M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE"

Transcription

1 M4 OSCILLATEUR HARMONIQUE I Modèle de l oscillateur harmonique (O.H.) I. Exemples Cf Cours I. Définition Définition : Un oscillateur harmonique à un degré de liberté x (X, θ,... ) est un système physique dont l évolution au cours du temps en l absence d amortissement et d excitation, est régie par l équation différentielle linéaire : (E OH ) ẍ + ω x = où est la pulsation propre. Rq : On rencontrera cette situation en électricité pour un circuit série contenant une inductance L, une capacité C et une résistance R. En régime libre, c est à dire sans excitation, et en l absence d amortissement (R = ), la charge q aux bornes du condensateur vérifie : q + LC q = Cf Cours E4 L importance du concept d oscillateur harmonique vient de ce qu il décrit le comportement général d un système à un degré de liberté au voisinage d une position d équilibre stable. Donc, le modèle de l oscillateur harmonique est très utile pour un problème unidimensionnel et une force conservative qui ne dépend que d une variable x ( Cf Cours M3) I.3 Description du mouvement de l oscillateur harmonique La solution générale de l équation différentielle est : x(t) = X m cos( t + ϕ), avec : - la pulsation propre du mouvement (en rad.s, - X m l amplitude, - ϕ la phase (à l origine des temps). X m et ϕ sont déterminés à partir des conditions initiales (C.I.) : a) x(t = ) = X m cos ϕ = x b) ẋ(t = ) = X m sinϕ = ẋ = v. Définition : Les oscillations d un oscillateur harmonique sont purement sinusoïdales et la période propre des oscillations est : T = π Lorsque T ne dépend pas de l amplitude des oscillations, on dit qu il y a isochronisme des oscillations. Rq : On peut encore écrire x = X m cos ϕ cos t X m sinϕsin t ou encore x = A cos t + B sin t

2 M4 I. Oscillateur Harmonique 8-9 où A et B sont des constantes à déterminer par les conditions initiales. Cette relation est parfois pratique. En tenant compte des C.I. : A = X m cos ϕ = x et B = X m sinϕ = v x(t) = x cos( t) + v sin( t) Et donc : X m = A + B = x + ( v ) avec cos ϕ du signe de x. et tan ϕ = B A = v x I.4 Énergie(s) de l oscillateur harmonique Définition : ( Cf Cours M3) L Oscillateur Harmonique à un degré de liberté x évolue dans un puits parabolique d énergie potentielle : E p (x) = E p () + kx Ceci revient à dire que l Oscillateur Harmonique est soumis à une force conservative : F(x) = de p dx = kx Cas du ressort vertical (cf. I.) : Grâce à cette expression de F(x), on retrouve, bien entendu, l équation du mouvement de l Oscillateur Harmonique : k mẍ = F(x) ẍ + ωx = avec : = m Où «x»est la variable notant l écart par rapport à la position d équilibre de l oscillateur harmonique, soit X = x x eq avec x eq = x + mg k ; d où : E p = kx = ( k (x x ) mg ) = k k(x x ) mgx +Cste } {{ } } {{ } E p,g E p,elast L énergie potentielle de l oscillateur harmonique est bien la somme de ses différentes formes d énergies potentielles. Ici, il s agit de l énergie potentielle élastique (prise nulle en x = x ) et de l énergie potentielle de pesanteur (prise nulle en x = ), la Cste permettant de choisir l origine de l énergie potentielle totale en x = x eq. Cf. Cours. La solution de l équation différentielle étant de la forme x = X m cos( t + ϕ) et de période T, toutes les grandeurs g décrivant le mouvement sont également périodiques de période T et leurs valeurs moyennes sont définies par : < g > T t t g(t)dt avec t t + T et t quelconque La valeur moyenne des énergies cinétique et potentielle sont donc égale à : < E k > T E k dt et < E p > T E p dt T T http ://pcsi-unautreregard.over-blog.com/

