1, x R (Très utilisés dans les exercices).

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1, x R (Très utilisés dans les exercices)."

Transcription

1 Leçon 04 : La fonction eponentielle (f() = e ) L eponentielle naturelle (à base e). f() = e est définie pour tout réel. C est une fonction positive, R, e > 0. e 0 = 1 et e 1 = e.718. Si < 0 alors 0< e < 1 et si > 0 alors e > 1. lim e = 0 ; lim e = + ; lim n e e = 0 ; lim = + (n N * e 1 ) ; lim =1. n Théorème : e a = e b a = b. Théorème : a > b e a > e b, a R et b R.(L eponentielle e est aussi une fonction croissante sur R comme la fonction logarithme) R, e e >. Propriétés algébriques : e a e b = e a+b a R et b R. a e = e a b a R et b R. b e (e a ) b = e ab a R et b R. En particulier, (e ) = e, e = (e ) 1 = e 1, R (Très utilisés dans les eercices). Enfin une propriété très importante pour les équations : = ln, > 0 = e. 5 4 = e = 1 = ln Voici donc les deu courbes des fonctions nouvelles de la terminale.

2 Nous voons une smétrie par rapport à la droite d équation = en effet, le logarithme népérien et l eponentielle naturelle sont des fonctions réciproques l une de l autre. En conséquence, ln e a = a, a R et e ln a = a pour a > 0. Enfin pour les dérivées, nous avons Théorème : (e ) = e pour tout réel. Et (e u() ) = u () e u() lorsque la fonction u est définie et dérivable. Nous avons toute une famille de fonctions eponentielles : Les fonctions eponentielles à base a : a > 0 et a 1 : f a () = a = e ln a, R. Ces fonctions interviennent beaucoup en sciences ou en économie pour décrire des phénomènes à variations rapides. (a ) = (e ln a ) = ln a e ln a = ln a a avec a > 0 et a 1 et R. Si 0 < a <1, alors ln a négatif et donc la fonction a sera décroissante sur R. Si a > 1, alors ln a sera positif et donc la fonction a sera croissante sur R. Eemple : f 0.5 () = 0.5 R et f 10 () = 10 R. 4 f() = 10^ f() = 0.5^ Tout ce qui précède ne dispense pas d une fiche personnelle car je répète que c est en faisant ses fiches de révisions que l on prépare efficacement le BAC.

3 TERMINALE ES Les fonctions numériques La fonction eponentielle Eercice 1 Chercher R tels que e = e 1 Chercher R tels que 8e e + = 0 Eercice Etudier la fonction f() = e pour R. Résoudre en utilisant le théorème des valeurs intermédiaires : Chercher R tel que e = 0. Eercice Voici un eemple statistique portant sur le revenu d eploitation(total) au Canada La courbe ci-contre est caractéristique par sa forme de la courbe d une fonction logistique. Une fonction logistique est de la forme : a, b et k positifs a f a,b,k () = R + k 1+ be Les fonctions logistiques sont utilisées pour décrire l évolution de populations à croissante limitées, la limite étant le paramètre a quand tend vers +. (Par eemple, la vente des téléphones portables) 5 Etudier par eemple f() = (a = 5, b = et k = 1) R e Donner une équation de la demi-tangente pour = 0 Eercice 4 (Tpe Bac) On considère la fonction f définie pour tout réel par : f() = e (e ) On désigne par (C) la courbe représentant la fonction f. 1) Déterminer les limites de f quand tend vers + puis vers. ) Etudier les variations de f et dresser le tableau de variations. ) Donner une équation de la tangente (T) à (C) au point d abscisse = ln puis tracer (C) et (T). 4) Déterminer graphiquement en fonction du réel m le nombre de solutions de l équation : e e m = 0. Résolvez cette équation par le calcul.

4 Eercice 6 Bac 008 (Eercice à 9 points) Commun à tous les candidats On se propose d étudier l évolution des ventes d un modèle de voiture de gamme moenne depuis sa création en Les parties I et II peuvent être traitées indépendamment l une de l autre. Partie I Le tableau suivant donne le nombre annuel, eprimé en milliers, de véhicules vendus les cinq premières années de commercialisation : Année Rang de l année : i Nombre annuel de véhicules vendus en milliers : i 81, 9, 109,7 18,5 11, 1) Dans le plan (P) muni d un repère orthogonal d unités graphiques 1 cm pour une année sur l ae des abscisses et 1 cm pour 10 milliers de véhicules vendus sur l ae

