Techniques de désencombrement respiratoire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Techniques de désencombrement respiratoire"

Transcription

1 Techniques de désencombrement respiratoire Cours DES MPR Février 2011, Reims Professeur FC Boyer Pôle de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Reims Hôpital Sébastopol, France,

2 Système respiratoire Voies aériennes et tissu pulmonaire Naso-pharyngolaryngée (VAS) Trachéo-bronchiques Broncho-alvéolaires Pompe pulmonaire Tronc cérébral Voies neurologiques Systéme costovertébral Muscles respiratoires Compliance parenschymateuse FORCE DE RETRACTION Pression pleurale Compliance thoracique FORCE D EXPANSION

3 Notion d écoulement des fluides 1. Flux laminaires 2. Flux turbulents 3. Flux vorteliens

4 Notion de résistance écoulement Rapport pression/débit Loi de Poiseuille 8nL/πr 4 Résistance dépend : Viscosité du fluide Longueur du conduit Diamètre du conduit OBSTRUCTION COMPRESSION

5 VOLUME PRESSION

6 Clairance muco-ciliaire Qualité Quantité mucus Polyscharidique Fluide sol + cils Gel superficiel 100 ml/jour Viscosité,élasticité (thixotropie),filance, adhésitivté Effet rhéologique Effet surface

7 Clairance muco-ciliaire Activité ciliaire 1500 millions/cm battements/min Batt Hz varie en fct temperature et humidité Mvt vague métachrone ATP, autonome Perturbation voies moyennes et distales Syndrome de Kartagener Drainage mucociliaire 10 ml/j 1,5 cm/min trachée Ralentie sommeil Acceléré par effort physique, B2 agonistes Amélioré par toux, position déclive trachée, vibrations

8 Objectifs du drainage 1. Lever ou réduire obstruction 2. Prévenir ou traiter atélectasie et hyperinflation 3. Eviter les dégâts structuraux

9 Mécanique du drainage Lieux de pressions Vitesse Débit Proximal Volume Distal

10 Mécanique du drainage Ppl F2 Pél R PA = Ppl + Pel F1 PA Abd E Th Plan dur Rörher (1925); P (transpulmonaire) = R D(bouche) + E V + I accélérationv Pression pleurale doit vaincre pression Résistive, Elastique et Inertielle

11 Techniques de drainage non instrumentales (principales) Inspiration forçée Expiration forçée Expiration lente Inspiration forcée

12 Techniques de drainage (adjuvantes) Techniques positionnelles Ventilation à PEP Compléments mécaniques Vibrations manuelles et instrumentales Pleurs et exercice physique

13 Techniques de drainage non instrumentales (principales) Expiration forcée Inspiration forcée Expiration lente Inspiration lente

14 Techniques de drainage non instrumentales expiratoires forcées 1. Technique Expiration forcée ( AFE ) 2. Toux provoquée (fermeture glottique) 3. Toux dirigée (fermeture glottique) Apparition du point d égale pression VA proximale Consécutives des techniques expiratoires forçée Modulations des flux expiratoires

15 Technique expiration forcée TEF- AFE En France, dite AFE (terme contesté) Drainage proximal, augmente vitesse, effet gaz-liquides Repris par Anglo saxons avec ACBT Active cycle of breathing techniques

16 Technique expiration forcée Désavantages TEF- AFE Augmente tonus musculaire lisse Hypoxémie Atélectasies (post-op) Collapsus bronchique proximal (BPCO, muco ) Fatigue Non applicable MNM Antiphysiologique chez enfant <24 mois

17 Technique expiration forcée TEF- AFE Au début de expiration, main statique abdominale, pression antéro-latérale vitesse rapide (+ que expiration normale) CI Trachéomalacie, dykinésie trachéo-bronchique Patients en détresse respiratoire Pathologies cardiaques malformatives graves Maladie des os de verre, ostéoporose

18 Technique accélération du flux expiratoire (AFE) Methode d AFE alternée reduit ou élimine le risque de bronchospasme une ou deux expirations forcées par des volumes médians ou bas volumes (sans fermeture de la glotte) Pas de phase compressive

19 Expiration forcée + DP Anglo-saxons +++ Voies aériennes proximales Compressions distales Epurations proximales antigravitaires Attention chez enfant (pas de collatérales jusqu à 8-12 ans)

