Enjeux et défis des FOAD:

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enjeux et défis des FOAD:"

Transcription

1 Enjeux et défis des FOAD: Le cas particulier de la formation continue Bruno Poellhuber Professeur adjoint Département de psychopédagogie et d andragogie Université de Montréal Chercheur régulier au CRIFPE Plan de la présentation 1. Données sur les adultes en formation créditée 2. De la FAD aux FOAD 3. Les interactions, une piste de solution? 4. L utilisation de la visioconférence Web 5. L utilisation des médias sociaux 6. L expérimentation du réseautage social 7. Discussion et conclusions 2 1. Quelques données sur les adultes en formation créditée 1

2 Sources principales de données THÈSE - Recherche doctorale (auprès de 1141 étudiants du Sondage FAD Sondage réalisé en 2009 auprès de 3643 répondants de 4 établissements offrant de la FAD de niveau postsecondaire Téluq, U. de M., Athabasca) Rech collaborative Recherche actuellement menée par ces quatre établissements sur l utilisation du réseautage social et la visioconférence Web en FAD Sondage cégeps Sondage réalisé en 2011 auprès de étudiants du réseau collégial étudiant au secteur de l enseignement régulier 4 Les 25 ans et plus différents des ans(sondage collégial) Les ans possèdent davantage d équipements technologiques (portables, cellulaires intelligents) Ils les utilisent davantage à l école Les 25 ans et plus possèdent moins d équipements technologiques Utilisent à l école davantage les ordinateurs de table que les autres Passent moins de temps à naviguer sur Internet Envoient moins de messages que les autres pendant les cours 5 Secteur fréquenté (sondage collégial) $!!"#,!"# +!"# *!"# )!"# (!"# '!"# &!"# %!"# $!"#!"# %!#-./#01#234./# %$#-./#01#567/# 8-9:;76409# <0;=.4>70# 6 2

3 Secteur fréquenté (sondage collégial) $!!"#,!"# +!"# *!"# )!"# (!"# '!"# &!"# %!"# $!"#!"# %!#-./#01#234./# %$#-./#01#567/# 8-9:;76409# <0;=.4>70# 7 Persévérance et réussite selon l âge (thèse) 8 Persévérance et réussite selon le nombre d heures travaillées (thèse) 9 3

4 2. De la FAD aux FOAD De la FAD aux FOAD Formation à distance tout type de formation organisée, quelle qu en soit la finalité, dans laquelle l essentiel des activités de transmission des connaissances ou d apprentissage se situe hors de la relation directe, face à face, ou «présentielle», entre enseignant et enseigné. (Glikman, 2002, p.16) Espace-temps différent Médiatisation importante (interactions apprenants-contenu) En lien avec une institution éducative Les formations ouvertes et à distance Notion d ouverture: Accessibilité (Open University) Flexibilité et souplesse des modes d organisation (flexible learning) Adaptation aux besoins des apprenants LES FOAD (plurielles) Variété des formats Proportions variables présence/distance FOAD: vecteur d accessibilité Contribution au développement social et économique Résultats comparables à la formation en classe (Kennedy, 2000; Bernard et al., 2004; Philips & Merisotis, 1999) 12 4

5 Définition de la FOAD Une formation ouverte et à distance est un dispositif organisé, finalisé, reconnu comme tel par les acteurs, qui prend en compte la singularité des personnes dans leurs dimensions individuelle et collective, et repose sur des situations d apprentissage complémentaires et plurielles en termes de temps, de lieux, de médiations pédagogiques humaines et technologiques, et de ressources. (Collectif de Chasseneuil, 2001) Les types de FOAD E-learning Formations asynchrones auto-rythmées TÉLUQ) Formations selon le modèle cohorte (UdeM et autres) Formations hybrides Quelques problèmes avec les FOAD La persévérance Le design pédagogique Les interactions et l encadrement Perception négative des FOAD dans le corps professoral et/ou adhésion difficile Des compétences particulières à développer Concepteurs Tuteurs Autres 5

6 La question du design pédagogique Nécessité du design pédagogique Modèles pédagogiques souvent très transmissifs Valeur ajoutée faible des notes de cours dans Internet Processus d accompagnement dans la conception des cours à distance Centration sur les interactions avec le matériel pédagogique plutôt que sur les interactions humaines On se tourne maintenant vers cela Encadrement Apprentissage coopératif et collaboratif Interactions entre pairs On a tendance à hybrider la formation (rencontre en présentiel ou quasi-présentiel) Le problème de la persévérance The dirty little secret about e-learning The e-learning taboo Taux d abandon plus élevés en formation à distance (Bernard et coll., 2004) Plus élevé dans le modèle auto-rythmé de FAD (Misko, 2000; Bernard et al., 2004) Connu depuis longtemps en FAD Demeure un problème dans les FOAD Abandon dans les FOAD Abandon = phénomène complexe Modèles théoriques de Tinto et de Kember Variables liées à l abandon (Bourdages & Delmotte, 2001) Individuelles Démographiques Environnementales Institutionnelles Caractéristiques des cours Systèmes de soutien 6

7 3. Les interactions, piste de solution? Les interactions en éducation Le collectif Apprenant / Apprenant et l ensemble Dron & Andesron, 2007 Apprenant Apprenant / Enseignant Enseignant Apprenant / contenu Contenu Enseignant / contenu. Enseignant / Enseignant contenu/ contenu Théorème de l équivalence des interactions Toutes les interactions s équivaudraient (Anderson, 2007) Méta-analyse de Bernard et coll. (2009) La combinaison des interactions étudiants-contenu et d une autre des deux interactions (étudiants-étudiants ou étudiants-enseignants) produisent le plus d effet sur l apprentissage Importance de la MEDIATISATION 7

8 Les composantes d une formation Résultat à atteindre (objectif, habileté, compétence) Ressources Textes, documents, données, personnes Sélectionnées et organisées en vue d être traitées par les apprenants pour atteindre un résultat (cible ou objectif) ou résoudre un problème Acteurs (formateurs, apprenants) Interactions Ressources Acteurs Interactions Résultat à atteindre Les interactions, pistes de solution? Cours misant sur l apprentissage collaboratif = meilleurs résultats (Hiltz et al., 2000; Harrasim, 1997) Satisfaction Persévérance comparable aux cours en présence Mais comment introduire la collaboration entre pairs dans un modèle d apprentissage auto-rythmé? 8

9 4. L utilisation de la visioconférence Travail collaboratif sur VIA Travail collaboratif sur VIA 9

10 Visioconférence Web Avantages Contexte familier (classe) Modes pédagogiques habituels facilement utilisables (exposés) Espace de partage de documents ou de fichiers Plusieurs formes d interactivité (état, clavardage, sondages) Plusieurs modes pédagogiques (sous-groupes) Permet tenue de réunions Conception moins coûteuse Enregistrements Sentiment de présence Désavantages Bande passante requise Modes pédagogiques peu interactifs Qualité audio-vidéo Intérêt à joindre des rencontres virtuelles en mode synchrone (sondage FAD) 29 Données de participation aux visioconférences (rech. collaborative) 30 10

11 La perception de présence transactionnelle en visioconférence (Rech coll. n = 30) $!!"#",!"#" +!"#" *!"#" )!"#" (!"#" '!"#" &!"#" BCD" EF-" G658H" %!"#" $!"#"!"#" -./01234"5063"78" ;</3=>34"5063" -./01234"5063" ;</3=>34"5063" 98938:" 78"98938:" -./01234"3=" A6=6:75" 31 Perception de présence transactionnelle Aide (soutien cognitif) Parce qu'elle expliquait les étapes une par une par rapport à ce qu'il fallait mettre dans le plan média, je trouvais ça bien. J'ai pris des notes. Pour la visioconférence thématique, la personne-ressource répondait à nos questions et nous expliquait l ensemble du cours. Effets positifs sur la relation J ai apprécié ces rencontres parce qu elles permettaient un contact réel «physique», avec la personne... Ce contact physique personnalise le cours. J'avoue que j'ai rarement contacté mes tuteurs dans mes cours. Mais c'est vrai que le contact était différent du fait de pouvoir voir le professeur, lui voir le visage L utilisation des médias sociaux 11

12 Genre (sondage FAD) 34 Âge (sondage FAD) 35 Occupation (sondage FAD) 36 12

13 Ce qui distingue les établissements (sondage FAD) Le et l UdeM ont des similitudes quant à: Clientèle plus jeune qui étudie davantage à temps plein Grande ressemblance entre TÉLUQ et Athabasca Clientèle plus âgée Dont l occupation est davantage le travail Plus de répondants avec une expérience antérieure en FAD 37 Intérêt pour la collaboration dans les cours de FAD (sondage FAD) Plus élevé pour Athabasca 38 Expérience du travail d équipe Préférences coopératives 39 13

14 Intérêt à collaborer (sondage FAD) Intérêt à collaborer ds les cours de FAD 40 L expérience avec les médias sociaux 41 % des répondants de niv. Intermédiaire ou + selon les médias sociaux (sond. FAD) 42 14

15 Différences selon le genre (maîtrise) sondage FAD 43 Différences selon l âge (maîtrise) sondage FAD 44 Profil typologique (sondage collégial) $!!"#",!"#" +!"#" *!"#" )!"#" (!"#" '!"#" &!"#" 67./89" %!"#" $!"#"!"#" $)"-"$+"./0" $,"12"%!"./0" %$"-"%'"./0" %("./0"12"3450" 45 15

16 Niveau de maîtrise des médias sociaux Plus grande chez les hommes pour tous les médias sociaux (SAUF les réseaux sociaux) Plus grande chez les plus jeunes, sauf pour Signets sociaux Baladodiffusion Mondes virtuels 3D Visioconférence Web 46 L intérêt à utiliser les médias sociaux pour apprendre Auteur de l image : Matt Hamm Intérêt à utiliser les médias sociaux pour apprendre (sondage FAD) 48 16

17 Plus on connaît, plus on aime (sondage FAD) Expert Avancé Intermédiaire Débutant Pas d expérience Les quatre outils avec le rapport intérêt-expérience le plus important 49 Intérêt à utiliser les médias sociaux pour apprendre selon le genre (sondage FAD) 50 Intérêt à utiliser les médias sociaux pour apprendre selon l âge (sondage FAD) 51 17

18 6. L expérimentation du réseautage social L environnement de réseautage social ELGG Menu de «Mon compte» 18

19 Données de participation au réseautage social 56 La perception de présence transactionnelle 57 19

20 La perception de présence transactionnelle c'était pour relier les gens du cours à distance, y'en a qui sont en Gaspésie; on s'est transféré des fichiers, je vous dirais quand on avait un éclair de génie ou des trucs comme ça là. Le tuteur utilisait le logiciel Excel quand il faisait ses exercices. Au fond, il postait l'exercice, il le mettait en lien. Les gens qui voulaient consulter et qui avaient manqué la conférence pouvaient aller là, j'imagine. Il y avait une autre personne qui avait partagé de l'information; ce n'était pas par rapport au cours, mais c'était par rapport à la démographie: c était un logiciel ou un site internet. C'était ça aussi le but de l'échange, aussi Discussion et conclusion Quelques éléments de synthèse Les adultes en formation créditée, une clientèle TRÈS diversifiée (plusieurs groupes distinct) Différences «générationnelles»: des différences importantes selon l âge pour la maîtrise des médias sociaux, mais PAS pour l intérêt à les utiliser en contexte d apprentissage Profil particulier des «baby boomers» et des plus de 40 ans Malgré les contraintes, c est dans le contexte autorythmé que nous avons obtenu les plus grands succès avec les rencontres de visioconférence Besoins sociaux des adultes inscrits en FAD? Besoins cognitifs des adultes inscrits dans un cours difficile? 60 20

21 Quelques éléments de synthèse L environnement de réseautage social est utilisé comme un vecteur de communication avec les tuteurs Presqu autant que le courriel Plus que le téléphone Ces résultats supportent l idée qu il est possible de miser sur les technologies pour renforcer les interactions Rentabilité pédagogique et économique des formules de tutorat «un à plusieurs» 61 Enjeux et défis pour les adultes en formation non créditée Persévérance Interactions: potentiel des technologies Potentiel des outils de visioconférence Web pour besoins sociaux et cognitifs En limitant les contraintes Potentiel des médias sociaux pour l apprentissage informel, mais méconnaissance de ces outils Présence du phénomène générationnel Maîtrise plus limitée des outils technologiques MAIS intérêt à les utiliser pour apprendre 62 Enjeux et défis pour les adultes en formation non créditée Conception: Intégrer visioconférence Web et interactions par les médias sociaux dès le stade de la conception À quand une conception plus ouverte et flexible? Reconnaissance des diverses formes d apprentissage: Apprentissage informel réalisé par les médias sociaux Reconnaissance de l utilisation des ressources éducatives ouvertes 63 21

Le réseautage social et la visioconférence Web en FAD : bilan d expérimentation et perspectives d avenir

Le réseautage social et la visioconférence Web en FAD : bilan d expérimentation et perspectives d avenir Le réseautage social et la visioconférence Web en FAD : bilan d expérimentation et perspectives d avenir Bruno Poellhuber (Université de Montréal) Denis Béliveau et Mourad Chirchi (Cégep@distance) Nicole

Plus en détail

Jacques Rodet SUP Toulouse 2 juin 2006 Présences et distances de l enseignant et de l étudiant. Tuteurs et tutorat

Jacques Rodet SUP Toulouse 2 juin 2006 Présences et distances de l enseignant et de l étudiant. Tuteurs et tutorat Tuteurs et tutorat 1 Définition de la FOAD Une «conférence de consensus» tenue par les principaux acteurs de la FAD en France donnait la définition suivante : «Une formation ouverte et à distance est un

Plus en détail

12-05- 09. Les habitudes technologiques au cégep. Problématique et cadre conceptuel

12-05- 09. Les habitudes technologiques au cégep. Problématique et cadre conceptuel Les habitudes technologiques au cégep Lancement au colloque TIC Éducation, le 3 mai 2012 Bruno Poellhuber, professeur adjoint, Université de Montréal Thierry Karsenti, professeur titutlaire Université

Plus en détail

PLAN DE COURS. Diplôme en enseignement (DE)

PLAN DE COURS. Diplôme en enseignement (DE) PLAN DE COURS Diplôme en enseignement (DE) Titre du cours : Ingénierie pédagogique et télé-apprentissage Sigle du cours : PED878 Séquentiel : 68.122 Nombre de crédits : 3 DESCRIPTION OFFICIELLE DU COURS

Plus en détail

Le projet Osmose du Cégep@distance : Collaboration «stigmergique» en FAD auto-rythmée

Le projet Osmose du Cégep@distance : Collaboration «stigmergique» en FAD auto-rythmée Le projet Osmose du Cégep@distance : Collaboration «stigmergique» en FAD auto-rythmée Mourad Chirchi (mchirchi@cegepadistance.ca) Céline Landry (clandry@cegepadistance.ca) MELS (PAREA) Environnements numériques

Plus en détail

FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA

FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA FORMATION EN LIGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UN MODÈLE MIXTE (SYNCHRONE ET ASYNCHRONE) OFFERT À L AIDE DE LA PLATE-FORME PERSONN@LISA Sauvé Louise Télé-université / SAVIE / SAGE Introduction Une étude de

Plus en détail

Plan de la leçon QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD

Plan de la leçon QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD Plan de la leçon I. QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD IV. LE CHANGEMENT DE PARADIGME EDUCATIF V. LES DIFFERENTS CONCEPTS DE LA FOAD VI. LES

Plus en détail

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite?

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Projet de synthèse des connaissances CRSH L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Chercheure principale et coordinatrice du projet : Cathia Papi Autres

Plus en détail

Campagne d information et de formation à l usage du numérique - Atelier 3 (Luis Pires)

Campagne d information et de formation à l usage du numérique - Atelier 3 (Luis Pires) Introduction INES : Interactive E Learning System Plate forme de formation ouverte et à distance Conception : Atelier de Développement Multimédia (ADM) Première version en décembre 1997 Introduction L

Plus en détail

Modèle et instrumentation du suivi d apprenants dans la FOAD

Modèle et instrumentation du suivi d apprenants dans la FOAD Modèle et instrumentation du suivi d apprenants dans la FOAD Erik Gebers Université de Technologie de Compiègne Laboratoire HeuDiaSyc Unité d Innovation ICS erik.gebers@utc.fr Plan Contexte Le suivi Instrumentation

Plus en détail

Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement

Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement Orientations, objectifs, stratégies, actions Mars 2003 Collège Gérald-Godin Table des matières

Plus en détail

Réussir votre projet Digital Learning Formation 2.0 : les nouvelles modalités d'apprentissage (3ième édition)

Réussir votre projet Digital Learning Formation 2.0 : les nouvelles modalités d'apprentissage (3ième édition) Introduction A. Introduction 25 B. État des lieux 26 C. Définitions préalables 27 D. Le marché français 30 1. Du côté de la demande 31 2. Du côté de l offre 32 E. Dispositif de formation hybride 32 1.

Plus en détail

Le numérique au service de la formation à l accompagnement thérapeutique

Le numérique au service de la formation à l accompagnement thérapeutique Le numérique au service de la formation à l accompagnement thérapeutique Patrick Ritz Professeur des Universités Praticien Hospitalier Université Toulouse III - Paul Sabatier Anne Amoros et Carole Gimenez

Plus en détail

Les innovations technopédagogiques à venir en formation des adultes dans le contexte des technologies émergentes:

Les innovations technopédagogiques à venir en formation des adultes dans le contexte des technologies émergentes: Les innovations technopédagogiques à venir en formation des adultes dans le contexte des technologies émergentes: la pédagogie au service de la technologie ou bien la technologie au service de la pédagogie?

Plus en détail

Les bonnes pratiques pour développer les compétences par la technologie numérique. Atelier D-2 Vendredi 22 mai 10 h 30 à 12 h

Les bonnes pratiques pour développer les compétences par la technologie numérique. Atelier D-2 Vendredi 22 mai 10 h 30 à 12 h Les bonnes pratiques pour développer les compétences par la technologie numérique Atelier D-2 Vendredi 22 mai 10 h 30 à 12 h Présentation des conférencières Karine Blondin, Directrice de projets CEFRIO

Plus en détail

Maîtriser les bases de la gestion financière

Maîtriser les bases de la gestion financière Gestion financière Maîtriser les bases de la gestion financière Objectifs Identifier les principales étapes du cycle de gestion financière, identifier les outils financiers associés au cycle de gestion

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

FAD, existe depuis plus d un siècle : FOAD : C est un dispositif qui s appuie sur des processus d apprentissage.

FAD, existe depuis plus d un siècle : FOAD : C est un dispositif qui s appuie sur des processus d apprentissage. FAD, existe depuis plus d un siècle : cours par correspondance, télévision média de formation, EAO, cassettes, vidéo, cédéroms des outils construits par une masse, pas pour des individus. FOAD : C est

Plus en détail

Le C2i: Une réponse à la formation en compétences TIC en Tunisie

Le C2i: Une réponse à la formation en compétences TIC en Tunisie dad a Distancia de Madrid, 2007. Llorens, Faraón (Coord.): Tendencias TIC para el apoyo a la docencia universitaria. CRUE-TIC, Universitic 2012. Marques, Pere: Por qué las TIC en Educación? Qué debería

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD»

Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» Ingéniere et TIC : à propos de la «FOAD» quelques repères essentiels pour l ingénierie de dispositifs «ouverts» et «à distance» Annie Jézégou Ecole des Mines de Nantes & CREAD. Université de Rennes 2 1

Plus en détail

Aider les étudiants à obtenir le. certificat informatique et Internet

Aider les étudiants à obtenir le. certificat informatique et Internet S é m i n a i r e Aider les étudiants à obtenir le certificat informatique et Internet Jean-Louis MONINO, Maître de Conférences, Université Montpellier 1 "Mettre les TIC au service du LMD" mardi 30 mars

Plus en détail

Co construction d un cours de management en FOAD

Co construction d un cours de management en FOAD i Co construction d un cours de management en FOAD Par 75 apprenants, fantômes compris, 1 enseignante et 1 ingénieure techno pédagogique Jeanine BERTHIER Fonction : ingénieure pédagogique Etablissement

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté DOSSIER de PRESSE La 10 e édition des Journées du E-Learning Colloque international [Thème] Les valeurs du E-Learning : Liberté, Egalité et Connecté Les Journées du E-learning sont un lieu d échange et

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

Expériences pédagogiques en E.learning. Expérience d intégration d un monde virtuel dans un dispositif d apprentissage

Expériences pédagogiques en E.learning. Expérience d intégration d un monde virtuel dans un dispositif d apprentissage Expériences pédagogiques en E.learning «Vers une meilleure collaboration des acteurs» Expérience d intégration d un monde virtuel dans un dispositif d apprentissage Jean-Paul Moiraud professeur en section

Plus en détail

Les évolutions du rôle de formateur face à l utilisation des TIC. Eric Désévédavy Cadre de santé formateur

Les évolutions du rôle de formateur face à l utilisation des TIC. Eric Désévédavy Cadre de santé formateur Les évolutions du rôle de formateur face à l utilisation des TIC Eric Désévédavy Cadre de santé formateur Un constat inéluctable Les TIC sont incontournables dans notre société Les TIC sont partout présentes

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Plan. (1) Définir - Apprendre dans un dispositif hybride de formation. Mise en place de l accompagnement dans les dispositifs hybrides de formation

Plan. (1) Définir - Apprendre dans un dispositif hybride de formation. Mise en place de l accompagnement dans les dispositifs hybrides de formation Mise en place de l accompagnement dans les dispositifs hybrides de formation 18 novembre 2010 Séminaire IUFM Aix en Provence Nathalie Deschryver deschryver.nathalie@gmail.com http://tecfa.unige.ch/perso/deschryv

Plus en détail

Médiation et médiatisation

Médiation et médiatisation S. Ipek ORTAER 19.01.2012 Médiation et médiatisation Les questions pour la semaine 1 1 Pourquoi médiatisation et médiation sont ils deux aspects importants dans le travail d'ingénieur pédagogique? 2 Comment,

Plus en détail

Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant

Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant Premiers pas SIME Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant Présentation 3 Vous souhaitez créer un cours sur Moodle. 4 Première inscription sur la plate-forme Moodle 4 Modifier votre profil.

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1 Table des matières Avant-propos.................................................... Remerciements................................................... Liste des tableaux................................................

Plus en détail

Rapport de l enquête portant sur les pédagogies actives et l utilisation des TIC en enseignement supérieur

Rapport de l enquête portant sur les pédagogies actives et l utilisation des TIC en enseignement supérieur Rapport de l enquête portant sur les pédagogies actives et l utilisation des TIC en enseignement supérieur Résultats pour l Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) Juin 2012 2 Table des matières INTRODUCTION...

Plus en détail

Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation

Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation Master (M2) Ecotourisme : Description de la formation Public cible et objectif de la formation Dispositif de formation RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES Appel à tuteurs Avec l appui de l Agence universitaire

Plus en détail

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE. Octobre 2013

Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE. Octobre 2013 Programme Pestalozzi Modules européens CADRE ET APPROCHE GENERALE Octobre 2013 Introduction Objectifs Approche générale Une approche souple de 5 étapes Les thématiques L équipe de facilitateurs Groupe

Plus en détail

Le modèle ADDIE pour la conception d'une ingénierie pédagogique hybride

Le modèle ADDIE pour la conception d'une ingénierie pédagogique hybride Le modèle ADDIE pour la conception d'une ingénierie pédagogique hybride http://commons.wikimedia.org/wiki/file:model-addie-blue.png ANALYSE (=> clarifier les problématiques de la formation, les contraintes

Plus en détail

Classroom on line. Claroline une plate-forme Open Source de elearning et eworking. Qu est-ce que Claroline?

Classroom on line. Claroline une plate-forme Open Source de elearning et eworking. Qu est-ce que Claroline? Claroline une plate-forme Open Source de elearning et eworking Professeur Marcel LEBRUN Président du Consortium Claroline aisbl Université catholique de Louvain IPM Blog de M@rcel : http://bit.ly/blogdemarcel

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

Théories et pratiques de la formation à distance

Théories et pratiques de la formation à distance Théories et pratiques de la formation à distance UC franco-québécoise Université de Paris 8 Université de Montréal Mars à juin 2002 18 juin 2002 1 Sommaire 2- Les objectifs 18 juin 2002 2 L équipe de Montréal

Plus en détail

Enjeux des TIC en formation

Enjeux des TIC en formation Enjeux des TIC en formation Master Professionnel Formation de formateurs Apports théoriques S. Fouénard - Master Pro - 2006 1 Introduction Avec ressources interactives : apprenant au cœur «Learning by

Plus en détail

la plate-forme ACOLAD

la plate-forme ACOLAD Un modèle EAD à travers la plate-forme ACOLAD Mokhtar BEN HENDA Institut Supérieur de Documentation Université La Manouba TUNISIE Dakar, février 2002 Les modèles EAD Télé-enseignement traditionnel (non

Plus en détail

Acceptation des cours universitaires. jugement a priori et situation vécue

Acceptation des cours universitaires. jugement a priori et situation vécue Acceptation des cours universitaires e-learning jugement a priori et situation vécue Hervé Platteaux Centre NTE et Didactique universitaire Université de Fribourg L analyse effectuée Constat Cours «traditionnels»

Plus en détail

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Projet de référentiel complémentaire à la Charte de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants L analyse comparée

Plus en détail

Le Campus Virtuel Marocain

Le Campus Virtuel Marocain Le Campus Virtuel Marocain Soutien à l Enseignement Supérieur Président de l Université Ibn Zohr; Agadir 1 Plan e-learning et enseignements supérieur CVM Réalisations et perspectives Projets GENIE et TICSUP

Plus en détail

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP?

L avenir des dispositions en matière de TIC dans l éducation des enfants à BEP? Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) dans l éducation des enfants à Besoins Educatifs Particuliers (BEP) Projection dans les domaines politique, pratique et de la recherche et

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

Qu est ce que le RÉCIT en formation professionnelle?

Qu est ce que le RÉCIT en formation professionnelle? Qu est ce que le RÉCIT en formation professionnelle? Réseau de personnes-ressources pour le développement des compétences des élèves par l intégration des technologies Qu est-ce que les TIC? Technologies

Plus en détail

Syllabus - Activité de perfectionnement des concepteurs et diffuseurs de formation 2015

Syllabus - Activité de perfectionnement des concepteurs et diffuseurs de formation 2015 Syllabus - Activité de perfectionnement des concepteurs et diffuseurs de formation 2015 «Formations performantes» Informations générales Date : Québec : 8 octobre 2015 Montréal : 20 octobre 2015 Heure

Plus en détail

Le Connectivisme: UNE THÉORIE POUR APPUYER LA FORMATION INFIRMIÈRE CONTINUE.

Le Connectivisme: UNE THÉORIE POUR APPUYER LA FORMATION INFIRMIÈRE CONTINUE. Le Connectivisme: UNE THÉORIE POUR APPUYER LA FORMATION INFIRMIÈRE CONTINUE. Plan de présentation La formation continue Le téléapprentissage Le connectivisme Questions LA FORMATION CONTINUE Définition

Plus en détail

Les métiers de la technologie éducative. Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ

Les métiers de la technologie éducative. Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ Les métiers de la technologie éducative Josianne Basque Professeure UER Éducation, TÉLUQ 2 Technologie Technologies Étude des techniques, outils et procédés Machines, environnements technologiques, outils,

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE DANS L UNIVERSITÉ : UNE RELATION EN MUTATION 24 OCTOBRE 2002

LA BIBLIOTHÈQUE DANS L UNIVERSITÉ : UNE RELATION EN MUTATION 24 OCTOBRE 2002 LA BIBLIOTHÈQUE DANS L UNIVERSITÉ : UNE RELATION EN MUTATION 24 OCTOBRE 2002 LE POINT DE VUE DES MILIEUX DU TRAVAIL Me Claudine Roy Contrairement aux autres conférenciers qui, jusqu à présent, vous ont

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

Formations 1 0 0 % à d i s ta n c e

Formations 1 0 0 % à d i s ta n c e Formations 1 0 0 % à d i s ta n c e 2015 E X T E NSION L E ARNIN G Finance Management Efficacité professionnelle www.elearningtime.com FORMATIONS 100 % À DISTANCE E-learning Time propose 10 formations

Plus en détail

L apprentissage à distance. Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC

L apprentissage à distance. Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC L apprentissage à distance Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC Les enjeux e-learning une nouvelle forme d apprentissage (défis culturel et pédagogique) avec des contenus non-linéaires

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la. sans jamais oser le demander. CIFP d Aix-en-Provence

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la. sans jamais oser le demander. CIFP d Aix-en-Provence Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sans jamais oser le demander 1 Formation Ouverte A Distance Dans la, c est le «O» qui est le plus important La formation à distance existe depuis de nombreuses

Plus en détail

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts

Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Bilan du concours pilote de bourses de recherche du printemps 2013 tenu dans le cadre de la réforme des programmes ouverts Table des matières Introduction... 3 Méthodes... 4 Résumé des résultats... 5 Conclusion

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Apprentissage en centre de ressources en langues et autonomie à l heure de l éducation 2.0 : la médiation formative du conseil est-elle encore valide?

Apprentissage en centre de ressources en langues et autonomie à l heure de l éducation 2.0 : la médiation formative du conseil est-elle encore valide? Apprentissage en centre de ressources en langues et autonomie à l heure de l éducation 2.0 : la médiation formative du conseil est-elle encore valide? Maud Ciekanski Université de Lorraine ATILF- Equipe

Plus en détail

Formation et certification au tutorat. Brigitte Denis b.denis@ulg.ac.be http://www.crifa.ulg.ac.be/

Formation et certification au tutorat. Brigitte Denis b.denis@ulg.ac.be http://www.crifa.ulg.ac.be/ Formation et certification au tutorat Brigitte Denis b.denis@ulg.ac.be http://www.crifa.ulg.ac.be/ 1 1 Pourquoi former les (futurs) e-tuteurs? Importance du e-tuteur Sentiment de présence à distance, motivation

Plus en détail

Formation à distance et formation continue

Formation à distance et formation continue Rencontre avec le Comité de liaison de formation à distance (CLIFAD) Formation à distance et formation continue Par Paul Inchauspé Montréal, janvier 1999 Formation à distance et formation continue Dans

Plus en détail

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ Présentation, Bruno Poellhuber (Université de Montréal) CLIFAD 8 avril 2011 Taux de réponse

Plus en détail

FILIPE : UN OUTIL DE FORMATION INNOVANT, POUR POURSUIVRE DES ETUDES SCIENTIFIQUES DANS LES UNIVERSITES FRANCOPHONES.

FILIPE : UN OUTIL DE FORMATION INNOVANT, POUR POURSUIVRE DES ETUDES SCIENTIFIQUES DANS LES UNIVERSITES FRANCOPHONES. FILIPE : UN OUTIL DE FORMATION INNOVANT, POUR POURSUIVRE DES ETUDES SCIENTIFIQUES DANS LES UNIVERSITES FRANCOPHONES. Depuis 2006, FILIPE prépare les étudiants internationaux des filières scientifiques

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

«Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane

«Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane Offres Coaching d équipe - Formation - Atelier «Former les hommes, ce n'est pas remplir un vase, c'est allumer un feu». Aristophane Notre mission : Inspirer Mobiliser - Fédérer Croitre - Influencer - Motiver

Plus en détail

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires aux de l information L impact des sur la vie des jeunes n est plus à démontrer. Presse écrite, télévision, radio et surtout internet font aujourd hui partie intégrante de leur vie quotidienne. Présents

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Michael Power, professeur agrégé, Université Laval. of Technology (UOIT)

Michael Power, professeur agrégé, Université Laval. of Technology (UOIT) Michael Power, professeur agrégé, Université Laval of Technology (UOIT) Au menu Le mobile learning (ou l apprentissage à l aide de moyens mobiles ou apprentissage assisté par ordinateur ou téléphone mobile)

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION FORMATION EN MANAGEMENT DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS MANAGÉRIALES STRUCTURE DE LA FORMATION Programme de formation : 7 jours Siège social : 3B, Rue Taylor, CS 20004 75481 PARIS Cedex

Plus en détail

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com Proposition de projet Plan de développement global communautaire (2016-2022) Fédération franco-

Plus en détail

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Dynamisez vos formations! Boostez votre productivité Fonctionnement de la formation SMART Les solutions

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Festo Authorized and Certified Training Centre

Festo Authorized and Certified Training Centre Festo Authorized and Certified Training Centre Imaginez...... vous souhaitez étendre le rôle de votre institution, pour répondre à la demande de l industrie. Vous pouvez proposer des stages ou séminaires

Plus en détail

Équipe de chercheurs

Équipe de chercheurs Équipe de chercheurs Louise Ménard, Université du Québec à Montréal Participants Canada: 0 Diane Leduc et Christian Bégin, UQAM 0 Denis Bédard, Université de Sherbrooke 0 France Gravelle, Université d

Plus en détail

OuiLearn. Une plateforme au service des écoles CNEP-FFEEP. www.edufactory.com

OuiLearn. Une plateforme au service des écoles CNEP-FFEEP. www.edufactory.com OuiLearn Une plateforme au service des écoles CNEP-FFEEP www.edufactory.com 2016 EduFactory 2015 Communication, Reproduction, Utilisation Interdites Tous Droits Réservés EduFactory 2015 Communication,

Plus en détail

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Dassault Aviation s attend à réduire ses frais de déplacement grâce aux conférences Web

Parole d utilisateur. Parole d'utilisateur. Dassault Aviation s attend à réduire ses frais de déplacement grâce aux conférences Web Parole d utilisateur Parole d'utilisateur Témoignage Windows Server 2003 Avec Office Communications Server 2007, Microsoft nous a apporté une technologie de collaboration qui nous place à la pointe de

Plus en détail

E-learning Etat de l art et quelques bonnes pratiques réussir un projet e-learning

E-learning Etat de l art et quelques bonnes pratiques réussir un projet e-learning ROMERO Margarida 22 juin 2006 ADIRC Orléans E-learning Etat de l art et quelques bonnes pratiques réussir un projet e-learning Présentation Made in Spain 5 ans d expérience dans l e-learning en France

Plus en détail

Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue

Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue Vers une nouvelle Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue Historique des interventions de l ICÉA en lien avec la Politique gouvernementale d éducation des adultes et

Plus en détail

Le e-learning. Introduction. Eddie Soulier, UTT/Tech-CICO

Le e-learning. Introduction. Eddie Soulier, UTT/Tech-CICO Le e-learning Introduction Eddie Soulier, UTT/Tech-CICO Le contexte du e-learning La globalisation : fusions, acquisitions, délocalisations, restructurations, déréglementations La capitalisation des savoir

Plus en détail

Outil Tri de cartes de SCALES

Outil Tri de cartes de SCALES Outil Tri de cartes de SCALES Le projet SCALES de CONNECT : Supporting the Canadian Advancement of Literacy and Essential Skills Comment utiliser le Tri de cartes des compétences essentielles L outil Tri

