Mastère Spécialisé Innovation & Transformation. Approches «Processus» de la Transformation - Synthèse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mastère Spécialisé Innovation & Transformation. Approches «Processus» de la Transformation - Synthèse"

Transcription

1 Mastère Spécialisé Innovation & Transformation Approches «Processus» de la Transformation - Synthèse Novembre Décembre 2012 CEISAR (Center of excellence for EnterprISe ARchitecture)

2 Résumé du cours Rappels des objectifs Rappels sur l entreprise Langage de la Transformation Marché / Produit / Client Opérations / Modèle / Capacité Transformation / Stratégie / Architecture d Entreprise / Programme, Projet Bonnes pratiques de modélisation d Entreprise Le Modèle Global Le Modèle d information Le Modèle de Processus Structures organisationnelles Agilité : Les projets de transformation Synergie : Développer le reuse Compétences pour la Transformation Page 2

3 Objectifs du cours Plusieurs types d approches sont nécessaires pour réussir la Transformation de l Entreprise Certaines approches donnent la primauté aux aspects humains D autres se focalisent sur la méthode et la formalisation des bonnes pratiques de Transformation : Approches «Processus» Les deux sont utiles et complémentaires Nous nous focaliserons sur les approches «Processus» Page 3

4 Les besoins de Transformation sont Croissants Mondialisation Concentrations Restructurations Extension du périmètre de l Entreprise Transformer l Entreprise Développement durable (Processus) Nouveaux Canaux Internet Optimisation de la chaine de valeur globale Page 4

5 ll est difficile de Transformer: Standish Group, Gartner, IBM Standish Group: Statistiques sur projets informatiques Succès Mitigés Echecs % 53% 31% % 49% 23% % 53% 18% % 46% 19% % 44% 24% Nombreuses Incertitudes : Quelles Fonctionnalités délivrer (à quoi sert-il)? Quelle Architecture pour le Modèle de la Solution (comment est-il Construit)? Quel déroulement du Projet (comment s y prendre)? Quelle Acceptation par les Acteurs Opérationnels (comment convaincre)? Page 5

6 Difficile d enseigner à mieux Transformer 1. Chaque discipline (Stratégie, Marketing, Organisation, Informatique, Processus, Gestion du Changement, Comportemental ) souhaite son indépendance, alors que toutes sont indispensables à la réussite d une Transformation. 2. Doute sur le fait que l on puisse Formaliser la Transformation: Chaque Transformation semble spécifique: on a du mal à imaginer qu il existe des Pratiques communes On estime souvent que la Méthode est contradictoire avec l acte de création Et pourtant des initiatives percent telles que: Université de la Transformation de CapGemini Business Transformation Academy de SAP Un nombre croissant de Directeurs de la Transformation dans les Entreprises (Accor, EDF, France Telecom, Veolia ) Page 6

7 Toujours les mêmes difficultés (exemples): la Transformation peut se formaliser Définir tous les besoins Définir le But Manque d ambition Piloter Problème non formalisé Trajectoire sans cible Modèle dépendant de l Organisation Difficulté à décomposer Obtenir le Modèle Opposition réutilisation/ besoins spécifiques Reproduction de l existant Déployer le Modèle Absence de «Fondation» Perte de l objectif en cours de projet Bureaucratie Indisponibilité des Transformateurs Métier Structures et Rôles peu adaptées Refus du changement Communication inadaptée Promesses irréalistes Difficultés à évaluer couts et délais Page 7

8 La Transformation peut se formaliser: mêmes Pratiques pour des Processus différents Processus de Transformation Créer une Entreprise Fusionner deux Entreprises Lancer de nouveaux Produits Nouveau Segment de Clientèle Nouveau Pays Nouveau Partenaire Renouveler le SI Changer le périmètre de l Entr. Réutilisées Pratiques Communes Comment définir un problème? Comment évaluer un Projet? Comment modéliser des Processus? Comment gérer le changement? Comment rendre les acteurs plus innovants? Comment choisir des outils de Transformation? Comment développer du logiciel? Comment gérer la sécurité? Page 8

9 Rappels sur l entreprise Page 9

10 Approche systémique de l Entreprise Ressources Capital Ressources Humaines : UN centre de décision Technologie, Savoir Faire, Méthodes Concurrent Fournisseur Matières Premières Enterprise = Agent économique qui crée de la Valeur PRODUIT Bien et/ou Service Satisfaction CLIENT PRODUIT Bien et/ou Service Regulateur / Legislateur Différentes formes juridiques : SA, SARL, Association, Organisation Gouvernmentale, sans existence juridique Differents Systèmes: entreprise publique/privée, Fédération, Unité de recherche/d enseignement, ONG, syndicats, parti politique, association Page 10

11 Principales activités d une Entreprise industrielle Rechercher (R/D) Concevoir le produit Développer le Marketing du produit (Besoins et promotion) 1 + Gérer les Ressources internes (support) Finance, RH, SI, locaux, usines Tout part du client! Fournisseur Industrialiser Gérer la distribution (n canaux) Client Gérer la logistique Supply chain Acheter Produire Vendre Maintenir Gérer / Piloter Page 11

