Figure 1 Figure 2. u C (V) G lasse: ème Math A.S. : 01/015 Lycée de cebala Sidi Bouzid Prof : Barhoulmi Ezzedine Le dipôle R EXERIE N 1 : I. harge d un condensateur par un générateur de courant constant. L étiquette d un condensateur

Plus en détail

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Radès TD 1

Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie. Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Radès TD 1 Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Radès Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Radès TD 1 EXERCICE 1 : On branche aux bornes A et B d un

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL DEUG. Epreuve spécifique concours Physique PHYSIQUE PARTIE II. Durée : 2 heures

CONCOURS NATIONAL DEUG. Epreuve spécifique concours Physique PHYSIQUE PARTIE II. Durée : 2 heures SESSION 2003 CONCOUS NATIONAL DEUG Epreuve spécifique concours Physique PHYSIQUE PATIE II Durée : 2 heures N : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

Chap.3 Régimes transitoires

Chap.3 Régimes transitoires Chap.3 Régimes transitoires. Circuit RC série.. Observations expérimentales : charge et décharge du condensateur.. Etablissement de l équation différentielle - Circuit du premier ordre.3. Résolution dans

Plus en détail

Puissance en alternatif

Puissance en alternatif FACULÉ DES SCIENCES E DES ECHNIQUES DE NANES MAIISE SCIENCES PHYSIQUES Module M de Physique Puissance en alternatif Nous utilisons le même circuit, L, C qu'en P avec L=67 mh C= µf r=7 Ω, ext=50 Ω soit

Plus en détail

Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z 1 = 1 + j ; z 2 = j ; z 3 = 4 ; z 4 = - 1 j ; z 5 = 2 3j ;

Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z 1 = 1 + j ; z 2 = j ; z 3 = 4 ; z 4 = - 1 j ; z 5 = 2 3j ; EXERCICES SUR LES NOMBRES COMPLEXES Exercice Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z = + j ; z 2 = - 4 + 3j ; z 3 = 4 ; z 4 = - j ; z 5 = 2 3j ; Écrire sous la forme trigonométrique

Plus en détail

Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif

Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif 5 ème OS Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif Considérations historiques La plupart des lampes de l époque étaient de basse résistance et devaient être montées en série, fonctionnant

Plus en détail

S14 - Oscillateurs mécaniques amortis. Signaux physiques. Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis

S14 - Oscillateurs mécaniques amortis. Signaux physiques. Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis Signaux physiques Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis Sommaire 1 Etude du régime libre de l oscillateur harmonique amorti 1 1.1 Définition d un OH amorti...........................................

Plus en détail

Fonctions de l'électronique : Introduction à l électronique. C. Koeniguer, P. Gogol

Fonctions de l'électronique : Introduction à l électronique. C. Koeniguer, P. Gogol Fonctions de l'électronique : Introduction à l électronique C. Koeniguer, P. Gogol Objectifs : Donner une vision des fonctions simples de l électronique : L électronique permet de transformer des signaux

Plus en détail

Montages à amplificateur opérationnel Élec.6

Montages à amplificateur opérationnel Élec.6 Montages à amplificateur opérationnel - MPSI 1 Lycée haptal - 2013 Montages à amplificateur opérationnel Élec.6 TP de Physique Objectifs du TP Documents utiles Étudier des fonction réalisées par des circuits

Plus en détail

filtres Table des matières

filtres Table des matières filtres Table des matières grandeurs fondamentales des quadripoles 2. Impédances d entrée et de sortie......................... 3.2 fonction de transfert............................... 3.2. définition.................................

Plus en détail

ETUDE D ÉLÉMENTS CONSTITUANT UN FOUR À MICRO-ONDES

ETUDE D ÉLÉMENTS CONSTITUANT UN FOUR À MICRO-ONDES ETUDE D ÉLÉMENTS CONSTITUANT UN FOUR À MICRO-ONDES Dans la suite du document, ce symbole signifie «Appeler l examinateur». L organe essentiel d un four à micro-ondes est le magnétron, c est un oscillateur

Plus en détail

SPECIALITE 15 : Récepteur radio en modulation d amplitude

SPECIALITE 15 : Récepteur radio en modulation d amplitude SPECIALITE 15 : Récepteur radio en modulation d amplitude Objectifs : Découvrir les propriétés sélectives d un circuit L,C (inductance, condensateur) parallèle. Utiliser ce circuit pour sélectionner une

Plus en détail

PS94 - Rapport TP 3 : Mesures à l oscilloscope, résonnances

PS94 - Rapport TP 3 : Mesures à l oscilloscope, résonnances PS94 - Rapport TP 3 : Mesures à l oscilloscope, résonnances CONTINI Clément, SUN Xiaoting 19juin2010 Objectifs Le but de ce TP est d utiliser un oscilloscope à mémoire afin d étudier la résonnance dans

Plus en détail

TP d électrocinétique n 4 Propagation d un signal dans un câble coaxial

TP d électrocinétique n 4 Propagation d un signal dans un câble coaxial TP d électrocinétique n 4 Propagation d un signal dans un câble coaxial A = Gaine extérieure en plastique B = Blindage en cuivre C = Diélectrique D = Conducteur central (âme) en cuivre Fig. 1 - Anatomie

Plus en détail

Systèmes linéaires :

Systèmes linéaires : Systèmes linéaires : Définitions Le vocabulaire de la Théorie de la Réponse Linéaire (déterminisme, linéarité, invariance temporelle, convergence) et sa signification physique Savoir que le domaine de

Plus en détail

Exercice N 01. u R de courant d intensité constante I 0 = 20µA. A l instant t=0 le condensateur est complètement déchargé.

Exercice N 01. u R de courant d intensité constante I 0 = 20µA. A l instant t=0 le condensateur est complètement déchargé. Exercice N 0 Un condensateur de capacité = 0 µ F présente entre ses bornes une tension u = 6V ) eprésenter le schéma normalisé du condensateur et indiquer sur le schéma la flèche de la tension u, le sens

Plus en détail

Chimie : Théme : électrolyse ( 5 points )

Chimie : Théme : électrolyse ( 5 points ) Niveau : 4 éme sciences informatique Prof :Daghsni ahbi Durée : 3 Heures Coef : 3 sciences physiques Date : Mars 3 *Cette épreuve comporte un exercice de Chimie et Trois exercices de physique repartis

Plus en détail

Série physique : Le circuit RLC libre amorti et non amorti. Exercice N 1. Exercice N 2. 4éme M S.exp. 1 Elaboré par afdal ali : GSM

Série physique : Le circuit RLC libre amorti et non amorti. Exercice N 1. Exercice N 2. 4éme M S.exp. 1 Elaboré par afdal ali : GSM Exercice N 1 1- Expliquer les termes suivants: Oscillations libres. Oscillation amorties. 2- Répondre par vrais ou faux et corriger les propositions fausses. L énergie emmagasinée dans un dipôlerlc en

Plus en détail

Electronique pour la transmission de l'information

Electronique pour la transmission de l'information Electronique pour la transmission de l'information Examen du 7 janvier 2009 Durée : 3 heures. Documents et calculatrices (ou tout autre appareil électronique) autres que celles fournies ne sont pas autorisés.

Plus en détail

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques I. Exemple d application d un circuit LC. Oscillations libres dans un circuit RLC Extrait de l introdtion du sujet LIBAN 003 : Application des oscillations électriques Dans cette partie, on étudie une

Plus en détail

3. Vérifier que l'expression: q = Q M cos. est solution de l'équation différentielle, si la période propre. T 0 a pour expression T 0 = 2π L.C.

3. Vérifier que l'expression: q = Q M cos. est solution de l'équation différentielle, si la période propre. T 0 a pour expression T 0 = 2π L.C. Sujet 1 (R,L,C) Dans cette partie, on étudie une application des oscillations électriques dans le domaine de la météorologie. Pour mesurer le taux d'humidité relative de l'air (noté % d'hr), on peut employer

Plus en détail

Analyse sinusoïdale. Chapitre Source sinusoïdale

Analyse sinusoïdale. Chapitre Source sinusoïdale Chapitre 7 Analyse sinusoïdale Jusqu à présent, on a seulement analysé des circuits ayant des sources constantes (DC). Ce chapitre présente l analyse de circuits ayant des sources variables (AC). On s

Plus en détail

Si ω 0 alors Z C (refaire le schéma en supprimant la branche contenant le condensateur) et U s U e.

Si ω 0 alors Z C (refaire le schéma en supprimant la branche contenant le condensateur) et U s U e. MPSI - Électrocinétique II - Filtre du er ordre page /6 Filtre du er ordre Table des matières Introduction Filtre passe-bas du premier ordre. Comportement asymptotique...................... Fonction de

Plus en détail

Cours d électricité. Associations de dipôles Transitoires et résonances. Mathieu Bardoux. 1 re année:

Cours d électricité. Associations de dipôles Transitoires et résonances. Mathieu Bardoux. 1 re année: Cours d électricité Associations de dipôles Transitoires et résonances Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012

Plus en détail

Bac EIE 2005 Sciences physiques

Bac EIE 2005 Sciences physiques Bac EIE 2005 Sciences physiques Exercice 1 ( 2 points) Les thermomètres à résistance de platine sont des capteurs de mesure de température à haute stabilité pour une large plage d utilisation. Thermomètre

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES Devoir de synthèse N 1

SCIENCES PHYSIQUES Devoir de synthèse N 1 Direction régionale de l éducation et de la formation de Monastir Lycée Bourguiba Monastir SCIENCES PHYSIQUES Devoir de synthèse N 1 Proposé par Mahmoud Gazzah Classes : 4 M4-4 Sc.ex 5 Durée : 3 heures

Plus en détail

Figure 1. Le problème est constitué de deux parties quasi-indépendantes.

Figure 1. Le problème est constitué de deux parties quasi-indépendantes. 1 Le problème traite de circuits électroniques utilisés pour la mise en œuvre d une liaison optique en espace libre. Comme on peut le voir sur la figure 1, cette liaison optique utilise pour l émission

Plus en détail

Gradateurs. Gradateur monophasé. Schéma. Fonctionnement en interrupteur statique. Oscillogrammes sur charge résistive

Gradateurs. Gradateur monophasé. Schéma. Fonctionnement en interrupteur statique. Oscillogrammes sur charge résistive Gradateurs Gradateur monophasé Schéma Fonctionnement en interrupteur statique Oscillogrammes sur charge résistive Gradateurs 1 TS2ET 2014 2015 Gradateurs triphasés Schéma Autres configurations possibles

Plus en détail

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE Cours d électricité LA THEORIE SUR L ELECTRICITE LES NOTIONS DE BASE Le courant alternatif PARTIE N 3 : LES PUISSANCES TABLE DES MATIERES 1. La puissance en courant alternatif... 1.1. La puissance instantanée...

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Les circuits RLC série

Les circuits RLC série Lorsqu'un circuit électrique est alimenté par un régime alternatif sinusoïdal, les récepteurs peuvent être de n'importe quel type. Tous les récepteurs peuvent représenter un couplage mixte, composé de

Plus en détail

Le dipôle R-C I) DESCRIPTION ET SYMBOLE D UN CONDENSATEUR II) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN CONDENSATEUR III)

Le dipôle R-C I) DESCRIPTION ET SYMBOLE D UN CONDENSATEUR II) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN CONDENSATEUR III) Le dipôle R-C I) DESCRIPTION ET SYMBOLE D UN CONDENSATEUR 1) Constitution d un condensateur C 2) Symbole du condensateur II) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UN CONDENSATEUR 2) Charge du condensateur (voir

