LEÇON N 31 : Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. Applications.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LEÇON N 31 : Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. Applications."

Transcription

1 LEÇON N 3 : Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. pplications. Pré-requis : ngles orientés de vecteurs, mesure principale, notation «modulo» ; Relation de Chasles ; π = mesure de l angle plat (indépendant de l orientation choisie du plan) ; Pour tout triangle C, (, C) + ( C, ) + ( C, C) = π (mod 2π). On se place dans le plan affine euclidien orienté P. 3. L angle inscrit Définition : Soient C un cercle de centre O et M,, trois points distincts de ce cercle. L angle orienté ( M, M) est appelé l angle inscrit. L angle ( O, O) est appelé l angle au centre. Théorème : Soient C un cercle de centre O et M,, trois points distincts de ce cercle. On a alors 2 ( O, O) = ( M, M) (mod π) ou ( O, O) = 2( M, M) (mod 2π). Comme les triangles OM et OM sont isocèles, on a M ( O, OM) = π 2( MO, M) (mod 2π) et ( OM, O) = π 2( M, MO) (mod 2π). / / O / En utilisant la relation de Chasles, on obtient donc ( O, O) = 2π 2 ( ( M, MO) + ( MO, M) ) d où le résultat. = 2( M, M) (mod 2π) = 2( M, M) (mod 2π), (mod 2π)

2 2 Théorème de l angle inscrit Corollaire : Soit τ la tangente au cercle C en, et T un point de τ. lors 2 ( O, O) = ( T, ) τ Soit le point de C diamétralement opposé à. lors (, ) = ( T, ) τ O T Donc, par le théorème, on a d où le résultat. 2 ( O, O) = (, ) (mod π) = ( T, ) (mod π), Corollaire 2 : On a ( T, ) = ( M, M) Le corollaire implique que 2 ( O, O) = ( T, ) Le théorème, quant à lui, implique que 2 ( O, O = ( M, M) Par soustraction membre à membre, on obtient 0 = ( T, ) ( M, M) (mod π), soit ( T, ) = ( M, M) 3.2 Lignes de niveau Dans la suite, et sont deux points distincts de P, et α un réel donné. On pose Γ α π = {M P ( M, M) = α (mod π)} et Γ α 2π = {M P ( M, M) = α (mod 2π)}. Proposition : (i) Si α = 0 (mod π), alors Γ α π = () ; (ii) Si α 0 (mod π), alors Γ α π est le cercle passant par et de centre l intersection de la droite perpendiculaire à (T) (elle-même définie par ( T, ) = α (mod π)) passant par et de la médiatrice de []. Le cas (ii) ci-dessus est illustré dans cette démonstation. (i) trivial

3 Théorème de l angle inscrit 3 (ii) Nous allons montrer la double inclusion : Soient T un point tel que ( T, ) = α (mod π), O l intersection de la perpendiculaire à (T) passant par et de la médiatrice D de [], et C le cercle de centre O passant par (et donc aussi par ). Remarquons que (T) est la tangente à C en. Si M est un point de C, le corollaire 2 nous assure que ( M, M) = α (mod π), donc M Γ α π. On a donc C Γ α π. Réciproquement, si M Γ α α π, alors on a par hypothèse (α 0 (mod π)) que M,, sont non alignés. Il existe T donc un cercle C passant par ces trois points. Soient O son centre et τ la tangente en à C et T τ. lors par le corollaire 2, ( T, ) = ( M, M) (mod π), ce qui détermine τ et O (comme intersection de " " et D). Donc C = C et M C, d où Γ α π C. O α M Proposition 2 : (i) Si α = 0 (mod 2π), alors Γ α 2π = ()\[] ; (ii) Si α = π (mod 2π), alors Γ α 2π =][ ; (iii) Sinon, Γ α 2π est l un des deux arcs ( et exclus) suivant le cercle défini dans la proposition (ii), déterminé par l appartenance de α (mod 2π) à l intervalle ] π, 0[ ou ]0, π[. (i)-(ii) trivial (iii) Remarquons que Γ α π = Γ α 2π Γα+π 2π, donc Γα 2π Γα π. Or (, M) et ( M, M) sont de même sens et changent donc simultanément de sens selon la position de M par rapport à la droite () (par hypothèse, M ()). Si la mesure principale d un angle ( M, M) défini modulo 2π pour un point de Γ α 2π est dans ]0, π[ (resp. ] π, 0[), celle d un angle analogue pour un point de Γ α+π 2π est dans ] π, 0[ (resp. ]0, π[). Par suite, les angles ( M, M) pour M Γ α 2π et M Γα+π 2π sont de sens opposés, donc Γ α 2π est l un des arcs et Γα+π 2π l autre. M Conséquence de la proposition : On a le critère de cocyclicité suivant : Théorème 2 : Quatre points,, C, D distincts sont alignés ou cocycliques si et seulement si ( C, C) = ( D, D)

4 4 Théorème de l angle inscrit : Si alignés, l égalité est immédiate. Supposons alors,, C, D cocycliques et notons O le centre du cercle obtenu. lors le théorème nous assure que 2 ( O, O) = ( C, C) (mod π) et 2 ( O, O) = ( D, D) D où ( C, C) = ( D, D) (mod π), : Notons α la mesure principale de ( C, C), de sorte que ( C, C) = α (mod π) et ( D, D) = α D où C, D Γ α π et donc, par la proposition, C, D () si α = 0 (mod π) et les quatre points sont alignés, ou alors C, D C avec C cercle passant par et, et les quatre points sont cocycliques. 3.3 pplications 3.3. Symétries Proposition 3 : Soit C un triangle non aplati, H son orthocentre et C son cercle cireconscrit. Les trois cercles définis par symétrie de C par rapport aux côtés du triangle sont concourrants en H. (les notations supplémentaires présentes sur la figure seront introduites dans la démonstration) H 3 C H H C H 2 Soient H, H 2 et H 3 les symétriques de H par rapport à (C), (C) et (). Par définition de la hauteur, ( C, HC ) = π 2 (mod π) et (, H ) = π 2 Donc d après le théorème 2, les points, H,, C sont cocylciques. De plus, puisqu une symétrie axiale change les angles orientés en leurs opposés, on a les égalités suivantes, modulo π : ( H, H C) = ( H, HC) = ( H, HC ) = ( HC, H ) thm 2 = ( C, ) = (, C), donc (toujours par le théorème 2), les points,, C, H sont cocycliques, d où H C. On montre de la même manière que H 2, H 3 C. Le symétrique de C (contenant, C, H ) par rapport à (C) passe donc par, C et H, et on montre ainsi avec les deux autres cercles que le point H est leur seul point d intersection.

5 Théorème de l angle inscrit Point de Miquel Proposition 4 : F Soit C un triangle non aplati, D une droite coupant respectivement (C), (C) et () en D, E et F. Les cercles circonscrits aux triangles C, DF, EF, DEC sont concourrants en un point appelé point de Miquel. D E D C Notons C à C 4 les quatres cercles donnés par l énoncé (dans le même ordre). est une intersection de C et C 2, nous allons donc noter M l autre. On a alors que M, car sinon il existerait une homothétie transformant C en C 2, en particulier en F et C en D, ce qui impliquerait que (C) // (DF), ce qui est absurde. On montre de même, en utilisant C 2 et C 3, que M E. Ensuite, M (resp. M C, M D, M F ) car sinon C 2 (resp. C 2, C, C ) contiendrait,, F (resp., C, D ;, C, D ;,, F ) qui sont alignés. On peut ainsi appliquer le théorème 2 au cercle C 2 : ( DM, DF) = ( M, F) (mod π) ( DM, DE) = ( M, ) (mod π), et au cercle C : ( CM, C) = ( M, ) (mod π), donc ( DM, DE) = ( CM, C) (mod π) = ( CM, CE) (mod π), et donc M C4. De plus, ( DM, D) = ( DM, DC) (mod π) ( FM, F) = EM, EC) (mod π) (théorème 2 dans les cercles C 2 et C 4 ), ce qui est encore équivalent à ( FM, F) = EM, E) (mod π) M C 3. Finalement, le point M se trouve sur chacun des cercles C à C 4, le résultat est ainsi démontré.

6 6 Théorème de l angle inscrit Droite de Simson Proposition 5 : S P Soit C un triangle non aplati, S P et P, Q, R les projetés orthogonaux de S sur les trois côtés. lors P, Q, R sont alignés si et seulement si S est sur le cercle circonscrit au triangle C. R Q C On a (C) (RS) et () (QS), donc ( R, Q) = (, C) (mod π) = ( SR, SQ) (mod π) thm 2, S, R, Q cocylcilques thm 2 ( RQ, RS) = ( Q, S) On montre de même que (C) (PS) et (C) (RS) thm 2 ( RS, RP) = ( CS, CP) Donc ( RQ, RP) = ( RQ, RS) + ( RS, RP) = ( Q, S) + ( CS, CP) insi, P, Q, R alignés ( RQ, RP) = 0 (mod π) ( Q, S) = ( CP, CS) (mod π) (, S) = ( C, CS) (mod π) S,,, C cocycliques S est sur le cercle circonscrit au triangle C. c 200 par Martial LENZEN. ucune reproduction, même partielle, autres que celles prévues à l article L du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite sans l autorisation expresse de l auteur.

Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. Applications

Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. Applications Théorème de l angle inscrit. Cocyclicité. Applications Introduction : On se place dans plan affine euclidien orienté. On suppose connu : - Angles orientés de vecteurs, relation de Chasles - Pour un triangle

Plus en détail

LEÇON N 34 : Droites remarquables du triangle : bissectrices, hauteurs, médianes, médiatrices... (dans l ordre que l on voudra)

LEÇON N 34 : Droites remarquables du triangle : bissectrices, hauteurs, médianes, médiatrices... (dans l ordre que l on voudra) LEÇON N 34 : Droites remarquables du triangle : bissectrices, hauteurs, médianes, médiatrices... (dans l ordre que l on voudra) Pré-requis : Théorème des milieux, barycentre, coordonnées barycentriques

Plus en détail

Préparation au CAPES Université Claude Bernard Lyon

Préparation au CAPES Université Claude Bernard Lyon Université de Lyon Préparation au CPES Université Claude ernard Lyon 1 2009-2010 THÉORÈME DE L NGLE INSCRIT. COCYCLICITÉ. PPLICTIONS Contenu Ces notes, inspirées des exposés présentés lors de la séance

Plus en détail

1 Théorème de l angle inscrit

1 Théorème de l angle inscrit Université Claude ernard Lon I CPES de Mathématiques : Oral nnée 2006 2007 Théorème de l angle inscrit, etc. 0 Prérequis On se place dans un plan affine orienté P. angles de vecteurs, de droites ; relation

Plus en détail

EXERCICES DE GEOMETRIE BASES

EXERCICES DE GEOMETRIE BASES EXERES E GEETRE SES Exercice n 1 p. 222 Puisque et sont de même mesure, il en est de même pour les angles L et N. Notons x cet angle. Par suite, NL = N = 180 (90 + x) = 90 x. e même, NL = L = 180 (90 +

Plus en détail

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC1, groupe 1 Exposé 36

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC1, groupe 1 Exposé 36 THEOREME DE L ANGLE INSCRIT : ENSEMBLE DES POINTS M DU PLAN TELS QUE L ANGLE ORIENTE DE DROITES OU DEMI-DROITES (MA MB SOIT CONSTANT COCYCLICITE APPLICATIONS Niveau : complémentaire Pré-requis : Vecteurs

Plus en détail

Définir précisément (tout énoncé inexact ou incomplet sera compté comme faux) ce qu est une homothétie (dans un plan euclidien).

Définir précisément (tout énoncé inexact ou incomplet sera compté comme faux) ce qu est une homothétie (dans un plan euclidien). L1 2016-2017 Géométrie en petite dimension orrigé du contrôle continu 2 Exercice 1 Énoncer précisément (tout énoncé inexact ou incomplet sera compté comme faux) les trois cas d égalité des triangles. Toutes

Plus en détail

Exercices sur la chasse aux angles

Exercices sur la chasse aux angles OMIN : Géométrie UTUR : Igor KORTHMSKI NIVU : ébutants STG : Montpellier 2013 ONTNU : xercices xercices sur la chasse aux angles - Énoncés- xercice 1 Soient Γ 1 et Γ 2 deux cercles s intersectant en P

Plus en détail

Exercices sur la chasse aux angles

Exercices sur la chasse aux angles OMIN : Géométrie UTUR : Igor KORTHMSKI NIVU : ébutants STG : Montpellier 2012 ONTNU : xercices xercices sur la chasse aux angles - Énoncés- xercice 1 Soit un triangle. Montrer que l intersection de la

Plus en détail

LEÇON N 36 : Produit vectoriel, produit mixte.

LEÇON N 36 : Produit vectoriel, produit mixte. LEÇON N 36 :. Pré-requis : Généralités sur les espaces euclidiens affines et vectoriels de dimension inférieure ou égale à trois ; Orientation de l espace (base orthonormée directe, indirecte) : règle

Plus en détail

REFLEXION DU PLAN ECHANGEANT DEUX DROITES SECANTES DONNEES, BISSECTRICES. APPLICATIONS AU TRIANGLE ET AU CERCLE (CERCLE CIRCONSCRIT, ANGLE INSCRIT )

REFLEXION DU PLAN ECHANGEANT DEUX DROITES SECANTES DONNEES, BISSECTRICES. APPLICATIONS AU TRIANGLE ET AU CERCLE (CERCLE CIRCONSCRIT, ANGLE INSCRIT ) Sylvain ETIENNE 003/004 PLC Exposé 9 REFLEXION DU PLN ECHNGENT DEUX DROITES SECNTES DONNEES, BISSECTRICES. PPLICTIONS U TRINGLE ET U CERCLE (CERCLE CIRCONSCRIT, NGLE INSCRIT Niveau : Complémentaire. Pré-requis

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie OMNE : Géométrie UTEUR : mbroise MRGOT NVEU : ébutants STGE : Grésillon 2011 ONTENU : Exercices Exercices de géométrie Exercice 1 Soient Γ et Γ deux cercles de même rayon, sécants en et. Une tangente commune

Plus en détail

Olympiades Françaises de Mathématiques Envoi Numéro 3

Olympiades Françaises de Mathématiques Envoi Numéro 3 Olympiades Françaises de Mathématiques 2016-2017 Olympiades OFM Françaises Mathématiques Envoi Numéro 3 À renvoyer au plus tard le 15 Janvier Les consignes suivantes sont à lire attentivement: Le groupe

Plus en détail

LEÇON N 32 : Relations métriques dans le triangle rectangle. Trigonométrie. Applications.

LEÇON N 32 : Relations métriques dans le triangle rectangle. Trigonométrie. Applications. LEÇON N 3 : Relations métriques dans le triangle rectangle. Trigonométrie. pplications. Pré-requis : Géométrie plane, angle géométrique, mesures algébriques ; Transformations du plan (construction d images,

Plus en détail

LEÇON N 39 : 39.1 Réflexions et bissectrices Bissectrices de deux droites

LEÇON N 39 : 39.1 Réflexions et bissectrices Bissectrices de deux droites LEÇON N 39 : Réflexions du plan échangeant deux droites sécantes données, bissectrices pplications au triangle et au cercle (cercle inscrit, tangente à un cercle, Pré-requis : Géométrie affine et vectorielle

Plus en détail

Géométrie. DOMAINE : Géométrie. NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2013 CONTENU : Exercices

Géométrie. DOMAINE : Géométrie. NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2013 CONTENU : Exercices DOMAINE : Géométrie AUTEUR : Louis NEOUT NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2013 ONTENU : Exercices Géométrie Théorème 1. Tout triangle est isocèle. Démonstration. Soit A un triangle, supposons par

Plus en détail

Pour débuter en géométrie élémentaire : chasse aux angles et éléments de géométrie du triangle

Pour débuter en géométrie élémentaire : chasse aux angles et éléments de géométrie du triangle Pour débuter en géométrie élémentaire : chasse aux angles et éléments de géométrie du triangle 11 novembre 2014 e document, rédigé à partir de cours donnés lors de stages olympiques ou d autres événements

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie OMIN : Géométrie UTUR : Igor KORTHMSKI NIVU : ébutants STG : Grésillon 2011 ONTNU : xercices xercices de géométrie xercice 1 Soit un triangle. Montrer que l intersection de la bissectrice issue de et de

Plus en détail

Lemmes utiles en géométrie

Lemmes utiles en géométrie Lemmes utiles en géométrie Thomas Budzinski Avant-propos La géométrie est un domaine où une bonne culture peut s avérer très utile pour résoudre des exercices. Ce document est une liste (non exhaustive!)

Plus en détail

1 Triangles égaux. 2 Axiomes de la géométrie

1 Triangles égaux. 2 Axiomes de la géométrie Razvan arbulescu 17 février 2015, stage de achan 1 Triangles égaux GÉOMÉTRIE Problème 1 (Pythagore 1ère méthode). Soit un triangle rectangle en et posons = c, = a et = b. Sur chaque segment du carré MNP

Plus en détail

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2012

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2012 UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL Géométrie et géométrie analytique Enoncés et solutions de l examen de première session 01 Enoncés On demandait de résoudre trois questions

Plus en détail

LA GEOMETRIE DU COLLEGE

LA GEOMETRIE DU COLLEGE L GEETRIE DU LLEGE I. Le triangle : 1 ) Triangles particuliers Un triangle isocèle a deux côtés égaux Un triangle équilatéral a tous ses côtés égaux Un triangle rectangle a un angle droit ) Droites remarquables

Plus en détail

Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace

Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace Le théorème de Thalès fait partie des théorèmes que l on rencontre pour la première fois au Collège. Tout d abord sous la forme du

Plus en détail

Dans tout ce qui suit, on se place dans un espace vectoriel euclidien E de dimension 2.

Dans tout ce qui suit, on se place dans un espace vectoriel euclidien E de dimension 2. Chapitre 3 Les angles 3.1 Angles orientés de vecteurs du plan 3.1.1 Groupe des rotations Dans tout ce qui suit, on se place dans un espace vectoriel euclidien E de dimension 2. Définition 3.1 On appelle

Plus en détail

Exercice de géométrie

Exercice de géométrie DOMAINE : Géométrie NIVEAU : Débutants CONTENU : Exercices AUTEUR : Igor KORTCHEMSKI STAGE : Cachan 2011 (junior) Exercice de géométrie 1 Énoncés Exercice 1 Soit ABC un triangle. Montrer que l intersection

Plus en détail

12 Outils. pour la géométrie. 1 Commentaires généraux

12 Outils. pour la géométrie. 1 Commentaires généraux 1 Outils pour la géométrie 1 ommentaires généraux e chapitre rassemble les résultats géométriques vus par les élèves dans les classes précédentes et utiles pour la classe de troisième. Selon l organisation

Plus en détail

Arcs de cercles et courbes de Bézier rationnelles quadratiques

Arcs de cercles et courbes de Bézier rationnelles quadratiques Arcs de cercles et courbes de Bézier rationnelles quadratiques Lionel GARNIER, lgarnier@u-bourgogne.fr Résumé Dans le numéro 3 de la la feuille de vigne de septembre 009, nous avons vu l algorithme de

Plus en détail

Un bel exercice sur les lieux géométriques

Un bel exercice sur les lieux géométriques Un bel exercice sur les lieux géométriques aniel PRRN 1 Présentation 1.1 L exercice Un point varie sur le cercle circonscrit à un triangle. La droite () coupe () en. Quel est le lieu du centre du cercle

Plus en détail

LEÇON N 35 : Produit vectoriel dans l espace euclidien orienté de dimension trois. Point de vue géométrique, point de vue analytique. Applications.

LEÇON N 35 : Produit vectoriel dans l espace euclidien orienté de dimension trois. Point de vue géométrique, point de vue analytique. Applications. LEÇON N 35 : Produit vectoriel dans l espace euclidien orienté de dimension trois. Point de vue géométrique, point de vue analytique. pplications. Pré-requis : Généralités sur les espaces euclidiens affines

Plus en détail

Homothéties, rotations, similitudes

Homothéties, rotations, similitudes DOMINE : Géométrie UTEUR : Thomas UDZINSKI NIVEU : Intermédiaires STGE : Montpellier 2014 ONTENU : ours et exercices Homothéties, rotations, similitudes 1 Résumé du cours : 1.1 Homothéties : Définition

Plus en détail

Université de Rennes Préparation au CAPES de mathématiques Feuille d exercices de géométrie

Université de Rennes Préparation au CAPES de mathématiques Feuille d exercices de géométrie Université de Rennes 1 2008-2009 Préparation au CAPES de mathématiques Feuille d exercices de géométrie Géométrie affine Exercice n 1 1) Montrer qu une partie non vide Γ d un espace affine réel X est un

Plus en détail

Leçon 29. Droites remarquables du triangle

Leçon 29. Droites remarquables du triangle Tout ce qui est en bleu sera dit à l'oral ou nous sera éventuellement utile pour les questions venant du jury; le reste sera projeté. Leçon 29. Droites remarquables du triangle Introduction (à l'oral):

Plus en détail

Produit scalaire, puissance d un point par rapport à un cercle et géométrie du triangle

Produit scalaire, puissance d un point par rapport à un cercle et géométrie du triangle Produit scalaire, puissance d un point par rapport à un cercle et géométrie du triangle Igor Kortchemski Si est un triangle, on note a =, b =, c =, Â =, = Â, Ĉ = Â. On note S l aire de, H son orthocentre,

Plus en détail

Chap 06 - Triangles. (Inégalité triangulaire, propriétés sur les angles, médiatrices et hauteurs d un triangle) triangle

Chap 06 - Triangles. (Inégalité triangulaire, propriétés sur les angles, médiatrices et hauteurs d un triangle) triangle hap 06 - Triangles (Inégalité triangulaire, propriétés sur les angles, médiatrices et hauteurs d un ) I) Inégalité triangulaire 1) des longueurs des cotés d un Dans un, la longueur d un coté est toujours

Plus en détail

CHAPITRE II GEOMETRIE DANS L ESPACE

CHAPITRE II GEOMETRIE DANS L ESPACE CHAPITRE II GEOMETRIE DANS L ESPACE COURS 1) Définitions, notations et premières propriétés Les points dans l espace sont notés, comme ceux du plan, par des lettres majuscules : A, B, C,. Les droites dans

Plus en détail

LEÇON N 25 : Définition et propriétés du barycentre de n points pondérés. Application à l étude de configurations du plan, de l espace.