12 Langage de la Transformation Principaux concepts Page 12

13 Le Marché: pour obtenir de la Valeur, le Client Acquiert puis Utilise un Produit Marché Offre Entreprise 3 Entreprise 2 Entreprise 1 Demande Acquéreur Client Payeur Différents Rôles peuvent être joués par la même Personne Produits Bien, Service, Information ou Modèle de Bien, Modèle de Service, Modèle d information Bénéficiaire Utilisateur VALEUR Segment de Clientèle Territoire de Distribution Page 13

14 6 types de Produit Bien Ex: Voiture Service Ex: soigner un malade Information Réelle Ex: Information boursière Modèle de Bien Ex: Modèle de Voiture Modèle de Service Ex: Méthode de diagnostic Modèle d Information Ex: Modèle d information sur une valeur financière Page 14

15 Vision Entreprise: définir son Offre Marché Produit CLIENT Offre: Quels Modèles-Produit Pour quel segment de clientèle Sur quel territoire Quelle Contrepartie Page 15

16 Pour bien exécuter les processus Primaires, il faut définir une Offre Client OPERATIONS Opérer Gérer les Ressources Ressources d Opération Produire Distribuer Produit Client Utiliser Offre = Modèle Produit Page 16

17 Opérer grâce à des Ressources Acteurs-Humains: Acteurs Internes comme Employés ou Acteurs externes comme Clients, Partenaires, fournisseurs OPERATIONS Acteurs-Ordinateur: Station, Serveur, outil mobile Ressources d Opération Opérer Gérer les Ressources Produire Information: Client, Produit, Contrat, service, comptes, structure Informations Opérationnelles Distribuer Produit Client Utiliser Page 17

18 Pour que les Ressources Opèrent bien, elles doivent s appuyer sur un Modèle d Opération. Modèle d Acteur-Humain (pour individu et Groupe): Potentiel = Compétence + Comportement Rôle = sa place dans l organisation, Droits et Devoirs Organisation Modèle d Acteur- Ordinateur Potentiel = Configuration Hard et Soft Role = sa place dans l organisation, Droits et Devoirs Infrastructure Ressources d Opération OPERATIONS Opérer Gérer les Ressources Produire Distribuer Produit Client Utiliser Modèle d Information: Glossaire Métier, relations, attributs, types, référentiels, Interfaces entre Solutions Informations Opérationnelles Page 18 Modèle de Processus: But, Orchestration de Fonctions, règles d affectation aux Acteurs Modèle D Opération Modèle de Fonction: But, Logique de la Fonction

19 Capacité de l Entreprise Capacité de l Entreprise ( Capital ) Pour Opération et Transformation Ressources ( Capital matériel ou Moyens ) Modèle d Entreprise («Capital immatériel») Matériels (IT, Composant, Humains Locaux Information Capitaux Modèle d Entreprise Produit fini, Formalisable consommable) Modèle d Entreprise Non Formalisable Modèle Produit Modèle d Opération Modèle de Transformation Modèle Financier Culture (Interne) Image (Externe) Page 19

20 Classification des Processus Processus d Entreprise Processus des Opérations Processus de Transformation Processus Primaires Processus de gestion de Ressources Processus de pilotage Processus de formation de la Stratégie Processus de création des Modèles Processus de Déploiement Processus de Production Processus de Distribution Processus d Utilisation du Produit Page 20

21 Transformation = créer ou modifier le Modèle de l Entreprise et le déployer, pour appliquer la Stratégie. Page 21

22 Chaque activité de l Entreprise («Organisation Complexe») appartient soit à la Transformation, soit aux Opérations. TRANSFORMATION Stratégie Construction du Modèle Produit Construction du Modèle d Opération OPERATIONS Produire, Distribuer Gérer les Moyens Construire un Modèle Exécuter un Modèle Modèle V2 (Offres, Procédures, Processus, Rôles, Logiciels, Modèle d Information ) Déployer un Modèle: Former, Installer, réorganiser Modèle V1 (Offres, Procédures, Processus, Rôles, Logiciels, Modèle d Information ) Page 22

23 Opérations et Transformation TRANSFORMATION OPERATIONS Transformer (la Transformation) Transformer (les Opérations) Opérer Définir la Stratégie de Transformation Construire le Modèle de Transformation Déployer Modèle de Transformation Ressources de Transformation Définir la Stratégie d Opération Construire Offre Construire + Déployer Modèle Opération Ressources d Opération Gérer les Moyens Produire Distribuer Produit Client Utiliser Modèle de Transformation Offre Modèle D Opération Page 23

24 Fonctions de Transformation Identifier forces et faiblesses de l Entreprise actuelle Decider pourquoi Transformer et definir les Buts Indetifier les Drivers Opportunités et craintes Définir les Buts Périmêtre Territoire Ligne Produit Domaine d Opération Roles des Acteurs Buts Directions: Valeur pour l Entreprise +Détaillé en Objectifs et Indicateurs + détaillé en Exigences Contraintes sur la Transformation Délai, Budget Modèle de Transformation, Ressources de Transformation Construire le Modèle Cible Concevoir Architecture, Definir les Specs, Détailler le Modèle Controler le Modèle Cible Obtenir le Modèle Modèle de déploiement Offre Modèle d Opération Organiser, Motiver et former les Acteurs Humains Installer Matériels et Logiciels Migrer Information Adapter Locaux et équipement Déployer le Modèle Ressources Adaptées Page 24

