Développer son empathie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développer son empathie"

Transcription

1 Sarah Famery Développer son empathie, 2003, 2007 ISBN :

2 Sommaire Introduction. L empathie au cœur des relations humaines Un besoin croissant d empathie L empathie : une nouvelle «compétence»? La puissance de l empathie Développer son empathie : avant tout une manière d être Un état rare Un vaste sujet : une approche concrète Partie 1. L empathie : Comment? Pourquoi? Chapitre 1. Qu est-ce que l empathie? Une définition consensuelle Une motivation altruiste Une «mise à la place de l autre» intentionnelle Soulager la «souffrance» de l autre Des mécanismes neurologiques au regard sur la «personne» Les composantes neurologiques à l origine de l empathie L approche thérapeutique de l empathie Le cœur ou la tête? «Ressentir» ou «comprendre»? La compassion : un accès direct aux émotions de l autre? L autre et soi : comment peut-on entrer dans la «bulle» de l autre et jusqu où? Les apports de la psychologie cognitive Veiller aux «pièges» de la simulation Être attentif à ses projections Malgré tout, des références communes Sommaire VII

3 Développer son empathie Vraie et fausse empathie Empathie et sympathie : se représenter ou partager? À l origine de la confusion Je suis un «affectif» : suis-je empathique? J écoute beaucoup les autres : suis-je empathique? Fausse empathie et crainte d être «embarqué» Chapitre 2. Les différents degrés d empathie et leurs effets L «état» empathique Qu est ce que l état empathique? Les bienfaits de l état empathique L «attitude» empathique Qu est-ce qu une attitude empathique? Les différentes étapes de l attitude empathique Les effets de l attitude empathique Le «comportement» empathique Qu est ce qu un comportement empathique? Les impacts du comportement empathique La «conscience» empathique Qu est-ce que la conscience empathique? Les atouts d une conscience empathique De l empathie «passive» à l empathie «active» Chapitre 3. Comment être davantage à l écoute des «émotions» et des états d âme d autrui? Valoriser la vie intérieure et émotionnelle L émotion : une «faiblesse»? La schize «privé»/social Sortir des relations et des jeux de «pouvoir» Pouvoir réel et relations de «pouvoir» Le «pouvoir» sous toutes ses formes Se donner le temps Une pression envahissante Un paradoxe : plus d «humain» et moins d «humain» Laisser tomber les barrières Savoir se dé-centrer La tension vers ses objectifs VIII

4 Sommaire Les systèmes de «protection» Les besoins psychologiques Les «demandes» affectives Partie 2. Se mettre en «état» d empathie Chapitre 4. Voir en l autre une personne Sur quel plan vous connectez-vous? L être «vivant» ou l être «social»? La «fonction» ou l «individu»? Les différents niveaux de connexion Sphère sociale et sphère privée : deux prismes différents Élargir son regard, savoir changer de connexion Une vigilance nécessaire Savoir sortir de son rôle Aller plus loin : de l individu au «sujet» Un «garde-fou» Un plus grand dépouillement Finalement considérer la personne Se connecter à la personne et développer son empathie Des effets instantanés inestimables Créer les conditions de l expression Chapitre 5. Être au clair sur ses intentions et sur ses «désirs» Savoir analyser ses intentions Les types d «intention» Intensité de l intention et empathie Intentions «positives» et «négatives» Intentions conscientes ou non Intentions explicites ou implicites Complexité des intentions Être au clair sur ses intentions et développer son «empathie» Un impact énorme sur la «disponibilité» Une mise en confiance beaucoup plus importante Chapitre 6. Être «libre» avec ses émotions Être au contact de ses émotions IX

5 Développer son empathie Un manque d habitude Un désir de conformité Les «verrous» émotionnels L «anesthésie» émotionnelle À la recherche des émotions perdues Quel est votre niveau de conscience émotionnelle? Savoir «gérer» ses émotions Gérer ou contrôler? Que faire de ses émotions? Se libérer du besoin de contrôle de ses émotions Apprivoiser ses émotions Identifier la «peur» cachée derrière son émotion Mieux gérer ses émotions et développer son empathie Toujours plus de «disponibilité» Moins de parasites sur les ondes Éviter les «clashs» Plus de liberté dans l échange Plus de «permission» et plus d expression De bons présages Partie 3. Développer ses attitudes empathiques Chapitre 7. À l écoute de quoi? ou les grands types d émotions. 155 Les grands types d états émotionnels L émotion Le sentiment Le ressenti La déstabilisation émotionnelle La disposition émotionnelle Les «pseudo-émotions» Vraies et fausses émotions Les émotions : principaux repères Les émotions «primaires» et «secondaires» Les émotions «positives» et «négatives» Les émotions «simples» et «mixtes» Les émotions sociales et non sociales Les émotions ponctuelles ou permanentes X

6 Sommaire Les contre-émotions Pour une «écoute» efficace : ne pas passer à côté de l essentiel. 168 À quoi être attentif au quotidien? Et en dehors des émotions? Chapitre 8. Développer sa perception Le langage non verbal des émotions Observer le langage non verbal et paraverbal La limite des signes non verbaux L expression verbale et les registres de discours Les comportements Les tendances à l action Les signes de défoulement Les réactions d absorption (ou d amortissement) Les attitudes de compensation Les principaux comportements types Les «blocages», les résistances, les inerties Et les contre-émotions Chapitre 9. L origine psychologique des émotions Le mécanisme de base Des besoins plus ou moins satisfaits Le potentiel motivationnel Un dernier paramètre en jeu : le passé individuel Besoins «primaires», «vitaux» et émotions Le besoin de sécurité Le besoin affectif ou besoin d amour Le besoin d appartenance Le besoin de puissance Le besoin d estime de soi De l interdépendance des besoins Honte, mépris, jalousie et réactions en chaîne Les facteurs personnels La structure psychique Des buts, des désirs, des motivations personnels différents Les fragilités personnelles Comprendre de l intérieur XI

7 Développer son empathie Partie 4. L empathie en «action» Chapitre 10. Savoir favoriser l expression des émotions Créer les conditions du dialogue La face cachée des relations Le pouvoir de l authenticité Les attitudes de «défense» Sortir du rapport de «force» Se mettre à l écoute des émotions Avoir envie de «comprendre» Se «brancher» aux émotions Se centrer sur la personne et non sur le problème Pratiquer l écoute compréhensive Repérer ses freins à l écoute Savoir poser les bonnes questions S informer sur la situation Faire s exprimer sur le ressenti Explorer les motivations Chapitre 11. Savoir anticiper : une autre forme d empathie Les différents éléments à analyser Le contexte objectif Les frustrations types Les déclencheurs types Le moment déclencheur de l émotion Les motivations individuelles Anticiper, comment? Communiquer autrement Les attitudes à adopter Savoir «agir» L interactivité : veiller à ses attitudes personnelles Chapitre 12. Pouvoir déjouer les émotions et les réactions négatives Exprimer son «empathie» Désamorcer la tension Les modes d expression de l empathie Accepter de s exposer XII

8 Sommaire Développer son comportement empathique Aider l autre à «comprendre» son émotion Conclusion. Être empathique : un travail sur soi? Notes Bibliographie Index XIII

Se libérer de ses blocages

Se libérer de ses blocages Sarah Famery Se libérer de ses blocages Deuxième édition 2006, 2011 ISBN : 978-2-212-54809-9 Table des matières Sommaire...................................................5 Avertissement................................................7

Plus en détail

Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace

Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace Vivre en équilibre dans l entreprise Gérer ses émotions de façon efficace Cours du 12 novembre 2012 Philippe BARAN «N oublions pas que les petites émotions sont les grands capitaines de nos vies et qu

Plus en détail

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers.

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. STAGE MANAGER LEADER AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. Pré-requis : Ressentir le besoin de faire un travail sur soi pour

Plus en détail

Accueil personnes en difficulté

Accueil personnes en difficulté Gestion du stress Accueil personnes en difficulté EFFICACITÉ PROFESSIONNELLE >> Gestion du stress Comprendre les mécanismes du stress et ses déclencheurs. Apprendre à le reconnaitre et à le transformer

Plus en détail

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 SOMMAIRE I DEFINITION II - APPROCHE ROGERIENNE III LES ATTITUDES IV - LES VARIABLES DE L ENTRETIEN V- LES TECHNIQUES D ENTRETIEN VI - CONDUIRE UN ENTRETIEN

Plus en détail

Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay

Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay Hôpitaux Universitaires de Genève Centre collaborateur de l OMS www.setmc.hug-ge.ch Alain.golay@hcuge.ch

Plus en détail

L énergie DeS. Comprendre les émotions pour mieux les utiliser en entreprise

L énergie DeS. Comprendre les émotions pour mieux les utiliser en entreprise Laurence SAUNDER L énergie DeS emotions Comprendre les émotions pour mieux les utiliser en entreprise 2007, pour le texte de la présente édition 2010, pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55669-8

Plus en détail

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes LA PARTICULARITE DE LA RELATION SOIGNANT/SOIGNE UNE SITUATION DE CRISE LES

Plus en détail

Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle

Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle Aspects psychologiques et communication date Etablissement 1 Aspects psychologiques 2 Aspects psychologiques (1/2) Côté patient La sidération

Plus en détail

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques ESTIME DE SOI L école n est pas une nécessité naturelle pour l enfant mais il y trouve une aide et une compréhension du monde qui l entoure et des réponses aux questions qui naissent en lui. Cependant

Plus en détail

culpabilité, regard des autres ) et détente (parole, confiance, pardon, écoute ). Une petite mise en scène (Eglantine ne veut pas lâcher prise)

culpabilité, regard des autres ) et détente (parole, confiance, pardon, écoute ). Une petite mise en scène (Eglantine ne veut pas lâcher prise) A l invitation de la "Pasto-Santé" nous nous sommes retrouvés une petite centaine de personnes ce dernier vendredi de novembre pour réfléchir à la notion du "lâcher-prise" dans une approche d abord centrée

Plus en détail

Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous

Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous Évelyne Plantier Animer un atelier d écriture pour tous, 2010 ISBN : 978-2-212-54561-6 Sommaire Avertissement... Avant-propos... VII XVII Présentation de l Atelier d Écriture Partagé... XIX L atelier d

Plus en détail

Table des matières PARTIE I LA PROBLÉMATIQUE DU TEMPS ET DE SA CONSTRUCTION CHEZ L ENFANT

Table des matières PARTIE I LA PROBLÉMATIQUE DU TEMPS ET DE SA CONSTRUCTION CHEZ L ENFANT LISTE DES FIGURES LISTE DES TABLEAUX PRÉFACE de Jerome Bruner PRÉFACE de Michel Brossard X XI XIII XV INTRODUCTION 1 PARTIE I LA PROBLÉMATIQUE DU TEMPS ET DE SA CONSTRUCTION CHEZ L ENFANT CHAPITRE 1 LE

Plus en détail

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle...