LEÇON N 25 : Définition et propriétés du barycentre de n points pondérés. Application à l étude de configurations du plan, de l espace. LEÇON N 25 : Définition et propriétés du barycentre de n points pondérés. pplication à l étude de configurations du plan, de l espace. Pré-requis : Géométrie dans le plan et dans l espace ; Propriétés

Plus en détail

I Rappels sur les symétries :

I Rappels sur les symétries : I Rappels sur les symétries : I. 1 Symétrie axiale : On note I le milieu de [ AB ]. On appelle médiatrice du segment [ AB ] la droite perpendiculaire en I à ( AB ). Propriétés : La médiatrice de [ AB ]

Plus en détail

SOMMAIRE. Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires. Fiche 6 : Démontrer qu un quadrilatère est un parallélogramme

SOMMAIRE. Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires. Fiche 6 : Démontrer qu un quadrilatère est un parallélogramme SOMMAIRE Fiche 1 : Démontrer que deux droites sont parallèles Fiche 2 : Démontrer que deux droites sont perpendiculaires Fiche 3 : Démontrer qu un triangle est équilatéral Fiche 4 : Démontrer qu un triangle

Plus en détail

P R O D U I T S C A L A I R E.

P R O D U I T S C A L A I R E. ère S 00/005 Produit scalaire J TAUZIEDE P R O D U I T S C A L A I R E I- DEFINITION ET PREMIERES PROPRIETES ) Produit scalaire de deux vecteurs colinéaires Définition Soit u et v deux vecteurs colinéaires

Plus en détail

I. Relations métriques

I. Relations métriques 1 sur 8 http://www.ilemaths.n/maths-capes-lecon-37-relation-triangle-rectang... LEÇON 37 : RELATIONS MÉTRIQUES DANS UN TRIANGLE RECTANGLE. TRIGONOMÉTRIE. APPLICATIONS Niveau : Collège (4 ème - 3 ème )

Plus en détail

Bissectrices Propositions: A) Bissectrice de deux demi droites de même origine.

Bissectrices Propositions: A) Bissectrice de deux demi droites de même origine. 1994-95 Bissectrices Avertissement: Les actuels programmes de 6-ième considèrent la symétrie (axiale) comme la base axiomatique de toute la géométrie. On en déduit les propriétés des figures, en particulier

Plus en détail

Chapitre IX : Géométrie dans l espace

Chapitre IX : Géométrie dans l espace 5. Exercices A. Les points M, N et P sont situés sur les arêtes SA, SB et SC de la pyramide SABC. On désigne par I l intersection de MN et AB, par J celle de NP et BC et K celle de MP et AC. Complète la

Plus en détail

I. Relations métriques

I. Relations métriques 1 sur 8 08/04/2005 22:29 LEÇON 38 : RELATIONS MÉTRIQUES ET TRIGONOMÉTRIQUES DANS UN TRIANGLE QUELCONQUE. APPLICATIONS. Niveau : Première S Prérequis : i) Produit scalaire : Définitions (par distances et

Plus en détail

Construction de cercles donnés par trois conditions

Construction de cercles donnés par trois conditions Construction de cercles donnés par trois conditions Daniel Perrin 1 Introduction Le but de ce texte est d examiner la construction de cercles du plan euclidien P donnés par trois conditions. Cet objectif

Plus en détail

Médiatrices 1. Que sais-tu sur les 3 médiatrices d un triangle? 2. Quel objet mathématique ces 3 médiatrices permettent-elles de construire?

Médiatrices 1. Que sais-tu sur les 3 médiatrices d un triangle? 2. Quel objet mathématique ces 3 médiatrices permettent-elles de construire? Droites remarquables du triangle : ctivité Médiatrices 1. Que sais-tu sur les 3 médiatrices d un triangle? 2. Quel objet mathématique ces 3 médiatrices permettent-elles de construire? auteurs Soit un triangle

Plus en détail

I) Droites du triangle

I) Droites du triangle SEMAINE 2 I) Droites du triangle 1) Les médiatrices ; cercle circonscrit a) Rappels de vocabulaire Deux droites sont parallèles ou sécantes. Elles sont sécantes si elles se coupent. Le point où elles se

Plus en détail

Droites remarquables d un triangle

Droites remarquables d un triangle Chapitre 12 Droites remarquables d un triangle Dans ce chapitre, désigne un triangle non aplati et l on pose =, = et =. On note aussi 0, 0, 0 les milieux des segments [ ], [ ] et [ ]. Les mesures dans

Plus en détail

Première S 2 mai 2011

Première S 2 mai 2011 Première S mai 011 Exercices 11 1 Homothétie 1 Mathématiques Soit ABC un triangle, ( Γ ) son cercle circonscrit et O le centre de ( Γ ) Soit H le milieu de [BC] et D le point de ( Γ ) diamétralement opposé

Plus en détail

Droites, cercles et quadrilatères

Droites, cercles et quadrilatères Droites, cercles et quadrilatères «Des outils pour les démonstrations» I Droites et segments 1) Droites Propriété 1 : Par deux points distincts A et B, il passe une seule droite ; on peut la noter (AB).

Plus en détail

Rotations définies comme composées de réflexions

Rotations définies comme composées de réflexions Rotations définies comme composées de réflexions Notes pour la préparation à l oral du CPES - Strasbourg - Novembre 2006 La méthode la plus économique pour définir une rotation consiste à dire que c est

Plus en détail

Chapitre Bissectrice Cercle inscrit Distance d un point à une droite Tangente

Chapitre Bissectrice Cercle inscrit Distance d un point à une droite Tangente Chapitre issectrice Cercle inscrit Distance d un point à une droite Tangente Connaître et utiliser la définition de la bissectrice. Utiliser différentes méthodes pour tracer : La médiatrice d un segment.

Plus en détail

( ) ( ) Terminale S Chapitre 10 «Nombres complexes 2 ème partie» Page 1 sur 9. I) Forme exponentielle. 1) Argument du produit

( ) ( ) Terminale S Chapitre 10 «Nombres complexes 2 ème partie» Page 1 sur 9. I) Forme exponentielle. 1) Argument du produit Terminale S Chapitre 0 «Nombres complexes ème partie» Page sur 9 I) Forme exponentielle ) Argument du produit Propriété : Soient deux nombres complexes et d'arguments respectifs θ et θ. A B A B Alors un

Plus en détail

en effectuant un pliage le long de la droite, les figures se superposent. en effectuant un demi-tour autour de ce point, les figures se superposent.

en effectuant un pliage le long de la droite, les figures se superposent. en effectuant un demi-tour autour de ce point, les figures se superposent. 1 Symétrie par rapport à une droite JETIF 1 ÉFINITIN ire que deux figures sont symétriques par rapport à une droite signifie que, en effectuant un pliage le long de la droite, les figures se superposent.

Plus en détail

L essentiel des notions

L essentiel des notions L essentiel des notions Sésamath Troisième L essentiel des notions http://www.sesamath.net/ Association Sésamath http://manuel.sesamath.net/ Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson Table des matières

Plus en détail

() Compléments de géométrie 1 / 33

() Compléments de géométrie 1 / 33 Compléments de géométrie () Compléments de géométrie 1 / 33 1 Compléments de géométrie dans le plan complexe 2 Calcul barycentrique 3 Transformations du plan complexe () Compléments de géométrie 2 / 33

Plus en détail

CHAPITRE 3 : PARALLELISME, PERPENDICULARITE, FIGURES PLANES ELEMENTAIRES. Demi-droite d origine A passant par B. NOTATION (AB) ou (d) [AB) [AB]

CHAPITRE 3 : PARALLELISME, PERPENDICULARITE, FIGURES PLANES ELEMENTAIRES. Demi-droite d origine A passant par B. NOTATION (AB) ou (d) [AB) [AB] CHPITRE 3 : PRLLELISME, PERPENDICULRITE, FIGURES PLNES ELEMENTIRES I Droite, demi-droite, segment: droite Demi-droite d origine passant par Segment d extrémités et NOTTION () ou [) [] REPRESENTTION GRPHIQUE

Plus en détail

Géométrie dans l espace. Complément au chapitre «géométrie élémentaire du plan et de l espace»

Géométrie dans l espace. Complément au chapitre «géométrie élémentaire du plan et de l espace» Chapitre 9 truc Géométrie dans l espace Complément au chapitre «géométrie élémentaire du plan et de l espace» Prérequis On suppose ici connue toute la géométrie de collège et de lycée, en particulier les

Plus en détail

NOM : PRODUIT SCALAIRE 1ère S

NOM : PRODUIT SCALAIRE 1ère S Exercice 1 R D Q C Soit un carré ABCD. On construit un rectangle AP QR tel que : P et R sont sur les côtés [AB] et [AD] du carré ; AP = DR. Le problème a pour objet de montrer que les droites (CQ) et (P

Plus en détail

Géométrie du plan. Barycentre. Notions communes. Mesures algébriques. Produits scalaires et mixtes

Géométrie du plan. Barycentre. Notions communes. Mesures algébriques. Produits scalaires et mixtes [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 4 septembre 016 Enoncés 1 Géométrie du plan Notions communes Exercice 1 [ 01903 ] [Correction] Montrer que deux droites parallèles sont disjointes ou confondues.

Plus en détail

Produit vectoriel dans l espace euclidien orienté de dimension 3. Point de vue géométrique, point de vue analytique. Applications.

Produit vectoriel dans l espace euclidien orienté de dimension 3. Point de vue géométrique, point de vue analytique. Applications. Produit vectoriel dans l espace euclidien orienté de dimension 3. Point de vue géométrique, point de vue analytique. Applications. Chantal Menini 18 mai 2009 Avant de vous lancer dans cet exposé assurez-vous

Plus en détail

I) Angle orienté formé par deux vecteurs du plan

I) Angle orienté formé par deux vecteurs du plan CHAPITRE Angles orientés, trigonométrie Capacités au programme : Utiliser le cercle trigonométrique, notamment pour : déterminer les cosinus et sinus d angles associés ; résoudre dans R les équations d

Plus en détail

COMMENT DEMONTRER QUE DEUX DROITES SONT PARALLELES?

COMMENT DEMONTRER QUE DEUX DROITES SONT PARALLELES? 1 COMMENT DEMONTRER QUE DEUX DROITES SONT PARALLELES? 1) En utilisant les propriétés vues en 6 ème Si deux droites sont parallèles à une même droite alors elles sont parallèles entre elles On sait que

Plus en détail

Chapitre 4 : Triangles.

Chapitre 4 : Triangles. Chapitre 4 : Triangles. I Somme des angles d un triangle. 1 Propriété. La somme des mesures des angles d un triangle est égale à 180. Dans le triangle JKL, on a + + = 180. 2 Triangles particuliers. Triangle

Plus en détail

Renforcer ses compétences en mathématiques Devoir n 1

Renforcer ses compétences en mathématiques Devoir n 1 Renforcer ses compétences en mathématiques Devoir n 1 I. Conseils pour mieux réussir Le devoir 1 porte sur les notions des chapitres I, II, III, IV et V. EXERCICE 1 Voir la division euclidienne. Il peut

Plus en détail

Comment démontrer que deux droites sont parallèles

Comment démontrer que deux droites sont parallèles F1 Comment démontrer que deux droites sont parallèles P : Si deux droites sont parallèles, alors toute parallèle à l une est parallèle à l autre. P : Si deux droites sont perpendiculaires à une même troisième,

Plus en détail

Triangles rectangles et cercles

Triangles rectangles et cercles 1) Médiane d un triangle : Triangles rectangles et cercles Dans un triangle, une médiane est une droite qui passe par un sommet et par le milieu du côté opposé à ce sommet. I est le milieu de [BC], donc

Plus en détail

Lycée Privé Catholique Maintenon SECONDE FASCICULE MATHEMATIQUES M. MAGNE

Lycée Privé Catholique Maintenon SECONDE FASCICULE MATHEMATIQUES M. MAGNE Lycée Privé Catholique Maintenon SECONDE FASCICULE --------------- DE --------------- MATHEMATIQUES DEVOIRS MAISON Année 2011/2012 M. MAGNE Thème : Calculs Devoir Maison à rendre le : Soit un réel positif.

Plus en détail

Corrigé fiche 1 géométrie

Corrigé fiche 1 géométrie orrigé fiche 1 géométrie 1. On trace la droite (). vec l équerre, on trace une perpendiculaire (µ) à () passant par. Puis une autre perpendiculaire à (µ) passant par. 2. onstruction : cf. cours. La médiatrice

Plus en détail

Produit scalaire, géométrie du triangle

Produit scalaire, géométrie du triangle OMINE : Géométrie UTEUR : Igor KORTHEMSKI NIVEU : Intermédiaire STGE : Montpellier 013 ONTENU : ours et exercices Produit scalaire, géométrie du triangle Si est un triangle, on note a =, b =, c =, Â =,

Plus en détail

Vecteurs et colinéarité. Angles orientés et trigonométrie

Vecteurs et colinéarité. Angles orientés et trigonométrie DERNIÈRE IMPRESSION LE février 07 à 0:5 Vecteurs et colinéarité. ngles orientés et trigonométrie Table des matières Rappels sur les vecteurs. Définition.................................. Opérations sur

Plus en détail

La géométrie du compas Constructions au compas - Théorème de Mohr-Mascheroni

La géométrie du compas Constructions au compas - Théorème de Mohr-Mascheroni La géométrie du compas onstructions au compas - Théorème de Mohr-Mascheroni aptiste GRN ans les treize livres des Éléments, les constructions géométriques étudiées par Euclide s effectuent à la règle et

Plus en détail

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2010

UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL. Enoncés et solutions de l examen de première session 2010 UNIVERSITE DE LIEGE EXAMEN D ADMISSION AUX ETUDES D INGENIEUR CIVIL Géométrie et géométrie analytique Enoncés et solutions de l examen de première session 010 Enoncés On demandait de résoudre trois questions

Plus en détail

Leçon 24 Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace.

Leçon 24 Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace. Leçon 24 Théorème de Thalès. Applications à la géométrie du plan et de l espace. Pré-requis : - Calcul vectoriel (en particulier la relation de Chasles) Pré-requis : - Définition et propriété d un parallélogramme

Plus en détail

Produit scalaire. Expressions et propriétés du produit scalaire

Produit scalaire. Expressions et propriétés du produit scalaire Produit scalaire 1ère STI2D I - Expressions et propriétés du produit scalaire 1 Définitions Le produit scalaire de deux vecteurs non nuls u et v, noté u v, est le nombre, u v = u. u.cos ( u, v. u v θ u

Plus en détail

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC 1 Exposé 27

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC 1 Exposé 27 HOMOTHETIES ET TRANSLATIONS ; TRANSFORMATION VECTORIELLE ASSOCIEE. INVARIANTS ELEMENTAIRES : EFFET SUR LES DIRECTIONS, L ALIGNEMENT, LES DISTANCES APPLICATIONS A L ACTION SUR LES CONFIGURATIONS USUELLES.

Plus en détail

GSP 9 EXGSP090 EXGSP099

GSP 9 EXGSP090 EXGSP099 Exercices résolus de mathématiques. GSP 9 EXGSP090 EXGSP099 http://www.matheux.be.tf Jacques Collot oût 05 www.matheux.be.tf - GSP 9-1 - EXGSP090 Liège, juillet 2005 Soit C un triangle isocèle C C. On

Plus en détail

TRANSFORMATIONS DU PLAN

TRANSFORMATIONS DU PLAN 1 Généralités TRNSFRTINS DU PLN 1.1 Définitions Une transformation du plan est une application bijective du plan dans lui-même. utrement dit, c est un mécanisme qui associe à tout point du plan un point

Plus en détail

Propriété Les 3 hauteurs d un triangle sont concourantes. Le point de concours s appelle l orthocentre du triangle.

Propriété Les 3 hauteurs d un triangle sont concourantes. Le point de concours s appelle l orthocentre du triangle. Géométrie Espace 2 nde 1 Géométrie dans l espace I. Rappels de collège A. Formumaire 1. Hauteurs Une hauteur est une droite passant par un sommet et perpendiculaire au côté opposé. Il y a donc 3 hauteurs

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE GÉOMÉTRIE PLANE

ÉLÉMENTS DE GÉOMÉTRIE PLANE ÉLÉMENTS DE GÉOMÉTRIE PLANE I. DROITE ET SEGMENT 1. Généralités Il existe une droite et une seule passant par deux points A et B distincts donnés, on la note (AB). On peut dire que la droite passe par

Plus en détail

Mathématiques Terminale C Calcul Vectoriel Résumé de cours

Mathématiques Terminale C Calcul Vectoriel Résumé de cours . arycentre I- arycentre de deux points pondérés I. 1. Définition 1: Soit (, ) et (, ) deux points pondérés tels que + 0, Il existe un point unique G tel que G G 0 ; le point G est appelé barycentre des

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE. u. v = x x + y y. 2 et on notera parfois AB = AB . AB. est le projeté orthogonal de v sur la direction donnée par u.

PRODUIT SCALAIRE. u. v = x x + y y. 2 et on notera parfois AB = AB . AB. est le projeté orthogonal de v sur la direction donnée par u. PRODUIT SLIRE Exercice de motivation : est un triangle tel que = 4, = 3 et (, ) = 70. Problème : calculer. On ne peut pas utiliser le théorème de Pythagore car le triangle n'est pas rectangle. On 3 70

Plus en détail

Les angles orientés. I Conventions et notation 1 1 Orientation du plan Notations... 1

Les angles orientés. I Conventions et notation 1 1 Orientation du plan Notations... 1 Les angles orientés Table des matières I Conventions et notation 1 1 Orientation du plan............................................. 1 2 Notations................................................... 1

Plus en détail

Transformations. Exemple : Dans une rotation, il y a un seul point invariant : le centre de la rotation.

Transformations. Exemple : Dans une rotation, il y a un seul point invariant : le centre de la rotation. Transformations 1. Généralités 1.1. Transformations Définition : On appelle transformation du plan (respectivement de l'espace), une bijection du plan (respectivement de l'espace) dans lui-même, c'est

Plus en détail

Article PanaMaths Le théorème de Céva

Article PanaMaths Le théorème de Céva rticle PanaMaths Le théorème de éva Introduction Le théorème de éva qu il publie en 1678, est un beau théorème, très pratique pour établir de nombreux résultat de concours dans le triangle. Giovanni éva

Plus en détail

LEÇON N 60 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone.

LEÇON N 60 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone. LEÇON N 6 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone. Pré-requis : I est un intervalle si a,b I a b, [a,b] I ; Toute partie non

Plus en détail

RAPPELS DE GÉOMETRIE

RAPPELS DE GÉOMETRIE RPPELS DE GÉOMETRIE Sommaire de ce document : Remarques préalables page 2 I Formules pour calculer des aires page 2 II Quelques propriétés utiles pour bâtir une démonstration page 3 III Formules permettant

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve 2 du Capes Mathématiques 2005

Un corrigé de l épreuve 2 du Capes Mathématiques 2005 Un corrigé de l épreuve du Capes Mathématiques 005 Partie I : Puissance d un point par rapport à un cercle. 1 H est le pied de la hauteur issue du sommet O du triangle isocèle OT 1 T ; c est donc aussi

Plus en détail

M = b d. a b ou M =. b a

M = b d. a b ou M =. b a Ce texte est extrait du cours optionnel de géométrie de l année universitaire 1999/2000. B.Ingrao Étude du groupe orthogonal dans le cas du plan. Dans ce qui suit, l espace est de dimension 2 ; en conséquence

Plus en détail

Angle et parallèles. Si 2 droites sont perpendiculaires à une même droite, alors elles sont parallèles entre elles.

Angle et parallèles. Si 2 droites sont perpendiculaires à une même droite, alors elles sont parallèles entre elles. Angle et parallèles Si 2 droites sont perpendiculaires à une même droite, alors elles sont parallèles entre elles. Si 2 droites sont perpendiculaires, toute parallèle à l une est perpendiculaire à l autre.

Plus en détail

Exercices supplémentaires : Produit scalaire dans l espace

Exercices supplémentaires : Produit scalaire dans l espace Exercices supplémentaires : Produit scalaire dans l espace Dans tous les exercices, sauf quand cela est précisé, on considère un repère orthonormal de l espace ; ; ;. Partie A : Repère et vecteurs coplanaires

Plus en détail

G - DIVISION HARMONIQUE

G - DIVISION HARMONIQUE G - DIVISION HARONIQUE Théorème 1 Etant donnés une droite D, deux points A et B distincts de D, et un réel k 1, il existe un point de D et un seul tel que A B = k. En effet si l on note a, b, x les abscisses

Plus en détail

CHAPITRE N.. ANGLES ORIENTES.

CHAPITRE N.. ANGLES ORIENTES. CHPITRE N.. NGLES ORIENTES. Les angles géométriques étudiés au collège ne suffisent pas pour tous les besoins des géomètres : la notion d'orientation pour les angles est souvent nécessaire. I) Repérage

Plus en détail

Proposition1.1. (i) Le composé d une rotation et d une translation (ou d une translation et d une rotation) est une rotation de même angle.

Proposition1.1. (i) Le composé d une rotation et d une translation (ou d une translation et d une rotation) est une rotation de même angle. Géométrie affine 0. Objet du cours. L objet de ce cours est de présenter les principales idées et les résultats importants de la géométrie élémentaire dans le cadre réel affine et dans le cadre réel euclidien,

Plus en détail

Repère et coordonnées

Repère et coordonnées 2nde. ours - Géométrie plane repérée Les planisphères et les cartes géographiques maritimes sont construits dans un repère comprenant l axe vertical des latitudes et l axe horizontal des longitudes. La

Plus en détail

Configurations du plan et trigonométrie

Configurations du plan et trigonométrie Configurations du plan et trigonométrie A) Le triangle rectangle. 1. Le théorème de Pythagore et sa réciproque. Si ABC est un triangle rectangle en A, alors Théorème réciproque : Si ABC est un triangle

Plus en détail

Si une isométrie fixe trois points non alignés de P, c est l identité de P.

Si une isométrie fixe trois points non alignés de P, c est l identité de P. Isométries du plan Nous allons représenter les isométries du plan par des opérations algébriques. ais un peu de géométrie sera nécessaire au préalable. Nous considérons ici le plan euclidien P, c est-à-dire

Plus en détail

Géométrie élémentaire du plan

Géométrie élémentaire du plan Géométrie élémentaire du plan omme le veut le programme, les notions suivantes de géométrie sont supposées connues : calcul vectoriel et barycentrique, distance et norme euclidiennes, orthogonalité et

Plus en détail

K - INVERSION. Inversion dans le plan

K - INVERSION. Inversion dans le plan K - INVERSION Inversion dans le plan Définition On appelle inversion de pôle O et de puissance (non nulle), la transformation du plan qui à tout point M distinct de O associe le point M tel que OM OM =.

Plus en détail

Transformations du plan et de l espace

Transformations du plan et de l espace [http://mp.cpgedupudelome.fr] édité le 24 septembre 2016 Enoncés 1 Montrer que si A et B sont des points fies de f alors la droite (AB) est invariante par f. Eercice 5 [ 0218 ] [Correction] Soient A, B,

Plus en détail

Les aires comme outil géométrique

Les aires comme outil géométrique Les aires comme outil géométrique par Jean-arie USSSE PRÉLIINIRE Les aires ne jouissent pas dans l enseignement actuel des mathématiques du statut d outil, en ce sens qu elles sont peu utilisées pour démontrer

Plus en détail