Conseil de l Agriculture Lotoise P.A.C sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil de l Agriculture Lotoise P.A.C. 2015. sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois."

Transcription

1 P.A.C Comment va-t-elle s appliquer s sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois 1 Introduction la parole aux responsables professionnels membres du C.A.L. 2

2 Introduction Qu est-ce que le? Regroupement des organisations professionnelles agri Quel est son objet? - partager entre membres sur l actualité agricole du Lot - mener des actions concertées au service des agriculteurs Pourquoi des réunions du C.A.L. sur la PAC 2015? Informer, expliciter, anticiper, conseiller 3 Introduction La PAC représente un volant financier conséquent, qui mérite de s y pencher. Un engagement et une mobilisation professionnelle à rappeler Nécessité d anticiper de s adapter par rapport aux évolutions à venir. Mettre le poids de la PAC en perspective par rapport à l ensemble de l environnement des exploitations 4

3 Les modalités d application arrêtées et les questions encore en suspens 5 «Paiements 1 er Directs» Pilier 6

4 couplées àla surface Couplées (PMTVA, Aide Ovine, Aide Caprine, ) DPU (Dotation Paiement Unique) Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" couplées àla surface 5% couplées (aide vache allaitante, aide vache laitière, 13% aide ovine, aide caprine, aide fruits transformés ) Aide Protéines Aide Jeunes Agriculteurs Paiement redistributif 20% (sur-dotation des premiers Ha) Paiement de Base (DPB) Paiement vert (verdissement) 2% 1% 30% > couplées àla surface Couplées (PMTVA, Aide Ovine, Aide Caprine, ) DPU (Dotation Paiement Unique) Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" couplées àla surface 5% couplées 13% (aide vache allaitante, aide vache laitière, aide ovine, aide caprine, aide fruits transformés ) Aide Protéines Aide Jeunes Agriculteurs Paiement redistributif 20% (sur-dotation des premiers Ha) Paiement de Base (DPB) Paiement vert (verdissement) 2% 1% 30% >

5 Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" Abandon progressif des références r rences historiques des aides, les DPU d aujourdd aujourd hui étant basés s sur des aides antérieures àla surface : 2 types d éd évolutions Paiement de Base& Paiement Vert: Convergence Paiement Redistributif: Forfaitaire servi sur les premiers hectares, avec montée e en puissance jusqu à couplées àla surface Couplées (PMTVA, Aide Ovine, Aide Caprine, ) DPU (Dotation Paiement Unique) Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" couplées àla surface 5% couplées 13% (aide vache allaitante, aide vache laitière, aide ovine, aide caprine, aide fruits transformés ) Aide Protéines Aide Jeunes Agriculteurs Paiement redistributif 20% (sur-dotation des premiers Ha) Paiement de Base (DPB) Paiement vert (verdissement) 2% 1% 30% >

6 Valeur théorique «base 2014» Convergence des aides à la surface Paiement de Base + Paiement Vert (+/- 268 /Ha) Maxi 30% 70 % de l écart à la moyenne 11 Paiement de Base & Paiement Vert Valeur initiale et convergence Constat de départ : détermination d une d valeur «théorique initiale» fixée àpartir de vos paiements 2014 (+ aide couplée e tabac éventuelle) => Calcul d unratio individuel égal à cette valeur initiale individuelle, rapportée à la moyenne nationale Ce ratio, propre à chaque exploitation, sera appliqué au DPB et au Paiement Vert. Il sera évolutif jusqu en 2019 : c est la convergence. Si DPU supérieur àla moyenne, le DPB partira d'une référence théorique située au-dessus de la moyenne nationale des DPB, dans les mêmes proportions. Cet avantage relatif sera progressivement gommé, en 5 étapes de 14 % chacune, soit 70 % de convergence au total. Si DPU inférieur àla moyenne : convergence à la hausse, vers la moyenne. Il comblera aussi 70% de son écart à la moyenne en Nombre de DPB créés =Nombre Ha éligibles déclarés en 2015 Le montant unitaire du DPB serale même sur tous les Ha 12

7 couplées àla surface Couplées (PMTVA, Aide Ovine, Aide Caprine, ) DPU (Dotation Paiement Unique) Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" couplées àla surface 5% couplées (aide vache allaitante, aide vache laitière, 13% aide ovine, aide caprine, aide fruits transformés ) Aide Protéines Aide Jeunes Agriculteurs Paiement redistributif 20% (sur-dotation des premiers Ha) Paiement de Base (DPB) Paiement vert (verdissement) 2% 1% 30% > Paiement redistributif (forfaitaire) PAIEMENT REDISTRIBUTIF = sur-dotation des premiers hectares Le principe : prélever une partie du budget des paiements directs, pour le cibler sur les premiers hectares de toutes les exploitations Paiement annuel forfaitaire, en dehors du régime de convergence 52 premiers hectares servis par exploitation avec application du principe de transparence pour les seuls GAEC Montant par Ha = Enveloppe annuelle / Surface Montant par Ha = Enveloppe annuelle / Surface à doter (environ 14,5 M Ha sur 27 M Ha) doter (environ 14,5 M Ha sur 27 M Ha) Quelle part du budget? Quels montants? 5% en 2015, ce qui correspond à 25 /ha environ 10% en 2016, ce qui correspond à 50 /ha environ en 2017, niveau à définir suite à évaluation du dispositif (15% -75?) 20% en 2018, ce qui correspond à 100 /ha environ 14

8 Exploitation A Evolution des aides à la surface Exemples de calcul Situation en 2014 : 60 Ha de SAU 60 DPU Exploitant à titre individuel 40 vaches laitières Portefeuille DPU 2013 = (brut), soit un DPU moyen brutà383 / Ha Attention, la valeur brute ne correspond pas au montant versé. 15 Exploitation A Evolution des aides à la surface Exemples de calcul Nouvelle base SAU PAC 60 Ha 60 Ha 58,5 Ha (2015) Nombre DPU Portefeuille DPU versé (= net) Soit, net par Ha 335 / Ha 305 / Ha 313 / Ha Surface admissible = Nombre DPB * 58,5 Ha * en 2015, retrait obligatoire des éléments non agricoles de la surface des îlots 16

9 Exploitation A Evolution des aides à la surface Exemples de calcul DPU versé 2013 = Nouvelle base = montant versé2014 = (313 /Ha) Total aides à la surface - dont DPB - dont Paiement Vert - dont Paiement Redistributif S.A.U. = Nombre DPB /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha 58,5 58,5 58,5 17 Exploitation A Evolution des aides à la surface Exemples de calcul EVOLUTION DES AIDES A LA SURFACE DPU DPB Paiement Vert Paiement Redistributif 18

10 Evolution des aides à la surface Exemples de calcul Exploitation B Situation en 2014 : 140 Ha de SAU dont 65 ha en landes et parcours 135 DPU GAEC 2 associés 500 Brebis Portefeuille DPU 2013 = (brut), soit un DPU moyen brut à185 /Ha (mais tous les Ha ne sont pas dotés de DPU à ce jour) 19 Exploitation B Evolution des aides à la surface Exemples de calcul Nouvelle base SAU PAC 140 Ha 140 Ha 121 Ha Nombre DPU Portefeuille DPU versé (= net) Soit, par Ha 157 /Ha DPU 147 /Ha DPU 164 /Ha DPB Surface admissible = Nombre DPB * 121 Ha * en 2015, estimation obligatoire de la part des éléments non admissibles sur les landes et parcours : nouvelle surface admissible estimée = 121 Ha 20

11 Exploitation B Evolution des aides à la surface Exemples de calcul DPU versé 2013 = Nouvelle base = montant versé2014 = (164 /Ha) Total aides à la surface - dont DPB - dont Paiement Vert - dont Paiement Redistributif S.A.U. = Nombre DPB /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha Exploitation B Evolution des aides à la surface Exemples de calcul EVOLUTION DES AIDES A LA SURFACE DPU DPB Paiement Vert Paiement Redistributif 22

12 Exploitation C Evolution des aides à la surface Exemples de calcul Situation en 2014 : 120 Ha de SAU 120 DPU Exploitant à titre individuel Pas de cheptel Portefeuille DPU 2013 = (brut), soit un DPU moyen brutà260 / Ha Attention, la valeur brute ne correspond pas au montant versé. 23 Exploitation C Evolution des aides à la surface Exemples de calcul Nouvelle base SAU PAC 120 Ha 120 Ha 118 Ha (2015) Nombre DPU Portefeuille DPU versé (= net) Soit, net par Ha 226 / Ha 207 / Ha 210 / Ha Surface admissible = Nombre DPB * 118 Ha * en 2015, retrait obligatoire des éléments non agricoles de la surface des îlots 24

13 Exploitation C Evolution des aides à la surface Exemples de calcul DPU versé 2013 = Nouvelle base = montant versé2014 = (210 /Ha) Total aides à la surface - dont DPB - dont Paiement Vert - dont Paiement Redistributif S.A.U. = Nombre DPB /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha /Ha Exploitation C Evolution des aides à la surface Exemples de calcul EVOLUTION DES AIDES A LA SURFACE DPU DPB Paiement Vert Paiement Redistributif 26

14 àla surface Sur quelles surfaces seront créé éés s des DPB en 2015? 3 types de surfaces admissibles : terres arables, cultures permanentes, prairies (et pâturages) permanentes Surface éligible en 2015 = SAU admissible surface déclarée en vignes en 2013 Les vignes sont admissibles, même si les surfaces en vigne en 2013 ne donnent pas lieu à la création de DPB (non éligibles) Les surfaces peu productives permettent de créer des DPB, sans coefficient de pondération automatique mais ATTENTION, tous les éléments non admissibles présents sur ces surfaces doivent être déduits CONDITIONS Détenir le «ticket d entrée», de 4 façons : ou ou ou o Avoir reçu des paiements directs en 2013 o N avoir jamais détenu de DPU, mais prouver une activité agricole en 2013 o Avoir bénéficié d un programme réserve en 2014 pour les installés et nouveaux exploitants entre mai 2013 et mai 2014 o àla surface Comment bénéficier de DPB en 2015? Récupérer ce ticket par transfert, lié à des terres àcondition que le cédant soit encore agriculteur en 2015, donc qu il fasse une déclaration PAC (minimum 1 are) Faire une déclaration PAC au 15 mai 2015 A RETENIR : les DPU perdent toute existence juridique au 31/12/

15 Exemple 1 àla surface Comment bénéficier de DPB en 2015? 29 àla surface Comment bénéficier de DPB en 2015? Exemple 2 30

16 Exemple 3 àla surface Comment bénéficier de DPB en 2015? M. DUPONT prend sa retraite le 31/01/2015. Mme DUPONT reprend l exploitation au 1/02/2015 en devenant chef d exploitation. Les DPB seront créés àm. DUPONT Il convient de signer une clause de transfert des DPB, en même temps que le transfert du foncier ce qui donne le «ticket d entrée»àmme DUPONT ETlui transmet les montants de référencepour le calcul de ses DPB, basés sur les DPU de l exploitation en 2014 M. DUPONT doit conserver, au minimum, une parcelle de 1 areetfaire une déclaration PAC au 15 mai àla surface Comment bénéficier de DPB en 2015? Exemple 4 -INSTALLATION entre mai mai

17 àla surface Comment bénéficier de DPB en 2015? Exemple 5 -INSTALLATION entre mai mai àla surface Comment bénéficier de DPB en 2015? Exemple 6 - INSTALLATION au sein d une société Si le jeune agriculteur a intégré, lors de son installation, une forme sociétaire en place avant 2013, il n y a pas de difficulté pour le ticket d entrée : c est la sociétéqui deviendra propriétaire des DPB de l exploitation en

18 àla surface Les règles r d admissibilitd admissibilité évoluent en 2015 Eléments non agricoles => non admissibles (donc à enlever) éléments artificiels : bâti, routes, éléments du paysage : haies, bosquets, mares, fossés Les éléments de bordure (haies, fossés) ne font pas partie de l îlot, ils ne sont donc pas admissibles non plus SAUF pour les MAEC, où les haies, mares et bosquets sont admissibles Ces dispositions ont des conséquences sur le niveau d admissibilité des surfaces dites "peu productives" 35 àla surface A quel niveau, les landes et parcours seront-ils admissibles en 2015? Impossibilité de détourer les éléments non agricoles diffus au sein des îlots de landes et parcours Impossibilité pour l administration de déterminer le "réel" niveau d admissibilité par photo aérienne (notamment pour les bois pâturés) Méthode du "pro-rata" (prairies et pâturages permanents) Détourage des surfaces artificielles (X) Détourage des bosquets, mares, haies > 10 ares (NA) Détermination du ratio d admissibilité à appliquer à la surface restante, sur la base d un référentiel "terrain" (%R) 36

19 àla surface A quel niveau, les landes et parcours seront-ils admissibles en 2015? Ilot de 10 Hectares = surface brute Retrait d un bâtiment de 5 ares (à détourer) Retrait de deux mares de 11 ares et de 3 bosquets impénétrables de 20 ares (à détourer) Surface restante = 10-0,05-0,11-0,20 = 9,64 Ha Détermination du ratio d admissibilité, applicable à la surface restante : sur la base du référentiel terrain, estimation des éléments non admissibles disséminés : fourchette 20 à 30% %R = 75% Surface admissible PAC 2015 = 9,64 x 75% = 7,23 Ha 37 couplées àla surface Couplées (PMTVA, Aide Ovine, Aide Caprine, ) DPU (Dotation Paiement Unique) Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" couplées àla surface 5% couplées 13% (aide vache allaitante, aide vache laitière, aide ovine, aide caprine, aide fruits transformés ) Aide Protéines Aide Jeunes Agriculteurs Paiement redistributif 20% (sur-dotation des premiers Ha) Paiement de Base (DPB) Paiement vert (verdissement) 2% 1% 30% >

20 Les principes du Paiement Vert Paiement vert : 30% du budget du 1er Pilier (donc une enveloppe de 30% du total des paiements directs) -> Montant proportionnelàla valeur des DPB de l exploitation et et Soumis à 3 conditions environnementales : Diversité d assolement Maintien d un ratio de Prairies Permanentes /SAU Minimum de Surfaces d Intérêt Écologique (%) 39 Les conditions du Paiement Vert CONDITION : Diversité d assolement Règle générale : si plus de 30 Ha de surface arable Obligation d avoir 3 cultures minimum sur la surface arable de l exploitation, la principale occupant moins de 75%, les 2 plus importantes moins de 95% de la surface arable Surface arable = SAU -(PP + PT plus 5 ans + cultures pérennes) Cultures? Règle = genre botanique ; exception : blé d hiver + blé de printemps = 2 cultures Cas de dérogations : Si la surface arable < 10 Ha : exonération Si la surface arable est entre 10 et 30 Ha : obligation ramenée à2 cultures, voire exonération à condition que : PP (y compris PT de + 5 ans) > 75% SAU à condition que surface en herbe (PT) et jachère > 75% surface arable 40

21 Les conditions du Paiement Vert CONDITION : Maintien des Prairies Permanentes 2015 : nouveau ratio de référence = surface PP déclarées nouvelles surfaces PP déclarées 2015 Surface totale déclarée en 2015 Puis, suivi de ce Ratio chaque année : PP déclarée / Surface totale déclarée - Si Ratio baisse de plus de 2,5% -> Système d autorisation de retournement PP - Si Ratio baisse de plus de 5% -> Réimplantation des dernières PP retournées Monitoring de ce ratio au niveau régional En zone Natura 2000 : prairies "sensibles" à désigner -> interdiction stricte de retournement, sauf cas de force majeure. 41 Les conditions du Paiement Vert CONDITION : Surfaces d Intérêt Ecologique(SIE) A quoi correspondent ces surfaces? - terres en jachère - éléments du paysage : haies, berges boisées, arbres isolés, arbres alignés, arbres en groupe, bordure de champ, mares, fossés, murs en pierre (coefficients de conversion) - bandes tampons - cultures dérobées et couverts végétaux implantés - cultures fixant l azote et contribuant à l amélioration de la biodiversité Obligation: S.I.E. présentes sur 5% minimum de la surface arable Exonération si la surface arable < 15 Ha Si la surface arable est entre 15 et 30 Ha : Exonération si surface en herbe + jachère + légumineuses > 75% de surface arable Exonération si la surface en herbe (PP + PT) > 75% de la S.A.U. Localisation des S.I.E. sur la surface arable, mais les éléments de paysage et bandes tampons peuvent être adjacents à la parcelle éligible 42

22 couplées àla surface Couplées (PMTVA, Aide Ovine, Aide Caprine, ) DPU (Dotation Paiement Unique) Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" couplées àla surface 5% couplées (aide vache allaitante, aide vache laitière, 13% aide ovine, aide caprine, aide fruits transformés ) Aide Protéines Aide Jeunes Agriculteurs Paiement redistributif 20% (sur-dotation des premiers Ha) Paiement de Base (DPB) Paiement vert (verdissement) 2% 1% 30% > Paiement Jeunes Agriculteurs Nouveau dispositif de soutien aux Jeunes Agriculteurs : en complément des dispositifs actuels, qui sont maintenus. Enveloppe : 1% du budget des paiements directs (75 M ) Paiement à l hectare, venant en supplément du DPB Demandeur âgé de 40 ans maximum (installation aidée ou non) Aide versée sur une période maxi de 5 ans Au prorata des années restantes, pour ceux installés depuis < 5 ans Niveau de formation minimum (niveau IV) : BAC Pro / BPREA, ou validation des acquis de l expérience Montant 70 /Ha (basé sur la valeur moyenne nationale des aides directes par hectare) Plafond à34 Ha (Soit /an / exploitant) 44

23 couplées àla surface Couplées (PMTVA, Aide Ovine, Aide Caprine, ) DPU (Dotation Paiement Unique) Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" couplées àla surface 5% couplées (aide vache allaitante, aide vache laitière, 13% aide ovine, aide caprine, aide fruits transformés ) Aide Protéines Aide Jeunes Agriculteurs Paiement redistributif 20% (sur-dotation des premiers Ha) Paiement de Base (DPB) Paiement vert (verdissement) 2% 1% 30% > Nouvelle AIDE OVINE couplées Budget conforté à 125 M : une évolution significative soit près de 10% de hausse (114 M réellement versé en 2012) AIDE DE BASE-Critères : Inchangé : plancher 50 brebis, détention 100 jours Critère de productivité : 0,4 agneaux vendus /brebis/an Dégressivité de l aide, au-delà de 500 brebis (18 seulement) 18 * + 2 MAJORATIONS : Contractualisation (ou vente directe) idem dispositif actuel ou Élevage certifié au titre d une démarche qualité ou Productivité plus élevée : 0,8 agneaux vendus /brebis /an Installation récente - jeune agriculteur pendant 3 ans * Un stabilisateur sera appliqué sur le montant de base, en fonction de l évolution de l effectif national à primer 3 6

24 Nouvelle AIDE CAPRINE couplées Budget revalorisé à 15 M : une évolution notable soit près de 25% de hausse (12 M réellement versé en 2012) Reconduction des critères actuels Critères pour l aide de base : Plancher : 25 chèvres Période de détention de 100 jours Plafond maintenu à 400 chèvres Majoration si engagement dans une démarche qualité Adhérent au code mutuel de bonnes pratiques en élevage caprin ou Formé au guide des bonnes pratiques d hygiène 47 AIDE VACHE LAITIERE couplées Budget de 95 M hors montagne + 45 M Montagne-Piémont = 140 M contre 125 M prévus initialement Critères d attribution «hors montagne»: Plafond : 40 VL / part GAEC Montants : 36 / VL + 10 nouveaux producteurs (3 ans ) Critères d attribution«montagne, piémont»: Plafond : 30 VL / part GAEC Montants : 74 / VL + 15 nouveaux producteurs (3ans) 48

25 AIDE VACHE ALLAITANTE Budget de 670 M couplées Suppression des droits historiques individuels Critères d attribution : Nouvelle REF : Vaches présentes en 2013 Plancher : minimum 10 Vaches Allaitantes Un taux de productivité : 0,8 veau/vache/15 mois Substitution possible d une vache par une génisse ( maxi 30 %) Races mixtes éligibles ( si pas d aide VL) Montants : 187 / V.ALL jusqu à50 V.ALL 140 / V.ALL de 51 à 99 V.ALL 75 / V.ALL de 100 à 139 V.ALL / part de GAEC 49 AIDE VACHE ALLAITANTE Pb Génisses couplées Détermination de la nouvelle référence 2013 Demande professionnelle: Réf totale = 3 M 845 Référence individuelle calculée à hauteur du nombre de vaches et de génisses de plus de 18 mois présentes en 2013, dans la limite d un plafond fixé au niveau des droits PMTVA un caractère prioritaire pour l accès àla réserve nationale, pendant les premières années de la réforme Cas des nouveaux producteurs : Génisses prises en compte au titre des animaux éligibles à hauteurde 20 % MAXi des Vaches présentes et pendant3 ans maxi 50

26 couplées AIDE A L ENGRAISSEMENTL Budget : au moins 8 M Les animaux éligibles : JB de moins de 24 mois, les génisses de moins de 36 mois, les bœufs. Critères d attribution : une contractualisation 51 couplées AIDE VEAUX SOUS LA MERE Budget : 5 M Pour repère, budget effectivement versé en 2012 : 4 M Critères d attribution : la reconduction des critères actuels Le bilan de la mesure actuelle (chiffres consolidés 2012) montant unitaire aide de base : 35 / tête montant unitaire aide majorée : 70 / tête (double aide de base) 52

27 couplées àla surface Couplées (PMTVA, Aide Ovine, Aide Caprine, ) DPU (Dotation Paiement Unique) Nouvelles aides du 1 er Pilier "paiements directs" couplées àla surface 5% couplées (aide vache allaitante, aide vache laitière, 13% aide ovine, aide caprine, aide fruits transformés ) Aide Protéines Aide Jeunes Agriculteurs Paiement redistributif 20% (sur-dotation des premiers Ha) Paiement de Base (DPB) Paiement vert (verdissement) 2% 1% 30% > couplées PROTEINES VEGETALES : 4 Volets Aide à l implantation de légumineuses fourragères (enveloppe de 100 M ) Luzerne, trèfle, vesce, sainfoin, mélilot, jarosse et serradelles, pures ou en mélange si au moins 50% Les surfaces doivent être implantées pour la campagne 2015 Accessible à tous leséleveurs (herbivores et monogastriques) qui détiennent 5 UGB au moins OU aux agriculteurs qui produisent ces légumineuses pour le compte d un éleveur, avec un contrat direct entre eux Montant compris dans une fourchette de /Ha, plafonné à 1 Ha /UGB (dans la limite de l enveloppe globale) Soutien pendant un maximum de 3 ans après implantation Les modalités précises ne sont pas encore connues 54

28 couplées PROTEINES VEGETALES : 4 Volets Aide aux protéagineux Pois, féverole et lupin doux, purs ou en mélange si au moins 50% Montant compris dans une fourchette /Ha Soutien àla production de soja Aide àla déshydratation de la luzerne Soutien àla production de semences de légumineuses fourragères Critères res et modalités restent encore à définir 55 ZOOM GAEC Règles de transparence modifiées Appréciation du renforcement de la structure Contribution de chaque associé, Effectivité du travail agricole et Adéquation entre le nombre d associés et la dimension de l exploitation Apport d une SMI : SUPPRIMÉ Plafond à3 parts : SUPPRIMÉ transparence entre 4 et 10 Associés Application du principe de «portion d exploitation» Pour les aides surfaces du 1 er Pilier, aides couplées (et ICHN) % des parts sociales détenues par l associé du GAEC Application des seuils et plafonds à chaque portion d exploitation Plus de «parts PAC»et «parts ICHN»!! 56

29 ZOOM GAEC Application du principe de «portion d exploitationd exploitation» Pour les aides surfaces du 1 er Pilier, aides couplées (et ICHN) Exemple: calcul du paiement redistributif : GAEC 150 Ha et 3 Associés A = 20 % B= 30% C = 50 % 150 x 20 % = 30 ha MAJ = 30 Ha 150 x 30 % = 45 ha MAJ = 45 Ha 150 x 50 % = 75 ha MAJ limitéeà52 ha Total paiement redistributif = = 127 ha 57 ZOOM GAEC Application du principe de «portion d exploitationd exploitation» Pour les aides surfaces du 1 er Pilier, aides couplées (et ICHN) Exemple: calcul de l aide vaches Allaitantes : GAEC 200 V.A et 3 Associés A = 20 % B= 30% C = 50 % 200 x 20 % = 40 V.A Aide maxi (187 ) 40 V.A 200 x 30 % = 60 V.A Aide maxi (187 ) limitée à50 V.A 200 x 50 % = 100 V.A Aide maxi (187 ) limitée à50 V.A Total aide maxi 140 V.A + 10 V.A x V.A x V.A x 75 58

30 «Développement Rural» 2 ème Pilier 59 2 ème Pilier -Développement Rural Un budget en progression Dotationen hausse,àl issue de la négociation européenne de l enveloppe pour la France Transfert de 3%du 1er Pilier -> 2ème Pilier Soit une enveloppe de 1,4 Milliard Hausse des taux de co-financement possibles ex. : ICHN, de 55% aujourd hui à 75% 60

31 2014 1,2 Md 770 M Nouvelles aides du 2 ème Pilier "développement rural" Rural JA PMBE, PVE, PPE Autres MAE Bio PHAE ICHN ,4 Md M Rural Gestion risques JA Fonds modernisation Autres MAE Bio ICHN 61 2 ème Pilier -Développement Rural Une gestion régionale Les Conseils Régionaux deviennent autorités de gestionpour les fonds du Second Pilier Le Conseil Régional Midi-Pyrénéesdevient donc désormais notre interlocuteur, en particulier pour les dossiers : Installation Plans d investissement Mesures agro-environnementales Agriculture Biologique Le contexte actuel de relation avec la DDT est connu qu en sera-t-il avec l éloignement des centres de décision vers Toulouse? 62

32 Montée en puissance de l ICHN Hausse du budget du 2ème Pilier : 1,4 Md Révision de la carte des zones défavoriséesreportée en 2018, sur la base de 8 critères biophysiques définis au niveau européen. Souplesse de classement supplémentaire de 10% du territoire national Revalorisation importante de l IndemnitéCompensatoire de Handicap Naturel Fin des contrats PHAE en Montée en puissance de l ICHN Revalorisation de l IndemnitéCompensatoire de Handicap Naturel Montants ICHN 2014 : + 15% Maintien des seuils de 25 Ha et 50 Ha «Fusion» avec l enveloppe de la PHAE : - à partir de 2015, paiement supplémentaire -àhauteurde70 /Ha jusqu à75 Ha, -allouéàtous les bénéficiaires de l ICHN, progressivement. Sans conditions de respect de cahier des charges! Eligibilité ICHN deséleveurs laitiers enzone Défavorisée Simple 64

33 Montée en puissance de l ICHN Revalorisation de l Indemnité Compensatoire de Handicap Naturel Pour les bénéficiaires actuels Prise en compte de92% de la revalorisation en 2015 Puis prise en comptede 100% àpartir de 2016 Pour les nouveaux bénéficiaires Prise en compte progressive de la revalorisation, à hauteur de 25% chaque année, jusqu en Montée en puissance de l ICHN Exploitation A Reprenons l exemple du début but Situation en 2014 : 60 Ha de SAU, dont45 ha éligibles ICHN 60 DPU Exploitant à titre individuel 40 vaches laitières Situéen zone «Piémont» Portefeuille DPU 2013 = (brut), soit un DPU moyen brut à 383 / Ha Attention, la valeur brute ne correspond pas au montant versé. 66

34 Montée en puissance de l ICHN Exploitation A Reprenons l exemple du début but Montant ICHN 2013: Montant ICHN 2014 (+ 15%) : Evaluationdu montant ICHN 2015 : Calcul revalorisation totale : (45 Ha x 70 ) = = En 2015: 92% du montant total revalorisé, soit Montant ICHN 2016: Exploitation A Evolution du TOTAL des aides hors aides couplées Exemple de calcul Reprenons l exemple du début but EVOLUTION DU TOTAL DES AIDES Hors aides couplées DPU DPB Paiement Vert Paiement Redistributif ICHN 68

35 et aussi La mise en œuvre de l accompagnement à l installation Les autres dispositifs d aides couplées (Pruneaux, ) Les Mesures Agro-Environnementales et Climatiques, engagement unitaires et mesures «systèmes» Le Soutien àl Agriculture Biologique, mesure conversion et mesure maintien Volet Investissements - le Plan de Modernisation Volet Bâtiments d élevage Volet productions végétales Les modalités des règles de conditionnalité, qui vont évoluer pour une articulation avec les conditions du paiement vert Tous ces points qui n ont pas pu être abordés ici, feront l objet d informations ultérieures, nous vous invitons à vous rapprocher de vos interlocuteurs des différentes structures membres du CAL. 69 Conclusion la parole aux responsables professionnels membres du C.A.L. 70

36 Merci de votre attention 71

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014 Réforme de la PAC 2014-2020 Septembre 2014 1 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation (Septembre 2014) et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des

Plus en détail

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre 2014 1 Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 Y. CAREL - Pôle Economie Systèmes de production - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre

Plus en détail

PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser

PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser Rappel des 4 objectifs de la PAC - Objectif alimentaire - Objectif environnemental - Objectif territorial - Une PAC simple

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Un budget en baisse PAC 2007-2013 PAC 2014-2020 420,7 milliards

Plus en détail

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2014

Plus en détail

PAC 2015-2020. Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture

PAC 2015-2020. Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture PAC 2015-2020 Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture Informations connues à ce jour et pouvant encore connaître quelques évolutions. Les montants sont donnés

Plus en détail

PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national. 10 juillet 2014

PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national. 10 juillet 2014 PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national 10 juillet 2014 Plan d'intervention 1. Les paiements directs 2 Le developpement rural 3 L'OCM unique 4 La mention «produit de montagne» Les paiements

Plus en détail

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France Gilles Bazin, Professeur AgroParisTech UFR Agriculture comparée et Développement agricole Académie d Agriculture de France 6 novembre

Plus en détail

LES «PAIEMENTS COUPLES»

LES «PAIEMENTS COUPLES» cap sur La pac 2015 2020 LES «PAIEMENTS COUPLES» La réforme de la politique agricole commune (PAC) permet à la France d amplifier le montant des paiements couplés à une production (c est-à-dire liés à

Plus en détail

Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs

Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs Résumé 2015 est l année d entrée en application de la réforme des aides directes de

Plus en détail

La Réforme de la PAC Première approche

La Réforme de la PAC Première approche La Réforme de la PAC 2015-2020 Première approche La Réforme de la PAC 2015-2020 : Première approche A/ Les principales évolutions de la PAC 2015 2020 B/ Comprendre le mécanisme des aides découplées dans

Plus en détail

La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020

La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020 La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020 PAC ou pas CAP? LA PAC: de 1962 à aujourd hui Evolution des aides du premier pilier 1962 1993 2005/2006 2010 2015 2020 1984 Soutien par les prix

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 Le Président de la République a annoncé le 2 octobre à Cournon le cadre

Plus en détail

4. Verdissement, une PAC plus verte

4. Verdissement, une PAC plus verte 4. Verdissement, une PAC plus verte Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB Trois obligations à respecter : 1. Diversification des assolements 2. Maintien des prairies permanentes 3.

Plus en détail

REUNION D'INFORMATION PAC

REUNION D'INFORMATION PAC REUNION D'INFORMATION PAC 2015-2020 PAC 2015-2020 : Sommaire INTRODUCTION 2 PAC 2015-2020 : Sommaire 1 Objectifs de la nouvelle PAC 2 Aides du premier pilier DPB Aide verte Surprime ou paiement redistributif

Plus en détail

PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015

PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015 PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015 1 1 I. Les aides du premier pilier 1. L'aide JA 2. Les paiements découplés 3. Nouvelle transparence GAEC 4. Aides couplées

Plus en détail

BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009. José RENARD SPW DGARNE

BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009. José RENARD SPW DGARNE BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009 Bilan de santé de la PAC Plan de l exposé 1. Pourquoi un bilan de santé? Le contexte 2. Contenu du bilan de santé 3. Accord politique du 20 novembre 2008 4. Etat

Plus en détail

Infos éleveurs. Les aides équines en Picardie. Picardie. Lesquelles, pour qui, comment?

Infos éleveurs. Les aides équines en Picardie. Picardie. Lesquelles, pour qui, comment? Picardie Infos éleveurs Les aides équines en Picardie Lesquelles, pour qui, comment? Les productions équines, sont considérées comme des productions agricoles depuis 2005. A ce titre, les éleveurs d équidés

Plus en détail

Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja?

Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja? Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja? Nathalie Gosselet - FOP 1 La nécessité d un plan protéines Un constat partagé : L UE et la France sont très déficitaires en matière riches

Plus en détail

Groupe Mixte de Concertation PAC

Groupe Mixte de Concertation PAC Groupe Mixte de Concertation PAC 22 Juillet 2014 Préfecture de la Charente-maritime 1 de la Charente-Maritime 1. Généralités: - Les contrôles éligibilité et conditionnalité de la PAC 2. Bilan de la campagne

Plus en détail

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013 PRÉFET DE MAINE-ET-LOIRE Direction départementale des territoires Version du 16 avril 2013 Service Economie Agricole AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013 Le présent

Plus en détail

Les aides à l Agriculture Biologique en Picardie. PAC 2015 : déclaration de surface au 09 Juin 2015

Les aides à l Agriculture Biologique en Picardie. PAC 2015 : déclaration de surface au 09 Juin 2015 à l Agriculture Biologique en Picardie Origine Aide Montant Conditions Démarches CAB CONVERSION à l Agriculture Biologique (2 ème pilier) Montants MAXIMUM possible : Maraîchage, arboriculture 1 : 900 /ha/an

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015. Réunion d information Septembre 2014

Réforme de la PAC 2015. Réunion d information Septembre 2014 Réforme de la PAC 2015 Réunion d information Septembre 2014 DE NOMBREUX DEFIS POUR LA PAC : LES PROPOS DE D. CIOLOS Juillet 2010 Le contexte : -> fin de la programmation 2007-2013 -> contexte de crise

Plus en détail

DECLARATION PAC 2015

DECLARATION PAC 2015 DECLARATION PAC 2015 CALENDRIER Calendrier 27 avril : Date d ouverture de TELEPAC 15 mai : Date limite de dépôt des aides animales bovines (ABA, ABL, VSLM) Date limité de dépôt des formulaires événements

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020 Politique Agricole Commune Programme 2015-2020 DPB Paiement redistributif Jeunes Agriculteurs Verdissement Aides couplées Aides couplées Sommaire : Principe... 3 Aides animales : - Aides Ovines... 5 -

Plus en détail

Soutiens couplés. Aides animales. - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines

Soutiens couplés. Aides animales. - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines Soutiens couplés Aides animales - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines Aides Bovines Allaitantes - ABA Attribution et gestion des références Définition d

Plus en détail

Les aides en agriculture biologique

Les aides en agriculture biologique Cette fiche présente quelques informations essentielles pour les exploitations en agriculture biologique : la notification et les différentes aides disponibles. Note : les informations présentées ici datent

Plus en détail

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Juillet 2013 Panorama de l agriculture en Vienne 2012 1 Sommaire Page Utilisation de l espace agricole... 1 Les surfaces agricoles en 2012... 2 Les exploitations

Plus en détail

Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015

Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015 Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015 Le point au 07/10/2014 Présence de surfaces d intérêt écologique Obligationque les SIE représentent

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées 72 Chiffre d affaires Somme des produits sur ventes, travaux à façon, activités annexes, produits résiduels, pensions d animaux, terres louées prêtes à semer, agritourisme, autres locations. Classe de

Plus en détail

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC 2014-2020) QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2015

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC 2014-2020) QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2015 Direction départementale des territoires Service Économie Agricole PRÉFET DE MAINE-ET-LOIRE AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC 2014-2020) QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2015 Le présent questions-réponses

Plus en détail

LES AIDES A L INSTALLATION

LES AIDES A L INSTALLATION LES AIDES A L INSTALLATION Présentation de l ADASEA ssociation : loi 1901 épartementale :zone d activité en Côte d Or ménagement tructures xploitations gricoles :actions d accompagnement du milieu agricole

Plus en détail

Réforme de la PAC Situation au 20/11/2014

Réforme de la PAC Situation au 20/11/2014 Réforme de la PAC 2014-2020 Situation au 20/11/2014 La PAC 2015 : une architecture maintenue Politique Agricole Commune Premier Pilier Aides Directes Couplées et découplées DPU PMTVA Aide Ovine Veau sous

Plus en détail

Sociétés agricoles : entre modernité et tradition

Sociétés agricoles : entre modernité et tradition EXPLOITATIONS AGRICOLES Sociétés agricoles : entre modernité et tradition Denis BARTHÉLEMY Anne-Marie DUSSOL INRA ENESAD - UMR en Économie et Sociologie Rurales Cet article a été réalisé dans le cadre

Plus en détail

Le régime de paiement de base (RPB) Le paiement vert, Le paiement redistributif La majoration JA

Le régime de paiement de base (RPB) Le paiement vert, Le paiement redistributif La majoration JA Version 13 février 2015 DDT Yvelines Fevrier 2015 Le régime de paiement de base (RPB) Le paiement vert, Le paiement redistributif La majoration JA 1 Sommaire 1. le RPB «régime de paiement de base», paiement

Plus en détail

PAC 2015. Réunion d information

PAC 2015. Réunion d information PAC 2015 Réunion d information DDT 21 février 2015 septembre 2014 1 Plan de la présentation Les aides découplées du 1 er pilier - DPB (ticket d entrée, transferts, attribution par la réserve) - Paiement

Plus en détail

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02»

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02» Direction départementale des territoires de l Isère Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats

Plus en détail

Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014

Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014 Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014 L application de la Directive Nitrates en France est établie par un programme d actions national qui a fait

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020. 26 janvier 2015

Réforme de la PAC 2015-2020. 26 janvier 2015 Réforme de la PAC 2015-2020 26 janvier 2015 PRÉFET DE LA CHARENTE DDT Charente / Service de l économie agricole et rurale Site internet des services de l Etat en Charente : www.charente.gouv.fr Rubrique

Plus en détail

I N F O R M A T I O N

I N F O R M A T I O N DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Agriculture et Développement Rural Orléans, le 26 septembre 2014 I N F O R M A T I O N Les Droits à Paiement de Base *** A l issue de plusieurs mois d échanges

Plus en détail

PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011

PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011 PAC 2013 Eléments d analyse & propositions de la région LR Janvier 2011 La PAC : une année en France 7.8 milliards OCM viande bovine, ovine, laitière, céréales et sucre Aides directes Couplées (PBC, PMTVA,

Plus en détail

Réunions d information. La Réforme de la PAC. Soutiens couplés

Réunions d information. La Réforme de la PAC. Soutiens couplés Réunions d information La Réforme de la PAC Soutiens couplés Intervention DDT 70 février 2015 Sommaire - Principes - Soutiens couplés aides animales, aides végétales, aides à la production de cultures

Plus en détail

Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan

Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan Territoires retenus pour le dispositif 214-I1(enjeu«Natura 2000»): - SiteNatura2000FR5300002«MaraisdeVilaine»(35et56);

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

BILAN DE SANTE DE LA PAC. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 21.04.10

BILAN DE SANTE DE LA PAC. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 21.04.10 BILAN DE SANTE DE LA PAC PLAN DE L EXPOSE 1-2003 : Les accords de Luxembourg 2-2009 : Bilan de Santé de la PAC 3- Article 63 :Surfaces dotées de DPU 4- Article 68 : Nouvelles aides couplées 5- La conditionnalité

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Aide Bovine Allaitante

Politique Agricole Commune. Aide Bovine Allaitante Politique Agricole Commune Aide Bovine Allaitante 2015 Aides Bovines Allaitantes: Attribution des références : - Soumis à un plafond budgétaire, dépendant du nombre de demandes - Allocation des références

Plus en détail

La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie

La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie Ce document vise à apporter des éléments de compréhension aux acteurs du Développement Agricole Rural, et notamment

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Prime Herbagère Agro-Environnementale (PHAE) 2013

Prime Herbagère Agro-Environnementale (PHAE) 2013 PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2013

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises Service Gouvernance et gestion de la PAC Sous-direction Gestion des aides de la PAC Bureau des Soutiens Directs 3, rue

Plus en détail

PAC 2014/2020 Application en France. Relevé de conclusions suite au CSO du 27 mai 2014

PAC 2014/2020 Application en France. Relevé de conclusions suite au CSO du 27 mai 2014 PAC 2014/2020 Application en France Relevé de conclusions suite au CSO du 27 mai 2014 Le présent document complète les décisions prises lors du CSO du 17 décembre 2013 1 pour l application de la PAC en

Plus en détail

Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE)

Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE) Réunion d information sur les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE) Mise à jour 9 juin 2015 Adage 35 02,99,77,09,56 www.adage35.org

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020. Mars 2015

Réforme de la PAC 2015-2020. Mars 2015 Réforme de la PAC 2015-2020 Mars 2015 1 Septembre 2013 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des arbitrages

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander. Sophie Thoyer Pauline Lecole

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander. Sophie Thoyer Pauline Lecole Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la réforme de la PAC après 2013 sans avoir jamais osé le demander Sophie Thoyer Pauline Lecole 1 Situation La PAC Qui négocient actuelle PLAN La PAC d aujourd

Plus en détail

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013 le prix LA SYNTHÈSE juin 2013 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 1 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour mieux agir Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux

Plus en détail

«BILAN DE SANTE DE LA PAC»

«BILAN DE SANTE DE LA PAC» «BILAN DE SANTE DE LA PAC» Incidence sur les principales productions de Haute-Loire Janvier 2010 = «Bilan de santé» de la PAC 4 objectifs : - consolider l économie agricole et l emploi sur le territoire

Plus en détail

Reforme PAC 2015. DDTM Service Agriculture Forêt Mars 2015

Reforme PAC 2015. DDTM Service Agriculture Forêt Mars 2015 Ce document précise les éléments connus à la date du 03/03/2015. Ils peuvent de ce fait faire l objet d ajustements ultérieurs jusqu à l ouverture de la campagne de déclaration. Reforme PAC 2015 DDTM Service

Plus en détail

Appel à projets 2015. Accompagner l investissement dans les exploitations agricoles. Cahier des charges

Appel à projets 2015. Accompagner l investissement dans les exploitations agricoles. Cahier des charges Appel à projets 2015 Programme de Développement Rural 2014-2020 Région Nord Pas de Calais Accompagner l investissement dans les exploitations agricoles Sous Mesures 04.01 et 04.04 Candidature à déposer

Plus en détail

Les démarches à l installation

Les démarches à l installation 1 ère Journée du Réseau Equin Provence-Alpes-Côte-D'azur Jeudi 31 mai 2012 Les démarches à l installation BARRAL Clélie (Point Info Installation 83) La création d une entreprise agricole Réflexion du projet

Plus en détail

2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE)

2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE) 2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE) Principe : Votre exploitation doit maintenir ou établir des surfaces d intérêt écologique (SIE) sur l équivalent de 5 % de sa surface en terres arables.

Plus en détail

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles La mesure 222 comporte 1 seul dispositif Titre de la mesure Première installation de systèmes agroforestiers sur

Plus en détail

Le poids des aides directes dans le revenu des exploitations agricoles

Le poids des aides directes dans le revenu des exploitations agricoles Le poids des aides directes dans le revenu des exploitations agricoles Maurice Desriers, Éliane Le Rey, André Rivière, Céline Rouquette et Tayeb Saadi* Un des objectifs de la politique agricole commune

Plus en détail

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2015 LOI DE FINANCES POUR 2016 : LES PRINCIPALES DISPOSITIONS

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2015 LOI DE FINANCES POUR 2016 : LES PRINCIPALES DISPOSITIONS LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2015 LOI DE FINANCES POUR 2016 : LES PRINCIPALES DISPOSITIONS LES DISPOSITIONS EN MATIERE FISCALE GENERALITES - Barème de l impôt sur le revenu 2016 La note sur la fiscalisation

Plus en détail

Régime de Paiement de Base Mise en œuvre

Régime de Paiement de Base Mise en œuvre 15 septembre 2014 Régime de Paiement de Base Mise en œuvre Établissement des références initiales 1 1. Cas de transferts à réaliser pour le 15 mai 2015 Transferts «ticket d'entrée» et «montants de référence»

Plus en détail

Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance

Etat d'avancement des plans et des programmes de gestion du risque inondation p 126 Gouvernance et Connaissance 1 S Le tableau de bord du PDM p 3 Résorption des rejets diffus Evolution des ventes de produits phytosanitaires p 6 Suivi du Plan végétal pour l environnement p 7 Contractualisation des mesures agri environnementales

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques Version du 3 février 2015 1. Description du

Plus en détail

RAPPEL : DEMENAGEMENT

RAPPEL : DEMENAGEMENT Direction Départementale Des Territoires Hautes-Pyrénées Service Service Economie Agricole et Rurale Bureau Politique Agricole Commune Communiqué de la DDT RAPPEL : DEMENAGEMENT Le Service Economie Agricole

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE

LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE Filiale du Groupement de Défense Sanitaire 37 21 prestations de service dans 4 domaines: Conseils en bâtiments d élevage: conception, permis

Plus en détail

Porter à connaissance foncier du Psader

Porter à connaissance foncier du Psader Porter à connaissance foncier du Psader Réunion de restitution mercredi Service Départemental de la Savoie 40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph 04 79 28 74 27 direction@safer73.com Département Etudes

Plus en détail

NOUVELLE PAC 2015 à 2020

NOUVELLE PAC 2015 à 2020 NOUVELLE PAC 2015 à 2020 Informations connues au 25 janvier 2015 Cap sur la Pac 2015 2020 1. Nouvelle architecture des soutiens directs Les DPU n ont plus d existence juridique depuis le 31 décembre 2014.

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale CONDITIONNALITÉ 2009 Introduction générale Qu est ce que la conditionnalité? La conditionnalité, mise en place depuis 2005, garantit une agriculture plus durable et favorise ainsi une meilleure acceptation

Plus en détail

Le verdissement de la Politique agricole commune

Le verdissement de la Politique agricole commune Jean Claude VAN SCHINGEN Direction des surfaces agricoles Département des Aides Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Présentations Septembre octobre 2014 1. Limite de l exposé

Plus en détail

Nouvelle PAC. Réunions d Info février François GAZENGEL Service Territoires

Nouvelle PAC. Réunions d Info février François GAZENGEL Service Territoires Nouvelle PAC Réunions d Info février 2014 François GAZENGEL Service Territoires Actualisé le 06/03/2014 LA PAC nouvelle PAC 2014-2020 - La réforme 2014/2020 dans l évolution de la PAC - 2014 : Année transitoire

Plus en détail

La Politique Agricole Commune. PNR AUBRAC 12 novembre 2013

La Politique Agricole Commune. PNR AUBRAC 12 novembre 2013 La Politique Agricole Commune PNR AUBRAC 12 novembre 2013 Traité de Rome Entrée en vigueur de la PAC : assurer autosuffisance ali. protection des marchés et prix garantis Premiers problèmes :surproduction

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées Définition des variables présentées Les termes en gras italique sont définis par ailleurs dans le lexique. Les termes en italique désignent des variables explicitement recueillies dans le Rica. Actif circulant

Plus en détail

TITRE. Sous titre Sous titre

TITRE. Sous titre Sous titre TITRE Sous titre Sous titre Le dispositif d accompagnement à l installation en Franche Comté Le point de départ de mon projet professionnel : le PII labellisé par le préfet accueille tous les candidats

Plus en détail

Exploitation individuelle 1.5 UMO. Système bovin viande. Vaches allaitantes Limousine. Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala

Exploitation individuelle 1.5 UMO. Système bovin viande. Vaches allaitantes Limousine. Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala Cas-type 71.1 Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala En Ségala, la forte densité des exploitations et l'accés difficile et coûteux au foncier concourent au Conjoncture : 21 développement de

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

5. LE CAHIER DES CHARGES DE LA MESURE ET LE REGIME DE CONTROLE ET DE SANCTIONS

5. LE CAHIER DES CHARGES DE LA MESURE ET LE REGIME DE CONTROLE ET DE SANCTIONS 2. MONTANT DE LA MESURE En contrepartie du respect de l'ensemble des points du cahier des charges de la mesure, une aide de 149,16 par mare engagée vous sera versée annuellement pendant la durée de l engagement.

Plus en détail

L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon

L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon Par Florence FOREST, DRAAF Cindy SCHULTZ, Conseil Régional L-R En termes de bilan sur l année 2010, les interventions

Plus en détail

Mise en œuvre de la protection des cours d'eau

Mise en œuvre de la protection des cours d'eau Mise en œuvre de la protection des cours d'eau Christian Mulders et Marc Reuter, Direction du Développement Rural Herresbach, le 7 septembre 2012 Législation = ensemble des lois concernant un domaine particulier

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2012 PLAN DE PERFORMANCE ENERGÉTIQUE (121 C1-PPE)

DEMANDE DE SUBVENTION 2012 PLAN DE PERFORMANCE ENERGÉTIQUE (121 C1-PPE) Agriculture durable 14060*01 DEMANDE DE SUBVENTION 2012 PLAN DE PERFORMANCE ENERGÉTIQUE (121 C1-PPE) DIAGNOSTIC SEUL Mise à jour 7 février 2012 Cette demande d aide une fois complétée constitue, avec l

Plus en détail

SPE_02 - Opération systèmes polyculture-élevage d'herbivores «dominante céréales»

SPE_02 - Opération systèmes polyculture-élevage d'herbivores «dominante céréales» Version du 10 février 2015 SPE_02 - Opération systèmes polyculture-élevage d'herbivores «dominante céréales» Sous-mesure : 10.1 paiement au titre d engagements agroenvironnementaux et climatiques 1. Description

Plus en détail

Note PAC / 2015 / 02

Note PAC / 2015 / 02 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Direction Générale des Politiques Agricole, Agroalimentaire et des Territoires Note PAC / 2015 / 02 Domaine : Régime de Paiement de Base

Plus en détail

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 Une correction doit être apportée au document ci-dessous. Au point 1.3., il faut lire : 1.1. Nouveaux engagements Les nouveaux engagements

Plus en détail

Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage

Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage Rapport de stage Bac Pro CGEA Systèmes d élevage Diagnostics de l exploitation Dans cette partie, vous devez réaliser un diagnostic, c est-à-dire que vous devez expliquer ce qui est bien et ce qui ne l

Plus en détail

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC)

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Réunion d information Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Avril 2016 Objectifs du réseau Natura 2000 Préserver le patrimoine naturel : habitats naturels rares, et habitats d espèces sensibles

Plus en détail

Amadeo Excellence. La solution patrimoniale sur mesure

Amadeo Excellence. La solution patrimoniale sur mesure Amadeo Excellence La solution patrimoniale sur mesure Dynamisez, protégez et optimisez votre patrimoine La gamme Amadeo Excellence comprend deux contrats haut de gamme : Un contrat d assurance-vie et un

Plus en détail

Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles

Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles Investissements de stockage, transformation et commercialisation de produits agricoles Type d opération 4.2.2 du Programme de Développement Rural Régional 2014-2020* *faisant référence au PDR Haute Normandie

Plus en détail

Réunion d'information PAC 2015. Février 2015

Réunion d'information PAC 2015. Février 2015 Réunion d'information 1 Programme de la réunion Introduction L'appui à la télédéclaration Les paiements découplés Le verdissement L admissibilité des surfaces GAEC et accès aux aides économiques de la

Plus en détail

6. Soutiens couplés, une PAC plus favorable à l'élevage

6. Soutiens couplés, une PAC plus favorable à l'élevage Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB 6. Soutiens couplés, une PAC plus favorable à l'élevage 13 % de l enveloppe des aides directes sous forme de soutiens couplés avec priorité à l

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Fiches outils Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation Résumé Les textes européens pour la PAC reconnaissent désormais clairement le principe de transparence

Plus en détail

Quels outils pour agir?

Quels outils pour agir? ACTIONS FONCIÈRES POUR LA PROTECTION DES CAPTAGES Quels outils pour agir? Anne-Louise Guilmain, 19 janvier 2012 Agence de l'eau Seine-Normandie - 51, rue Salvador Allende 92027 Nanterre - Tel. 01 41 20

Plus en détail

Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an

Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an 29 Annexe 4 : Le plafond de 170 kg N/ha/an Il est important de rappeler que cette quantité ne traduit pas un droit à épandre mais un plafond : la quantité réelle à épandre est déterminée à partir de l

Plus en détail

PAC États des négociations 23 janvier 2014

PAC États des négociations 23 janvier 2014 PAC 2014-2020 États des négociations 23 janvier 2014 Thierry PIANETTI 04 66 25 46 89 thierry.pianetti@gard.chambagri.fr Calendrier PAC 2014 2020 : 2010 Novembre 1ère communication de la Commission sur

Plus en détail