Travail de Séminaire Customer Relationship Management. Sous la direction du Prof. Dr A. Meier Ass. D. Zumstein. Chaire d Information Systems

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travail de Séminaire Customer Relationship Management. Sous la direction du Prof. Dr A. Meier Ass. D. Zumstein. Chaire d Information Systems"

Transcription

1 Travail de Séminaire Customer Relationship Management Sous la direction du Prof. Dr A. Meier Ass. D. Zumstein Chaire d Information Systems Web Marketing Présenté à la faculté des Sciences économiques et sociales De l Université de Fribourg par Danilo, Rojevic & Olivier, Perroud Fribourg, le 24 Avril

2 Index Index Introduction L univers du Web Marketing Définition générale Du marketing transactionnel au marketing relationnel Le Marketing-mix online Le Produit Le Prix La Place (ou distribution) La Promotion (ou communication) Les principaux outils du Online Marketing L ling Les jeux online Les clubs La personnalisation Utilisation du Web Marketing aujourd hui Degré d utilisation par activités de marketing Outils utilisés pour les relations avec la clientèle Canaux de distributions online Outils de communication en ligne Du CRM à l e-crm Le Web Marketing en pratique Accor et le recrutement du client Pirelli et l amélioration de la connaissance du client BNP Paribas et la réponse aux attentes du client DHL et la fidélisation de la clientèle Le CRM et le Online Marketing face aux méthodes traditionnelles du marketing Cinq questions au Professeur Vanetti Notre avis Conclusion Bibliographie

3 Introduction Le 21 ème siècle est marqué par l arrivée et l essor des nouvelles technologies. Parmi elles, l univers cybernétique avec comme chef de file : Internet. Ce dernier est devenu ces dix dernières années un outil incontournable, tant sur le plan économique que social. Toutes les activités, qui jadis se faisaient sur notre bureau ou dans notre salon, peuvent aujourd hui se réaliser sur la toile du web : communication à l aide du courrier électronique ou de la messagerie instantanée, réalisation de projets professionnels avec des programmes comme Word, Excel ou Access, divertissement au moyen du streaming, etc. Le développement continu et croissant d Internet engendre chaque jour de nombreuses révolutions (multimédia, électronique, audiovisuelle, etc.). Ces changements ont nécessairement un impact sur notre société, mais aussi sur l environnement économique, en particulier sur les entreprises. Celles-ci peuvent aujourd hui vendre, acheter, servir et informer leurs consommateurs au moyen du web. Ces mutations ont notamment influencé la conception du management, du marketing et de la relation avec la clientèle. En effet, le marketing n est plus ce qu il était, car il se pratique à l heure actuelle de façon interactive, permettant la mise en relation au moyen de quelques cliques de souris. Comment s effectue alors la gestion de la relation client dans le marketing interactif? La relation avec le consommateur est-elle simplement semblable à celle du marketing traditionnel? Pour répondre à ces deux questions fondamentales, notre travail s articulera en cinq points. Premièrement, nous donnerons les dimensions théoriques du web marketing ou marketing interactif. Nous définirons dans un premier temps le concept général du terme, puis nous en analyserons plus en détail l historique, le mix et les principaux outils permettant sa réalisation. Dans un second temps, nous démontrerons l influence actuelle du web marketing sur notre société. Pour ce faire, nous emploierons de nombreux graphiques et histogrammes prouvant chacun de nos dires. Notre troisième chapitre sera quant à lui consacré à la notion de Customer Relationship Management ou gestion de la relation client. Le but de cette section sera non seulement de définir toute sa conception, mais aussi d établir son impact sur le marketing réalisé online. Une quatrième partie cette fois plus pratique examinera les principales phases de la relation client au travers de cas d entreprises. Finalement, nous conclurons notre - 3 -

4 travail par une réflexion sur les futures tendances possibles du web marketing. Pour nous aider, nous nous baserons sur une interview faite auprès d un professeur de l Université de Fribourg

5 1. L univers du Web Marketing 1.1. Définition générale Le Web Marketing (ou online marketing) est un terme utilisé lorsque les principes généraux de marketing sont exécutés via Internet et un système fixe ou mobile de télécommunication. L adjonction online s emploie quant à elle lorsque le service proposé par une entreprise ou un autre acteur passe non pas par les canaux de communication traditionnels, mais par Internet. Ces appellations ont plusieurs synonymes comme real time marketing, Internet marketing, e-marketing ou encore cybermarketing, ce dernier étant considéré comme un peu dépassé. Il faut bien avouer que parmi cette liste non exhaustive de termes, il n est pas toujours aisé de s y retrouver. Le marketing via Internet est assez récent, mais il suit un développement très important dû principalement au succès d Internet dans le courant des années 90. Au départ, Internet n était que l apanage des jeunes early adopters 1 (cf. courbe d adoption de l innovation de Rogers). Cependant, aujourd hui, les choses ont grandement changé : le média s est non seulement amélioré, mais il a su aussi attirer encore plus de clients Du marketing transactionnel au marketing relationnel Le marketing a lui aussi beaucoup évolué ces dernières années. Au départ, le marketing transactionnel visait uniquement à augmenter les ventes, ne se basant que sur l action de vendre le produit ou le service considéré. Dans les années 70, le concept de marketing relationnel fait son apparition. Il ne se focalise plus sur la vente, mais sur une relation de long terme entre le client et le vendeur. Ainsi, le marketing ne sert plus uniquement à vendre, mais à tisser un lien affectif avec le client dans le but de le conserver. La finalité de tout ça? Une relation Win-Win qui profite au client, car il est mieux écouté et donc mieux servi. Mais le profit revient aussi au vendeur, car il apprend à mieux connaître les désirs du marché et part conséquent, s adapte plus efficacement à la demande 2. 1 ROGERS, E.M. [2003] : Diffusion of innovations, Free Press, New York. 2 GROUCUTT, Jonathan ; GRISERI, Paul [2004] : Mastering e-business, Palgrave Macmillan, pp

6 La comparaison entre ces deux types de marketing est illustrée dans le tableau cidessous formulé par Ed Peelen 3 : Perspective temporelle Approche marketing dominante Composante stratégique principale de l entreprise Mesure de la satisfaction du client Système d information sur les clients Interdépendance entre fonctions de l entreprise Marketing transactionnel Court terme (approche «one shot») Marketing mix Dimension objective (approche produit) Contrôle de la part du marché (approche indirecte) Enquêtes de satisfaction (mesures épisodiques) Cloisonnement limité entre fonctions et interfaces (organisation verticale et hiérarchique) Marketing relationnel Long terme (approche continue) Marketing interactif (soutenu par le marketing mix) Dimension relationnelle (solutions proposées) Gestion des bases de données relationnelles (approche directe) Système de feedback en temps réel (mesures instantanées) Approche transversale et importance des interfaces (organisation horizontale et collaborative) Au début du siècle courant est apparue la notion de CRM Customer Relationship management ou GRC (Gestion Relation Client). Cette notion, bien que faisant appel à des concepts bien plus anciens, est un pas en avant du marketing relationnel. La définition et les caractéristiques du terme seront expliquées ultérieurement. 3 PEELEN, Ed [2006] : Gestion de la relation client, Pearson Education, - 6 -

7 1.3. Le Marketing-mix online Comme le marketing traditionnel, le online marketing possède aussi son mix. Toutefois, il diffère légèrement non pas au niveau des 4 P traditionnels (Produit, Prix, Place et Promotion) mais plutôt dans la couverture de chaque P. Celle-ci est essentiellement induite par le déplacement du mix dans le monde virtuel qu est Internet. Ainsi, nous allons traiter chaque point les uns après les autres pour clarifier le champ d investigation de la politique du mix 4. Le Produit Avant toute entrée en matière, il est nécessaire de savoir que le produit peut être soit un bien, soit un service proposé par le vendeur. Les biens ne sont pas affectés dans leurs attributs tangibles comme le packaging, les fonctionnalités, la qualité, etc. Mais c est au niveau des propriétés intangibles qu il se différencie du marketing-mix traditionnel, c'est-à-dire tous les services gravitant autour du bien (service après-vente, conseil à la clientèle, mode de paiement). Lorsqu on parle de service ou que le bien est une information (journal, cours de formation, jeux vidéo, etc.) la donne change, car tout ce qui peut être numérisé prend une nouvelle dimension avec le online marketing. Le produit modifiable peut alors naturellement changer de forme, ce qui le démarque radicalement de sa politique classique. En outre, son mode de distribution en est aussi affecté. Les produits deviennent disponibles par simple connexion et l achat ne nécessite plus aucun effort, mais un simple clique de souris. Il ne faut non plus pas négliger les nouvelles tendances qui se dégagent au sujet des produits palpables. La customisation et la personnalisation sont devenues des outils impressionnant en terme de fidélisation. Cette nouvelle tendance amène un plus au niveau de la politique de produit d une entreprise. 4 DUFOUR, Arnaud [1997] : Le cybermarketing, Que sais-je?, Paris, pp

8 Le Prix Le prix en lui-même n est pas touché directement par cette transposition. Ce n est qu indirectement que le changement s opère, et ce, par la réduction des coûts des autres instruments du mix comme la promotion et la distribution. Toutefois, ce sont les moyens de payement qui subissent une révolution. La monnaie comptant s efface au profit de l ebanking et du paiement par carte de crédit. Le paiement par Internet pose alors toute une série de questions comme la sécurité par exemple. En effet, le paiement par Internet a beaucoup été freiné à son début par le piratage, diminuant la confiance accordée par le consommateur. Aujourd hui, grâce aux nouveaux moyens de paiement sécurisé (par exemple Paypal, Google checkout, etc.), l online marketing est en plein essor. La fixation de prix online améliore aussi la transparence sur le marché des biens et services. Effectivement, le consommateur peut comparer les différents prix proposés par la concurrence par simple navigation sur les pages web. Ainsi, l effervescence du marketing sur Internet a conduit à de nombreuses nouveautés, mais malheureusement aussi à l avènement de la fraude. La Place (ou distribution) Internet représente un nouveau canal de distribution beaucoup moins cher, plus rapide et moins contraignant pour le consommateur. En effet, le client économise déjà de l énergie en s évitant le déplacement dans un supermarché ; cette situation peut être déterminante dans le cas des personnes âgées et de celles souffrant d un handicap par exemple. De plus, les coûts liés au transport sont quasiment nuls et sa disponibilité s étend de jour comme de nuit. Enfin, Internet est un outil bien plus écologique que notre voiture, puisque le simple fait d aller dans un centre de distribution occasionne des dégâts importants en matière d environnement. Un autre avantage de la distribution sur Internet concerne la couverture géographique. Dans certaines régions reculées, les magasins ou autres centrales de distribution font défaut. Ainsi, l établissement d un marketing online offre la possibilité d être en contact avec tout type de personne où qu elle se trouve. Malgré ces nombreux points positifs, Internet pose de sérieux problèmes dans l industrie du cinéma et du disque, car il donne la possibilité à tout internaute de télécharger ou d acheter une œuvre à des prix dérisoires. L établissement d une e-distribution diminue - 8 -

9 très clairement les contraintes de la clientèle, mais elle oublie quelquefois le côté relationnel propre à chaque individu. La Promotion (ou communication) La promotion regroupe tous les échanges entre le vendeur et son client depuis la campagne publicitaire, en passant par l acte d achat et souvent jusqu au suivi du client dans le service après-vente. La communication n est pas une relation unilatérale, mais un lien réciproque entre deux personnes. Ainsi, dans ce contexte, l information circule de l émetteur jusqu au récepteur. Internet représente donc un très bon canal pour la communication de l entreprise, car chaque événement y est mentionné. De plus, il permet une interactivité que les médias conventionnels comme l affichage et la télévision ne permettent pas. En effet, par la simple inscription et mention de l adresse de l internaute, l entreprise personnalise son offre et son site au profil de l individu. Cet instrument connaît aussi un certain engouement depuis l explosion des communautés d intérêts et des forums de discussion. Les internautes peuvent ainsi partager leurs idées et leurs opinions, s ouvrant par la même occasion à l entreprise tout entière. Néanmoins, il apparaît que la communication online ne suffit pas à elle seule : elle ne doit donc être qu un prolongement ou une possibilité supplémentaire dans l élaboration du plan média de la firme Les principaux outils du Online Marketing L ling De plus en plus, l ou le courriel en français remplace le courrier postal. Cette technologie est très utile pour gérer des newsletters et ainsi toucher un grand nombre de clients potentiels, et ce, à des coûts dérisoires. Elle permet, comme dans les canaux traditionnels, d informer la clientèle et d entretenir avec eux un dialogue de long terme. Les jeux online Les jeux online représentent un moyen efficace pour se présenter, attirer et, par la suite, entamer une relation avec les clients. Prenons l exemple de Swisscom et de son jeu célèbre : Ski Challenge. Ce jeu est online et gratuit. Par contre, pour y participer, l internaute doit s enregistrer auprès de la firme et donner ses coordonnées pour - 9 -

10 qu officiellement il puisse être contacté en cas de gain. Pour l entreprise, c est un très bon moyen de se constituer une base de données avec beaucoup d individus (ou de clients potentiels) qui, par le biais d un simple jeu, prennent un premier contact avec la marque. Les clubs Les clubs ou associations font généralement partie des sites qui n ont que pour fonction de gérer la relation avec les consommateurs. Ils permettent d offrir aux clients un service supplémentaire. Ces services peuvent être de natures très variées, comme des exclusivités à télécharger, des offres promotionnelles ou encore une aide pour utiliser un produit de manière optimale. Ainsi, cet outil se révèle comme fondamental dans l approche de fidélisation et de conservation. La personnalisation La personnalisation constitue un domaine très vaste dans l online marketing et est encore vouée à de nombreux changements. Elle consiste en deux points distincts : L accueil et la reconnaissance du client lorsque celui-ci est déjà passé sur le site ou la base de données de l entreprise. Cela permet de lui montrer l intérêt que la firme lui porte. De plus, la reconnaissance prévoit aussi un guide tout au long de son processus d achat avec de multiples conseils personnalisés. Leur but est donc clair : proposer un produit qui répond de la manière la plus adéquate possible à ses besoins. L offre de produits personnalisés qui permet au client de choisir son produit de manière autonome en vertu des options proposées. En effet, si vous entrez dans un magasin de chaussures, vous n avez le choix qu entre les modèles exposés. La personnalisation permet au client de choisir «son» produit en choisissant parmi une large gamme d options qu il peut ajouter au produit brut. S il le désire, il pourra par la suite ajouter du texte, de l image, ou même son propre dessin, ce qui rend le produit absolument unique. Toutefois, cette méthode reste limitée et n offre que peu de choix, mais c est une tendance qui ne fait que s affirmer et dont le développement est potentiel

11 2. Utilisation du Web Marketing aujourd hui Cette étude, effectuée par l entreprise McKinsey sur plus de 400 collaborateurs marketing dans le monde, montre comment les entreprises utilisent Internet dans leurs relations avec le client. Cette analyse se base essentiellement sur le pourcentage de firmes déclarant utiliser le média pris en compte dans chaque graphique Degré d utilisation par activités de marketing L'établissement des prix 12% 40% Le développement de produit 26% 66% La publicité 35% 68% Répondants qui utilisent beaucoup le web Répondants qui utilisent le web La gestion des ventes 36% 76% La relation client 69% 93% 0% 20% 40% 60% 80% 100% On constate que l utilisation du web dans les différentes activités est très prononcée, sauf pour l établissement des prix où le pourcentage de répondants positifs n est que de 40%. La part pourtant très élevée s abaisse fortement lorsqu on ne retient que les entreprises utilisant que fortement le web pour leurs activités. Aux vues de ce graphique, il est évident que la gestion de la relation avec la clientèle occupe une place prépondérante dans le marketing interactif. Cette statistique est donc une preuve supplémentaire de la place qu occupe le concept de CRM au sein de l online marketing. 5 McKinsey Quarterly [2007] : How companies are marketing online : A McKinsey Global Survey, consulté le 10 avril

12 2.2. Outils utilisés pour les relations avec la clientèle Chat vidéo avec le service client 6% Chat avec le service client 18% Forums 22% Click to call 29% ing 78% Information sur un site 86% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Pour être plus profond dans notre analyse, l histogramme suivant nous décrit les différents outils utilisés pour nouer la relation avec les clients. Dans ce processus, il ressort clairement que les entreprises utilisent encore et en majorité des informations provenant de leur site web. L ing se positionne juste en dessous avec 78%, démontrant bien que le courriel est aussi très utilisé et très pertinent dans l approche. Cette constatation est tout sauf étonnante puisque c est un moyen qui s apparente fortement au courrier traditionnel Canaux de distributions online vente sur un site d'enchère 6% vente sur un monde virtuel 8% vente sur un site extérieur à la société 42% vente sur le site de la société 79% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Pour l instant, le canal de distribution le plus utilisé est sans conteste la vente sur le site de la société. Il faut toutefois noter qu actuellement la plupart des entreprises ne réalisent

13 qu une part très faible de leur chiffre d affaires sur Internet. Par exemple, la part des ventes sur la toile du web pour les sociétés du commerce de détail ne représente qu un à deux pour cent de leur chiffre d affaires annuel. Cependant, ce pourcentage est très probablement sujet à de fortes améliorations dans les prochaines années Outils de communication en ligne Podcast Publicité vidéo Petites Annonces 25% 33% 39% Sponsoring 48% Mots clés 63% Bannière publicitaire 73% 83% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Du point de vue des outils, l est logiquement le moyen de communication le plus utilisé. Son potentiel de développement est constant et il se généralise comme le successeur du courrier traditionnel. Les bannières publicitaires détiennent aussi un fort pourcentage : les programmes d affiliation (E-bay, LeShop, Amazon, etc.) reflètent une source possible de rémunération et de clients potentiels. Les podcasts qui ne sont encore qu à leur début n ont eu une réponse positive que dans 25% des cas

14 3. Du CRM à l e-crm Comme nous l avons mentionné précédemment, la vision du marketing a beaucoup évolué ces dernières années : nous sommes passés d une vision centrée sur le produit à une vision centrée sur le client. Cette évolution a déplacé le champ d investigation des entreprises dans de nombreux domaines. Premièrement, cette dernière ne s attarde plus à diminuer ses coûts, mais à augmenter ses revenus. Cette augmentation ne peut alors se faire qu au moyen des clients existants ou grâce à l avènement de nouveaux clients. Dans un deuxième temps, la firme ne raisonne plus selon l offre, mais selon la demande du marché. Ce constat entraîne une revalorisation de la vente au profit de la production. Aujourd hui, le client est au cœur des préoccupations de l entreprise. Gérer la relation avec la clientèle pose de nouveaux défis : Comment conquérir et fidéliser? Vers quelles évolutions devons-nous nous attendre pour le marketing? Le Customer Relationship Management désigne à la fois «la démarche de réorganisation de l entreprise autour du client et l ensemble des solutions informatiques qui facilitent la mise en œuvre de cette démarche» 6. Aujourd hui, la fonction marketing a été adjointe à celle de CRM et cette dernière représente toutes les fonctions de l entreprise touchant de près ou de loin à sa clientèle. Avec le développement des nouvelles technologies, la définition prend de l ampleur : la gestion de la relation avec le client prend non seulement en considération l essor d Internet, mais aussi celui des centres d appels et de marketing. Cependant, le marketing online nous intéressant exclusivement dans ce travail, nous ne traiterons pas des autres aspects mentionnés ci-dessus 7. 6 CINQUIN, Ludovic ; LALANDE, Pierre-Adrien ; MOREAU, Nicolas [2002] : Le projet e-crm : Relation client et Internet, Solutions d entreprise, Eyrolles, Marsat, p GROUCUTT, Jonathan ; GRISERI, Paul [2004] : Op. cit., pp

15 Au moyen d Internet, une société peut diversifier ses canaux en adoptant un marketing Figure 1 : Poids des différents modes de relation avec le client selon une étude de Ernst & Young plus relationnel. Le second tableau 8 décrit une étude réalisée par Ernst & Young. Il nous montre que le web est un vrai centre de convergence : il multiplie chaque jour le nombre de contacts, et ce, à des coûts très faibles. Dans ce contexte, la gestion de la relation client invite l entreprise à se pencher sur quelques dimensions pour satisfaire, fidéliser et conquérir la clientèle 9 : l interactivité désigne le dialogue entre un individu et une information fournie par une machine, les actions de l un des acteurs ayant nécessairement des répercussions sur l autre. Ainsi, l échange sur la toile du web est continu et riche en information, permettant à la firme de stocker celle-ci dans des bases de données ; la connectivité est la seconde dimension à prendre en compte. Lorsqu un internaute se connecte sur le site de l entreprise, il augmente non seulement la valeur du site, mais aussi celle de ladite société ; l ubiquité se réfère à l utilisation d Internet sans contraintes d espace, ni de temps. Sa disponibilité s étend 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours durant l année, son utilisation n est donc pas limitée. De plus, grâce à la mondialisation, il est possible de se connecter depuis quasiment n importe quel endroit ; 8 ALARD, Pierre ; DIRRINGER, Damien [2000] : La stratégie de la relation client, Dunois, Paris, p ALARD, Pierre ; DIRRINGER, Damien [2000] : Op. cit., pp

16 l instantanéité renvoie au traitement de l information en temps réel. Ainsi, les nouvelles technologies de l information, dont Internet dispose, permettent d acquérir de l information sur le comportement du consommateur, de l analyser et de réagir en fonction des attentes de ce dernier. On assiste alors à de la véritable personnalisation ; finalement, la communauté permet la création de groupes d intérêt. La création de telles associations permet d offrir à des consommateurs plus envieux des services à valeur ajoutée qu un simple consommateur ne saurait avoir (visites, formation et offres exclusives). Ces différentes dimensions impliquent un changement essentiel au sein des instruments du mix de l online marketing. Au quatre P s ajoute deux D correspondant au dialogue et à la base de données (database en anglais) 10. Le dialogue est un des piliers du marketing relationnel, son utilisation ne peut donc qu être profitable pour l entreprise. Ainsi, pour réussir au mieux dans l établissement d un marketing online, celle-ci doit tenir essentiellement compte que : une stratégie de fidélisation est plus profitable qu une stratégie de recrutement. Conserver son client passe d abord par une mise à jour constante du site Internet de l entreprise. Cependant, ce n est pas le seul axe évocateur, car la personnalisation est un facteur tout aussi déterminant. Le client doit pouvoir adapter le site à ses goûts et à ses centres d intérêt et, ainsi, s identifier à l ensemble de l entreprise ; une part de client vaut plus qu une part de marché et que, pour l obtenir, la création de clubs d utilisateurs semble être la meilleure solution. Cette idée renvoie nécessairement au besoin d appartenance, cher à Abraham Maslow et à sa pyramide. Le client, par son inscription dans un club d utilisateurs, désire s adapter à l art de vivre et à partager une expérience avec l entreprise. Cette dernière lui offre en contrepartie d innombrables privilèges (accessoires, offres d achat, rencontres, etc.) qui ne peuvent que satisfaire le client à long terme. 10 RECHENMANN, Jean-Jacques [1999] : L Internet et le marketing, Les Éditions d organisation, Paris, pp

17 Finalement, grâce à ce concept, la firme peut se positionner face à chaque individu et constituer une communication personnalisée ; enfin, le dialogue avec la clientèle ne doit pas être négligé, car il peut devenir la première source d information de l entreprise. En effet, communiquer permet non seulement de guider le consommateur vers l achat, mais surtout de le rassurer et de le conforter dans son choix (cas du service après-vente). Toutefois, le dialogue ne constitue pas le seul outil en matière de développement de la relation client ; la création de bases de données se révèle aussi comme un point d orgue en la matière. Celles-ci permettent à la firme de connaître les actions et les interrogations des différents internautes naviguant sur son site. Par la suite, elle peut procéder par mailing plus ciblé ou par questionnaires pour connaître le profil exact du surfeur. Tout ceci nous amène, in fine, à la construction de la plateforme CRM, le but étant de recentrer l entreprise sur le client au moyen notamment du dialogue et des bases de données. Figure 2 : La plateforme CRM CINQUIN, Ludovic ; LALANDE, Pierre-Adrien ; MOREAU, Nicolas [2002] Op. cit., p

18 4. Le Web Marketing en pratique Tout au long du travail, nous avons démontré l importance du client au sein du marketing interactif. Il est temps maintenant d examiner quelques cas réels illustrant la pratique des entreprises pour recruter, fidéliser et répondre aux attentes des consommateurs. Pour se faire, cette section analyse quatre cas de firme appliquant à perfection l approche client sur leur site web 12. Le but de ces études de situation est de montrer les phases les plus importantes ayant trait à la gestion de la relation avec le client. Le recrutement du client est une première notion capitale dans l établissement d un marketing interactif et relationnel. Le second cas renvoie à un des instruments privilégiés du web marketing : la base de données. Un troisième cas est nécessaire pour montrer le second outil permettant à l entreprise d améliorer sa relation avec la clientèle sur Internet : le dialogue. Finalement, nous terminons par une situation illustrant la stratégie la plus connue en terme d e-crm : la fidélisation Accor et le recrutement du client Le groupe hôtelier Accor dispose d un portail de réservation en ligne qui fédère l ensemble des marques hôtelières du groupe. Pour recruter de nouveaux clients sur le web, l entreprise a développé une politique très poussée de référencement naturel et payant. Avant tout, le référencement se définit comme l action d enregistrer son site sur les différents moteurs de recherche du web (Google, Yahoo, Search, etc.). En fonction des mots clés saisis par l internaute, il permet de rendre disponibles les offres de la société à n importe quel navigateur de la toile. Le coût d une telle démarche est minime et permet l acquisition de nouveaux clients au moyen d un simple clique de souris. Pour démontrer cette proposition, nous tapons «hôtel Londres» dans un moteur de recherche connu comme Yahoo. Le constat est clair : le site du groupe hôtelier est référencé en cinquième position, assurant une visibilité maximale de la marque sur un plan international. Nous avons répété cette opération pour quelques hôtels situés dans d autres capitales comme 12 JAGLIN, Martin [2005] : Les 10 commandements du marketing interactif, Elenbi Editeur, Paris, pp

19 Paris, Madrid ou Rome et observons des résultats similaires : à chaque fois, le site est mentionné dans les dix à quinze premières références. Ceci ne représente que la première étape d un recrutement réussi. Dans un second temps, Accor dispose de certains paramètres qui lui sont propres pour retenir un client naviguant sur son site. Au niveau de l interface, le site est disponible en sept langues, dont l arabe. Cet avantage permet d accéder et d ouvrir ses portes à une clientèle internationale. De plus, il est facile d accès, simple, fiable et riche en informations qualitatives. Le catalogue est aussi vivant, offrant photos, couleurs, jeux et visites virtuelles. Toutefois, sa grande force est de répondre aux attentes des internautes par sa subdivision en cinq segments : premièrement, un onglet de recherche et de réservation rapide est destiné aux clients désirant voyager subitement, sans aucune réflexion. Ce qui les importe est de trouver un hôtel disponible et bon marché au jour qui leur convient, tout en effectuant leur réservation dans les plus brefs délais ; le second onglet se réfère aux voyageurs d affaires. Ce segment se différencie du premier au niveau du statut de l individu : on en recherche plus le gros volume de clientèle à bas niveau de revenu, mais le client fortuné, prêt à payer une grosse somme pour une nuit dans un hôtel de luxe ; le troisième segment renvoie à la relation business-to-business, c est-à-dire entre entreprises. Le but du groupe Accor est d offrir des hôtels répondant aussi aux exigences d un groupe d individus (salle de réunion, meetings, etc.) ; le quatrième onglet est un segment spécial de la firme. Au moyen de partenariats avec les nombreuses agences de voyages, Accor propose des offres couplées permettant de réserver non seulement le lieu de séjour, mais aussi le vol à cette destination ; finalement, les loisirs visent les clients désireux de voyager dans des endroits paradisiaques. Ce segment concerne aussi les couples, leur permettant de célébrer des faits importants comme les nuits de noces. Ainsi, le web est un canal important pour l ensemble du groupe. En 2007, Internet représente plus de 10 % du volume d affaires et plus de 180'000 visites par mois sont comptées. In fine, la stratégie d Accor semble porter ses fruits puisqu une nuitée est

20 vendue toutes les 3,6 secondes en moyenne. En gros, un recrutement client plein de succès Pirelli et l amélioration de la connaissance du client Le marché du pneumatique, dominé notamment par Michelin, Pirelli, Bridgestone et Continental, est caractérisé par une concurrence virulente. De plus, les ventes sont confrontées à une grosse problématique : l implication du client dans le processus d achat est trop passive, puisque dans 80 % des cas, c est le vendeur qui conseille l achat du pneu. Par le biais d Internet, Pirelli tente de répondre constamment à cette problématique en donnant plus de poids au consommateur. Dans cette optique, l entreprise réalise plusieurs opérations lui permettant de gonfler sa base de données. Les faits remontent à 2004 : la société lance trois opérations pour renflouer sa base de données et connaître au mieux la clientèle naviguant sur ses pages web. En voici une description : premièrement, Pirelli met à disposition des internautes son calendrier luxueux et glamour. Pour obtenir un cliché ou visionner une vidéo, il est nécessaire de s enregistrer et de donner son adresse . Par ce procédé, l entreprise connaît le profil de la plupart des visiteurs et peut, ainsi, cibler son offre au moyen de newsletters. L opération est encore aujourd hui couronnée de succès avec plus de 500'000 visiteurs par mois dans le monde entier ; lors du salon de l automobile de Paris la même année, Pirelli en a profité pour mettre en place un double dispositif pour accroître ses connaissances sur le client. Il a d abord mis en place un site fonctionnant sous forme de jeu et reprenant l ensemble des produits haut de gamme de la marque. Ensuite, l entreprise a proposé, par le biais de son site web, cent places pour le salon. Dans les deux cas, une inscription préalable fut nécessaire. Cette opération a probablement été la plus populaire, puisqu elle a engendré plus de 40'000 visites sur le site Pirelli avec plus de 15'000 inscrits aux jeux. De plus, l envoi de newsletters a permis de toucher plus de deux millions d internautes à travers le monde ; 13 consulté le 10 Avril

Introduction aux SIC 30/11/2010

Introduction aux SIC 30/11/2010 BEM Quelques chiffres sur l internet COURS de Webmarketing : chapitre 1I Les principaux outils du web marketing Par Dr. Moustapha MBENGUE Enseignant-chercheur EBAD, UCAD Internet et le particulier 1,59

Plus en détail

Grégory Bressolles L E-MARKETING

Grégory Bressolles L E-MARKETING Grégory Bressolles L E-MARKETING Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057045-4 SOMMAIRE Avant-propos 5 CHAPITRE 1 Qu est-ce que l e-marketing? I COMMENT INTERNET A-T-IL

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE L ENVIRONNEMENT... 11 M. JANSSENS-UMFLAT TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS................................................................... 7 PRÉFACE............................................................................ 9 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Cycle: Licence professionnelle Filière: Technique banques et assurances LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Réalisé par: Mlle Asmae AIT RAI Mlle Ghizlane JALIAD Mlle Hafida EL

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD LIVRE BLANC Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD INTRODUCTION La plateforme de commerce électronique Magento MD offre aux commerçants une solution complète, souple

Plus en détail

Formation PME Marketing

Formation PME Marketing Formation PME Marketing Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les business-tools, aller sous www.banquecoop.ch/business Le terme anglais marketing, qui signifie

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@tic ecommerce Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce électronique)

Plus en détail

e-commerce Bien préparer son projet

e-commerce Bien préparer son projet Les Fiches thématiques Jur@tic e-commerce Bien préparer son projet informer, sensibiliser, accompagner Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce

Plus en détail

GUIDE DE l ACHETEUR :

GUIDE DE l ACHETEUR : GUIDE DE l ACHETEUR : Nouvel acheteur sur Delcampe? Voici comment commencer sur de bonnes bases : 1 ère étape : Vous inscrire a) L inscription est gratuite b) La procédure d inscription c) Ouvrir une session

Plus en détail

Le emarketing? Ca marche!

Le emarketing? Ca marche! Le emarketing? Ca marche! Gilles Dandel Dir de l'agence WSI OBIWEB Plan de la présentation Pourquoi faire du emarketing? L' ABC du succès selon WSI : Améliorez (créez) votre site? Bonne visibilité & Générez

Plus en détail

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s Mickaël Mickaël BLANCHARD BLANCHARD Préface de Sébastien L e p e r s Magento Préface de Sébastien L e p e r s Magento Réussir son site e-commerce Réussir son site e-commerce Groupe Eyrolles, 2010, ISBN

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Chapitre I : Introduction

Chapitre I : Introduction Chapitre I : Introduction 1.1) Problématique A partir des années soixante, l environnement des entreprises a connu une mutation capitale, sans précédant historique dans le climat des affaires. Ces changements

Plus en détail

Alcatel-Lucent OmniTouch 4625 Contact Center Interactive Voice Response Solution de services interactifs évoluée et facile à utiliser

Alcatel-Lucent OmniTouch 4625 Contact Center Interactive Voice Response Solution de services interactifs évoluée et facile à utiliser Alcatel-Lucent OmniTouch 4625 Contact Center Interactive Voice Response Solution de services interactifs évoluée et facile à utiliser Un service client évolué, facteur clé du succès de l entreprise Comme

Plus en détail

Formation e-commerce : Webmarketing

Formation e-commerce : Webmarketing Page 1 sur 6 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Webmarketing Votre boutique e-commerce est lancée

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Séminaire CRM Les directions de recherche et les perspectives du Customer Relationship Management 1

Séminaire CRM Les directions de recherche et les perspectives du Customer Relationship Management 1 Faculté des Sciences économiques et sociales de l Université de Fribourg Séminaire CRM Les directions de recherche et les perspectives du Customer Relationship Management 1 Séminaire présenté auprès de

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST...