5 des ordonnées, représenter le nuage de points associé à la série statistique (i ; i ) pour i entier variant de 0 à 4. ) L allure du nuage de points permet d envisager un ajustement affine. a. Déterminer les coordonnées du point moen G de ce nuage. b. Déterminer l équation = a +b de la droite (D) d ajustement affine de en obtenue par la méthode des moindres carrés. c. Placer le point G et tracer la droite (D) sur le graphique précédent. d. En utilisant l ajustement affine du b., donner une estimation du nombre de véhicules vendus en 007. ) Le tableau suivant donne le nombre annuel de véhicules vendus, eprimé en milliers, de 00 à 007 : Année Rang de l année : i Nombre annuel de véhicules vendus en milliers : i 11, 110,8 101,4 86, 76,1 a. Compléter le nuage de points précédent à l aide de ces valeurs. b. L ajustement précédent est-il encore adapté? Justifier la réponse. c. On décide d ajuster le nuage de points associé à la série statistique (i ; i ), pour i entier variant de 4 à 8, par une courbe qui admet une équation de la forme = e c+d. Déterminer les réels c et d pour que cette courbe passe par les points A(4 ; 11,) et B(8 ; 76,1). On donnera la valeur eacte, puis l arrondi au millième de chacun de ces nombres réels. Partie II Soit f la fonction définie sur l intervalle [4 ; 10] par : f () = e 0,16 + 5,41. On suppose que f modélise en milliers l évolution du nombre annuel de véhicules vendus à partir de l année Déterminer le sens de variation de la fonction f sur l intervalle [4 ; 10].. Tracer la courbe (C) représentative de la fonction f dans le même repère que le nuage de points.. L entreprise décide d arrêter la fabrication du modèle l année où le nombre annuel de véhicules vendus devient inférieur à a. Résoudre algébriquement dans l intervalle [4 ; 10] l inéquation f () 65. En quelle année l entreprise doit-elle prévoir cet arrêt? b. Retrouver graphiquement le résultat précédent en laissant apparents les traits de construction nécessaires.

6 Correction Eercice 1 Chercher R tels que e = e 1 Pas de conditions de calculs, R. Nous avons deu membres positifs car e > 0 R et de même e 1 > 0 R. Utilisons la fonction ln qui s applique sur des fonctions strictement positives. ln( e ) = ln(e 1 ) ln + ln e = ln + ln(e 1 ) (ln ab = ln a + ln b avec a > 0 et b > 0) ln + = ln + 1 (ln e a = a, a R) = 1 + ln ln 1 + ln = 1 + ln et donc = Conclusion : S = 1 + ln 1+ ln ( 0.7) (Voir calculette en traçant f() = e et g() = e 1 et en observant l intersection des deu courbes) Chercher R tels que 8e e + = 0 Ici aussi, pas de conditions de calculs. Nous pouvons multiplier les deu membres par e (C est une astuce de calcul) e (8e e + ) = 0 8 e + e = 0 e + e + 8 = 0 Nous posons X = e (X est donc strictement positif) e + e + 8 = 0 X + X + 8 = 0 X 1 = est solution évidente ( = 0) La deuième solution X sera telle que X 1 X = 8 donc X = 4. Une seule solution est valable (X > 0) donc : X = = e = ln. S ={ln }. (Vérification à faire à la calculette en traçant f() = 8e e + ) Eercice f() = e R. f est définie et continue pour tout réel. Df = R. Déterminons les limites au bornes de Df : lim e = + en effet lim e = 0 et lim = +. Nous avons une branche infinie. lim (e ) ( ) = lim e = 0, nous aurons une asmptote d équation =. lim e = lim e 1 = + car lim = 0. e e + + +

7 Nous avons encore une branche infinie (Etude hors programme). Calcul de la dérivée : f () = e Df = R. Cherchons R tel que f () = 0 : e = 0 e = soit = ln. Tableau de variations : Si > ln alors e > et donc f () > 0 Inversement si < ln alors f () < 0. 1 ln + f () f() 0 0 m Cette fonction possède un minimum m qui vaut m = f(ln ) = e ln ln = ln. (m = (1 ln ) ou = ln = ln ) Cherchons R tel que e = 0. Si nous observons le tableau de variations ci-dessus, nous avons m<0 et sur les intervalles ] ; ln[ et ]ln ;+ [, la fonction est définie et continue. Le théorème des valeurs intermédiaires permet d affirmer que : la fonction prendra une fois la valeur 0 entre et ln et une autre fois entre ln et +. Il nous reste par tâtonnement et en utilisant la courbe à donner des valeurs approchées de 1 et. Traçons la courbe : ]0 ;1[ et ]1 ;[. Cherchons pour 1 : f(0.5)=e 0.5 (0.5) f(0.6)=e 0.6 (0.6) 0.0

8 f(0.7)=e 0.7 (0.7) donc 1 ]0.6 ;0.7[. Faisons ensuite : f(1.5)=e 1.5 (1.5) f(1.6)=e 1.6 (1.6) 0.15 donc ]1.5 ;1.6]. Eercice 5 f() = (a = 5, b = et k = 1) R + 1+ e Cette fonction est calculable pour tout réel positif, en effet, e > 0 et donc 1 + e > 0. C est une fonction positive. Elle est dérivable : ( 1+ e ' 5( e ) 10 e f () = (5) = = >0 pour tout R ) +. (1 + e ) (1 + e ) (1 + e ) La fonction f sera donc monotonement croissante sur R f(0) = 5 5 lim e = 0 et donc lim f() = 5 f() Nous avons bien une asmptote horizontale quand tend vers + d équation = 5. (Caractéristique des fonctions logistiques) 5 10 Pour = 0, nous avons f(0) = et f (0) = Une équation de la demi tangente (T 0 ) sera : = + 9 > 0. (Voir les courbes sur calculette, n oubliez pas!) Remarque : en eercice supplémentaire mais ce n est pas facile, vous pouvez étudier la position de la courbe (C) et de (T 0 ) pour démontrer la conjecture suivante : la tangente se trouve au début en dessous de la courbe puis elle recoupe cette courbe pour une valeur de comprise entre et.

9 Eercice 4 f() = e (e ) R. Cette fonction est parfaitement définie pour tout réel. 1) lim f() = 0 car lim e = 0 et donc lim e =. Il a donc une asmptote horizontale d équation = 0 quand tend vers. lim f() = + car lim e = + et lim e = +. Il s agit d une branche infinie quand tend vers + sans asmptote (Ceci se démontre plus tard). ) f () = e (e ) + e (e ) (Dérivée d un produit de deu fonctions : (uv) = u v +uv ) f () = e (e + e ) f () = e (e ) f () = e (e 1) R. Cherchons R tel que f () = 0 ceci équivaut à e (e 1) = 0 donc e 1 = 0 soit e = 1 et donc = 0. Si > 0 alors, e > e 0 donc e > 1 soit e (e 1) > 0 donc f () > 0 (e > 0 pour tout réel ). Et inversement f () < 0 si < 0. Tableau de variations : 0 + f(0) = e 0 (e 0 ) = 1( 1) = 1. f () 0 + f() ) Cherchons une équation de la tangente (T) au point d abscisse = ln. (T 0 ) = f ( 0 )( 0 ) + f( 0 ) (T) = f (ln )( ln ) + f(ln ) f (ln ) = e ln (e ln 1) = ()( 1) = 4 car e ln a = a si a > 0. f(ln ) = e ln (e ln ) = 0 (T) = 4( ln) soit = 4 4ln. Traçons (C) et (T) : (T) (C)

10 4) Pour déterminer graphiquement en fonction du réel m le nombre de solutions de l équation e e m = 0, il s agit en fait de e (e ) = m soit f() = m. Il s agit d effectuer un balaage de la courbe par des droites d équation = m en faisant varier m dans R et d observer les intersections avec (C) 1 = 1 - (C) = 0 = - = - Discussion graphique : Si m< 1 alors pas d intersection donc pas de solution à l équation S =. Si m = 1 alors une seule solution = 0 donc S ={0}. Si 1< m <0 alors, deu solutions 1 et que nous trouverons par le calcul S ={ 1 ; }. Si m = 0 alors une seule solution = ln donc S ={ln }. Si m>0 alors une seule solution à voir par le calcul S ={ 1 }. Voons le calcul : e e m = 0, nous posons e = Z donc e = Z et : L équation devient Z Z m = 0 = b 4ac = 4 4(1)( m) = 4 + 4m Etudions le signe suivant les valeurs de m : m Si m< 1, alors pas de solutions à l équation de degré. Si m = 1, alors = 0, nous aurons une solution double Z = Revenons à, Z = 1 e = 1 soit = 0. Si m > 1, nous aurons deu solutions pour Z, b = 1 a

11 b m m Z 1 = = = = 1 + a 1+ m b 4 + 4m 1+ 1m ou Z = = = = 1 a 1+ m Il reste à revenir à : Z = m e = m comme m > 0 alors : = ln( m ). Ou Z = 1 1+ m e = 1 1+ m mais ici attention 1 1+ m n est pas toujours positif. Si 1< m < 0 alors 0 < 1 + m < 1 et 0 < 1+ m < 1 (car la fonction respecte les inégalités, c est une fonction croissante, si 0 < a < b alors 0 < a < b ) ; donc dans ce cas, 1 1+ m > 0 et = ln(1 1+ m ) possible. Conclusion : si 1< m < 0, deu solutions 1 = ln( m ) et = ln(1 1+ m ). Voons m = 0 : Z 1 = donc e = donne = ln. Z = 0 et e = 0 pas de solution. Ceci est bien conforme à la discussion graphique ci-dessus. Enfin si m > 0 alors Z 1 donne bien une solution, = ln(1 + et ne donne pas de solution pour. Conclusion : Si m > 0 alors une seule solution : = ln( m ). Cette question était un peu difficile! 1+ m ) mais Z devient négatif Eercice 5 Soit f() = 0( 1)e 0.5 [0.5 ; 8] Cette fonction est bien définie pour tous les réels de [0.8 ; 8] donc Df = [0.5 ; 8]. 1) Etudions les variations de f, f est le produit de fonctions dérivables. (uv) = u v + uv u() = 0( 1) donc u () = 0(1) = 0 v() = e 0.5 donc v () = 0.5 e 0.5 f () = 0 e ( 1)( 0.5 e 0.5 ) f () = 0 e ( 1) e 0.5 f () = 10 e 0.5 ( + 1) f () = 10 ( +) e 0.5 [0.5 ; 8]. Cette dérivée s annule pour = en effet, 10 ( +) e 0.5 = 0 ( +) = 0 soit =. Tableau de variations : si > alors ( ) < 0 et comme 10 e 0.5 > 0 f () + 0 f () < 0. f(0.5) = 0(0.5 1)e 0.5 f() = 10 e f() f() = 40 e f(8) = 140 e 4.56 f(0.5) f(8)

12 ) Construisons la courbe : ) Partie B Si l entreprise produit centaines de bicclettes alors la fonction f étudiée précédemment modélise le bénéfice réalisé en milliers d euros. 1) Si l entreprise produit,. centaines de bicclettes, alors elle réalise un bénéfice de:f(.)=0(. 1) e 0.5 = 0(1.) e 0.5(.) milliers d euros soit De la même façon, pour 4.08 centaines de bicclettes, nous aurons comme bénéfice : f(4.08) = 0(4.08 1) e 0.5(4.08) milliers d euros soit ) a) Pour ne pas travailler à perte, il faut f()>0 soit : 0( 1)e 0.5 > 0 et [0.5 ; 8] Soit 1 > 0 et [0.5 ; 8] donc 1 < 8 soit plus clairement plus de cent bicclettes et jusqu'à 800. Si nous regardons la courbe (C) représentant f, nous voons qu elle est au dessus de l ae si ]1 ; 8]. b) Si nous voulons le bénéfice maimum, alors nous utilisons le tableau de variations de f qui montre que f est maimum quand = donc pour 00 bicclettes produites ; le bénéfice maimum sera : f() = 40 e milliers d euros soit 895. c) Pour que l entreprise réalise un bénéfice supérieur à 8000, il faut chercher dans l intervalle [0.5 ; 8] tel que f() > 8.

13 Nous pouvons utiliser le graphique en traçant = 8 et en prenant les valeurs de pour lesquelles, (C) est au-dessus de la droite. (A faire à la calculette) Nous ne pouvons pas résoudre par le calcul : Cherchons [0.5 ; 8] tels que 0( 1)e 0.5 > 8 Aussi, nous procédons par tâtonnements et nous pouvons utiliser le module «table» de la calculette. La première valeur est légèrement supérieure à : f() 7.57 ; f(.1) ; f(.) ; f(.) 8. donc nous avons une valeur 1 entre. et. où f vaut 8. Précisons cette valeur en prenant un pas de calcul de 0.01 entre. et. : f(.0) et f(.1) donc il faudra produire au moins 1 bicclettes. L autre valeur se trouve au alentours de 4 : f(4) 8.10 ; f(4.1) donc nous cherchons entre 4 et 4.1 : f(4) 8.10 ; ; f(4.08) et f(4.09) donc il faudra produire jusqu à 408 bicclettes. Conclusion : si nous voulons un bénéfice supérieur à 8000, il faudra : [.1 ;4.08] soit à produire approimativement entre 1 et 408 bicclettes. Eercice 6 La partie 1 utilise la leçon sur les stats (Nuage de points et alignement linéaire) que nous verrons plus tard. Partie 1 1) Année Rang de l année : i Nombre annuel de véhicules vendus en milliers : i 81, 9, 109,7 18,5 11, Faisons le graphique : (D) G = ) Nous utiliserons ici la calculette qui donne une équation de la droite (D) d ajustement de par rapport à par la méthode des moindres carrés.

14 Nous entrons les deu listes L1 et L correspondant à i et à i et la calculette donne : n n i i 1 1 a) Le point moen est : G( ; ) soit G( ; 108.6). n n b) La droite d ajustement affine de par rapport à aura pour équation : (D) = (avec un coefficient de corrélation linéaire r 0.98 donc un ajustement du nuage très correct) C (En fait, nous verrons plus loin que (D) = a + b avec a = et b = a ; V C covariance de et de, et moenne respective des i et des i ) r = σ C σ, σ et σ écart tpe respectif des i et des i ) c) Voir graphique ci-dessus. d) En utilisant l équation de la droite d ajustement, en 007 ( = 8), nous aurons, 1.6(8) milliers de véhicules vendus en supposant que la progression se poursuive comme les 5 premières années. ) Année Rang de l année : i Nombre annuel de véhicules vendus en milliers : i 11, 110,8 101,4 86, 76,1 a) Voir graphique b) La tendance des 5 premières années s inverse et les ventes chutent rapidement. L ajustement linéaire précédent n est plus du tout adapté. c) On décide d ajuster le nuage de points associé à la série statistique (i ; i), pour i entier variant de 4 à 8, par une courbe qui admet une équation de la forme = e c+d. Il s agit d une fonction eponentielle. Déterminons c et d : La courbe passant par les points A(4 ; 11,) et B(8 ; 76,1), nous avons : 11. = e 4c+d 76.1 = e 8c+d Nous pouvons utiliser ln car ce sont des quantités strictement positives : Le sstème devient : ln 11. = 4c + d (L1) ln 76.1 = 8c + d (L) En procédant par soustraction, nous avons L L1 : c = ln 76.1 ln 11. soit 4c = ln et donc c = 11. Et en utilisant L1 par eemple : 76.1 d = ln 11. 4c = ln 11. ln = ln ln Partie II Soit f la fonction définie sur l intervalle [4 ; 10] par : f () = e 0,16 + 5,41. Nous retrouvons les coefficients c et d calculés dans ). f modélise en milliers l évolution du nombre annuel de véhicules vendus à partir de l année 00.

15 1) Etude de cette fonction Cette fonction est parfaitement définie pour [4 ; 10]. f () = 0.16 e 0,16 + 5,41 car (e u ) = u e u. f () < 0 pour tout [4 ; 10] donc f sera décroissante sur cette intervalle f(4) = e 0,16(4) + 5, f () f() f(4) f(10) f(10) = e 0,16(10) + 5, ) Voir la courbe plus haut. ) a) Cherchons [4 ; 10] tels que f() 65 : e 0,16 + 5,41 65 donc ln (ln 65) 5.41 (ln 65) 5.41 (ln 65) 5.41 cela donne > 9 (en fait 9.166) L entreprise descendra en dessous de véhicules entre la 9 ième et la diième année c est-à-dire entre 008 et 009. b) Pour résoudre graphiquement cette question, il suffit de tracer = 65 et de regarder pour quelle valeur de la courbe descend au-dessous de la droite. Nous pouvons lire entre 9 et 10.

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables Leçon N 4 : Statistiques à deux variables En premier lieu, il te faut relire les cours de première sur les statistiques à une variable, il y a tout un langage à se remémorer : étude d un échantillon d

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Seconde-Fonctions homographiques-cours Mai 0 Fonctions homographiques Introduction Voir le TP Géogébra. La fonction inverse. Définition Considérons la fonction f définie par f() =. Alors :. f est définie

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10

Comparaison de fonctions Développements limités. Chapitre 10 PCSI - 4/5 www.ericreynaud.fr Chapitre Points importants 3 Questions de cours 6 Eercices corrigés Plan du cours 4 Eercices types 7 Devoir maison 5 Eercices Chap Et s il ne fallait retenir que si points?

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme

Fonctions linéaires et affines. 1 Fonctions linéaires. 1.1 Vocabulaire. 1.2 Représentation graphique. 3eme Fonctions linéaires et affines 3eme 1 Fonctions linéaires 1.1 Vocabulaire Définition 1 Soit a un nombre quelconque «fixe». Une fonction linéaire associe à un nombre x quelconque le nombre a x. a s appelle

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats EXERCICE 3 (9 points ) Commun à tous les candidats On s intéresse à des courbes servant de modèle à la distribution de la masse salariale d une entreprise. Les fonctions f associées définies sur l intervalle

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours.

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours. Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation graphique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé EXERCICE 1 5 points Commun à tous les candidats 1. Réponse c : ln(10)+2 ln ( 10e 2) = ln(10)+ln ( e 2) = ln(10)+2 2. Réponse b : n 13 0,7 n 0,01

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Raisonnement par récurrence Suites numériques

Raisonnement par récurrence Suites numériques Chapitre 1 Raisonnement par récurrence Suites numériques Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Raisonnement par récurrence. Limite finie ou infinie d une suite.

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs

Exo7. Limites de fonctions. 1 Théorie. 2 Calculs Eo7 Limites de fonctions Théorie Eercice Montrer que toute fonction périodique et non constante n admet pas de ite en + Montrer que toute fonction croissante et majorée admet une ite finie en + Indication

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

FONCTION EXPONENTIELLE ( ) 2 = 0.

FONCTION EXPONENTIELLE ( ) 2 = 0. FONCTION EXPONENTIELLE I. Définition Théorème : Il eiste une unique fonction f dérivable sur R telle que f ' = f et f (0) =. Démonstration de l'unicité (eigible BAC) : L'eistence est admise - Démontrons

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

Limites finies en un point

Limites finies en un point 8 Limites finies en un point Pour ce chapitre, sauf précision contraire, I désigne une partie non vide de R et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. Là encore, les fonctions usuelles,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ

L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ L ANALYSE EN COMPOSANTES PRINCIPALES (A.C.P.) Pierre-Louis GONZALEZ INTRODUCTION Données : n individus observés sur p variables quantitatives. L A.C.P. permet d eplorer les liaisons entre variables et

Plus en détail

Cours Fonctions de deux variables

Cours Fonctions de deux variables Cours Fonctions de deux variables par Pierre Veuillez 1 Support théorique 1.1 Représentation Plan et espace : Grâce à un repère cartésien ( ) O, i, j du plan, les couples (x, y) de R 2 peuvent être représenté

Plus en détail

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases SINE QUA NON Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases Sine qua non est un logiciel «traceur de courbes planes» mais il possède aussi bien d autres fonctionnalités que nous verrons tout

Plus en détail

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b

a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe le nombre ax + b I Définition d une fonction affine Faire l activité 1 «une nouvelle fonction» 1. définition générale a et b étant deux nombres relatifs donnés, une fonction affine est une fonction qui a un nombre x associe

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

Dérivation : cours. Dérivation dans R

Dérivation : cours. Dérivation dans R TS Dérivation dans R Dans tout le capitre, f désigne une fonction définie sur un intervalle I de R (non vide et non réduit à un élément) et à valeurs dans R. Petits rappels de première Téorème-définition

Plus en détail

F1C1/ Analyse. El Hadji Malick DIA

F1C1/ Analyse. El Hadji Malick DIA F1C1/ Analyse Présenté par : El Hadji Malick DIA dia.elmalick1@gmail.com Description sommaire du cours Porte sur l analyse réelle propose des outils de travail sur des éléments de topologie élémentaire

Plus en détail

Exercice 3 (5 points) A(x) = 1-e -0039' -0 156e- 0,039x A '() -'-,..--,-,--,------:-- X = (l_e-0,039x)2

Exercice 3 (5 points) A(x) = 1-e -0039' -0 156e- 0,039x A '() -'-,..--,-,--,------:-- X = (l_e-0,039x)2 Les parties A et B sont indépendantes. Partie A Exercice 3 (5 points) Commun à tous les candidats On considère la fonction A définie sur l'intervalle [1 ; + 00 [ par A(x) = 1-e -0039' ' x 1. Calculer la

Plus en détail

Les devoirs en Première STMG

Les devoirs en Première STMG Les devoirs en Première STMG O. Lader Table des matières Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions....................... 2 Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions (corrigé)..................

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

I. Ensemble de définition d'une fonction

I. Ensemble de définition d'une fonction Chapitre 2 Généralités sur les fonctions Fonctions de références et fonctions associées Ce que dit le programme : Étude de fonctions Fonctions de référence x x et x x Connaître les variations de ces deux

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 %

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 % 23 CALCUL DE L INTÉRÊT Tau d intérêt Paul et Rémi ont reçu pour Noël, respectivement, 20 et 80. Ils placent cet argent dans une banque, au même tau. Au bout d une année, ce placement leur rapportera une

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

Etude de fonctions: procédure et exemple

Etude de fonctions: procédure et exemple Etude de fonctions: procédure et exemple Yves Delhaye 8 juillet 2007 Résumé Dans ce court travail, nous présentons les différentes étapes d une étude de fonction à travers un exemple. Nous nous limitons

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MT12 - ch2 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

Fonction quadratique et trajectoire

Fonction quadratique et trajectoire Fonction quadratique et trajectoire saé La sécurité routière On peut établir que la vitesse maimale permise sur une chaussée mouillée doit être inférieure à celle permise sur une chaussée sèche La vitesse

Plus en détail

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014

Correction du baccalauréat ES/L Métropole 20 juin 2014 Correction du baccalauréat ES/L Métropole 0 juin 014 Exercice 1 1. c.. c. 3. c. 4. d. 5. a. P A (B)=1 P A (B)=1 0,3=0,7 D après la formule des probabilités totales : P(B)=P(A B)+P(A B)=0,6 0,3+(1 0,6)

Plus en détail

Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire

Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire Cours 02 : Problème général de la Programmation Linéaire. 5 . Introduction Un programme linéaire s'écrit sous la forme suivante. MinZ(ou maxw) =

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières Interrogation 1 : Indice et taux d évolution........................... 2 Devoir maison 1 : Taux d évolution................................ 4 Devoir maison 1

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Continuité (étude globale). Diverses fonctions Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile *****

Plus en détail

Problème 1 : applications du plan affine

Problème 1 : applications du plan affine Problème 1 : applications du plan affine Notations On désigne par GL 2 (R) l ensemble des matrices 2 2 inversibles à coefficients réels. Soit un plan affine P muni d un repère (O, I, J). Les coordonnées

Plus en détail

Terminale SMS - STL 2007-2008

Terminale SMS - STL 2007-2008 Terminale SMS - STL 007-008 Annales Baccalauréat. STL Biochimie, France, sept. 008. SMS, France & La Réunion, sept 008 3 3. SMS, Polynésie, sept 008 4 4. STL Chimie de laboratoire et de procédés industriels,

Plus en détail

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements

3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements 3 ème 2 DÉVELOPPEMENT FACTORISATIONS ET IDENTITÉS REMARQUABLES 1/5 1 - Développements Développer une expression consiste à transformer un produit en une somme Qu est-ce qu une somme? Qu est-ce qu un produit?

Plus en détail

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé

CCP PSI - 2010 Mathématiques 1 : un corrigé CCP PSI - 00 Mathématiques : un corrigé Première partie. Définition d une structure euclidienne sur R n [X]... B est clairement symétrique et linéaire par rapport à sa seconde variable. De plus B(P, P

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Séquence 2. Repérage dans le plan Équations de droites. Sommaire

Séquence 2. Repérage dans le plan Équations de droites. Sommaire Séquence Repérage dans le plan Équations de droites Sommaire 1 Prérequis Repérage dans le plan 3 Équations de droites 4 Synthèse de la séquence 5 Exercices d approfondissement Séquence MA0 1 1 Prérequis

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond.

PROBLEME(12) Première partie : Peinture des murs et du plafond. PROBLEME(12) Une entreprise doit rénover un local. Ce local a la forme d'un parallélépipède rectangle. La longueur est 6,40m, la largeur est 5,20m et la hauteur est 2,80m. Il comporte une porte de 2m de

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Dérivation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES

Dérivation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Capitre 4 Dérivation Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Dérivation Nombre dérivé d une fonction en un point. Tangente à la courbe représentative d une fonction dérivable

Plus en détail

La simulation probabiliste avec Excel

La simulation probabiliste avec Excel La simulation probabiliste avec Ecel (2 e version) Emmanuel Grenier emmanuel.grenier@isab.fr Relu par Kathy Chapelain et Henry P. Aubert Incontournable lorsqu il s agit de gérer des phénomènes aléatoires

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

Rappels sur les suites - Algorithme

Rappels sur les suites - Algorithme DERNIÈRE IMPRESSION LE 14 septembre 2015 à 12:36 Rappels sur les suites - Algorithme Table des matières 1 Suite : généralités 2 1.1 Déition................................. 2 1.2 Exemples de suites............................

Plus en détail

Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables

Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables Notes du cours MTH1101 Calcul I Partie II: fonctions de plusieurs variables Guy Desaulniers Département de mathématiques et de génie industriel École Polytechnique de Montréal Automne 2014 Table des matières

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

Correction du bac blanc CFE Mercatique

Correction du bac blanc CFE Mercatique Correction du bac blanc CFE Mercatique Exercice 1 (4,5 points) Le tableau suivant donne l évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux en milliers : Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

Plus en détail

Mais comment on fait pour...

Mais comment on fait pour... Mais comment on fait pour... Toutes les méthodes fondamentales en Maths Term.S Édition Salutπaths Table des matières 1) GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS...13 1.Comment déterminer l'ensemble de définition

Plus en détail

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé.

Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. Baccalauréat L spécialité, Métropole et Réunion, 19 juin 2009 Corrigé. L usage d une calculatrice est autorisé Durée : 3heures Deux annexes sont à rendre avec la copie. Exercice 1 5 points 1_ Soit f la

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

Séquence 8. Fonctions numériques Convexité. Sommaire

Séquence 8. Fonctions numériques Convexité. Sommaire Séquence 8 Fonctions numériques Conveité Objectifs de la séquence Introduire graphiquement les notions de fonctions convees et de fonctions concaves. Établir le lien entre le sens de variation d une fonction

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

Leçon 01 Exercices d'entraînement

Leçon 01 Exercices d'entraînement Leçon 01 Exercices d'entraînement Exercice 1 Etudier la convergence des suites ci-dessous définies par leur terme général: 1)u n = 2n3-5n + 1 n 2 + 3 2)u n = 2n2-7n - 5 -n 5-1 4)u n = lnn2 n+1 5)u n =

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET TOUT E QU IL FUT SVOIR POUR LE REVET NUMERIQUE / FONTIONS eci n est qu un rappel de tout ce qu il faut savoir en maths pour le brevet. I- Opérations sur les nombres et les fractions : Les priorités par

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables : dérivés partielles, diérentielle. Fonctions composées. Fonctions de classe C 1. Exemples

Fonctions de plusieurs variables : dérivés partielles, diérentielle. Fonctions composées. Fonctions de classe C 1. Exemples 45 Fonctions de plusieurs variables : dérivés partielles, diérentielle. Fonctions composées. Fonctions de classe C 1. Exemples Les espaces vectoriels considérés sont réels, non réduits au vecteur nul et

Plus en détail

Dérivation : Résumé de cours et méthodes

Dérivation : Résumé de cours et méthodes Dérivation : Résumé de cours et métodes Nombre dérivé - Fonction dérivée : DÉFINITION (a + ) (a) Etant donné est une onction déinie sur un intervalle I contenant le réel a, est dérivable en a si tend vers

Plus en détail

T.P.E. LA PHYLLOTAXIE: ASSOCIATION DES SPIRALES DANS LA CROISSANCE DES PLANTES. Juan Carlos Marroquin, T le S.

T.P.E. LA PHYLLOTAXIE: ASSOCIATION DES SPIRALES DANS LA CROISSANCE DES PLANTES. Juan Carlos Marroquin, T le S. T.P.E. LA PHYLLOTAXIE: ASSOCIATION DES SPIRALES DANS LA CROISSANCE DES PLANTES. Juan Carlos Marroquin, T le S. SOMMAIRE Introduction I Quelques spirales et leurs propriétés A. La spirale logarithmique

Plus en détail

Continuité en un point

Continuité en un point DOCUMENT 4 Continuité en un point En général, D f désigne l ensemble de définition de la fonction f et on supposera toujours que cet ensemble est inclus dans R. Toutes les fonctions considérées sont à

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe

Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe Graphes et RO TELECOM Nancy A Chapitre 5 : Flot maximal dans un graphe J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Définitions 1 Graphe Graphe valué 3 Représentation d un graphe (matrice d incidence, matrice d

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés

Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Terminale S Probabilités conditionnelles Exercices corrigés Exercice : (solution Une compagnie d assurance automobile fait un bilan des frais d intervention, parmi ses dossiers d accidents de la circulation.

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

STATISTIQUES A DEUX VARIABLES

STATISTIQUES A DEUX VARIABLES Evaluation de Mathématiques Bac Pro Date : STATISTIQUES A DEUX VARIABLES Liste des capacités, connaissances et attitudes évaluées Capacités Connaissances Attitudes Evaluation A l aide des TIC, représenter

Plus en détail

IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations

IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations IV- Equations, inéquations dans R, Systèmes d équations 1- Equation à une inconnue Une équation est une égalité contenant un nombre inconnu noté en général x et qui est appelé l inconnue. Résoudre l équation

Plus en détail