Brest (29) Lessay (50), Mars 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Brest (29) Lessay (50), 12-13 Mars 2012"

Transcription

1 Conclusions Projet Aquamanche Aquatic management of catchments for health and environment Gestion des eaux des bassin versants pour la santé et l environnement Brest (29) Lessay (50), Mars 2012

2 Les outils TSM appliqués au niveau des bassins versants Une quinzaine de marqueurs testée : - Marqueurs Bacteroidales Humain, Ruminant, Porc, Mouton - marqueurs Humain et Ruminant efficaces - marqueur Bacteroidales Porc : intérêt limité pour lisiers épandus - marqueur Ovin : retrouvé dans l environnement mais seuil de détection élevé - Entérocoques - marqueur Humain et marqueur Humain + bovin - pas de résultat quantitatif - Génogroupes I-IV des bactériophages - génogroupe II Humain : détecté dans l environnement - génogroupe I Animal : pas de mise en évidence pollution bovine - genogroupes III et IV : peu retrouvés dans l environnement - Bactériophages de Bacteroides GB124 - seulement marqueur Humain : détecté dans l environnement - ADN mitochondriaux - indiquent une contamination autre que fécale - pas bien corrélé avec les indicateurs de contamination fécale

3 Application de l ensemble des marqueurs TSM du projet sur des échantillons d eaux communs 29 septembre prélèvements par site sur une période de 3 h. Marqueurs Bacteroidales Marqueurs Bacteroidales Concentrations > > SP < PB 2 D SP Steer Point FC / 100 ml SF / 100 ml Salinité 34 34,9 PB Pulisch Bridge FC / 100 ml SF / 100 ml Salinité > D Bactériophages FRNAPH I-IV Bactériophages FRNAPH I-IV Bactériophages de Bacteroides Bactériophages de Bacteroides ADN mitochondriaux ADN mitochondriaux

4 Application de l ensemble des marqueurs TSM du projet sur des échantillons d eaux communs 29 septembre prélèvements par site sur une période de 3 h. SP Steer Point PB Pulisch Bridge FC / 100 ml SF / 100 ml Salinité 34 34,9 FC / 100 ml SF / 100 ml Salinité 0 - Contamination humaine mise en évidence par la majorité des marqueurs (PB) - Contamination par des ruminants également mise en évidence - Bacteriophages de Bacteroides GB124 semblent moins sensibles - Résultats peuvent varier selon les cibles et selon les protocoles - Essais à réaliser sur d autres eaux

5 Les connaissances acquises sur les sites - Bassin versant de l Ouse (Sussex) - Sur les 26 sites suivis, conc. E. coli > 500 / 100 ml - Présence de phages somatiques (26 sites), phage humain (22 sites) - Présence de contamination humaine et non-humaine - Bassin versant de l Yealm (Devon) - Contamination principalement par les ruminants sur les 2 sites - Contamination peut varier sur un même site au cours du t temps - Faible corrélation avec les paramètres physico-chimiques - Bassin versant de l Ay (Normandie) - Présence d une contamination par les ovins notamment dans et en sortie du havre - Contamination humaine également détectée - Bassin versant de la Mignonne (Bretagne, Finistère) - Contamination mixte au niveau de Daoulas - Contamination principalement par les ruminants dans certains sous-bassins agricoles amont - Faible contamination des sites côtiers

6 Le projet AquaManche - Réunions entre les partenaires tous les 6 mois - Formation dans les autres laboratoires - Dissémination des résultats : publications, participations à des conférences, réunions avec des groupes de travail sur les sites

7 Publications AquaManche - Publications Nnane D.E., Ebdon J.E., Taylor H.D., 2011 Integrated analysis of water quality parameters for cost-effective faecal pollution management in river catchments, Water Research, 45, Mauffret A., Mieszkin S., Morizur M., Alfiansah Y., Lozach S., Gourmelon M., soumis à JAM. Recent innovation in microbial source tracking using bacterial real-time PCR markers in shellfish. Mauffret A., Caprais M.P., Gourmelon M., en revision à AEM. Relevance of Bacteroidales and F-specific RNA bacteriophages for efficient tracing of fecal contamination at catchment level. Mieszkin S., Caprais MP., Le Mennec C., Le Goff M., Gourmelon M., soumis à AEM. Identification of the origin of fecal contamination in shellfish and environmental waters from a French estuary using Bacteroidales markers and F-specific RNA bacteriophages.

8 Perspectives Projet RiskManche? Projet soumis le 13 Février 2012 Réponse le 21 Juin 2012 Principaux objectifs : - Recherche de bactéries et virus entériques pathogènes en association avec les marqueurs TSM (microbiens et chimiques) dans l environnement - Evaluation de la virulence et de la résistance aux antibiotiques de souches isolées - Poursuite de la modélisation BV sur le site de l Université de Brighton - Perception et communication des risques - Sites d étude en France et en Angleterre Géosciences