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... 18 ans d expérience Une équipe passionnée et motivée Plus de 500 clients satisfaits et motivés LES 10 ETAPES CLES D UN PROJET E-COMMERCE LES 10 ÉTAPES CLES 1 L

Plus en détail

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le troisième trimestre

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant 10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant Oubliez le nombre de visites sur votre boutique en ligne, le nombre de pages vues et même votre positionnement de mots clés sur

Plus en détail

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet HYMBERT Medhi JANNEAU Julien Master 2 SCPN Conférence : Les clés de succès sur Internet Introduction : Depuis sa démocratisation durant les années 2000, la toile Internet a complètement «explosée» devant

Plus en détail

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce La Poste votre partenaire en matière d e-commerce De plus en plus de personnes commandent leurs achats en ligne. C est pourquoi la Poste vous soutient tout au long de la chaîne de valeur du commerce électronique.

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Limites. Problèmes trouvés et propositions de solutions

Limites. Problèmes trouvés et propositions de solutions Conclusion Limites Pour faciliter la compréhension de la conclusion et pour qu elle soit plus utile aux entreprises, la rédaction de chaque point abordé sera analysée sur deux axes importants. D un côté,

Plus en détail

, un logiciel édité par CONCEPT INFO 36, Rue André Guillemain BP 226 18102 Vierzon cedex Tél : 02 48 83 11 44 Fax : 02 48 83 11 45 Internet :

, un logiciel édité par CONCEPT INFO 36, Rue André Guillemain BP 226 18102 Vierzon cedex Tél : 02 48 83 11 44 Fax : 02 48 83 11 45 Internet : Page 1 PRESENTATION GENERALE Page 2 Nous vous présentons ci dessous les principales fonctionnalités de notre logiciel. Il est bien entendu que ce support ne peut être exhaustif, d une part afin de vous

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Automatisation et CRM

Automatisation et CRM Automatisation et CRM Adoption de la technologie des agents virtuels Etude VirtuOz 2010 Synopsis... 2 Les principales motivations de mise en place du canal Agent Virtuel... 2 Adoption des Agents Virtuels...

Plus en détail

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur?

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Un Livre Blanc Experian Marketing Services d après une enquête menée par le

Plus en détail

Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME?

Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME? Conférence Applica - 22 avril 2002 Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME? Stéphanie WAILLIEZ Analyste CRM, CXP swailliez@cxp-international.com CXP en quelques mots et quelques chiffres

Plus en détail

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits Ateliers Commerce Internet Ma première visibilité sur le Web en 60 min avec des outils gratuits 23/04/2015 1 Ma première visibilité sur Internet Même sans site internet! Pourquoi être présent sur Internet?

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. www.votreentreprise.com

OFFRE DE SERVICE. www.votreentreprise.com 2011 NOM ENTREPRISE OFFRE DE SERVICE CONCEPTION, REALISATION ET HEBERGEMENT SITE WEB www.votreentreprise.com AFConsulting Web Services Page 1 sur 19 SOMMAIRE Lettre, offre de services --------------------------------------------

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE UN PROJET DE SITE WEB? Typologie des sites web Les sites «vitrines» Les sites de «marque» Les sites «catalogues» Les sites marchands Site web et stratégie commerciale Etapes clés de la

Plus en détail

Pourquoi Immoweb est-il le 1 er portail immobilier belge?

Pourquoi Immoweb est-il le 1 er portail immobilier belge? Pourquoi Immoweb est-il le 1 er portail immobilier belge? PLAN 1 La preuve du leadership! 2 Les 4 clés du succès La Stratégie Le Marketing La Technologie La Politique Commerciale 3 Conclusion 4 Question(s)

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

Nouvelles tendances dans l hébergement. Remo Fehlmann, directeur de GastroSuisse

Nouvelles tendances dans l hébergement. Remo Fehlmann, directeur de GastroSuisse Conférence de presse annuelle, le 28 avril 2015, à Berne Nouvelles tendances dans l hébergement Remo Fehlmann, directeur de GastroSuisse (Seul le texte prononcé fait foi.) Mesdames, Messieurs, L hôtellerie-restauration

Plus en détail

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com Atelier E-TOURISME 2013 Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche ecotourismepro.jimdo.com Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche Audrey Piquemal Chargée

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE?

COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE? COMMENT FAIRE DU E-COMMERCE? Le marché du e-commerce Besoins d un e-commerçant L offre des prestataires Offres «standardisées» Offres sur mesure Choisir une offre Solution libre ou propriétaire? Fonctionnalités

Plus en détail

Félicitation, votre site est créé!

Félicitation, votre site est créé! Guide de démarrage e-monsite.com Félicitation, votre site est créé! Vous avez fait le plus difficile. A présent, découvrez comment administrer votre site web. 1 Comprendre l interface du manager de votre

Plus en détail

La Belgique se numérise encore en 2010

La Belgique se numérise encore en 2010 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 23 février 2011 La Belgique se numérise encore en 2010 La révolution numérique ne cesse de gagner du terrain en Belgique :

Plus en détail

AdWords Guide de survie

AdWords Guide de survie AdWords Guide de survie Avril 2011 Guide de survie AdWords. Ce guide liste dix des astuces les plus utiles pour gérer une campagne AdWords efficacement, et sans gaspiller d argent. Plan de référencement

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits

Ma première visibilité sur le Web. en 60 min avec des outils gratuits Ateliers Commerce Internet Ma première visibilité sur le Web en 60 min avec des outils gratuits 07/04/2014 1 Ma première visibilité sur Internet Même sans site internet! Pourquoi être présent sur Internet?

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

Vous aussi, augmentez vos revenus en toute liberté! COMPARER FR

Vous aussi, augmentez vos revenus en toute liberté! COMPARER FR Vous aussi, augmentez vos revenus en toute liberté! Touchez des visiteurs en phase active d achat. De nombreux sites marchands opérant en France nous le demandaient, nous avons décidé qu il était temps.

Plus en détail

Bienvenue dans l univers du e-commerce (commerce en ligne)

Bienvenue dans l univers du e-commerce (commerce en ligne) DOSSIER DE PRESSE «I-WEPS» La solution du e-commerce par cartes bancaires Visa & Mastercard CONTINENTAL CREDIT CARDS SERVICES S.A. Cartes Bancaires - Systèmes et Moyens de Paiement Electroniques Store

Plus en détail

Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics?

Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics? Livre blanc Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics? Nos partenaires: Sommaire Présentation de Mazeberry Introduction au Search Analytics Le Search Engine

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux

DOSSIER DE PRESSE. Services de change et de gestion des paiements internationaux DOSSIER DE PRESSE Services de change et de gestion des paiements internationaux Janvier 2014 Fiche d identité de FX4Biz Date de création 2012 : FX4Biz Belgique Type de société SA de droit Belge au capital

Plus en détail

Voulez-vous offrir le service libre-service bancaire ultime?

Voulez-vous offrir le service libre-service bancaire ultime? Voulez-vous offrir le service libre-service bancaire ultime? Logiciel libre-service NCR APTRA La première plateforme logicielle libre-service financière au monde. Experience a new world of interaction

Plus en détail

Documentation Solution e-commerce de la société Nadoweb

Documentation Solution e-commerce de la société Nadoweb Nadoweb vous offre une solution «toute en un» permettant à n importe quel commerçant de se lancer dans la vente en ligne, quelque soit son niveau en informatique se positionne en véritable partenaire et

Plus en détail

promouvoir votre site

promouvoir votre site promouvoir votre site SOMmaire Mentionnez l adresse de votre site internet dans vos supports de communication... 05 Aidez Google à trouver votre site internet Diffusez vos premières annonces en ligne......

Plus en détail

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing

Irrigation Marketing. >1 : Un nouveau concept : l irrigation marketing Irrigation Marketing C est un fait, Internet ne connaît pas la crise! Fort de sa souplesse et des capacités de tracking en temps réel, et offrant un avantage économique reconnu, Internet est aujourd hui

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

ACCOR VALORISE LE PARCOURS CLIENT

ACCOR VALORISE LE PARCOURS CLIENT ACCOR VALORISE LE PARCOURS CLIENT LES NOUVELLES TENDANCES DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION: BIG DATA MCS4 LESLIE TABACCO, THOMAS RACOUPEAU 1 S OMMAIRE Qu est ce que le BIG-DATA P.3 Le groupe ACCOR P.4

Plus en détail

SEO SEA. eteamsys.com Analytics SEA SEO. Social Network. Consulting

SEO SEA. eteamsys.com Analytics SEA SEO. Social Network. Consulting eteamsys.com Analytics Social Network Consulting 2 ILS NOUS FONT CONFIANCE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 5 OUTILS 6 11 13 SEM 15 CONSULTING 17 TEAM 19 CONTACT 20 3 N 1 DU MARCHÉ LUXEMBOURGEOIS ET BELGE

Plus en détail

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS Réalité, tendances et comparaisons des marchés publicitaires espagnols et français en. ETUDE 2005 REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS - 1 -

Plus en détail

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon

Amazon. 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon Amazon 1) Activités d Amazon 2) Amazon et les réseaux 3) Forces et faiblesses d Amazon 4) Comparaison entre Google, ebay et Amazon 23 mai 2005 Meetup meeting 1 1) Activités d Amazon : missions Missions

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : Customer Relationship Management (CRM) Sommaire Introduction... 1 Les enjeux

Plus en détail

14.1. Paiements et achats en ligne

14.1. Paiements et achats en ligne Chapitre 14 Sécurité et Internet Si Internet vous permet de vous connecter et d accéder à des services et des sites du monde entier, il est important aussi de comprendre qu une fois connecté au Web votre

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE?

COMMENT FAIRE DU COMMERCE ELECTRONIQUE? Sur le marché de la création de sites marchands, les offres de prestataires fourmillent. Reste à savoir ce que ces prestations recouvrent et ce qui les distingue les unes des autres. Le commerce électronique

Plus en détail

Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement

Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement 5 Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement Les usages du blog en entreprise Démarrer un blog

Plus en détail

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants

Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet. Entreprises Associations Indépendants Choisissez le meilleur partenaire pour vos réalisations Internet Entreprises Associations Indépendants Site Internet vitrine Vous voulez avoir une identité sur Internet : vous faire connaître, vous mettre

Plus en détail

Bienvenue chez Spluw

Bienvenue chez Spluw 1 Bienvenue chez Spluw Ce guide présente les principales fonctions de mise en page et d édition de votre site Web. Vous y trouverez les étapes essentielles de construction de page et de mise en forme pour

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay Générer du trafic payant Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay 13 et 14 mai 2011 Trouvez des nouveaux clients Adaptez-vous aux évolutions du E-Commerce Allez chercher les clients où ils se trouvent

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Présentation. www.itancia.com. Septembre 2013

Présentation. www.itancia.com. Septembre 2013 Présentation site marchand ITANCIA www.itancia.com Septembre 2013 Pourquoi acheter sur le site marchand d ITANCIA? Vos avantages utilisateurs Les nouveautés 2013 Une interface plus intuitive, au design

Plus en détail

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée

2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée 2008 : CHRONIQUE d une croissance annoncée DIGITAS FRANCE : Synergie des métiers Research / UBE Website test Pré-test de campagne Post-test de campagne Profiling / Typologie Scoring Ateliers utilisateurs

Plus en détail

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente I. La fidélisation A. Les enjeux de la fidélisation B. La mesure de la satisfaction des clients dans les unités commerciales physiques

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT 11 CHAPITRE PREMIER LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT En moins d un siècle, le marketing direct a profondément évolué. Passant de la commande traditionnelle par courrier à la multiplication

Plus en détail