Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine"

Transcription

1 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Edition 2

2 REGION LORRAINE Superficie: Population: Densité: Nombre de communes: PIB: km² (4,3% du territoire français) hab. (3,65% de la population française) 2 hab./km² (6% des communes de France) millions d (2,9% du PIB national) 24% des Lorrains ont moins de 2 ans 86 lycées pour élèves 79 étudiants et élèves ingénieurs 5 apprentis Préfet de Région Lorraine: Président du Conseil Régional: Christian de LAVERNEE Jean-Pierre MASSERET Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

3 SOMMAIRE - LES INDICATEURS page PREAMBULE 3 PRIORITES DE LA PROFESSION 4 SYNTHESE : DES ETUDES A L EMPLOI - schéma 5 SYNTHESE : DES ETUDES A L EMPLOI - tableau 6 L ACTIVITE DANS LE BTP. L activité du BTP 7 2. L activité des entreprises du Bâtiment 8 3. La construction de logements 9 4. La construction de bâtiments non résidentiels 5. L activité des entreprises des travaux publics ENTREPRISES DU BTP 6. Le tissu des entreprises du BTP 2 7. Le tissu des entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics 3 8. Créations et défaillances dans le BTP 4 ARTISANS ET CHEFS D ENTREPRISE 9. Les artisans et chefs d entreprise 5 SALARIES DU BTP. L évolution des effectifs salariés 6. La répartition des effectifs salariés par métier 7 2. Les femmes salariées 8 3. La pyramide des âges des salariés 9 4. La qualification des ouvriers 2 5. Le flux d entrants salariés 2 6. Les salariés handicapés Les salariés transfrontaliers Les difficultés de recrutement La formation continue 25 INTERIMAIRES 2. Les missions d intérim 26 DEMANDEURS D EMPLOI 2. Les demandes d emploi La formation des demandeurs d emploi 28 GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 23. La formation continue aux économies d énergie Les qualifications et appellations des entreprises 3 JEUNES 25. La démographie La formation initiale : effectifs en formation La formation initiale : remplissage des capacités La formation initiale : les entrées La formation initiale : résultats aux examens La formation en alternance L accès à l emploi des jeunes à l issue d une formation Le besoin de renouvellement de jeunes ouvriers Les jeunes diplômés sur le marché du travail La place des jeunes et des qualifiés 4 RELATION EMPLOI-FORMATION 35. Le besoin en formation initiale Les actions à envisager en formation continue 44 2 PRESENTATION DES QUALIFICATIONS 45 SIGLES UTILISES COMPOSITION DU COMITE TECHNIQUE 48 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

4 PREAMBULE J ai le plaisir de vous présenter la ème édition du Tableau de Bord Prospectif Emploi et Formation du BTP en Lorraine. Ce document est publié annuellement depuis 2. Il se veut l expression de la volonté exprimée par la profession du BTP de se doter d instruments permettant de suivre et de mesurer les évolutions du secteur et de permettre la bonne adéquation Emploi- Formation au regard des grandes priorités du secteur. Ce Tableau de Bord, s appuie sur la méthodologie du CCCA-BTP. Il a été préparé par les acteurs régionaux du BTP et validé par la Commission Paritaire Régionale de l Emploi et de la Formation dans le Bâtiment et les Travaux Publics de Lorraine (CPREF). En effet, l association des différents intervenants à la réalisation de ce document, ainsi que la mutualisation de connaissances et d expériences, nous a permis de mieux appréhender l environnement actuel du secteur du BTP et de mettre en œuvre le suivi des actions conduites avec les décideurs régionaux. J attire votre attention sur la démarche prospective développée dans ce document qui porte d une part, sur l identification des besoins de renouvellement en main d œuvre qualifiée du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics et d autre part, sur la contribution du dispositif de formation professionnelle initiale et continue au regard de la situation actuelle et à venir. Dans un contexte particulier, lié à la fois à la crise économique mais également aux évolutions concernant notre secteur (le Grenelle de l Environnement et le verdissement du BTP ainsi que la réforme de la filière professionnelle - généralisation du Bac), ce Tableau de Bord s avère d autant plus important pour notre profession. En conséquence, ces importantes transformations demandent une attention particulière dans le suivi de leurs impacts sur la cartographie des formations et sur le marché du travail du BTP. En effet, les nouveaux indicateurs présents dans ce tableau de bord témoignent de notre sensibilité à ces changements. Je vous en souhaite une bonne lecture et une bonne utilisation. Et bien évidemment, je remercie tous ceux qui ont participé aux travaux d élaboration de cet outil et notamment la FFB Lorraine qui en a assuré la coordination. Jacky FREMONT Pour la CPREF Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 3

5 PRIORITES DE LA PROFESSION ACCORDS DE BRANCHE DU 3 JUILLET 24 RELATIFS A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES BRANCHES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Renforcer l individualisation de la formation, Améliorer la relation entre le jeune en formation professionnelle et l entreprise, Favoriser l intégration par la professionnalisation, Mobiliser les financements professionnels et publics. ACCORD DE BRANCHE DU 8 FÉVRIER 25 AMELIORANT LE STATUT DES APPRENTIS L accord augmente de façon significative les minima nationaux des rémunérations des apprentis, fait bénéficier les apprentis de tous les avantages du BTP (congés payés ), renforce les formations en matière de prévention-sécurité et vise à obtenir à terme la gratuité des repas, du transport et d hébergement pour les apprentis lorsqu ils sont en CFA. ACCORD DE BRANCHE DU 3 SEPTEMBRE 25 POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE Un accord cadre, signé entre le ministre délégué à l emploi et huit organisations représentatives d employeurs et de salariés, par lequel les professionnels s engagent à mettre en œuvre une politique commune visant à faire progresser le niveau de qualification des apprentis : Développer les filières de niveau bac +2 à ingénieur, Consolider l offre de formation pour les métiers connaissant des difficultés de recrutement, en veillant à la qualité du tutorat en entreprise. ACCORD DE BRANCHE DU 6 SEPTEMBRE 26 RELATIF À L'APPRENTISSAGE ET AU CCCA-BTP Parfaire la politique du développement de l apprentissage des organisations d'employeurs et de salariés représentatives au niveau national du BTP, Actualiser ses missions du CCCA-BTP, en stabilisant sa ressource principale, Mettre en cohérence son fonctionnement et l'organisation territoriale avec la régionalisation de l'apprentissage. RENOVATION DE LA FILIERE PROFESSIONNELLE conduit à la généralisation du Bac Professionnel 3 ans et à la rénovation du BEP afin de donner à tous les jeunes un socle commun de connaissance, assurer à tous les élèves un diplôme de niveau V au minimum et faciliter les passerelles entre les parcours. Deux choix s offrent aux jeunes: Baccalauréat professionnel en 3 ans, CAP en 2 ans et BP en 2 ans. LOI DU 24 NOVEMBRE 29 RELATIVE A L ORIENTATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE Conserver le Droit Individuel à la Formation (DIF) acquis, malgré un changement d employeur, Bénéficier du Congé Individuel de Formation (CIF), aux formations organisées en dehors du temps de travail, Bénéficier d un bilan d étape professionnel (renouvelable tous les cinq ans) afin de permettre d évaluer les capacités professionnelles et les compétences, Créer un fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, afin de faire bénéficier de la formation professionnelle, Réformer la gestion des fonds de la formation professionnelle, et notamment les organismes collecteurs paritaires agréés. CONTRAT DE PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES (CPRDF) Renforcer la nécessaire coordination régionale des politiques de formation professionnelle entre l Etat et le Conseil Régional autour d objectifs communs, Donner un caractère prescriptif du CPRDF, sur la base de conventions annuelles d application non seulement pour les trois signataires que sont l Etat, le Ministère de l Education Nationale, le Conseil Régional, mais aussi pour les membres du Comité de Coordination Régionale de l Emploi et de la Formation Professionnelle (CCREFP), Elaborer un document stratégique engageant des actions et leurs financements, Prendre en compte les différents documents d orientation des branches professionnelles. 4 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

6 SYNTHESE - SCHEMA 4 95 M d HT (estimation) établissements du BTP salariés du BTP artisans et chefs d entreprise intérimaires jeunes en formation initiale 2 5 demandeurs d emploi dans le BTP Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 5

7 SYNTHESE TABLEAU RECAPITULATIF 4 95 M d HT de chiffre d affaires du BTP Un chiffre d affaires pour le BTP en chute par rapport à l année précédente entreprises du BTP dont sans salarié Un tissu d entreprises demeure solide et structuré. Dans le Bâtiment 43% de ces entreprises ont entre et salariés. Dans les Travaux Publics 65% des entreprises ont plus de salariés salariés 284 jeunes en alternance intérimaires L emploi salarié enregistre une baisse de 4% par rapport à l année précédente. L âge moyen des salariés se situe dans la moyenne nationale (38,5 ans). La part des moins de 25 ans est de 3,8% en 29 contre 7,6% en 999 et contribue ainsi à un élargissement de la base de la pyramide des âges. Un pourcentage des qualifiés (65,5%) légèrement plus élevé que la moyenne nationale (64%). Une baisse des entrants ère fois (5 27). Une chute de travailleurs intérimaires (3 365) liée à la crise. Formation professionnelle Initiale (6 596) : une baisse du nombre des jeunes formés aux spécialités du BTP. L apprentissage représente actuellement une part plus importante (53%) que celle de la voie scolaire. Alternance (284) : après une montée en puissance des contrats de professionnalisation en 26, ils enregistrent à nouveau une baisse en 2. Continue ( 657) : baisse du nombre de salariés qui ont suivi une formation en 2. Demandeurs d emploi ( 283) : diminution du nombre de personnes formées. Relation emploi-formation L appareil de formation apparaît globalement bien dimensionné pour satisfaire le besoin annuel de renouvellement des entreprises d environ 2 jeunes issus d une formation BTP. Ce constat d ensemble est cependant à nuancer au regard de situations très contrastées selon les métiers. 6 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

