Aides financières 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aides financières 2008"

Transcription

1 Aides financières 2008

2 Classification des communes COMMUNES A ARGENCES, BAYEUX, BRETTEVILLE SUR ODON, CABOURG, CAEN, COLOMBELLES, CONDE SUR NOIREAU, CORMELLES LE ROYAL, DEAUVILLE, DIVES SUR MER, DOUVRES LA DELIVRANDE, FALAISE, FLEURY SUR ORNE, HEROUVILLE SAINT CLAIR, HONFLEUR, IFS, LISIEUX, LIVAROT, MONDEVILLE, ORBEC, OUISTREHAM, PONT L'EVEQUE, SAINT PIERRE SUR DIVES, TOUQUES, TROARN, TROUVILLE, VILLERS SUR MER et VIRE. COMMUNES B AUNAY SUR ODON, BENERVILLE, BERNIERES SUR MER, BEUVILLERS, BLAINVILLE SUR ORNE, BLONVILLE SUR MER, CARPIQUET, COLLEVILLE MONTGOMERY, COURSEULLES SUR MER, DEMOUVILLE, FONTAINE ETOUPEFOUR, GIBERVILLE, GLOS, HERMANVILLE SUR MER, HOULGATE, ISIGNY SUR MER, LANGRUNE SUR MER, LION SUR MER, LUC SUR MER, LE MOLAY LITTRY, MEZIDON, MOULT, PORT EN BESSIN, POTIGNY, LA RIVIERE SAINT SAUVEUR, SAINT ARNOULT, SAINT AUBIN SUR MER, SAINT DESIR, SAINT GERMAIN LA BLANCHE HERBE, SAINT MARTIN DES ENTREES, SAINT VIGOR LE GRAND, TOURGEVILLE, VARAVILLE, VAUDRY, VERSON et VILLERS BOCAGE. sommaire 1. Distribution publique d électricité 2. Amélioration de l environnement 3. Travaux d éclairage 4. Maintenance et fonctionnement des installations d éclairage 5. Maintenance et fonctionnement des installations de signalisation lumineuse 6. Maîtrise de l énergie 7. Contributions aux travaux d investissement COMMUNES C Toutes les autres communes du département du Calvados et la commune de Guilberville (Manche). LES CONCOURS FINANCIERS SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIES EN FONCTION DES DECISIONS DE L'ORGANE DELIBERANT DU SDEC ENERGIE ET SONT LIMITES AUX CREDITS INSCRITS AU BUDGET.

3 1. Distribution publique d électricité : renforcement et déplacement AIDES FINANCIÈRES AIDES FINANCIÈRES NATURE OBJET OBSERVATIONS FINANCEMENT COMMUNE A COMMUNE B OU C RENFORCEMENT Création de postes de transformation Renforcement du réseau basse tension Commune A et B : régime urbain d électrification EDF 100 % Maîtrise de la demande d électricité Commune C : régime rural d électrification FACE RENFORCEMENT TECHNIQUE SUR FILS NUS Résorption du réseau basse tension fragile et en fils nus, dans les communes rurales (C), en technique aérienne Etude de la commission Travaux avant programmation par le bureau FACE 100 % (commune C) Déplacement d'ouvrages du domaine public occupé EDF 100 % DEPLACEMENT D OUVRAGE Déplacement d ouvrages établis sur terrains privés et acquis par les collectivités Application de l article 12 du cahier des charges de concession EDF pour commune A et EDF pour commune B et C 50 % 100 % Déplacement d'un comptage alimentant un équipement communal ou intercommunal 50 % ALIMENTATION PAR ENERGIE RENOUVELABLE Alimentation électrique à partir d une production décentralisée d un équipement public (éclairage, station de chloration, débitmètre, horodateur, signalisation routière ) Sous réserve d un gain financier en comparaison d une solution traditionnelle ADEME,, EDF (FACE pour les communes C) 20 % versés l année (n+2) de concession (sous réserve de la prise en compte) 90 %

4 04 1. Distribution publique d électricité : extension AIDES FINANCIÈRES NATURE OBJET PROJET BÉNÉFICIAIRE OBSERVATIONS COMMUNE A COMMUNE B OU C Bâtiments ou ouvrages dont l usage principal est destiné à l activité Artisan, commerçant, agriculteur, profession libérale, associations Aides apportées au bénéficiaire 40 % maximum à par projet Activité économique Zone d'activité économique Commune ou syndicat de communes 20 % versés l'année (n+2) de concession (sous réserve d'éligibilité) 100 % par poste de tranformation à ; au-delà, aide de 15 % EXTENSION* Lotissement Communauté Commune ou syndicat de communes Amenée en électricité (moyenne tension et poste de transformation) à l'exclusion de la desserte intérieure 100 % par poste de tranformation à ; au-delà, aide de 15 % 20 % versés l'année (n+2) de concession (sous réserve d'éligibilité de la dépense) 50 % par projet global à ; au-delà, aide de 15 % Habitat collectif Logements sociaux Communauté Commune ou syndicat de communes 50 % par projet global à ; au-delà, aide de 15 % 20 % versés l'année (n+2) de concession (sous réserve d'éligibilité de la dépense) 100 % par projet global à ; au-delà, aide de 15 % Communauté 100 % par projet global à ; au delà, aide de 15 %

5 AIDES FINANCIÈRES Distribution publique d électricité : extension AIDES FINANCIÈRES NATURE OBJET PROJET BÉNÉFICIAIRE OBSERVATIONS COMMUNE A COMMUNE B OU C Habitat individuel Résidence principale Particulier Impôt sur le revenu soumis au barème inférieur ou égal à 350 les 2 exercices fiscaux précédant la demande. 50 % maximum à par projet EXTENSION* Equipement public Bâtiment, terrain aménagé ou ouvrage (mairie, école, salle polyvalente, pompage, ). Commune ou syndicat de communes ou communauté 20 % versés l'année (n+2) (sous réserve d'éligibilité) 50 % par projet global à * Chaque dossier fait l'objet d'une étude par la commission de développement économique avant décision du bureau. Délai de validité des aides : 1 an à compter de la décision du bureau. La technique souterraine est privilégiée. Sous réserve de la conformité des projets aux dispositions réglementaires (lois SRU et UH).

6 06 2. Amélioration de l environnement NATURE EFFACEMENT COORDONNE DES RESEAUX ET DES OUVRAGES EFFACEMENT SUR FILS NUS SUPPRESSION DES POSTES DE TRANSFORMATION DE TYPE TOUR TRAITEMENT DES POTEAUX BETON RENOVATION DES POSTES DE TRANSFORMATION OBJET Réseau public d'électricité Réseau d'éclairage public Réseau de télécommunication Poste de transformation public de type tour Résorption du réseau basse tension en fils nus en coordination avec l effacement de réseaux Destruction d un poste de transformation privé désaffecté de type tour, affecté à un service public Destruction d un poste de transformation public désaffecté de type "tour" Traitement par concassage des poteaux béton Soutien à des actions de rénovation des postes de transformation (nettoyage, peinture,...) AIDES FINANCIÈRES OBSERVATIONS FINANCEMENT COMMUNE A COMMUNE B OU C Pour communes B et C : projet limité par commune et par an à m de voirie sans toutefois dépasser m sur 2 années consécutives Remplacement d un poste de transformation de type tour, en service Aide en déduction de la participation communale Aide apportée sur le coût d analyse, de démolition et de traitement des déblais Application de l article 4 de l annexe 1 du cahier des charges En accompagnement de projet d initiative communale et/ou en partenariat avec des associations d insertion Etude préalable par la commission Environnement Commune A : SDEC Energie, EDF et France Télécom Commune B: SDEC Energie, Département, EDF et France Télécom Commune C :, Département, FACE, EDF et France Télécom et EDF 35 % 60 % 10 % 25 % 35 % 10 % 60 % avec dépense éligible plafonnée à 70 par mètre linéaire de voirie 45 % 60 % 20 par mètre linéaire de voirie (hors branchement) 60 % à par poste 100 % 70 % à par poste et une enveloppe d aide de

7 AIDES FINANCIÈRES Travaux d éclairage AIDES FINANCIÈRES NATURE OBJET FINANCEMENT COMMUNE A COMMUNE B OU C PLAN LUMIERE Approche globale de l éclairage sur le territoire communal ou intercommunal 10 % à par projet 50 % PROJET COMMUNAUTAIRE Zone d activités communautaire 100 % sur l armoire 30 % sur les autres travaux Aide plafonnée à par projet global (toutes tranches confondues) ; au-delà, aide de 10% CREATION D UN PREMIER RESEAU Aide réservée à la création d'un premier équipement au cours d'un même exercice budgétaire 50 % MISE EN VALEUR PAR LA LUMIERE EQUIPEMENT DE SECURITE EQUIPEMENT A ECONOMIES D ENERGIE Mise en valeur par la lumière, site ou bâtiment Dispositif d alimentation d illumination temporaire Eclairage de points de ramassage scolaire Equipements spécifiques visant aux économies d énergie : ballast électronique, variateur, horloge nouvelle génération, remplacement ballon fluorescent Soit aide de 10 % déduite de la facture si le SDEC Energie est maître d ouvrage Soit versement l année (n+2) (sous réserve d éligibilité) 50 % à par ou bâtiment ; au delà, aide de 30 % 50 % 50 % RENOVATION D ARMOIRES DE COMMANDE* Installations vétustes présentant, à la fois, des problèmes de sécurité, d écart par rapport aux normes en vigueur et des suggestions d amélioration (état dûment apprécié par le ) 20 % sur l armoire Aide plafonnée à 800 par armoire ; au-delà de HT de dépense, aide de 10 % 100 % sur l armoire Aide plafonnée à par armoire ; au-delà, aide de 30 % AUTRES TRAVAUX D INVESTISSEMENT Tous travaux d'investissement hors effacement, hors travaux du service collectif et hors aides spécifiques présentées ci-dessus *Chaque dossier fait l objet d une étude par la commission Travaux avant décision du bureau Soit aide de 10 % déduite de la facture si le SDEC Energie est maître d ouvrage Soit versement l année (n+2) (sous réserve d éligibilité) 30 %

8 08 4. Maintenance et fonctionnement des installations d éclairage > Contributions financières des collectivités ayant transféré la compétence éclairage * COMPÉTENCE ECLAIRAGE Visite au sol Nettoyage supplémentaire 100 % Lumière ECLAIRAGE FESTIF Vérification technique, pose, dépose et stockage d'installations d'illumination festive comprenant le dépannage éventuel. Les motifs non conformes ou dangereux ne seront pas posés OBJET Foyer lumineux de puissance inférieure ou égale à 50 W Visite annuelle d entretien préventif 14,00 Foyer lumineux à ballon fluorescent Renouvellement périodique des 19,60 sources lumineuses Foyer lumineux de type sodium haute pression, iodure métallique et autres sources Dépannages et réparations 28,00 Interventions de mise en sécurité Foyer lumineux spécial Cartographie et suivi du patrimoine - situé à une hauteur supérieure à 18 m 36,40 - source de puissance supérieure ou égale à W Gestion des DR / DICT Avis technique sur les projets 48,60 pour la 1 Suivi des dommages aux biens ère armoire et 7,30 par armoire Changement des heures de fonctionnement supplémentaire Accès Internet (gratuit si fait au cours de la visite annuelle) Communes A Communes B et C Motif avec armature posé sur mât, poteau ou façade sur dispositif d'accrochage existant réutilisé Motif avec armature posé sur mâts, poteau ou façade sur dispositif d'accrochage à réaliser CONTENU DU SERVICE FORFAIT NET ANNUEL PAR FOYER EN En tant qu exploitant et responsable de la maintenance, le gère l ensemble des contrats ainsi que le règlement des consommations d électricité pour les ouvrages d éclairage qui lui ont été confiés. Deux fois par an, le adresse aux collectivités, ayant transféré la compétence éclairage, un appel à contributions correspondant au montant exact de leur consommation. > Prestations optionnelles Motif en traversée de rue ou en portée entre supports quelque soit la nature des supports et quelque soit la longueur de la portée, y compris le câble de soutien et sur dispositif d'accrochage existant réutilisé Motif en traversée de rue ou en portée entre supports quelque soit la nature des supports et quelque soit la longueur de la portée, y compris le câble de soutien et sur dispositif d'accrochage à réaliser 0,53 par foyer 11,30 par foyer 13,00 par foyer donnant droit à 17,05 TTC de dépenses 8,00 par foyer donnant droit à 13,29 TTC de dépenses Motif ou guirlande d'illumination dans un arbre de petite taille <=4m, quelque soit la longueur de la guirlande 136 Motif ou guirlande d'illumination dans un arbre de grande taille >4m, quelque soit la longueur de la guirlande 175 Guirlande d'illumination ou rideau lumineux en linéaire sur façade, par tronçon de 10 mètres 133 *Pour le détail, se reporter aux conditions techniques, administratives et financières d exercice des compétences éclairage et signalisation lumineuse, adoptées par le comité syndical le 25 janvier

9 5. Maintenance et fonctionnement des installations de signalisation lumineuse AIDES FINANCIÈRES 2008 > Contributions financières des collectivités ayant transféré la compétence signalisation lumineuse * 09 CONTENU COMPÉTENCE OBJET DU SERVICE FORFAIT NET ANNUEL PAR APPAREIL EN SIGNALISATION TRICOLORE Feu principal 78,35 Répétiteur trafic Signal piéton Visites annuelles d entretien préventif Renouvellement périodique des sources lumineuses 35,20 32,95 Signal complémentaire Signal isolé Poteau ou potelé Potence Dépannages et réparations Interventions de mise en sécurité Adaptation des heures de fonctionnement Avis technique sur les projets 32,95 32,95 47,70 84,00 Armoire 153,30 En tant qu exploitant et responsable de la maintenance, le gère l ensemble des contrats ainsi que le règlement des consommations d électricité pour les ouvrages de signalisation lumineuse qui lui ont été confiés. Deux fois par an, le adresse aux collectivités, ayant transféré la compétence signalisation lumineuse, un appel à contributions correspondant au montant exact de leur consommation. > Prestations optionnelles Télésurveillance (y compris frais de communication) Modification de programmation 360,00 net l unité Sur devis *Pour le détail, se reporter aux conditions techniques, administratives et financières d exercice des compétences éclairage et signalisation lumineuse, adoptées par le comité syndical le 25 janvier 2008.

10 10 6. Maîtrise de l'énergie > Études et conseils aux collectivités NATURE OBJET FINANCEMENT NOUVEAUTÉ CONSEIL EN ENERGIE PARTAGE Ce service se compose de quatre phases : Bilan énergétique de la collectivité Suivi des consommations sur 3 ans Accompagnement des projets Actions d information et de sensibilisation, Conseil Général, Région Basse- Normandie, ADEME PARTICIPATION DE LA COLLECTIVITE COMMUNE A COMMUNE B 1 ère année : 1 / habitant 3 années suivantes : 0,50 / habitant/an MODALITES DE FINANCEMENT Contribution pour une commune avec un maxi de 11 bâtiments. Au delà ou pour les intercommunalités, les demandes sont examinées par la Commission Energie avant décision du bureau ETUDES TECHNIQUES SPECIFIQUES Etude nécessitant l intervention d un bureau d études. A titre d exemples : Comparatif sur le choix d un mode de chauffage Faisabilité d installation d une production d énergie renouvelable, etc, : Aide de 50% sur la part restant à la charge de la collectivité avec plafond d aide de par étude Suivant décision de financement Etude préalable de chaque dossier par la commission Energie avant décision d intervention. CONSEILS PONCTUELS Conseils sur la thématique énergie (économie, énergies renouvelables, fonctionnement éclairage, etc...) Gratuit > Sensibilisation aux économies d énergie (scolaires, collectivités, grand public et professionnels) NATURE OBJET FINANCEMENT MAISON DE L ENERGIE La Maison de l énergie se compose : d une salle d exposition (le logement économe) d un atelier pédagogique sur l effet de serre d espaces d information sur le développement durable et les énergies renouvelables PARTICIPATION DE LA COLLECTIVITE Gratuit MODALITES DE FINANCEMENT L exposition le logement économe est ouverte au grand public le mercredi matin. Réservation obligatoire pour l accueil des groupes (tel. : ) Les ateliers pédagogiques sont réservés à un public scolaire (classe, centre de loisirs, etc.)

11 AIDES FINANCIÈRES Maîtrise de l'énergie > Actions solidarité NATURE OBJET FINANCEMENT PARTICIPATION DE LA COLLECTIVITE MODALITES DE FINANCEMENT VISITE ET CONSEILS AUPRES DES USAGERS EN DIFFICULTE Le technicien solidarité du dresse un état des lieux du logement occupé (isolation, ventilation, mode de chauffage, habitude de consommation) et préconise des actions pour une meilleure maîtrise des consommations ( ) Gratuit L intervention du fait suite à une sollicitation travailleurs sociaux AIDES AUX IMPAYES Aides financières aux personnes et familles éprouvant des difficultés pour faire face à leurs dépenses d énergie Conseil Général, CAF, SIGAZ,Fournisseurs, ( ) Suivant la décision de la circonscription d action sociale du Conseil Général Le SDEC abonde le fonds de solidarité énergie qui attribue les aides par décision des circonscription d actions sociales. 7. Contributions des collectivités adhérentes aux travaux d investissement Le transfert d une compétence par une collectivité au implique que les adhérents versent leur participation aux travaux relatifs à cette compétence, et réalisés par le syndicat, sous la seule forme d une contribution budgétaire ne pouvant pas être financée par l emprunt. Un système de liquidation de la participation des collectivités adhérentes aux travaux d investissement réalisés par le a été adopté par le comité syndical selon les modalités suivantes : Si la contribution est inférieure à 7 000, la collectivité membre autofinance et paie en une seule fois. Au-dessus de cette somme, elle peut, soit décider d autofinancer l ensemble et ainsi payer en deux fois (le premier versement à mi-réalisation des travaux, le second l année de réception des travaux), soit demander d étaler sa contribution pour toute ou partie de sa participation. La commune devra se prononcer au moment de l étude si elle compte ou non autofinancer l opération. Si la collectivité membre décide d étaler sa participation, le réalise l emprunt nécessaire et demande en contre partie une contribution budgétaire annuelle égale à la part d annuité d emprunt qu il supporte. Trois durées d étalement ont été fixées par le comité syndical : 6, 12 ou 18 ans. Le gère les dossiers d emprunt et de contribution, aucun frais de gestion n est répercuté. L avance du FCTVA que réalisaient auparavant les collectivités membres est à la charge du.

12 01/2008 Créé en 1938, le, syndicat intercommunal d énergies du Calvados, est un établissement public de coopération intercommunale, qui regroupe les 706 communes du Calvados et la commune de Guilberville dans la Manche. Il exerce une compétence fondatrice et fédératrice : l organisation de la distribution publique d électricité, et propose, à ses adhérents, des compétences à la carte (éclairage, signalisation tricolore, télécommunications, information géographique). Le apporte sa contribution à la diffusion de conseils pour la maîtrise des consommations d énergies auprès des collectivités, des ménages et des usagers en difficulté. Depuis 2005, ces missions, ancrées dans le cœur de métier du syndicat, sont appuyées et illustrées par un outil à la vocation pédagogique : la Maison de l Energie. Syndicat intercommunal d énergies et d équipement du Calvados Esplanade Brillaud de la Laujardière BP CAEN CEDEX 5 Tél Fax Edition : janvier imprimé sur papier 100% fibres recyclées

M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E FINANCIÈRES

M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E FINANCIÈRES M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E AIDES FINANCIÈRES 2009 Classification des communes COMMUNES A ARGENCES, BAYEUX, BRETTEVILLE SUR ODON, CABOURG, CAEN, COLOMBELLES, CONDE SUR NOIREAU, CORMELLES

Plus en détail

GUIDE DES CONTRIBUTIONS ET AIDES FINANCIÈRES SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DU CALVADOS

GUIDE DES CONTRIBUTIONS ET AIDES FINANCIÈRES SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DU CALVADOS GUIDE DES CONTRIBUTIONS ET AIDES FINANCIÈRES 2015 SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DU CALVADOS SOMMAIRE 1 > INFORMATIONS GÉNÉRALES 03 1.1 NATURE DES PROJETS 03 1.2 NOUVEAUTÉS 2015 04 1.3 CLASSIFICATION

Plus en détail

LA COMMISSION LOCALE D ENERGIE DE LA SUISSE NORMANDE CLE «ISIGNY-TREVIERES» 19/05/2015. COMMISSION LOCALE D ENERGIE SUISSE NORMANDE 6 mai 2015 PAGE 2

LA COMMISSION LOCALE D ENERGIE DE LA SUISSE NORMANDE CLE «ISIGNY-TREVIERES» 19/05/2015. COMMISSION LOCALE D ENERGIE SUISSE NORMANDE 6 mai 2015 PAGE 2 CLE «ISIGNY-TREVIERES» LA COMMISSION LOCALE D ENERGIE DE LA SUISSE NORMANDE COMMISSION LOCALE D ENERGIE SUISSE NORMANDE 6 mai 2015 PAGE 1 COMMISSION LOCALE D ENERGIE SUISSE NORMANDE 6 mai 2015 PAGE 2 1

Plus en détail

La taxe de séjour dans le département du Calvados

La taxe de séjour dans le département du Calvados La taxe de séjour dans le département du Calvados Situation en décembre 2013 Rappel des objectifs de la démarche : Disposer d informations sur la taxe de séjour dans le département et établir un état des

Plus en détail

Dossier de presse 7 septembre 2015 ELECTRO-MOBILITE : LE SDEC ENERGIE INAUGURE LA 1 ERE BORNE DU RESEAU MOBISDEC A CAEN

Dossier de presse 7 septembre 2015 ELECTRO-MOBILITE : LE SDEC ENERGIE INAUGURE LA 1 ERE BORNE DU RESEAU MOBISDEC A CAEN Dossier de presse 7 septembre 2015 ELECTRO-MOBILITE : LE SDEC ENERGIE INAUGURE LA 1 ERE BORNE DU RESEAU MOBISDEC A CAEN Le réseau MobiSDEC est un projet piloté par le SDEC ENERGIE, Syndicat Départemental

Plus en détail

Conditions de financement des travaux

Conditions de financement des travaux USEDA cond Financ 10/02/15 5:13 Page 1 Union des Secteurs d Energie Département de l Aisne ZAC Champ Roy, Rue Turgot - CS 90666-02007 LAON CEDEX Tél. 03 23 27 15 80 - Fax 03 23 27 15 81 - E-mail : useda@useda.fr

Plus en détail

l énergie GUIDE OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE Depuis le 1 er juillet 2004,

l énergie GUIDE OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE Depuis le 1 er juillet 2004, OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE l énergie Depuis le 1 er juillet 2004, les marchés de l énergie sont ouverts à la concurrence pour les collectivités locales. Cela signifie que la collectivité

Plus en détail

... Adresse générale du pouvoir adjudicateur : https://marches-sdis14.local-trust.com.

... Adresse générale du pouvoir adjudicateur : https://marches-sdis14.local-trust.com. ... Avis n 13-219292 publié le 19/12/2013 - BOAMP n 244C, Annonce n 169 Référence de TED : non disponible Liens vers avis initiaux : Avis de marché : Annonce publiée le 13/09/2013 - Référence : 13-161924

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Compétence éclairage public

Compétence éclairage public Compétence éclairage public Réunion d information Compétence éclairage public Les communes concernées Transfert global de la compétence éclairage : Travaux Maintenance Mise à jour de la base de données

Plus en détail

2013/2014. Championnats 11 ans ; 13 ans 15 ans 17 ans. Tableau des âges. Thèmes de jeux jeunes

2013/2014. Championnats 11 ans ; 13 ans 15 ans 17 ans. Tableau des âges. Thèmes de jeux jeunes /0 Championnats ans ; ans ans 7 ans Tableau des âges Thèmes de jeux jeunes CHAMPIONNAT JEUNES LES CHAMPIONNATS -0 Aucune inversion de score ne sera possible REGLEMENTS FEMININS ET MASCULINS MOINS DE ANS

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

D E S T R A VA U X & D E S PA R T I C I PAT I O N S F I N A N C I È R E S

D E S T R A VA U X & D E S PA R T I C I PAT I O N S F I N A N C I È R E S SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ DE L EURE GUIDE D E S T R A VA U X & D E S PA R T I C I PAT I O N S F I N A N C I È R E S S O M M A I R E 1. LES PRINCIPES GÉNÉRAUX 4 DE LA MAÎTRISE D

Plus en détail

Q : Le central téléphonique de ma commune est raccordé à la fibre noire, mais les habitants disent qu ils n en bénéficient pas, pourquoi?

Q : Le central téléphonique de ma commune est raccordé à la fibre noire, mais les habitants disent qu ils n en bénéficient pas, pourquoi? Questions / réponses relatives au haut débit sur le territoire de Caen la mer Pourquoi parle-t-on de fibre noire? On parle de fibre noire par ce qu elle est passive, qu aucun équipement n est installé

Plus en détail

Conseil en énergie partagé SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ÉNERGIES DU CALVADOS. Introduction Actualités dans le domaine de l énergie Avancement CEP

Conseil en énergie partagé SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ÉNERGIES DU CALVADOS. Introduction Actualités dans le domaine de l énergie Avancement CEP Conseil en énergie partagé Réunion Vassy Mardi 29 mai 202 Réunion VASSY 29 Mai 202 Page SOMMAIRE Introduction Actualités dans le domaine de l énergie Avancement CEP - Présentation des nouveaux adhérents,

Plus en détail

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE Vendredi 26 septembre 2014 À la mairie de Gonneville LE SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DE LA MANCHE (SDEM50) Le Syndicat Départemental

Plus en détail

SIEGE 27 Rue Concorde CS 30289 27002 EVREUX Cédex. Tél 02 32 39 82 00 Fax 02 32 39 82 10 Email siege27-direction@siege-27.fr

SIEGE 27 Rue Concorde CS 30289 27002 EVREUX Cédex. Tél 02 32 39 82 00 Fax 02 32 39 82 10 Email siege27-direction@siege-27.fr CONTACT SIEGE 27 Rue Concorde CS 30289 27002 EVREUX Cédex Tél 02 32 39 82 00 Fax 02 32 39 82 10 Email siege27-direction@siege-27.fr www.siege-27.fr 12/2012 Imprimé sur une pâte à papier issue de fibres

Plus en détail

Règlement du service de maintenance d éclairage public pour les communes rurales

Règlement du service de maintenance d éclairage public pour les communes rurales Règlement du service de maintenance d éclairage public pour les communes rurales Approuvé par le comité syndical le 25 Juin 2014 lllllllllllllllllllllllllllllll SOMMAIRE CHAPITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

Convention. relative à la maintenance de l éclairage public ENTRE LE SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIES DE L ARDECHE

Convention. relative à la maintenance de l éclairage public ENTRE LE SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIES DE L ARDECHE 1 Convention relative à la maintenance de l éclairage public ENTRE LE SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIES DE L ARDECHE ET LA COMMUNE de... LA COMMUNAUTE DE COMMUNES de... 2 ENTRE LES SOUSSIGNES : M. GENEST,

Plus en détail

COMPÉTENCE ÉLECTRIFICATION RÈGLEMENT TECHNIQUE ET FINANCIER SOMMAIRE

COMPÉTENCE ÉLECTRIFICATION RÈGLEMENT TECHNIQUE ET FINANCIER SOMMAIRE COMPÉTENCE ÉLECTRIFICATION RÈGLEMENT TECHNIQUE ET FINANCIER SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 2 1.1. REFERENCES JURIDIQUES... 2 1.2. PERIMETRE DES REGIMES D ELECTRIFICATION DANS LE CHER... 2 1.3. VALORISATION DE

Plus en détail

Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages

Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages Le réseau d éclairage public, vers de nouveaux usages...il y a encore peu de temps, le réseau d éclairage avait la vocation d éclairer pour : Sécuriser les déplacements auto / piéton Etendre à la nuit

Plus en détail

Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013

Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013 Programme EPure Réunion départementale d information SAINT-PIERRE-EN-FAUCIGNY Mercredi 25 septembre 2013 Repères - l éclairage public pour le SYANE c est : 223 communes qui lui ont transféré la compétence

Plus en détail

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe CEP & Eclairage Public Ordre du jour Présentation du Pays Vallée de la Sarthe Territoire Syndicat Mixte Pays Vallée de la Sarthe (SMPVS) Le service de Conseil en Energie

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION 2012 DES SITES ET LIEUX DE VISITE

BILAN DE FREQUENTATION 2012 DES SITES ET LIEUX DE VISITE BILAN DE FREQUENTATION 2012 DES SITES ET LIEUX DE VISITE Calvados Tourisme, 8 rue Renoir, 14054 Caen Cedex 4 Crédit photo : Gratien, Guichard, Lebailly, Wait Calvados Tourisme FREQUENTATION 2012 ET EVOLUTION

Plus en détail

ADPA ALLOCATION DÉPARTEMENTALE PERSONNALISÉE D AUTONOMIE DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DE LA SOLIDARITÉ

ADPA ALLOCATION DÉPARTEMENTALE PERSONNALISÉE D AUTONOMIE DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE DE LA SOLIDARITÉ Document réalisé par la direction de la Communication du conseil général du Calvados en lien avec la direction de l Autonomie (DGA Solidarité). - Unik Studio Graphique - www.unikstudio.fr - Novembre 2012

Plus en détail

Séance du 06 janvier 2011. 1. Modernisation des réseaux de télécommunication à LANGLARD délibération n 2011-01- 01.

Séance du 06 janvier 2011. 1. Modernisation des réseaux de télécommunication à LANGLARD délibération n 2011-01- 01. Séance du 06 janvier 2011 Convocation du 27 décembre 2010 Le 6 janvier 2011, à 20 heures 30, le conseil municipal régulièrement convoqué, s est réuni sous la présidence de Mr DOLLEY Alain, Maire. PRESENTS

Plus en détail

Séance plénière. Les rencontres du SIEDS. Les 1 rencontres du SIEDS

Séance plénière. Les rencontres du SIEDS. Les 1 rencontres du SIEDS Séance plénière Les rencontres du SIEDS Les 1 rencontres du SIEDS PROGRAMME Présentation du SIEDS et de ses entreprises Evolution des statuts du SIEDS Achat groupé d énergies Présentation des référents

Plus en détail

DESCRIPTIF DES EQUIPEMENTS D ECLAIRAGE PUBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT

DESCRIPTIF DES EQUIPEMENTS D ECLAIRAGE PUBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT octobre 2009 DESCRITIF DES EQUIEMENTS D ECLAIRAGE UBLIC ELIGIBLES A UNE AIDE FINANCIERE DU SYNDICAT Ce document est destiné aux collectivités souhaitant réaliser certains travaux d investissement sur les

Plus en détail

Urbanisme. Raccordements au réseau de distribution publique d électricité. dans le cadre des autorisations d urbanisme SYNDICAT. www.sedi.

Urbanisme. Raccordements au réseau de distribution publique d électricité. dans le cadre des autorisations d urbanisme SYNDICAT. www.sedi. AUTORITÉ ORGANISATRICE DE LA DISTRIBUTION PUBLIQUE D ELECTRICITÉ ET DE GAZ www.sedi.fr Urbanisme Raccordements au réseau de distribution publique d électricité dans le cadre des autorisations d urbanisme

Plus en détail

RENOVER LES FEUX TRICOLORES

RENOVER LES FEUX TRICOLORES Matinale de l Energie RENOVER LES FEUX TRICOLORES Pourquoi le faire, Comment, A quel prix Matinales 2014 Page 1 sommaire 1. UN CADRE JURIDIQUE CONTRAINT 2. LE FONCTIONNEMENT DES FEUX 3. LA MAINTENANCE

Plus en détail

L USEDA et le changement climatique

L USEDA et le changement climatique ETREPILLY VAUX ANDIGNY L USEDA et le changement climatique HOLNON CRAONNE 1 Présentation de l USEDA Autorité organisatrice de la distribution d énergie ( AODE) Propriétaire de réseaux de distribution d

Plus en détail

CALENDRIER DES CONCOURS 2015

CALENDRIER DES CONCOURS 2015 CALENDRIER DES CONCOURS 2015 Date Formation Lieu Nature du concours FEVRIER 21 22 28 Triplette VAC MARS 1 Doublette ARGENCES 7 Triplette 8 Triplette 22 Jeudi 14 Doublette + Jeunes (Triplette) 15 LIVAROT

Plus en détail

bourse des locaux du Calvados Pour concrétiser vos projets bureaux ateliers entrepôts nouvelles offres de locaux projets concrétisés en 6 ans

bourse des locaux du Calvados Pour concrétiser vos projets bureaux ateliers entrepôts nouvelles offres de locaux projets concrétisés en 6 ans 11 n Janvier 2011 gratuit Calvados Stratégie Comité d expansion économique bourse des locaux du Calvados Pour concrétiser vos projets Plus de 400 offres sur Colombelles 1 734 m² 1 150 nouvelles offres

Plus en détail

CALENDRIER DES CONCOURS 2015

CALENDRIER DES CONCOURS 2015 38 CALENDRIER DES CONCOURS 2015 Date FEVRIER Samedi 21 Dimanche 22 Formation Lieu Nature du concours Arbitres Samedi 28 VAC MARS Dimanche 1 ARGENCES Samedi 7 Dimanche 8 Samedi 14 + Jeunes () Dimanche 15

Plus en détail

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants :

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Christophe FERRAGNE, responsable du service «Electrification Equipements et Communications Electroniques» SOMMAIRE

Plus en détail

MAIRIE DE GEVIGNEY MERCEY

MAIRIE DE GEVIGNEY MERCEY MAIRIE DE GEVIGNEY MERCEY PROCÈS VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 Octobre 2015 L'an deux mil quinze et le trente Octobre à vingt heures, les membres du Conseil Municipal se sont réunis au lieu

Plus en détail

REUNION DU BUREAU DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D AIDE A LA GESTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS DU TERRITOIRE DE BELFORT

REUNION DU BUREAU DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D AIDE A LA GESTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS DU TERRITOIRE DE BELFORT REUNION DU BUREAU DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D AIDE A LA GESTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS DU TERRITOIRE DE BELFORT Séance du 1er octobre 2009 Convocation du 11 septembre 2009 Etaient présents : Michel GAIDOT

Plus en détail

1- Situation des réseaux d électricité et d éclairage public du département des Hautes-Pyrénées. réseau nu réseau torsadé réseau souterrain

1- Situation des réseaux d électricité et d éclairage public du département des Hautes-Pyrénées. réseau nu réseau torsadé réseau souterrain Syndicat Départemental d Electricité des Hautes-Pyrénées Débat d Orientation Budgétaire 2014 Conseil syndical du 20 décembre 2013 Version validée par le Bureau syndical du 13 décembre 2013 Article L2312-1

Plus en détail

Sommaire version septembre 2014

Sommaire version septembre 2014 Sommaire version septembre 2014 Fiche 1 Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Fiche 11 Fiche 12 Fiche 13 Fiche 14 Fiche 15 Fiche 16 Fiche 17 Fiche 18 Fiche 19 Fiche 20

Plus en détail

Le nouveau dispositif de financement des extensions et renforcements des réseaux publics de distribution d électricité

Le nouveau dispositif de financement des extensions et renforcements des réseaux publics de distribution d électricité Le nouveau dispositif de financement des extensions et renforcements des réseaux publics de distribution d électricité L application concomitante des lois Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) et Urbanisme

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION 2013 DES SITES ET LIEUX DE VISITE

BILAN DE FREQUENTATION 2013 DES SITES ET LIEUX DE VISITE BILAN DE FREQUENTATION 2013 DES SITES ET LIEUX DE VISITE Calvados Tourisme, 8 rue Renoir, 14054 Caen Cedex 4 Crédit photo : Gratien, Guichard, Lebailly, Wait, Calvados Tourisme FREQUENTATION 2013 (panel

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN La distribution de gaz naturel et d électricité en France depuis le 1er janvier 2008 24 avril 2008 2 Un service commun

Plus en détail

Rapport annuel d activité 2014 Synthèse

Rapport annuel d activité 2014 Synthèse Rapport annuel d activité 2014 Synthèse Les compétences du SDE35 Compétence électricité Organisation du service public de distribution d électricité Maîtrise d ouvrage des travaux sur les réseaux électriques

Plus en détail

bourse des locaux du Calvados www.calvados-strategie.com gratuit Plus de 400 offres sur bureaux ateliers entrepôts

bourse des locaux du Calvados www.calvados-strategie.com gratuit Plus de 400 offres sur bureaux ateliers entrepôts 13 n Janvier 2012 gratuit Calvados Stratégie Comité d expansion économique bourse des locaux du Calvados Plus de 400 offres sur Condé-sur-Noireau 500 m² bureaux St-Martin-des-Besaces 510 m² ateliers 1

Plus en détail

Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2.

Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2. L Éclairage Public Depuis le 13 juillet 2005 et la loi dite «Pope» sur les orientations énergétiques de la France, l heure est plus que jamais à la chasse au CO 2. En matière d éclairage public (EP), le

Plus en détail

énergie en éclairage public

énergie en éclairage public Les économies d éd énergie en éclairage SMEPE Toulouse 6 Décembre 2012 Intervenant: Yacin LALA Ingénieur nieur Responsable Technique Chef de Secteur Syndicat Départemental d Electricité de Haute-Garonne

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

1/12 Etablissements d' pour Personnes Agées Dépendantes EHPAD DU CALVADOS CAEN ET COURONNE EHPAD SOLEIL 02 31 08 06 06 1 3 rue du val 14760 BRETTEVILLE SUR ODON les-sereniales.bretteville@wanadoo.fr EHPAD

Plus en détail

MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE MAIRIE DE DONVILLE LES BAINS 50 350 SERVICES TECHNIQUES Contrôle et entretien de l Eclairage Public Téléphone : 02.33.91.99.88 Télécopie : 02.33.90.61.94 MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE Contrôle et

Plus en détail

Dates et chiffres clés

Dates et chiffres clés Gestion par Nantes-Métropole des concessions des villes de NANTES - REZE - INDRE Dates et chiffres clés Au périmètre des 3 concessions 2 007 km 99 % 209 543 7 546 480 26 mn 99,99 % 99,86 % 236 k Au plan

Plus en détail

Note d information. Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets

Note d information. Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets Note d information Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets PRINCIPES GENERAUX CONCERNANT LA TVA La TVA est un impôt sur la consommation (consommation de biens ou de services) qui doit

Plus en détail

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie Maintenance des installations d éclairage public Rapport annuel consolidé 2013 sur 163 communes Syndicat Départemental d Energie Sommaire Sommaire... 1 I Préambule... 2 L entretien préventif annuel...

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC. Cahier des charges

DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC. Cahier des charges DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC Cahier des charges SOMMAIRE I Objet page 2 II Objectifs page 2 III Champs du diagnostic page 2 IV Inventaire technique page 2 V Inventaire financier page 3 VI Schéma directeur

Plus en détail

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION Guide de l HABITAT durable 2012 PRÉSENTATION Un habitat durable pour tous Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant «engagement national pour l environnement» dite Grenelle 2 a inscrit des objectifs

Plus en détail

RÉCEPTION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE SAINT-SAMSON-DE-BONFOSSÉ

RÉCEPTION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE SAINT-SAMSON-DE-BONFOSSÉ RÉCEPTION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE SAINT-SAMSON-DE-BONFOSSÉ Mercredi 23 avril 2014 À la mairie de Saint-Samson-de-Bonfossé LE SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DE LA MANCHE (SDEM50)

Plus en détail

I - Mise en place de la commission : objectifs, rôle et mode de fonctionnement

I - Mise en place de la commission : objectifs, rôle et mode de fonctionnement SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIE DES HAUTES-PYRENEES Commission organisation des moyens et communication du 6 février 2015 Présents : Excusée : Diffusion électronique : Claudine BOIRIE, Présidente Maryse

Plus en détail

APPEL D'OFFRES RÉNOVATION DE L'ÉCLAIRAGE PUBLIC DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-THOUARS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP)

APPEL D'OFFRES RÉNOVATION DE L'ÉCLAIRAGE PUBLIC DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-THOUARS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) APPEL D'OFFRES RÉNOVATION DE L'ÉCLAIRAGE PUBLIC DE LA COMMUNE DE SAINT-JEAN-DE-THOUARS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MARCHE N 2015-01-00 Sommaire ARTICLE 1 OBJET DU MARCHE / DISPOSITIONS

Plus en détail

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières

COMMUNE D EPERLECQUES. Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE D EPERLECQUES Entretien et rénovation du parc d Eclairage Public - Location, pose et dépose des motifs d illuminations des fêtes de fin d année Cahier des Clauses Techniques Particulières Maître

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

LISTE DE PRESTATAIRES. Comprenant : Liste des traiteurs Locations Utile pour votre réception Hôtels et chambres d hôtes

LISTE DE PRESTATAIRES. Comprenant : Liste des traiteurs Locations Utile pour votre réception Hôtels et chambres d hôtes LISTE DE PRESTATAIRES Comprenant : Liste des traiteurs Locations Utile pour votre réception Hôtels et chambres d hôtes Liste des Traiteurs GRANSIRE TRAITEUR Bavent [à 33km] L arbre martin 14860 Bavent

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS

PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS PRE-DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC SANTANS 39502 Commune de SANTANS - SIDEC du Jura - Année 2011 SOMMAIRE 1. Résumé de l Eclairage Public de la Commune de SANTANS 2. Fiches Caractéristiques des Armoires d

Plus en détail

Présentation du Syndicat Intercommunal d Energies, d Equipement et d Environnement de la Nièvre. Exercice de la compétence électricité

Présentation du Syndicat Intercommunal d Energies, d Equipement et d Environnement de la Nièvre. Exercice de la compétence électricité Présentation du Syndicat Intercommunal d Energies, d Equipement et d Environnement de la Nièvre Exercice de la compétence électricité Réunions SIE Printemps 2014 Du SIEN au SIEEEN Historique Le Syndicat

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Économie. 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161

Économie. 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161 Économie 1 2 3 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161 1 6Aménagement de terrains à vocation industrielle (FDAVE)* Aide à l aménagement de terrains destinés à l accueil d

Plus en détail

Votre concession GrDF en 2011. Hérault Energies

Votre concession GrDF en 2011. Hérault Energies Votre concession GrDF en 2011 Hérault Energies 1 La chaîne gazière : de l extraction à la distribution de gaz naturel Exercice 2011 2 Des missions de service public confiées à GrDF au travers des contrats

Plus en détail

Maîtrise des rejets urbains de temps de pluie en Basse-Normandie :

Maîtrise des rejets urbains de temps de pluie en Basse-Normandie : Maîtrise des rejets urbains de temps de pluie en Basse-Normandie : Bilan des travaux réalisés, enquête sur le fonctionnement des ouvrages, évaluation des équipements d autosurveillance en place et prospectives.!

Plus en détail

TARIFS JOURNALIERS ( ) Ticket modérateur dépendance = Tarif GIR 5-6. Héberge ment 76,41 5,64 C X X 47,97 5,25 X 66,94 73,70 5,41 C 48,01 5,05 X P

TARIFS JOURNALIERS ( ) Ticket modérateur dépendance = Tarif GIR 5-6. Héberge ment 76,41 5,64 C X X 47,97 5,25 X 66,94 73,70 5,41 C 48,01 5,05 X P Ticket modérateur Unité pour personnes handicapées vieillissantes autorisé par CG/ARS autorisé par CG/ARS EHPAD DU CALVADOS MAJ 11/12/15 1/12 EHPAD du Calvados Etablissements d' pour Personnes Agées Dépendantes

Plus en détail

Les travaux sur l axe Saint-Étienne-Montbrison débutent.

Les travaux sur l axe Saint-Étienne-Montbrison débutent. Travaux sur l axe Saint Etienne Montbrison Dossier Les travaux sur l axe Saint-Étienne-Montbrison débutent. La première phase qui concerne les réseaux humides vous était présentée dans le numéro précédent

Plus en détail

Fiche OX «Chauffage électrique intégré plus insert/poêle bois en électrification rurale» - 15/05/02

Fiche OX «Chauffage électrique intégré plus insert/poêle bois en électrification rurale» - 15/05/02 1 FICHE OX «CHAUFFAGE ELECTRIQUE INTEGRE ASSOCIE A UN INSERT/POELE BOIS EN ELECTRIFICATION RURALE» 1. Contexte Enjeux Un inventaire sur l'électrification rurale réalisé en 1999 (en complément de celui

Plus en détail

Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours

Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours Le financement des travaux sur les réseaux par les fonds de concours Matinale Fonds de Concours 4 février 2015 PAGE 1 3.3 INTERVENANTS M. Philippe LAGALLE Vice-président du SDEC ENERGIE M. Marc LEVILLY

Plus en détail

Syndicat Départemental d Energie et d Equipement du Finistère. Certificats d économies d énergie : Contexte et méthodologie

Syndicat Départemental d Energie et d Equipement du Finistère. Certificats d économies d énergie : Contexte et méthodologie Certificats d économies d énergie : Contexte et méthodologie LE SDEF, ses missions Le SDEF a pour mission : Le Contrôle de la concession et de la qualité du service public en tant qu autorité concédante

Plus en détail

LEXIQUE. Basse tension (BT) : Les réseaux électrique basse tension (BT) alimentent les usagers.

LEXIQUE. Basse tension (BT) : Les réseaux électrique basse tension (BT) alimentent les usagers. LEXIQUE Affermage : Type de contrat de Délégation de Service Public. Dans un contrat d'affermage, une personne morale de droit public confie l'exploitation d'un bien à un fermier. Celui-ci tire sa rémunération

Plus en détail

M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E ENQUÊTE DE SATISFACTION

M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E ENQUÊTE DE SATISFACTION M E T T R E V O S I D É E S E N L U M I È R E RAPPORT DE CONTRÔLE 2010 ENQUÊTE DE SATISFACTION EDITO Henri GIRARD Président du SDEC Energie 3ans après l ouverture des marchés à la concurrence, les usagers

Plus en détail

CIRCULAIRE RELATIVE AU FONDS DE COMPENSATION DE LA TVA

CIRCULAIRE RELATIVE AU FONDS DE COMPENSATION DE LA TVA PREFET DU CALVADOS DIRECTION DES COLLECTIVITÉS LOCALES ET DE L'ENVIRONNEMENT BUREAU DES AFFAIRES FINANCIERES ET DU CONTROLE BUDGETAIRE Affaire suivie par : Mme Chrystel DUBOIS-BACHA Tél. : 02 31 30 64

Plus en détail

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Cahier des charges de diagnostic énergétique 1 OBJET DU PRESENT DOCUMENT Le présent cahier

Plus en détail

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010 Dossier de presse Renouvellement durable de l éclairage public le 26 octobre 2010 Contacts VILLE DE BESANÇON Direction Voirie et Déplacements Christophe VUILLEMIN 03 81 61 52 18 Contact presse Catherine

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

PREFET DU CALVADOS. RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 69 du 23 JUILLET 2015 * * * * *

PREFET DU CALVADOS. RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 69 du 23 JUILLET 2015 * * * * * PREFET DU CALVADOS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 69 du 23 JUILLET 2015 * * * * * S O M M A I R E DÉLÉGATION DE SIGNATURE (CHU CAEN) Décision du 20 juillet 2015 portant délégation de signature de Monsieur

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 12 décembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 12 décembre 2013 Étaient présents :, J-L. CORRE, M. LE BER, G. BRUNEL J-M. BELOT, G. LESCOAT a donné pouvoir à N 13-12-12/01 COMMERCE / LOCATION-GÉRANCE / BAIL / LOYER / TARIFS / RENOUVELLEMENT Par délibération n 12-04-24/01

Plus en détail

La distribution publique d électricité, Nouveaux paramètres et nouveaux défis pour les pouvoirs publics, les collectivités et ERDF

La distribution publique d électricité, Nouveaux paramètres et nouveaux défis pour les pouvoirs publics, les collectivités et ERDF La distribution publique d électricité, Nouveaux paramètres et nouveaux défis pour les pouvoirs publics, les collectivités et ERDF Réseau RAFHAEL 30 Novembre 2010 1 - Le réseau public de distribution géré

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

STATUTS DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ENERGIES, D EQUIPEMENT ET D ENVIRONNEMENT DE LA NIEVRE

STATUTS DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ENERGIES, D EQUIPEMENT ET D ENVIRONNEMENT DE LA NIEVRE STATUTS DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ENERGIES, D EQUIPEMENT ET D ENVIRONNEMENT DE LA NIEVRE 1 Sommaire AVANT PROPOS... 4 CHAPITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES... 4 ARTICLE 1 EXISTENCE NATURE DENOMINATION...

Plus en détail

Toutes les Communes du Nord sont éligibles pour des travaux concernant des trottoirs en agglomération, le long de routes départementales.

Toutes les Communes du Nord sont éligibles pour des travaux concernant des trottoirs en agglomération, le long de routes départementales. Subventions aux communes pour la réalisation de trottoirs le long des routes départementales Modalités d intervention Programmation 2014 A) GENERALITES 1-Communes éligibles Toutes les Communes du Nord

Plus en détail

Débat d Orientation Budgétaire

Débat d Orientation Budgétaire 2015 Débat d Orientation Budgétaire Débat d orientation budgétaire 2015 Syndicat Intercommunal d Electricité et de Gaz du Puy-de-Dôme 18/10/2014 Le Président rappelle à l assemblée que le présent débat

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFET DE LA REGION BASSE-NORMANDIE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMÉRO n 224 PUBLIÉ LE MARDI 6 SEPTEMBRE 2011 SOMMAIRE AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ DE BASSE-NORMANDIE...7 Arrêté du 12 août 2011 portant

Plus en détail

COMPETENCE «IRVE : INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES»

COMPETENCE «IRVE : INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES» COMPETENCE «IRVE : INFRASTRUCTURES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES» COMPETENCE EXERCEE CONFORMEMENT AUX ARTICLES 3.3.3 ET 4.3 DES STATUTS DU SYANE CONDITIONS ADMINISTRATIVES, TECHNIQUES ET FINANCIERES

Plus en détail

Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment.

Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment. Dossier de Presse Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment. Salon Lumiville Du 26 au 29 mai à Lyon Hall 66 stand 70 allée C Contact presse : Profile PR - Tél : Sommaire Schneider Electric vous donne

Plus en détail

Dépôt de votre demande de subvention. Documents à fournir. Conditions d attribution de la subvention

Dépôt de votre demande de subvention. Documents à fournir. Conditions d attribution de la subvention DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Audit énergétique Bâtiment / Prédiagnostic Vous envisagez la réalisation d une étude de audit énergétique sur votre patrimoine, l ADEME et le Conseil régional de Bretagne

Plus en détail

Rapport du service contrôle de concession ELECTRICITE

Rapport du service contrôle de concession ELECTRICITE Rapport du service contrôle de concession ELECTRICITE 2012 0 1 Contenu Le Patrimoine...3 Les réseaux électriques en Dordogne (au 31/12/2012)... 3 Age moyen des réseaux (km ou nombre de postes)... 5 Les

Plus en détail

Le SIPPEREC délègue la maîtrise d ouvrage à la Collectivité

Le SIPPEREC délègue la maîtrise d ouvrage à la Collectivité CONVENTION FINANCIERE MISE EN SOUTERRAIN DES RESEAUX ETUDES ET TRAVAUX Le SIPPEREC délègue la maîtrise d ouvrage à la Collectivité Mise en souterrain du réseau de distribution publique d'énergie électrique

Plus en détail

Programme de réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre du 10 éme programme de l'agence de l'eau

Programme de réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre du 10 éme programme de l'agence de l'eau Programme de réhabilitation des assainissements non collectif dans le cadre du 10 éme programme de l'agence de l'eau Règlement d attribution de subvention 1) Objet Dans le cadre de son Xème programme

Plus en détail

Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine "Le Petit Viry" (Barberêche) DESCRIPTION TECHNIQUE

Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine Le Petit Viry (Barberêche) DESCRIPTION TECHNIQUE Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 LES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES SUR BATIMENTS AGRICOLES Source : La Gazette de la Société Suisse pour l'energie Solaire - Installation du domaine

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Les audits énergétiques pour les bâtiments

Les audits énergétiques pour les bâtiments > collectivités Les audits énergétiques pour les bâtiments > des collectivités > des associations > des bailleurs sociaux pour en savoir plus : www.energivie.fr Vous avez dit audit énergétique? Dans le

Plus en détail

Année 2014. Surface de Lieu d'implantation Désignation du projet Promoteur vente initiale ajoutée en m² du projet en m² en m 2

Année 2014. Surface de Lieu d'implantation Désignation du projet Promoteur vente initiale ajoutée en m² du projet en m² en m 2 Année 2014 décision de la Cour Administrative d'appel Création de deux moyennes unités et de cinq boutiques au HEROUVILLE SAINT SOCIETE KLEPIERRE AC 102 sein de l'ensemble commercial Val-Saint-Clair sans

Plus en détail

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011

Un éclairage public sobre et. Enjeux énergétiques et économiques. Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 Un éclairage public sobre et performant à Châteaugay Enjeux énergétiques et économiques Jacques BEAUJON, 1 er décembre 2011 CONTEXTE DE REFLEXION DE CHÂTEAUGAY Châteaugay se situe au Nord de l agglomération

Plus en détail

BUDGET PROSPECTIVE FINANCIERE ET PATRIMONIALE - PERSONNEL

BUDGET PROSPECTIVE FINANCIERE ET PATRIMONIALE - PERSONNEL GS/CH 15/01/2016 Ordre du jour du Conseil municipal du 25 janvier 2016 à 19h00 Le compte-rendu de la séance publique du Conseil municipal du 14 décembre 2015 sera soumis à l approbation de l Assemblée.

Plus en détail

bourse Calvados Stratégie Comité d expansion économique

bourse Calvados Stratégie Comité d expansion économique Juin 2010 bourse Calvados Stratégie Comité d expansion économique des locaux Le Calvados, la Normandie par excellence Lisieux 470 m² bureaux 140 HT/m²/an 675 000 entrepôts ateliers Estry Bayeux 650 m²

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail