Manger Mieux, Manger Bio

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manger Mieux, Manger Bio"

Transcription

1 Le Département de la Drôme organise les rencontres nationales Manger Mieux, Manger Bio en restauration collective Alimentation Agriculture Santé Coûts 8 et 9 décembre 2009 Hôtel du Département - Valence Approvisionnement Renseignements et inscriptions sur Un évènement : Organisé par : Avec la participation de : Sous le haut patronage de :

2 Edito «Manger Mieux, Manger Bio!» C est ce que propose la Drôme à ses collégiens depuis Aujourd hui dans le 1 er Département bio de France, 24 collèges et 1 Maison Familiale et Rurale sont engagés en faveur du bio à la cantine. L alimentation des enfants est suivie par un diététicien. Ce programme de qualité de la nutrition rejoint les actions de promotion du savoirfaire et des filières de production du département. Faire évoluer les comportements alimentaires, sensibiliser à l importance d une alimentation diversifiée et équilibrée : un prolongement logique pour notre territoire moteur pour le développement de l agriculture biologique. Une orientation confirmée par le Grenelle de l environnement, qui recommande 20 % de produits bio dans les menus de la restauration collective d ici Comment aller plus loin? Car l alimentation collective ne concerne pas seulement les collégiens. Le Département de la Drôme est fier d organiser les 1 res Rencontres nationales de l alimentation bio en restauration collective. Quels enjeux, quels approvisionnements, quels coûts? Mutualiser les expériences en permettant d aider les projets qui démarrent ou de conforter des réalisations : ce colloque a pour objectif de favoriser les partenariats, d échanger sur les pratiques et de nourrir le débat. Alimentation, agriculture, santé : c est aujourd hui que nous devons nous poser les questions sur l alimentation de demain. Didier GUILLAUME Sénateur de la Drôme Président du Conseil général 8h30 Accueil des participants La journée sera animée par : Stéphane BUGAT, journaliste 9h00 Ouverture Jean-François SIAUD, Vice-président en charge de l Education au Conseil général de la Drôme 9h15 Présentation des résultats de l Enquête nationale «Introduction du bio : recensement des initiatives en restauration scolaire» Madeleine NAGY, Directrice Education et Collèges, Conseil général de Vaucluse, Présidente du Comité de pilotage du Club Education 9h30-10h30 Table ronde d introduction Quelle stratégie et quelle place pour le bio dans les territoires? Les grands enjeux du bio pour les territoires à l échelle européenne et nationale et la politique de l état. Comment et pourquoi initier cette démarche sur un territoire? Mise en perspective du colloque et présentation d une politique locale Didier GUILLAUME, Président du Conseil général de la Drôme La démarche française dans le contexte européen Elisabeth MERCIER, Directrice de l Agence Bio Présentation de la politique nationale Intervention d un expert 10h30 Premier temps de travail en atelier (détails en page 4) 12h30 Cocktail déjeunatoire 14h00 Deuxième temps de travail en atelier (détails en page 4) 16h00 Restitution et table ronde de clôture (voir page 7) 2 3

3 La journée s organise autour de 4 parcours thématiques : DESCRIPTION DES PARCOURS Initier une démarche adaptée à l introduction du bio Introduction du bio : à chacun son rythme! Parcours B Maîtriser son approvisionnement Parcours C Maîtriser ses coûts Parcours D Accompagner et sensibiliser Matin : Analyse préalable de la faisabilité du projet, connaissance de la filière bio, accompagnement des établissements, origine de la démarche et volonté de mise en œuvre. Après-midi : Analyse de la production de bio sur le territoire, infrastructures adaptées, démarches concomitantes d information auprès du personnel et des élèves... Chaque parcours se composera de 2 temps de travail distincts et complémentaires : De 10h30 à 12h30 «Retours et échanges d expériences» Lors de ce premier temps de travail, deux expériences innovantes vous seront présentées. PARCOURS A Parcours A Nathalie BEUGNOT, Chef du service restauration scolaire, Conseil général de Seine-et-Marne Manger bio, les grands principes de base pour réussir Stéphane VEYRAT, Directeur, Association Un plus Bio Une démarche initiée par un établissement avec les parents d élèves Un représentant de la FCPE avec l association de parents d élèves d un établissement de la Drôme De 14h00 à 16h00 «Outils et méthodologie de mise en œuvre» Dans le cadre de ce second temps, les intervenants du matin vous donneront les outils méthodologiques pour vous permettre de mettre en œuvre dans vos collectivités l expérience présentée le matin. Approvisionnement : logique territoriale et partenariat A 16h00, une restitution générale vous permettra d obtenir une vision d ensemble de cette journée. Matin : Organiser un approvisionnement local en produits bio, analyse et recensement de l offre, évaluation de la demande de produits, partenariats collectivités et fournisseurs Après-midi : Boîte à outils, interventions en binôme avec les fournisseurs, difficultés rencontrées et solutions apportées PARCOURS B Choisissez le parcours qui vous convient le mieux! Avec le soutien de la presse : Eric GRUNEWALD, Chargé de mission restauration collective, FNAB Benjamin GRIFFON, Chargé de mission, SYNABIO L expérience de la ville de Brest Thierry VELLY, Directeur des services périscolaires, Ville de Brest Jean-Michel NOËL, Directeur de la cuisine centrale de Brest, Sodexho Les différents modes d approvisionnement en restauration collective Florence DODET, Corabio Jean-Michel COSTECHAREYRE, Chambre d Agriculture de la Drôme Bruno PEVERELLI, Plateforme d approvisionnement Pomme-Cannelle 4 5