8 ACTIVITE. L activité du BTP 4 95 Millions d en 29 Tendance 22 : Volume de production du Bâtiment et des Travaux Publics dans la région (en euros HT) Source: estimation FFB et FNTP Bâtiment - production en Millions d HT 29 9/8 Travaux Publics - production en Millions d HT 29 9/8 Total ,2% Travaux neufs 735 Travaux d'amélioration entretien 53 Total 265-3,% Evolution du chiffre d affaires en Millions d L activité du BTP en Lorraine lourdement touchée par la crise En 29, le volume de production dans le Bâtiment et dans les Travaux Publics a baissé en avoisinant le niveau de l année 25. Cette baisse concerne également l année 2. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 7

9 ACTIVITE 2. L activité des entreprises du Bâtiment 3 65 Millions d en 29 Tendance 22 : Volume de production du Bâtiment (en euros HT) Source: estimation FFB Bâtiment - production en Millions d HT 29 9/8 % Production Bâtiment Total 3 65* -9,2% * estimation en fonction de la localisation géographique du siège social des entreprises et non en fonction de celles des chantiers 59% 4% Bâtiments neufs Bâtiments entretien Evolution du chiffre d'affaires en Millions * Le chiffre d affaires en baisse Malgré l arrivée relativement tardive de la crise économique dans le secteur du Bâtiment, celle-ci s est fait ressentir en 29. Le volume de travail restant correct (carnets de commandes de 28), ce sont les prix pratiqués sur le marché qui ont fait baisser la production en Lorraine. 8 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

10 ACTIVITE 3. La construction de logements en 2 Tendance 22 : Nombre de logements mis en chantier Source: et Sitadel, DREAL Lorraine Source labels BBC: CEQUAMI, CERQUAL, CERTIVEA, PROMOTELEC au 3 décembre 2 Logements /9 Individuels Collectifs Total % Evolution de la construction de logements demandes des labels BBC-Effinergie 2 en Lorraine Logements individuels Logements collectifs /9 Total demandes % Lorraine en France % 2,5% L année 2 encore difficile pour la construction de logements en Lorraine Après une diminution du nombre de logements neufs en 29 (- 2%), une nouvelle chute a été enregistrée en 2. En Lorraine, la situation s améliore lentement au premier trimestre 2. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 9

11 ACTIVITE 4. La construction de bâtiments non résidentiels m² en 2 Tendance 22 : Surfaces en m² (SHON) mises en chantier Source: et Sitadel, DREAL Lorraine Bâtiments non résidentiels 29 2 /9 Hébergement hôtelier Bureaux Commerce Artisanat Bâtiment industriel Exploitation agric/forest Entrepôt Total service public Total % Evolution de la construction non résidentielle en milliers de m² La construction non résidentielle en augmentation en 2 Grâce à l exceptionnel projet d EDF (plateforme de stockage de déchets radioactifs à Bure en Meuse) et aux nombreux chantiers en Meurthe-et-Moselle, la construction non résidentielle enregistre une hausse. Après deux années difficiles, le début de 2 apparaît comme l année de la rupture avec la crise. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

12 ACTIVITE 5. L activité des entreprises des Travaux Publics 265 Millions d en 29 Tendance 22 : Montant des travaux réalisés dans les Travaux Publics dans la région Source: Estimation FNTP Production en Millions d /8 % Production TP Ouvrages d art 88,7 4,3 Terrassements 244,2 25, Neuf Entretien Fondations spéciales 4,8 26,6 Travaux souterrains 6,3 4,3 42% Travaux maritimes 4,7 3,8 Travaux routiers 482, 457,5 58% Voies ferrées 4,4 42, Réseaux électriques 9,6 7,4 Hygiène publique 332,3 34, Total 34, 265, - 3% 7% 27% La clientèle des TP 6% 5% Etat Collectivités locales Grandes Entreprises Publiques Secteur privé Entreprises Ayant leur siège dans la région Ayant leur siège hors de la région En Millions d 82,3 443,8 Evolution du chiffre d'affaires en Millions Une légère amélioration La chute d activité dans les Travaux Publics commence à se stabiliser en 29, cependant les trois principaux postes (terrassements, travaux routiers et hygiène publique) sont toujours en dessous de l activité habituelle. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

13 ENTREPRISES DU BTP 6. Le tissu des entreprises du BTP en 29 Tendance 22 : Nombre d établissements du BTP Source: INSEE, CCPB Est, CCPB Moselle, CCPB SCOP, CNETP Taille Gros œuvre Second œuvre Travaux Publics Total établissements % % salariés GO salariés SO % salariés TP salarié salariés ,2% 43,3% 7,6% -9 salariés ,2% 9,2% 5,8% 2-49 salariés ,% 22,4% 2,9% 5-99 salariés ,% 7,8% 9,% + de salariés ,% 7,3% 64,7% Total ,%,%,% Répartition des entreprises par taille et effectif 5,% 45,% 4,% 35,% 3,% 25,% 2,% 5,%,% 5,%,% 46,9%,% 43,5% 34,3% 5,3% 5,3% salarié -9 salariés -9 salariés 3,3% 2,% 2-49 salariés 8,4%,7%,3% 5-99 salariés 2,9% + de salariés Etablissements Effectifs Une hausse du nombre des auto-entrepreneurs Une augmentation du nombre des entreprises en Lorraine liée au dispositif d auto-entrepreneur. Malgré une diminution du nombre des entreprises du Bâtiment employant au moins salarié, le tissu d entreprises reste solide et diversifié. 2 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

14 ENTREPRISES DU BTP 7. Le tissu des entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics Bâtiment: 5 99 en 29 Travaux Publics: 672 en 29 Tendance 22 : Nombre d établissements du Bâtiment et des Travaux Publics ayant au moins salarié Source: INSEE, CCPB Est, CCPB Moselle, CCPB SCOP, CNETP Effectifs salariés du Bâtiment Effectifs salariés des Travaux Publics 8% 23% 8% 43% - salariés -2 salariés 2-5 salariés 65% 7% 6% 3% 9% 8% 5- salariés + de salariés Indice de l évolution du nombre d entreprises du Bâtiment Indice de l évolution du nombre d entreprises des TP Une différence dans l évolution entre le Bâtiment et les Travaux Publics Le tissu d entreprises du Bâtiment a été très touché par la crise économique (baisse de 4,5%). Paradoxalement, le nombre des entreprises des Travaux Publics (surtout celles n employant pas de salariés) est en augmentation en 29. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 3

15 ENTREPRISES DU BTP 8. Les créations et défaillances dans le BTP 3 73 créations en 2 soit 8,6% de la Lorraine 297** défaillances en 2 Création correspond à l apparition d une unité légale exploitante n ayant pas de prédécesseur Défaillance correspond à l ouverture d une procédure de redressement judiciaire Source: INSEE, 3i Lorraine Initiatives /9 Créations * 83* Défaillances ** * Hors auto-entrepreneurs ** De janvier à août 2 Créations selon leur taille 29 2 Créations d'autoentreprises du BTP 2 % dans le total des créations salarié à 9 salariés Lorraine 99 9% France métropolitaine % et plus Créations Défaillances La défaillance ne doit pas être confondue avec la cessation de l entreprise. En effet, la procédure de redressement judiciaire peut être suivie d une poursuite de l activité de l entreprise suite à un plan de continuation ou d une reprise de l entreprise suite à un plan de cession. Elle peut être également suivie d une liquidation judiciaire. Une légère reprise des créations des entreprises et une progression des défaillances 4 En 29, la crise économique a lourdement impacté la création des entreprises en Lorraine hors autoentrepreneurs. En 2, le dispositif d auto-entrepreneur a de nouveau progressé de 9% par rapport à l année 29. Les défaillances ont augmenté de 8% par rapport à la même période de l année précédente. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

16 ARTISANS ET CHEFS D ENTREPRISE 9. Les artisans et chefs d entreprise en 27 soit 2,9% du niveau national Nombre d artisans et de chefs d entreprise non salariés dans le BTP Source: INSEE, recensement de la population 26 Répartition par âge et diplôme* des artisans (8 629) et chefs d entreprise (999) * Dans une spécialité de formation du BTP ou non > = 6 ans 4% 55 à 59 ans 5 à 54 ans 45 à 49 ans 4 à 44 ans 35 à 39 ans 3 à 34 ans 25 à 29 ans < 25 ans 3% 6% % % 5% 7% 8% 6% Aucun diplôme CAP, BEP BAC, BP Bac+2 Diplôme supérieur Age et nombre d artisans et chefs d entreprises selon activité Nombre Age moyen >=5 ans Maçon % Carreleur % Menuisier % Charpentier % Couvreur % Plombier % Chauffagiste % Peintre % Plâtrier % Métallier % Electricien % Canalisateur % Constructeur de route % Terrassier % Travaux Publics % Génie Civil % Total % Prévoir une stratégie dans la transmission des entreprises L année 27 enregistre une augmentation du nombre d artisans et chefs d entreprise liée au maintien de l âge moyen de ceux-ci. Cependant, la pyramide des âges reste inchangée avec 3% des artisans et chefs d entreprise ayant 5 ans et plus. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 5

17 SALARIES DU BTP. L évolution des effectifs salariés en 29 soit 3,4 % du BTP national Nombre de salariés du BTP (hors apprentis) Source: UCF-CIBTP au 5 mars Tendance 22 : Evolution des effectifs salariés en Lorraine Catégorie /8 Ouvriers ETAM IAC BTP /8 Bâtiment Travaux Publics Total % Total % Evolution par catégorie professionnelle en % % 9% 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% % % 5% 6% 7% 8% 7% 8% 8% 8% 8% 9% 8% 79% 77% 76% 75% 73% 72% 72% 7% 7% 4% 5% 6% 6% 8% 9% 2% 2% 2% 2% IAC Ouvrier ETAM La première conséquence de la crise économique une chute du nombre des salariés 6 Comme prévu, en 29, une baisse des effectifs de 4% touche le BTP en Lorraine. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

