SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL..."

Transcription

1 Page 5 SOMMAIRE 1 L IMMOBILIER PROFESSIONNEL L IMMOBILIER INDUSTRIEL Le développement des zones industrielles au Maroc L insuffisance des zones industrielles traditionnelles Le développement de zones industrielles modernes Etat des lieux des zones industrielles existantes Le plan de développement «Emergence» et les Plateformes Industrielles Intégrées (P2I) Les Plateformes Industrielles Intégrées (P2I) en cours de réalisation L IMMOBILIER DE BUREAU L état du marché Une demande soutenue Une offre grandissante La professionnalisation de l offre Les prix de l immobilier de bureaux Les grands projets de plateaux de bureaux Les grands projets immobiliers intégrant une offre de bureaux Les Plateformes dédiées à l offshoring L IMMOBILIER COMMERCIAL L état du secteur La grande distribution La franchise Les centres commerciaux Le plan «Rawaj» pour le développement du commerce Les mesures transversales Les objectifs ciblés du plan «Rawaj» Les réalisations en cours et les projets Les pôles d activités commerciales (PAC) Les grands projets d immobilier commercial L IMMOBILIER RESIDENTIEL LES FACTEURS DE DEVELOPPEMENT DE L IMMOBILIER RESIDENTIEL AU MAROC Les changements démographiques Une société en mouvement L évolution de la structure familiale L exode rural et l urbanisation L émergence d une classe moyenne L ETAT DES LIEUX DU MARCHE IMMOBILIER RESIDENTIEL La progression de l immobilier résidentiel L inadéquation de l offre face à la demande La surproduction de logements de haut standing L absence d une offre de logement de moyen standing L insuffisance de logements sociaux... 29

2 Page Les obstacles au bon fonctionnement du marché Le statut du foncier La part de l informel dans les transactions Panorama des villes marocaines Les villes fortement touchées par la crise Les villes relativement épargnées par la crise LES GRANDES MESURES MISES EN PLACE PAR LES POUVOIRS PUBLICS La promotion de l habitat social Le programme «Villes sans bidonville» (VSB) Les projets de villes nouvelles Les Schémas Directeurs d Aménagements Urbains (SDAU) LA PROMOTION IMMOBILIERE TOURISTIQUE PANORAMA LES GRANDS PROJETS ENTRANT DANS LE CADRE DE LA VISION Le plan Azur (PA) et le plan Azur Extension (PAE) Chiffres clés Etat d avancement de la mise en œuvre du PA et du PAE Le tourisme urbain et le plan Mada'In Etat d avancement de la mise en œuvre des PDRT Le tourisme interne et le plan Biladi La politique du plan Biladi Etat d avancement de la mise en œuvre du Plan Biladi LE BILAN DE LA VISION RÉCAPITULATIF DU NOMBRE D ENTREPRISES PAR SECTEUR AYANT MARQUÉ UN INTÉRÊT POUR L OFFRE FRANÇAISE PROMOTEURS IMMOBILIERS - SECTEUR PROFESSIONNEL : 14 ENTREPRISES PROMOTEURS IMMOBILIERS - SECTEUR RESIDENTIEL : 23 ENTREPRISES PROMOTEURS IMMOBILIERS - SECTEUR TOURISTIQUE : 13 ENTREPRISES SOCIETES DE CONSTRUCTION : 2 ENTREPRISES CABINETS D ARCHITECTES : 3 ENTREPRISES AGENCES IMMOBILIERES : 4 ENTREPRISES SOCIETE DE FINANCEMENT IMMOBILIER : 1 ENTREPRISE SOCIETE DE DEVELOPPEMENT DE FRANCHISES : 1 ENTREPRISE... 50