20 ACBT Active cycle of breathing techniques Répétitions cycliques 3 phases Respiration contrôlée avec ventilation dirigée abdomino-diaphragmatique et inspirations (réexpansion collatérales) + expirations lentes (bas volume distal, haut volume proximal) Expansions thoraciques TEF Dans différentes positions du drainage postural ou position assise

21 Toux et techniques expiratoires tousser: forcées 200ms expiratory mm. contract pleural and abdominal pressure

22 Toux dirigée / Toux provoquée Toux volontaire dirigée (coopération) Toux provoquée (réflexe) : pression brève du pouce à incissure sternale sur trachée en fin inspiration (distance repas), jusqu à 3-4 ans Précautions : Hypersécrétions réactionnelles, fragilité ostéo-articulaire, fatigue, reflexe de vomissement, fragilité tissu pulmonaire

Techniques de désencombrement respiratoire Part II

Techniques de désencombrement respiratoire Part II Techniques de désencombrement respiratoire Part II Cours DES MPR Février 2011, Reims Professeur FC Boyer Pôle de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Reims Hôpital Sébastopol, France, fboyer@chu-reims.fr

Plus en détail

La rééducation dans la BPCO

La rééducation dans la BPCO DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Pathologie respiratoire Rennes: 2009 Coordonnateurs : Pr R Brissot, Pr O. Remy-Neris, Pr F Boyer, Pr B Desrues,

Plus en détail

Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire. Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT

Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire. Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université

Plus en détail

Mécanique ventilatoire 2

Mécanique ventilatoire 2 Mécanique ventilatoire 2 "Comment le poumon est maintenu et déformé dans la cage thoracique pour assurer la ventilation alvéolaire" L2 - UE Respiratoire Sam Bayat Plan Pressions dans la cavité thoracique

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE Notion de compliance et de résistance. Notion de compliance et de résistance.

APPAREIL RESPIRATOIRE Notion de compliance et de résistance. Notion de compliance et de résistance. 30/09/2013 LINCK Tatiana L3 Appareil respiratoire Pr Delliaux Stéphane 10 pages Notion de compliance et de résistance. Plan : I Élasticité pulmonaire et thoracique A- Définitions. B- Elasticité pulmonaire.

Plus en détail

La toux Kiné / Réa. Pr. Vincent Castelain. Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg

La toux Kiné / Réa. Pr. Vincent Castelain. Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg La toux Kiné / Réa Pr. Vincent Castelain Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg UDS_LOGO.jpg Définition o Mécanisme physiologique d épuration des voies aériennes. o Rare chez

Plus en détail

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues

Chirurgie du rachis. Rééducation post-opératoire immédiate. Centre des Massues Chirurgie du rachis Rééducation post-opératoire immédiate Centre des Massues Service chirurgie : Dr Roussouly Dr Nouvel Kinésithérapie : N.Zeizig, M.Pagés, P.Pommerol Lyon Octobre 2003 Différents types

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

Point de vue "physique": caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des

Point de vue physique: caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des v fluide constante L A B Il faut une pompe pour créer une P qui compense la chute. - si fluide non-visqueux: OK - si fluide visqueux il faut dépenser de l'énergie pour compenser la perte due à et définie

Plus en détail

«Nourrisson, enfant quelles techniques à quels âges?» V. GENINASCA A.GUILLIER 4 ème JPKRP

«Nourrisson, enfant quelles techniques à quels âges?» V. GENINASCA A.GUILLIER 4 ème JPKRP «Nourrisson, enfant quelles techniques à quels âges?» V. GENINASCA A.GUILLIER 4 ème JPKRP Paris 2016 Voies Aériennes Supérieures Particularités du Nourrisson Grosse tête / corps Petites narines Grosse

Plus en détail

LES MEDICAMENTS DE LA TOUX

LES MEDICAMENTS DE LA TOUX LES MEDICAMENTS DE LA TOUX Les médicaments de la toux sont avant tout représentés par les antitussifs et les fluidifiants bronchiques. I PHYSIOLOGIE DE LA TOUX Définition de la toux C est une réaction

Plus en détail

Physiothérapie respiratoire en pratique de ville

Physiothérapie respiratoire en pratique de ville " Tonton, pourquoi tu tousses?! " Physiothérapie respiratoire en pratique de ville 20 novembre 2014 Michèle Noguier physiothérapeute indépendante membre du comité physiogenève coordinatrice des groupes