18 SALARIES DU BTP. La répartition des effectifs salariés par métier 69% en 29 7% au niveau national Pourcentage des métiers de la production du BTP (hors apprentis) Source: Source: UCF-CIBTP au 5 mars Groupes métiers de production % des effectifs par métier 29 9/8 Maçon,% Carreleur,3% 596 Menuisier 5,9% Charpentier,2% 543 Couvreur 3,5% 575 Plombier,3% 63 Chauffagiste 3,8% 753 Peintre 5,4% Plâtrier 2,7% 2 Métallier 2,7% 2 Electricien 4,2% 898 Monteur de réseau,7% 796 Conducteur d'engins 4,% 854 Mécanicien d'engins,5% 25 Canalisateur,5% 23 Constructeur d'ouvrages d'art,6% 266 Constructeur de route,6% 26 Ouvrier VRD 2,8% 294 Terrassier,3% 2 Divers (conducteurs VL-PL, ) 6,% 7 32 Total 69,% ,5% Fonction technique et encadrement % des effectifs par métier 29 9/8 Chef de chantier 3,9% 786 Conducteur de travaux 2,8% 278 Dessinateur métreur,% 49 Études et topographie,2% 69 Technicien 4,5% 2 55 Ingénieur,9% 422 Divers,6% 287 Total 4,% ,5% Autres fonctions Technique et encadrement Production % 5% % Autres fonctions % des effectifs par métier 29 9/8 Administratif 4,4% Commercial,8% 84 Divers,7% 38 Total 6,9% ,% 26% 22% 2% 23% 5% 6% 7% % % % % 3% 3% 4% 63% 68% 68% 66% 7% 7% 69% La crise n impacte pas la répartition des salariés dans les trois groupes métiers Le pourcentage de métiers de production reste stable et demeure au même niveau que la moyenne française. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 7

19 SALARIES DU BTP 2. Les femmes salariées 4 75 en 29 3,3% de l emploi féminin du BTP national Nombre de femmes dans le BTP (hors apprentis) Source : Source: UCF-CIBTP au 5 mars Groupes métiers de production /8 Gros-œuvre 8 Second-œuvre 6 3 Travaux Publics 6 2 Divers production 46 6 Total % Autres fonctions /8 Administratif Commercial 7 75 Divers Total ,6% Fonction technique et encadrement de /8 chantier Chef de chantier 7 5 Conducteur de travaux Dessinateur métreur Géomètre topographe 8 7 Technicien 99 Ingénieur Divers technique 5 9 Total ,% /8 Ouvriers ETAM IAC Total Proportion de femmes dans les effectifs 7,2% 8,5% 9,8%,%,4% Pyramide des âges femmes 29 6 ans et plus De 55 à 59 ans De 5 à 54 ans De 45 à 49 ans De 4 à 44 ans De 35 à 39 ans De 3 à 34 ans De 25 à 29 ans Moins de 25 ans Une augmentation de l emploi féminin dans les métiers de production et encadrement de chantier 8 Malgré la chute des effectifs salariés, le niveau d emploi féminin reste stable par rapport à l année 28. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

20 SALARIES DU BTP 3. La pyramide des âges des salariés 38,5 ans en 29 et 3,8% < 25 ans (en France 38,4 ans et 3,6% < 25 ans) Age moyen des salariés et proportion de moins de 25 ans (hors apprentis) Source: Source: UCF-CIBTP au 5 mars > = 6 ans Age moyen 39, 7,6% < 25 ans > = 6 ans < 25 ans < 25 ans Groupes métiers de production Age moyen % < 25 ans 9/8 Fonction technique et encadrement Age moyen % < 25 ans 9/8 Maçon 37,3 7,6% Carreleur 36, 22,5% Menuisier 36,8 7,2% Charpentier 35,8 22,5% Couvreur 36, 8,5% Plombier 35,5 24,4% Chauffagiste 35,5 2,3% Peintre 38,4 5,7% Plâtrier 35,7 9,6% Métallier 38,6 3,5% Electricien 35,9 2,2% Monteur de réseau 38, 3,7% Conducteur d'engins 39,7,2% Mécanicien d'engins 39,2 2,8% Canalisateur 35,9 23,% Constructeur d'ouvrages d'art 38,9 4,3% Constructeur de route 38,9 3,4% Ouvrier VRD 38,3 3,3% Terrassier 4,8 7,4% Total 37,3 7,2% Chef de chantier 43, 4,4% Conducteur de travaux 4,3 5,4% Dessinateur métreur 37,2 3,7% Géomètre topographe 33, 8,7% Technicien 38,8 9,6% Ingénieur 38,8 6,6% Total 4,5 7,% Autres fonctions Age moyen % < 25 ans 9/8 Administratif 4,6 6,% Commercial 4,3 4,9% Total 4,8 5,8% En dix ans, le secteur du BTP en Lorraine a connu un rajeunissement important En 29, le niveau de l âge moyen en Lorraine reste comparable à la moyenne française. Cependant, les métiers liés aux Travaux Publics souffrent d un manque des jeunes. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 9

21 SALARIES DU BTP 4. La qualification des ouvriers 65,5% de qualifiés et très qualifiés en 29 64% en France Répartition des ouvriers par qualification (classification) et âge selon les conventions collectives du BTP Source: Source: UCF-CIBTP au 5 mars Peu qualifiés ( 83)* coefficients conventions collectives Bat (5-7) TP (-) Qualifiés (4 357)* coefficients conventions collectives Bat (85-2) TP (25-4) Très qualifiés (6 365)* coefficients conventions collectives Bat (23-27) TP (65-8) > = 6 ans < 25 ans > = 6 ans < 25 ans > = 6 ans < 25 ans * Annexe page 46 Groupes métiers de production % Peu qualifiés % Qualifiés % Très qualifiés % Qualifiés et Très qualifiés 9/8 Maçon 36% 42% 22% 64% Carreleur 39% 36% 25% 6% Menuisier 35% 46% 9% 65% Charpentier 33% 5% 7% 67% Couvreur 39% 4% 2% 6% Plombier 29% 46% 25% 7% Chauffagiste 3% 46% 23% 69% Peintre 35% 42% 23% 65% Plâtrier 39% 37% 24% 6% Métallier 29% 46% 25% 7% Electricien 33% 46% 2% 67% Monteur de réseau 5% 64% 2% 85% Conducteur d'engins 8% 62% 2% 82% Mécanicien d'engins 3% 58% 29% 87% Canalisateur 38% 5% 2% 62% Constructeur d'ouvrages d'art 9% 5% 3% 8% Constructeur de route 3% 63% 7% 7% Ouvrier VRD 32% 5% 7% 68% Terrassier 73% 22% 5% 27% Total 35% 45% 2% 65% +,2% La qualification de la main d œuvre en Lorraine en légère augmentation 2 Une hausse de recours à la formation continue lors de la crise économique se traduit dans cette augmentation du pourcentage des ouvriers qualifiés et très qualifiés. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

22 SALARIES DU BTP 5. Le flux d entrants salariés 5 27 entrants pour la première fois en 29 2,8% du BTP national Salariés entrants pour la première fois dans le secteur (hors apprentissage) Source: Source: UCF-CIBTP au 5 mars 25 ans et + : recrutements dans le secteur BTP 5 27 entrants pour la ère fois (54,5%) Ouvriers 242 ETAM & IAC 68 Ouvriers 838 ETAM & IAC - de 25 ans : Ouvriers 44 ETAM & IAC Groupes métiers de production - 25 ans +25 ans Total Fonction technique et encadrement - 25 ans +25 ans Total Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Électricien Monteur de réseau Conducteur d engins Mécanicien d engins 8 8 Canalisateur Constructeur d ouvrages d art Constructeur de routes 4 7 Ouvrier VRD Terrassier Divers (conducteurs VL- PL, ) Total Chef de chantier Conducteur de travaux Dessinateur métreur Géomètre topographe 7 7 Technicien Ingénieur Divers technique Total Autres fonctions - 25 ans +25 ans Total Administratif Commercial Divers Total En 29, une chute des flux d entrants dans le secteur du BTP En lien direct avec la baisse des effectifs, en 29, le marché d emploi en Lorraine a connu une diminution des entrants de 5%. La part des entrants pour la première fois a baissé de 2% et celle des jeunes de 2%. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 2

23 SALARIES DU BTP 6. Les salariés handicapés 473 en 28 soit 4,9% des salariés handicapés en Lorraine Travailleurs handicapés dans les entreprises du BTP Source : DIRECCTE Année Obligation d'emploi attendue Travailleurs handicapés du BTP Nombre de travailleurs handicapés EETP Part employée dans l'emploi total ,% ,2% ,3% Nombre de travailleurs handicapés La loi du février 25 pour «l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées» vise à améliorer les droits des personnes handicapées, notamment par la mise en place de mesures destinées à favoriser leur accès à la vie professionnelle. L'obligation d'emploi de travailleurs handicapés (OETH) a été instaurée dans les établissements de 2 salariés ou plus du secteur privé mais également du secteur public. Le calcul est le suivant: 6 % de l effectif salarié total établissement par établissement réintégration des emplois à conditions d'aptitudes particulières (ECAP) dans le calcul de l'assiette d'assujettissement modulation de la contribution à partir des efforts consentis par l'employeur dans l'emploi des personnes handicapées (lourdeur du handicap, recrutement de CLD, recrutement à la sortie d'une entreprise adaptée etc.), prise en compte des ECAP, prise en compte de certaines dépenses réalisées en faveur du maintien ou du recrutement de personnes handicapées. Une légère progression La part des salariés handicapés employés dans l emploi total dans le secteur du BTP est en dessous de la moyenne régionale (3,%) mais elle enregistre une hausse par rapport à l année précédente. 22 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