4 Le surcoût, une réalité à dépasser pour pérenniser le bio 16h00 Séance plénière PARCOURS C PARCOURS D Matin : Le surcoût est une réalité mais pas une fatalité, il existe des solutions : lissage via l annualisation des coûts, travail sur les menus, questions de l approvisionnement, etc Après-midi : Méthodes et techniques pour limiter les surcoûts et maîtriser les coûts dans le cadre d une production biologique jusqu à la mise en œuvre dans les établissements. Henri BOUTBOUL, Cabinet Question de bon sens Manger bio sans dépenser plus en s organisant différemment Hervé FRANC, Diététicien, Centre régional «poids, santé et bien-être» Marie Christine BAJARD, Directrice éducation, Conseil général de la Drôme Produit BIO et maîtrise du coût repas : un lien improbable? Xavier ELICES-DIEZ, Conseiller technique, Conseil général de Vendée Se former et informer pour une totale réussite de la démarche Matin : Implication des élèves, formation des personnels, sensibilisation et projet pédagogique, adaptation et mise en application Après-midi : Les moyens et les outils communs pour un projet adapté et individualisé en fonction des établissements et de leurs spécificités Renaud FABRE, Délégué à l éducation et à l enseignement supérieur, ARF Nathalie RISON, Agence BIO Une expérience innovante de sensibilisation par un chef cuisinier Dominique VALADIER, chef de la cuisine du lycée l Empéri à Salon de Provence en binôme avec un représentant de l équipe éducative Les démarches éducatives pour favoriser la consommation de fruits et légumes frais bio Claire ESPALIEU, Chargée de mission collectivités locales, InterFEL Un diététicien de l équipe InterFEL Un parent d élève d un collège de Valence Restitution des ateliers Nathalie BEUGNOT, Chef du service restauration scolaire, Conseil général de Seine-et Marne Benjamin GRIFFON, Chargé de mission, SYNABIO Henri BOUTBOUL, Cabinet Question de bon sens Nathalie RISON, Agence BIO 17h00 Table ronde de clôture Les grands enjeux du bio Pierre COMBES, Vice-président en charge de l agriculture au Conseil général de la Drôme Elisabeth MERCIER, Directrice de l Agence Bio Dominique MARION, Président de la FNAB Didier PERREOL, Vice-président du SYNABIO Jean-Jacques HAZAN, Président de la FCPE Caroline JOLIVOT, Médecin nutritionniste et consultante en alimentation biologique 18h00 Fin des débats 18h30 Projection du film «Nos enfants nous accuserons» suivi d un débat en présence de représentants de la ville de Barjac et du Conseil général de la Drôme «Nos enfants nous accuserons» réalisé par Jean-Paul JAUD Synopsis : la courageuse initiative d une municipalité du Gard, Barjac, qui décide d introduire le bio dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération : l empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole ( tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays) et les dégâts occasionnés sur la santé publique. Un seul mot d ordre : ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas. 20h30 Cocktail 6 7

5 mercredi 9 décembre Visites 8h30 Départ de Valence 9h00 Visite exploitation EARL Carle Fruit bio à Loriol (durée : 1h00) 1965 : reprise de l exploitation par Robert Carle. Il constate vite la difficulté de produire des fruits de qualité en utilisant les techniques de production intensives encouragées à l époque. Il se tourne alors vers d autres méthodes plus respectueuses de l environnement, des cycles naturels, favorisant l équilibre des vergers et la diversité des espèces. Début des années 80 : les premiers jus de fruits sont lancés avec un succès qui évoluera d année en année. Années 90 : la diversification s accentue avec l arrivée des nectarines et des pêches plates aux qualités gustatives incomparables. Années 2000 : certification du domaine en Ecocert Sas F et Demeter (agriculture biodynamique) 2006 : création de l EARL Carle Fruit Nature avec l arrivée de la troisième génération : Jocelyn, Siriphone et Yvan Production : - 16 ha de pêchers et nectariniers - 9 ha de pommiers - 4 ha de poiriers - 4 ha d abricotiers - 0,8 ha de pruniers - 0,5 ha de cerisiers et kiwi - 20 ha de céréales, protéagineux, légumineuses L EARL favorise l équilibre des vergers par une conduite extensive, le maintien d un enherbement naturel entre les arbres afin de préserver une microflore et une microfaune diversifiée et l apport régulier de matière organique sous forme de fumier, compost et amendement organique Commercialisation : - vente directe : à la ferme et expéditions - circuits distribution 10h30 Visite plateforme d approvisionnement Pomme Cannelle à Montélimar (durée : 1h00) 1996 : création par Tatiana et Bruno Peverelli au Teil - Ardèche (07) 2000 : acquisition d un bâtiment de 500 m 2 à Montélimar (26) et transfert du fond de commerce : construction d un four de boulangerie permettant une cuisson au feu de bois et doublement de la surface de vente de produits bio destinées au grand public. En parallèle, démarchage des magasins bio de la région afin de livrer leurs pains 2006 : début des livraisons pour la restauration collective scolaire dans la Drôme, dans le cadre du dispositif «Manger Mieux, Manger Bio», et dans l Ardèche. Devant l augmentation et la diversité de la demande et afin d assurer un meilleur service, création d un catalogue général de produits bio régionaux facilitant ainsi aux clients la réalisation, soit de menus 100% bio, soit de menus à composante bio. Nombre de salariés : 10 Livraisons : - une trentaine de points de vente et une quarantaine de collectivités, - essentiellement en Drôme et Ardèche Face à une demande croissante, l entreprise envisage la création d une plate-forme régionale de conditionnement et de logistique. Des réflexions entre les acteurs dans les domaines de la production, du service, des associations d insertion professionnelle et les pouvoirs publics sont en cours. L objectif de l entreprise a toujours été de mettre en avant le savoir faire de chacun, la qualité des produits et créer des emplois dans un environnement solidaire. Les productions locales et saisonnières ont toujours été privilégiées. 11h45 Déjeuner bio au collège Gustave Monod de Montélimar Nombre d élèves : 650 élèves environ dont une SEGPA HAS (Section d enseignement général et professionnel adapté - hygiène alimentation service) et deux UPI (Unité pédagogique d intégration) qui permettent l intégration d élèves handicapés Nombre de demi-pensionnaires : 400 Nombre d agents en cuisine : - 1 chef de cuisine en poste depuis une quinzaine d années - 2 agents techniques territoriaux à temps plein - 6 agents techniques territoriaux à temps partiel pour la distribution et la laverie Menu : 7 composantes avec gestion du gaspillage, notamment pain Horaires du service : 12h00 à 13h15 Bâtiment : Cuisine restructurée en 2005 respectant les nouvelles normes européennes d hygiène en vigueur. Le chef de cuisine a participé aux phasages travaux : choix des matériels (tous mobiles afin de mieux prendre en compte l aspect hygiène), configuration Matériel : tous les nouveaux équipements achetés depuis la restructuration (lave-batterie à projection à billes et machine à laver la vaisselle à avancement automatique) répondent aux normes HQE. L établissement participe à l opération depuis 2006/ h30 Fin du colloque et retour en navette à la gare de Valence TGV Gare de Valence TGV : Train pour Paris à 13h44 et Marseille à 14h07 Possibilité de TGV pour Paris à la Gare de Montélimar à 13h20 8 9