3 8-9 II. Oscillateur Harmonique M4... Cf. Cours... D où : < E k >= 4 mw X m = 4 kx m < E p >= 4 mw X m = 4 kx m Or E m = E k + E p = Cste = kx m < E k >=< E p >= E m avec E m = kx m On décrit cette égalité en disant qu il y a équipartition de l énergie. (Sous-entendu : l énergie mécanique, en moyenne, se répartit autant en énergie cinétique qu en énergie potentielle). I.5 Portrait de phase d un oscillateur harmonique Définition : On appelle portrait de phase d un système à un degré de liberté, dont l évolution est décrite par la variable x(t), un diagramme caractéristiques des évolutions du système représenté dans le plan de phase (x, ẋ) ( Cf Cours M). On a vu au I.4), pour le ressort modélisé par un oscillateur harmonique, que la conservation de l énergie mécanique (Intégrale Première du Mouvement) donne une équation du type : mẋ + kx = E m = Cste soit, encore : x E m k + ẋ E m m = On reconnaît l équation x a + ẋ = d une ellipse de demi-axes : b Em E m ω a = = k mω selon x et b = E m Em = k m selon ẋ. L ensemble des ellipses correspondant aux valeurs de E m possibles constitue le portrait de phase de l oscillateur harmonique NON amorti et libre (non excité). Cf. Cours Cf. Poly : dans le cas du pendule simple, la modélisation de l oscillateur harmonique est valable lorsque le portrait de phase est assimilable à une ellipse. Ce qui est le cas pourles faibles l amplitudes : θ m = α. Il y a alors isochronisme des petites oscillations : T = π g Rq : Dans le cas des amplitudes modérées (θ 9 ), les portraits de phase ne sont plus des ellipses, ( il n y a) plus isochronisme des petites oscillations et on établit la formule de Borda : T T + α 6 http ://pcsi-unautreregard.over-blog.com/ 3

4 M4 II. Oscillateur harmonique Spatial 8-9 II Oscillateur harmonique spatial Définition : On parle d oscillateur harmonique spatial lorsque les équations décrivant l évolution du système peuvent se mettre sous la forme de 3 équations de la forme : mẍ + k x = mÿ + k y = x, y, z étant 3 variables indépendantes (par ex. les coordonnées cartésiennes) m z + k 3 z = De solution générale : x = X m cos (ω t + ϕ ) y = Y m cos (ω t + ϕ ) z = Z m cos (ω 3 t + ϕ 3 ) avec ω i = k i m pour i =,, 3. Conclusion : Le mouvement se caractérise par des oscillations correspondant à 3 oscillateurs harmoniques indépendants. Exemple : Oscillateur Harmonique Spatial Isotrope Soit un point matériel M repéré par le vecteur r = OM par rapport à un point O fixe du référentiel d étude (supposé galiléen). À la date t =, il a la position r = OM et une vitesse v. Il est soumis à la force F = k r. Le P.F.D. s écrit : m d r dt = k r, soit encore : d r dt + ω r = avec : ω k m La solution s écrit : r = A cos t + B sin t, où A et B sont des vecteurs à déterminer en fonction des Conditions Initiales. En utilisant : r (t = ) = r, on déduit : A = r. Avec d r dt (t = ) = A sin t + B cos t, on déduit : d r dt (t = ) = v = B. Finalement : r = v r cos t + sin t, ce qui montre que le mouvement se fait dans le plan passant par O et déterminé par les directions de r et v. Définissons un repère en prenant l axe Ox suivant r et l axe Oy dans le plan de la trajectoire. En projetant l équation de r sur les axes, on a : x = r cos t + v x sin t y = v y sin t On obtient bien oscillateurs indépendants. où v x et v y sont les composantes de v. L équation de la trajectoire s obtient en éliminant le temps t à l aide de la relation sin t + cos t =. sin t = y ( ) v On isole donc : y cos t = x yv vx x on a alors : r + ω r r v v y vy y + x r xy v x r v = y y Cl : La trajectoire est donc une ellipse centrée en O.. Le fait qu il n en apparaît que au lieu des trois attendus vient du choix judicieux du repère Oxy pour exprimer la trajectoire plane 4 http ://pcsi-unautreregard.over-blog.com/

