Une source de valeur REVERSE LOGISTICS. ENQUÊTE Reverse logistics

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une source de valeur REVERSE LOGISTICS. ENQUÊTE Reverse logistics"

Transcription

1 ENQUÊTE Reverse logistics Poste de reconditionnement Dispeo REVERSE LOGISTICS DISPEO Une source de valeur Si la gestion des retours n est pas une problématique nouvelle, elle devient un aspect incontournable de l organisation logistique des industriels et des distributeurs, et ce à plus forte raison dans l e-commerce. Plus manuelle, plus compliquée et plus chère que la logistique aller, celle des retours demeure un véritable casse-tête pour nombre d entre eux. Dès lors une question se pose : comment limiter les coûts de la reverse logistics? Ou à l inverse, peut-on tirer parti d une logistique retour optimisée? 38 N 84 SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MAI 2014

2 La reverse logistics, ou logistique des retours, voilà un sujet qui fait grincer des dents et sur lequel on ne se presse pas pour s exprimer. Doit-on en déduire que les sociétés ne souhaitent pas partager leurs secrets de fabrication ou qu il s agit là d une épine dans le pied dont on se passerait bien? «La problématique des retours a toujours été mise de côté, comme un mal nécessaire», lâche Jean-Pierre Gautier, Directeur du Pôle Métiers, Acsep. Un sentiment que partagent tous nos interlocuteurs. «Les retours, je préfèrerais ne pas en avoir, ou le moins possible, avoue Frédéric Forget, Directeur SC de Sony Music Entertainment. Ce que nous cherchons pour les CD, c est une visibilité optimale pour mieux vendre l album, nous devons donc en disposer un minimum dans les étalages. Nous travaillons pour limiter le nombre de retours, mais c est inhérent à notre métier», ajoute-t-il. Si les éditeurs de produits culturels (livres, CD, DVD) sont des habitués de longue date, ils ne sont pas les seuls. «Historiquement, le secteur de la VAD était le plus touché. A présent, il s agit du e-commerce. Résultat, leurs systèmes sont conçus pour faciliter la vie du client, avec par exemple une étiquette retour dans le colis, leur process de traitement est industrialisé», souligne Jean-Marc Soulier, Directeur de Metis Consulting. Internet a changé la donne «Avec l avènement du e-commerce, la relation entre le vendeur et le client a évolué, les usages ont changé et chacun doit s adapter, estime Jean-Pierre Gautier. Et de poursuivre : Avant les choses étaient plus simples. La grande distribution faisait des soldes à date fixe, savait ce qu elle allait faire des retours et donc les gérait elle-même. Il y avait peu de cas de configuration. En e-commerce, le type de vente et de distribution diffère de celui de la GMS. Lorsqu on organise une vente flash, on pré-vend une certaine quantité d articles qui ne nous appartiennent pas. Une fois la vente terminée, il reste toujours quelques invendus, la question est qu en faire? Le fournisseur va-t-il les reprendre? Il n y a pas une réponse uniforme mais une par type de scénario en fonction des quantités restantes et des accords commerciaux, notamment. Quant au textile, les collections peuvent changer tous les mois, le choix des canaux de revente des invendus dépend de la stratégie de l entreprise. Cela peut prendre la forme de soldes sur internet ou en magasin ou de réseaux de discounters. Tous ces facteurs multipliés entre eux donnent une quantité de flux très élevée. C est un problème croissant.» Quel est l enjeu? Les spécialistes sont unanimes, la logistique retour est environ trois fois plus coûteuse que la logistique aller. Pourquoi? «La gestion des retours reste très manuelle car il faut savoir s adapter aux différents produits et vérifier que l on a bien reçu les bons produits», témoigne Sébastien Hospital, Directeur Général de Dispeo, filiale logistique du groupe 3SI. Certains l ont déjà compris, il s agit là d un enjeu majeur. «En logistique il y a deux points cruciaux : la livraison du dernier kilomètre et la gestion des retours. S ils ne sont pas maîtrisés, ils ont un impact sur la performance, mais également sur le service client», relève Pierre Rouxel, Directeur des Opérations de Damart. Le service client, c est précisément ce qui a poussé les sociétés Acer et Ninendo à totalement repenser leur logistique retour : «Pour nous, la reverse correspond au SAV, c est-àdire à la réparation, explique David Malaquin, Directeur Approvisionnement Nintendo France. Il y a encore quatre ans, nous traitions les retours de façon classique : le client passait par le revendeur ou nous renvoyait la DISPEO ACSEP METIS CONSULTING Sébastien Hospital, Directeur Général de Dispeo JeanPierre- Gautier, Directeur Pôle Métier, Acsep Jean-Marc Soulier, Directeur de Metis Consulting MAI SUPPLY CHAIN MAGAZINE N 84 39

3 ENQUÊTE Reverse logistics VIAPOST P. MONCEAUX P. MONCEAUX Peter Hendrickx, Directeur Général de Kiala Pierre Rouxel, Directeur des Opérations de Damart David Malaquin, Directeur Approvisionnement Nintendo France console à ses frais. Cela représentait pour nous une charge de travail conséquente et pour le consommateur des délais trop longs, donc de l insatisfaction. Les revendeurs ne sont pas toujours structurés pour gérer le SAV ce qui allonge les délais. Nous avons donc cherché à les réduire et à améliorer la satisfaction du client. Nous avons mis en place un nouveau site internet offrant un contact direct et un vrai service. Aujourd hui, le consommateur à accès à un FAQ qui permet de résoudre certains problèmes sans retourner le matériel. Ensuite, il entre les informations sur notre site, ce qui accélère la recherche de panne une fois le produit reçu. Il a accès à nos forfaits, en toute clarté, ce qui évite une grosse perte de temps pour lui comme pour nous et est un gage de sérieux de notre part. Enfin, il télécharge et imprime un bon Zengo pour nous faire parvenir son produit. Une fois cette étape terminée, il n a plus qu à se rendre dans un relai Pickup pour récupérer une pochette Zengo, y placer sa console et nous l envoyer. Le taux de satisfaction a nettement augmenté et les commentaires sur notre site internet sont très élogieux.» Christian Cosneau, Country Manager France chez Acer, a mis en place un système très similaire comprenant également le service Zengo. Le temps moyen d une réparation est passé de sept à trois jours. «Avant c était une épine dans le pied, maintenant c est une fierté. Nous mettons en avant notre centre de réparation. C est un argument de vente, de différenciation», se réjouit-il. «La simplification de la vie du client est un acte fondamental de sa fidélisation», complète Jean-Marc Soulier avant de préciser : Bien entendu, si l activité génère 1 % de retours, on le gère de façon marginale. Sinon on doit automatiser les process.» Viser le gagnant-gagnant Si l impact de la satisfaction client est difficilement chiffrable, Acer et Nintendo parviennent à récupérer une partie du coup du service Zengo grâce à la suppression de l envoi des colis vides à leurs clients ainsi que du traitement et du recyclage des emballages P. MONCEAUX Poste de validation Damart des colis reçus. Ces deux industriels ont d autre part réussi à convertir une partie des échanges de matériel sous garantie en réparations, moins coûteuses, réduisant ainsi leurs dépenses en garanties. D autres sont allés plus loin et ont converti l optimisation des flux retours en euros sonnants et trébuchants. «Dans le textile, en fin de saison, on envoie parfois les invendus dans un réseau de magasins de déstockage ou de soldeurs. Ceux-ci sont enclins à payer les produits plus cher s ils sont triés et conditionnés que s ils sont en vrac», révèle Jean-Marc Soulier. Sony Music Entertainment, qui a externalisé la gestion de ses retours chez le prestataire Arvato, a également valorisé le reconditionnement. «Nous avons des KPI sur les ordres de reconditionnement. L entrepôt a des délais de reconditionnement obligatoires mais avec une certaine souplesse. Depuis deux ans, nous nous sommes mis d accord avec notre prestataire sur deux tarifs en fonction des délais, le plus rapide étant le mieux payé. Avant 40 N 84 SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MAI 2014

4 il existait un seul tarif, Sony transmettait ses demandes de reconditionnement au dernier moment, ce qui générait des conflits. Aujourd hui, nous y faisons plus attention car cela influe sur le tarif et l entrepôt peut lisser sa charge de travail. Nous faisons de même avec les expéditions depuis le début d année, c est gagnant-gagnant», raconte Frédéric Forget. Collecter les produits Globalement, le traitement de la logistique retour commence par la collecte. Si l on met de côté celle des produits volumineux ou dangereux, souvent traités par des prestataires spécialisés comme Geodis, Rhenus Logistics ou encore Tred Union, la collecte des petits articles peut s opérer de plusieurs manières : le client peut le renvoyer à ses frais ou par l intermédiaire d une enveloppe prépayée, déposer le bien dans une enseigne physique de la marque ou dans un point relais. Cette dernière option intéresse de plus en plus de donneurs d ordres qui voient en elle une façon d améliorer à la fois le service client et les dépenses de transport via des tarifs négociés. Le dépôt en point relais présente d autre part l avantage de pouvoir proposer l échange, ou le swap, d un produit contre un autre. «Le swap est une des pistes de réflexion pour développer la facilitation des retours. Le client appelle, veut échanger une taille 41 contre une 42, la commande est expédiée vers le relai Kiala et le client ne se déplace qu une seule fois pour amener l article et récupérer le nouveau. Nous allons le développer très rapidement. Nous sommes aussi en réflexion pour faire cela à domicile, ce qui aura un coût mais pourrait être intéressant pour une certaine frange de la population, éloignée des villes par exemple», admet Pierre Rouxel. L idée du swap fait également des émules dans le secteur de l électronique et se développe, en France comme à l étranger, dans le domaine du téléphone portable. Dans cette optique, des opérateurs téléphoniques commencent à proposer à leurs abonnés d amener leur ancien smartphone dans un point relais afin de l échanger contre un neuf. Le produit repart alors vers un prestataire spécialisé qui se charge ensuite de la revente ou du recyclage du téléphone usagé (voir encadré Bak2 page 44). Kiala propose déjà ce service pour l échange de box internet. «Le consommateur appelle le service client, qui lui envoie une box de remplacement. Nous informons le consommateur que la box est arrivée, il passe en relais avec sa box défectueuse, le relais scanne la nouvelle box et voit qu il doit récupérer l ancienne. Cela apporte la garantie à l opérateur qu il récupèrera bien la box», indique Peter Hendricks. Automatiser les process Faciliter la gestion interne des retours commence avant même la réception du produit. Pour beaucoup, cela signifie mettre à disposition du client une interface à travers laquelle d une part il renseignera la nature du produit et la raison de son retour et d autre part, MAI SUPPLY CHAIN MAGAZINE N 84 41

5 ENQUÊTE Reverse logistics il pourra imprimer une étiquette de renvoi. Ainsi, le produit sera plus facilement dispatché quand il arrivera à destination. Une fois dans l entrepôt, la réduction du temps passé à gérer la logistique retour, et donc son coût, passe par l industrialisation des process et la massification des flux. Certains vont même jusqu à dédier des entrepôts à la gestion des retours. C est le cas notamment de Sony Music Entertainment, Acer et Nintendo. Dans le cas contraire, une zone est dédiée à la gestion des retours et obéit à des process précis. Chez Damart France, qui traite également les retours de Suisse et d Italie dans son entrepôt de Hem (59), soit un million d articles par an à raison de 50 % de VAD et 50 % de magasins, tout va très vite. Les colis arrivent le matin, des opératrices procèdent au déballage et à la vérification de leur contenu. Les articles sont envoyés à quelques mètres seulement en reconditionnement avant d être placés sur un double convoyeur (Ciuch) selon qu il s agisse d articles urgents ou non. La raison est double : remettre le produit en vente le plus vite possible tout en P. MONCEAUX Poste de retour Damart Tout est dans le système d informations «Le WMS est la pièce centrale, il a le produit en main. Il sait qualifier sa charge de travail et décider du bon process. Quand on a un problème, le WMS doit savoir s adapter, il en va de même dans la gestion des retours. Ceux qui ont de bons outils de prépaassurant un bon service client. «Quand un colis arrive le matin, dans 80 % des cas, le client est remboursé le jour même», annonce Pierre Rouxel. Les flux de remise en stock sont soumis au même besoin d optimisation que ceux du picking, on parle d ailleurs parfois de «picking inversé». D où des process similaires. «On ne traite pas les retours au fil de l eau, on gagne de l argent en massifiant. Il convient donc de déposer les retours dans une zone tampon et de les remettre en stock en relativement grande quantité. C est un arbitrage entre le besoin de stock et l optimisation des déplacements du personnel», rappelle Jean- Pierre Gautier. DISPEO Poste de conditionnement Dispeo 42 N 84 SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MAI 2014

6 rations savent aussi remettre en stock efficacement», soutient Jean-Pierre Gautier. Tout part en effet du SI car c est à travers lui que les produits retournés seront comparés à la commande initiale, validés puis redirigés vers la zone adéquate (reconditionnement, remise en stock immédiate, recyclage, etc.). Si l opérateur joue un rôle important dans la qualification du produit, il s en remet tout de même au WMS qui fournit l arbre de décision. «L opérateur doit pouvoir exécuter sa tâche et prendre une décision rapidement, d où le besoin d un système d informations performant. Le WMS doit lui indiquer que faire, où déposer l article retourné. Quand on a peu de stock, il est important que l article soit remis en disponibilité le plus rapidement possible et que l information circule très vite pour être utilisable. Il doit y avoir une synergie entre l ERP et le WMS», conclut Jean- Pierre Gautier. Les WMS sont-ils à la hauteur de la tâche qui leur incombe? Si la réponse est à lire dans le dossier WMS en page 48, sachez que certains ont préféré développer leur propre solution en interne, leurs produits et process étant jugés trop spécifiques. Enfin, pour Peter Hendricks, les outils de track&trace jouent aussi un rôle majeur. «Dès que le colis est pris en charge par Kiala et UPS, il est visible par le client et l e-commerçant ou le centre de réparation, ce qui induit une réduction du stress pour le vendeur, réduit le temps de gestion et le délai de remboursement car il peut mieux planifier son KIALA activité. Attention, tous les services de retour ne le proposent pas. Tous ne se valent pas», précise-t-il. Ne pas oublier le personnel Pour Pierre Rouxel, gestion des retours rime avec gestion du personnel. «Sur les retours, nous avions un atelier rattaché à la relation client à 3 km de l entrepôt. Nous avons eu l opportunité de réintégrer les retours à la logistique. Ça a été l occasion de revoir nos schémas logistiques et de refaire les choses proprement. Nous avons fait particulièrement attention aux conditions de travail car un million de retours par an à gérer représente vite beaucoup de gestes répétitifs. En tout, nous avons investi 400 K et 18 mois dans la refonte de la gestion des retours. Nous avons travaillé avec le CHSCT (Comité d hygiène, de sécurité et des conditions Relais Kiala La Romainville de travail), un ergonome, avec Ciuch et avec le personnel pour refaire les postes de travail. Le projet a concerné 25 personnes, impliquées dès le début dans sa réalisation. Nous continuons à analyser quatre postes par an. Il y a peu de mécanisation, c est de l épicerie industrielle, témoigne le Directeur des Opérations de Damart. Et d insister : La gestion des retours est plus compliquée, l opérateur doit avoir le sens du produit, une certaine dextérité pour reconditionner le produit et être formé au traitement et à la saisie de commandes. Toutes les difficultés convergent vers les retours». Un point sur lequel les experts sont tous d accord. «La gestion des retours n est pas confiée aux débutants, le jour où ce sera le cas, nous pourrons dire que le système est efficace», conclut Jean- Pierre Gautier. PIERRE MONCEAUX MAI SUPPLY CHAIN MAGAZINE N 84 43

7 ENQUÊTE Reverse logistics P.MONCEAUX Recyclage, Bak2 ne laisse rien au hasard Bak2 est une société anglaise qui recycle, répare et revend des téléphones portables. Née il y a 13 ans, elle est présente dans 12 pays en Europe avec un site de traitement à Croix (59) et un en Roumanie. «Au début, le recyclage se faisait dans un but environnemental. Quand on revendait, c était en Asie, le marché européen n était pas demandeur. A présent, le marché est tiré par la demande européenne, les volumes ont énormément augmenté», reconnaît Jean- Jean-Lionel Laccoureyre, Managing Director de Bak2 Lionel Laccoureyre, Managing Director de Bak2. Si la réparation d un téléphone portable lui redonne une valeur commerciale, cela reste un marché de volume où la marge se gagne sur les détails. Ainsi, la société a mis en place à ce jour plus de 400 programmes de collecte grâce à des accords avec des opérateurs européens, des grands comptes corporate mais aussi des distributeurs. Au total Bak2 dispose de plus de points de collecte, équipés de boîtes Bak2. Et pour optimiser la marge sur la collecte, l achat et la revente, Bak2 dispose de plusieurs sites internet, dont certains en marque blanche, et d un système d informations entièrement créé en interne. «Nos clients préenregistrent les téléphones sur notre site internet qui les renseigne immédiatement sur la valeur de l appareil. Il n y a pas de surprise. Pour la collecte des box, c est un algorithme qui déclenche l opération de ramassage au-delà d une certaine valeur. A la réception, un poste de validation va accepter ou refuser la marchandise selon qu elle correspond ou non à la déclaration. Le client est réglé dès la validation du produit. Le système sait reconnaître et écarter les téléphones sans valeur, qui sont alors recyclés. Ensuite, les réparations simples sont effectuées sur place, le reste est envoyé en Roumanie. Environ 300 à 400 téléphones transitent ainsi chaque jour entre les deux sites. Déclaration, tracking, validation, paiement, sites internet, toutes les applications sont développées par notre service informatique qui compte 10 personnes, contre une il y a cinq ans». Bak2 emploie 160 personnes et devrait réaliser un CA d environ 25 M, une croissance spectaculaire que Jean-Lionel Laccoureyre attribue à son système d informations mais également aux conseils experts du cabinet Metis Consulting PM Box Bak2 P.MONCEAUX Gratuité, rêve ou réalité? Facturer ou non les retours, telle est la question existentielle que se posent bon nombre d e-commerçants. Et pour cause : selon l étude UPS Pulse of the Online Shopper, 76 % des acheteurs en ligne souhaitent pouvoir bénéficier de retours gratuits en magasin ou via un colis prépayé. Certains sites, comme Sarenza.com, ont même bâti leur réputation sur cette promesse commerciale. Cet enjeu de taille divise pourtant les professionnels. «Le coût de la logistique retour est toujours un problème. La logique veut que les sites qui pratiquent des tarifs agressifs ne proposent pas de retour gratuit. Je ne vois pas comment on peut faire les deux et gagner de l argent», s interroge Sébastien Hospital, Directeur Général de Dispeo. Ce dernier préfère faciliter la vie du client en fournissant dans chaque colis une étiquette de retour. Même raisonnement pour Pierre Rouxel, Directeur des Opérations chez Damart «Chez nous, les retours ne sont généralement pas gratuits». A une exception près : «La chaussure en VAD est le produit typique sur lequel le client peut hésiter, nous proposons donc des retours gratuits soit par l intermédiaire d un point Kiala, soit d une étiquette colissimo prépayée placée dans chaque colis correspondant à l achat de chaussure. Résultat, nous observons une croissance du CA sur la chaussure lié aussi au développement de l offre produit, et le taux de retours sur les chaussures n a pris qu un point, très majoritairement composé de retours commande échange. Globalement c est une opération très intéressante», avoue-t-il. Pour Peter Hendricks, Directeur Général de Kiala France «C est une question de stratégie des e-commerçants. L important est de pouvoir offrir un éventail de solutions de retours. UPS et Kiala offrent une large palette de services, y compris la possibilité d aller chercher le colis à domicile. Ce n est pas la prestation la moins chère, mais c est la plus pratique pour certaines personnes». Prix ou service, il faut choisir, à moins de donner ce choix au consommateur. PM 44 N 84 SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MAI 2014

8 Avec Zengo, c est dans la poche(ette) Le service Zengo est une offre de Chronopost, filiale du groupe français La Poste, spécialisée dans la livraison express de colis en BtoB et BtoC. Il consiste en une pochette circulant en boucle fermée entre les centres de réparation des fabricants d appareils électroniques et les points Pickup, le réseau de points relais du groupe La Poste, actuellement formés à son utilisation. Cette pochette à taille unique a été conçue pour accueillir et transporter en toute sécurité, et en express, des objets électroniques d une taille pouvant aller jusqu à un ordinateur portable. Elle dispose d un emplacement pour la lettre de transport et se verrouille à l aide d un scellé pour une sécurité maximum. Philippe Cusin, Chef de Marché Electronique et Guillaume Gersing, Strategic Marketing and Products Manager chez Chronopost nous expliquent la raison d être de ce service. CHRONOPOST Philippe Cusin, Chef de Marché Electronique chez Chronopost Nous avons interrogé Acer et Ninendo, déjà clients chez nous. Ils avaient une réflexion déjà avancée quant à la problématique du SAV. Ils ont tout de suite montré un intérêt. Ils avaient déjà identifié deux besoins et enjeux : l augmentation des exigences des consommateurs et l impact du SAV sur leur notoriété. Ils ont revu tout le process retour et nous nous intégrons pleinement dans cette démarche. CHRONOPOST Guillaume Gersing, Responsable des marchés et de l offre entreprise chez Chronopost Supply Chain Magazine : Comment vous est venue l idée de la pochette Zengo? Philippe Cusin : Sa genèse remonte à L idée est partie d un constat simple : notre client, une chaîne cryptée, avait une problématique de retours des décodeurs lorsque ses clients résiliaient leur contrat. Chacun d eux devant envoyer son décodeur par ses propres moyens, ils prenaient ce qu ils avaient sous la main pour l emballer. Or, le client les reconditionnant pour les envoyer à de nouveaux abonnés, il était important qu ils arrivent en bon état. Nous avons donc conçu, en lien avec Pickup Services, une pochette V1, spécifique à leurs besoins. Le client a pu réutiliser près de 100 % des décodeurs et s est montré très satisfait du service. Devant ce constat et sentant le besoin poindre à l horizon, nous avons voulu l industrialiser. Nous avons alors rediscuté avec le département marketing, ainsi qu avec nos clients Acer et Nintendo, puis abouti à la pochette Zengo. Nous avons également amélioré la partie process dans son ensemble. SCMag : Pourquoi vous êtes-vous intéressé dès le départ à l électronique? Guillaume Guersing : Dans l électronique, les objets ont une forte valeur. CHRONOPOST SCMag : Comment le service Zengo impacte-t-il l industriel? G.G. : Pour le centre de réparation, la tâche est plus simple : pas de casse pendant le transport, pas de déchet d emballage à trier, pas de stock de cartons neufs, pas d accident de travail en ouvrant le colis. L opérateur scanne la pochette et a immédiatement accès à toutes les informations préalablement entrées dans le système informatique. C est donc un gain de temps important. De plus, le process est simple, rapide et innovant, ce qui donne une image plus flatteuse et le client sent qu on s occupe de lui. P.C. : Selon notre étude réalisée sur les particuliers, 90 % des utilisateurs de Zengo ont trouvé ce service intéressant Pochette Zengo et estiment qu il peut être un facteur de fidélisation à la marque. SCMag : Quel est l avenir de ce service? G.G. : Après avoir mené à bien les pilotes Nintendo en novembre 2012, puis Acer en juillet 2013, l offre est commercialisée depuis février Le trafic continue d augmenter et des phases de démarrage sont prévues avec d autres clients. Ce sont des cycles de vente assez longs car ils doivent entièrement repenser leur process de retours. Nous les accompagnons dans cette réflexion P.C. : L offre s adresse à l ensemble du secteur High Tech, aux fabricants comme aux distributeurs. Nous sommes en contact avec une grosse majorité d entre eux, de même qu avec les réparateurs, qu ils traitent des objets sous garantie pour le compte d une marque ou en réparation. Les grossistes sont également intéressés. La pochette renforcée est conçue spécifiquement pour le High Tech mais le concept pourrait avoir un intérêt dans d autres secteurs comme l e-commerce, qui vend aussi du High Tech, ou le luxe. Ensuite, nous pourrions l étendre à d autres pays comme le Benelux ou l Allemagne. MAI SUPPLY CHAIN MAGAZINE N 84 45

9 ENQUÊTE Reverse logistics Loi Hamon, avant et après A compter du 13 juin 2014, la loi Hamon, dite loi de consommation, «redonne le pouvoir au consommateur». Voici ce qui change, pour les sites web marchants et leurs clients, côté retours. Sujet Avant Après Rétractation Le professionnel doit Le professionnel n est pas tenu de rembourser rembourser «toutes les frais supplémentaires si le consommateur les sommes versées» a expressément choisi un mode de livraison par le consommateur plus coûteux que le mode de livraison standard lors de sa commande, proposé par le professionnel. ainsi que les frais de livraison Délais de 7 jours 14 jours rétractation Conditions de Lettre en recommandé Un suffit rétractation avec accusé de réception Délais de 30 jours 14 jours à compter de la date à laquelle remboursement le consommateur aura fait part de sa décision. La loi Hamon prévoit des pénalités en cas de remboursement tardif (10 % du montant de la commande de majoration pour 30 jours de retard, 20 % pour 60 jours et 50 % au-delà). Frais de retour Les frais de retour Les frais de retour peuvent toujours être imputés d un produit peuvent à la charge du consommateur ou pris en charge être mis à la charge par la boutique en ligne. Cependant, la loi du consommateur renforce l obligation d information à l égard de en cas de rétractation. l internaute. Certains marchands offrent ces frais à titre commercial. SOURCE : TRUSTED SHOPS Poste de reconditionnement Damart P.MONCEAUX 46 N 84 SUPPLY CHAIN MAGAZINE - MAI 2014

10 Impact de la politique de retour sur les ventes en ligne Une étude commune réalisée par Kiala et UPS en 2013 et couvrant six pays européens montre qu en France, 59 % des acheteurs prennent connaissance de la politique de retour avant ou pendant l achat. D ailleurs, 57% des sondés ont renvoyé un article acheté sur internet au cours de l année. A la question : «Seriez-vous plus susceptible d acheter sur un site marchand disposant d une politique de retour sans tracas?», 58 % des e-shoppers ont répondu oui et 62 % recommanderaient le site en question. 20 % des Français vont jusqu à attacher plus d importance à la qualité du service qu au prix. La problématique des retours est un des domaines dans lesquels les internautes ont le plus d attentes d amélioration : 53 % souhaitent la gratuité, 41 % voudraient pouvoir imprimer plus facilement l étiquette de renvoi, 32 % préfèrent trouver cette étiquette directement dans le colis contenant le bien acheté et 36 % demandent de pouvoir procéder à un échange plus facilement. Mais les Français ne sont pas les plus exigeants. Globalement au niveau européen, les Allemands, les Italiens et les Hollandais sont les plus attentifs à la politique de retour des e-marchands. PM CHLOROPHYLIE-FOTOLIA MAI SUPPLY CHAIN MAGAZINE N 84 47

DOSSIER DE PRESSE ZENGO LA SOLUTION CHRONOPOST 3 EN 1 POUR LA GESTION DES FLUX SAV ALLER-RETOUR DE PRODUITS HIGH TECH

DOSSIER DE PRESSE ZENGO LA SOLUTION CHRONOPOST 3 EN 1 POUR LA GESTION DES FLUX SAV ALLER-RETOUR DE PRODUITS HIGH TECH DOSSIER DE PRESSE ZENGO LA SOLUTION CHRONOPOST 3 EN 1 POUR LA GESTION DES FLUX SAV ALLER-RETOUR DE PRODUITS HIGH TECH ZENGO, QU EST-CE QUE C EST? LA «REVERSE LOGISTIQUE» (ou «logistique des retours») définit

Plus en détail

Poussées par la croissance

Poussées par la croissance Le Cross-Canal, une étape de la transformation des modèles logistiques L ouverture d un site web pour les enseignes traditionnelles tout comme celle de magasins pour certains «Pure Players» sont les signes

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

Préparation de commande. En cas d absence du destinataire. Retour des produits/échanges

Préparation de commande. En cas d absence du destinataire. Retour des produits/échanges Kit de démarrage 2014 Ce guide a été conçu pour vous accompagner à chaque étape clé de votre entreprise et tout au long de notre collaboration. Il vous donne un certain nombre de conseils et d informations

Plus en détail

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST DOCAPOST MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST LA POSTE GLOBAL MAIL DOCAPOST DPS (Document Process Solutions), répond aux problématiques d édition et de gestion de document (éditique on demand et industrielle,

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier

Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier E-logistique Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier Ecole Supérieure de Commerce de Montpellier Sébastien TRICHARD 09/2011 Et il a tout prévu? Génial

Plus en détail

Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons

Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons Traçabilité des biens et marchandises Solution mobile de traçabilité en temps réel des collectes et livraisons Suivez-nous sur Traçabilité et preuve de livraison en temps réel Alertez vos clients en «temps

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

Avis d expert. Réussir son Site E-Commerce

Avis d expert. Réussir son Site E-Commerce Avis d expert Réussir son Site E-Commerce Réussir son Site E-Commerce Un projet de site E-Commerce revêt une complexité croissante, que ce soit pour créer un nouveau site ou faire évoluer un site existant.

Plus en détail

Atelier 2 L e-commerce

Atelier 2 L e-commerce Atelier 2 L e-commerce Claude Ménissez E-commerce Les lois de l efficacité 1 Spécificité essentielle du e-commerce Mettre en ligne un site internet marchand c est ouvrir d un coup des millions de boutiques

Plus en détail

5 CONSEILS POUR VOUS LANCER

5 CONSEILS POUR VOUS LANCER 5 CONSEILS POUR VOUS LANCER SUR LES MARKETPLACES Stéphane Jauffret co-fondateur de Sellermania Stéphane JAUFFRET Fondateur et PDG de Sellermania Le potentiel des places de marché est très élevé 18% du

Plus en détail

LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE REUSSIE. Cas pratique de la e-logistique

LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE REUSSIE. Cas pratique de la e-logistique LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE REUSSIE Cas pratique de la e-logistique Bienvenue Aujourd hui, la communication digitale reste encore mystérieuse pour de nombreux secteurs. Nombre d entres eux utilisent

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION RGP SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET RGP 2. Date de création Société indépendante

Plus en détail

Etat de l'art de la GPA

Etat de l'art de la GPA Etat de l'art de la GPA Descriptif article La Gestion Partagée des Approvisionnements est une pratique courante. Comment le faire efficacement et avec quelles solutions? Le Mardi 13 Février 2007 de 14h00

Plus en détail

Comment améliorer la performance de la paie?

Comment améliorer la performance de la paie? Comment améliorer la performance de la paie? La performance est aujourd hui un enjeu majeur des cabinets Le 67 e Congrès de l ordre des experts-comptables, qui s est tenu à Paris début octobre, a mis en

Plus en détail

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE

LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE LA COMMUNICATION WEB & PAPIER : UNE COMBINAISON OPTIMISÉE À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS Le papier, c est fini. Maintenant, il faut passer sur Internet. Il y a trop de monde sur Internet, C est impossible de

Plus en détail

Emballage multicanal. Emballage produit pour le E-Commerce besoins, tendances et opportunités

Emballage multicanal. Emballage produit pour le E-Commerce besoins, tendances et opportunités Emballage multicanal Étude Pro Carton Emballage produit pour le E-Commerce - Besoins, tendances et opportunités Emballage multicanal Emballage produit pour le E-Commerce besoins, tendances et opportunités

Plus en détail

Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus

Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus Nouveau produit! 1 1 Sommaire 1. Découpage fonctionnel ------------------------------------------------------------------------------ p3 2. Schéma

Plus en détail

Le voyage postal. Impression d étiquettes d itinéraire. Cartonnette pour sac postaux. Étiquetage d adresse. Impression d étiquettes d adresse

Le voyage postal. Impression d étiquettes d itinéraire. Cartonnette pour sac postaux. Étiquetage d adresse. Impression d étiquettes d adresse Services postaux et distribution de colis Solutions d impression ZEBRA Le voyage postal Zebra est un fournisseur leader sur le marché de solutions d impression qui améliorent la productivité, la qualité,

Plus en détail

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce La Poste votre partenaire en matière d e-commerce De plus en plus de personnes commandent leurs achats en ligne. C est pourquoi la Poste vous soutient tout au long de la chaîne de valeur du commerce électronique.

Plus en détail

Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel

Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel - le lieu unique qui fédère l ensemble de la communauté des acteurs de l économie numérique - une réflexion sur les sujets

Plus en détail

Immeuble INNOPOLIS Bat B, Voie de la Découverte 31670 LABEGE +33 (0)5.61.00.66.24 mob: +33 (0)6.88.05.50.70 www.pick-and-go.eu

Immeuble INNOPOLIS Bat B, Voie de la Découverte 31670 LABEGE +33 (0)5.61.00.66.24 mob: +33 (0)6.88.05.50.70 www.pick-and-go.eu PICK-AND-GO FOURNIT, À L'ENSEMBLE DES SUPPLY CHAIN INDUSTRIELLES, ET NOTAMMENT ALIMENTAIRE ET GMS, UN SERVICE COMPLET DE LOCATION/GESTION D'EMBALLAGES, EN PARTICULIER PALETTES EN PLASTIQUE RECYCLÉ, TRACÉS

Plus en détail

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES FASTMAG LA SOCIÉTÉ Fastmag est un éditeur de logiciels créé en 1989, spécialisé dans la gestion des points de vente, la création de sites e-commerce,

Plus en détail

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux?

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Animateur Jean-Christophe GALEAZZI RCF Intervenants Mathieu LLORENS AT INTERNET Patrick BERNARD MILLESIMA Jean-Paul LIEUX DOLIST Marion

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

Les Editions CoMPAGNoNS Une gamme d outils malicieux pour les utilisateurs Sage

Les Editions CoMPAGNoNS Une gamme d outils malicieux pour les utilisateurs Sage Les Editions CoMPAGNoNS Une gamme d outils malicieux pour les utilisateurs Sage EDITION 2011 37, rue Paule Raymondis 31200 Toulouse France Tél. : +33(0)5.61.26.71.64 Fax : +33(0)5.61.26.80.42 Contact commercial

Plus en détail

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction.

C est une des clés de notre succès et de votre satisfaction. FASTMAG BOUTIQUE FASTMAG c est la solution logicielle de gestion complète et performante adaptée à chaque métier. Avec FASTMAG, informatique rime avec simplicité : pour l utiliser, il suffit d ouvrir votre

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

SUPPLEO CONSEIL CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

SUPPLEO CONSEIL CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI SUPPLE CSEIL SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET SUPPLE CSEIL www.suppleo-conseil.fr

Plus en détail

ORFÉA SOLUTIONS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ORFÉA SOLUTIONS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI RFÉA SLUTIS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET RFÉA Solutions 2. Date de création 2003

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011

L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB. Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L USAGE DES NEWSLETTERS BtoB Enquête exclusive Niouzeo Septembre 2011 L usage des newsletters dans les entreprises BtoB Introduction : Notre étude : Le terme «Newsletter» s est banalisé. Beaucoup d entreprises

Plus en détail

Damien Verstraete Jérôme Torchy

Damien Verstraete Jérôme Torchy Damien Verstraete Jérôme Torchy Elément majeur du mix en marketing direct, la mécanique promotionnelle va conditionner de manière importante la performance d une opération. Le cadeau gratuit ou avec par/cipa/on

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier

GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier Suivez d un simple clic tous vos envois en France et à l international Ce guide pratique a été conçu pour vous permettre d utiliser

Plus en détail

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur Yves DALLERY Professeur de Supply Chain à l Ecole Centrale Paris Associé

Plus en détail

& comportement utilisateur

& comportement utilisateur Appareils mobiles & comportement utilisateur Influence des appareils mobiles sur le parcours m-commerce. Bien connaître les usages mobiles : la clé d un m-commerce efficace Les consommateurs mobiles ne

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

Livre Blanc. ETL Master Data Management Data Quality - Reporting. Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect?

Livre Blanc. ETL Master Data Management Data Quality - Reporting. Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect? Livre Blanc ETL Master Data Management Data Quality - Reporting Comment mieux connaître et maîtriser son réseau de distribution indirect? Sommaire I. Les 3 principaux canaux de distribution... 3 II. Les

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI BARTHEL & SCHUCK CSULTIG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET BARTHEL&SCHUCK CSULTIG 2.

Plus en détail

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées. Domaine de recherche récent : - incompris - mal maîtrisé Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV CONSTRUCTION FABRICATION D'ÉQUIPEMENTS MAINTENANCE INDUSTRIELLE BUREAUX D'ÉTUDES SERVICES INFORMATIQUES NETTOYAGE «NaviOne n est pas

Plus en détail

Introduction à l économie circulaire

Introduction à l économie circulaire Introduction à l économie circulaire Rémy Le Moigne 25 juin 2015 Agenda Les limites de l économie circulaire Les enjeux de l économie circulaire La mise en œuvre de l économie circulaire 2 Agenda Les limites

Plus en détail

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010 áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management NESTLE Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22

Plus en détail

LES EDITIONS CoMPAGNoNS

LES EDITIONS CoMPAGNoNS LES EDITIONS CoMPAGNoNS Une gamme d outils malicieux pour les utilisateurs Sage EDITION 2014 37, rue Paule Raymondis 31200 Toulouse France Tél. : +33(0)5.61.26.71.64 Fax : +33(0)5.61.26.80.42 Contact commercial

Plus en détail

ers Pas vers le E-Commerce

ers Pas vers le E-Commerce ers Pas vers le E-Commerce Les intervenants Laure Lebreton Conseiller d'entreprise en Economie Numérique Premiers pas vers le E-commerce Le E-commerce «Promesses et réalités» Les chiffres-clés : www.fevad.com

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous?

PROFESSIONNELS. Vendre sur le Net. Pourquoi pas vous? PROFESSIONNELS Vendre sur le Net Pourquoi pas vous? AVANT DE VOUS LANCER IMPORTANT Avant de démarrer votre activité, analysez les besoins du marché. Étudiez les offres et les stratégies de vos concurrents.

Plus en détail

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS

LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS LA DISTRIBUTION MULTI-CANAL : QUELS IMPACTS SUR LES OPÉRATIONS 18.09.2012 INTRODUCTION 2 DES SERVICES & DES SOLUTIONS POUR OPTIMISER VOTRE SUPPLY CHAIN 37 ANS D EXPÉRIENCE AU SERVICE DE LA SUPPLY CHAIN

Plus en détail

DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS

DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS DOSSIER SPECIAL LE COMMERCE OMNI- CANAL EN MODE ACCELERE ZOOM SUR HYBRIS Juin 2013 SOMMAIRE I. LE REFERENTIEL AU CŒUR DU SYSTEME OMNI CANAL... 4 II. DIALOGUES MULTIPLES... 6 III. FACTEURS D ACCELERATION

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay Générer du trafic payant Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay 13 et 14 mai 2011 Trouvez des nouveaux clients Adaptez-vous aux évolutions du E-Commerce Allez chercher les clients où ils se trouvent

Plus en détail

COFFRA. Compagnie Fiduciaire Franco-Allemande. Le commerce en ligne avec l Allemagne. Vade-mecum à l usage des «e-exportateurs» français

COFFRA. Compagnie Fiduciaire Franco-Allemande. Le commerce en ligne avec l Allemagne. Vade-mecum à l usage des «e-exportateurs» français COFFRA Compagnie Fiduciaire Franco-Allemande Le commerce en ligne avec l Allemagne Vade-mecum à l usage des «e-exportateurs» français Le commerce en ligne avec l Allemagne Avant-propos Le premier grand

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

GUIDE DE PRISE EN MAIN

GUIDE DE PRISE EN MAIN 27/04/2011 Firstmag version 7 Ce document va vous expliquer en quelques pages comment maitriser les principales fonctions du logiciel. Ce guide n est pas exhaustif, pour une utilisation avancée du logiciel

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel

Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel CONTENT SYNDICATION E-COMMERCE INTEGRATION business integration BUSINESS INTELLIGENCE Les clés pour bâtir une stratégie gagnante avec le channel Automatiser la génération de leads, simplifier vos processus

Plus en détail

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus.

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus. Rhenus Logistics, prestataire logistique global du e-commerce et du commerce multi-canal En Allemagne, deuxième marché du e-commerce en Europe, Rhenus Logistics a été l'un des pionniers de la logistique

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

e-commerce+ e-commerce+ LE CHOIX DU MULTICANAL Hydraligne, le succès pour ce spécialiste de la parapharmacie en ligne!

e-commerce+ e-commerce+ LE CHOIX DU MULTICANAL Hydraligne, le succès pour ce spécialiste de la parapharmacie en ligne! e-commerce+ Magazine d information d Octave N 10 - Spécial parapharmacie, médical et cosmétologie - Avril 2014 e-commerce+ LETTRE D INFORMATION D OCTAVE.BIZ MICHEL PERRINET - PDG d'octave " Comme le Laboratoire

Plus en détail

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014 e-commerce+ Magazine d information d Octave n 12 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Octobre 2014 Textile - Mode - Habillement un marché propice au E-COMMERCE! LE GROUPE MENINVEST

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr

La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur. www.club-coiffure-domicile.fr La Coiffure à Domicile, un métier d avenir grâce au statut de l auto-entrepreneur www.club-coiffure-domicile.fr Réalisation : Optima & Co Illustrations : Emmanuel Simmonet Visuels : Fotolia Edito Vincent

Plus en détail

L A N E W S L E T T E R

L A N E W S L E T T E R L U N D I, L E 2 7 M A I 2 0 1 3 La Supply Chain collaborative, quels risques et quelles opportunités? Editorial Après une année 2012 qui nous a permis d'innover dans des champs divers comme la logistique

Plus en détail

CGI Business Consulting

CGI Business Consulting ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI CGI Business Consulting SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET CGI Business Consulting,

Plus en détail

ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs

ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs Boulogne, le 8 novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ViaMichelin et les services géolocalisés web 2.0, pour les entreprises et développeurs «Maps & Drive API» Contacts presse 3d Communication Adélaïde Mulot

Plus en détail

Esprit Commerce LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE

Esprit Commerce LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE Esprit Commerce www.espritcommerce.com service.client@espritcommerce.com LES CONDITIONS GENERALES DE VENTE EN LIGNE Du 12 Septembre 2012 Article 1 : Clause générale Article 2 : Produits Article 3 : Prix

Plus en détail

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce

Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Les 9 points-clé pour réussir votre activité de ecommerce Ce document vous permettra de vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans une démarche de création d un site ou d une boutique de

Plus en détail

LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV. www.navione.fr

LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV. www.navione.fr LE LOGICIEL DE GESTION D AFFAIRES CONÇU POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV www.navione.fr Un ERP est un logiciel de gestion unique, partagé par tous les collaborateurs, qui couvre tous les domaines de l entreprise,

Plus en détail

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons La Solution Pour Le Secteur Des Boissons Avec Tectura, Bénéficiez D une Solution Spécialement Adaptée A Votre Métier Les contraintes liées au secteur de la fabrication de boissons sont toujours plus complexes

Plus en détail

Secteur Distribution & Retail

Secteur Distribution & Retail Secteur Distribution & Retail isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques des métiers du négoce Selon l Observatoire des commerces

Plus en détail

Technico-commercial en Packaging et façonnages papetiers (étiquettes, articles de papeterie, sacs)

Technico-commercial en Packaging et façonnages papetiers (étiquettes, articles de papeterie, sacs) ANNEXE III COMMISSION PARITAIRE NATIONALE FORMATION INTER-SECTEURS PAPIERS-CARTONS Certificat de Qualification Professionnelle Technico-commercial en Packaging et façonnages papetiers (étiquettes, articles

Plus en détail

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Cdiscount Direction de la Communication : 06 80 39 50 71 directiondelacommunication@cdiscount.com

Plus en détail

PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS

PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS PRESENTATION DE CORDON ELECTRONICS Création en 1989 par Serge Cordon, PDG Maintenance industrielle en électronique et activités de services associées Effectif: 1200 personnes 7 sites en France 4 filiales

Plus en détail

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux Aperçu du programme mars 2014 Comment fonctionne FundScrip? Aucun don Pas besoin de demander à la famille, aux amis,

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION 2015. du module Chronopost pour. version 1.0.5

MANUEL D INSTALLATION 2015. du module Chronopost pour. version 1.0.5 MANUEL D INSTALLATION 2015 du module Chronopost pour version 1.0.5 Objectif Ce document explique comment installer et utiliser le module Chronopost depuis votre site Magento. Périmètre Ce module permet

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Les dessous des moteurs de recommandation

Les dessous des moteurs de recommandation Les dessous des moteurs de recommandation La personnalisation est un enjeu majeur du e-commerce aujourd hui. Elle réveille l esprit commerçant dans les boutiques en ligne en remettant le visiteur au cœur

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre 20/09/2007 Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre Joseph FELFELI, PDG Groupe ACTEOS 1 PRESENTATION ACTEOS Éditeur de progiciels et intégrateur de technologies avancées pour la synchronisation et l optimisation

Plus en détail

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus La plateforme Cloud Supply Chain Présentation de GT Nexus Une idée simple mais très efficace Les entreprises gagnantes fonctionneront en réseau A l avenir, les entreprises les plus performantes n opèreront

Plus en détail

Editeur et hébergement :

Editeur et hébergement : Editeur et hébergement : Orange, société anonyme au capital de 10 595 541 532 euros, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 380 129 866, dont le siège social est sis 78, rue Olivier de Serres, 75015

Plus en détail

BARTLE BUSINESS CONSULTING

BARTLE BUSINESS CONSULTING Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION BARTLE BUSINESS CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET BARTLE BUSINESS

Plus en détail

LOGISTIQUE MÉTIERS2013. fiche. Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser

LOGISTIQUE MÉTIERS2013. fiche. Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser fiche MÉTIERS2013 LOGISTIQUE Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser Fed Supply est un cabinet dédié aux recrutements temporaires et permanents des métiers de l ADV, des Achats et de la Logistique

Plus en détail

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com Votre revendeur de confiance www.mercaway.com Time for shopping.com Time for shopping.com Développez votre activité. Vos ventes en lignes sont prises en charge! est la plateforme de commerce en ligne et

Plus en détail

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Carte de compétence Compétences du nouveau profil de qualification 1. Approvisionnement 1.1 L importance de la logistique dans l économie

Plus en détail

NATURE ET DECOUVERTES TRACE SA VOIE VERS LE RETAIL 2.0, AMELIORANT AINSI L EXPERIENCE CLIENTS TOUT EN REDUISANT DE MOITIE SES COuTS IT

NATURE ET DECOUVERTES TRACE SA VOIE VERS LE RETAIL 2.0, AMELIORANT AINSI L EXPERIENCE CLIENTS TOUT EN REDUISANT DE MOITIE SES COuTS IT NATURE ET DECOUVERTES TRACE SA VOIE VERS LE RETAIL 2.0, AMELIORANT AINSI L EXPERIENCE CLIENTS TOUT EN REDUISANT DE MOITIE SES COuTS IT CAS CLIENT TM ( Re ) discover Simplicity to Guarantee Application

Plus en détail

PAS D ORGANISATION SANS ORGANISATION (2)

PAS D ORGANISATION SANS ORGANISATION (2) LES ORGANISATIONS BOUGENT PAS D ORGANISATION SANS ORGANISATION (2) Livret rédigé par Jean-Pascal Bricout, Daniel Chabaud et Martine Crumière SCÉRÉN-CNDP, 2007 Fondée en 1875, l entreprise familiale Babolat

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007 Philippe-Pierre Dornier Michel Fender LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples Deuxième édition 2007, 2007 ISBN : 978-2-7081-3384-6 Sommaire Remerciements... V Préface...

Plus en détail

CCI de la Nièvre Réunion E-Commerce

CCI de la Nièvre Réunion E-Commerce CCI de la Nièvre Réunion E-Commerce (Never 04/07/2011) Introduction Etude de cas : BienManger.com Site de E-Commerce de produits du terroir BienManger.com est une épicerie fine en ligne créée en 2000 en

Plus en détail

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien»

Sage ENTREPÔTS. La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage. «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Sage ENTREPÔTS La solution progicielle de gestion de vos flux d entreposage «S engager auprès de vous pour fiabiliser votre quotidien» Entrez dans le monde de Sage Un éditeur leader spécialiste de votre

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

CONTACT PRESSE Mathias Déon - Champs.Médias / Publicis Tél. : 01 53 93 87 65 e.mail : m.deon@champsmedias.fr

CONTACT PRESSE Mathias Déon - Champs.Médias / Publicis Tél. : 01 53 93 87 65 e.mail : m.deon@champsmedias.fr L informatique sur toute la ligne LDLC.com : n sur la satisfaction clients tous secteurs confondus (source : Institut DirectPanel, Baromètre e-commerce, base : acheteurs en ligne) CONTACT PRESSE Mathias

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises 4 ème vague Mai 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Thomas Stokic, Emmanuel Kahn Introduction 1005 Entreprises moins d e 50 sal Représentativité

Plus en détail

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul

financières de Pôle Emploi Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul Accompagnement Construire son site e-commerce et pas aides à pas! Mme LE CALLONEC Sophie / M LERAY Jean Paul 2- Site Internet : moyen de communication indispensable Hausse du marché e- commerce 13% (2013)

Plus en détail