Échographie et Abord vasculaire profond «un mariage de raison» M. Laffon C.H.U. de Tours

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Échographie et Abord vasculaire profond «un mariage de raison» M. Laffon C.H.U. de Tours"

Transcription

1 . Échographie et Abord vasculaire profond «un mariage de raison» M. Laffon C.H.U. de Tours

2 Echographie Un geste Substratum anatomique Une technicité anatomie in vivo et dynamique

3 Echographie Principe Emission ondes ultrasonores (1 à 15 MHz) Réflexion sur les surfaces de séparation des tissus Réception des ondes (amplitude, temps de retour) Echographie Fréquence Profondeur fréquence résolution Superficielle 7,5 mais 15 MHz qq mm à 6 cm Abdominale profondeur 2,25 5 MHz 2 à 1020 cm Pelvienne

4 Gestuelle Echographie

5 Situation Enquête (2OOO) : 167 / 288 USI 41 hôpitaux universitaires 126 hôpitaux non universitaires 2O (49%) 53 (42%) accès échographe accès échographe 9 (22%) 27 (21%) utilisation échographe utilisation échographe (Anaesthesia 2002 ; 57 : 3658)

6 Situation Enquête (2OOO) : 167 / 288 USI 41 hôpitaux universitaires 126 hôpitaux non universitaires 9 (22%) 27 (21%) utilisation échographe utilisation échographe 4 (11%) 25 (69%) 15 (42%) systématiquement si difficulté prévisible échec repères externes (Anaesthesia 2002 ; 57 : 3658)

7 Situation 41 hôpitaux universitaires 126 hôpitaux non universitaires 32 (78%) 99 (77%) Pas d utilisation Pas d utilisation 70 (53%) pas d équipement 51 (40%) pas nécessaire (Anaesthesia 2002 ; 57 : 3658)

8 Echographie Indirect Anatomie in vivo Gestuelle Direct Réalisation sous... cathétérisme veineux central

9 Veine jugulaire interne Droite > Gauche n = 50 (35 H, 15 F) D te ventilation spontanée 5MHz rotation 0 G che (J Cardioth Vasc Surg 1999;13 : 1368) Surface VJI Dte VJI Gche 10 20% Surface VJI Dte > VJI Gche 40 80% [17 ø VJI G che < 50% ø VJI D te ]

10 Veine jugulaire interne Position position tête Palpation carotide Ø veine jugulaire int. 0 9,2 ± 2, gche 45 gche ,1 ± 2.3 8,2 ± 2,0 11,7 ± 2,5 8,6 ± 2,6 * * * coussin coussin + 45 gche coussin + 45 gche + 13,3 ± ,6 ± 2,1 10,1 ± 1,7 * # * (can J anesth 2004; 51 : 37981)

11 Veine fémorale n = 50 VS 7,5MHz % chevauchement art./v Lig nt inguinal D te 72% 28% G che 59% 39% 2% 2 cm sous le lig nt D te 26% 46% 16% 12% G che 31% 49% 14% 6% 4 cm sous le lig nt D te 26% 20% 54% G che 4% 29% 22% 44% (Anaesthesia 2000; 55 : )

12 Echographie Indirect Anatomie in vivo Gestuelle Direct Réalisation sous... cathétérisme veineux central

13 Cathétérisation sous Echographie vs repères externes V. sous clavière Echecs : 2/25 vs 15/27 V. jugulaire int. Echecs : 5/296 vs 68/312 [0,04 0,57) 0,01 0, V. fémorale Echecs : 2/20 vs 7/20 [0,07 1,21) 0,01 0, [0,06 0,33) 0,01 0, (BMJ 2003 ; 327 : 17)

14 Cathétérisation sous Veine axillaire en souscoracoclaviculaire n = 200 7,5MHz VS Trd 15 Exclusion Réussite Complications échec ponction artérielle pneumothorax paresthésie transitoire Cathétérisation 4 (mal visualisée) 194 (99%) (Br J Anaesth 2004; 93 : 18892)

15 Veine axillaire n Réussite (%) Ponction artérielle (%) Pneumothorax (%) (93) (96) (5) (1) (47) (2) (68) (12) (4) (1) 1987 Nickalls (2) 1990 Taylor (3) 1993 Laffon et al. (4) 1993 Rouffineau et al.

16 Cathétérisation sous D accord mais

17 Expertise (VJI) Sonde 7,5MHz ventilation spontanée 2 opérateurs Exp. operateurs Echecs VJI US KT n = 493 Øveine (cm) n Echecs ,9% 1,5% 9,3% * 9,9% * 0,7 > 0,71,0 > 1,01,3 > 1, ,9% * 3,9% 2,8% 0% * = vs US + (Supp Care Cancer 2003; 11 : 14855)

18 Expertise (VSC) Sonde 7,5MHz peu expérimenté (<30) Réussite (%) Repères ext. (n = 27) 12 (44) Echo (n = 25) 23 (92) * 12 (80) Nombre de ponctions (n) Ponction artérielle (n) Hématome (n) 2, ,4 * 1 0 * = vs repère ext. (Crit Care Med 1995; 23 : 6927)

19 Expertise 1 Sonde MHz «barrette» 2 Apprentissage 3 sonde perpendiculaire 4 Identifier les structures vasculaires veines compressibles 5 Sonde centrée sur le vaisseaux 6 Ponction sous échographie en temps réel (Crit Care Med 2005; 33: ) 7 Confirmation de la bonne position : reflux

20 Echographie Echographie et abord vasculaire «un mariage de raison» A ce propos.

21 Coût efficacité Modélisation n = 1000 VJI % réussite Complications : artère [E (98%) R (91%)] [E (3%) R (12%)] Temps de la procédure Personnel : chirurgien,. Matériel : Prix remplacement maintenance utilisation 15 / Semaine Formation : 10 encadrements de 30 min [20 ans 2/sem] Hébergement (Anaesthesia 2004 ; 59 : )

