CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION"

Transcription

1 CHIMIOTHERAPIES CYTOTOXIQUES EFFETS SECONDAIRES PREMEDICATION Besançon 12 novembre 2015 Dr Valérie PAULUS CCA Pneumologie

2 Protocoles onco-pneumologie 11/02/2013

3 Cisplatine-Alimta J1-J21 Cisplatine-Gemzar J1-J8-repos J15 Cisplatine-Navelbine J1-J8-J15-(J21) Carboplatine-Taxol J1-J21 Carboplatine-Taxol hebdo J1-J8-J15 repos J21 Taxotère J1-J21 Taxotère hebdo J1-J8-J15 repos J21 Cisplatine-Etoposide J1-J2-J3 /3-4sem Carboplatine-Etoposide J1-J2-J3/3sem Topotecan J1-J8-J15 repos J21 11/02/2013

4 Vésicants > CIP TOXICITES COMMUNES

5 Vésicants > CIP TOXICITES COMMUNES

6 Vésicants > CIP TOXICITES COMMUNES Toxicité digestive : nausées-vomissements aigus/retardés/anticipés, aphtes

7

8

9

10 Per os (thérapies ciblées) : Erlotinib Gefitinib

11 Vésicants > CIP TOXICITES COMMUNES Toxicité digestive: nausées-vomissements aigus/retardés/anticipés Toxicité hématologique

12 Vésicants > CIP TOXICITES COMMUNES Toxicité digestive: nausées-vomissements aigus/retardés/anticipés Toxicité hématologique Etat général : asthénie anorexie

13 Vésicants > CIP TOXICITES COMMUNES Toxicité digestive: nausées-vomissements aigus/retardés/anticipés Toxicité hématologique Etat général : asthénie anorexie > GRADES I à V (OMS)

14 Prémédication anti-émétique Corticoïdes : 8-20mg dexaméthasone (effet synergique avec sétrons : NVCI aigusretardés) Sétrons : Zophren, Kytril (anti R 5-HT 3 de la sérotonine : NVCI aigus) Aprépitant : Emend (anti R NK 1 > substance P : NVCI aigus-retardés) Métoclopramide (anti R dopaminergique : traitement NVCI aigus)

15 Schéma anti-émétique Chimiothérapies fortement émétisantes : J1 : EMEND 125mg ZOPHREN - CORTICOIDES J2 : EMEND 80mg - CORTICOIDES J3 : EMEND 80mg CORTICOIDES

16 SCHEMA ANTI-EMETIQUES Chimiothérapies moyennement émétisantes J1 : EMEND ZOPHREN - CORTICOIDES J2-J3 : EMEND 80 (CORTICOIDES) Possibilité de prolonger corticoïdes jusqu à J5 Prescription anticipée de VOGALENE ou PRIMPERAN

17 Effets indésirables spécifiques Sels de platine : cisplatine, carboplatine Taxanes : paclitaxel, docetaxel Pemetrexed Gemcitabine Vinorelbine Etoposide

18 SELS DE PLATINE Cisplatine - Carboplatine Toxicité digestive grade III à IV: cisplatine > carboplatine Toxicité hématologique grade II à III (nadir J14- J21) Toxicité neurologique grade II à III: ototoxicité, neuropathies périphériques, dosedépendantes et cumulatives. Alopécie grade I

19 CISPLATINE (6 h) Fortement émétisante, NVIC aigus + retardés Toxicité rénale dose-dépendante et cumulative, nécrose tubulaire, clairance < 60ml/min Prévention par hyperhydratation IV 6h PS 0 à 1

20 CARBOPLATINE (30-60min) Toxicité digestive modérée, retardée Toxicité rénale : dose fonction de la créatinine (attention aux créatinines basses chez les patients dénutris > surdosage)

21 TAXANES Paclitaxel Docetaxel : J1-J21 ou hebdo Hypersensibilité (flush, toxidermie, prurit, choc anaphylactique) : prémédication/cure Toxicité neurologique ++ : dose dépendante et cumulative : paresthésie, douleurs neuropathiques > Lyrica, Neurontin doses Alopécie grade III-IV constante, réversible Toxicité digestive modérée, arthralgies, myalgies

22 PACLITAXEL/TAXOL (1-3h) Toxicité hématologique (PNN grade III à IV nadir J11) Dysgueusie

23 DOCETAXEL/TAXOTERE (30min-1h) Hypersensibilité : J1-J21 : prémédication par 25mg de Prednisone matin/soir, la veille, le jour et le lendemain des cures Toxicité hématologique grade III à IV (nadir J5-J8) Toxicité hépatique avec adaptation de dose fonction transaminases, bilirubine Toxicité cutanée, réversible : onycholyse > prévention par vernis durcisseurs, panaris, sd main-pieds Rétention hydrosodée