Plus en détail

AUF Collaboration interuniversitaire

AUF Collaboration interuniversitaire AUF Collaboration interuniversitaire Environnement XML sémantique pour la création et la diffusion via le Web des objets pédagogiques stockés dans une base de données XML native Sommaire Introduction Plates-formes

Plus en détail

Guide administratif «Vers une Transition secondaire-cégep réussie»

Guide administratif «Vers une Transition secondaire-cégep réussie» Guide administratif «Vers une Transition secondaire-cégep réussie» CÉGEP de Sherbrooke Produit en collaboration par Jeannine Gouin et le Projet PRÉE OCTOBRE 2012 «À l intention de nos partenaires des écoles

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Bilan d activités de septembre 2007 à décembre 2008 du Numéro unique France Alzheimer

Bilan d activités de septembre 2007 à décembre 2008 du Numéro unique France Alzheimer Bilan d activités de septembre 20 à décembre 20 du Numéro unique France Alzheimer Association France Alzheimer 1 A. Présentation En 2005, la Direction Générale de la Santé a demandé à France Alzheimer

Plus en détail

Annonce finale. 20 octobre 2012. Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102

Annonce finale. 20 octobre 2012. Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102 Annonce finale 4 e Journée mathématique du Nouveau-Brunswick francophone 20 octobre 2012 Université de Moncton, Moncton N.-B. Édifice Rémi-Rossignol, local A-102 Les Journées mathématiques du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

2009 Presses de l Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél. : (418) 657-4399 www.puq.

2009 Presses de l Université du Québec Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél. : (418) 657-4399 www.puq. Cintroduction h a p i t r e Des compétences émotionnelles pour un leadership dans le changement 1 Bénédicte Gendron Université Paul-Valéry, Montpellier benedicte.gendron@univ-montp3.fr Louise Lafortune

Plus en détail

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Novembre 2009 Dans le cadre d une recherche doctorale en Management de l innovation

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail

Guide du "tuteur" en entreprise

Guide du tuteur en entreprise Tél. : 04 73 34 85 96 Guide du "tuteur" en entreprise Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Un tandem Une véritable fonction Dans ce guide, le tutorat est pris au sens large, comme

Plus en détail

Vers l hybridation en cours d anglais BLENDED LEARNING

Vers l hybridation en cours d anglais BLENDED LEARNING Vers l hybridation en cours d anglais BLENDED LEARNING définition La formation «hybride» ou «mixte» (blended-learning» en anglais) vise le développement de parcours pédagogiques complets utilisant des

Plus en détail

Retour sur le Débat prospectif élargi

Retour sur le Débat prospectif élargi Retour sur le Débat prospectif élargi l évolution des lignes et des termes du débat Ivry sur Seine le 20 mars 2015 Avertissement : cette note est la production collective d un groupe de 7 personnes impliquées

Plus en détail

Quelques éléments de comparaison

Quelques éléments de comparaison Quelques éléments de comparaison Cours en ligne vs cours classique Présentation : Dr Ndiogou Ndiaye Expert e-learning/foad ENSETP UCAD Dakar 1 Tendances mondiales USA : depuis 2001 : équilibre entre les

Plus en détail

Report des compétences validées dans B2i version 1 sur B2i version 2

Report des compétences validées dans B2i version 1 sur B2i version 2 Report des compétences validées dans B2i version 1 sur B2i version 2 Suite à la parution des nouvelles feuilles de position des B2I École, Collège et Lycée, nous vous proposons une mise en relation des

Plus en détail

SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE. Tunis 13 novembre 2012

SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE. Tunis 13 novembre 2012 SITUATION DES JEUNES EN TUNISIE Tunis 13 novembre 2012 Introduction La jeunesse est un stade qui sépare l enfance de l âge adulte de l individu, vécu différemment d une personne à une autre où chacun organise

Plus en détail

CAS / Minor Enseignement et conseil

CAS / Minor Enseignement et conseil CAS / Minor Enseignement et conseil Vous avez envie d enseigner dans une école professionnelle, peutêtre de travailler dans la formation pour adultes des secteurs agronomique, forestier ou alimentaire?

Plus en détail

L intelligence collective et le leadership dans la complexité *

L intelligence collective et le leadership dans la complexité * L intelligence collective et le leadership dans la complexité * Nouveaux enjeux / nouveaux modes de management par Pascale Massios ** "Tout ce que vous faites pour nous, vous le faites pour notre bien

Plus en détail

Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers

Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers Sommet sur la formation et l apprentissage des policiers Chef adjoint Roger Chaffin Calgary Police Service septembre 2013 Calgary Population: 1.097 million 1 Le Calgary Police Service (CPS) 711 membres

Plus en détail

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe!

Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! Préparer les étudiants en situation de handicap à leurs stages : travailler en amont et en équipe! D ans le cadre du 3 e webinaire organisé par le CAPRES Animation : Anne-Louise Fournier, Coordonnatrice,

Plus en détail

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT

LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT LE RÉSEAU DES DS VU À TRAVERS LA LUNETTE DE L EMPOWERMENT William A. «Bill» Ninacs Conférence nationale des DS de la FTQ Laval (Québec) décembre 2012 Esther et moi : PLAN DE LA PRÉSENTATION le développement

Plus en détail