6 LE LIEU : Hôtel du Département 26 avenue Président Herriot Valence cedex 9 Tél. : VENIR A VALENCE Par le rail : Gare TGV de Valence : - 35 mn de Lyon - 2h10 de Paris - 1h de Marseille Gare Montélimar : - Paris-Montélimar : 4h - Lyon-Montélimar : 1h30 - Marseille-Montélimar : 2h Par la route : Depuis Lyon : par autoroute A7, puis D2007N (1h00) Depuis Marseille : par autoroute A7, puis D7 (2h00) Depuis Grenoble : par autoroute A48, A49, puis N7 et D2007N (1h00) Par les airs : 1h00 de Paris, puis navette à réserver 72h à l avance via l aéroport de Lyon Autres aéroports à proximité : Aéroport de Grenoble / Aéroport de Nîmes RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION : IDEAL Connaissances : Maïlys MORENO 93 avenue de Fontainebleau LE KREMLIN-BICÊTRE Cedex Tél. : Fax : Programme imprimé sur papier recyclé - Conception graphique : Muriel Moreno Gare Valence Ville : - 1h de Lyon - 2h30 de Paris - 2h20 de Marseille... Informations pratiques Bulletin d inscription Rencontres nationales «Manger Mieux, Manger Bio en restauration collective» Les 8 et 9 décembre 2009 à Valence Inscription à retourner à IDEAL Connaissances AVANT LE 27 NOVEMBRE 2009 Par courrier : 93, avenue de Fontainebleau LE KREMLIN BICÊTRE Cedex Par fax : Par mail scanné : Sur le site : IDEAL Connaissances est un organisme de formation déclaré sous le N Votre inscription est donc déductible des cotisations dues au titre de la formation continue Nom/prénom :.... Organisme :... Fonction :.... Adresse :... Code postal :.... Ville :... Tél. :.... Fax : Participera aux Rencontres nationales «Manger Mieux, Manger Bio en restauration collective» r Tarif Colloque r Formule colloque + déjeuner + hôtel (2 nuits) TTC r Formule colloque + déjeuner + hôtel (1 nuit) TTC r Formule colloque + déjeuner TTC Conférences et visites Le 8 décembre, je participerai : r Parcours A - Introduction du bio r Parcours C - Maîtriser ses coûts r Parcours B - Maîtriser son approvisionnement r Parcours D - Accompagner et sensibiliser r Je participerai au déjeuner r Je participerai au cocktail Nuitées, je réserve : Le 9 décembre, je participerai : r aux visites de site et au déjeuner dans un collège r Nuit du 7/12 r Nuit du 8/12 Ci-joint mon règlement de... TTC établi à l ordre d IDEAL Connaissances Fait à... Le.... Signature et cachet :

7 IDEAL Connaissances 93, avenue de Fontainebleau LE KREMLIN BICÊTRE Cedex

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette

LES FORMATIONS 2015. Du bio pour tous dès la crèche. Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette LES FORMATIONS 2015 Du bio pour tous dès la crèche Le poisson en restauration collective : de la criée à l assiette Le bio et l alternatif pour plus de goût et de diversité La cuisine évolutive au service

Plus en détail

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE Direction des Ressources humaines COORDONNATEUR TECHNIQUE H COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : DGA Développement - Direction de l Enseignement Poste

Plus en détail

Marchés publics, restauration collective et circuits courts

Marchés publics, restauration collective et circuits courts Marchés publics, restauration collective et circuits courts Réponse à l appel à propositions d actions de transfert des projets financés dans le cadre du Réseau rural français Intitulé du projet Marchés

Plus en détail

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE Jeudi 18 septembre 2014, Lyon ACHAT RESPONSABLE EN RESTAURATION COLLECTIVE Gestion concédée : Ville

Plus en détail

Les producteurs des végétaux d'ornement

Les producteurs des végétaux d'ornement 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23/24 juin 2011 Le VÉGÉT L en CAPIT LE Dossier congressiste en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Paris C est

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

FILIÈRE FORÊT-BOIS ET CHANGEMENT CLIMATIQUE INVESTIR POUR L AVENIR

FILIÈRE FORÊT-BOIS ET CHANGEMENT CLIMATIQUE INVESTIR POUR L AVENIR Sous le Haut Patronage de Monsieur François HOLLANDE Président de la République FILIÈRE FORÊT-BOIS ET CHANGEMENT CLIMATIQUE INVESTIR POUR L AVENIR Jeudi 5 Novembre 2015 de 9h30 à 17h00 Palais d Iéna -

Plus en détail

Démarche «Bien manger au restaurant scolaire»

Démarche «Bien manger au restaurant scolaire» Démarche «Bien manger au restaurant scolaire» Jean Pascal Arcangeli, association Les Petits Palais Yoann Loyen, Groupement des Agriculteurs Biologiques de Loire-Atlantique Par l association Les Petits

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION CUISINIERS/ERES RESTAURATION COLLECTIVE La plupart de vos cantines souhaitent s engager dans une démarche d amélioration de la qualité et de la proximité de l approvisionnement ou

Plus en détail

Construire un projet BIO en Restauration Collective

Construire un projet BIO en Restauration Collective Atelier : Construire un projet BIO en Restauration Collective 1 Introduire des produits biologiques en restauration collective : comment faire? Une démarche en 7 étapes : 1. Un projet global 2. Se renseigner

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

Restauration collective Consommer mieux, consommer local

Restauration collective Consommer mieux, consommer local CONSEIL GÉNÉRAL Direction de la communication Agen, mardi 19 mars 2013 FICHE DE PRESSE Restauration collective Consommer mieux, consommer local A l heure où les Français sont de plus en plus attachés à

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

Formation «Approvisionner et valoriser ses produits en restauration collective» Pourquoi une formation cuisine pour les producteurs?

Formation «Approvisionner et valoriser ses produits en restauration collective» Pourquoi une formation cuisine pour les producteurs? Formation «Approvisionner et valoriser ses produits en restauration collective» Pourquoi une formation cuisine pour les producteurs? Pour porter un regard expérimenté sur le fonctionnement de la restauration

Plus en détail

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité Formation sur 1 journée Lundi 20 octobre 2014 ou Jeudi 13 novembre 2014 Présentation et objectifs Cette formation a pour but de définir le contexte global de la restauration scolaire en précisant toutes

Plus en détail

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Xavier ELICES-DIEZ OBJECTIFS RESTAURATION Alimentation de qualité, diversifiée, équilibrée, fabriquée sur place, réellement

Plus en détail

Le Numérique, un levier à mobiliser

Le Numérique, un levier à mobiliser Venir par le train : Arrêt en (navette bus à disposition pour rejoindre les différents lieux de la manifestation - inscription obligatoire) Venir par la route : Depuis Lille (1h10) : autoroute A25/E42

Plus en détail

journée d actualité 18 OCTOBRE 2012 PANTIN

journée d actualité 18 OCTOBRE 2012 PANTIN journée d actualité LES ENJEUX DU GRAND PARIS POUR LES INTERCOMMUNALITES, LA SOCIETE CIVILE ET LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES EN PREMIERE ET GRANDE COURONNE : LE CAS DU NORD-EST FRANCILIEN 18 OCTOBRE

Plus en détail

Structuration en restauration collective. Eating City

Structuration en restauration collective. Eating City Structuration en restauration collective Eating City William Mairesse (Organisation Professionnelle de l Agriculture Biologique en Alsace) 7 Novembre 2012 L OPABA Définition : Syndicat des producteurs

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

Des compétences professionnelles et des prestations de qualité

Des compétences professionnelles et des prestations de qualité Des compétences professionnelles et des prestations de qualité Imprimé sur du papier recyclé - Novembre 2012 Le Certificat de Qualification Professionnelle - CQP Employé-e technique de restauration Agihr

Plus en détail

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 O N I T A R RESTAU E V I T C COLLE FORMATIONS Ain mon Département, Introduction La réglementation européenne impose à tout personnel travaillant

Plus en détail

Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France. Pré - Programme & Planning

Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France. Pré - Programme & Planning Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France Pré - Programme & Planning Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles

Plus en détail

L HOMME AU CŒUR DE LA SECURITE

L HOMME AU CŒUR DE LA SECURITE 1 ère journée thématique L HOMME AU CŒUR DE LA SECURITE «De l expérimentation psychosociale à la performance industrielle» Jeudi 6 Juin 2013 à LYON Organisation générale et coordination scientifique Avec

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS France. Entrée libre Tous publics

Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS France. Entrée libre Tous publics Les 25 et 26 juin 2015 Centre de Congrès, L Etoile, GREOUX LES BAINS France Entrée libre Tous publics Un évènement local et global «JMTD» Les Journées Multimédia du Tourisme Durable «WSTDays» Web Sustainable

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

Mise à jour le 02/06/2015

Mise à jour le 02/06/2015 Action n Axe 4 Orientation Développer l introduction de produits locaux et/ou bio dans la restauration scolaire L éco-responsabilité des services municipaux Développer la politique d achats éco-responsables

Plus en détail

Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011

Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 SEMINAIRE DES LYCEES ECORESPONSABLES 7 novembre 2011 Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 Rappel de la méthode Un groupe de travail composé

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions Le territoire de la Seine-et-Marne 85 km Le plus grand département francilien : 5 915 km² Des infrastructures développées : 4 autoroutes (A4, A5, A6, A104)

Plus en détail

Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective

Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective PRÉFET DE LA RÉGION Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective ORGANOM 4 avril 2012 Favoriser l approvisionnement de proximité et de qualité, y compris en marchés publics

Plus en détail

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré COLLOQUE Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré >>> Mardi 29 Septembre 2009

Plus en détail

assises Personnes Âgées Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008

assises Personnes Âgées Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008 e assises des Établissements et Services Associatifs pour Personnes Âgées Mardi 25 & mercredi 26 Novembre 2008 Avec le concours de Les enjeux du vieillissement, la protection sociale en question. Espace

Plus en détail

Gestion des déchets de chantiers du BTP :

Gestion des déchets de chantiers du BTP : Jeudi 14 novembre 2013 9H 12H30 Cabinet Enckell Avocats 250, rue Saint Jacques 75005 Paris Gestion des déchets de chantiers du BTP : Comment maîtriser l évolution des filières et de la réglementation?

Plus en détail

PARIS \\ 26 & 27 novembre

PARIS \\ 26 & 27 novembre BIM Construire, exploiter, rénover avec le BIM PARIS \\ 26 & 27 novembre Les intervenants Deux formateurs consultants, experts du BIM et du logement social, animeront les débats tout au long des deux jours.

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t Collège des Hautes Etudes de l Environnement et du Développement Durable P r é pa r e r l e s d i r i g e a n t s au x e n j e u x du Développement Durable w w w. c h e e d d. n e t Une approche transversale,

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

MISSION COMMERCIALE BtoB. Tel Aviv / Haïfa - Israël

MISSION COMMERCIALE BtoB. Tel Aviv / Haïfa - Israël MISSION COMMERCIALE BtoB Tel Aviv / Haïfa - Israël 30 novembre au 4 décembre 2008 Mission Israël du 30/11 au 04/12/08 Dossier Technique 1/ 8 Contexte et objjectiifs NOTRE OBJECTIF : vous proposer une solution

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD)

PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD) PROGRAMME REGIONAL «RESTAURATION HORS DOMICILE» (RHD) Après 2 années, un premier bilan LE LANCEMENT : RENCONTRE PARTICIPATIVE DU 27 MAI 2004 avec les représentants de l industrie de la viande en Poitou-Charentes.

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel M - M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel Sous-domaine : M1 - Organisation et production R - 002 : du 28/04/ au 30/04/

Plus en détail

Services associés et marchés hospitaliers : Comment les intégrer et quelles sont les attentes des acheteurs?

Services associés et marchés hospitaliers : Comment les intégrer et quelles sont les attentes des acheteurs? L Entreprise Médicale devient EM Produits de santé à partir du 1 er septembre 2015 Services associés et marchés hospitaliers : Comment les intégrer et quelles sont les attentes des acheteurs? Intervenants

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Un projet régional Plateforme régionale d approvisionnement de produits bio locaux en restauration collective Centralise commande, logistique

Plus en détail

Le renouvellement de la forêt française est en danger!

Le renouvellement de la forêt française est en danger! 1990 De 130 millions Agissons, Plantons pour l avenir! pour l avenir 2015 à moins de 70 millions d chaque année L Arbre et la Forêt constituent notre exceptionnel patrimoine environnemental commun. Mais

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

Catalogue de formations. Un programme de

Catalogue de formations. Un programme de Catalogue de formations 2015 Un programme de Présentation des formations d Emmaüs Connect Une expertise capitalisée depuis 5 ans par un travail de terrain Emmaüs Connect est une association du Mouvement

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

Formation FUB. Dijon, du 22 au 24 novembre 2012

Formation FUB. Dijon, du 22 au 24 novembre 2012 Formation FUB Dijon, du 22 au 24 novembre 2012 Jeudi 22 novembre 2012 Rencontre «Gestionnaires de vélo-écoles» Formation ouverte aux adhérents des 5 organismes composant l Instance de coordination Apprentissage

Plus en détail

IT-SA 2010 Mission Découverte

IT-SA 2010 Mission Découverte IT-SA 2010 Mission Découverte Nuremberg - Allemagne Jeudi 21 octobre 2010 Soyez présent sur la première plateforme européenne de rencontre autour de la sécurité informatique Un événement spécialisé d envergure

Plus en détail

1 ER SALON DU PILOTAGE DE L ACTION PUBLIQUE

1 ER SALON DU PILOTAGE DE L ACTION PUBLIQUE 1 ER SALON DU PILOTAGE DE L ACTION PUBLIQUE Evaluation Concertation Audit Finances Systèmes d informations DATA 18 et 19 juin 2015 Montpellier Le salon Pilotage de l Action Publique La Société Française

Plus en détail

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap JEUDI 3 OCTObRE 2013 maison DE La CHImIE présidée par martine CaRRILLON-COUvREUR Députée de la Nièvre, Vice-présidente de la Commission des affaires

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

Promouvoir son territoire : stratégie et outils

Promouvoir son territoire : stratégie et outils Formation sur 1 jour 2014 : Présentation et objectifs Les collectivités dans le contexte de mondialisation et de concurrence entre les territoires sont amenées à favoriser de nouveaux modes de développement

Plus en détail

Anticiper et préparer un contrôle de la Cour des Comptes

Anticiper et préparer un contrôle de la Cour des Comptes Formation d'une journée 22 septembre 2014 03 octobre 2014-8 décembre 2014 Présentation et objectifs Les chambres régionales des comptes exercent à titre principal sur les collectivités territoriales et

Plus en détail

D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE

D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE Vendredi 16 novembre 2012 Espace Tête d Or à Lyon 2 èmes RENCONTRES D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE en région Rhône Alpes Espace Tête d Or 103 Bd de la Bataille de Stalingrad 69100 Lyon / Villeurbanne Comité

Plus en détail

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Lundi 14 octobre 2013 Collège Nicolas Fouquet de Mormant Charte éco-responsable de

Plus en détail

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs

Habitats RT2012 & Habitacles interactifs Habitats RT2012 & Habitacles interactifs «L énergie positive du bâtiment économe au service du confort.» Présentation générale : Le Cluster Bâtiment Econome lance une nouvelle dynamique en 2013 avec son

Plus en détail

Lettre d information aux parents

Lettre d information aux parents Lettre d information aux parents EDITO Chers parents, La Ville a renouvelé sa confiance à la société Elior. Afin de vous tenir informés des actualités de la restauration de vos enfants, nous vous proposons

Plus en détail

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires?

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Atelier de l Observatoire, 24 et 25 septembre 2009, Créteil Le développement durable appelle les territoires à préserver et

Plus en détail

Enquête Restauration Collective* Conseil Local de Développement CDDRA de l Albanais

Enquête Restauration Collective* Conseil Local de Développement CDDRA de l Albanais Enquête Restauration Collective* Conseil Local de Développement CDDRA de l Albanais Le Territoire de l Albanais : 26 700 ha 38 000 habitants 29 communes 2 cantons 2 communautés de communes : Communauté

Plus en détail

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation Le mardi 1 er, mercredi 2 et jeudi 3 juillet 2014 de 9h30 à 16h30 au Centre culturel Le

Plus en détail

Régie municipale agricole et agriculture urbaine 24 novembre 2014 Gilles PEROLE Maire Adjoint Mouans-Sartoux Mouans-Sartoux 2014 Population : Surface : Espaces naturels (N +A) : Gestion des services :

Plus en détail

Cycle 2 : la Location Meublée

Cycle 2 : la Location Meublée Programme de la matinée 1. La Location Meublée, un outil patrimonial d optimisation - de la retraite - de la fiscalité du patrimoine immobilier - de l ISF 2. Conseiller efficacement la location meublée

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION COMMERCIALE EN AUTRICHE*

MISSION DE PROSPECTION COMMERCIALE EN AUTRICHE* MISSION DE PROSPECTION COMMERCIALE EN AUTRICHE* du 12 au 15 novembre 2012 MISSION DE PROSPECTION B TO B : DES RENDEZ-VOUS PERSONNALISES AVEC DES PROSPECTS QUE VOUS AUREZ CIBLES! *Secteurs: agroalimentaire

Plus en détail

RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Quels leviers d action pour préparer le futur?

RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Quels leviers d action pour préparer le futur? CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RÉUSSIR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Quels leviers d action pour préparer le futur? JEUDI 5 DÉCEMBRE 2013 Maison de la Chimie PRÉSIDÉE PAR Alain GEST

Plus en détail

Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète»

Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète» Syndicat mixte pour la gestion des déchets ménagers et assimilés des Vosges Association «De mon Assiette à notre planète» Syndicat de traitement des déchets ménagers, le Smd fédère 516 communes : 3 syndicats

Plus en détail

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap JEUDI 3 OCTObRE 2013 maison DE La CHImIE présidée par martine CaRRILLON-COUvREUR Députée de la Nièvre, Vice-présidente de la Commission des affaires

Plus en détail

Val Bio Ile de France

Val Bio Ile de France Val Bio Ile de France La Bio des Bordes un jardin d insertion en maraîchage biologique Val Bio Ile de France (IDF) Val Bio Ile de France, créée en 2008, est un chantier d insertion gérant une plateforme

Plus en détail

La réduction de l usage des pesticides constitue un enjeu majeur pour la santé, la préservation des ressources en eau et de la biodiversité.

La réduction de l usage des pesticides constitue un enjeu majeur pour la santé, la préservation des ressources en eau et de la biodiversité. La réduction de l usage des pesticides constitue un enjeu majeur pour la santé, la préservation des ressources en eau et de la biodiversité. Cet objectif figure dans le Grenelle de l Environnement à travers

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION 14 septembre 2015 1 Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective 2 1 La filière bovine, en Poitou-Charentes ENJEUX POUR LA FILIERE, Cheptel : 751

Plus en détail

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe.

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe. Présentation et objectifs.les 6 premiers et très intenses mois de mandat, ont souvent tout juste permis à de nombreuses équipes nouvellement élues de prendre leurs marques, de faire un bilan précis de

Plus en détail

Ce programme a pour objectif de développer l'achat socialement responsable en région PACA :

Ce programme a pour objectif de développer l'achat socialement responsable en région PACA : Ce programme a pour objectif de développer l'achat socialement responsable en région PACA : en valorisant l'offre de services et de produits des entreprises sociales et solidaires de la région PACA pour

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

Cycle 2 : la Location Meublée

Cycle 2 : la Location Meublée Programme de la matinée 1. La Location Meublée, un outil patrimonial d optimisation - du revenu du dirigeant - de la retraite - de la fiscalité du patrimoine immobilier - de l ISF 2. Conseiller efficacement

Plus en détail

INVITATION Rencontre Nationale des Acteurs

INVITATION Rencontre Nationale des Acteurs INVITATION La Semaine de la solidarité internationale Julien Saison Inscription gratuite avant le 28/04/2015 A l Auberge Halle Pajol La Coordination nationale 14 passage Dubail 75010 Paris Tel 01 44 72

Plus en détail

Au cœur des VOSGES Palais des Congrès VITTEL www.vittelcongres.com

Au cœur des VOSGES Palais des Congrès VITTEL www.vittelcongres.com Au cœur des VOSGES Palais des Congrès VITTEL www.vittelcongres.com LE PALAIS DES CONGRES Vos idées, notre expertise : une combinaison gagnante! Ici mieux qu ailleurs, vos idées trouveront toujours une

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME ACTION COLLECTIVE Formation de tuteurs FORMATION «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME FORSANE Contact : Anne Gomond contact-niort@forsane.com

Plus en détail

OT Cap d'agde - H. Comte. c o. Journées d'étude Nationales de l'andiiss. Vers un nouveau service public du sport? les 18 et 19 mars 2015

OT Cap d'agde - H. Comte. c o. Journées d'étude Nationales de l'andiiss. Vers un nouveau service public du sport? les 18 et 19 mars 2015 OT Cap d'agde - H. Comte 9 e oussillon R c o d e u g n a L Palais des Congrès - Agde - Hérault Journées d'étude Nationales de l'andiiss Vers un nouveau service public du sport? les 18 et 19 mars 2015 ...éditos...

Plus en détail

ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE

ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE Pour répondre aux besoins des collectivités de Haute Gironde le Pays, en collaboration avec le Conseil Général de la Gironde et le CNFPT d Aquitaine, travaillent

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation

2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation 2 Pôles d expertise Accompagnement Formation-Sensibilisation Sommaire Pourquoi faire intervenir Aux Goûts du Jour? Page 3 Formation Sensibilisation Mieux manger, moins gaspiller Page 4 Mon alimentation,

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Gestion financière et des ressources humaines

Gestion financière et des ressources humaines et des ressources humaines Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques au métier d'administrateur : connaître

Plus en détail

L INNOVATION SIRHA 2015

L INNOVATION SIRHA 2015 Communiqué de presse xx janvier 2015 L INNOVATION SIRHA 2015 CRENO lance «Planète Fraîcheur» son nouveau portail internet food servicing dédié aux fruits et légumes de 1 ère et 4 ème gamme et produits

Plus en détail

Association Le Relais

Association Le Relais Association le Relais Achat d une prestation étude de marché Permettant la création d un atelier de transformation fruits, légumes et son équilibre financier Structure commanditaire Association Le Relais

Plus en détail

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Les enjeux de l eau,

Les enjeux de l eau, Les enjeux de l eau, quelles réponses des acteurs publics et privés? Réglementations, innovations, financements Mardi 10 mai 2011 9h00-17h00 - Salons Hoche 9, av. Hoche - Paris 8 e Directives européennes,

Plus en détail

Votre président Grégoire DUPONT.

Votre président Grégoire DUPONT. Le premier semestre se termine avec à la clef de nombreux projets qui ont déjà abouti. Tout d abord, l assemblée générale, moment important dans la vie de notre association, nous a apporté des pistes pour

Plus en détail