22 Coût efficacité 1000 ponctions Economie complications (Anaesthesia 2004 ; 59 : )

23 Coût efficacité Echec repère ext. (9%) échographie (2%) Ponction artérielle repère ext. (12%) échographie (3%) Prix de l échographe (11000 ) Utilisation /sem (15) Bilan neutre 6% 5% 7% 8% ,6 (Anaesthesia 2004 ; 59 : )

24 ? Coût efficacité

25 Coût efficacité? Utilisation/sem n Prix de l échographe ,5 74,6 101,8 4,7 7,5 10,2 3,4 3,7 5,1

26 Echographie Indirect Anatomie in vivo Gestuelle Direct cathétérisme : veineux central Direct artériel Réalisation sous... veineux périphérique (Crit Care Med 2003; 23 : 6927) (Ann Emerg Med 2005; 46 : 45661)

27 Echographie Abord vasculaire Echographie pulmonaire Echographie trachéale Echographie diagnostic Anesthésie locorégionale

28 Indispensable pour le patient Echographie Et Abord vasculaire Coût!!! utilisation multimodale

LA VOIE VEINEUSE AXILLAIRE

LA VOIE VEINEUSE AXILLAIRE LA VOIE VEINEUSE AXILLAIRE I. LES 2 VOIES D ABORD II. LES COMPLICATIONS III. TAUX DE REUSSITE IV. AVANTAGES et INCONVENIENTS V. CONCLUSION PELLAT JM I. LES 2 VOIES D ABORD 1. La voie du creux axillaire

Plus en détail

APPORT DE L ÉCHOGRAPHIE EN ALR. Dr Charlotte Martin Pôle Anesthésie Service d Orthopédie et Traumatologie Hôpital PPR CHU TOULOUSE

APPORT DE L ÉCHOGRAPHIE EN ALR. Dr Charlotte Martin Pôle Anesthésie Service d Orthopédie et Traumatologie Hôpital PPR CHU TOULOUSE APPORT DE L ÉCHOGRAPHIE EN ALR Dr Charlotte Martin Pôle Anesthésie Service d Orthopédie et Traumatologie Hôpital PPR CHU TOULOUSE TECHNIQUES ANCIENNES Repères anatomiques: recherche à l aveugle Trans-artérielle

Plus en détail

Le bloc axillaire échoguidé

Le bloc axillaire échoguidé Le bloc axillaire échoguidé Dr Lydia MOREL LEQUETTE, CCA SAR3, CHU Bordeaux DESAR 18/03/2015 Questions posées 1. Quelles indications et contre indications? 2. Quels intérêts et limites? 3. Quels repères

Plus en détail

Apport de l imagerie dans le diagnostic des complications des accès veineux centraux. DIVLD 2016 Dr Teriitehau CCN Saint-denis

Apport de l imagerie dans le diagnostic des complications des accès veineux centraux. DIVLD 2016 Dr Teriitehau CCN Saint-denis Apport de l imagerie dans le diagnostic des complications des accès veineux centraux DIVLD 2016 Dr Teriitehau CCN Saint-denis Le rationnel des dispositifs veineux centraux 15% de complications : - complications

Plus en détail

Bases élémentaires Sono anatomie élémentaire Réglages de la machine. Lucie BEYLACQ

Bases élémentaires Sono anatomie élémentaire Réglages de la machine. Lucie BEYLACQ Bases élémentaires Sono anatomie élémentaire Réglages de la machine Lucie BEYLACQ L atténuation des ondes ultrasonores 1. Atténuation fréquence + élevée atténuation + rapide et profondeur de pénétration

Plus en détail

Voies d abord vasculaire en pédiatrie. Desc réa. Med. Juin 2009 Julie Motuel

Voies d abord vasculaire en pédiatrie. Desc réa. Med. Juin 2009 Julie Motuel Voies d abord vasculaire en pédiatrie Desc réa. Med. Juin 2009 Julie Motuel Plan VVP VVC: indications description des voies d abord complications place de l échographie BD Voie intra-osseuse Spécificités

Plus en détail

A.! PULCINI CHU NICE. A Pulcini 10

A.! PULCINI CHU NICE. A Pulcini 10 A.! PULCINI CHU NICE Faciles mais connaissance anatomique Bénéfice / risque élevé En complément d un bloc proximal Place de l infiltration Apport majeur de l échographie NERFS PROXIMAUX Cluniaux Génitofémoral

Plus en détail

Surveillance et complications des abords veineux

Surveillance et complications des abords veineux Surveillance et complications des abords veineux N 227. Surveillance et complications des abords veineux Situations cliniques fréquentes et/ou urgentes. L abord veineux est de type périphérique ou central.

Plus en détail

Artères cervicales. Signes hémodynamiques locaux et d aval de sténose artérielle. LES FONDAMENTAUX pour le Doppler artériel. Membres inférieurs

Artères cervicales. Signes hémodynamiques locaux et d aval de sténose artérielle. LES FONDAMENTAUX pour le Doppler artériel. Membres inférieurs 61 62 Signes hémodynamiques locaux et d aval de sténose artérielle Membres inférieurs LES FONDAMENTAUX pour le Doppler artériel Localement (en regard de la lésion) : - accélération des vitesses systoliques

Plus en détail

Rappels anatomiques et techniques de l abord veineux

Rappels anatomiques et techniques de l abord veineux Rappels anatomiques et techniques de l abord veineux fuzier.r@chu-toulouse.fr «FUZIER R» 1 Conflits Intérêt Aztra-Zeneca Bayer Boehringer Ingelheim B-Braun GSK Téléflex Voie entérale ou parentérale? entérale