5 8-9 II. Oscillateur harmonique Spatial M4 Ce qui se voit bien dans le cas particulier v x = où l équation devient : y x r + y v y ω avec a = r et b = v y. = x a + y b = Qu en est-t-il de l énergie potentielle d un oscillateur harmonique spatial? Un raisonnement similaire au précédent (cf. 4) mais tenant compte, cette fois, des trois équations scalaires du mouvement issues du P.F.D. conduit à : E m = ( m x + k x ) + ( mẏ + k y O r ) ( + mż + ) k 3z Retenons que l énergie mécanique d un oscillateur harmonique spatial est la somme des énergies mécaniques des trois oscillateurs harmoniques associés à ses trois degrés de liberté. v M x On reconnaît l énergie cinétique : E k = mẋ + mẏ + mż et il apparaît l énergie potentielle : E p = k x + k y + k 3z. Cl : Un oscillateur harmonique spatial correspond donc à un point matériel soumis à une force conservative : ( ) ( ) ( ) Ep F Ep ex Ep ey ez = k x e x k y e y k 3 z e z x y,z y x,z z x,y Et pour l oscillateur harmonique spatial isotrope? Ce qui précède est toujours valable bien sûr, puisque l O.H.S.I. est un cas particulier d O.H.S. où la force de rappel est colinéaire au vecteur position : F k r = kx ex ky e y kz e z ce qui signifie : k = k = k 3. Ce qui revient à dire que l énergie potentielle de l oscillateur n est fonction que de la distance r = OM du point matériel M au centre de force O : E p = kom = kr Trajectoire d un Oscillateur Harmonique Spatial Anisotrope : Lorsque k, k et k 3 ne sont pas tous identiques, la trajectoire peut être ouverte ou fermée : http ://pcsi-unautreregard.over-blog.com/ 5

6 M4 III. Oscillateur Harmonique Amorti en régime libre 8-9 III III. Oscillations libres amorties de l Oscillateur Harmonique Exemples Dans les deux exemples du I.), la façon la plus simple de tenir compte de l amortissement est d introduire une force de frottement proportionnelle à la vitesse. On parle dans ce cas de frottement fluide visqueux car cela décrit bien l effet dû au déplacement dans un liquide ou un gaz à des vitesses faibles. Cela permet par ailleurs, de conserver la linéarité des équations puisque la force de frottement visqueux est proportionnelle à la vitesse. a Ressort vertical (Cf I.)) : Dans l exemple du ressort, on ajoute la force opposée à la vitesse hẋ e x, d où l équation : mẍ = hẋ k(x x eq ) soit, en introduisant l écart par rapport à l équilibre X x x eq : Ẍ + h m Ẋ + k m X =. Ce que l on peut encore écrire, en introduisant la pulsation propre du système {ressort-masse} et la durée caractéristique τ : Ẍ + Ẋ τ + ω X = avec ω k m et τ m h. b Pendule simple : On ajoute la force h, v = hl θ e θ, d où en projetant le PF.D. selon e θ dans la base polaire : ml θ = hl θ mg sin θ, soit, pour les petites oscillations (sinθ θ) : θ + h θ m + g l θ =. Ce que l on peut encore écrire, en introduisant la pulsation propre du pendule (système {fil-masse}) et la durée caractéristique τ : θ + θ τ + ω θ = avec ω g l et τ m h. c Rappel d électrocinétique : Nous rencontrerons un tel type d équation, en Électricité ( Cf Cours E4) :, dans le circuit RLC série, l amortissement est dû à la résistance, et la charge q du condensateur vérifie en régime libre : q + R L q + LC q =, qu on peut encore écrire : q + q τ + ω q = q + Q q + ω q = avec : III. τ = Q = R L. Soit : τ = L R et Q = L R =, avec, toujours, = RC LC Définitions Définition : On appelle Oscillateur Harmonique Amorti un système à un degré de liberté dont l évolution est régie par l équation différentielle linéaire du second ordre : ẍ + ẋ τ + ω x = (E OHA ) avec la pulsation propre et τ le temps de relaxation (encore appelée durée caractéristique).. et non pas à son carré, comme c est le cas des forces de frottement fluide pour les grandes vitesses ( Cf Cours M) 6 http ://pcsi-unautreregard.over-blog.com/

7 8-9 III. Oscillateur Harmonique Amorti en régime libre M4 On introduit souvent le paramètre sans dimension Q appelé facteur de qualité défini par : Q τ. L équation devient : ẍ + Q ẋ + ω x = d équation caractéristique : r + r τ + ω = () Propriété : Plus Q est grand, plus le terme lié à l amortissement est faible. III.3 Les régimes de l oscillateur harmonique amorti ( Cf. E4.IV) Le discriminant δ de l équation caractéristique () : Trois régimes libres sont possibles : = τ 4ω = ω Q 4ω = 4ω ( 4Q ) Régime Apériodique Régime Critique Régime Pseudo-périodique Q < ( > ) Q = ( = ) Q > ( < ) Il existe deux solutions réelles r et r de () avec r < r. L unique solution de () est : r = d où : Deux solutions imaginaires de () : r / = τ ± j ω 4τ on note α τ = Q < et ω ω 4τ = 4Q la solution est de la forme : la solution est de la forme : la solution est de la forme : x = A e rt + B e r t x = (A + Bt)e t x = e αt A cos(ωt + ϕ) (A,B) R (A,B) R A R + et ϕ [, π[ Pseudo-période : T = π ω = π 4Q r et r sont toutes les deux négatives et leur produit vaut : r r = ω r < et r >. x s amortit donc principalement en e r t = e r t. x s amortit comme e t : cas où l amortissement est le plus rapide (durée π ) T π ( + π 8Q) > = T pseudo-période>période propre amortissement au bout de qques T. Définition : Décrément logarithmique : δ ln x(t) x(t + T) = ln e αt e α(t+t) δ = αt http ://pcsi-unautreregard.over-blog.com/ 7

