SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL..."

Transcription

1 Page 5 SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL L IMMOBILIER INDUSTRIEL Le développement des zones industrielles au Maroc L insuffisance des zones industrielles traditionnelles Le développement de zones industrielles modernes Etat des lieux des zones industrielles existantes Le plan de développement «Emergence» et les Plateformes Industrielles Intégrées (P2I) Les Plateformes Industrielles Intégrées (P2I) en cours de réalisation L IMMOBILIER DE BUREAU L état du marché Une demande soutenue Une offre grandissante La professionnalisation de l offre Les prix de l immobilier de bureaux Les grands projets de plateaux de bureaux Les grands projets immobiliers intégrant une offre de bureaux Les Plateformes dédiées à l offshoring L IMMOBILIER COMMERCIAL L état du secteur La grande distribution La franchise Les centres commerciaux Le plan «Rawaj» pour le développement du commerce Les mesures transversales Les objectifs ciblés du plan «Rawaj» Les réalisations en cours et les projets Les pôles d activités commerciales (PAC) Les grands projets d immobilier commercial L IMMOBILIER RESIDENTIEL LES FACTEURS DE DEVELOPPEMENT DE L IMMOBILIER RESIDENTIEL AU MAROC Les changements démographiques Une société en mouvement L évolution de la structure familiale L exode rural et l urbanisation L émergence d une classe moyenne L ETAT DES LIEUX DU MARCHE IMMOBILIER RESIDENTIEL La progression de l immobilier résidentiel L inadéquation de l offre face à la demande La surproduction de logements de haut standing L absence d une offre de logement de moyen standing L insuffisance de logements sociaux... 29

2 Page Les obstacles au bon fonctionnement du marché Le statut du foncier La part de l informel dans les transactions Panorama des villes marocaines Les villes fortement touchées par la crise Les villes relativement épargnées par la crise LES GRANDES MESURES MISES EN PLACE PAR LES POUVOIRS PUBLICS La promotion de l habitat social Le programme «Villes sans bidonville» (VSB) Les projets de villes nouvelles Les Schémas Directeurs d Aménagements Urbains (SDAU) LA PROMOTION IMMOBILIERE TOURISTIQUE PANORAMA LES GRANDS PROJETS ENTRANT DANS LE CADRE DE LA VISION Le plan Azur (PA) et le plan Azur Extension (PAE) Chiffres clés Etat d avancement de la mise en œuvre du PA et du PAE Le tourisme urbain et le plan Mada'In Etat d avancement de la mise en œuvre des PDRT Le tourisme interne et le plan Biladi La politique du plan Biladi Etat d avancement de la mise en œuvre du Plan Biladi LE BILAN DE LA VISION RÉCAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES PAR SECTEUR AYANT MARQUÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE PROMOTEURS IMMOBILIERS - SECTEUR PROFESSIONNEL : 14 ENTREPRISES PROMOTEURS IMMOBILIERS - SECTEUR RESIDENTIEL : 23 ENTREPRISES PROMOTEURS IMMOBILIERS - SECTEUR TOURISTIQUE : 13 ENTREPRISES SOCIETES DE CONSTRUCTION : 2 ENTREPRISES CABINETS D ARCHITECTES : 3 ENTREPRISES AGENCES IMMOBILIERES : 4 ENTREPRISES SOCIETE DE FINANCEMENT IMMOBILIER : 1 ENTREPRISE SOCIETE DE DEVELOPPEMENT DE FRANCHISES : 1 ENTREPRISE... 50

3 Page Une demande soutenue La capitale économique, Casablanca, rassemble encore aujourd hui la grande majorité de la demande en immobilier de bureaux. Elle est un lieu d implantation presque indispensable pour les entreprises internationales souhaitant développer leurs activités au Maroc et pour les grandes entreprises marocaines désirant avoir une visibilité internationale. A l heure actuelle, pour la zone de Casablanca, seules 39 % des entreprises utilisent des locaux réellement dédiés aux bureaux. La moitié des entreprises utilisent des logements convertis en bureaux. Il manquerait actuellement m² de bureaux à Casablanca. Le Centre Régional d Investissement (CRI) de Casablanca publie chaque année un baromètre de l immobilier professionnel. L enquête souligne un fort désir d acquisition des entrepreneurs. 58 % d entre eux envisagent d acheter des locaux neufs et 8 % souhaitent construire leurs propres locaux. 68 % envisagent de passer à l acte dans les deux années à venir. Le centre de Casablanca, bien que déjà saturé, reste la destination la plus recherchée : 48 % des sondés veulent s implanter dans le centre ville et 22 % dans le «triangle d or», zone privilégiée du centre accueillant la majorité des sièges sociaux. Les quartiers centraux de Casablanca sont spécialement recherchés car ils offrent une vitrine et une image de qualité. Les quartiers périphériques, mieux desservis par les réseaux de communication, sont également des zones attractives. Selon l agence Carré Immobilier, la surface moyenne demandée par les entreprises s élève à 200 m². A ce jour, de nombreuses entreprises marocaines et internationales ont suspendu leurs projets d implantation ou de changement de locaux en raison de l incertitude de la conjoncture. Cette situation découle directement de la crise mais relève également d une position d attentisme. L année 2009 a été marquée par une stagnation de la demande par rapport aux années précédentes. Toutefois, la demande reste soutenue par la croissance économique et l attractivité du pays pour les entreprises étrangères Une offre grandissante Casablanca rassemble la grande majorité de l offre en plateaux de bureaux. Elle est la seule ville du pays à compter 51 immeubles dédiés exclusivement aux bureaux dans son centre ville sur une surface de m². La capitale administrative, Rabat, arrive en seconde position. Elle héberge le siège de grandes entreprises marocaines à capitaux publics, telle que Maroc Telecom. Enfin, l offre en plateaux de bureaux se développe rapidement à Tanger pour s adapter à la croissance de l activité industrielle et portuaire de la région. A Casablanca, le rythme des constructions s est accéléré au début des années Conscients de la demande, les promoteurs ont développé une offre en plateaux de bureaux dans toute la ville. De nouveaux immeubles de très haut standing ont vu le jour dans le centre de la ville. De vastes espaces de bureaux ont également été réalisés dans certains quartiers périphériques, notamment à Sidi Maârouf. Ils ont permis d accueillir des entreprises ayant besoin de superficies plus grandes que celles disponibles dans le centre. Récemment, le développement d un vaste parc offshoring à Casablanca a lui aussi contribué à faire évoluer le marché. Casanearshore Park offre une surface de plancher bien supérieure à celle disponible dans tout autre endroit de Casablanca. Il propose des bureaux équipés à des prix

