le plan formations

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le plan 30 000 formations"

Transcription

1 statistiques et indicateurs sept SOMMAIRE P.1 un 1er bilan positif P.2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi P.5 enquête régionale qualitative : un plan qui a permis une réorientation vers des métiers difficiles à pourvoir par les entreprises le plan formations éléments DE BILAN NORD PAS DE CALAIS un 1 er bilan positif PLUS DE 6 DEMANDEURS D EMPLOI SUR 10 (61,9%) ONT EU ACCèS à L EMPLOI DANS LES 6 MOIS SUIVANT LEUR FORMATION sur des offres difficiles à satisfaire à la suite de la conférence sociale nationale des 20 et 21 juin 2013, les participants à la table ronde formation emploi ont décidé de renforcer les possibilités de formation pour les demandeurs d emploi afin de répondre rapidement aux besoins de recrutement non satisfaits. à cet effet, un plan «formations prioritaires pour l emploi» est mis en oeuvre pour former, tous dispositifs confondus, demandeurs d emploi supplémentaires entre août et décembre 2013 pour des postes non pourvus. en région, demandeurs d emploi ont pu bénéficier d une formation dans le cadre du plan «Formations Prioritaires Pour l Emploi» pour un coût 1 de plus de 10 millions d euros. Le Nord - Pas de Calais étant la deuxième région, après l Ile-de-France (avec ses entrées). LES BESOINS DANS LA RéGION NORD - PAS DE CALAIS ont été identifiés au travers : de l analyse des offres d emploi annulées par manque de candidats ou déficit de compétences adaptées, Les 20 principaux Volume entrées Manutention Transport 732 Commerce 619 Hôtellerie - Restauration 554 Action sociale 205 Défense - Prévention - Sécurité 168 Travail matériaux 150 Services divers (coiffure, nettoyage, etc) 149 électrotechnique 138 Langues 119 Génie industriel 117 Bâtiment - Second oeuvre 98 énergie 93 Agroalimentaire 78 Ressources humaines 67 Gestion financière 66 Développement personnel et professionel 50 Mécanique - Construction - Réparation 37 Informatique 36 Santé - Secteur sanitaire 30 Total entrées en dispositif L enjeu du plan gouvernemental visait la mobilité professionnelle des demandeurs d emploi vers un emploi en tension, via une formation. La mise en œuvre dans notre région s est appuyée sur un travail concerté entre les financeurs de formation (Conseil Régional, Pôle emploi, Agefiph, Partenaires sociaux) et les acteurs de terrain, au niveau des bassins d emploi, au travers des instances et structures existantes, afin d identifier précisément les besoins et les formations à organiser, en complément de la programmation déjà réalisée. de l expression des difficultés de recrutement par les entreprises (enquête Besoins de Main d œuvre de Pôle emploi), les acteurs des branches professionnelles et les partenaires sociaux, ainsi que des priorités définies dans le cadre des Contrats d Objectifs Sectoriels, des remontées de professionnels de terrain (équipes pôle emploi, conseillers Cap emploi, ). Il s agit des coûts pédagogiques pris en charge par Pôle emploi, ainsi que des incidences supplémentaires en terme de rémunération et d aides à la formation (RFPE et AFAF). Statistiques, études et évaluations pôle emploi nord - pas de calais

2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi 2 Au delà d avoir renforcé la formation des demandeurs d emploi sur des besoins identifiés de recrutement non satisfaits, le plan a aussi largement bénéficié à des personnes cumulant des difficultés 1 d accès à l emploi. Le cumul de difficultés socioprofessionnelles constitue des freins à la recherche d un emploi et diminue les chances d accéder à l emploi. Plus ces facteurs sont nombreux, plus l accès à l emploi est difficile. Pour certains demandeurs d emploi, faciliter l accès à la formation est une étape clé dans leur parcours à l emploi. 4% des stagiaires ne rencontraient aucune de ces difficultés, et 19% une seule difficulté. En moyenne, ils cumulent 2 à 3 des facteurs suivants : 57% en situation de chômage de longue durée 26% bénéficiaires du RSA, et 50% sans droits à l assurance chômage ou à l allocation de solidarité, entrainant une précarité financière 9% âgés de plus de 50 ans (séniors) 64% avec un niveau de formation inférieur au baccalauréat 7% avec une reconnaissance de travailleur handicapé 14% résidant en zone prioritaire (quartiers ZUS) 14% sans aucune expérience professionnelle significative et pour 78% d entre eux, le métier qu ils recherchent (avant la formation) n est pas un métier en tension ou présentant des opportunités d embauche. Le plan a bien contribué à la formation des demandeurs d emploi qui cumulaient des freins à l emploi. profil des demandeurs d emploi En chômage longue durée bénéficiaires plan ensemble des bénéficiaires 57% 50% Non indemnisés 50% 44% Bénéficiaires du RSA 26% 21% Avec un niveau de formation <BAC 64% 48% Chômage de longue durée, bénéficiaire du RSA, sans revenu de remplacement, plus de 50 ans, faible niveau de formation, résidant dans un quartier prioritaire, sans ou peu d expérience professionnelle sexe Femmes 32.0% Hommes 68.0% classes d âge Moins de 25 ans 23.9% Entre 25 et 34 ans 35.4% Entre 35 et 49 ans 36% 50 ans ou plus 9.1% détail par classe d âge Femmes < 25 ans 9.6% Femmes ans 16% Femmes ans 8.5% Femmes 50 ans ou plus 2.2% Hommes < 25 ans 14.3% Hommes ans 23.8% Hommes ans 23.1% Hommes 50 ans ou plus 6.8% reconnaissance th Oui 6.5% Non 93.5% ensemble DUNKERQUE 8.7% POIDS DES BÉNÉFICIAIRES DU PLAN % ou plus CALAIS 5.1% Entre 7.5% et 9.9% Entre 5.0% et 7.4% Entre 2.5% et 4.9% BOULONNAIS 4.1% AUDOMAROIS FLANDRE LYS VERSANT NORD-EST ROUBAIX-TOURCOING 9.9% Moins de 2.5% BASSIN MINIER OUEST 4.8% LILLE 16.1% MONTREUIL LENS 9.1% DOUAI 6.7% VALENCIENNES 10.3% ARTOIS-TERNOIS 4.7% CAMBRÉSIS 3.8% SAMBRE-AVESNOIS 9.8%

3 3 PLUS DE 6 DEMANDEURS D EMPLOI SUR 10 (61,9%) ONT EU ACCèS à L EMPLOI AU COURS DES 6 MOIS QUI ONT SUIVI LA FIN DE LEUR FORMATION PLUS D 1 DEMANDEUR D EMPLOI SUR 3 (35,9%) ONT EU ACCèS à L EMPLOI DURABLE à fin juin 2014, ils étaient à avoir fini leur formation avant le 1 er janvier 2014 (permettant d avoir un recul de 6 mois d observation). situation à 6 mois taux accès emploi 3 taux accès emploi durable 4 types de formation Formations préalables à l embauche (AFPR, POEI) 73.0% 58.9% Autres formations financées par Pôle emploi (AIF, AFC) 55.8% 25.6% Autres formations hors financement Pôle emploi (dont POEC) 72% 33.8% ensemble 69% 35.9% précisions La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective (POEC) concerne prioritairement les programmes conduisant à la découverte des métiers d un secteur, ou visant à sécuriser la maîtrise par le demandeur d emploi des savoirs de bases et compétences sociales nécessaires à son intégration en emploi ou dans un parcours de formation qualifiant. Ces programmes sont proposés par les OPCA et les branches professionnelles sur la base d une analyse de besoins des entreprises qu elles réalisent en amont. Dans le cadre des AFPR et POEI, la formation est mise en place en lien avec une offre d emploi repérée, et l employeur s engage à recruter le stagiaire en fin de formation si celle-ci a été concluante (compétences acquises). Les autres formations prévoient pour la plupart une période pratique en entreprise, mais il ne s agit pas d une offre d emploi repérée à l avance et l employeur accueillant le stagiaire n a pas d obligation. à titre d information, en région au 1 er semestre de l année 2013, le taux d accès à l emploi était, dans son ensemble, de 65,6% (hors POEC), dont : 83,4% pour les formations préalables à l embauche et de 56,4% pour les autres formations financées par Pôle emploi. 62% des demandeurs d emploi ayant bénéficié du dispositif a eu accès à un emploi au cours des 6 mois qui ont suivi la fin de leur formation. En fonction du type de formation suivie, le taux d accès à l emploi s échelonne de 73% (pour les formations préalables à l embauche) à 56% (pour les formations classiques AIF 1 et AFC 2 ). Aide Individuelle à la Formation 2. Aide à la Formation Collective 3. Sont considérés comme ayant eu accès à un emploi au cours des 6 mois qui suivent la fin de leur formation les demandeurs d emploi qui : ont déclaré une activité réduite au cours des 6 mois suivant la fin de la formation, et/ou ont eu une sortie des listes pour reprise d emploi au cours des 6 mois suivant la fin de la formation, et/ou sont inscrits en catégorie 5 au 6 ème mois (en emploi, principalement contrat aidé), et/ou pour lesquels une DPAE (hors contrat de travail temporaire) est émise au cours des 6 mois suivant la fin de la formation. CARACTéRISTIQUES INDIVIDUELLES IMPACTANT LE RETOUR à L EMPLOI Le facteur le plus clivant est l âge : après 40 ans, le taux d accès à l emploi chute, ainsi que le taux de retour à l emploi durable (mais dans une moindre mesure). A noter que parmi cette population, 70% étaient demandeurs d emploi de longue durée. Malgré ces freins repérés, la formation a pu déboucher sur un emploi pour 45% d entre eux et 26% pour un emploi durable. 7% des stagiaires déclaraient un handicap. Agés en moyenne de 42 ans, 67% d entre eux étaient DELD. Malgré un cumul de ces facteurs, plus de la moitié a accédé à un emploi et plus du quart à un emploi durable (issu des formations suivantes : transport, manutention, hôtellerie restauration, banqueassurance, commerce, etc.). Le taux d accès à l emploi des femmes est supérieur à celui des hommes de 6 points (66,4 contre 60,4%), mais le facteur déterminant semble plus la formation suivie que le sexe. Enfin, certaines formations (comme l hôtellerie-restauration et le commerce) ont permis une réorientation pour des personnes plus éloignées de l emploi et ont obtenu un taux d accès aussi bon que les autres formations (7/10 à l emploi). 4. Le calcul du taux d accès à l emploi a été décliné pour l emploi durable, avec les critères suivants : déclaration d un volume d activité réduite mensuel moyen supérieur à 78 heures au cours des 6 mois suivant la fin de la formation, inscription en catégorie 5 au 6 ème mois, présence d une DPAE durable (CDI ou CDD de plus de 6 mois) au cours des 6 mois suivant la fin de la formation. sexe taux accès emploi taux accès emploi durable Femmes 66.4% 46.9% Hommes 60.4% 32.1% classes d âge Moins de 25 ans 66.0% 44.6% Entre 25 et 34 ans 68.6% 43% Entre 35 et 49 ans 56.6% 29.2% 50 ans ou plus 47.0% 19.9% détail par classe d âge Femmes < 25 ans 69.0% 50.8% Femmes ans 72.5% 53.3% Femmes ans 56.8% 35.9% Femmes 50 ans ou plus 56.1% 33.3% Hommes < 25 ans 64.1% 40.9% Hommes ans 67.2% 37.0% Hommes ans 56.6% 27.6% Hommes 50 ans ou plus 45.1% 17.0% reconnaissance th Oui 59% 27.0% Non 62.6% 36.4% ensemble 69% 35.9%

4 BOULONNAIS 58.8% ACCÈS DURABLE : 28.2% CALAIS 70.6% ACCÈS DURABLE : 44.5% AUDOMAROIS 70.7% ACCÈS DURABLE : 45% DUNKERQUE 66.1% ACCÈS DURABLE : 42.9% FLANDRE LYS 64.4% ACCÈS DURABLE : 33.3% VERSANT NORD-EST 53.8% ACCÈS DURABLE : 30% UN RETOUR à L EMPLOI CONTRASTé SELON LES BASSINS D EMPLOI Les résultats selon les bassins d emploi témoignent de la variété des situations dans la région. Ils reflètent des conditions socio-économiques très diverses qui impactent les chances de retrouver un emploi. 4 BASSIN MINIER OUEST 58.2% ACCÈS DURABLE : 29.6% LILLE 57.5% ACCÈS DURABLE : 34.5% MONTREUIL 64.4% ACCÈS DURABLE : 32.9% LENS 70.4% ACCÈS DURABLE : 45.8% DOUAI 66.5% ACCÈS DURABLE : 37.4% VALENCIENNES 67% ACCÈS DURABLE : 33% ARTOIS-TERNOIS 64.7% ACCÈS DURABLE : 38.6% TAUX D ACCÈS À L EMPLOI 70% ou plus Entre 65% et 69% Entre 60% et 64% Entre 55% et 59% Moins de 55% CAMBRÉSIS 63.7% ACCÈS DURABLE : 48% SAMBRE-AVESNOIS 53.4% ACCÈS DURABLE : 27.2% Taux d accès à l emploi à 6 mois, pour les 20 principaux bassin d emploi poids AFPR/POEI nombre freins (moyenne) Audomarois 34.1% 2 Calais 20.2% 2.4 Lens 40.5% 2.2 Douai 28.2% 2.8 Dunkerque 48% 2.5 Artois-Ternois 39.9% 2 Flandre Lys 12.2% 2.2 Montreuil 8.2% 2.3 Cambresis 29.7% 2.4 Valenciennes 20.1% 2.5 Boulonnais 14.1% 2.3 Bassin Minier Ouest 18.0% 2.4 Lille 38% 2.6 Versant Nord-Est Roubaix-Tourcoing 23.1% 2.9 Sambre-Avesnois 35.8% 2.7 taux accès emploi taux accès emploi durable Manutention 65% 25.8% Transport 58.6% 33.0% Commerce 73.4% 59.1% Hôtellerie - Restauration 67.7% 57% Action sociale 49.4% 23.4% Défense - Prévention - Sécurité 63.6% 40.3% Travail matériaux 70.1% 38.8% Services divers (coiffure, nettoyage, etc) 55.2% 27.6% électrotechnique 47.4% 29% Langues 56.8% 37.8% Génie industriel 55.7% 30.7% Bâtiment - Second oeuvre 59% 37.0% énergie 70.6% 20.6% Agroalimentaire 45.5% 27.3% Ressources humaines 50.0% 0.0% Gestion financière 57.1% 42.9% Développement personnel et professionel 89.6% 83% Mécanique - Construction - Réparation 52.9% 47.1% Informatique 36.8% 10.5% Santé - Secteur sanitaire 20.0% 13.3% Le nombre des freins à l emploi s échelonne entre 2 (enregistré en Artois et Audomarois) et 2.9 (dans le Versant Nord-Est Roubaix Tourcoing). Ainsi que déjà mentionné, il existe une corrélation évidente entre la situation personnelle de l individu (nombre de critères de vulnérabilité repérés 1 ) et le taux d accès à l emploi. Cependant, la pérennisation de l emploi ne suit pas la même tendance, les taux de retour à l emploi pérenne restant à un niveau soutenu même si les facteurs de vulnérabilité sont plus nombreux. Les causes semblent multifactorielles, à la fois liées à la situation du demandeur d emploi mais aussi au type de formation, à la situation économique et au marché du travail de chaque bassin. Chômage de longue durée, bénéficiaire du RSA, sans revenu de remplacement, plus de 50 ans, faible niveau de formation, résidant dans un quartier prioritaire, sans ou peu d expérience professionnelle.

5 enquête régionale qualitative : un plan qui a permis une réorientation vers des métiers difficiles à pourvoir par les entreprises 5 POUR PRèS D 1 SORTANT SUR 2, L OBJECTIF DE LA FORMATION était DE SE DIRIGER VERS UN NOUVEAU MéTIER Pour analyser la plus-value du dispositif du point de vue des demandeurs d emploi, en juin 2014, une enquête Web a été réalisée au niveau national auprès des demandeurs d emploi du plan ayant donné leur consentement pour l utilisation de leur adresse électronique. Le nombre des personnes ayant répondu à cette enquête est de en France et 834 en région. Au niveau régional, pour près d 1 sortant sur 2, l objectif de la formation était de se diriger vers un nouveau métier : 34% (55% au niveau national) souhaitaient apprendre un nouveau métier et 15% (23% au niveau national) visaient à compléter leur formation de base pour évoluer vers un nouveau métier. 85% se disent satisfaits par la formation suivie. Niveau identique avec la moyenne nationale progresser dans le métier changer de métier remise à niveau Manutention 32.6% 47% 16.1% Transport 18.3% 57% 22.6% Commerce 16.3% 66.4% 7.6% Hôtellerie - Restauration 6.5% 66.0% 15.3% Action sociale 10.7% 69.4% 4.1% Défense - Prévention - Sécurité 6.4% 75.9% 13.0% Travail matériaux 8.6% 57.2% 19.7% Services divers (coiffure, nettoyage, etc) 45.8% 25.5% 28.6% électrotechnique 28.4% 22.0% 37.5% BTP 37% 66% 0.0% Langues 49% 7.3% 27.9% sorties plan % 49.1% 16.9% Au niveau régional, pour 72% (77% au niveau national) des demandeurs d emploi ayant trouvé un emploi, le métier retrouvé est en lien avec la formation suivie et parmi eux, 92% (91% au niveau national) s accordent à dire que la formation a été déterminante pour le retour à l emploi. Même si l emploi retrouvé n est pas systématiquement corrélé avec la formation suivie, on observe que la formation a augmenté les chances de se réinsérer dans la vie active : 7/10 pour les personnes qui étaient sans expérience professionnelle significative 6/10 pour les DELD 6/10 pour les résidents en zone prioritaire 5/10 pour les personnes éligibles au RSA 4/10 pour les seniors PLUS DE LA MOITIé DES BéNéFICIAIRES DU PLAN ONT RETROUVé UN EMPLOI DANS LES SECTEURS DU COMMERCE, DU TRANSPORT OU DE L INDUSTRIE % de demandeurs d emploi répondant qu il y a un lien entre le métier retrouvé et la formation suivie parmi eux, % de demandeurs d emploi répondant que la formation a été déterminante pour le retour à l emploi Manutention 58.7% 98% Transport 86.1% 100.0% Commerce 75.0% 86.9% Hôtellerie - Restauration 65.8% 84.3% Action sociale 85.9% 100.0% Défense - Prévention - Sécurité 83.4% 100.0% Travail matériaux 78.3% 90.6% Services divers (coiffure, nettoyage, etc) 89.5% 100.0% électrotechnique 46% 100.0% BTP 70.2% 100.0% Langues 35.4% 64.1% sorties plan % 95% secteur de l emploi retrouvé poids Commerce, vente et grande distribution 19.6% Transport et logistique 18.0% Industrie 15.8% Hôtellerie, restauration, tourisme, loisirs et animation 19% Construction, bâtiment et travaux publics 7.8% Services à la personne et à la collectivité 7.0% total 100%

la formation : un levier pour retrouver un emploi

la formation : un levier pour retrouver un emploi éclairages et synthèses N 22 2015 SOMMAIRE P.2 plus de demandeurs d formés P.4 DES formations pour tous les profils P.6 un demandeur d sur deux est en six mois six suivant mois la fin de formation suivant

