REUSSIR SA PUBLICITE SUR INTERNET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REUSSIR SA PUBLICITE SUR INTERNET"

Transcription

1 Seln une étude menée en , les encarts publicitaires sur internet dépassent désrmais l affichage en termes d investissements publicitaires. Si le Web draine autant d annnceurs (+ 34 % en 2007), c est que la réclame y est avant tut mins élevée que sur les autres media. La publicité est aujurd hui à la prtée des TPE. Tut cmme la publicité ffline, La publicité en ligne 2 vise la prmtin d une marque u d un prduit. Néanmins les règles et les acteurs du marché snt différents. Cette ntice vus explique cmment et dans quelles cnditins devenir annnceur sur le Web. LES ENCARTS PUBLICITAIRES Difficile aujurd hui d échapper aux encarts publicitaires sur Internet. Ce type de publicité est le plus visible et devient aujurd hui accessible aux TPE. Il existe plusieurs frmats d encarts publicitaires dnt les caractéristiques snt encadrées pur la plupart par l IAB (Interactive Advertising Bureau) 3. Chaque frmat a une taille (en pixels), un pids (en k), vire une durée maximum. LES FORMATS PUBLICITAIRES Les frmats classiques La bannière simple : première bannière à être apparue sur le Web dès ctbre 1994, la bannière en frmat GIF (frmat d image) s'est impsée cmme le standard de base des bandeaux publicitaires Le skyscraper : cette bannière verticale s'intègre au cntenu u apparaît en brdure de site. Elle permet de représenter plusieurs prduits en même temps Le carré : il s agit d un carré publicitaire intégré au cntenu central du site Le "pp-up" est une fenêtre de dimensin variable qui s'uvre spntanément dans une partie de l'écran, vire sur l'écran tut entier (il s'agit alrs d'un interstitiel). Attentin, néanmins, de plus en plus d internautes utilisent des navigateurs u des utils blquant l uverture des pps-up Le "pp under" apparaît nn pas sur, mais sus celle que l'internaute suhaite réellement cnsulter. Elle devient visible dès lrs que l'n referme la page uverte. L'interstitiel est une annnce publicitaire qui s affiche en plein écran et vient recuvrir la page visitée au chargement de la page d'accueil u cmme transitin entre deux pages. 1 Etude menée par TNS Media Intelligence, l'interactive Advertising Bureau (IAB) et le Syndicat des Régies Internet (SRI) 2 La publicité en ligne dans cette ntice désigne de manière générale la prmtin d une entreprise et de ses prduits/services sur Internet 3 IAB : assciatin internatinale dnt la missin est de structurer le marché de la cmmunicatin sur Internet, de favriser sn usage et d ptimiser sn efficacité. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 1 sur 13

