Guide pratique à l usage des professeurs des écoles stagiaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pratique à l usage des professeurs des écoles stagiaires"

Transcription

1 Premier degré Guide pratique à l usage des professeurs des écoles stagiaires DIRECTION ACADEMIQUE DE LA NIEVRE- Septembre 2013 Équipe des conseillers pédagogiques Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

2 Préambule Vous venez d être reçu au concours de Professeur des Ecoles et je vous en félicite. Cette période d entrée dans le métier est cruciale pour le reste de votre carrière. Voilà pourquoi vous bénéficiez d'un accompagnement et de périodes de formation organisées au cours de l'année scolaire. Cette formation en alternance impose une bonne connaissance du terrain et une très grande réactivité de votre part. À l'issue de l'année de stage, vous serez titularisés par le directeur académique des services de l'éducation nationale après avis de l'inspecteur de l'éducation nationale sur proposition du jury académique. La formation initiale des enseignants est pour l institution scolaire l un des principaux leviers d action. C est pourquoi j ai souhaité confier à l ensemble des conseillers pédagogiques du département, sous la direction de l inspecteur de l Education nationale adjoint, l élaboration d un guide conçu pour vous aider et vous accompagner dans l entrée dans le métier des professeurs des écoles. Ce guide propose des informations, des conseils et des recommandations pour vous aider à vous situer dans l Institution ou pour organiser, gérer et préparer la classe. Il convient d adapter cet outil aux situations et contextes que vous allez découvrir. D ores et déjà, vous trouverez dans ce guide des réponses aux questions urgentes que se pose tout nouvel enseignant. Après en avoir pris connaissance, il vous appartient de le compléter et de l enrichir en collectant, dès votre premier stage, d authentiques documents. Les maîtres formateurs des écoles d application ne manqueront pas de vous accompagner dans cette tâche. Au-delà de la collecte d outils et de renseignements précieux, ce guide prévoit également des éléments d observation pour faciliter vos premiers gestes professionnels lors de la prise en charge des élèves, progressive mais rapide, qui vous attend. Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

3 Je forme le vœu que vous en fassiez tout l usage qu il mérite au regard de l investissement des conseillers pédagogiques que je tiens à remercier et dont l équipe toute entière est représentée ci-dessous : Généralistes EPS Arts visuels Sylvie Blanc Olivier Gouël Françoise Mourlon Françoise Redonnet Michelle Simon Philippe Charleux Hugues Gaucher Cyril Gottieb Anne Waeckerlé Philippe Thémiot Education musicale Nicolas Zakharoff TICE ASH Marc Garin Michaël Billebault Sylvie Boyer Vous souhaitant une excellente année et la bienvenue dans le département de la Nièvre, Le Directeur Académique Des services de l Education nationale Vincent Stanek Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

4 SOMMAIRE INFORMATIONS ADMINISTRATIVES L INSTITUTION 1 SE SITUER DANS L INSTITUTION 1 LES ÉQUIPES DE CIRCONSCRIPTION 1 L ÉCOLE 4 SE SITUER DANS L ECOLE 4 REPARTITION ANNUELLE DU TEMPS DE CONCERTATION 4 LES DIFFERENTS CONSEILS : DE MAITRES, DE CYCLE D ECOLE 5 LES PROJETS D ECOLE, DE CYCLE, DE CLASSE 6 LES SORTIES SCOLAIRES 7 RELATIONS AVEC LES PARENTS 11 RESPONSABILITÉ DE L ENSEIGNANT 12 ABSENCES ET CONGÉS 13 COURRIERS ADMINISTRATIFS 13 QUELQUES OUTILS POUR ORGANISER, GERER ET PREPARER SA CLASSE ORGANISATION DE LA CLASSE 15 GESTION DE L ESPACE 15 GESTION DU TEMPS 15 GESTION DES OUTILS 16 TENUE DES DOCUMENTS REGLEMENTAIRES 18 PRÉPARATION DE LA CLASSE 19 PREPARATION DES SEANCES 19 OUTILS DES ELEVES 25 L EVALUATION 26 LE LIVRET SCOLAIRE 28 GESTION DU GROUPE-CLASSE 29 ROLE DE L ENSEIGNANT 29 AUTORITE 29 ATTITUDE DU MAITRE 29 ENSEIGNER : QUELQUES OUTILS DANS QUELQUES CHAMPS PARTICULIERS 32 QUELQUES OUTILS POUR L ENSEIGNEMENT DE L EPS 32 ARTS VISUELS 42 ÉDUCATION MUSICALE 51 LANGUE VIVANTE 55 TECHNIQUES USUELLES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION 57 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

5 DIFFERENCIATION DES AIDES AUX ELEVES EN DIFFICULTE TABLEAU DE DIFFÉRENCIATION DES AIDES AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTÉ 59 ASH : Adaptation Scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés LES 4 SECTEURS DE L AIDE DANS LA NIEVRE 61 TABLEAU DES AIDES POUR LES ELEVES A BESOINS PARTICULIERS MATERNELLE 62 A BESOINS PARTICULIERS ELEMENTAIRE 63 LES AIDES A L ECOLE - L ASH 65 ADAPTATION SCOLAIRE ET SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES 66 ÉCOLE MATERNELLE L ENFANT A L ECOLE MATERNELLE 68 LES BESOINS DE L ENFANT 68 LES SPECIFICITES DE L ENFANT DE 2 A 3 ANS 68 SPÉCIFICITÉS DE L ÉCOLE MATERNELLE 69 MODALITES D ACCUEIL DES ENFANTS 69 LA CLASSE : AMENAGER L ESPACE 69 LES RECREATIONS 74 LA SIESTE 74 LA FREQUENTATION SCOLAIRE 74 LA PLACE DE L ATSEM 74 ORGANISATION DE LA JOURNÉE 75 L EMPLOI DU TEMPS 75 LES MOMENTS DE CLASSE 75 DOMAINES D ACTIVITÉS 78 LES PROGRAMMES 78 LES APPRENTISSAGES 80 LE PROJET DE CLASSE 80 BIBLIOGRAPHIE ET SITOGRAPHIE 84 SIGLES Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

6 INFORMATIONS ADMINISTRATIVES L INSTITUTION SE SITUER DANS L INSTITUTION L'INSTITUTION LES PERSONNES LES SIÈGES MINISTÈRE Ministre 110, boulevard de Grenelle Paris Académie RECTORAT Rectrice 2G, rue Général-Delaborde Sylvie Faucheux BP Dijon Cedex DIRECTION ACADÉMIQUE INSPECTION DE L'ÉDUCATION NATIONALE Directeur académique Vincent Stanek Inspecteurs de l'éducation Nationale Eric Gien Annette Gien Luc Dantel Frédérique Mattes Catherine Barbosa Marie Pierre Chaumereuil Département Place Saint Exupéry BP Nevers cedex tel Circonscription Nevers ASH Nevers Sud Nivernais 1 Nevers Sud Nivernais 2 Château Chinon Nivernais Morvan Clamecy Val de Loire Pré-élémentaire ÉCOLE Directeur d'école Commune Sommaire LES EQUIPES DE CIRCONSCRIPTION Circonscription de l'adjoint+ash Inspecteur de l'éducation nationale Eric GIEN DIRECTION ACADEMIQUE Place Saint Exupéry NEVERS Cédex Tél FAX Secrétariat Maryse VIALA (Poste 128) Conseillers pédagogiques ASH Sylvie BOYER - Michaël BILLEBAULT (Poste 118) Conseillers Pédagogiques Départementaux Technologie et ressources éducatives Arts Visuels Musique EPS Animateur TICE Chargée de mission Formation Continue 1er degré Marc GARIN Philippe THEMIOT Nicolas ZAKHAROFF Michèle LAHAIX Hervé ANDRE Nathalie DINDAUD 1 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

7 Circonscription de Nevers - Sud Nivernais I Inspectrice de l'éducation nationale Annette GIEN École Pierre Brossolette Rue Bernard Palissy NEVERS Tél FAX Secrétariat Danièle SOUVERAIN Conseiller pédagogique adjointe Olivier GOUEL Conseillère pédagogique EPS Anne WAECKERLE Circonscription de Nevers - Sud Nivernais II Inspecteur de l'education nationale Luc DANTEL École Pierre Brossolette Rue Bernard Palissy NEVERS Tél FAX Secrétariat Claudine BILLAUD Conseillère pédagogique adjointe Françoise MOURLON Conseiller pédagogique EPS Cyril GOTTIEB Circonscription de Château-Chinon Nivernais-Morvan Secrétariat Conseillère pédagogique adjointe Conseiller pédagogique EPS Inspecteur de l'éducation nationale Frédérique MATTES Place Saint-Christophe CHATEAU CHINON Tél FAX Nathalie GUILLEN-MAROSZ Sylvie BLANC Philippe CHARLEUX Circonscription de Clamecy Val-de-Loire Secrétariat Conseillère pédagogique adjointe Conseiller pédagogique EPS Inspectrice de l'éducation nationale Catherine BARBOSA 18 rue Jules Renard B.P CLAMECY-CEDEX Tél FAX Monique NARTUS Françoise REDONNET Hugues GAUCHER Direction académique de la Nièvre Conseillère pédagogique adjointe Inspectrice de l'éducation nationale Marie Pierre CHAUMEREUIL Place Saint-Exupéry B.P Nevers Cedex téléphone : Michelle SIMON 2 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

8 Sommaire 3 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

9 L ECOLE SE SITUER DANS L ECOLE L'équipe pédagogique - le directeur -les enseignants -le Réseau d'aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED ) -le secrétaire de COMEX (Comité exécutif) du Réseau de Réussite Scolaire (RRS) Les partenaires de l'école L'école - le collège du secteur - la mairie et ses différents services - les associations complémentaires de l'école - la gendarmerie - les autres partenaires : Centre Médico-Psychologique (CMP), Centre Médico Psycho-Pédagogique (CMPP), associations de quartier, les services sociaux, etc. La communauté éducative de l'école - l'équipe pédagogique - les AgentsTerritoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles (ATSEM), les Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS), Emplois Vie Scolaire (EVS) - le médecin scolaire et de Protection Maternelle Infantile (PMI) - l'infirmière scolaire - les parents d'élèves - les intervenants extérieurs - le Délégué Départemental de l'education Nationale (DDEN) L'équipe éducative Elle se réunit pour examiner la situation particulière d'un élève. -le directeur et les enseignants du cycle -les parents de l'enfant -les membres du RASED -le médecin scolaire ou de PMI, l'infirmière scolaire, l'assistante sociale, etc.... Sommaire REPARTITION ANNUELLE DU TEMPS DE CONCERTATION Conseil d école Animations pédagogiques : en présentiel ou consacrées à des sessions de formation à distance, sur des supports numériques Travaux en équipes pédagogiques et Relations avec les parents Activités pédagogiques complémentaires dont 36 h avec les élèves Total / an 6 heures 18 heures 24 heures 60 heures 108 heures Sommaire 4 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