9 Pour plus de détails sur les traceurs de sources microbiennes - Dossier sur les traceurs de Sources Microbiennes : revue Technique Sciences Méthodes N 3 Mars Gourmelon M., Caprais M.P., Kay D., Stapleton, Techniques de dépistage des sources de pollution microbiennes : méthodologies, application et retour d expériences concernant l identification des pollutions en zones littorales en France et au Royaume-Uni. Techniques Sciences Méthodes, N 4, Mieszkin S. Diagnostic moléculaire de l'origine des contaminations fécales dans l'environnement littoral - Développement de marqueurs Bacteroidales spécifiques de l'hôte. Thèse Doctorat UBO, octobre 2010 (http://archimer.ifremer.fr/doc/00021/13206/10258.pdf) - Colloque Qualité sanitaire des eaux de baignade et conchylicoles Le point sur les traceurs de sources microbiennes (TSM) pour identifier l origine des pollutions fécales. Octobre (résumés et présentation : - Publications sur les traceurs TSM autres que celles du projet AquaManche Contact: ;

10 Merci pour votre attention Merci également A tous les partenaires d AquaManche et au programme Interreg Manche à l ASTEE pour les numéros TSM

Application des marqueurs TSM aux coquillages les premiers résultats

Application des marqueurs TSM aux coquillages les premiers résultats Application des marqueurs TS aux coquillages les premiers résultats Gourmelon., ieszkin S., Alfansiah Y., auffret A., Lozach S., Caprais.P., Le Goff., Le ennec C. - arqueurs bactériens par PCR en temps

Plus en détail

MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE MINISTERE DE L ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME LITEAU - GESTION DU LITTORAL THEME 2 Contamination microbiologique et éléments toxiques Contamination virale et indicateurs de risque L étude

Plus en détail

Rapport de stage. «Travail préparatoire à l estimation du coût d une bonne qualité des eaux de baignade sur le littoral Aquitain»

Rapport de stage. «Travail préparatoire à l estimation du coût d une bonne qualité des eaux de baignade sur le littoral Aquitain» GRAPE-CEEP Rapport de stage «Travail préparatoire à l estimation du coût d une bonne qualité des eaux de baignade sur le littoral Aquitain» Vallette Jean-Vincent Master II Gestion des Ressources Naturelles

Plus en détail

Colloque Qualité sanitaire des eaux de baignade et conchylicoles

Colloque Qualité sanitaire des eaux de baignade et conchylicoles Colloque Qualité sanitaire des eaux de baignade et conchylicoles Le point sur les traceurs de sources microbiennes (TSM) pour identifier l origine des pollutions fécales 29 octobre 2010 Ifremer, centre

Plus en détail

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie Véronique ZULIANI, Institut de la Filière Porcine Jean Christophe Augustin, ENVA, ASA Qu est ce qu un virus? Microorganisme de 15 à 40 nm Environ

Plus en détail

Le programme Interreg IVA et la capitalisation sur les projets maritimes The Interreg IVA programme and capitalisation on maritime projects

Le programme Interreg IVA et la capitalisation sur les projets maritimes The Interreg IVA programme and capitalisation on maritime projects Le programme Interreg IVA et la capitalisation sur les projets maritimes The Interreg IVA programme and capitalisation on maritime projects Barbara Léplivier Secrétariat Technique Conjoint/ Joint Technical

Plus en détail

Mise au point et développement d'outils et de méthodes

Mise au point et développement d'outils et de méthodes 92 Des micro-organismes et des composés chimiques pour identifier les sources de contamination fécale : étude de leur persistance en microcosmes et de leur présence dans les eaux à l échelle d un bassin

Plus en détail

FICHE PROJET BAC TRAC Bactérie fécales, traceurs des sources de contaminations fécales dans les eaux

FICHE PROJET BAC TRAC Bactérie fécales, traceurs des sources de contaminations fécales dans les eaux FICHE PROJET BAC TRAC Bactérie fécales, traceurs des sources de contaminations fécales dans les eaux Contexte besoins identifiés Les Laboratoires des Pyrénées et des Landes, chef de file du projet, en

Plus en détail

Cette expérience a été mise en place en collaboration avec le Chimiscope sur une idée de Luc Schnieper, enseignant de Biologie.

Cette expérience a été mise en place en collaboration avec le Chimiscope sur une idée de Luc Schnieper, enseignant de Biologie. 13. Analyse de l eau Cette expérience a été mise en place en collaboration avec le Chimiscope sur une idée de Luc Schnieper, enseignant de Biologie. Les eaux des rivières, des fleuves, des mares ou des

Plus en détail

THEME 1-A ANALYSE DES RISQUES MICROBIOLOGIQUES DANS L ESTUAIRE DE SEINE

THEME 1-A ANALYSE DES RISQUES MICROBIOLOGIQUES DANS L ESTUAIRE DE SEINE PROGRAMME SEINE AVAL 2 : ANNEE 2003 L analyse et la gestion environnementales Volet n 1 «recherche finalisée» THEME 1-A ANALYSE DES RISQUES MICROBIOLOGIQUES DANS L ESTUAIRE DE SEINE Coordinateur : Fabienne

Plus en détail

GIRAC. Gestion Intégrée des Rejets d Assainissement Côtiers. Mohammad MOURAD

GIRAC. Gestion Intégrée des Rejets d Assainissement Côtiers. Mohammad MOURAD GIRAC Gestion Intégrée des Rejets d Assainissement Côtiers Mohammad MOURAD ) 27/10/2011 Veolia Environnement Recherche & Innovation Objectifs et livrables Développer des outils pour une meilleure maitrise

Plus en détail

LE PROJET SETARMS: Comparaison des différentes réglementations existantes en Europe sur le dragage portuaire

LE PROJET SETARMS: Comparaison des différentes réglementations existantes en Europe sur le dragage portuaire LE PROJET SETARMS: Comparaison des différentes réglementations existantes en Europe sur le dragage portuaire Nathalie DUMAY Séminaire sur Les enjeux des sédiments et leur valorisation dans les matériaux

Plus en détail

Caractérisation des sources municipales d approvisionnement en eau potable dans les sept bassins versants en surplus de fumier

Caractérisation des sources municipales d approvisionnement en eau potable dans les sept bassins versants en surplus de fumier Étude sur la qualité de l eau potable et impacts potentiels sur la santé Caractérisation des sources municipales d approvisionnement en eau potable dans les sept bassins versants en surplus de fumier ÉTUDE

Plus en détail

AQUAMANCHE. Développement de techniques de discrimination de sources de pollution fécale des eaux, application à l étude du site du havre de l Ay

AQUAMANCHE. Développement de techniques de discrimination de sources de pollution fécale des eaux, application à l étude du site du havre de l Ay Unité de Recherche Risques Microbiens Université de Caen Basse-Normandie AQUAMANCHE France (Channel) England INTERREG IVA Program (FEDER) Développement de techniques de discrimination de sources de pollution

Plus en détail

LE PROJET SETARMS: Analyse comparative des législations nationales concernant la gestion des sédiments marins de dragage en Europe.

LE PROJET SETARMS: Analyse comparative des législations nationales concernant la gestion des sédiments marins de dragage en Europe. LE PROJET SETARMS: Analyse comparative des législations nationales concernant la gestion des sédiments marins de dragage en Europe Nathalie DUMAY Introduction Aire géographique du projet By Ospar Committee

Plus en détail

Réunion du Comité de Suivi des Projets de l'enjeu Eau

Réunion du Comité de Suivi des Projets de l'enjeu Eau Réunion du Comité de Suivi des Projets de l'enjeu Eau SURFRIDER FOUNDATION EUROPE Mettre en place des actions d'information pour la reconquête des milieux utilisés pour des activités nautiques Remerciements

Plus en détail

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER-INTERREG Julie MENARD CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER - INTERREG Politique de cohésion et fonds européens structurels et d investissement

Plus en détail

(Ré)concilier bétail et qualité des cours d eau Impact de l accès non contrôlé du bétail au cours d eau

(Ré)concilier bétail et qualité des cours d eau Impact de l accès non contrôlé du bétail au cours d eau (Ré)concilier bétail et qualité des cours d eau Impact de l accès non contrôlé du bétail au cours d eau Nicolas Mayon (PNHSFA) 8 e Rencontre entre Acteurs de la Rivière Houffalize 17 octobre 2014 Impacts

Plus en détail

PCAA Programme canadien d adaptation agricole

PCAA Programme canadien d adaptation agricole PCAA Programme canadien d adaptation agricole Rapport final Impact de la date et de la source d eau d irrigation sur la salubrité de la laitue romaine en terre noire Projet 6448 Institut de recherche et

Plus en détail

Identification des situations à risque de contamination microbienne des eaux : intérêt des méthodes optiques

Identification des situations à risque de contamination microbienne des eaux : intérêt des méthodes optiques Identification des situations à risque de contamination microbienne des eaux : intérêt des méthodes optiques Marie-Florence Thomas Ecole des Métiers de l Environnement Situation à risques Situation à risque

Plus en détail

Suivi de la contamination fécale dans la grande région de Montréal

Suivi de la contamination fécale dans la grande région de Montréal Université du Québec Institut National de la Recherche Scientifique Institut Armand-Frappier Suivi de la contamination fécale dans la grande région de Montréal Par Marc-André Blais Mémoire présenté pour

Plus en détail

Magali De Cachard, Pierre Roumieu, Sébastien Roux, Antoine Vollant, Nicolas Boisson, Yannick Baux

Magali De Cachard, Pierre Roumieu, Sébastien Roux, Antoine Vollant, Nicolas Boisson, Yannick Baux Thème : REX des incidents et des dysfonctionnements des barrages vannés EXPLOITATION DES BARRAGES VANNES RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LE CALCUL DE LA DÉBITANCE DES BARRAGES ÉTUDES SUR MODÈLES PHYSIQUES ET MODÈLES

Plus en détail

Le diagnostic approfondi du groupe santé

Le diagnostic approfondi du groupe santé Le diagnostic approfondi du groupe santé Axe 1 : La pollution de l air - Prélèvements et analyse bactériologique de l air réalisé par S Prim et les élèves de BTS Dans le cadre des travaux pratiques de

Plus en détail

Risques à la santé associés à la présence de coliformes fécaux dans l eau du ruisseau St James

Risques à la santé associés à la présence de coliformes fécaux dans l eau du ruisseau St James Direction de santé publique Risques à la santé associés à la présence de coliformes fécaux dans l eau du ruisseau St James Monique Beausoleil, M.Sc., toxicologue 12 novembre 2014 MISE EN CONTEXTE Le 10

Plus en détail

Note explicative CHIMIE INORGANIQUE AVEYRON LABO

Note explicative CHIMIE INORGANIQUE AVEYRON LABO CHIMIE INORGANIQUE Note explicative Les délais indiqués sont, à titre indicatif. Ils peuvent varier en fonction de l activité du laboratoire. Les délais indiqués correspondent aux délais analytiques incompressibles.

