1. Recueil des urines chez l adulte

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Recueil des urines chez l adulte"

Transcription

1 Page : 1/5 1. Recueil des urines chez l adulte Le milieu de jet, représentatif de l urine vésicale, doit être recueilli de façon à éviter sa contamination par la flore commensale de l urètre et, chez la femme, de la région génitale externe. Le prélèvement doit de préférence être réalisé au moins 4h après la miction précédente, afin de permettre une stase suffisamment longue dans la vessie. Dans la mesure du possible, réaliser l ECBU AVANT toute antibiothérapie.

2 Page : 2/5 - Se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique - Réaliser une toilette soigneuse au savon de la région vulvaire chez la femme ou du méat urinaire chez l homme. - Rincer à l eau puis réaliser une antiseptie de la zone uro-génitale à l aide d une compresse stérile imbibée d antiseptique (AMUKINE ). Essuyer l excès d antiseptique à l aide d une compresse stérile. - Eliminer le premier jet (20 ml) d urines pour ne recueillir dans le flacon stérile à bouchon bleu que les ml suivants en prenant soin de ne pas toucher le bord supérieur du récipient. - Recueillir les urines dans le flacon stérile bleu à canule intégrée. Fermer hermétiquement le flacon et nettoyer l extérieur du pot. - Homogénéiser avant de percuter les 2 tubes. - Percuter en premier le tube à bouchon kaki contenant de l acide borique (inhibiteur de la multiplication bactérienne), réservé à la culture microbiologique. - Percuter ensuite le tube à bouchon moucheté rouge/beige, contenant un conservateur des éléments cellulaires, réservé à la réalisation de la cytologie urinaire. - Identifier les tubes. - Eliminer le support bleu en suivant le protocole d hygiène "Collecteurs OPCT - HYG-P11-FT002" A noter que le niveau de contamination des urines est moindre lorsque le personnel soignant effectue le recueil. 2. Recueil des urines chez le nourrisson et le jeune enfant Chez l enfant ayant des mictions volontaires, le mode opératoire est le même que pour l adulte. Il est préférable d utiliser cette technique du milieu de jet également chez les nourrissons et les enfants trop jeunes pour uriner volontairement. Cependant, dans le cas où il n est vraiment pas possible de la mettre en œuvre, un collecteur d urine peut être utilisé (mode de prélèvement très controversé). Il doit impérativement : - Etre posé après désinfection soigneuse de la vulve, du méat urinaire et du périnée ou du gland et du prépuce. - Etre laissé en place 30 minutes maximum. Passé ce délai, il faut impérativement remplacer le collecteur. La miction terminée, retirer le collecteur et utiliser une canule blanche afin de percuter directement les tubes (à bouchon kaki puis à bouchon moucheté ).

3 Page : 3/5 3. Recueil des urines chez le patient sondé à demeure Il ne faut jamais prélever dans le sac collecteur (pullulation microbienne+++) ou déconnecter la sonde du sac collecteur. Le recueil s effectue par ponction sur le site spécifique du dispositif de sonde, après désinfection soignée et clampage de la tubulure. Percuter impérativement en premier le tube à bouchon kaki puis celui à bouchon moucheté.

4 Page : 4/5 Dans le cas d un ECBU à réaliser lors d un changement de sonde, recueillir l urine à partir de la nouvelle sonde (résultat plus représentatif des micro-organismes réellement présents). Il est préférable d effectuer à la place de ce type de prélèvement, une ponction sus-pubienne. 4. Recueil des urines chez le patient incontinent Il est préférable d éviter au maximum le recueil d urines par sondage urinaire aller/retour. Cette technique impose une désinfection soigneuse préalable de la zone uro-génitale et l élimination des premières gouttes d urine recueillies. Chez la femme, ce geste n est acceptable que lorsque le recueil des urines lors d une miction est impossible. Chez l homme, il est préférable d effectuer le recueil par un collecteur pénien, voire par un cathétérisme suspubien en cas de rétention d urine, afin d éviter le risque de prostatite lié au sondage. 5. Recueil des urines par ponction sus pubienne «Gold standard» du recueil des urines : meilleure représentation de la présence de bactéries dans la vessie (notamment chez les patients sondés à demeure). A réaliser après une désinfection soigneuse des téguments, par ponction directement dans la vessie. - La vessie doit être pleine et repérable (la dernière miction doit remonter à 4-5 heures ). - Vérifier la présence d'un globe vésical par pression de la région sus-pubienne. - Utiliser une aiguille type ponction lombaire ou intra-musculaire. - Réaliser une toilette minutieuse de la zone sus-pubienne avec de l'eau et du savon. Rincer, puis réaliser l'antisepsie de la zone sus-pubienne avec une compresse stérile imbibée d'antiseptique. Eliminer l excès d antiseptique à l aide d une compresse stérile. - Introduire l aiguille au-dessus de la symphyse, dans le plan de la ligne blanche (l aiguille dirigée vers le bas) 6. Cas particuliers a. Compte d ADDIS Il est impératif de bien respecter le protocole de recueil pour une interprétation correcte des résultats. Il est plus facile de réaliser ce recueil le matin. - 3h avant l heure du lever habituel (=heure de début de l épreuve), vider la totalité de la vessie dans les toilettes. Noter l heure. - Boire un grand verre d eau (~250 ml). - Se rallonger et rester au repos pendant 3h. - 3h après le début de l épreuve, recueillir la totalité des urines dans un grand flacon gradué. - Homogénéiser les urines en agitant le pot.

5 Page : 5/5 - Collecter un échantillon de ces urines dans un tube à bouchon moucheté jaune/rouge à l aide d une canule blanche. Identifier le tube. - Transmettre le tube et les informations indispensables : volume total des urines recueillies et durée exacte de l épreuve (durée théorique = 3h). b. Recherche d antigènes urinaires Ces analyses ne sont pas réalisables sur les tubes d ECBU (bouchon kaki et bouchon moucheté jaune/rouge). Il est impératif de recueillir les urines dans un pot stérile à bouchon rouge ou sur une monovette de chimie ou. c. Recherche d IST (C.trachomatis, N. gonorrhoeae, mycoplasmes génitaux) Il est impératif pour ces recherches de recueillir les urines du premier jet (5 à 10 ml) dans un pot stérile à bouchon rouge. Il est préférable d effectuer ce recueil le matin ou après une continence d au moins 2h. L urine de 1 er jet remplace le prélèvement urétral chez l homme. Les germes responsables d IST étant intracellulaires, il est indispensable d obtenir un échantillon contenant suffisamment de cellules (urétrales chez l homme et urétrales et cervicales chez la femme). Les urines de milieu de jet, recueillies pour un ECBU, ne conviennent pas car peu cellulaires => risque++ de faux négatif. d. Recherche de mycobactéries A effectuer sur la totalité de la première miction du matin, 3 jours de suite après restriction hydrique la veille au soir. Les urines sont recueillies dans un pot stérile à bouchon rouge (type pot d Addis, voire pot pour urines de 24h si volume++). Adapter le contenant au volume d urines à recueillir. e. Recherche de bilharziose (Schistosoma haematobium) Trois types de prélèvements sont possibles : - Urines de 24h - Totalité de la 1 ère miction du matin - totalité d une miction émise après un effort (montée d escalier, marche, ), Les urines sont recueillies dans un pot stérile à bouchon rouge (type pot d Addis ou pot pour urines de 24h). Adapter le contenant au volume d urines à recueillir.

1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION

1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ce document décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements urinaires. Il s applique aux prélèvements urinaires réalisés par le patient lui-même

Plus en détail

OUTILS DIAGNOSTIQUES DES INFECTIONS URINAIRES : BANDELETTES URINAIRES ET ECBU

OUTILS DIAGNOSTIQUES DES INFECTIONS URINAIRES : BANDELETTES URINAIRES ET ECBU OUTILS DIAGNOSTIQUES DES INFECTIONS URINAIRES : BANDELETTES URINAIRES ET ECBU BANDELETTES URINAIRES (BU) Le prélèvement d urine doit être réalisé, comme pour l ECBU, à partir du 2 ème jet urinaire. (toilette

Plus en détail

Recueil d urine pour ECBU

Recueil d urine pour ECBU Recueil d urine pour ECBU L examen cytobactériologique des urines permet de rechercher une infection urinaire et d identifier le(s) microorganisme(s) en cause. Flacon à récupérer au préalable au laboratoire.

Plus en détail

PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES

PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES Page 1 sur 9 I OBJET : Ce document décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements bactériologiques urinaires au sein de l établissement. Il s applique à tous les types de prélèvements

Plus en détail

Intérêt : Préconisations pour le prélèvement : Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire.

Intérêt : Préconisations pour le prélèvement : Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. Au lever : Vider la totalité de la vessie dans les toilettes. Noter sur le flacon : nom, prénom, date et heure de départ de recueil

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU (tube bouchon vert) et/ou Chimie urinaire (tube bouchon beige) Acheminement

Plus en détail

Prélèvements bactériologiques

Prélèvements bactériologiques Prélèvements bactériologiques Diagnostique direct : on recherche la bactérie responsable de l infection. Le prélèvement peut se faire soit au niveau du foyer infectieux soit à distance. Importance de :

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES. Dr. Kada TOUATI SEL des cordeliers

INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES. Dr. Kada TOUATI SEL des cordeliers INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES Dr. Kada TOUATI SEL des cordeliers PLAN TERMINOLOGIE DIAGNOSTIC Prélèvement BU ECBU TRAITEMENT TERMINOLOGIE Modification de la terminologie: Recommandations

Plus en détail

Examen Cytobactériologique des urines

Examen Cytobactériologique des urines Indexation : PRE AS IN 001 Page 1 sur 9 Rédaction : MORISSE MATTHIEU Date : 04/10/2011 Vérification : LEBERT FRANCOISE Date : 18/10/2011 Approbation : CLEMENT PATRICE Date : 18/10/2011 Examen Cytobactériologique

Plus en détail

Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient

Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient Date d application : 2015-02-26 C1-4ENR34 Version 1 Preconisations pour le recueil des echantillons par le patient C1-4ENR34 Version 1 Preconisations pour le recueil des echantillons par le patientpage

Plus en détail

Original, version électronique. Examen Cytobactériologique des urines Recueil sur sac collecteur pour les enfants*... 3

Original, version électronique. Examen Cytobactériologique des urines Recueil sur sac collecteur pour les enfants*... 3 Page 1 sur 10 1. Sommaire Examen Cytobactériologique des urines... 2 Recueil sur sac collecteur pour les enfants*... 3 Recueil d urines pour un Compte d'addis Hématies - Leucocytes par minute (HLM)...

Plus en détail

C1-INS02 Version 3. Fiche d'instruction Preconisations patient

C1-INS02 Version 3. Fiche d'instruction Preconisations patient C1-INS02 Version 3 LBM GSY Fiche d'instruction Preconisations patient Date d application : 2015-06-29 1. Objet et domaine d application Cette fiche d instruction décrit les préconisations à respecter pour

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-R1FOR14 Version 5. 0 Applicable au : 2016-01-07 Date de vérification Validation Approbation 2015-12-31 GARROS

Plus en détail

1. Objet et domaine d application. 2. Documents associés. 3. Responsabilités. 4. Déroulement de l activité SELAS SANTEBIO

1. Objet et domaine d application. 2. Documents associés. 3. Responsabilités. 4. Déroulement de l activité SELAS SANTEBIO FICHES D'INSTRUCTION RECUEIL D ECHANTILLON PAR LE PATIENT LBMMS-SECR-PG003-03 Version Date Nature des modifications 01 12/02/2010 Création du document 02 28/12/2010 Suppression du régime alimentaire pour

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 2 Il est recommandé de

Plus en détail

MODE OPERATOIRE PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES

MODE OPERATOIRE PRELEVEMENTS BACTERIOLOGIQUES URINAIRES Page 1 sur 6 I OBJET : Ce document décrit les différentes étapes à suivre pour réaliser les prélèvements bactériologiques urinaires au sein de l établissement. Il s applique à tous les types de prélèvements

Plus en détail

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

INFO. Sommaire. Examen Cytobactériologique des urines...2. Recueil sur sac collecteur pour les enfants...3

INFO. Sommaire. Examen Cytobactériologique des urines...2. Recueil sur sac collecteur pour les enfants...3 INFO Réf. : A-INFO-PREA- PVT-001 Version : 1 TOUS LES SITES PRECONISATIONS POUR LES PATIENTS Page : Page 1 sur 12 Sommaire Examen Cytobactériologique des urines...2 Recueil sur sac collecteur pour les

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez

LBM Canarelli Colonna Fernandez Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU (tube bouchon vert) et/ou Chimie urinaire (tube bouchon beige) Acheminement

Plus en détail

Examens microbiologiques (autres que ECBU et hémocultures) : les bonnes pratiques

Examens microbiologiques (autres que ECBU et hémocultures) : les bonnes pratiques Biologie médicale Examens microbiologiques (autres que ECBU et hémocultures) : Objet Domaine d application Ce mode opératoire explique les bonnes pratiques de réalisation des prélèvements pour examens

Plus en détail

Examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U.)

Examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U.) Faculté de Médecine de Constantine Cous de microbiologie Sce de Microbiologie Pr Laouar Hocine Examen cytobactériologique des urines (E.C.B.U.) PLAN I. Introduction II. Physiopathologie 1. Voies de contaminations

Plus en détail

L analyse bactériologique des urines : ECBU

L analyse bactériologique des urines : ECBU L analyse bactériologique des urines : ECBU Danielle CLAVE, Maryse ARCHAMBAUD Bactériologie-Hygiène Institut Fédératif de Biologie CHU-Toulouse ECBU Urines normalement stériles Signes cliniques : dysurie,

Plus en détail

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U

Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U U.E 2.5 Processus Inflammatoires & Infectieux Examen Cytobactériologique des Urines E.C.B.U ESI 2 ème année Groupe 5 Le 07/10/2013 Présentation du Groupe 5 Mario BLANDY Manuela GAMARRA Cécile COQUET Christelle

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR LE PATIENT

PRECONISATIONS POUR LE PATIENT PRECONISATIONS POUR LE PATIENT RECUEIL D'URINES POUR ECBU Si possible les premières urines du matin (mais non obligatoire) avant tout traitement antibiotique. Se laver les mains. Faire une toilette génitale

Plus en détail

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Date d application : 2016-08-09 C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Page

Plus en détail

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient

Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Date d application : 2016-04-09 C1-4ENR34 Version 2 Préconisations pour le recueil des échantillons par le patient Page

Plus en détail

INFECTIONS URINAIRES. Elisabeth HODILLE Assistante Hospitalo-universitaire Laboratoire de Bactériologie Lyon Sud

INFECTIONS URINAIRES. Elisabeth HODILLE Assistante Hospitalo-universitaire Laboratoire de Bactériologie Lyon Sud INFECTIONS URINAIRES Elisabeth HODILLE Assistante Hospitalo-universitaire Laboratoire de Bactériologie Lyon Sud 14 septembre 2016 Faculté de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux Objectifs du cours Connaître

Plus en détail

Sondage urinaire système clos

Sondage urinaire système clos G Tripet 2005 1 Sondage urinaire système clos o Recommandations o Complication du sondage urinaire o Technique du sondage o Les soins quotidiens o Changement de sonde et de sac à urine o Education du client

Plus en détail

Diagnostic et traitement de l infection urinaire chez l enfant

Diagnostic et traitement de l infection urinaire chez l enfant Veille sanitaire N 52- Diagnostic et traitement de l'infection urinaire chez l'enfant Page 1 / 7 SELARL BIOSAGA Date d application : GEN-COM1-ENR007-58 Version : 1. 0 2017-02-11 Bonjour, Un seul sujet

Plus en détail

Bon usage et qualité des examens complémentaires

Bon usage et qualité des examens complémentaires Bon usage et qualité des examens complémentaires Les prélèvements microbiologiques et les biomarqueurs Gérard Carret carret@sante.univ-lyon1.fr Cerner le besoin DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE Cerner le besoin Origine

Plus en détail

SONDAGE VESICAL CLOS 8.02 POSE. Objectif. Techniques et méthodes I - PREPARATION DU MATERIEL

SONDAGE VESICAL CLOS 8.02 POSE. Objectif. Techniques et méthodes I - PREPARATION DU MATERIEL SONDAGE VESICAL CLOS 8.02 POSE Objectif Introduire une sonde par le méat urinaire jusqu à la vessie en suivant le trajet de l urètre est un geste invasif potentiellement à risque infectieux (voir fiche

Plus en détail

Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan. David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017

Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan. David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017 Institut Méditerranéen de Formation (IMFSI-IFAS) de Perpignan David COMBRETJARRY Formateur I.F.A.S Année 2017 1. Température Déroulement du soin Le patient est en position demi-assise. Le thermomètre tympanique

Plus en détail

Recueil des urines de 24 heures

Recueil des urines de 24 heures Recueil des urines de 24 heures Intérêt : Ce recueil permet l analyse de certains paramètres de biochimie urinaire. Au lever : - Uriner dans les toilettes. - Noter sur le flacon : nom, prénom, date et

Plus en détail

RECUEIL D URINES POUR UN COMPTE D'ADDIS HEMATIES - LEUCOCYTES PAR MINUTE (HLM) RECUEIL D URINES POUR ECBU (EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES)

RECUEIL D URINES POUR UN COMPTE D'ADDIS HEMATIES - LEUCOCYTES PAR MINUTE (HLM) RECUEIL D URINES POUR ECBU (EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES) RECUEIL D URINES POUR ECBU (EXAMEN CYTOBACTERIOLOGIQUE DES URINES) (Version 02) L'examen cytobactériologique des urines est un examen simple permettant notamment de reconnaître les infections urinaires

Plus en détail

Introduction d'une sonde dans la vessie par l'urètre. Présence d une prothèse endo-urétrale. Problème prostatique. Infection urogénitale.

Introduction d'une sonde dans la vessie par l'urètre. Présence d une prothèse endo-urétrale. Problème prostatique. Infection urogénitale. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SONDAGE VÉSICAL FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indications Risques Contre-indications Précaution Introduction d'une sonde dans la vessie par

Plus en détail

Montage, surveillance et entretien du matériel de soins. CH de Saint-Quentin Service Hygiène 2015

Montage, surveillance et entretien du matériel de soins. CH de Saint-Quentin Service Hygiène 2015 Montage, surveillance et entretien du matériel de soins CH de Saint-Quentin Service Hygiène 2015 Réglementation Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture collaborent aux soins infirmiers dans

Plus en détail

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation

FORMULAIRE. Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes. Date de vérification Validation Approbation UNIBIO BIOMED34 FORMULAIRE Recueil d'urines pour ECBU (pot sterile et urinocol) - Externes 1-C2FORM08 Version 4. 0 Applicable au : 2014-12-02 Date de vérification Validation Approbation 2014-12-01 BAYETTE

Plus en détail

Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme

Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme Hôpital de Soultz N S PT.S.035.1 Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

SONDAGE VESICAL A DEMEURE

SONDAGE VESICAL A DEMEURE Page 1 sur 6 Chronologie des versions: VERSION DATE MODIFICATION DEMANDEUR 00 10/05/2004 Création B. VINIAL 01 21/12/2012 Actualisation Rédaction Vérification Approbation Nom : Sandrine FAURE PEPIN Nom:

Plus en détail

Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild

Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild sylvie.meaume@rth.aphp.fr Pourquoi faire un prélèvement bactériologique? Pour faire le diagnostic

Plus en détail

SONDAGE URINAIRE CLOS VS NON CLOS. BOUSSETTA Jihen LAZARO Marine

SONDAGE URINAIRE CLOS VS NON CLOS. BOUSSETTA Jihen LAZARO Marine 1 SONDAGE URINAIRE CLOS VS NON CLOS BOUSSETTA Jihen LAZARO Marine Sondage urinaire 2 Objectif: introduction aseptique d une sonde stérile dans la vessie par l urètre diagnostic Thérapeutique: drainage,

Plus en détail

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure

LBM Canarelli Colonna Fernandez / LBM Faure Matériel Préconisation (rappel : sauf mention contraire l acheminement au laboratoire est effectuer à température ambiante) ECBU Recueil de l urine dans le pot à couvercle bleu 1 Important : Ne soulevez

Plus en détail

Infections Urinaires en réanimation (IU)

Infections Urinaires en réanimation (IU) Infections Urinaires en réanimation (IU) Introduction Les infections urinaires Fréquentes : la plus fréquente des IN à l hôpital ¼ des IN en réanimation Graves parfois : pyélonéphrites, prostatites, bactériémies

Plus en détail

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Soin de confort et de protection pour maintenir

Plus en détail

Protocole pour le dépistage du diabète gestationnel selon les lignes directrices de l Association Canadienne du Diabète.

Protocole pour le dépistage du diabète gestationnel selon les lignes directrices de l Association Canadienne du Diabète. 1 5.1 Hyperglycémie provoquée avec une solution de 50 g de glucose Protocole pour le dépistage du diabète gestationnel selon les lignes directrices de l Association Canadienne du Diabète. Recommandation

Plus en détail

Infections urinaires associées aux soins IUAS

Infections urinaires associées aux soins IUAS Infections urinaires associées aux soins IUAS Journée des correspondants en hygiène 28 avril 2016 Mme M BRUN, Pr Ph BERTHELOT CHU de Saint-Etienne, CH du Forez, CH Le Corbusier, Hôpital Pays de Gier, CH

Plus en détail

VACUETTE. Système de prélèvement d urine. La solution pratique pour une phase pré-analytique normalisée.

VACUETTE. Système de prélèvement d urine. La solution pratique pour une phase pré-analytique normalisée. VACUETTE Système de prélèvement La solution pratique pour une phase pré-analytique normalisée Système de prélèvement VACUETTE Les solutions proposées Chaque prélèvement est potentiellement infectieux.

Plus en détail

L infection urinaire associée au soin Le point de vue du bactériologiste Olivier Barraud

L infection urinaire associée au soin Le point de vue du bactériologiste Olivier Barraud L infection urinaire associée au soin Le point de vue du bactériologiste Olivier Barraud MCU-PH UMR Inserm 1092 Faculté de Médecine Université de Limoges Laboratoire de Bactériologie-Virologie-Hygiène

Plus en détail

Bonnes pratiques de prélèvements bactériologiques

Bonnes pratiques de prélèvements bactériologiques Bonnes pratiques de prélèvements bactériologiques RIPHH 4 avril 2013 CH Vienne Référentiels Fiches conseils pour la prévention du risque infectieux Prélèvements microbiologiques Mai 2004 CCLIN Sud-Est

Plus en détail

A. SOTTO & JP. LAVIGNE (Mise ligne 07/04/09 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

A. SOTTO & JP. LAVIGNE (Mise ligne 07/04/09 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Physiopathologie des Infections urinaires Albert Sotto Jean Philippe Lavigne mars 2009 Terminologie Épidémiologie Écologie Physiopathologie Diagnostic Plan Principaux syndromes Terminologie Infection urinaire

Plus en détail

Le sondage vésical. Intervention sur le petit bassin, en chirurgie gynécologique et urologique.

Le sondage vésical. Intervention sur le petit bassin, en chirurgie gynécologique et urologique. Le sondage vésical Définition Le drainage ou sondage vésical consiste à introduire une sonde dans la vessie, par le méat urinaire en suivant l'urètre, pour permettre l'écoulement des urines. Cadre législatif

Plus en détail

Protocole de prélèvement des hémocultures en prélèvement unique (chez l'adulte)

Protocole de prélèvement des hémocultures en prélèvement unique (chez l'adulte) 1. Objet : Ce mode opératoire décrit la réalisation des hémocultures, examens permettant de faire le diagnostic des bactériémies et fongémies. Le prélèvement unique consiste à prélever en même temps 4

Plus en détail

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines Prélèvement pour la réalisation d un Examen Cyto Bactériologique des Urines Réf.: N2-SMT-Lab- Ana -MICR- 01 V2 ECBU Total pages : 06 LABORATOIRE Localisation du document écrit : Classeur : "Guide des prélèvements

Plus en détail

PRELEVEMENT DE SANG VEINEUX (DONT HEMOCULTURES)

PRELEVEMENT DE SANG VEINEUX (DONT HEMOCULTURES) INSTRUCTION Page : 1/7 Personnel pouvant effectuer le prélèvement Personnel infirmier diplômé d état : article R 4311.7 décret n 2004-802 du 29 juillet 2004 Techniciens de laboratoire disposant du certificat

Plus en détail

Recommandations pré-analytiques générales

Recommandations pré-analytiques générales Recommandations pré-analytiques générales C.1 - Liste des analyses à jeun Etat de jeûne L état de jeûne est un des éléments permettant la bonne exécution technique des analyses et une interprétation pertinente

Plus en détail

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines

Contexte de l étude réalisée sur 10 semaines Réalisation d un examen cytobactériologique des urines dans le service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Rouen : vers un résultat fiable à 100% A. Deperrois-Lefebvre, A. Le Gouas, F. Boissaud,

Plus en détail

Protocole de sondage urinaire clos stérile chez l homme

Protocole de sondage urinaire clos stérile chez l homme Hôpital de Soultz N S PT.S.037.1 Protocole de sondage urinaire clos stérile chez l homme SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : SERVICE DE

Plus en détail

LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé. Règles d hygiène. Prévention du risque infectieux lors des soins de plaies chroniques

LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé. Règles d hygiène. Prévention du risque infectieux lors des soins de plaies chroniques LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé Règles d hygiène Prévention du risque infectieux lors des soins de plaies chroniques Objectifs du soin Appliquer les bonnes pratiques afin de réduire le risque infectieux

Plus en détail

Recommandations pré-analytiques générales

Recommandations pré-analytiques générales En cas de nouveau prélèvement un nouveau dossier sera crée. Selon les cas on s assurera de l accord du patient (pour HIV ou analyses hors nomenclature). B.3 Analyses avec consentement génétique Le formulaire

Plus en détail

Manuel de prélèvement

Manuel de prélèvement Manuel de prélèvement Version n 1 - Septembre 2012 éalisé par : le pôle Biologie Pathologie Pharmacie la Coordination Générale des Soins et la Direction Qualité Droits du Patient ref : H/LA/PE/MO004 copyright

Plus en détail

Modalités de recueil de prélèvement par les patients

Modalités de recueil de prélèvement par les patients Laboratoire Instruction Référence : LA-PREAN-I-014 Modalités de recueil de prélèvement par les patients Date de diffusion 17/11/2014 Objectif & Domaine d application Cette fiche d instruction décrit les

Plus en détail

REFECTION DES PANSEMENTS

REFECTION DES PANSEMENTS REFECTION DES PANSEMENTS Annie BRENET & Isabelle PONCET JUIN 2014 SOMMAIRE Objectifs Matériel Technique Recommandations MAI 2013 2 Objectifs Réaliser un pansement est un acte de soin qui consiste à appliquer

Plus en détail

Préconisations pour les prélèvements réalisés par le patient

Préconisations pour les prélèvements réalisés par le patient Préconisations pour les prélèvements réalisés par le patient Recueil d urine pour ECBU L examen cytobactériologique des urines permet de rechercher une infection urinaire et d identifier le(s) microorganisme(s)

Plus en détail

Infections urinaires nosocomiales Définitions

Infections urinaires nosocomiales Définitions Infection urinaires Infections urinaires nosocomiales Définitions Colonisation correspond à la présence d un ( ou de plusieurs ) mo dans l arbre urinaire SANS qu il ne génère par lui même de manifestions

Plus en détail

Manuel des Prélèvements. Prélèvements génitaux. Approbation : Jean BONFILS

Manuel des Prélèvements. Prélèvements génitaux. Approbation : Jean BONFILS CBM MA-G-C/015v02 Manuel des Prélèvements Prélèvements génitaux Approbation : Jean BONFILS Date d application Diffusion non contrôlée PRELEVEMENT VAGINAL RECHERCHE STANDARD RECHERCHE CHLAMYDIAE RECHERCHE

Plus en détail

SYSTÈME DE PRÉLÈVEMENT D URINE LA SOLUTION CONFORME ET PRATIQUE

SYSTÈME DE PRÉLÈVEMENT D URINE LA SOLUTION CONFORME ET PRATIQUE SYSTÈME DE PRÉLÈVEMENT D URINE LA SOLUTION CONFORME ET PRATIQUE SYSTÈME DE PRÉLÈVEMENT D URINE VACUETTE Chaque prélèvement d urine est potentiellement infectieux. La solution : le système de prélèvement

Plus en détail

Compétence 4 UE 4.4. S2

Compétence 4 UE 4.4. S2 Compétence 4 UE 4.4. S2 HEMOCULTURE SITUATION: Vous êtes en stage en pneumologie, vous prenez en charge Mme H, 75ans entrée pour pneumopathie. Vous prenez sa température, elle a 39 5, la patiente vous

Plus en détail

Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations. Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique

Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations. Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique Infections urinaires en EHPAD - Fréquentes : 24% PRIAM (2005) 29% HALT (2010)

Plus en détail

29/11/2016. Réunion COH - 24 novembre

29/11/2016. Réunion COH - 24 novembre Conférence de consensus sur les infections urinaires nosocomiales SPILF AFU, novembre 2002 Définition des IN, mai 2007 Surveiller et prévenir les infections associées aux soins, SFHH, septembre 2010, références

Plus en détail

INSTRUCTIONS PRE-ANALYTIQUES

INSTRUCTIONS PRE-ANALYTIQUES INSTRUCTIONS PRE-ANALYTIQUES Version n 2 Septembre 2015 Réalisé par : le pôle Biologie Pathologie Pharmacie Santé Publique la Coordination Générale des Soins et la Direction Qualité Gestion des risques

Plus en détail

Professeur Associé Elie Nemr Hotel-Dieu de France

Professeur Associé Elie Nemr Hotel-Dieu de France Professeur Associé Elie Nemr Hotel-Dieu de France > 99,000 deces par an aux EU: 5% mortalité. Séjour SI prolongé de 8 jours. Séjour hospitalier prolongé de 7.4 a 9.4 jours. Cout moyen par infection of

Plus en détail

Dr. Souha Hannachi Service de médecine interne HMPIT

Dr. Souha Hannachi Service de médecine interne HMPIT Rappel sur la clinique de l infection urinaire et des prostatites et place de la biologie dans le diagnostic de ces infections Dr. Souha Hannachi Service de médecine interne HMPIT Epidémiologie Infections

Plus en détail

MÉDICAMENTS Se présenter au centre de prélèvements à jeun, avant d'avoir pris la dose matinale de médicaments

MÉDICAMENTS Se présenter au centre de prélèvements à jeun, avant d'avoir pris la dose matinale de médicaments PRÉLÈVEMENT DE SANG VEINEUX Jeûner pendant 8 à 12 heures avant le prélèvement Éviter les efforts physiques pendant les 12 heures précédant le prélèvement Ne pas fumer entre le réveil et le prélèvement

Plus en détail

Outil d aide au diagnostic d une infection urinaire chez le sujet âgé

Outil d aide au diagnostic d une infection urinaire chez le sujet âgé Outil d aide au diagnostic d une infection urinaire chez le sujet âgé Groupe de travail EHPAD des départements 27 et 76 Stéphanie ALLAIS, Sandrine ANNEREL, Marie Pierre BASTARD, Véronique BELLET, Caroline

Plus en détail

MARDI 17 OCTOBRE 2015 H MARINI FORMATION COCLINNOR PRÉVENTION DES INFECTIONS URINAIRES ASSOCIÉES AUX SOINS

MARDI 17 OCTOBRE 2015 H MARINI FORMATION COCLINNOR PRÉVENTION DES INFECTIONS URINAIRES ASSOCIÉES AUX SOINS Révision des recommandations de bonne pratique pour la prise en charge et la prévention des Infections Urinaires Associées aux Soins (IUAS) de l adulte MARDI 17 OCTOBRE 2015 H MARINI FORMATION COCLINNOR

Plus en détail

Bon usage des antiseptiques

Bon usage des antiseptiques Bon usage des antiseptiques Prévention du risque infectieux sur peau et muqueuse saines chez l adulte Révision 2013 du guide des recommandations du CCLIN Sud-Ouest Absence de lien d intérêt PRINOI 25 avril

Plus en détail

Analyse d événement indésirable. Analystes : L. Lefevre M. Lottin

Analyse d événement indésirable. Analystes : L. Lefevre M. Lottin Analyse d événement indésirable Analystes : L. Lefevre M. Lottin CoClinnor 17 novembre 2015 Le signalement Le 03/04/15 : déclaration par un médecin du CHU-Hôpitaux de Rouen Description des faits L'aide-soignante

Plus en détail

SOINS DANS LES CYSTOSTOMIES

SOINS DANS LES CYSTOSTOMIES SOINS DANS LES CYSTOSTOMIES OBJECTFS DEFINIR LA CYSTOSTOMIE CITER TOUTES LES INDICATIONS DE LA CYSTOSTOMIE ENUMERER LE MATERIEL NECESSAIRE POUR UNE CYSTOSTOMIE DECRIRE LES SOINS PRE ET POST OPERATOIRE

Plus en détail

Gestion des excréta. Réunion annuelle du Réseau FAM et MAS. 20 mars 2015

Gestion des excréta. Réunion annuelle du Réseau FAM et MAS. 20 mars 2015 Gestion des excréta Réunion annuelle du Réseau FAM et MAS 20 mars 2015 Les excréta : c est quoi? Les excréta : (Mot latin n. m. pl.xixème siècle. participe passé de excernere (voir Excrément) excrementum)

Plus en détail

Infections urinaires nosocomiales. Epidémiologie. Rappels anatomiques. Infections sur sonde U

Infections urinaires nosocomiales. Epidémiologie. Rappels anatomiques. Infections sur sonde U Infections urinaires nosocomiales Dr Laurent HOCQUELOUX CHR d Orléans La Source "... le début de l'utilisation courante des sondes urinaires est parfois suivi d'une fièvre rémittente qui se termine souvent

Plus en détail

LE ROLE DE L INFIRMIER(E) EN LIEN AVEC LES EXAMENS DE LABORATOIRE LES EXAMENS COMPLEMENTAIRES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE

LE ROLE DE L INFIRMIER(E) EN LIEN AVEC LES EXAMENS DE LABORATOIRE LES EXAMENS COMPLEMENTAIRES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE LE ROLE DE L INFIRMIER(E) EN LIEN AVEC LES EXAMENS DE LABORATOIRE OBJECTIFS DE LA SEQUENCE Connaître le rôle infirmier dans la réalisation De l hémoculture De la ponction lombaire Savoir les normes des

Plus en détail

Prévention des infection urinaires associées aux soins x soins

Prévention des infection urinaires associées aux soins x soins Prévention des infection urinaires associées aux soins x soins Pascale CHAIZE Cadre de santé en hygiène hospitalière - MONTPELLIER 1 Les différents types de sondage 2 types de sondages : Sondage intermittent

Plus en détail

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE!

NE JAMAIS TRANSVASER D UN TUBE A L AUTRE! Auteur : TOITOT Geraldine Validateur : EL HAMRI Mohamed Page 1 sur 5 Vérificateur(s) : Marine HERPSON Approbateur : EL HAMRI Mohamed 1. 1 I. LE PRELEVEMENT SANGUIN L ordre de remplissage des tubes lors

Plus en détail

Vaporisation prostatique par laser Greenlight

Vaporisation prostatique par laser Greenlight Vaporisation prostatique par laser Greenlight Site des urologues de la polyclinique de Picardie Amiens Adresse du site : www.docvadis.fr/www.urologie-polycliniquedepicardie Vous allez être opéré d un adénome

Plus en détail

Dr Laurent HOCQUELOUX CHR d Orléans La Source

Dr Laurent HOCQUELOUX CHR d Orléans La Source Infections urinaires nosocomiales Dr Laurent HOCQUELOUX CHR d Orléans La Source "... le début de l'utilisation courante des sondes urinaires est parfois suivi d'une fièvre rémittente qui se termine souvent

Plus en détail

CHECK LIST SONDAGE URINAIRE

CHECK LIST SONDAGE URINAIRE CHECK LIST SONDAGE URINAIRE Mode d'emploi Groupe de travail ARIH ARLIN Mars 2013 Introduction ENP 2012 : 300 330 patients inclus Prévalence des patients infectés : 5,1 % Infections urinaires = 29,9 % des

Plus en détail

Choix des récipients/matériel : Prélèvements de microbiologie

Choix des récipients/matériel : Prélèvements de microbiologie 1. OBJET Cte fiche d'instruction est destinée aux préleveurs. Elle présente le matériel les récipients à utiliser en fonction des analyses demandées. 2. DOMAINE D'APPLICATION ET RESPONSABILITÉS Les prélèvements

Plus en détail

Qualité des soins urinaires chez les personnes âgées à domicile et en institution

Qualité des soins urinaires chez les personnes âgées à domicile et en institution Qualité des soins urinaires chez les personnes âgées à domicile et en institution Dr Gilles Albrand Hôpital Gériatrique Antoine Charial Groupement de la Gériatrie des Hospices Civils de Lyon 40 Avenue

Plus en détail

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS RAPPELS L urine est sécrétée en permanence par les reins et s écoule par les uretères dans la vessie où elle est stockée. Lorsqu elle contient entre 250 ml et 300 ml, la vessie se vide complètement au

Plus en détail

LES SOINS DU SERVICE.

LES SOINS DU SERVICE. LES SOINS DU SERVICE. Sleeve : Procédure : J - 1 : admission. J 0 : opération. J+1 : décontamination du matériel et premier levée. J + 2 : pansement (tous les jours si c'est sale). J + 3 : Testobleu, si

Plus en détail

Introduction

Introduction 1 Introduction Définition Un prélèvement sanguin par voie veineuse consiste à ponctionner une veine avec une aiguille appropriée afin de recueillir un échantillon de sang veineux dans un tube à prélèvement

Plus en détail

Les antiseptiques en bloc, salle de naissance et maternité. Dr M.E Reverdy, Hôpital E. Herriot, Lyon 23 novembre 2006

Les antiseptiques en bloc, salle de naissance et maternité. Dr M.E Reverdy, Hôpital E. Herriot, Lyon 23 novembre 2006 Les antiseptiques en bloc, salle de naissance et maternité Dr M.E Reverdy, Hôpital E. Herriot, Lyon 23 novembre 2006 1 But de l'antisepsie Prévenir la colonisation microbienne et l'infection 2 Choix de

Plus en détail

Les infections urinaires IFSI 2015

Les infections urinaires IFSI 2015 Les infections urinaires IFSI 2015 Généralités Infections très fréquentes++ Communautaires Nosocomiales Les infections urinaires recouvrent un ensemble de situations très variables allant de -> la bactériurie

Plus en détail

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV)

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV) Visite de risque infectieux en hémodialyse Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV) s possibles 1. Absence de bijou chez l opérateur et l aide (si présente) 2. Ongles courts

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT

MANUEL DE PRELEVEMENT MANUEL DE PRELEVEMENT MANUEL DE PRELEVEMENT IT-MU-PREA-001-04 LBM BIORHIN - REPRODUCTION INTERDITE Sommaire Sommaire... 2 Objet du manuel et les responsabilités... 4 Objet du manuel de prélèvement... 4

Plus en détail

PROJET D AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES SOINS

PROJET D AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES SOINS PROJET D AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES SOINS INFIRMIERS POUR LA PRÉVENTION DES INFECTIONS URINAIRES LIÉES À UN CATHÉTER AUX SOINS INTENSIFS 9 1 E C O N G R È S A N N U E L D E I N F I R M I E R S L O

Plus en détail

PROTOCOLE. Plainte pour une suspicion d infection urinaire (cystite) REQUÊTE PRIMAIRE AOÛT Avec le soutien du laboratoire

PROTOCOLE. Plainte pour une suspicion d infection urinaire (cystite) REQUÊTE PRIMAIRE AOÛT Avec le soutien du laboratoire Plainte pour une suspicion d infection urinaire (cystite) REQUÊTE PRIMAIRE AOÛT 2011 PROTOCOLE Avec le soutien du laboratoire Préambule Champ d application de la recommandation Cette recommandation s applique

Plus en détail

Infections urinaires associées aux soins : microbiologie, épidémiologie et prévention

Infections urinaires associées aux soins : microbiologie, épidémiologie et prévention Infections urinaires associées aux soins : microbiologie, épidémiologie et prévention E. Piednoir, Praticien Hospitalier CH Avranches-Granville Journées Régionales Hygiène 11 Octobre 2016 Les facteurs

Plus en détail