24 Onycholyse +++ (Syndrome main-pied)

25 PEMETREXED/ALIMTA (10min) Antifolate : toxicité hématologique (nadir J10), > prémédication Hypersensibilité (rash) > prémédication. Radio-sensibilité Toxicité rénale : clairance < 45ml/min Rétention hydro-sodée, oedèmes Toxicité digestive faible mais mucite, toxicité hépatique Alopécie grade 0 à I

26 ALIMTA PREMEDICATION Acide folique μg/jour à débuter 1 semaine avant la 1ère perfusion et à poursuivre jusqu à 3 semaines après la dernière perfusion Vitamine B mg : 1 amp IM/2 amp per os 1 semaine avant, à répéter tous les 3 cycles. Dexaméthasone 4mg : matin/soir la veille, le jour et le lendemain de chaque perfusion

27 GEMCITABINE/GEMZAR (30min) Toxicité hématologique : thrombopénie, doselimitante. Radio-sensibilisant : 1 semaine de délai entre radiothérapie et Gemzar Syndrome oedémateux Toxicité digestive faible, non alopéciant

28 VINORELBINE/NAVELBINE (IV 10min ou PO) Vésicant +++ > CIP obligatoire Toxicité hépatique : adaptation des doses Toxicité hématologique (PNN grade III à IV, nadir J7-J10) Alopécie grade I à III

29 ETOPOSIDE VP16 (1h) Thrombopénie-Neutropénie grade III (nadir J7-J10) Toxicité digestive faible mais mucite +++ (bains de bouche alcalins préventifs, solutions de corticoïdes/anti-fongiques/gel anesthésiant en curatif) Hypotension si perfusion rapide Toxicité hépatique : transaminases Alopécie grade II à III Perfusions quotidiennes pendant 3 jours consécutifs

30 TOPOTECAN (1h) Thrombopénie-Neutropénie grade III (nadir J7-J10) Toxicité digestive faible Toxicité hépatique Alopécie grade I à II

31 CONCLUSION Traitement spécifique adapté Indication Comorbidité Souhaits INFORMATION écrite et orale : programme personnalisé de soin Consultation médicale : adaptation des doses +/- modification schéma-arrêt molécule

32 Merci de votre attention

Véronique Flanzy 27 Avril 2017

Véronique Flanzy 27 Avril 2017 Véronique Flanzy 27 Avril 2017 Type NVCI anticipés NVCI aigus NVCI retardés Période Avant chaque cycle de chimiothérapie suivant le C1 0-24 ème h après la chimiothérapie Mécanisme Anxiété Libération de

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon

PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon PRISE EN CHARGE DES TOXICITES DIGESTIVES (nausées-vomissements-mucites) PAILLARD Marie-Justine Oncologie médicale-irfc-chru Besançon Troubles digestifs en oncologie Dégoût alimentaire : 56 % sous chimiothérapie,

Plus en détail

GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE ET DES THERAPIES CIBLEES DANS LE CANCER DU SEIN. Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon

GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE ET DES THERAPIES CIBLEES DANS LE CANCER DU SEIN. Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE ET DES THERAPIES CIBLEES DANS LE CANCER DU SEIN Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon Qu'est ce que la chimiothérapie? Traitement médicamenteux dont

Plus en détail

GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN. Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon

GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN. Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon 1 GRANDS PRINCIPES DE LA CHIMIOTHERAPIE DANS LE CANCER DU SEIN Dr Nathalie MENEVEAU Médecin Oncologue CHRU Besançon 2 Qu'est ce que la chimiothérapie? Traitement médicamenteux dont l'objectif est de détruire

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Mésothéliome

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Mésothéliome Thésaurus régional harmonisé des protocoles de chimiothérapie Mésothéliome Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON)

Plus en détail

NAUSÉES VOMISSEMENTS

NAUSÉES VOMISSEMENTS NAUSÉES VOMISSEMENTS Soirée UTIP ILE- DE- France «Les pharmaciens au Congrès de la Société française de cancérologie» 24 juin 2014 Dr François Lemare, pharmacien, chef de département, département de pharmacie

Plus en détail

1. Les nausées et vomissements chimioinduits (NVCI)

1. Les nausées et vomissements chimioinduits (NVCI) ATTENTION, VERSION SIMPLIFIÉE, EN COURS DE RÉDACTION, NON VALIDÉE - AOUT 2015 Ce document est un référentiel adapté à usage des personnes malades. Il a été élaboré à partir du référentiel professionnel

Plus en détail

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer Chimiothérapie I. Généralités Cancer = ensemble de cellules qui échappent au contrôle de l organisme et multiplient indéfiniment, envahissant les tissus voisins et distants et les détruisant Trois caractéristiques

Plus en détail

RISQUES LIÉS À L ADMINISTRATION DE CHIMIOTHÉRAPIE

RISQUES LIÉS À L ADMINISTRATION DE CHIMIOTHÉRAPIE RISQUES LIÉS À L ADMINISTRATION DE CHIMIOTHÉRAPIE Dr Amélie Vareliette CH St Brieuc Réunion POHO 31 mai 2013 Introduction Toute administration de médicament comporte des risques Vrai pour les chimiothérapies

Plus en détail

UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE

UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE UN THESAURUS INFIRMIER DE BONNES PRATIQUES EN CHIMIOTHERAPIE? OUTIL POUR GARANTIR L'EXPERTISE Frédéric DESPIAU - Cadre de santé de département Marie BOMBAIL - Directeur des soins Institut Universitaire

Plus en détail

Alimta = Pemetrexed. Indications. Solvant EPPI NaCl 0.9% G5% 100mL 250mL 500mL. Conservation avant utilisation du flacon: DMS

Alimta = Pemetrexed. Indications. Solvant EPPI NaCl 0.9% G5% 100mL 250mL 500mL. Conservation avant utilisation du flacon: DMS Alimta = Pemetrexed Solvant EPPI NaCl 0.9% G5% 100mL 250mL 500mL Tubulure Standard Sans PVC Opaque DMS Prêt à l emploi? Oui Seringue Diffuseur Non Indications Pulmonaire Sein Rénal Ovaire ORL Digestif

Plus en détail

Chimiothérapie et Tumeurs Infiltrantes de Vessie

Chimiothérapie et Tumeurs Infiltrantes de Vessie Progrès en Urologie (2002), 12, N 5, 963-967 CHAPITRE IV. Chimiothérapie et Tumeurs Infiltrantes de Vessie A. Lexique de chimiothérapie Dérivé inorganique du platine possédant une activité antitumorale

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

THERAPIES CIBLEES et la surveillance infirmière

THERAPIES CIBLEES et la surveillance infirmière Institut de cancérologie Gustave Roussy THERAPIES CIBLEES et la surveillance infirmière Dr Ahmed FRIKHA (oncologue médical) Louise ROCHEFORT (infirmière principale) 29/03/2011 Avastin (bevacizumab) Hypertension

Plus en détail

inscription Sécurité Sociale et Collectivités dans la nouvelle indication inscription collectivités dans la nouvelle indication

inscription Sécurité Sociale et Collectivités dans la nouvelle indication inscription collectivités dans la nouvelle indication COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 septembre 2005 EMEND 80 mg, gélule (Boîte de 2 : 363 507-0) EMEND 125 mg + 80 mg, gélules (Boîte de 1 gélule (125 mg) et 2 gélules (80 mg) : 363 511-8) Motif de la

Plus en détail

Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites

Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites Actualités sur les toxicités digestives chimio-induites 5 ème Journée Scientifique du Pôle de Cancérologie de Troyes 24 avril 2010 Dr Nicolas Jovenin - Institut Jean Godinot, Reims Toxicités digestives

Plus en détail

Les effets secondaires potentiels les plus fréquents des traitements de chimiothérapie et thérapeutiques ciblées* dans le cancer du sein

Les effets secondaires potentiels les plus fréquents des traitements de chimiothérapie et thérapeutiques ciblées* dans le cancer du sein Les effets secondaires potentiels les plus fréquents des traitements de chimiothérapie et thérapeutiques ciblées* dans le cancer du sein Ce tableau n est en aucun cas exhaustif et n a aucune valeur de

Plus en détail

Prévention du risque émétique des chimiothérapies des cancers digestifs

Prévention du risque émétique des chimiothérapies des cancers digestifs Prévention du risque émétique des chimiothérapies des cancers digestifs Dr Olivier Dubreuil Oncologie Digestive GH Pitié-Salpêtrière, Paris olivier.dubreuil@aphp.fr - MSD Liens d intérêt Les NVCI Un des

Plus en détail

Appareil digestif supérieur 1 : Médicaments actifs sur les nausées et les vomissements

Appareil digestif supérieur 1 : Médicaments actifs sur les nausées et les vomissements Appareil digestif supérieur 1 : Médicaments actifs sur les nausées et les vomissements UE APPAREIL DIGESTIF-Pharmacologie Michel ANDREJAK L2 27/09/2013 Physiopathologie I = mise en jeu d un réflexe complexe

Plus en détail

1 ml de solution à diluer pour perfusion contient 10 mg de docétaxel.

1 ml de solution à diluer pour perfusion contient 10 mg de docétaxel. 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Docetaxel Sandoz 10 mg/ml solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 1 ml de solution à diluer pour perfusion contient 10 mg de docétaxel.

Plus en détail

Chimiothérapie pratique. Dr Delphine Bréchemier Service Oncogériatrie

Chimiothérapie pratique. Dr Delphine Bréchemier Service Oncogériatrie Chimiothérapie pratique Dr Delphine Bréchemier Service Oncogériatrie Stratégie anticancéreuse : prise en charge multi-modale Traitements loco-régionaux Radiothérapie Chirurgie Traitements généraux Chimiothérapie

Plus en détail

Prise en charge de la toxicité digestive

Prise en charge de la toxicité digestive Prise en charge de la toxicité digestive Nausées, Vomissements, mucites V. Westeel, M. Doudeau, et toute l équipe de L hôpital de jour de Pneumologie CHU Besançon Les nausées et vomissements Fréquemment

Plus en détail

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal. Objectifs secondaires. Résumé / Schéma de l'étude. Phase : III. Type d'essai : Interventionnel. Etat de l'essai : Ouvert GFPC 01-2013 Essai randomisé, évaluant deux stratégies thérapeutiques de deuxième ligne associant le carboplatine et l'étoposide par rapport au topotécan, chez des patients ayant un cancer bronchique à

Plus en détail

AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER

AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER AUDIT REGIONAL SUR L UTILISATION DES ANTIEMETIQUES CHEZ DES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER résultats, discussions et perspectives COTECH ANTICANCEREUX - 11/2014 Objectif Faire un état des lieux de l utilisation

Plus en détail

très actifs et de ce fait ont des effets supportables et faire en sorte que la vie soit la plus normale possible.

très actifs et de ce fait ont des effets supportables et faire en sorte que la vie soit la plus normale possible. Introduction: Les produits utilisés en chimiothérapie sont très actifs et de ce fait ont des effets secondaires parfois importants. Cependant, il existe des moyens pour rendre ces effets supportables et

Plus en détail

Soins inrmiers en chimiothérapie

Soins inrmiers en chimiothérapie Soins inrmiers en chimiothérapie Note sur le cours de Mme Grange le 04/02/2010 Généralités L'IDE est responsable de l'application des prescriptions de chimiothérapie La surveillance IDE est liée aux protocoles

Plus en détail

SYNOPSIS METAL (GFPC 07-01)

SYNOPSIS METAL (GFPC 07-01) TITRE PROMOTEUR CENTRES PARTICIPANTS INVESTIGATEUR PRINCIPAL RÉDACTEURS DUREE DE L ETUDE ET CALENDRIER RATIONNEL OBJECTIFS METHODES SYNOPSIS METAL (GFPC 07-01) Essai de Phase II de chimiothérapie par cisplatine

Plus en détail

Traitement du cancer du poumon avancé

Traitement du cancer du poumon avancé Traitement du cancer du poumon avancé Joffre C. Allard, M.D., Rimouski Octobre 2008 Plan Classification TNM : qu est-ce qu un stade IV? Cancer du poumon non à petites cellules Chimiothérapie palliative

Plus en détail

PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. :

PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. : PROGRAMME PERSONNALISE DE SOINS de Mme. : Le traitement complémentaire de votre lésion du SEIN devrait a priori comprendre : Après discussion en comité multidisciplinaire : Selon les référentiels du réseau

Plus en détail

Modalités de la surveillance d un patient en cours ou après une chimiothérapie anticancéreuse

Modalités de la surveillance d un patient en cours ou après une chimiothérapie anticancéreuse Centre de Lutte Contre le Cancer Paul Strauss www.centre-paul paul- strauss.fr Modalités de la surveillance d un patient en cours ou après une chimiothérapie anticancéreuse Patrick Dufour Centre de Lutte

Plus en détail

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie

Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie Thésaurus régional harmonisé des protocoles de gynécologie Ce référentiel a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels regroupant le Réseau Onco-normand (RON) et l'observatoire

Plus en détail

L Hématologie Adulte Part 1

L Hématologie Adulte Part 1 L Hématologie Adulte Part 1 Dr S.Assaad Centre Léon Bérard - Lyon Le 27/09/2016 Quelles Pathologies? Lymphomes Myélome Leucémie aigue Syndrome myélodysplasique L Hématologie au CLB Deux services 2BN :

Plus en détail

Protocole docétaxel - cisplatine - 5-FU

Protocole docétaxel - cisplatine - 5-FU FICHE DE TOXICITE Protocole docétaxel - cisplatine - 5-FU Pharmacodynamie : association d un poison du fuseau mitotique, le docétaxel (TAXOTERE ), d un agent alkylant, le cisplatine (CISPLATYL ), et d

Plus en détail

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC 01-2013 Titre Promoteur Investigateur Coordonnateur Centres participants Justification de l'étude Etude randomisée comparant le carboplatine-étoposide au topotécan chez les

Plus en détail

Prise en charge de la toxicité digestive (nausées, vomissements et mucites) Elsa Curtit, Service d oncologie médicale, CHU Besançon

Prise en charge de la toxicité digestive (nausées, vomissements et mucites) Elsa Curtit, Service d oncologie médicale, CHU Besançon Prise en charge de la toxicité digestive (nausées, vomissements et mucites) Elsa Curtit, Service d oncologie médicale, CHU Besançon Troubles digestifs en oncologie Fréquemment induits par : la chimiothérapie

Plus en détail

EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 %

EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 % FEC 100 Réf.: BONNETERRE J. et al. Indication : cancer du sein A.S.C.O. 1998, abst. 473 EPIRUBICINE FARMORUBICINE 100 mg/m 2 /j à J1 Perfusion de 15 mn dans 100 ml G 5 % CYCLOPHOSPHAMIDE ENDOXAN 500 mg/m

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE 80mg, solution

Plus en détail

antiémétiques Dr Djellouli.S Maitre assistant en pharmacologie

antiémétiques Dr Djellouli.S Maitre assistant en pharmacologie Université Saad Dahleb de Blida Département de pharmacie Cours de pharmacologie de 4ème année 2012-2013 antiémétiques Dr Djellouli.S Maitre assistant en pharmacologie 1 Définitions: - Nausées. - Vomissements.

Plus en détail

Cancer de l'ovaire : je comprends la place de la chimiothérapie dans le traitement.

Cancer de l'ovaire : je comprends la place de la chimiothérapie dans le traitement. Cancer de l'ovaire : je comprends la place de la chimiothérapie dans le traitement. Centre François BACLESSE - CAEN Adresse du site : www.docvadis.fr/oncologie-baclesse La chimiothérapie anticancéreuse

Plus en détail

THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE

THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE THÉSAURUS DE SÉNOLOGIE Actualisation Octobre 2008 Métastatique Adjuvant Néo-Adjuvant Après les éditions de 1996, 1999 et 2004, cette quatrième édition du Thésaurus de Chimiothérapie a été réalisée intégralement

Plus en détail

Taxotere. (DCI : Docetaxel ) Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion.

Taxotere. (DCI : Docetaxel ) Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion. Taxotere (DCI : Docetaxel ) Laboratoire : Sanofi- Aventis DCI : Docétaxel (anhydre) Famille : antimitotique Formes et présentations Taxotere 20mg et Taxotere 80mg, solution à diluer et solvant pour perfusion.

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Docetaxel AB 20 mg/ml solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque flacon unidose contient 20

Plus en détail

Les antiémétiques. Florian Lemaitre Assistant Hospitalo-Universitaire Service Pharmacologie Pr Bellissant

Les antiémétiques. Florian Lemaitre Assistant Hospitalo-Universitaire Service Pharmacologie Pr Bellissant Les antiémétiques Florian Lemaitre Assistant Hospitalo-Universitaire Service Pharmacologie Pr Bellissant Plan Mécanisme des nausées/vomissements Prise en charge pharmacologique du vomissement Traitements

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 21 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 21 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 21 juillet 2004 TAXOTERE 20mg, solution à diluer et solvant pour perfusion Boîte de 1 flacon de poudre et de 1 flacon solvant TAXOTERE

Plus en détail

Approches pharmacologiques des vomissements

Approches pharmacologiques des vomissements Approches pharmacologiques des vomissements Pharmacologie Amiens Dr. Youssef Bennis Plan Rappels physiologiques Principales causes Approches pharmacologiques Généralités Inhibition histaminergique Inhibition

Plus en détail

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique ONCO Nord Pas-de-Calais Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique Jurisprudence : prescription hors AMM n'est pas considérée comme une infraction pénale Cadre réglementaire de prescription

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 9 mai 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 9 mai 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 9 mai 2007 ZOPHREN 2mg/ml, solution injectable en ampoule (IV) B/1 ampoule de 2mL CIP 335 392-8 B/1 ampoule de 4mL CIP 335 393-4 Laboratoires GlaxoSmithKline Ondansétron

Plus en détail

Prise en charge des toxicités digestives (nausées-vomissements-mucites)

Prise en charge des toxicités digestives (nausées-vomissements-mucites) Prise en charge des toxicités digestives (nausées-vomissements-mucites) Fabien CALCAGNO oncologie médicale IRFC- CHRU Besançon TROUBLES DIGESTIFS EN ONCOLOGIE Fréquemment induits par : la chimiothérapie

Plus en détail

- Exercice : Généralités concernant les nausées et vomissements chez les patients atteints de cancers 15

- Exercice : Généralités concernant les nausées et vomissements chez les patients atteints de cancers 15 Les antiémétiques Table des matières Introduction 4 - Le patient 5 - Le patient 6 - A l'entrée dans le service d'hématologie (juin 2011) 7 - A l'entrée dans le service d'hématologie (juin 2011) 8 - Exercice

Plus en détail

Survie des CBNPC de stade IV

Survie des CBNPC de stade IV Survie des CBNPC de stade IV Traitements systémiques des cancers bronchiques : Nouvelles perspectives Sels de platine + traitement cytotoxique de 3 ème génération : - Navelbine - Gemcitabine - Paclitaxel

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692323) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692346) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP 3692352)

Plus en détail

Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie

Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie (Notions d importance pour le médecin traitant/non hémato-oncologue ) Par André Blais Hémato-oncologue Journée e scientifique en oncologie Rimouski 26 octobre

Plus en détail

Thésaurus régional des protocoles de chimiothérapie anticancéreuse injectable réalisables en HAD. Haute - Normandie

Thésaurus régional des protocoles de chimiothérapie anticancéreuse injectable réalisables en HAD. Haute - Normandie Thésaurus régional des protocoles de chimiothérapie anticancéreuse injectable réalisables en HAD Haute - Normandie Thésaurus régional des protocoles de chimiothérapie anticancéreuse injectable réalisables

Plus en détail

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Cancers du poumon et infection VIH/SIDA Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Plan Cancers du poumon population générale Caractéristiques chez patients VIH/SIDA Questions non résolues Population générale

Plus en détail

Mon patient présente des nausées et/ou vomissements chimio-induits

Mon patient présente des nausées et/ou vomissements chimio-induits Mon patient présente des nausées et/ou vomissements chimio-induits Dr MUGGEO Anthony 1- Potentiel émétisant des anti-cancéreux Chimiothérapie IV Chimiothérapie orale Hautement émétisant Anthracycline combinée

Plus en détail

Cancer du poumon métastatique

Cancer du poumon métastatique Cancer du poumon métastatique Gabrielle Gagnon Plan Un peu d épidémiologie Histologie Traitements : du «one size fits all» aux traitements plus personnalisés Chimiothérapie TKI Immunothérapie en cancer

Plus en détail

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric

Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric Diagnostic et traitement des cancer du poumon Dr Fiteni Frédéric Données essentielles en France métropolitaine Nombre de nouveaux cas estimés de cancer du poumon en 2012 = 39 495 (28 211 hommes et 11 284

Plus en détail

Thésaurus de chimiothérapie. Gynécologie. Actualisation Juin ème édition

Thésaurus de chimiothérapie. Gynécologie. Actualisation Juin ème édition Thésaurus de chimiothérapie Gynécologie Actualisation Juin 2016 5 ème édition Préambule Après les éditions de 1996, 1999, 2004 et 2009 cette cinquième édition du Thésaurus de chimiothérapie a été réalisée

Plus en détail

CANCEROLOGIE GENERALE. BAILLEUX Caroline 2014

CANCEROLOGIE GENERALE. BAILLEUX Caroline 2014 CANCEROLOGIE GENERALE BAILLEUX Caroline 2014 EPIDEMIOLOGIE CONTENU DU COURS CHIMIOTHERAPIE TRAITEMENTS ANTI-EMETIQUES FACTEURS DE CROISSANCE HORMONOTHERAPIE THERAPIES CIBLEES TRAITEMENTS LOCAUX RADIOTHERAPIE

Plus en détail

néphrotoxicité des médicaments

néphrotoxicité des médicaments néphrotoxicité des médicaments plan rappels anatomiques et physiologiques généralités sur la néphrotoxicité effets indésirables rénaux des médicaments insuffisance rénale aiguë fnelle (BSRA, AINS...) NTIA

Plus en détail

Protocole ECF FICHE DE TOXICITE

Protocole ECF FICHE DE TOXICITE FICHE DE TOXICITE Protocole ECF Pharmacodynamie : association d une anthracycline (inhibiteur de l ADN topoisomérase II), l épirubicine (FARMORUBICINE, EPIRUBICINE ), d un agent alkylant, le cisplatine

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE. C. Cuvier

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE. C. Cuvier CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU SEIN : EN PRATIQUE C. Cuvier 3 contextes cliniques pour la chimiothérapie du cancer du sein - Adjuvant - Néoadjuvant ( = chimiothérapie 1 ère ) - Métastatique PROTOCOLES adjuvant

Plus en détail

Nausées et vomissements chimio-induits chez l enfant. Jean-Claude Gentet

Nausées et vomissements chimio-induits chez l enfant. Jean-Claude Gentet chimio-induits chez l enfant Jean-Claude Gentet 2 Facteurs de risques Liés à l individu Liés au traitement Prévention +++ Traitement sans délai 3 Conséquences Inconfort, qualité de vie Etat nutritionnel

Plus en détail

Les leucémies aigues lymphoïdes chez l enfant. Soins infirmiers.

Les leucémies aigues lymphoïdes chez l enfant. Soins infirmiers. Les leucémies aigues lymphoïdes chez l enfant. Soins infirmiers. Plan. Introduction. Définition succinte. Diagnostic. 1- Diagnostic médical d annonce; 2- Entretien infirmier. Pose d une voie centrale.

Plus en détail

Toxicité Erlotinib et Radiothérapie A partir d un cas clinique

Toxicité Erlotinib et Radiothérapie A partir d un cas clinique Toxicité Erlotinib et Radiothérapie A partir d un cas clinique TAO CTC novembre 2015 Elika loir, interne oncologie médicale Hôpital Cochin, paris Mme M., 64 ans Antécédent Syndrome de SHARP depuis 20 ans,

Plus en détail

8 ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique

8 ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique 8 ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique Niort, le 18 juin 2015 Modérateur : Julien DUTILH (Poitiers) 8 Rencontre de Cancérologie Thoracique : NIORT le 18 juin 2015 Adénocarcinome pulmonaire muté

Plus en détail

ALIMTA (pemetrexed) Poudre lyophilisée de couleur blanche à jaune pâle ou jaune verdâtre. Boîte de 1 flacon.

ALIMTA (pemetrexed) Poudre lyophilisée de couleur blanche à jaune pâle ou jaune verdâtre. Boîte de 1 flacon. ALIMTA (pemetrexed) FORMES ET PRESENTATIONS ALIMTA 100 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion. Poudre lyophilisée de couleur blanche à jaune pâle ou jaune verdâtre. Boîte de 1 flacon. ALIMTA 500

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT ALIMTA 100 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque flacon contient

Plus en détail

Association de la radiothérapie à la chimiothérapie. Bernard Van Gansbeke

Association de la radiothérapie à la chimiothérapie. Bernard Van Gansbeke Association de la radiothérapie à la chimiothérapie Association de la radiothérapie à la chimiothérapie Radiothérapie : mode d action efficacité, indications en pratique effets secondaires Association

Plus en détail

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J.

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Souffrance et douleur en fin de vie Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Ducuing Toulouse Notion de souffrance totale Différentes douleurs Les traitements

Plus en détail

Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Juillet 2008

Comité de l évolution des pratiques en oncologie (CEPO) Juillet 2008 Utilisation de l aprépitant (Emend MC ) pour la prévention des nausées et des vomissements consécutifs à l administration d une chimiothérapie émétisante Comité de l évolution des pratiques en oncologie

Plus en détail

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais SM-JMT / 09_11_24 OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais BASE DE TRAVAIL OMEDIT RHONE-ALPES-AUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL

Plus en détail

Le Circuit des Médicaments Anti-Cancéreux. Cours Circuit Anti-Cancéreux - Sept Dr F. Chauvelot

Le Circuit des Médicaments Anti-Cancéreux. Cours Circuit Anti-Cancéreux - Sept Dr F. Chauvelot Le Circuit des Médicaments Anti-Cancéreux Principes du traitement anticancéreux Il repose sur : - chirurgie : exérèse large de la tumeur - chimiothérapie, - radiothérapie, - traitement hormonal, - traitement

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

AVK - HEPARINES GENERALITES :

AVK - HEPARINES GENERALITES : AVK - HEPARINES GENERALITES : Indications validées (AMM) 600 000 patients (1 % de la population) Respect posologies, durées de traitement HBPM -> remplace HFN sous cutanée Indications fonction dossier

Plus en détail

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM

Quelques nouveautés ou nouvelles AMM Quelques nouveautés ou nouvelles AMM V. Noirez Réunion groupe qualité 04 mars 2008 NEXAVAR: Sorafénib comprimés 200 mg Traitement du carcinome hépatocellulaire 800 mg/jour Survie globale: 46,3 semaines

Plus en détail

Prise en charge des patientes sous anticancéreux oraux au centre des maladies du sein. Centre des Maladies du Sein Nadja Sondarjee

Prise en charge des patientes sous anticancéreux oraux au centre des maladies du sein. Centre des Maladies du Sein Nadja Sondarjee Prise en charge des patientes sous anticancéreux oraux au centre des maladies du sein Centre des Maladies du Sein Nadja Sondarjee 1 Evolution de la prise en charge des cancers du sein métastatiques La

Plus en détail

BILAN PROTOCOLES CANCER DU POUMON REGION LORRAINE

BILAN PROTOCOLES CANCER DU POUMON REGION LORRAINE BILAN PROTOCOLES CANCER DU POUMON REGION LORRAINE ONCOLOR REUNION DU GROUPE QUALITE 17/01/05 N.FABIÉ INTRODUCTION 27 hôpitaux contactés: 4 hôpitaux non concernés 3 refus 20 hôpitaux répondeursr 364 protocoles

Plus en détail

Chimiothérapie cytotoxique des cancers digestifs: principes

Chimiothérapie cytotoxique des cancers digestifs: principes Chimiothérapie cytotoxique des cancers digestifs: principes Dr Olivier Dubreuil Oncologie Digestive GH Pitié-Salpêtrière, Paris olivier.dubreuil@aphp.fr Points communs à tous les cytotoxiques Action sur

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC(60/600) EC 100 FEC 50 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Epiadriamycine 40mg dose totale Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 10mg/kg Sein Bevacizumab

Plus en détail

ONCOMEL Le 15 novembre Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois

ONCOMEL Le 15 novembre Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois ONCOMEL Le 15 novembre 2016 Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois Complexité du domicile Complexité par elle-même de la maladie cancéreuse! Contexte social et familial Disponibilité des soignants

Plus en détail

Douleurs et cancer. Cas clinique

Douleurs et cancer. Cas clinique Douleurs et cancer Cas clinique Un patient de 54 ans vous consulte pour toux persistante A l interrogatoire, vous retrouvez un tabagisme actif à 40PA, une perte de poids de 5 kilos en trois semaines, une

Plus en détail

LES TRAITEMENTS MEDICAUX SPECIFIQUES

LES TRAITEMENTS MEDICAUX SPECIFIQUES LES TRAITEMENTS MEDICAUX SPECIFIQUES UE Processus tumoraux Pr Alain Ravaud Oncologie médicale Université Bordeaux Ségalen CHU Bordeaux PRE REQUIS GENERALITES EN CANCEROLOGIE : Caractéristiques des tumeurs

Plus en détail

Item n 141 : Traitement des cancers

Item n 141 : Traitement des cancers Chirurgie Item n 141 : Traitement des cancers La chirurgie peut avoir différent objectif : Curatif : exérèse radicale, marge de sécurité, curage ganglionnaire Palliative : améliorer la qualité de vie Chirurgie

Plus en détail

PCA: Protocole d auto-analgésie:

PCA: Protocole d auto-analgésie: PCA: Protocole d auto-analgésie: Pompe PCA «analgésie contrôlée par le patient» Enfants > 5-6 ans EVA > 60 MORPHINE (SU)FENTANYL La morphine: Opioïde fort (palier III OMS) Somnolence (dette de sommeil)

Plus en détail

Observatoire du FROG 2013 : Définitions et scores

Observatoire du FROG 2013 : Définitions et scores [1] Score de comorbidité de Charlson ajusté à l âge : Page 1 [2] Il s agit de l index de performance de l OMS. Bien que sa reproductibilité ne soit pas très bonne, il reste le plus utilisé! Page 2 [3]

Plus en détail

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées CE DOCUMENT PROPOSÉ PAR LE GROUPE DE TRAVAIL RÉGIONAL ONCO NPDC N A PAS

Plus en détail

EPIDÉMIOLOGIE ET PRINCIPE DU TRAITEMENT DU CANCER CHEZ LE SUJET ÂGÉ

EPIDÉMIOLOGIE ET PRINCIPE DU TRAITEMENT DU CANCER CHEZ LE SUJET ÂGÉ EPIDÉMIOLOGIE ET PRINCIPE DU TRAITEMENT DU CANCER CHEZ LE SUJET ÂGÉ Dr Mathilde Gisselbrecht 29 octobre 2015 Le cancer en France 360 000 cas de nouveaux cancers en 2010 (Source : Institut de Veille Sanitaire)

Plus en détail

FARM2133. Anti-tumoraux. Pharmacothérapie

FARM2133. Anti-tumoraux. Pharmacothérapie FARM2133 Anti-tumoraux Pharmacothérapie Dépistage Signes d'appel (rôle du pharmacien) Traitements (aspects pratiques) Traitements supportifs et/ou prévenant les toxicités Prof. O. Feron (olivier.feron@uclouvain.be)

Plus en détail

Les antibiotiques effets indésirables. Professeur Michel SIMONET

Les antibiotiques effets indésirables. Professeur Michel SIMONET Les antibiotiques effets indésirables Professeur Michel SIMONET Les antibiotiques peuvent : accroître les effets thérapeutiques et toxiques d autres médicaments la fixation des médicaments sur les protéines

Plus en détail

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert

Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou. Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert Traitements systémiques des cancers de la tête et du cou Cours de DES 9/12/16 Mony Chenda Ly- tuteur: Pr Chauffert 1 Stratégies: grandes lignes tumeurs de l hypopharynx et du larynx résécables tumeurs

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques 4.2.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 29 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 29 avril 2009 NAVELBINE 20 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium PVDC de 1 capsule(s) : 365 948-4 NAVELBINE 30 mg, capsule molle plaquette(s) thermoformée(s)

Plus en détail

III) A QUEL MOMENT ET POURQUOI UTILISER L AROMATHERAPIE EN CANCEROLOGIE?

III) A QUEL MOMENT ET POURQUOI UTILISER L AROMATHERAPIE EN CANCEROLOGIE? III) A QUEL MOMENT ET POURQUOI UTILISER L AROMATHERAPIE EN CANCEROLOGIE? 16 III) A QUEL MOMENT ET POURQUOI UTILISER L AROMATHERAPIE EN CANCEROLOGIE? Dès l annonce du diagnostic Au décours des traitements

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT PEMETREXED FRESENIUS KABI 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Plus en détail

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Le cancer du poumon Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Définition Anatomie pathologique Définition : classification OMS 2004 Epithélioma épidermoïde Adénocarcinome Carcinomes à grandes cellules

Plus en détail