8 M4 III. Oscillateur Harmonique Amorti en régime libre 8-9 III.4 Énergie de l oscillateur harmonique amorti Reprenons l équation de l oscillateur harmonique amorti : ẍ + ẋ τ + ω x = Multiplions cette équation par mẋ ; il vient : ẍ + ω x = ẋ τ Ce qu on peut encore écrire : mẍẋ + mω ẋx = mẋ τ < L énergie mécanique diminue donc à cause des phénomènes d amortissement. En régime pseudo périodique, les pertes relatives pendant une pseudo-période sont :... calculs : cf. Cours manuscrit... E m = E m(t) E m (t + T) = π E m E m (t) Q cf. Portraits de phase : Il y a retour à la position d équilibre stable (x =, ẋ = ) quel que soit le régime libre. On dit que ce point particulier (x =, ẋ = ) du plan de phase est un «attracteur». 8 http ://pcsi-unautreregard.over-blog.com/

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

M5 Oscillateur harmonique et régime forcé

M5 Oscillateur harmonique et régime forcé M5 Oscillateur harmonique et régime forcé Rappels des épisodes précédents... Au cours de la première période, nous avons rencontré le modèle de l Oscillateur Harmonique Amorti Cf Cours M4). Nous allons

Plus en détail

L oscillateur OSCILLATEUR HARMONIQUE. Chapitre 1. I. Introduction, définitions. I.1. Exemple. I.2. Caractérisation du mouvement

L oscillateur OSCILLATEUR HARMONIQUE. Chapitre 1. I. Introduction, définitions. I.1. Exemple. I.2. Caractérisation du mouvement Chapitre 1 OSCILLATEUR HARMONIQUE harmonique étudié dans ce chapitre est un oscillateur mécanique constitué d un ressort et d une masse. Cet exemple simple permettra L oscillateur d introduire le concept

Plus en détail

harmonique CHAPITRE 1 Oscillateur Introduction Plan du chapitre1

harmonique CHAPITRE 1 Oscillateur Introduction Plan du chapitre1 CHAPITRE 1 Oscillateur harmonique Introduction L oscillateur harmonique est un concept important en physique car il permet notamment de décrire le comportement autour d une position d équilibre de nombreux

Plus en détail

Oscillateurs amortis et forcés - Résonance

Oscillateurs amortis et forcés - Résonance Année 01-013 École Nationale d Ingénieurs de Tarbes Enseignements Semestres 5-5 et 7 App Oscillateurs amortis et forcés - Résonance Intervenant Karl DELBÉ Karl.Delbe@enit.fr La publication et la diffusion

Plus en détail

Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide

Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide Chapitre 5 Propagation des ondes électromagnétiques dans le vide 5.1 Equations de propagation pour E et B Dans le vide, au voisinage de tout point où les charges et les courants sont nuls, les équations

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail

CHAPITRE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs degrés de liberté

CHAPITRE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs degrés de liberté CHAPITE IV Oscillations ibres des Systèmes à plusieurs derés de liberté 010-011 CHAPITE IV Oscillations libres des systèmes à plusieurs derés de liberté Introduction : Dans ce chapitre, nous examinons

Plus en détail

Chapitre 4 : Etude Energétique

Chapitre 4 : Etude Energétique Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 4 : Energétique SMPC1 Chapitre 4 : Etude Energétique I Travail et Puissance d une force I.1)- Puissance d une force Soit un point matériel M de vitesse!!/!,

Plus en détail

Oscillateur harmonique - Régime libre

Oscillateur harmonique - Régime libre Mécanique 2 - Oscillations libres page 1/9 Oscillateur harmonique - Régime libre Table des matières 1 Oscillateur harmonique 1 2 Oscillations libres 2 2.1 Pulsation propre - Isochronisme des oscillations........

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Section :... No :... Exercice 1 (6 points) EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 2010-2011 Examen 14.01.2011

Nom :... Prénom :... Section :... No :... Exercice 1 (6 points) EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 2010-2011 Examen 14.01.2011 EPFL, Physique Générale I SIE & SMX, 200-20 Examen 4.0.20 Nom :... Prénom :... Section :... No :... Les seuls objets autorisés sont: Le formulaire "résumé mécanique" disponible sur le moodle une feuille

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

TD : Oscillateur harmonique

TD : Oscillateur harmonique TD : Oscillateur harmonique Observation du chromosome X par microscopie à force atomique. À gauche : nanoparticules observées par microscopie à force atomique (AFM, SP1-P2). Image du Dr. K. Raghuraman

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S ETUDE DES VIBRATIONS 1 Chapitre I - Présentation et définitions 2 Les objectifs à atteindre: 1) Savoir décrire le modèle de l'oscillateur harmonique et savoir l'appliquer à l'étude des systèmes physiques

Plus en détail

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties L'objet de cette ressource est l'étude des systèmes physiques, de type mécanique, électrique ou microscopique, se comportant

Plus en détail

Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux

Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux Université Pierre et Marie Curie Master de sciences et technologie Interaction matière-rayonnement Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux Introduction On considère un système atomique

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Concours CASTing 2011

Concours CASTing 2011 Concours CASTing 2011 Épreuve de mécanique Durée 1h30 Sans calculatrice Le candidat traitera deux exercices parmi les trois proposés dans le sujet. Dans le cas où les trois exercices seraient traités partiellement,

Plus en détail

Énergie potentielle - Énergie

Énergie potentielle - Énergie MPSI - 2006/2007 - Mécanique I - Énergie potentielle - Énergie mécanique - Problèmes à un degré de liberté page 1/6 Énergie potentielle - Énergie mécanique - Problèmes à un degré de liberté Dans le chapitre

Plus en détail

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U

pendule pesant pendule élastique liquide dans un tube en U Chapitre 2 Oscillateurs 2.1 Systèmes oscillants 2.1.1 Exemples d oscillateurs Les systèmes oscillants sont d une variété impressionnante et rares sont les domaines de la physique dans lesquels ils ne jouent

Plus en détail

LP25. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications.

LP25. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications. LP5. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications. Antoine Bérut, David Lopes Cardozo Bibliographie Physique tout en 1 première année, M.-N. Sanz, DUNOD Électronique

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I.

MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I. 1. Modèle de voiture MODÉLISATION D UNE SUSPENSION DE VOITURE T.D. G.E.I.I. Un modèle simpli é de voiture peut être obtenu en supposant le véhicule soumis uniquement à la force de traction u dûe au moteur

Plus en détail

Mécanique du Point Matériel

Mécanique du Point Matériel (1) (1) Université Cadi Ayyad Faculté des Sciences Semlalia Département de Physique Année universitaire 2013/2014 Chapitre VII : Oscillateur harmonique 1 Introduction 2 3 Chapitre VII: Oscillateur harmonique

Plus en détail

Chapitre 0-2 Introduction générale au cours de BCPST1

Chapitre 0-2 Introduction générale au cours de BCPST1 Chapitre 0-2 Introduction générale au cours de BCPST Extrait du programme I. Les grandeurs en sciences physiques Définition : une grandeur est une observable du système On peut la mettre en évidence a.

Plus en détail

Oscillateur linéaire à un degré de liberté

Oscillateur linéaire à un degré de liberté Chapitre 4 Oscillateur linéaire à un degré de liberté 4.1 Rappel sur l oscillateur harmonique L équation différentielle d un oscillateur harmonique au voisinage d une position d équilibre stable est avec

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

Cours de mécanique. M13-Oscillateurs

Cours de mécanique. M13-Oscillateurs Cours de mécanique M13-Oscillateurs 1 Introduction Nous étudierons dans ce chapitre en premier lieu l oscillateur harmonique solide-ressort horizontale, nous introduirons donc la force de rappel du ressort

Plus en détail

Utilisation de python pour le calcul numérique

Utilisation de python pour le calcul numérique Utilisation de python pour le calcul numérique Résumé L objectif de ce TP est de découvrir quelques possibilités de python pour le calcul numérique. Il pourra également vous servir de référence si vous

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal 1 Introduction Dans les premiers chapitres d électrocinétique, nous avons travaillé sur les régimes transitoires des circuits comportant conducteur ohmique,

Plus en détail

TD de Physique n o 1 : Mécanique du point

TD de Physique n o 1 : Mécanique du point E.N.S. de Cachan Département E.E.A. M FE 3 e année Phsique appliquée 011-01 TD de Phsique n o 1 : Mécanique du point Exercice n o 1 : Trajectoire d un ballon-sonde Un ballon-sonde M, lâché au niveau du

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h)

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ CONCOURS BLANC calculatrice: autorisée durée: 2 heures (10h-12h) Sujet Vaisseau spatial... 2 I.Vaisseau spatial dans un champ newtonien... 2 II.Vitesse de libération...3 A.Option

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique PGA & SDUEE Année 008 09 Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n. Résonance magnétique : approche classique Première interprétation classique d une expérience de résonance magnétique On

Plus en détail

ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE

ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE RÉSOLUTION Table des matières 1 Méthodes expérimentales 2 1.1 Position du problème..................................... 2 1.2 Dégénérescence de l ordre...................................

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE

CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE ANNÉE 2006 CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Durée : 2 Heures Coefficient : 1 Ce sujet comporte (dans l énoncé d origine, pas

Plus en détail

Résume du cours de Mécanique Analytique

Résume du cours de Mécanique Analytique Résume du cours de Mécanique Analytique jean-eloi.lombard@epfl.ch 22 janvier 2009 Table des matières 1 Équations de Lagrange 1 1.1 Calcul des variations....................... 3 1.2 Principe de moindre

Plus en détail

1 Exercices d introduction

1 Exercices d introduction Université Paris 7 - Denis Diderot 2013-2014 TD 4 : accélération, mouvement parabolique, mouvement oscillant 1 Exercices d introduction 1. Evolution de la population mondiale Année (1er janvier) 1500 1600

Plus en détail

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition Chapitre 4 Travail et puissance 4.1 Travail d une force 4.1.1 Définition En physique, le travail est une notion liée aux forces et aux déplacements de leurs points d application. Considérons une force

Plus en détail

Équations différentielles en physique

Équations différentielles en physique Fiche Mathématiques pour la Physique - Équations différentielles en physique - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Équations différentielles en physique On ne considère en physique en prépa (quasiment) que des

Plus en détail

Chapitre 3 Les régimes de fonctionnement de quelques circuits linéaires

Chapitre 3 Les régimes de fonctionnement de quelques circuits linéaires Chapitre 3 Les régimes de fonctionnement de quelques circuits linéaires 25 Lechapitreprécédent avait pour objet l étude decircuitsrésistifsalimentéspar dessourcesde tension ou de courant continues. Par

Plus en détail

Précession du périhélie de Mercure

Précession du périhélie de Mercure Préparation à l Agrégation de Sciences Physiques ENSP - Montrouge François Levrier Problème de mécanique Précession du périhélie de Mercure 1 er décembre 25 Ce problème, qui est basé en partie sur celui

Plus en détail

Électrostatique et rayonnement

Électrostatique et rayonnement ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURS DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLECOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE, DES

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

I. Les oscillateurs mécaniques.

I. Les oscillateurs mécaniques. Chapitre 9 : Comment exploiter des phénomènes périodiques pour accéder à la mesure du temps? I. Les oscillateurs mécaniques. On appelle oscillateur (ou système oscillant) un système pouvant évoluer, du

Plus en détail

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives.

ÉVALUATION FORMATIVE. On considère le circuit électrique RC représenté ci-dessous où R et C sont des constantes strictement positives. L G L G Prof. Éric J.M.DELHEZ ANALYSE MATHÉMATIQUE ÉALUATION FORMATIE Novembre 211 Ce test vous est proposé pour vous permettre de faire le point sur votre compréhension du cours d Analyse Mathématique.

Plus en détail

Chapitre 1 Cinématique du point matériel

Chapitre 1 Cinématique du point matériel Chapitre 1 Cinématique du point matériel 7 1.1. Introduction 1.1.1. Domaine d étude Le programme de mécanique de math sup se limite à l étude de la mécanique classique. Sont exclus : la relativité et la

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS David Ryckelynck Centre des Matériaux, Mines ParisTech David.Ryckelynck@mines-paristech.fr Bibliographie : Stabilité et mécanique non linéaire,

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S

Concours EPITA 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette BMW K1200S Concours EPIT 2009 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur La suspension anti-plongée de la motocyclette MW K1200S Durée : 2h. Calculatrices autorisées. Présentation du problème Le problème

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe.

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe. Chapitre I INTRODUCTION ATHÉATIQUE I.A. I.A.1. Calcul vectoriel Produit vectoriel Plaçons-nous dans un espace vectoriel euclidien à trois dimensions. En faisant subir des rotations identiques aux trois

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test

PY401os (2011-2012) Vous pouvez prévisualiser ce test, mais s'il s'agit d'une tentative réelle, vous serez bloqué en raison de : Navigation du test Navigation PY401os (2011-2012) Collège École de Commerce PER Université Impressum Connecté sous le nom «Bernard Vuilleumier» (Déconnexion) Réglages Outils de travail Outils de travail Accueil Cours Collège

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

A. Chauffage d une maison en hiver

A. Chauffage d une maison en hiver Banque Agro - Véto A - 0711 PHYSIQUE Durée : 3 heures 30 minutes L usage d une calculatrice est interdit pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur

Plus en détail

I- Transfert d énergie par travail mécanique Doc 1. Un homme pousse sa voiture en panne Doc 2. Un parachutiste saute en chute libre

I- Transfert d énergie par travail mécanique Doc 1. Un homme pousse sa voiture en panne Doc 2. Un parachutiste saute en chute libre Chapitre P 9 : Travail d une force constante et énergie Correction Dans le chapitre précédent, nous avons étudié l évolution temporelle de différents systèmes mécaniques en exploitant la seconde loi de

Plus en détail

Partiel PHY121 Mécanique du point

Partiel PHY121 Mécanique du point Université Joseph Fourier Grenoble Licence Partiel PHY2 Mécanique du point Vendredi 23 mars 202 Durée h30 Calculatrices et documents non-autorisés Pour chaque question, 4 réponses sont proposées dont ou

Plus en détail

Mini-projet guidé 09 Octobre 17 Décembre 2015

Mini-projet guidé 09 Octobre 17 Décembre 2015 Projet d Investigation et d Intégration 215-216 1/5 4 OPTIMISTION DU FONCTIONNEMENT D UN SCENSEUR Mini-projet guidé 9 Octobre 17 Décembre 215 Introduction : Le projet «Optimisation du fonctionnement d

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I.

PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I. PRECISION - REJET DE PERTURBATIONS T.D. G.E.I.I.. Donner les erreurs en position, en vitesse et en accélération d un système de transfert F BO = N(p) D(p) (transfert en boucle ouverte) bouclé par retour

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2

Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition. Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 10 11 m 3 kg 1 s 2 Introduction Page xxi (milieu de page) G = 6, 672 59 1 11 m 3 kg 1 s 2 Erratum de MÉCANIQUE, 6ème édition Page xxv (dernier tiers de page) le terme de Coriolis est supérieur à 1% du poids) Chapitre 1 Page

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

ONDES & ELECTROMAGNETISME

ONDES & ELECTROMAGNETISME ONDES & ELECTROMAGNETISME M. NICOLAS ondes mécaniques 10h ME, MT, GC H. TORTEL ondes électromagnétiques 10h ME, MT 2009 / 2010 Plan du cours 1. Domaines d application 2. Définitions et rappels 3. L oscillateur

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé - 1 Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr Chapitre 1 : Equations aux dimensions 1. Equation aux dimensions a) Dimension

Plus en détail

CHAPITRE II Oscillations libres amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE II

CHAPITRE II Oscillations libres amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE II Page 1 CHAPITRE II Oscillations libres amorties : Systèmes à un degré de liberté Introduction : Le pendule élastique comme le pendule pesant, se comporte comme un oscillateur harmonique à la condition

Plus en détail

Equations différentielles

Equations différentielles Equations différentielles Mathématiques Martine Arrrou-Vignod FORMAV 2009 I Equations différentielles linéaires à coefficients constants du premier ordre 3 I.1 Vocabulaire Définitions......................

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

1 ière Partie: VIBRATIONS

1 ière Partie: VIBRATIONS 1 ière Partie: VIBRATIONS Chapitre 3: Mouvement amorti à un degré de liberté Dr Fouad BOUKLI HACENE E P S T T L E M C E N A N N É E 1 5-16 Objectifs: 1. L équation différentielle d un mouvement amorti.

Plus en détail

Étude statique du tire bouchon

Étude statique du tire bouchon Méthodologie MP1 Étude statique Tire-bouchon Étude statique du tire bouchon On s intéresse à l aspect statique du mécanisme représenté en projection orthogonale sur la figure 1. Le tire bouchon réel est

Plus en détail

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ)

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ) Chapitre 3 Le potentiel électrostatique Le champ électrostatique peut être caractérisé simplement à l aide d une fonction que nous appellerons potentiel électrostatique. Cette fonction scalaire est souvent

Plus en détail

TP Méthodes Numériques

TP Méthodes Numériques ENSIMAG 1ère année, 2007-2008 TP Méthodes Numériques Objectifs Les objectifs de ce TP sont : de revenir sur les méthodes de résolution des équations différentielles vues en cours de MN ; d utiliser un

Plus en détail

COMPOSITION DE PHYSIQUE. Quelques aspects de la fusion contrôlée par confinement magnétique

COMPOSITION DE PHYSIQUE. Quelques aspects de la fusion contrôlée par confinement magnétique ÉCOLE POLYTECHNIQUE FILIÈRE MP CONCOURS D ADMISSION 2007 COMPOSITION DE PHYSIQUE (Durée : 4 heures) L utilisation des calculatrices est autorisée pour cette épreuve. Quelques aspects de la fusion contrôlée

Plus en détail

Chapitre IV : Problèmes à un degré de liberté

Chapitre IV : Problèmes à un degré de liberté Chapitre IV : Problèmes à un degré de liberté I Forces conservatives I-1) Définition I-2) Propriété principale I-3) La force de pesanteur I-4) La force de rappel I-5) Forces non conservatives II Energie

Plus en détail

MECANIQUE DU POINT. y e y. z e z. ] est le trièdre de référence. e z. où [O, e r. r est la distance à l'axe, θ l'angle polaire et z la côte

MECANIQUE DU POINT. y e y. z e z. ] est le trièdre de référence. e z. où [O, e r. r est la distance à l'axe, θ l'angle polaire et z la côte I) Cinématique du point matériel: 1) Référentiel: MECANIQUE DU POINT L ensemble de tous les systèmes d axes de coordonnées liés à un même solide de référence S constitue un repère Soit une horloge permettant

Plus en détail

Sujet Agro 2011 Physique

Sujet Agro 2011 Physique Sujet Agro 2011 Physique A Chauffage d une maison en hiver A I Evaluation des pertes thermiques Confusion de l énoncé : le régime permanent est évoqué alors qu il faudrait parler de régime stationnaire.

Plus en détail

Oscillateurs et mesure du temps

Oscillateurs et mesure du temps Oscillateurs et mesure du temps Qu est-ce que le temps? «Qui pourra le définir [le temps]? et pourquoi l'entreprendre, puisque tous les hommes conçoivent ce qu'on veut dire en parlant du temps sans qu'on

Plus en détail

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B

Tension d alimentation : V CC. i C R C R B Chapitre 4 Polarisation du transistor bipolaire à jonction 4.1 Le problème de la polarisation 4.1.1 Introduction Dans le chapitre 3, nous avons analysé un premier exemple de circuit d amplification de

Plus en détail

Premier principe : bilans d énergie

Premier principe : bilans d énergie MPSI - Thermodynamique - Premier principe : bilans d énergie page 1/5 Premier principe : bilans d énergie Table des matières 1 De la mécanique à la thermodynamique : formes d énergie et échanges d énergie

Plus en détail

4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série

4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série Précision des appareils Appliquer une amplitude s 0 de 800 mv à l oscillo. Déterminer la précision à laquelle on connaît s 0. Est-ce suffisant? Rép L oscillo donne une amplitude qui bouge d environ 2 pour

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Michel Henry Nicolas Delorme

Michel Henry Nicolas Delorme Michel Henry Nicolas Delorme Mécanique du point Cours + Exos Michel Henry Maître de conférences à l IUFM des Pays de Loire (Le Mans) Agrégé de physique Nicolas Delorme Maître de conférences à l université

Plus en détail

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu P a g e 1 Phsique atellite à la recherche de sa planète Exercice résolu Enoncé Le centre spatial de Kourou a lancé le 1 décembre 005, avec une fusée Ariane 5, un satellite de météorologie de seconde génération

Plus en détail

Automatique Modélisation et commande de systèmes par représentation d état

Automatique Modélisation et commande de systèmes par représentation d état Automatique Modélisation et commande de systèmes par représentation d état Marc BACHELIER - PPS5 October 30, 2013 Abstract Ce cours a pour objectif de faire découvrir des méthodes de conception de commande

Plus en détail