25 Programme et Projets Définir pourquoi Transformer Obtenir le Modèle Construire le Modèle Concevoir l Architecture : Décomposer en Sous-Modèles et Fondation The Les Projets Projects Le Programme Coordonner Obtenir un Sous-Modèle Obtenir un Sous-Modèle Build Sub-Model Design Construire Sub-Model Architecture un Sous-Modèle Detail Concevoir Sub-Model l Architecture Détailler le Sous-Modèle Check Sub-Model Check Sub-Model Obtenir et supporter une Fondation Intégrer les Sous-Modèles dans le Modèle Contrôler le Modèle Déployer le Modèle Opérer Page 25

26 Approche Stratégique 1 Son Offre Actuelle Modèles de Produit Segment de Clientèle Forces et Faiblesses de l Offre Territoire de Distribution Pourquoi? 3 Drivers Opportunités et Menaces 4 But (ou Enjeu) Valeur pour l Entreprise Objectifs (et indicateurs) Contraintes sur la Cible et le Plan Sa Capacité actuelle Ressources Modèles 2 Forces et Faiblesses internes Avantage concurrentiel ou stratégique à long terme Vers où (Cible, Vision)? 5 Modèles de Produit Son Offre future (global) Territoire de Distribution Segment de Clientèle 6 Ressources et Modèles d Opération Sa Capacité future (globale) Territoire de Production Ressources et Modèles de Transf. 7 Comment? Plan stratégique global Décider 7 Projet (=Initiative) Construction ou Evolution de Modèle 8 8 Projet (=Initiative) Déploiement de Modèle Page 26

27 Qu est-ce que l Architecture d Entreprise? Une fois définie sa position souhaitée vis-à-vis de son environnement extérieur (stratégie) Quelle offre de produits? Quels marchés? Quels clients? Quels objectifs de performance? le décideur doit mobiliser au mieux les ressources pour atteindre ces objectifs et faire des choix sur : Les processus métier Les acteurs et l organisation La gestion de l information (les SI) Il doit donc choisir un «operating model», i.e une structure pour son entreprise et fait donc un travail d architecture d entreprise (implicite ou explicite) Page 27

28 L Architecture d Entreprise décrit comment l Entreprise Opère et se Transforme pour appliquer une Stratégie Stratégie Nouveaux Produits, Processus, Partenaire, Marché Quelles Organisation et Informatique? * Architecture d Entreprise Transformation Operations Acteur Action Information Organisation Acteur Humain Automate Execute Action Manuelle Action Automatisée Avec Information non structurée Information Structurée * : Nous ne nous occupons pas des autres ressources comme la finance, les biens immobiliers, les autres équipements qui sont traités dans d autres disciplines et ont un impact secondaire sur l «operating model» Page 28

29 Stratégie et Architecture d Entreprise sont intimement reliées Stratégie Exécution Prise en compte des capacités et contraintes de l Entreprise Architecture d Entreprise Page 29

30 «Business Architecture» pour un portefeuille de projets stratégiques cohérent Page 30

31 Idée clé sur l architecture d entreprise La Transformation de l Entreprise s opère par des projets successifs Nécessairement bornés dans le temps et l espace (domaine Métier) Recherchant des optima locaux L architecture d entreprise implique un processus permanent visant à conserver ou restaurer une cohérence globale Non borné dans le temps Ni dans l espace ( = sur le périmètre complet) Recherchant un optimum global Domaine Garantir l évolutivité (agilité), la maintenabilité, à moindre coût (complexité) Minimiser l impact (modularité), minimiser les redondances et mieux coordonner (synergie) Projet 1 Projet 2 Temps Page 31

32 Bonnes Pratiques de Modélisation d Entreprise Page 32

33 Modèle Représenta-on simplifiée de la réalité suivant des dimensions choisies par rapport à un objec-f Bénéfice : Comprendre et communiquer sur l existant Concevoir le futur Modèle Descriptif Concep-on Modèle Prescriptif Analyse Abstrac-on Implémenta-on Monde réel Système existant Système futur «Tout ce qui est simple est faux, tout ce qui ne l est pas est inutilisable» Paul Valéry «Everything should be made as simple as possible, but not simpler» Albert Einstein Page 33

34 Le modèle d Entreprise permet de comprendre comment les Opérations sont exécutées Priorité du référentiel d entreprise de l EA Modèle Global Carte des Processus Carte des Activités Carte des Fonctions Carte des Solutions Carte des Entités Vue simplifiée de la réalité pour la comprendre Rôles, Configurations Instructions détaillées aux Acteurs Définir, structurer et stocker les Informations Priorité des projets Modèle Operations Spécifique B Modèle d Acteur Modèle d Acteur Humain Rôle, Droit, Devoir, Compétence Modèle d Automate Configurations logicielles et matérielles Modèle Détaillé Modèle d Action Modèle d Action Manuelle Procédure, Documentation, Guide Utilisateur Modèle d Action Automatisée Logiciel Page 34 Modèle d Information Modèle d Information Humain Définition des Entités Modèle de données informatisées Entités/Relations, Types, Attributs