Plus en détail

NOTION GÉNÉRALE DE SONOANATOMIE LES STRUCTURES ET LES PIÈGES. Dr François Bart

NOTION GÉNÉRALE DE SONOANATOMIE LES STRUCTURES ET LES PIÈGES. Dr François Bart NOTION GÉNÉRALE DE SONOANATOMIE LES STRUCTURES ET LES PIÈGES Dr François Bart Département Anesthésie Réanimation - SMUR Hôpitaux Universitaires Saint Louis Lariboisière Assistance Publique - Hôpitaux de

Plus en détail

La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien»

La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien» La douleur post-opératoire : «Le point de vue du chirurgien» N Carrère Service de Chirurgie Générale et Digestive CHU Toulouse - Purpan Douleur post-opératoire (DPO) Prévisible / transitoire / contrôlable

Plus en détail

Maladie thromboembolique veineuse MTEV. Sémiologie Cas cliniques

Maladie thromboembolique veineuse MTEV. Sémiologie Cas cliniques Maladie thromboembolique veineuse MTEV Sémiologie Cas cliniques Cas cliniques MTEV 1 Cas clinique 1 Une homme de 55 ans se plaint d'une dyspnée apparue sans raison depuis 48 heures. Il a été opéré d'une

Plus en détail

Anesthésie locorégionale du patient obèse. Régis Fuzier

Anesthésie locorégionale du patient obèse. Régis Fuzier Anesthésie locorégionale du patient obèse Régis Fuzier IMC < 25 kg/m² => normal 25 30 kg/m² => obésité IMC > 40 kg/m² => obésité morbide Mortalité corrélée IMC

Plus en détail

Cathéters centraux. Dr S.VERDY

Cathéters centraux. Dr S.VERDY Cathéters centraux Dr S.VERDY Définition de la VVC Un cathéter est dit central quand son extrémité est - dans la veine cave supérieure si sa pose se fait par la veine sous-clavière DT ou G, ou par la veine

Plus en détail

Une veine pour les veines

Une veine pour les veines Une veine pour les veines Service rhumatologie - Pole 3 I Pr Fautrel Référents du projet : V.Achart Delicourt, J.Rouabah, Pr Bourgeois, C.L Amour GENESE DU PROJET - Difficultés lors des ponctions vasculaires

Plus en détail

Prélèvement de sang, voie veineuse et ponctions artérielles chez les thalidomidiens à bras raccourcis

Prélèvement de sang, voie veineuse et ponctions artérielles chez les thalidomidiens à bras raccourcis Prélèvement de sang, voie veineuse et ponctions artérielles chez les thalidomidiens à bras raccourcis La ponction des vaisseaux sanguins périphériques pour des raisons diagnostiques ou thérapeutiques peut

Plus en détail

Les méthodes d apprentissage de l accès veineux central sous échographie : Que retenir à propos de la voie sus-claviculaire

Les méthodes d apprentissage de l accès veineux central sous échographie : Que retenir à propos de la voie sus-claviculaire Les méthodes d apprentissage de l accès veineux central sous échographie : Que retenir à propos de la voie sus-claviculaire Présenté et soutenu par Nathalie ZAVISIC, le samedi 24 novembre 2012 Introduction

Plus en détail

L échographie permet-elle de diminuer les risques liés à l accès aux voies veineuses centrales percutanés?

L échographie permet-elle de diminuer les risques liés à l accès aux voies veineuses centrales percutanés? L échographie permet-elle de diminuer les risques liés à l accès aux voies veineuses centrales percutanés? ARRES 2013 Toulouse Dr Alain Delbos Dr Olivier RONTES Médipôle Garonne Toulouse Epidémiologie

Plus en détail

Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives. N. Grenier

Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives. N. Grenier Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives N. Grenier Échographie normale de l AA Définition Perte du parallélisme des bords de l aorte avec augmentation de calibre > 1,5 fois le diamètre

Plus en détail

LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané)

LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané) LA VEINE JUGULAIRE INTERNE (abord percutané) Cette voie veineuse profonde donne un accès à la veine cave supérieure et répond ainsi à de nombreuses situations: apports liquidiens importants, alimentation

Plus en détail

Traumatismes iatrogènes de l artère fémorale secondaires à la pose du cathéter d hémodialyse

Traumatismes iatrogènes de l artère fémorale secondaires à la pose du cathéter d hémodialyse Traumatismes iatrogènes de l artère fémorale secondaires à la pose du cathéter d hémodialyse Àpropos de 4 cas H Naouli, R Zaghloul, H Jiber, A Bouarhroum Service de chirurgie vasculaire Pr Bouarhroum Abdellatif

Plus en détail

Bloc des Branches du Plexus Brachial

Bloc des Branches du Plexus Brachial Bloc des Branches du Plexus Brachial - au niveau du creux axillaire (BAX) - au niveau du canal huméral (BCH) M.Carles / A.Pulcini Nice DIU ALR 2010 Quelques rappels anatomiques Quelques rappels anatomiques

Plus en détail

LA PRESSION VEINEUSE CENTRALE P.V.C

LA PRESSION VEINEUSE CENTRALE P.V.C LA PRESSION VEINEUSE CENTRALE P.V.C 1 PLAN 1. Définition et indications 2. Principe physique 3. La voie d abord 4. Préparation du matériel 5. Mise en place d une PVC 6. Méthode de mesure de la PVC 7. Interprétation

Plus en détail

Explorations ultrasonores des fistules artério-veineuses d hémodialyses

Explorations ultrasonores des fistules artério-veineuses d hémodialyses Explorations ultrasonores des fistules artério-veineuses d hémodialyses Alix MARTIN-BERTAUX Chirurgie Les différents types de fistules artérioveineuses FAV en vue d une hémodialyse fistules radiales fistules

Plus en détail

Echographie pulmonaire Martin Girard, MD Hôpital Notre-Dame du CHUM Université de Montréal

Echographie pulmonaire Martin Girard, MD Hôpital Notre-Dame du CHUM Université de Montréal Echographie pulmonaire Martin Girard, MD Hôpital Notre-Dame du CHUM Université de Montréal Echographie pulmonaire Pourquoi Historique Technique Sémiologie Pathologies Approche clinique Pourquoi Avantages

Plus en détail

APPORT DE L ECHOGRAPHIE DANS LES BLOCS NERVEUX PERIPHERIQUES DELBOS A.