Plus en détail

1. Détection de virus entériques... 65 2. Détection de bactéries coliformes... 67 3. Bibliographie... 68

1. Détection de virus entériques... 65 2. Détection de bactéries coliformes... 67 3. Bibliographie... 68 1. Détection de virus entériques... 65 2. Détection de bactéries coliformes... 67 3. Bibliographie... 68 Page 1 3.2. Détection de microorganismes pathogènes dans les eaux estuariennes de la Seine Nathalie

Plus en détail

HyDRIMZ. Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité

HyDRIMZ. Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité Développement de Techniques et Analyse Moléculaire de la Biodiversité HyDRIMZ DENITEXPRESS a Influence de faibles concentrations en nanoparticules de CuO sur l expression des gènes de la dénitrification

Plus en détail

Résultats 2014 QUALITE DES EAUX DE BAIGNADES SAINT PIERRE QUIBERON PENTHIEVRE OCEAN. http//baignades.sante.gouv.fr. Interprétation.

Résultats 2014 QUALITE DES EAUX DE BAIGNADES SAINT PIERRE QUIBERON PENTHIEVRE OCEAN. http//baignades.sante.gouv.fr. Interprétation. 056234-056000780 PENTHIEVRE OCEAN 05600091422 15:05 0560000001015 Entérocoques /100ml ############################### 100ml 0560000001015 056000780 056234-056000781 PENTHIEVRE BAIE 05600091438 16:35 0560000001016

Plus en détail

PROTECTION DES GASOIL ET FUELS DES PROLIFÉRATIONS BACTÉRIENNES ET FONGIQUES. Raffinerie Allemande (confidentiel)

PROTECTION DES GASOIL ET FUELS DES PROLIFÉRATIONS BACTÉRIENNES ET FONGIQUES. Raffinerie Allemande (confidentiel) DOSSIER TECHNIQUE SELD 1, Rue Marius Berliet 69720 ST BONNET DE MURE PROTECTION DES GASOIL ET FUELS DES PROLIFÉRATIONS BACTÉRIENNES ET FONGIQUES Compte Rendu de l utilisation de l EXP55 O en Raffinerie

Plus en détail

Résultats 2014 QUALITE DES EAUX DE BAIGNADES GUIDEL LE BAS POULDU. http//baignades.sante.gouv.fr. Interprétation. sanitaire

Résultats 2014 QUALITE DES EAUX DE BAIGNADES GUIDEL LE BAS POULDU. http//baignades.sante.gouv.fr. Interprétation. sanitaire 056078-056000851 LE BAS POULDU Eau de bonne qualité Good bathing water quality 05600091360 05600091474 14:15 13:00 0560000001086 Entérocoques /100ml (MP) ############################### 15

Plus en détail

OUTILS DE SURVEILLANCE DES RESEAUX D EAU INDUSTRIELS

OUTILS DE SURVEILLANCE DES RESEAUX D EAU INDUSTRIELS OUTILS DE SURVEILLANCE DES RESEAUX D EAU INDUSTRIELS Les objectifs de la surveillance microbiologique : Laurent Garrelly Contrôle réglementaire Mesure de surveillance Conformité Gestion Suivi de flore

Plus en détail

Surveillance et Mesure Automatique - en continu. des micropolluants organiques dans l eau : LES STATIONS D ALERTE AQUAPOD

Surveillance et Mesure Automatique - en continu. des micropolluants organiques dans l eau : LES STATIONS D ALERTE AQUAPOD Instrumentation et Etude pour l Environnement Commission Internationale de L Escaut 26 Février 2008 Surveillance et Mesure Automatique - en continu des micropolluants organiques dans l eau : LES STATIONS

Plus en détail

Utilisation de la méthode ALARM dans la gestion de 3 cas groupés de transmission du virus de l hépatite C dans un service d hémodialyse

Utilisation de la méthode ALARM dans la gestion de 3 cas groupés de transmission du virus de l hépatite C dans un service d hémodialyse Utilisation de la méthode ALARM dans la gestion de 3 cas groupés de transmission du virus de l hépatite C dans un service d hémodialyse B R O C H A R T - M E R L I N J u l i e, H I R S C H M a r i e -

Plus en détail

OGERIS. Outil de gestion des risques sanitaires à destination des petites unités d exploitation. Travaux du GT HACCP et petites unités

OGERIS. Outil de gestion des risques sanitaires à destination des petites unités d exploitation. Travaux du GT HACCP et petites unités OGERIS. Outil de gestion des risques sanitaires à destination des petites unités d exploitation Travaux du GT HACCP et petites unités 1 Origine du projet : eau risques sanitaires 2 Constat : La mise en

Plus en détail

Les bactéries. de recycler la matière Participent dans la fabrication d aliments et de médicaments

Les bactéries. de recycler la matière Participent dans la fabrication d aliments et de médicaments Les bactéries Apparues il y a 3,5 milliards d années, les bactéries sont les organismes vivants les plus diversifiés et les plus répandus sur Terre. Appartenant au monde des microbes, elles mesurent en

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

C.difficile? 4 targets. OneStep - One Test. Genspeed. C.diff OneStep

C.difficile? 4 targets. OneStep - One Test. Genspeed. C.diff OneStep C.difficile? OneStep - One Test 4 targets C.diff OneStep Genspeed C.diff OneStep Prendre une longueur d avance... La nouvelle méthode de diagnostic moléculaire pour la détection de C.difficile Le test

Plus en détail

AGENCE DE L EAU ADOUR GARONNE

AGENCE DE L EAU ADOUR GARONNE 90, RUE FERETRA 31 078 TOULOUSE CEDEX 4 ETUDE CONCERNANT L ORIGINE FECALE DES CONTAMINATIONS MICROBIENNES ANALYSE BIBLIOGRAPHIQUE - RAPPORT DEFINITIF - Version Etat Date Rédigé par Vérifié par 2 Définitif

Plus en détail

Sophie Mieszkin THÈSE / UNIVERSITÉ DE BRETAGNE OCCIDENTALE. Laboratoire EMP/MIC Ifremer centre de Brest. présentée par

Sophie Mieszkin THÈSE / UNIVERSITÉ DE BRETAGNE OCCIDENTALE. Laboratoire EMP/MIC Ifremer centre de Brest. présentée par THÈSE / UNIVERSITÉ DE BRETAGNE OCCIDENTALE sous le sceau de l Université européenne de Bretagne pour obtenir le titre de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DE BRETAGNE OCCIDENTALE Mention : Biologie marine École

Plus en détail

méthodologique Réduction des pollutions bactériologiques sur les bassins versants littoraux Guide des procédés et méthodes www.eau-loire-bretagne.

méthodologique Réduction des pollutions bactériologiques sur les bassins versants littoraux Guide des procédés et méthodes www.eau-loire-bretagne. 2013 méthodologique www.eau-loire-bretagne.fr Réduction des pollutions bactériologiques sur les bassins versants littoraux Guide des procédés et méthodes Décembre 2013 ISBN 978-2-916869-38-4 GUIDE Réduction

Plus en détail

Journée d étude : La santé mammaire

Journée d étude : La santé mammaire Journée d étude : La santé mammaire 02/12 Herve L analyse PCR, un outil pour le producteur et son vétérinaire E. Piraux Comité du lait Plan de l exposé 1. La PCR, c est quoi? 2. Caractéristiques de la

Plus en détail

d identification et de typage des orbivirus (action A1)

d identification et de typage des orbivirus (action A1) Développement d outils d d identification d et de typage des orbivirus (action A1) Stéphan ZIENTARA, Corinne SAILLEAU, Emmanuel BREARD, Cyril VIAROUGE, Kamilla GORNA, Anthony RELMY, Alexandra DESPRAT UMR

Plus en détail

2013-2018 POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME

2013-2018 POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME POLITIQUE D AMELIORATION DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES PORTS ET DU LITTORAL DE CHARENTE MARITIME Version du 15 février 2013 Chef de projet : Bruno SAMZUN CG17/DDDM/Mission Mer DES ENJEUX MAJEURS.

Plus en détail

Adjidé C.C., Segard C., Desjonquères Q., Hirsch M.P. Rossy D., Fave M.H., Brissaud C., Sylvain K., Trouillet L. Duverlie G., Ganry O.

Adjidé C.C., Segard C., Desjonquères Q., Hirsch M.P. Rossy D., Fave M.H., Brissaud C., Sylvain K., Trouillet L. Duverlie G., Ganry O. Un nouvel outil pour mieux évaluer le risque viral environnemental : Qualification du biocollecteur Coriolis µ pour la récupération et l'identification des virus dans l'air Adjidé C.C., Segard C., Desjonquères

Plus en détail

INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL

INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL 1 INGENIEUR SECURITE & ENVIRONNEMENT & HYGIENE PRESENTATION / ETAT CIVIL Nom Age Disponibilité Formations SIKPO Léon Bénigno 30 ans Immédiatement Master professionnel Sciences & Ingénierie l Environnement

Plus en détail

Efficacité épuratoire des filières de traitement des eaux résiduaires urbaines Aspect chimiques et microbiologiques

Efficacité épuratoire des filières de traitement des eaux résiduaires urbaines Aspect chimiques et microbiologiques La problématique scientifique Augmenter les connaissances sur les polluants prioritaires et les microorganismes au sein des filières de traitement des eaux Efficacité de ces ouvrages pour les effluents

Plus en détail

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral

Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Projet de SDAGE 2016-2021 Préserver le littoral Code l orientation de Intitulé dans le Sdage 2010-2015 Intitulé dans le Sdage 2016-2021 10A Réduire significativement l eutrophisation des eaux côtières

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la santé Sous-direction «Prévention des risques liés à l environnement et à l alimentation» Bureau «Qualité des

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale ARN du virus de l hépatite C : ARN-VHC ARN-VHC 03VHC1 Novembre 2003 Edité : mars 2006 Annales ARN-VHC 03VHC1 1 / 8 ARN-VHC 03VHC1