4 Page 24 Il est également prévu de créer des parcs d activités commerciales (PAC), soit des espaces intégrés pour accueillir les activités commerciales. Ils doivent être développés en tant qu unité regroupant des commerces et des services : entrepôts, hypermarchés, centres commerciaux, centres de loisirs, zones logistiques. Un master plan doit organiser ces zones et parcs d activités et les insérer dans le tissu local. Il existe déjà des schémas directeurs d aménagement urbain (SDAU) et plan d aménagement (PA). Des opportunités se présentent donc pour les développeurs et aménageurs d espaces commerciaux et de ZAC, les gestionnaires d espaces commerciaux et les franchiseurs Les réalisations en cours et les projets Les pôles d activités commerciales (PAC) Trois projets ont été lancés sur les 12 annoncés à l horizon 2012 dans le cadre du plan «Rawaj» : - le Retail Park d Oujda doit contribuer à renforcer l attractivité de la ville qui développe actuellement un parc industriel dédié aux énergies renouvelables ; - la plateforme commerciale de Meknès s intègre dans le projet plus globale de développement des villes du centre du pays ; - la zone d activité commerciale de Nouaceur, près de Casablanca, se situe sur un pôle dynamique. Proche de l aéroport, elle accueille de nombreuses industries, de vastes projets immobiliers et des connexions au réseau autoroutier Les grands projets d immobilier commercial Plusieurs projets d immobilier commercial sont actuellement en cours de réalisation ou à l étude. Certains sont exclusivement dédiés au commerce. D autres s intègrent dans des projets d aménagement diversifiés qui rassemblent espaces commerciaux, résidentiels, professionnels et parfois touristiques. - le Morocco Mall : il est développé conjointement par les deux principaux franchiseurs du Maroc : Nesk Invest et Aksal. Les deux concurrents se sont associés pour réaliser le plus grand mall du Maroc. Il se situe sur le front de mer de Casablanca, sur un terrain de 10 hectares m² doivent accueillir près de 200 enseignes. Ce mall est conçu comme un espace de vie, il intègrera donc des restaurants, des espaces de loisir, une promenade et une patinoire. Le Morocco Mall est actuellement en cours de réalisation et les travaux devraient s achever fin La Marina de Casablanca : la Marina est un complexe intégré qui rassemble bureaux, centre de conférences, hôtels, logements et espaces commerciaux. Elle est située à Casablanca, entre le port et la mosquée Hassan II. Elle doit contribuer à la réhabilitation du centre de Casablanca m² de surfaces commerciales seront disponibles le long d une zone de promenade. - Anfaplace à Casablanca : Le projet est situé sur le front de mer de Casablanca. Il regroupera un complexe résidentiel, touristique et financier de haut standing. Le projet comprend également un centre commercial d une superficie de m².