APPORT DE L ECHOGRAPHIE DANS LES BLOCS NERVEUX PERIPHERIQUES DELBOS A. APPORT DE L ECHOGRAPHIE DANS LES BLOCS NERVEUX PERIPHERIQUES DELBOS A. Les techniques d imagerie en anesthésie locorégionale périphériques deviennent un sujet majeur de l anesthésie locorégionale d aujourd

Plus en détail

Voies d abord veineux & Critères de choix. M. FOUERE Antoine Pharmacien CH Saint-Malo

Voies d abord veineux & Critères de choix. M. FOUERE Antoine Pharmacien CH Saint-Malo Voies d abord veineux & Critères de choix M. FOUERE Antoine Pharmacien CH Saint-Malo Sommaire Abord veineux : Rappels anatomiques Abord veineux périphérique Indications Quelles voies d abord? Complications

Plus en détail

Techniques d Imagerie des perforantes de l artère épigastrique inférieure avant chirurgie de reconstruction mammaire par lambeau DIEP

Techniques d Imagerie des perforantes de l artère épigastrique inférieure avant chirurgie de reconstruction mammaire par lambeau DIEP Techniques d Imagerie des perforantes de l artère épigastrique inférieure avant chirurgie de reconstruction mammaire par lambeau DIEP S AUBRY (1,2), O LAURENT (1), J PAUCHOT J (2,3), J JEHL (1), E DELABROUSSE

Plus en détail

Appareil Cardio-vasculaire

Appareil Cardio-vasculaire Appareil Cardio-vasculaire Jean-Guy PASSAGIA Professeur d Anatomie Annick PASSAGIA Cadre supérieur de santé Institut de Formation en Soins Infirmiers 1 ère Année Année universitaire 2014-2015 Références

Plus en détail

Echograhie veineuse. La pathologie veineuse aigue :

Echograhie veineuse. La pathologie veineuse aigue : Echograhie veineuse La pathologie veineuse aigue : la thrombophlébite Les circonstances cliniques : 1. Interrogatoire 2. Examen clinique 3. Examen biologique : les Dimères Les manifestations cliniques

Plus en détail

Séméiologie Echographique et Artefacts. Les Conventions de représentation de l image échographique. Séméiologie de l image échographique

Séméiologie Echographique et Artefacts. Les Conventions de représentation de l image échographique. Séméiologie de l image échographique Séméiologie Echographique et Artefacts Les Conventions de représentation de l image échographique Ventral Droite Gauche Dorsal Rostral Ventral Caudal Michel Dauzat (avec de nombreux emprunts aux autres

Plus en détail

Cathéters centraux insérés par voie périphérique (PICC line) en pédiatrie, étude de faisabilité et résultats préliminaires.

Cathéters centraux insérés par voie périphérique (PICC line) en pédiatrie, étude de faisabilité et résultats préliminaires. Cathéters centraux insérés par voie périphérique (PICC line) en pédiatrie, étude de faisabilité et résultats préliminaires. Baudin G, Novellas S, Chassang M, Boyer C, Sirvent N, Chevallier P. Service d'imagerie

Plus en détail

Ensemble Pour Les Vaisseaux

Ensemble Pour Les Vaisseaux Ensemble Pour Les Vaisseaux ALGER 05 Février 2009 OPTIMISATION DES ULTRASONS Dr Alain VIARD 09000 FOIX Explorations Vasculaires: Ecoulement présent? Sens de l écoulement? Paroi artérielle : Morphologie

Plus en détail

Utilisation de l échographie pour la pose de cathéters veineux centraux

Utilisation de l échographie pour la pose de cathéters veineux centraux Utilisation de l échographie pour la pose de cathéters veineux centraux Eric Desruennes1, Benjamin Aubier1,2, Antoine Tesnière1,2 1Département anesthésie-réanimation et pathologie infectieuse, Institut

Plus en détail

Examen des artères des membres supérieurs

Examen des artères des membres supérieurs Echographie-doppler : Examen des artères des membres supérieurs Introduction L exploration en échographie-doppler des artères des membres supérieurs concerne l ensemble du réseau incluant tant les vaisseaux

Plus en détail

ECHOSCLEROSE ET SCLEROSE A LA MOUSSE

ECHOSCLEROSE ET SCLEROSE A LA MOUSSE ECHOSCLEROSE ET SCLEROSE A LA MOUSSE DR A LACOSTE NGUYEN et ARMV FRANCHE COMTE 1 L échosclérose C est la sclérose de varices guidée par l échographie Elle est pratiquée depuis 1989 avec succès sur les

Plus en détail

Les blocs obturateur et saphène échoguidés. Dr Lydia MOREL-LEQUETTE, CCA SAR3, CHU Bordeaux

Les blocs obturateur et saphène échoguidés. Dr Lydia MOREL-LEQUETTE, CCA SAR3, CHU Bordeaux Les blocs obturateur et saphène échoguidés Dr Lydia MOREL-LEQUETTE, CCA SAR3, CHU Bordeaux DIU TUSAR Bordeaux 19/05/2015 Aucun conflit d intérêt Le bloc du nerf obturateur Les indications : Traitement

Plus en détail

Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats

Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats t Kheira Hireche, Ludovic Canaud, Charles Marty Ané, Pierre Alric Historique Charles T. Dotter Technique de recanalisation

Plus en détail

Echographie thoracique en pneumologie

Echographie thoracique en pneumologie Echographie thoracique en pneumologie Gilles Mangiapan G-ECHO Liens d'intérêt en rapport avec cette présentation SEBAC Un peu d histoire 1880 : Curie et le cristal piezo électrique : les ultrasons 1917

Plus en détail

Artères et Veines des Membres Supérieurs

Artères et Veines des Membres Supérieurs Artères et Veines des Membres Supérieurs Syndrome du passage thoraco-brachial Examen Écho- Doppler -B - Michel Dauzat, Antonia Pérez-Martin, Iris Schuster-Beck, Gudrun Böge, Isabelle Aïchoun, Jérémy Laurent,

Plus en détail

Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables?

Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables? Symposium International de Cancérologie Digestive SAHGE-FFCD 12 Décembre 2010 Quelles métastases hépatiques des cancers colorectaux sont résécables? K. Bentabak, A. Graba Service de Chirurgie Oncologique

Plus en détail

APD thoracique. Dr A CHARVET; anesthésie en chirurgie thoracique; CHU nord

APD thoracique. Dr A CHARVET; anesthésie en chirurgie thoracique; CHU nord APD thoracique Dr A CHARVET; anesthésie en chirurgie thoracique; CHU nord Introduction ALR place importante en chirurgie thoracique: APD thoracique et BPV Douleur post thoracotomie très importante en intensité

Plus en détail

Pr P.HAINAUT Médecine Interne Cliniques Universitaires St Luc

Pr P.HAINAUT Médecine Interne Cliniques Universitaires St Luc Maladie thromboembolique veineuse Diagnostic Pr P.HAINAUT Médecine Interne Cliniques Universitaires St Luc 1 Embolie pulmonaire (EP) et thrombose veineuse profonde (TVP) Environ 50% des patients avec TVP

Plus en détail

Artéfacts en échographie

Artéfacts en échographie Artéfacts en échographie FLOU DU CHAMP PROCHE ECHOS DE REPETITION ECHOS LIES AUX LOBES LATERAUX RENFORCEMENTS D ECHOS OMBRES ACOUSTIQUES IMAGES EN MIROIR IMAGES DEDOUBLEES Echos de répétition Les artéfacts

Plus en détail

SOUS-ATELIER 2 BLOCS PERINERVEUX

SOUS-ATELIER 2 BLOCS PERINERVEUX SOUS-ATELIER 2 BLOCS PERINERVEUX Blocs périnerveux (plexiques et tronculaires) L injection de l AL est réalisée à proximité du plexus ou du tronc nerveux à bloquer une fois sa localisation faite grâce

Plus en détail

Notions de radiologie abdominale. Bac 13,

Notions de radiologie abdominale. Bac 13, Notions de radiologie abdominale Bac 13, 1 Foie, voies biliaires, pancréas Radiologie : cholangiographie par voie rétrograde cholangiographies percutanées Echographie Transcutanée échoendoscopie Scanner

Plus en détail

Échographie : molécules iodées-thyroïde. Nessima Kaabeche, Oumaïma Gharbi, Moez Chakroun

Échographie : molécules iodées-thyroïde. Nessima Kaabeche, Oumaïma Gharbi, Moez Chakroun Échographie : molécules iodées-thyroïde Nessima Kaabeche, Oumaïma Gharbi, Moez Chakroun Sommaire Description générale de la technique Définition, nature de la sonde et protocole Principe physique associé

Plus en détail

CNCHG 21/22 novembre 2008

CNCHG 21/22 novembre 2008 CNCHG 21/22 novembre 2008 Pourquoi changer nos habitudes? Goût du changement Goût de l exotisme Nouveau défit Ou véritable avancée Faisabilité Expérience Européenne 1.457 Patient (43% de la totalité),

Plus en détail

ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE. Cours DIU TUSAR 4 décembre 2015 Pascaline PIGACHE

ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE. Cours DIU TUSAR 4 décembre 2015 Pascaline PIGACHE ECHOGRAPHIE PULMONAIRE NORMALE Cours DIU TUSAR 4 décembre 2015 Pascaline PIGACHE Intérêt de l échographie pleurale Technique d imagerie au lit du patient non invasive et économique Facilité de réalisation,

Plus en détail

L écho-doppler permet-il de se passer de la biopsie d artère temporale au cours de la maladie de Horton?

L écho-doppler permet-il de se passer de la biopsie d artère temporale au cours de la maladie de Horton? L écho-doppler permet-il de se passer de la biopsie d artère temporale au cours de la maladie de Horton? Dr Benhamou Ygal Médecine interne-médecine Vasculaire CHU de Rouen Membre du GEFA Les critères de

Plus en détail

Prise en charge de la maladie variqueuse par radio fréquence selon la Technique Closure

Prise en charge de la maladie variqueuse par radio fréquence selon la Technique Closure Prise en charge de la maladie variqueuse par radio fréquence selon la Technique Closure Nelly COQUEMENT Cadre Infirmier Adélia DOS SANTOS Aide Opératoire Unité de chirurgie vasculaire et endovasculaire

Plus en détail

Principales artère de la circulation systémique

Principales artère de la circulation systémique Principales artère de la circulation systémique L aorte : * Plus grosse artère de la circulation * Naît du ventricule gauche * Est à l origine de toutes les artères du corps On distingue : L aorte thoracique

Plus en détail

Table des matières. Éléments généraux. Blocs des plexus brachial et cervical. Chapitre 1 Introduction 3. Chapitre 2 Rappel anatomique 5

Table des matières. Éléments généraux. Blocs des plexus brachial et cervical. Chapitre 1 Introduction 3. Chapitre 2 Rappel anatomique 5 Table des matières Remerciements Préface Avant-propos 1 Éléments généraux VII IX XI Chapitre 1 Introduction 3 Chapitre 2 Rappel anatomique 5 Introduction... 5 Anatomie d'un nerf... 5 Plexus brachial...