Plus en détail

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON Conférence du 11 janvier 2006 avec : - Dr Michel RUDELIN, pédiatre en cabinet libéral et attaché au CHRO, - Christophe MILLET, kinésithérapeute en service pédiatrie au CHRO,

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

ANTONELLO Marc Publications

ANTONELLO Marc Publications ANTONELLO Marc Publications ARTICLES Antonello M, Plages B. Le kinésithérapeute en service de réanimation polyvalente. Kinésither Sci. 1989 ;284 :15-21. Antonello M. La réalité de la réa. Kiné-Actualité,

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

Fonctions non ventilatoires

Fonctions non ventilatoires UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 11 : Fonctions non ventilatoires Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Etirement musculaire Renforcement musculaire

Etirement musculaire Renforcement musculaire Etirement musculaire Renforcement musculaire Pourquoi? Quand un muscle est fortement sollicité, il a tendance à se raccourcir et à rester dans sa position courte. Cette rétraction entraîne un déséquilibre

Plus en détail

Bronchopneumopathies Chroniques Obstructives BPCO االلتهاب القصبي االنسداد ي المزمن

Bronchopneumopathies Chroniques Obstructives BPCO االلتهاب القصبي االنسداد ي المزمن Bronchopneumopathies Chroniques Obstructives BPCO االلتهاب القصبي االنسداد ي المزمن M. El Biaze Unité de sommeil CHU Hassan 2 Fès www.facebook.com/elbiazem INTRODCUTION DEFINITION Selon le GOLD (Global

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE Principes généraux Jérôme CUNY 29 mai 2015 Collège Régional de Médecine d Urgence Nord-Pas-de-Calais Ventilation Mécanique Prise en charge du Travail inspiratoire du patient AMELIORATION

Plus en détail

EXPLORATIONS FONCTIONNELLES RESPIRATOIRES ET EVALUATION DE L ENCOMBREMENT

EXPLORATIONS FONCTIONNELLES RESPIRATOIRES ET EVALUATION DE L ENCOMBREMENT 1 EXPLORATIONS FONCTIONNELLES RESPIRATOIRES ET EVALUATION DE L ENCOMBREMENT Eve Danna : cadre de santé en kinésithérapie. Hôpital Jeanne de Flandre, CHRU Lille 53037 Lille Cedex e-danna@chru-lille.fr Cette

Plus en détail

Ventilation Non-Invasive

Ventilation Non-Invasive Ventilation Non-Invasive chez les enfants Indications et contre indications Etienne Javouhey, Emmanuelle Bertholet Hôpital Edouard Herriot, Lyon VNI (en aigu) chez l enfant Aucune étude contrôlée Peu de

Plus en détail

Mécanique ventilatoire

Mécanique ventilatoire (Ce qui est écrit en rouge correspond à des éléments du cours expliqués à l'oral). Mécanique ventilatoire Mécanique ventilatoire : définition Étude des phénomènes qui vont permettre ou s opposer au renouvellement

Plus en détail

Intérêt des aspirations naso-pharyngées dans le désencombrement du nouveau-né et du nourrisson - -

Intérêt des aspirations naso-pharyngées dans le désencombrement du nouveau-né et du nourrisson - - Intérêt des aspirations naso-pharyngées dans le désencombrement du nouveau-né et du nourrisson Claude VINCON Christian FAUSSER - - Ce geste fréquent est extrêmement banalisé et habituel, tout du moins

Plus en détail

Kinésithérapie Respiratoire dans les Maladies Neuromusculaire

Kinésithérapie Respiratoire dans les Maladies Neuromusculaire Kinésithérapie Respiratoire dans les Maladies Neuromusculaire la survie Qualité de vie Clinique Para- Clinique En fonction de l atteinte (diversité de pathologies) En fonction de l âge En fonction de l

Plus en détail

Technique de drainage

Technique de drainage Épuration mucociliaire Technique de drainage Dr Amandine RAPIN CHU de REIMS, MPRPr FC BOYER désencombrement 1 12 décembre 2016 Physiologie et physiopathologie désencombrement 2 12 décembre 2016 Mucus =

Plus en détail

MECANIQUE VENTILATOIRE. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY

MECANIQUE VENTILATOIRE. Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY MECANIQUE VENTILATOIRE Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY DEFINITIONS 4 étapes : Ventilation pulmonaire : mouvements d air entre l atmosphère et l alvéole (Convection) Mécanique

Plus en détail

TECHNIQUES INSTRUMENTALES

TECHNIQUES INSTRUMENTALES TECHNIQUES INSTRUMENTALES EN KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE Dominique DELPLANQUE Les techniques instrumentales Ce sont des outils d aide au Diagnostic kinésithérapique Traitement kinésithérapique Utiliser

Plus en détail

MECANIQUE VENTILATOIRE. Mécanique Ventilatoire Fac Med Batna. Plan du cours

MECANIQUE VENTILATOIRE. Mécanique Ventilatoire Fac Med Batna. Plan du cours Université Hadj Lakhdar Faculté de médecine Département de médecine MECANIQUE VENTILATOIRE Année universitaire 2014-1515 Présentation Dr. S. FERHI 1 Plan du cours I. Introduction II. Composants anatomo-fonctionnels

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

Physiologie respiratoire

Physiologie respiratoire Physiologie respiratoire Structure et fonctions de l appareil respiratoire Mécanique ventilatoire Équilibre et mouvement du système thoraco-pulmonaire Propriétés statiques Propriétés dynamiques Expiration

Plus en détail

Mécanique ventilatoire 2

Mécanique ventilatoire 2 Mécanique ventilatoire 2 "Comment le poumon est maintenu et déformé dans la cage thoracique pour assurer la ventilation alvéolaire" L2 - UE Respiratoire Sam Bayat Plan Pressions dans la cavité thoracique

Plus en détail

JE SUIS SÛR QUE VOUS SAVEZ:

JE SUIS SÛR QUE VOUS SAVEZ: JE SUIS SÛR QUE VOUS SAVEZ: Comment ça marche.. La respiration? LE BILAN RESPIRATOIRE 1 - interrogatoire état civil, âge Dyspnée profession douleur domicile fatigue tabac maux de tête alcool poids, taille

Plus en détail

PRINCIPES, INDICATIONS ET MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DE L OXYGENOTHERAPIE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES. THESE pour le

PRINCIPES, INDICATIONS ET MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DE L OXYGENOTHERAPIE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES. THESE pour le ECOLE NATIONALE VETERINAIRE D ALFORT ANNEE 2001 PRINCIPES, INDICATIONS ET MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DE L OXYGENOTHERAPIE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES THESE pour le DOCTORAT VETERINAIRE présentée et soutenue

Plus en détail

Mécanismes des maladies. Les échanges gazeux

Mécanismes des maladies. Les échanges gazeux Mécanismes des maladies Les échanges gazeux Pourquoi les patients sont-ils hypoxémiques? Le shunt Les malades atteints d œdème pulmonaire (OAP, SDRA) sont hypoxémiques du fait d un shunt intrapulmonaire.

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés CONVECTION - 93 Introduction Ce mode de transfert est basé sur le fait qu il y a déplacement de matière : il ne concerne donc que les fluides (liquides et gaz). Contrairement à la conduction où le transfert

Plus en détail

Bronchopathies du nourrisson

Bronchopathies du nourrisson Bronchopathies du nourrisson Physiologie et BDK Thomas Castel DU Kinésithérapie cardiorespiratoire (Lyon) Formateur FC santé, IFMK Bordeaux Objectifs pédagogiques Connaitre les particularités du poumon

Plus en détail

F Chaouki, A Djebbar. Service de Pneumo-Phtisiologie, Secteur Sanitaire de Batna

F Chaouki, A Djebbar. Service de Pneumo-Phtisiologie, Secteur Sanitaire de Batna F Chaouki, A Djebbar Service de Pneumo-Phtisiologie, Secteur Sanitaire de Batna INTRODUCTION La kinésithérapie respiratoire est la plus ancienne des thérapeutiques de réadaptation des maladies pulmonaires

Plus en détail

Ventilation pulmonaire (4) Propriétés élastiques de l appareil respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT

Ventilation pulmonaire (4) Propriétés élastiques de l appareil respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 5 : Ventilation pulmonaire (4) Propriétés élastiques de l appareil respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université

Plus en détail

Technologie gymnique travail des abdominaux

Technologie gymnique travail des abdominaux 1 - Pourquoi renforcer Pour améliorer la respiration, avec une meilleure expiration Pour modifier la statique rachidienne, par rétroversion du bassin et limiter les appuis sur les arcs postérieurs, Pour

Plus en détail

Physiologie respiratoire III & IV. 28 janvier 2009

Physiologie respiratoire III & IV. 28 janvier 2009 Physiologie respiratoire III & IV 28 janvier 2009 Objectifs et plan Objectifs Comprendre la compression dynamique des bronches Connaître le rôle de la plèvre dans la mécanique ventilatoire Connaître le

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Qu est-ce que la VNI?

Qu est-ce que la VNI? Qu est-ce que la VNI? Docteur Sandrine Pontier Service de Pneumologie, Unité de Soins Intensifs Hôpital Larrey CHU de Toulouse La Ventilation Non Invasive (VNI) est devenu au cours de ces dernières années,

Plus en détail

Kinésithérapie dans les bronchopathies obstructives du nourrisson

Kinésithérapie dans les bronchopathies obstructives du nourrisson Kinésithérapie dans les bronchopathies obstructives du nourrisson Indications Toutes les pathologies respiratoires sécrétantes du nourrisson : Bronchiolite Asthme Dysplasie bronchopulmonaire Mucoviscidose

Plus en détail

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE

SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE Maîtrise d ambiance et Qualité de l air SIMULATION NUMERIQUE DU FLUX D AIR EN BLOC OPÉRATOIRE PERTURBATION À L ÉTAT STATIQUE OU DYNAMIQUE Alina SANTA CRUZ École d Ingénieurs de Cherbourg LUSAC «Équipe

Plus en détail

Détresse respiratoire aiguë

Détresse respiratoire aiguë Détresse respiratoire aiguë 1 I. PHYSIOPATHOLOGIE DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUË II. DIAGNOSTIC, BILAN ET RECHERCHE D UNE ÉTIOLOGIE III. CONDUITE À TENIR INITIALE DEVANT UNE INSUFFISANCE RESPIRATOIRE

Plus en détail

ANATOMIE FONCTIONNELLE

ANATOMIE FONCTIONNELLE ANATOMIE FONCTIONNELLE Physiologie respiratoire IFMK. Septembre 2012 Dr. M. VIPREY mviprey@chu-reims.fr PLAN Introduction Cage thoracique Plèvre Parenchyme pulmonaire Voies aériennes Muscles respiratoires

Plus en détail

CANULES DE TRACHÉOTOMIE ET ACCESSOIRES

CANULES DE TRACHÉOTOMIE ET ACCESSOIRES CANULES DE TRACHÉOTOMIE ET ACCESSOIRES CANULES DE TRACHEOTOMIE Dispositif tubulaire court introduit dans la trachée par voie percutanée pour pallier une défaillance des voies aériennes supérieures Visée

Plus en détail

MODIFICATIONS INDUITES PAR LE DECUBITUS

MODIFICATIONS INDUITES PAR LE DECUBITUS MODIFICATIONS INDUITES PAR LE DECUBITUS * D après l Encyclopédie médico-chirurgicale et des Pathologies de l immobilité Elisabeth Coing-Maillet Paul Calmels CHU de Saint-Etienne PLAN : 1. Introduction

Plus en détail

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION NOM PRÉNOM CLASSE Projet Choisi LES DIFFERENTS TYPES DE FORCES QUE NOUS UTILISERONS TYPES DE FORCE VITESSE ou EXPLOSIVE % de la charge maximale en 10 répétitions 70%

Plus en détail

Physiologie de la ventilation mécanique. Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs

Physiologie de la ventilation mécanique. Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs Physiologie de la ventilation mécanique Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs CHA 12 mars 2009 Équation du mouvement de l'air (Equation of motion) Résistance

Plus en détail

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT Notions de base de ventilation assistée Dr Jean Papadopoulos Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT La Louvière L ENFANT N EST PAS UN ADULTE EN MINIATURE Différences : Anatomiques Physiologiques

Plus en détail

Les difficultés respiratoires de l enfant. Docteur D.TCHOMAKOV Urgences Pédiatriques CHU de Strasbourg - Hautepierre