3 Page Une demande soutenue La capitale économique, Casablanca, rassemble encore aujourd hui la grande majorité de la demande en immobilier de bureaux. Elle est un lieu d implantation presque indispensable pour les entreprises internationales souhaitant développer leurs activités au Maroc et pour les grandes entreprises marocaines désirant avoir une visibilité internationale. A l heure actuelle, pour la zone de Casablanca, seules 39 % des entreprises utilisent des locaux réellement dédiés aux bureaux. La moitié des entreprises utilisent des logements convertis en bureaux. Il manquerait actuellement m² de bureaux à Casablanca. Le Centre Régional d Investissement (CRI) de Casablanca publie chaque année un baromètre de l immobilier professionnel. L enquête souligne un fort désir d acquisition des entrepreneurs. 58 % d entre eux envisagent d acheter des locaux neufs et 8 % souhaitent construire leurs propres locaux. 68 % envisagent de passer à l acte dans les deux années à venir. Le centre de Casablanca, bien que déjà saturé, reste la destination la plus recherchée : 48 % des sondés veulent s implanter dans le centre ville et 22 % dans le «triangle d or», zone privilégiée du centre accueillant la majorité des sièges sociaux. Les quartiers centraux de Casablanca sont spécialement recherchés car ils offrent une vitrine et une image de qualité. Les quartiers périphériques, mieux desservis par les réseaux de communication, sont également des zones attractives. Selon l agence Carré Immobilier, la surface moyenne demandée par les entreprises s élève à 200 m². A ce jour, de nombreuses entreprises marocaines et internationales ont suspendu leurs projets d implantation ou de changement de locaux en raison de l incertitude de la conjoncture. Cette situation découle directement de la crise mais relève également d une position d attentisme. L année 2009 a été marquée par une stagnation de la demande par rapport aux années précédentes. Toutefois, la demande reste soutenue par la croissance économique et l attractivité du pays pour les entreprises étrangères Une offre grandissante Casablanca rassemble la grande majorité de l offre en plateaux de bureaux. Elle est la seule ville du pays à compter 51 immeubles dédiés exclusivement aux bureaux dans son centre ville sur une surface de m². La capitale administrative, Rabat, arrive en seconde position. Elle héberge le siège de grandes entreprises marocaines à capitaux publics, telle que Maroc Telecom. Enfin, l offre en plateaux de bureaux se développe rapidement à Tanger pour s adapter à la croissance de l activité industrielle et portuaire de la région. A Casablanca, le rythme des constructions s est accéléré au début des années Conscients de la demande, les promoteurs ont développé une offre en plateaux de bureaux dans toute la ville. De nouveaux immeubles de très haut standing ont vu le jour dans le centre de la ville. De vastes espaces de bureaux ont également été réalisés dans certains quartiers périphériques, notamment à Sidi Maârouf. Ils ont permis d accueillir des entreprises ayant besoin de superficies plus grandes que celles disponibles dans le centre. Récemment, le développement d un vaste parc offshoring à Casablanca a lui aussi contribué à faire évoluer le marché. Casanearshore Park offre une surface de plancher bien supérieure à celle disponible dans tout autre endroit de Casablanca. Il propose des bureaux équipés à des prix

4 Page 24 Il est également prévu de créer des parcs d activités commerciales (PAC), soit des espaces intégrés pour accueillir les activités commerciales. Ils doivent être développés en tant qu unité regroupant des commerces et des services : entrepôts, hypermarchés, centres commerciaux, centres de loisirs, zones logistiques. Un master plan doit organiser ces zones et parcs d activités et les insérer dans le tissu local. Il existe déjà des schémas directeurs d aménagement urbain (SDAU) et plan d aménagement (PA). Des opportunités se présentent donc pour les développeurs et aménageurs d espaces commerciaux et de ZAC, les gestionnaires d espaces commerciaux et les franchiseurs Les réalisations en cours et les projets Les pôles d activités commerciales (PAC) Trois projets ont été lancés sur les 12 annoncés à l horizon 2012 dans le cadre du plan «Rawaj» : - le Retail Park d Oujda doit contribuer à renforcer l attractivité de la ville qui développe actuellement un parc industriel dédié aux énergies renouvelables ; - la plateforme commerciale de Meknès s intègre dans le projet plus globale de développement des villes du centre du pays ; - la zone d activité commerciale de Nouaceur, près de Casablanca, se situe sur un pôle dynamique. Proche de l aéroport, elle accueille de nombreuses industries, de vastes projets immobiliers et des connexions au réseau autoroutier Les grands projets d immobilier commercial Plusieurs projets d immobilier commercial sont actuellement en cours de réalisation ou à l étude. Certains sont exclusivement dédiés au commerce. D autres s intègrent dans des projets d aménagement diversifiés qui rassemblent espaces commerciaux, résidentiels, professionnels et parfois touristiques. - le Morocco Mall : il est développé conjointement par les deux principaux franchiseurs du Maroc : Nesk Invest et Aksal. Les deux concurrents se sont associés pour réaliser le plus grand mall du Maroc. Il se situe sur le front de mer de Casablanca, sur un terrain de 10 hectares m² doivent accueillir près de 200 enseignes. Ce mall est conçu comme un espace de vie, il intègrera donc des restaurants, des espaces de loisir, une promenade et une patinoire. Le Morocco Mall est actuellement en cours de réalisation et les travaux devraient s achever fin La Marina de Casablanca : la Marina est un complexe intégré qui rassemble bureaux, centre de conférences, hôtels, logements et espaces commerciaux. Elle est située à Casablanca, entre le port et la mosquée Hassan II. Elle doit contribuer à la réhabilitation du centre de Casablanca m² de surfaces commerciales seront disponibles le long d une zone de promenade. - Anfaplace à Casablanca : Le projet est situé sur le front de mer de Casablanca. Il regroupera un complexe résidentiel, touristique et financier de haut standing. Le projet comprend également un centre commercial d une superficie de m².