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle... Sommaire 1 re partie - PRÉPARER LE TERRAIN...13 Chapitre 1 - La gestion de la diversité culturelle, une tendance confirmée au XXI e siècle...15 Chapitre 2 - Ce qu il faut savoir avant de choisir une prestation

Plus en détail

SÉMINAIRE. Collaborer pour obtenir des résultats. MARIS Conseil Tél : Mob :

SÉMINAIRE. Collaborer pour obtenir des résultats. MARIS Conseil Tél : Mob : MARIS Conseil Tél : 02 56 51 72 70 Mob : 07 62 58 22 08 contact@maris-conseil.com Formation 3 journées Objectifs : Vous apprendrez à : Obtenir en communiquant avec les autres Construire des relations de

Plus en détail

bien-être au travail Le guide du D r Charles-André Pigeot

bien-être au travail Le guide du D r Charles-André Pigeot D r Charles-André Pigeot Romain Pigeot Le guide du bien-être au travail Retrouver l estime de soi Ne plus culpabiliser Se libérer du stress Dire non aux pensées négatives, 2013 ISBN : 978-2-212-55542-4

Plus en détail

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS Formation «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS PREAMBULE AYOA conçoit et réalise des formations sur mesure en développement personnel, communication

Plus en détail

Démarches et méthodes de communication interne au sein de l entreprise

Démarches et méthodes de communication interne au sein de l entreprise Démarches et méthodes de communication interne au sein de l entreprise Aujourd hui, la notion de communication est devenue nécessaire, caractérisée par publicité. Il faut COM-MU-NI-QUER. Les attentes de

Plus en détail

L éducation thérapeutique. accompagnement. Prof. Alain Golay

L éducation thérapeutique. accompagnement. Prof. Alain Golay L éducation thérapeutique aujourd hui : un tissage entre apprentissage et accompagnement Prof. Alain Golay Hôpitaux Universitaires de Genève Hôpitaux Universitaires de Genève Alain.golay@hcuge.ch http://setmc.hug-ge.ch

Plus en détail

CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS RÉALISÉES EN SEMI PRÉSENTIEL - LMS

CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS RÉALISÉES EN SEMI PRÉSENTIEL - LMS METTEZ EN "LUMEN" VOS TALENTS! Laurence GIANNOLI Accompagnatrice de Talents 06 73 18 49 60 www.lumen-conseil.fr www.lumen-conseil-lms.com laurence.giannoli@lumen-conseil.fr CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS

Plus en détail

Pour intervenir en toute «connaissance» Des pistes de réflexion Des prises de conscience Des outils et stratégies à explorer

Pour intervenir en toute «connaissance» Des pistes de réflexion Des prises de conscience Des outils et stratégies à explorer Au menu Aucun miracle proposé Pour intervenir en toute «connaissance» Des pistes de réflexion Des prises de conscience Des outils et stratégies à explorer Et se rappeler, qu il n y a rien de facile dans

Plus en détail

UE 4.2 Soins relationnels

UE 4.2 Soins relationnels 25 septembre 2012 UE 4.2 Soins relationnels La relation d aide: Les attitudes thérapeutiques du soignant 1 PLAN Les attitudes selon Rogers 1. Le regard positif inconditionnel 2. La congruence ou authenticité

Plus en détail

Managers, devenez votre propre coach

Managers, devenez votre propre coach Fabrice Piroux Managers, devenez votre propre coach Guide pratique du changement comportemental Sous la direction de Laurence Saunder et Éric Albert Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54134-2 Sommaire

Plus en détail

COMMUNICATION NON VIOLENTE

COMMUNICATION NON VIOLENTE Théâtre Moderne et nos acteurs au service de votre communication COMMUNICATION NON VIOLENTE Avec les techniques d acteur Niveaux 1 & 2 PUBLIC Toute personne qui désire développer une communication de qualité

Plus en détail

L INTELLIGENCE RELATIONNELLE

L INTELLIGENCE RELATIONNELLE MARIE-LOUISE PIERSON L INTELLIGENCE RELATIONNELLE Deuxième édition, 2003 ISBN : 2-7081-2959-7 SOMMAIRE INTRODUCTION : Intelligence relationnelle et mythe d harmonie... 1 Partie 1 Expérimenter, Absorber

Plus en détail

Le processus de transmission transgénérationnelle. Objets et enjeux de la transmission familiale

Le processus de transmission transgénérationnelle. Objets et enjeux de la transmission familiale Le processus de transmission transgénérationnelle Objets et enjeux de la transmission familiale Conférence du 28 mai 2011 à l ABMP présentée par Fabienne SIMON, psychologue Résumé Nous sommes un maillon

Plus en détail

Retentissement psychique de la maladie grave. Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal

Retentissement psychique de la maladie grave. Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal Retentissement psychique de la maladie grave Dr Vianney Mourman EMSP GH Lariboisière Fernand Widal Définition de la souffrance psychique : se sentir mal Sentiment pénible, désagréable de la pensée Expression

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

LA BOÎTE À OUTILS DU FORMATEUR

LA BOÎTE À OUTILS DU FORMATEUR Dominique BEAU Préface de Bernard Pasquier LA BOÎTE À OUTILS DU FORMATEUR Sixième édition, 2008 ISBN : 978-2-212-54055-0 Sommaire Avertissement pour l édition 2008... V Préface... XIII Comment lire ce

Plus en détail

L apprentissage, une affaire de coeur

L apprentissage, une affaire de coeur Psychoéducateur et orthopédagogue L apprentissage, une affaire de coeur 1 1 Les recherches démontrent que la façon dont l enseignant s occupe de sa classe et fait travailler ses élèves a un effet direct

Plus en détail

Manager selon les personnalités

Manager selon les personnalités Jacques Fradin Frédéric Le Moullec Manager selon les personnalités Les neurosciences au secours de la motivation Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3706-9 Sommaire REMERCIEMENTS...V PRÉFACE DE PIERRE

Plus en détail

La démarche mercatique. La démarche mercatique 1. L optique mercatique. 1. L optique mercatique. A. Définition de la mercatique

La démarche mercatique. La démarche mercatique 1. L optique mercatique. 1. L optique mercatique. A. Définition de la mercatique L optique mercatique Étapes de la démarche Besoins et comportements d achat 1. L optique mercatique Définition de la mercatique État d esprit mercatique Origines du concept 1. L optique mercatique A. Définition

Plus en détail

Matthieu Lustman Médecin généraliste Sociologue de la santé Membre de l UNPS

Matthieu Lustman Médecin généraliste Sociologue de la santé Membre de l UNPS Matthieu Lustman Médecin généraliste Sociologue de la santé Membre de l UNPS La complexité Le suicide : un triple échec Celui de l individu qui est dans une impasse, incapable de trouver d autres solutions

Plus en détail

METHODE ET OUTIL DE MEDIATION COGNITIVE (P.E.I)

METHODE ET OUTIL DE MEDIATION COGNITIVE (P.E.I) METHODE ET OUTIL DE MEDIATION COGNITIVE (P.E.I) DESCRIPTION : Action de formation professionnelle qualifiante DEFINITION : Une méthode : La médiation cognitive. Un outil : 14 instruments constitués de

Plus en détail

FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE

FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE Coachs professionnelles certifiées FEMIX SPORTS EXCELLENCE ENSEMBLE 1 Un engagement, des objectifs, une démarche «Evolution des ligues, Pourquoi et comment s adapter?» Notre situation actuelle, Nos nouveaux

Plus en détail

L ALCHIMIE DE LA VENTE

L ALCHIMIE DE LA VENTE Collection efficacité commerciale dirigée par René MOULINIER Pierre RATAUD L ALCHIMIE DE LA VENTE Comment vendre mieux et plus PRÉFACE DE RENÉ MOULINIER Quatrième édition Éditions d Organisation, 1987,

Plus en détail

Développer un produit innovant avec les méthodes agiles

Développer un produit innovant avec les méthodes agiles Didier Lebouc Développer un produit innovant avec les méthodes agiles, 2012 ISBN : 978-2-212-55264-5 Table des matières Introduction... 1 Partie 1 Comment réussir un développement? 1. Développer un produit

Plus en détail

La relation soignant-soigné

La relation soignant-soigné La relation soignant-soigné UE 1.1 S1 Octobre 2010 C. DEBERGÉ PLAN 1. Intention pédagogique 2. Référentiel de compétences 3. Définition et réflexions 4. Une nécessaire relation pour rester humain 5. Une

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Antisocialités et violences au travail, contextes et formes...13

TABLE DES MATIÈRES. Antisocialités et violences au travail, contextes et formes...13 Préambule............................................................................ 7 Introduction.......................................................................... 9 Chapitre I Antisocialités

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS Développer les compétences relationnelles des professionnels de santé CATALOGUE DE FORMATIONS Sommaire Présentation 1 Première partie : Le soignant, premier outil de communication 3 1. Gérer ses émotions

Plus en détail

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME 1 LA FONCTION D AVS Différentes dimension de la fonction : affective de réassurance, technique d assistance, sociale de médiation (PUIG,

Plus en détail

Catalogue de formation 2017

Catalogue de formation 2017 Catalogue de formation 2017 Cabinet de conseil en ressources humaines spécialisé dans le bien-être au travail et la prévention du stress, nous accompagnons les entreprises dans leurs démarches en faveur

Plus en détail

MANAGER ENTRE POSTURE ET ACTION

MANAGER ENTRE POSTURE ET ACTION MANAGER ENTRE POSTURE ET ACTION APPROCHE CONCRETE ET LUDIQUE PAR L IMPROVISATION THEATRALE SARL à associé unique au capital de 1500 euros - 753 839 927 RCS Lille - Siret 753 839 927 00013 Licence entrepreneur

Plus en détail

Emotion et apprentissage

Emotion et apprentissage 1 Emotion et apprentissage David Sander Laboratory for the study of Emotion Elicitation and Expression, Department of Psychology & Swiss Center for Affective Sciences, University of Geneva Historiquement...

Plus en détail

Appréhender le vécu psychologique du patient et de la famille : «la douleur a-t-elle un sens»?

Appréhender le vécu psychologique du patient et de la famille : «la douleur a-t-elle un sens»? Appréhender le vécu psychologique du patient et de la famille : «la douleur a-t-elle un sens»? DU de Soins Palliatifs et d Accompagnement Décembre 2014 Philippe Ceccaldi, psychiatre, Unité 29, CHU Nena

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie

Formation soins palliatifs et qualité de vie Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Martine Hennuy Introduction La maladie grave = traumatisme, séisme pour le malade et les proches

Plus en détail

Traitement de l obésité par l activité physique. Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen

Traitement de l obésité par l activité physique. Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen Traitement de l obésité par l activité physique Dr Karine Lacombe Assistante spécialisée en Nutrition CH Lisieux - CHU Caen Définition «Tout mouvement corporel produit par la contraction des muscles squelettiques

Plus en détail

L ANNONCE D UNE MAUVAISE NOUVELLE. Dr Philippe 36 La Gourmandine 18 octobre 2012

L ANNONCE D UNE MAUVAISE NOUVELLE. Dr Philippe 36 La Gourmandine 18 octobre 2012 L ANNONCE D UNE MAUVAISE NOUVELLE Dr Philippe COLOMBAT @FMC 36 La Gourmandine 18 octobre 2012 Les enjeux de l annonce «Annoncer à qqn qui n a pas envie de l entendre qqch qu on n a pas envie de lui dire»

Plus en détail

Aptitude à communiquer avec TOI. L intelligence émotionnelle au service de son management

Aptitude à communiquer avec TOI. L intelligence émotionnelle au service de son management L intelligence émotionnelle au service de son management Nous ne laissons pas nos émotions à la porte de l entreprise. Nos ressentis influencent en permanence nos comportements et ceux de nos collaborateurs.

Plus en détail

Le mécanisme de fonctionnement Plaque tournante de notre évolution

Le mécanisme de fonctionnement Plaque tournante de notre évolution Le mécanisme de fonctionnement Plaque tournante de notre évolution Formation MISSION DE VIE Module 3 Agathe RAYMOND 1 Les étapes de l enseignement À chacun des 5 modules, vous trouverez dans votre bureau

Plus en détail

La relation d aide. Soin relationnel : vivre le mieux possible dans une institution juste.

La relation d aide. Soin relationnel : vivre le mieux possible dans une institution juste. I. Définitions La relation par MANOUKIAN et MASSEUBEUF : Une relation «c est une rencontre entre deux personnes au moins c est-à-dire deux caractères, deux psychologies particulières et deux histoires.

Plus en détail

Le mécanisme de fonctionnement Plaque tournante de notre évolution. Formation MISSION DE VIE Module 3 Agathe RAYMOND

Le mécanisme de fonctionnement Plaque tournante de notre évolution. Formation MISSION DE VIE Module 3 Agathe RAYMOND Le mécanisme de fonctionnement Plaque tournante de notre évolution Formation MISSION DE VIE Module 3 Agathe RAYMOND 1 Les étapes de l enseignement À chacun des 5 modules, vous trouverez dans votre bureau

Plus en détail

EMPATHIE SOUFFRANCE DES SOIGNANTS

EMPATHIE SOUFFRANCE DES SOIGNANTS EMPATHIE SOUFFRANCE DES SOIGNANTS Dr Marilyne MARCEAU 1 Empathie: définition Capacité de se mettre à la place de l autre pour comprendre ses émotions et ses sentiments, éprouver ce que ressent l autre,

Plus en détail

FLE - Vendredi 13 novembre 2015

FLE - Vendredi 13 novembre 2015 FLE - Vendredi 13 novembre 2015 L étudiant exigeant Un client en voie de développement Il est stressé, rêve de la «french touch». Il ne demande pas la qualité ou le prix mais la qualité et le prix et la

Plus en détail

Samedi 13 Octobre 2012

Samedi 13 Octobre 2012 Samedi 13 Octobre 2012 LES DROITS SEXUELS SELON L OMS. [1] «Les droits sexuels s'inscrivent dans les droits humains. Le droit de jouir du meilleur état de santé sexuelle possible grâce à l'accès à

Plus en détail

Atelier. Coacher et manager avec les émotions

Atelier. Coacher et manager avec les émotions Atelier Coacher et manager avec les émotions Accompagnement des entreprises et de leurs leaders Coaching Team Building Formation «Coach & Team 27 rue du Calvaire 44000 NANTES Tél : 02 40 49 00 25 contact@holonomie.com

Plus en détail

l artthérapie Le grand livre de Angela EVERS L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension Nouvelle édition

l artthérapie Le grand livre de Angela EVERS L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension Nouvelle édition Nouvelle édition Angela EVERS Le grand livre de l artthérapie L auteure dresse avec talent le portrait de la profession. Riche. Artension, 2010, 2013 ISBN : 978-2-212-55489-2 SOMMAIRE Préface... XIII Introduction

Plus en détail

Présentation. Je suis Sophrologue-Relaxologue certifiée par Isthme formation -

Présentation. Je suis Sophrologue-Relaxologue certifiée par Isthme formation - Présentation Mon parcours professionnel dans la communication, les ressources humaines et le monde associatif m a menée à me former aux techniques de relaxation et de développement personnel avec l envie

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES L éducation musicale aux cycles 2 et 3 BOEN spécial n 11 du 26 novembre 2015

ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES L éducation musicale aux cycles 2 et 3 BOEN spécial n 11 du 26 novembre 2015 ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES L éducation musicale aux cycles 2 et 3 BOEN spécial n 11 du 26 novembre 2015 Jean-Paul BURKIC - I.E.N. Mission Arts et culture 1 ier degré Académie de La Réunion Le parcours d

Plus en détail

«Gérer ses Emotions et Développer son Intelligence Emotionnelle»

«Gérer ses Emotions et Développer son Intelligence Emotionnelle» «Gérer ses Emotions et Développer son Intelligence Emotionnelle» Du Bon Usage de ses Emotions Parce que nos émotions contiennent en germe une "motivation" pour libérer nos "actions Le 11 et 12 Mars 2013

Plus en détail

L Art-thérapie. Maison Médicale Jean XXIII. u n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r

L Art-thérapie. Maison Médicale Jean XXIII. u n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r L Art-thérapie Maison Médicale Jean XXIII u n e p r i s e e n s o i n a l t e r n a t i v e à l a d o u l e u r Définition et originalité de l Art-thérapie Exploitation du potentiel artistique dans une

Plus en détail

10 situations, 10 jeux. Jaouad Diouri

10 situations, 10 jeux. Jaouad Diouri Relations interpersonnelles 10 situations, 10 jeux Jaouad Diouri jeu de rôles 1 Entrer en contact, initier une ligne de communication A et B se rencontrent tpour la 1 ère fois dans la rue, ils avaient

Plus en détail

ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE, SOCLE DE LA COLLABORATION SOIGNANT SOIGNÉ

ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE, SOCLE DE LA COLLABORATION SOIGNANT SOIGNÉ ALLIANCE THÉRAPEUTIQUE, SOCLE DE LA COLLABORATION SOIGNANT SOIGNÉ BOSSIO. L - DHONT.M CE QU IL RESTE APRÈS QUELQUE TEMPS Le socle Et parfois un vestige de pied ou de jambe, en un mot la base INTRODUCTION

Plus en détail

Introduction Des compétences émotionnelles pour un leadership dans le changement... 1 Bénédicte Gendron et Louise Lafortune

Introduction Des compétences émotionnelles pour un leadership dans le changement... 1 Bénédicte Gendron et Louise Lafortune C h a p i t r e Table des matières Introduction Des compétences émotionnelles pour un leadership dans le changement.... 1 Bénédicte Gendron et Louise Lafortune 1. Cadrage et pistes réflexives... 4 2. Accompagnement

Plus en détail

La violence conjugale L emprise

La violence conjugale L emprise La violence conjugale L emprise JEANNE COLONNA PSYCHOLOGUE CLINICIENNE AIDE SOCIALE A L ENFANCE TERRITOIRE VILLE NOUVELLE jcolonna@yvelines.fr LA VIOLENCE CONJUGALE INTRODUCTION ACTE INTENTIONNEL ATTEINTE

Plus en détail

Stimulus - Interne (Faim, fatigue, Sensation - Ouïe - Vue - Odorat - Toucher - Goût. Représentation de la réalité.

Stimulus - Interne (Faim, fatigue, Sensation - Ouïe - Vue - Odorat - Toucher - Goût. Représentation de la réalité. PARTIE 1 LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS DOSSIER 3 LA DYNAMIQUE COMPORTEMENTALE I LES SENSATIONS Un stimulus est une information reçue par l un des cinq organes sensoriels : l ouïe, la vue, l odorat, le

Plus en détail

Toutes ces situations peuvent déclencher des sentiments de gêne, de honte et de culpabilité.

Toutes ces situations peuvent déclencher des sentiments de gêne, de honte et de culpabilité. Fratrie et autisme I. Contexte Les enfants qui grandissent avec un frère ou une sœur autiste sont confrontés à une situation familiale particulière. En effet, les liens fraternels vécus à cette époque

Plus en détail

Process Com pour les managers

Process Com pour les managers CHRISTIAN BECQUEREAU Process Com pour les managers Communiquer et travailler avec (presque) tout le monde grâce à PCM Préface de Gérard Collignon Postface de Jean-Pierre Letartre, 2008 ISBN : 978-2-212-54086-4

Plus en détail

Antoine de Saint-Exupéry

Antoine de Saint-Exupéry «Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose... Si tu veux construire un bateau,

Plus en détail

Bases théoriques de la relation d aide

Bases théoriques de la relation d aide Bases théoriques de la relation d aide UE 4.2 S3 Soins relationnels Promotion 2012-2015 mercredi 18 septembre 13 1 1. La relation d aide: origine et développement 2. Définition de la relation d aide 3.

Plus en détail

IMPACT DE L EXERCICE DE LA SEXOLOGIE SUR LA SEXUALITÉ DES SEXOLOGUES

IMPACT DE L EXERCICE DE LA SEXOLOGIE SUR LA SEXUALITÉ DES SEXOLOGUES IMPACT DE L EXERCICE DE LA SEXOLOGIE SUR LA SEXUALITÉ DES SEXOLOGUES Dr Beatrice Voisin-Foldes beatrice.foldes@sfr.fr INTRODUCTION La relation thérapeutique est au cœur de la consultation de sexologie

Plus en détail

La Communication CARL ROGERS. Mercredi le 16/02/

La Communication CARL ROGERS. Mercredi le 16/02/ La Communication CARL ROGERS Mercredi le 16/02/2011-1- Sommaire 1)Carl ROGERS Qui est Carl ROGERS L approche ROGERS Les dimensions rogériennes Ouvrages de Carl Rogers Carl Rogers et la créativité 2) Conclusion.

Plus en détail

LES FACTEURS INFLUANCANT LES COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR. comportement d achat. C est facteurs peuvent être répartie en deux grandes catégories :

LES FACTEURS INFLUANCANT LES COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR. comportement d achat. C est facteurs peuvent être répartie en deux grandes catégories : LES FACTEURS INFLUANCANT LES COMPORTEMENT DU CONSOMMATEUR La décision d achat d un consommateur subit l influence de nombreux facteurs explicatifs du comportement d achat. C est facteurs peuvent être répartie

Plus en détail

communication interpersonnelle

communication interpersonnelle Michel Josien Techniques de communication interpersonnelle Analyse transactionnelle école de Palo Alto PNL, 2004, pour le texte de la présente édition, 2014, pour la nouvelle présentation ISBN : 978-2-212-55813-5

Plus en détail

Linda TURCOTTE Conseillère en gestion des ressources humaines Psychothérapeute. CSSS des Aurores-Boréales

Linda TURCOTTE Conseillère en gestion des ressources humaines Psychothérapeute. CSSS des Aurores-Boréales Linda TURCOTTE Conseillère en gestion des ressources humaines Psychothérapeute CSSS des Aurores-Boréales Plan de présentation Climat harmonieux La force d un climat harmonieux Définition d un conflit Les

Plus en détail

Avoir confiance en lui

Avoir confiance en lui Avoir confiance en lui Bioviva : à la découverte de Soi et du Monde Chers parents, grands-parents, éducateurs et enseignants, Vous souhaitez aider votre enfant à bien grandir et s accomplir. Nombreux sont

Plus en détail

Posture de l enseignant. Gestion du groupe classe. Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26

Posture de l enseignant. Gestion du groupe classe. Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26 Posture de l enseignant Gestion du groupe classe Novembre 2011 Ateliers pédagogiques DDEC 26 Construction psychique de l enfant : Quelques rappels Sans avoir appris à se soumettre, l enfant ne peut s inscrire

Plus en détail

Guide des valeurs : repères éthiques

Guide des valeurs : repères éthiques Guide des valeurs : repères éthiques De l intervention auprès des personnes Le 14 juin 2010 Guide des valeurs : repères éthiques De l intervention auprès des personnes Le 14 juin 2010 Guide des valeurs

Plus en détail

8.3 LE RÔLE DU STRESS DANS L EXPÉRIENCE DES FAMILLES. Le stress et l individu Le stress et la famille. Favoriser les bons rapports avec les familles

8.3 LE RÔLE DU STRESS DANS L EXPÉRIENCE DES FAMILLES. Le stress et l individu Le stress et la famille. Favoriser les bons rapports avec les familles 8.3 Favoriser les bons rapports avec les familles LE RÔLE DU STRESS DANS L EXPÉRIENCE DES FAMILLES Le stress et l individu Le stress et la famille Au cœur du soutien : Guide d action pour les travailleurs

Plus en détail

COMMUNICATION Découverte des métiers de la communication

COMMUNICATION Découverte des métiers de la communication Découverte des métiers de la communication Acquérir une vision objective sur les métiers de la communication dans une démarche d orientation professionnelle. Programme de la formation en Une 1/2 JOURnée

Plus en détail

L attachement : L importance de la relation dans le développement de l enfant.

L attachement : L importance de la relation dans le développement de l enfant. L attachement : L importance de la relation dans le développement de l enfant. Geneviève Brabant, Mss, TSI (basé sur l approche du Dr. Gordon Neufeld) Qu est-ce l attachement? «L attachement est au cœur

Plus en détail

Annie JOLY AVOCAT. 200 Avenue Maréchal Leclerc CHAMBERY Tél Port

Annie JOLY AVOCAT. 200 Avenue Maréchal Leclerc CHAMBERY Tél Port Stressé(e)? DEFINITION DU STRESS Le stress est l'état de tension chronique (à la fois physique et psychique) qui découle d'une façon inadéquate de gérer la pression (psychique) pendant une période prolongée.

Plus en détail

Le Catastrophisme. J. Renault Coordinateur Hypnothérapeute Praticien en Relaxation Psychothérapique Centre d Etude et de Traitement de la Douleur

Le Catastrophisme. J. Renault Coordinateur Hypnothérapeute Praticien en Relaxation Psychothérapique Centre d Etude et de Traitement de la Douleur Le Catastrophisme J. Renault Coordinateur Hypnothérapeute Praticien en Relaxation Psychothérapique Centre d Etude et de Traitement de la Douleur Notre jugement peut souvent se trouver trompé par lesdéformations

Plus en détail

Que sont les Compétences Psychosociales?

Que sont les Compétences Psychosociales? Que sont les Compétences Psychosociales? Dans le cadre de la conférence-débat: «Aider son enfant à résister à la pression résister à la pression» le lundi 23 novembre 2015 Organisée par la ville de Valbonne

Plus en détail

Apprivoiser ses peurs, sa timidité, son exigence...pour une meilleure efficacité!

Apprivoiser ses peurs, sa timidité, son exigence...pour une meilleure efficacité! Apprivoiser ses peurs, sa timidité, son exigence...pour une meilleure efficacité! Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 295.00 HT Réf. MC84 Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts

Plus en détail

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine Développement personnel... Comme mieux se connaître... Comme facilitateur de bien vivre dans son quotidien professionnel et personnel... Comme mobiliser ses compétences et son potentiel... Comme être soi

Plus en détail

DES COMPÉTENCES POUR LA VIE...2

DES COMPÉTENCES POUR LA VIE...2 Table des matières : enseigner les compétences négligées DES COMPÉTENCES POUR LA VIE...2 REMERCIEMENTS...3 CONSEILS DU LIONCEAU FUTÉ POUR PARCOURIR CET OUVRAGE...5 PREMIÈRE PARTIE. LA MÉTHODE DES MINI-RÉCITS...6

Plus en détail

AGIR SUR LE RISQUE PSYCHOSOCIAL

AGIR SUR LE RISQUE PSYCHOSOCIAL Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse SECAFI Changement.Travail.Santé 55, boulevard de l Embouchure BP 72081 31019 Toulouse Cedex 2 Tel : 05 62 72 36 00 POURQUOI UNE APPROCHE SYSTEMIQUE?

Plus en détail

Faut-il se préoccuper de l estime de soi et de la motivation des élèves déclarés en difficulté d apprentissage?

Faut-il se préoccuper de l estime de soi et de la motivation des élèves déclarés en difficulté d apprentissage? Faut-il se préoccuper de l estime de soi et de la motivation des élèves déclarés en difficulté d apprentissage? Greta Pelgrims «Enseignement spécialisé et intégration» Sciences de l éducation, Université

Plus en détail

Travailler après 60 ans, c est possible!

Travailler après 60 ans, c est possible! Agnès du Boullay Travailler après 60 ans, c est possible! Pourquoi faut-il anticiper? Les bonnes pratiques à partager Les clés pour réussir son projet 2010 ISBN : 978-2-212-54639-2 Table des matières Avant-propos....

Plus en détail

Douze billes dans ses poches pour mieux communiquer avec ses confrères. Renée Cossette, Ph. D. CREANIM.ca

Douze billes dans ses poches pour mieux communiquer avec ses confrères. Renée Cossette, Ph. D. CREANIM.ca Douze billes dans ses poches pour mieux communiquer avec ses confrères Renée Cossette, Ph. D. CREANIM.ca COMMUNIQUER = Mettre en commun Parler différent de SE PARLER ICI: S EXPRIMER DE FAÇON À CE QUE...

Plus en détail

LES ABORDS PSYCHOLOGIQUES DU CANCER DU SEIN

LES ABORDS PSYCHOLOGIQUES DU CANCER DU SEIN LES ABORDS PSYCHOLOGIQUES DU CANCER DU SEIN Valance Ramis - Psychologue Centre hospitalier de Versailles Service de gynécologie L annonce Comment dire le difficile à dire? Comment gérer ses propres émotions

Plus en détail

METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES

METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES Deuxième degré technique (T2) Objectif du référentiel : 1. Donner les repères pour évaluer les compétences du coach, 2. Savoir se positionner dans le rôle

Plus en détail

Références LES CLÉS DE L AUTONOMIE. Modèles et processus d accompagnement. Préface de Vincent Lenhardt. Inclus cas commentés. Stéphanie Desfontaines

Références LES CLÉS DE L AUTONOMIE. Modèles et processus d accompagnement. Préface de Vincent Lenhardt. Inclus cas commentés. Stéphanie Desfontaines Stéphanie Desfontaines Stéphane Montier Préface de Vincent Lenhardt Références LES CLÉS DE L AUTONOMIE Modèles et processus d accompagnement, 2012 ISBN : 978-2-212-55388-8 Inclus cas commentés Sommaire

Plus en détail

Répondre aux agressions physiques et verbales

Répondre aux agressions physiques et verbales Répondre aux agressions physiques et verbales Rester maître de soi et maintenir son mental Formation présentielle Formation Cette formation est disponible en intra-établissement seulement Réf. RC90 Entre

Plus en détail

Coach la Vie - Nathalie Favre DEVELOPPER LA CONFIANCE EN SOI DES ENFANTS

Coach la Vie - Nathalie Favre DEVELOPPER LA CONFIANCE EN SOI DES ENFANTS DEVELOPPER LA CONFIANCE EN SOI DES ENFANTS De quoi parle-t-on? Confiance en soi estime de soi image de soi affirmation de soi Comment se construit la confiance en soi? Les besoins psychologiques sécurité,

Plus en détail

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité Bernadette Jouguet Institut de Recherches sur la Catalyse et l Environnement de Lyon Plan Introduction Eléments essentiels au succès d une démarche

Plus en détail

De la dépendance amoureuse à la. liberté d aimer

De la dépendance amoureuse à la. liberté d aimer De la dépendance amoureuse à la liberté d aimer H é l è n e R o u b e i x De la dépendance amoureuse à la liberté d aimer HÉLÈNE ROUBEIX De la dépendance amoureuse à la liberté d aimer Groupe Eyrolles

Plus en détail

C est à partir de valeurs et de principes communs que ce document été rédigé. Chaque participante et travailleuse s engage à le respecter.

C est à partir de valeurs et de principes communs que ce document été rédigé. Chaque participante et travailleuse s engage à le respecter. Un code d éthique est, en quelques sortes, une ligne de conduite se référant à des valeurs. L éthique situe nos décisions d action par rapports aux valeurs que nous désirons mettre en pratique. Le Centre-Femmes

Plus en détail

COMMUNICATION ASSERTIVE ISABELLE BOEY SKAN PERFORMANCE MANAGEMENT

COMMUNICATION ASSERTIVE ISABELLE BOEY SKAN PERFORMANCE MANAGEMENT COMMUNICATION ASSERTIVE ISABELLE BOEY SKAN PERFORMANCE MANAGEMENT Objectifs Se familiariser avec les facteurs pertinents de la communication assertive. Améliorer les connaissances des facteurs intra-personnels

Plus en détail