2 Exemples d encarts publicitaires statiques Bannière D autres frmats irit existent iurem (billbard, iriustrud mlreet demi-page), iriusci blandre dit in mais vent lr ne in utpat snt velit, pas recnnus par les assciatins vlrtie cnsequipit venim dlrper il iniam d cns ea cnsenissim prfessinnelles. duismdlre Cela ne signifie ns aut pas nst qu ils etue tin snt vel irit nummd interdits dlre feuisi mais blamet qu il sera plus difficile de truver des dlestie ver am, vlut praesse euisi bla feugue te mincilit lre dlreet espaces publicitaires sur Internet ù ils purrnt s intégrer harmnieusement avec le cntenu du site. Les slutins nulputpatet Rich vel Media dipisl iurem Les frmats publicitaires nt beaucup évlué depuis leur apparitin sur Internet. Grâce à des nstin ing euismd lrpers enibh euipit luptat dlreet ea at, venim dunt ut luptat lre feuguer iuscill arpercidunt atem ver inim technlgies nuvelles ullandrem et l augmentatin acilis er et nim vel ullum des dlr at débits, vulluptat. Gue l e-pub dlut lute est devenue interactive et plus velendip exercil eumsan et wis duis numsan ute cmmy nisml rperciduisl dynamique. Les ut slutins la feugiatem Rich Media permettent d intégrer des animatins, du sn, de la vidé et de est dlent in velit dlrem quis eugait, cmmdlr suscill zzriusci bla am, amcnsent ad tat wis alis nnsenim quisisi. les synchrniser avec d autres supprts. eraestin ut nim aliquamcmmy Et prat wisi blare feuisl ectet wis d cnsent wisl ercilla faccum iustie min hent a dignis nulland ipsusci nciliquatie magna alis augiame tuers Magnibh et nnullutpat lut illa utem del dlree tuerit, quat am, senismd tis dlbr in vulput vluptat, vullar si erat prate crem vent velestin utpat, cnsequat. Em incing et d et, quate duis er alit velis adi quisim nis ad endre dlr augait lare dit Les am bannières quatisc animées dlent praestie interactives magna faccumsan : bandeaux venibh et num quis animés (vire snrisés) en Flash (frmat iduiscidunt la aciliquisi blan henis d endip eraest exersti dlrem aut d animatin), faciliquam, qui s'actualisent lute cnullute dlestrud en tis temps at. Ut adiamet réel at. Dluptate u presque (scre d'un match de tennis par veliquis ad d crer cnum exemple, vide streaming 4 vent lr atem zzr del iuscing eu ) et sur lesquels il est parfis pssible d intervenir (taper un e- feuis nibh ea mail, gratter un bulletin de jeu, etc.) crperi nummy 4 iriustrud Streaming : technlgie permettant la diffusin de cntenus audi u vidé en cntinu, au fur et à mesure du téléchargement du fichier. liscilis num zzriliquatie velis nn vendre mdlum mlreet iriusci blandre dit in vent lr in utpat velit, cnsequipit venim dlrper il Quat dignim nstrud el in eum incin vel eraestin ut nim aliquamcmmy niat. Et prat wisi blare feuisl ectet wis d cnsent wisl ercilla faccum iustie min hent adignis nulland ipsusci nciliquatie magna alis augiame tuers eleniscing etum irit in eum dluptatie dluptat wis ns d digna augueri ustrud te vlutet lr si. Magnibh et nnullutpat lut illa utem del dlree tuerit, quat am, senismd tis dlbr in vulput vluptat, vullar irit iurem vlrtie duismdlre dlestie ver am, si erat prate crem vent velestin utpat, cnsequat. Em incing et nulputpatet vel d et, quate duis er alit velis adi dipisl iurem nstin ullandrem velendip exercil ut la feugiatem zzriusci bla am, quisim nis ad endre dlr augait lare dit am quatisc iduiscidunt la faciliquam, veliquis ad d del iuscing eu feuis nibh ea crperi liscilis nummy num zzriliquatie velis nn vendre mdlum aciliquate vulland iamcn henim zzrit, vel in heniam nibh euisim vlr sum dlrtie cns atem zzrit lr init aciduis sequat, sust dipisit dunt ilit, quat prat, sustrud delit utet dit luptat praestie cnulluptat. Ip ex ea alit ullareetue dit augueraessim augait, sum iusci exer et lumsan utpat duip ecte ming eu facillut utatie cmmlest digna cre ectem di cn hent lr sim dinse feugiam, siscinibh eu feu faccum nulluptatue feugiat. Lit autat lamcnum ea atue dit auguer sum zzriurem ver cmmy nullum zzril utat. R cmmy nullar Ud magnisit lare cnsequat aciduis ciduis adipis ent am at. Cin hent amet ipismd lendigna feuguer aessit luptat. Peraesenim inisml estrud mlrtis alis adiam eu feuis enit Muriel NIVON, iniam Cnseillère d cns ea Ecnmie Numérique cnsenissim ns Laure PERDIGAO, aut nst Chargée etue de missin Médias Sciaux tin vel irit u Page 2 sur 13 nummd dlre feuisi blamet vlut praesse euisi bla feugue te mincilit lre dlreet Carré NOM DE L ENTREPRISE Pp up Skyscraper

3 Les bjets en muvement : bjets publicitaires animés, en déplacement sur l'écran (dits "ut the bx") L'expand banner : agrandissement de la bannière lrsque le curseur passe dessus. Le Flash transparent : animatin cnçue sur un calque transparent permettant de vir le reste de la page ù elle n'est pas présente. Le Flash transparent est le plus suvent utilisé sur les pages d'accueil Le superstitiel désigne un frmat interstitiel asscié à du Rich Media L'habillage éphémère du site : lrs d'événements u de pérides particulières (Nël, Hallween, srtie d'un film, d'un nuveau jeu vidé, etc.), un site peut revir cmplètement sn design pur s'adapter à la charte graphique de l'annnceur Remarque : Grâce au Rich Media, les publicitaires peuvent s accrder une plus grande créativité et surtut une interactivité avec l internaute. Les advergames, cntractin de advertising (publicité) et de game (jeu), nt ainsi été cnçus cmme de véritables pératins de cmmunicatin cnstruites autur d un mini jeu vidé. LES PRESTATAIRES Les encarts publicitaires snt cmmercialisés par des régies u des platefrmes d affiliatin. Ce snt elles qui juent le rôle d intermédiaire entre les annnceurs et les prpriétaires de sites (affiliés). En général, elles agrègent l ffre de multiples affiliés dnt l activité u la cible est prche afin de prpser aux annnceurs une campagne de publicité ciblée. Ex : pack «sites de jeunes», pack «sites de sprt», pack «sites lcaux» Quatre grands types d acteurs se partagent le marché des encarts publicitaires. Les majrs Les plus grsses régies snt détenues par des sites de grandes marques u de furnisseurs d accès à Internet, et des prtails généralistes générant beaucup de trafic. Leurs services s adressent à des entreprises dnt le budget cmmunicatin dépasse A titre d exemple, le tableau ci-après présente quelques-unes de ces majrs de l e-publicité en France. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 3 sur 13

4 Régie Micrsft Digital Advertising Slutins Orange Publicité Yah! Publicité AOL Publicité TF1 Publicité Réseau MSN, Windwslive, Live Search, Micrsft Office + sites externes tels que Facebk wanad.fr, vila.fr, meetic.fr, range.fr, + sites externes Prtail Yah France AOL, Neuf, Club Internet, DartyBx, cqfd.cm + sites externes (Ebay, Selger.cm ) Prtail TF1, Prtail Alice, LCI, Universal, Eursprt Surce : Jurnal du net Ces «majrs» prpsent des ffres au frfait (du lundi au vendredi u le week-end) u au CPM (cût pur 1000 bannières affichées). Par ailleurs, les tarifs varient en fnctin des frmats, des saisns (faibles cûts en juillet et aût) et des sites sur lesquels snt affichés les encarts (sites affiliés). Tutes les infrmatins sur les cnditins générales de ventes et les tarifs snt généralement dispnibles en ligne via un lien en bas de page intitulé «publicité» u «annnceurs». Les sites à audience captive Il s agit de prtails verticaux à frte audience tels que prismapresse.cm u plantesetjardin.cm. Ces régies fnctinnent cmme des majrs mais le cût d affichage de 1000 encarts publicitaires y est mins néreux du fait de leur trafic légèrement mins imprtant. Les platefrmes d affiliatin Ces intermédiaires assurent l interface entre des prpriétaires de site dispsant d espaces publicitaires à vendre et les annnceurs. Elles prpsent deux types de prduits : Des encarts publicitaires sur des sites ne bénéficiant pas d une ntriété suffisante pur faire partie du réseau des régies Des encarts publicitaires invendus par les majrs Ces ffres snt accessibles aux entreprises dispsant de petits budgets cmmunicatin. Elles snt cmmercialisées au cût par clic (CPC), c est-à-dire que l annnceur rétribue le prpriétaire du site sur lequel il affiche sn encart uniquement si un internaute clique sur sa publicité. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 4 sur 13

5 DEVENIR ANNONCEUR Tut cmme la publicité ffline, la publicité sur internet dit faire l bjet d un plan de cmmunicatin. Certaines particularités liées au supprt divent néanmins être prises en cmpte. Vici quelques recmmandatins : Veiller à l intrusivité du frmat chisi. Un interstitiel bénéficie certes d une bnne visibilité mais il présente aussi une frte intrusivité dans la navigatin de l internaute. Une publicité trp présente prvque parfis l effet inverse de celui escmpté Veiller au trafic des sites affiliés. Les régies furnissent aux annnceurs des statistiques sur l audience et les caractéristiques des visiteurs des sites de leur réseau. Dans l idéal, le trafic dit crrespndre à la cible de la campagne publicitaire Il est recmmandé de chisir des ffres «avec capping», c'est-à-dire limitant à une u deux fis l affichage d un encart publicitaire pur un même internaute (en général, 3 affichages par semaine et par internaute) Remarque : Pur des renseignements sur le cadre législatif de la publicité en ligne : L AFFILIATION Initialement, l affiliatin était un myen plus spécifique pur les e-cmmerçants de prmuvir leurs prduits et services. Aujurd hui l affiliatin a élargi sn ffre. LE PRINCIPE A l rigine, l affiliatin sur Internet permettait à un e-cmmerçant (affilieur) de diffuser sn catalgue de prduits sur des sites web affiliés bien psitinnés sur les mteurs de recherche. Le webmarchand puvait ainsi augmenter le trafic vers sn site web en l échange d une cmmissin sur ses ventes. Aujurd hui, l affilatin ne s adresse plus uniquement aux e-cmmerçants. Elle permet à tute entreprise d acheter du trafic, via des encarts publicitaires, et des cntacts, via l affichage de publicités incitant les internautes à remplir un frmulaire (âge, adresse , gûts...). Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 5 sur 13

6 EXEMPLE D AFFILIATION LES PRESTATAIRES Les platefrmes Des platefrmes d affilatin se chargent de mettre en relatin les affilieurs (annnceurs) et les affiliés (prpriétaires de sites drainant un certain nmbre de visiteurs). Certains sites de e-cmmerce assez imprtants prpsent directement aux prpriétaires de sites u de blgs d intégrer leur catalgue. Néanmins, il est recmmandé de passer par un intermédiaire car l affiliatin est un métier à part entière. Cmme pur la cmmercialisatin des encarts publicitaires, les sites affiliés snt intégrés dans des ffres thématiques. Ce système revient mins cher qu un affichage sur un seul site à frte audience, pur un taux de clics similaire. Les principaux services d affiliatin snt ntamment First-Cffee, Tradedubler, Cibleclick, Netaffiliatin. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 6 sur 13

7 Les autres acteurs de l affiliatin De nuveaux acteurs nt également fait leur apparitin sur le marché de l affiliatin. Certains prestataires prpsent aux internautes de recmmander un prduit à quelqu un et d empcher une cmmissin si cette persnne passe cmmande. S appuyant sur le cncept du marketing viral, ce système repse sur le fait qu n achète plus facilement un prduit si celui-ci est recmmandé par un ami. Les annnceurs peuvent dnc espérer augmenter leurs ventes via ce système. D autres platefrmes telles que Zli u Blgshpping permettent aux internautes de créer de façn intuitive une butique en ligne clés en main dédiée à la recmmandatin de prduits et services. Chaque vente générée grâce à ce site rapprte une cmmissin à l internaute qui l a créé. Tutefis, ces butiques en ligne ne bénéficient pas d actins de référencement. DEVENIR ANNONCEUR Cût Les cmmissins versées par les affilieurs aux affiliés snt de différents types seln ce que l annnceur suhaite afficher : Affichage de catalgue : cmmissins sur vente (fixe u variable) Affichage d encarts publicitaires : paiement à chaque clic d un internaute (CPC), paiement à 1000 clics d internautes (CPM 5 ) u paiement lrsqu un internaute clique sur la publicité puis quelque part sur le site de l annnceur (cût au duble clic u CPDC = Cst Per Duble Click) Affichage d un frmulaire : paiement à chaque frmulaire rempli u inscriptin à la newsletter de l annnceur, (cmmissin à l acte u CPL = Cst Per Lead) Les sites engendrant de nmbreuses ventes peuvent btenir des cnditins spécifiques de rémunératin. Les affiliés reçivent leurs cmmissins régulièrement sur la base des déclaratins de résultats des webmarchands u des platefrmes. Cependant les ratis de transfrmatin des visiteurs en acheteurs atteignent rarement plus de 1 % en myenne. Malgré tut, l'affiliatin est un util de perfrmance marketing efficace et permet à l'affilieur d'btenir une visibilité accrue en limitant ses cûts. Les platefrmes d affiliatin, quant à elles, se rémunèrent en prenant une cmmissin sur ce que verse l'annnceur à l affilié. 5 Attentin, dans le jargn de la publicité en ligne CPM (cût pur 1 000) peut signifier, sit : cût pur encarts publicitaires affichés, sit : cût pur encarts publicitaires «cliqués» par un internaute. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 7 sur 13

8 L affiliatin en marque blanche/directe L'affiliatin en marque blanche permet aux affiliés d intégrer sur leur site le catalgue de e- cmmerçants et ainsi d éviter la fuite de leurs visiteurs. L internaute achète directement sur le site de l affilié sur un sus-dmaine du type : u sitemarchand.cm/sitedelaffilie. Cette slutin est plus u mins avantageuse pur les e-cmmerçants en fnctin de la ntriété du site de l affilié. Les affilieurs peuvent certes bénéficier de la réputatin de sites affiliés, mais les internautes peuvent décider à tut mment de revenir aux pages du site affilié. LIENS SPONSORISES Les liens publicitaires restent le myen le plus écnmique pur une petite entreprise de faire de la publicité. La prtée du message publicitaire est mindre mais aucun intermédiaire n est nécessaire. LE PRINCIPE Pur qu un site apparaisse dans les premières pages de résultats d un mteur de recherche, il faut nrmalement avir recurs à des techniques de référencement et d ptimisatin du psitinnement. Mais il est aussi pssible de payer pur un résultat semblable. A côté des résultats «rganiques», les mteurs de recherche affichent également des annnces publicitaires en frmat texte, image u vidé lrsque certains mts-clés snt tapés. Ces dernières snt appelées liens cmmerciaux u liens spnsrisés. Elles se situent dans une rubrique distincte des résultats rganiques. Le principe est simple : l annnceur paye seulement si un internaute clique sur sa publicité. LES PRESTATAIRES Pur devenir annnceur, il faut s inscrire au prgramme PPC (Pay Per Click : cût par clic) du mteur de recherche sur lequel n suhaite apparaître : Adwrds (Ggle), Yah! Search Marketing (Yah!) u Micrsft Adcenter (MSN Live Search) par exemple. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 8 sur 13

9 DEVENIR ANNONCEUR L annnce Vient ensuite la créatin de l annnce qui tentera d inciter les prspects à cliquer et visiter le site mais qui dissuadera les autres d en faire autant pur éviter de payer des clics sans chance de les vir transfrmés en ventes. Il faut être cnvaincant mais surtut très cncis car les mteurs de recherche ne permettent pas de saisir plus de 100 caractères, espaces cmpris. Exemple de créatin d une annnce sur un prgramme PPC Il est difficile de truver immédiatement une annnce qui assurera un bn taux de clics. Il est dnc cnseillé de faire des tests. Une annnce dit idéalement véhiculer une, vire deux idées. Au site, ensuite, de dévelpper un argumentaire de vente détaillé. Les mts-clés Les mts-clés et/u expressins cnditinnent l affichage de l annnce. Il est pssible d utiliser des générateurs de mts-clés pur cnnaître les mts les plus utilisés par les internautes lrsqu ils fnt une recherche. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 9 sur 13

10 Les paramètres Les prgrammes PPC prpsent un certain nmbre d ptins gratuites et payantes. Ciblage gégraphique : Un annnceur lynnais peut ainsi décider que sn annnce apparaisse dans le Rhône Frmat : l annnce textuelle est la plus répandue mais il existe aussi des frmats images et vidés Ciblage thématique : les mteurs de recherche travaillent avec un réseau de sites internet qui diffusent des liens spnsrisés. Les annnceurs peuvent ainsi chisir, parmi les membres de ce réseau, ceux sur lesquels ils suhaitent que leur annnce apparaisse Ciblage cmprtemental : certains mteurs de recherche prpsent d afficher les annnces en fnctin des mts tapés par l internaute et de ses clics durant sa navigatin sur Internet Remarque : Les prgrammes PPC nt aussi dans leur réseau des pages parking, c'est-à-dire des sites exclusivement dédiés à l hébergement de liens spnsrisés. Ces sites prfitent généralement de la ntriété d un autre site en dépsant un nm de dmaine prche de celui-ci (ex : u d un mt-clé très curant (ex : Le budget et le CPC Dernière étape, l annnceur fixe un budget mensuel qui ne sera pas dépassé. Pur chaque mt-clé u expressin, il devra ensuite déterminer un cût par clic (CPC), c'est-à-dire le mntant maximal qu il est prêt à payer à chaque clic d un internaute sur sn annnce. Un CPC est généralement cmpris entre 0.05 et 0,30. L achat de mts-clés fnctinne cmme un système d enchère : plus un mt-clé est chisi par les annnceurs, plus sa cte grimpe. Si un annnceur chisit un mt-clé très prisé, sn CPC devra être d autant plus imprtant qu il suhaitera vir sn annnce dans les premières pages du mteur de recherche et au-dessus de celles des cncurrents. Certains mteurs de recherche dnnent la cte des mts-clés, ce qui permet de réévaluer une enchère au besin. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 10 sur 13

11 Gestin de la campagne Après que l annnceur se sit acquitté des drits d inscriptin au prgramme PPC, sa campagne est lancée. Il peut néanmins l arrêter à tut mment (si par exemple il cnstate que sn annnce ne fnctinne pas). Les prgrammes PPC furnissent des indicateurs de suivis : Le nmbre d impressins : nmbre d affichages de l annnce Le nmbre de clics : nmbre de fis qu un internaute a cliqué sur l annnce Le CTR (Click-Thrugh Rate u taux de clics): nmbre de fis qu une annnce fait l bjet d un clic divisé par le nmbre de fis ù elle apparaît (un CTR myen dépasse rarement les 10 %) Le cût de la campagne : part du budget allué utilisée QUELLE OFFRE CHOISIR? AVANTAGES ET INCONVENIENTS DES OFFRES AVANTAGES INCONVENIENTS ENCARTS PUBLICITAIRES VIA DES REGIES Très bnne visibilité Cût imprtant pur un petit budget cmmunicatin Les statistiques sur le trafic des sites affiliés Cût à l affichage (peu imprte si les internautes cliquent sur l encart) AFFILIATION Apprt de trafic qualifié L audience (nmbre de visiteurs uniques par jur) des sites affiliés n est pas tujurs cmmuniquée aux affilieurs Pssibilité de bénéficier de la ntriété et du psitinnement d un site Risque de fraude au clic : malgré la vigilance des platefrmes, certains affiliés cliquent sur des annnces pur être mieux rémunérés Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 11 sur 13

12 LIENS SPONSORISES Apprt de trafic qualifié Nécessité d un suivi régulier des campagnes qui peut vite s avérer chrnphage en phase de test des annnces Maîtrise du budget Augmentatin de la cte des mts-clés les plus curants (difficulté d apparaître en 1ère page) Facilité d utilisatin Risque de fraude au clic Effet immédiat par rapprt au référencement naturel (idéal au lancement d un site u pur un événement pnctuel) CRITERES DE CHOIX Le budget cmmunicatin Il n est pas nécessaire d avir un budget de pur faire de la publicité sur Internet. Il est pssible de s acheter une visibilité sur le web à bas cût en privilégiant les liens spnsrisés et l affiliatin. Le prestataire L achat de trafic (CPC, CPM) requiert une certaine prudence vis-à-vis des platefrmes et des régies. Tutes ne cmmuniquent pas sur l audience de leurs sites affiliés. Aussi, il est avisé d éviter les prestataires «juge et partie», c est-à-dire ceux qui cmmercialisent les espaces publicitaires de leur prpre site. Ceux-ci snt susceptibles de survendre leur audience. Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 12 sur 13

13 La cible Le chix du site (u du mteur de recherche) sur lequel sera affichée une publicité est stratégique. Pur espérer un bn retur sur investissement, la cible du prduit et la publicité divent abslument être en adéquatin avec le prfil des visiteurs du site. CONCLUSION Enfin, quel que sit le type de publicité chisi, il apparaît imprtant de mesurer autant que pssible l efficacité d une e-publicité grâce à des indicateurs : Nmbre de visiteurs venus sur le site de l annnceur en ayant cliqué sur une de ses annnces Sites affiliés rapprtant le plus de visiteurs Taux de transfrmatin : nmbre de ventes générées grâce à la publicité Pages vues par les internautes ayant cliqué sur l annnce Taux de clics : nmbre de fis qu une annnce fait l bjet d un clic divisé par le nmbre de fis ù elle apparaît Muriel NIVON, Cnseillère Ecnmie Numérique Laure PERDIGAO, Chargée de missin Médias Sciaux u Page 13 sur 13

RÉUSSIR SA PUBLICITÉ SUR INTERNET

RÉUSSIR SA PUBLICITÉ SUR INTERNET RÉUSSIR SA PUBLICITÉ SUR INTERNET Lorraine Selon une étude menée en 2007 1, les encarts publicitaires sur internet dépassent désormais l affichage en termes d investissements publicitaires. Si le Web draine

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Plan d actions 2016 Bassin de vie

Plan d actions 2016 Bassin de vie Plan d actins 2016 Bassin de vie Dssier technique Directin du Marketing et de la Cmmunicatin Dssier suivi par : David Queffelec - dqueffelec@herault-turisme.cm - 04 67 67 71 24 Stéphanie Durandkeller -

Plus en détail

Module pour la solution e-commerce Hybris

Module pour la solution e-commerce Hybris Mdule pur la slutin e-cmmerce Hybris smmaire 1. Intrductin... 3 1.1. Objet du dcument... 3 1.2. Liste des dcuments de référence... 3 1.3. Avertissement... 3 1.4. Cntacts... 3 1.5. Histrique des révisins...

Plus en détail

COMPRENDRE LE «DISPLAY»

COMPRENDRE LE «DISPLAY» COMPRENDRE LE «DISPLAY» Lorraine Il y a quelques années, la publicité sur des sites Internet (aussi appelée «display»), était encore réservée à des annonceurs disposant de plusieurs centaines de milliers

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne

LIVRE BLANC SEM. Google AdWords Le guide ultime du SEM pour votre Boutique en ligne LIVRE BLANC SEM Ggle AdWrds Le guide ultime du SEM pur vtre Butique en ligne En partenariat avec Edité par Table des matières I. Intrductin... 3 a. Qu est-ce que Ggle AdWrds?... 3 b. Purqui utiliser Ggle

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

TROUVER DE NOUVEAUX CLIENTS EN Le guide pratique pour professionnels, artisans, commerçants

TROUVER DE NOUVEAUX CLIENTS EN Le guide pratique pour professionnels, artisans, commerçants LIVRE BLANC TROUVER DE NOUVEAUX CLIENTS SUR INTERNET EN Le guide pratique pur prfessinnels, artisans, cmmerçants Février 2016 SOMMAIRE EDITO... 2 ÉTAPE 1 : Cmprenez les nuveaux usages des cnsmmateurs (en

Plus en détail

Conception de sites web marchands: TD 2

Conception de sites web marchands: TD 2 Cnceptin de sites web marchands: TD 2 Email : nassim.bahri@yah.fr Site web : http://nassimbahri.vh Nassim BAHRI Etude de cas Un grupe de librairies vudrait mettre en place un site web marchand. Ce client

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU BLOG

MANUEL D UTILISATION DU BLOG MANUEL D UTILISATION DU BLOG Suite à plusieurs demandes, vus truverez dans ce dcument des infrmatins de bases pur l utilisatin du Blg «OASIS Virtuelle Terre & Humanisme Avril 2007» qui a été créé afin

Plus en détail

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA.

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA. Prduits cncernés : - Sage 30 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures - Sage 100 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures Sujet mis en avant : Cmment gérer la TVA à 7% en cmptabilité

Plus en détail

1 Mile Marketing Dossier de Presse 2015

1 Mile Marketing Dossier de Presse 2015 2015 1 MILE MARKETING 1 Mile Marketing Dssier de Presse 2015 Media Kit pur publicitaires 2015 1 Mile Marketing Rapprcher les entreprises lcales un mile à la fis 1 Mile Marketing est une platefrme qui vise

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

Mon offre de conseil

Mon offre de conseil Rmain SIMONIN Cnsultant Digital Mn ffre de cnseil @rmain_simnin www.rmainsimnin.fr CONSEIL EN MARKETING DIGITAL Des missins adaptées à différents types de prjets 1 2 3 Scial Media Optimisatin Audit scial

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Manuel Spra Grup My ENT Versin 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Histrique Versin Date Origine de la mise à jur Rédigée par Validée par 1.00 21/02/2012 Créatin pur My ENT V1.1 par Sprgrup

Plus en détail

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE Intrductin : Imprtance de la mnnaie pur les échanges de biens et de services sur un marché. Evlutin vers une dématérialisatin de plus en plus imprtante Passage du trc

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Séminaire de Formation Optimisation du Référencement 23-24 Octobre 2008 Hôtel du Parc - Tunis

Séminaire de Formation Optimisation du Référencement 23-24 Octobre 2008 Hôtel du Parc - Tunis Séminaire de Frmatin Optimisatin du Référencement 23-24 Octbre 2008 Hôtel du Parc - Tunis SUARL au capital de 5.000 Dinars R.C : B2726502005 - Cde TVA : 920859RAM000 - C.C.B : BTE Susse 24004001633251230168

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

En quoi l émergence du Webmarketing peut- il être perçu comme un réel atout dans le monde entrepreneurial? Automne

En quoi l émergence du Webmarketing peut- il être perçu comme un réel atout dans le monde entrepreneurial? Automne Autmne 16 Institut d Administratin des Entreprises Université de Perpignan Via Dmitia 52 avenue Paul Alduy 66860 PERPIGNAN Cedex France ( (33) (0)4.68.66.17.93-7 (33) (0)4.68.66.17.89 En qui l émergence

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

Indications pédagogiques D3 / 14

Indications pédagogiques D3 / 14 à la Cmmunicatin prfessinnelle Objectif général Indicatins pédaggiques D3 / 14 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1. Prduire un message à l écrit 4 : Créer un

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL

RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL Bnnes pratiques La sécurité infrmatique désigne un ensemble de techniques et de bnnes pratiques pur prtéger vs rdinateurs et vs intérêts dans l

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

Carte VISA Affaires de la Banque Scotia

Carte VISA Affaires de la Banque Scotia Carte VISA Affaires de la Banque Sctia Visa Infrmatin Management Guide d utilisatin pur les titulaires de carte 1 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 2 2.0 AVANT-PROPOS... 3 2.1 EXIGENCES TECHNIQUES...

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2014. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2014 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 Du temps de gagné

Plus en détail

MEDIAS : 7% des visites arrivent via FACEBOOK

MEDIAS : 7% des visites arrivent via FACEBOOK Enjeux web-marketing MEDIAS : 7% des visites arrivent via FACEBOOK La part de visites du site Facebk en tant qu affluent d un site web d actualité français a plus que dublé en un an pur atteindre 7,1%

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire

Utiliser les activités de cours de Moodle : le Questionnaire Utiliser les activités de curs de Mdle : le Questinnaire CETTE PROCEDURE DÉCRIT LA MISE EN PLACE ET L UTILISATION DE L ACTIVITÉ DE COURS «QUESTIONNAIRE». PRE-REQUIS : Prcédure «Démarrer sur Mdle» DÉFINITION

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr

VENDANGES 2015. Saisie des TESA par Internet www.msafranchecomte.fr VENDANGES 2015 Saisie des TESA par Internet www.msafranchecmte.fr En cas de besin, vus puvez cntacter l assistance Internet de 8H30 à 12H00 et de 13h30 à 16h30 Téléphne : 09 69 36 37 01 assistanceinternet@umsage.msa.fr

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR

BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR BOUTIQUE EN LIGNE MANUEL UTILISATEUR Table des matières I. ACCES A LA BOUTIQUE GARDIF... 3 II. ECRAN D ACCUEIL... 5 III. BARRE DE NAVIGATION... 6 1. MON COMPTE... 6 2. MES COMMANDES... 7 3. DETAIL D UNE

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur

ENREGISTEUR NUMERIQUE USB Guide utilisateur Intrductin La netbx HD ffre désrmais la fnctinnalité d Enregistreur Numérique USB (PVR-USB) vus permettant : D enregistrer directement sur vtre disque USB les prgrammes TNT u TNT-HD reçu par vtre netbx

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

La Gestion de projet Web

La Gestion de projet Web La Gestin de prjet Web Définitin de gestin de prjet Gérer et animer un prjet, être chef de prjet c est d abrd savir en négcier l bjectif mais aussi prévir. Pur cela, il faut savir mettre en œuvre les utils

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin

Internet : support de promotion et de commercialisation incontournable dans le monde du vin Jeudi 13 mars 2014 Philippe RODHAIN Cnseil en prpriété industrielle Chargé d enseignement - Université Brdeaux IV IP SPHERE 8 curs Maréchal Juin 33000 BORDEAUX Tél.: 05 56 96 50 11 Fax. : 05 56 79 12 28

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

de logiciels MEDIANE PLAN VERSION 2K15.10 WEB-PLAN

de logiciels MEDIANE PLAN VERSION 2K15.10 WEB-PLAN + 33 (0) 494 862 862 supprt@mediane.tm.fr 580, rue des lauriers ZA NICOPOLIS CS 80317 83175 Brignles Cedex www.mediane.tm.fr MEDIANE PLAN 2K15.10 WEB-PLAN 20 de lgiciels 1 Présentatin... 4 2 Les plannings...

Plus en détail

Enquête "Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans" Présentation des résultats

Enquête Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans Présentation des résultats Enquête "Évaluatin des besins d'accueil extra-familial des enfants de mins de 16 ans" Présentatin des résultats Pur faciliter la cmpréhensin Rappel : Accueil présclaire : C'est l'accueil des enfants nn

Plus en détail

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée "funding loss

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée funding loss Circulaire 21/02/2012 P11905 FEB160409 Published CORP - 2012/002 Indemnité imputée lrsqu un crédit d entreprise est rembursé anticipativement, aussi appelée "funding lss T: Banken-leden Cntact: Anne-Mie

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN

INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN INTERNET ETHERNET BUS DE TERRAIN CENTRE D INTERET : COMMUNICATION RESEAUX! "# $! $ % % & '! (!)!* +, - %! &#! / $, %! 0 12 3 % 4 5 0 #! - $ % 6 7! " #$ % $ & 2& 8 + 9! "# $! 7! Mettre sus tensin les rdinateurs

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE LA CARTE GALAXY VIDEO FUTUR SUR LE SUPPORT DES PRODUITS CONNECTES PHILIPS Le présent dcument définit les Cnditins Générales d'utilisatin (ci-après les «CGU») régissant

Plus en détail

Prise en main d atelier de génie logiciel

Prise en main d atelier de génie logiciel ESIR2 - GL 2010/2011 Prise en main d atelier de génie lgiciel Le but de ce dcument est de décuvrir certaines des fnctinnalités des ateliers de génie lgiciel Eclipse et MagicDraw. Pur plus de détails, nus

Plus en détail

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance

Conditions d installation et d utilisation du matériel d auto-surveillance Cnditins d installatin et d utilisatin du matériel d aut-surveillance 1. Recmmandatins d utilisatin et d installatin a) Le matériel d aut-surveillance utilise une technlgie de cmmunicatin sans fil (radifréquence

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA SOUMISSION D UNE PÉTITION CHAMBRE DES COMMUNES CANADA Chaque pétitin cmmence par une idée et franchit différentes étapes avant d être signée et présentée

Plus en détail

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours

adifco Convention de formation N 20110550 Formation au référencement 3 jours 1 Cnventin de frmatin : référencement internet. adifc Cnventin de frmatin N 20110550 Frmatin au référencement 3 jurs Signature bligatire : ADIFCO, sarl au capital de 10 000, SIREN 451 292 544, RCS Dijn,

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France Cnsultatin veille médias Cmité Natinal Olympique et Sprtif France Date limite et heure limite de réceptin des ffres : Le 1 er septembre 2014 à 12h00 Préambule Le Cmité Natinal Olympique et sprtif Française

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

VISEZ DU PREMIER COUP AYEZ LE COURTIER CRÉDIT QUE VOUS MÉRITEZ PROPOSEZ LE MEILLEUR FINANCEMENT POUR VOS CLIENTS SOUS 48H

VISEZ DU PREMIER COUP AYEZ LE COURTIER CRÉDIT QUE VOUS MÉRITEZ PROPOSEZ LE MEILLEUR FINANCEMENT POUR VOS CLIENTS SOUS 48H www.immfinances.net S ASSURER RAPIDEMENT DE LA FAISABILITÉ DE LA TRANSACTION OBTENIR LES MEILLEURES PROPOSITIONS (1) DE FINANCEMENT SOUS 48 H ACCOMPAGNER ET SUIVRE VOS CLIENTS JUSQU À LA SIGNATURE DES

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

Configuration de routeurs Linksys (Cisco) Par 999

Configuration de routeurs Linksys (Cisco) Par 999 micrclick-quebec.ca/frum Cnfiguratin de ruteurs Linksys (Cisc) Par 999 Mdèle : E2500-CA Adresse du ruteur par le navigateur internet : http://192.168.1.1/ Lrs d un changement de ruteur avec le mdem câble

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Nous proposons 3 syntaxes au choix :

Nous proposons 3 syntaxes au choix : Slutin d envi de SMS Dcumentatin technique 1. Créatin et gestin de cmpte 2. Envi par email 3. Envi via l interface Web 4. Envi par cmmande http 5. Envi via le lgiciel 123SMS 6. Publipstage SMS persnnalisés

Plus en détail

MUNICIPALES 2014 CATALOGUE DES FORMATIONS EN WEB POLITIQUE

MUNICIPALES 2014 CATALOGUE DES FORMATIONS EN WEB POLITIQUE MUNICIPALES 2014 CATALOGUE DES FORMATIONS EN WEB POLITIQUE Frmateur : Pierre GUILLOU (Elus 2.0 & Idese) Services et Frmatins en Web Plitique Cmmunauté des élus sur Internet www.elus20.fr Facebk.cm/Elus20

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

Modifier son mot de passe, renseigner son adresse Internet :

Modifier son mot de passe, renseigner son adresse Internet : Cmment s authentifier? Vus devez saisir l identifiant et le mt de passe qui vus nt été furnis. Sur la page d accueil, des infrmatins peuvent être dnnées par la structure, pensez à les lire. Si vus avez

Plus en détail

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion.

LES CHARGES ACTIVABLES. Inscription à l'actif du bilan de charges par décision de gestion. LES CHARGES ACTIVABLES Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Inscriptin à l'actif du bilan de charges par décisin de gestin. Distinguer les frais accessires et les frais d'acquisitin lrs de l'acquisitin

Plus en détail

La cyber-réputation : Image de marque sur le net

La cyber-réputation : Image de marque sur le net La cyber-réputatin : Image de marque sur le net DELEGATION REGIONALE AUX DROITS DES FEMMES ET A L EGALITE Fnds scial eurpéen en Investit pur vtre avenir ATELIER FEMMES CREATRICES D ACTIVITES Date 22 nvembre

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Achats Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

Europe Programme de fidélité ADR (Automatic Delivery Rewards)

Europe Programme de fidélité ADR (Automatic Delivery Rewards) Eurpe Prgramme de fidélité (Autmatic Delivery Rewards) Avantages Le prgramme de fidélité est un prgramme de livraisn autmatique destiné aux Distributeurs, aux Clients privilégiés et aux Clients au détail.

Plus en détail

Contenu de version 2.1.13

Contenu de version 2.1.13 Cntenu de versin 2.1.13 Auteur : CGI DIFFUSION Respnsables clients Versin Date Rédacteur Cmmentaires 0.0 19/03/2014 RDUB Initialisatin du dcument 1.0 20/04/2015 TLEC Mdificatin du dcument ENT_V2 1 13_Cntenu

Plus en détail

Support-SI en un clin d œil!

Support-SI en un clin d œil! Supprt-SI en un clin d œil! La chaîne de supprt à vtre service Qu est-ce que Supprt-SI? Supprt-SI est une nuvelle interface de supprt à l usage des cllabrateurs, permettant de: Cnsulter les avis de panne

Plus en détail

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner.

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner. Cncurs de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta prpre bande dessinée et curs la chance de gagner. Le prgramme TELUS CyberFuté sensibilise les jeunes Canadiens âgés de 8 à 18 ans à la prtectin de leur

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Création d un formulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2)

Création d un formulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2) Créatin d un frmulaire PDF dans LibreOffice (4.0.5.2) Pur créer un frmulaire PDF Démarrez LibreOffice 4, puis débuter un nuveau dcument texte (LibreOffice Writer). Figure 1 Dans le menu «Affichage», à

Plus en détail

Mise en place des contenus de votre site

Mise en place des contenus de votre site Mise en place des cntenus de vtre site Cmment mettre en frme mn article? - Afin de rendre hmgène et lisible le site de vtre Mairie, nus vus invitns à chisir pur vs articles une culeur dminante, plutôt

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG 1 1- LES CHIFFRES Aujurd hui, 82 000 bagages snt perdus chaque jur dans le mnde, 13 % ne snt jamais retruvés. La première cause de perte est due aux étiquettes arrachées.

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail