le plan formations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le plan 30 000 formations"

Transcription

1 statistiques et indicateurs sept SOMMAIRE P.1 un 1er bilan positif P.2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi P.5 enquête régionale qualitative : un plan qui a permis une réorientation vers des métiers difficiles à pourvoir par les entreprises le plan formations éléments DE BILAN NORD PAS DE CALAIS un 1 er bilan positif PLUS DE 6 DEMANDEURS D EMPLOI SUR 10 (61,9%) ONT EU ACCèS à L EMPLOI DANS LES 6 MOIS SUIVANT LEUR FORMATION sur des offres difficiles à satisfaire à la suite de la conférence sociale nationale des 20 et 21 juin 2013, les participants à la table ronde formation emploi ont décidé de renforcer les possibilités de formation pour les demandeurs d emploi afin de répondre rapidement aux besoins de recrutement non satisfaits. à cet effet, un plan «formations prioritaires pour l emploi» est mis en oeuvre pour former, tous dispositifs confondus, demandeurs d emploi supplémentaires entre août et décembre 2013 pour des postes non pourvus. en région, demandeurs d emploi ont pu bénéficier d une formation dans le cadre du plan «Formations Prioritaires Pour l Emploi» pour un coût 1 de plus de 10 millions d euros. Le Nord - Pas de Calais étant la deuxième région, après l Ile-de-France (avec ses entrées). LES BESOINS DANS LA RéGION NORD - PAS DE CALAIS ont été identifiés au travers : de l analyse des offres d emploi annulées par manque de candidats ou déficit de compétences adaptées, Les 20 principaux Volume entrées Manutention Transport 732 Commerce 619 Hôtellerie - Restauration 554 Action sociale 205 Défense - Prévention - Sécurité 168 Travail matériaux 150 Services divers (coiffure, nettoyage, etc) 149 électrotechnique 138 Langues 119 Génie industriel 117 Bâtiment - Second oeuvre 98 énergie 93 Agroalimentaire 78 Ressources humaines 67 Gestion financière 66 Développement personnel et professionel 50 Mécanique - Construction - Réparation 37 Informatique 36 Santé - Secteur sanitaire 30 Total entrées en dispositif L enjeu du plan gouvernemental visait la mobilité professionnelle des demandeurs d emploi vers un emploi en tension, via une formation. La mise en œuvre dans notre région s est appuyée sur un travail concerté entre les financeurs de formation (Conseil Régional, Pôle emploi, Agefiph, Partenaires sociaux) et les acteurs de terrain, au niveau des bassins d emploi, au travers des instances et structures existantes, afin d identifier précisément les besoins et les formations à organiser, en complément de la programmation déjà réalisée. de l expression des difficultés de recrutement par les entreprises (enquête Besoins de Main d œuvre de Pôle emploi), les acteurs des branches professionnelles et les partenaires sociaux, ainsi que des priorités définies dans le cadre des Contrats d Objectifs Sectoriels, des remontées de professionnels de terrain (équipes pôle emploi, conseillers Cap emploi, ). Il s agit des coûts pédagogiques pris en charge par Pôle emploi, ainsi que des incidences supplémentaires en terme de rémunération et d aides à la formation (RFPE et AFAF). Statistiques, études et évaluations pôle emploi nord - pas de calais

2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi 2 Au delà d avoir renforcé la formation des demandeurs d emploi sur des besoins identifiés de recrutement non satisfaits, le plan a aussi largement bénéficié à des personnes cumulant des difficultés 1 d accès à l emploi. Le cumul de difficultés socioprofessionnelles constitue des freins à la recherche d un emploi et diminue les chances d accéder à l emploi. Plus ces facteurs sont nombreux, plus l accès à l emploi est difficile. Pour certains demandeurs d emploi, faciliter l accès à la formation est une étape clé dans leur parcours à l emploi. 4% des stagiaires ne rencontraient aucune de ces difficultés, et 19% une seule difficulté. En moyenne, ils cumulent 2 à 3 des facteurs suivants : 57% en situation de chômage de longue durée 26% bénéficiaires du RSA, et 50% sans droits à l assurance chômage ou à l allocation de solidarité, entrainant une précarité financière 9% âgés de plus de 50 ans (séniors) 64% avec un niveau de formation inférieur au baccalauréat 7% avec une reconnaissance de travailleur handicapé 14% résidant en zone prioritaire (quartiers ZUS) 14% sans aucune expérience professionnelle significative et pour 78% d entre eux, le métier qu ils recherchent (avant la formation) n est pas un métier en tension ou présentant des opportunités d embauche. Le plan a bien contribué à la formation des demandeurs d emploi qui cumulaient des freins à l emploi. profil des demandeurs d emploi En chômage longue durée bénéficiaires plan ensemble des bénéficiaires 57% 50% Non indemnisés 50% 44% Bénéficiaires du RSA 26% 21% Avec un niveau de formation <BAC 64% 48% Chômage de longue durée, bénéficiaire du RSA, sans revenu de remplacement, plus de 50 ans, faible niveau de formation, résidant dans un quartier prioritaire, sans ou peu d expérience professionnelle sexe Femmes 32.0% Hommes 68.0% classes d âge Moins de 25 ans 23.9% Entre 25 et 34 ans 35.4% Entre 35 et 49 ans 36% 50 ans ou plus 9.1% détail par classe d âge Femmes < 25 ans 9.6% Femmes ans 16% Femmes ans 8.5% Femmes 50 ans ou plus 2.2% Hommes < 25 ans 14.3% Hommes ans 23.8% Hommes ans 23.1% Hommes 50 ans ou plus 6.8% reconnaissance th Oui 6.5% Non 93.5% ensemble DUNKERQUE 8.7% POIDS DES BÉNÉFICIAIRES DU PLAN % ou plus CALAIS 5.1% Entre 7.5% et 9.9% Entre 5.0% et 7.4% Entre 2.5% et 4.9% BOULONNAIS 4.1% AUDOMAROIS FLANDRE LYS VERSANT NORD-EST ROUBAIX-TOURCOING 9.9% Moins de 2.5% BASSIN MINIER OUEST 4.8% LILLE 16.1% MONTREUIL LENS 9.1% DOUAI 6.7% VALENCIENNES 10.3% ARTOIS-TERNOIS 4.7% CAMBRÉSIS 3.8% SAMBRE-AVESNOIS 9.8%

3 3 PLUS DE 6 DEMANDEURS D EMPLOI SUR 10 (61,9%) ONT EU ACCèS à L EMPLOI AU COURS DES 6 MOIS QUI ONT SUIVI LA FIN DE LEUR FORMATION PLUS D 1 DEMANDEUR D EMPLOI SUR 3 (35,9%) ONT EU ACCèS à L EMPLOI DURABLE à fin juin 2014, ils étaient à avoir fini leur formation avant le 1 er janvier 2014 (permettant d avoir un recul de 6 mois d observation). situation à 6 mois taux accès emploi 3 taux accès emploi durable 4 types de formation Formations préalables à l embauche (AFPR, POEI) 73.0% 58.9% Autres formations financées par Pôle emploi (AIF, AFC) 55.8% 25.6% Autres formations hors financement Pôle emploi (dont POEC) 72% 33.8% ensemble 69% 35.9% précisions La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective (POEC) concerne prioritairement les programmes conduisant à la découverte des métiers d un secteur, ou visant à sécuriser la maîtrise par le demandeur d emploi des savoirs de bases et compétences sociales nécessaires à son intégration en emploi ou dans un parcours de formation qualifiant. Ces programmes sont proposés par les OPCA et les branches professionnelles sur la base d une analyse de besoins des entreprises qu elles réalisent en amont. Dans le cadre des AFPR et POEI, la formation est mise en place en lien avec une offre d emploi repérée, et l employeur s engage à recruter le stagiaire en fin de formation si celle-ci a été concluante (compétences acquises). Les autres formations prévoient pour la plupart une période pratique en entreprise, mais il ne s agit pas d une offre d emploi repérée à l avance et l employeur accueillant le stagiaire n a pas d obligation. à titre d information, en région au 1 er semestre de l année 2013, le taux d accès à l emploi était, dans son ensemble, de 65,6% (hors POEC), dont : 83,4% pour les formations préalables à l embauche et de 56,4% pour les autres formations financées par Pôle emploi. 62% des demandeurs d emploi ayant bénéficié du dispositif a eu accès à un emploi au cours des 6 mois qui ont suivi la fin de leur formation. En fonction du type de formation suivie, le taux d accès à l emploi s échelonne de 73% (pour les formations préalables à l embauche) à 56% (pour les formations classiques AIF 1 et AFC 2 ). Aide Individuelle à la Formation 2. Aide à la Formation Collective 3. Sont considérés comme ayant eu accès à un emploi au cours des 6 mois qui suivent la fin de leur formation les demandeurs d emploi qui : ont déclaré une activité réduite au cours des 6 mois suivant la fin de la formation, et/ou ont eu une sortie des listes pour reprise d emploi au cours des 6 mois suivant la fin de la formation, et/ou sont inscrits en catégorie 5 au 6 ème mois (en emploi, principalement contrat aidé), et/ou pour lesquels une DPAE (hors contrat de travail temporaire) est émise au cours des 6 mois suivant la fin de la formation. CARACTéRISTIQUES INDIVIDUELLES IMPACTANT LE RETOUR à L EMPLOI Le facteur le plus clivant est l âge : après 40 ans, le taux d accès à l emploi chute, ainsi que le taux de retour à l emploi durable (mais dans une moindre mesure). A noter que parmi cette population, 70% étaient demandeurs d emploi de longue durée. Malgré ces freins repérés, la formation a pu déboucher sur un emploi pour 45% d entre eux et 26% pour un emploi durable. 7% des stagiaires déclaraient un handicap. Agés en moyenne de 42 ans, 67% d entre eux étaient DELD. Malgré un cumul de ces facteurs, plus de la moitié a accédé à un emploi et plus du quart à un emploi durable (issu des formations suivantes : transport, manutention, hôtellerie restauration, banqueassurance, commerce, etc.). Le taux d accès à l emploi des femmes est supérieur à celui des hommes de 6 points (66,4 contre 60,4%), mais le facteur déterminant semble plus la formation suivie que le sexe. Enfin, certaines formations (comme l hôtellerie-restauration et le commerce) ont permis une réorientation pour des personnes plus éloignées de l emploi et ont obtenu un taux d accès aussi bon que les autres formations (7/10 à l emploi). 4. Le calcul du taux d accès à l emploi a été décliné pour l emploi durable, avec les critères suivants : déclaration d un volume d activité réduite mensuel moyen supérieur à 78 heures au cours des 6 mois suivant la fin de la formation, inscription en catégorie 5 au 6 ème mois, présence d une DPAE durable (CDI ou CDD de plus de 6 mois) au cours des 6 mois suivant la fin de la formation. sexe taux accès emploi taux accès emploi durable Femmes 66.4% 46.9% Hommes 60.4% 32.1% classes d âge Moins de 25 ans 66.0% 44.6% Entre 25 et 34 ans 68.6% 43% Entre 35 et 49 ans 56.6% 29.2% 50 ans ou plus 47.0% 19.9% détail par classe d âge Femmes < 25 ans 69.0% 50.8% Femmes ans 72.5% 53.3% Femmes ans 56.8% 35.9% Femmes 50 ans ou plus 56.1% 33.3% Hommes < 25 ans 64.1% 40.9% Hommes ans 67.2% 37.0% Hommes ans 56.6% 27.6% Hommes 50 ans ou plus 45.1% 17.0% reconnaissance th Oui 59% 27.0% Non 62.6% 36.4% ensemble 69% 35.9%