Plus en détail

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile Systématisation VCI Fémorale Superf. 3/4 Iliaque Poplitée La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier Mars 2015 Fémorale Sural Difficultés et Pièges: écho-doppler Veineux

Plus en détail

Diagnostic échographique d une masse cervicale

Diagnostic échographique d une masse cervicale Diagnostic échographique d une masse cervicale Sylvain Poirée, Hervé Monpeyssen, Jean Tramalloni Service de Radiologie Adultes. Hôpital Necker. Paris Imagerie médicale Paris 13 Buts de l échographie Localisation

Plus en détail

Pratiquer l échographie en radiologie médicale

Pratiquer l échographie en radiologie médicale Pratiquer l échographie en radiologie médicale Formation et réglages de l image Pierre FROSSARD Formation de l image échographique La sonde ou transducteur Émission du signal Interaction avec la cible

Plus en détail

Intérêt de la simulation dans le cathétérisme veineux central

Intérêt de la simulation dans le cathétérisme veineux central Université Pierre et Marie Curie Paris VI Mémoire pour le diplôme InterUniversitaire Pédagogie Médicale Intérêt de la simulation dans le cathétérisme veineux central Soutenu le 11 Octobre 2013 Par : Directeur

Plus en détail

ALGORITHME DIAGNOSTIQUE DANS LA MALADIE VEINEUSE THROMBO- EMBOLIQUE ( MVTE ) Pr M.SARR

ALGORITHME DIAGNOSTIQUE DANS LA MALADIE VEINEUSE THROMBO- EMBOLIQUE ( MVTE ) Pr M.SARR ALGORITHME DIAGNOSTIQUE DANS LA MALADIE VEINEUSE THROMBO- EMBOLIQUE ( MVTE ) Pr M.SARR DEFINITION ALGORITHME : ENSEMBLE DE RÈGLES PRATIQUES PERMETTANT D EFFECTUER UN CALCUL PAR EXTENSION = ARBRE DÉCISIONNEL

Plus en détail

Imagerie ultrasonore Quelques principes de base

Imagerie ultrasonore Quelques principes de base Imagerie ultrasonore Quelques principes de base Gestion d un appareil d échographie Thierry Puttemans Clinique Saint Pierre Ottignies Prise en main d un appareil d échographie 1. mise sous tension (! Switch

Plus en détail

Les abords veineux centraux AHU SRMR

Les abords veineux centraux AHU SRMR Les abords veineux centraux DrDaly Daly Foued AHU SRMR Cathétérisme veineux: Veines superficielles Troncs veineux profonds Cathétérisme veineux périphérique Cathétérisme veineux central CVC Par voie périphérique

Plus en détail

Echographie des voies urinaires

Echographie des voies urinaires Séminaire Echographie du patient aigu Nîmes, décembre 2013 Echographie des voies urinaires Alexandre MOREAU Division ARDU Pr de La Coussaye CHU Nîmes Carémeau Etude prospective en 1996 126 patients avec

Plus en détail

Revascularisations pour Plaies Complexes de jambe & du pied QUOI DE NEUF?

Revascularisations pour Plaies Complexes de jambe & du pied QUOI DE NEUF? Revascularisations pour Plaies Complexes de jambe & du pied QUOI DE NEUF? JP BECQUEMIN Service de Chirurgie Vasculaire CHU Henri Mondor, CRETEIL http://www.vasculaire.mondor.aphp.fr Janvier 2012 On oublie

Plus en détail

1/3 3/27/2013. DIUE / Capacité d'angiologie / DESC Médecine Vasculaire UFR Médecine Montpellier-Nîmes. JP Laroche 1

1/3 3/27/2013. DIUE / Capacité d'angiologie / DESC Médecine Vasculaire UFR Médecine Montpellier-Nîmes. JP Laroche 1 Echo Doppler des Artères Rénales Jean Pierre Laroche (Avignon, Montpellier) Echo Doppler des Artères Rénales Jean Pierre Laroche (Avignon, Montpellier) 1/3 JP Laroche 1 Vascular Med 2006 JP Laroche 2 Recommandations

Plus en détail

Artères et Veines des Membres Supérieurs. Artères et Veines des Membres Supérieurs. Examen Écho- Doppler

Artères et Veines des Membres Supérieurs. Artères et Veines des Membres Supérieurs. Examen Écho- Doppler Artères et Veines des Membres Supérieurs Artères et Veines des Membres Supérieurs Examen Écho- Doppler Michel Dauzat, Antonia Pérez-Martin, Iris Schuster-Beck, Gudrun Böge, Isabelle Aïchoun, Jérémy Laurent,

Plus en détail

Epidémiologie des infections sur Chambres à Cathéter Implantables

Epidémiologie des infections sur Chambres à Cathéter Implantables Epidémiologie des infections sur A.M. Rogues Hygiène Hospitalière CHU de Bordeaux Université Bordeaux 2 Journées Régionales d Hygiène Hospitalière - Brest - 11 décembre 2009 Propos limité au : Système

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Les modes Doppler en échographie

Les modes Doppler en échographie Les modes Doppler en échographie Séminaire pédagogique du CNEBMN 19 Mars 2012 Hôpital St Antoine Frédéric PATAT Service de Médecine Nucléaire In Vivo Ultrasons et EFMP CHRU de Tours Inserm U930 Equipe

Plus en détail

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques des traitements percutanés des rétrécissements aortiques les questions du chirurgien les réponses du radiologue C GHEZ 1, M JOLIBERT 1, G LOUIS 1, D GRISOLI 2, T CUISSET 3 A JACQUIER 1, JM BARTOLI 1, G

Plus en détail

Principes. Principes. Principes. Voies d abord vasculaires pour hémodialyse

Principes. Principes. Principes. Voies d abord vasculaires pour hémodialyse Voies d abord vasculaires pour hémodialyse Principes Abord vasculaires : facilement accessible (par le patient) Principes KT central : facilement accessible Principes Veine : facilement accessible (par

Plus en détail

L ECHO-DOPPLER VASCULAIRE Réglages - Pièges. Ateliers de la SFAUMB-SFE Paris 2015 Jérôme ROUMY DIU ETUS Groupement d Imagerie Médicale CHU Tours

L ECHO-DOPPLER VASCULAIRE Réglages - Pièges. Ateliers de la SFAUMB-SFE Paris 2015 Jérôme ROUMY DIU ETUS Groupement d Imagerie Médicale CHU Tours L ECHO-DOPPLER VASCULAIRE Réglages - Pièges Ateliers de la SFAUMB-SFE Paris 2015 Jérôme ROUMY DIU ETUS Groupement d Imagerie Médicale CHU Tours L ECHO- DOPPLER!! Le Triplex Réglages de bases!! Savoir modifier

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE ET SITES IMPLANTABLES

CHIMIOTHERAPIE ET SITES IMPLANTABLES 2 NDE PARTIE LA POSE DU SITE IMPLANTABLE P SLAOUTI. 17 MARS 2008 CHIMIOTHERAPIE ET SITES IMPLANTABLES Indications multiples : Chimiothérapie dans les formes métastatiques. En association avec la radiothérapie

Plus en détail

Dissection aortique. Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX

Dissection aortique. Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX Dissection aortique Caroline GARAPON Dr Jean-Pol DEPOIX Dissection aortique Urgence cardiovasculaire +++ mortalité:1 à 2 % par heure,(50% à 48 h) pronostic : précocité du diagnostic Mécanismes de la dissection

Plus en détail

Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir pour le diagnostic qui ne pose guère de problèmes, dans ce contexte

Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir pour le diagnostic qui ne pose guère de problèmes, dans ce contexte homme 27 ans, toxicomanie IV ; apparition d une douleur thoracique brutale et d'un placard inflammatoire du creux inguinal gauche suite à une injection d héroine dans la veine fémorale gauche suspicion

Plus en détail

Le point de vue du radiologue

Le point de vue du radiologue Le point de vue du radiologue Noémie Butori Assistante en radiologie - CH Mâcon Le téléphone sonne à 0h30 60 ans, douleur abdominale et vomissements, multiples ATCD chir abdo. «Je suis interne d ortho,

Plus en détail

Echographie Pulmonaire en réanimation. B. Honton DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009

Echographie Pulmonaire en réanimation. B. Honton DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Echographie Pulmonaire en réanimation B. Honton DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 7 principes de l échographie pulmonaire Un échographe simplex est suffisant (Sonde convexe de 3 à 7 mhz) La

Plus en détail

Monitorage hémodynamique aux urgences. JRUR 2009 Dr DEL NISTA Urgences Centre Hospitalier Toulon La Seyne

Monitorage hémodynamique aux urgences. JRUR 2009 Dr DEL NISTA Urgences Centre Hospitalier Toulon La Seyne Monitorage hémodynamique aux urgences JRUR 2009 Dr DEL NISTA Urgences Centre Hospitalier Toulon La Seyne Objectifs Définition de l hémodynamique Techniques utilisables, techniques utiles Mise en place

Plus en détail

Risque de Récidive après une Thrombose Veineuse Superficielle des Membres Inférieurs. JL Gillet (Bourgoin-Jallieu)

Risque de Récidive après une Thrombose Veineuse Superficielle des Membres Inférieurs. JL Gillet (Bourgoin-Jallieu) Risque de Récidive après une Thrombose Veineuse Superficielle des Membres Inférieurs JL Gillet (Bourgoin-Jallieu) CFPV 20 Mars 2015 1 Conflit d intérêt : consultant Aspen 2 Les thromboses veineuses superficielles(tvs)

Plus en détail

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare.

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare. La maladie de Takayasu est une artérite inflammatoire des vaisseaux de gros calibre qui atteint avec prédilection l aorte et ses principales branches. Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle

Plus en détail

Les blocs tronculaires superficiels de la face

Les blocs tronculaires superficiels de la face Diapositive 1 Les blocs tronculaires superficiels de la face Declerck Nicolas Praticien hospitalier CHRU Lille Hôpital Roger Salengro Diapositive 2 Introduction La prise en charge en urgence des plaies

Plus en détail

Exercices : échographie

Exercices : échographie Exercices : échographie Une sonde, jouant le rôle d émetteur et de récepteur, envoie une impulsion ultrasonore de faible durée et de faible puissance en direction du crâne d un patient. L onde sonore pénètre

Plus en détail

PAC CHAMBRES IMPLANTABLES Dr Jean Marie Loez, Calais Calformed, 23 mars 2010

PAC CHAMBRES IMPLANTABLES Dr Jean Marie Loez, Calais Calformed, 23 mars 2010 PAC CHAMBRES IMPLANTABLES Dr Jean Marie Loez, Calais Calformed, 23 mars 2010 POURQUOI: Premières utilisations dans le traitement du diabète, puis utilisées en cancérologie au début des années 1980, (France

Plus en détail

Bases physiques de l échographie réglages. JM Garcier

Bases physiques de l échographie réglages. JM Garcier Bases physiques de l échographie réglages JM Garcier Bases physiques Généralités Technique d'imagerie utilisant le phénomène de réflexion des ondes ultrasonores. Un faisceau ultrasonore, émis par une sonde

Plus en détail

La fièvre en réanimation. Catherine Ract DAR Bicêtre

La fièvre en réanimation. Catherine Ract DAR Bicêtre La fièvre en réanimation Catherine Ract DAR Bicêtre Problèmes Difficultés diagnostiques avec risque vital de méconnaître une infection intrication de pathologies multiples clinique limitée gravité des

Plus en détail

ATELIER D ÉCHOGRAPHIE D URGENCE

ATELIER D ÉCHOGRAPHIE D URGENCE COPACAMU 2007 ATELIER D ÉCHOGRAPHIE D URGENCE Dr PÈS Philippe Dr ATTARD Nathalie. Dr STARCZALA Eric SAU Ste Marguerite - Marseille C.F.F.E. - Nîmes www.ultrason.com PRÉALABLE Concept d Échographie de Référence

Plus en détail

Les Blocs Sciatiques Abords proximaux. Natalie Albert M.D. CHUQ-CHUL Septembre 2010

Les Blocs Sciatiques Abords proximaux. Natalie Albert M.D. CHUQ-CHUL Septembre 2010 Les Blocs Sciatiques Abords proximaux Natalie Albert M.D. CHUQ-CHUL Septembre 2010 Les blocs sciatiques Anatomie du plexus sacré Les différentes voies d abord "Atelier" ANATOMIE DU PLEXUS SACRÉ Nerf sciatique

Plus en détail

Mesure de l épaisseur de la paroi thoracique chez des militaires français:

Mesure de l épaisseur de la paroi thoracique chez des militaires français: Mesure de l épaisseur de la paroi thoracique chez des militaires français: Quelle technique pour l exsufflation d un pneumothorax compressif lors du sauvetage au combat? Antoine LAMBLIN 27/09/2012 Introduction

Plus en détail

Bases physiques de l échographie

Bases physiques de l échographie ECHOGRAPHIE GÉNÉRALE Alger Session 1 14 au 16 Novembre 2013 Dr Catherine Wackenheim-Jacobs Bases physiques de l échographie Notions de physique acoustique Phénomène de piézo-électricité Formation de l

Plus en détail

Le syndrome de la traversée thoracobrachiale

Le syndrome de la traversée thoracobrachiale Le syndrome de la traversée thoracobrachiale Bernard LANGELLA Fédération d Imagerie Médicale - CHU de Rennes Rappels anatomiques ANOMALIES CONGENITALES Côte cervicale Neurologique puis artérielle Apophysomégalie

Plus en détail

FORMATION POSTBASIQUE. Abords vasculaires PROGRAMME. Dates & Lieu du stage : PARIS, Du 12 au 14 décembre 2016 AGRINAPLES 43 rue de Naples PARIS

FORMATION POSTBASIQUE. Abords vasculaires PROGRAMME. Dates & Lieu du stage : PARIS, Du 12 au 14 décembre 2016 AGRINAPLES 43 rue de Naples PARIS FORMATION POSTBASIQUE Abords vasculaires PROGRAMME Dates & Lieu du stage : PARIS, Du 12 au 14 décembre 2016 AGRINAPLES 43 rue de Naples 75008 PARIS Association Française des Infirmiers(ères) de Dialyse,

Plus en détail

Image fœtale en écho obstétrique

Image fœtale en écho obstétrique ECHOGRAPHIE DEFINITION -L'échographie est une technique d'imagerie médicale qui utilise des ultrasons. -Ce nom désigne à la fois l'acte médical et l'image qui en résulte. -Examen échographique rapide et

Plus en détail

LES CHAMBRES A CATHETERS IMPLANTABLES(CCI)

LES CHAMBRES A CATHETERS IMPLANTABLES(CCI) LES CHAMBRES A CATHETERS IMPLANTABLES(CCI) OU CATHETER IMPLANTABLE POUR PERFUSION ( CIP ) UE 4.4 Semestre 5 OBJECTIFS : Citer anatomiquement les sites d implantation Expliquer les risques liés aux dispositifs

Plus en détail

Ponction Biopsie du Foie. Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014

Ponction Biopsie du Foie. Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014 Ponction Biopsie du Foie Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014 Généralités Indications : À visée diagnostique étiologie d anomalies des tests hépatiques, diagnostic de tumeur primitive ou

Plus en détail

UE ATC - Anatomie de la tête et du cou

UE ATC - Anatomie de la tête et du cou UE ATC - Anatomie de la tête et du cou Recueil de croquis non légendés, d après le cours du Professeur Guillaume Captier Remerciements En premier lieu, nous voudrions remercier le Professeur Guillaume

Plus en détail

La Thrombose Veineuse en médecine interne: A propos d une série de 80 cas

La Thrombose Veineuse en médecine interne: A propos d une série de 80 cas 21ème Congrès national de la société Algérienne de la Médecine Interne Tlemcen Du 15/05/2015 au 17/05/2015 La Thrombose Veineuse en médecine interne: A propos d une série de 80 cas D.E OUAIL, L. Benzaid,

Plus en détail

UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC)

UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC) UTILISATION DE LACHAMBRE A CATHETER IMPLANTABLE CCI OU PORTH-A CATH (PAC) Mme SEHAB.A,Zouani.S, Kebib A, Djaafri.M, Touhami.H Service Hématologie CHU Oran Journée infirmiers 25/04/2014 UTILISATION DE LACHAMBRE

Plus en détail

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire Sommaire 135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Points clés en imagerie Importance de bien poser l indication

Plus en détail