La Pharmacie Hospitalière à l heure des GHT : quelle articulation entre sites supports et sites de proximité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Pharmacie Hospitalière à l heure des GHT : quelle articulation entre sites supports et sites de proximité"

Transcription

1 La Pharmacie Hospitalière à l heure des GHT : quelle articulation entre sites supports et sites de proximité Guide thématique Avril 2018 Document élaboré par les représentants des établissements membres des GHT lors de la rencontre régionale du 5 avril 2018 Synthèse : Laura JOSSELIN, Interne en pharmacie ARS Bretagne

2 2 INTRODUCTION Lors de la rencontre régionale «la PUI à l heure des GHT», organisée par l ARS Bretagne le 5 avril 2018, trois ateliers d échanges portant sur des enjeux majeurs de la prise en charge médicamenteuse du patient et de la filière Pharmacie dans les GHT se sont tenus : - COMEDIMS, Référencement, Achat des produits de santé - Approvisionnement, Délivrance - Pharmacie clinique, Décloisonnement Ville/Hôpital L objectif était de répondre, pour chacune des thématiques, aux questions suivantes : - Quels sont les enjeux et objectifs? Quels attendus en termes de qualité et d efficience? - Quels sont les bénéfices attendus de l approche territoriale? Quel est le bon niveau de réponse de proximité? Quelles mutualisations sont à envisager? - Quels critères de performance ou indicateurs de progression pour évaluer ces nouvelles organisations?

3 3 COMEDIMS, RÉFÉRENCEMENT, ACHATS DES PRODUITS DE SANTÉ MESSAGE CLÉ Les processus de référencement et achats peuvent gagner en efficience et en qualité grâce à une approche territoriale et/ou régionale. La construction de cette nouvelle organisation devra se faire simultanément au niveau territorial et au niveau régional, en lien avec les contraintes calendaires réglementaires (convergence des marchés dans les GHT au 31/12/2020). Sur cette thématique, l évolution des pratiques nécessite peu d investissements en matériels et repose principalement sur la volonté de travailler ensemble. A ce titre, les coopérations entre pharmaciens acheteurs déjà en place dans la région auront un rôle important à jouer dans l impulsion de la dynamique des achats régionaux, et dans la promotion de la politique régionale du médicament. DÉFINITION DU PÉRIMÈ TRE DE LA THÉMATIQUE / RÔLES DU COMEDIMS - Transposition des recommandations dans la pratique locale (stratégies thérapeutiques, référentiels commun), - Rôle dans la définition des besoins en amont de l allotissement (fonction achat), - Décision de référencement (inscription au livret thérapeutique) en correspondance avec les stratégies et référentiels définis, - Facilitation de l accès aux innovations thérapeutiques : aspects éthiques et médicoéconomiques, en lien avec les travaux des commissions spécifiques relatives à ces questions, - Suivi du bon usage des produits de santé (en lien avec la contractualisation), réalisation d Évaluations de Pratiques Professionnelles (EPP) dans le cadre de la politique qualité/sécurité. Favoriser l accès à des soins de qualité OBJECTIFS ET ENJEUX - Participer à la sécurisation la prise en charge médicamenteuse et de l utilisation des Dispositifs Médicaux (DM) - Garantir la conformité réglementaire (en particulier pour les dispositifs médicaux) - Harmoniser la prise en charge des patients - Communiquer, diffuser les bonnes pratiques, stratégies thérapeutiques définies et référentiels et s assurer de leur bonne appropriation par les équipes

4 4 - Garantir la continuité de la prise en charge Distribuer des produits pharmaceutiques de manière efficace, sûre et économique - Réaliser des gains achats/gains budgétaires - Limiter le nombre de références au livret - Optimiser la gestion des stocks, en particulier de produits coûteux - Sécuriser les achats d un point de vue réglementaire - Garantir la continuité de la prise en charge en sécurisant les approvisionnements (disponibilité des produits pour les unités de soins, fiabilité des fournisseurs) BÉNÉFICES ATTENDUS DE L APPROCHE TERRITORIALE Répondre aux orientations du Projet Médico-Soignant Partagé - S adapter à l évolution des filières de soins - Favoriser l égalité et la continuité des prises en charge tout au long du parcours patient (livret commun, stratégies communes, partage de pratiques) - Partager et confronter les expertises Répondre aux objectifs nationaux - Mettre en œuvre la mutualisation de la fonction achats et les pré-requis à la convergence des marchés : o COMEDIMS territorial o Livret thérapeutique commun - Appliquer les recommandations DGOS en matière d achats mutualisés Rappel : Recommandations DGOS sur les achats - Pas d échelon inférieur à l échelon territorial, - Régionalisation pour les achats de médicaments concurrentiels, - Échelon national pour les médicaments monopolistiques - Pour les DM : achats nationaux ou régionaux, échelon territorial uniquement pour les DMI INDICATEURS DE PERFORMANCE DES NOUVELLES ORGANISATIONS - Gains achats réalisés - Suivi des hors marchés - Nombre de références au livret et évolution - Nombre de nouveaux référencements par an - Nombre de protocoles thérapeutiques communs sur le GHT - Part des achats non groupés (en montants) - Nombre d EPP menées par le COMEDIMS - Nombre de réunions du COMEDIMS de territoire

5 5 APPROVISIONNEMENT, DÉLIVRANCE MESSAGE CLÉ Plusieurs possibilités d organisations territoriales peuvent permettre d augmenter la performance des processus approvisionnement et délivrance. L automatisation de la réception et de la délivrance (globale préparation des doses à administrer PDA) peut être mutualisée et s effectuer à distance du site de l administration. Chaque territoire devra mener une réflexion afin de cibler les solutions les plus pertinentes selon les catégories de produits, la typologie des unités desservies (activité, Durée Moyenne de Séjour (DMS), niveau de prestation souhaitée) et les coûts mis en jeu. DÉFINITION DU PÉRIMÈ TRE DE LA THÉMATIQUE - Approvisionnement en produits de santé du stock de la Pharmacie - Approvisionnement des unités : délivrance nominative, délivrance globale OBJECTIFS EN TERMES DE QUALITÉ ET D EFFICIENCE Sécuriser le circuit du médicament - Sécuriser la délivrance : le Bon médicament au Bon patient au Bon moment, au Bon dosage, par la Bonne voie (5B 1 ), via la Dispensation Individuelle Nominative (DIN), la PDA automatisée. Garantir la disponibilité des produits au plus près du patient - Proposer des délais de délivrance compatibles avec les besoins des unités de soins - Optimiser les dotations de services (dispensation globale, dotations pour besoins urgents) - Disposer d une visibilité fiable de l état des stocks BÉNÉFICES ATTENDUS DE L APPROCHE TERRITORIALE Efficience de la passation de commande - Diminution globale des coûts logistiques et administratifs Points de vigilance : Evaluer la pertinence de la centralisation et adapter le niveau de centralisation à la nature des produits, au volume d activité. Anticiper les espaces de stockage, la logistique et les coûts liés au dispatching (transport entre les différents sites). Efficience de la gestion de stock - Réduire les pertes liées aux périmés, assurer la rotation des stocks, notamment sur les antidotes et les produits coûteux. 1

6 6 - Limiter les frais liés aux volumes de commande insuffisants Développement de la délivrance automatisée (globale ou PDA) - Mutualisation des investissements - Optimisation des coûts de fonctionnement - Sécurisation de la délivrance Points de vigilance : Adapter le niveau de centralisation à la typologie des patients pris en charge dans les unités de soins. L intérêt s impose surtout pour les unités à DMS élevée (ULSD, SSR). En revanche, dans les unités où la DMS est < 48h, la PDA automatisée peut s avérer non pertinente, tout comme dans le cas d un nombre de lits trop faible (classiquement < 300 lits). Prévoir une organisation permettant une certaine souplesse aux équipes soignantes (horaires des visites et contre-visites, modifications de prescription). INDICATEURS DE PERFORMANCE DES NOUVELLES ORGANISATIONS - Fiabilité de l état du stock - Taux de disponibilité des produits - Valeur du stock, nombre de jours de stock - Taux de non-administration des traitements - Taux de service : nombre de produits livrés versus produits demandés - Nombre de dépannages

7 7 PHARMACIE CLINIQUE, DÉCLOISONNEMENT VILLE/HÔPITAL MESSAGE CLÉ Sur le processus pharmacie clinique, l approche territoriale doit faciliter la diffusion des connaissances, le partage des expertises, l harmonisation des pratiques, la coordination avec la ville. Certaines missions peuvent être mutualisées (comme l analyse pharmaceutique de niveau 1 et 2) ou déléguées aux préparateurs (par exemple : receuil d informations lors de la conciliation), afin de dégager du temps pharmacien sur d autres missions (Education thérapeutique, entretiens pharmaceutiques, participation aux staffs médicaux, etc.). DÉFINITION DU PÉRIMÈTRE La pharmacie clinique se décline tout au long du parcours patient, de la ville à l hôpital, de l hôpital à la ville, et particulièrement au niveau des interfaces entre les différentes étapes du parcours (entrée, transferts entre services ou entre établissements, retour en ville). OBJECTIFS EN TERMES DE QUALITÉ ET D EFFICIENCE Maîtriser le risque iatrogène - Réduire la survenue des erreurs médicamenteuses et en améliorer la déclaration interne et externe - Améliorer la déclaration des effets indésirables (pharmacovigilance) - Sécuriser la prise en charge médicamenteuse : règle des 5B + Bonne indication Impliquer le patient - Améliorer l observance et la compliance (en lien avec des enjeux de santé publique) Participer aux décisions thérapeutiques collaboratives - Analyser les prescriptions de manière pertinente - Apporter une information adaptée sur les produits de santé - Optimiser et personnaliser la prise en charge BÉNÉFICES ATTENDUS DE L APPROCHE TERRITORIALE - Harmonisation des pratiques de validation pharmaceutique (articulation voire mutualisation), - Développement des formations, mutualisation des outils - Partage et diffusion des compétences et expertises (postes partagés) - Essaimage d initiatives locales

8 8 - Optimisation de l utilisation des ressources pharmaceutiques : adapter le niveau d analyse pharmaceutique à la cartographie des risques à l échelle territoriale (selon la typologie des unités, des patients et des pathologies) - Lien avec la ville facilité (actions plus lisibles et visibles, coordination facilitée) INDICATEURS DE PERFORMANCE DES NOUVELLES ORGANISATIONS - Nombre d erreurs médicamenteuses évitées, nombre d erreurs déclarées (lien avec l enquête ENEIS 2018) - Indicateurs CAQES pharmacie clinique (n 23 à 29) - Nombre de procédures cliniques communes - Nombre de professionnels formés sur le GHT - Part du temps pharmaceutique dédié aux activités de pharmacie clinique - Évaluation de la pertinence et l efficacité de l analyse pharmaceutique - Nombre de staff/rcp auxquels les pharmaciens cliniciens ont participé - Enquête de satisfaction auprès des prescripteurs/soignants/patients/professionnels de ville

Politique du médicament en Bretagne: Approche territoriale et contractualisation via le CAQES

Politique du médicament en Bretagne: Approche territoriale et contractualisation via le CAQES Politique du médicament en Bretagne: Approche territoriale et contractualisation via le CAQES Gilles PIRIOU Rennes le 5 avril 2018 Sommaire Politique du médicament et axes du CAQES : Approche par indicateur

Plus en détail

Le GHBA (TS4) en quelques chiffres : - 7 ETS lits et places ETP - Activité : MCO, PSY, SSR-MPR, EPHAD, HAD.

Le GHBA (TS4) en quelques chiffres : - 7 ETS lits et places ETP - Activité : MCO, PSY, SSR-MPR, EPHAD, HAD. Avis du directeur : Mme Ory-Balluais, GHBA Le GHBA (TS4) en quelques chiffres : - 7 ETS - 3700 lits et places - 6000 ETP - Activité : MCO, PSY, SSR-MPR, EPHAD, HAD. Coopérations pré-existantes : - CHT

Plus en détail

La continuité des traitements médicamenteux dans un établissement de santé mentale: Savoir prendre en compte tous les modes de prise en charge

La continuité des traitements médicamenteux dans un établissement de santé mentale: Savoir prendre en compte tous les modes de prise en charge La continuité des traitements médicamenteux dans un établissement de santé mentale: Savoir prendre en compte tous les modes de prise en charge Nadine CHASTAGNOL Coordonnatrice Générale des Soins Gérard

Plus en détail

Projet d évaluation «SECURISATION DU CIRCUIT DU MEDICAMENT» Groupe de travail «Démarche Qualité»

Projet d évaluation «SECURISATION DU CIRCUIT DU MEDICAMENT» Groupe de travail «Démarche Qualité» Projet d évaluation «SECURISATION DU CIRCUIT DU MEDICAMENT» Groupe de travail «Démarche Qualité» Rédaction : Avril 2006 Version définitive : Août 2006 1 . FICHE D EVALUATION PRESCRIPTION Liste des prescripteurs

Plus en détail

Réunion régionale Automatisation de la prise en charge médicamenteuse : PUI & territoires

Réunion régionale Automatisation de la prise en charge médicamenteuse : PUI & territoires Réunion régionale Automatisation de la prise en charge médicamenteuse : PUI & territoires Vendredi 18 janvier 2019 Amphithéâtre Farabeuf Campus des Cordeliers 15 rue de l école de Médecine - 75006 PARIS

Plus en détail

GHT et projets pharmaceutiques de territoire. Laurent Peillard Responsable de la Mission pharmacie et biologie

GHT et projets pharmaceutiques de territoire. Laurent Peillard Responsable de la Mission pharmacie et biologie GHT et projets pharmaceutiques de territoire Laurent Peillard Responsable de la Mission pharmacie et biologie 38 Date, èmes direction journées ou ANPPH service. - Antibes Les Objectifs de ces groupements

Plus en détail

Journée OMEDIT. Actualités à la PUI de la Clinique RHENA. 15 décembre 2017

Journée OMEDIT. Actualités à la PUI de la Clinique RHENA. 15 décembre 2017 Journée OMEDIT Actualités à la PUI de la Clinique RHENA 15 décembre 2017 C L I N I Q U E D E S T R A S B O U R G L origine du projet Etablissement de santé Rhena MCO 23 spécialités 30 000m2 368 lits et

Plus en détail

Informatisation du circuit du médicament et DMS - architecture cible et son intégration dans le système d information de production de soins

Informatisation du circuit du médicament et DMS - architecture cible et son intégration dans le système d information de production de soins Informatisation du circuit du médicament et DMS - architecture cible et son intégration dans le système d information de production de soins GMSIH 44 rue Cambronne 75015 Paris. Tel : 01 48 56 72 70. Fax

Plus en détail

Rex Automate FOS 4 Etablissements bretons

Rex Automate FOS 4 Etablissements bretons Rex Automate FOS 4 Etablissements bretons Coordination projet Responsable projet Dr Cécile PARTANT CHIC Quimper-Concarneau Etablissements associés : CH Vitré - Dr Stéphanie CHANTEL CH Douarnenez - Dr Ronan

Plus en détail

Circuit du médicament : résultats de la certification des établissements de santé version 2:2007

Circuit du médicament : résultats de la certification des établissements de santé version 2:2007 Circuit du médicament : résultats de la certification des établissements de santé version 2:2007 N. Abdelmoumène Ministère de la santé et des sports, DHOS, bureau E2 Réunion du 30 octobre 2009 Actualité

Plus en détail

Présentation du Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des soins (CAQES) aux Fédérations Hospitalières. Jeudi 07 septembre 2017

Présentation du Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des soins (CAQES) aux Fédérations Hospitalières. Jeudi 07 septembre 2017 Présentation du Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des soins (CAQES) aux Fédérations Hospitalières Jeudi 07 septembre 2017 1 Sommaire I Présentation générale 1.1 Définition 1.2 Objectifs

Plus en détail

ORMEDIMS POITOU CHARENTES Propositions commissions sécurisation du circuit du médicament juin 2011

ORMEDIMS POITOU CHARENTES Propositions commissions sécurisation du circuit du médicament juin 2011 ORMEDIMS POITOU CHARENTES Propositions commissions sécurisation du circuit du médicament juin 2011 ACTIONS EN ETABLISSEMENT DE SANTE POUR AMELIORER LE BON USAGE DES AVK Contexte : En France au moins 600

Plus en détail

Aucun lien d intérêt avec le sujet de la présentation. Dr Corbineau Erwan Le pharmacien clinicien en chirurgie orthopédique : retour d expérience

Aucun lien d intérêt avec le sujet de la présentation. Dr Corbineau Erwan Le pharmacien clinicien en chirurgie orthopédique : retour d expérience 2 Aucun lien d intérêt avec le sujet de la présentation 3 Demande d étude de faisabilité «déploiement pharmacien clinicien de terrain en chirurgie orthopédique» (janvier 2015) à la demande des équipes

Plus en détail

SÉCURISER LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE. (2 jours 14 heures)

SÉCURISER LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE. (2 jours 14 heures) SÉCURISER LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE (2 jours 14 heures) OBJECTIFS Être en mesure de comprendre la réglementation concernant le circuit du médicament, sa prescription, sa délivrance et son administration

Plus en détail

Dispensation nominative manuelle, semi-automatisée et automatisée

Dispensation nominative manuelle, semi-automatisée et automatisée Conférence régionale des pharmaciens des EDS de Bretagne Dispensation nominative manuelle, semi-automatisée et automatisée ATELIERS Juin 2011 CH PLOERMEL Sommaire Objectifs de la dispensation nominative

Plus en détail

ETAPES 1. Prescription : ensemble de traitement a administrer Modification de prescription : molecule,, posologie, galénique, horaire.

ETAPES 1. Prescription : ensemble de traitement a administrer Modification de prescription : molecule,, posologie, galénique, horaire. INTRODUCTION Autour du patient Finalité: administrer le bon médicament, a la bonne dose, au bon moment, au bon patient et dans de bonnes conditions Règlementation Code de la sante publique Arrêté du 31

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Circuit du médicament en établissement de santé : de la certification V2007 à la V2010

Circuit du médicament en établissement de santé : de la certification V2007 à la V2010 Circuit du médicament en établissement de santé : de la certification V2007 à la V2010 N. Abdelmoumène Réunion OMEDIT CENTRE Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse du patient 24 novembre 2009

Plus en détail

Repenser le circuit du médicament à l Hôpital

Repenser le circuit du médicament à l Hôpital DOSSIER DE PRESSE UniHA, réseau coopératif d'achats groupés des 61 plus gros hôpitaux publics français Repenser le circuit du médicament à l Hôpital UniHA lance un accord-cadre d automate de délivrance

Plus en détail

CONTRAT D AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE L EFFICIENCE DES SOINS (CAQES) DOSA PSH Unité Efficience. Grande ré g ion

CONTRAT D AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE L EFFICIENCE DES SOINS (CAQES) DOSA PSH Unité Efficience. Grande ré g ion CONTRAT D AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE L EFFICIENCE DES SOINS (CAQES) DOSA PSH Unité Efficience Grande ré g ion Nouvelle ARS Source image : http://www.college-paysdesabers-lannilis.ac-rennes.fr/spip.php?article622

Plus en détail

Contrat de bon usage des médicaments et produits et prestations

Contrat de bon usage des médicaments et produits et prestations Contrat de bon usage des médicaments et produits et prestations Introduction Amélioration de la qualité et de la sécurité des soins = bon usage Maîtrise des dépenses de santé = juste coût Organisation

Plus en détail

Points faibles des Rapports d Étape 2007 des cibles d amélioration

Points faibles des Rapports d Étape 2007 des cibles d amélioration Commission «Assurance Qualité de la Prescription à l Administration» I. Hermelin - Jobet (CHR Orléans) N. Mabs (Clinique Reine Blanche Orléans) Points faibles des Rapports d Étape 2007 des cibles d amélioration

Plus en détail

Achats pharmaceutiques en

Achats pharmaceutiques en Achats pharmaceutiques en région Auvergne Rhône-Alpes C. JARRE A.S. LEROMAIN (PHARMAVIENNE) J. BERLIOZ F. GUERIN (PHARMALP AIN) F. GRAIN (GDA) M. LEFEBVRE (PHARMALOIRE) K. PINEDE (PHARMAUVERGNE) Région

Plus en détail

Rôle du pharmacien clinicien

Rôle du pharmacien clinicien «Produits de santé : partenaires pour la continuité de la prise en charge et la sécurité des patients» Rôle du pharmacien clinicien Dr Catherine ELEOUET-DA VIOLANTE Pharmacien clinicien - Praticien hospitalier

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE FALAISE SERVICE PHARMACIE PROJET PEDAGOGIQUE

CENTRE HOSPITALIER DE FALAISE SERVICE PHARMACIE PROJET PEDAGOGIQUE CENTRE HOSPITALIER DE FALAISE SERVICE PHARMACIE PROJET PEDAGOGIQUE I Catégorie d'interne : DES pharmacie hospitalière La pharmacie du Centre Hospitalier de Falaise gère les médicaments et les dispositifs

Plus en détail

Retour d expérience sur le Management de la prise en charge médicamenteuse

Retour d expérience sur le Management de la prise en charge médicamenteuse Etablissement Public de Santé Mentale Lille Métropole Retour d expérience sur le Management de la prise en charge médicamenteuse V2014 réalisée du 20 au 24 avril 2015 BOURGEOIS Eliane Directrice qualité

Plus en détail

Hôpital Intercommunal du Pays de Retz : Journée Retour d Expériences 19 avril 2018

Hôpital Intercommunal du Pays de Retz : Journée Retour d Expériences 19 avril 2018 Véronique PACAUD, Pharmacien Hospitalier Valérie LEBRETON, Préparatrice en pharmacie Pascale CADIOU, IDE service de Médecine/SSR Hôpital Intercommunal du Pays de Retz 44 210 Pornic Hôpital Intercommunal

Plus en détail

Le management par la qualité Un exemple au Centre Hospitalier de Douai

Le management par la qualité Un exemple au Centre Hospitalier de Douai Le management par la qualité Un exemple au Centre Hospitalier de Douai Une dynamique d équipe au service de tous M. Le Dr BERTELOOT Président de la CME Mme Le Dr GUILLAIN Président du Comité de Pilotage

Plus en détail

Etat des lieux d avancement de l AAP DGOS. Dr Hermitte. A, Dr Rondelot. G

Etat des lieux d avancement de l AAP DGOS. Dr Hermitte. A, Dr Rondelot. G Rationalisation et sécurisation de la prise en charge thérapeutique du patient par le déploiement de la Pharmacie Clinique au sein du CHR Metz-Thionville Etat des lieux d avancement de l AAP DGOS Dr Hermitte.

Plus en détail

De la prescription à la surveillance en gériatrie : quels outils?

De la prescription à la surveillance en gériatrie : quels outils? De la prescription à la surveillance en gériatrie : quels outils? Dr Lefebvre-Caussin Marie, OMEDIT HN Dr Monzat Doreya, OMEDIT HN Dr Bouglé Céline, OMEDIT BN L OMEDIT, ses rôles et ses missions Qu est-ce

Plus en détail

SECURISATION DU CIRCUIT MEDICAMENT CBUS- CERTIFICATION

SECURISATION DU CIRCUIT MEDICAMENT CBUS- CERTIFICATION SECURISATION DU CIRCUIT MEDICAMENT CBUS- CERTIFICATION 20/01/2011 CMP CONTRAT DE BON USAGE DES PRODUITS DE SANTE AMBITION Augmenter le niveau de sécurisation des circuits Engagement de la structure de

Plus en détail

Appel a projets re gional :

Appel a projets re gional : Appel a projets re gional : Déploiement de la pharmacie clinique dans les établissements de santé : Sécurisation, pertinence et efficience de la prise en charge médicamenteuse Date de publication : octobre

Plus en détail

Réunion régionale Automatisation de la prise en charge médicamenteuse : PUI & territoires

Réunion régionale Automatisation de la prise en charge médicamenteuse : PUI & territoires Réunion régionale Automatisation de la prise en charge médicamenteuse : PUI & territoires Vendredi 18 janvier 2019 Amphithéâtre Farabeuf Campus des Cordeliers 15 rue de l école de Médecine - 75006 PARIS

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE DE L HÔPITAL GÉRONTOLOGIQUE ET MÉDICO-SOCIAL DE PLAISIR-GRIGNON

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE DE L HÔPITAL GÉRONTOLOGIQUE ET MÉDICO-SOCIAL DE PLAISIR-GRIGNON ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE DE L HÔPITAL GÉRONTOLOGIQUE ET MÉDICO-SOCIAL DE PLAISIR-GRIGNON 220 rue Mansart BP 19 78375 Plaisir Cedex MARS 2010 PARTIE

Plus en détail

Livret thérapeutique informatisé AP-HP

Livret thérapeutique informatisé AP-HP Livret thérapeutique informatisé AP-HP Cadre Enjeux Organisation Contraintes - Besoins Céline MAGNEUX Service EPBU, AGEPS Conférence API - 06/10/2015 Plan de la présentation Quel cadre? Systèmes d informations

Plus en détail

Rex Automate FOS 4 Etablissements bretons

Rex Automate FOS 4 Etablissements bretons Rex Automate FOS 4 Etablissements bretons Coordination projet Dr Thomas PIRIOU Responsable projet Dr Cécile PARTANT CHIC Quimper- Concarneau XX/XX/XX Etablissements associés CH Douarnenez Dr Ronan LARGEAU

Plus en détail

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT en SSR, SLD et EHPAD.

SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT en SSR, SLD et EHPAD. Strasbourg les 25 et 26 mai 2010. SÉCURISATION DU CIRCUIT DU MÉDICAMENT en SSR, SLD et EHPAD. Pascal Barreau Préparateur en pharmacie hospitalière Technicien supérieur Hospitalier Hôpital des collines

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Organisation

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Organisation MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soin (SD PF) Bureau qualité et sécurité des

Plus en détail

Place du pharmacien clinicien dans la prise en charge de la douleur

Place du pharmacien clinicien dans la prise en charge de la douleur Place du pharmacien clinicien dans la prise en charge de la douleur Dr Benoît HUE Pharmacien clinicien en chirurgie digestive 6 ème journée du CLuD 7 avril 2016 Pharmacien à l hôpital : rôle et missions

Plus en détail

Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des Soins (CAQES) Réunion plénière - décembre 2017

Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des Soins (CAQES) Réunion plénière - décembre 2017 Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des Soins (CAQES) Réunion plénière - décembre 2017 Architecture Un contrat unique reposant sur un même support MCO, HAD, Dialyse, SSR et PSY CONTRAT

Plus en détail

Journée OMéDIT Bretagne 16 octobre Dr Chrystèle Le Bourlais Pharmacien Responsable Qualité PECM

Journée OMéDIT Bretagne 16 octobre Dr Chrystèle Le Bourlais Pharmacien Responsable Qualité PECM Journée OMéDIT Bretagne 16 octobre 2018 Dr Chrystèle Le Bourlais Pharmacien Responsable Qualité PECM Centre hospitalier René Pleven DINAN GHT Rance Emeraude Territoire N 6 645 lits et places Hôpital de

Plus en détail

Quelques solutions très pratiques pour réduire le risque d erreur médicamenteuse. Dr Bénédicte GOURIEUX, Pharmacien

Quelques solutions très pratiques pour réduire le risque d erreur médicamenteuse. Dr Bénédicte GOURIEUX, Pharmacien Quelques solutions très pratiques pour réduire le risque d erreur médicamenteuse Dr Bénédicte GOURIEUX, Pharmacien Patient à traiter Achat Référencement Approvisionnement Réception Stockage à la pharmacie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes, le 6 février 2019

DOSSIER DE PRESSE Rennes, le 6 février 2019 DOSSIER DE PRESSE Rennes, le 6 février 2019 Une meilleure coordination des professionnels de santé du GHT Haute-Bretagne pour prévenir le risque médicamenteux La prévention du risque iatrogène médicamenteux

Plus en détail

Le circuit du médicament, réglementation et organisation. Le médicament dans la prise en charge thérapeutique

Le circuit du médicament, réglementation et organisation. Le médicament dans la prise en charge thérapeutique détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Le circuit du médicament, réglementation et organisation La gouvernance Comment est organisée la gouvernance du médicament à l hôpital?...5210 Les contrats de pôles

Plus en détail

Sécurisation du circuit du médicament à l AP-HP

Sécurisation du circuit du médicament à l AP-HP Sécurisation du circuit du médicament à l AP-HP Muriel DAHAN Rapport de Muriel DAHAN et Jacques SAURET Conseillers généraux des établissements de santé CGES Membres de l Inspection générale des affaires

Plus en détail

Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire

Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire Pr Leïla Moret IRAPS Pays de la Loire PHU Santé Publique, Santé au travail et Pharmacie CHU Nantes Réseau QualiRel santé Pertinence des soins,

Plus en détail

APPEL A PROJETS Contexte

APPEL A PROJETS Contexte Page 1 APPEL A PROJETS 2018 Déploiement de la conciliation des traitements médicamenteux dans le cadre de la gestion des risques associés aux soins et de la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse

Plus en détail

Raoul DERISBOURG, La performance achat et logistique : des programmes de formation aux clubs métiers. 32èmes Journées d Etudes et de Formation

Raoul DERISBOURG, La performance achat et logistique : des programmes de formation aux clubs métiers. 32èmes Journées d Etudes et de Formation 32èmes Journées d Etudes et de Formation La performance achat et logistique : des programmes de formation aux clubs métiers Raoul DERISBOURG, Chargé de mission, ARS Hauts-de-France HA GEN / NTIC D2A 1

Plus en détail

Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien

Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien Les exigences en matière de sécurité de la prise en charge médicamenteuse sont-elles excessives? Agnès Piquet-Gauthier Pharmacien 1 La prise en charge médicamenteuse Un processus complexe, hétérogène,

Plus en détail

Recrutement d un poste de pharmacien assistant spécialiste DES pharmacie hospitalière

Recrutement d un poste de pharmacien assistant spécialiste DES pharmacie hospitalière Le Centre Hospitalier Auban-Moët d Epernay recrute un pharmacien assistant spécialiste,, à compter du 1 er novembre 2017, pour une durée initiale de 2 ans qui pourra être renouvelée et aboutir, à terme,

Plus en détail

Mélanie CHACOU Pharmacien - OMéDIT Bretagne Tel : des outils disponibles sur

Mélanie CHACOU Pharmacien - OMéDIT Bretagne Tel : des outils disponibles sur Mélanie CHACOU Pharmacien - OMéDIT Bretagne Tel : 02.90.26.45.39 melanie.chacou@omeditbretagne.fr 1 O c t o b r e Rapport Philippe Verger Rapport issu de la concertation Associations usagers Professionnels

Plus en détail

La PUI à l heure des GHT Dr Patrick ZAMPARUTTI Pharmacien Général de Santé Publique ARS Bretagne 5 avril 2018

La PUI à l heure des GHT Dr Patrick ZAMPARUTTI Pharmacien Général de Santé Publique ARS Bretagne 5 avril 2018 La PUI à l heure des GHT Dr Patrick ZAMPARUTTI Pharmacien Général de Santé Publique ARS Bretagne 5 avril 2018 XX/XX/XX 2 Evolutions organisationnelles Loi 1992 : PUI Missions obligatoires Intra-établissement

Plus en détail

Les Systèmes d Information en HAD. Le Livre Blanc de la FNEHAD

Les Systèmes d Information en HAD. Le Livre Blanc de la FNEHAD Les Systèmes d Information en HAD Le Livre Blanc de la FNEHAD Colloque TIC Santé Jeudi 11 Mai 2010 François BERARD, délégué national FNEHAD 1 Pourquoi un Livre Blanc? 2 Concrétisation d une réflexion engagée

Plus en détail

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) 68003 COLMAR Plan Présentation du Groupe Hospitalier du Centre Alsace Contexte et objectifs

Plus en détail

MISE AU POINT SUR LA CONCILIATION MEDICAMENTEUSE

MISE AU POINT SUR LA CONCILIATION MEDICAMENTEUSE MISE AU POINT SUR LA CONCILIATION MEDICAMENTEUSE Mme Bertrice LOULIÈRE Coordonnateur OMéDIT Aquitaine Mme Myriam ROUDAUT Pharmacien OMéDIT Aquitaine 19/11/2014 1 Multiples points de transition majorent

Plus en détail

GT de l OMEDIT Bretagne : REA. Mardi 6Juin 2017

GT de l OMEDIT Bretagne : REA. Mardi 6Juin 2017 GT de l OMEDIT Bretagne : REA Mardi 6Juin 2017 CAQES Le CAQES : Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des soins Nouveautés réglementaires - Décret du 20 avril fixant les modalités d application

Plus en détail

Ministère des solidarités et de la santé

Ministère des solidarités et de la santé Ministère des solidarités et de la santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soin (SD PF) Bureau qualité et sécurité des soins

Plus en détail

Pour une sécurisation du circuit du médicament des établissements du GCS Pharmacoopé. JOURNEE D HIVER LAROPHA 8 Décembre

Pour une sécurisation du circuit du médicament des établissements du GCS Pharmacoopé. JOURNEE D HIVER LAROPHA 8 Décembre Pour une sécurisation du circuit du médicament des établissements du GCS Pharmacoopé JOURNEE D HIVER LAROPHA 8 Décembre 2016 1 Les objectifs Sécuriser et optimiser le circuit du médicament de 10 établissements

Plus en détail

«Sécuriser la prise en charge médicamenteuse : une démarche collective» DSAP centrale 27 juin 2016 Françoise Zantman / Roxane Pinna

«Sécuriser la prise en charge médicamenteuse : une démarche collective» DSAP centrale 27 juin 2016 Françoise Zantman / Roxane Pinna «Sécuriser la prise en charge médicamenteuse : une démarche collective» DSAP centrale 27 juin 2016 Françoise Zantman / Roxane Pinna Objectifs de cette journée médico-soignante Rappeler les enjeux, les

Plus en détail

Etat des lieux d avancement de l AAP DGOS. Présenté par : Dr Hermitte. A, Dr Rondelot. G

Etat des lieux d avancement de l AAP DGOS. Présenté par : Dr Hermitte. A, Dr Rondelot. G Rationalisation et sécurisation de la prise en charge thérapeutique du patient par le déploiement de la Pharmacie Clinique au sein du CHR Metz-Thionville Etat des lieux d avancement de l AAP DGOS Présenté

Plus en détail

pharmaceutique informatisé

pharmaceutique informatisé Actualités s des EHPAD forfait médicaments, m dossier pharmaceutique informatisé Pr Philippe ARNAUD Hôpital Bichat Groupe hospitalier Universitaire Paris Nord val de Seine ABCPH_28 septembre 2012 Personnes

Plus en détail

Un nouveau cadre pour la cancérologie?

Un nouveau cadre pour la cancérologie? CAQES Un nouveau cadre pour la cancérologie? Philippe FAGNONI MCU-PH Pharmacien OMéDIT Bourgogne-Franche-Comté 01/02/2018 CAQES & CANCEROLOGIE / P. FAGNONI - OMéDIT BFC 1 CAQES? 01/02/2018 CAQES & CANCEROLOGIE

Plus en détail

Mise en place du RRRIPS : Le modèle

Mise en place du RRRIPS : Le modèle Le modèle RRRIPS : Réseau Ressource Régional d Information sur les Produits de Santé 1 Le contexte 2 3 La définition du besoin : - Attentes des clients - Missions / état des lieux / potentiels en offre

Plus en détail

Nouvelles technologies systèmes de santé / PUI Automatisation sur la prise en charge médicamenteuse. Nathalie Szafir Stéphane Pierrefitte

Nouvelles technologies systèmes de santé / PUI Automatisation sur la prise en charge médicamenteuse. Nathalie Szafir Stéphane Pierrefitte Nouvelles technologies systèmes de santé / PUI Automatisation sur la prise en charge médicamenteuse Nathalie Szafir Stéphane Pierrefitte Réunion régionale - Automatisation de la prise en charge médicamenteuse

Plus en détail

L organisation territoriale des activités pharmaceutiques : l expérience Midi-Pyrénées. LAROPHA, 8 décembre 2016 P. Cestac, L Bonnet, Z Ramjaun

L organisation territoriale des activités pharmaceutiques : l expérience Midi-Pyrénées. LAROPHA, 8 décembre 2016 P. Cestac, L Bonnet, Z Ramjaun L organisation territoriale des activités pharmaceutiques : l expérience Midi-Pyrénées LAROPHA, 8 décembre 2016 P. Cestac, L Bonnet, Z Ramjaun Midi-Pyrénées 8 départements 8 GHT 52 PUI Objectifs du Collectif

Plus en détail

Contrats de Bon Usage Bilan régional des Rapports d Etapes Annuels

Contrats de Bon Usage Bilan régional des Rapports d Etapes Annuels Contrats de Bon Usage Bilan régional des Rapports d Etapes Annuels Journée régionale du médicament 3 septembre 2014 à Rennes Dr Mélanie CHACOU-LEPRINCE - Pharmacien OMéDIT Bretagne 1/25 Plan 1. Introduction

Plus en détail

MISSIONS DE l OMEDIT BRETAGNE 17/12/2012 1

MISSIONS DE l OMEDIT BRETAGNE 17/12/2012 1 MISSIONS DE l OMEDIT BRETAGNE 17/12/2012 1 MISSIONS Faciliter les échanges entre professionnels Améliorer la performance des pratiques et des organisations Contribuer à la mise en œuvre de la politique

Plus en détail

COMMENT AMELIORER LA GESTION DES ALERTES SANITAIRES?

COMMENT AMELIORER LA GESTION DES ALERTES SANITAIRES? COMMENT AMELIORER LA GESTION DES ALERTES SANITAIRES? Rémy COLLOMP Pharmacien, Hôpital ARCHET- CHU Nice Comité de pilotage Circuit du Médicament 7 ème Congrès 16 17 octobre 2008 St Denis 1 Plan Le Cadre

Plus en détail

LAISSONS NOUS CONTER ARCHIMED

LAISSONS NOUS CONTER ARCHIMED 1 LAISSONS NOUS CONTER ARCHIMED E.Moutel Centre Hospitalier Victor Dupouy Argenteuil Journée du 24 mars 2016 Plan 2 1- Pourquoi une V3? 2- Méthodologie de travail 3- Modifications apportées à la V3 Items

Plus en détail

Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des Soins (CAQES) Journée Régionale de l OMEDIT Grand Est 15 novembre 2018

Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des Soins (CAQES) Journée Régionale de l OMEDIT Grand Est 15 novembre 2018 Contrat d Amélioration de la Qualité et de l Efficience des Soins (CAQES) Journée Régionale de l OMEDIT Grand Est 15 novembre 2018 Bilan de l état des lieux : données générales 192 établissements signataires

Plus en détail

LES CBUM COMPARATIF INTER RÉGIONAL FHP CLUB PHARMACIE 9 MARS 2017

LES CBUM COMPARATIF INTER RÉGIONAL FHP CLUB PHARMACIE 9 MARS 2017 LES CBUM COMPARATIF INTER RÉGIONAL FHP CLUB PHARMACIE 9 MARS 2017 LES CBUM But de l intervention Les «non buts»: o Remettre en cause le bien fondé du rapport d étape o Remettre en cause les évolutions

Plus en détail

AUTOMATISATION : UNE EVOLUTION TECHNOLOGIQUE ET DES PRATIQUES AU SERVICE DU PATIENT

AUTOMATISATION : UNE EVOLUTION TECHNOLOGIQUE ET DES PRATIQUES AU SERVICE DU PATIENT ARTICLE AUTOMATISATION : UNE EVOLUTION TECHNOLOGIQUE ET DES PRATIQUES AU SERVICE DU PATIENT Résumé La diversité des pathologies, l accroissement de la durée de vie, les diverses structures de prise en

Plus en détail

Visite de Certification Groupe GHT Privé. Retour d expérience

Visite de Certification Groupe GHT Privé. Retour d expérience Visite de Certification Groupe GHT Privé Retour d expérience 1 SOMMAIRE I. Présentation du groupe CAP SANTE I. L enjeu d une certification commune II. Organisation du pilotage de la démarche qualité III.

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT ET DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES :

ETAT DES LIEUX DE LA SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT ET DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES : ETAT DES LIEUX DE LA SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT ET DU BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES : ENQUETE DANS LES ETABLISSEMENTS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES (EHPAD) EN REGION BRETAGNE Enquête

Plus en détail

Pharmacie clinique appliquée

Pharmacie clinique appliquée Pharmacie clinique appliquée Montpellier 7 juillet 2004 07/07/04 1 Finalité Plan Pharmacie clinique et Soin pharmaceutique Les activités Le circuit du médicament L analyse de prescription Evaluation, formation

Plus en détail

Projet Qualité et Sécurité des Soins

Projet Qualité et Sécurité des Soins Projet Qualité et Sécurité des Soins La diffusion d'une culture qualité et sécurité L amélioration de l efficience du pilotage L'évaluation des pratiques professionnelles La maîtrise des risques La participation

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION HÔPITAL DE CHATEAU-SALINS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION HÔPITAL DE CHATEAU-SALINS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION HÔPITAL DE CHATEAU-SALINS 40 rue de Metz 57170 CHATEAU-SALINS Décembre 2018 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT... 4 PRÉSENTATION

Plus en détail

Actualités. Réunion plénière - décembre 2017

Actualités. Réunion plénière - décembre 2017 Actualités Réunion plénière - décembre 2017 L Omédit Grand est x Virginie Chopard Pharmacien - Lutte antiorésistance - Management site internet - Référent GHT : 5(partiel), 6, 7, 8, 9 Rachid Oubaassine

Plus en détail

Amélioration de la prise en charge médicamenteuse en EHPAD

Amélioration de la prise en charge médicamenteuse en EHPAD Amélioration de la prise en charge médicamenteuse en EHPAD Gouvernance en matière de PECM et schématisation de l organisation : Appropriation et diffusion de la représentation schématique de la PECM (Outil

Plus en détail

Les conditions de réussite à la mise en place d un parcours de soin coordonné et intégré

Les conditions de réussite à la mise en place d un parcours de soin coordonné et intégré Les conditions de réussite à la mise en place d un parcours de soin coordonné et intégré L expérimentation française Dr Marie-Dominique Lussier Bruxelles, le 19 Mars 2019 Contexte français Un système de

Plus en détail

Approvisionnement en produits de santé (médicaments et dispositifs médicaux stériles) au profit de 950 clients

Approvisionnement en produits de santé (médicaments et dispositifs médicaux stériles) au profit de 950 clients A l occasion des 30 ans de la pharmacie centrale, les HCL font le point de la gestion des médicaments dans leur structure La reconnaissance du rôle des apothicaires dans les hôpitaux date du 16ème siècle!

Plus en détail

Appui et travaux avec l OMEDIT Nouvelle-Aquitaine

Appui et travaux avec l OMEDIT Nouvelle-Aquitaine Appui et travaux avec l OMEDIT Nouvelle-Aquitaine Bertrice Loulière Observatoire du Médicament, des Dispositifs médicaux et de l Innovation Thérapeutique 1 Bilan 2016 Forte mobilisation des établissements

Plus en détail

La conciliation des traitements médicamenteux

La conciliation des traitements médicamenteux La conciliation des traitements médicamenteux En pratique, de retour dans mon établissement Déploiement régional FORMACONCIL Les 10 commandements de la conciliation médicamenteuse 1. Être proactif 2. Interroger

Plus en détail

La certification des logiciels d aide à la prescription hospitaliers. Cadrage du projet- premières questions posées. IFIS, 10 juin 2008

La certification des logiciels d aide à la prescription hospitaliers. Cadrage du projet- premières questions posées. IFIS, 10 juin 2008 La certification des logiciels d aide à la prescription hospitaliers Cadrage du projet- premières questions posées IFIS, 10 juin 2008 Plan 1. Quels enjeux? 2. Quel périmètre? 3. Quelle procédure de certification?

Plus en détail

LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE?

LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE? LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE? Marie Josée Augé-Caumon Conseiller USPO 1 ACCÈS DE TOUS À DES SOINS DE QUALITÉ Article 36 I. Les articles

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS Journée Régionale REQUAMIP 31 mai 2011 Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS DR Hervé FERRIER CH REVEL CONTINUITE DES SOINS pourquoi cette thématique? Répondre à l objectif de la journée destinée à

Plus en détail

La pharmacie clinique et la télémédecine

La pharmacie clinique et la télémédecine SYMPOSIUM MSD LA TELEMEDECINE AU SERVICE DE LA PHARMACIE CLINIQUE La pharmacie clinique et la télémédecine Rémy COLLOMP Pharmacien CHU de Nice Vice Président SFPC Telemedecine Pharmacie Clinique Sympo

Plus en détail

Liste des questions de la FHPPL sur le nouveau CBUM

Liste des questions de la FHPPL sur le nouveau CBUM Liste des questions de la FHPPL sur le nouveau CBUM Réunion du 23 mai 2013 N A/04 Objectif Désigner un responsable du système de management de la qualité de la PCM avec un rôle, des missions et des liens

Plus en détail

Le périmètre des activités de pharmacie clinique Christelle Mouchoux, Pharmacien MCU-PH

Le périmètre des activités de pharmacie clinique Christelle Mouchoux, Pharmacien MCU-PH Le périmètre des activités de pharmacie clinique Christelle Mouchoux, Pharmacien MCU-PH HCL Hôpital des Charpennes - Service Pharmaceutique - CRC «Vieillissement, Cerveau, Fragilité» UCBL ISPB - Département

Plus en détail

Pharmacie Clinique Définition et activités développées

Pharmacie Clinique Définition et activités développées Journées de la Société de Gérontologie de l Est 24 mars 2017 Pharmacie Clinique Définition et activités développées Dr. Bruno MICHEL, MCU-PH Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Service de Pharmacie Stérilisation

Plus en détail

CONCILIATION DES TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX À L HOPITAL PRIVE D ANTONY

CONCILIATION DES TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX À L HOPITAL PRIVE D ANTONY CONCILIATION DES TRAITEMENTS MÉDICAMENTEUX À L HOPITAL PRIVE D ANTONY TEST DANS UN SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE HOPITAL PRIVE D ANTONY HÔPITAL PRIVÉ GÉNÉRALE DE SANTE 460 lits et places 250 praticiens

Plus en détail

Pratiques à risque fréquentes & non conformes à l arrêté du 6 avril 2011

Pratiques à risque fréquentes & non conformes à l arrêté du 6 avril 2011 Pratiques à risque fréquentes & non conformes à l arrêté du 6 avril 2011 1 Article 13 - Administration «La retranscription des prescriptions n est pas autorisée» «Lorsque le médicament n a pas été administré,

Plus en détail

De l introduction à la diffusion massive de la pharmacie clinique : Retour d expérience des établissements

De l introduction à la diffusion massive de la pharmacie clinique : Retour d expérience des établissements De l introduction à la diffusion massive de la pharmacie clinique : Retour d expérience des établissements Paule Kujas, adjointe au chef de bureau Bureau qualité et sécurité des soins Sous-direction du

Plus en détail

Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR

Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR Optimisation de la Prise en charge médicamenteuse chez la Personne Agée lors de son séjour en centre de SSR 1 A S S O C I A T I O N H O S P I T A L I E R E S A I N T - J O S E P H ( 4 3 ) : C E N T R E

Plus en détail

Automates de Dispensation à Délivrance Nominative Projet GHT Rhône Nord Beaujolais Dombes

Automates de Dispensation à Délivrance Nominative Projet GHT Rhône Nord Beaujolais Dombes Automates de Dispensation à Délivrance Nominative Projet GHT Rhône Nord Beaujolais Dombes Journée Régionale des Pharmaciens Hospitaliers 12 janvier 2017 Projet pharmaceutique de territoire Inscrit dans

Plus en détail

Mission IGAS sur le circuit du médicament à l AP-HP

Mission IGAS sur le circuit du médicament à l AP-HP Mission IGAS sur le circuit du médicament à l AP-HP Discussion sur les recommandations. Opportunités/ projets d établissements Alain Chevallier Groupe hospitalier Broca - La Rochefoucauld - La Collégiale

Plus en détail

Evolution de l organisation des achats dans les hôpitaux publics. ARS Nord-Pas-de-Calais - Picardie 0

Evolution de l organisation des achats dans les hôpitaux publics. ARS Nord-Pas-de-Calais - Picardie 0 Evolution de l organisation des achats dans les hôpitaux publics ARS Nord-Pas-de-Calais - Picardie 0 Les enjeux Faire franchir à la fonction achat hospitalière de nouveaux paliers de professionnalisation.

Plus en détail

Le parcours du patient et la certification V2014 l intégration au DPC développement professionnel continu

Le parcours du patient et la certification V2014 l intégration au DPC développement professionnel continu Le parcours du patient et la certification V2014 l intégration au DPC développement professionnel continu Christiane ARRIUDARRE Praticien hospitalier CHPA Membre fondateur de DPCFormationsante Consultant

Plus en détail

ex art 35 PLFSS 2018 (art 51 LFSS)

ex art 35 PLFSS 2018 (art 51 LFSS) ex art 35 PLFSS 2018 (art 51 LFSS) Exemples de propositions CPOPH / SFPC Art. L. 162-31-1 du CSS Permettre l émergence d organisations innovantes dans les secteurs sanitaire et médico-social concourant

Plus en détail