4 BOULONNAIS 58.8% ACCÈS DURABLE : 28.2% CALAIS 70.6% ACCÈS DURABLE : 44.5% AUDOMAROIS 70.7% ACCÈS DURABLE : 45% DUNKERQUE 66.1% ACCÈS DURABLE : 42.9% FLANDRE LYS 64.4% ACCÈS DURABLE : 33.3% VERSANT NORD-EST 53.8% ACCÈS DURABLE : 30% UN RETOUR à L EMPLOI CONTRASTé SELON LES BASSINS D EMPLOI Les résultats selon les bassins d emploi témoignent de la variété des situations dans la région. Ils reflètent des conditions socio-économiques très diverses qui impactent les chances de retrouver un emploi. 4 BASSIN MINIER OUEST 58.2% ACCÈS DURABLE : 29.6% LILLE 57.5% ACCÈS DURABLE : 34.5% MONTREUIL 64.4% ACCÈS DURABLE : 32.9% LENS 70.4% ACCÈS DURABLE : 45.8% DOUAI 66.5% ACCÈS DURABLE : 37.4% VALENCIENNES 67% ACCÈS DURABLE : 33% ARTOIS-TERNOIS 64.7% ACCÈS DURABLE : 38.6% TAUX D ACCÈS À L EMPLOI 70% ou plus Entre 65% et 69% Entre 60% et 64% Entre 55% et 59% Moins de 55% CAMBRÉSIS 63.7% ACCÈS DURABLE : 48% SAMBRE-AVESNOIS 53.4% ACCÈS DURABLE : 27.2% Taux d accès à l emploi à 6 mois, pour les 20 principaux bassin d emploi poids AFPR/POEI nombre freins (moyenne) Audomarois 34.1% 2 Calais 20.2% 2.4 Lens 40.5% 2.2 Douai 28.2% 2.8 Dunkerque 48% 2.5 Artois-Ternois 39.9% 2 Flandre Lys 12.2% 2.2 Montreuil 8.2% 2.3 Cambresis 29.7% 2.4 Valenciennes 20.1% 2.5 Boulonnais 14.1% 2.3 Bassin Minier Ouest 18.0% 2.4 Lille 38% 2.6 Versant Nord-Est Roubaix-Tourcoing 23.1% 2.9 Sambre-Avesnois 35.8% 2.7 taux accès emploi taux accès emploi durable Manutention 65% 25.8% Transport 58.6% 33.0% Commerce 73.4% 59.1% Hôtellerie - Restauration 67.7% 57% Action sociale 49.4% 23.4% Défense - Prévention - Sécurité 63.6% 40.3% Travail matériaux 70.1% 38.8% Services divers (coiffure, nettoyage, etc) 55.2% 27.6% électrotechnique 47.4% 29% Langues 56.8% 37.8% Génie industriel 55.7% 30.7% Bâtiment - Second oeuvre 59% 37.0% énergie 70.6% 20.6% Agroalimentaire 45.5% 27.3% Ressources humaines 50.0% 0.0% Gestion financière 57.1% 42.9% Développement personnel et professionel 89.6% 83% Mécanique - Construction - Réparation 52.9% 47.1% Informatique 36.8% 10.5% Santé - Secteur sanitaire 20.0% 13.3% Le nombre des freins à l emploi s échelonne entre 2 (enregistré en Artois et Audomarois) et 2.9 (dans le Versant Nord-Est Roubaix Tourcoing). Ainsi que déjà mentionné, il existe une corrélation évidente entre la situation personnelle de l individu (nombre de critères de vulnérabilité repérés 1 ) et le taux d accès à l emploi. Cependant, la pérennisation de l emploi ne suit pas la même tendance, les taux de retour à l emploi pérenne restant à un niveau soutenu même si les facteurs de vulnérabilité sont plus nombreux. Les causes semblent multifactorielles, à la fois liées à la situation du demandeur d emploi mais aussi au type de formation, à la situation économique et au marché du travail de chaque bassin. Chômage de longue durée, bénéficiaire du RSA, sans revenu de remplacement, plus de 50 ans, faible niveau de formation, résidant dans un quartier prioritaire, sans ou peu d expérience professionnelle.

5 enquête régionale qualitative : un plan qui a permis une réorientation vers des métiers difficiles à pourvoir par les entreprises 5 POUR PRèS D 1 SORTANT SUR 2, L OBJECTIF DE LA FORMATION était DE SE DIRIGER VERS UN NOUVEAU MéTIER Pour analyser la plus-value du dispositif du point de vue des demandeurs d emploi, en juin 2014, une enquête Web a été réalisée au niveau national auprès des demandeurs d emploi du plan ayant donné leur consentement pour l utilisation de leur adresse électronique. Le nombre des personnes ayant répondu à cette enquête est de en France et 834 en région. Au niveau régional, pour près d 1 sortant sur 2, l objectif de la formation était de se diriger vers un nouveau métier : 34% (55% au niveau national) souhaitaient apprendre un nouveau métier et 15% (23% au niveau national) visaient à compléter leur formation de base pour évoluer vers un nouveau métier. 85% se disent satisfaits par la formation suivie. Niveau identique avec la moyenne nationale progresser dans le métier changer de métier remise à niveau Manutention 32.6% 47% 16.1% Transport 18.3% 57% 22.6% Commerce 16.3% 66.4% 7.6% Hôtellerie - Restauration 6.5% 66.0% 15.3% Action sociale 10.7% 69.4% 4.1% Défense - Prévention - Sécurité 6.4% 75.9% 13.0% Travail matériaux 8.6% 57.2% 19.7% Services divers (coiffure, nettoyage, etc) 45.8% 25.5% 28.6% électrotechnique 28.4% 22.0% 37.5% BTP 37% 66% 0.0% Langues 49% 7.3% 27.9% sorties plan % 49.1% 16.9% Au niveau régional, pour 72% (77% au niveau national) des demandeurs d emploi ayant trouvé un emploi, le métier retrouvé est en lien avec la formation suivie et parmi eux, 92% (91% au niveau national) s accordent à dire que la formation a été déterminante pour le retour à l emploi. Même si l emploi retrouvé n est pas systématiquement corrélé avec la formation suivie, on observe que la formation a augmenté les chances de se réinsérer dans la vie active : 7/10 pour les personnes qui étaient sans expérience professionnelle significative 6/10 pour les DELD 6/10 pour les résidents en zone prioritaire 5/10 pour les personnes éligibles au RSA 4/10 pour les seniors PLUS DE LA MOITIé DES BéNéFICIAIRES DU PLAN ONT RETROUVé UN EMPLOI DANS LES SECTEURS DU COMMERCE, DU TRANSPORT OU DE L INDUSTRIE % de demandeurs d emploi répondant qu il y a un lien entre le métier retrouvé et la formation suivie parmi eux, % de demandeurs d emploi répondant que la formation a été déterminante pour le retour à l emploi Manutention 58.7% 98% Transport 86.1% 100.0% Commerce 75.0% 86.9% Hôtellerie - Restauration 65.8% 84.3% Action sociale 85.9% 100.0% Défense - Prévention - Sécurité 83.4% 100.0% Travail matériaux 78.3% 90.6% Services divers (coiffure, nettoyage, etc) 89.5% 100.0% électrotechnique 46% 100.0% BTP 70.2% 100.0% Langues 35.4% 64.1% sorties plan % 95% secteur de l emploi retrouvé poids Commerce, vente et grande distribution 19.6% Transport et logistique 18.0% Industrie 15.8% Hôtellerie, restauration, tourisme, loisirs et animation 19% Construction, bâtiment et travaux publics 7.8% Services à la personne et à la collectivité 7.0% total 100%

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

CPRDFP. Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011. Eléments pour le diagnostic partagé

CPRDFP. Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011. Eléments pour le diagnostic partagé CPRDFP Réunion sectorielle Informatique, numérique, TIC 19 janvier 2011 Eléments pour le diagnostic partagé M - Informatique Les formations dans l'académie Libfap1 Niv Dipl Specialité Scolaires Apprentis

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Note de cadrage Transport 2015 pour les formations démarrant à compter du 16 mars 2015

Note de cadrage Transport 2015 pour les formations démarrant à compter du 16 mars 2015 Mise à jour : 5 mars 2015 Note de cadrage Transport 2015 pour les formations démarrant à compter du 16 mars 2015 Annexe 1 : financement des formations Transport Annexe 2 : glossaire ATTENTION CHANGEMENTS

Plus en détail

Repères & Analyses Études

Repères & Analyses Études Décembre 2013 - Hors série service études, veille et prospective Repères & Analyses Études Direction régionale Nord - Pas de Calais Sommaire Dynamisme économique Analyse Chiffres clés Démographie des établissements

Plus en détail

Retrouvez l intégralité des résultats sur le site internet de l Assurance chômage. Rubrique UNIstatis

Retrouvez l intégralité des résultats sur le site internet de l Assurance chômage. Rubrique UNIstatis :cfj iz ZcigZeg^hZh g \^dc CdgY " EVh YZ 8VaV^h Cette septième vague d enquêtes BMO fait état de plus de 64 600 projets de recrutement pour l année 2008 répartis dans les 15 bassins d emploi du Nord -

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI DOM JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi, indemnisés

Plus en détail

LA FORMATION DES DEMANDEURS D EMPLOI : QUELS EFFETS SUR L ACCÈS À L EMPLOI?

LA FORMATION DES DEMANDEURS D EMPLOI : QUELS EFFETS SUR L ACCÈS À L EMPLOI? ÉTUDES ET RECHERCHES LA FORMATION DES DEMANDEURS D EMPLOI : QUELS EFFETS SUR L ACCÈS À L EMPLOI? ÉTUDES ET RECHERCHES OCTOBRE 2015 / N 3 STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATIONS 1 ÉTUDES ET RECHERCHES ÉTUDES

Plus en détail

Nord - Pas-de-Calais

Nord - Pas-de-Calais Avant-propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2011 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2010, soit d une

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi)

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) Financement de poste CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) DÉFINITION ET OBJECTIFS Le Contrat Unique d'insertion est décliné en CUI-CIE pour le secteur marchand ou

Plus en détail

CPRDFP. Réunion sectorielle Transport Logistique. 2 février 2011

CPRDFP. Réunion sectorielle Transport Logistique. 2 février 2011 CPRDFP Réunion sectorielle Transport Logistique 2 février 2011 Eléments pour le diagnostic partagé DAET 01/02/2011 1 J - Transport, Logistique, Tourisme Les formations dans l'académie Libfap1 Niv Dipl

Plus en détail

L essentiel à retenir

L essentiel à retenir Février 2012 CONTRATS ET MESURES Le contrat de professionnalisation Vous recrutez un jeune de moins de 26 ans, un demandeur d emploi, un bénéficiaire d un minima social ou un ancien titulaire d un contrat

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) 6 décembre 2012

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) 6 décembre 2012 La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) SPP des prestataires de services du secteur tertiaire 6 décembre 2012 Objectifs 1/ La POE individuelle Créée par les partenaires sociaux et reprise dans la

Plus en détail

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION Infodoc Législation/Réglementation Formation Continue et Professionnelle Mai 2015 n 96 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

PRESENTATION DES DISPOSITIFS DE FORMATION PUBLIC DEMANDEUR D EMPLOI

PRESENTATION DES DISPOSITIFS DE FORMATION PUBLIC DEMANDEUR D EMPLOI PRESENTATION DES DISPOSITIFS DE FORMATION PUBLIC DEMANDEUR D EMPLOI 25 et 29 JUIN 2010 Céline FOULC 1 SOMMAIRE Conseil Régional : collectif et individuel - Publics - L offre AOF, - L offre qualifiante,

Plus en détail

LES CONTRATS AIDÉS : UNE CHANCE D INSERTION POUR LES PLUS ÉLOIGNÉS DE L EMPLOI

LES CONTRATS AIDÉS : UNE CHANCE D INSERTION POUR LES PLUS ÉLOIGNÉS DE L EMPLOI LES CONTRATS AIDÉS : UNE CHANCE D INSERTION POUR LES PLUS ÉLOIGNÉS DE L EMPLOI Bilan en région Nord - Pas-de-Calais PÔLE Entreprises Emploi Economie Direccte Nord - Pas-de-Calais Mission Synthèse 1 LES

Plus en détail

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement

Les migrations alternantes. Définitions et sources. Jusqu au nouveau recensement Les migrations alternantes PIVER 03/12/2009 Définitions et sources Mobilités alternantes = Mobilités domicile travail + Mobilités domicile étude Source privilégiée : Recensement de la population - commune

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES

ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES ENQUETE SUR L EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES 2009 Une étude sur l emploi des travailleurs handicapés au sein des établissements de la Branche de l hospitalisation privée sanitaire et médico-sociale

Plus en détail

Une formation, pourquoi? comment? Guide pratique

Une formation, pourquoi? comment? Guide pratique Une formation, pourquoi? comment? Guide pratique Une formation, pourquoi? comment? INTRODUCTION Se former pour (re)trouver un emploi La formation continue contribue à entretenir et adapter vos compétences

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

Memento. outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles

Memento. outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles Memento outils de transition Sécuriser les transitions professionnelles Accompagner la transition professionnelle Rappelons que la transition professionnelle est un passage entre deux états professionnels.

Plus en détail

Une intensification des mobilités entre zones proches.

Une intensification des mobilités entre zones proches. Brique Observation partie 3 Une intensification des mobilités entre zones proches. Avril 2011 2 Sommaire : Des échanges migratoires intenses entre les territoires régionaux..4 Des mobilités domicile-travail

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

Partie 1 : Résultats par commune

Partie 1 : Résultats par commune Partie 1 : Résultats par commune Tourcoing - Vallée de la Lys p 4 Tourcoing p 5 Belencontre Blanche Porte Blanc Seau Bourgogne-Pont de Neuville Brun Pain - Les Francs Centre-Ville Clinquet - Orions Croix-Rouge

Plus en détail

Mettre en oeuvre la clause d insertion

Mettre en oeuvre la clause d insertion Mettre en oeuvre la clause d insertion Sommaire 1. Qu est-ce que la clause d insertion? Page 3 2. Quel nombre d heures? Page 4 3. Comment répondre à une clause d insertion? Page 5 4. Quels sont les publics

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE)

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) GUIDE PRATIQUE La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Février 2014 Ce document, élaboré au niveau national par les OPCA et Pôle emploi partenaires du dispositif, a pour objectif de faciliter le

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL

OBSERVATOIRE RÉGIONAL OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

Plus en détail

Sommaire. La filière Habillement... 7

Sommaire. La filière Habillement... 7 La loi d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République a confié aux Régions la responsabilité, aux côtés des autorités académiques, de la carte des formations professionnelles.

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE UNE FORMATION, POURQUOI? COMMENT? POLE-EMPLOI.FR

GUIDE PRATIQUE UNE FORMATION, POURQUOI? COMMENT? POLE-EMPLOI.FR GUIDE PRATIQUE 1 UNE FORMATION, POURQUOI? COMMENT? POLE-EMPLOI.FR 2 UNE FORMATION ADAPTÉE À VOTRE PROFIL ET VOS OBJECTIFS PROFESSIONNELS Formez-vous pour (re)trouver un emploi La formation continue contribue,

Plus en détail

Projet territorial de développement durable de Vitrolles

Projet territorial de développement durable de Vitrolles Projet territorial de développement durable de Vitrolles Une première stratégie Une extension de la démarche à toutes les politiques publiques locales en 2014 Aménagement du territoire, Cadre de vie

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

Le centre AFT IFTIM de Savigny le Temple Vous souhaite la bienvenue

Le centre AFT IFTIM de Savigny le Temple Vous souhaite la bienvenue Rencontre des développeurs de l emploi et de l alternance Jeudi 5 avril 2012 Le centre AFT IFTIM de Savigny le Temple Vous souhaite la bienvenue 1 Une structure: -1 Direction Générale - 6 Inter-régions

Plus en détail

LES MESURES SENIORS DISPOSITIONS DE L ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS DANS L IMPORT-EXPORT GUIDE PRATIQUE

LES MESURES SENIORS DISPOSITIONS DE L ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS DANS L IMPORT-EXPORT GUIDE PRATIQUE SIMPLIFIER LA FORMATION FACILITER L EMPLOI Convention Collective Nationale de l Import-Export (CCN N 3100) LES MESURES SENIORS DISPOSITIONS DE L ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS DANS L IMPORT-EXPORT

Plus en détail

Imprimerie, RBD, Routage et Sérigraphie

Imprimerie, RBD, Routage et Sérigraphie CCN de l Imprimerie de Labeur et des Industries Graphiques IDCC 0184 CCN Entreprises de logistique de communication écrite directe IDCC 1611 CCN Industries de la sérigraphie et des procédés d impression

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. observatoire de. l apprentissage. Contrats enregistrés par les centres de formalités des CCI Nord de France

Nord-Pas de Calais. observatoire de. l apprentissage. Contrats enregistrés par les centres de formalités des CCI Nord de France Nord-Pas de Calais N 200 JUIN 2015 observatoire de l apprentissage Contrats enregistrés par les centres de formalités des CCI Nord de France L apprentissage : une voie de formation en prise directe avec

Plus en détail

JANVIER 2015 LES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR

JANVIER 2015 LES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR JANVIER 2015 LES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR INTRODUCTION UN OUTIL D INFORMATION Connaître les principaux dispositifs pour l emploi, repérer leur public-cible, les entreprises concernées, les

Plus en détail

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Nord - Pas-de-calais

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Nord - Pas-de-calais HÉBERGER DÉTENDRE les métiers de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs 2013 PORTRAIT RÉGIONAL Nord - Pas-de-calais HÉBERGER DÉTENDRE sommaire nord - Pas-de-Calais 4 Chiffres-clés

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES VALORISER ET POURVOIR LES EMPLOIS DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE Découvrez les services de l ANPE pour fiabiliser vos recrutements Les Services Entreprises de l ANPE Il y a ceux qui pensent

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses AVRIL 2013 N 027 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques La formation professionnelle des demandeurs d emploi en 2011 : baisse de 4 % des

Plus en détail

Aides pour la formation

Aides pour la formation Aides pour la formation Entrée en formation Inscrit(e) comme demandeur d emploi en catégories 1,2,3,4 «stagiaire de la formation professionnelle» et 5 «contrats aidés» et Indemnisé(e) au titre d une allocation

Plus en détail

Les inscrits en Licence Professionnelle dans l enseignement supérieur du Nord-Pas de Calais en 2003/2004

Les inscrits en Licence Professionnelle dans l enseignement supérieur du Nord-Pas de Calais en 2003/2004 ORES FORMATION LicencePro Cartographie - Septembre 2005 - Les inscrits en Licence Professionnelle dans l enseignement supérieur du Nord-Pas de Calais en 2003/2004 Pôle Universitaire Européen Nord-Pas de

Plus en détail

SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DES TRAVAILLEURS SAISONNIERS. Programme de qualification

SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DES TRAVAILLEURS SAISONNIERS. Programme de qualification SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DES TRAVAILLEURS SAISONNIERS Programme de qualification Elaboration de l offre de formation Les trois mots clés de la démarche de construction de l offre de formation

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

Le FAF TT : Fonds d Assurance Formation du Travail Temporaire

Le FAF TT : Fonds d Assurance Formation du Travail Temporaire Le FAF TT : Fonds d Assurance Formation du Travail Temporaire Conseiller en projet professionnel Sommaire Le FAF.TT Les outils de la sécurisation des parcours dans le travail temporaire Quelques chiffres

Plus en détail

Zoom Mesures pour l emploi Introduction : M. Alain BRETTES M. Olivier DANGELSER, Cap Emploi Mme Joelle JACQUEMENT, DIRECCTE Contrat de génération, CICE M. Jean-Christophe BUONO, POLE EMPLOI Contrats aidés

Plus en détail

GPEC & Formation. Module 3 Les dispositifs

GPEC & Formation. Module 3 Les dispositifs GPEC & Formation Module 3 Les dispositifs La traduction de la réflexion GPEC A Stratégie B Emplois / Métiers Effectif Carrière Compétences C Quantitatif Qualitatif D Mobilités Formation Géographiques Professionnelles

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 SARTHE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

GiP-MiE Roubaix Wattrelos Leers

GiP-MiE Roubaix Wattrelos Leers GiP-MiE Roubaix Wattrelos Leers 1- Les chiffres de la Métropole lilloise 2- Le bassin d emploi Roubaix-Tourcoing-Vallée de la Lys 3- Le territoire de Roubaix 4- Le pôle de proximité Wattrelos-Leers 1-

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 07 août 2013 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) 3. EMPLOIS

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAINE-ET-LOIRE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international

L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international L offre de service de l ANAPECl pour une gestion efficace «De la migration de la main d œuvre» Par: M.Abdelali TAZI Directeur Placement à L international Genève 8 et 9 octobre 2007 Objectifs Employeurs

Plus en détail

PROGRAMME FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI. Pôle emploi Franche-Comté

PROGRAMME FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI. Pôle emploi Franche-Comté PROGRAMME FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI Franche-Comté CONTEXTE CONTEXTE ET ENJEUX L Etat et les partenaires sociaux ont négocié à l issue de la conférence sociale des 20 et 21 juin 2013 un dispositif

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS SECTORIEL HÔTELLERIE-RESTAURATION

CONTRAT D OBJECTIFS SECTORIEL HÔTELLERIE-RESTAURATION Contrat de Plan Régional de Développement des Formations professionnelles CONTRAT D OBJECTIFS SECTORIEL HÔTELLERIE-RESTAURATION CPRDFP Nord Pas de Calais Contrat d objectifs sectoriel Hôtellerie Restauration

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAYENNE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

Les candidats devront avoir été retenus sur la formation visée, après étude du dossier de candidature et entretien de sélection.

Les candidats devront avoir été retenus sur la formation visée, après étude du dossier de candidature et entretien de sélection. Préparer une licence professionnelle en Contrat de professionnalisation au Département Techniques de Commercialisation de l IUT de Kourou en partenariat avec l IUT de Saint-Brieuc -Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail

Le devenir des personnes handicapées entrées en formation individuelle (co) financée par l Agefiph

Le devenir des personnes handicapées entrées en formation individuelle (co) financée par l Agefiph La lettre des études et évaluations de l Agefiph N 8 - Décembre 2014 Le devenir des personnes handicapées entrées en individuelle (co) financée par l Agefiph Pour les demandeurs d emploi handicapés, la

Plus en détail

L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF

L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF L EMPLOI DANS LE SECTEUR ASSOCIATIF 1. Pourquoi professionnaliser mon association/club? 2. Comment réduire le coût du poste : panorama des mesures d aides à l emploi 3. Comment pérenniser l emploi dans

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE

Plus en détail

FINANCEMENT REPRISE D ETUDES

FINANCEMENT REPRISE D ETUDES FINANCEMENT REPRISE D ETUDES La formation professionnelle permet à tout individu quel que soit son statut de se former tout au long de sa vie, d élaborer un projet personnel ou de développer ses compétences.

Plus en détail

Annexes. Annexe 1 Fiches descriptives des sources de données relatives à la formation

Annexes. Annexe 1 Fiches descriptives des sources de données relatives à la formation Annexes Annexe 1 Fiches descriptives des sources de données relatives à la formation LES DONNÉES TRAITÉES DANS L ÉTAT DES LIEUX Formations Région (hors CRP) Source : Cnasea Champ : formations rémunérées

Plus en détail

SOMMAIRE. Le Recrutement. Professionnelle MODE D EMPLOI DU GUIDE ANNUAIRE DES ACTEURS LES FICHES PRATIQUES ASSOCIEES LES FICHES PRATIQUES ASSOCIEES

SOMMAIRE. Le Recrutement. Professionnelle MODE D EMPLOI DU GUIDE ANNUAIRE DES ACTEURS LES FICHES PRATIQUES ASSOCIEES LES FICHES PRATIQUES ASSOCIEES Edition 2015/16 PRESENTATION L 2 SOMMAIRE 01 Le Recrutement LES FICHES PRATIQUES ASSOCIEES MODE D EMPLOI DU GUIDE 02 Professionnelle? LES FICHES PRATIQUES ASSOCIEES 03 LES FICHES PRATIQUES ASSOCIEES ANNUAIRE

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES - Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail

Présentation de l Insertion par (IAE)

Présentation de l Insertion par (IAE) Présentation de l Insertion par l Activité Economique (IAE) Sommaire I - Principes de l Insertion par l Activité Economique II - L IAE à la Réunion III - Rôle de l URSIAE I - Principes de l Insertion par

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE

Plus en détail

LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE

LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI 1 CUI -CAE Issu de la loi sur le revenu de solidarité de décembre 2008, le Contrat Unique d Insertion (CUI) est entré en vigueur au

Plus en détail

Le CHU et son Territoire de Santé : Expérience de Lille et de sa Région

Le CHU et son Territoire de Santé : Expérience de Lille et de sa Région Le CHU et son Territoire de Santé : Expérience de Lille et de sa Région benoit.vallet@chru lille.fr 20 septembre 2013 Le CHRU mobilise 14.000 professionnels, en exercice ou en formation 3.053 Lits et places

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS

APPEL A PROPOSITIONS APPEL A PROPOSITIONS Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective "POEC" Centres de Relations Clients en Métropole Lilloise Date: 17 Avril 2015 Rédacteur: Reynald GIRARDIN Contact: Reynald GIRARDIN

Plus en détail

Emploi. FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % ILE-DE-FRANCE

Emploi. FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % ILE-DE-FRANCE Emploi Rappel des dernières données disponibles Données clefs ILE-DE-FRANCE FRANCE ENTIÈRE (2003) (2001) Bénéficiaires en emploi (DOETH) 38 621 224 000 Poids région/national (2000) 12 16 % Evolution annuelle

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Convention cadre pour un partenariat renforcé en faveur des demandeurs d emploi 2011-2014

Convention cadre pour un partenariat renforcé en faveur des demandeurs d emploi 2011-2014 Préfet de la Région Alsace Convention cadre pour un partenariat renforcé en faveur des demandeurs d emploi 2011-2014 Entre > L Etat représenté par le Préfet de la région Alsace, Monsieur Pierre-Etienne

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

CPRDFP. Réunion sectorielle Bâtiment, Bois 19 janvier 2011. Eléments pour le diagnostic partagé

CPRDFP. Réunion sectorielle Bâtiment, Bois 19 janvier 2011. Eléments pour le diagnostic partagé CPRDFP Réunion sectorielle Bâtiment, Bois 19 janvier 2011 Eléments pour le diagnostic partagé B - Bâtiment Travaux publics Les formations dans l'académie Libfap1 Niv Dipl Specialité Scolaires Apprentis

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI

BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI BULLETIN OFFICIEL DE POLE EMPLOI n 80 du 10 août 2012 Sommaire chronologique Instruction n 2012-122 du 30 juillet 2012 La préparation opérationnelle à l emploi individuelle (POE individuelle) et à l action

Plus en détail

AIDES À LA RECHERCHE D'EMPLOI, À LA REPRISE D EMPLOI OU À L ENTREE EN FORMATION

AIDES À LA RECHERCHE D'EMPLOI, À LA REPRISE D EMPLOI OU À L ENTREE EN FORMATION Pôle emploi Rhône-Alpes Janvier 2015 AIDES À LA RECHERCHE D'EMPLOI, À LA REPRISE D EMPLOI OU À L ENTREE EN FORMATION AVERTISSEMENT : ces prestations sont sujettes à modifications régulièrement. Une version

Plus en détail

Chiffres-clés de l apprentissage

Chiffres-clés de l apprentissage Publication Sept. 2014 Chiffres-clés de l apprentissage 2013/2014 Publication Septembre 2014 www.apprentissage.nordpasdecalais.fr PAGE 1 AVANT-PROPOS Les "Chiffres-clés de l apprentissage" 2013-2014 sont

Plus en détail

14a. Objectif et avantages. Le contrat de professionnalisation. Utiliser les dispositifs de formation de la Branche. Points clés

14a. Objectif et avantages. Le contrat de professionnalisation. Utiliser les dispositifs de formation de la Branche. Points clés Points clés Un outil pour recruter et qualifier «sur mesure» Une gestion sociale simplifiée Classification et rémunération des titulaires des contrats de professionnalisation Exonérations ou allègements

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 12 août 2014 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CUI-CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) 3.

Plus en détail

Sommaire. La filière Commerce... 7

Sommaire. La filière Commerce... 7 La loi d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République a confié aux Régions la responsabilité, aux côtés des autorités académiques, de la carte des formations professionnelles.

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail