7 ème journée de la veille stratégique et de l intelligence économique. 10 Juin 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "7 ème journée de la veille stratégique et de l intelligence économique. 10 Juin 2010"

Transcription

1 7 ème journée de la veille stratégique et de l intelligence économique 10 Juin

2 Agenda Un peu d histoire... Swissquote aujourd hui Une approche Marketing en rupture 2

3 3 Un peu d histoire

4 De 1990 à : Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences logicielles RBA-Link 1994: 300 licences vendues, Chiffre d affaires de CHF 3m Dépendance de Telekurs en tant que fournisseur d informations financières 1995: Contrat de revente d informations financières avec l EBS (Elektronische Börse Schweiz) 4

5 Swissquote (Marvel) www.swissquote.ch er logiciel 5

6 Un marché très compétitif UK Population: 59.9 MM TD Waterhouse Squaregain Barclays Stockbroker Hoodless Brennan Charles Schwab Netherlands Population: 16.2 MM Binck Bank Denmark Population: 5.3 MM Saxo Bank Nordnet Norway Population: 4.6 MM Nordnet Sweden Population: 9.0 MM Avanza Nordnet SEB Belgium Population: 10.4 MM Keytrade Binck Bank Luxembourg Population: 0.5 MM Internaxx Poland Population: 38.5 MM Bankowy Dom Maklerski PKO BP Biuro Maklerskie BPH - PBK S.A. Centralny Dom Maklerski Pekao France Population: 60.7 MM Boursorama CortalConsors Bourse Direct Germany Population: 82.6 MM Comdirect DAB Bank CortalConsors DiBa (ING) Spain Population: 41.8 MM Renta 4 Bankinter Switzerland Population: 7.5 MM Swissquote Yellowtrade (Postfinance) MBank-Net Trade-Net Italy Population: 57.4 MM Fineco Austria Population: 8.2 MM Erste Bank Greece Population: 11.2 MM National Bank of Greece I.E.C. Haramis Hungary Population: 10.1 MM Intereuropa Bank Rt Elso Internet Broker Kft 6

7 De 1996 à :Développement du premier site Internet pour 1996: First Internet World (Boston) Concept Swissquote 1997: Distribution gratuite d informations financières en temps réel 1998: Contrat avec le CIO pour le développement des sites internet du mouvement olympique 1999: Démarrage de Swissquote Trade et constitution de Swissquote Group Holding IPO en préparation 7

8 IPO Time Avec le démarrage du segment New Market Swissquote est sollicité par beaucoup de banques d investissements But: IPO en 2000 Julius Bär, ABN Amro, JP Morgan, CS et d autres instituts financiers ont réalisé des évaluations de Swissquote mais développent pour leur propre compte des projets concurrents (Stellax, Youtrade ) La fourchette d évaluation se situe entre CHF 400 et 800 Mio (!) 8

9 9

10 10

11 IPO Time L évaluation de Swissquote était-elle trop élevée? Sur la base de l évolution du cours post IPO : Oui Sur la base des prévisions de croissance : non. Le processus menant à l IPO a-t-il été mené «à la légère»? Non. Les trois Lead-Banks (Julius Bär, Lombard Odier und Rüd Blass) ont consacré beaucoup de temps à ce processus et sont arrivées à des conclusions similaires en matière de valorisation. Les actions offertes ont été placées auprès d une cinquantaine de sociétés d investissement de renom en Europe (sursouscription de 5 fois) Swissquote avait-elle des plans extravagants? Avec le recul, oui, sans doute. Mais ceci doit être examiné dans le contexte la vague de la «New Economy». 11

12 La lutte pour la survie Croissance et volumes Post bulle Internet, les investisseurs privés constatent leurs pertes et se retirent brusquement du Online Trading. Les volumes s effondrent et la croissance est moins forte qu attendue. Concurrence Presque toutes les banques et assurances préparent leur entrée dans le Online. La concurrence fait rage entre les prestataires suisses, mais également avec les filiales d acteurs étrangers: les tarifs de courtage sont réduits de moitié. 12

13 La Lutte pour la Survie Expansion Swissquote réalise le business plan prévu et investit massivement dans ses applications et systèmes informatiques, ainsi qu à l étranger. Le nombre de collaborateurs monte à 180 Coûts La structure bancaire et la filiale à l étranger sont chères. Les coûts explosent et Swissquote, comme d autres online brokers en Europe, se trouve confronté à un «reality check» Restructuration Le salut ne passe que par une sévère restructuration: 30% des collaborateurs sont licenciés, les activités à l étranger sont fermées et le Management de la banque est remplacé. 13

14 14

15 15

16 16 Swissquote aujourd hui

17 swissquote.ch Plus grand portail financier de Suisse ~ single visitors, 15 Mio Page Views par jour Swiss Banking Institute 2008 Cocca / Volkart / Siebenthal Universität Zürich 17

18 Culture actionnariale en Suisse 1.7% 7.2% 11.1% Stock Options Shares Only 61.5% 18.5% Funds & Shares Funds Only No Securities 20% des adultes suisses sont des actionnaires directs (1 014 million) 40% sont des autodidactes (self directed) 25% sont des clients eprivate Banking (Validators) 25% sont des clients de banques privés * Swiss Banking Institute 2008 Cocca / Volkart / Siebenthal University of Zürich 18

19 Swissquote Services DELEGATORS External Asset Manager Saving HNWI RETAIL eprivate Clients Trading SELF DIRECTED eforex 19

20 Différents segments de clients 60% 50% 40% 30% 66'075 Growth Potential 100'882 Existing Clients 20% 10% 0% 136' '389 8' '611 1'977 Trading eprivate Saving eforex 20

21 Différents segments de clients Growth Potential Existing Clients Revenue 300' ' ' ' '000 50' Trading eprivate Saving eforex 1 21

22 Ongoing Strong Client Growth 160' ' ' '000 Saving Clients Trading Clients 19% 80'000 60'000 40'000 20' Q Q Q Q Q % Client growth yoy new Trading clients Plus new Saving clients Aggregate of Trading clients and Saving clients at 31 st March

23 Assets under Custody over CHF 7 billion (New High) CHF million 8'000 Assets under Custody 7'000 6'000 5'055 5'000 5'354 4' % 7'094 4'000 3'671 3'000 2'000 1'000 0 Q Q Q Q Q Strong Assets growth (+52.8%) Mio net new monies in first quarter 2010 Target of net new monies in excess of 1 billion in

24 Net Revenues and Profit Q net revenues : 23.4 Mio; Net profit : 5.8 Mio Net revenues suffer from low trading activity and interest rates Bottom is however reached and recovery has started 24

25 Transactions and Interests Tpcpy still weak Net Interest Revenue : recovery has started 25

26 Trading Clients Ongoing strong growth. Target of 20,000 new clients is achievable. Tpcpy at low levels. Clients remain invested and ride on favourable stock markets 26

27 eforex Clients USD billion Forex Turnover Clients 2000 More than active clients USD 34 billion volume in 1st Quarter Successful development of institutional clients 0 Q2-08 Q3-08 Q4-08 Q1-09 Q2-09 Q3-09 Q4-09 Q

28 Saving Clients CHF Million Saving Assets Clients Q2-08 Q3-08 Q4-08 Q1-09 Q2-09 Q3-09 Q4-09 Q clients at 31 st March million saving deposits (average of approx 30,000 per client) 1 st quarter 2010 net revenues of 883k (target margin of 0.5% overachieved) 28

29 eprivate Banking Magazine well received. Second issue focuses on healthcare and pharma sector Positive feed-back from clients. 3,000 copies sold in kiosk Development of eprivate Banking on track. The electronic portfolio manager will be launched by mid year. 29

30 30 Une approche marketing en rupture

31 31

32 32

33 33

34 PLAKAT 3434

35 35

36 36

37 37

38 38

Association PME & Créateurs d Entreprise

Association PME & Créateurs d Entreprise Association PME & Créateurs d Entreprise Lausanne 27 mai 2011 1 De 1990 à 1996 1990: Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. IMport

CHIFFRES CLÉS. IMport 2014 CHIFFRES CLÉS IMport La presse étrangère Magazines : des lancements réussis En volume, le marché des magazines étrangers a reculé de 7 % en 2014 par rapport à 2013, mais l augmentation moyenne de

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

LA BOURSE DE LUXEMBOURG AU SERVICE DES MARCHES DES CAPITAUX INTERNATIONAUX

LA BOURSE DE LUXEMBOURG AU SERVICE DES MARCHES DES CAPITAUX INTERNATIONAUX LA BOURSE DE LUXEMBOURG AU SERVICE DES MARCHES DES CAPITAUX INTERNATIONAUX Christian DESCOUPS Secrétaire de la Bourse de Luxembourg Université d été du Syndicat des Traducteurs Professionnels Luxembourg,

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Alto Invest Presentacion

Alto Invest Presentacion Alto Invest Presentacion 11 Foro Medcap Madrid, 27 y 28 de mayo 2015 LA EXPERIENCIA DE UN INVERSOR EN LOS MERCADOS ALTERNATIVOS BURSÁTILES 1 1 ALTO INVEST IN A NUTSHELL ALTO INVEST was founded in 2001,

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005 Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : Activest GlobalDepot - Offensiv Activest Investmentgesellschaft Schweiz AG, Bern AQUILA CAPITAL FONDS - China

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements M&G Global Macro Bond Fund Anthony Doyle Directeur des investissements 1 Caractéristiques du Fonds M&G Global Macro Bond Fund Gérant : Gérant adjoint : Jim Leaviss Mike Riddell Date de lancement : Octobre

Plus en détail

Private banking: après l Eldorado

Private banking: après l Eldorado Private banking: après l Eldorado Michel Juvet Associé 9 juin 2015 Toutes les crises génèrent de nouvelles réglementations Le tournant de 2008 Protection des clients MIFID, UCITS, FIDLEG Bilan des banques

Plus en détail

FIMATEX. Vincent Taupin, Jean-Philippe Huguet

FIMATEX. Vincent Taupin, Jean-Philippe Huguet FIMATEX Vincent Taupin, Jean-Philippe Huguet Plan Un marché concurrentiel : l explosion du marché européen du courtage online Fimatex aujourd hui : un leader en France, une position forte en Allemagne

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006

Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006 Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006 Autorisés à la distribution en Suisse : BELMONT (LUX) - Asia Fund (un fonds étranger présentant un BELMONT (LUX) - Europe Fund (un fonds étranger présentant

Plus en détail

Une nouvelle dimension pour le Groupe

Une nouvelle dimension pour le Groupe + Une nouvelle dimension pour le Groupe Plan Les atouts du rapprochement - Un changement de dimension - Des synergies importantes - De fortes complémentarités Les modalités de l opération Plan d action

Plus en détail

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Les TIC dans Horizon 2020-22 janvier 2014 01. 02. Présentation générale

Plus en détail

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs.

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs. Groupe Cornèr Banque Produits et services pour la Clientèle privée Vos valeurs, nos valeurs. Services de base 2 Private Banking 4 Markets 7 Crédits et Commercial 8 Services Cornèronline 9 CornèrTrader

Plus en détail

Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques

Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques Philippe JACOT CEO Brice RENGGLI, Marketing & Competitive Intelligence Manager 1 Rappel activités Tornos Technologie de tournage Technologie

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

Quels sont les risques sous-jacents liés au trading sur indice boursier?

Quels sont les risques sous-jacents liés au trading sur indice boursier? Indices boursiers Factsheet Introduction Trading sur indice boursier Les indices boursiers proposés sur les plateformes eforex de Swissquote sont des contrats sur dérivés de gré à gré (OTC) dont le sous-jacent

Plus en détail

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3 Tables des matières 1 Métiers des banques et de CIB 2 Activités de Front Office Qu est que le trading (Thong NGUON Natixis CIB) Activités de Middle Office 3 Valorisation et explication de P&L (H.Hung NGUYEN

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers CENTRE DE FORMATION Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Nos formations à Genève Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Objectifs La volonté du Centre de Formation

Plus en détail

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012 L ajustement du secteur immobilier espagnol Janvier 2012 Chiffres-clés du secteur immobilier espagnol La hausse des prix en Espagne 1996-2008: les fondamentaux Environnement macroéconomique favorable.

Plus en détail

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES PIERRE ANGULAIRE DE LA PÉRENNITÉ DES ENTREPRISES André Kudelski Meyrin, 27 mai 2014 AGENDA La BIG picture Valeur ajoutée Un Monde Hyperconnecté Se protéger dans le

Plus en détail

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 Sommaire Le marché des actions Les styles de gestion et les outils Business case

Plus en détail

Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique. Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN

Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique. Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN Expériences des Universités européennes dans l enseignement de la Finance islamique Zineb Bensaid, Senior Consultant ISFIN 40 millions EUROPEENS sont musulmans (Ex Turquie) CROISSANCE de la finance islamique

Plus en détail

1 er semestre 2014: CHF 196,9 millions; +12,2 pour cent. 220,9 millions. 161,8 millions

1 er semestre 2014: CHF 196,9 millions; +12,2 pour cent. 220,9 millions. 161,8 millions Communiqué de presse Saint-Gall, 1 er septembre 2015 Helvetia augmente fortement ses bénéfices et enregistre une croissance dynamique Le Groupe Helvetia a affiché un développement des affaires très réjouissant

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Rencontres Economiques. Septembre 2012

Rencontres Economiques. Septembre 2012 Rencontres Economiques Septembre 2012 Développement des Sociétés Chinoises en France France = 3 ème partenaire en Europe 90 s : Emergence des Investissements Chinois Banque, Ressources Naturelles Secteur

Plus en détail

Investimenti collettivi di capitale esteri Mutazioni - Luglio 2014

Investimenti collettivi di capitale esteri Mutazioni - Luglio 2014 Investimenti collettivi di capitale esteri Mutazioni - Luglio 2014 Approvato alla distribuzione in o partire della Svizzera: ABN AMRO Multi-Manager Funds Aristotle US Equities (F01036687) Pzena European

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

BNP Paribas Investment Partners

BNP Paribas Investment Partners FOR PROFESSIONAL INVESTORS BNP Paribas Investment Partners Conférence téléphonique - Gestion obligataire Jeudi 4 juillet 2013 2 Eurozone Fixed Income Performances à fin juin 2013 Eurozone main bond indices

Plus en détail

Société Financière Finance - Cautionnement November 2010

Société Financière Finance - Cautionnement November 2010 Société Financière Finance - Cautionnement November 2010 SOVACEC Switzerland S.A. Manhattan Park Avenue Av Cardinal Mermillod, 36 245 Park Avenue CH 1227 Genève NY 10167 New Nafn York Nafnsson Switzerland

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement INVESTIRMONEYTALK DIFFÉRENCES DE TARIFS ENTRE COURTIERS EN LIGNE Investir au meilleur prix Avec la venue des courtiers en ligne, il est devenu plus facile et souvent moins cher d investir en Bourse. Mais

Plus en détail

Modification des services d administration

Modification des services d administration Informations importantes Aucune démarche n est nécessaire Introduction Afin de pouvoir offrir aux investisseurs un service client de premier ordre, nous avons désigné International Financial Data Services

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE CETMO-ASE Version 08.01 Année de référence 2008 Février 2013 BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 30 septembre 2008 Groupe CREALOGIX: e-business toujours réjouissant, difficultés maîtrisées dans les activités ERP, confiance dans le nouvel exercice Au cours de l exercice

Plus en détail

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION Club AM No17, Novembre 2007 David Angel, ITG (c) 2007 All rights reserved. Not to be reproduced without permission. Sommaire ITG experts en Best Execution Notion

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ Juillet 2015 Swiss Finance & Property AG Swiss Finance & Property AG est une société spécialisée en matière d investissements immobiliers et de conseil mettant l accent sur la

Plus en détail

MOBILEtechnics Groupe

MOBILEtechnics Groupe MOBILEtechnics Groupe Leader sur le marché AISP (Application Infrastructure Solution Provider) pour les services Mobile et Premium avec Connectivity vers 40 pays (Europe, USA et Australie). Conseil, mise

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

HOSPEDALE DE FUTURO : QUALI PROSPETTIVE? L HOPITAL DEMAIN : QUELLES PERSPECTIVES?

HOSPEDALE DE FUTURO : QUALI PROSPETTIVE? L HOPITAL DEMAIN : QUELLES PERSPECTIVES? HOSPEDALE DE FUTURO : QUALI PROSPETTIVE? L HOPITAL DEMAIN : QUELLES PERSPECTIVES? Il ruolo della IAAS nei programmi europei Le rôle de l'international Association for Ambulatory Surgery Surgery dans les

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Présentation IGOPP. 14 Novembre 2013

Présentation IGOPP. 14 Novembre 2013 Présentation IGOPP 14 Novembre 2013 La vague des «fonds de couverture» est-elle maintenant terminée? Présentée à par Yves Martin, CFA Président, Akira Capital Jeudi 14 Novembre 2013 2 UNE VAGUE? Source:

Plus en détail

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES GROUPE SOCIETE GENERALE STRATEGIE ET CHIFFRES CLES Frédéric OUDEA Directeur Financier du Groupe 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs

Plus en détail

Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible. Placements

Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible. Placements Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible Placements 2 Formation de capital à votre rythme Avec le plan d épargne Fondsinvest, vous investissez des montants individuels

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMEDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com La République de Maurice Centre Financier International L ile Maurice d aujourd hui Paysage : Stabilité sociale, politique et économique; démocratie parlementaire Population multi-ethnique / culturelle

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Galenica: 2015 augmentation du bénéfice attendue pour la 20 e fois consécutive

Galenica: 2015 augmentation du bénéfice attendue pour la 20 e fois consécutive COMMUNIQUÉ DE PRESSE Date Contact Investor Relations: Julien Vignot, Responsable des Relations avec les investisseurs, Groupe Galenica Media Relations: Christina Hertig Responsable de la Communication

Plus en détail

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS VOUS ÊTES UN PARTICULIER FORTUNÉ ÉVOLUANT DANS UN ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL NOUS CONSTRUISONS POUR VOUS DES SOLUTIONS HAUT

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Cegedim. Half-year results

Cegedim. Half-year results Cegedim Half-year results September 24, 2010 Contents A strategy focused on healthcare Delivering strong results A strong financial structure Additional information 2 A strategy focused on healthcare 3

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices

SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices Stéphane Estevez QUANTUM Senior Product Marketing Manager EMEA Luc Vandergooten SCC Responsable Technique Data Protection Vers de nouveaux horizons

Plus en détail

Placements collectifs étrangers Mutations - Mai 2015

Placements collectifs étrangers Mutations - Mai 2015 Placements collectifs étrangers Mutations - Mai 2015 Distribution en ou à partir de la Suisse approuvée: AC Opp Aremus Fund (F01064773) ACPI Global Funds plc Q ACPI India Fixed Income Fund (F01065826)

Plus en détail

FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE

FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise )

Plus en détail

Bons d'option émis par. SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur)

Bons d'option émis par. SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur) CONDITIONS DEFINITIVES POUR LES BONS D'OPTION SUR ACTION EN DATE DU 18 NOVEMBRE 2011 Bons d'option émis par SOCIETE GENERALE (en qualité d'emetteur) Les modalités applicables aux Bons d'option figurent

Plus en détail

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM Forum Financier, Namur 25 Novembre 2009 Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM 700 Subprimes USA : issuance of private-label RMBS

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Semaine européenne des PME 2011 Moteur de croissance pour les entrepreneurs

Semaine européenne des PME 2011 Moteur de croissance pour les entrepreneurs Semaine européenne des PME 2011 Moteur de croissance pour les entrepreneurs Chambre de Commerce Luxembourg 7/10/2011 De Smedt Patrick, Cadre Politique: Europe2020 La stratégie de croissance dans l Union

Plus en détail

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012 Presentation CMS Debacker Bruxelles, 25 Octobre 2012 1 Agenda 1. Aperçu de Lampiris 2. Notre approche sourcing 3. La gestion du déséquilibre du renouvelable 4. Les futurs opportunités pour gérer la flexibilité

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Company

Wealth & Tax Planning Private Company Wealth & Tax Planning Private Company Parties dans une Private Company Structure simplifiée Mandant = Actionnaire Procure des recommandations Conseil d administration Les actions peuvent être détenues

Plus en détail

Press Review August 2015

Press Review August 2015 Press Review August 2015 Me dia Lis t Media Name in English Media Name in Chinese Journalist Date Les Echos Anne Drif 2015/08/27 BFM Business Mathieu Jolivet 2015/07/02 Radio Classique Nicolas Pierron

Plus en détail

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Swiss Finance Institute Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Une coopération à l'échelon national Déclaration d'intention

Plus en détail

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL AGENDA 14:15-14:30 Bienvenue & Introduction Jérôme Berthier et Manuel Fucinos 14:30-14:45 Le concept de la Data Viz et

Plus en détail

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA Plusieurs investisseurs nous demandent à juste titre quelle est la véritable situation du crédit

Plus en détail

DynAmiser vos investissements

DynAmiser vos investissements DynAmiser vos investissements Aequam en quelques mots Jeune entreprise indépendante et innovante Agréée AMF n GP-10000038 Incubée par le Pôle Sponsorisée par Fondatrice de Savoir-faire / Innovation 5 associés

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Insurance

Wealth & Tax Planning Private Insurance Wealth & Tax Planning Private Insurance Parties dans une Private Insurance Structure simplifiée Mandant = Preneur d assurance Contrat d assurance Transfert des actifs Police d assurance Compagnie d assurance

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT

OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT OBLIGATIONS A HAUT RENDEMENT 2 SOMMAIRE I. Informations société Données de référence... 3 Votre interlocuteur... 3 Organigramme.... 4 Principes fondamentaux.... 5 II. Obligations à haut rendement High

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Interactive communication Strategy for Today s Planet. www.axecom.com

Interactive communication Strategy for Today s Planet. www.axecom.com Interactive communication Strategy for Today s Planet www.axecom.com C réée en 1989 à Nyon, l agence de publicité Axe Communication Entreprises SA s est donnée pour vocation la recherche d un nouveau langage

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise ) Veuillez suivre

Plus en détail

Point de la situation pour les obligations

Point de la situation pour les obligations Point de la situation pour les obligations Inform informations générales à l intention des investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2005 Situation initiale : composantes du taux d intérêt d un emprunt

Plus en détail

GIPS, aspects pratiques: organisation et vérification

GIPS, aspects pratiques: organisation et vérification GIPS, aspects pratiques: organisation et vérification Karel Leder, Lombard Odier Darier Hentsch & Cie Sommaire 1. Organisation et conformité GIPS 2. L iceberg des GIPS 3. Organisation interne requise et

Plus en détail

IT Days 2014. Hery ANDRIANJAFY. 20 novembre 2014 Luxembourg

IT Days 2014. Hery ANDRIANJAFY. 20 novembre 2014 Luxembourg IT Days 2014 Hery ANDRIANJAFY 20 novembre 2014 Luxembourg Agenda 1. Introduction 2. Vol d identité et fraude 3. Q & A 2 Bio Hery ANDRIANJAFY RSSI / CISO Pictet & Cie (Europe) SA 20 ans d expérience dans

Plus en détail

Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale?

Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale? «venturelab» est un programme de l'agence pour la promotion de l'innovation CTI Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale? Jordi Montserrat jordi.montserrat@venturelab.ch

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2012 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE SOMMAIRE DOCUMENT DE REFERENCE INTEGRANT LE RAPPORT FINANCIER ANNUEL 1. HISTORIQUE ET PRESENTATION DU GROUPE BOURSORAMA 5 1.1 - BOURSORAMA EN BREF 5 1.1.1 - PRESENTATION DE BOURSORAMA

Plus en détail

2 e édition de la Simulation de négociation d options

2 e édition de la Simulation de négociation d options 2 e édition de la Simulation de négociation d options 2 nd Edition of the Options Trading Simulation Présenté par Alain Miquelon Président et Chef de la Direction 1 Accès au réseau sans-fil Réseau : UQAM

Plus en détail

La formation supérieure ITS sur la logistique Piacenza, Italie Programme ITS Région Emilia Romagna

La formation supérieure ITS sur la logistique Piacenza, Italie Programme ITS Région Emilia Romagna La formation supérieure ITS sur la logistique Piacenza, Italie Programme ITS Région Emilia Romagna Luca Lanini ITS DIRECTOR le cours ITS et son diplôme L Istituto Tecnico Superiore, c est la nouvelle formation

Plus en détail

Digitalisation de l Industrie Bancaire

Digitalisation de l Industrie Bancaire Digitalisation de l Industrie Bancaire James Nauffray Jeudi 4 Juin 2015 GET STARTED. BUSINESS IS BACK! AGENDA 1. Digitalisation de l Industrie Bancaire 2. Présentation Crossing-Tech 3. Cas d usage 2 Digitalisation

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Gérants de Fortune Indépendants

Gérants de Fortune Indépendants Vontobel Investment Banking Gérants de Fortune Indépendants 2015 Performance creates trust Des racines solides pour l'avenir Zurich, Bahnhofstrasse 58, bureaux de la banque au 1er étage dans les années

Plus en détail

IBM Software Group. Priorités Stratégiques Channel. Pierre BERTIN

IBM Software Group. Priorités Stratégiques Channel. Pierre BERTIN IBM Software Group Priorités Stratégiques Channel Pierre BERTIN 1 IBM Software Group 2015 Revenue Accélérer la Croissance + $13.7B + $6.3B $36.2B $22.5B $16.1B 2010 2004 2015 44% Margin Operating Profit

Plus en détail

Boostez votre investissement dans la bourse suisse!

Boostez votre investissement dans la bourse suisse! ING (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? P. 2 ING - est un titre de dette structuré. Le produit est émis par ING Bank N.V. et vous permet de miser sur l évolution du SMI (Swiss Market Index), l indice boursier

Plus en détail

Le trading est désormais plus simple, plus convivial et moins cher. Bienvenue chez TradeDirect. www.tradedirect.ch. www.tradedirect.

Le trading est désormais plus simple, plus convivial et moins cher. Bienvenue chez TradeDirect. www.tradedirect.ch. www.tradedirect. Le trading en direct. Le trading est désormais plus simple, plus convivial et moins cher. Bienvenue chez TradeDirect. Gestion simplifiée. Le trading en ligne vous permet d accéder en tout temps à une multitude

Plus en détail

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales 3.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES 3.1.1 Etat de développement des clusters Le développement des clusters est élevé et généralisé dans l économie (sur une échelle de 1 à 7, le score le plus élevé étant le meilleur).

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Secteur bancaire Enjeux d image

Secteur bancaire Enjeux d image Secteur bancaire Enjeux d image Étude mondiale Luc Durand Président Ipsos, Québec Luc.Durand@ipsos.com Plan de la présentation Sommaire méthodologique Portrait global La surveillance des banques Quand

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Forum sur les Institutions, le

Forum sur les Institutions, le LA GUERRE DU DROIT Système juridique, levier de la croissance ou frein? 9 novembre 0-5h00 6h0 Journées d économie de Lyon 0 Bertrand du Marais Forum sur les Institutions, le Conseiller d État, détaché

Plus en détail

Les nouvelles formes d IE au service de la recherche La fouille de données et la visualisation pour enrichir l intelligence scientifique GFII

Les nouvelles formes d IE au service de la recherche La fouille de données et la visualisation pour enrichir l intelligence scientifique GFII Les nouvelles formes d IE au service de la recherche La fouille de données et la visualisation pour enrichir l intelligence scientifique GFII Paris 5 mars 2015 Jean-Paul Rameshkoumar - Ingénieur d'études,

Plus en détail