Plus en détail

«PLAN 30 000» : ESTIMATION DE TAUX D ACCES A L EMPLOI ET A L EMPLOI DURABLE A LA SORTIE DU DISPOSITIF A PARTIR DE DONNEES ADMINISTRATIVES

«PLAN 30 000» : ESTIMATION DE TAUX D ACCES A L EMPLOI ET A L EMPLOI DURABLE A LA SORTIE DU DISPOSITIF A PARTIR DE DONNEES ADMINISTRATIVES 03 juillet 2014 - N 14.015 «PLAN 30 000» : ESTIMATION DE TAUX D ACCES A L EMPLOI ET A L EMPLOI DURABLE A LA SORTIE DU DISPOSITIF A PARTIR DE DONNEES ADMINISTRATIVES Entre août et décembre 2013, 39 400

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

la transmission d entreprise en nord-pas de calais

la transmission d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 192 avril 2015 la transmission d entreprise en nord-pas de calais étude prospective sur le potentiel d entreprises à transmettre à horizon de 5 ans 4 projets de transmission sur dix

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 11% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 11% en un an FEVRIER 2013 COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 10 983 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 14% de la demande d emploi Dont 7 940, soit,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30

DOSSIER DE PRESSE. Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30 DOSSIER DE PRESSE Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30 Contacts presse: Marie-Jeanne IANNUZZELLI: 01 64 71 95 25 Virginie GUSTIN: 01 64 71 75 29 pref-communication@seine-et-marne.gouv.fr

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

P rogramme collectif. inancement par. Pôle Emploi. Comment connaître ces formations? Fiche n 24.1. Financement Pôle Emploi

P rogramme collectif. inancement par. Pôle Emploi. Comment connaître ces formations? Fiche n 24.1. Financement Pôle Emploi inancement par Financement Pôle Fiche n 24.1 P rogramme collectif Pôle Rappel : sur quelques cumuls d aides CPF + chèque formation (ou AIF) + financement personnel : pas encore défini 3 financements publics

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006 DRTEFP Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Alsace R epères : synthèses ( n o 28 avril 28 L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région

Plus en détail

Les formations rémunérées par Pôle emploi en 2011

Les formations rémunérées par Pôle emploi en 2011 Décembre 2012 Service statistiques, Études et Évaluation Les formations rémunérées par en 2011 Les données globales sur la formation en 2011 n étant pas encore disponibles, voici pour rappel celles de

Plus en détail

Avril 2016. Données brutes. Le Tampon. www.pole-emploi.fr. Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5-

Avril 2016. Données brutes. Le Tampon. www.pole-emploi.fr. Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5- Avril 2016 Données brutes Le Tampon www.pole-emploi.fr Commune -2- Bassin -3- Région -4- Sources et définitions -5- Commune : Le Tampon Nombre de demandeurs d'emploi 12 770 14 780 17 450 Poids de la commune

Plus en détail

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS ZOOM sur les métiers du BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX

Plus en détail

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE PRÉSENTATION DE L AGENCE Aline MANGATAYE Directrice d agence

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES DEMANDEURS D EMPLOI

LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES DEMANDEURS D EMPLOI LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES DEMANDEURS D EMPLOI Du diagnostic territorial à la construction de l offre de formation De la demande du demandeur d emploi à l entrée en formation Du diagnostic territorial

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2013-2014 L INSERTION À SIX MOIS DES STAGIAIRES

PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2013-2014 L INSERTION À SIX MOIS DES STAGIAIRES ÉTUDES ET ENQUÊTES PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 2013-2014 L INSERTION À SIX MOIS DES STAGIAIRES Cette publication apporte un éclairage sur l insertion des stagiaires demandeurs

Plus en détail

LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE. Unité Territoriale du Tarn

LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE. Unité Territoriale du Tarn LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE Rappel: Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires sociaux pour améliorer

Plus en détail

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SOMMAIRE JUILLET 2015 N 13 P.1 Un reclassement sur deux à l issue d une formation financée par Pôle emploi P.3 L expérience professionnelle est déterminante pour le reclassement

Plus en détail

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE Évaluation de la formation professionnelle en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue Selon l enquête de satisfaction et de devenir

Plus en détail

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Avant propos Les 26 missions locales du Nord-Pas de Calais remplissent une mission de service public pour l insertion

Plus en détail

UNE STRATÉGIE TERRITORIALISÉE

UNE STRATÉGIE TERRITORIALISÉE Le diagnostic des besoins de formation opéré par Pôle emploi Nord Pas-de-Calais Picardie met en valeur 5 grands domaines offrant des opportunités d emploi : Services à la personne et aux collectivités

Plus en détail

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS n 21 Mars 2010 S U P P L E M E N T BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 Depuis novembre 2004, le contrat de professionnalisation remplace

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

LES EFFETS DES NOUVELLES MODALITÉS DE SUIVI ET D ACCOMPAGNEMENT DES DEMANDEURS D EMPLOI

LES EFFETS DES NOUVELLES MODALITÉS DE SUIVI ET D ACCOMPAGNEMENT DES DEMANDEURS D EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES OCTOBRE 2014 N 09 SOMMAIRE P.1 LES PRINCIPES DE LA NOUVELLE OFFRE DE SERVICES AUX DEMANDEURS D EMPLOI P.2 UNE PERSONNALISATION DE L ACCOMPAGNEMENT EN PROGRESSION P.5 LES EFFETS

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 2014-2017. Unité Territoriale Tarn et Garonne

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 2014-2017. Unité Territoriale Tarn et Garonne LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 2014-2017 LA DEMANDE D EMPLOI DANS LE TARN ET GARONNE Un début de reprise d activité (au 4 ème trimestre 2013, regain de l emploi salarié hors secteur de la

Plus en détail

EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF SUR LE VOLUME ET LA QUALITÉ DES RECRUTEMENTS

EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF SUR LE VOLUME ET LA QUALITÉ DES RECRUTEMENTS ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES MARS 206 N 9 SOMMAIRE P. 2 LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROSPECTION P. 4 L IMPACT DE LA PROSPECTION EVALUATION DE LA DEMARCHE DE PROSPECTION AUPRES DES ENTREPRISES : UN IMPACT POSITIF

Plus en détail

France Meuse Lorraine

France Meuse Lorraine ACTU EMPLOI FORMATION MEUSE Depuis sa création en 2006, la Maison de l Emploi Meusienne élabore chaque année le diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation du département. Outil au service des partenaires

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE QUALIFIANTE

ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE QUALIFIANTE N U M É R O 2 8 études ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES STAGIAIRES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE QUALIFIANTE > RÉSULTATS DE LA TROISIÈME INTERROGATION DEUX ANS APRÈS LA FORMATION M A R S 2 0 1 6 L'OBSERVATOIRE

Plus en détail

51% EN EMPLOI 6 MOIS APRÈS ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES

51% EN EMPLOI 6 MOIS APRÈS ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES AOÛT 2015 N 14 SOMMAIRE P.1 L ATTRIBUTION DES NOUVELLES AIDES SE RECENTRENT SUR LA RECHERCHE D EMPLOI P.4 LE NOUVEAU DISPOSITIF DES AIDES À LA MOBILITÉ BÉNÉFICIE DAVANTAGE AUX JEUNES

Plus en détail

LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE

LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE NOVEMBRE 2012 LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE Au 30 septembre 2012 Les jeunes et les seniors sont plus touchés par le chômage que le reste de la population

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles.

DOSSIER DE PRESSE. Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. DOSSIER DE PRESSE Signature de deux emplois d avenir Entre l Etat (Sous préfet de Mamers) et la Communauté de communes des Alpes Mancelles. Mise en œuvre d une action de Parrainage par le Sous préfet de

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 2012 N 084 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Le contrat d autonomie : 4 jeunes sur 10 entrés en 2009 ont accédé à un emploi

Plus en détail

CPRDFP. Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011. Eléments pour le diagnostic partagé

CPRDFP. Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011. Eléments pour le diagnostic partagé CPRDFP Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011 Eléments pour le diagnostic partagé M - Informatique Les formations dans l'académie Libfap1 Niv Dipl Specialité Scolaires Apprentis

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JUILLET 2014 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne Sommaire Introduction 5 1.1 Une baisse de la demande d

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis

Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis Avec le chèque apprentissage, la Région agit concrètement face à la crise Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Mission d animation régionale des politiques concertées de formation. Inventaire du droit commun. Décembre 2010

Mission d animation régionale des politiques concertées de formation. Inventaire du droit commun. Décembre 2010 Mission d animation régionale des politiques concertées de formation Inventaire du droit commun Décembre 2010 Page 1 sur 13 Inventaire des dispositifs de formation de droit commun pour les demandeurs d

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics Avril 2013 Service Statistiques, Études et Évaluation Bâtiment et Travaux Publics Haute-Normandie En Haute-Normandie, 18 886 demandeurs d emploi sont inscrits en catégories A, B et C dans un métier relevant

Plus en détail

ACCÉDER À L EMPLOI. c est normal et c est possible. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

ACCÉDER À L EMPLOI. c est normal et c est possible. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 ACCÉDER À L EMPLOI c est normal et c est possible Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Enquête Quantitative Professionnalisation 2012

Enquête Quantitative Professionnalisation 2012 Enquête Quantitative 2012 RÉSULTATS CONSOLIDÉS RÉSULTATS CONSOLIDÉS Sommaire... page 1 Synthèse & Tendances... page 7 Ensemble des OPCA, inclus intérimaires & intermittents... page 15 OPCA Professionnels,

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2014 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) ET PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE À L EMPLOI INDIVIDUELLE

Plus en détail

Les chiffres clés du chômage Région Auvergne

Les chiffres clés du chômage Région Auvergne Les chiffres clés du chômage Région Les demandeurs d'emploi en fin de mois (DEFM) à fin novembre 2015 Source : Pôle emploi (STMT - données brutes) 10 121 763 + 5,6% Toutes catégories 55% 67 160 + 4, 12%

Plus en détail

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 2ème Commission Solidarités, innovation sociale et lutte contre les discriminations N 2012-02-0023 SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012 POLITIQUE : INSERTION SOCIALE SECTEUR

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail Les métiers verts et Caractéristiques du marché du travail Les offres et les demandes d emploi relatives aux métiers verts et en région Centre en 2013 Quelle part représentent les métiers verts et dans

Plus en détail

1 Les clauses sociales d insertion : une réelle possibilité d accéder à l emploi pour les bénéficiaires

1 Les clauses sociales d insertion : une réelle possibilité d accéder à l emploi pour les bénéficiaires 07/12/12 LES CLAUSES SOCIALES DANS LA COMMANDE PUBLIQUE : UN IMPACT SOCIAL RÉEL Les clauses sociales d insertion : définition. Les clauses sociales dans les marchés publics ont émergé d abord dans les

Plus en détail

ZOOM TERRITORIAL DÉPARTEMENT DE L' ILLE-ET-VILAINE

ZOOM TERRITORIAL DÉPARTEMENT DE L' ILLE-ET-VILAINE ZOOM TERRITORIAL DÉPARTEMENT DE L' ILLE-ET-VILAINE Décembre 2015 Avertissements Impact de la meilleure complétude des données administratives: À compter de juin 2015, Pôle emploi accède à des données administratives

Plus en détail

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016

ENQUÊTE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN 2016 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2016 N 21 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les profils recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements par type d établissement P8. Les recrutements

Plus en détail

Randstad, un partenaire emploi incontournable

Randstad, un partenaire emploi incontournable Randstad, un partenaire emploi incontournable Sommaire Randstad dans le monde / Randstad en France Les engagements de Randstad Randstad, un réseau 100% spécialisé par métier Notre expertise RH La recherche

Plus en détail

Etat des lieux du marché du travail artisanal dans le Nord - Pas de Calais en 2012

Etat des lieux du marché du travail artisanal dans le Nord - Pas de Calais en 2012 Février 2014 - n 14 SERVICE ÉTUDES, VEILLE ET PROSPECTIVE Repères & Analyses Études Direction régionale Nord - Pas de Calais L artisanat est une réalité complexe, composé de 250 métiers répartis dans quatre

Plus en détail

LES EMPLOIS D AVENIR EN CREUSE

LES EMPLOIS D AVENIR EN CREUSE GUERET Vendredi 30 Novembre à 18 H 00 LES EMPLOIS D AVENIR EN CREUSE Objectif du dispositif Le dispositif des emplois d avenir a pour objet de faciliter l insertion professionnelle et l accès à la qualification

Plus en détail

Formations pour Adultes (Financement personnel ou financement dans le cadre de la formation professionnelle continue)

Formations pour Adultes (Financement personnel ou financement dans le cadre de la formation professionnelle continue) Formations pour Adultes (Financement personnel ou financement dans le cadre de la formation professionnelle continue) Réponses à vos questions : Pourquoi préparer un CAP? A qui s adressent ces formations?

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 SARTHE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 MAINE-ET-LOIRE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

Concertation territoriale GPECT- volet Formation 10 FÉVRIER 2014

Concertation territoriale GPECT- volet Formation 10 FÉVRIER 2014 1 Concertation territoriale GPECT- volet Formation 10 FÉVRIER 2014 Réalisé avec le soutien de : Sommaire 1, Accueil 2, Rappel des objectifs 3, Tour de table des participants 4, Présentation des données

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Île de France (DIRECCTE) Unité territoriale de Seine-Saint-Denis LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

Dares Analyses. Les salariés des structures de l insertion par l activité économique D autant plus accompagnés que leurs difficultés sont importantes

Dares Analyses. Les salariés des structures de l insertion par l activité économique D autant plus accompagnés que leurs difficultés sont importantes Dares Analyses mai 2015 N 034 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salariés des structures de l insertion par l activité économique D autant plus

Plus en détail

PRINCIPALES AIDES EN FAVEUR DE L ACCES A L EMPLOI DES JEUNES Et autres publics en recherche d emploi

PRINCIPALES AIDES EN FAVEUR DE L ACCES A L EMPLOI DES JEUNES Et autres publics en recherche d emploi PRINCIPALES AIDES EN FAVEUR DE L ACCES A L EMPLOI DES JEUNES Et autres publics en recherche d emploi Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

Les emplois d'avenir

Les emplois d'avenir Emploi Emploi Les emplois d'avenir Une mesure forte en faveur de l emploi des jeunes Le public cible Jeunes sans diplôme âgés de 16 à 25 ans (au moment de la signature du contrat) ou travailleurs handicapés

Plus en détail

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE

ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE ACCORD CADRE ENTRE L ETAT, POLE EMPLOI ET LES RESEAUX DE L IAE Annexe 2 : L agrément IAE délivré par Pole-emploi 1 Préambule Cette annexe a pour objectif d expliciter les enjeux et les principes partagés

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

Les Cahiers Statistiques

Les Cahiers Statistiques Mars 2010 N 1 DIRECTION REGIONALE Etudes et Statistiques Les Cahiers Statistiques Languedoc-Roussillon Regard sur le marché du travail : En 2009, Pôle emploi a collecté, en Languedoc-Roussillon, 2 800

Plus en détail

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France SOMMAIRE 1. Présentation du territoire : L Ile-de-France en quelques chiffres 2. La demande d

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion

Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion Programme Départemental d Insertion & Pacte territorial pour l Insertion 2010-2014 Une proximité irremplaçable Avec l ensemble de ses partenaires, le Département du Pas-de-Calais a initié le principe d

Plus en détail

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique Les aides médico-psychologiques En région Centre La profession en quelques mots «L aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS

APPEL A PROPOSITIONS APPEL A PROPOSITIONS Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective "POEC" sur le Métier de Commercial Date: 29 Avril 2015 Rédacteur: Reynald GIRARDIN Contact: Reynald GIRARDIN 03.20.53.00.72 rgirardin@agefos-pme.com

Plus en détail

Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Janvier 2012 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LE RECOURS AUX OPÉRATEURS PRIVÉS DE PLACEMENT POUR L ACCOMPAGNEMENT DES DEMANDEURS

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

CHEOPS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS

CHEOPS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS BAROMETRE D ACTIVITE 2015 DES CAP EMPLOI L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES : QUELS RESULTATS POUR QUELLES PRIORITES? Contact

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Les Métiers de l Alimentation

Les Métiers de l Alimentation Les Métiers de l Alimentation Deux principaux secteurs : L Artisanat et le commerce alimentaire de proximité Boucherie, Boulangerie, Charcuterie, Chocolaterie, Confiserie, Crémerie Fromagerie, Epicerie,

Plus en détail

Les chirurgiensdentistes

Les chirurgiensdentistes E Les chirurgiensdentistes n France métropolitaine, on dénombre 40 648 chirurgiens-dentistes au 1 er janvier 2003. Le Nord Pas-de- Calais en compte à cette date 1 926 ; ce qui représente près de 5 % de

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

Dares Analyses. Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les trois quarts des anciens bénéficiaires sont en emploi

Dares Analyses. Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les trois quarts des anciens bénéficiaires sont en emploi Dares Analyses avril 2014 N 033 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les

Plus en détail

L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007

L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007 L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007 SOMMAIRE Introduction... 5 Méthodologie... 6 Le paysage associatif dans l arrondissement de Lille... 7 Le secteur «Santé et action sociale»...

Plus en détail

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial Editorial 31,30,11 ce seront en 2005 les nombres de promotions de diplômés pour les départements de notre I.U.T., Carrières Sociales, Gestion Logistique et, et Communication. Au fi l de ces années, les

Plus en détail

Dares Analyses. Le contrat de professionnalisation en 2014. Reprise des embauches dans le tertiaire et l industrie

Dares Analyses. Le contrat de professionnalisation en 2014. Reprise des embauches dans le tertiaire et l industrie Dares Analyses octobre 2015 N 080 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Le contrat de professionnalisation en 2014 Reprise dans le tertiaire et l industrie 177

Plus en détail

Associations de moins de 50 salariés

Associations de moins de 50 salariés 1 Associations de moins de 50 salariés Cas N 1 RECRUTEMENT en CDI D UN JEUNE De moins de 26 ans (- 30 ans si TH) + MAINTIEN DANS L EMPLOI D UN SENIOR de 57 ans et plus (N.B. le jeune et le senior ne sont

Plus en détail

REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE

REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 08 DONNÉES FORMATION Page 10 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI AVANT-PROPOS

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Territoire de Saint-Malo Date 07/01/2016 Développement des compétences Marketing Produits

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

ZOOM L INDUSTRIE. sur les métiers de. Bilan 2014 Bretagne

ZOOM L INDUSTRIE. sur les métiers de. Bilan 2014 Bretagne 1 ZOOM sur les métiers de L INDUSTRIE Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 2 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 10 10 10 10 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX

Plus en détail

Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011

Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011 Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011 1. Les éléments de contexte A. L environnement socio-économique

Plus en détail

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée?

Le contrat en CDD. Dans quels cas peut-on embaucher sous contrat à durée déterminée? Le contrat en CDD La conclusion d un contrat à durée déterminée (CDD) n est possible que pour l exécution d une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement

Plus en détail

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement Les migrations alternantes PIVER 03/12/2009 Définitions et sources Mobilités alternantes = Mobilités domicile travail + Mobilités domicile étude Source privilégiée : Recensement de la population - commune

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail