Québec. Chef de file en édition de logiciels. Aperçu de l industrie. Les logiciels applicatifs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Québec. Chef de file en édition de logiciels. Aperçu de l industrie. Les logiciels applicatifs"

Transcription

1 Québec Chef de file en édition de logiciels Développement économique Innovation Exportation Aperçu de l industrie L industrie de l édition de logiciels compte plus de 200 établissements et procure de l emploi à plus de personnes au Québec en Témoignant de son dynamisme, ses revenus atteignent 1,4 G$, soit plus du double par rapport au niveau atteint 12 ans plus tôt. Cette industrie est également très innovante, avec environ 100 M$ investis en recherche et développement par année. L industrie québécoise compte pour 18 % des entreprises canadiennes et 24 % des emplois du secteur canadien du logiciel. L industrie de l édition de logiciels est divisée en deux catégories : les logiciels applicatifs; les logiciels systèmes. Les logiciels applicatifs Cette catégorie est constituée des quatre sous-catégories suivantes : les logiciels de gestion de processus internes (back office); les logiciels personnels et les logiciels de collaboration; les logiciels d ingénierie; les logiciels de gestion des processus externes (front office). Les logiciels de gestion des processus internes comprennent les logiciels de gestion des ressources, ou ERP (de l anglais enterprise ressource planning), les logiciels de gestion de la chaîne logistique, ou SCM (de l anglais supply chain management), les logiciels consacrés aux industries manufacturières ainsi que les logiciels de gestion des ressources humaines, de gestion des ressources financières et de gestion des processus. Les principaux acteurs de cette sous-catégorie sont des géants tels que SAP et Oracle, qui offrent des solutions ERP. Les logiciels personnels et les logiciels de collaboration comprennent les produits et outils logiciels à large usage tels les traitements de textes et les antivirus et certains services d hébergement (sites Web personnels). Les principaux représentants mondiaux de cette sous-catégorie sont Microsoft, WebEx, etc.

2 Les logiciels d ingénierie comprennent les logiciels de conception, de production et d usinage assistés par ordinateur, de gestion du cycle de vie d un produit, ou PLM (de l anglais product lifecycle management), et de systèmes embarqués. IBM, Dassault et EDS sont les principaux acteurs de cette sous-catégorie. Les logiciels de gestion des processus externes offrent des fonctionnalités aux entreprises dans quatre segments : vente, marketing, relations avec la clientèle ainsi que service et soutien à la clientèle, ou CRM (de l anglais customer relationship management). Les principaux acteurs de cette souscatégorie sont Oracle, SAP et SalesForce. Les logiciels systèmes Cette catégorie est constituée des trois sous-catégories suivantes : les logiciels de gestion de systèmes et de réseaux; les logiciels de gestion d information; les logiciels de développement d applications et les intergiciels. Les logiciels de gestion de systèmes et de réseaux comprennent les logiciels de gestion de réseau et les logiciels de gestion de la sécurité des ressources en technologies de l information (TI). Les logiciels de gestion d information sont constitués des outils de gestion de base de données, des outils d intelligence d affaires, des outils de qualité des données, etc. Les logiciels de développement d applications et les intergiciels englobent tous les outils de soutien de la planification, de la conception, de la construction, du contrôle de qualité et de fonctionnement des applications. Les principaux acteurs de cette sous-catégorie sont IBM, Oracle, SAP, SAS, etc. Une offre québécoise diversifiée et compétitive dans le domaine des logiciels Le Québec se démarque par une offre diversifiée dans tous les sous-secteurs de cette industrie, qui est dominée majoritairement par des petites et moyennes entreprises (PME). À ce titre, ces dernières offrent des solutions plus compétitives et plus flexibles que celles offertes par les grandes et très grandes entreprises. Les PME québécoises se démarquent dans tous les sous-secteurs par des produits dont les acheteurs dépassent très souvent les frontières du Québec. Les entreprises québécoises sont toujours à l avant-garde des rapides transformations que vit cette industrie. Cela s est concrétisé par une très forte concentration de technologies Web qui sont actuellement de véritables vitrines d une proportion sans cesse grandissante des produits logiciels. L émergence de nouvelles façons de livraison des produits logiciels n est pas étrangère à cette mutation. Il n y a qu à penser à des entreprises telles qu Activemedia, qui offre des solutions ERP en mode logiciel service (grâce au Web), ou Mediagrif, qui offre des solutions de commerce électronique pour divers secteurs de l industrie. 2 QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS

3 Québec : un partenaire de premier plan Un noyau important de multinationales qui réalisent des mandats mondiaux est établi au Québec, principalement SAP, Dassault Systèmes, OpenText et Kronos. Ces acteurs mondiaux ont décidé d établir des bureaux au Québec, notamment en raison d un environnement d affaires très compétitif, d un bassin de talents de notoriété internationale et des centres de recherche très dynamiques, et ils réussissent à accroître leurs effectifs grâce à de généreux incitatifs fiscaux. C est notamment le cas de SAP Lab, dont les effectifs sont passés de 85 employés en 2003 à 400 employés en Le Québec est aussi reconnu pour l expertise de ses PME. Cette expertise constitue même un des facteurs d attrait de leaders du secteur. Des PME ont été des cibles d acquisition pour des compagnies étrangères et leur ont servi comme première implantation au Québec, telles l entreprise AD OPT, qui a été acquise par Kronos, ou l entreprise NStein, leader québécois en systèmes de gestion de contenus, qui a été acquise par OpenText, leader mondial. Une industrie stratégique et un effet moteur important sur l économie L industrie de l édition de logiciels génère des retombées notables pour le Québec et en renforce la notoriété. En effet, la contribution de l industrie du logiciel au PIB québécois s est chiffrée à 731 M$ en Elle croît généralement de 5 à 8 fois plus rapidement que l ensemble de l économie. L apport de l industrie du logiciel sur l ensemble de l économie québécoise est significatif. En effet, les logiciels sont présents partout et contribuent à accroître la productivité et la compétitivité de tous les secteurs industriels. Ils deviennent même indispensables au fonctionnement efficace des entreprises, que ce soit les systèmes intégrés de gestion de la production ou dans les applications qui facilitent les fonctions de l entreprise telles l administration, la conception, la logistique, la mise en marché et les transactions avec les clients et les fournisseurs. En effet, entre 2000 et 2007, les investissements en logiciels au Québec ont connu un taux de croissance de 8,3 % 1 plus élevé que celui enregistré en Ontario et au Canada pour la même période. Ces acquisitions de logiciels sont réalisées dans tous les secteurs de l économie, qui en retirent très souvent une nette amélioration de leur productivité. Citons l exemple de Bombardier Aéronautique, qui a réussi, grâce à un logiciel de gestion de ressources (ERP), à diminuer ses stocks et, par conséquent, à augmenter ses marges de profits. Hydro-Québec a décidé d implanter un système de gestion des données des compteurs d électricité intelligents afin de moderniser ses systèmes de relevés de consommation. Ce système permettra une extraction locale et à distance des données des compteurs d électricité pour ensuite les intégrer à des systèmes administratifs, ce qui va accroître considérablement son efficacité opérationnelle. L utilisation des logiciels dans tous les secteurs de l industrie, et particulièrement dans le secteur de la fabrication, est à la hausse. En effet, selon un rapport de l Institut de la statistique du Québec 2, en 2007, 91,7 % des entreprises de fabrication au Québec utilisaient des technologies de pointe telles que des logiciels de conception, d ingénierie et de fabrication virtuelle ou des logiciels d intégration et de contrôle. 1 «Productivité et technologies de l information», Centre de la productivité et prospérité, HEC Montréal, «Les technologies de pointe dans le secteur de la fabrication au Québec en 2007», Rapport d enquête de l ISQ, QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS 3

4 Succès d entreprises québécoises Le savoir-faire et la créativité des entreprises québécoises font parler d eux au-delà des frontières de la province. En effet, certaines entreprises se sont démarquées à l échelle internationale. Accovia offre les solutions et les services informatiques les plus avancés aux leaders mondiaux de l industrie du voyage pour les accompagner dans leurs enjeux liés à l évolution du marché et des pratiques des clients. En 2009, grâce à ses solutions, Accovia a permis de faire voyager près de 25 millions de passagers. Active Media se spécialise en solutions de gestion et compterait plus de 200 clients qui travaillent dans une vingtaine de secteurs d activité ainsi que quelque utilisateurs de ses solutions en ligne. Cactus Commerce offre des solutions de commerce électronique et des solutions allant de la gestion de la chaîne de logistique à la gestion de la collaboration interentreprises et intra-entreprise. En 2007, l entreprise a été choisie par Microsoft pour l élaboration de sa solution de commerce Electronic Commerce Server, un partenariat de plusieurs millions de dollars. Coveo, éditeur de solutions de recherche et de gestion documentaire, a été sélectionné par le magazine KMWorld, référence en matière de solutions de gestion documentaire, dans sa liste des cent entreprises les plus en vue dans le domaine de la gestion des connaissances (knowledge managment). GIRO est l éditeur d un logiciel de gestion des horaires des transports en commun utilisé dans plus de 24 pays et dans de nombreuses villes : Barcelone, Sydney, Dublin, Séville, Gênes, Strasbourg, New York, Montréal, Melbourne, etc. La revue américaine Mass Transit a sélectionné la solution HASTUS de GIRO comme l une des 20 meilleures technologies innovatrices dans le secteur du transport en HumanWare, concepteur de solutions pour déficience visuelle, est présent sur cinq continents. Mediagrif offre des solutions novatrices de commerce électronique aux entreprises depuis Ses réseaux d affaires fonctionnent sous forme de plateformes Web consacrées à des secteurs d activité précis. Ses solutions sont utilisées dans les portails de publication électronique d appels d offres des gouvernements fédéraux canadien et américain. Technologies 20-20, créateur de logiciels de design et de ventes assistés par ordinateur; ces logiciels s adressant aux designers sont édités en 23 langues et commercialisés dans 90 pays QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS

5 Les forces du Québec Le Québec offre des avantages significatifs pour le soutien au développement des entreprises actives dans l édition de logiciels, notamment : La main-d œuvre La main-d œuvre québécoise se démarque par sa créativité, sa stabilité et son expertise. Des établissements d enseignement ayant des programmes de qualité Un solide réseau de formation collégiale et universitaire en sciences informatiques. Des infrastructures de recherche Le Québec peut compter sur la présence du Centre de recherche en informatique de Montréal (CRIM), centre de recherche et de transfert consacré au logiciel. Des investissements récurrents du gouvernement du Québec dans divers centres de recherches spécialisés et universitaires : Réseau d Université du Québec, Université Laval, Centre de recherche en technologies langagières, Université de Sherbrooke, École des technologies supérieures et Université de Montréal. Des mesures fiscales avantageuses Notamment les crédits d impôt remboursables à la R-D, le crédit d impôt pour la recherche précompétitive en partenariat privé et le crédit d impôt pour le développement des affaires électroniques. Des nouvelles mesures en soutien au secteur des technologies de l information et des communications (TIC) Dans son budget , le gouvernement du Québec a annoncé la création du nouveau Fonds Capital Anges Québec afin de mieux soutenir l amorçage et le démarrage d entreprises technologiques. De plus, dans le cadre de sa stratégie sur l économie numérique, qui est en préparation, le Québec investira 900 M$ d ici 2020 afin de rendre disponible le service Internet à très haut débit dans toutes les régions du Québec. Un environnement propice au développement des affaires Une situation géographique et des habitudes d affaires qui permettent un accès facile et direct au marché américain. Une situation économique et politique stable. Une qualité de vie remarquable reposant sur un environnement multiculturel et multilingue. La présence d associations actives Deux associations directement consacrées à l industrie du logiciel : l Association québécoise des technologies (AQT) et la Voix des Entrepreneurs en T.I. de Québec (VETIQ). Des coûts d implantation et d exploitation compétitifs Les coûts d implantation et d exploitation des entreprises au Québec sont parmi les plus bas dans les pays développés. Selon KPMG, les coûts unitaires de main-d œuvre au Québec sont près de 22 % plus bas qu aux États-Unis. Les coûts d exploitation annuels d une entreprise de logiciels de pointe sont en moyenne 8,6 % plus bas au Québec qu aux États-Unis; QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS 5

6 Indice du coût d implantation des entreprises (É-U = 100) Québec 95,9 Canada 99,4 États-Unis 100,0 Royaume-Uni 107,1 Japon 114,3 Allemagne 116,8 Source : CFI Montréal. Des occasions à saisir Selon la firme de recherches Gartner, les dépenses mondiales en technologies de l information devraient atteindre 3,6 G$ en 2011, en croissance de 5,1 % par rapport à En Amérique du Nord, ces dépenses devraient atteindre 110,8 G$ en 2011 et 143,6 G$ en Cela représente une belle croissance relativement à l année 2009, durant laquelle ces dépenses ont été de l ordre de 102,1 G$. Cette croissance des dépenses est stimulée par un large mouvement de mise à niveau des infrastructures technologiques (matérielles et logicielles) entrepris par la plupart des entreprises, particulièrement après la reprise de la crise économique de La firme prévoit également que les revenus de l industrie globale des logiciels vont connaître une belle croissance puisqu ils devraient atteindre 246,6 G$ et croître jusqu à un montant total de 297 G$ en Même si ces tendances sont globales, certains sous-secteurs profiteront mieux de cette croissance. Selon un rapport réalisé par la firme PriceWaterhouseCoopers en 2010 et qui porte sur le marché mondial des logiciels, l émergence de la technologie infonuagique (cloud computing) figure parmi les facteurs qui ont le plus d influence sur cette industrie. Cette technologie inclut les logiciels software as a service, les plateformes basées sur le «nuage public» ou «nuage privé». À cet égard, les vendeurs de logiciels adaptent leurs stratégies de cloud computing selon leurs ressources, leurs produits et les attentes de leurs clients. On prévoit que le secteur des applications mobiles influencera les stratégies des vendeurs de logiciels. En effet, la forte adoption des applications mobiles dans tous les secteurs obligera les éditeurs de logiciels à prévoir des solutions pour ce créneau en forte croissance. Selon la firme Gartner, les revenus issus d applications mobiles atteindraient 25,5 G$ en À ce sujet, les leaders mondiaux de l industrie logicielle se donnent des stratégies en mobilité afin de répondre à une clientèle de plus en plus nombreuse et notamment grâce à des acquisitions ciblées. Dans un contexte mondial de plus en plus compétitif, le facteur de différentiation d un vendeur de solutions est bâti sur sa connaissance plus approfondie des processus d affaires du client, la qualité de ses solutions et sa capacité à élaborer des solutions qui répondent aux besoins du client qui sont en constante évolution. 6 QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS

7 Il est à noter que le changement dans les modes de livraison, qui sont maintenant basés sur une externalisation logicielle ou matérielle des solutions offertes, a créé de nouvelles façons d interagir avec les clients, telles que les forums d utilisateurs et les réseaux sociaux. Les entreprises ont pris conscience de l importance de ces nouveaux canaux de communication et adoptent, à cet égard, des stratégies de commercialisation qui comportent une composante basée sur ces nouveaux médias. Ce changement a aussi conduit à une redéfinition de l identité de l éditeur de logiciel, qui se définit aujourd hui comme fournisseur de solutions technologiques, mais aussi comme prestataire de services et de contenus. En effet, même si la majeure partie des revenus des vendeurs de solutions logicielles est issue de la vente de licences, une partie de plus en plus importante est maintenant issue des services liés à ces produits, tels que les contrats de maintenance, les revenus d intégration et d implantation. Le secteur mondial des logiciels continue à être dominé par les joueurs majeurs. Cependant, il est à noter que la constante éclosion de nouvelles entreprises (start-up), réputées pour leurs très haut niveau d innovation et d avant-gardisme, participe activement au maintien d un très haut niveau de compétitivité et d innovation, principaux moteurs de ce secteur. Finalement, la lourde tendance de convergence qui a été amorcée il y a quelques années va se consolider à mesure que les fournisseurs de contenus vont offrir leurs propres solutions de logiciels. Cette nouvelle concurrence issue des fabricants de matériel ou des acteurs d Internet va forcer les vendeurs de logiciels à s adapter à cette nouvelle réalité, qui pourraient à leur tour offrir, en plus du produit, un service ou du contenu. QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS 7

8 Direction des technologies de l information et des communications

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Le monde produit en deux jours plus de données qu il n en a produit entre le début de l humanité et 2003

Le monde produit en deux jours plus de données qu il n en a produit entre le début de l humanité et 2003 Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques 9 mai 2016 Le monde produit en deux jours plus de données qu il n en a produit entre le début de l humanité et 2003 2 Revenus (M$)

Plus en détail

Budget provincial 2015

Budget provincial 2015 Budget provincial 2015 Le 26 mars 2015, le gouvernement du Québec a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines pourraient avoir un impact sur les membres de l Association

Plus en détail

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants Contexte À mesure que la concurrence s intensifie à l échelle mondiale, l innovation en matière de logistique* pour les manufacturiers canadiens s étend du niveau de à la chaîne d approvisionnement. Pour

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

Certified Khalix Specialist ( CKS) Khalix Longview, Toronto 2001

Certified Khalix Specialist ( CKS) Khalix Longview, Toronto 2001 EI20130618MN Intégrateur et formateur ERP Profil Professionnel bilingue possédant 18 années d expérience dans le secteur des médias, de la fabrication, de l aéronautique, du manufacturier et de l ingénierie

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

Évolution des recettes et de l emploi Industrie des services de télécommunication, 2001-2009

Évolution des recettes et de l emploi Industrie des services de télécommunication, 2001-2009 Chef de file en services de Avec plus de 640 établissements, des recettes de plus de 11 milliards de dollars et près de 30 000 emplois en 2009, l industrie québécoise des services de offre des services

Plus en détail

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada

Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Innovation en matière de logistique et de gestion de la chaîne d approvisionnement au Canada Contexte À mesure que la concurrence devient plus mondiale, l innovation passe du niveau entreprise-à-entreprise

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015 25 ans d AQTion terrain ÉVOLUTION ET TENDANCES DE L INDUSTRIE 132 000 emplois 35 milliards $ de chiffre d affaire 5 milliards $ exportations* *Clientèle visée par

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie

Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie Octobre 2007 1. Contexte et historique des mesures fiscales du Québec Le gouvernement du Québec,

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

Franck CHAULVET - 22 juin 2010

Franck CHAULVET - 22 juin 2010 Franck CHAULVET - 22 juin 2010 1 Le Québec, c'est Un endroit stratégique entre l'europe et les Amériques : ALENA Un marché de 130 millions de consommateurs dans un rayon de 1000 km : Montréal/Toronto/Boston/New-York/Chicago

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur les extractibles forestiers des opportunités novatrices pour l industrie 15 et 16 mars 2011 Mélanie Turgeon, chimiste M.Sc. Ministère des

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

Lancement de Sage One, l offre SaaS de Sage à destination des TPE

Lancement de Sage One, l offre SaaS de Sage à destination des TPE Point Presse 5 juillet 2013 Lancement de Sage One, l offre SaaS de Sage à destination des TPE Antoine Henry, DG Sage France Agenda Stratégie Online de Sage Guy Berruyer, CEO de Sage Le numérique au service

Plus en détail

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table cgi.com 2 Grâce à notre modèle Mondial de presentation des services, nos clients bénéficient d un accès immédiat aux ressources

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Observations aux fins du budget fédéral 2015

Observations aux fins du budget fédéral 2015 Le 6 août 2014 Comité permanent des finances de la Chambre des communes finapbc-cpb@parl.gc.ca Observations aux fins du budget fédéral 2015 Résumé Nous vous remercions de nous permettre de vous faire connaître

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur la transformation des bois résineux au Québec Défis, stratégies et innovations 28 et 29 septembre 2010 Véronique Gilbert, ing. Ministère

Plus en détail

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011

Une présentation de igovirtual et MicroAge. Le jeudi 17 mars 2011 Une présentation de igovirtual et MicroAge Le jeudi 17 mars 2011 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet

Plus en détail

Au contact du top 100 logiciel

Au contact du top 100 logiciel INVEST IN Côte d Azur Au contact du top 100 logiciel Leader en innovations TIC depuis 1959 A NOS ATOUTS CÔTE D AZUR : INTERNATIONALE, ATTRACTIVE ET CONNECTEE 1 re région française pour l accueil d investissements

Plus en détail

Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne

Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne Mémoire du Regroupement des producteurs multimédia (RPM) Déposé dans le cadre de la Consultation sur l économie numérique du

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Rénover l État par les technologies de l information *** Stratégie gouvernementale en technologies de l information Secrétariat du Conseil du trésor 15 juin 2015 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés C E R C L E C A N A D I E N D E M O N T R É A L - 27 avril 2015 François Olivier Président et chef de la direction TC Transcontinental Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés Information

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU PAGE 1 ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES 2015 EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU Déclarations prospectives PAGE 2 Certains renseignements et déclarations contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Le rapport Pleins feux sur la fiscalité est un supplément à l édition 2014 de l étude Choix concurrentiels, rapport mondial publié

Plus en détail

Logiciels de gestion I Informatique en nuage I Service à la clientèle www.maestro.ca

Logiciels de gestion I Informatique en nuage I Service à la clientèle www.maestro.ca LA PUISSANCE DE LA SIMPLICITÉ Logiciels de gestion I Informatique en nuage I Service à la clientèle www.maestro.ca maestro Logiciel de comptabilité et de gestion pour l industrie de la construction. maestroconnect

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Documents de travail 1/5

Documents de travail 1/5 Documents de travail 1/5 La prospection des investissements directs étrangers (IDE) Préambule Les organismes de prospection d investissement étranger définissent différemment l investissement direct étranger

Plus en détail

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES La région de la Chaudière-Appalaches est reconnue pour la multitude de PME qu on retrouve sur son territoire. Dans le sondage mené par la CRÉ auprès d acteurs du développement de la région en janvier dernier,

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir

Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir 06 Services bancaires pour les petites et moyennes entreprises Ce que vous devez savoir La majorité des clients d affaires des banques sont de petites et moyennes entreprises (PME). En effet, les banques

Plus en détail

TELUS Solutions d affaires

TELUS Solutions d affaires TELUS Solutions d affaires Tendances et innovations technologiques 2015 a Louis Bouchard Membre de l équipe TELUS 22 janvier 2015 1 Tendances et innovations Contexte 2 Tendances et innovations Table des

Plus en détail

Déclaration de politique générale

Déclaration de politique générale Chambre de commerce internationale L organisation mondiale des entreprises Déclaration de politique générale Recommandations de politique générale d ICC sur la délocalisation de l informatique Rédigées

Plus en détail

Points forts : Amélioration de l efficacité des activités de marketing

Points forts : Amélioration de l efficacité des activités de marketing AUTOMATISATION DU MARKETING Le module d automatisation du marketing dans Microsoft Business Solutions Axapta vous offre une vue détaillée pour gérer des campagnes ciblées et personnalisées à travers tous

Plus en détail

1 La prospérité économique et le défi de la productivité

1 La prospérité économique et le défi de la productivité ISSN 178-918 Volume 1, numéro 6 27 février 2 Productivité du travail au Une faible croissance qui nuit à la prospérité des Québécois Sommaire 1. La prospérité économique future du dépendra en grande partie

Plus en détail

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE?

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? SERVICES DE FINANCEMENT DU COMMERCE INTERNATIONAL LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? PRENDRE AVANTAGE DE L INFORMATION DISPONIBLE Un accès sécuritaire à de l information

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION 1 Film CEGID A 30 ANS 2 CEGID A 30 ANS NAISSANCE D UNE START-UP LOGICIELS POUR LES EXPERTS COMPTABLES INTRODUCTION EN BOURSE NOUVEAUX LOGICIELS POUR LES ENTREPRISES ERP CROISSANCE

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied : : A P P L I E D S U P P O R T : : Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied Maximisez votre investissement technologique LE SUCCÈS DE VOTRE ENTREPRISE DÉPEND DE LA PERFORMANCE DE VOS CAPACITÉS

Plus en détail

Acquisition de PELCO 1 er août 2007

Acquisition de PELCO 1 er août 2007 Acquisition de PELCO 1 er août 2007 _1 Les Automatismes du Bâtiment sont de plus en plus intégrés dans un système unique pour répondre aux besoins des clients Le Bâtiment est un marché significatif pour

Plus en détail

L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM

L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM Françoys Labonté, ing., Directeur, développement des affaires R-D et commercialisation 1 Aperçu de la présentation Profil sommaire de l

Plus en détail

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a Avril 2014 Mark Schrutt, directeur des services et applications

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique 2 ORIENTATIONS DE L'OCDE POUR LES POLITIQUES CONCERNANT LE CONTENU NUMÉRIQUE Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique Le contenu numérique est devenu un élément de plus

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Création d un portail intranet collaboratif sous Microsoft Office SharePoint Server 2007.

Création d un portail intranet collaboratif sous Microsoft Office SharePoint Server 2007. Création d un portail intranet collaboratif sous Microsoft Office SharePoint Server 2007. 2 3 SOMMAIRE REMERCIEMENTS 4 INTRODUCTION...5 I PRESENTATION 6 I.1 Fiche d identité de l entreprise...6 I.2 Les

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

1 INTRODUCTION... 9 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EN ITALIE... 15 3 CONCLUSIONS... 37 4 REFERENCES... 41 5 REPERTOIRE DES ENTREPRISES...

1 INTRODUCTION... 9 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EN ITALIE... 15 3 CONCLUSIONS... 37 4 REFERENCES... 41 5 REPERTOIRE DES ENTREPRISES... Page 7 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 9 1.1 LE CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE ITALIEN...9 1.2 LE MARCHÉ ITALIEN DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION...11 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Rapport annuel sur les technologies de l information et les télécommunications

Rapport annuel sur les technologies de l information et les télécommunications COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-neuvième réunion Point 3.4 de l ordre du jour provisoire EBPBAC19/4 27 décembre 2013 Rapport annuel sur les technologies de

Plus en détail

Centre de données de TELUS, le futur est simple. Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011

Centre de données de TELUS, le futur est simple. Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011 Centre de données de TELUS, le futur est simple Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011 Ordre du jour Nouveau centre de données de TELUS Tendance

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay

UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay Prenez vos décisions en fonction de là ou vous voulez allez, pas de là ou vous êtes J. A Ray Agenda q Mandat

Plus en détail

Chef de file en équipements de télécommunication

Chef de file en équipements de télécommunication Le secteur des fabricants d équipements regroupe plus de 130 entreprises qui procurent de l emploi à plus de 10 000 personnes en 2010. Il est constitué de multinationales majeures telles qu Ericsson, Nuance

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006. En partenariat avec

Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006. En partenariat avec Hôtel Concorde Lafayette, 6 juin 2006 En partenariat avec 1 Plan Syntec Logiciel pour les Éditeurs Jean-Pierre Brulard, Président du Comité Éditeurs Journée «Croissance Éditeurs Syntec informatique», 6

Plus en détail

Réseau Capital Journée Tendance 2011 Démystifier le Buyout

Réseau Capital Journée Tendance 2011 Démystifier le Buyout Réseau Capital Journée Tendance 2011 Démystifier le Buyout 16 novembre 2011 Le concept structurel Le rachat d entreprises («buyout») est une transaction qui prend forme dans le transfert du contrôle de

Plus en détail

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved.

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. Qui sommes-nous? Chiffres clé Expertises Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft Références 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. 1 Avanade en quelques chiffres Plus de 25 000 collaborateurs

Plus en détail

Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel

Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel Communiqué de presse Pour diffusion immédiate Cycle Capital lance l accélérateur Ecofuel Montréal, 2 octobre 2014 Mme Andrée-Lise Méthot, fondatrice et associée directeure de Cycle Capital Management est

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC

Plus en détail