RAVALEMENT DES FACADES DE L IMMEUBLE 12 AVENUE MARCEAU PARIS CCAP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAVALEMENT DES FACADES DE L IMMEUBLE 12 AVENUE MARCEAU 75008 PARIS CCAP"

Transcription

1 Maître d Ouvrage APCM 12 Avenue Marceau Paris RAVALEMENT DES FACADES DE L IMMEUBLE 12 AVENUE MARCEAU PARIS CCAP Janvier

2 I GENERALITES ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE Le présent marché concerne le ravalement des façades de l immeuble donnant sur la rue, la cour principale ainsi que les deux courettes du 12 Avenue Marceau à Paris Le détail des prestations figure dans les CCTP. ARTICLE 2 PARTIES CONTRACTANTES Le marché sera conclu entre l A.P.C.M, établissement public administratif de l Etat, représentée par son Président, dont le siège est au 12 Avenue Marceau Paris et désignée ci-après sous la dénomination «maitre de l ouvrage» ou «APCM» et le titulaire du marché désigné ci-après sous la dénomination «le titulaire». ARTICLE 3 EQUIPE CONSTRUCTIVE 3.1 Conseil des travaux Hughes De Bretagne Architecte D.E.S.A. 110 boulevard de Grenelle Paris 3.2 Coordonnateur Santé Sécurité COMET Jean-Marc Romanello 4 place Louis Durey Montigny Le Bretonneux ARTICLE 4 FORME DU MARCHE Le marché est passé sous la forme d un appel d offre ouvert (article 57 du code des marchés publics). Le marché comporte 3 tranches : Tranche A : ravalement façade rue (tranche ferme) Tranche B : ravalement façades cour (tranche ferme) Tranche C : ravalement façades courettes (tranche conditionnelle) Ces tranches seront exécutées comme spécifié aux CCTP. En fonction des contraintes de calendrier et budgétaires, la tranche 3 pourra être affermie par l APCM. La décision sera notifiée au titulaire par un ordre de service au moins 2 semaines avant la fin de l exécution de la tranche 2. Chaque tranche du marché est allotie: A Façade rue (5 lots) : Lot n A1 : échafaudages - maçonnerie pierre de taille Lot n A2 : menuiserie Lot n A3 : plomberie - couverture Lot n A4 : ferronnerie Lot n A5 : peinture B Façades cour (5 lots) Lot n B1 : échafaudages - maçonnerie pierre de taille Lot n B2 : menuiserie Lot n B3 : plomberie - couverture 2

3 Lot n B4 : ferronnerie Lot n B5 : peinture C Façades sur courettes (3 lots) Lot n C1 : échafaudage - peinture Lot n C2 : menuiserie Lot n C3 : plomberie - couverture Les candidats peuvent soumissionner au marché pour un, plusieurs ou la totalité des lots. Le détail des lots figure dans les CCTP. ARTICLE 5 CONTENU DES PRIX Les prix sont unitaires et fermes et comprennent toutes les taxes fiscales, parafiscales, charges et aléas relatifs à la bonne exécution des travaux, à quelque titre que ce soit, y compris toutes les sujétions particulières découlant de la nature des travaux, des lieux, des circonstances locales, des conditions imposées par les pièces contractuelles, le rapport de fin de phase de conception et le P.G.C établi par le coordonnateur de santé sécurité. Ils sont établis conformément aux cadres de décomposition de prix fournis en annexe des CCTP. L ouvrage comprend toujours l intégralité des travaux nécessaires au parfait et complet achèvement de l opération projetée. Le titulaire est réputé connaître l ensemble du projet. Outre ces dépenses, le prix comprend la marge bénéficiaire du titulaire. Aucune réclamation ultérieure ne sera retenue, pour une dépense prétendue imprévue dans la composition des prix. En conséquence, la soumission du titulaire devra être chiffrée sans tenir compte du coût de ses assurances et du contrôle lié au Maître de l Ouvrage. Les prix sont non révisables. Les prix ne seront pas actualisables. Il ne sera pas payé d acomptes sur approvisionnement. Il ne sera pas alloué d avance de démarrage. ARTICLE 6 PAIEMENT Le règlement sera effectué sur situation mensuelle visée par le Maître d œuvre par virement administratif dans un délai de 45 jours à compter de la réception. Le titulaire ne pourra se prévaloir d un quelconque droit à paiement de tout travail supplémentaire pour lequel elle n aura pas reçu un ordre de service ou avenant du Maître de l Ouvrage avant son exécution. Intérêts moratoires : 3

4 Le dépassement du délai de paiement ouvre de plein droit au titulaire et sans autre formalité pour lui le bénéfice d intérêts moratoires à compter du jour suivant l expiration du délai. Le taux d intérêt moratoire appliqué est le taux de l intérêt légal en vigueur à la date où les intérêts ont commencé à courir majoré de deux (2) points. ARTICLE 7 RETENUE DE GARANTIE La retenue de garantie est fixée à 5% de la valeur des travaux exécutés. La retenue de garantie pourra être remplacée au gré du titulaire par une garantie à première demande. La caution personnelle et solidaire n est pas admise. Le délai de garantie est d une année. Il prendra effet à partir de la réception des travaux. Cette garantie doit être constituée en totalité au plus tard à la date à laquelle le titulaire remet la demande de paiement correspondant au 1 er acompte. En cas d avenant, elle doit être complétée dans les mêmes conditions. La retenue de garantie est remboursée ou les établissements ayant accordé leur caution ou leur garantie à première demande sont libérés un mois au plus tard après l expiration du délai de garantie. Toutefois, si des réserves ont été notifiées au titulaire du marché ou aux établissements ayant accordé leur garantie à première demande pendant le délai de garantie et si elles n ont pas été levées avant l expiration de délai, les sûretés sont libérées un mois au plus tard après la date de leur levée. Dans ce cas, il ne peut être mis fin à l engagement de ces établissements que par main levée délivrée par la personne publique contractante. ARTICLE 8 PIECES CONTRACTUELLES En cas de contradiction entre elles, les pièces contractuelles sont par ordre de priorité les suivantes : L acte d engagement et ses annexes ; Le présent CCAP ; Le CCTP Les annexes techniques et administratives (plans, plannings, etc) Le CCAG-travaux Dans le cas où le titulaire introduirait dans les documents du marché des clauses restrictives, même imposées par lui habituellement à sa clientèle, soit par utilisation d imprimés particuliers, soit, de toute manière, il est formellement convenu que ces clauses sont nulles et non avenues au regard du présent marché. ARTICLE 8 bis CONFIDENTIALITE Le titulaire reconnaît que la totalité des études, plans et documents (projets comme plans définitifs, copies comme originaux) qui lui seront confiés sont confidentiels et demeurent la propriété de l APCM. Le titulaire ne pourra en aucune façon les utiliser ou diffuser pour son compte et le compte de tiers sauf autorisation écrite de l APCM. ARTICLE 9 DELAIS D EXECUTION PENALITES 9.1 Délais d exécution des travaux 4

5 Les travaux seront effectués sur une période de 6 mois maximum (avril 2007 septembre 2007) Prolongation de délais A partir du moment où le calendrier d exécution a été mis au point, aucune prolongation de délai ne pourra être accordée par le Maître d Ouvrage sans une demande expresse formulée par lettre recommandée dans un délai de dix jours au plus, après l événement motivant la demande de prolongation. Toutes les justifications nécessaires permettant de reconnaître le bien fondé des difficultés imprévisibles motivant le retard doivent être jointes. Les éventuelles prolongations de délai feront l objet d un avenant Pénalités pour retard dans l exécution Au cas où chaque tâche mentionnée sur le planning détaillé des travaux, visé par le titulaire, ne serait pas exécutée dans les délais fixés et causerait un retard général, il serait appliqué une pénalité de 1/200 ème du marché par jour calendaire de retard. Cette pénalité serait retenue sur le paiement qui interviendra en fin de travaux ; Cas de force majeure Il est précisé que les phénomènes naturels atmosphériques quelle que soit leur importance, ne sont jamais susceptibles d être considérés comme générateurs d indemnités La pénalité ci-dessus est imposable du seul fait du retard et sans qu il y ait lieu, pour le Maître d Ouvrage, d adresser une mise en demeure au titulaire. Le constat de ce retard est fait par le Maître d Ouvrage La pénalité ci-dessus est imposable aussi bien en cas de retard dans la terminaison des travaux du titulaire à la date prévue, qu en cas de retard dans l exécution des phases successives de ses travaux telles que définies par le calendrier d exécution et, dans ce dernier cas, sans que le titulaire puisse se prévaloir de ce qu il fait son affaire personnelle de rattraper son retard et de terminer ses ouvrages à bonne date Des indemnités peuvent également être réclamées au titulaire sur décision du Maître d Oeuvre, dans le cas de livraisons défectueuses, de mauvaise exécution des travaux et généralement, dans tous les cas où le titulaire ne remplit pas, d une manière satisfaisante, les obligations mises à sa charge parle marché Des pénalités particulières peuvent être appliquées au titulaire pour tout retard à l exécution d ordres donnés ou à la remise en temps voulu de pièces ( telles que devis descriptif, calendrier, devis de travaux supplémentaires, mémoires, décompte définitif, etc.) 5

6 Ces manquements étant susceptibles d apporter des retards dans le déroulement de l opération projetée sont pénalisés en fonction du nombre de jours de retard apportés par le titulaire pour donner satisfaction aux demandes du Maître d Ouvrage Le montant global des pénalités n est pas limité à 5%. ARTICLE 10 COORDINATION DES TRAVAUX Coordination des travaux Retard à la réunion de chantier A tout retard supérieur à une demi-heure, sera appliquée une pénalité de 30Euros. (trente) au titulaire. Toute absence non excusée aux réunions de chantier sera pénalisée de 80Euros. (Quatre-vingts) non récupérables. La date et l heure de ces réunions seront déterminées par le Maître d Ouvrage Organisation collective Police des chantiers Toutes les diligences nécessaires à l organisation matérielle et collective du chantier, incombent au titulaire. Toutefois, le titulaire demeure responsable de la sécurité, conformément au droit commun Tenue et propreté du chantier Le titulaire est responsable de la bonne tenue et de la propreté du chantier. Tout manquement donnera immédiatement lieu à réparation, nettoyage ou remise en état, sur ordre du Maître d Ouvrage qui imputera la dépense correspondante au compte du responsable. Le nettoyage se fera au fur et à mesure des travaux et non pas en fin de chantier. Le titulaire devra évacuer les dits gravois, emballages, débris de toute nature résultant de son travail Nettoyage des chaussées L attention du titulaire est attirée sur l application de l article R644-2 du Code Pénal, relatif au fait d embarrasser sans nécessité la voie publique. Le service de la voirie de la ville pourra effectuer lui-même des nettoyages nécessaires au compte du titulaire ou des Entreprises responsables Protection des ouvrages, matériels, matériaux 6

7 Le titulaire est tenu pour responsable de l ouvrage et en doit la protection jusqu à la réception. Toutes les dégradations ultérieures seront prises en charge par l auteur des dégradations à confirmer par le corps d état intéressé Mise sous alarme Une détection électronique d alarme du chantier doit être réalisée par le titulaire au niveau de l échafaudage. Cette alarme doit être selon les préconisations de la Compagnie d assurance du Maître d Ouvrage de matériel de type filaire A2P avec la marque NF A2P. Les frais de déplacement de la société de gardiennage sont à la charge du titulaire. ARTICLE 11- DIRECTION DES TRAVAUX Direction des travaux Les travaux sont dirigés par le Maître d Oeuvre qui aura tout pouvoir en la matière vis-à-vis du titulaire : Il fera appliquer les plannings d avancement et donnera tous ordres et toutes directives en conséquence. Il prendra toutes dispositions modificatives vis-à-vis de ces plannings quand il le jugera nécessaire, notamment dans un but d amélioration de l avancement général ou pour faire face à des difficultés imprévues, ou à la carence du titulaire. - Il surveillera la bonne exécution des travaux - Il pourra prendre toutes dispositions jugées utiles dans ce sens, demandes d analyse, de prélèvements de contrôle ou de justifications diverses. - Il dirigera les rendez vous de chantier et prendra toutes dispositions au sujet de ceux-ci. - Il pourra s entourer de tous les techniciens qu il jugera utile et leur déléguer tout, ou une partie, de ses attributions. - Les indications données par le Maître d Oeuvre, soit pour les détails d exécution, soit pour tout éclaircissement sur les plans, soit pour toute autre cause, seront consignées sur un cahier de chantier ou sur le compte-rendu de la réunion de chantier et devront être appliquées par les intéressés. - La non-observation de ces indications par le titulaire entraînera la remise à niveau de ses prestations à ses frais pouvant aller jusqu à l arrêt des travaux. - le titulaire devra également, à ses frais, présenter tous les échantillons demandés par le Maître d Oeuvre et le Maître d Ouvrage. ARTICLE 12 ORGANISATION DES TRAVAUX Il appartient au titulaire d organiser les travaux au mieux des intérêts du Maître d Ouvrage. 7

8 ARTICLE 13 RENDEZ- VOUS DE CHANTIER, SURVEILLANCE Une réunion de chantier hebdomadaire sera prévue. Le jour en sera fixé d un commun accord avec les participants. Chaque absence au rendez-vous de chantier sera sanctionnée d une amende de 80Euros. au bénéfice du Maître d Ouvrage, pour être ristournée ensuite au crédit du compte spécial «PENALITES» conformément à l article ci-dessus. De ces prélèvements, seront déduits les frais occasionnés tels que frais de lettres recommandées, constats, etc. Les représentants du titulaire devront être mandatés pour toutes décisions pouvant être prises sur le chantier. ARTICLE 14 RAPPORTS DE CHANTIER Le rapport de chaque rendez- vous de chantier, sera établi par le Maître d Oeuvre. Ce compte-rendu mentionnera, outre les différentes personnes présentes, l état d avancement des travaux ainsi que toutes les décisions ou observations particulières ayant été prises ou énoncées. Afin d éviter toute contestation ultérieure, un cahier de rapport sera signé par l Entrepreneur, afin de pouvoir se prononcer sur la qualité des travaux exécutés. ARTICLE 15 PHOTOS Des photos sont à réaliser au cours de l exécution du chantier, au frais du titulaire, afin de pouvoir se prononcer sur la qualité des travaux exécutés. ARTICLE 16 RESPECT DES NORMES ET REGLEMENTS Pour les matériaux et leur mise en œuvre qui pourraient comporter des indications opposées à celles des normes citées ou règlements en vigueur, sans qu aucune spécification expresse du Maître d Oeuvre n ait été faite, le titulaire devra toujours lui en référer. ARTICLE 17 CONNAISSANCE DES LIEUX Le titulaire ne saura se prévaloir postérieurement d une connaissance insuffisante des sites, lieux et terrain d implantation des ouvrages non plus que de tous les éléments locaux tels que nature du sol, moyen d accès conditions climatiques en relation avec l exécution des travaux. liste non limitative. ARTICLE 18 RESPONSABILITE TECHNIQUE DU TITULAIRE Par le fait de sa soumission, le titulaire est censé avoir une expérience suffisamment approfondie de la nature des travaux prévus pour qu il puisse signaler en temps utile, conformément à l obligation qui lui en est faite, toute omission, contradiction ou erreur technique éventuelle du projet ou des prescriptions du directeur des travaux, décelables pour un homme de l Art. 8

9 L excuse d une telle erreur, signalée trop tardivement par le titulaire, ne saurait être recevable et lui permettre de dégager totalement ni partiellement sa responsabilité. Par ailleurs, il est interdit au titulaire d assurer des fournitures et d utiliser des moyens d exécution dont il n aurait pas une expérience suffisante, si ces fournitures ou ces moyens ont une influence sur la qualité des ouvrages. Le titulaire est donc tenu de signaler à celui-ci en vue d obtenir un agrément, qui pourra toujours lui être refusé, toute innovation qu il envisagerait dans ses fournitures ou ses moyens d exécution. A défaut de quoi, le titulaire sera censé avoir agi de son propre chef et encourra l entière responsabilité de toutes les conséquences immédiates et lointaines des défauts qui pourraient être constatés. Enfin, la qualité et la régularité du travail ne doivent en aucun casse trouver compromises par de quelconques mesures d improvisation sur le chantier. A cet effet, le titulaire est tenu de donner au chantier ses consignes avec un préavis suffisant et il lui est interdit de laisser à ses agents locaux la liberté de remédier, sans lui en référer, par des changements de dernière heure ou à fortiori en cours de travaux, aux défauts éventuels des directives qui lui ont été données. Toute fausse manœuvre entraînera l entière responsabilité du titulaire, de même qu il est dit au paragraphe précédent. ARTICLE 19 DELAIS, PLANNINGS Les travaux commenceront dès que le Maître d ouvrage en aura avisé le titulaire par ordre de service. Ils devront être terminés dans le délai global prévu au planning signé, soit 6 mois maximum dès le démarrage du chantier qui devrait commencer début avril Le planning tient compte : a) des études techniques avant travaux b) de la période de préparation c) de l incidence des fêtes légales et des vacances légales du personnes des entreprises et ce, par saison Les prolongations de délais ne peuvent être accordées que par le Maître de l Ouvrage. Il est précisé enfin que les pénalités pour tout retard sur le planning initial seront retenues en fin de chantier sur le marché du titulaire. ARTICLE 20 PRESCRIPTIONS GENERALES Les matériaux et leur mise en œuvre devront satisfaire aux dernières prescriptions, décrets et lois parus à la remise des offres et plus particulièrement : du code de construction et de l habitation (CCH) 9

10 du code de l urbanisme des normes françaises des différents arrêtés ministériels ou préfectoraux des règles de l Art des prescriptions concernant l isolation thermique des locaux Liste non limitative. ARTICLE 21 SOUS- TRAITANTS 21.1 Sous-traitants Le titulaire peut demander au Maître de l Ouvrage de sous traiter l exécution de certaines parties de son marché. Il ne peut en aucun cas demander de sous-traiter la totalité des prestations qui lui sont confiées Le Maître de l Ouvrage est libre d accepter ou de refuser le sous-traitant présenté par le titulaire sans avoir à motiver sa décision Les contrats de sous-traitance se réfèreront obligatoirement aux pièces contractuelles du projet et le titulaire s engage à les communiquer au Maître de l Ouvrage pour leur agrément. Le titulaire doit fournir au Maître de l Ouvrage les factures correspondantes aux paiements directs de toutes les sommes dues au sous-traitant Le titulaire du marché est responsable de la partie sous-traitée de son marché vis-à-vis du Maître de l Ouvrage Disposition commune relative aux assurances des sous-traitants et fabricants Le titulaire fournira pour les faire agréer au Maître de l Ouvrage, les contrats de sous-traitants des entreprises ainsi que : Attestations d assurance RC et décennie nominatives, et à jour des cotisations Les certificats de qualification professionnelle type qualibat ou équivalent Contrat de sous-traitance Conditions de règlement de son contrat ARTICLE 22 CONTROLES Le titulaire est tenu de fournir tous les échantillons qui lui seront demandés en vue des essais. La fourniture de tous les échantillons, ainsi que les frais de ces essais sont à la charge du titulaire. ARTICLE 23 TRAVAUX DE FINITION, RECEPTION 23.1 Travaux de terminaison et de finition 10

11 Avant la livraison de l opération de ravalement, le Maître de l Ouvrage assisté du Maître d Oeuvre est autorisé à exécuter, au frais, risques et périls du titulaire, tous les travaux de terminaison ou de finition de telle sorte que la mission soit parfaitement achevée dans les délais de l ordre de service. L application de cette disposition n exonère en rien le titulaire de ses obligations de garantie Réception Préalablement à la réception, un état des lieux sera dressé contradictoirement par le titulaire et le Maître de l Ouvrage assisté du Maître d Oeuvre. Les travaux en découlant devront être réalisés dans un délai de 6 jours calendaires, afin que la constatation du ravalement puisse être réalisée par le Maître d Ouvrage assisté du Maître d Oeuvre dans un délai maximum de 10 jours après cet état des lieux La réception ne peut pas être demandée avant l entier achèvement prévu. Il n est jamais dérogé à cette règle et le Maître de l Ouvrage ne peut, en aucun cas, être tenu pour responsable d un retard dans le prononcé de la réception en raison de l inachèvement ou des observations que justifieraient les travaux En aucun cas la prise en possession, par le Maître de l Ouvrage avant l achèvement total des travaux ou après l expiration des délais prévus au calendrier d exécution des travaux, ne vaut réception. Celle-ci ne peut résulter que d un procès verbal Le procès verbal de réception ou de refus de réception, établi par le Maître d Ouvrage en présence du titulaire et de ses Conseils, est signé par le Maître de l Ouvrage, qui le notifie au titulaire par lettre recommandée avec accusé de réception dans les dix jours si la réception comporte des réserves, le procès-verbal mentionne en détail les omissions, imperfections ou malfaçons constatées et la simple notification dans les formes sus-indiquées lui vaut injonction d exécuter ou de terminer les travaux omis ou incomplets et de remédier durablement et conformément aux règles de l Art aux imperfections et malfaçons dans le plus bref délai sans que celui-ci puisse en aucun excéder 15 jours La réception des installations diverses telles que : - Réseaux d évacuation de eaux usées - Autres installations est toujours prononcée sous la réserve de leur bon fonctionnement même si cette réserve n est pas notée au procès-verbal de réception. Cette réserve en tout état de cause, doit être levée dans un délai de deux mois à partir de la réception. ARTICLE 24 GARANTIES DE PARFAIT ACHEVEMENT ET DE BON FONCTIONNEMENT 11

12 24.1 Sans préjudice des articles 1792 et suivants et 2270 du Code Civil La garantie de parfait achèvement à laquelle le titulaire est tenu pendant un délai d un à compter de la réception, comprend, outre la réparation de tous les désordres signalés au moyen de réserves mentionnées au procès-verbal de réception dans les délais prévus ci-dessus, tous ceux révélés postérieurement à la réception Désordres signalés postérieurement à la réception Si des désordres sont signalés pendant l année de garantie de parfait achèvement, la simple notification, par lettre recommandée avec accusé de réception au titulaire lui vaut injonction de réparer durablement et conformément aux règles de l Art dans le plus bref délai, sans que le démarrage de ces reprises puisse en aucun cas excéder dix jours. En cas d inexécution dans le délai fixé ci-dessus, les travaux peuvent être exécutés aux frais et risques du titulaire défaillant. ARTICLE 25 CADENCES D EXECUTION DES OUVRAGES Les cadences de mise en œuvre nécessaires au respect du planning contractuel ne doivent pas se réaliser au détriment des règles de l Art de construire. ARTICLE 26 ASSURANCE 26.1 Qualification professionnelle et assurance de base Le titulaire y compris ses sous-traitants devront justifier pour les travaux qui leur sont confiés et adaptés à ceux-ci, qu ils sont titulaires de la qualification professionnelle correspondante, d une police nominative pour la durée totale du chantier garantissant les responsabilités découlant de la loi du 4 janvier Ce contrat devra comporter des garanties au moins équivalentes à celles délivrées par les polices d assurance décennale du bâtiment, compte tenu du nombre d étoiles et/ou du nombre de salariés qu elle emploie. Il est toutefois précisé que chaque entrepreneur devra être titulaire d un contrat d assurance répondant aux obligations qui lui sont faites par l article L du Code des Assurances ou d avenants d extension de garantie qui pourraient être exigés par les compagnies d assurance ou le Maître de l ouvrage au cas : - où le titulaire, malgré l obligation qui lui est faite titulaire des qualifications professionnelles correspondant aux travaux pour lesquels il s engage, ne justifierait pas de ces qualifications. - de travaux de techniques non courantes ; il est fait à cet égard obligation au titulaire de signaler au Maître d Ouvrage ou à son Conseil tous les travaux de technique non courante. - de travaux de spécialité - d ouvrages de caractère exceptionnel 12

13 Au cas où le coût total de la construction dépasserait le plafond de garantie accordé au titulaire, celui-ci devra justifier d un avenant. -abrogeant la règle proportionnelle si celle-ci est appliquée par l assureur déplafonnant le montant des garanties à hauteur du coût total de la construction Ces justificatifs sont exigibles à tout moment et en particulier avant l ouverture du chantier. Le titulaire devra justifier d une police Responsabilité Civile travaux nominative pour la durée totale du chantier, les couvrant pendant et après les travaux pour les conséquences pécuniaires de dommages de toute nature, corporels, matériels et immatériels, causés aux biens et personnes par accident, incendie, explosion, eau et vol, dans le cadre de leur activité professionnelle. La garantie devra également porter sur les avoisinants et sur les existants Coûts et attestations d assurances Tous les frais des assurances personnelles indiquées aux paragraphes ci-dessus sont compris dans le prix forfaitaire global du titulaire. Sont également comprises toutes surprimes qui seraient nécessaires eu égard à la nature des travaux ou autres conditions d exécution ou à la situation du titulaire, pour permettre le jeu normal des garanties, notamment en cas de travaux de spécialité ou d ouvrages exceptionnels. Les attestations d assurance devront obligatoirement être établies par la Compagnie d Assurance du titulaire. La compagnie devra s engager à aviser le Maître de l Ouvrage de toute modification ou cessation de garanties Cas particuliers des avoisinants et existants Si nécessaire, avant le début des travaux, le titulaire provoquera un examen contradictoire des avoisinants et/ou existants, en vue de consigner par constat les défectuosités et imperfections apparentes, telles que fissurations et désordres de toute nature, et ce à fin d opposition efficace à toute réclamation, recours et instances éventuels Lorsque le Maître de l Ouvrage, vu les dommages susceptibles d être causés aux ouvrages avoisinants et existants du fait des travaux neufs, considère le titulaire insuffisamment garanti, il est habillé à exiger du titulaire intéressé, la souscription immédiate d un avenant ou d une police particulière apportant la couverture recherchée. L attestation correspondante devra alors être fournie à la diligence du titulaire, avant tout début de travaux. Dans le cas où, passé le délai d un mois à compter de la délivrance de l Ordre de Service d avoir à exécuter les travaux, cette attestation n aurait pas été fournie, le Maître de l Ouvrage sera autorisé à souscrire lui-même une telle police d assurance, en lieu e place du titulaire, pour le compte et aux frais de ce dernier, sans que ceci puisse diminuer en rien sa responsabilité Non-paiement des primes, résiliation ou modifications des assurances 13

14 En cas de non-paiement des primes échues, de résiliation ou de simple modification de l une ou l autre de ces assurances, le titulaire devra en informer le Maître de l ouvrage par lettre recommandée, dix jours au moins avant la prise d effet, ainsi que sur les conditions du jeu des garanties et sans que ceci n entraîne aucune renonciation aux droits et actions que le Maître de l ouvrage peut exercer contre lui, notamment en cas de sinistres. ARTICLE 27- POLICE MAITRE D OUVRAGE Le Maître d ouvrage contractera une assurance Dommage Ouvrage. ARTICLE 28 HYGIENE, SECURITE ET POLICE DU CHANTIER RESPONSABILITE DU TITULAIRE VIS-A-VIS DES OUVRIERS ET DES TIERS 28.1 Le titulaire pour ce qui le concerne, est tenu de prendre toutes dispositions afin d assurer la sécurité du chantier, l hygiène et la sécurité des travailleurs et la sécurité publique et de se soumettre à toutes les obligations mises à sa charge par les lois et décrets en vigueur et tous les règlements de police, de voirie ou autres. Dans le cadre de la loi du 31 décembre 1993 et de ses décrets d application, le titulaire doit respecter les dispositions applicables au projet, notamment quant à la coordination en matière de sécurité et de santé et quant à ses obligations à l égard de son sous-traitant Le titulaire devra réaliser au début des travaux les accès et l équipement sanitaire du chantier Le titulaire devra procéder aux épreuves et vérifications réglementaires du matériel qu il utilise sur le chantier : échafaudages, garde corps ou filets, engins de levage, installations électriques etc. ou charger de vérifications, sous sa responsabilité une personne ou un organisme agréé. Les épreuves et vérifications réglementaires feront l objet d une demande auprès du Maître d Ouvrage et de son Conseil 72 heures à l avance et devront obtenir l accord du coordonnateur sécurité Responsabilité vis à vis des ouvriers et des tiers Le titulaire, pour ce qui le concerne, doit exercer une surveillance continue sur le chantier à l effet d éviter tous accidents aux ouvriers travaillant sur le dit chantier puissent cause et à celles qui seraient étrangères à celui-ci Le titulaire est responsable de tous les accidents ou dommages qu une faute dans l exécution de ses travaux ou le fait de ses agents ou ouvriers puissent causer à toute personne : il s engager à garantir le Maître de l ouvrage et son Conseil contre tout recours qui pourrait être exercé contre eux du fait de l inobservation par lui de l une quelconque de ses obligations. 14

15 L intervention d un coordonnateur sécurité ne modifie ni la nature ni l étendue des responsabilités du titulaire Intervention d un coordonnateur sécurité Le présent projet donne lieu à la désignation par le Maître de l Ouvrage d un coordonnateur sécurité. Ce chantier sur lequel le titulaire est appelé à travailler est soumis à l obligation de plan général de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé. Ce plan général de coordination, établi par le coordonnateur sécurité, fait partie documents du marché. Toute mesure ou dispositif décidé par le coordonnateur sécurité pour prévenir les risques résultants des interventions simultanées ou successives ou prévoir l utilisation des moyens communs est pris en charge financièrement par l entrepreneur. ARTICLE 29 -TRAVAUX MODIFICATIFS Le titulaire ne pourra exécuter aucun travail apportant des modifications, tant dans son forfait que dans la nature des travaux, sans ordre écrit du Maître d Ouvrage. IV DIFFERENTS ARTICLE 30 LITIGES Les contestations qui pourraient naître entre le titulaire et le Maître de l Ouvrage, à l occasion de l exécution des travaux, seront réglées, dans les Tribunaux compétents. ARTICLE 31 CONTROLE PAR UN ORGANISME EXTERIEUR L exécution des travaux se fera sous le contrôle du Cabinet Hughes de Bretagne. ARTICLE - 32 CLAUSES D INDIVISIBILITES Le fait pour un Entrepreneur d être retenu l engage expressément à l égard du Maître de l Ouvrage, d une manière entière et indivisible, pour tous les travaux dont il est ou sera éventuellement chargé. ARTICLE 33 RESILIATION DE PLEIN DROIT ET EVACUATION DU CHANTIER Le marché peut être résilié de plein droit, au gré du Maître d Ouvrage, sans que le titulaire puisse prétendre à une indemnité quelconque dans chacun des cas suivants : 1 ) En cas de sous-traitance, cession, transfert ou apport du Marché sous-traité, sans autorisation préalable, dûment signée par le Maître de l Ouvrage. 15

16 2 ) En cas de défaillance technique grave, de fraude, d abandon de chantier, de tromperie grave sur la qualité des matériaux ou l exécution des travaux, le Maître de l Ouvrage devra faire constater, s il désire mettre en jeu la présente clause, la faute du titulaire par simple acte d huissier, diligentant à se requête. 3 ) En ces de dissolution, de règlement judiciaire ou de liquidation judiciaire des biens du titulaire. 4 ) En cas d insatisfaction notoire des travaux exécutés ou de non-respect du planning mettant en péril les délais de livraison convenus ( voir articles ci-dessus). 5 ) En cas d opposition par le Maître d Ouvrage, à l intervention sur le chantier du titulaire, le Marché serait alors résilié dans un délai de huit jours suivant réception par le titulaire de l ordre écrit de quitter les lieux émanant du Maître d Ouvrage. Le titulaire serait alors réglée du montant des travaux exécutés à la date de la résiliation, suivant bordereaux de ses prix unitaires et quantités réalisées, compte tenu des approvisionnements restant sur le chantier. 6 ) Refus de donner les clefs des locaux ou entrave à la bonne marche du chantier. 7 ) en cas retard dans la prise en possession de chantier pour le commencement des travaux ou leur exécution par rapport aux dates fixées par le planning, constituera par luimême et sauf justification dont la preuve incombera au titulaire, une faute grave susceptible d entraîner la résiliation du marché. En toute hypothèse, le titulaire reste responsable des travaux effectués. Elle devra évacuer le chantier et ses annexes (immédiatement après résiliation du contrat) Dans tous les cas de résiliation, quelle qu en soit la cause, le titulaire garantit, en outre au Maître d Ouvrage, le droit et la possibilité d utiliser les procédés brevetés, de même que les brevets, pour permettre l achèvement des travaux quel qu en soit le prix, et à laisser à sa disposition tous les matériels, plans, etc. nécessaires. Dans les cinq premiers cas de résiliation visés au présent article, le Maître d Ouvrage pourra, en outre, passer un nouveau Marché aux risques et périls du titulaire défaillante. Les dépenses supplémentaires qui pourraient, de ce fait, être rendues nécessaires, seront mises à la charge de cette Entreprise, et prélevées sur les sommes qui pourraient lui être dues sans préjudice des droits à exercer contre elle, en cas d insuffisance. Si le nouveau Marché entraînait une diminution des dépenses, le bénéfice en résultant resterait entièrement acquis au Maître d Ouvrage. ARTICLE 34 - MESURES COERCITIVES Si le titulaire ne se conforme pas aux conditions du Marché, ainsi qu aux ordres écrits qui lui seront donnés par le Maître d Ouvrage et notamment si il prend un retard susceptible de mettre en danger la bonne exécution du programme, sans prendre les mesures nécessaires pour le combler, le Maître d Ouvrage lui adressera une lettre recommandée avec l ordre de satisfaire à ses obligations dans un délai déterminé. 16

17 Ce délai, sauf cas d urgence exceptionnelle, ne sera pas inférieur à trois jours, a compter de la réception de la lettre. A l expiration du délai fixé, si le titulaire n a pas exécuté les obligations pour lesquelles elle a été mise en demeure, le Maître d Ouvrage pourra, après simple mise en demeure par acte extrajudiciaire resté en effet sous quarante huit heures, faire exécuter les travaux par tous moyens aux risques et périls du titulaire. Cette mesure sera exécutoire de plein droit sans qu il soit besoin d un jugement autorisant à la mettre en œuvre. En outre, elle ne pourra être suspendue par aucune décision fut-elle rendue sur référé. Dans le cas ci-dessus, le titulaire devra régler au Maître d Ouvrage, tout supplément de prix que celui-ci aurait été appelé à supporter pour poursuivre les travaux, ainsi que les frais qu elle aurait dû engager ; le Maître d Ouvrage se réserve en outre, le droit d exercer contre elle tout recours à raison du préjudice causé. ARTICLE 35 DISPOSIONS DU CCG-TRAVAUX NON APPLICABLES Article 3.1 ; Article 4.1 ; Article 4.2 ; Article 7 ; Article 20.1 pour ce qui concerne le montant de la pénalité journalière ; Fait en un seul exemplaire original à : Le : Le prestataire : Mentions manuscrites "Lu et accepté" Cachet et signature 17

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 40 II du Code des Marchés Publics) Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Pouvoir

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA Cahier des Clauses Administratives Particulières Page 1 sur 10 «TMPNOMRED» CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.A.P MARCHE DE SERVICE 2012 N 101-2012 PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P)

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) Mairie de COUPVRAY PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) DU MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES n 04/MG/2015

Plus en détail

Cahier des Charges Administratives Particulières. Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers

Cahier des Charges Administratives Particulières. Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers Centre Hospitalier Cahier des Charges Administratives Particulières Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers Octobre 2014 1 Article 1 - Objet du marché, procédure et dispositions

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Société Anonyme d Economie Mixte Locale BP 237 20294 BASTIA : 04.95.32.80.55 : 04.95.34.01.14 MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

SEVRES ESPACE LOISIRS

SEVRES ESPACE LOISIRS SEVRES ESPACE LOISIRS MARCHE PUBLIC DE SERVICES Nettoyage et entretien du SEL Marché n SEL13-01 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) Mode de consultation : procédure adaptée Le présent document vaut

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Volvestre Direction Générale des Services Service des Marchés Publics 34 avenue de Toulouse BP 9 31390 CARBONNE Tél: 05 61

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST»

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST» MARCHE PUBLIC DE SERVICES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Centre Hospitalier du Bois Petit Direction des services économiques, logistique, technique et informatique Services économiques 8 avenue de la Libération

Plus en détail

PRESTATIONS DE PLOMBERIE ET DE RELAMPAGE

PRESTATIONS DE PLOMBERIE ET DE RELAMPAGE PRÉFET DE LA RÉGION D ÎLE-DE-FRANCE PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission ressources Humaines, budget et logistique Bureau des marchés et de la logistique, 5 rue

Plus en détail

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Article 00 Assurances. Dans la mesure où les garanties préconisées ou souscrites par le Maître de l ouvrage, sont accordées selon des clauses

Plus en détail

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Cadre réglementaire Le CCMI entre dans le cadre des dispositions des articles L. 231-1 à L. 231-13 et R. 231-1 à R. 231-14 (art. L. 232-1 ; L. 232-2

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. 2012-08 VERIFICATION ET MAINTENANCE DES SYSTEMES DE SECURITE DES E.R.P. DE LA VILLE

Plus en détail

VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.

VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A. VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P) (le présent cahier des clauses administratives contient 10 pages dont

Plus en détail

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France

SAICA GROUP. Conditions Générales d Achat - France SAICA GROUP Conditions Générales d Achat - France 1. Domaine d application 1.1. A titre de conditions déterminantes du consentement et sauf exception expresse faisant l objet de conditions particulières

Plus en détail

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part Accord-cadre n A10-951 Objet de l accord-cadre: FOURNITURE DE CORBEILLES MURALES VIGIPIRATE Entre les soussignés Société Aéroports de Lyon SA à Directoire et Conseil de Surveillance Capital de 148 000

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES FONDATION IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES INSTITUT IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP CCP PIECE 2/2 MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE Mairie d AMBLAINVILLE Place du 11 Novembre

Plus en détail

FIN DE CHANTIER DEFINITION DE LA RECEPTION

FIN DE CHANTIER DEFINITION DE LA RECEPTION FIN DE CHANTIER Article 1792-6 du Code civil DEFINITION DE LA RECEPTION «La réception est l'acte par lequel le maître de l'ouvrage déclare accepter l'ouvrage avec ou sans réserves. Elle intervient à la

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU TRAVAIL DEPARTEMENT ACHATS FINANCES UNITE PARTENARIATS MARCHES PUBLICS 253, avenue du

Plus en détail

Fourniture et livraison de kits de prélèvement sanguin et de fiches en liasses autocopiantes COMMUN AUX DEUX LOTS

Fourniture et livraison de kits de prélèvement sanguin et de fiches en liasses autocopiantes COMMUN AUX DEUX LOTS MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Marché N 2012-DTD51-AO-001 Fourniture et livraison de kits de prélèvement sanguin et de fiches en liasses autocopiantes COMMUN AUX DEUX LOTS Cahier

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté d Agglomération Amiens Métropole Direction des affaires juridiques et générales Service gestion centralisée du courrier Place de l Hôtel

Plus en détail

CONTRAT DE NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX DE L IFREMER

CONTRAT DE NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX DE L IFREMER CONTRAT DE NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX DE L IFREMER Réf. Ifremer n 13/121/M ENTRE L INSTITUT FRANCAIS DE RECHERCHE POUR L EXPLOITATION DE LA MER, établissement public à caractère industriel et commercial,

Plus en détail

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES REALISATION DU JOURNAL

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P

Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P - 1 - CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P relatif à des Prestations de Services Maintenance des ascenseurs et monte-charge de l établissement

Plus en détail

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 ROYAUME DU MAROC AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES PREFECTURES ET POVINCES DU NORD DU ROYAUME... Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 OBJET : L AUDIT COMPTABLE

Plus en détail

Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES

Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET PARTICULIÈRES (CCAP) Ce cahier des clauses administratives

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES PASSÉ SOUS LE RÉGIME DE LA PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES PASSÉ SOUS LE RÉGIME DE LA PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES PASSÉ SOUS LE RÉGIME DE LA PROCEDURE ADAPTEE MARCHE DE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE, D EAU CHAUDE SANITAIRE ET VMC DES BATIMENTS COMMUNAUX MAPA

Plus en détail

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE Passé en application du nouveau Code des Marchés Publics CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Ce document comprend 8 pages dont celle-ci MARCHE N TA2011/01

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) COMMUN AUX 5 LOTS Commune de Maincy Hôtel de Ville 3, rue Alfred et Edme Sommier 77950 Maincy Tél : 01 60 68 17 12 Fax : 01 60 68 60 04 E-mail :

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Réaliser les études préalables. Définir le programme. Choisir et rémunérer le maître d œuvre

Sommaire détaillé. Sommaire. Réaliser les études préalables. Définir le programme. Choisir et rémunérer le maître d œuvre Réf. Internet Pages Partie 1 Optimiser la programmation de l opération de travaux Réaliser les études préalables Accomplir les études de prospection et de diagnostic...3092 9 Choisir la localisation du

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP )

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP ) PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission des moyens généraux Bureau des marchés et de la logistique, 75911 PARIS CEDEX 15 pref-marches75@paris.gouv.fr

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

Convention de cotraitance pour groupement solidaire

Convention de cotraitance pour groupement solidaire Convention de cotraitance pour groupement solidaire Ce modèle peut être modifié, complété en fonction des souhaits émis par les membres du groupement. Il est souhaitable que le maître d ouvrage soit informé

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES. Transports sanitaires

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES. Transports sanitaires Marché de service CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Transports sanitaires - Etablissement contractant : CENTRE HOSPITALIER 858 rue des Drs. Devillers 02120 GUISE 03.23.51.55.55 03.23.51.55.35 Procédure

Plus en détail

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Marché concernant la fourniture d'un logiciel ou d'une suite de logiciels permettant de gérer les soins infirmiers, les dossiers

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Date limite de remise des offres : le 15/10/2014 2014 à 12h00

MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Date limite de remise des offres : le 15/10/2014 2014 à 12h00 MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE L ANCE Le bourg 63 840 Saillant Tél : 04 73 95 32 64 Mail : ccva63@wanadoo.fr MOBILIER DE LA MAISON DE L ENFANCE Le bourg 63 840 Eglisolles MARCHE

Plus en détail

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part,

b) Et. Domicilié, éventuellement représenté par., ci-après dénommé «le Courtier», de seconde part, CONVENTION D INTERMEDIAIRE D ASSURANCES. Entre les soussignés, ci-après dénommés «les Parties» : a) IBS Europe s.a. dont le siège social est situé au N 68 de la Route de Luxembourgà L-4972 DIPPACH (Grand

Plus en détail

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS L exécution d un chantier ou d une prestation de service sur une période relativement longue conduit quasi-inévitablement à des divergences de points de vue entre

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES POUR LA FOURNITURE ET LE MONTAGE D UN ENSEMBLE INDUSTRIEL MECANIQUE, ELECTRIQUE ET/ OU METALLIQUE

CONDITIONS GENERALES POUR LA FOURNITURE ET LE MONTAGE D UN ENSEMBLE INDUSTRIEL MECANIQUE, ELECTRIQUE ET/ OU METALLIQUE CONDITIONS GENERALES POUR LA FOURNITURE ET LE MONTAGE D UN ENSEMBLE INDUSTRIEL MECANIQUE, ELECTRIQUE ET/ OU METALLIQUE sa 1. Préambule On entend par matériel, les machines, appareils, matériaux, et autres

Plus en détail

CONTRAT DE CONTRÔLE TECHNIQUE

CONTRAT DE CONTRÔLE TECHNIQUE CONTRAT DE CONTRÔLE TECHNIQUE CONSTRUCTION D UNE SALLE DE MUSIQUE Extension de l espace culturel et sportif À LIPSHEIM CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES C.C.P. TABLEAU RECAPITULATIF DES ARTICLES DU C.C.P.

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION MINISTERE CHARGE DE L OUTRE-MER Représenté par son Délégué en exercice CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières Valant Acte d Engagement CCP/AE

Cahier des Clauses Particulières Valant Acte d Engagement CCP/AE Marché Publics de fournitures courantes et services Cahier des Clauses Particulières Valant Acte d Engagement () - Personne Publique : Mairie Boissy-sous-Saint-Yon Service des Marchés Publics Place du

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES COMMUNE DE COLLONGES AU MONT D OR CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES Objet du Marché FOURNITURE DE MATERIEL INFORMATIQUE ET MAINTENANCE DU PARC INFORMATIQUE SOMMAIRE CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

COMMUNE DE CAUROY LES HERMONVILLE 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

COMMUNE DE CAUROY LES HERMONVILLE 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES 2, Place Du Général Leclerc 51220 CAUROY LES HERMONVILLE MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES (Plan Local d Urbanisme) DE CAUROY LES HERMONVILLE ACTE D ENGAGEMENT Marché de Prestations Intellectuelles

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 MARCHÉ PUBLIC VILLE DE SAINT-PATHUS MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 Mode de consultation : marché passé en la forme d un marché à procédure adaptée

Plus en détail

Mission d appui au déploiement du décret du 7 novembre 2012 relatif à la comptabilité budgétaire et la comptabilité publique GBCP-

Mission d appui au déploiement du décret du 7 novembre 2012 relatif à la comptabilité budgétaire et la comptabilité publique GBCP- MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Direction financière et technique Service des marchés publics Dossier suivi par : Service des marchés publics Ligne directe : 01 49 77 38 71 Fax direct : 01

Plus en détail

PRESTATIONS DE SERVICES ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

PRESTATIONS DE SERVICES ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Cahier des Clauses Administratives Particulières Document rédigé par le Cabinet C.E.G.A. pour le marché d assurances à effet du 01/01/2012 PRESTATIONS DE SERVICES ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Du 01 janvier 2014 au 31 décembre 2014 1 PRÉAMBULE L agence web MILKCREATION est une société spécialisée dans la réalisation de prestations numériques. Elle intègre les domaines

Plus en détail

39 rue Maurice Berteaux 41110 St Aignan Tél : 02.54.75.70.40 Fax : 02.54.75.07.79. Date limite de réception des offres : 2 janvier 2013 à 12 h 00

39 rue Maurice Berteaux 41110 St Aignan Tél : 02.54.75.70.40 Fax : 02.54.75.07.79. Date limite de réception des offres : 2 janvier 2013 à 12 h 00 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DES MARCHES D ASSURANCES Maître d ouvrage/pouvoir adjudicateur : Communauté de

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX

CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES GÉNÉRALES POUR L EXÉCUTION DES TRAVAUX FORESTIERS DE REBOISEMENT ET D ENTRETIEN EN FORET PRIVÉE Établi contractuellement en 1989 par la Compagnie

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE Préambule : CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE La procédure de consultation utilisée est une procédure adaptée en vertu de l article 28 du Code des Marchés Publics. Le

Plus en détail

COMMUNE DE BESSIERES. Marché Public 2015-10. Refonte du site internet de la ville de Bessières. Acte d Engagement. Dénomination exacte :.. Adresse :..

COMMUNE DE BESSIERES. Marché Public 2015-10. Refonte du site internet de la ville de Bessières. Acte d Engagement. Dénomination exacte :.. Adresse :.. Marché Public 2015-10 Refonte du site internet de la ville de Bessières Acte d Engagement CANDIDAT Dénomination exacte :.. Adresse :.. Tel : Fax :. Mail :. PARTIE RESERVEE AU POUVOIR ADJUDICATEUR Cet acte

Plus en détail

Objet : Gardiennage et surveillance de l Ecole Normale Supérieure Rabat et de son annexe

Objet : Gardiennage et surveillance de l Ecole Normale Supérieure Rabat et de son annexe R O Y A U M E DU M A R O C UNIVESITE MOHAMMED V-AGDAL --------------- ECOLE NORMALE SUPERIEURE RABAT APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 05/ ENS /2013 (lot N 2) SEANCE PUBLIQUE Objet : Gardiennage

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014

CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014 CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014 Sur la base desconditions générales du contrat de sous-traitance Maison Idividuelle L entreprise (raison

Plus en détail

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE MAISON DES VIGNERONS ET DU TERROIR CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE 2013-1. Nettoyage des locaux du CRDP De CORSE

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE 2013-1. Nettoyage des locaux du CRDP De CORSE CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE 2013-1 relatif au Nettoyage des locaux du CRDP De CORSE CRDP de CORSE Immeuble Castellani Avenue du Mont Thabor BP 70961 20700 Ajaccio Cedex 9 Ce C.C.P. comporte

Plus en détail

SAEM NOISY LE SEC HABITAT ENTRETIEN DU PATRIMOINE REPARATIONS LOCATIVES LOT N 1

SAEM NOISY LE SEC HABITAT ENTRETIEN DU PATRIMOINE REPARATIONS LOCATIVES LOT N 1 MARCHÉS DE TRAVAUX SAEM NOISY LE SEC HABITAT ENTRETIEN DU PATRIMOINE REPARATIONS LOCATIVES LOT N 1 MARCHE A BON DE COMMANDE TRAVAUX DE PLOMBERIE Cahier des Clauses Particulières Page 1 sur 14 CAHIER DES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location.

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Article 1. Généralité. 1.1. Sauf dérogation expresse écrite convenue entre parties, les relations entre la Sprl SON EXCENTRIQUE,

Plus en détail

SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE ET DE LA CONSULTATION - DISPOSITIONS GENERALES

SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE ET DE LA CONSULTATION - DISPOSITIONS GENERALES SOMMAIRE ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE ET DE LA CONSULTATION - DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 2 - ORGANISATION ET CONDITIONS D EXECUTION ET DE REALISATION DE LA MISSION D ETUDE 2.1. Planning - délais d exécution

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce.