Les difficultés respiratoires de l enfant. Docteur D.TCHOMAKOV Urgences Pédiatriques CHU de Strasbourg - Hautepierre Les difficultés respiratoires de l enfant Docteur D.TCHOMAKOV Urgences Pédiatriques CHU de Strasbourg - Hautepierre Les difficultés respiratoires Dyspnée ou gène inspiratoire, expiratoire ou aux 2 temps

Plus en détail

Place de la VNI dans la gestion de la dyspnée aiguë. C. BIENDEL PICQUET, Cours avancé d Urgences cardiologiques 13/12/2013

Place de la VNI dans la gestion de la dyspnée aiguë. C. BIENDEL PICQUET, Cours avancé d Urgences cardiologiques 13/12/2013 Place de la VNI dans la gestion de la dyspnée aiguë C. BIENDEL PICQUET, Cours avancé d Urgences cardiologiques 13/12/2013 Principes de la VNI Intérêt dans l OAP Mettre au repos les muscles respiratoires

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

GENESE ET EVALUATION DE L ENCOMBREMENT BRONCHIQUE. Dominique DELPLANQUE

GENESE ET EVALUATION DE L ENCOMBREMENT BRONCHIQUE. Dominique DELPLANQUE GENESE ET EVALUATION DE L ENCOMBREMENT BRONCHIQUE Dominique DELPLANQUE L épuration muco-ciliaire ciliaire Structure L épithélium bronchique: cellules ciliées (++), cellules sécrétrices et cellules basales.

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Ventilation et Respiration

Ventilation et Respiration Ventilation et Respiration Ensemble des mécanismes physiques et biochimiques permettant l accomplissement des échanges gazeux. La ventilation assure le renouvellement de l air. La respiration assure les

Plus en détail

Le POUMON DE L ENFANT

Le POUMON DE L ENFANT Le POUMON DE L ENFANT ML CHOUKROUN, Exploration Fonctionnelle Respiratoire Hôpital Pellegrin, Laboratoire de Physiologie, Université Bordeaux II. 33076 Bordeaux cedex. France L appareil respiratoire de

Plus en détail

Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles

Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles Frédéric BONNIER Kinésithérapeute Hôpital Universitaire Erasme Bruxelles La Bipap Cpap Ventilation à 2 niveaux de pression. Peep / Pression inspiratoire Fréquence spontanée / backup + O2 si nécessaire

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

M.A. PLANCHE. Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010

M.A. PLANCHE. Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010 M.A. PLANCHE Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010 INTRODUCTION OBJECTIFS kinésithérapiques! Prévenir les complications précoces : pulmonaires

Plus en détail

La Respiration. Dans le poumon on a un phénomène de ventilation pulmonaire et alvéolaire. CO 2 O 2

La Respiration. Dans le poumon on a un phénomène de ventilation pulmonaire et alvéolaire. CO 2 O 2 La Respiration 1. Introduction Ensemble des mécanismes par lesquels les cellules procèdent à des échanges gazeux avec le milieu extérieur. On a un apport d O 2 et un rejet de CO 2. Dans le poumon on a

Plus en détail

Le système cardiaque

Le système cardiaque Le système cardiaque Plan Chap 1: Généralités Chap 2: Anatomie cardiaque Chap 3: L activité mécanique cardiaque Chap 4: Régulation de l activité cardiaque Chap 1: Généralité I.Organisation du système cardiovasculaire

Plus en détail

! Continence : P. urèthre > P. vésicale. ! La pression urèthrale est développée par le muscle sphincter

! Continence : P. urèthre > P. vésicale. ! La pression urèthrale est développée par le muscle sphincter Evaluation des résistances uréthrales Sphinctérométrie Valsalva Leak Point Pressure P. Raibaut, S Sheikh Ismael, G. Amarenco DU de pelvipérinéologie Paris octobre 12 Définition et intérêt de la sphinctérométrie!

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43.

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43. Avant-propos....................................................................................................... ix Chapitre 1 Hydrostatique.........................................................................

Plus en détail

Rappels de physiologie respiratoire

Rappels de physiologie respiratoire ATELIER 1 - EXPLORER LA RESPIRATION PENDANT LE SOMMEIL Rappels de physiologie respiratoire Sandrine Launois, CHU de Grenoble Nicole Meslier, CHU d'angers Jean-Louis Racineux, CHU d'angers Ateliers d Arcachon

Plus en détail

L appareil respiratoire. Claudine Fabre

L appareil respiratoire. Claudine Fabre L appareil respiratoire Claudine Fabre 1 I. INTRODUCTION Ventilation = processus se schématisant en 5 phases 1. Mvt d entrée et de sortie de l air des poumons 2. Echange O 2 et CO 2 entre l air des poumons

Plus en détail

Quelle Kinésithérapie après une Chirurgie Thoracique? Johan DUPUIS ADIR Assistance Rouen Dimanche 31 janvier 2016

Quelle Kinésithérapie après une Chirurgie Thoracique? Johan DUPUIS ADIR Assistance Rouen Dimanche 31 janvier 2016 Quelle Kinésithérapie après une Chirurgie Thoracique? Johan DUPUIS ADIR Assistance Rouen Dimanche 31 janvier 2016 Aucun conflit d intérêt en rapport avec le sujet traité Contexte et enjeux Complications

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE. Jean-François Burle Réanimation Médicale et Surveillance Continue Médicale Hôpitaux du Nord, Lyon

MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE. Jean-François Burle Réanimation Médicale et Surveillance Continue Médicale Hôpitaux du Nord, Lyon MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE Jean-François Burle Réanimation Médicale et Surveillance Continue Médicale Hôpitaux du Nord, Lyon VNI Ø VNI = méthode permettant une assistance ventilatoire

Plus en détail

Les recommandations des experts de la SRLF

Les recommandations des experts de la SRLF Réanim Urgences 2000 ; 9 : 407-12 2000 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés Les recommandations des experts de la SRLF Champ n 1 Définition et fiabilité des paramètres

Plus en détail

EXERESE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES

EXERESE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES EXERESE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES I) Poumon et anesthésie 1) Anesthésie générale Effets de l anesthésie : - Hypoxémie : elle est secondaire à la dépression centrale. - Trouble du rapport V/Q = secondaire

Plus en détail

VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE. Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009

VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE. Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009 VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009 EPIDEMIOLOGIE En France 3-4 millions d asthmatiques 50 000 à 100000 AAG services d urgence 8000 à 16 000

Plus en détail

Intérêt de la courbe débit volume

Intérêt de la courbe débit volume Intérêt de la courbe débit volume EN KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE Dominique DELPLANQUE www.delplanque-formation.com La courbe débit d volume Enregistrement simultané des variations de débits d et de volume

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301.F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Entraînement de la force musculaire Les modes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique

Plus en détail

Les solutions en Kiné Respiratoire par Portex. Améliorer la qualité de vie THÉRAPIE RESPIRATOIRE

Les solutions en Kiné Respiratoire par Portex. Améliorer la qualité de vie THÉRAPIE RESPIRATOIRE Les solutions en Kiné Respiratoire par Portex TM Améliorer la qualité de vie THÉRAPIE RESPIRATOIRE Améliorer la qualité de vie La nécessité d une réhabilitation efficace des patients à la suite de complications

Plus en détail

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX

APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Hôpital Privé d Antony APRES VOTRE CHIRURGIE THORACIQUE OU VOTRE PNEUMOTHORAX Livret d information Hôpital Privé d Antony OPC/KINE/297 Page 1 sur 6 Intervenants Rédigé par : Nom Profession Le Visa C.DUPUY

Plus en détail

Technique respiratoire dans l asthme. Relaxation et Rééducation Respiratoire Intégrée RRRI

Technique respiratoire dans l asthme. Relaxation et Rééducation Respiratoire Intégrée RRRI Technique respiratoire dans l asthme Relaxation et Rééducation Respiratoire Intégrée RRRI Plan de la présentation Développée par. Biomécanique respiratoire Capacité inspiratoire Stress et stress chronique

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

A. Les différents aspects de la respiration B. Les fonctions de l appareil respiratoire

A. Les différents aspects de la respiration B. Les fonctions de l appareil respiratoire A. Les différents aspects de la respiration B. Les fonctions de l appareil respiratoire Alimenter l organisme en O2 Débarrasser l organisme du CO2 Rôle dans le contrôle du ph sanguin Rôle dans la phonation

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Guillaume CARTEAUX Service de Réanimation Médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr DES de pneumologie 05-04-2013 Ventilateurs

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 9 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Protocole N 41 Rédacteurs Dr V.HAMELIN, urgentiste Chenôve ; Dr L. QUEUDET, urgentiste Dijon

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE L ASTHME

LES TRAITEMENTS DE L ASTHME A. LES TRAITEMENTS DE L ASTHME 08/06/09 Dr Ausias Pharmaco I. Généralités II. Thérapeutiques inhalées A. Particules B. Les différents systèmes 1. Aérosols doseurs 2. Les chambres d inhalation 3. Les inhalateurs

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE POSITIONNEMENT COMPLÉMENTS INCONTOURNABLES DU MATELAS

LES DISPOSITIFS DE POSITIONNEMENT COMPLÉMENTS INCONTOURNABLES DU MATELAS POUR EN SAVOIR + LES DISPOSITIFS DE POSITIONNEMENT COMPLÉMENTS INCONTOURNABLES DU MATELAS De plus en plus fréquemment, dans le cadre de l élaboration et de la mise en œuvre des stratégies préventives et

Plus en détail

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire Chapitre 2 Le fonctionnement de l appareil respiratoire Rappels : * chez les animaux, les mouvements respiratoires (inspiration, expiration) permettent le renouvellement de l air ou de l eau dans les organes

Plus en détail

Education Thérapeutique

Education Thérapeutique Asthme du nourrisson AKCR 12/10/2009 Education Thérapeutique Efficacité en pédiatrie Efficacité chez l adulte Conduite à tenir dans l asthme du nourrisson Education thérapeutique Gestion optimale de la

Plus en détail

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem P Vignon CHU Limoges Circulation pulmonaire = réserve de remplissage du cœur gauche Alimentée par l éjection du ventricule droit Tout évènement qui

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

Au niveau mondial, l asthme, tous pays confondus, frappe 5% de la population.

Au niveau mondial, l asthme, tous pays confondus, frappe 5% de la population. Université de Batna Faculté de médecine de Batna Cours de 4 ème Année Module de Pneumologie www.aurespneumo.com Dr Djenfi - 2012 I. Définition : L asthme est un désordre inflammatoire chronique des voies

Plus en détail

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, mars 2015 Situation infirmière clinique

Plus en détail

Dyspnée d effort chez l enfant Démarche diagnostique

Dyspnée d effort chez l enfant Démarche diagnostique Dyspnée d effort chez l enfant Démarche diagnostique Chantal Karila Hôpital Necker Enfants malades, Paris CP 2 A - 2009 Dyspnée d effort Symptôme fréquent, qui peut prendre différentes expressions Une

Plus en détail

Exploration de la Ventilation Pulmonaire

Exploration de la Ventilation Pulmonaire 133 Exploration de la Ventilation Pulmonaire OBJECTIFS - Connaître les bases de mécanique ventilatoire - Savoir conduire l examen clinique de l appareil respiratoire - Connaître les principes de l exploration

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme 1 fiche diagnostic DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Condition physiue générale Coordination, adresse Course et déplacements Force / Puissance Relâchement LA JOUEUSE Ce ue la joueuse

Plus en détail

VOYAGE AERIEN ET MALADIES RESPIRATOIRES (maladies infectieuses exclues) Dr Jésus GONZALEZ Pneumologue Coordonnateur de la conférence d experts

VOYAGE AERIEN ET MALADIES RESPIRATOIRES (maladies infectieuses exclues) Dr Jésus GONZALEZ Pneumologue Coordonnateur de la conférence d experts VOYAGE AERIEN ET MALADIES RESPIRATOIRES (maladies infectieuses exclues) Dr Jésus GONZALEZ Pneumologue Coordonnateur de la conférence d experts mètres (feet) 16 150 53 000 Altitude Le 1er problème c est

Plus en détail

DU soins infirmiers en. Module 10-surveillance postopératoire à court terme

DU soins infirmiers en. Module 10-surveillance postopératoire à court terme DU soins infirmiers en réanimation, SSPI et urgences Module 10-surveillance postopératoire à court terme CRITERES DE SORTIE DE SSPI Critères de sortie SSPI But principal du séjour en SSPI réduire les complications

Plus en détail

La prise en charge oro-faciale précoce de l enfant porteur de trisomie 21

La prise en charge oro-faciale précoce de l enfant porteur de trisomie 21 La prise en charge oro-faciale précoce de l enfant porteur de trisomie 21 Cette prise en charge, parallèle à l éducation pré-langagière puis langagière, est primordiale d un point de vue fonctionnel, esthétique,

Plus en détail