5 Page 29 En 2009, l immobilier a moins souffert de la crise au Maroc que dans la majorité des pays européens. Il a tout de même connu un net ralentissement. Toutefois, cette contraction du marché a contribué à son assainissement : de nombreuses petites entreprises non-professionnelles, opérant dans le secteur par opportunisme, se trouvent ainsi progressivement évincées du marché L inadéquation de l offre face à la demande Chaque année, familles nouvelles arrivent sur le marché de l immobilier au Maroc. Or, d une manière générale, l offre ne correspond pas aux besoins réels des clients, ni en termes de standing, ni en termes de prix, et ce, sur l ensemble du territoire marocain La surproduction de logements de haut standing La spéculation des dernières années a conduit à une surproduction de logements de haut standing au dépend des gammes moyennes et économiques. La demande en logements de haut standing est estimée à environ 5 % du total de la demande en immobilier résidentiel. Or, depuis 2008, ce créneau montre des signes d essoufflement. En effet, une offre importante a été développée tandis que le niveau de demande est resté stable. Si avant 2005 les acquéreurs n avaient pas de grandes exigences face à une offre réduite, ils sont aujourd hui devenus plus avertis et plus exigeants sur la qualité. Jusqu à présent, les promoteurs et propriétaires ont continué à afficher des prix excessifs au regard de la qualité des produits. Toutefois, ces derniers peinent à écouler leurs projets. Ainsi, dans certaines villes, le segment haut de gamme a affiché un recul des prix important, avec une baisse atteignant jusqu à 40 % par rapport aux niveaux de L absence d une offre de logement de moyen standing L orientation des promoteurs vers le haut de gamme a engendré une pénurie en logements de moyen standing, essentiellement demandés par la classe moyenne. Or, la limite de l offre immobilière en moyen standing et l absence d offre locative claire pénalise une partie de la population. Une large majorité des ménages composant la classe moyenne ne trouve pas de logement à sa convenance. Contrainte par le marché, cette clientèle se tourne vers l achat de logements économiques. Le moyen standing semble donc être une niche porteuse d opportunités pour les promoteurs nationaux et étrangers L insuffisance de logements sociaux Enfin, l offre en logements sociaux et économiques reste insuffisante en dépit des efforts affichés par les autorités publiques. Très développé jusqu en 2008, ce segment a été délaissé par les promoteurs depuis deux ans en raison des faibles marges qu il permet. Or, la demande n a pas diminué. En réaction, les particuliers développent eux-mêmes leur logement. L auto-construction représente ainsi plus de 60 % des constructions économiques. Par conséquent, ce segment offre des perspectives porteuses pour les acteurs de la promotion immobilière.

6 Page 109 G VI Identifiant National : RC Casablanca Date de création de l'entité : 2006 Forme Juridique : SARL Identification Coordonnées Adresse Physique : 6 rue Ab Sa i, 4 ème étage 200 Casablanca Coordonnées : Téléphone : +212 (0) / s.com gr Fax : +212 (0) 5 Site Internet : as.com Liste de contacts Gr Vi s SARL Mme Marija MA (DIRECTRICE DU POLE DEVELOPPEMENT) GSM : +212 (0) as.com Age Im SARL Mme Lamia H I (DIRECTRICE GENERALE) GSM : +212 (0) r.com B Con SARL M. Pablo CA (DIRECTEUR DU POLE FONCIER) GSM : +212 (0) s.com Sy Proj Ma SARL M. Hassan HA (DIRECTEUR DU POLE TECHNIQUE) GSM : +212 (0) Activités Immobilier résidentiel, balnéaire, professionnel et commercial. Données économiques et générales Année Capital DH NC Chiffre d affaires NC NC Effectif total 30 NC CHAMBRE FRANCAISE D INDUSTRIE ET DU COMMERCE AU MAROC

7 Page 110 Informations sur G VI Présentation : Gr Viv est une holding de participation dans des sociétés de promotions immobilières, propriétaire des marques «La Alc» et «An Re l» qui se dédie à la promotion d immobilier de luxe. À ce jour, Gr Vi compte à son actif plusieurs projets réalisés au Maroc et en Espagne et une dizaine de projets en cours de réalisations à travers le Royaume. Les différents projets s appuient sur des structures spécialisées, indépendantes les unes des autres, gérées sous la coupe de la holding Grupo Viviendas, parmi elles : - B Co : se charge du conseil et intermédiation dans l acquisition de biens fonciers au Maroc, achat et vente de réserves foncières. Elle possède un stock de plus de 300 produits fonciers (zone de villas, zone touristique, zone d immeubles, zone industrielle). - Sy Pro Ma : se charge du pilotage technique des projets immobiliers. Elle assure la coordination des travaux, maîtrise des coûts de construction et respect des délais. - Age Im : se charge du conseil, du consulting, de la recherche personnalisée et de la commercialisation immobilière au Maroc. Elle possède un réseau d agences immobilières à travers le Royaume. Ces sociétés ont des liens privilégiés qui permettent des synergies et des facilités de par la proximité des bureaux et les liens de confiance établis par leurs fondateurs. Elles interviennent également indépendamment pour le compte d autres promoteurs et clients. Description des activités : G Vi se situe sur le segment du haut de gamme. Son fondateur, qui est à l origine du premier projet balnéaire au Maroc «La Al B Re», fut pionnier dans l immobilier balnéaire dans la région de Soualem (30 km de Casablanca). Depuis, son expertise dans la réalisation de résidences de haut standing et le regroupement de compétences ont été renforcés et ce segment concentre ses plus grands projets. G Viv s est cependant diversifiée et propose aujourd hui une offre complète, dans l immobilier résidentiel, balnéaire, professionnel et commercial. Tous les projets immobiliers du groupe portent les marques : «La Al» et «And R», qui constituent des labels de qualité dont le concept repose sur la sécurité des résidents, la qualité des ouvrages, le respect de critères tels que l environnement. G Vi est active dans les régions de Casablanca et Marrakech. G Vi a confié la commercialisation de ses projets immobiliers à la société A Im, qui démarche le plus souvent ses clients par un marketing direct. Projets réalisés : - «La A Be Re» est une réalisation emblématique du fondateur de Gru Vi. Le projet est situé en première ligne de mer, à 20 mn au sud de Casablanca et s étale sur un terrain d une superficie de m² et m² de plancher. Premier village balnéaire créé par le groupe, ce projet pionner comprend 185 appartements de style hispano-mauresque. - «An Pl» propose des plateaux de bureaux à la location dans le centre financier de Casablanca. La superficie construite représente près de m². Projets en cours de réalisation : Le projet «La Al D M» est un resort balnéaire résidentiel et touristique situé en première ligne de mer au sud de Casablanca. Il prévoit la réalisation de 196 villas et un hôtel sur un terrain de près de m². Plusieurs infrastructures de loisir sont programmées (piscine, restaurants, centres de soins, etc ). Le projet «La Al Bl Ma», est une résidence fermée et sécurisée située au quartier résidentiel Targa à Marrakech et qui s étend sur un terrain de m². Elle met à disposition des villas uniques d une superficie moyenne de 342 m² et offre des infrastructures de loisir. Le parking souterrain permet d exploiter toute la résidence en jardin. Le projet est en cours de construction et la villa témoin est en cours d achèvement. CHAMBRE FRANCAISE D INDUSTRIE ET DU COMMERCE AU MAROC