Plus en détail

Régime sinusoïdal forcé REGIME SINUSOIDAL FORCE

Régime sinusoïdal forcé REGIME SINUSOIDAL FORCE PCSI EGIME SINUSOIDA FOCE I Dipôle inconnu Dans le montage suivant, le GBF délivre une tension e(t) sinusoïdale de pulsation ω, est une résistance et D un dipôle inconnu. On note u(t) = U m cos( ωt) et

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé Exercice 1 : Pendule de torsion Le but de l exercice est de déterminer le moment d inertie d une tige homogène par rapport à un axe qui lui est perpendiculaire en son milieu et la constante de torsion

Plus en détail

TP mesures électriques MESURE DES PUISSANCES. e- Pour le circuit tension du wattmètre, remplir le tableau suivant :

TP mesures électriques MESURE DES PUISSANCES. e- Pour le circuit tension du wattmètre, remplir le tableau suivant : TP6: I- BUT : MESURE DES PUISSANCES Le but de cette manipulation est d étudier les appareils, les méthodes et les schémas de mesure de la puissance en courant continu et en courant alternatif monophasé

Plus en détail

REDRESSEMENT ET FILTRAGE

REDRESSEMENT ET FILTRAGE TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI REDRESSEMENT ET FILTRAGE OBJECTIFS Utilisation de diodes pour redresser une tension alternative Puis filtrage passe-bas de la tension redressée pour

Plus en détail

Cours d Electronique analogique. Fabrice Sincère (version 2.0.1)

Cours d Electronique analogique. Fabrice Sincère (version 2.0.1) Cours d Electronique analogique Fabrice Sincère (version 2.0.) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere Chapitre 3 Filtrage analogique Introduction Un filtre est un circuit dont le comportement dépend de

Plus en détail

Dispersion des ondes dans un «câble coaxial discret» Mesures de vitesses de phase et de groupe

Dispersion des ondes dans un «câble coaxial discret» Mesures de vitesses de phase et de groupe Dispersion des ondes dans un «câble coaxial discret» Mesures de vitesses de phase et de groupe MONTAGE EXPÉRIMENTA On crée un «câble coaxial discret» en connectant en cascade une dizaine de cellules passebas.

Plus en détail

Les circuits linéaires

Les circuits linéaires Les circuits linéaires! Révisé et compris! Chapitre à retravaillé! Chapitre incompris Soit une tension sinusoïdale u(t)= U 2 sin (wt + ϕ) u(t) : tension instantanée à l instant t, exprimé en Volts U :

Plus en détail

Chapitre I Nombres complexes 2

Chapitre I Nombres complexes 2 Chapitre I Nombres complexes 11 septembre 007 Table des matières 1 Nombres complexes en électricité.................... a ) Introduction de la notation.................... b ) Intêret de la notation :

Plus en détail

S13 - Filtrage passif. Signaux physiques. Chapitre 13 : Filtrage passif

S13 - Filtrage passif. Signaux physiques. Chapitre 13 : Filtrage passif Signaux physiques Chapitre 3 : Filtrage passif Sommaire Fonction de transfert. Notion de quadripôle............................................... Fonction de transfert...............................................3

Plus en détail

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE

LA THEORIE SUR L ELECTRICITE Cours d électricité LA THEORIE SUR L ELECTRICITE LES NOTIONS DE BASE Le courant alternatif La théorie sur l électricité - les notions de base - AC - Table des matières générales TABLE DES MATIERES PARTIE

Plus en détail

Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique

Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique Exercice 1: redresseur triphasé non commandé On étudie les montages suivants, alimentés par un système de tensions triphasé équilibré.

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé ψ 0-0 Devoir n 3 TAITEMENT DU SIGNAL Ce problème étudie quelques aspects d un instrument essentiel dans le guidage des avions : l altimètre. Les quatre parties sont totalement indépendantes. Un formulaire

Plus en détail