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce. CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce. Elles se conforment aux obligations faites par la Loi du 4 août 2008 sur

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public de Services Cahier des Clauses Administratives Particulières n 2011 20 73 du 18/11/2011 Personne publique Ville de Sainte Geneviève des Bois Personne Responsable du Marché Monsieur le Maire

Plus en détail

Établissement public du musée national de la Marine 17, place du Trocadéro 75116 Paris

Établissement public du musée national de la Marine 17, place du Trocadéro 75116 Paris Établissement public du musée national de la Marine 17, place du Trocadéro 75116 Paris CAHIER DES CLAUSES ADMINSTRATIVES PARTICULIERES Objet du marché : réalisation de travaux de nettoyage et d entretien

Plus en détail

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT :

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : GUIDE DE L HÉBERGEMENT ET DU LOGEMENT L occupant hébergé Ci-après désigné par les mots «L occupant hébergé» IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : CONDITIONS PARTICULIERES Article 1 - Objet de la convention La

Plus en détail

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL Il a été convenu ce qui suit entre : La société de gestion de la technopole de Sfax, société anonyme au capital de 01 million de dinars immatriculée

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

Maître d ouvrage : CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE AC TE D ENG AGEMEN T. Marché n 32-2008

Maître d ouvrage : CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE AC TE D ENG AGEMEN T. Marché n 32-2008 Maître d ouvrage : CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL D OISE AC TE D ENG AGEMEN T Marché n 32-2008 MISSION D ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE pour l extension de l Institut des Métiers de l Artisanat

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ACCORD-CADRE

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ACCORD-CADRE Ministère de l Education Nationale De La Jeunesse et de la Vie Associative Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche B. P. 28 97425 LES AVIRONS 0262 38 29 87 0262 38 29 82 E-MAIL : groupcom-lycee-des-avirons@wanadoo.fr

Plus en détail

TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès

TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès COMMUNE de LABEUVRIERE TRAVAUX D AMENAGEMENT Trottoirs rue Jules Guesde Impasse rue Jean Jaurès CAHIER des CLAUSES ADMINISTRATIVES et PARTICULIERES (CCAP et CCP) Date et heure limites de réception de l

Plus en détail

Multirisque Professionnelle

Multirisque Professionnelle Multirisque Professionnelle Dispositions Générales DG 2012 Des Intermédiaires en Assurances Des Intermédiaires en Opérations de Banque & Services de Paiement Des Démarcheurs Bancaires et Financiers Des

Plus en détail

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS : annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ CAS DE FIGURE Le propriétaire des locaux frappés d un arrêté de police tenu à l obligation

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Aménagement de laboratoires de langues, de salles multimédia et de bureaux d enseignants : Bâtiment n 25 du centre de Rennes d

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES N 06_08 passé en application de l article 28 du code des marchés publics FOURNITURE DE PLATEAUX REPAS ET ORGANISATION DE COCKTAILS ET AUTRES RECEPTIONS

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1 ) Définitions CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les termes ci-après définis auront dans les présentes Conditions Générales de Vente les significations suivantes : Vendeur : la société 37DEUX, société à responsabilité

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION POUR RENOVATION ET MISE EN SECURITE BATIMENT A AILE SUD NIVEAU - 2 CONDITIONS PARTICULIERES D ACHAT

DOSSIER DE CONSULTATION POUR RENOVATION ET MISE EN SECURITE BATIMENT A AILE SUD NIVEAU - 2 CONDITIONS PARTICULIERES D ACHAT DOSSIER DE CONSULTATION POUR RENOVATION ET MISE EN SECURITE BATIMENT A AILE SUD NIVEAU - 2 CONDITIONS PARTICULIERES D ACHAT N Marché passé selon la procédure d appel d offres, Établi en application de

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008 DE L'AGENCE NATIONALE D'AVIATION CIVILE

APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008 DE L'AGENCE NATIONALE D'AVIATION CIVILE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE *** MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS *** AGENCE NATIONALE D AVIATION CIVILE APPEL D OFFRES OUVERT ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 : VERSION 2008

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) Commune de CAZERES/GARONNE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon la procédure adaptée prévue par l article 28 du Code des Marchés Publics MAITRE DE L OUVRAGE : Commune de CAZERES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE Domiciliation Artisanale et Commerciale 41 rue Barrault 75013 PARIS Tél : 01 45 89 02 60 Fax : 01 45 89 30 21 Email : ism41@wanadoo.fr CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE ET DE FOURNITURE DE PRESTATIONS

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION

CONVENTION DE LOCATION CONVENTION DE LOCATION ANNEXE PROJET ENTRE LES SOUSSIGNES : HABITAT SUD DEUX SEVRES» dont le siège est à NIORT, 8 Rue François Viète, représenté par son Directeur Général, Monsieur Philippe VARENNE, Et,

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) MISSION DE CONSEIL, D'ASSISTANCE JURIDIQUE PERMANENTE ET DE REPRESENTATION EN JUSTICE DANS LE DOMAINE DU DROIT PUBLIC _ Marché n 11 050 FCS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT

CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT Les présentes conditions générales de réservation et d hébergement s appliquent à toutes les réservations d hébergement de biens situés au Château les

Plus en détail

Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année.

Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année. CONDITIONS GENERALES DE VENTES CAMPING-CAR PARK Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année. PRÉAMBULE

Plus en détail

Ville de Montélimar Règlement de la Consultation Création d un local d accueil des familles au cimetière des Trappistines MARCHE DE TRAVAUX OOO

Ville de Montélimar Règlement de la Consultation Création d un local d accueil des familles au cimetière des Trappistines MARCHE DE TRAVAUX OOO MARCHE DE TRAVAUX OOO REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) OOO POUVOIR ADJUDICATEUR : Ville de Montélimar REPRESENTANT LEGAL DU POUVOIR ADJUDICATEUR : Monsieur le Député-maire ou son représentant MAITRE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE - ARTICLES 26, 28 et 29 DU CODE DES MARCHES PUBLICS - OBJET du MARCHE : Etude relative au projet de fusion entre les communautés de communes de

Plus en détail

Cahier des clauses administratives particulières

Cahier des clauses administratives particulières Marché public n MN/14/09 Communication visuelle et signalétique (conception, impression, pose) de l exposition «élégance et modernité» du 4 mai au 26 juillet 2009 à la Galerie des Gobelins Cahier des clauses

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

Conditions générales de maintenance des logiciels

Conditions générales de maintenance des logiciels Conditions générales de maintenance des logiciels 1. Objet Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les conditions et le contenu des prestations de maintenance fournies par la société

Plus en détail

MARCHE 2015. Entre, d'une part, ci-après dénommée "le Titulaire", d'autre part,

MARCHE 2015. Entre, d'une part, ci-après dénommée le Titulaire, d'autre part, Direction déléguée aux affaires Administratives et Financières MARCHE 2015 Entre, La Fondation de Coopération Scientifique du Campus Paris Saclay, dont le siège est situé au Parc Technologique - Immeuble

Plus en détail