8 Page 111 Projets en cours d autorisation : Le projet «Pu An Re» prévoit la construction d un village résidentiel privé et sécurisé comprenant 95 villas sur un terrain de m². Ce village est situé à Casablanca entre les quartiers Sidi Maârouf et Californie. Le projet «G Un Se» propose une résidence surveillée de 42 villas sur un terrain de m², à quelques pas du Golf Royal et de l université Hassan 1 er de Settat. «La Alc Hi» à Bouskoura est un projet résidentiel établit dans la banlieue sud de Casablanca. Le projet doit comporter 180 appartements à terme. Il s agit du projet le plus important sur le plan financier. Gr Vi s implante également sur le segment de la location en proposant un village résidentiel pour étudiants à Settat. Le projet «U Se» prévoit la réalisation de 236 studios pour 471 étudiants sur un terrain d une superficie de m², mitoyen au campus universitaire de Settat. Projet à l étude : Un nouveau resort balnéaire, «La A Be Re» est à l étude. Partenaires : Pour soutenir sa croissance, Gr Vi a cré des joints-ventures avec des partenaires marocains et des investisseurs étrangers. L entreprise lance des appels d offres pour réaliser les travaux de construction. Elle fait appel à différents groupes de BTP selon la région où elle opère. Actionnariat : G Viv est détenue à 60 % par une personne morale et à 40 % par trois personnes physiques. Pour chacun de ses projets immobiliers, G Viv crée des entités dont elle est généralement majoritaire. Intérêt pour l offre française : G Viv est ouvert aux partenariats avec des entreprises françaises, qu elles soient disposées à l accompagner dans le développement de ses activités ou qu elles aient besoin d accompagnement dans le secteur immobilier au Maroc. CHAMBRE FRANCAISE D INDUSTRIE ET DU COMMERCE AU MAROC

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Conclusion d un accord de partenariat pour l implantation d une usine au sein d Atlantic Free Zone à Kénitra De gauche à droite : M. Abdellatif Hadj Hamou, Président du Directoire de MEDZ, M. Alexandre

Plus en détail

UNE NOUVELLE MARQUE D IMMOBILIER EST NÉE!

UNE NOUVELLE MARQUE D IMMOBILIER EST NÉE! UNE NOUVELLE MARQUE D IMMOBILIER EST NÉE! 2 3 UNE NOUVELLE MARQUE D IMMOBILIER EST NÉE! 4 5 SOMMAIRE Mot du président 7 notre mission 9 notre organisation 10 Nos valeurs 12 Nos programmes 14 6 7 mot du

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR DU TOURISME AU MAROC... 7

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR DU TOURISME AU MAROC... 7 Page 5 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR DU TOURISME AU MAROC... 7 1.1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS TOURISTIQUES... 7 1.2 LES ARRIVEES DE TOURISTES... 8 1.3 LA CAPACITE D ACCUEIL... 10 1.4 LA FREQUENTATION

Plus en détail

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse IMMO PRO 2007-22 février 2007 Enquête réalisée par : Créargie Maroc 1 Sommaire

Plus en détail

NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA

NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA SOCIETE DE GESTION ET D EXPLOITATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA C est en Septembre 1996 que la C.F.C.I.M. a décidé de lancer un projet concernant

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Une plateforme industrielle intégrée de nouvelle génération pour renforcer l attraction régionale de Nouaceur Sommaire 1. Lancement par Sa Majesté le Roi de la plateforme industrielle intégrée de nouvelle

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Dispositif PINEL* Zone A

Dispositif PINEL* Zone A Villa Cirta Nice (06) PROGRAMME IMMOBILIER / Dispositif PINEL* Zone A *Selon les conditions de la Loi de finances LOI no 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015 (articles 5, 6 et 82). RÉGION,

Plus en détail

Plateforme de compétitivité industrielle

Plateforme de compétitivité industrielle Plateforme de compétitivité industrielle SOMMAIRE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL CORPORATE GRANDE PLATEFORME INDUSTRIELLE ZONES D'ACTIVITES COMPLEXE PORTUAIRE TANGER MED MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Tanger Free

Plus en détail

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS?