Plus en détail

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies 114-1 - - 1 -Les Utilisation des processus biologiques pour produire des biens et des services. Les biotechologies tirent leur efficacité des techniques clés engendrées par les progrès conjoints de la

Plus en détail

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche Laboratoire Eau de Paris Analyses et Recherche L eau, un aliment sous contrôle public Pour Eau de Paris, approvisionner la capitale en eau, c est garantir à ses 3 millions d usagers une ressource de qualité,

Plus en détail

Conférence technique internationale de la FAO

Conférence technique internationale de la FAO Décembre 2009 ABDC-10/7.2 F Conférence technique internationale de la FAO Biotechnologies agricoles dans les pays en développement: choix et perspectives pour les cultures, les forêts, l élevage, les pêches

Plus en détail

Qui sommes-nous? 7 500 prélèvements

Qui sommes-nous? 7 500 prélèvements Qui sommes-nous? Le laboratoire départemental d analyses de l Eure est un service du Conseil général totalement dédié à la recherche de pathogènes, de résidus chimiques et de polluants présents dans les

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-1644 rév. 4

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-1644 rév. 4 Convention N 2189 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1644 rév. 4 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau Sites et sols pollués en CHINE Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau P2 Les Guides relatifs à la gestion des sites et sols pollués P3 Le gouvernement chinois (Ministère de l Environnement)

Plus en détail

La crise de la Légionellose et le gestionnaire immobilier. Bruno Turcotte Directeur Administration Placements immobiliers

La crise de la Légionellose et le gestionnaire immobilier. Bruno Turcotte Directeur Administration Placements immobiliers La crise de la Légionellose et le gestionnaire immobilier Bruno Turcotte Directeur Administration Placements immobiliers 1 Colloque annuel du comité énergie et gestion technique, 22 mars 2013 Votre partenaire

Plus en détail

Les zones à environnement contrôlé : conception, mise en place et maintien de zones à environnement contrôlé :

Les zones à environnement contrôlé : conception, mise en place et maintien de zones à environnement contrôlé : Les zones à environnement contrôlé : conception, mise en place et maintien de zones à environnement contrôlé : partie II : Les exigences du contrôle de qualité Prof. P.ODOU Institut de Pharmacie du CHRU

Plus en détail

La qualité des eaux de baignade. sur le littoral des Pyrénées Atlantiques

La qualité des eaux de baignade. sur le littoral des Pyrénées Atlantiques La qualité des eaux de baignade sur le littoral des Pyrénées Atlantiques La problématique de la qualité des eaux de baignade est principalement abordée sous l aspect bactériologique. Pour garantir une

Plus en détail

Enjeu 5 : Estuaire. Tableau de bord 2013-2014 SAGE Ellé Isole Laïta

Enjeu 5 : Estuaire. Tableau de bord 2013-2014 SAGE Ellé Isole Laïta Enjeu 5 : Estuaire L estuaire de la Laïta, soumis à différentes pollutions, notamment bactériologique, ne permet pas d y initier une filière conchylicole viable malgré la présence d anciennes concessions.

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP)

Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP) Comptage Hétérotrophe sur Plaque (CHP) École Secondaire But: Déterminer si un échantillon d'eau est dans la norme des recommandations canadiennes pour l'eau potable en ce qui concerne la croissance bactérienne.

Plus en détail

S installer en Massif central, faire vivre un territoire

S installer en Massif central, faire vivre un territoire 16 mars 2012 S installer en Massif central, Le Vee Gilles Machat Marie Marchetti Célia Commanditaire : Amélie Chavarot faire vivre un territoire Diversité des exploitations agricoles au sein du Massif

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA

Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA Epidémiologie appliquée aux sciences vétérinaires DES DAOA DES - DEA Claude SAEGERMAN Département des maladies infectieuses et parasitaires, Service d épidémiologie et analyse de risques appliquées aux

Plus en détail

Étude du portage du méningocoque B:14:P1-7,16 dans la zone de Dieppe

Étude du portage du méningocoque B:14:P1-7,16 dans la zone de Dieppe Étude du portage du méningocoque B:14:P1-7,16 dans la zone de Dieppe Promoteur : CHU de Rouen (PHRC national) Partenaires : CHG de Dieppe Institut Pasteur : CNR des méningocoques Institut de veille sanitaire

Plus en détail

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation

Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Sdage, état d avancement de la révision et prochaine consultation Ingrid HERMITEAU Agence de l eau Loire-Bretagne Cap sur la révision du Sdage 1. Rappel : qu est-ce que le Sdage? 2. Les éléments de réflexion

Plus en détail

LA REPONSE AUX RISQUES ET MENACES NRBCe

LA REPONSE AUX RISQUES ET MENACES NRBCe SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS D ILLE-ET-VILAINE LA REPONSE AUX RISQUES ET MENACES NRBCe Cdt Y. Durocher CMIC 35 sept 2014 2 UNITES : SOCLE de la réponse NRBCe CMIC : cellule mobile d intervention

Plus en détail

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau

Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Journée technique ARRA Gestion quantitative de la ressource en eau Etude Volumes Prélevables sur les Usses 2010-2012 5 avril 2013 SMECRU Syndicat Mixte d Etude du Contrat de Rivières des Usses Le bassin

Plus en détail

Piscines : point réglementaire

Piscines : point réglementaire Piscines : point réglementaire 02octobre 2012 Principales références juridiques: Articles L1332-1 à L1332-9, articles D1332-1 à D1332-13, et annexe 13-6 (installations sanitaires) du code de la santé publique.

Plus en détail

dossier de presse La surveillance de la santé des animaux sauvages : 2 Le dispositif de lutte contre la grippe aviaire : 2

dossier de presse La surveillance de la santé des animaux sauvages : 2 Le dispositif de lutte contre la grippe aviaire : 2 L u n d i 6 m a r s 2 0 0 6 dossier de presse par Jean-Baptiste GIRAUD, vice-président du conseil général chargé de l agriculture et du développement agricole La surveillance de la santé des animaux sauvages

Plus en détail

Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques

Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques décembre 2011 Cat.# : En4-144/31-2011F-PDF ISBN : 978-1-100-98402-5 1 Introduction L indicateur de

Plus en détail

patient porteur de BHR en SSR

patient porteur de BHR en SSR Gestion d un d patient porteur de BHR en SSR Centre Mutualiste de RééR ééducation et Réadaptation R Fonctionnelles de Kerpape D. HELGUEN-E. LE CAIGNEC EOHH Journée régionale de formation en hygiène hospitalière

Plus en détail

DIRECTIVE NITRATES. Argumentaires micro-économiques concernant :

DIRECTIVE NITRATES. Argumentaires micro-économiques concernant : DIRECTIVE NITRATES Argumentaires micro-économiques concernant : Le projet d arrêté complémentaire version du 23 octobre 2012 La révision des zones vulnérables Introduction La France est concernée par deux

Plus en détail

VALIDATIERAPPORT RAPPORT DE VALIDATION

VALIDATIERAPPORT RAPPORT DE VALIDATION VALIDATIERAPPORT RAPPORT DE VALIDATION Analysemethode Méthode d analyse Techniek Technique Matrix / matrixgroep Matrice / Groupe de matrices Datum laatste aanpassing / Date de la dernière adaption Recherche

Plus en détail

Instruments économiques et politique publique

Instruments économiques et politique publique 0 Aujourd hui Instruments économiques et politique publique Source(s): Projet EPI-Water Ses cas d études Les questions Enseignements pour le futur 1 Une panoplie d instruments d de politique publique Moyens

Plus en détail

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES

PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES PROJET DE SDAGE 2016-2021 ETAT DES LIEUX RISQUES DE NON ATTEINTE DES OBJECTIFS DES MASSES D EAUX SOUTERRAINES I Objectifs qualitatifs (5) Risque non atteinte des objectifs des Pas de dépassement du seuil

Plus en détail

La Robotique a-t-elle un avenir en Microbiolologie?

La Robotique a-t-elle un avenir en Microbiolologie? La Robotique a-t-elle un avenir en Microbiolologie? Stéphane L Haridon Laboratoire de Microbiologie des Environnements Extrêmes, UMR6197 Institut Universitaire Européen de la Mer Université de Bretagne

Plus en détail

Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun

Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun Prévalence des génotypes du HPV à HR oncogènes dans les échantillons cervicaux analysés au Centre Pasteur du Cameroun Richard Njouom Chef du Service de Virologie Centre Pasteur Cameroun Worshop on HPV/Cervical

Plus en détail

Simulation en aviation

Simulation en aviation Hôpitaux Universitaires de Genève Intérêt de la simulation en pharmacotechnie Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef JFSPH 23 avril 2015 Etre les premiers pour vous Simulation en aviation 2 1 Simulation en

Plus en détail

Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France

Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France Bactéries hautement résistantes et émergentes (BHRe) Epidemiology of emergent and highly resistant bacteria in France Epidémiologie des bactéries hautement résistantes et émergeantes en France Bactéries

Plus en détail

Revue des méthodes de détermination de sources de contamination fécale de l eau

Revue des méthodes de détermination de sources de contamination fécale de l eau Revue des méthodes de détermination de sources de contamination fécale de l eau Marc-André Blais, B.Sc., IRDA Caroline Côté, agr., Ph.D., IRDA Richard Villemur, Ph.D., INRS Mylène Généreux, M.Sc., IRDA

Plus en détail

E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité?

E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité? E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité? Application de la démarche HACCP pour l identification d étapes de maîtrise Hubert BRUGERE Steak expert Angers 24 et 25 juin

Plus en détail

LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES

LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES LA PROBLÉMATIQUE DU TRANSFERT DU LABO AU TERRAIN EXEMPLE DES RHAMNOLIPIDES Fabienne Baillieul URCA-URVVC GÉNÉRALISATION EN VITICULTURE Nicolas Aveline IFV Colloque Elicitra Avignon 13 & 14 Juin 2013 Les

Plus en détail

La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui?

La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui? La CRENO Bretagne La CRENO Bretagne : qui? Responsable d UF Geneviève HERY-ARNAUD (MCU-PH) 1 Qui? 2 Où? 3 Pourquoi? 4 Comment? 5 Combien? 6 Quoi? Coordination médicale Nicolas ROUZIC (PH) Coordination

Plus en détail

LE MANAGEMENT DU RISQUE

LE MANAGEMENT DU RISQUE LE MANAGEMENT DU RISQUE S O M M A I R E Définition des différents termes Les différents types de risque Méthodologie d évaluation et de gestion du risque Exemples de management du risque DÉFINITIONS Danger

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-0144 rév. 2

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-0144 rév. 2 Convention N 87 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-0144 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Outils moléculaires de surveillance de laboratoire

Outils moléculaires de surveillance de laboratoire Outils moléculaires de surveillance de laboratoire Hugues Charest Laboratoire de santé publique du Québec Faculté de médecine, Université de Montréal Conflits d intérêts Je déclare n avoir aucun conflit

Plus en détail

La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des installations à risque

La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des installations à risque Les rencontres de l'eau en Loire Bretagne Assainissement Non Collectif : Enjeux et perspectives en Loire Bretagne 12 avril 2011 La loi Grenelle - plan d actions national et grille de détermination des

Plus en détail

LE RISQUE INFECTIEUX LIÉ À L EAU DES UNITS DE SOINS DENTAIRES

LE RISQUE INFECTIEUX LIÉ À L EAU DES UNITS DE SOINS DENTAIRES Congrès National de la SF2H - Juin 2014 LE RISQUE INFECTIEUX LIÉ À L EAU DES UNITS DE SOINS DENTAIRES Damien COSTA (Interne IPR) Introduction 2 L unit dentaire : regroupe la plupart des appareils nécessaires

Plus en détail

L ASSURANCE QUALITE AU LABORATOIRE DE DIAGNOSTIC

L ASSURANCE QUALITE AU LABORATOIRE DE DIAGNOSTIC L ASSURANCE QUALITE AU LABORATOIRE DE DIAGNOSTIC ATELIER DE FORMATION SUR LE DIAGNOSTIC DE LA FIEVRE APHTEUSE 21 mai 2012 Labib BAKKALI KASSIMI Labib.bakkali-kassimi@anses.fr Agence Nationale de Sécurité

Plus en détail

Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire

Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire Christiane Claessens Laboratoire de santé publique du Québec 24 octobre 2006 Surprise! Un test de laboratoire 100% précis

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE

CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE Section des Eaux RECOMMANDATIONS SUR LA METHODOLOGIE D'INVESTIGATION EN CAS DE CONTAMINATION OU DE SUSPICION DE CONTAMINATION MICROBIENNE DES EAUX DESTINEES

Plus en détail

Mieux connaitre pour mieux agir (premier axe du PSRS OI)

Mieux connaitre pour mieux agir (premier axe du PSRS OI) Mieux connaitre pour mieux agir (premier axe du PSRS OI) 1. Observation et analyse en santé une évidence 2. Récupérer l information existante 3. Augmenter la connaissance spécifique (études, enquêtes )

Plus en détail

Etude Poolsan au centre de loisir Leatherhead, Angleterre

Etude Poolsan au centre de loisir Leatherhead, Angleterre Etude Poolsan au centre de loisir Leatherhead, Angleterre Poolsan - Etude Leatherhead - HPA - Agence de Protection de la Santé - Angleterre 1/12 SOMMAIRE 1. Introduction... p.3 2. Protocole de test...

Plus en détail

Gestion de l assainissement et qualité des eaux de baignade à Marseille

Gestion de l assainissement et qualité des eaux de baignade à Marseille Gestion de l assainissement et qualité des eaux de baignade à Marseille Sewer network management and the quality of bathing water in Marseille Laplace D.* Garro Y.* Rovera A.* Jiannetti S. ** Guivarch

Plus en détail

Préfecture de la Gironde

Préfecture de la Gironde Protocole relatif au fonctionnement des établissements conchylicoles en période de crise phyco-toxinique permettant la vente de coquillages mis en stockage protégé ou issus de zones non concernées. Préfecture

Plus en détail

Préparation et fixation par organe 5.00. Recherche de sédiments dans les urines 6.55

Préparation et fixation par organe 5.00. Recherche de sédiments dans les urines 6.55 Tarifs Bovins Autopsie Animal de moins de 150 kg 20.00 Animal de 150 à 400 kg 34.00 Animal de plus de 400 kg 57.00 Décérébration sur suspicion ESB 336.00 Cytologie Dénombrement cellulaire du lait 8.35

Plus en détail

Réunion d Information Campagne d Irrigation 2015. 15 avril 2015

Réunion d Information Campagne d Irrigation 2015. 15 avril 2015 Réunion d Information Campagne d Irrigation 2015 15 avril 2015 SOMMAIRE 1- Bilan du protocole de gestion campagne 2014 2- Bilan des indicateurs 2014 Bilan début d année 2015 3- Présentation de l arrêté

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère STL Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 4 Sous-thème : 4.1 Les propriétés informatives de l ADN sont liées à sa structure Présentation

Plus en détail

MASTER (LMD) STATISTIQUE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE

MASTER (LMD) STATISTIQUE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE MASTER (LMD) STATISTIQUE DES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : MATHEMATIQUES, BIOSTATISTIQUE

Plus en détail