24 SALARIES DU BTP 7. Les salariés transfrontaliers en 27 soit 9% en Lorraine Nombre de transfrontaliers lorrains entrants dans la Grande Région dans le secteur du BTP Source: Observatoire Interrégional du marché de l Emploi Travailleurs transfrontaliers lorrains du BTP dans la Grande Région Secteur Luxembourg Allemagne Belgique Total Construction Ensemble des secteurs Evolution du nombre de travailleurs transfrontaliers en Lorraine (ensemble des secteurs) Pays Meurthe-et- Moselle Emplois frontaliers lorrains en 28 (ensemble des secteurs) Meuse Moselle Vosges Lorraine Allemagne Belgique Luxembourg Total Une spécificité régionale à l importance croissante Les différents impacts de cette population recensée sont à affiner. Le nombre de travailleurs transfrontaliers devrait diminuer suite à la dégradation du marché luxembourgeois liée à la crise. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 23

25 SALARIES DU BTP 8. Les difficultés de recrutement 53,3% en 2 43% dans l industrie Pourcentage des recrutements déclarés difficiles Source: Pôle Emploi, Enquête Besoins en Main d œuvre 2 (prévisions d embauche en 2) Evolution des recrutements déclarés difficiles,% 8,% 6,% 4,% 2,%,% 73,3% 7,7% 77,4% 67,6% 59,8% 56,5% 53,3% Groupe métiers Recrut. déclarés Recrut. déclarés avec difficultés Ouvriers qualifiés % Recrut. avec difficultés / Maçonnerie % Menuiserie % Charpentiers % - Couvreurs % - Plomberie-chauffage % Peinture-Finitions % Électricité % Conduite d engins % Travaux Publics % Divers % Ouvriers non qualifiés Gros oeuvre % Second oeuvre % Total Ouvriers % Techniciens et encadrement Techniciens du BTP % Cadres du BTP % Total Technicien et encadrement % Total % En 2, le nombre des recrutements concernant le secteur du BTP est en hausse de 4% par rapport à l année précédente Globalement, les recrutements déclarés difficiles sont en baisse. Cependant quelques métiers, comme la menuiserie, la charpente ou la couverture enregistrent le niveau le plus élevé de recrutements difficiles. 24 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

26 SALARIES DU BTP 9. La formation continue 657 stagiaires en 2 soit 3,9% au niveau national Nombre de stagiaires comptabilisés à partir des dossiers de stages suivis par les salariés des entreprises Source: AREF Lorraine, FAFSAB Lorraine Evolution du nombre de stagiaires Entreprises de salariés et plus stagiaires / 24 heures par stage en moyenne Entreprises de moins de salariés stagiaires / 44 heures par stage en moyenne Répartition par domaine de formation Technique du BTP Conduite PL/VL 65 Sécurité 3 53 Organisation production 323 Etudes, métré, dessin 389 Qualité Informatique 493 Gestion management 68 Commercial 3 Administratif 57 Tuteur 282 Formation générale Divers 258 Total 657 Technique du BTP Maçonnerie, carrelage 54 Menuiserie, charpente bois, couverture 32 Plomberie, chauffage 73 Peinture, revêtement, plâtrerie 8 Métallerie 2 Electricité 37 Conduite d engins et mécanique 59 Travaux Publics 467 Divers 98 Total Le dispositif de la formation continue en baisse Après deux années avec un effort exceptionnel lié à la formation continue, le dispositif retrouve son niveau moyen. Seuls les modules liés à la gestion et au management, à l aspect commercial et administratif, maintiennent le niveau élevé de participants. A noter une augmentation du nombre des formations dans les entreprises artisanales (+28%). Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 25

27 INTERIMAIRES 2. Les missions d intérim intérimaires en 29 3,23% du BTP national Tendance 22 : Emplois intérimaires en équivalent temps plein (EETP) Source: MES-DARES, exploitation des fichiers UNEDIC des déclarations mensuelles des agences d intérim, PRISME Intérim /8 Emplois intérimaires en EETP moyen annuel % EETP/Ouvriers du BTP (hors apprentis) ,% 8,6 3, 3,4 3,6 2,4,6-5,% Intérim en Lorraine Part de l intérim de la construction dans l économie régionale 25% 32% 43% Industrie Tertiaire Construction Une chute des contrats d intérim du BTP L année 29 enregistre une nouvelle baisse des effectifs intérimaires dans le BTP en Lorraine. Comme l année dernière, c est une réponse des entrepreneurs afin de préserver l emploi permanent. 26 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

28 DEMANDEURS D EMPLOI 2. Les demandes d emploi 2 5 demandeurs d emploi en 2 soit une augmentation de 2% Tendance 22 : Demandeurs d emploi en fin de mois dans un métier du BTP, catégorie A Source: DIRECCTE Lorraine, Pôle Emploi Lorraine Métiers de production demandés en catégorie A, B, C T4 2 /9 Maçon Carreleur 479 Menuisier 34 Charpentier 24 Couvreur 592 Plombier-Chauffagiste 85 Peintre Plâtrier 26 Métallier 32 Electricien 483 Monteur de réseau 75 Conducteur d'engins 25 Canalisateur 8 Constructeur d'ouvrages d'art 239 Constructeur de routes 27 Divers Total ,2% Métiers d encadrement demandés en catégorie A, B, C T4 2 /9 Conduite de travaux du BTP 264 Dessin BTP 2 Direction de chantier du BTP 24 Ingénierie et études du BTP 93 Mesures topographiques 49 Métré de la construction 89 Total 47 +5,8% Evolution du nombre des demandeurs d emploi catégorie A Demandeurs d emploi catégorie A, B, C par âge 2% 64% % 3% 2% 58% 24% 7% 9% -25 ans 25 à 49 ans 5 ans et + Demandeurs d emploi catégorie A, B, C par niveau de formation 548 T4 28 T4 29 T 2 T2 2 T3 2 T4 2 T 2 NIV. VI NIV. V BIS NIV. V NIV. IV NIV. III NIV. I/II Catégorie A : demandeurs d emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi, sans emploi Catégorie B : demandeurs d emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) ; Catégorie C : demandeurs d emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois). L année 2 avec une nouvelle hausse du chômage dans le BTP Les demandes d emploi liées au secteur du BTP sont de nouveau en augmentation de 2% par rapport à l année dernière. Parmi les métiers de production, seules les demandes des menuisiers et des électriciens sont en baisse. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 27

29 DEMANDEURS D EMPLOI 22. La formation des demandeurs d emploi 283 demandeurs d emploi en formation en 2 Nombre de demandeurs d emploi dans les formations (4h minimum donnant un diplôme professionnel) du BTP dispensées par l AFPA Lorraine et les Greta en Lorraine Source: AFPA Lorraine et Greta en Lorraine Demandeurs d'emploi en formation par niveau de formation 6% % 93% Demandeurs d'emploi en formation par âge 67% 33% Financement des formations des demandeurs d emploi dans le BTP 79% 2% Niv V Niv IV Niv III Moins de 25 ans 25 ans et plus Pole Emploi Conseil Regional 26 stagiaires formés par les Greta 57 stagiaires formés par l AFPA 824 stagiaires formés par d autres organismes Groupe spécialités Moins de 25 ans 25 ans et plus Niv V Niv IV Niv III Niv V Niv IV Niv III Total Maçonnerie Carrelage Menuiserie Charpentier Couverture Chauffage/Plomberie Peinture Plâtrerie Métallerie Électricité Monteur de réseau Conduite et mécanique Canalisateur Constructeur de route Divers Production Encadrement de chantier du BTP Etudes Total Une légère baisse des formations des demandeurs d emploi dans le BTP Les financeurs des formations de demandeurs d emploi maintiennent ce dispositif afin de répondre aux besoins des entreprises du BTP toujours à la recherche d une main d œuvre qualifiée. 28 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

30 GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 23. La formation continue aux économies d énergie 56 stagiaires formés 4,5% des stagiaires au niveau national Nombre de stagiaires bénéficiaires d une formation FEEBAT en Lorraine en juin 2 Source: Cellule opérationnelle FEEBAT * Total NB sessions NB stagiaires * 4 premiers mois Répartition des stagiaires par module 22% 42% Module Module tertiaire 33% Module 2 Module 3 Face aux enjeux de réduction des consommations énergétiques et des émissions de CO 2 dans le Bâtiment, le dispositif national de formation FEEBat a été lancé début 28 en faveur des entreprises et artisans du secteur. Une formation unique a été proposée pour accompagner les entreprises et artisans du Bâtiment dans la mise en œuvre des économies d énergie. Les entreprises et artisans devront donc être en mesure de proposer: - des analyses énergétiques globales, - des solutions intégrées d amélioration énergétique touchant à la fois l isolation du bâtiment, l efficacité énergétique des équipements, les énergies renouvelables et la maintenance du bâtiment dans son ensemble. Une étape vers la reconnaissance des compétences de l entreprise sur la rénovation énergétique globale des bâtiments. 3% Module Identifier les éléments clés d une offre globale d amélioration énergétique des bâtiments existants. Module tertiaire Elaborer et proposer des offres des travaux d améliorations énergétiques adaptées aux petits et moyens bâtiments tertiaires. Module 2 Module 3 Maîtriser les logiciels pour mettre en œuvre une offre globale d amélioration énergétique des bâtiments existants. Connaître, maîtriser et mettre en œuvre les technologies performantes d amélioration énergétique des bâtiments. Les formations du Grenelle de l Environnement toujours importantes aux yeux des entrepreneurs Après deux années de nombreuses formations aux économies d énergie, une diminution des participants à ce dispositif. Cependant, au regard du poids lorrain dans l économie nationale l implication du secteur reste toujours importante. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 29

31 GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT 24. Les qualifications et appellations des entreprises 48 entreprises Qualit EnR 242 entreprises Qualibat Nombre d entreprises avec les appellations Qualit EnR en Lorraine, en avril 2 Nombre d entreprises avec les qualifications Qualibat en Lorraine, en mai 2 Source: Qualibat Lorraine, Conseil Régional de Lorraine Répartition du nombre d entreprises avec les appellations Qualit EnR Qualibois Qualisol QualiPV Total / Nombre d'entreprises ,2% Qualit EnR intervient pour la promotion de la qualité des prestations des professionnels et gère des dispositifs de qualité, des règlements afférents aux appellations Qualit EnR pour l installation de systèmes énergies renouvelables chez les particuliers. 26% 2% Qualisol QualiPV Qualibois Chauffe-eau solaire et système solaire combiné (Club Qualisol Combi) Générateur photovoltaïque raccordé au réseau Appareils bois indépendants (module Air) et appareils bois raccordés au réseau hydraulique (module Eau) 62% Qualibois Qualisol QualiPV Qualifications Qualibat en Lorraine Nombre d'entreprises Meurthe-et- Moselle Meuse Moselle Vosges Lorraine / ,2% Qualibat est une association qui a pour mission d apporter aux donneurs d ordre, maîtres d ouvrage et aux prescripteurs, des éléments d appréciation sur les activités, les compétences professionnelles et les capacités des entreprises exerçant une activité dans le domaine de la construction. La nomenclature QUALIBAT répertorie 46 métiers ou activités du bâtiment, dans 7 familles fonctionnelles de travaux. L'attribution d'une qualification ou d'une certification implique une évaluation des capacités techniques, humaines et financières des entreprises. En 2, une baisse des appellations et des qualifications 3 Importante diminution des appellations Qualit EnR due à la politique régionale (baisse des subventions) et au marché en baisse. A noter également une légère baisse du nombre des qualifications Qualibat. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

32 JEUNES 25. La démographie jeunes en 29 6,4% de la population lorraine Tendance 22: Nombre de jeunes de 5 à 9 ans en Lorraine Source: Insee Projection des Populations régionales de 25 à 23 - Scénario central Répartition des jeunes lorrains de 5 à 9 ans par sexe 48% 52% Garçons Filles filles garçons Evolution de la population en Lorraine et évolution des jeunes -9 ans ans Total population 2 22 Une stagnation démographique confirmée À l horizon 23-24, la population lorraine augmenterait de moins de 5 habitants, ce qui en ferait l avant-dernière région métropolitaine en matière de dynamisme démographique. La population vieillirait de manière conséquente, ce qui ne serait pas sans enjeux pour la politique de la formation. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 3

33 JEUNES 26. La formation initiale : effectif en formation jeunes à la rentrée 2/2 Effectif en formation dans les lycées et CFA préparant au diplôme du BTP par la voie scolaire ou l apprentissage Source: Rectorat, CCCA-BTP BAC Total Groupes spécialités CAP MC BP BTN BTS BCP TH PRO 2/2 Evolution Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Électricien Conducteur d engins 4 4 Mécanicien d engins Canalisateur 4 4 Encadrement de chantier Etudes Géomètre topographe Toutes spécialités Evolution /2 2/3 3/4 4/5 5/6 6/7 7/8 8/9 9/ / Contrat d'apprentissage Voie scolaire Effectifs en formation dans l enseignement supérieur préparant au diplôme du BTP Etudiants IUT Génie Civil ESITC Licences Pro Master ENSTIB Evolution Les effectifs en formation initiale à la baisse 32 La voie scolaire et l apprentissage continuent à perdre des effectifs (-4% par rapport à l année précédente et -4% depuis l année 27). Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

34 JEUNES 27. La formation initiale : remplissage des capacités 9% en 29/2 Taux de remplissage des capacités d accueil en ère année dans les lycées en CFA, pour les diplômes de niveau V et IV du BTP Source: Rectorat, CCCA-BTP 2% % 8% 6% 4% 2% % 9% Taux de remplissage par métier Taux de remplissage global Groupes spécialités de production Niveau V Niveau IV Taux de remplissage Effectifs Capacités Effectifs Capacités Niveau V+IV Maçon % Carreleur % Menuisier % Charpentier % Couvreur % Plombier % Chauffagiste % Peintre % Plâtrier % Métallier % Électricien % Conducteur d engins % Mécanicien d engins % Canalisateur 9 9 4* 42* 97%* Total % * Chef d équipe TP Un taux de remplissage à surveiller La poursuite de pertes d effectifs pourrait réduire de façon sensible un taux de remplissage qui reste, à ce jour, significatif. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 33

35 JEUNES 28. La formation initiale : les entrées 2 65 en 2/2 Tendance 22 : Groupes de spécialités Effectifs en ère année de formation dans les lycées et CFA pour les CAP (y compris CTM), BEP en 2 ans et BAC PRO en 3 ans préparant à une spécialité du Bâtiment et des Travaux Publics Source: CCCA-BTP VS APP VS Total BAC CAP BEP CAP BEP CAP PRO Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Electricien Conducteur d'engins Mécanicien d'engins Canalisateur Encadrement de chantier 3 3 Etudes Géomètre topographe Total CAP APP BAC PRO Total CAP VS BAC PRO CAP APP BAC PRO Total / /2 2/3 3/4 4/5 5/6 6/7 7/8 8/9 9/ / Contrat d'apprentissage Voie scolaire Les entrées en formation se stabilisent 34 La baisse du nombre des jeunes dans les formations du BTP liée au contexte économique ainsi qu à la rénovation de la filière professionnelle semble terminée. Néanmoins, certains métiers restent toujours fragiles (maçon, menuisier ou métallier). Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

36 JEUNES 29. La formation initiale: résultats aux examens 75,2% en 29 78,3% en France Taux de réussite aux examens dans les lycées et CFA préparant un diplôme du BTP par la voie scolaire ou l apprentissage Source: Rectorat, CCCA-BTP BAC Groupes spécialités CAP BEP MC BP BTN BTS BCP TH Total 9/8 PRO Maçon 78, % 7,9 %, % 5,9 % 8,6 % 74,3 % Carreleur 8, % 96,2 % 85,2 % Menuisier 63,7 % 62, % 4,4 % 93,3 % 9,7 %, % 67, % Charpentier 88,4 % 9, %, % 89,8 % Couvreur 7,6 % 58,3 % 46,7 % 66,3 % Plombier 78,7 % 3, % 75,3 % Chauffagiste 75,6 % 6, % 87,9 % 85, % 89,8 % 83,3 % 8,6 % 75,3 % Peintre 75, % 57,6 %, % 65,4 %, % 73,8 % Plâtrier 83,7 % 66,7 % 33,3 % 78,2 % Métallier 73,2 % 42,4 % 69,2 %, % 7,3 % Électricien 7,5 % 9,7 % 53,8 % 87, %, % 9,7 % 78,2 % Conducteur d engins 93, % 93, % Mécanicien d engins 72,2 % 88,9 %, % 86,6 % Canalisateur 96,2 %, % 97,6 % Encadrement de chantier 89,5 % 85,2 % 52,9 %, % 75,5 % Etudes 62,5 % 78, % 85, % 68,3 % Géomètre topographe 85, % 92, % 97, % 92,4 % Toutes spécialités 76,5 % 65, % 89, % 6,6 % 89,2 % 85,8 % 74, % 9,7 %, % 75,2 % 9/8 Evolution du taux de réussite aux examens en Lorraine 9, % 8, % 79,6 % 8, % 72, % 75, % 7, % 68,7 % 73,7 % 6, % 5, % 4, % 3, % 2, %, %, % / /2 2/3 3/4 4/5 5/6 6/7 7/8 8/9 9/ Niveau V Niveau IV Niveau III Des taux de réussite satisfaisants Une diminution du nombre des diplômés en Lorraine correspondant à la baisse des effectifs. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 35

37 JEUNES 3. La formation en alternance 284 jeunes en 2 soit 2,6% de contrats au niveau national Nombre de jeunes embauchés dans le cadre de contrats de professionnalisation Source: AREF Lorraine, FAFSAB Lorraine Evolution des contrats en alternance Entreprises de salariés et plus 63 stagiaires / 55 heures par stage en moyenne 45 contrats jeunes et 8 contrats adultes Entreprises de moins de salariés 2 stagiaires / 74 heures par stage en moyenne contrats jeunes et contrats adultes Répartition des contrats par domaine de formation Technique BTP 89 Conduite VL-PL 2 Etudes, métré, dessin Sécurité - prévention Gestion Management 44 Commercial 29 Administratif 8 Divers Total 284 Technique BTP Maçonnerie, carrelage 46 Menuiserie, Charpente bois, couverture 33 Plomberie, chauffage 3 Peinture, revêtement, plâtrerie 2 Métallerie 6 Electricité 4 Conduite d engins et mécanique Travaux Publics 29 Divers 5 Total 89 5 Une nouvelle chute du nombre des contrats de professionnalisation En 2, la Lorraine enregistre une nouvelle baisse des signatures de contrats de professionnalisation (- 2%) ce qui contraste avec le niveau français relativement stable. 36 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

38 JEUNES 3. L accès à l emploi des apprentis à l issue d une formation BTP 82% des apprentis en emploi exercent dans un métier relevant de ce domaine Situation des apprentis au er février 28 des jeunes sortis l année précédente d une formation BTP Source: Enquête IPA 29 Diplôme Emploi non aidé Transition, emploi aidé Nature du contrat de travail des jeunes en emploi non aidé Chômage Inactivité Plâtrerie plaques (BP) % Solier moquettiste (CAP) % Serrurier métallier (CAP) 88% 2% Electrotech. énergie équipements communicants (Bac pro) 86% 5% 9% Constructeur de canalisation (CAP) 83% 7% Menuisier (BP) 8% 3% 6% Construction en maçonnerie béton arme (BP) 78% 6% 6% % Menuisier installateur (CAP) 76% 24% Installateur sanitaire (CAP) 75% 25% Charpentier bois (CAP) 74% 26% Conduite d engins de travaux publics (CAP) 74% 2% 5% Installations en équipements électriques (BP) 72% 4% 4% Couvreur (CAP) 7% 5% 5% Plâtrier plaquiste (CAP) 67% 4% 25% 4% Constr. d ouvr. du bat. en alu., verre et mat. de synth (CAP) 64% 9% 27% Maçon (CAP) 6% 9% 28% 2% Menuisier fabricant menuiserie mobilier et agencement(cap) 52% 3% 35% Peintre applicateur de revêtement (CAP) 5% 2% 46% 2% Carreleur mosaïste (CAP) 47% 7% 46%,% 5,%,% 64,5% 63,% 8,4% 22,2% 5,8% CDI, fonctionnaire, agent public CDD, engagé dans l'armée Intérim 2,6% 2,2%,3% Indépendant Bâtiment Ensemble des domaines Situation des sortants 7 mois après la sortie de formation BTP Ensemble des domaines 6% 8% 2% Emploi non aidé Transition, emploi aidé 22% 2% 74% Chômage 9% 67% Inactivité L apprentissage : un mode de formation facilitant l insertion dans le secteur Les jeunes du BTP retrouvent plus facilement un emploi stable (non aidé) après la filière de l apprentissage. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 37

39 JEUNES 32. Le besoin de renouvellement en jeunes ouvriers 999 par an dont 72 qualifiés ou très qualifiés Besoin annuel de renouvellement dans le BTP à l horizon 25 basé sur : une activité économique stable par rapport au niveau actuel (résultante d une baisse de l activité jusqu en 2 suivie d une hausse) Le niveau d emploi comparable au niveau de 27/28. le renforcement du poids des jeunes et des qualifiés dans l emploi ouvrier Nombre de jeunes de moins de 25 ans nécessaires chaque année pour satisfaire les besoins théoriques de renouvellement à l horizon 25 dans les 8 métiers de production du BTP Estimation entreprises du BTP, calcul CCCA-BTP Méthodologie : Scénario prospectif établi au 2 ème trimestre 2, en concertation avec un échantillon d entreprises du secteur, prenant en compte les tendances annuelles envisagées pour le bâtiment et les travaux publics. Ces données sont traduites en besoin d emploi annuel par métiers, dans une perspective de renouvellement de la maind œuvre qualifiée. Groupes métiers de production Le recrutement actuel (entrants pour la ère fois) Le besoin annuel de renouvellement du BTP en jeunes Le besoin annuel de renouvellement du BTP en jeunes qualifiés Qualifiés Très qualifiés Maçon de 65 à Carreleur de 64 à Menuisier de 224 à Charpentier de 43 à Couvreur de 38 à Plombier de 4 à Chauffagiste de 85 à Peintre de 254 à Plâtrier de 49 à Métallier de 25 à Électricien de 264 à Monteur de réseau de 64 à Conducteur d engins de 96 à Mécanicien d engins de 9 à Canalisateur de 7 à Constructeur d'ouvrages d'art de 27 à Constructeur de route de 24 à Ouvrier VRD de 52 à Total de à dont total métiers bâtiment de 2 37 à * Chef d équipe TP 5* Un besoin annuel de renouvellement de quelque 2 jeunes de moins de 25 ans, principalement des qualifiés Ce besoin se veut l expression de la volonté des professionnels de maîtriser les prochaines évolutions à partir d une main d œuvre formée. Sa satisfaction s inscrit dans le moyen et le long terme et pas nécessairement dans le court terme surtout en période de crise où les priorités sont autres. 38 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

40 JEUNES 33. Les jeunes diplômés sur le marché du travail 2 3 à 2 39 par an dont 58 à 882 diplômés Nombre de jeunes sur le marché du travail après une formation diplômante (ou titre homologué) de niveau V et IV sortant annuellement de formation initiale, de l alternance ou de formation de demandeurs d emploi (AFPA et Greta) Sorties potentielles : sorties avec un fonctionnement théorique optimal de l appareil de formation (remplissage des capacités d accueil et 8% de réussite à l examen au minimum). Estimation à partir de sources: Rectorat, CCCA-BTP, AFPA Groupes métiers de production Total sortants dont diplômés niveau V dont diplômés niveau IV Actuel Potentiel Actuel Potentiel Actuel Potentiel Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Plâtrier Métallier Électricien Monteur de réseau Conducteur d engins Mécanicien d engins Canalisateur Constructeur d'ouvrages d'art Ouvrier VRD Chef d équipe TP Total Des besoins globalement couverts preuve d un dispositif globalement adapté Une analyse emploi formation est susceptible de montrer quelques disparités notamment de sous dimensionnement de l appareil de formation. La couverture territoriale du besoin nécessite un travail de pertinence de positionnement des établissements. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 39

41 JEUNES 34. La place des jeunes et des qualifiés Besoin de renouvellement en jeunes Qualifiés et Très qualifiés : 72 Sorties potentielles de jeunes diplômés vers la vie active : 88 La place des jeunes et des qualifiés & la couverture des besoins de renouvellement dans 8 métiers de production Scénario optimisant les possibilités de l appareil de formation professionnel (formation initiale, alternance, demandeurs d emplois) Peu de jeunes, mais importante qualification Plus de qualifiés Légende Le besoin est couvert Besoin Conducteur d engins Mécanicien d engins Constructeur d ouvrages d art Besoin Diplômés Diplômés Le besoin n est pas couvert Monteur de réseaux 2 Importance des jeunes et de la qualification Métallier Ouvrier VRD Peintre Menuisier Chauffagiste Électricien Plus de jeunes Charpentier Canalisateur Carreleur 4 Peu de jeunes et faible qualification Constructeur de route Maçon Plâtrier Couvreur 3 Plombier Importance des jeunes mais faible qualification Si au plan régional l appareil de formation apparaît globalement bien dimensionné, les besoins ne sont pas couverts dans les métiers déficitaires en jeunes ou pour qui la formation initiale est absente (constructeur de routes, ouvrier VRD, constructeur d ouvrages d art, monteur de réseaux) mais aussi pour les couvreurs. Il faut également veiller à maintenir le dispositif de formation pour les conducteurs d engins, maçons et électriciens. 4 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

42 RELATION EMPLOI-FORMATION 35. Le besoin en formation initiale L appareil de formation apparaît globalement bien dimensionné pour satisfaire le besoin annuel d environ 2 jeunes issus d une formation BTP. Ce constat d ensemble est cependant à nuancer au regard de situation très contrastée selon les métiers. Définitions note méthodologique Cette synthèse par métiers s appuie sur différents indicateurs précédemment présentés dans ce document. Sur l exemple de la peinture, des renvois permettent de retrouver ces indicateurs dans les pages précédentes. Maçon Des maçons plutôt jeunes et qualifiés (). Des besoins de renouvellement considérables (2) 43 jeunes par an - face à un appareil de formation relativement bien dimensionné, avec un potentiel de (3) 46 sortants de formations diplômantes et ce, grâce au rôle tenu par l alternance. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à (4) 9%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de (5) 65 à 7 embauches avec de difficultés de recrutement de (6) 62% sur un marché du travail qui comprend notamment (7) 428 jeunes formés et (8) demandeurs d emploi, (9) 93 ayant bénéficié d une formation qualifiante. () Indicateur 34 : place des jeunes et des qualifiés (2) Indicateur 32 : besoin annuel de renouvellement en jeunes ouvriers (3) Indicateur 33 : sorties potentielles de jeunes sur le marché du travail (4) Indicateur 27 : taux de remplissage des capacités d accueil (5) Indicateur 32 : recrutement actuel (6) Indicateur 8 : les difficultés de recrutement (7) Indicateur 33 : sorties actuelles de jeunes sur le marché du travail (8) Indicateur 2 : demandeurs d emploi (9) Indicateur 22 : formation des demandeurs d emploi Synthèse par métiers Maçon Des maçons plutôt jeunes et assez qualifiés. Des besoins de renouvellement considérables 43 jeunes par an - face à un appareil de formation relativement bien dimensionné, avec un potentiel de 46 sortants de formations diplômantes et ce, grâce au rôle tenu par l alternance. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 9%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 65 à 7 embauches avec de difficultés de recrutement de 62% sur un marché du travail qui comprend notamment 428 jeunes formés et demandeurs d emploi, 93 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Carreleur Des carreleurs jeunes et peu qualifiés. Des besoins de renouvellement 42 jeunes par an - face à un appareil de formation avec un potentiel de 97 sortants de formations diplômantes. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 86%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 64 à 77 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 8 jeunes formés et 442 demandeurs d emploi, 55 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Menuisier Des menuisiers plutôt jeunes et assez qualifiés. Des besoins de renouvellement conséquents - 2 jeunes par an couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation 97 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 9%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 224 à 26 embauches avec des difficultés de recrutement (72%) sur un marché du travail qui comprend notamment 65 jeunes formés et 23 demandeurs d emploi, 5 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Charpentier Des charpentiers jeunes et peu qualifiés. Des besoins de renouvellement - 33 jeunes par an largement couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes - 85 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 67%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 43 à 59 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 67 jeunes formés et 3 demandeurs d emploi. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 4

43 RELATION EMPLOI-FORMATION 35. Le besoin en formation initiale - suite Couvreur Des couvreurs plutôt jeunes et peu qualifiés. Des besoins de renouvellement réels - 44 jeunes par an face à un appareil de formation sous dimensionné - 88 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à %. De plus, sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 38 à 98 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 88 jeunes formés et 555 demandeurs d emploi, 2 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Chauffagiste Des chauffagistes jeunes et plutôt qualifiés. Des besoins de renouvellement considérables 89 jeunes par an plus importants qu il n y paraît si l on prend en compte de fortes sollicitations extérieures au BTP. Et ce, face à un appareil de formation avec un potentiel de 359 sortants de formations diplômantes. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 94%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 85 à 29 embauches avec des difficultés de recrutement certaines (7% en commun avec les plombiers) sur un marché du travail qui comprend notamment 322 jeunes formés et 84 demandeurs d emploi (en commun avec les plombiers), 44 ayant bénéficié d une formation qualifiante (en commun avec les plombiers). Plombier Des plombiers jeunes et peu qualifiés. Des besoins de renouvellement - 3 jeunes par an largement couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation - 98 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 83%. Par contre, sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 4 à 58 embauches avec des difficultés de recrutement certaines (7% en commun avec les chauffagistes) sur un marché du travail qui comprend notamment 84 jeunes formés et 84 demandeurs d emploi (en commun avec les chauffagistes), 44 ayant bénéficié d une formation qualifiante (en commun avec les chauffagistes). Peintre Des peintres plutôt qualifiés mais avec une proportion faible de jeunes. Des besoins de renouvellement significatifs - 22 jeunes par an - couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 278 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 96%. De plus, sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 254 à 32 embauches avec des difficultés de recrutement (52%) sur un marché du travail qui comprend notamment 249 jeunes formés et un réservoir de demandeurs d emploi très important 2 4 personnes, 6 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Plâtrier Des plâtriers plutôt jeunes et peu qualifiés. Des besoins de renouvellement moyens - 9 jeunes par an bien couverts par les sortants potentiels de formations diplômantes 23 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 89%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 49 à 9 embauches avec des difficultés de recrutement modérées sur un marché du travail qui comprend notamment 23 jeunes formés et 29 demandeurs d emploi, 89 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Métallier Des métalliers qualifiés mais peu jeunes. Des besoins de renouvellement à prendre en considération - 5 jeunes par an - largement couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation - 67 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 85%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 25 à 4 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 24 jeunes formés et 28 demandeurs d emploi. 42 Electricien Des électriciens jeunes et plutôt qualifiés. Des besoins de renouvellement importants jeunes par an non couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation - 95 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 9%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 264 à 32 embauches avec des difficultés de recrutement modérées (5%) sur un marché du travail qui comprend notamment 63 jeunes formés et 575 demandeurs d emploi, 59 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Monteur de réseau Des monteurs de réseau très qualifiés mais peu de jeunes. Des besoins de renouvellement faibles 32 jeunes par an non couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation - 22 jeunes par an. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 64 à 84 embauches avec des difficultés de recrutement sur un marché du travail qui comprend notamment 22 jeunes formés et très peu de demandeurs d emploi (53 personnes), 35 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

44 RELATION EMPLOI-FORMATION 35. Le besoin en formation initiale - suite Conducteur d engins Des conducteurs d engins qualifiés avec une faible proportion de jeunes. Des besoins de renouvellement 86 jeunes par an non satisfaits par les 78 sortants potentiels de formations diplômantes. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à %. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 96 à 6 embauches avec de difficultés de recrutement (63%) sur un marché du travail qui comprend notamment 78 jeunes formés et de 22 demandeurs d emploi, 7 ayant bénéficié d une formation (en commun avec les mécaniciens d engins). Mécanicien d engins Des mécaniciens d engins très qualifiés mais peu jeunes. Des besoins de renouvellement 24 jeunes par an satisfaits par les 62 sortants potentiels de formations diplômantes. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 97%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 9 à 32 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 6 jeunes. Canalisateur Des canalisateurs peu qualifiés et peu jeunes. Des besoins de renouvellement faibles 2 jeunes par an - largement couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation 48 jeunes par an. A noter que le taux de remplissage des sections en formation initiale s élève à 97%. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 7 à 22 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 46 jeunes formés et très peu de demandeurs d emploi (62 personnes), 9 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Constructeur d ouvrages d art Des constructeurs d ouvrages d art qualifiés et peu jeunes. Des besoins de renouvellement faibles 25 jeunes par an non couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation 4 jeunes par an. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 27 à 3 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 4 jeunes formés et 23 demandeurs d emploi. Constructeur de route Des constructeurs de route peu qualifiés et peu jeunes. Des besoins de renouvellement faibles 9 jeunes par an non couverts par les sortants potentiels de l appareil de formation. Par contre, sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 24 à 56 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 74 demandeurs d emploi, 3 ayant bénéficié d une formation qualifiante. Ouvrier VRD Des ouvriers peu qualifiés avec une faible proportion de jeunes. Des besoins de renouvellement considérables 89 jeunes par an, face à un appareil de formation avec un potentiel de 5 sortants de formations diplômantes. Sur les 5 dernières années le recrutement a varié de 52 à 67 embauches sur un marché du travail qui comprend notamment 5 jeunes formés. Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 43

45 RELATION EMPLOI-FORMATION 36. Les actions à envisager en formation continue Méthodologie : Ces actions en formation continue sont le reflet des réponses, en concertation avec un échantillon d entreprises du secteur, à la question suivante : Pour quels salariés et dans quels domaines convient-il d envisager des formations ou des perfectionnements répondant à la demande actuelle et à venir des entreprises? COMPAGNONS Maçon Carreleur Menuisier Charpentier Couvreur Plombier Chauffagiste Peintre Métallier Électricien Développer les formations techniques ouvrières : coffrage bardage ferraillage, le coffrage en banche métallique, le dallage béton, CACES grue. Dans le cadre de formation de sécurité: brevet de secouriste, sécurité - intervention sur bâti ancien Se perfectionner dans les nouveaux produits : bétons, nouveaux processus, initiation à la résistance des matériaux. Formations concernant les nouveaux produits, les nouvelles normes. Formations SEL (système d'étanchéité liquide) à prévoir. Formations pour s adapter aux différents ouvrages, les produits à mettre en œuvre et leurs modes opératoires (stages spécifiques vernis/laque). Formations techniques sur les économies d'énergie. Se perfectionner dans les technologies nouvelles : CAO, DAO. Développer les notions liées à la sécurité : CACES. Formations spécifiques pour couvertures industrielles, bardage, membranes synthétiques, désamiantage. Actualiser les connaissances techniques : DTU, normes, réglementation. Suivre les évolutions techniques (énergies renouvelables ), réglementaires (performance énergétique), normatives (DTU), environnementales (gaz à effet de serre) et d hygiène. Gérer les déchets en respectant la réglementation relative à l environnement. Développer les formations techniques "isolations thermiques et peintures intérieures", formations «façadiers». Former à la lecture de plan, au traçage et à la soudure. Développer les formations sur les normes électriques et sécurité (incendie et sécurité sur les chantiers), «domotique - outil informatique». Prévoir les formations concernant les nouvelles technologies d'énergie. Conducteur d engins Mécanicien d engins Canalisateur Ouvrier VRD Développer les formations de pilote de centrale d'enrobage, conducteur de finisseur, ouvrier d'enrobé. Perfectionnement en informatique spécifique «mécanicien». Formations spécialisées (enrobés, maçonnerie TP, assainissement AEP). Organiser, dans le respect de la sécurité : les manutentions, le blindage, l élingage. Maîtriser les techniques d utilisation de béton désactivé, de pose de pavés. Formations de perfectionnement. ENCADREMENT Développer les formations pour accéder au niveau chef d'équipe, les formations de gestion de petits chantiers, le bilan de chantier, les matériaux HQE, les normes d encadrement de chantier, de prévention sécurité manutention. Prévoir les formations sur les nouvelles réglementations «accessibilité PMR pour les ERP», les formations sur les évolutions réglementaires, les modalités du code des marchés publics. Prévoir les formations en management et RH, concernant l actualité sociale et fiscale, le contrôle interne, la qualité. 44 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

46 PRESENTATION DES QUALIFICATIONS Dans ce document trois populations sont distinguées, en fonction du niveau de qualification : Population Peu Qualifiée, Population Qualifiée, Population Très Qualifiée. Ces trois populations correspondent au regroupement des 4 niveaux d emploi de la classification du Bâtiment et de la classification des Travaux Publics, opéré par la UCF-CIBTP. Les niveaux d emploi sont définis à partir de critères classant sans priorité ni hiérarchie : contenu de l activité pour le Bâtiment ou responsabilité dans l organisation du travail pour les Travaux Publics, autonomie et initiative, technicité, formation, adaptation et expérience. Les dispositions relatives à l accueil des titulaires de diplômes professionnels en usage dans la branche permettent de situer les niveaux de formation par rapport aux niveaux d emploi de la classification, regroupés ici en 3 populations : - la population Peu Qualifiée accueille les non diplômés qu ils soient formés ou non, - la population Qualifiée à laquelle sont destinés les diplômés de niveau V accueille pendant une période probatoire les diplômés de niveau IV, - la population Très Qualifiée à laquelle sont destinés les diplômés de niveau IV après avoir été accueillis durant une période probatoire parmi la population Qualifiée. BATIMENT POPULATION Peu Qualifiée Qualifiée Très Qualifiée CLASSIFICATION Niveau I Ouvriers d exécution Position Coefficient 5 Position 2 Coefficient 7 Niveau II Ouvriers professionnels Coefficient 85 Niveau III Compagnons professionnels Position Coefficient 2 Niveau III Position 2 Coefficient 23 Niveau IV Maîtres-ouvriers ou Chefs d'équipe Position Coefficient 25 Position 2 Coefficient 27 ACCUEIL DES DIPLOMES CAP, BEP BP, BT, Bac Techno, Bac Pro PERIODE PROBATOIRE ET RECLASSEMENT Après 9 mois maximum, reconnaissance à ce niveau OU classement à un niveau supérieur Après 8 mois maximum, classement à un niveau ou position supérieure TRAVAUX PUBLICS POPULATION Peu Qualifiée Qualifiée Très Qualifiée CLASSIFICATION Niveau I Ouvriers d exécution Position Coefficient Position 2 Coefficient Niveau II Ouvriers professionnels Position Coefficient 25 Position 2 Coefficient 4 Niveau III Ouvriers compagnons et chefs d'équipe Position Coefficient 5 Position 2 Coefficient 65 Niveau IV Maîtres-ouvriers ou Chefs d'équipe Coefficient 8 ACCUEIL DES DIPLOMES CAP, BEP BP, BT, Bac Techno, Bac Pro Nota : il y a lieu de distinguer les niveaux d emploi (ordonnés de I à IV), des niveaux de formation (ordonnés de V à I). Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 PERIODE PROBATOIRE ET RECLASSEMENT Après 6 mois maximum, reconnaissance à ce niveau OU reclassement à un niveau supérieur Après 8 mois maximum, classement à un niveau ou position supérieure ou en ETAM (Bac Pro uniquement) 45

47 SIGLES UTILISES - ORGANISATIONS ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie AFPA Association Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes AREF BTP Association Régionale Paritaire pour la Formation Continue du BTP CAPEB Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment CCCA-BTP Comité de Concertation de l Apprentissage dans le BTP CCPB Caisse de Congés Payés du Bâtiment CFA Centre de Formation d Apprentis CMA Chambre de Métiers et l Artisanat CNETP Caisse Nationale des Entrepreneurs des Travaux Publics CPREF Commission Paritaire Régionale de l Emploi et de la Formation de Lorraine DARES - Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques DREAL Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement DIRECCTE Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi FAFSAB Fonds d Assurance Formation des Salariés de l Artisanat du BTP FFB Fédération Française du Bâtiment FNTP Fédération Nationale des Travaux Publics GFC-BTP Groupement Professionnel Paritaire pour la Formation Continue dans les Industries du BTP GRETA - Groupement d'établissements publics locaux d'enseignement INSEE Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques LQE Lorraine Qualité Environnement OREFQ - Observatoire Régional de l Emploi et de la Formation QUALIT ENR - Association Française pour la Qualité d Installation des Systèmes à Energie Renouvelable PRISME Professionnels de l Intérim, Services et Métiers de l Emploi UCF-CIBTP Union des Caisses de France du réseau Congés Intempéries BTP UNEDIC Union Nationale pour l Emploi dans l Industrie et le Commerce 46 Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

48 SIGLES UTILISES - AUTRES DARES - Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques EETP - Emplois en équivalent temps plein ETAM Employés, Techniciens, Agents de Maîtrise FEEBAT Formation aux économies d énergie des entreprises et artisans du bâtiment IAC Ingénieurs et Assimilés Cadres IPA Insertion Professionnelle des Apprentis RIM Répertoire Informatique des Métiers Statistiques sur les permis de construire logements et locaux SHON - Surface hors œuvre nette Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2 47

49 COMPOSITION DU COMITE TECHNIQUE CCCA-BTP Jacques VUTHAN William SALZE FFB Lorraine Philippe GRANGE Aleksandra KUKLA FRTP Lorraine Olivier DEFRETIN CAPEB Lorraine Florence VALLET Fédération Est des SCOP du BTP Jonathan SALMON AREF Lorraine Vincent FOURNIER FAF.SAB Lorraine Romuald KARMANN CONSEIL REGIONAL Lorraine Benoit SIAT DREAL Lorraine Dominique ESTIENNE Guy SCHMITT AFPA Lorraine Gérard GUILLIN Réseau des Greta Lorraine Isabelle WEYANDT OREFQ Lorraine Angélique PEPIN Nous remercions également les organismes suivants pour la mise à disposition de données: RECTORAT NANCY-METZ POLE EMPLOI Lorraine DIRECCTE Lorraine 48 ********** Produit et réalisé par l Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine, dans le cadre de l OREF BTP Adresse: 62, rue de Metz BP Nancy Cedex Tél Fax Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

50 TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI ET FORMATION DU BTP EN LORRAINE Avec le soutien actif et financier de : FFB Lorraine 62, rue de Metz BP Nancy Cedex Tél Fax Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine juin 2

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics contrat d objectifs 6 ème édition Juillet 2012 Bâtiment et Travaux Publics Observation Prospective E m p l o i Qualification Formation CPREF BTP BOURGOGNE Commission Paritaire Régionale Emploi et Formation

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS DU CENTRE ACTIVITÉ ENTREPRISES JEUNES SALARIÉS INTERIMAIRES DEMANDEURS D EMPLOI Tableau de bord prospectif Emploi-Formation du Bâtiment et

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant propos Pour s adapter aux évolutions techniques, réglementaires ou des marchés, le BTP a connu de nombreux changements ces dernières années. Certaines mutations sont structurelles, comme par exemple,

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Avril 214 LES PRIORITÉS DE LA PROFESSION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace EXTRAIT DU CONTRAT D OBJECTIFS 213-218

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition 2014 La direction des Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail

Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE

Avril 2011 LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION. Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE Avril 2011 Observatoire de l EMPLOI et de la FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en ILE DE FRANCE LES INDICATEURS EMPLOI - FORMATION Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Directeur de

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI et FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en NORD-PAS-DE-CALAIS «LES INDICATEURS EMPLOI-FORMATION» Mai 2010 Tableau de bord Emploi-Formation du BTP en Nord-Pas-De- Calais

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail

«LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION

«LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION ----------- «LES INDICATEURS» ACTIVITE - EMPLOI - FORMATION ----------- TABLEAU DE BORD PROSPECTIF DES TRAVAUX PUBLICS EN BASSE-NORMANDIE Édition 2009 L OBSERVATOIRE REGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Novembre 2010 PRÉAMBULE Le tableau de bord Emploi-Formation du BTP de novembre 2010 offre une représentation de

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2014 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2013 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction en Champagne-Ardenne 25 avril 2008 Observatoire Permanent de l Evolution des Qualifications L Emploi salarié Travaux Publics Bâtiment Matériaux de Construction

Plus en détail

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019

Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté. Perspectives à horizon 2019 OBSERVATOIRE REGIONAL PROSPECTIF EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord prospectif Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Plus en détail

2012 Ile-de-France 1

2012 Ile-de-France 1 2012 1 PREAMBULE Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics sont aujourd hui confrontés, à l instar de l ensemble de l économie française et européenne, à des changements profonds d ordre techniques,

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Avertissement : en raison des arrondis, les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes.

Avertissement : en raison des arrondis, les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes. Observatoire Emploi Formation Qualification du Bâtiment et des Travaux Publics Champagne-Ardenne Cahier de l'opeq n 234 Février 2014 Indicateurs du Edition B T P en Champagne-Ardenne OPEQ Chambre de Commerce

Plus en détail

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy C R C MIDI PYRÉNÉES Maison de l emploi Développement durable De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon

Plus en détail

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté OBSERVATOIRE REGIONAL EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté Édition Octobre

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2015 PREAMBULE Résultant d'un partenariat d'acteurs

Plus en détail

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier L effectif salarié BTP au féminin Nombre de salariées recensées dans les entreprises de bâtiment et de travaux publics

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté

Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté OBSERVATOIRE REGIONAL EMPLOI FORMATION dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS en FRANCHE COMTE Tableau de bord Activité-Emploi-Formation du Bâtiment et des Travaux Publics en Franche-Comté Édition Novembre

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin

Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Bâtiment et ENR : Diagnostic «marché emploi - formation» sur le bassin de Lens-Liévin- Hénin-Carvin Synthèse des données produites par la CERC (Cellule Economique Régionale de la Construction) 1 Premiers

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Crédit photo: Guy BEYEL Edition 2 REGION LORRAINE Superficie: Population: Densité: Nombre de communes: PIB: 23 47 km² (4,3% du territoire

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Observatoire de la MEF

Observatoire de la MEF 2013 Observatoire de la MEF Cité des métiers du Grand Beauvaisis 36, Avenue Salvador Allende Village Mykonos Bâtiment G 60000 Beauvais 03 60 56 60 60 www.mef-beauvaisis.fr SOMMAIRE 1/Définition du secteur

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion Carif-Oref Réunion - Chiffres clés Tableau de bord emploi formation Ile de La Réunion Edition 2014 Octobre 2014 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine

Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Observatoire de l Emploi et de la Formation dans le BTP en Lorraine Edition 2 REGION LORRAINE Superficie: Population: Densité: Nombre de communes: PIB: 23 57 km² (,3% du territoire français) 2 35 2 hab.

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux DUT Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Génie civil - Construction durable (GC-CD) Conditions

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Tableau de bord emploi formation du btp

Tableau de bord emploi formation du btp CARIF-OREF Réunion - Chiffres clés Edition 2011 Tableau de bord emploi formation du btp Ile de La Réunion Novembre 2011 SOMMAIRE OBJECTIFS ET METHODES... 2 ACTIVITE L activité des entreprises du bâtiment...

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion

CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES. Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion CARIF-OREF RÉUNION - CHIFFRES CLES Tableau de bord Emploi Formation du btp Ile de La Réunion Août 2015 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment et des

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

Nous tenons à votre disposition des CV

Nous tenons à votre disposition des CV Nous tenons à votre disposition des CV Maintenant vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS Info n 2015-99/ 4-6 du 11/02/2015 Pour toute question

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des coûts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics

Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics Formation et Emploi dans le secteur des Travaux Publics 31 CAP (42 444) 19 BP (5 576) 11 11 BEP (18 521) 13 Bac Pro (5 817) 2 BT (1 151) 4 Bac Techno (4 605) 18 BTS (4 549) Technico-com : Mtx const. (50)

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE Considérant que l alternance est un moyen particulièrement adapté, à tous

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Tourcoing le 09 avril 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION»

TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» TABLEAU DE BORD EMPLOI - FORMATION des Travaux Publics en Nord - Pas de Calais «LES INDICATEURS PROSPECTIFS EMPLOI-FORMATION» Edition 2013 PREAMBULE Un outil d aide à la décision Afin d être un partenaire

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

Contrat de professionnalisation

Contrat de professionnalisation alternance Est-Bretagne Se former en alternance dans le cadre d un Contrat de professionnalisation contrats Tous les nalisation sion de profes par le GRETA proposés et-vilaine en Illecontinue formation

Plus en détail

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail)

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail) Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service régional de contrôle 19-21, rue Vionnet 93300 AUBERVILLIERS COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des achats et des ventes à l'international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d

Plus en détail

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS OFFRE REGIONALE DE FORMATION BTP LANGUEDOC ROUSSILLON (ORDF BTP LR) LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction,

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Résultat de la recherche des formations

Résultat de la recherche des formations Résultat de la recherche des formations Impression à partir du site https://formationbatimentdurable.picardie.fr le 26/01/2016.Accéder aux résultats de la recherche Résultat de votre recherche de formations

Plus en détail

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP - la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) - la Fédération Française du Bâtiment (FFB) - la Fédération

Plus en détail