5 Page 29 En 2009, l immobilier a moins souffert de la crise au Maroc que dans la majorité des pays européens. Il a tout de même connu un net ralentissement. Toutefois, cette contraction du marché a contribué à son assainissement : de nombreuses petites entreprises non-professionnelles, opérant dans le secteur par opportunisme, se trouvent ainsi progressivement évincées du marché L inadéquation de l offre face à la demande Chaque année, familles nouvelles arrivent sur le marché de l immobilier au Maroc. Or, d une manière générale, l offre ne correspond pas aux besoins réels des clients, ni en termes de standing, ni en termes de prix, et ce, sur l ensemble du territoire marocain La surproduction de logements de haut standing La spéculation des dernières années a conduit à une surproduction de logements de haut standing au dépend des gammes moyennes et économiques. La demande en logements de haut standing est estimée à environ 5 % du total de la demande en immobilier résidentiel. Or, depuis 2008, ce créneau montre des signes d essoufflement. En effet, une offre importante a été développée tandis que le niveau de demande est resté stable. Si avant 2005 les acquéreurs n avaient pas de grandes exigences face à une offre réduite, ils sont aujourd hui devenus plus avertis et plus exigeants sur la qualité. Jusqu à présent, les promoteurs et propriétaires ont continué à afficher des prix excessifs au regard de la qualité des produits. Toutefois, ces derniers peinent à écouler leurs projets. Ainsi, dans certaines villes, le segment haut de gamme a affiché un recul des prix important, avec une baisse atteignant jusqu à 40 % par rapport aux niveaux de L absence d une offre de logement de moyen standing L orientation des promoteurs vers le haut de gamme a engendré une pénurie en logements de moyen standing, essentiellement demandés par la classe moyenne. Or, la limite de l offre immobilière en moyen standing et l absence d offre locative claire pénalise une partie de la population. Une large majorité des ménages composant la classe moyenne ne trouve pas de logement à sa convenance. Contrainte par le marché, cette clientèle se tourne vers l achat de logements économiques. Le moyen standing semble donc être une niche porteuse d opportunités pour les promoteurs nationaux et étrangers L insuffisance de logements sociaux Enfin, l offre en logements sociaux et économiques reste insuffisante en dépit des efforts affichés par les autorités publiques. Très développé jusqu en 2008, ce segment a été délaissé par les promoteurs depuis deux ans en raison des faibles marges qu il permet. Or, la demande n a pas diminué. En réaction, les particuliers développent eux-mêmes leur logement. L auto-construction représente ainsi plus de 60 % des constructions économiques. Par conséquent, ce segment offre des perspectives porteuses pour les acteurs de la promotion immobilière.

6 Page 109 G VI Identifiant National : RC Casablanca Date de création de l'entité : 2006 Forme Juridique : SARL Identification Coordonnées Adresse Physique : 6 rue Ab Sa i, 4 ème étage 200 Casablanca Coordonnées : Téléphone : +212 (0) / s.com gr Fax : +212 (0) 5 Site Internet : as.com Liste de contacts Gr Vi s SARL Mme Marija MA (DIRECTRICE DU POLE DEVELOPPEMENT) GSM : +212 (0) as.com Age Im SARL Mme Lamia H I (DIRECTRICE GENERALE) GSM : +212 (0) r.com B Con SARL M. Pablo CA (DIRECTEUR DU POLE FONCIER) GSM : +212 (0) s.com Sy Proj Ma SARL M. Hassan HA (DIRECTEUR DU POLE TECHNIQUE) GSM : +212 (0) Activités Immobilier résidentiel, balnéaire, professionnel et commercial. Données économiques et générales Année Capital DH NC Chiffre d affaires NC NC Effectif total 30 NC CHAMBRE FRANCAISE D INDUSTRIE ET DU COMMERCE AU MAROC

7 Page 110 Informations sur G VI Présentation : Gr Viv est une holding de participation dans des sociétés de promotions immobilières, propriétaire des marques «La Alc» et «An Re l» qui se dédie à la promotion d immobilier de luxe. À ce jour, Gr Vi compte à son actif plusieurs projets réalisés au Maroc et en Espagne et une dizaine de projets en cours de réalisations à travers le Royaume. Les différents projets s appuient sur des structures spécialisées, indépendantes les unes des autres, gérées sous la coupe de la holding Grupo Viviendas, parmi elles : - B Co : se charge du conseil et intermédiation dans l acquisition de biens fonciers au Maroc, achat et vente de réserves foncières. Elle possède un stock de plus de 300 produits fonciers (zone de villas, zone touristique, zone d immeubles, zone industrielle). - Sy Pro Ma : se charge du pilotage technique des projets immobiliers. Elle assure la coordination des travaux, maîtrise des coûts de construction et respect des délais. - Age Im : se charge du conseil, du consulting, de la recherche personnalisée et de la commercialisation immobilière au Maroc. Elle possède un réseau d agences immobilières à travers le Royaume. Ces sociétés ont des liens privilégiés qui permettent des synergies et des facilités de par la proximité des bureaux et les liens de confiance établis par leurs fondateurs. Elles interviennent également indépendamment pour le compte d autres promoteurs et clients. Description des activités : G Vi se situe sur le segment du haut de gamme. Son fondateur, qui est à l origine du premier projet balnéaire au Maroc «La Al B Re», fut pionnier dans l immobilier balnéaire dans la région de Soualem (30 km de Casablanca). Depuis, son expertise dans la réalisation de résidences de haut standing et le regroupement de compétences ont été renforcés et ce segment concentre ses plus grands projets. G Viv s est cependant diversifiée et propose aujourd hui une offre complète, dans l immobilier résidentiel, balnéaire, professionnel et commercial. Tous les projets immobiliers du groupe portent les marques : «La Al» et «And R», qui constituent des labels de qualité dont le concept repose sur la sécurité des résidents, la qualité des ouvrages, le respect de critères tels que l environnement. G Vi est active dans les régions de Casablanca et Marrakech. G Vi a confié la commercialisation de ses projets immobiliers à la société A Im, qui démarche le plus souvent ses clients par un marketing direct. Projets réalisés : - «La A Be Re» est une réalisation emblématique du fondateur de Gru Vi. Le projet est situé en première ligne de mer, à 20 mn au sud de Casablanca et s étale sur un terrain d une superficie de m² et m² de plancher. Premier village balnéaire créé par le groupe, ce projet pionner comprend 185 appartements de style hispano-mauresque. - «An Pl» propose des plateaux de bureaux à la location dans le centre financier de Casablanca. La superficie construite représente près de m². Projets en cours de réalisation : Le projet «La Al D M» est un resort balnéaire résidentiel et touristique situé en première ligne de mer au sud de Casablanca. Il prévoit la réalisation de 196 villas et un hôtel sur un terrain de près de m². Plusieurs infrastructures de loisir sont programmées (piscine, restaurants, centres de soins, etc ). Le projet «La Al Bl Ma», est une résidence fermée et sécurisée située au quartier résidentiel Targa à Marrakech et qui s étend sur un terrain de m². Elle met à disposition des villas uniques d une superficie moyenne de 342 m² et offre des infrastructures de loisir. Le parking souterrain permet d exploiter toute la résidence en jardin. Le projet est en cours de construction et la villa témoin est en cours d achèvement. CHAMBRE FRANCAISE D INDUSTRIE ET DU COMMERCE AU MAROC

8 Page 111 Projets en cours d autorisation : Le projet «Pu An Re» prévoit la construction d un village résidentiel privé et sécurisé comprenant 95 villas sur un terrain de m². Ce village est situé à Casablanca entre les quartiers Sidi Maârouf et Californie. Le projet «G Un Se» propose une résidence surveillée de 42 villas sur un terrain de m², à quelques pas du Golf Royal et de l université Hassan 1 er de Settat. «La Alc Hi» à Bouskoura est un projet résidentiel établit dans la banlieue sud de Casablanca. Le projet doit comporter 180 appartements à terme. Il s agit du projet le plus important sur le plan financier. Gr Vi s implante également sur le segment de la location en proposant un village résidentiel pour étudiants à Settat. Le projet «U Se» prévoit la réalisation de 236 studios pour 471 étudiants sur un terrain d une superficie de m², mitoyen au campus universitaire de Settat. Projet à l étude : Un nouveau resort balnéaire, «La A Be Re» est à l étude. Partenaires : Pour soutenir sa croissance, Gr Vi a cré des joints-ventures avec des partenaires marocains et des investisseurs étrangers. L entreprise lance des appels d offres pour réaliser les travaux de construction. Elle fait appel à différents groupes de BTP selon la région où elle opère. Actionnariat : G Viv est détenue à 60 % par une personne morale et à 40 % par trois personnes physiques. Pour chacun de ses projets immobiliers, G Viv crée des entités dont elle est généralement majoritaire. Intérêt pour l offre française : G Viv est ouvert aux partenariats avec des entreprises françaises, qu elles soient disposées à l accompagner dans le développement de ses activités ou qu elles aient besoin d accompagnement dans le secteur immobilier au Maroc. CHAMBRE FRANCAISE D INDUSTRIE ET DU COMMERCE AU MAROC

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Conclusion d un accord de partenariat pour l implantation d une usine au sein d Atlantic Free Zone à Kénitra De gauche à droite : M. Abdellatif Hadj Hamou, Président du Directoire de MEDZ, M. Alexandre

Plus en détail

Société MARITA Immobilière

Société MARITA Immobilière Société MARITA Immobilière Présentation & Références Agenda 1 Présentation de la SMI 2 Projets finalisés 3 Projet en cours Innovation Qualité Elégance Page 2 Société MARITA Immobilière Chiffres clés DOMAINES

Plus en détail

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse

Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca. Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse Baromètre CRI de l immobilier d entreprise de la région du Grand Casablanca Résultats intermédiaires - Rapport de synthèse IMMO PRO 2007-22 février 2007 Enquête réalisée par : Créargie Maroc 1 Sommaire

Plus en détail

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES À seulement 15km de l Europe et à 3h de vol des grandes capitales européennes Véritable carrefour d échanges économiques et culturels entre l Europe, le Moyen Orient

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

CASABLANCA : METROPOLE TOURISTIQUE URBAINE D ENVERGURE INTERNATIONALE

CASABLANCA : METROPOLE TOURISTIQUE URBAINE D ENVERGURE INTERNATIONALE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DU TOURISME, DE L ARTISANAT ET DE L ECONOMIE SOCIALE CASABLANCA : METROPOLE TOURISTIQUE URBAINE D ENVERGURE INTERNATIONALE Casablanca, le 30 Novembre 2005 1 Sommaire 1 Diagnostic

Plus en détail

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile!

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile! 2 ème semestre 2014 + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts Bertrand FILLIETTE Directeur Arthur Loyd EDITO

Plus en détail

VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS.

VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS. VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS. Yamed Capital est un groupe indépendant de services immobiliers

Plus en détail

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan

INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan INVESTIR AU MAROC région Tanger-Tétouan FINANCES & CONSEIL MEDITARRANEE 23 Octobre Avril 2012 I. Généralités Superficie Capitale Villes principales Langue officielle Monnaie Population 710 000 Km² Rabat

Plus en détail

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux

Direction Générale des Impôts. Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Direction Générale des Impôts Taxe d'habitation et Taxe de Services Communaux Edition 2010 Direction Générale des Impôts Service de la Communication Rue Haj Ahmed Cherkaoui, Agdal, Rabat Tél. : 212 (0)

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe Foncia allie la proximité avec le client et la force d un grand groupe expérimenté et performant. Photo DR Foncia,

Plus en détail

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES

LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES LE MAROC, UN VÉRITABLE HUB DES AFFAIRES À seulement 15km de l Europe et à 3h de vol des grandes capitales européennes Véritable carrefour d échanges économiques et culturels entre l Europe, le Moyen Orient

Plus en détail

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs.

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. Nous concevons l immobilier dans le sens de la durée, car la réussite

Plus en détail

Accession ou placement locatif : optimisez votre patrimoine immobilier en toute sérénité

Accession ou placement locatif : optimisez votre patrimoine immobilier en toute sérénité Accession ou placement locatif : optimisez votre patrimoine immobilier en toute sérénité Deux pôles d activités, cinq grands métiers : un groupe mondial diversifié Comptant plus de 113 300 collaborateurs

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST. Les EST sont des établissements supérieurs public. Diplôme préparé : D.U.T

Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST. Les EST sont des établissements supérieurs public. Diplôme préparé : D.U.T Ecoles Supérieures de Technologie (EST) Les EST sont des établissements supérieurs public Ministère de Tutelle : Ministère de l'éducation Nationale de l'enseignement Supérieur de la Formation des Cadres

Plus en détail

Forum des investisseurs privés

Forum des investisseurs privés Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Immobilier au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue de Friedland

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

RÉSIDENCE AFFAIRES QUARTZ. RÉSIDENCE le. www.terresens.com

RÉSIDENCE AFFAIRES QUARTZ. RÉSIDENCE le. www.terresens.com RÉSIDENCE AFFAIRES RÉSIDENCE le QUARTZ French Riviera www.terresens.com 2 la situation Paris : A6 Lyon - Marseille, A8 Cannes puis sortie 42 Cannes-centre / Le Cannet Lyon : A7 Marseille, A8 Cannes puis

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Après le succès de l offre Novaxia Immo Opportunité 1 en 2012, découvrez «Novaxia Immo Opportunité 2»

Après le succès de l offre Novaxia Immo Opportunité 1 en 2012, découvrez «Novaxia Immo Opportunité 2» L opportunité d investir votre isf et votre ir dans l immobilier et l hôtellerie OFFRE LIÉE, VISÉE PAR L AMF POUR LA SOUSCRIPTION AU CAPITAL DES SOCIÉTÉS NIO IMMO PARIS, NIO IMMO IDF, NIO IMMO QUART SUD-EST,

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

EXPERTISE. Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester

EXPERTISE. Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester 106 Motel One Brussels, Bruxelles, Belgique Architecte : SM Archi 2000 Victor Demeester 107 Le Groupe BESIX Développement Immobilier Développement Immobilier 108 BESIX RED développement en vitesse de croisière

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Premier banquier de l immobilier

Premier banquier de l immobilier Premier banquier de l immobilier 2 e groupe bancaire en France 2e banque des particuliers 2e banque principale 2e pour les crédits immobiliers 2e pour l'épargne 1ère banque des PME 2e banque des professionnels

Plus en détail

ANNEX 12. Marketing brochure (See attached document) & Visit: http://www.choisymaurice.com/

ANNEX 12. Marketing brochure (See attached document) & Visit: http://www.choisymaurice.com/ ANNEX 12 Marketing brochure (See attached document) & Visit: http://www.choisymaurice.com/ N Pointe aux Cannoniers Péreybère Club Med B45 B13 SUPER U Plage de Mon Choisy 100m Plage de Mon Choisy Grand

Plus en détail

AMMONITIA Département Investissement Etude locative

AMMONITIA Département Investissement Etude locative AMMONITIA Département Investissement Etude locative PRESENTATION DE L ARRONDISSEMENT Démographie Paris 17 Paris Population en 2011 168 454 2 234 105 Variation population : taux annuel moyen entre 1999

Plus en détail

Évry (91) - Architectes : Cabinet Îles. Souriez, vous êtes chez vous

Évry (91) - Architectes : Cabinet Îles. Souriez, vous êtes chez vous Évry (91) - Architectes : Cabinet Îles Souriez, vous êtes chez vous Pavillons-sous-Bois (93) - Architecte : Antoine Daudré-Vignier Magnanville (78) - Architecte : Christophe Chaplain L esprit MDH Promotion

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Le plan sectoriel logement PSL Sommaire Considérations générales Le PSL, ses éléments réglementaires et la mise en conformité des PAG 3 Considérations

Plus en détail

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier 2010 1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE

Plus en détail

La mutualisation du stationnement

La mutualisation du stationnement La mutualisation du stationnement Eric GANTELET, Président SARECO SARECO est un bureau d études spécialisé sur les questions de stationnement qui conseille les collectivités territoriales depuis la définition

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

i ÉàÜx Étá á w w x {v tüåx õ ÄË õ ÄËÉÜ x w w x Ä Ä t c c Ät ÅxÜt x AVENIS Nov - 2011

i ÉàÜx Étá á w w x {v tüåx õ ÄË õ ÄËÉÜ x w w x Ä Ä t c c Ät ÅxÜt x AVENIS Nov - 2011 iéàüx Étá á wx v{tüåx õ ÄËÉÜ x wx Ät ctäåxüt x AVENIS Nov - 2011 Premium Village Palmeraie A l orée de la Palmeraie, à proximité des golfs et du centre ville, Premium Village prend forme. Des résidences

Plus en détail

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Office Avenue Montouge (92) office-avenue.fr Office Avenue office-avenue.fr Espaces Business Montrouge A partir de 97.251 HT Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Montrouge Hauts de Seine

Plus en détail

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT L investissement Pinel, un Investissement immobilier Le site est édité par un groupement de conseillers en gestion

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011

FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011 FICHE RESUME DE L ETUDE DU SECTEUR DU TOURISME 2011 21 Beatriz Cerezo Monje Rosalva Espino Ramírez Cristina Silvera Roig 1. INTRODUCTION Principales fuentes de energías renovables actualmente en Marruecos

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ISF 2015

MANDAT DE GESTION ISF 2015 MANDAT DE GESTION ISF 2015 1 AVERTISSEMENT Ce document n est pas contractuel et est réservé aux professionnels de la gestion de patrimoine (CIF) souhaitant obtenir des informations sur le mandat de gestion

Plus en détail

Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d études

Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d études CB Richard Ellis France ViewPoint www.cbre.fr/fr_fr/etude Octobre 2011 Le marché résidentiel Haut de Gamme à Paris David TRAN, Chargé d étu RÉSUMÉ Après avoir été touché par la crise économique et financière

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement L opération ile seguin-rives de seine présentée au mipim 2009 Pour la troisième année consécutive, la Ville de Boulogne-Billancourt et la SAEM Val de Seine Aménagement participeront au MIPIM, Marché international

Plus en détail

URBAN PRESTIGIMMO. SCPI Malraux. Présentation en. points clés

URBAN PRESTIGIMMO. SCPI Malraux. Présentation en. points clés at rim oi ne.c om Une selection Le Guide Du Patrimoine, Contact Laurent COHEN, Tel 06 50 79 29 79 ou Tel 09 51 70 15 49 ed up URBAN PRESTIGIMMO Présentation en w 2013 PIERRE PAPIER : 1ER PRIX GESTIONNAIRE

Plus en détail

Zones franches et places financières offshore au Maroc

Zones franches et places financières offshore au Maroc Zones franches et places financières offshore au Maroc Actualisation au 1 mai 2002 MINEFI DREE/TRÉSOR Soucieux de consolider sa politique d ouverture commerciale, d améliorer ses capacités d exportation

Plus en détail

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC.

Présentation. L AFEM regroupe à ce jour près de 300 membres. Elle est constituée de femmes qui dirigent des sociétés morales: SA, SARL, SNC. AFEM: Association des femmes chefs d entreprise du Maroc, est une association indépendante créée le 28 septembre 2000 afin d offrir aux femmes Chefs d entreprises un cadre leur permettant de: : - contribuer

Plus en détail

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE SLETTER AGENCE Luxembourg - IMMOBILIER D ENTREPRISE OFFRE A LA UNE Edito Nous entamons à présent la dernière ligne droite de cette année 2010. Une année encore délicate aux vues du contexte économique

Plus en détail

Hôtellerie & Tourisme

Hôtellerie & Tourisme SALARY SURVEY 2014 & & Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr INTRODUCTION Michael Page & est une division de Michael Page, leader du conseil en recrutement, spécialiste de

Plus en détail

Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur

Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-130 du 10 septembre 2013 relative à la prise de contrôle exclusif de Foncière Paris France par Cofitem-Cofimur L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

Les principales méthodes d évaluation

Les principales méthodes d évaluation Attention : Cette fiche n a pas pour objet de fixer administrativement la valeur des biens. Elle ne doit pas être assimilée à une instruction administrative. Elle propose les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE 1 ère EDITION 2015 ESPACES ENTREPRISES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES 1 er Réseau PARTENAIRE Chiffres clefs EDITO Nous vous présentons notre nouvelle édition de notre ESPACE ENTREPRISE dans laquelle vous

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement FOYAL TRADE Agence Import-Export Une Invitation de «FOYAL TRADE» Club d affaires affilié au réseau CIOA Bienvenue dans le Club d affaires Foyal Trade! «L accélération de la

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO

DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO DOSSIER DE PRESSE, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX JEUNES RÉALISÉE PAR SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN PARTENARIAT AVEC HIT RADIO COMMUNIQUE DE PRESSE Casablanca, le 4 juin 2014 SO HIT, UNE OFFRE EXCLUSIVE DÉDIÉE AUX

Plus en détail

L IMMOBILIER PROFESSIONNEL EN MÉTROPOLE LILLOISE. Immo DesPros PÉRENCHIES

L IMMOBILIER PROFESSIONNEL EN MÉTROPOLE LILLOISE. Immo DesPros PÉRENCHIES L IMMOBILIER PROFESSIONNEL EN MÉTROPOLE LILLOISE La revue Immo DesPros SÉLECTION 1 er semestre 2013 EXCLUSIVITÉ BONDUES RAVENNES-LES-FRANCS LOCATION de 500 à 1.685 m 2 632 Positionné à l entrée du nouveau

Plus en détail

151-155 RUE DE BERCY PARIS 12 e

151-155 RUE DE BERCY PARIS 12 e 151-155 RUE DE BERCY PARIS 12 e WWW.VIVACITY-PARIS.FR DOCUMENT CONFIDENTIEL - NE PAS DIFFUSER - PERSPECTIVE NON CONTRACTUELLE SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION p.3 2 SITUATION & ACCÈS p.6 SURFACES 3p.10 4 PLANS

Plus en détail

Ce projet, e de 5 ans environ, devrait générer un rendement. Achat du terrain de 66 000 m! (levée de fonds actuelle)

Ce projet, e de 5 ans environ, devrait générer un rendement. Achat du terrain de 66 000 m! (levée de fonds actuelle) '!(00%#*'1%-1%)(,'' lotissement et par ce biais, de diversifier vos investissements. upera de ce projet dans toutes ses étapes. Ce placement vous permettra de mutualiser les risques en achetant, en, un

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Résidence Bioparc LYON 8 è. Résidence hôtelière

Résidence Bioparc LYON 8 è. Résidence hôtelière Résidence Bioparc LYON 8 è Résidence hôtelière Lyon Lyon, pôle de compétitivité européen Rejoindre Lyon, c est choisir l une des métropoles européennes les plus attractives. De multiples entreprises aux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015 Sommaire Points clés Résultats financiers 2014 Marché et perspectives 2 Points clés Résultats 2014 en ligne avec les objectifs annoncés «chiffre d affaires sensiblement comparable à celui de 2013 et marge

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

SIMI 2014 3 au 5 décembre

SIMI 2014 3 au 5 décembre DOSSIER DE PRESSE Les acteurs de Saint-Brieuc présentent le projet urbain du quartier de la gare aux opérateurs de l immobilier professionnel SIMI 2014 3 au 5 décembre Salon de l immobilier d entreprise

Plus en détail

uniqué Commu continuité entre la urbaine quartier. La de Elle distingue Aménagement La élaborée avec HQE Aménagement opérations Riche 37).

uniqué Commu continuité entre la urbaine quartier. La de Elle distingue Aménagement La élaborée avec HQE Aménagement opérations Riche 37). Commu uniqué de presse e La Riche, 16 octobre 2013 «ZAC du Plessis-Botanique» : une opératio on de couture urbaine pour assurer la continuité du développement entre la Ville de La Riche la Ville de Tours

Plus en détail

Résidences pieds dans l eau, placements à revenu garanti, produits d investissement retraite... découvrez tous nos produits, services et avantages

Résidences pieds dans l eau, placements à revenu garanti, produits d investissement retraite... découvrez tous nos produits, services et avantages Spécial INVESTISSEMENTS A LʼILE MAURICE CONFÉRENCES «investir à l île Maurice» Paris, mardi 16 avril à 18h30 Lyon, jeudi 18 avril à 18h00 Bordeaux, mardi 23 avril à 18h00 Résidences pieds dans l eau, placements

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Vous cherchez des solutions de défiscalisation attractives et efficaces? Tout en assurant fiabilité, sécurité et suivi?

Vous cherchez des solutions de défiscalisation attractives et efficaces? Tout en assurant fiabilité, sécurité et suivi? Vous cherchez des solutions de défiscalisation attractives et efficaces? Tout en assurant fiabilité, sécurité et suivi? Parce qu investir en Outre-Mer ne s improvise pas La convergence de 2 acteurs reconnus

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

Le tourisme, un impératif national d avenir...

Le tourisme, un impératif national d avenir... Le tourisme, un impératif national d avenir... 2 Le développement du tourisme est consacré par le Schéma Directeur de l Aménagement Touristique SDAT qui vise une «mise en tourisme» de l Algérie à l horizon

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

FIP PATRIMOINE & HÔTEL N 5. Investir dans des PME du SECTEUR HÔTELIER

FIP PATRIMOINE & HÔTEL N 5. Investir dans des PME du SECTEUR HÔTELIER FIP PATRIMOINE & HÔTEL N 5 Investir dans des PME du SECTEUR HÔTELIER Jean-Marc Palhon Président d Extendam Pourquoi investir dans des PME du secteur hôtelier?

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 2014

Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 2014 Les crédits nouveaux à l habitat des ménages : les tendances à mi 214 Gwenaëlle FEGAR Direction des Statistiques monétaires et financières Service d Analyse des financements nationaux Après une forte progression

Plus en détail

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Partenariat Public-Privé Privé pour le développement du secteur énergétique en Afrique Vendredi 30 avril 2004 - Marrakech La gestion déléguée de la distribution de l'électricité

Plus en détail

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique

Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Le nouveau marketing urbain à l heure du numérique Liège, 10 / 10 / 2014 Joël Gayet Chercheur associé à Sciences Po Aix Directeur de la Chaire «Attractivité & Nouveau Marketing Territorial» Attractivité

Plus en détail

Charte d utilisation du site bluefactory

Charte d utilisation du site bluefactory Charte d utilisation du site bluefactory Version 1.5 Date : 17.05.2013 1 Sommaire 1 Contexte... 3 2 Principes d utilisation du site... 3 2.1 Principes de Création, d Innovation et d Excellence... 3 2.2

Plus en détail

Le logement en Europe

Le logement en Europe Le logement en Europe DONNÉES 2014, TENDANCES 2015 Contact presse Galivel & Associés 01 41 05 02 02 galivel@galivel.com Leader de l immobilier en Europe, ERA publie sa nouvelle étude sur les marchés du

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail