7 ème journée de la veille stratégique et de l intelligence économique. 10 Juin 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "7 ème journée de la veille stratégique et de l intelligence économique. 10 Juin 2010"

Transcription

1 7 ème journée de la veille stratégique et de l intelligence économique 10 Juin

2 Agenda Un peu d histoire... Swissquote aujourd hui Une approche Marketing en rupture 2

3 3 Un peu d histoire

4 De 1990 à : Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences logicielles RBA-Link 1994: 300 licences vendues, Chiffre d affaires de CHF 3m Dépendance de Telekurs en tant que fournisseur d informations financières 1995: Contrat de revente d informations financières avec l EBS (Elektronische Börse Schweiz) 4

5 Swissquote (Marvel) www.swissquote.ch er logiciel 5

6 Un marché très compétitif UK Population: 59.9 MM TD Waterhouse Squaregain Barclays Stockbroker Hoodless Brennan Charles Schwab Netherlands Population: 16.2 MM Binck Bank Denmark Population: 5.3 MM Saxo Bank Nordnet Norway Population: 4.6 MM Nordnet Sweden Population: 9.0 MM Avanza Nordnet SEB Belgium Population: 10.4 MM Keytrade Binck Bank Luxembourg Population: 0.5 MM Internaxx Poland Population: 38.5 MM Bankowy Dom Maklerski PKO BP Biuro Maklerskie BPH - PBK S.A. Centralny Dom Maklerski Pekao France Population: 60.7 MM Boursorama CortalConsors Bourse Direct Germany Population: 82.6 MM Comdirect DAB Bank CortalConsors DiBa (ING) Spain Population: 41.8 MM Renta 4 Bankinter Switzerland Population: 7.5 MM Swissquote Yellowtrade (Postfinance) MBank-Net Trade-Net Italy Population: 57.4 MM Fineco Austria Population: 8.2 MM Erste Bank Greece Population: 11.2 MM National Bank of Greece I.E.C. Haramis Hungary Population: 10.1 MM Intereuropa Bank Rt Elso Internet Broker Kft 6

7 De 1996 à :Développement du premier site Internet pour 1996: First Internet World (Boston) Concept Swissquote 1997: Distribution gratuite d informations financières en temps réel 1998: Contrat avec le CIO pour le développement des sites internet du mouvement olympique 1999: Démarrage de Swissquote Trade et constitution de Swissquote Group Holding IPO en préparation 7

8 IPO Time Avec le démarrage du segment New Market Swissquote est sollicité par beaucoup de banques d investissements But: IPO en 2000 Julius Bär, ABN Amro, JP Morgan, CS et d autres instituts financiers ont réalisé des évaluations de Swissquote mais développent pour leur propre compte des projets concurrents (Stellax, Youtrade ) La fourchette d évaluation se situe entre CHF 400 et 800 Mio (!) 8

9 9

10 10

11 IPO Time L évaluation de Swissquote était-elle trop élevée? Sur la base de l évolution du cours post IPO : Oui Sur la base des prévisions de croissance : non. Le processus menant à l IPO a-t-il été mené «à la légère»? Non. Les trois Lead-Banks (Julius Bär, Lombard Odier und Rüd Blass) ont consacré beaucoup de temps à ce processus et sont arrivées à des conclusions similaires en matière de valorisation. Les actions offertes ont été placées auprès d une cinquantaine de sociétés d investissement de renom en Europe (sursouscription de 5 fois) Swissquote avait-elle des plans extravagants? Avec le recul, oui, sans doute. Mais ceci doit être examiné dans le contexte la vague de la «New Economy». 11

12 La lutte pour la survie Croissance et volumes Post bulle Internet, les investisseurs privés constatent leurs pertes et se retirent brusquement du Online Trading. Les volumes s effondrent et la croissance est moins forte qu attendue. Concurrence Presque toutes les banques et assurances préparent leur entrée dans le Online. La concurrence fait rage entre les prestataires suisses, mais également avec les filiales d acteurs étrangers: les tarifs de courtage sont réduits de moitié. 12

13 La Lutte pour la Survie Expansion Swissquote réalise le business plan prévu et investit massivement dans ses applications et systèmes informatiques, ainsi qu à l étranger. Le nombre de collaborateurs monte à 180 Coûts La structure bancaire et la filiale à l étranger sont chères. Les coûts explosent et Swissquote, comme d autres online brokers en Europe, se trouve confronté à un «reality check» Restructuration Le salut ne passe que par une sévère restructuration: 30% des collaborateurs sont licenciés, les activités à l étranger sont fermées et le Management de la banque est remplacé. 13

14 14

15 15

16 16 Swissquote aujourd hui

17 swissquote.ch Plus grand portail financier de Suisse ~ single visitors, 15 Mio Page Views par jour Swiss Banking Institute 2008 Cocca / Volkart / Siebenthal Universität Zürich 17

18 Culture actionnariale en Suisse 1.7% 7.2% 11.1% Stock Options Shares Only 61.5% 18.5% Funds & Shares Funds Only No Securities 20% des adultes suisses sont des actionnaires directs (1 014 million) 40% sont des autodidactes (self directed) 25% sont des clients eprivate Banking (Validators) 25% sont des clients de banques privés * Swiss Banking Institute 2008 Cocca / Volkart / Siebenthal University of Zürich 18

19 Swissquote Services DELEGATORS External Asset Manager Saving HNWI RETAIL eprivate Clients Trading SELF DIRECTED eforex 19

20 Différents segments de clients 60% 50% 40% 30% 66'075 Growth Potential 100'882 Existing Clients 20% 10% 0% 136' '389 8' '611 1'977 Trading eprivate Saving eforex 20

21 Différents segments de clients Growth Potential Existing Clients Revenue 300' ' ' ' '000 50' Trading eprivate Saving eforex 1 21

22 Ongoing Strong Client Growth 160' ' ' '000 Saving Clients Trading Clients 19% 80'000 60'000 40'000 20' Q Q Q Q Q % Client growth yoy new Trading clients Plus new Saving clients Aggregate of Trading clients and Saving clients at 31 st March

23 Assets under Custody over CHF 7 billion (New High) CHF million 8'000 Assets under Custody 7'000 6'000 5'055 5'000 5'354 4' % 7'094 4'000 3'671 3'000 2'000 1'000 0 Q Q Q Q Q Strong Assets growth (+52.8%) Mio net new monies in first quarter 2010 Target of net new monies in excess of 1 billion in

24 Net Revenues and Profit Q net revenues : 23.4 Mio; Net profit : 5.8 Mio Net revenues suffer from low trading activity and interest rates Bottom is however reached and recovery has started 24

25 Transactions and Interests Tpcpy still weak Net Interest Revenue : recovery has started 25

26 Trading Clients Ongoing strong growth. Target of 20,000 new clients is achievable. Tpcpy at low levels. Clients remain invested and ride on favourable stock markets 26

27 eforex Clients USD billion Forex Turnover Clients 2000 More than active clients USD 34 billion volume in 1st Quarter Successful development of institutional clients 0 Q2-08 Q3-08 Q4-08 Q1-09 Q2-09 Q3-09 Q4-09 Q

28 Saving Clients CHF Million Saving Assets Clients Q2-08 Q3-08 Q4-08 Q1-09 Q2-09 Q3-09 Q4-09 Q clients at 31 st March million saving deposits (average of approx 30,000 per client) 1 st quarter 2010 net revenues of 883k (target margin of 0.5% overachieved) 28

29 eprivate Banking Magazine well received. Second issue focuses on healthcare and pharma sector Positive feed-back from clients. 3,000 copies sold in kiosk Development of eprivate Banking on track. The electronic portfolio manager will be launched by mid year. 29

30 30 Une approche marketing en rupture

31 31

32 32

33 33

34 PLAKAT 3434

35 35

36 36

37 37

38 38

Association PME & Créateurs d Entreprise

Association PME & Créateurs d Entreprise Association PME & Créateurs d Entreprise Lausanne 27 mai 2011 1 De 1990 à 1996 1990: Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences

Plus en détail

40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT

40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT 40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT FIRST PART Answer question 1 or question 2. Question 1 Simon Dillon commenced in business on 1 January 2004. He invested

Plus en détail

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis 1 EURO ZONE: economic impact of the financial crisis Michel Aglietta Univ Paris West, Cepii and Groupama-am Euro zone and European Union: a generalized slump with a recovery starting in Q3 2009 2 Euro

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 Sommaire Le marché des actions Les styles de gestion et les outils Business case

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005

Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005 Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : Capital @ Work Umbrella Fund - Bonds @ Work Capital @ Work Umbrella Fund - Inflation @ Work CENTRALE ACTIONS (EURO)

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES PIERRE ANGULAIRE DE LA PÉRENNITÉ DES ENTREPRISES André Kudelski Meyrin, 27 mai 2014 AGENDA La BIG picture Valeur ajoutée Un Monde Hyperconnecté Se protéger dans le

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. IMport

CHIFFRES CLÉS. IMport 2014 CHIFFRES CLÉS IMport La presse étrangère Magazines : des lancements réussis En volume, le marché des magazines étrangers a reculé de 7 % en 2014 par rapport à 2013, mais l augmentation moyenne de

Plus en détail

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2014 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2014 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Une nouvelle dimension pour le Groupe

Une nouvelle dimension pour le Groupe + Une nouvelle dimension pour le Groupe Plan Les atouts du rapprochement - Un changement de dimension - Des synergies importantes - De fortes complémentarités Les modalités de l opération Plan d action

Plus en détail

SWX SWISS EXCHANGE LA BOURSE EN SUISSE

SWX SWISS EXCHANGE LA BOURSE EN SUISSE SWX SWISS EXCHANGE LA BOURSE EN SUISSE La SWX Swiss Exchange exploite plusieurs plateformes de négoce dédiées à différents segments de titres, tels que les actions suisses, les obligations en francs suisses,

Plus en détail

Tarifs et conditions m Janvier 2015 m

Tarifs et conditions m Janvier 2015 m Tarifs et conditions m Janvier 2015 m Brochure tarifaire CARACTÉRISTIQUES DU Accès à la plateforme en ligne accessible depuis votre ordinateur, votre mobile et votre tablette FIRST CLASSIQUE EXPERIENCE

Plus en détail

FIMATEX. Vincent Taupin, Jean-Philippe Huguet

FIMATEX. Vincent Taupin, Jean-Philippe Huguet FIMATEX Vincent Taupin, Jean-Philippe Huguet Plan Un marché concurrentiel : l explosion du marché européen du courtage online Fimatex aujourd hui : un leader en France, une position forte en Allemagne

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Avril 2006

Fonds de placement étrangers Mutations - Avril 2006 Fonds de placement étrangers Mutations - Avril 2006 Autorisés à la distribution en Suisse : AIG MULTILABEL SICAV - AIT Europe Value Equity AIG MULTILABEL SICAV - AIT Switzerland Value Equity AIG MULTILABEL

Plus en détail

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015 Master en Droit et Economie / Automne 2014 / Prof. F. Alessandrini La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015 Sommaire 1.

Plus en détail

Solutions d Investissements Alternatifs

Solutions d Investissements Alternatifs Solutions d Investissements Alternatifs On devrait considérer toutes les classes d actifs et spécialement celles que l on ne comprends peut-être pas encore tout à fait, parce que c est probablement parmi

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Gestion de patrimoine

Gestion de patrimoine Zurich Invest Select Portfolio Gestion de patrimoine Adaptée à vos besoins Les meilleurs experts en placement pour votre fortune Gestion de patrimoine adaptée à vos besoins Vos avantages: Vous profitez

Plus en détail

2. Emissions de garanties. 2. Guarantees. L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013.

2. Emissions de garanties. 2. Guarantees. L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013. 2. Emissions de garanties 2. Guarantees L encours moyen 2014 des engagements de cautions s établit à 238 M en baisse de 28% par rapport à 2013. Average outstanding guarantee in 2014 stood at 238 million,

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005 Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : BiscayneAmericas Funds plc BiscayneAmericas Enhanced Yield Fund BiscayneAmericas Funds plc BiscayneAmericas

Plus en détail

Next Generation Access Défis pour la Suisse

Next Generation Access Défis pour la Suisse Office Bundesamt fédéral für de Kommunikation la communication Division Services de télécommunication Next Generation Access Défis pour la Suisse FTTH conference 2012 by openaxs Fribourg, 22 août 2012

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006

Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006 Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006 Autorisés à la distribution en Suisse : BELMONT (LUX) - Asia Fund (un fonds étranger présentant un BELMONT (LUX) - Europe Fund (un fonds étranger présentant

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Présentation GFII. Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance. Paris, 2 juillet 2008

Présentation GFII. Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance. Paris, 2 juillet 2008 Présentation GFII Les premiers pas d une internationalisation de la veille chez BNP Paribas Assurance Paris, 2 juillet 2008 «Environnement attitude» L impression de ce document est-elle indispensable?

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 30 septembre 2008 Groupe CREALOGIX: e-business toujours réjouissant, difficultés maîtrisées dans les activités ERP, confiance dans le nouvel exercice Au cours de l exercice

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE. 17 Mai 2014

Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE. 17 Mai 2014 Retour sur la réussite du premier OPCI Sharia Xavier LEPINE 17 Mai 2014 La Finance Islamique Rêves. La Finance Islamique, un positionnement naturel et décomplexé Un marché en plein essor - Un marché d

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers CENTRE DE FORMATION Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Nos formations à Genève Diplôme Compliance Officer Spécialiste Marchés Financiers Objectifs La volonté du Centre de Formation

Plus en détail

BLACKROCK GLOBAL FUNDS

BLACKROCK GLOBAL FUNDS CE DOCUMENT EST IMPORTANT ET REQUIERT VOTRE ATTENTION IMMEDIATE. En cas de doute quant aux mesures à prendre, consultez immédiatement votre courtier, votre conseiller bancaire, votre conseiller juridique,

Plus en détail

Création du leader de la finance en ligne. Boursorama, n 1 de l'information en ligne. Fimatex, n 1 du courtage en ligne

Création du leader de la finance en ligne. Boursorama, n 1 de l'information en ligne. Fimatex, n 1 du courtage en ligne Création du leader de la finance en ligne Boursorama, n 1 de l'information en ligne Fimatex, n 1 du courtage en ligne Présentation des résultats de l'exercice 2001 Principaux enjeux du nouveau Groupe Annexes

Plus en détail

Solvabilité II Modèle interne AXA

Solvabilité II Modèle interne AXA Solvabilité II Modèle interne AXA Université d été Institut des Actuaires Strasbourg 22 juillet 2011 service.solvabilite2@axa.fr Solvabilité II AXA et AXA France Organisation du Projet Solvabilité II Le

Plus en détail

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement INVESTIRMONEYTALK DIFFÉRENCES DE TARIFS ENTRE COURTIERS EN LIGNE Investir au meilleur prix Avec la venue des courtiers en ligne, il est devenu plus facile et souvent moins cher d investir en Bourse. Mais

Plus en détail

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage

AUTOGRILL France AUTOGRILL. CxO LEADERSHIP FORUM 2012-2013 THINK GLOBAL ACT LOCAL. Les bons moments du voyage AUTOGRILL France AUTOGRILL AUTOGRILL, LEADER MONDIAL DE LA RESTAURATION, RETAIL ET DUTY FREE AU SERVICE DES VOYAGEURS II Le Groupe Autogrill est le leader mondial de la restauration et des services auprès

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005 Fonds de placement étrangers Mutations - Décembre 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : Activest GlobalDepot - Offensiv Activest Investmentgesellschaft Schweiz AG, Bern AQUILA CAPITAL FONDS - China

Plus en détail

IT Days 2014. Hery ANDRIANJAFY. 20 novembre 2014 Luxembourg

IT Days 2014. Hery ANDRIANJAFY. 20 novembre 2014 Luxembourg IT Days 2014 Hery ANDRIANJAFY 20 novembre 2014 Luxembourg Agenda 1. Introduction 2. Vol d identité et fraude 3. Q & A 2 Bio Hery ANDRIANJAFY RSSI / CISO Pictet & Cie (Europe) SA 20 ans d expérience dans

Plus en détail

AVAFX ET LE PROJET PARTNER2010 Leader Global en FX

AVAFX ET LE PROJET PARTNER2010 Leader Global en FX AVAFX ET LE PROJET PARTNER2010 Leader Global en FX Sommaire - Information sur le Broker AVA FX (entreprise, régulations, plateformes, présence mondiale, actionariat, etc..) - Services qu offre AVAFX -

Plus en détail

Réunion investisseurs. Résultats annuels 2014-16 avril 2015

Réunion investisseurs. Résultats annuels 2014-16 avril 2015 Réunion investisseurs Résultats annuels 2014-16 avril 2015 Fiche d identité 2 Création en 2003, siège à Lannion (22) Concepteur de solutions de transmission optique destinées aux opérateurs de télécommunications

Plus en détail

Le portefeuille modèle de LAB LELEUX ASSOCIATED BROKERS. Finance Avenue

Le portefeuille modèle de LAB LELEUX ASSOCIATED BROKERS. Finance Avenue Le portefeuille modèle de LAB LELEUX ASSOCIATED BROKERS 20-10-2012 Finance Avenue FOOTWEAR Adidas AG (DE) 13.667 Mio PER 15,08 P/B 2,15 Y 2,14% Adidas, TaylorMade et Reebok / 40% = marchés émergents /

Plus en détail

Bilan de l exercice 2003

Bilan de l exercice 2003 Communiqué de presse concernant 23 mars 2004 le bilan de l exercice 2003 Bilan de l exercice 2003 Durant l exercice 2003, le groupe Swiss International Air Lines a enregistré un résultat d exploitation

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

De l innovation à la création

De l innovation à la création De l innovation à la création Depuis 1999, l Anvar met en œuvre le concours de créations d entreprises de technologies innovantes que le Ministère chargé de la recherche a initié dans le cadre de la loi

Plus en détail

Export crops and food deficits. Cultures d exportation et déficits alimentaires

Export crops and food deficits. Cultures d exportation et déficits alimentaires Export crops and food deficits Cultures d exportation et déficits alimentaires Niek Koning Wageningen Univers ity Lessons to be learned from the EU Leçons à tirer de l UE The EU has always pursued food

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1

Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1 Geo Decisionnel Solutions ORACLE BI et Cartes NAVTEQ AA1 Folie 1 AA1 Please add name of the speaker in black below the title Anastasia Antipina; 26.01.2011 Premier Provider of Digital Maps NAVTEQ est le

Plus en détail

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012 L ajustement du secteur immobilier espagnol Janvier 2012 Chiffres-clés du secteur immobilier espagnol La hausse des prix en Espagne 1996-2008: les fondamentaux Environnement macroéconomique favorable.

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

Le marché hôtelier suisse en comparaison Dennis Spitra

Le marché hôtelier suisse en comparaison Dennis Spitra Le marché hôtelier suisse en comparaison Dennis Spitra Business Development Manager Swiss Hospitality Investment Forum Preview, Bern 27 novembre 2014 STR Global STR Global récolte des données sur l évolution

Plus en détail

NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS EN DEUX CATÉGORIES DE CLIENTÈLE DISTINCTES DÉTAIL ET

NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS EN DEUX CATÉGORIES DE CLIENTÈLE DISTINCTES DÉTAIL ET Revue des activités de la Banque REVUE REVUE DES DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS DE LA DE BANQUE LA BANQUE REVUE DES ACTIVITÉS DE LA BANQUE PROFIL ACTUEL DES ACTIVITÉS DE LA BANQUE NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS

Plus en détail

FUND RISK MANAGEMENT Monthly Report

FUND RISK MANAGEMENT Monthly Report FUND RISK MAGEMENT Umbrella AMM Finance Sicav Net Asset Value 11,832,35536 FUND ID Fund name AMM Finance Sicav Sub-fund name Amazone Euro Fund ISIN LU0248849613 Currency EUR Benchmark - FUND RISK PROFILE

Plus en détail

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT?

HOW DO YOU EXPECT YOUR COMPANY'S CHINA PROFIT? C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Les entreprises suisses réussissent particulièrement bien en Chine En 2014, les ventes et les bénéfices des entreprises suisses actives en Chine connaissent une accélération

Plus en détail

Communiqué de presse 1/2008 3.9.2008

Communiqué de presse 1/2008 3.9.2008 Asset-manager d investissements spécialisés Bien investir dans l immobilier Martin Meili et Roland Vögele, spécialistes reconnus dans le monde immobilier et financier ont créé en 2008 la société MV Invest

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements M&G Global Macro Bond Fund Anthony Doyle Directeur des investissements 1 Caractéristiques du Fonds M&G Global Macro Bond Fund Gérant : Gérant adjoint : Jim Leaviss Mike Riddell Date de lancement : Octobre

Plus en détail

+ 46% 21,8 21,2 20,4 20,3 20,7 20,0 19,8 21,9 18,9 18,8 19,5

+ 46% 21,8 21,2 20,4 20,3 20,7 20,0 19,8 21,9 18,9 18,8 19,5 7000! "#"$%& "%'(& 6000 5000 4000 1 670 1 540 1 440 1 680 + 46% 1 490 1 520 3000 2000 1000 990 18,9 880 19,5 1 150 1 190 18,8 19,8 21,2 21,8 1 040 21,9 20,3 20,7 20,4 2 0 03/01/2005 T1 T2 03/07/2005 T3

Plus en détail

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3

2. Bank of America (US) Market capitalization - $195.9 billion Previous ranking - 2. Market capitalization - $176.7 billion Previous ranking - 3 Tables des matières 1 Métiers des banques et de CIB 2 Activités de Front Office Qu est que le trading (Thong NGUON Natixis CIB) Activités de Middle Office 3 Valorisation et explication de P&L (H.Hung NGUYEN

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

Voilà d où l histoire demarre

Voilà d où l histoire demarre Voilà d où l histoire demarre 1. La realité des systèmes mécaniques Les systèmes de trading ne sont pas la solution de tous les problèmes Mais il ne font que substituer un genre de problèmes avec un autre

Plus en détail

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French)

ZA5211. Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) ZA5211 Flash Eurobarometer 271 (Access to Finance) Country Specific Questionnaire Luxembourg (French) FLASH 271 ACCESS TO FINANCE OF EU SMES Bonjour, je suis et je vous appelle de Efficience3. Votre entreprise

Plus en détail

20 ans. Votre partenaire pour le changement. Your Partner for Change. Your Partner for Change

20 ans. Votre partenaire pour le changement. Your Partner for Change. Your Partner for Change 100 C 70 M 10 K 55 M 100 Y Offset Your Partner for Change 20 ans Votre partenaire pour le changement Your Partner for Change Basel Bern Buchs Genève Luzern Lugano Schindellegi Zürich 20 ans au service

Plus en détail

Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques

Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques Philippe JACOT CEO Brice RENGGLI, Marketing & Competitive Intelligence Manager 1 Rappel activités Tornos Technologie de tournage Technologie

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Septembre 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Septembre 2005 Fonds de placement étrangers Mutations - Septembre 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : Activest GlobalDepot Defensiv Activest GlobalDepot Dynamisch Activest Investmentgesellschaft Schweiz AG,

Plus en détail

bpost annonce le lancement effectif de son offre publique initiale

bpost annonce le lancement effectif de son offre publique initiale CE COMMUNIQUÉ N EST PAS DESTINÉ À ÊTRE COMMUNIQUÉ, PUBLIÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE OU AU JAPON. Le présent communiqué ne constitue pas, ni ne fait

Plus en détail

UniverSwiftNet. SWIFTNet et le développement durable de la relation Banque - Entreprise 20 mars 2007

UniverSwiftNet. SWIFTNet et le développement durable de la relation Banque - Entreprise 20 mars 2007 1 UniverSwiftNet SWIFTNet et le développement durable de la relation Banque - Entreprise 20 mars 2007 2 Le Groupe Crédit Agricole Crédit Agricole is the World's No. 6 Bank measured by Tier One Capital

Plus en détail

Être victorieux en Asie

Être victorieux en Asie Être victorieux en Asie Le rôle du CBdC Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef, Le Conference Board du Canada Décembre 2014 conferenceboard.ca Asie émergente : où se situe la croissance

Plus en détail

Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups»

Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups» Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups» Le capital-risque 15 novembre 2002 Pierre Delaly BCV Private Equity Table des matières Caractéristiques des fonds de VC Processus d investissement

Plus en détail

Le Lloyd s à portée de main

Le Lloyd s à portée de main Le Lloyd s à portée de main BIENVENUE AU LLOYD S Le Lloyd s est le premier marché mondial d assurance et de réassurance spécialisées. Nous assurons depuis 327 ans toutes sortes de risques dans le monde

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 16 février 2009. Résultats 2008 :

COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 16 février 2009. Résultats 2008 : Résultats 2008 : Résultat net : 50 MEur (+ 4%) Audience record sur www.boursorama.com au T4-08 (plus de 3 millions de visiteurs uniques) Solidité financière renforcée : Tier 1 de 17% Points clés Boursorama

Plus en détail

Notre vision commune. Le monde est à vous! Copyright Osec 2008. Alle Rechte vorbehalten.

Notre vision commune. Le monde est à vous! Copyright Osec 2008. Alle Rechte vorbehalten. Business Network Switzerland La multinationale des PME Christian Minacci : responsable Osec Suisse romande Lausanne : petit déjeuner du 21 novembre 2008 Hier Bild platzieren (weisser Balken bleibt nur

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

Un marché à découvrir Alliance Monde 2014. Oscar Arriagada Délégué Commercial CHILEAN PROMOTION BUREAU

Un marché à découvrir Alliance Monde 2014. Oscar Arriagada Délégué Commercial CHILEAN PROMOTION BUREAU Un marché à découvrir Alliance Monde 2014 Oscar Arriagada Délégué Commercial CHILEAN PROMOTION BUREAU 1. Le Chili 2. Le Chili : un pays pour faire des affaires et des investissements 3. L industrie du

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 1 er octobre 2010 Clôture annuelle du groupe CREALOGIX CREALOGIX: hausse du bénéfice en dépit du recul du chiffre d affaires En dépit du recul de son chiffre d affaires,

Plus en détail

«Regards sur l éducation 2014 : Les indicateurs de l OCDE»

«Regards sur l éducation 2014 : Les indicateurs de l OCDE» «Regards sur l éducation 2014 : Les indicateurs de l OCDE» Note sur le Luxembourg Conçue pour permettre aux pays d évaluer leur système d enseignement en le comparant à celui d autres pays, la publication

Plus en détail

Zurich Invest Target Investment Fund

Zurich Invest Target Investment Fund Pour une constitution de patrimoine structurée et flexible Zurich Invest Target Investment Fund Le Target Investment Fund de Zurich Invest SA est une solution de placement flexible et intelligente vous

Plus en détail

La Bourse finance votre développement!

La Bourse finance votre développement! La Bourse finance votre développement! Escale régionale des Managers - Rabat 16 avril 2014 Casablanca, Un marché régulé permettant de financer les entreprises notamment les PME 1 Plus de 80 ansd histoirede

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Press Release. Étude KPMG/Vlerick : les entreprises belges mettent les banques sous pression

Press Release. Étude KPMG/Vlerick : les entreprises belges mettent les banques sous pression Press Release Étude KPMG/Vlerick : les entreprises belges mettent les banques sous pression Au printemps de 2014, KPMG et la Vlerick Business School ont mené en Belgique une étude sur les attentes des

Plus en détail

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Swiss Finance Institute Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Une coopération à l'échelon national Déclaration d'intention

Plus en détail

IBM Software Group. Priorités Stratégiques Channel. Pierre BERTIN

IBM Software Group. Priorités Stratégiques Channel. Pierre BERTIN IBM Software Group Priorités Stratégiques Channel Pierre BERTIN 1 IBM Software Group 2015 Revenue Accélérer la Croissance + $13.7B + $6.3B $36.2B $22.5B $16.1B 2010 2004 2015 44% Margin Operating Profit

Plus en détail

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million)

Table I Net Operating Cash Flow All Maturities (SDR million) The OECD Member countries of the Working Party on Export Credits and Credit Guarantees submit their cash flow results for officially supported export credits to the OECD Secretariat on an annual basis.

Plus en détail

BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX

BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX BELGISCH-LUXEMBURGSE RAAD VOOR WINKELCENTRA CONSEIL BELGO- LUXEMBOURGEOIS DES CENTRES COMMERCIAUX Leden / Membres 2012 116 firma s vertegenwoordigd door 179 leden 116 sociétés représentées par 179 membres

Plus en détail

Le financement des start-ups

Le financement des start-ups Corporate Finance Le financement des start-ups Comment négocier un contrat avec un investisseur? Petit déjeuner des start-ups Vendredi 27 juin 2003 Boris Meylan, Directeur adjoint Processus de négociation

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Mars 2006

Fonds de placement étrangers Mutations - Mars 2006 Fonds de placement étrangers Mutations - Mars 2006 Autorisés à la distribution en Suisse : AIG SICAV - AIG Equity Fund Small & Mid Caps Switzerland AIG Privat Bank AG, Zürich AMCFM Global Opportunities

Plus en détail

Cercle de Wallonie. www.gonext.be

Cercle de Wallonie. www.gonext.be Cercle de Wallonie www.gonext.be Contenu Genèse de GoNext Objectifs de GoNext Marché de GoNext Valeur ajoutée de GoNext Case study Optimisation patrimoniale Recherche de capitaux Acquisition / fusion Cession

Plus en détail

CCI FRANCE SUISSE Handelskammer Frankreich-Schweiz

CCI FRANCE SUISSE Handelskammer Frankreich-Schweiz CCI FRANCE SUISSE Handelskammer Frankreich-Schweiz CCI FRANCE SUISSE Handelskammer Frankreich-Schweiz 19h00 22h00 Soirée au Chaplin s World Visite du Manoir de Ban (Vie intime de Charlie Chaplin) Cocktail

Plus en détail

Alto Invest Presentacion

Alto Invest Presentacion Alto Invest Presentacion 11 Foro Medcap Madrid, 27 y 28 de mayo 2015 LA EXPERIENCIA DE UN INVERSOR EN LOS MERCADOS ALTERNATIVOS BURSÁTILES 1 1 ALTO INVEST IN A NUTSHELL ALTO INVEST was founded in 2001,

Plus en détail

Externalisation et gestion d actifs : focus sur le cœur de métier et recherche d efficacité

Externalisation et gestion d actifs : focus sur le cœur de métier et recherche d efficacité Externalisation et gestion d actifs : focus sur le cœur de métier et recherche d efficacité by Equipe_Redaction - mercredi, février 24, 2016 http://blog-finance.groupeonepoint.com/externalisation-et-gestion-dactifs-focus-sur-le-coeur-de-metier-etrecherche-defficacite/

Plus en détail

Résultats du 2 ème trimestre 2011

Résultats du 2 ème trimestre 2011 Résultats du 2 ème trimestre 2011 Des résultats en croissance, soutenus par l activité bancaire RNPG T2 2011 : 11,7 M, +21 % RNPG S1 2011 : 22,8 M, +27 % Produit net bancaire 52,9 55,4 5 % 100,8 112,2

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

PLACES BOURSIERES PRINCIPALES PRODUITS COMMISSION FIXE (TAILLE D ORDRES) AU DELA DU SEUIL. Deutsche Börsen (XETRA) Actions 9 EUR 30,000 EUR 0.

PLACES BOURSIERES PRINCIPALES PRODUITS COMMISSION FIXE (TAILLE D ORDRES) AU DELA DU SEUIL. Deutsche Börsen (XETRA) Actions 9 EUR 30,000 EUR 0. Tarification dédiée aux traders réalisant plus de 100 opérations par mois sur les Actions, les sur Actions, les ETF et les ETC ACTIONS et ETFs SEUIL PLACES BOURSIERES PRINCIPALES FIXE (TAILLE D ORDRES)

Plus en détail

PAR_20140205_00937_EUR DATE: 05/02/2014

PAR_20140205_00937_EUR DATE: 05/02/2014 CORPORATE EVENT NOTICE: Emission et admission d'obligations à option de remboursement en numéraire et/ou en actions nouvelles et/ou existantes (ORNANE) sans droit préférentiel de souscription et sans délai

Plus en détail

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change cardifluxvie.lu Cardif Lux Vie célèbre ses 20 ans En 2014, Cardif Lux Vie célèbre son 20 ème anniversaire : 20 ans d expertise internationale au service

Plus en détail

MARCHÉ SUISSE DU COMMERCE EN LIGNE ET À DISTANCE 2014

MARCHÉ SUISSE DU COMMERCE EN LIGNE ET À DISTANCE 2014 MARCHÉ SUISSE DU COMMERCE EN LIGNE ET À DISTANCE 2014 Thomas Hochreutener GfK Patrick Kessler Association Suisse de Vente à Distance Salon ecom Genève 2015 1 Commerce de détail en Suisse 1990-2014 Évolution

Plus en détail

Cas pratiques. Finance et gestion des risques. http://www.hesge.ch/heg

Cas pratiques. Finance et gestion des risques. http://www.hesge.ch/heg Cas pratiques 1 Barings - Faits En 1995, un Trader (Nick Leeson) a «coulé» la banque Barings depuis la filiale de Singapour La perte s élève à USD 1.3 mias Opérations de trading non autorisées et cachées

Plus en détail

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales 3.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES 3.1.1 Etat de développement des clusters Le développement des clusters est élevé et généralisé dans l économie (sur une échelle de 1 à 7, le score le plus élevé étant le meilleur).

Plus en détail

La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat

La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat Namur, 21 Octobre 2015 Elodie Bossio, FEDARENE Bureau de la Convention des Maires La Convention des Maires en chiffres

Plus en détail

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES GROUPE SOCIETE GENERALE STRATEGIE ET CHIFFRES CLES Frédéric OUDEA Directeur Financier du Groupe 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs

Plus en détail