35 Bénéfices de la modélisation La modélisation permet à l Entreprise de comprendre ses Activités actuelles de manière explicite, ce qui est utile pour : Former les nouveaux collaborateurs Communiquer en interne (entre les départements) et en externe (avec des partenaires, fournisseurs ou clients) Démontrer sa maîtrise sur les risques, la qualité ou l efficacité de ses opérations Efficacité : CMM Gestion des risques : Sarbanes-Oxley, Bâle II Assurance Qualité : ISO9001 Et de concevoir un Modèle meilleur pour le futur Dans le cadre d une fusion/acquisition Dans la mise en place d un outil informatique Dans des démarches d amélioration des processus Métier (Qualité Totale, BPR, Six Sigma, ) Page 35

36 Cas d utilisation d un modèle d entreprise Formaliser son métier pour capitaliser sur la connaissance, passer d une culture orale à une culture écrite (formation des nouveaux collaborateurs) Projet SI : automatisation d un ou plusieurs processus et des informations associées, qu il faut donc décrire rigoureusement Urbanisation du SI d un groupe résultant de fusions successives Démarche de certification ISO 9000 Démarche d amélioration de processus : Business Process Reengineering (BPR) ou Lean Six Sigma Démarche de management par les processus Démarche Sarbanes-Oxley : Formaliser les risques et montrer qu on les maîtrise en toute transparence Démarche de mesure de performance des processus (type Balanced Score Card BSC) Page 36

37 Modèle Global Page 37

38 Rôle du Modèle Global Sur un périmètre donné (plus ou moins grand), le Modèle Global donne une vision d ensemble avec : les liens entre les différents Processus Les liens entre les différentes Entités Les liens entre les différentes Solutions Le Modèle Global montre un découpage logique de l ensemble des Processus et Descripteurs de l Entreprise en domaines et les liens entre eux Il permet de mieux comprendre et communiquer en particulier quand il y a des échanges entre les domaines (partage d Informations des Entités, enchainement de Processus, ) Page 38

39 Quelques exemples de cartes Model Maps Solutions Organization Computers Actions Software Information Solution Map + Messages they Exchange + Reusable Part Organization Unit Structure Network Map: location of Automates and communication links Data Configuration Map: where Data is localized Software Configuration Map: where Software is localized Process Map which classify Processes and present interactions Activity Map which represents work to do for each Actor or Organization Unit Function Map: for example to represent competency Block Map: hierarchic decomposition of Blocks and interactions between Blocks Class/module Map: Class repository Software Services Map: Software service Classification (SOA) Global Entity Map (relations between Entities and Entity patterns) Specific Operations B Page 39

40 CI0 - MANAGE THE ENTITY CI1 Develop & Implement the strategy CI2 - Pilot continual improvement (SHEQ) CI3 - Manage Internal and External Communication Stakeholders requirements HR1 HR1 - Manage competencies HR0 MANAGE HR HR0 Develop Human Resources HR2 - Manage training GD1 - Understand market & Customers SC1 - Purchase Logistics IR0 - Manage INFORMATION RESOURCES IR1 - Internal document IR2 - Manage records IR3 - Manage IT resources IR4 - External doc. & regulations SC2 - Processus Order PR2 - Purchase RM, components & Services GD2 - Design or Refine existing/new products/services SC3 - Load & Deliver SC6 - Planning PR1 - Schedule PR3 - Make product IR0 - MANAGE PR6 - Ensure maintenance & technical improvement HSE0 - MANAGE Health, Safety, Environment HSE1 - Health & occupation. safety GD3 - Market SC4 - Invoice PR5 - Ensure product quality HSE2 - Processus safety HSE3 - Transport safety HSE4 - Environment HSE5 - Product stewardship MT0 Manage Technology MT1 -Acquire,construct and manage property MT2 - Design/refine new/existing technology GD4 - Sell SC5 - After Sale Services (inc. Claims Mgt) PR4- Pack & Store MS0 Manage Site Facilities MS1 - Provide maintenance MS2 - Provide utilities MS3 - Perform analysis MS4 - Purchase MS5 - Manage Site Administration GD0 GENERATE DEMAND SC0 MANAGE SUPPLY CHAIN PR0 PRODUCE From CC- Communicate & implement Policies & Guidelines, Provide Services and competences FI0 - Manage Financial resources FI1 -Planning & accounting FI2 - Revenue accounting FI3 - General accounting & reporting FI4 - Fixed Assets FI5 - Payroll FI6 - Processus acc. Payable & expense reimbursement FI7 - Treasury operations FI8 - Internal control FI9 - Taxes Stakeholders satisfaction

41 Méthodologie : La démarche processus Exercice de la pieuvre Pilotage Démarche processus Orientés clients Exercice de la tortue Support RM/MKE/DDC C. WEBER 2005/10/12 41

42 Exercice de la pieuvre Le marché Le marché connaît l offre Prospect / client a des besoins Prospect / client reçoit une offre 1. Le client a un besoin Le marché a des besoins Le client obtient réparation Le client fait une réclamation Elaborer l offre COMMERCIALISER L OFFRE CARTES GERER LES RECLAMATIONS DES CLIENTS L entreprise GERER LES DEMANDES DES CLIENTS Commercialiser l offre 2. L entreprise répond avec de la valeur ajoutée Gérer la relation contractuelle Prospect / client commande 3. Le client a eu la réponse à son un besoin et est satisfait Le client satisfait reçoit sa facture et paye Prospect / client reçoit les cartes Le client utilise ses cartes Le client obtient une réponse rapidement Le client a une demande Client reçoit une nouvelle offre Le client évolue RM/MKE/DDC C. WEBER 2005/10/12 42

43 La tortue de Crosby Les attentes des clients Les données d entrée : Milieu Matière Contraintes Avec quels moyens et équipements je maîtrise mon processus? PROCESSUS Avec quels compétences nécessaires je maîtrise mon processus? Avec QUOI? Avec QUI? Les produits ou services attendus par les clients Les données de sortie du processus : Indicateurs de résultats : performance, satisfaction Que doit-on me fournir? COMBIEN? COMMENT? Avec quels indicateurs je pilote et je mesure l efficacité de mon processus? Avec quelles méthodes et règles du jeu, je maîtrise mon processus? RM/MKE/DDC C. WEBER 2005/10/12 43 Que dois-je fournir?

44 Etape 2 : Macro-processus de Pilotage ANIMER LES FORCES DE VENTE SUIVRE LA PERFORMANCE COMMERCIALE ASSURER LE SUIVI CLIENTS CONSTRUIRE ET PILOTER LES BUDGETS PILOTER LES PROCESSUS Le marché a des besoins Les prospects veulent connaitre l offre TOTAL Un prospect veut devenir client Le client utilise ses cartes et ses services Le client a de nouveaux besoins Le client a des réclamations GERER L OFFRE GERER LES ACTIONS DE PROSPECTION ACQUERIR DE NOUVEAUX CLIENTS GERER LA RELATION CONTRACTUELLE GERER LES DEMANDES DES CLIENTS GERER LES RECLAMATIONS DES CLIENTS Total conçoit et propose des offres marketing Le prospect connait l offre TOTAL Le client a un contrat et bénéficie des produits et services Total Le client satisfait reçoit sa facture et paye Le client bénéficie de nouvelles cartes, de nouveaux services Le client reçoit une réponse et est fidélisé DEVELOPPER ET GERER LES RESEAUX ACCEPTEURS GERER LE RISQUE CLIENTS MANAGER LA PRODUCTION LOGISTIQUE MESURER, PREVENIR ET REDUIRE LA FRAUDE GERER ET FAIRE EVOLUER LE SI CARTES REALISER LE CONTRÔLE DE GESTION GERER LE PERSONNEL ET LA FORMATION RM/MKE/DDC C. WEBER 2005/10/12 44

45 Modèle d Information Page 45

46 Principaux messages pour la modélisation de l information La qualité du modèle d information est clé pour une bonne communication et une bonne conception Concerne le métier et l informatique, ensemble Commence par un glossaire des objets du métier : Opérations (Client, Produit, Contrat ) et Transformation (Projet, Besoins, Modèle ). Plus difficile qu il n y paraît : faire critiquer son Modèle par des pairs et travailler par itérations Plus facile si la démarche est outillée Commencer par la structure générale des Objets, puis les détails dans une deuxième étape Réutilisation : Identifier les objets pertinents au niveau Groupe et filiale Page 46

47 Ordre inversé pour analyser les besoins 3-Processus Organisé (avec qui fait quoi) 2- Processus Métier (seulement ce qu il faut faire) «The Agent Sells the Insurance-Contract». 3-Acteur (peut aussi être un Objet Métier) 1-Objet Métier Plusieurs Processus Pour un même Objet Métier Vendre Souscrire Facturer Suspendre Résilier Un Contrat d assurance Beaucoup d Acteurs possibles Pour un même Processus Métier L Agent Le Commercial Le Centre d Appels Le Courtier Le Partenaire Vend un Contrat d Assurance Page 47

48 Comment identifier les Objets Métier d un Domaine Définir la Structure générale Découvrir les Objets Définir des Groupes Définir l Héritage Définir les Relations Le plus difficile Détailler chaque Objet Pour chaque Objet Id/version Définition Statut et Cycle de Vie Définir les Attributs Définir les Types Faire Valider Implémenter la Base de données Page 48

49 Découvrir les Objets Définir les Groupes d Objets Métier, puis les Groupes d Objets organisationnels Client, Produit, Acteur Externe, Contrat, Service, Compte, Puis : Acteur Interne, Organisation, Profil, Droit, Devoir, Eviter la multiplication d Objets inutile Travailler sur les Objets concrets avant les Objets abstraits Gérer les Synonymes et les Homonymes Ne pas mélanger les Objets Métier et les Règles Métier (comme les «Conditions») Identifier les Objets par le processus de création Ne pas accepter les spécificités sans vérifier : «mon Entreprise/ma filiale est spécifique et n utilise pas les mêmes Entités» Page 49

50 Assurance Produit Produit 1 Produit D Assurance 2 8 Produit 9 D Assurance Vie 1 Client Souscripteur Contrat D Assurance 5 Contrat 11 D assurance Vie 1 Client Sinistre Payeur Contrat Finance 7 Contrat 17 1 Facture Paiement Sinistre Assurance vie * 1..* 1..* Service Offert 10 1 Service Souscrit 13 1 Service Délivré * Bénéficiaires 1 Un Produit d Assurance est a Produit 2 Un Produit d Assurance Vie est Un Produit d Assurance 3 Un Produit d Assurance Vie a des Services Offerts 4 Un Contrat d Assurance est un Contrat 5 Un Contrat d Assurance Vie est un Contrat d Assurance 6 Un Contrat d Assurance Vie a des Services Souscrits 7 Un Contrat est relatif à un Produit 8 Un Contrat d Assurance est relatif à un Produit d Assurance 9 Un Contrat d Assurance Vie est relatif un Produit d Assurance Vie 10 Un Service Souscrit est relatif à un Service Offert 11 Un Sinistre d Assurance Vie est relatif à un Contrat d Assurance Vie 12 Un Sinistre d Assurance Vie has des Services Délivrés 13 Un Service Délivré est relatif à un Service Souscrit 14 Un Service Délivré est relatif à un Bénéficiaire 15 Un Contrat a un Souscripteur 16 Un Contrat a a Payeur 17Un Contrat a une Facture 18 Un Paiement a une Facture 1 A A * B A Héritage B hérite de A, ou B est une spécialisation de A Ou A est une généralisation de B Relation B B a un et un seul A, ou B est relatif à un A B B a plusieurs A, ou B est relatif à plusieurs A Page 50

51 Modèle d Action Page 51

52 Quels concepts pour représenter les Actions? Action Activité Processus Métier Capacité Domaine Fonction élémentaire Processus de bout en bout Exécution Fonction Domaine fonctionnel Macro Processus Opération Processus Organisé Préparation Procédure Règle Service Etape Sous-Processus Tâche Cas d utilisation Principales Actions CEISAR Processus Métier Activité Processus Organisé Fonction Page 52

53 Le Processus Métier Pour Livrer la Valeur au Client, l Entreprise doit exécuter un Processus Métier: une chaine de Fonctions déclenchées par un évènement indépendant Evènement Indépendant Des Messages sont échangés entre Fonctions Action Action Action Valeur Client du Processus Processus Métier Si le Client du Processus est le Client de l Entreprise, la Valeur est le Produit: Bien ou Service ou les 2 Page 53

54 Processus Organisés Processus Métier Évènement indépendant + Valeur pour le Client du Processus Demande Client Commande Biens Client Processus Organisé Optimisation des Ressources Demande Client Assez de Biens «Enregistrer Commande» «Livrer Produits» Activité Exécutée par le même Acteur au même moment «Entrer Commande» «Accepter Commande» «Charger Camion» «Remettre Produits» Client Back Office Stock Livreur Fonction Métier (une Fonction peut appeler des Fonctions) Fonction D Organisation «Obtenir les infos Client» «Entrer les lignes de commande» Page 54 «Calculer le prix» «Trouver un Acteur disponible au Back Office»

55 Marche à suivre 0. Définir le périmètre du Problème 1. Identifier les Entités et Processus Métier du périmètre (itératif) Pour chaque Entité: récupérer ou enrichir : Définition (Glossaire), Cycle de vie (permet de découvrir des Processus), Modèle classe-relation Pour chaque Processus Métier: Définition (fait apparaitre des Entités du Métier), Client, Valeur, Événement Métier Livrable = Modèle d Entités et Modèle Global des Processus On s intéresse ensuite à un et un seul Processus Métier clairement identifié (événement, client, valeur ajoutée), qu on souhaite modéliser de manière détaillée Démarche itérative d amélioration continue : Il faut revenir plusieurs fois sur un Modèle de Processus pour aboutir à un résultat satisfaisant (en particulier pour trouver des Modèle de Processus Métier bien génériques et indépendants de l organisation) Page 55

56 Marche à suivre (suite) Leurs choix d organisation (Processus) sont hors de contrôle de l entreprise, qui ne spécifie que les entrées/sorties (boîte noire) 2. Identifier les Acteurs Lister les acteurs: séparer Acteurs externes et internes Lister des scenarios d organisation : au moins 2 pour isoler ensuite les invariants du Métier par rapport à l organisation 3. Pour chaque scenario d organisation : définir le ou les Processus Organisés Définition + Client + Valeur + Évènement Organisation 4. Pour chaque Processus Organisé Lister les Acteurs impliqués Identifier toutes les Fonctions Définir la Fonction: nom, interface, fonctionnalité Ranger la Fonction par Entité Métier et ajouter les Attributs nécessaires Ils exécutent le Processus défini par l Entreprise Scénario d organisation = choix des Acteurs Fonction automatisée ou non Regrouper les Fonctions par Activité Affecter les Activités aux Acteurs Activité = ensemble de Fonctions affectées à un même Acteur Traiter d abord le cas nominal et regarder les exceptions dans un second temps Page 56

57 Marche à suivre (suite) 5. Déduire le Processus Métier par abstraction Identifier les Fonctions communes à tous les scénarios d organisation : ce sont en général les fonctions Métier (invariantes par rapport à l Organisation) S abstraire de l organisation Supprimer les Fonctions d Organisation Supprimer les Acteurs Le Processus obtenu est un Processus Métier, générique, centré sur le «Quoi» 5bis : le cas échéant, identifier plusieurs variantes Métier qui spécialisent le Pattern de Processus Métier (incluant des Informations et des Fonctions Métier différentes ou complémentaires). On parle de variantes de Processus Métier (gérées par des équipes de transformation différentes / Ex : pour des clients ou produits différents). Exemple : un Processus de «souscription d un contrat d assurance» peut se décliner en un Processus de «souscription d un contrat d assurance vie pour les clients VIP» et un autre pour «les clients employés») Page 57

ANDSI. Introduction à l Architecture d Entreprise Présentation du CEISAR (14 avril 2009)

ANDSI. Introduction à l Architecture d Entreprise Présentation du CEISAR (14 avril 2009) ANDSI Introduction à l Architecture d Entreprise Présentation du CEISAR (14 avril 2009) www.ceisar.org contact@ceisar.org Agenda Pourquoi l Architecture l Entreprise? Quels enjeux permet-elle d adresser?

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

Pilotage de la performance par les processus et IT

Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage par les processus, Apports de la DSI aux processus métiers, Maturité des entreprises en matière de pilotage par les processus. 1 1 Piloter par

Plus en détail

Introduction. Pourquoi ce livre?

Introduction. Pourquoi ce livre? Introduction Pourquoi ce livre? La gestion de projet est un processus à la fois courant et complexe de nos organisations. Courant car la culture du travail en «mode projet» fait partie du vocabulaire et

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Rational Software Rational Portfolio Manager

Rational Software Rational Portfolio Manager IBM Software Group Rational Software Rational Portfolio Manager Rachid Saoui, rachid.saoui@fr.ibm.com Fabrice Grelier, fabrice.grelier@fr.ibm.com 2003 IBM Corporation genda Gouvernance et Portfolio Management

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1 L APPROCHE PROCESSUS Réunion du 00/00/2011 1 MISSION QUALITE ET METHODE L APPROCHE PROCESSUS Xavier Darrieutort-Approche_PS-Janv_2012 L APPROCHE PROCESSUS 1. SOMMAIRE Définition d un PROCESSUS Caractérisation

Plus en détail

Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante?

Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante? Date du document Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante? Fabienne PETIT 27 mai 2010 Sommaire 3 phases de mise en place d une dynamique : Diagnostic Action 1. Recenser

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie

Licence en Informatique à Horraire Décalé. Cours Gestion de projet informatique Première partie Licence en Informatique à Horraire Décalé Cours Gestion de projet informatique Première partie 1 PLAN Introduction 1. Les concepts de base en management de projet : 3-33 2 Les processus du management de

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Page 1 de 44 alexandre.rolland@synergieassocies.com Vincent.gorlier@synergieassocies.com Page 2 de 44 SYNERGIE Associés Société de conseil et d'ingénierie La clef de votre succès : «La Synergie entre vos

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

CEISAR Survey on IT education

CEISAR Survey on IT education CEISAR Survey on IT education Objectives In June 2007, the CEISAR conducted a survey to understand what company needs are in terms of training on Computer Science and Management of IS. Our objective was

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes

FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE. Direction de projets et programmes FICHE JANVIER 2009 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La représentation par les processus pour les projets Système d Information (SI) La modélisation de l'entreprise par les processus devient

Plus en détail

Consultant Dynamics AX Supply Chain

Consultant Dynamics AX Supply Chain Filière de Formation : Consultant Dynamics AX Supply Chain DOSSIER PEDAGOGIQUE Renseignements et moyens pédagogiques Contenus de cours détaillés Durée : 40 jours Sommaire Sommaire... 2 Découpage de la

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Se former aux processus aujourd hui? Présentation de l offre de formation Salon DEVPRO Février 2013

Se former aux processus aujourd hui? Présentation de l offre de formation Salon DEVPRO Février 2013 Se former aux aujourd hui? Présentation de l offre de formation Salon DEVPRO Février 2013 Sommaire 1 Pourquoi s intéresser aux et à leur pilotage? 2 Etat des lieux 3 L offre de formation/certification

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances

Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances Accélérer la transformation de vos nouveaux modèles assurances Enjeux critiques des systèmes de distribution Assurance Etude Accenture Assurances 2020 4 axes d amélioration : Articuler le SI Assurance

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

Financial Insurance Management Corp.

Financial Insurance Management Corp. Financial Insurance Management Corp. Augmenter le taux de renouvellement grâce à une solution mobile fournie en tout juste trois mois Les faits Le besoin FIMC souhaitait offrir une meilleure valeur ajoutée

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri

La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri La Crm : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur. Directeur commercial. Isagri Gestion de la Relation Client GRC : quels sont les compartiments du jeu? Emmanuel Crevecoeur Mars 2012 Ordre

Plus en détail

INTRODUCTION. Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Lancement projet Organisation projet

INTRODUCTION. Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Lancement projet Organisation projet INTRODUCTION Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Le lancement du projet; L organisation du projet. Dossier de fin d'étude Lancement projet Organisation

Plus en détail

CA Oblicore Guarantee On Demand

CA Oblicore Guarantee On Demand FICHE PRODUIT : CA Oblicore Guarantee on Demand CA Oblicore Guarantee On Demand agility made possible CA Oblicore Guarantee On Demand est une solution de SaaS (Software-as-a-Service) extensible pour la

Plus en détail

Management Development International Institute

Management Development International Institute Comprendre l'environnement et élaborer la stratégie Connaître et utiliser les principaux outils et méthodes d'analyse stratégique et de prospective, Comprendre et évaluer le contexte culturel, économique

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK

- Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK ArchiMate et l architecture d entreprise Par Julien Allaire Ordre du jour Présentation du langage ArchiMate - Couches - Éléments - Domaines - ArchiMate et les techniques du BABOK Présentation du modèle

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Soirée Management de Projet 1. Comment accélérer les projets en professionnalisant les acteurs projets

Soirée Management de Projet 1. Comment accélérer les projets en professionnalisant les acteurs projets Soirée Management de Projet Comment accélérer les projets en professionnalisant les acteurs projets nouveaux rôles et responsabilités des maîtrises d ouvrage Paris Le 29 septembre 2005 www.afitep.fr Info@afitep.fr

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

Gestion des projets moteurs. p. 105 à 109

Gestion des projets moteurs. p. 105 à 109 ff p. 105 à 109 Découverte Gérer un développement GMP avec un partenaire chinois 2 Jours MOT / SINGMP MOT / SINGMP-E Préparer les ingénieurs et managers français à mieux travailler avec des interlocuteurs

Plus en détail

SOMMAIRE. 2.Maîtriser les Processus : Qu est-ce que ça apporte? 15. 3.Comment maîtriser vos Processus? 19

SOMMAIRE. 2.Maîtriser les Processus : Qu est-ce que ça apporte? 15. 3.Comment maîtriser vos Processus? 19 1.Introduction 5 1.1 A qui s adresse ce petit cahier? 6 1.2 Comment utiliser ce petit cahier? 7 1.3 Dans quel contexte utiliser ce petit cahier? 8 1.4 Les Processus, c est quoi? 9 2.Maîtriser les Processus

Plus en détail

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Outils et guides Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Mai 2013 Le document source est téléchargeable

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 AXIA Pôle Conseil RH & Formation Partenaire PGC-Paris CATALOGUE DES FORMATIONS 2012 www.axiaconsulting.ma Edito AXIA Consulting Le partenaire de votre développement Nous avons élaboré le catalogue formation

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Points forts : Amélioration de l efficacité des activités de marketing

Points forts : Amélioration de l efficacité des activités de marketing AUTOMATISATION DU MARKETING Le module d automatisation du marketing dans Microsoft Business Solutions Axapta vous offre une vue détaillée pour gérer des campagnes ciblées et personnalisées à travers tous

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Gestion des projets moteurs

Gestion des projets moteurs Gestion des projets moteurs p. 107 à 111 Gestion des projets moteurs MOT / SINGMP MOT / SINGMP-E Gérer un développement GMP avec un partenaire chinois 2 Jours Niveau : Découverte Préparer les ingénieurs

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales FORMATION CONTINUE 2015-2016 Accélérateur de compétences commerciales LA VENTE AU COEUR DE NOS FORMATIONS Sup de V, l école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France, est une école d excellence

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

Synthèse de son offre logicielle

Synthèse de son offre logicielle Connecting your business Synthèse de son offre logicielle Copyright 2006, toute reproduction ou diffusion non autorisée est interdite STREAM MIND Créateur de produits logiciels innovants dans le traitement

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Le Groupe Khiplus SAS KHIPLUS Management Société holding animatrice du groupe SAS KHIPLUS Advance Conseil et ingénierie de Systèmes d Information

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Créateur d applications web et mobiles

Créateur d applications web et mobiles Créateur d applications web et mobiles Projets Performances Team http://www.projet2team.fr Projet2Team Projets Performances Team http://www.projet2team.fr SAS au capital de 25.000 - RCS 789 681 285 7 rue

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

CAPACITÉS INFORMATIQUES

CAPACITÉS INFORMATIQUES O5 CAPACITÉS INFORMATIQUES 5.1. Comment le «métier» de notre Service ICT est-il structuré? 5.1.1. Recherche, conseil, élaboration d études d opportunité et de faisabilité de services et solutions TIC Afin

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011 COMPLIANCE Consulting Gardez la Maîtrise de vos Exigences 18 mai 2011 Présentation Société Société Société de conseil spécialisée dans le transfert de technologies en matière de processus, de méthodes

Plus en détail

Retour d expérience. Le rôle du Business Analyst chez Orange. Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015

Retour d expérience. Le rôle du Business Analyst chez Orange. Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015 Retour d expérience Le rôle du Business Analyst chez Orange Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015 Plus de 161 000 salariés à votre service mobile entreprises internet et fixe Plus de 161 000

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Gérer le risque opérationnel ORM - Operational Risk Management Juin 2008 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise GM Gouvernance PR Projets IS Systèmes d Information SO Service Management 1 Le risque

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Gestion de l information

Gestion de l information MODELE LOGIQUE DE CONSTRUCTION DES TABLEAUX DE BORD DEMARCHES PROSPECTIVES Tableau de Bord de la Performance Point «académique» sur l alignement des objectifs opérationnels et stratégiques Les démarches

Plus en détail