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS? CONTEXTE Le secteur du tourisme mondial, après avoir connu un léger déclin en temps de crise connait ces quatre dernières années une reprise certaine. A titre indicatif, le secteur a connu une phase d

Plus en détail

Société MARITA Immobilière

Société MARITA Immobilière Société MARITA Immobilière Présentation & Références Agenda 1 Présentation de la SMI 2 Projets finalisés 3 Projet en cours Innovation Qualité Elégance Page 2 Société MARITA Immobilière Chiffres clés DOMAINES

Plus en détail

Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal

Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal Villas, appartements, lots à bâtir. MEDHIA-plaquette-18aout09-exe.indd 1 18/08/09 15:28:45 Tanger OCÉAN ATLANTIQUE GHARB CHRADA BNI HSSEN Une région aux

Plus en détail

GARAN VUE D ENSEMBLE DÉVELOPPEUR DE COMMUNAUTÉ

GARAN VUE D ENSEMBLE DÉVELOPPEUR DE COMMUNAUTÉ GARAN VUE D ENSEMBLE DÉVELOPPEUR DE COMMUNAUTÉ Nom : GARAN Forme juridique : Société Anonyme Activité : Développement et aménagement immobilier Effectif : 50 GARAN est un groupement Marocco-saoudien opérant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9

Sommaire. La Hongrie, contexte général... 19. Remerciements...5 Information pratique...7 Synthèse...9 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Information pratique...................................................................................7

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i Histoire d une Croissance Claude Rizzon pose la première pierre du groupe éponyme en créant la

Plus en détail

Conférence de lancement 29 Novembre 2011

Conférence de lancement 29 Novembre 2011 LA GENESE 15 & 16 Mai 2009: Séminaire d Actualité Immobilière (ICH Rabat INAU) Consensus des acteurs du Marché de l Immobilier d Entreprise : Insuffisance de données fiables et de transparence 90% Informations

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E

MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E MEILLEURTAUX.MA 2 0 O C T O B R E 2 0 1 5 C O N F É R E N C E D E P R E S S E I - LES GRANDES ÉTAPES DE MEILLEURTAUX.COM II LE MARCHÉ IMMOBILIER MAROCAIN III LE POTENTIEL DE MEILLEURTAUX AU MAROC IV VALEUR

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

«Ynna Holding investit 5 milliards de dirhams dans la région de Tanger» DEVELOPPEMENT DU NORD : Le Groupe Miloud CHAABI lance huit grands projets

«Ynna Holding investit 5 milliards de dirhams dans la région de Tanger» DEVELOPPEMENT DU NORD : Le Groupe Miloud CHAABI lance huit grands projets «Ynna Holding investit 5 milliards de dirhams dans la région de Tanger» DEVELOPPEMENT DU NORD : Le Groupe Miloud CHAABI lance huit grands projets 1 Sommaire - Communiqué de presse: Ynna Holding investit

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

MEDZ partenaire des Tribunes Massolia, organisées sous la thématique des Energies Renouvelables

MEDZ partenaire des Tribunes Massolia, organisées sous la thématique des Energies Renouvelables Le 16 avril 2013 partenaire des Tribunes Massolia, organisées sous la thématique des Energies Renouvelables De gauche à droite : M. Mohamed Fikrat, Président de la Commission de la CGEM «Investissements,

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

Avenant àla Convention avec l Etat

Avenant àla Convention avec l Etat Avenant àla Convention avec l Etat 14 septembre 2010 1 20 années d un partenariat sans précédent : 1987 à aujourd hui Une Convention signée le 24 mars 1987 entre TWDC, l Etat français, la Région Ile de

Plus en détail

16 Mars 2009. www.casainvest.ma

16 Mars 2009. www.casainvest.ma Bilan du Centre Régional d Investissement Conférence de Presse 16 Mars 2009 Plan de la présentation 1. Bilan des 6 ans du C.R.I du Grand Casablanca 2. Zoom sur le bilan 2008 3. Rappel des enjeux économiques

Plus en détail

G4S Maroc. Surccursale Casablanca 45, Avenue Hassan II, 6 ème étage 20 000 Casablanca- Maroc

G4S Maroc. Surccursale Casablanca 45, Avenue Hassan II, 6 ème étage 20 000 Casablanca- Maroc G4S Maroc Casablanca Siège : 24, lotissement la colline II Sidi Maârouf Casablanca- Maroc Tél. : +212 522 497 400 Fax : +212 522 581 550 Surccursale Rabat : 14, villa Casa Piccola, Avenue Mehdi Ben Berka

Plus en détail

RÉSIDENCE ÉTUDIANTE. Créteil. Néo-Study l CRÉTEIL l GROUPE TERRÉSENS. www.terresens.com

RÉSIDENCE ÉTUDIANTE. Créteil. Néo-Study l CRÉTEIL l GROUPE TERRÉSENS. www.terresens.com RÉSIDENCE ÉTUDIANTE Créteil www.terresens.com LA SITUATION LILLE Depuis l A4 (direction Paris), prendre la sortie A86 vers Créteil PARIS CRÉTEIL DIJON Gare SNCF de Créteil : 3 km (10 mn) LYON Aéroport

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs.

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. Nous concevons l immobilier dans le sens de la durée, car la réussite

Plus en détail

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92)

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92) Residhome Asnières Park Asnières-sur-Seine (92) ASNIÈRES-SUR-SEINE, À QUELQUES MINUTES DU CENTRE DE PARIS Entre Paris et La Défense, à proximité des Bords de Seine, Asnières-sur-Seine bénéficie d une situation

Plus en détail

wiseed SPARK LABS 7 rue Cadet 2 ème étage 75009 Paris - +33(0)1 82 83 23 23 www.wiseed.com/immobilier

wiseed SPARK LABS 7 rue Cadet 2 ème étage 75009 Paris - +33(0)1 82 83 23 23 www.wiseed.com/immobilier wiseed WiSEED Immobilier permet à des opérateurs immobiliers (promoteurs, constructeurs, aménageurs, SEM, sociétés d HLM,) de trouver des financements alternatifs ou complémentaires aux banques pour financer

Plus en détail

Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur

Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois Une expérience de redynamisation territoriale 2 structures : Développer l emploi l entrepreneuriat et l attractivité économique de la

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION AU METIER DE PROMOTEUR IMMOBILIER

CYCLE DE FORMATION AU METIER DE PROMOTEUR IMMOBILIER CYCLE DE FORMATION AU METIER DE PROMOTEUR IMMOBILIER La FEDERATION DES PROMOTEURS IMMOBILIERS et ESPI ENTREPRISES s associent pour vous proposer un Cycle de formation au métier de promoteur immobilier.

Plus en détail

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93

ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 ILE DE FRANCE - Rosny-sous-Bois - 93 Loueur en Meublé Non Professionnel Dispositif Censi Bouvard Une Réalisation OCEANIS Groupe Equalliance Ensemble, nous valorisons votre patrimoine Construction Valorisation

Plus en détail

Le Salon de l Immobilier de Luxe au Maroc

Le Salon de l Immobilier de Luxe au Maroc Morocco Luxury Property Show Le Salon de l Immobilier de Luxe au Maroc 20-22 Juin 2014 - Club Plein Ciel Paradise - Casablanca Organisateur Partenaires média 2 2 ème édition du 1 er salon de l immobilier

Plus en détail

À VENDRE 1307, AVENUE VAN HORNE OUTREMONT (QUÉBEC) Marchés des Capitaux :: PRIVATE CAPITAL GROUP

À VENDRE 1307, AVENUE VAN HORNE OUTREMONT (QUÉBEC) Marchés des Capitaux :: PRIVATE CAPITAL GROUP Marchés des Capitaux :: PRIVATE CAPITAL GROUP À VENDRE 1307, AVENUE VAN HORNE OUTREMONT (QUÉBEC) Mark Sinnett Premier vice-président 514.849.6441 mark.sinnett@cbre.com Christine Slevan Représentante 514.849.3687

Plus en détail

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS

INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS INDICE DES PRIX DES ACTIFS IMMOBILIERS N 17 TENDANCE GLOBALE DU MARCHÉ IMMOBILIER AU 4 ème TRIMESTRE 2013 1 1. Tendance globale du marché immobilier au cours du 4 ème trimestre 2013 En glissement trimestriel,

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

Fiche technique. Objectifs du salon

Fiche technique. Objectifs du salon DARNA 2010, le Salon International de la Promotion Immobilière fort de son succès de sa Première Edition en 2007, ouvrira de nouveau ses portes aux professionnels de l immobilier et aux visiteurs durant

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013

Les Ateliers de la Fabrique. Mercredi 20 novembre 2013 Les Ateliers de la Fabrique Mercredi 20 novembre 2013 Les projets urbains comparés LILLE TURIN MARSEILLE LILLE EURALILLE Population Ville 226 000 habitants (Toulouse : 440 000) Agglomération 1 016 000

Plus en détail

SIMME & 3 4 2012 PALEXPO

SIMME & 3 4 2012 PALEXPO LE MAROC CHEZ-VOUS organise sous l égide du Ministère de l Urbanisme, de l Habitat et de l Aménagement de l Espace et en partenariat avec la Chambre du Commerce d industrie et des Services de Casablanca

Plus en détail

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I

L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I L AVENIR S E D É C I D E A U J O U R D H U I CHIFFRES CLÉS GROUPE EXPERTISE OFFRE sommaire s o m m a i r e préambule l avenirsedécideaujourd hui Depuis toujours l immobilier d investissement fait partie

Plus en détail

Créateur d espaces à vivre

Créateur d espaces à vivre La nouvelle vision BINA Nouvelles orientations stratégiques, nouvelle organisation, nouvelle identité visuelle, BINA se modernise et se place au cœur de la performance immobilière. Acteur majeur de la

Plus en détail

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon

L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon L'Industrie Hôtelière Française 2015 38 ème édition avec l aimable participation de la CCI de Lyon Lyon 25 novembre Real Estate & Hotels Tourisme - Hôtellerie - Loisirs Présentation de la 38 ème édition

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA FINLANDE... 9 1.1. LE SECTEUR DE L INGENIERIE EN FINLANDE... 13 1.2. LES GRANDS PROJETS (BTP, INFRASTRUCTURES & ENVIRONNEMENT)...

SOMMAIRE 1. LA FINLANDE... 9 1.1. LE SECTEUR DE L INGENIERIE EN FINLANDE... 13 1.2. LES GRANDS PROJETS (BTP, INFRASTRUCTURES & ENVIRONNEMENT)... 7 SOMMAIRE 1. LA FINLANDE... 9 1.1. LE SECTEUR DE L INGENIERIE EN FINLANDE... 13 1.1.1. UN SECTEUR IMPORTANT ET EN CROISSANCE...13 1.1.2. MAIS CERTAINES DIFFÉRENCES EXISTENT SELON LES SOUS-SECTEURS...14

Plus en détail

Plage de la Pointe Faula Martinique. Profitez du boom de la location saisonnière 80 cottages T3 ou T4 10 villas T4

Plage de la Pointe Faula Martinique. Profitez du boom de la location saisonnière 80 cottages T3 ou T4 10 villas T4 Plage de la Pointe Faula Martinique Profitez du boom de la location saisonnière 80 cottages T3 ou T4 10 villas T4 LMP LMNP Défiscalisation Girardin IRPP - IS Articles 199 undecies B et 217 undecies du

Plus en détail

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE Qui sommes nous? La franchise AKERYS : AKERYS Immobilier SOMMAIRE Le Marché de l immobilier en France Devenez «courtier en immobilier» Toute une vie à construire

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

RAWAJ Plan d Action 2008-2012

RAWAJ Plan d Action 2008-2012 Ministère de l Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies RAWAJ Plan d Action 2008-2012 Ahmed Réda Chami 28 avril 08 Faiblesses du secteur Absence d outils permettant une planification des activités

Plus en détail

Depuis 5 ans, nous avons acquis une solide expérience et une réelle légitimité dans le secteur de la dépendance/santé.

Depuis 5 ans, nous avons acquis une solide expérience et une réelle légitimité dans le secteur de la dépendance/santé. HÔTELS & EHPAD POURQUOI INVESTIR DANS LES EHPAD? Le vieillissement de la population française est une tendance inscrite dans la pyramide des âges. Il engendre une progression mécanique du nombre de personnes

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Centre Commercial & de Loisirs du quartier d affaires de Bab Ezzouar (Alger) Alain Rolland

Centre Commercial & de Loisirs du quartier d affaires de Bab Ezzouar (Alger) Alain Rolland Centre Commercial & de Loisirs du quartier d affaires de Bab Ezzouar (Alger) Alain Rolland Managing director Valartis Asset Management Directeur général de la Société des Centres Commerciaux d Algérie

Plus en détail

SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE

SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE SISTERON, UN MARCHE LOCATIF EN DEVENIR L OFFRE Jusqu à la fin des années 90, le parc locatif privé Sisteronnais était essentiellement situé dans les quartiers anciens de la ville, dans des immeubles vétustes.

Plus en détail

GRANDS PRINCIPES DE ZONAGE DU P.L.U.

GRANDS PRINCIPES DE ZONAGE DU P.L.U. GRANDS PRINCIPES DE ZONAGE DU P.L.U. Le territoire communautaire est découpé en quatre grands types de zonage : zones urbaines, zones à urbaniser, zones agricoles, zones naturelles. Le territoire intra

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION»

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» Comment faire venir des enseignes nationales en préservant la diversité commerciale et artisanale? Participent

Plus en détail

Observatoire des technologies de l information. Enquête TIC auprès des Ménages et des Individus, 2013

Observatoire des technologies de l information. Enquête TIC auprès des Ménages et des Individus, 2013 Observatoire des technologies de l information Enquête TIC auprès des Ménages et des Individus, 2013 Juin 2014 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 METHODOLOGIE... 3 2.1 Type d enquête et taille de l échantillon...

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Vos succès sont les nôtres

Vos succès sont les nôtres Real Estate International Management Vos succès sont les nôtres Patrimoine immobilier : conseil et développement REIM : au service de la redynamisation de patrimoines immobiliers publics Vous êtes une

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

mall - BUREAUX - RESIDENCES - HÔTELS

mall - BUREAUX - RESIDENCES - HÔTELS mall - BUREAUX - RESIDENCES - HÔTELS Le nouveau centre-ville de tanger Tanger City Center... Vivre ou investir dans le meilleur de demain! Angeterre Hollande Une situation Belqique géographique unique

Plus en détail

Décision n 12-DCC-127 du 31 août 2012 relative à la prise de contrôle exclusif par la société LFPI de la Société Foncière LFPI

Décision n 12-DCC-127 du 31 août 2012 relative à la prise de contrôle exclusif par la société LFPI de la Société Foncière LFPI RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-127 du 31 août 2012 relative à la prise de contrôle exclusif par la société LFPI de la Société Foncière LFPI L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

LES CENTRES D APPEL AU MAROC

LES CENTRES D APPEL AU MAROC LES CENTRES D APPEL AU MAROC w w w. a n r t. m a Introduction L activité des centres d appel au Maroc a connu ces dernières années une très forte croissance : plus de 150 nouvelles déclarations déposées

Plus en détail

CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS

CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS DOSSIER DE PRESSE - 18 JUIN 2014 CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS Crédit photos : Philippe Caumes Le centre commercial Centre de l Europe - Hérouville-Saint-Clair

Plus en détail

Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère

Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère 08/244 Agence de DEveloppement et d'urbanisme du Pays de Brest - 24 rue Coat ar Gueven 29200 Brest Tél

Plus en détail

Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011

Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011 Entre la France & le Maroc il y a un lien Vous! Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011 Le développement du secteur des transports au Maroc Le secteur des transports est depuis

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Plan d Aménagement. Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île»

Plan d Aménagement. Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île» Plan d Aménagement Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île» 1 er Projet : 2 ème Projet : 3 ème Projet : La Tour de bureaux La résidence «Condominium

Plus en détail

CRÉATEUR D ESPACES DE VIE

CRÉATEUR D ESPACES DE VIE CRÉATEUR D ESPACES DE VIE NOTRE MÉTIER : LA PROMOTION IMMOBILIÈRE En tant que promoteur indépendant local reconnu pour sa parfaite connaissance du marché immobilier normand, Cap Horn Promotion, créé il

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ

Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Le 13 juin 2012 Signature d une convention de partenariat entre l ANAPEC et Atlantic Free Zone Investment, filiale de MEDZ Un partenariat visant un meilleur accompagnement des entreprises installées à

Plus en détail

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012 PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS Novembre 2012 1 Plan de la présentation 1 Le marché de la croisière 2 Activité croisière dans les ports marocains 3 Perspectives

Plus en détail

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Royaume du Maroc Ministère de l Equipement et du Transport Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Younes TAZI Directeur Général de l Barcelone,

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-80 du 3 juillet 2013 relative à la prise de contrôle conjoint du pôle de compétences urbaines de Bordeaux par la société Midi Foncière 2 et la Caisse des Dépôts et

Plus en détail

Centre Commercial Bouskoura Golf City Dossier de Consultation

Centre Commercial Bouskoura Golf City Dossier de Consultation Centre Commercial Bouskoura Golf City Dossier de Consultation Ce document est donné à titre indicatif, il est susceptible de faire l objet de modifications ou corrections. Introduction Opportunité unique

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Actualité de l Immobilier

Actualité de l Immobilier Association des Amis de l institut d études économiques et juridiques appliquées à la Construction et à l Habitation «ICH Plus Maroc» 6 ème édition SEMINAIRE D ACTUALITE Actualité de l Immobilier Sommaire

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

Règlement relatif aux plans d utilisation du sol de la Ville de Genève LC 21 211. Dispositions générales

Règlement relatif aux plans d utilisation du sol de la Ville de Genève LC 21 211. Dispositions générales Règlement relatif aux plans d utilisation du sol de la Ville de Genève LC 21 211 Adopté par le Conseil municipal le 20 février 2007 Approuvé par le Conseil d Etat le 27 février 2008 Avec les dernières

Plus en détail

approuvant le rapport de gestion de la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI) pour l'année 2013

approuvant le rapport de gestion de la Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI) pour l'année 2013 Secrétariat du Grand Conseil PL 11435 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 30 avril 2014 Projet de loi approuvant le rapport de gestion de la Fondation pour les terrains industriels de

Plus en détail

MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL

MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL MÉMORANDUM D INFORMATION TECHNOPÔLE D OUJDA PLACEMENT DES ZONES D ACTIVITÉS DE LA RÉGION DE L ORIENTAL TABLE DES MATIÈRES Localisation du site.......... 3 Caractéristiques du site............ 4 Structure

Plus en détail

Le syndic et la gestion des copropriétés

Le syndic et la gestion des copropriétés Présentation olloque sur la Copropriété des immeubles bâtis Le syndic et la gestion des copropriétés 30 Octobre 2015 Sommaire Présentation de THAÏS 1) Qui nous sommes 2) Nos références projets 3) Les outils

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

5 - VOLET HOTELIER. Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004

5 - VOLET HOTELIER. Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004 5 - VOLET HOTELIER Schéma de développement commercial approuvé par l OBSERVATOIRE DÉPARTEMENTAL D ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DU RHONE le 14 octobre 2004 1 SOMMAIRE I L ETAT DES LIEUX 1/ - Cartographie 2/ -

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail