Bilan des permanences

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan des permanences"

Transcription

1 Bilan des permanences Rencontre des agents territoriaux intervenant dans les écoles maternelles et élémentaires de la ville (ATSEM, agents d entretiens, animateurs, agents de promotion du sport, agents de développement sociaux, agents du service général ) 9 rencontres du 12 au 20 sept

2 Réforme des rythmes scolaires Bilan des permanences Rencontre des Agents Territoriaux intervenant dans les écoles de la ville Du 12 au 20 septembre Réforme des rythmes scolaires Permanences animées par Claire Simon (Directrice du Projet Educatif), et Françoise Emeraud (responsable du service enseignement) accompagnées par Adeline Rigot (collaboratrice). Présence des cadres en fonction des champs de compétences (B. Ledaguenel, E. Espitalier, M. Marchand, J. Pelmard, N. Aussière, F. Gateau, S. Fivaz ) Ont largement participé (environ 140 agents) : Les ATSEM, les agents de services des écoles et du service général, les directeurs de centres de loisirs, les animateurs «espace enfance», les agents de développement sociaux, les animateurs permanents et vacataires 84

3 Ce que nous dit la loi. La loi d orientation et de programmation pour la refondation de l école a été votée le 8 juillet Elle concerne notamment l évolution des programmes, l accueil des moins de 3 ans à l école maternelle, la passerelle école-collège la formation des professeurs, plus d'enseignants que de classes, l éducation au numérique, les Réseaux d Education Prioritaire et les rythmes scolaires, dont la mise en place est prévue pour la rentrée ou sur demande de report, pour la rentrée Constats et choix de l Education nationale : Suite à des constats de scientifiques spécialistes des rythmes de l enfant, l extrême concentration du temps scolaire à laquelle les enfants font face depuis des années est inadaptée et préjudiciable aux apprentissages. Elle est source de fatigue et de difficultés scolaires. Ainsi, cette réforme conduira à mieux répartir les heures de classe sur la semaine, à alléger la journée de classe et à programmer les séquences d enseignement à des moments où la faculté de concentration des élèves est la plus grande. Elle permettra une meilleure articulation des temps scolaires et périscolaires. Les élèves pourront accéder à des activités sportives, culturelles, artistiques qui contribueront à développer leur curiosité intellectuelle et à renforcer le plaisir d apprendre et d être à l école. (Source : éducation.gouv.fr) Le temps d'enseignement reste identique (24h de cours par semaine) Le retour à la semaine de 4 jours ½ de classe par semaine, dont le mercredi matin (possibilité de demander une dérogation pour le samedi) Le temps scolaire à la demi-journée de 3h30 maximum et à la journée complète de 5h30 (possibilité de demander une dérogation) Les mairies et les conseils d école peuvent construire des projets d organisation qui seront soumis à validation de la Direction d Académie référente. Possibilité pour les communes de mettre en place des activités périscolaires et obligation pour celles-ci d organiser un accueil au minimum jusque 16h30 (temps non obligatoire pour l enfant). Les La 19 la 25 5 j Dé la 8 j la Le 15 dis 24 6 f œ 20 œ 9 m et 20 d a 2 A l a fon 85

4 Les dates le a été mmes, llège la on au, dont la e report, nfant, ce depuis ource de répartir té de re céder à lopper e à l école. aine) e mercredi rnée adémie minimum La législation 19 mars : vote de l Assemblée Nationale en 1ère lecture du projet de loi sur la refondation de l école 25 mai : adoption du projet de loi par le Sénat en 1ère lecture 5 juin : adoption du texte en 2ème lecture par l Assemblée Nationale Début juillet : examen du projet de loi en 2ème lecture par le Sénat, devant la session extraordinaire du Parlement 8 juillet : Publication au JO de la loi d orientation et de programmation pour la refondation de l école Les décrets d applications 15 janvier : 2 circulaires sur la scolarisation des de 3 ans et sur le dispositif «+ de maîtres que de classes» 24 janvier : 1 décret relatif à l organisation du temps scolaire 6 février : 1 circulaire d application qui présente les modalités de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires 20 mars : 1 circulaire interministérielle qui précise les modalités de mise en œuvre des projets éducatifs de territoire, inscrits à l article 46 de la loi 9 mai : 1 circulaire sur la mise en œuvre des parcours d éducation artistique et culturelle 20 juin : Diffusion d une note sur le fonctionnement et la gestion du fonds d amorçage 2 Août : Décret modificatif du Code de l Action Sociale et des Familles sur l assouplissement des taux d encadrement. Décret d application créant le fonds d amorçage 86

5 Orientations de la mairie de Gentilly L org Comme réaffirmé récemment par Mme Tordjman le 22 mars 2013, à Gentilly, c est toute une ville et ses services municipaux qui contribuent à la mise en œuvre du Projet d orientations et d objectifs éducatifs : le POOE. Un outil qui, depuis 2003, de façon structurante, vient étayer la priorité municipale qu est l éducation. La réforme des rythmes scolaires, interroge l ensemble des communautés éducatives du pays, comme celle de la ville. Quand il s agit de la vie de l enfant et de sa scolarité, tout doit être pesé, étudié C est pourquoi, la ville a fait le choix du report pour la rentrée scolaire , afin de mener en amont une concertation publique et de continuer à travailler comme cela est engagé depuis Objectif : Transformer cette contrainte, qu est la réforme à venir, en une opportunité pour mettre en synergie l ensemble des acteurs de la communauté éducative, repenser collectivement les différents temps de l enfant et des jeunes et ainsi mieux concevoir les structures d accueil en dehors de la famille et l école. Le grand chantier se poursuit, il doit à partir des orientations du POOE mettre en œuvre un projet local d éducation articulant projets d écoles et projets d activités éducatives. Il faut prendre le temps de co-élaborer avec les acteurs, dans le cadre d ateliers thématiques, dans les semaines et mois à venir (les enseignants, les parents, les agents municipaux concernés, le tissu associatif local ). L intérêt de l enfant et des familles est au cœur du projet, et l ensemble des acteurs du temps de l enfant tient une place importante dans le paysage municipal. Compte tenu de cela, la municipalité a affiché certains axes prioritaires en cohérence avec ses valeurs. Le Il d co pa De -A -P -Pe Co pr élu la pr en fo Co le cit Co mu l E co ay d o re M 87

6 L organisation de la concertation, à buent s : le POOE. riorité interroge e la ville. e pesé, olaire 2014-, en une communauté nt et des de la famille OOE écoles aborer avec es et mois à és, le tissu emble des aysage axes Le projet doit être construit avec l ensemble de la communauté éducative. Il doit garantir l intérêt général, respecter le POOE, assurer la complémentarité des temps de l enfant et prendre en compte les principes partagés dans le cadre de la concertation en cours. Des espaces de parole : -Ateliers de concertation, débat citoyen du 24/05/13 au 16/12/13 -Permanences dans les écoles auprès des agents territoriaux -Permanences dans les écoles auprès des professeurs de la ville. Comité pilotage : Créé en 2011 en vue de redonner sens et cohérence au projet d orientations et d objectifs éducatifs de Gentilly, il rassemble les élus délégués au Projet éducatif, à l enseignement, à la petite enfance et à la politique de la ville, le Directeur Général des Services, les Directeurs de projets éducatif et social, les cadres socio-éducatifs (enseignement, enfance, jeunesse, antennes de quartier, culture, sport), et une direction fonctionnelle (l'intendance), Son action est au cœur du projet. Comité citoyen : Ouvert à toute personne intéressée pour être active dans le cadre de la concertation publique, il accueille à ce jour une centaine de citoyens volontaires. Commission garante : Elle est composée à parité d élus, de cadres municipaux, de parents d élèves, de déléguées départementales de l Education nationale, et de directions d établissements scolaires. La commission garante a pour mission d auditionner chercheurs et villes ayant déjà expérimenté la réforme, de contribuer au futur projet d organisation, d être présente à tous les ateliers afin d élaborer et de remettre le rapport de concertation le 16 décembre 2013 à Madame la Maire. 88

7 Des propositions L intérêt de l enfant : -Le sommeil (enfants fatigués particulièrement le matin dès l accueil, en fin de matinée et suite au repas, puis difficulté de réveil après la sieste). -Difficultés dans les changements de lieux et de trop courts temps de transition -Le décalage entre les besoins des enfants de maternelles et d élémentaires - Si les après midis sont écourtées, comment garantir un temps de repos suffisant aux enfants des toutes petites sections de maternelles notamment? -Le risque de suractivité peut rendre la journée de l enfant plus complexe -L accueil des TPS demande une attention particulière et différente : expression d un besoin de formation -Manque de repères pour les enfants en raison des nombreuses vacations. Des su3a L i L o L organisation : -Besoin d organisations différenciées entre maternelle et élémentaire -Probable augmentation de la fréquentation des locaux pour la restauration -Quel avenir pour les accueils municipaux déjà existants? (CLM, CLP, CMIS, étude, Bourron Marlotte, clubs de quartiers ) -Aujourd hui, temps de restauration trop court -Quelle nouvelle organisation de travail? Quels espaces de parole en amont? -Manque de cohérence dans les horaires au niveau municipal (18h, 18h30, 18h45, 19h...le soir) -Difficulté de repères pour les animateurs vacataires et donc de fait pour les enfants - Gestion des locaux : Diversité des capacités d accueil des différentes structures et possibilités d aménagement inégales selon les lieux. La La continuité éducative : -La formation des agents : nécessité de qualification et de spécialisation -Le manque de possibilité d échange et de coopération entre les agents territoriaux et le corps enseignant. 89

8 il, en fin de de transition entaires repos suffisant? plexe : expression cations. ire tauration P, CMIS, en amont?, 18h30, t pour les tes structures ation ents Des questionnements su3aauaautour L intérêt de l enfant : -Adultes référents nécessaires -Offrir une cohérence générale aux lieux éducatifs -Pause méridienne de 2h nécessaire -Garantir des temps de sieste suffisants aux tout-petits L organisation : -Possible organisation différenciée en maternelle et élémentaire -Aménager et mutualiser les locaux de manière coopérative et modulable -Faire évoluer les missions des agents pour plus de cohérence -Nécessaire régularité dans les horaires sur le calendrier et dans la ville -Rotation des équipes le matin et le soir -Avancer l heure de la restauration pour les plus petits -Envisager le recrutement de profils pluriels pour travailler avec les équipes sur les temps de midi (parents volontaires, autres ) -avis diversifiés sur l école le mercredi ou le samedi et sur l heure de début de l école -avoir des temps suffisamment longs le mercredi pour pouvoir développer des projets de qualité avec les enfants La continuité éducative : -Besoin de temps de parole, d échange et de collaboration (animateurs / professeurs et ATSEM / professeurs, Equipe/Famille ) -Nécessité de formation, générale et spécialisée -Création d un projet de fonctionnement unique au sein de l école, conservant deux projets pédagogiques distincts mais complémentaires (école / centre de loisirs ) -Elaboration de projets communs (école / centre de loisirs) -Renforcer les partenariats (médiathèque, associations ) -Garantir des temps de travail destinés aux équipes pédagogiques pour la préparation, la concertation, la formation 90

9 Bilan des permanences Des permanences riches et constructives qui ont permis des échanges avec les acteurs de terrain : constats, pratiques, critiques et retours intéressants qui permettent d aider à définir des priorités pour l avenir en termes d amélioration de l accueil des enfants sur leur journée, leur semaine et leur année. Les acteurs de terrain municipaux sont un relais important pour les enfants et les familles, parfois même les seuls interlocuteurs. D après les agents, les familles, comme beaucoup de citoyens et d agents territoriaux témoignent d'une grande confiance dans les services de la ville et dans les choix futurs. Néanmoins, la question de la qualification du personnel encadrant et les possibilités d accueil, en termes d amplitude horaire, restent les inquiétudes principales. Les questionnements et propositions des agents émanent de valeurs globalement partagées. Ceux-ci ont été entendus et seront relayés pour l élaboration des contenus d ateliers citoyens et du rapport de concertation final. Pour conclure, l ensemble des agents a bien accueilli cette démarche mais a fait part du manque de temps pour échanger davantage. Tous sont conviés à participer aux différents ateliers. Et une seconde étape de rencontres est mise en perspective. 91

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

les les Nouvelles Périscolaires

les les Nouvelles Périscolaires les les Nouvelles 2014 Activités 2015 Périscolaires Introduction La Ville de Blanzy s engage pour les enfants. En complément et autour de l école, elle offre des services périscolaires, la restauration

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs Association départementale des FRANCAS des Bouches du Rhône Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs En partenariat avec Jeudi 6 février 2014 Centre Social Estaque Séon 323, rue Rabelais

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen?

Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen? Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen? Contact presse : Vanessa Plumas / Service communication Tél. 02 40 15 15 87 Mél. vplumas@mairie-lepouliguen.fr Sommaire Rappels.

Plus en détail

... Questionnaire...

... Questionnaire... ...Préambule au questionnaire... Lexique PEDT : Projet EDucatif Territorial Le PEDT a pour objectif de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la continuité éducative entre les

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Que pensez-vous? De vos nouveaux rythmes : Du point de vue des enseignants? 2 points positifs

Plus en détail

Activités pédagogiques complémentaires. Aide à l organisation

Activités pédagogiques complémentaires. Aide à l organisation juin-13 Activité pédagogique complémentaire APC, Aide à l organisation Les activités pédagogiques complémentaires (APC) seront organisées dans toutes les écoles. Elles se substituent à l'aide personnalisée,

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

RENTREE 2014 : Rythmes scolaires Mode d emploi juin 2014 réalisation de la commune de Mareauaux Prés -rédacteur en chef : le Maire B. HAUCHECORNE Rappel de la mise en place des rythmes scolaires Un projet

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales Inspection Académique de la Vendée

Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales Inspection Académique de la Vendée Semaine Maternelle NIMES Octobre 2011 Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales Inspection Académique de la Vendée Spécificité historique d un partenariat à

Plus en détail

Volontaire AFEV mission lycées professionnels

Volontaire AFEV mission lycées professionnels Volontaire AFEV mission lycées professionnels scolarité en liens étroits avec deux lycées professionnels partenaires. o Vous assurerez l animation d un groupe de bénévoles accompagnant des lycéens professionnels.

Plus en détail

Projet Pédagogique. Espace Ados

Projet Pédagogique. Espace Ados 1 Projet Pédagogique Espace Ados «L adolescence est l âge où les enfants commencent à répondre par eux même aux questions qu ils se posent» Année 2014-2015 Espace Ados-ALSH 11-15 ans 4 avenue du Général

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Plan détaillé du règlement intérieur

Plan détaillé du règlement intérieur Plan détaillé du règlement intérieur Présentation 1. Les fonctions de la directrice. A) Son rôle auprès des enfants B) Son rôle auprès des familles C) Son rôle auprès du personnel D) Son rôle administratif

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum)

BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum) TABLEAU ANNEXE A LA DELIBERATION Création d emplois d agents non titulaires non permanents BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum) NATURE DES FONCTIONS Nécessité d assurer les fonctions d entretien,

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

La réforme des rythmes à l école primaire

La réforme des rythmes à l école primaire Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi La réforme des rythmes à l école primaire Dossier de présentation LA RÉFORME DES rythmes À L ÉCOLE PRIMAIRE - janvier 2013 L essentiel sur la réforme des rythmes à l

Plus en détail

Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015

Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015 Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015 Le présent règlement intérieur définit les modalités pratiques du fonctionnement des activités périscolaires

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

étapes pour réussir l application des rythmes scolaires

étapes pour réussir l application des rythmes scolaires 10 étapes pour réussir l application des rythmes scolaires Ce document vous est proposé par Trajectoires Groupe Reflex_, bureau d études spécialisé sur les politiques éducatives. www.trajectoires-reflex.org

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Contexte et éléments du diagnostic. 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet

SOMMAIRE. 1. Contexte et éléments du diagnostic. 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet PROJET EDUCATIF ACM Périscolaire 2016 SOMMAIRE 1. Contexte et éléments du diagnostic 2. Les nouveaux horaires scolaires 3. Les atouts et contraintes du territoire pour la mise en œuvre du projet 4. le

Plus en détail

POSI T I O NS D E. Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques

POSI T I O NS D E. Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques : POSI T I O NS D E Association Générale des Enseignants des classes et Ecoles Maternelles publiques dernières recherches et positionne, une nouvelle fois, en moteur, émotionnel et co une cohérence éducative

Plus en détail

Tarification. des activités de la Direction Éducation Jeunesse et Sports

Tarification. des activités de la Direction Éducation Jeunesse et Sports Tarification des activités de la Direction Éducation Jeunesse et Sports Application au 1 er septembre 2015 Support de présentation de la refonte des tarifs Réunions publiques 27, 28 et 29 avril 2015 Les

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du 31 mai 2013. - - - - Présentation par Eric Mulhen de la CAS 7-15 (circonscription des affaires scolaires de la DASCO)

Compte-rendu de la réunion du 31 mai 2013. - - - - Présentation par Eric Mulhen de la CAS 7-15 (circonscription des affaires scolaires de la DASCO) Compte-rendu de la réunion du 31 mai 2013 - - - - Présentation par Eric Mulhen de la CAS 7-15 (circonscription des affaires scolaires de la DASCO) I. Participants : pour la DASCO : - Eric Muhlen, directeur

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

P R O J E T E D U C A T I F D E T E R R I T O I R E 2009/2014

P R O J E T E D U C A T I F D E T E R R I T O I R E 2009/2014 P R O J E T E D U C A T I F D E T E R R I T O I R E 2009/2014 C o m m u n a u t é d e c o m m u n e s c œ u r d u p a y s d e R e t z C. CHAPUT, RESPONSABLE PREFAS - IRTS BASSE-NORMANDIE 1 PROJET EDUCATIF

Plus en détail

0. APPROBATION DU COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 26 JUIN 2014. Le procès-verbal de la séance du 26 juin 2014 est approuvé à l unanimité.

0. APPROBATION DU COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 26 JUIN 2014. Le procès-verbal de la séance du 26 juin 2014 est approuvé à l unanimité. Compte-rendu du Conseil de la Communauté de Communes du Val de l Indre Séance du 10 juillet 2014 Date de convocation : le 04 juillet 2014 Nombre de conseillers en exercice : 31 Nombre de conseillers présents

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Le dispositif de continuité éducative grenoblois

Le dispositif de continuité éducative grenoblois Le dispositif de continuité éducative grenoblois Créer les meilleures conditions d accueil et de prise en charge des enfants de moins de 3 ans dans les écoles maternelles en développant la continuité éducative

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 577

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 577 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 577 Politique de la Ville et Animation - Avenants programmatifs et financiers 2006 d actions avec les associations Maison des Jeunes et de la Culture de Besançon-Clairs-Soleils

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. Les nouveaux rythmes à l école primaire. Guide pratique

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. Les nouveaux rythmes à l école primaire. Guide pratique Lundi Mardi Mercredi Jeudi Les nouveaux rythmes à l école primaire Guide pratique Vendredi Nouvelle édition 2014 Guide pratique LEs NOUVEAUX rythmes à l école primaire 1 Avant-propos Madame le maire, Monsieur

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

Synthèse académique. 1- Les rythmes scolaires et l école :

Synthèse académique. 1- Les rythmes scolaires et l école : Synthèse académique Date : 14 décembre 2010 Académie : Lyon Nombre de réunions ayant eu lieu dans l académie : 287 Mots clés (pour qualifier les principaux thèmes abordés) : Rythmes scolaires, rythmes

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

Code Postal : Commune :.. Enseignant(e) responsable du projet :... ELEMENTS CONSTITUTIFS DU DOSSIER (cocher les cases concernées)

Code Postal : Commune :.. Enseignant(e) responsable du projet :... ELEMENTS CONSTITUTIFS DU DOSSIER (cocher les cases concernées) Rectorat Division des Elèves et de la Scolarité Service DES 2 Affaire suivie par Jérôme Esparon Téléphone 02 62 48 11 02 Fax 02 62 48 14 55 Courriel des.secretariat @ac-reunion.fr 24, Avenue Georges Brassens

Plus en détail

RECRUTER ET MANAGER DES ANIMATEURS Changement des rythmes scolaires

RECRUTER ET MANAGER DES ANIMATEURS Changement des rythmes scolaires Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France RECRUTER ET MANAGER DES ANIMATEURS Changement des rythmes scolaires GIG Versailles En septembre 2013, quelques collectivités

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

Les projets de piscine 2012-2016

Les projets de piscine 2012-2016 Les projets de piscine 2012-2016 1. Le cadre institutionnel Article L. 112-1 à L. 112-5 du code de l éducation Article L. 122-1-1 du code l éducation Article D 122-1, D 122-2, D 122-3 et article annexe

Plus en détail

Les objectifs éducatifs et pédagogiques de l acm du mercredi LOUANNEC

Les objectifs éducatifs et pédagogiques de l acm du mercredi LOUANNEC PROJET EDUCATIF Les objectifs éducatifs et pédagogiques de l acm du mercredi LOUANNEC 1.Permettre à l enfant de vivre son temps de loisirs dans un cadre épanouissant : Déclinaisons pédagogiques : -Adapter

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

VILLE DE BOULOGNE-BILLANCOURT. Rythmes scolaires. www.boulognebillancourt.com

VILLE DE BOULOGNE-BILLANCOURT. Rythmes scolaires. www.boulognebillancourt.com VILLE DE BOULOGNE-BILLANCOURT Rythmes scolaires www.boulognebillancourt.com 2 Sommaire Le temps scolaire, mon emploi du temps en maternelle... Le temps scolaire, mon emploi du temps en élémentaire... le

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 Rentrée des enseignants Lundi 1 er septembre Rentrée des élèves Mardi 2 septembre 2014 Vacances de la Toussaint du samedi 18 octobre 2014 au lundi 3 novembre 2014 Vacances

Plus en détail

Une augmentation régulière est constatée depuis 2009 sur Evreux sauf sur le quartier de Saint Michel qui enregistre une baisse des effectifs.

Une augmentation régulière est constatée depuis 2009 sur Evreux sauf sur le quartier de Saint Michel qui enregistre une baisse des effectifs. Les effectifs 5308 enfants sont attendus dans les 38 écoles de la Ville. Les chiffres enregistrés pour cette rentrée sont à même de changer courant septembre. En effet, nous n avons pas connaissance des

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Le dispositif Classes Passerelles dans la circonscription d Avion. http://www.etab.ac-caen.fr/centre-ph-lucas/carep/dossier/em_historique_effets.

Le dispositif Classes Passerelles dans la circonscription d Avion. http://www.etab.ac-caen.fr/centre-ph-lucas/carep/dossier/em_historique_effets. Le dispositif Classes Passerelles dans la circonscription d Avion 1) Historique des classes passerelles en France : Cf. lien à suivre académie de Caen http://www.etab.ac-caen.fr/centre-ph-lucas/carep/dossier/em_historique_effets.pdf

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare

Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare Temps d activités pédagogiques (TAP) Projet pédagogique de la commune d Ymare Année scolaire 2014-2015 1 SOMMAIRE 1) Présentation organisateur 2) Rappel du projet éducatif territorial 3) L équipe encadrante

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

Mairie de LORGUES Règlement intérieur des Nouvelles Activités périscolaires (NAP) Année scolaire 2015/2016

Mairie de LORGUES Règlement intérieur des Nouvelles Activités périscolaires (NAP) Année scolaire 2015/2016 Mairie de LORGUES Règlement intérieur des Nouvelles Activités périscolaires (NAP) Année scolaire 2015/2016 L organisation de la semaine scolaire est modifiée à partir du 1 er septembre 2015 pour les écoles

Plus en détail

Réformedes. rythmes, quel. temps pour. Rythmes scolaires : plus de 80% de participation au questionnaire diffusé par la Ville

Réformedes. rythmes, quel. temps pour. Rythmes scolaires : plus de 80% de participation au questionnaire diffusé par la Ville La réforme nationale des rythmes scolaires pour les enfants des écoles publiques maternelles et écoles publiques élémentaires entrera en vigueur à Seclin en septembre 2014. Afin de bâtir un Projet Éducatif

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DE CONCERTATION DU JEUDI 2 JUILLET 2015 LISTE DES PERSONNES PRESENTES : REPRESENTANTS DE LA COMMUNE ELUS Monsieur le Maire Maire Adjointe chargée

Plus en détail

Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires

Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires à faire remonter à l IEN au plus tard le 18 décembre 2013 Commune ou RPI ou secteur COMMUNE DE MONTCHANIN 71210 Ecole(s) concernée(s) ECOLE ELEMENTAIRE

Plus en détail

Vendredi 26 juin 2015

Vendredi 26 juin 2015 DOSSIER D INSCRIPTION 2015-2016 SERVICE ENFANCE JEUNESSE EDUCATION TEL. 05 55 80 00 17 Place de la Mairie 23 000 SAINTE FEYRE Date limite du dépôt des dossiers d inscriptions : Vendredi 26 juin 2015 A

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

Projet d élaboration d une note de cadrage sur les temps éducatifs de la journée scolaire en maternelle

Projet d élaboration d une note de cadrage sur les temps éducatifs de la journée scolaire en maternelle Projet d élaboration d une note de cadrage sur les temps éducatifs de la journée scolaire en maternelle Moments concernés : l accueil avant/pendant le temps scolaire les récréations la collation le passage

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGENEMENT A LA REUSSITE SCOLAIRE AU COLLEGE

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGENEMENT A LA REUSSITE SCOLAIRE AU COLLEGE LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGENEMENT A LA REUSSITE SCOLAIRE AU COLLEGE DISPOSITIFS / CARACTERISTIQUES PENDANT LE TEMPS SCOLAIRE PPRE - programme personnalisé de réussite éducative - Dispositifs de soutien

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO 2009.2010 SOMMAIRE I) Présentation des accueils. II) Le fonctionnement. III) 1-L alimentation 2-Les relations 3-Le rythme de vie 4-Santé et hygiène 5-Les activités

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation

Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation Refonder la démocratie locale à Grenoble Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation «J ai une idée, je partage un projet Je choisis des projets pour ma ville». DOSSIER DE PRESSE JEUDI

Plus en détail

Centre de Loisirs de Maubourguet Groupe Scolaire Fernand Camescasse 65700 Maubourguet Tél. : 05.62.43.03.11 Mèl :

Centre de Loisirs de Maubourguet Groupe Scolaire Fernand Camescasse 65700 Maubourguet Tél. : 05.62.43.03.11 Mèl : PROJET PEDAGOGIQUE PERISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS DE MAUBOURGUET Année scolaire 2015 / 2016 Centre de Loisirs de Maubourguet Groupe Scolaire Fernand Camescasse 65700 Maubourguet Tél. : 05.62.43.03.11 Mèl

Plus en détail

Circulaire n 84 -------

Circulaire n 84 ------- Année 2013 Circulaire n 84 ------- Destinataire : Ecoles publiques Sommaire : colloque départemental «Usages numériques et apprentissages fondamentaux» 1 - Le contexte des usages numériques à l école :

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

R.A.M. Relais Assistants Maternels. outil technique à usage des professionnels

R.A.M. Relais Assistants Maternels. outil technique à usage des professionnels R.A.M. Relais Assistants Maternels Un lieu d informations, de rencontres et d échanges au service des parents, des jeunes enfants, des professionnels de l accueil de la Petite Enfance outil technique à

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

Pôle départemental enseignement préélémentaire - juin 2011 L EMPLOI DU TEMPS À L ÉCOLE MATERNELLE UN OUTIL

Pôle départemental enseignement préélémentaire - juin 2011 L EMPLOI DU TEMPS À L ÉCOLE MATERNELLE UN OUTIL Pôle départemental enseignement préélémentaire - juin 2011 L EMPLOI DU TEMPS À L ÉCOLE MATERNELLE UN OUTIL AU SERVICE DE LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES Pôle départemental enseignement préélémentaire -

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Projet de structure Enfance-Jeunesse Léo Lagrange 2013-2014 commune de Montmorot

Projet de structure Enfance-Jeunesse Léo Lagrange 2013-2014 commune de Montmorot Projet de structure Enfance-Jeunesse Léo Lagrange 2013-2014 commune de Montmorot Directeur : Nicolas Brochard Table des matières A- Public accueilli B- Les locaux C- Organisation D- Les parents E- Soins

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

Loisirs Education & Citoyenneté Grand Sud Exemple Projet Pédagogique Conception: équipe d animation A.L.A.E.

Loisirs Education & Citoyenneté Grand Sud Exemple Projet Pédagogique Conception: équipe d animation A.L.A.E. Le projet pédagogique de l A.L.A.E. de la CALMETTE orientera ses objectifs en adéquation avec le projet éducatif de LE&C GS et s adaptera aux attentes éducatives de la commune en matière d enfance / Jeunesse.

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail