Québec. Chef de file en édition de logiciels. Aperçu de l industrie. Les logiciels applicatifs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Québec. Chef de file en édition de logiciels. Aperçu de l industrie. Les logiciels applicatifs"

Transcription

1 Québec Chef de file en édition de logiciels Développement économique Innovation Exportation Aperçu de l industrie L industrie de l édition de logiciels compte plus de 200 établissements et procure de l emploi à plus de personnes au Québec en Témoignant de son dynamisme, ses revenus atteignent 1,4 G$, soit plus du double par rapport au niveau atteint 12 ans plus tôt. Cette industrie est également très innovante, avec environ 100 M$ investis en recherche et développement par année. L industrie québécoise compte pour 18 % des entreprises canadiennes et 24 % des emplois du secteur canadien du logiciel. L industrie de l édition de logiciels est divisée en deux catégories : les logiciels applicatifs; les logiciels systèmes. Les logiciels applicatifs Cette catégorie est constituée des quatre sous-catégories suivantes : les logiciels de gestion de processus internes (back office); les logiciels personnels et les logiciels de collaboration; les logiciels d ingénierie; les logiciels de gestion des processus externes (front office). Les logiciels de gestion des processus internes comprennent les logiciels de gestion des ressources, ou ERP (de l anglais enterprise ressource planning), les logiciels de gestion de la chaîne logistique, ou SCM (de l anglais supply chain management), les logiciels consacrés aux industries manufacturières ainsi que les logiciels de gestion des ressources humaines, de gestion des ressources financières et de gestion des processus. Les principaux acteurs de cette sous-catégorie sont des géants tels que SAP et Oracle, qui offrent des solutions ERP. Les logiciels personnels et les logiciels de collaboration comprennent les produits et outils logiciels à large usage tels les traitements de textes et les antivirus et certains services d hébergement (sites Web personnels). Les principaux représentants mondiaux de cette sous-catégorie sont Microsoft, WebEx, etc.

2 Les logiciels d ingénierie comprennent les logiciels de conception, de production et d usinage assistés par ordinateur, de gestion du cycle de vie d un produit, ou PLM (de l anglais product lifecycle management), et de systèmes embarqués. IBM, Dassault et EDS sont les principaux acteurs de cette sous-catégorie. Les logiciels de gestion des processus externes offrent des fonctionnalités aux entreprises dans quatre segments : vente, marketing, relations avec la clientèle ainsi que service et soutien à la clientèle, ou CRM (de l anglais customer relationship management). Les principaux acteurs de cette souscatégorie sont Oracle, SAP et SalesForce. Les logiciels systèmes Cette catégorie est constituée des trois sous-catégories suivantes : les logiciels de gestion de systèmes et de réseaux; les logiciels de gestion d information; les logiciels de développement d applications et les intergiciels. Les logiciels de gestion de systèmes et de réseaux comprennent les logiciels de gestion de réseau et les logiciels de gestion de la sécurité des ressources en technologies de l information (TI). Les logiciels de gestion d information sont constitués des outils de gestion de base de données, des outils d intelligence d affaires, des outils de qualité des données, etc. Les logiciels de développement d applications et les intergiciels englobent tous les outils de soutien de la planification, de la conception, de la construction, du contrôle de qualité et de fonctionnement des applications. Les principaux acteurs de cette sous-catégorie sont IBM, Oracle, SAP, SAS, etc. Une offre québécoise diversifiée et compétitive dans le domaine des logiciels Le Québec se démarque par une offre diversifiée dans tous les sous-secteurs de cette industrie, qui est dominée majoritairement par des petites et moyennes entreprises (PME). À ce titre, ces dernières offrent des solutions plus compétitives et plus flexibles que celles offertes par les grandes et très grandes entreprises. Les PME québécoises se démarquent dans tous les sous-secteurs par des produits dont les acheteurs dépassent très souvent les frontières du Québec. Les entreprises québécoises sont toujours à l avant-garde des rapides transformations que vit cette industrie. Cela s est concrétisé par une très forte concentration de technologies Web qui sont actuellement de véritables vitrines d une proportion sans cesse grandissante des produits logiciels. L émergence de nouvelles façons de livraison des produits logiciels n est pas étrangère à cette mutation. Il n y a qu à penser à des entreprises telles qu Activemedia, qui offre des solutions ERP en mode logiciel service (grâce au Web), ou Mediagrif, qui offre des solutions de commerce électronique pour divers secteurs de l industrie. 2 QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS

3 Québec : un partenaire de premier plan Un noyau important de multinationales qui réalisent des mandats mondiaux est établi au Québec, principalement SAP, Dassault Systèmes, OpenText et Kronos. Ces acteurs mondiaux ont décidé d établir des bureaux au Québec, notamment en raison d un environnement d affaires très compétitif, d un bassin de talents de notoriété internationale et des centres de recherche très dynamiques, et ils réussissent à accroître leurs effectifs grâce à de généreux incitatifs fiscaux. C est notamment le cas de SAP Lab, dont les effectifs sont passés de 85 employés en 2003 à 400 employés en Le Québec est aussi reconnu pour l expertise de ses PME. Cette expertise constitue même un des facteurs d attrait de leaders du secteur. Des PME ont été des cibles d acquisition pour des compagnies étrangères et leur ont servi comme première implantation au Québec, telles l entreprise AD OPT, qui a été acquise par Kronos, ou l entreprise NStein, leader québécois en systèmes de gestion de contenus, qui a été acquise par OpenText, leader mondial. Une industrie stratégique et un effet moteur important sur l économie L industrie de l édition de logiciels génère des retombées notables pour le Québec et en renforce la notoriété. En effet, la contribution de l industrie du logiciel au PIB québécois s est chiffrée à 731 M$ en Elle croît généralement de 5 à 8 fois plus rapidement que l ensemble de l économie. L apport de l industrie du logiciel sur l ensemble de l économie québécoise est significatif. En effet, les logiciels sont présents partout et contribuent à accroître la productivité et la compétitivité de tous les secteurs industriels. Ils deviennent même indispensables au fonctionnement efficace des entreprises, que ce soit les systèmes intégrés de gestion de la production ou dans les applications qui facilitent les fonctions de l entreprise telles l administration, la conception, la logistique, la mise en marché et les transactions avec les clients et les fournisseurs. En effet, entre 2000 et 2007, les investissements en logiciels au Québec ont connu un taux de croissance de 8,3 % 1 plus élevé que celui enregistré en Ontario et au Canada pour la même période. Ces acquisitions de logiciels sont réalisées dans tous les secteurs de l économie, qui en retirent très souvent une nette amélioration de leur productivité. Citons l exemple de Bombardier Aéronautique, qui a réussi, grâce à un logiciel de gestion de ressources (ERP), à diminuer ses stocks et, par conséquent, à augmenter ses marges de profits. Hydro-Québec a décidé d implanter un système de gestion des données des compteurs d électricité intelligents afin de moderniser ses systèmes de relevés de consommation. Ce système permettra une extraction locale et à distance des données des compteurs d électricité pour ensuite les intégrer à des systèmes administratifs, ce qui va accroître considérablement son efficacité opérationnelle. L utilisation des logiciels dans tous les secteurs de l industrie, et particulièrement dans le secteur de la fabrication, est à la hausse. En effet, selon un rapport de l Institut de la statistique du Québec 2, en 2007, 91,7 % des entreprises de fabrication au Québec utilisaient des technologies de pointe telles que des logiciels de conception, d ingénierie et de fabrication virtuelle ou des logiciels d intégration et de contrôle. 1 «Productivité et technologies de l information», Centre de la productivité et prospérité, HEC Montréal, «Les technologies de pointe dans le secteur de la fabrication au Québec en 2007», Rapport d enquête de l ISQ, QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS 3

4 Succès d entreprises québécoises Le savoir-faire et la créativité des entreprises québécoises font parler d eux au-delà des frontières de la province. En effet, certaines entreprises se sont démarquées à l échelle internationale. Accovia offre les solutions et les services informatiques les plus avancés aux leaders mondiaux de l industrie du voyage pour les accompagner dans leurs enjeux liés à l évolution du marché et des pratiques des clients. En 2009, grâce à ses solutions, Accovia a permis de faire voyager près de 25 millions de passagers. Active Media se spécialise en solutions de gestion et compterait plus de 200 clients qui travaillent dans une vingtaine de secteurs d activité ainsi que quelque utilisateurs de ses solutions en ligne. Cactus Commerce offre des solutions de commerce électronique et des solutions allant de la gestion de la chaîne de logistique à la gestion de la collaboration interentreprises et intra-entreprise. En 2007, l entreprise a été choisie par Microsoft pour l élaboration de sa solution de commerce Electronic Commerce Server, un partenariat de plusieurs millions de dollars. Coveo, éditeur de solutions de recherche et de gestion documentaire, a été sélectionné par le magazine KMWorld, référence en matière de solutions de gestion documentaire, dans sa liste des cent entreprises les plus en vue dans le domaine de la gestion des connaissances (knowledge managment). GIRO est l éditeur d un logiciel de gestion des horaires des transports en commun utilisé dans plus de 24 pays et dans de nombreuses villes : Barcelone, Sydney, Dublin, Séville, Gênes, Strasbourg, New York, Montréal, Melbourne, etc. La revue américaine Mass Transit a sélectionné la solution HASTUS de GIRO comme l une des 20 meilleures technologies innovatrices dans le secteur du transport en HumanWare, concepteur de solutions pour déficience visuelle, est présent sur cinq continents. Mediagrif offre des solutions novatrices de commerce électronique aux entreprises depuis Ses réseaux d affaires fonctionnent sous forme de plateformes Web consacrées à des secteurs d activité précis. Ses solutions sont utilisées dans les portails de publication électronique d appels d offres des gouvernements fédéraux canadien et américain. Technologies 20-20, créateur de logiciels de design et de ventes assistés par ordinateur; ces logiciels s adressant aux designers sont édités en 23 langues et commercialisés dans 90 pays QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS

5 Les forces du Québec Le Québec offre des avantages significatifs pour le soutien au développement des entreprises actives dans l édition de logiciels, notamment : La main-d œuvre La main-d œuvre québécoise se démarque par sa créativité, sa stabilité et son expertise. Des établissements d enseignement ayant des programmes de qualité Un solide réseau de formation collégiale et universitaire en sciences informatiques. Des infrastructures de recherche Le Québec peut compter sur la présence du Centre de recherche en informatique de Montréal (CRIM), centre de recherche et de transfert consacré au logiciel. Des investissements récurrents du gouvernement du Québec dans divers centres de recherches spécialisés et universitaires : Réseau d Université du Québec, Université Laval, Centre de recherche en technologies langagières, Université de Sherbrooke, École des technologies supérieures et Université de Montréal. Des mesures fiscales avantageuses Notamment les crédits d impôt remboursables à la R-D, le crédit d impôt pour la recherche précompétitive en partenariat privé et le crédit d impôt pour le développement des affaires électroniques. Des nouvelles mesures en soutien au secteur des technologies de l information et des communications (TIC) Dans son budget , le gouvernement du Québec a annoncé la création du nouveau Fonds Capital Anges Québec afin de mieux soutenir l amorçage et le démarrage d entreprises technologiques. De plus, dans le cadre de sa stratégie sur l économie numérique, qui est en préparation, le Québec investira 900 M$ d ici 2020 afin de rendre disponible le service Internet à très haut débit dans toutes les régions du Québec. Un environnement propice au développement des affaires Une situation géographique et des habitudes d affaires qui permettent un accès facile et direct au marché américain. Une situation économique et politique stable. Une qualité de vie remarquable reposant sur un environnement multiculturel et multilingue. La présence d associations actives Deux associations directement consacrées à l industrie du logiciel : l Association québécoise des technologies (AQT) et la Voix des Entrepreneurs en T.I. de Québec (VETIQ). Des coûts d implantation et d exploitation compétitifs Les coûts d implantation et d exploitation des entreprises au Québec sont parmi les plus bas dans les pays développés. Selon KPMG, les coûts unitaires de main-d œuvre au Québec sont près de 22 % plus bas qu aux États-Unis. Les coûts d exploitation annuels d une entreprise de logiciels de pointe sont en moyenne 8,6 % plus bas au Québec qu aux États-Unis; QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS 5

6 Indice du coût d implantation des entreprises (É-U = 100) Québec 95,9 Canada 99,4 États-Unis 100,0 Royaume-Uni 107,1 Japon 114,3 Allemagne 116,8 Source : CFI Montréal. Des occasions à saisir Selon la firme de recherches Gartner, les dépenses mondiales en technologies de l information devraient atteindre 3,6 G$ en 2011, en croissance de 5,1 % par rapport à En Amérique du Nord, ces dépenses devraient atteindre 110,8 G$ en 2011 et 143,6 G$ en Cela représente une belle croissance relativement à l année 2009, durant laquelle ces dépenses ont été de l ordre de 102,1 G$. Cette croissance des dépenses est stimulée par un large mouvement de mise à niveau des infrastructures technologiques (matérielles et logicielles) entrepris par la plupart des entreprises, particulièrement après la reprise de la crise économique de La firme prévoit également que les revenus de l industrie globale des logiciels vont connaître une belle croissance puisqu ils devraient atteindre 246,6 G$ et croître jusqu à un montant total de 297 G$ en Même si ces tendances sont globales, certains sous-secteurs profiteront mieux de cette croissance. Selon un rapport réalisé par la firme PriceWaterhouseCoopers en 2010 et qui porte sur le marché mondial des logiciels, l émergence de la technologie infonuagique (cloud computing) figure parmi les facteurs qui ont le plus d influence sur cette industrie. Cette technologie inclut les logiciels software as a service, les plateformes basées sur le «nuage public» ou «nuage privé». À cet égard, les vendeurs de logiciels adaptent leurs stratégies de cloud computing selon leurs ressources, leurs produits et les attentes de leurs clients. On prévoit que le secteur des applications mobiles influencera les stratégies des vendeurs de logiciels. En effet, la forte adoption des applications mobiles dans tous les secteurs obligera les éditeurs de logiciels à prévoir des solutions pour ce créneau en forte croissance. Selon la firme Gartner, les revenus issus d applications mobiles atteindraient 25,5 G$ en À ce sujet, les leaders mondiaux de l industrie logicielle se donnent des stratégies en mobilité afin de répondre à une clientèle de plus en plus nombreuse et notamment grâce à des acquisitions ciblées. Dans un contexte mondial de plus en plus compétitif, le facteur de différentiation d un vendeur de solutions est bâti sur sa connaissance plus approfondie des processus d affaires du client, la qualité de ses solutions et sa capacité à élaborer des solutions qui répondent aux besoins du client qui sont en constante évolution. 6 QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS

7 Il est à noter que le changement dans les modes de livraison, qui sont maintenant basés sur une externalisation logicielle ou matérielle des solutions offertes, a créé de nouvelles façons d interagir avec les clients, telles que les forums d utilisateurs et les réseaux sociaux. Les entreprises ont pris conscience de l importance de ces nouveaux canaux de communication et adoptent, à cet égard, des stratégies de commercialisation qui comportent une composante basée sur ces nouveaux médias. Ce changement a aussi conduit à une redéfinition de l identité de l éditeur de logiciel, qui se définit aujourd hui comme fournisseur de solutions technologiques, mais aussi comme prestataire de services et de contenus. En effet, même si la majeure partie des revenus des vendeurs de solutions logicielles est issue de la vente de licences, une partie de plus en plus importante est maintenant issue des services liés à ces produits, tels que les contrats de maintenance, les revenus d intégration et d implantation. Le secteur mondial des logiciels continue à être dominé par les joueurs majeurs. Cependant, il est à noter que la constante éclosion de nouvelles entreprises (start-up), réputées pour leurs très haut niveau d innovation et d avant-gardisme, participe activement au maintien d un très haut niveau de compétitivité et d innovation, principaux moteurs de ce secteur. Finalement, la lourde tendance de convergence qui a été amorcée il y a quelques années va se consolider à mesure que les fournisseurs de contenus vont offrir leurs propres solutions de logiciels. Cette nouvelle concurrence issue des fabricants de matériel ou des acteurs d Internet va forcer les vendeurs de logiciels à s adapter à cette nouvelle réalité, qui pourraient à leur tour offrir, en plus du produit, un service ou du contenu. QUÉBEC CHEF DE FILE EN ÉDITION DE LOGICIELS 7

8 Direction des technologies de l information et des communications

Évolution des recettes et de l emploi Industrie des services de télécommunication, 2001-2009

Évolution des recettes et de l emploi Industrie des services de télécommunication, 2001-2009 Chef de file en services de Avec plus de 640 établissements, des recettes de plus de 11 milliards de dollars et près de 30 000 emplois en 2009, l industrie québécoise des services de offre des services

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a

B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C. L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a B U L L E T I N S U R L E S F O U R N I S S E U R S D I D C L é vo l u t i o n d u pays a g e d e s I a as publiques et p r i vé e s a u C a n a d a Avril 2014 Mark Schrutt, directeur des services et applications

Plus en détail

Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne

Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne Le contenu numérique original : un atout de taille pour la société canadienne Mémoire du Regroupement des producteurs multimédia (RPM) Déposé dans le cadre de la Consultation sur l économie numérique du

Plus en détail

Chef de file en équipements de télécommunication

Chef de file en équipements de télécommunication Le secteur des fabricants d équipements regroupe plus de 130 entreprises qui procurent de l emploi à plus de 10 000 personnes en 2010. Il est constitué de multinationales majeures telles qu Ericsson, Nuance

Plus en détail

Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie

Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie Avis sur le Groupe de travail sur les aides fiscales (GTAF) Aux régions ressources et à la nouvelle économie Octobre 2007 1. Contexte et historique des mesures fiscales du Québec Le gouvernement du Québec,

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves

Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves Juillet 2013 Commentaires de MEQ dans le cadre des consultations du Gouvernement du Canada sur les Sociétés à capital de risque de travailleurs Un modèle de développement économique qui a fait ses preuves

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES ENTREPRISES EN TIC

L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES ENTREPRISES EN TIC BAROMÈTRE DE COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES EN TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS AU QUÉBEC L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Rénover l État par les technologies de l information *** Stratégie gouvernementale en technologies de l information Secrétariat du Conseil du trésor 15 juin 2015 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Commission d examen de la fiscalité québécoise

Commission d examen de la fiscalité québécoise Commission d examen de la fiscalité québécoise Mémoire déposé dans le cadre de l'étude du programme de crédits d impôt pour le développement des affaires électroniques (CDAE) Présenté par le Regroupement

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

Budget provincial 2015

Budget provincial 2015 Budget provincial 2015 Le 26 mars 2015, le gouvernement du Québec a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines pourraient avoir un impact sur les membres de l Association

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés C E R C L E C A N A D I E N D E M O N T R É A L - 27 avril 2015 François Olivier Président et chef de la direction TC Transcontinental Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés Information

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

1 INTRODUCTION... 9 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EN ITALIE... 15 3 CONCLUSIONS... 37 4 REFERENCES... 41 5 REPERTOIRE DES ENTREPRISES...

1 INTRODUCTION... 9 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EN ITALIE... 15 3 CONCLUSIONS... 37 4 REFERENCES... 41 5 REPERTOIRE DES ENTREPRISES... Page 7 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 9 1.1 LE CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE ITALIEN...9 1.2 LE MARCHÉ ITALIEN DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION...11 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AÉROSPATIALE

STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AÉROSPATIALE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AÉROSPATIALE MÉMOIRE SOUMIS AU MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INNOVATION ET DES EXPORTATIONS PAR MADAME SUZANNE M. BENOÎT PRÉSIDENTE-DIRECTRICE GÉNÉRALE suzanne.benoit@aeromontreal.ca

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Qu est-ce que l infonuagique?

Qu est-ce que l infonuagique? Qu est-ce que l infonuagique? L informatique en nuage est la toute dernière méthode de travail et de stockage de données d affaires. C est la toute dernière tendance sur le marché. Sa popularité est entièrement

Plus en détail

Une vision Compétitivité mondiale

Une vision Compétitivité mondiale www.fpinnovations.ca Une vision Compétitivité mondiale Une nouvelle force pour un marché en évolution FPInnovations Quelques infos. Résultat d une fusion entre Forintek, FERIC et Paprican depuis le 1er

Plus en détail

Introduction. Sommaire exécutif

Introduction. Sommaire exécutif Avis de BIOQuébec auprès du Ministère de l Enseignement supérieur, Recherche, Science et Technologie du Québec (MESRSTQ) dans le cadre de l élaboration de la Politique nationale de la recherche et de l

Plus en détail

Secteur Industries - Manufacturing

Secteur Industries - Manufacturing Secteur Industries - Manufacturing isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur industriel Selon le gouvernement,

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

STEPHANE DODIER, M.B.A. Sommaire. Compétences. Formation académique 514-608- 5865. sdodier@stephanedodier.com. Stephane Dodier MBA

STEPHANE DODIER, M.B.A. Sommaire. Compétences. Formation académique 514-608- 5865. sdodier@stephanedodier.com. Stephane Dodier MBA STEPHANE DODIER, M.B.A. 514-608-5865 Sommaire J occupe le poste de Vice-Président Exécutif pour Optimum informatique, une firme de servicesconseils informatique appartenant au Groupe financier Optimum.

Plus en détail

Comprendre le coût total de possession (CTP)

Comprendre le coût total de possession (CTP) Comprendre le coût total de possession (CTP) Bien comprendre le coût total de possession (CTP) du CRM avant la prise de décision Pourquoi vérifier le CTP lors de l achat d un logiciel de CRM? Une préférence

Plus en détail

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3.

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. 1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. Vente et marketing... 7 3.3.1. Gestion de la relation Client

Plus en détail

Secteur Recherche Santé

Secteur Recherche Santé Secteur Recherche Santé isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur de la santé Selon l INSEE, le secteur de la

Plus en détail

Mémoire. déposé dans le cadre des consultations sur la future politique industrielle

Mémoire. déposé dans le cadre des consultations sur la future politique industrielle Mémoire déposé dans le cadre des consultations sur la future politique industrielle Le 1 er mars 2013 L Association des centres locaux de développement du Québec (ACLDQ) regroupe sur une base volontaire

Plus en détail

Secteur agroalimentaire

Secteur agroalimentaire Secteur agroalimentaire isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur des IAA Selon la FAO*, les demandes en produits

Plus en détail

Lancement de Sage One, l offre SaaS de Sage à destination des TPE

Lancement de Sage One, l offre SaaS de Sage à destination des TPE Point Presse 5 juillet 2013 Lancement de Sage One, l offre SaaS de Sage à destination des TPE Antoine Henry, DG Sage France Agenda Stratégie Online de Sage Guy Berruyer, CEO de Sage Le numérique au service

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national

Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Les investissements en centres de distribution à l extérieur du Canada ne sont pas aussi courants que sur le territoire national Le secteur de la fabrication de matériel ferroviaire roulant rationalise

Plus en détail

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local

ERICSSON. Des connexions mondiales un engagement local ERICSSON Des connexions mondiales un engagement local Dans le monde des communications en pleine évolution, Ericsson joue le rôle d un puissant vecteur de croissance Hans Vestberg, President ET CEO Les

Plus en détail

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015 25 ans d AQTion terrain ÉVOLUTION ET TENDANCES DE L INDUSTRIE 132 000 emplois 35 milliards $ de chiffre d affaire 5 milliards $ exportations* *Clientèle visée par

Plus en détail

Partenaires dans la croissance

Partenaires dans la croissance ents à valeur ajoutée Technologie de l information et des communications Bioscienc osciences Aérospatiale et défense Fabrication industrielle Bois à valeur ajoutée ents à valeur ajoutée Technologie de

Plus en détail

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge

Programme. Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge. Hugo Boutet Président igovirtual. Présentation de MicroAge Une présentation de et 19 octobre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Les PME et le «cloud computing» Hugo Boutet Président igovirtual

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

Au contact du top 100 logiciel

Au contact du top 100 logiciel INVEST IN Côte d Azur Au contact du top 100 logiciel Leader en innovations TIC depuis 1959 A NOS ATOUTS CÔTE D AZUR : INTERNATIONALE, ATTRACTIVE ET CONNECTEE 1 re région française pour l accueil d investissements

Plus en détail

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur les extractibles forestiers des opportunités novatrices pour l industrie 15 et 16 mars 2011 Mélanie Turgeon, chimiste M.Sc. Ministère des

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 Etienne G. Juneau Wojtek Winnicki MOT DU PRÉSIDENT ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Depuis plusieurs années, le système éducatif québécois s est résolument tourné vers l international,

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE

MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE Le 30 novembre 2015 Alors que la demande alimentaire est en forte croissance à l échelle de la planète, propulsée par le développement social

Plus en détail

Zoom Sectoriel Les Technologies de l Information et de la Communication au Royaume-Uni

Zoom Sectoriel Les Technologies de l Information et de la Communication au Royaume-Uni Zoom Sectoriel Les Technologies de l Information et de la Communication au Royaume-Uni Chambre de Commerce Française de Grande-Bretagne Lincoln House, 300 High Holborn, London WC1V 7JH Sommaire 1. LES

Plus en détail

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013

BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI. 1 er trimestre 2013 BAROMÈTRE EUROPÉEN DE L EMPLOI 1 er trimestre 2013 SOMMAIRE PANORAMA EUROPÉEN 1 BELGIQUE 2 FRANCE 3 ALLEMAGNE 4 IRLANDE 5 PRÉSENTATION Robert Walters présente la 1 ère édition de son Baromètre Européen

Plus en détail

(epc) Conformité avec les Global Trade

(epc) Conformité avec les Global Trade Des solutions de gestion des informations produit Pour vous aider à atteindre vos objectifs métier IBM WebSphere Product Center Points forts Offre une solution globale de gestion des informations produit

Plus en détail

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants

Le cadre itératif de la recherche collaborative est une approche concertée qui fait grandement appel aux intervenants Contexte À mesure que la concurrence s intensifie à l échelle mondiale, l innovation en matière de logistique* pour les manufacturiers canadiens s étend du niveau de à la chaîne d approvisionnement. Pour

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Consultations sur la. Banque de développement économique. du Québec

Consultations sur la. Banque de développement économique. du Québec Consultations sur la Banque de développement économique du Québec Commission de l économie et du travail Assemblée nationale du Québec 15 mai 2013 Table des matières Recommandations de Réseau Capital 3

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Le rapport Pleins feux sur la fiscalité est un supplément à l édition 2014 de l étude Choix concurrentiels, rapport mondial publié

Plus en détail

RENFORCEMENT DE L AVANTAGE NUMÉRIQUE DU CANADA BULLETIN TRIMESTRIEL DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE DU CANADA

RENFORCEMENT DE L AVANTAGE NUMÉRIQUE DU CANADA BULLETIN TRIMESTRIEL DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE DU CANADA RECHERCHE RENFORCEMENT DE L AVANTAGE NUMÉRIQUE DU CANADA BULLETIN TRIMESTRIEL DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE DU CANADA Conseil des technologies de l information et des communications Hiver 2015 1 RECHERCHES PAR

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 Contact Relations Médias : Anaëlle Faure Tél : 04 67 36 59 79 presse@doyousoft.com www.doyousoft.com Sommaire Présentation de la société Doyousoft...3 Une expertise Web globale...4 PowerBoutique, solution

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

En 2011, l investissement corporel brut

En 2011, l investissement corporel brut 4.1 Investissement En 211, l investissement corporel brut hors apport des entreprises des secteurs principalement marchands non financiers et non agricoles s élève à 196 milliards d euros. Il s est redressé

Plus en détail

SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business

SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business SAP Solution Brief SAP Business Suite SAP Billing and Revenue Innovation Management Enjeux SAP Billing and Revenue Innovation Management for High-Volume Business Rationalisation du processus de facturation

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

Répartition des exportations internationales du secteur de l instrumentation en 2009. (Exportations de produits fabriqués ou transformés au Québec)

Répartition des exportations internationales du secteur de l instrumentation en 2009. (Exportations de produits fabriqués ou transformés au Québec) Québec Chef de file en instrumentation Développement économique Innovation Exportation Aperçu de l industrie Le secteur de l instrumentation au Québec, c est : environ 145 établissements de fabrication,

Plus en détail

Accroître vos revenus et votre avantage concurrentiel grâce au nuage Alliance Fujitsu-salesforce.com

Accroître vos revenus et votre avantage concurrentiel grâce au nuage Alliance Fujitsu-salesforce.com Accroître vos revenus et votre avantage concurrentiel grâce au nuage Alliance Fujitsu-salesforce.com Si votre fonction consiste à gérer les TI, Fujitsu parie que vos principaux objectifs sont les suivants

Plus en détail

Secteur Sociétés de Services

Secteur Sociétés de Services Secteur Sociétés de Services isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur tertiaire Selon l'insee, le marché des

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Franck CHAULVET - 22 juin 2010

Franck CHAULVET - 22 juin 2010 Franck CHAULVET - 22 juin 2010 1 Le Québec, c'est Un endroit stratégique entre l'europe et les Amériques : ALENA Un marché de 130 millions de consommateurs dans un rayon de 1000 km : Montréal/Toronto/Boston/New-York/Chicago

Plus en détail

a conception logicielle et services associés : un sous-ensemble des TIC

a conception logicielle et services associés : un sous-ensemble des TIC L a conception logicielle et services associés : un sous-ensemble des TIC Selon l'ocde 1, le secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) désigne l ensemble des activités visant

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur la transformation des bois résineux au Québec Défis, stratégies et innovations 28 et 29 septembre 2010 Véronique Gilbert, ing. Ministère

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information Master 1 Management - filières MPS-IDL Management des Systèmes d Information Un cours de Mathias Szpirglas Maître de Conférences en Sciences de gestion IAE Gustave Eiffel - UPEM mathias.szpirglas@u-pem.fr

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

L industrie minière en 2013 : transformer un risque élevé en un très grand potentiel pour le Québec

L industrie minière en 2013 : transformer un risque élevé en un très grand potentiel pour le Québec L industrie minière en 2013 : transformer un risque élevé en un très grand potentiel pour le Québec Emilio B. Imbriglio Associé, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton Emilio

Plus en détail

L esprit d initiative : Un outil important

L esprit d initiative : Un outil important !!""####$ www.ingredientslaitiers.ca L esprit d initiative : Un outil important Innover, investir, moderniser Voilà comment les transformateurs laitiers et les fabricants d aliments finis peuvent conserver

Plus en détail

Secteur Distribution & Retail

Secteur Distribution & Retail Secteur Distribution & Retail isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques des métiers du négoce Selon l Observatoire des commerces

Plus en détail

Certified Khalix Specialist ( CKS) Khalix Longview, Toronto 2001

Certified Khalix Specialist ( CKS) Khalix Longview, Toronto 2001 EI20130618MN Intégrateur et formateur ERP Profil Professionnel bilingue possédant 18 années d expérience dans le secteur des médias, de la fabrication, de l aéronautique, du manufacturier et de l ingénierie

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU PAGE 1 ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES 2015 EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU Déclarations prospectives PAGE 2 Certains renseignements et déclarations contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle

Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle LIVRE BLANC Le rôle d un CRM dans la gestion intégrée des services à la clientèle Quels sont les avantages d adopter uneapproche intégrée à la gestion de service. INTRODUCTION Lorsque vous pensez CRM,

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Sommaire des recommandations Commission de révision de la fiscalité québécoise

Sommaire des recommandations Commission de révision de la fiscalité québécoise Sommaire des recommandations Commission de révision de la fiscalité québécoise Implanté à Montréal depuis 25 ans, Technicolor est le leader technologique mondial dans le secteur du média et du divertissement.

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

Expert Conseil Stratégie d Innovation Présentation des services et de l expertise L engagement L Tech L Tech Solution est une firme d Experts Conseils en Innovation Stratégique ayant pour mission de supporter

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

BULLETIN TRIMESTRIEL SUR L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE T3 2012

BULLETIN TRIMESTRIEL SUR L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE T3 2012 BULLETIN TRIMESTRIEL SUR L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE T3 2012 Conseil des technologies de l information et des communications 300-116 rue Lisgar, Ottawa, ON K2P 0C2 T 613 237 8551 F 613 230 3490 www.ictc-ctic.ca

Plus en détail

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Emmanuel Olivier Directeur Général Paris, le 22 mars 2005 1 Sommaire Esker en bref Stratégie et Perspectives Bilan de l activité et résultats 2004 2 Esker

Plus en détail

Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise

Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise TABLE DES MATIÈRES LE NUAGE : POURQUOI IL EST LOGIQUE POUR VOTRE ENTREPRISE INTRODUCTION CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CONCLUSION PAGE 3 PAGE

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT

Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT Technologie cloud : Un modèle fondateur pour l entreprise en réseau L impact des plateformes supply chain cloud sur la fonction IT Livre blanc GT Nexus Résumé L évolution des technologies est en train

Plus en détail