10 LES DIFFERENTS CONSEILS : DE MAITRES, DE CYCLE, D ECOLE L enseignant fait partie intégrante de l équipe pédagogique et doit participer pleinement à la vie de l école. Composition Attributions Conseil des maîtres Le directeur Tous les maîtres de l école (y compris les maîtres remplaçants) Les membres du RASED Élabore le projet pédagogique d école Veille à sa mise en œuvre et assurer l évaluation Analyse la progression des élèves Propose le passage de cycle à cycle Fixe les modalités de communication avec les familles (livret scolaire) Composition Attributions Conseil de maîtres de cycle Le directeur Tous les maîtres de l école (y compris les maîtres remplaçants) Les membres du RASED Les conseils de maîtres de cycle sont les garants de la continuité dans les apprentissages proposés aux élèves dans un même cycle Élaborer et valider les programmations de cycle dans chaque domaine Rédiger le compte-rendu de chaque séance à adresser à l IEN Analyser la progression des élèves par rapport au projet pédagogique de cycle Choisir les modalités d intervention auprès d un élève ou d un groupe d élèves Composition Attributions Conseil d école Le directeur d école (président) Les enseignants Les représentants élus des parents d élèves Le Maire ou son représentant chargé des affaires scolaires Le délégué départemental de l Éducation nationale (DDEN) Un des membres du RASED Selon l'ordre du jour certaines personnes (médecin scolaire, ATSEM...) peuvent être invitées (sans droit de vote) L inspecteur de l Éducation nationale assiste de droit aux réunions. Propose et valider le règlement intérieur de l école Adopte le projet d école Est consulté sur l utilisation des locaux pour les activités hors temps scolaire Donne son avis et présenter des suggestions sur le fonctionnement de l école et sur toutes les questions intéressant la vie de celle-ci Donne son avis sur le projet d école, sa mise en œuvre et son évaluation Sommaire 5 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

11 LES PROJETS D ECOLE, DE CYCLE, DE CLASSE Pensez à collecter le projet d école, de cycle et de la classe. Projet d'école Projet de cycle il adapte les objectifs nationaux à la situation locale en privilégiant quelques orientations il comprend nécessairement une dimension pédagogique et éducative et peut s'enrichir d'activités péri-scolaires le débutant doit s'impliquer dans le projet d'école : s'informer, se situer, cerner les actions, les mettre en oeuvre, les évaluer il permet l'articulation entre les objectifs du projet d'école, les programmes définis pour chaque cycle, les compétences à acquérir dans chaque cycle il doit respecter les rythmes et les spécificités des enfants et en assurant la nécessaire continuité des méthodes mises en oeuvre Projet de classe il est élaboré par l'enseignant et les élèves il met en place des situations s'inscrivant dans une démarche de pédagogie du projet et débouche sur une finalité connue des élèves il prend en compte les objectifs d'apprentissages et les compétences à acquérir cités dans les programmes Sommaire 6 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

12 LES SORTIES SCOLAIRES Sorties scolaires - organisation et démarches Références : circulaire parue au BO HS n 7 du 23/09/99 - circulaire n du 5/01/05 parue au BO du 13 /01/05 Sortie régulière (proximité) Sortie occasionnelle ne dépassant pas les horaires de classe (proximité) Sortie occasionnelle sans nuitée dépassant les horaires de classe Sortie avec nuitée(s) Présence des élèves Obligatoire Obligatoire Facultative Facultative Participation financière des familles Gratuite Gratuite Possible Possible Communication avec les familles Information Information Autorisation Information + autorisation + réunion Autorisation spéciale pour hébergement dans les familles Assurance des élèves Responsabilité civile + individuelle accidents corporels Assurance des accompagnateurs bénévoles Facultative Facultative Obligatoire Obligatoire Conseillée Conseillée Conseillée Conseillée Autorisations Directeur (information à l IEN) Directeur (information à l IEN) Directeur (information à l IEN) Avis de l IEN Avis du DASEN du département d'accueil Décision du DASEN du département d'origine Délai de demande Début d année ou de trimestre Sans délai Une semaine avant 15 jours hors vacances pour les sorties en pays étrangers frontaliers Directeur à IEN : (hors vacances) Département : 5 semaines avant le départ Autres départements : 8 semaines avant le départ A l étranger : 10 semaines avant le départ Délai de réponse Sans délai Sans délai 3 jours avant Réponse du DASEN Département : 15 jours Autre(s) département(s) / étranger : 3 semaines Documents Annexe 1 bis Annexes 3 et 4 si transport Annexe 1 bis si proximité pour ½ journée maximum Annexe 1 pour les autres cas Annexes 3 et 4 si transport Annexe 1 pour les autres cas Annexes 3 et 4 si transport Projet d école Annexes 2, 3 et 4 Formalités de sortie de territoire 7 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

13 Déplacement Maternelle Taux d encadrement et sorties scolaires Sortie régulière (proximité) L enseignant + 1 adulte Sortie occasionnelle ne dépassant pas les horaires de classe L enseignant + 1 adulte Déplacement Elémentaire L enseignant seul L enseignant seul Vie collective Maternelle Vie collective Elémentaire Sortie occasionnelle sans nuitée dépassant les horaires de classe L enseignant + 1 adulte jusqu à 16 élèves. 1 adulte pour 8 au-delà de 16. L enseignant + 1 adulte jusqu à 30 élèves. 1 adulte pour 15 au-delà de 30. Sortie avec nuitée(s) L enseignant + 1 adulte jusqu à 16 élèves. 1 adulte pour 8 au-delà de 16. L enseignant + 1 adulte jusqu à 20 élèves. 1 adulte pour 10 au-delà de 20. L enseignant + 1 adulte jusqu à 16 élèves. BAFA conseillé et PSC1 obligatoire pour les sorties avec nuitée(s). 1 adulte pour 8 au-delà de 16. L enseignant + 1 adulte jusqu à 30 élèves. 1 adulte pour 15 au-delà de 30. L enseignant + 1 adulte jusqu à 20 élèves. 1 adulte pour 10 au-delà de 20. BAFA conseillé PSC1 obligatoire Taux d encadrement et EPS EPS Maternelle Le maître + 1 adulte EPS Élémentaire EPS encadrement renforcé* Maternelle EPS encadrement renforcé* Elémentaire Taux spécifique pour le cyclisme sur route* Le maître seul Le maître de la classe + 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant jusqu à 16 élèves. 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant pour 8 au-delà de 16. Le maître de la classe + 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant jusqu à 30 élèves. 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant pour 15 au-delà de 30. Le maître de la classe + 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant jusqu à 12 élèves. 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant pour 6 au-delà de 12. Le maître de la classe + 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant jusqu à 24 élèves. 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant pour 12 au-delà de 24. Le maître de la classe + 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant jusqu à 12 élèves. 1 intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant pour 6 au-delà de 12. *Activités sportives nécessitant un encadrement renforcé : Les activités physiques et sportives nécessitant un encadrement renforcé faisant appel aux techniques des sports de montagne, du ski, de l escalade ou de l alpinisme, les activités aquatiques et subaquatiques, les activités nautiques** avec embarcation, le tir à l arc, le VTT, le cyclisme sur route, les sports équestres, les sports de combat, le hockey sur glace, la spéléologie ( classe I et II ) ** les activités nautiques ne peuvent être pratiquées que si les élèves ont satisfait au test «activités nautiques» circulaire n du 31/05/ Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

14 Activités physiques et sportives qui ne doivent pas être pratiquées à l école élémentaire : Le tir avec armes à feu, les sports aériens, les sports mécaniques (cette interdiction ne vise pas les activités liées à l éducation à la sécurité routière, en particuliers au moyen de mini-motos), la musculation avec emploi de charges, l haltérophilie, la spéléologie (classe III et IV), la descente de canyon, le rafting et le nage en eau vive. Remarques La circulaire du 05/01/05 vient en complément de la circulaire et distingue deux type de séjours : Les séjours scolaires courts (durée inférieure à 5 jours, soit 1 à 3 nuitées) Les classes de découvertes (durée égale ou supérieure à 5 jours, soit 4 nuitées et plus) Ce récapitulatif de la circulaire ne dispense pas des instructions complémentaires propres à chaque circonscription et des recommandations départementales. Il peut être nécessaire de consulter le document sur le site : Adultes accompagnateurs et intervenants Les adultes sollicités pour les déplacements ou l encadrement de vie collective doivent être autorisés par le directeur. Les intervenants bénévoles ont fait l objet d un agrément (liste) s ils participent à de l EPS sans encadrement renforcé. Les intervenants bénévoles ont fait l objet d un agrément (formation) s ils participent à de l EPS avec encadrement renforcé. Les intervenants qualifiés doivent être agréé par le Directeur académique. ATSEM Paragraphe II.2.1 BO n 7 du 23/09/99 «Il est rappelé, enfin, que la participation des ATSEM à l encadrement des sorties scolaires doit faire l objet d une autorisation préalable du maire.» Cette disposition est particulièrement à prendre en compte si la sortie dépasse les horaires de l école puisque ce personnel est placé «sous l autorité du directeur pendant son service dans les locaux scolaires» et que sa participation peut entraîner pour son employeur une réorganisation des services. Lieux de départ et de retour Le départ et le retour se font à l école. Pour les sorties occasionnelles avec ou sans nuitée, à titre dérogatoire, tous les élèves peuvent cependant être invités à rejoindre un autre lieu de rassemblement après accord exprès des parents. En cas d impossibilité ou de refus même d une seule famille, cette dérogation n est pas accordée. Transport Les taux mentionnés s appliquent pendant le transport. Si le transport est assuré par des services publics réguliers, les annexes 3 et 4 ne sont pas demandées (bus de ville, SNCF, RATP ). Si le transport est assuré par une collectivité territoriale ou un centre d accueil, ceux-ci délivreront une attestation de prise en charge jointe au dossier. Les entreprises de transport doivent être inscrites au registre préfectoral. 9 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

15 Le nombre de places disponibles correspond au nombre de places assises hors strapontins. Ce nombre de places répond à la «configuration adultes» si le véhicule n est pas conçu spécialement pour le transport d enfants. Brevet de secourisme PSC1 - AFPS - BNPS OU BNS Obligatoire sur le lieu d hébergement, y compris la nuit (personnel de la structure accepté). Obligatoire en cas de déplacement en bateau (membre d équipage accepté). Non obligatoire pendant le transport. S ADRESSER AU DIRECTEUR DE L ECOLE NE PAS HESITER A CONTACTER UN CONSEILLER PEDAGOGIQUE EPS ET A CONSULTER LE SITE ARIANE 58 Une sortie, effectuée seul avec sa classe, implique une réflexion préalable sur la conduite à tenir face à un problème grave survenant dans cette configuration. Sommaire 10 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

16 RELATIONS AVEC LES PARENTS «Les familles sont sensibles à ce qui touche leur enfant, son bien-être dans sa scolarité, son avenir. Elles savent combien les appréciations et les notes attribuées par les enseignants sont déterminantes pour la suite de sa scolarité et, à terme, pour sa vie professionnelle. Pour les enseignants, certaines questions, remarques, interrogations peuvent apparaître comme autant de critiques, de remises en cause, de tentatives de contrôle ou d empiètement sur le travail qu ils effectuent auprès des élèves. La communication doit dès lors être fondée sur le respect de l autre et la confiance mutuelle. Toute forme d agressivité doit être bannie ainsi que toute forme de discrimination de quelque nature qu elle soit.» Cf Guide du médiateur («Pour un dialogue réussi, enseignant-parent, parent-enseignant» Publication du Ministère, A consulter ou télécharger à partir du site : Il s agit en effet d un sujet particulièrement délicat qu il ne faut pas prendre à la légère. Le B.O. n 31 du 31 août 2006 insiste fortement dans ce domaine sur la nécessité de nouer de bonnes relations de part et d autre parce que cela constitue un moyen d'améliorer la réussite scolaire sans atteinte à l autorité du maître qui doit également être reconnue des familles. Pour y parvenir, le maître doit : - respecter le devoir de confidentialité - communiquer régulièrement avec les familles et les informer de : ses options pédagogiques, ses exigences éducatives, des règles de vie de la classe, etc., sous forme de réunions de classe et/ou de rencontres individualisées. - associer les parents à la vie de la classe, en les informant des projets spécifiques - être disponible, être à l écoute des parents - informer régulièrement les familles des acquisitions des élèves - corriger soigneusement les travaux des élèves - porter la plus grande attention aux mots rédigés dans le cahier de correspondance : par exemple n écrivez pas : «Votre enfant a été odieux aujourd hui» mais plutôt «j aimerais vous rencontrer pour discuter du comportement de votre enfant en classe». La première réunion de parents est décisive et demande une préparation pointue. LES RÉUNIONS DES PARENTS D ÉLÈVES Préparation Chaque famille est conviée individuellement 15 jours à l avance par le biais du cahier de correspondance. - Préparer l ordre du jour de la réunion et s y tenir. - Convier le directeur (la directrice), en le (la) tenant informé(e) du plan de déroulement de la réunion. Exemple de plan de déroulement de la réunion de rentrée Présentation de l enseignant. Présentation de la classe (cycle concerné, effectif). Règlement intérieur de l école, règlement intérieur de la classe. Objectifs généraux poursuivis dans l année, discipline par discipline. Projets de l année : sorties, activités particulières, etc. (à relier à un des objectifs poursuivis). Intervenants extérieurs (éventuellement), matériel nécessaire à des activités spécifiques. Méthodes de travail, exigences particulières de l enseignant (information sur les manuels). 11 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

17 Conseils aux parents pour aider leurs enfants à s organiser à la maison (préparation du cartable, leçons, etc.). Questions des parents, limitées dans le temps. Et surtout Garder la maîtrise de la réunion, de son plan de déroulement. Distribuer la parole, éviter toute polémique. Renvoyer toute discussion relevant du cas particulier d un enfant à une entrevue, en tête-à-tête, avec les parents. Seconde réunion à prévoir dans le courant de l année (Rôle et place des parents à l école : circ. n du ). S adresser aux parents en professionnel de l éducation et en agent du service public. Sommaire RESPONSABILITE DE L ENSEIGNANT La législation en la matière évolue, il convient en toute occasion de s y référer et de l appliquer. Concernant la surveillance et la sécurité des élèves dans les écoles maternelles et élémentaires publiques, le texte actuellement en vigueur est celui du B.O. n 34 du 2/10/1997. Responsabilité des enseignants Responsabilité pédagogique L enseignant est libre du choix de ses méthodes pédagogiques, dans le respect des programmes officiels ainsi que de l ensemble des textes régissant sa fonction et la bonne marche de l école. Responsabilité civile Dès l arrivée de l enfant à l école, il y a transfert de la responsabilité des parents, sur celle de l enseignant. Dès lors, jusqu à la fin de la classe, la responsabilité de l enseignant est permanente. Responsabilité pénale Les notions de sécurité et de surveillance des élèves engagent la responsabilité de l enseignant dans la mesure où il est le seul responsable de la classe. Il ne s agit pas pour l enseignant d être présent à chaque instant avec chaque élève mais de s assurer que toutes les conditions de sécurité sont remplies. Sommaire 12 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

18 ABSENCES ET CONGES En cas de maladie Prévenir d urgence par téléphone : - le directeur ou un collègue, - le Maire en cas de classe unique, - le secrétariat de l IEN de votre circonscription pour organiser le remplacement le plus rapidement possible. Indiquez la durée de l absence. Ne pas attendre le dernier jour du congé pour informer la circonscription d une prolongation éventuelle. L arrêt de travail est à envoyer au secrétariat de l IEN de circonscription. Autres circonstances BO n 31 du 29/08/2002(autorisations d'absence) Congé de maternité et de paternité Prévenir l inspection académique (par la voie hiérarchique) suffisamment tôt de la date probable du début de congé (joindre le formulaire spécifique). Accident de travail ou de trajet Prévenir aussitôt l Inspection qui enverra les formulaires à remplir. A titre tout à fait exceptionnel Pour des raisons graves et imprévues, le professeur des écoles pourra s absenter sans autre condition que de donner immédiatement avis de son absence à l inspecteur de l éducation nationale via le directeur. Il est indispensable de laisser tout document pédagogique et administratif à la disposition du maître remplaçant. Sommaire COURRIERS ADMINISTRATIFS Toute correspondance doit suivre la voie hiérarchique. Le respect de cette procédure facilite le traitement rapide et coordonné des dossiers. Directeur académique des services départementaux de l Éducation nationale (DASEN) Inspecteur de l Éducation nationale de la circonscription Directeur Professeur des écoles Tous les courriers doivent être adressés à l Inspecteur de l éducation nationale de circonscription par l intermédiaire du directeur d école. Pour toute correspondance adressée à Monsieur Le Directeur académique, celle-ci doit être acheminée sous couvert et par l Inspecteur de l éducation nationale de circonscription. À M. Le Directeur académique des services de L Education Nationale de la Nièvre s/c de Mme/M. l Inspecteur (trice) de l éducation nationale 13 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

19 Pour la communication administrative Formules qu'il convient d'appliquer pour les courriers en forme personnelle : IEN Appel = Monsieur ou Madame l Inspecteur (trice) de l éducation nationale Transmission = je vous prie de trouver ci-joint Formule de politesse = je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur ou Madame l inspecteur (trice), l expression de mes sentiments respectueux et dévoués Maires Appel = Monsieur ou Madame le (la) Maire Transmission = je vous prie de trouver ci-joint Formule de politesse = je vous prie de croire, Monsieur ou Madame le (la) Maire, à l'assurance de ma considération distinguée Particuliers Appel = Monsieur ou Madame Transmission = je vous prie de trouver ci-joint Madame, Formule de politesse = je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées. Sommaire 14 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

20 QUELQUES OUTILS POUR ORGANISER, GERER ET PREPARER SA CLASSE ORGANISATION DE LA CLASSE GESTION DE L ESPACE L enseignant doit penser à aménager l espace de sa classe afin d offrir aux élèves un cadre de travail fonctionnel, accueillant et agréable : Prévoir des espaces spécifiques lorsque c est possible (coin bibliothèque, espace regroupement, tables prévues pour travailler avec un petit groupe ) Organiser l espace pour pouvoir circuler entre les tables, ne pas être gêné par les manteaux, les cartables Réfléchir à l emplacement et à la disposition des affichages afin de favoriser la prise de repères pour les élèves Prévoir la mise à disposition du matériel collectif qui doit être accessible Veiller à l installation judicieuse des élèves : l élève doit parfaitement voir le tableau de sa place, prendre en compte également les élèves présentant des déficiences d ordre visuel, auditif ou moteur L aménagement est évolutif sur l année et dans la journée selon le type de travail proposé. Sommaire GESTION DU TEMPS Se référer au B.O. hors-série n 3 du 19 juin 2008 pour construire son emploi du temps et prendre en compte le cadre institutionnel des horaires d enseignement pour l école primaire. Une séance ne devrait pas dépasser 45 minutes au cycle des approfondissements, 30 minutes au cycle des apprentissages, voire moins à l école maternelle. Veiller à alterner les modes de fonctionnement (collectif, par groupes, par binômes, individuel, oral / écrit, aucune forme de travail ne sera oubliée) et articuler les apprentissages en les ancrant explicitement dans un domaine disciplinaire. Nécessité de positionner les apprentissages, de penser les transitions entre les séances en créant un temps de «repos», de «relâchement», avant une nouvelle activité qui nécessitera que les élèves se concentrent à nouveau : Exemple : chant, poésie, jeux de doigts, lecture d une histoire courte, repérage sur l emploi du temps, etc. Penser les apprentissages pas seulement à la journée, à la semaine, mais aussi sur la période. L élaboration de programmations d apprentissages et de progressions est indispensable. Respecter les horaires des récréations (l horaire moyen qui leur est consacré est de 15 minutes par demi-journée). La durée de la semaine scolaire des élèves à l'école maternelle et à l'école élémentaire est fixée à vingt-quatre heures. Les élèves en groupe restreint peuvent bénéficier au maximum d une heure supplémentaire consacrée aux activités pédagogiques complémentaires. 15 Équipe des conseillers pédagogiques de la Nièvre juin 2013

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS 2013/2014 1 PREAMBULE : Vous venez de réussir le concours de recrutement de professeurs des écoles et nous vous en félicitons.

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

II - ENCADREMENT. Rappel du nombre d élèves participants. Total du nombre de personnels encadrant. Nom prénom Date de naissance Observations

II - ENCADREMENT. Rappel du nombre d élèves participants. Total du nombre de personnels encadrant. Nom prénom Date de naissance Observations ACADEMIE DE LILLE INSPECTION ACADEMIQUE DU PAS-DE-CALAIS Division des écoles 20 bd de la Liberté 62021 Arras cedex DE1- Nadine Guyon Tél : 03 21 23 91 23 Fax : 03 21 23 82 27 e-mail : ce.i62dec1@ac-lille.fr

Plus en détail

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE

J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE J EMMENE MA CLASSE A LA PISCINE Textes de référence : Circulaire n 2011-090 du 7 juillet 2011-BO n 28 du 14 juillet 2011 PEAMBULE : - La natation est partie intégrante de l enseignement de l EPS à l école

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

COMMUNICATION AUX ENSEIGNANTS n 2

COMMUNICATION AUX ENSEIGNANTS n 2 Périgueux, le 23 septembre 2013 L Inspecteur de l Education nationale, à Mesdames et Messieurs les Directeurs d école et Mesdames et Messieurs les enseignants de la circonscription de Périgueux II COMMUNICATION

Plus en détail

ORGANISER L'EPS A L'ECOLE PRIMAIRE

ORGANISER L'EPS A L'ECOLE PRIMAIRE ORGANISER L'E A L'ECOLE PRIMAIRE Cadre réglementaire et recommandations départementales Comme précisé dans les programmes scolaires de juin 2008, l'activité physique et les expériences corporelles contribuent

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

Créteil, le 30 octobre 2014. L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne

Créteil, le 30 octobre 2014. L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne Créteil, le 30 octobre 2014 L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne à Mesdames et Messieurs les chefs d établissements du second

Plus en détail

Note de service n 1 du 31 août 2005

Note de service n 1 du 31 août 2005 Inspection de l Education Nationale Circonscription de Blainville Cour Jean Jaurès BP 14 54360 BLAINVILLE Téléphone 03.83.76.30.40 Fax 03.83.76.30.44 ce.ien54-blainville @ac-nancy-metz.fr Sommaire : Note

Plus en détail

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur o - bilan de l'année : évolution du projet d école, actions spécifiques. o - renseignements sur le fonctionnement de l'école, sur les modalités d'évaluation (Livrets...- 4è année de cycle - Enfants en

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DE RENTREE ANNEE SCOLAIRE 2010/2011

NOTE DE SERVICE DE RENTREE ANNEE SCOLAIRE 2010/2011 c c Arras, le 24 Août 2010 L inspectrice de l Éducation nationale de la Circonscription Arras 1 à Mesdames et Messieurs les Enseignants des Ecoles publiques de la Circonscription NOTE DE SERVICE DE RENTREE

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART. à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription.

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART. à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription. Nom et adresse ou cachet de l école : DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART à adresser en 2 exemplaires à l Inspecteur de circonscription. Téléphone : Fax : maternelle élémentaire élémentaire avec section enfantine

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Note de service n 1 : rentrée 2009

Note de service n 1 : rentrée 2009 Auch, le 28 août 2009 L Inspectrice de l Education nationale, Circonscription d Auch Centre - ASH à Mesdames et Messieurs les Directrices et Directeurs Et tous les enseignants Inspection Education Nationale

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3 FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE hors R3 Dispositifs avec candidature individuelle 7 DISPOSITIF : 09D0640014 - SCOLARISER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU ORDINAIRE - BEARN Module : 1031

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant

Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant Pour un dialogue réussi enseignant parent parent enseignant le mot du médiateur de l éducation nationale Madame, monsieur, Parent, enseignant, vous aurez l occasion, au long de l année scolaire, de vous

Plus en détail

Livret d accueil Année scolaire 2013-201

Livret d accueil Année scolaire 2013-201 Livret d accueil Année scolaire 2013-201 2014 1 Bienvenue à vous et à vos enfants! Ce petit guide pratique élaboré par l équipe enseignante définit les règles de fonctionnement de l école en général et

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012 ASH-63 Livret d accueil de l auxiliaire de vie scolaire année scolaire 2011-2012 Inspection académique du Puy-de-Dôme Cité Administrative - rue Pélissier Circonscription ASH Bâtiment P - 5 ème étage -

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART EN SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) *

DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART EN SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) * ACADEMIE D AIX - MARSEILLE INSPECTION ACADEMIQUE DE VAUCLUSE DEMANDE D AUTORISATION DE DEPART EN SORTIE SCOLAIRE AVEC NUITEE(S) * Nom et adresse ou cachet de l établissement scolaire : Téléphone : Télécopie

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

ANIMATEUR PERISCOLAIRE

ANIMATEUR PERISCOLAIRE ANIMATEUR PERISCOLAIRE Missions du poste : Participer à l animation des temps de garderie des élèves de maternelle. Participer aux missions de distribution, de service, d accompagnement des enfants pendant

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012

EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012 EPS PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL 06 2009 2012 1 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL EN EPS 2OO9-2012 L Education Physique et Sportive est une discipline à part entière de l école maternelle et élémentaire. Elle

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Participants : - Directeur d école : M Santoni - Enseignants : Mmes Batifoulier, Bralet, Genoux, Convert, Teppe et Mlle Mely (Professeur des Ecoles 2,

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

CHARTE DE L'ATSEM. Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles

CHARTE DE L'ATSEM. Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles CHARTE DE L'ATSEM Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles La charte de l'atsem a pour objet de présenter les missions de l'agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles (ATSEM) mais aussi

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr LE COLLEGE FRANCOIS VILLON 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr Un environnement agréable Le collège est tout proche du Bd St Marcel, au calme, à l écart de la circulation.

Plus en détail

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.

Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 INSPECTION. novembre 2009. Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles. novembre 2009 Programme de travail académique des inspecteurs 2009-2010 Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr INSPECTION COMMUNICATION Sommaire Les finalités du Programme de

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Intégration était le maître mot de la loi de 75, scolarisation est ce lui

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS

PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS PROFESSEUR DES ÉCOLES PRÉPARER SA CLASSE EN QUELQUES CLICS Éric SEGOUIN Denis BASCANS Une méthode et un outil d aide à la conception et à la programmation de séquences d enseignement pour l école primaire

Plus en détail

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans

SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR. 11-17 ans SERVICE ENFANCE-JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR «POINT ACCUEIL JEUNES DE LA VILLE DE BEAUGENCY» 11-17 ans Le Point Accueil Jeunes est géré par le Service Enfance-Jeunesse de la ville de Beaugency représenté

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Organiser et réaliser la formation en interne

Organiser et réaliser la formation en interne Vous voulez favoriser le transfert de savoir-faire maison au sein de vos équipes. Certaines compétences sont spécifiques à votre entreprise et détenues par des salariés experts. Vous ne trouvez par sur

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Guide du mémoire de fin d études

Guide du mémoire de fin d études Guide du mémoire de fin d études à destination des enseignants et des étudiants Septembre 2011 AVERTISSEMENT Ce document rassemble les dispositions réglementaires d une part, le cadre des dispositions

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE Licence Professionnelle «Assistant de Gestion Administrative»

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE Licence Professionnelle «Assistant de Gestion Administrative» CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE Licence Professionnelle «Assistant de Gestion Administrative» Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel,

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?...

SOMMAIRE. I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions. L obtention du CAP Petite Enfance est-elle une condition pour devenir ATSEM?... SOMMAIRE I. Questions relatives aux métier, rôles, fonctions 1 Quelles ont été les évolutions importantes du métier d ATSEM?... 15 2 Comment devient-on ATSEM?... 16 3 L obtention du CAP Petite Enfance

Plus en détail

Guide. L accompagnant des élèves en situation de handicap : AESH

Guide. L accompagnant des élèves en situation de handicap : AESH Guide L accompagnant des élèves en situation de handicap : AESH DIRECTION ACADEMIQUE DE LA NIEVRE Place Saint Exupéry CS 70074 58028 NEVERS CEDEX Inspecteur de l Education Nationale chargé de l Adaptation

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne

Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne Hébergement assuré par le CRDP de Basse Normandie 21, rue du Moulin-au-Roy BP 5152 - Caen cedex 5 Le blog à l école.jouer sur des vecteurs de

Plus en détail

S agissant des personnels enseignants du 1 er degré, la présente circulaire rappelle les règles de mobilisation et d attribution du D.I.F.

S agissant des personnels enseignants du 1 er degré, la présente circulaire rappelle les règles de mobilisation et d attribution du D.I.F. Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale à Mesdames et messieurs les maîtres contractuels, les maîtres agréés et maîtres délégués du 1 er degré. Division des personnels

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Établissement pénitentiaire OMAP Organisation de service Circulaire de la DAP n 054/SD2 du 2 avril 2008 relative aux chartes nationales de construction et de gestion du service des personnels du corps

Plus en détail

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Travail de Maturité Guide de travail 2014-2015 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Planification générale du travail

Plus en détail

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35)

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35) FORMATION ORMATIONS EVS EVS Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB Des modules de deux jours pour valoriser des compétences et acquérir des connaissances complémentaires Compétences et métiers de l aide

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Groupe Professionnel de Secteur CPE Colmar Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE Collège Denecourt de Bois Le Roi 3 ème STAGE DE DÉCOUVERTE D UN MILIEU PROFESSIONNEL (SÉQUENCES D OBSERVATION) RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE La règle

Plus en détail

1 -Formations éligibles au DIF pour ces personnels.

1 -Formations éligibles au DIF pour ces personnels. Le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale des Bouches-du-Rhône à Mesdames et messieurs les instituteurs et professeurs des écoles Division des personnels DIF Public Téléphone

Plus en détail

Paris, le 27 janvier 2015. Le directeur des services académiques de l éducation nationale chargé du 1 er degré

Paris, le 27 janvier 2015. Le directeur des services académiques de l éducation nationale chargé du 1 er degré Affaire suivie par : Aspects réglementaires et quotité de temps partiel : Audrey Ledermann Chef du bureau DE3 Audrey-ledermann@ac-paris.fr Tél 01.44.62.43.42 Isabelle Chevrier Adjointe à la chef du bureau

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSEVAULX EN VELIN Document 6 : Demijournée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Synthèse des échanges sur la mise en œuvre des leviers

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques ministère Éducation nationale DEFINITION DES EPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER. S e s s i o n 2 0 1 3

CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER. S e s s i o n 2 0 1 3 CENTRE DE GESTION DU CHER CONDITIONS DES PRINCIPAUX AVANCEMENTS DE GRADES ET PROMOTIONS INTERNES DES COLLECTIVITES DU CHER S e s s i o n 2 0 1 3 1 Avancement de Grade et Promotion Interne AVANCEMENT DE

Plus en détail

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 Étudiants... page 9 Devoirs des étudiants... page 9 Droit des étudiants... page 13 5 rue de la Motte Brûlon

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Les maisons d assistants maternels

Les maisons d assistants maternels GUIDE Direction de l Enfance et de la Famille Les maisons d assistants maternels Édition 2014 Sommaire Sommaire 3 Préambule 4 PARTIE 1 - DÉFINITION et PRINCIPES GÉNÉRAUX I. DÉFINITION 6 1- Les codes 6

Plus en détail

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public).

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Bref historique A partir de 1959 (ordonnance et décret du 6 janvier), développement réel des

Plus en détail